Utilisation de Cabri-Géomètre à l école élémentaire en cycle II et III. Massola Jean-Pierre. IUFM de Paris - France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation de Cabri-Géomètre à l école élémentaire en cycle II et III. Massola Jean-Pierre. massola@paris.iufm.fr. IUFM de Paris - France"

Transcription

1 1 Utilisation de Cabri-Géomètre à l école élémentaire en cycle II et III Massola Jean-Pierre IUFM de Paris - France

2 2 1-Historique Les écoles élémentaires de Paris, plutôt sous-équipées en matériel informatique jusqu en 1998, se sont vues dotées par la ville de Paris de 12 micro-ordinateurs de «bonne qualité» par école en Pour les deux tiers de ces écoles, les ordinateurs ont été placés dans une salle unique. Pour les autres écoles, les ordinateurs ont été placés en fond de classe. L action décrite dans ce texte a été une réponse à deux demandes conjointes : - celle de l IUFM de Paris qui souhaitait proposer à ses stagiaires PE2 ( étudiants en dernière année de formation pour devenir professeur des écoles ) des lieux où l informatique était utilisée pour l acquisition de contenus disciplinaires. Ces lieux pouvaient également permettre la réalisation de mémoires professionnels. - celle de diverses circonscriptions (structure pédagogico-administrative) s inquiétant du niveau de leurs élèves en Géométrie lors de la rentrée au Collège. Cette action commencée en de façon très volontariste, s est poursuivie en puis en Elle concernait en classes (2 de cycle II et 11 classes de cycle III ). Cependant vu le faible nombre de classes engagées dans cette expérience aucun élève n a pu bénéficier de plus d une année de ces activités. L année scolaire prochaine, j envisage de travailler avec un nombre plus important de classes de façon à structurer ces activités sous forme de progressions. 2- Organisation et contenus abordés dans les activités proposées a) Vis à vis des maîtres - La formation des maîtres à une «relative» maîtrise de Cabri s est réalisée lors de stages de formation continuée ou lors de réunions de circonscriptions avec les maîtres volontaires. - De «jeunes docteurs»recrutés par l IUFM de Paris ont apporté une aide technique aux classes concernées. - Dans certains cas, des «aides-éducateurs» chargés de la maintenance des salles informatiques ont parfois permis la mise en réseau des postes et une gestion des productions des élèves. Malgré tout l intérêt de ces actions, le statut très précaire

3 3 de ces personnels ne permet pas de penser à la généralisation de ces fonctionnements à moins que notre Education Nationale ne prenne conscience de la nécessité de créer des postes de titulaires pour la maintenance et l utilisation de ces salles informatiques. b) Vis à vis des élèves Voici donc un plan assez succinct des activités proposées pour les élèves de cycle II et III.Le texte de ces activités peut être consulté et téléchargé sur le site de l IUFM de Paris (http://www.paris.iufm.fr) dans les ressources pédagogiques à l onglet Mathématiques. Ce texte va être repris et assez largement modifié au cours de l été 2001 et sera disponible dans sa nouvelle version courant Octobre ) Activités de prise en main de Cabri Connaissances et manipulations de certains objets Cabri et de leurs désignations : Triangle, Polygone, Cercle, Point, Droite, Segment Premiers pas dans le monde dynamique des objets Cabri : Déplacement et Déformation des objets Cabri précités, utilisation du «pointeur». Apprentissage ou rappel sur certaines compétences informatiques : Effacer, Déplacement dans la page écran (ascenseurs) etc Certaines primitives comme «Cacher-Montrer» feront l objet d un travail spécifique 2 ) Activités Cycle II (2 premières années de l enseignement obligatoire : 6-8 ans) Autres points de vue sur des objets déjà connus (au niveau de la manipulation ou du dessin ) Lien entre chronologie temporelle de la construction de divers objets et relation spatiale liée aux divers plans du dessin. 3 ) Activités Cycle III (3 années suivants les années de cycle II soit 8-12 ans) Travail sur des propriétés géométriques de formes planes ( Perpendicularité et Angle droit, égalité de mesures de côtés, Parallélisme ) Reconnaissance et moyens d identification de ces diverses propriétés

4 4 Travail sur la géométrie de traitement ( Reproduction de dessins ayant certaines propriétés géométriques, Construction d une figure à partir de textes proposés aux élèves, Repérage de propriétés géométriques de figures plus ou moins complexes, Elaboration de «petits»programmes de construction 4 ) Résolution de problèmes en s aidant de certaines possibilités Cabri 3- Quelques questions et quelques embryons de réponses que ces trois années d expérimentation suscitent a) Les compétences sur les «Cabridessins» ne sont pas immédiatement transférables aux activités «Papier-Crayon». Il est donc nécessaire de réaliser en parallèle aux activités «Cabri avec ordinateur» des activités «Papier crayon» pour une réelle acquisition de certains concepts. Pour les activités Cycle III, nous avons fait approximativement une séance Cabri une semaine sur deux, l autre séance étant réalisée avec des activités «papier-crayon» b) Analyser un «Cabridessin» exige un premier travail sur l aspect dynamique de ces dessins. Il est donc nécessaire d institutionnaliser assez tôt certaines règles pour ces analyses. Les propriétés d un «Cabridessin» sont celles qui se maintiennent dans le déplacement des objets de base ayant permis la construction de ce dessin ( l absence de certaines propriétés pouvant, bien sûr, se satisfaire de la perception ) c) Cabri semble apporter une aide importante pour la construction des concepts de «Point, Droite, Segment». d) Les macros Cabri permettant une «immédiateté» de certaines constructions ( assimilant Cabri à une calculatrice géométrique) permet de proposer aux élèves de réfléchir à la résolution de problèmes géométriques (Pavages du plan utilisant des polygones réguliers par exemple ) e) Les activités proposées semblent aider de façon très claire les élèves à se construire ainsi qu à en comprendre la nécessité un langage géométrique.

5 5 4-Faisabilité de ces activités L idée de ce travail est, bien sûr, de le proposer pour des classes «lambda». Il s agit donc de préciser les conditions matérielles et pédagogiques dans lesquelles ces activités peuvent être mises en place. La salle d ordinateurs devrait être équipée d un poste pour deux élèves au minimum.ou sinon être équipée de tables permettant à un enseignant unique de gérer son groupe classe dans son intégralité. Un responsable des activités informatiques devrait être nommé sur chaque école. Il serait bon de penser à l installation d ordinateurs «fond de classe» pour assurer un travail complémentaire aux activités «salle d ordinateur». Un nombre de 3 ou 4 machines semblerait correct. L IUFM ainsi que les circonscriptions doivent veiller à inscrire dans les plans de formation des activités telles : prise en mains de logiciels spécifiques, gestion de classe lors d activités sur ordinateur 5-Quelques perspectives Pour l année , il est prévu de réécrire ces activités sous forme de «progressions» et d y inclure des fiches de préparation liées aux activités proposées. Ces fiches de préparation ont été expérimentées lors des dernières années. Les activités feront place à de plus nombreuses situations-problèmes.

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Geonext : un logiciel de géométrie dynamique DATE DE PUBLICATION DE

Plus en détail

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam

Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Bilan des usages pédagogiques du dispositif mobile interactif ebeam Ce bilan a été réalisé { partir de 11 fiches d évaluation concernant le prêt d un DMI ebeam en collège. Les professeurs ayant pu utiliser

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie dans l espace A l école primaire Cycle 2 (programme du 19/06/2008) CP CE1 Reconnaître et nommer le cube et le pavé droit. Reconnaître, décrire, nommer quelques solides droits : cube, pavé Manuel

Plus en détail

Le trésor du pirate (4 e )

Le trésor du pirate (4 e ) Le trésor du pirate (4 e ) Cyril MICHAU Collège R. Descartes, 93 Le-Blanc-Mesnil. Niveau Concerné Quatrième. Modalité Il est possible de réaliser ce travail en salle informatique par binôme, ou bien en

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE

UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE 197 UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE J ai testé le logiciel SAMAO avec une classe de seconde technologique de 26

Plus en détail

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT?

QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? QUELLE EST LA SUPERFICIE DE TON ETABLISSEMENT? FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 6 e : mise en œuvre des notions de périmètre et d aire 5 e : réactivation des notions précédentes. MODALITES

Plus en détail

Logiciel SCRATCH FICHE 02

Logiciel SCRATCH FICHE 02 1. Reprise de la fiche 1: 1.1. Programme Figure : Logiciel SCRATCH FICHE 02 SANS ORDINATEUR : Dessiner à droite le dessin que donnera l'exécution de ce programme : Unité : 50 pas : Remarque : vous devez

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

PROJET 2008 2011 L'apprentissage des premiers secours dans les écoles et les collèges de l'isère

PROJET 2008 2011 L'apprentissage des premiers secours dans les écoles et les collèges de l'isère PROJET 2008 2011 L'apprentissage des premiers secours dans les écoles et les collèges de l'isère LES FONDEMENTS DU PROJET L éducation à la responsabilité doit permettre aux élèves, futurs citoyens ou citoyens

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Utilisation des ateliers 2D en classe. Stage au collège de Saint-Denis-en-Val 13 novembre 2007 Juliette Hernando

Utilisation des ateliers 2D en classe. Stage au collège de Saint-Denis-en-Val 13 novembre 2007 Juliette Hernando Utilisation des ateliers 2D en classe Stage au collège de Saint-Denis-en-Val 13 novembre 2007 Juliette Hernando Déroulement de la demi-journée mardi 13 novembre 2007 Présentation openoffice (15 minutes)

Plus en détail

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel

Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel Lycée Lumière LUXEUIL-LES-BAINS Aider l élève à se projeter et à s impliquer dans son projet professionnel - Rapport d étape - Résumé du projet : La mise en œuvre de cette action doit conduire les élèves

Plus en détail

Niveau de la classe : troisième ou seconde

Niveau de la classe : troisième ou seconde Olivier PILORGET et Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " PERIMETRE DE SECURITE AUTOUR D UNE PISCINE" Niveau de la classe : troisième ou seconde Testée avec une classe de seconde sur une

Plus en détail

Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec

Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec Benoît Côté Département de mathématiques, UQAM, Québec cote.benoit@uqam.ca 1. Introduction - Exercice de didactique fiction Que signifie intégrer

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 30 mars 2010 Français Original: anglais ECE/CES/2010/15 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Cinquante-huitième

Plus en détail

Se former, se former à l écran Expérimentation d une classe en intégration avec dispositif de vision de loin en réseau

Se former, se former à l écran Expérimentation d une classe en intégration avec dispositif de vision de loin en réseau Se former, se former à l écran Expérimentation d une classe en intégration avec dispositif de vision de loin en réseau Historique de l expérimentation Composante technologique de la classe délocalisée

Plus en détail

Situation 4 Famille7

Situation 4 Famille7 Logiciel choisi : OpenOffice.orgWritter Situation 4 Famille7 Réaliser une fiche de présentation du logiciel comportant ses caractéristiques techniques et les principales fonctionnalités justifiant son

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres diplômes Domaine ministériel : Hors domaines de formation Présentation PLUS D'INFOS Le Certificat informatique

Plus en détail

Nouveautés liées à l évaluation des stages

Nouveautés liées à l évaluation des stages Nouveautés liées à l évaluation des stages Plusieurs étapes sont à passer avant d utiliser l évaluation des stages : I/ Configurer les droits d accès Il faut tout d abord choisir qui accèdera à quoi via

Plus en détail

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

Atelier de programmation en python

Atelier de programmation en python Atelier de programmation en python Kévin Chewie Sztern et Christophe Sagane Vermorel Contents Introduction 2 L environnement de développement 2 Démarrer l IDE............................... 2 Premiers

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert :

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert : Mathématiques CP Fichier d activités Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Fiche: UTILISER UN LOGICIEL DE CARTOGRAPHIE EN LIGNE (STATPLANET)

Fiche: UTILISER UN LOGICIEL DE CARTOGRAPHIE EN LIGNE (STATPLANET) Fiche: UTILISER UN LOGICIEL DE CARTOGRAPHIE EN LIGNE (STATPLANET) Objectif : Réaliser une carte interactive et comprendre comment une carte représente des données statistiques et influence leur analyse.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en gestion de la production industrielle de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

Tutoriel ActivInspire

Tutoriel ActivInspire Le logiciel ActivInspire est un logiciel pour Tableau Blanc Interactif (TBI) de la marque Promethean. Le logiciel peut être installé dans la salle de classe et sur le poste personnel de l enseignant lorsque

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

LICENCE D'INFORMATIQUE (L1- L2 - L3)

LICENCE D'INFORMATIQUE (L1- L2 - L3) LICENCE D'INFORMATIQUE (L1- L2 - L3) Résumé de la formation Type de diplôme : Licence LMD (3 ans) Domaine ministériel : Sciences Présentation La licence d informatique de l Université Paris 8 présente

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis.

LOG3900 ANALYSE DE COURS. Sigle. Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé. Crédits 4. 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Corequis. Sigle LOG3900 ANALYSE DE COURS Mise à jour : Nouveau cours : Intitulé Projet d évolution d un logiciel Préalables Corequis Heures par semaine 1,5 / 6 / 4,5 Trimestre (à titre indicatif) Crédits 4 INF2990,

Plus en détail

Mathématiques CE1. Fichier d activités. Auteur : Alain Marque. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet.

Mathématiques CE1. Fichier d activités. Auteur : Alain Marque. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet. Mathématiques CE1 Fichier d activités Auteur : Alain Marque Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images textes intégrés

Plus en détail

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. :

Le contexte. Le questionnement du P.E.R. : Le contexte Ce travail a débuté en janvier. Le P.E.R. engagé depuis fin septembre a permis de faire émerger ou de réactiver : Des raisons d être de la géométrie : Calculer des grandeurs inaccessibles et

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

DEROULEMENT CHRONOLOGIQUE DE LA FORMATION

DEROULEMENT CHRONOLOGIQUE DE LA FORMATION FIDJI IUT de Paris FIDJI 15 (2010-2012) PRESENTATION ET OBJECTIF Cette professionnalisation diplômante de deux années s adresse à des jeunes, ayant interrompu leurs études sans avoir obtenu le Bac et se

Plus en détail

3e année Art ƨƭ%ƭaƶƴƭa Ň Ƭƶ ň

3e année Art ƨƭ%ƭaƶƴƭa Ň Ƭƶ ň 178 3 e année Art 179 Pendant la 3 e La cohérence entre intention et forme s élaborera à partir de la très e année option Art : Les enseignements théoriques fondamentaux en histoire de l art et théorie

Plus en détail

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception?

Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Concevoir et analyser des tâches mathématiques dans un environnement logiciel : Quels objectifs d apprentissage? Quels choix de conception? Semaine 2, auteurs Maha Abboud-Blanchard (ESPE de Versailles,

Plus en détail

e ntretien professionnel côté E m P loye ur

e ntretien professionnel côté E m P loye ur e ntretien professionnel côté E m P loye ur des réponses pour bien l appréhender Collection Entreprise EntrE tie n profe ssionne l une étape clé P our construire l ave n i r Moment clé rythmant la vie

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels scolaires PROGRAMMES D INFORMATIQUE

Plus en détail

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i.

Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil. Projet numérique. Leçon du jour: Le t.n.i. Collège Jean-Jacques Rousseau Argenteuil Projet numérique Leçon du jour: Le t.n.i. Année scolaire 2013-2014 Le collège Jean-Jacques Rousseau en quelques chiffres Le collège est classé en éducation prioritaire

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

Comment bien organiser son travail

Comment bien organiser son travail Comment bien organiser son travail Il est important que les enfants puissent rapidement ête autonomes devant l ordinateur. Cela signifie qu il faut qu ils soient capables d enregistrer leurs travaux dans

Plus en détail

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale

Présenté au. RCCFC (Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada) par. Le Cégep de Chicoutimi et La Cité collégiale N/Réf. : G7 311 001 RAPPORT NARRATIF FINAL PHASE 2 : PROJET DE COLLABORATION ET DE PARTAGE D EXPERTISES AMENANT AU DÉVELOPPEMENT D OUTILS MULTIMÉDIAS CONCERNANT LES MATHÉMATIQUES DE BASE DANS LES PROGRAMMES

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G.

Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G. Expérimentation de l usage du smartphone dans l enseignement technologique S.T.M.G. Enseignant : Christine BOLIN, professeur d économie et de gestion lycée Koeberlé Selestat (67) Descriptif : Classes concernées

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Le scénario pédagogique des formations AgriTic

Le scénario pédagogique des formations AgriTic Le scénario pédagogique des s AgriTic Guide à l attention des formateurs pour la mise en œuvre locale des s AgriTic. Un projet porté, au sein de Préférence FORMATIONS, par le CFPPA de Melle Niort. I. Le

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations

Capacités Connaissances Attitudes Recenser, extraire et organiser des informations Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : L ADN, molécule support de l information génétique classe : 2 nde durée : 60 minutes Capacités Connaissances

Plus en détail

Réseau Départemental de Ressources Informatiques 2010

Réseau Départemental de Ressources Informatiques 2010 IA du Rhône Séquences : 3 séances Géométrie plane Géométrie Niveau : Cm1 / Cm2 Résumé Les élèves mettent en évidence les régularités de dessins géométriques qui permettront de pointer certaines notions

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Agent-e de maintenance nautique

Agent-e de maintenance nautique Agent-e de maintenance nautique Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences

Plus en détail

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante :

DOKEOS. 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : 1. Se connecter sur Internet 2. Aller sur le site dokéos du collège soit en saisissant l adresse suivante : http://www.clg-darbaud-salon.ac-aix-marseille.fr/dokeos/ soit en cliquant sur le lien «Dokéos»

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE. Manuel utilisé : Bee, H. & Boyd, F. Les âges de la vie : Psychologie du développement humain. 3 e édition, ERPI, 2007, 488 p.

SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE. Manuel utilisé : Bee, H. & Boyd, F. Les âges de la vie : Psychologie du développement humain. 3 e édition, ERPI, 2007, 488 p. SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE Nom : Mylène Jobidon Adresse électronique : mylene.jobidon@gmail.com Cours : Développement global de l'enfant 0-6 ans (350-322-SF) Techniques d'éducation à l'enfance (T.E.É) Manuel

Plus en détail

Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans l Enseignement des Mathématiques en Classe de Cinquième

Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans l Enseignement des Mathématiques en Classe de Cinquième GUYOT Stéphanie Professeur stagiaire en mathématiques au collège Lo Trentanel de GIGNAC I.U.F.M. de l académie de Montpellier Site de Montpellier Eléments de Choix d Utilisation de l Informatique dans

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Environnement Numérique de Travail en Economie Gestion

Environnement Numérique de Travail en Economie Gestion Environnement Numérique de Travail en Economie Gestion AFDET Les pratiques de travail en réseau dans l enseignement technologique et professionnel Laurence Allemand Lycée Jules Siegfried - 12 rue d Abbeville

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

MAT2027 Activités sur Geogebra

MAT2027 Activités sur Geogebra MAT2027 Activités sur Geogebra NOTE: Il n est pas interdit d utiliser du papier et un crayon!! En particulier, quand vous demandez des informations sur les différentes mesures dans une construction, il

Plus en détail

L École et les réseaux numériques dans. l enseignement primaire

L École et les réseaux numériques dans. l enseignement primaire L École et les réseaux numériques dans l enseignement primaire Annexe au rapport de l inspection générale de l'éducation nationale «L École et les réseaux numériques» Juillet 2002 Inspection générale de

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole Registre Santé et Sécurité au Travail Tel : Mail : Directeur Circonscription Cachet de l école Assistant de prévention de circonscription Le guide pour la mise en place du registre santé et sécurité au

Plus en détail

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne + L ambition numérique de l ESPE de Bretagne Séminaire Montpellier 2 et 3 juillet 2013 + Le cadre général 2 Cadre de la refondation de l école, du Numérique à l école, du numérique à l Université, Apporter

Plus en détail

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010

Intitulé du projet : Porteur du projet : Professeur Georges Michaïlesco NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR UNIVERSITE PARIS SUD DOSSIER : AP1_n 486 Intitulé du projet : Accompagnement Bilan Réorientation Insertion Porteur du projet : Université Versailles

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences pour l'ingénieur de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME ACTION COLLECTIVE Formation de tuteurs FORMATION «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME FORSANE Contact : Anne Gomond contact-niort@forsane.com

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Emmanuel CROMBEZ 30 mai 2015

Emmanuel CROMBEZ 30 mai 2015 Je valide, Page 1 Historique La #TeamMaternelle sur Twitter cherchait une application de type cahier de progression que les enfants rempliraient eux-mêmes à la rentrée 2014. ABC-Applications a essayé de

Plus en détail

GEOGEBRA : Les indispensables

GEOGEBRA : Les indispensables Préambule GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique dans le plan qui permet de créer des figures dans lesquelles il sera possible de déplacer des objets afin de vérifier si certaines conjectures

Plus en détail