Le journal des donateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le journal des donateurs"

Transcription

1 Magazine gratuit Union Nationale des Aveugles N 51 Colin-Maillard et Déficients Visuels Le journal des donateurs janvier 2014 Nous vous remercions du fond du cœur pour toute l aide que vous apportez à la réalisation de nos missions en faveur des personnes déficientes visuelles. Meilleurs voeux 2014 Comment l UNADEV mène-t-elle ses campagnes d appel à dons? Qu est-ce qui fait le succès d une campagne de collecte? à quoi servent vos dons? Comment soutenir l UNADEV au-delà de son vivant?

2 Édito Chères Donatrices, chers Donateurs, Meilleurs voeux 2014 Permettez-moi au nom de l ensemble de nos bénéficiaires, de nos administrateurs et de nos salariés, de vous présenter nos meilleurs vœux pour la nouvelle année, pour vous et vos familles. Que 2014 vous soit favorable en cette époque un peu troublée et vous permette de réaliser vos projets les plus chers. Quant aux projets de l UNADEV, c est grâce à vous, c est grâce à votre aide que nous pouvons continuer à œuvrer pour l amélioration du cadre de vie de toutes les personnes déficientes visuelles. Nous vous proposons dans ce nouveau numéro de Colin-Maillard un article important sur la réalité du financement des appels à dons que nous lançons. En effet, ces campagnes ne sont pas gratuites : nous devons en payer l élaboration et la transmission, et, dans un souci de transparence, nous en détaillons ici les différentes étapes. Face aux demandes des associations de malades et des équipes de recherche en ophtalmologie qui travaillent dans le secteur de la recherche clinique, nous lançons une grande campagne d appel à legs afin de nous permettre de créer un véritable réseau d hébergement à proximité des centres de soins ophtalmologiques régionaux, et, ainsi, de faciliter l accès aux soins. Enfin, vous trouverez dans cette édition des témoignages de personnes qui se sont rendues sur les récentes étapes du Bus du glaucome, notre unité mobile d information et de sensibilisation sur cette maladie asymptomatique qui touche plus d un million de personnes dans notre pays dont la moitié l ignore. Nous vous remercions du fond du cœur pour toute l aide que vous apportez à la réalisation de nos différentes missions en faveur des personnes déficientes visuelles. 12 Rue de Cursol CS Bordeaux Cedex Fax : Directeur de la publication : René BRETON Rédaction : Jean PhIlippe CROS Exécution graphique : BVM Communication, Mérignac (33) Impression : Imprim'33 - Gradignan (33) Communication, publicité : Directeur de la communication : Jean Philippe CROS N ISSN : Dépôt légal : à parution Publication : Janvier, Avril, Juillet Crédits photos : J-E Decaillet - Laurent Blevennec - Fotolia René Breton Aveugle de naissance Président de l UNADEV Chevalier de la Légion d Honneur

3 Comment l UNADEV mène-t-elle ses campagnes d appel à dons? La réalité d une campagne d appel à dons Lorsqu une Association comme la nôtre décide de lancer une campagne d appel à dons auprès du public, deux solutions s offrent à elle : soit elle fait appel à une agence spécialisée dans cette activité il en existe plusieurs en France soit elle décide de gérer elle-même et en totalité son action. Dans le premier cas, c est l agence qui va réunir les éléments nécessaires pour lancer l appel à dons, dans le second c est l Association à l'aide de son service intégré, comme nous le faisons à l UNADEV. Dans tous les cas, chaque campagne d appel à dons nécessite des investissements importants de la part des associations. Nous vous proposons d en examiner les différentes phases. Premières phases Pour commencer il faut réunir des fichiers contenant le nom, l adresse et le numéro de téléphone des personnes qui vont constituer le fichier des futurs donateurs. Pour cela on s adresse à des entreprises spécialisées qui vendent ou qui louent ces bases de données. Il faut ensuite choisir le ou les médias qui vont être utilisés, le courrier, le téléphone, le SMS, le courriel, la presse, la radio ou la télévision. Il est aussi possible d utiliser le street marketing qui consiste à prendre des contacts et récupérer des promesses de dons en abordant les passants dans une grande rue commerçante par exemple. A ce sujet, l UNADEV a fait le choix de créer un réseau de délégués rendant visite aux personnes à leur domicile, ce qui permet avant tout de les sensibiliser et de les informer sur la déficience visuelle. Enfin, il faut choisir les messages qui seront diffusés en relation avec la cause et - le ou les - médias choisis. Cette première phase nécessite un investissement important pour l Association : location ou achat de fichiers, élaboration d une stratégie, fabrication des messages Nous imaginons que ces coûts sont plus importants lorsque l Association fait appel à une agence (sa plus-value s ajoutant au salaire des techniciens et aux consommables) que lorsqu elle développe ses actions avec son service intégré. "Lorsque l'unadev décide de lancer une campagne d'appel à dons auprès du public, elle gère elle-même et en totalité son action." engager les forces de vente pour les opérations de street marketing Viennent ensuite l adressage aux destinataires et les frais de transmission correspondants : timbres postaux, appels téléphoniques, coût des SMS et des courriels, salaires des animateurs de street marketing Nous voyons que beaucoup d énergie et d argent sont investis à cette étape, sans garantie de retour pour l association. Est-ce que j utilise les bons fichiers? Les messages sont-ils pertinents? La cause que je défends dispose-t-elle d une bonne notoriété? Quel sera mon taux de retour? Face à ces problèmes de rendement, l état se garde bien de mettre en place une réglementation précise, ce qui lui laisse la possibilité de donner des avis «qualitatifs» sur les campagnes de collecte, donnant ainsi des bons et des mauvais points, sans qu une règle précise n'existe. Les phases suivantes Il faut maintenant «donner corps» à ces messages, les imprimer, préparer les courriels ou les SMS, créer les scénarios pour les appels téléphoniques, Colin-Maillard - Janvier

4 Qu est-ce qui fait le succès d une campagne de collecte? Recrutement et fidélisation Cette première phase dite de prospection consiste donc à recruter des donateurs que l association souhaite garder le plus longtemps possible car il se peut que la première année, les coûts de collecte, que nous venons de présenter, soient supérieurs aux recettes encaissées. La rentabilité de l action peut apparaître les années suivantes si les donateurs acquis continuent de donner. N ayant plus de frais de collecte, les dons reçus sont alors «tout bénéfice». Mais hélas, les choses sont plus "L UNADEV utilise principalement le marketing direct pour diffuser ses appels à collecte auprès du public." complexes ; certains donateurs de l année en cours ne donneront plus l année suivante. Il faut donc que l association, si elle veut conserver ses ressources, engage une nouvelle campagne de recrutement de donateurs pour compenser les départs, tout en développant une campagne de fidélisation auprès de ses donateurs actifs. à partir de la deuxième année de collecte, et ainsi de suite, les campagnes d appel à la générosité publique n offrent pas les mêmes rendements. Or, l association qui s est engagée dans une série d actions sociales, l aide aux déficients visuels dans le cas de l UNADEV, doit pérenniser ses ressources pour mener à bien ses missions. Une des solutions reste de solliciter les donateurs pour qu ils choisissent le prélèvement automatique qui assure régularité et sécurité à l association et qui en plus permet d augmenter le rapport frais de collecte-dons. L UNADEV utilise principalement le marketing direct pour diffuser ses appels à collecte auprès du public. Nous avons réuni dans le tableau suivant une visualisation de ce que rapporte 1 investi dans l appel à dons avec ou sans la prospection permettant l acquisition de nouveaux donateurs. Ce que rapporte 1 dépensé en frais de collecte (*) Année ** Marketing direct avec prospection et fidélisation 1,78 2,37 2,85 Marketing direct hors prospection 2,71 3,25 4,23 (*) Les chiffres ci-dessus correspondent à la campagne «marketing direct» (**) Projection pour Colin-Maillard - Janvier 2014

5 à quoi servent vos dons? Les différences de ratios entre associations Pourquoi les rapports de rentabilité de campagne d appel à dons auprès du public sont-ils différents d une association à l autre? Les unes sont-elles plus dépensières que les autres, ou est-ce que les mécanismes en jeu sont beaucoup plus complexes? Ou, plus simplement, certaines causes ne sont-elles pas plus difficiles à défendre? Prenons deux exemples simples : l association A fait des appels à la générosité publique et reçoit en échange un don moyen de 30 par personne. L association B fait de même, mais reçoit en plus des legs : maisons, appartements et assurances vie. L effort financier de A et de B est le même, seul change le contenu des messages, le premier mettant l accent sur le don simple, le second sur le legs. La raison est que la demande de legs en faveur d une association a plus de chances d aboutir en fonction de sa notoriété. Cette «prime à l ancienneté» est normale mais elle provoque des différences très grandes de rendement. La même somme investie en amont n amène pas les mêmes résultats. En effet, le même effort financier entre A et B permet d obtenir des dons de 30 avec en plus pour B le legs d une ou plusieurs maisons ou appartements dont les valeurs unitaires démarrent à et plus. L association B possédera dans ce cas un meilleur rendement entre ses coûts de collecte et les sommes collectées. Lorsque vous les comparerez, vous devrez intégrer cette différence. En conclusion Les mécanismes d acquisition et de fidélisation des donateurs, nécessaires pour pérenniser le fonctionnement des associations qui font appel à la générosité du public, restent un investissement important et nécessaire dans les comptes de ces dernières. Il s agit bien de frais de collecte. Les déclarations de collecte et d utilisation des sommes collectées sont publiées chaque année dans un tableau récapitulatif appelé Compte Emploi Ressources (CER) ; il est accompagné d une annexe explicative. Le bilan comptable de l association ainsi que le CER et son annexe sont certifiés par un Commissaire aux Comptes, la société KPMG en ce qui concerne l UNADEV (*). Compte tenu de ce que nous venons d expliquer sur le fonctionnement des appels à dons, il faut donc observer l évolution sur plusieurs années du rapport coût de collecte/résultat de la collecte, afin de se faire une idée de la tendance. L évolution vers plus de prélèvements automatiques et plus de legs, rendue possible par l amélioration du lien de confiance de plus en plus grand entre l association et ses donateurs, porte peu à peu ses fruits en améliorant le ratio. C est le cas des résultats observés dans notre association. Pour terminer, nous vous rappelons que l UNADEV fait des appels à dons pour financer son projet associatif qui nécessite plus de quinze millions d euros sur les cinq prochaines années (création d un pavillon Alzheimer pour déficients visuels, soutien aux écoles de chiens guides, développement du sport adapté, financement de la recherche médicale, développement de l accompagnement social et lutte contre l isolement des personnes déficientes visuelles ). Nous avons vraiment besoin de vous. (*) Les comptes et le CER de l UNADEV sont régulièrement certifiés conformes à la réglementation par la société KPMG. Vous pouvez accéder à la publication de ces comptes sur le site du Journal Officiel : en inscrivant dans la fenêtre recherche «union nationale des aveugles et deficients visuels» sans accent et sans majuscule. 5 Colin-Maillard - Janvier 2014

6 Le Bus du Glaucome L'action itinérante de l'unadev Plusieurs conférences quotidiennes vous seront proposées. À la fin de chacune d elles, vous pourrez dialoguer avec les membres de notre équipe. Pour bien répartir nos visiteurs, nous avons organisé une prise de rendez-vous téléphonique préalable. Thématiques abordées : - Définition du glaucome : asymptomatique, indolore, facteur de risque principal (PIO), effets sur le nerf optique, facteurs de risque non oculaires (hérédité, diabète, hypertension + certains médicaments) - Présentation des autres types de glaucome : à angle fermé et à pression normale - Importance d aller consulter son ophtalmologiste tous les 2 ans - Présentation des pathologies liées à l âge : DMLA, RD, cataracte, presbytie, sécheresse oculaire - Simulation à différents stades du rétrécissement du champ visuel. Conférences : - Lundi : 14h et 16h - Mardi, mercredi et jeudi : 10h, 14h et 16h - Vendredi : 10h Quelques témoignages : «J ai 66 ans, je porte des lunettes pour lire, achetées chez le pharmacien, et je n ai jamais consulté d ophtalmo. Je me suis rendue à une conférence organisée dans le Bus du glaucome de l UNADEV sur les risques du glaucome. J ai appris beaucoup de choses sur cette maladie dont je n avais jamais entendu parler.» Yvette, 66 ans «J ai obtenu un rendez-vous pour assister avec une vingtaine de personnes à une conférence. Tout s est passé selon les prévisions. Nous avons tout d abord regardé un film malicieusement intitulé "Quand la France vieillit à perte de vue", qui nous a présenté les différentes affections ophtalmologiques qui nous menacent en vieillissant.» Alain, 58 ans 6 «Je vais prendre rendez-vous avec un médecin ophtalmologiste pour vérifier ce que j ai appris, et en parler à toutes mes amies. Je crois savoir que ma grand-mère que je n ai pas connue était très malvoyante, et comme le conférencier a parlé d hérédité, je vais être très prudente» Inès, 71 ans Colin-Maillard - Janvier 2014

7 BONNE ANNée 2014

8 " Comment soutenir l'unadev au-delà de son vivant? Prolongez votre vie en améliorant celle des autres Le legs, ce don de fin de vie, permet de prolonger sa propre existence en embellissant celle des autres. Il permet aussi de partir avec la certitude que ce que vous laisserez dans ce bas monde ne sera pas utilisé à des fins que vous désapprouvez. Sans doute préférez-vous savoir que votre patrimoine (maison, appartement, assurance vie, terrain ) servira des années durant à la cause des personnes déficientes visuelles?... À vous de voir! Comme vous pouvez le lire dans l article consacré aux campagnes d appel à dons, les legs permettent à l UNADEV de mieux gérer ses actions sociales en faveur des personnes déficientes visuelles. Mais notre appel à legs va bien au-delà de cet avantage purement comptable. prix d'un appel local L association France-Glaucome, regroupant des personnes atteintes d un glaucome, et d autres associations de malades, nous ont fait récemment remarquer que l accès aux soins dans les centres hospitaliers régionaux nécessite souvent pour les familles des frais de déplacement et d hébergement beaucoup trop élevés pour certains. Plusieurs équipes médicales travaillant dans le domaine de la recherche clinique nous ont fait la même remarque, à savoir qu ils ont des difficultés à faire venir régulièrement des malades (et leurs familles) dans les lieux de recherche hospitalouniversitaires. Devant ces difficultés conjointes, nous avons imaginé une forme de solution sociale visant à créer un réseau de maisons et d appartements pour héberger temporairement toutes ces familles. Sans la participation de nos donateurs, une telle démarche reste cependant impossible. LEGS et DONATIONS Bulletin à découper et à retourner dans l enveloppe jointe à : UNADEV - 12 rue de Cursol CS Bordeaux Cedex Union Nationale des aveugles et Déficients Visuels les CONTACTS : Directeur du Club Colin-Maillard Paris, Ile-de-France, Est, Nord, Picardie, Rhône, Méditerranée Xavier BARAKE 12, rue de Cursol - CS BORDEAUX CEDEX Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées Sébastien PINAUD 12, rue de Cursol - CS BORDEAUX CEDEX Alpes Philippe BOQUET Rue Amédée V Le Chatelard En Bauges Grand-Ouest Michel LETOURNEAU 27 Lot B - Rue du Domaine de la Croix Lormont Pays de Nantes Monsieur Kelly MABOTI - Chez M elle Violin 8, rue Ernest Meissonnier NANTES Yonne Frédérique MONTISCI 42, rue des Hauts Glaciers Saint Martin De Tertre Les centres d activités : Centre d activités de Bordeaux 12, rue de Cursol Bordeaux Tél : Centre d activités de Toulouse 11, rue Moulin Bayard Toulouse Tél : Centre d activités de Roubaix 84, bd du Général Leclerc Immeuble Paraboles II A Roubaix Tél : Centre d activités de Pau 4, rue St François d Assise Pau Tél : Centre d activités de Lyon 12, place Jules Guesde Lyon Tél : Centre d activités Ile-de-France 41, av Edouard Vaillant Boulogne-Billancourt Tél : L Unadev reconnue Association d Assistance et de Bienfaisance, a le droit de recevoir des legs et des donations exempts de tous frais de succession. (selon les articles 3.3 et 4 du décret du 13 juin 1966) Mes coordonnées q Mme q Mlle q M. Nom : Prénom : N : Rue : Code Postal : I I I I I I Ville : Téléphone : I I I I I I I I I I I (facultatif) Conformément aux lois informatique et libertés du 6 janvier 1978 et du 6 août 2004, vous disposez d un droit de modification et de radiation des données qui vous concernent. Pour l'exercer adressez-vous par voie postale à l'unadev q q Je souhaite recevoir votre documentation sur les legs et donations sans engagement de ma part Je souhaite être contacté(e) par un correspondant de l UNADEV

> > DOSSIER spécial : Les missions sociales. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles. N 52 Colin-Maillard. et Déficients Visuels

> > DOSSIER spécial : Les missions sociales. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles. N 52 Colin-Maillard. et Déficients Visuels Magazine gratuit Union Nationale des Aveugles N 52 Colin-Maillard et Déficients Visuels Le journal des donateurs DOSSIER spécial : Les missions sociales de l'unadev Mars 2014 L'aide humaine > > L'aide

Plus en détail

Colin-Maillard. Le journal des donateurs. La reconnaissance de la Nation : La remise de la Légion d honneur au président. Union Nationale des Aveugles

Colin-Maillard. Le journal des donateurs. La reconnaissance de la Nation : La remise de la Légion d honneur au président. Union Nationale des Aveugles Magazine gratuit Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels N 49 Colin-Maillard Le journal des donateurs Avril 2013 La reconnaissance de la Nation : La remise de la Légion d honneur au président

Plus en détail

Colin-Maillard. Dossier spécial : La recherche biologique et ophtalmologique. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles N 47

Colin-Maillard. Dossier spécial : La recherche biologique et ophtalmologique. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles N 47 Magazine gratuit Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels N 47 Colin-Maillard Le journal des donateurs Dossier spécial : La recherche biologique et ophtalmologique Juillet 2012 l unadev soutient

Plus en détail

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE Léguer, c est voir autrement, voir plus loin Une empreinte dans le monde de demain Prendre le temps de désigner un héritier dont on partage les valeurs, dont on

Plus en détail

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse

Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Transmettre est un acte d espérance Donner, léguer aux écoles catholiques c est assurer l avenir de notre jeunesse Pour que vive l Enseignement catholique Dans une société qui cherche ses repères, l école

Plus en détail

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée

Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Guide d utilisation de Mon profil RH @ ma portée Aperçu Le présent guide décrit comment utiliser Mon profil RH, un outil qui vous permet de consulter vos renseignements personnels et l information relative

Plus en détail

INSCRIPTION EN LIGNE COMMENT ÇA MARCHE?

INSCRIPTION EN LIGNE COMMENT ÇA MARCHE? INSCRIPTION EN LIGNE COMMENT ÇA MARCHE? Une version haute définition de ce document sera prochainement publiée pour une meilleure qualité d affichage. L APSAP-VP modernise son processus d inscription et

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION

GUIDE DE FORMATIONS ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE. Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015. www.rhone.fr COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION GUIDE DE FORMATIONS Pour les associations 2 e SEMESTRE 2015 COMPTABILITÉ JURIDIQUE COMMUNICATION ESPACE ASSOCIATIF DU RHÔNE www.rhone.fr ÉDITO Madame, Monsieur, Je souhaite que le Département continue

Plus en détail

Relais pour la vie 2012

Relais pour la vie 2012 Dossier d inscription Lieu et Date du Relais pour la vie : Vous vous inscrivez en tant que : Capitaine d équipe Coéquipier Comment s inscrire? Si vous vous inscrivez en tant que chef d équipe Le dossier

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Prestations Obsèques

Prestations Obsèques Tout organiser pour vivre l esprit libre! PRÉVOIR Prestations Obsèques ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE PRÉVOIR Prestations Obsèques Organisez vos obsèques en toute tranquillité. PRÉVOIR Prestations

Plus en détail

L AUBERGE ESPAGNOL 2 RUE PAUL DEVIOLAINE 02200 SOISSONS

L AUBERGE ESPAGNOL 2 RUE PAUL DEVIOLAINE 02200 SOISSONS PT EVEQUE CEDEX, le 26 août 2010 JA_HP6_CPR015_041 EDF pour les Professionnels Tel : 0 811 360 114 (prix d un appel local) Fax : 0 810 721 017 Site Internet : www.edfpro.fr N Client : 1001088245 N de PDL

Plus en détail

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel

Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel Manuel d utilisation du Site Internet Professionnel www.uni-presse.fr/pro UNI-Presse 112 rue Réaumur, 75080 Paris Cedex 02 France Tél : 01 42 78 37 72 Fax : 01 42 78 06 57 E-mail : servicepro@uni-presse.fr

Plus en détail

Guide Utilisateur. CESU Domalin. Réglez en ligne votre intervenant. Des solutions simples, actuelles et adaptées à vos besoins

Guide Utilisateur. CESU Domalin. Réglez en ligne votre intervenant. Des solutions simples, actuelles et adaptées à vos besoins Guide Utilisateur CESU Domalin Réglez en ligne votre intervenant Des solutions simples, actuelles et adaptées à vos besoins Avec vos CESU Domalin, réglez en ligne les prestations de services à la personne

Plus en détail

IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE. Guide des dispositions fiscales 2016

IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE. Guide des dispositions fiscales 2016 IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE Guide des dispositions fiscales 2016 La Fondation ARC en chiffres : Chaque année : Plus de 25 millions alloués à la recherche Près de 100 % des ressources issues de la

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

Colin-Maillard. T ur France. Bus du Glaucome. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles

Colin-Maillard. T ur France. Bus du Glaucome. Le journal des donateurs. Union Nationale des Aveugles Magazine gratuit Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels Juillet 2013 50ième Colin-Maillard édition Le journal des donateurs Le T ur France de Bus du Glaucome Brest Lorient Saint-Malo Nantes

Plus en détail

POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION

POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION ASSURANCE HOSPITALISATION LE PLUS QUI REND VOS SÉJOURS À L HÔPITAL PLUS HUMAINS Pour quels risques? Cette garantie vous couvre en

Plus en détail

NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS

NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS NOTE D INFORMATION ET FORMULAIRE DE CONSENTEMENT DESTINES AUX PATIENTS Ce document s appelle une lettre d information patient et de consentement éclairé. Il contient des explications détaillées sur la

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Établir son plan de financement

Établir son plan de financement P009 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Établir son plan de financement LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris

Plus en détail

MOTIF DU DEBLOCAGE Acquisition ou construction de la résidence principale

MOTIF DU DEBLOCAGE Acquisition ou construction de la résidence principale LES CAS DE DEBLOCAGE ANTICIPE Plan d épargne entreprise (PEE/PEI/PEG) QUI C est le titulaire du compte d épargne salariale qui doit effectuer la demande de déblocage. QUOI Tout ou partie des avoirs attribués

Plus en détail

Vous. souhaitez emprunter. Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :...

Vous. souhaitez emprunter. Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... CADRE RÉSERVÉ À ENTREPRISES-HABITAT Emprunteur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... N de paiement :... Date de réception du dossier :... Vous souhaitez emprunter?

Plus en détail

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons.

Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-ASSOCIATION Tutoriel de gestion des dons Ce tutoriel vous explique en détail les règles de fonctionnement utilisées par B-Association pour gérer les dons. B-Association Tutoriel gestion des dons Page

Plus en détail

S O L U T I O N S R E T R A I T E. Votre assurance sur l avenir

S O L U T I O N S R E T R A I T E. Votre assurance sur l avenir Pour préparer votre retraite, faites les bons choix! S O L U T I O N S R E T R A I T E Votre assurance sur l avenir Avoir des projets pour votre retraite et pouvoir les réaliser Comment assurer ma retraite

Plus en détail

DONS LEGS DONATIONS. UN TOIT EN HéRITAGE FAIRE UN LEGS OU UNE DONATION AU FOYER

DONS LEGS DONATIONS. UN TOIT EN HéRITAGE FAIRE UN LEGS OU UNE DONATION AU FOYER DONS LEGS DONATIONS Assurances-vie UN TOIT EN HéRITAGE FAIRE UN LEGS OU UNE DONATION AU FOYER DONS / LEGS / DONATIONS / ASSURANCES-VIE Depuis plus de 60 ans, nombreux sont celles et ceux qui ont souhaité

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

Plusieurs tarifs et formules d'abonnement sont à votre disposition pour répondre à vos besoins.

Plusieurs tarifs et formules d'abonnement sont à votre disposition pour répondre à vos besoins. Notice: Undefined property: stdclass::$favourites in /var/www/futsal/futsalfrance-public/co mponents/com_flexicontent/views/items/viewpdfphp on line 45 Notice: Undefined property: stdclass::$favoured in

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté transmettez leur la liberté! Si, comme nous, vous pensez que la plus belle des valeurs est la liberté, vous pouvez,

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr

vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est à mon service www.msa.fr comment accéder au site de votre msa? Pour vous rendre sur le site de votre MSA, c est très simple. Vous pouvez vous connecter de trois

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 7 JUIN 2015 Chômage et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Faire de la publicité sur GOOGLE AD-WORDS

Faire de la publicité sur GOOGLE AD-WORDS Entreprise AD-WAIBE 34 ter rue Pierre Rambaud 33600 PESSAC Tél. : 06.10.09.66.14 Création de sites Internet www.ad-waibe.com : création de sites Bordeaux www.waibe.fr : sites internet automatiques www.wobile.fr

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur. MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1. * Bien sûr, on peut

Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur. MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1. * Bien sûr, on peut Express Import Guide d utilisation pour l expéditeur MA MK 012 1 Express Import Mode d emploi expéditeur 1 * Bien sûr, on peut Avant-propos Si vous consultez ce guide de l utilisateur, c est certainement

Plus en détail

La formation économique générale CE Formation agréée

La formation économique générale CE Formation agréée Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille La formation économique générale CE Formation agréée La formation Le comité d entreprise constitue le lieu privilégié de l expression collective

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION A UNE SESSION DE FORMATION BAFA A RENVOYER A L ASSOCIATION IMP-ACTES

FICHE D INSCRIPTION A UNE SESSION DE FORMATION BAFA A RENVOYER A L ASSOCIATION IMP-ACTES Ne rien inscrire dans ce cadre Identifiant stagiaire Identifiant Stage PARIS-75-10-2009 Reçu le : INSCRIPTION : Je souhaite m inscrire à : Une formation générale (théorique) BAFA Dates : Lieu : Une formation

Plus en détail

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org gratuit Comment préparer votre dossier? 1 Gardez les documents ou courriers à votre nom. Ils vous serviront à prouver votre

Plus en détail

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation Pour vous jusqu à 120 par jour* Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation * pour la souscription de l option 60 et suite à une hospitalisation due à un accident L hospitalisation

Plus en détail

COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS, ENCOURAGEONS LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE!

COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS, ENCOURAGEONS LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE! COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS, ENCOURAGEONS LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE! SOUTIEN AUX INITIATIVES DE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE Tous outils/processus spécifiques développant la participation des citoyens

Plus en détail

Retraité d un régime français d assurance vieillesse

Retraité d un régime français d assurance vieillesse Retraité d un régime français d assurance vieillesse Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom... Nom de jeune fille... Prénoms... Date de naissance... Lieu... Nationalité... Je suis

Plus en détail

Aide Plan de communication local, Comment le créer?

Aide Plan de communication local, Comment le créer? Aide Plan de communication local, Comment le créer? L objectif de ce document est de vous aider lors de la création et la mise en place de votre plan de communication local. Sommaire Sommaire... 1 1 Quels

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 2 sur 26

SOMMAIRE. Page 2 sur 26 Fiche FOCUS Les téléprocédures Effectuer une demande d adhésion (en 3 étapes) et Déclarer les comptes bancaires (en une étape) Page 1 sur 26 Les téléprocédures Fiche FOCUS : Effectuer une demande d adhésion

Plus en détail

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES EDITO DU PRÉSIDENT Le Département des Pyrénées-Atlantiques a placé l accompagnement

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération

DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération DEMANDE D ADMISSION AU SERVICE DE TRANSPORT ADAPTE Réservé aux habitants de Mulhouse Alsace Agglomération Peuvent être admises au service Domibus les personnes ne pouvant utiliser les transports en commun

Plus en détail

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Volet territorial CPER 2015-2020 INTITULE DU PROJET (détaillé en annexe) : COÛT TOTAL DU PROJET : MONTANT DE SUBVENTION SOLLICITE : TOTAL DES AUTRES AIDES PUBLIQUES

Plus en détail

PIÈCES A FOURNIR CARACTÉRISTIQUES DE L OPÉRATION CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE

PIÈCES A FOURNIR CARACTÉRISTIQUES DE L OPÉRATION CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE Adresse : N CARACTÉRISTIQUES DE L OPÉRATION Rue Code Postal Ville Nombre de pièces principales : Nombre de m 2 CONSTRUCTION D UNE MAISON INDIVIDUELLE Prix du terrain Prix de la construction Frais annexes

Plus en détail

FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS

FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS FORMULAIRE D INFORMATION ET DE CONSENTEMENT BANQUE DE MATERIEL BIOLOGIQUE LIÉ AU STRESS Préambule Une banque de matériel biologique a été mise sur pied dans le cadre du projet de recherche intitulé (Mettre

Plus en détail

UNE SAGE PRÉCAUTION POUR NE PAS BLESSER VOTRE BUDGET ASSURANCE BLESSURES

UNE SAGE PRÉCAUTION POUR NE PAS BLESSER VOTRE BUDGET ASSURANCE BLESSURES UNE SAGE PRÉCAUTION POUR NE PAS BLESSER VOTRE BUDGET ASSURANCE BLESSURES POURQUOI C EST IMPORTANT? Même sans gravité, une blessure peut coûter très cher. Une complémentaire santé ne couvre pas tous les

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention DEPARTEMENT DE LA GUYANE REPUBLIQUE FRANCAISE ----- Liberté-Egalité-Fraternité DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DE LA SOLIDARITE ET DE LA PREVENTION Dossier de demande de subvention Direction Générale

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Les frais de transport Mise à jour : octobre 2014 Les frais de transport Vous avez besoin d un transport pour recevoir des soins ou rentrer chez vous après

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

Mon passeport internet. mon dossier allocataire / ma recherche d emploi

Mon passeport internet. mon dossier allocataire / ma recherche d emploi Mon passeport internet mon dossier allocataire / ma recherche d emploi Afin de faciliter vos démarches, nous vous proposons, au travers de 7 exercices de 3 à 5 minutes chacun de faire connaissance avec

Plus en détail

SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR

SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR SUPPORT D AIDE MEMOIRE.LAVOIXDUNORD.FR 1 Qu est ce que Memoire.lavoixdunord.fr? Memoire.lavoixdunord.fr est un site qui s adresse aux familles des défunts Parce que nous sommes soucieux de proposer aux

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE Cadre réservé à l administration N DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE DÉPOT : DATE DE DOSSIER COMPLET : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE ÂGÉE DE SOIXANTE ANS ET PLUS A DOMICILE

Plus en détail

La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Création de la demande - V1

La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Création de la demande - V1 PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement La demande de logement social en Ile de France Le portail en ligne Création de la demande -

Plus en détail

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Comment utiliser les documents mis à disposition pour demander la résiliation de votre mutuelle actuelle : 1 Rendez-vous sur www.interimairessante.fr

Plus en détail

Colin-Maillard /////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Le journal des donateurs

Colin-Maillard /////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Le journal des donateurs UNION NATIONALE des AVEUGLES et DEFICIENTS VISUELS N 56 Juillet 2015 Colin-Maillard Le journal des donateurs Magazine gratuit La malvoyance en France concerne 10% de la population agée de plus de 60 ans.

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

JEC WORLD 2016 Salon international de l industrie des composites

JEC WORLD 2016 Salon international de l industrie des composites 8-10 mars 2016 Parc des Expositions Paris Nord - Villepinte Dossier d inscription pour les établissements d enseignement supérieur PICARDIE COMPOSITES 1 JEC WORLD JEC WORLD est le salon de référence pour

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH

Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH VENTE DE LOGEMENTS VACANTS AU PLUS OFFRANT DU PATRIMOINE DE COTE D AZUR HABITAT Selon les dispositions de l article R443-12 du CCH Office Public de l Habitat de Nice et des Alpes-Maritimes VENTE AU PLUS

Plus en détail

E-mail**: Date de naissance : / /

E-mail**: Date de naissance : / / vos coordonnées Mme Mlle M. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Téléphone : Mobile*: E-mail**: Date de naissance : / / Pour recevoir un accusé de réception de votre demande d abonnement, merci

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Assemblée Générale (27 Juin 2013) Rapport financier

Assemblée Générale (27 Juin 2013) Rapport financier Assemblée Générale (27 Juin 2013) Rapport financier Exercice 2012 L EXERCICE COMPTABLE L exercice clos le 31 décembre 2012 couvre une durée de 12 mois et aligne l exercice comptable sur l année civile.

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel

LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel LANGUEDOC ROUSSILLON Association pour l épanouissement des Enfants à Haut Potentiel Intellectuel POUR NOUS REJOINDRE c est simple. Toute personne intéressée à titre personnel, familial (pour soi ou pour

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Demande de convention Emplois Solidaires

Demande de convention Emplois Solidaires Demande de convention Emplois Solidaires Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre demande de convention : Des informations pratiques présentant le document à remplir

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Dessine-moi un avenir

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Dessine-moi un avenir LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Dessine-moi un avenir Plus de 50 ans de combat pour faire avancer la recherche C est en 1958 que des parents créent l Association Française contre les Myopathies (AFM) pour

Plus en détail

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE

Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Aide aux séjours d enfants en centre de vacances sans hébergement pour les AED et AESH employés et rémunérés par les EPLE Séjour en centre de vacances sans hébergement (journée complète) 5,26 par jour

Plus en détail

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS

ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS E4A TBPA SUJET ÉPREUVE ÉCRITE TECHNIQUES BANCAIRES PARTICULIERS Documents autorisés : Néant Matériel autorisé : «Le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement

La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT. investir autrement La 1 re gamme de FIP à choix multiples! OTC ASSET MANAGEMENT investir autrement Seconde génération de FIP issus de la Loi TEPA, la gamme OTC RÉGIONS est gérée selon les principes de gestion historiques

Plus en détail

q u e s t i o n s / réponses

q u e s t i o n s / réponses dossier de presse À paraître février 2012 «100 Questions/réponses sur» est une collection qui aborde des thèmes sociaux à travers 100 questions qui interrogent tous les aspects du sujet. À ces questions,

Plus en détail

Guide 1 er contact. Les engagements de la Caf Comment accéder aux prestations Vous et votre Caf Vos modes de contact

Guide 1 er contact. Les engagements de la Caf Comment accéder aux prestations Vous et votre Caf Vos modes de contact Guide 1 er contact Les engagements de la Caf Comment accéder aux prestations Vous et votre Caf Vos modes de contact Bienvenue à la caisse d Allocations familiales de la Marne 1 Les engagements de la Caf

Plus en détail

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE MUSIQUES EN STOCK MUSIQUES EN STOCK 2016 DU 29 JUIN AU 2 JUILLET 2016 - CLUSES (74) PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE PRÉSENTATION DU MUSIQUES EN STOCK Musiques en Stock : un festival atypique

Plus en détail

La fibre à Palaiseau Questions réponses

La fibre à Palaiseau Questions réponses La fibre à Palaiseau Questions réponses Les thèmatiques développées : A - Eligibilité B - Modalités de raccordement C - Suis-je obligé de passer à la fibre? D - Quels sont les frais liés à la fibre, quel

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement. PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour vous)

FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement. PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour vous) Version septembre 2015 FORMULAIRE 6 Demande d intervention relative aux frais de déplacement Ce formulaire de demande d intervention est composé de 2 parties : PARTIE 1 - Note explicative (à garder pour

Plus en détail

VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL

VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL VALORISER VOTRE MARKETING RELATIONNEL MARKETING MULTI CANAL CAPITAL DE L ADRESSE ANALYSE ET SEGMENTATION LOGISTIQUE E-COMMERCE... PRÉSENTATION - L INSERTION - NOS CLIENTS CHIFFRES CLÉS - NOS PARTENAIRES

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Partie 1. Gestion courante de la fonction d accueil / 40 points

Appréciation du correcteur. Partie 1. Gestion courante de la fonction d accueil / 40 points DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du

Plus en détail

Mutac Capital Obsèques. Pour assurer le financement de vos obsèques. Vivez l esprit libre pour vous et les vôtres. L analyse des experts :

Mutac Capital Obsèques. Pour assurer le financement de vos obsèques. Vivez l esprit libre pour vous et les vôtres. L analyse des experts : Mutac Capital Obsèques L analyse des experts : Pour assurer le financement de vos obsèques «L un des meilleurs positionnements tarifaires de notre banc d essai.» Vivez l esprit libre pour vous et les vôtres

Plus en détail

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie

Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie Victime d un accident causé par une autre personne : il faut le déclarer à l Assurance Maladie dossier de presse Contact presse CNAMTS : Sandra Garnier 01 72 60 15 91 sandra.garnier@cnamts.fr Paris, le

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 e assises des Établissements et Services Associatifs pour Personnes Âgées Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 Avec le concours de Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Espace

Plus en détail

COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE

COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE COTISANT AU RÉGIME GUIDE D ACCÈS AU COMPTE EN LIGNE RÉGIMES DE RETRAITE COLLECTIFS OFFERTS PAR CO-OPERATORS Notre service à la clientèle est à votre entière disposition pour répondre à vos questions sur

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

www.subventionenligne.fr

www.subventionenligne.fr www.subventionenligne.fr Le téléservice qui facilite vos démarches! www.subventionenligne.fr Le téléservice qui facilite vos démarches! Un nouveau téléservice pour déposer des s de subvention en ligne?

Plus en détail