Plaidoyer pour une plus grande solidarité entre les générations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plaidoyer pour une plus grande solidarité entre les générations"

Transcription

1 Comment répondre au défi du vieillissement démographique dans le contexte de la crise actuelle: Plaidoyer pour une plus grande solidarité entre les générations Publié par AGEà l occasion de la 1 e Journée européenne de la Solidarité entre les Générations, 29 avril 2009

2 Table des matières Introduction 4 Pourquoi a-t-on besoin d une société fondée sur une plus grande solidarité entre les générations 5 Depuis la nuit des temps, nos sociétés ont été basées sur la solidarité et la coopération entre les générations, alors pourquoi ce plaidoyer aujourd hui pour une société plus solidaire? 6 La solidarité intergénérationnelle dans les politiques d urbanisme 7 La solidarité intergénérationnelle dans le logement 11 Des plans de mobilité et transports publics adaptés aux besoins de tous 14 La solidarité intergénérationnelle dans les politiques familiales 16 La solidarité intergénérationnelle dans la prise en charge des personnes dépendantes 18 La solidarité intergénérationnelle dans la garantie à des ressources suffisantes pour une vie décente à tout âge 21 La solidarité intergénérationnelle dans l emploi 23 Initiatives citoyennes en faveur de la solidarité intergénérationnelle 26 Journée européenne de la Solidarité et de la Coopération entre les Générations à fêter le 29 avril 29 Année européenne du Vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle Liens utiles

3 Introduction œuvre pour y répondre. C est un événement fédérateur qui permet de mieux faire connaître les initiatives de encadrée par des règles sociales, qui se révèle être aujourd hui un atout précieux qui permet à l Europe de Suite à la consultation lancée par la Commission terrain et de faire progresser le débat public sur un s en tirer relativement mieux face à la crise mondiale. européenne en 2005 sur les changements démo- grand sujet de société. Ce fameux modèle social européen, que d aucuns graphiques, AGE et le Forum européen de la Jeunesse voyaient il y a encore peu comme un frein à l inno- (YFJ) ont commencé à réfléchir ensemble à la meilleure Cette idée, qui avait vu le jour au cours des réunions vation et à la croissance en Europe, est aujourd hui façon de répondre au défi du vieillissement de la société européenne. Fin 2006, lors du premier Forum européen de la démographie, les deux organisations ont demandé à la Commission européenne d organiser une conférence sur la solidarité intergénérationnelle afin de lancer un du Cercle francophone de l Intergénérationnel mis en œuvre par la Fondation Roi Baudouin en 2007, s est entre-temps concrétisée aussi au niveau de la Communauté française de Belgique, et une opération baptisée «Carrefour des Générations» doit rassembler plus de 30 communes de Belgique francophone pour des activités autour de ce thème le dernier Pourquoi a-t-on besoin d une société fondée sur une plus grande solidarité entre les générations loué par de vénérables institutions internationales telles que l OCDE et le BIT qui y voient un élément stabilisateur et un investissement sur le long terme justifié par l intérêt public. Or, s ils varient dans leur approche, les systèmes économiques, fiscaux et sociaux des pays de l Union européenne sont tous basés sur la solidarité entre les générations et entre débat sur ce thème et d initier de nouvelles approches week-end d avril citoyens, entre riches et pauvres et entre bien- dans la façon dont notre société est organisée. La Tous les pays d Europe sont confrontés à un vieillis- portants et malades. Cette solidarité fait partie Commission a réagi favorablement et a débloqué les Cette publication s inscrit dans le cadre d un projet sement démographique rapide qui commence à intégrante de notre patrimoine commun et doit donc crédits nécessaires à la tenue d une conférence qui a que AGE mène depuis 2008 avec le soutien de la créer des tensions entre les générations et nécessite rester au cœur de toute réforme des modes de fonc- été organisée par la Présidence slovène de l Union Fondation Roi Baudouin dans le but de promouvoir de revoir le mode de fonctionnement de nos sociétés. tionnement de nos sociétés. européenne, les 28 et 29 avril 2008 à Brdo (Slovénie). une société européenne fondée sur une plus grande Ces dernières années, le débat politique s est essentiel- Cette conférence, organisée en coopération étroite solidarité entre les générations. Cette brochure ne lement concentré sur les problèmes de financement à La solidarité entre les jeunes, les actifs et les personnes avec AGE, YFJ, l Association Internationale de la cherche pas à faire un inventaire exhaustif de la long terme des pensions par répartition d un nombre âgées ne doit pas être abordée exclusivement d un Mutualité, l Association Européenne des Institutions question ni des initiatives existant dans le domaine, grandissant de retraités par une main d œuvre de moins point de vue financier, mais de façon plus large et Paritaires, des associations de jeunes et de seniors mais à lancer le débat à l occasion de la première en moins nombreuse et sur l explosion de la demande englober la promotion de la coopération mutuelle slovènes et la Erste Foundation, a eu pour principal Journée européenne. Nous continuerons à rassem- en soins de santé prévue lorsque la génération des et des échanges entre les générations. Elle doit objectif d étudier les moyens de resserrer les liens bler des informations sur l état des discussions et les baby-boomers, les ans d aujourd hui, atteindra encourager une meilleure compréhension mutuelle sociaux entre les générations et d amorcer un chan- initiatives intéressantes et à favoriser ainsi l échange l âge de la dépendance. des besoins et attentes des autres groupes d âge et gement politique dans le but de renforcer la solidarité d idées et expériences à travers l Union européenne. explorer de nouvelles formes de coexistence. C est entre les générations. Une chose est sûre: la réalité démographique, conju- toute la façon dont notre société est organisée qu il Si le sujet vous intéresse, aidez-nous à faire progresser le guée à la crise financière et économique actuelle, faut revoir pour recréer du tissu social et des liens entre C est au cours de cette conférence que la Présidence débat. Faites circuler cette publication parmi les acteurs nous oblige à repenser fondamentalement nos et au sein des diverses générations afin que chacun slovène a proposé que le 29 avril devienne la Journée de terrain, les décideurs politiques et les médias et en- politiques économiques, fiscales et sociales. N en trouve la place qui lui revient et puisse s épanouir et européenne de la solidarité et de la coopération en- voyez-nous vos commentaires et exemples de projets déplaise à quelques nostalgiques, la société a évolué apporter sa contribution au bien-être général dans la tre les générations, reprenant en cela la demande intergénérationnels. Avec votre aide, l année prochaine, très vite ces dernières années, voire ces derniers mois, mesure de ses moyens. exprimée par AGE et le YFJ. En effet, pour nous ONG, nous aurons peut-être déjà fait un grand pas en avant. et nos moyens de répondre à ces nouveaux besoins une Journée européenne donne l occasion aux doivent s adapter. Face au scepticisme de certains, il Ce débat doit s ouvrir à tous les niveaux: autorités organisations de la société civile de faire culminer le Anne-Sophie Parent est bon de rappeler les principes fondamentaux qui locales, nationales, urbanistes, opérateurs de transports travail de toute une année et d attirer l attention des Directeur, AGE ont permis à la société européenne d être ce qu elle publics, organismes de santé publique, prestataires médias et des décideurs politiques sur une problé- Membre du Cercle francophone de l Intergénéra- est aujourd hui: un espace de paix et de solidarité de services sociaux, écoles d architecture, organismes matique et les solutions qui peuvent être mises en tionnel de la Fondation Roi Baudouin soutenu par une économie de marché performante, de logements sociaux, citoyens, élus locaux, nationaux 4 5

4 et européens, médias, écoles, universités, organisations diminuer rapidement pendant les vingt prochaines cette tendance, c est que les citoyens sont devenus de la société civile, etc. Les diverses initiatives lancées années. C est aussi la première fois qu on observe un plus assertifs et ont appris à mieux se défendre dans dans le cadre de la première Journée européenne de tel accroissement du groupe des 60 ans+ et ce phé- le tourbillon de la vie moderne. Dans l espoir de limiter la solidarité entre les générations vont dans ce sens. C est un excellent début, et nous espérons que le débat se poursuivra pendant de nombreuses années encore et que tous les pays et régions de l Union européenne parviendront à trouver des solutions adéquates pour faire face au vieillissement démographique en créant une plus grande cohésion sociale. nomène va aller en s accentuant d ici En deux mots, notre pyramide des âges est en train de se renverser complètement pour prendre l allure d un gigantesque champignon en équilibre instable sur un pied de plus en plus étroit. Pourquoi cela pose problème les dépenses publiques, les décideurs nationaux, régulièrement rappelés à l ordre par la Commission européenne soucieuse de maintenir chacun dans le cadre strict des règles budgétaires du Pacte de stabilité, ont «encouragé» les citoyens à se prendre plus en charge et à moins compter sur la collectivité. Cette approche a malheureusement mené certains à La solidarité intergénérationnelle dans les politiques d urbanisme Parce que non seulement cela veut dire qu il y aura de moins en moins d actifs en état de contribuer au considérer que la politique du «chacun pour soi» était la seule capable d assurer une croissance éco- Exposé du problème financement des retraites et des soins de santé d un nomique forte et de redynamiser la société euro- Aujourd hui notre environnement urbain est conçu nombre croissant de seniors et de personnes âgées péenne engourdie par des politiques sociales trop essentiellement pour la population active et des dépendantes, mais aussi parce le nombre de per- généreuses et trop coûteuses à leurs yeux. citoyens jeunes et en bonne santé, pour un monde sonnes âgées vivant seules augmente rapidement, où l automobile est reine et où les besoins des en particulier chez les femmes, et que la composition La crise financière et économique que nous connais- citoyens les plus vulnérables sont occultés. des familles s est beaucoup diversifiée, modifiant parfois sons aujourd hui rappelle à tout le monde l importance profondément les relations entre les générations. Enfin, de la solidarité et de la cohésion sociale, non seulement Combien de villes peuvent se targuer d avoir des parce que cette année, pour la première fois, les élec- en période de crise, mais également pendant les pistes cyclables qui permettent aux jeunes et aux Depuis la nuit des temps, nos sociétés ont été basées sur la solidarité et la coopération entre les générations, alors pourquoi ce plaidoyer aujourd hui pour une société plus solidaire? teurs âgés de 50+ seront les plus nombreux et que ce vieillissement de l électorat pourrait entraîner un déséquilibre dans la représentation des intérêts des divers groupes d âge au détriment des jeunes. Notre société toute entière va devoir s adapter aux besoins de sa population vieillissante, mais aussi aux difficultés nouvelles que rencontrent les autres groupes d âge, pour que toutes les générations puissent continuer à se soutenir mutuellement et à vivre ensemble sans conflit. Cela veut dire qu il faut revoir ensemble nos politiques et pratiques en matière d urbanisme, de développement rural, de transports publics, d accès périodes de croissance et de prospérité. Les nombreuses initiatives prises à travers l Union européenne montrent l intérêt que portent les citoyens à la solidarité et à la coopération entre citoyens et entre générations, intérêt confirmé par l enquête Euroflash publiée par la Commission européenne à l occasion de la 1 e Journée européenne du 29 avril moins jeunes de pédaler en toute sécurité à travers la ville? Combien de centres urbains ont aménagé leurs trottoirs de façon à ce que les personnes âgées ne risquent pas la chute à chaque sortie et que les parents avec une poussette puissent aller faire leurs courses à pied ou se promener sans que leur balade ne se transforme en une course à obstacles? Combien de villes conçoivent leurs parcs publics pour y accueillir tout le monde, jeunes et moins jeunes, et permettre à tous de se retrouver et de se côtoyer dans le même espace vert: jeunes avec leurs planches à roulettes, familles avec de jeunes enfants et personnes âgées à Les chiffres aux soins de santé, de protection sociale, d emploi, de participation citoyenne, de loisirs, etc. la recherche d un coin tranquille pour prendre l air? Combien de villes touristiques préfèrent conserver leurs vieux pavés que d aménager leur centre-ville Parce qu en ce début de XXIe siècle, c est la première Ces vingt dernières années, on a vu les mentalités pour faciliter la mobilité des personnes âgées? Com- fois de mémoire humaine, hormis en période de guerre changer rapidement et naître un certain individualisme bien de municipalités ont aménagé les abords des mondiale, que le nombre des ans diminue qui a influencé positivement, mais aussi négativement écoles de façon à protéger efficacement nos enfants et les démographes prédisent qu il va continuer à les relations entre les générations. Le côté positif de débordants de vie des risques de la circulation? 6 7

5 Combien de bâtiments publics sont encore conçus comme si tous leurs usagers étaient jeunes, sveltes, familiarisés avec les nouvelles technologies, et qu ils pouvaient faire la file debout pendant de longs moments, etc.? Combien de zones urbaines voient leur population vieillir très rapidement et ne savent que faire pour attirer de jeunes familles pour garantir l essor à long terme de leur région? Notre environnement urbain tarde à s adapter aux besoins évolutifs de la société d aujourd hui et crée des barrières à la pleine participation de groupes de plus en plus nombreux (personnes âgées, personnes à mobilité réduite, familles avec de jeunes enfants, personnes handicapées) freinant ainsi leur cohabitation harmonieuse avec les autres groupes de la société et détruisant le tissu social. Que peut-on faire Au niveau local: Dans la grande majorité des Etats membres de l Union européenne, il incombe aux autorités locales d aménager l espace urbain. Certaines municipalités, confrontées au vieillissement rapide de leur population, ont commencé à mettre en place des politiques d urbanisme visant expressément à rendre l espace public plus convivial pour tous, jeunes et moins jeunes et à favoriser les relations entre citoyens. Certains même ont plusieurs années d expérience dans cette approche et le succès de leur initiative commence à faire des émules ailleurs. Si vous êtes une autorité locale ou un groupe de citoyens intéressés par le développement de politiques d urbanisme mieux adaptées aux besoins de tous, le «Programme Villes Amies des Aînés de l Organisation Mondiale de la Santé 1» peut vous être très utile. Cette méthodologie a été développée par l OMS pour promouvoir un espace urbain adapté à tous les âges et favoriser le vieillissement en bonne santé en aidant les autorités locales à faire l état des lieux et à identifier les problèmes liés au manque d adaptation de leur milieu urbain, puis à développer des réponses adaptées à leur contexte local. Ce guide s adresse essentiellement aux acteurs opérant en zones urbaines. L OMS va publier très prochainement un guide similaire pour les zones rurales.» Vienne (AU), une «ville de proximité» ouverte à tous La ville de Vienne a lancé un large projet de développement urbain de 200 hectares dans la zone Flugfeld Aspern. Ce projet a fait l état des lieux des espaces publics afin de les rendre plus accessibles à tous, et a étudié les problèmes d accessibilité pour les piétons (qualité du revêtement de trottoirs, voitures garées sur les trottoirs, trottoirs trop étroits et zones dangereuses), les besoins en infrastructures sociales, l aménagement des parcs pour que personnes de tous âges puissent s y côtoyer (par exemple, des bancs ont été installés dans les lieux indiqués par les seniors de ces quartiers). Le projet a aussi essayé de voir comment limiter les déplacements en créant une «ville de proximité» où chacun peut trouver dans son environnement immédiat l essentiel des services dont il a besoin tous les jours.» Saint Appolinaire (FR): Générations: un modèle d urbanisme intergénérationnel A Saint Appolinaire, dans la banlieue dijonnaise (FR), un projet pilote baptisé «Générations 2» a vu le jour il y a déjà une vingtaine d années. Dans cet ensemble immobilier habitent cent soixante personnes de tous âges, pour moitié des retraités, le reste étant composé de familles avec des enfants en bas âge. Tout a été prévu pour répondre aux besoins des différents groupes d âges et favoriser les contacts entre les générations: ludothèque municipale, halte-garderie, salle de quartier, restaurant scolaire, mais aussi une unité de vie pour personnes en perte d autonomie, un domicile protégé pour les personnes désorientées, un point accueil animé par une salariée municipale et un centre d accueil de jour Alzheimer. Dans d autres régions de France aussi les projets d urbanisme intergénérationnel ne manquent pas: appartements multi-générationnels à Mulhouse, haltes-garderies à proximité des maisons de retraite à Paris, lotissements favorisant la mixité entre jeunes et moins jeunes à Nantes, etc.» Demography Concept for Berlin (DE): Pour répondre à ses défis démographiques et socioéconomiques, la ville de Berlin a décidé fin 2008 de lancer un nouveau programme «Demography Concept for Berlin». Ce programme cherche à soutenir le potentiel économique des seniors, à revitaliser les centres urbains et l infrastructure des zones résidentielles, à aménager l espace public pour mieux répondre aux besoins des enfants, des familles et des seniors, et à promouvoir la mixité des âges dans le logement au centre-ville. Ce programme cherche aussi à favoriser l intégration des personnes issues de l immigration dans les entreprises, l administration publique et à attirer les migrants hautement qualifiés. Enfin, ce programme essaie de promouvoir une image positive des personnes âgées, d organiser des transports adaptés aux besoins des personnes âgées et des enfants et de développer le concept de logement multigénérationnel et sans barrières (design-for-all) et de ville compacte ou cité de proximité. D autres villes d Allemagne touchées par les changements démographiques cherchent à redynamiser leur centre urbain. Par exemple, Duisburg 3 est l une des villes de la Ruhr les plus touchées par les changements démographiques. Sa population décroît et vieillit rapidement. De nombreux appartements du centreville sont vides et pourtant il y a pénurie d habitations adaptées aux personnes âgées. C est pourquoi les autorités locales ont demandé à l un des plus grands bureaux d urbanisme d Allemagne de leur préparer un plan pour revitaliser le centre urbain. Ce plan prévoit de créer une ville compacte où chacun pourra trouver ce qu il lui faut pour ses besoins quotidiens et avoir accès à tous les services publics importants sans devoir se déplacer très loin. Des logements intergénérationnels verront très bientôt le jour pour répondre à la demande de la population. Hoyerswerda, dans l Est de l Allemagne connaît aussi un vieillissement rapide de sa population. Tout comme Duisburg, elle a décidé d adapter ses politiques d urbanisme, mais en consultant ses seniors directement. Ainsi des groupes de seniors ont sillonné la ville à pied et en bus et ont rapporté leurs suggestions aux autorités locales: création de zones de communication, plus de bancs publics, des petits commerces et services publics concentrés sur la place du marché, etc. Ce modèle qui permet de rendre la ville plus conviviale pour tous est maintenant copié par d autres villes de la région. Au niveau national: Dans le cadre de leurs politiques de cohésion sociale, les gouvernements nationaux devraient soutenir des politiques d urbanisme intergénérationnel et, en fonction de la répartition des compétences, apporter les modifications juridiques nécessaires et débloquer des fonds publics ou développer des partenariats privéspublics pour aider les municipalités intéressées. En cette période de crise, il est particulièrement urgent d encourager les initiatives qui permettent de recréer un espace public accessible à tous et qui favorisent les contacts et l entraide entre les divers groupes de la société. Plutôt que de créer de la dépendance

6 comme c est le cas de l espace urbain actuel, il est important de trouver des modèles urbains qui permettent à chacun d être aussi autonome que possible et plus solidaire avec ses voisins, collègues et autres groupes de sa communauté. Quelques gouvernements nationaux ont compris le rôle important qu ils peuvent jouer en mettant en place un cadre législatif et financier pour permettre aux différents niveaux de pouvoir d apporter des réponses adéquates dans leurs politiques d urbanisme.» Programme de soutien au développement urbain du Ministère fédéral allemand En 2004, le gouvernement fédéral allemand a adopté une série de mesures législatives et financières 4 pour permettre aux villes et municipalités de mieux répondre aux besoins de leurs populations dans un contexte de changements démographiques: nouveau code du bâtiment, mesures en faveur de la «Ville sociale», soutien par la Banque de reconstruction aux municipalités qui veulent développer leurs infrastructures, etc. Plusieurs villes ont saisi cette occasion (voir exemples ci-dessus)» Le Label «Bien vieillir vivre ensemble» en France Dans le cadre de son Plan «Bien Vieillir», le gouvernement français a décidé de créer un label intitulé: «Bien vieillir - Vivre ensemble» pour aider les villes françaises à répondre aux enjeux du vieillissement en développant des projets innovants d urbanisme, de logement, de transport, de services, d animation des quartiers et de développement du lien social. Cette initiative s inscrit dans le cadre de la méthodologie «villes-amies des aînés» développée par l Organisation mondiale de la Santé (voir plus haut) et visera aussi à favoriser l échange d expériences et de bonnes pratiques entre villes d autres pays appartenant à ce réseau. Au niveau européen: Même si les compétences de l Union européenne dans ce domaine sont très limitées, de nombreuses initiatives peuvent êtres prises au niveau européen pour promouvoir des politiques d urbanisme intergénérationnel à travers l Europe.» Fonds structurels 5 : La Commission européenne devrait encourager les Etats membres à utiliser les fonds structurels, ces grands instruments financiers de l Union européenne visant à promouvoir le développement régional, pour aider les villes et municipalités en mettre en place des programmes d adaptation de l espace urbain au changement démographique. Le fonds européen JESSICA 6 par exemple cherche à promouvoir l investissement durable, la croissance et l emploi dans les régions urbaines en ligne avec la politique de cohésion de l UE, mais peu d autorités nationales et régionales savent qu elles peuvent l utiliser pour améliorer leurs infrastructures afin de favoriser une meilleure coopération et une plus grande solidarité entre les générations et ainsi mieux répondre aux besoins de tous, jeunes et moins jeunes. L initiative des «Régions actrices du changement économique 7» prévoit aussi explicitement la possibilité de soutenir activement des actions dans ce domaine au plan régional et local.» URBACT 8 : URBACT est un Programme européen financé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) qui a pour vocation de favoriser l échange d expériences entre les villes européennes, de tirer les leçons et de diffuser les connaissances acquises en matière de développement urbain durable. Dans le cadre de son Pôle thématique Les Villes, Plateformes pour un Développement Urbain Intégré et Durable, le programme URBACT devrait encourager des projets d urbanisme intergénérationnel et favoriser l échange d expérience entre les villes confrontées à des changements démographiques importants (vieillissement, migration, etc.).» La Méthode ouverte de Coordination 9 : Afin de stimuler de nouvelles initiatives dans ce domaine, la Commission européenne devrait favoriser l échange de bonnes pratiques entre Etats membres et autorités locales dans le cadre de la Méthode ouverte de Coordination dans le domaine social (MOC). Cette méthode permet déjà aux Etats membres (niveau national) de profiter de l expérience des autres pays dans les domaines de l inclusion sociale, des réformes des systèmes de pensions et des services de soins de longue durée. Pourquoi ne pas l étendre aux politiques d urbanisme qui visent à favoriser l inclusion sociale et l ouvrir aux autorités régionales et locales afin de permettre un échange direct entre niveaux de pouvoir les plus directement concernés?» Le cycle biannuel sur la démographie 10 : La Commission pourrait aussi organiser à intervalles réguliers des conférences thématiques sur le développement urbain face aux changements démographiques dans le cadre du cycle biannuel sur la Démographie lancé en 2006, et y faire participer toutes les parties concernées: autorités nationales, régionales, locales, Alliance européenne de la Famille, ONG, chercheurs, entrepreneurs sociaux, etc.» Erasmus Mundus: Enfin, dans le cadre de son programme Erasmus Mundus, 11 la Commission devrait lancer un programme européen de Master en urbanisme intergénérationnel pour promouvoir de nouvelles approches dans les écoles d urbanisme basées sur les meilleures pratiques et le concept de design pour tous. La solidarité intergénérationnelle dans le logement Exposé du problème Dans de nombreux pays de l Union européenne, les jeunes ont aujourd hui d énormes difficultés à accéder à un logement décent. Les étudiants ne trouvent pas de chambre à louer et se retrouvent parfois dans des taudis, tandis que des personnes âgées se sentent bien seules dans leur logement devenu beaucoup trop grand après le départ de leurs enfants, mais n ont pas les moyens de changer pour un appartement mieux adapté à leurs nouveaux besoins. Certains quartiers ou lotissements, qui se sont développés il y a trente ou quarante ans avec le boom industriel de la région, voient leur population vieillir très rapidement et les jeunes ont du mal à s y installer. Le problème est particulièrement criant dans certaines grandes villes et la crise actuelle ne va pas arranger les choses puisque les banques renforcent les conditions d accès au crédit hypothécaire et en conséquence, c est tout le secteur de la construction qui est en crise avec une très nette chute des constructions nouvelles. Alors comment permettre une meilleure utilisation du parc immobilier existant et relancer la construction de logements favorisant une plus grande mixité entre groupes d âge différents? Les intérêts des jeunes sont-ils compatibles avec ceux des seniors en Communication de la Commission Les Régions, actrices du changement économique - COM(2006) 675 du

7 termes de logement? Que peuvent faire les autorités relation des jeunes à la recherche d un logement et cherche à lutter contre l effet «lotissement» qui crée financière aux personnes âgées qui souhaitent remettre publiques pour permettre aux différentes générations des seniors désireux de compagnie, de partage des des ghettos de générations homogènes, en favorisant une partie de leur habitation en état pour pouvoir de s entraider face aux difficultés que rencontrent tâches de la vie quotidienne ou d un complément de la mixité entre groupes d âge différents afin de promou- accueillir un étudiant, comme cela se fait par exemple certains pour trouver un logement décent? revenus, dans une démarche individualisée. voir la solidarité et les échanges entre générations, pour les travaux d isolation thermique. Que peut-on faire» Logement kangourou intergénérationnel et inter- d assurer la diversité sociale, de favoriser la cohésion sociale, de retarder, voire d éviter aux seniors de finir» Soutien du gouvernement fédéral allemand à Au niveau local culturel: En Belgique, aux Pays-Bas et en Scandinavie, leur vie en «maison de repos», solution coûteuse pour l habitat multigénérationnel 16 : Les autorités locales et acteurs de terrain devraient le logement «kangourou» cherche à régler deux la collectivité et souvent difficile à vivre pour les per- En 2006, Ursulla von der Leyen, ministre fédéral des développer de nouveaux projets de logement visant problèmes: d une part celui des personnes vieillis- sonnes âgées, de faciliter la vie des jeunes ménages Affaires familiales lançait une programme de soutien à favoriser la mixité des générations et des cultures, santes qui disposent d une maison trop grande pour et d augmenter l offre de logements locatifs à loyer à l habitat multigénérationnel. Aujourd hui quelque et la solidarité entre les habitants. Les autorités pu- elles, et d autre part celui des jeunes couples qui modéré. 500 centres existent en Allemagne et offrent à leurs bliques devraient voir avec les acteurs concernés peinent à trouver un logement bon marché. Le but résidents des services d accueil de jour, de conseil comment lever les barrières légales et structurelles de cette cohabitation entre jeunes et moins jeunes Au niveau national: familial, et des services conçus pour tous les groupes qui empêchent le développement de ce type de est de rompre l isolement des aînés et de permettre Suivant les pays, la répartition des compétences en d âge. Ces projets visent à favoriser les interactions projet: règlement d urbanisme ou code du logement de rétablir une solidarité intergénérationnelle qui terme de logement entre les autorités nationales et entre les résidents se trouvant dans les diverses inadaptés, conséquences fiscales pour le «logeur» qui tend à disparaître dans notre société. Les maisons locales varie, mais le niveau national n a souvent que phases de la vie, à encourager l autonomie, à aider accueille un étudiant dans le cadre d un contrat d as- kangourou de Molenbeek 14 (BE) sont un exemple des compétences très générales dans le domaine les enfants et les adolescents et à permettre aux per- sistance intergénérationnelle, aide à la mise en place particulièrement intéressant puisque, à la dimension fiscal et pour ce qui est des normes de sécurité pour sonnes âgées de développer leurs capacités. d accords entre universités et organisations de terrain intergénérationnelle, s ajoute la dimension intercul- la construction. Pourtant les gouvernements nationaux intéressées par le logement intergénérationnel, etc. turelle. Consciente du risque d isolement que courent peuvent jouer un rôle important en permettant aux ac- Au niveau européen les personnes âgées dans ce quartier de Bruxelles où teurs locaux de se lancer dans des projets de logement L Union européenne n a pas vraiment de compétences» Des aînés hébergent des étudiants (ES et FR): plus d un habitant sur deux est d origine étrangère, intergénérationnel en s assurant que le cadre légal dans le domaine du logement, mais de nombreux Certaines initiatives tant publiques que privées cher- l association Dar Al Amal a choisi de favoriser l en- national ne crée pas de difficultés, en encourageant programmes et instruments financiers européens chent à réconcilier deux besoins: celui des étudiants traide entre jeunes familles étrangères et personnes les acteurs locaux à favoriser une plus grange mixité peuvent aider les villes et régions à développer de en recherche d une chambre confortable à petit budget âgées originaires du quartier. Après 20 ans d existence, des âges dans leurs projets de logements sociaux et nouvelles approches pour répondre aux défis démo- et celui de personnes âgées vivant seules et recherchant l expérience tire un bilan positif même si le manque en offrant des services et un espace urbain adaptés à graphiques, sociaux et environnementaux. Les Fonds un peu de compagnie. C est ainsi que la Fondation Caixa de moyens et des barrières légales ont empêché tous les groupes d âge afin de favoriser aussi le mixa- structurels mentionnés dans le chapitre précédent Catalunya 12 en Espagne a lancé depuis plusieurs années cette initiative innovante de se développer à plus ge des générations dans les logements privés. peuvent être utiles. Les programmes de jumelages le programme Viure i Conviure qui permet à des étu- grande échelle. thématiques sont aussi des outils qui peuvent diants de trouver une chambre chez une personne âgée» Incitants fiscaux et financiers: Les autorités nationales permettre l échange d expériences et de bonnes en échange d un peu de compagnie le soir et d une» Logement intergénérationnel en milieu rural 15 (BE): peuvent aussi développer des incitants pour encourager pratiques sur le thème du logement intergénérationnel. présence rassurante la nuit. Ce système de logement Des projets de logements intergénérationnels poussent les initiatives privées, par exemple par des réductions Le programme de recherche Sciences socio-éco- intergénérationnel rencontre un franc succès. Des comme des champignons dans plusieurs pays d impôt accordées aux familles qui se lancent dans nomiques et Humanités 17 offre aussi des possibilités initiatives similaires se développent dans d autres d Europe, mais souvent en milieu urbain. Un exemple l aventure du logement kangourou et accueillent de recherche sur le terrain. Enfin, au Parlement pays, comme en France, où le PariSolidaire 13 met en belge de logement intergénérationnel en milieu rural une personne âgée chez eux, ou en offrant une aide européen, l Intergroupe Urban-Logement 18 travaille

8 avec beaucoup de persévérance sur le thème en étroite coopération avec CECODHAS 19 la coordination européenne des organismes d habitat social.» Programmes européens pouvant être utiles: Les programmes européens tels que les jumelages thématiques 20 et les panels citoyens 21 gérés par la Direction générale Education et Culture, et le programme Sciences socio-économiques et Humanités 22 géré par la DG Recherche, devraient permettre l échange d expérience et de bonnes pratiques dans le domaine du logement intergénérationnel afin d ouvrir des possibilités de financement aux acteurs désireux de creuser la problématique et de bénéficier de l expérience d autres régions d Europe. Des plans de mobilité et des transports publics adaptés aux besoins de tous Exposé du problème Dans la plupart des villes, la mobilité devient un vrai casse-tête tant pour les conducteurs automobiles que les usagers de transports publics ou les piétons de tous âges. Le réseau de transports publics est ina- 19 passent en deuxième plan. Les décideurs locaux objectif d accueillir un maximum d usagers dans ses transports publics. Son nouveau tramway, accessible 6 ans et les 65 ans ou plus les transports en bus, trams et métro sont gratuits pour toute personne dapté aux besoins de certains groupes, comme les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite. Le problème n est pas seulement l inaccessibilité des stations et matériel roulant, mais également les horaires mal adaptés aux besoins de certains groupes, la desserte mal répartie géographiquement, la brusquerie des chauffeurs qui rendent les trajets en bus délicats pour les personnes âgées, les abords des haltes dégradés, etc. Conscients de leur mission d intérêt général, les opérateurs de transports publics font pourtant de gros efforts pour s adapter aux besoins des plus vulnérables. Les problèmes de mobilité sont une priorité pour les autorités publiques partout en Europe. Mais comment réconcilier les besoins des actifs confrontés à la pression du milieu du travail toujours plus speedé, des enfants qui ont besoin d un environnement sûr pour pouvoir apprendre à se débrouiller seuls, des familles avec de jeunes enfants, des personnes âgées, etc. Les différents niveaux de pouvoir concernés devraient voir comment promouvoir l usage des transports en commun en mettant en en place une politique tarifaire qui n oublie aucun groupe cible: jeunes, personnes âgées, familles, personnes isolées en situation d exclusion sociale, etc. Que peut-on faire Au niveau local De nombreuses autorités locales comprennent l importance de la mobilité pour leur populations vieillissantes, mais souvent l automobile garde la priorité sur les transports publics (peu de villes ont le courage d imposer des couloirs réservés pour bus et taxis) et les besoins des usagers les plus vulnérables devraient donc chercher à prendre exemple sur les municipalités qui en ont fait une priorité et développer de nouvelles stratégies qui répondent à l ensemble des besoins des usagers de l espace public: usagers de transports publics, piétons, cyclistes, conducteurs automobiles, etc. L aide intergénérationnelle à la mobilité, c est aussi ces nombreux bénévoles qui aident des personnes vulnérables à se déplacer en toute sécurité: jeunes et seniors aidant des personnes très âgées à faire leur shopping, à aller chez le médecin, etc. Seniors bénévoles enseignant la sécurité routière dans les écoles, les «young responsible drivers» qui se dévouent pour ramener les fêtards de tous âges chez eux lors de fêtes de fin d année, etc. Les autorités publiques devraient soutenir ces initiatives car elles contribuent énormément à recréer de la solidarité entre citoyens et entre les générations et à améliorer la mobilité en toute sécurité de groupes particulièrement vulnérables.» Berlin faciliter la mobilité de tous y compris les femmes: La Ville de Berlin a décidé dans le cadre de son Demography Concept Berlin, de faire particulièrement attention aux besoins des enfants, des seniors, des personnes âgées, des familles et des femmes. En effet, ils ont remarqué que les femmes et les hommes n ont pas les mêmes besoins en terme de mobilité. Leur programme vise à réduire leurs désavantages en terme de mobilité, à promouvoir la mobilité en toute sécurité des enfants et des jeunes, à maintenir la mobilité des seniors et à aider les personnes avec un handicap.» Grenoble 23 : une offre de mobilité adaptée à tous les besoins: La Ville de Grenoble s est fixé comme aux personnes à mobilité réduite, est désormais également équipé pour les malvoyants. Parallèlement, un nouveau service original pour les zones isolées, Proxi Tag, a été lancé. Ce service utilisable toute l année du lundi au samedi (sauf jours fériés), s adresse aux zones les moins peuplées et aux personnes âgées. Accessible à la tarification habituelle, les minibus fonctionnent sur simple réservation téléphonique. Ce système innovant complète les lignes de tramways et de bus qui desservent ses 26 communes, soit habitants. Avec une croissance de plus de 27 % du nombre de passagers en six ans (74,2 millions en 2007 contre 58,2 millions en 2001), la Société d économie mixte des transports publics de l agglomération grenobloise (Semitag) peut être satisfaite de son développement d autant plus que presque tous ses véhicules utilisent aujourd hui une énergie «propre» (95% en 2007 contre 65 % en 2001). Au niveau national Les autorités nationales peuvent prendre de nombreuses initiatives pour promouvoir des transports publics accessibles et adaptés à tous, encourager, voire imposer des mesures pour garantir la sécurité aux abords des écoles et la sécurité des piétons en général, encourager l usage des transports publics plutôt que la voiture en lançant des campagnes de sensibilisation et des incitants. Des transports publics accessibles et adaptés sont des éléments indispensables d une communauté pour tous les âges car ils favorisent l autonomie, mais aussi les occasions de contact et d interaction entre groupes d âge différents.» Belgique - Transport public gratuit pour les 65 ans et plus et les jeunes enfants: Pour les enfants jusqu à 14 15

9 domiciliée en Belgique. Les seniors reçoivent auto- souvent par la société civile, pour aider les familles s occupant de membres de leurs familles dépendants, matiquement une carte d abonnement gratuit par la en difficulté. Les autorités locales peuvent aussi système d assurance pour aider les personnes dé- poste de la compagnie qui opère dans sa région. mettre l accent sur la création d un environnement pendantes à ne pas dépendre de leur famille, etc. L abonnement 65+ émis par l un des trois opérateurs couvrant le pays est valable aussi sur les réseaux des deux autres permettant ainsi aux 65ans+ de voyager gratuitement dans toute la Belgique. Le fait de recevoir l abonnement automatiquement lorsqu on atteint 65 ans encourage de nombreux seniors à utiliser les transports publics plutôt que la voiture. Cela favorise La solidarité intergénérationnelle dans les politiques familiales favorable aux familles: crèches, haltes garderies, parcs et activités récréatives visant les familles, activités basées sur la solidarité intergénérationnelle au sein de la famille (écoles des grands-parents, etc.). Dizièmefamille: les familles aident les familles 25 (FR): Dixièmefamille.com est un réseau d entraide fondé» Conférence de la Famille Pour la solidarité familiale: reconnaissance et soutien (FR) En juillet 2006, le gouvernement français lançait une conférence de la Famille sur le thème de la solidarité familiale. En France, plus de deux millions de personnes aident quotidiennement à domicile un parent âgé, la mobilité des seniors, en particulier ceux qui ont des revenus modestes et leur participation à des activités Exposé du problème sur le parrainage social et citoyen: neuf familles de milieux très différents se rassemblent et associent dépendant ou handicapé. Parmi les mesures proposées figurent la création d un congé de soutien familial, la bénévoles, de babysitting pour leurs petits-enfants, etc. Même si dans la plupart des États membres la famille leurs compétences pour accompagner une dixième mise en place de solutions de «répit», la création reste la principale source de solidarité entre les famille en difficulté, une personne âgée, handicapée d un statut de l aidant familial, le développement de leur Au niveau européen générations, les politiques sociales ne sont plus ou seule. Les familles s engagent à donner de leur accompagnement et de leur formation. Ces mesures Même si ses compétences sont limitées dans le toujours adaptées aux familles d aujourd hui. L aug- temps, au moins une demie heure à une journée par constituent une réelle reconnaissance du rôle des domaine des transports, l Union européenne fait mentation du taux d emploi des femmes et de la semaine. Cet accompagnement personnalisé via inter- familles dans la prise en charge des personnes dé- beaucoup pour encourager le développement de mobilité des travailleurs ainsi que les nouvelles net vise à offrir un soutien scolaire aux enfants, aider pendantes. Des mesures concernent également les transports publics écologiques et accessibles à tous formes de familles (familles monoparentales, re- à la recherche d emploi, offrir un soutien administratif plus jeunes, comme le prêt à taux zéro pour tous les dans la mesure où c est un domaine qui a un impact composées, éclatées, personnes vivant isolées, etc.) et aider la famille en difficulté à meubler et à équiper jeunes âgés de 18 à 25 ans. direct sur la libre circulation des personnes au sein créent autant d obstacles à la solidarité intergénéra- son logement. de l Union européenne. Mais beaucoup reste à faire tionnelle au sein de la famille. Peu de politiques re-» Loi réformant les droits de succession car les Etats membres ne parviennent à s entendre connaissent et soutiennent le rôle de la famille dans» L école des Grands-parents européens 26 : L école Dans plusieurs pays, la législation sur les droits de pour décider une bonne fois pour toutes que les la solidarité intergénérationnelle puisqu elle est en- des Grands-Parents européens cherche à favoriser succession a été modifiée récemment pour favoriser transports publics doivent devenir accessibles et core trop souvent considérée comme allant de soi et les liens entre grands-parents et petits-enfants afin notamment les legs altruistes des parents vivants adaptés à tous. Cette obligation ne s applique qu au relevant uniquement de la sphère privée. Il est donc de permettre à chacun d être une ressource pour envers leurs enfants afin de les aider à démarrer dans transport transfrontalier: transport aérien et rail urgent de repenser les politiques familiales pour re- l autre et de créer des liens durables. Des activités en la vie ou à passer un cap difficile. Cela prend la forme international au sein de l Union européenne, mais connaître le rôle des différentes générations dans la commun sont proposées, notamment des activités de réduction des taxes sur succession en ligne directe. pas au transport local. solidarité familiale et mieux répondre aux besoins visant à promouvoir la solidarité entre les générations. des familles dans toute leur diversité en assurant une Au niveau européen» URBAC: Le programme URBAC 24 devrait favoriser meilleure répartition des tâches entre hommes et Au niveau national/régional» L Alliance européenne de la Famille l échange de bonnes pratiques et la réflexion sur la femmes et entre les générations. Les Etats membres devraient revoir leurs politiques Pour aider les Etats membres à relever les défis liés mobilité pour tous et les initiatives encourageant la solidarité entre les générations dans la mobilité. Que peut-on faire familiales pour mieux répondre aux besoins des familles d aujourd hui et promouvoir plus de justice pour aux changements démographiques, les chefs d Etat et de gouvernement de l Union européenne ont créé Au niveau local ceux qui s engagent: congé parental ou congé pour l Alliance européenne pour les familles lors Sommet De nombreuses initiatives sont prises au niveau local, soins à un proche, droits sociaux pour les femmes européen des 8 et 9 mars

10 L objectif de l alliance consiste à favoriser l échange politiques familiales, nous avons déjà abordé la prise Cependant, lorsque les aidants ressentent le besoin permettant de répondre de façon adéquate aux besoins d idées et de vues entre les Etats membres, à donner des en charge des personnes dépendantes par les aidants d un repos physique et psychologique de quelques de toutes les personnes dépendantes. Dans le cadre de impulsions pour créer un environnement favorable proches. Ici, nous abordons leur prise en charge par jours, le seul service qui leur soit offert est celui de la méthode ouverte de coordination dans le domaine aux familles et à promouvoir la coopération et un des tiers, soignants professionnels et bénévoles. l hébergement temporaire, fourni majoritairement des soins de longue durée, les Etats membres devraient apprentissage réciproque dans l Union européenne. L Alliance européenne pour les familles devrait apporter Que peut-on faire par des centres de soins de longue durée, une solution très perturbante pour les personnes atteintes de adopter une approche basée sur la solidarité intergénérationnelle et s inspirer des bonnes pratiques une contribution importante à la mise en oeuvre de la Au niveau local la maladies d Alzheimer. tant pour assurer le financement à long terme que Stratégie de Lisbonne pour la croissance économique C est essentiellement au niveau local que reposent pour garantir la qualité des soins. et l emploi, pour un développement démographique les compétences pour la prise en charge des personnes C est pour répondre aux besoins des aidants proches durable, pour le renforcement de la cohésion sociale dépendantes, qu elle soit organisée par les autorités qu est née l initiative Baluchon afin de leur permettre» Bulgarie: nouvelle stratégie pour la solidarité et pour l égalité en droit des femmes et des hommes. publiques, des organisations à but non lucratif ou de prendre du répit en toute tranquillité durant une intergénérationnelle: A l occasion de la première des groupes de bénévoles. C est un domaine dans ou deux semaines sans avoir à transférer leur proche Journée européenne le 29 avril 2009, la Bulgarie va lequel on trouve de nombreuses initiatives reposant dans un autre milieu que son domicile, et de les sou- lancer une nouvelle Stratégie en faveur de la solidarité sur l engagement de bénévoles de tous âges qui se tenir dans l accompagnement de leur proche en leur intergénérationnelle. Le nombre des personnes âgées dévouent pour améliorer les conditions de vie de proposant des stratégies d intervention adaptées à et surtout des 70 ans et plus vivant seul augmente. personnes vulnérables lorsque leur prise en charge leur propre situation et en leur fournissant une éva- Parmi elles, les personnes ayant perdu leur autonomie n est pas assurée par le système de protection sociale. luation des capacités cognitives et de l autonomie et ayant besoin de soins augmente. Mais en raison du fonctionnelle de leur proche. Un bénévole formé prolongement de la vie active et de la grande mobilité La crise actuelle et son impact sur les finances vient à domicile s occuper du malade pendant l ab- des travailleurs, de nombreuses familles ont des publiques locales va accentuer les difficultés des sence de sa famille. difficultés aujourd hui pour prendre soin de leurs La solidarité intergénérationnelle dans la prise en charge des personnes dépendantes autorités locales à répondre aux besoins de leur population dépendante et de nouvelles formes de solidarité vont devoir se développer pour que la charge ne retombe pas entièrement sur les familles souvent déjà débordées. Des initiatives intéressantes ont déjà vu le jour pour» L l hôpital 29 : L association «L est une structure légère mais ramifiée dans de nombreuses régions de France. Les bénévoles de l association accompagnent les enfants séjournant dans une cinquantaine de services pédiatriques de 35 hôpitaux, mais également dans des centres de rééducation et parents âgés. Il devient donc urgent de développer des services sociaux adaptés à cette demande et de promouvoir des réseaux de solidarité autour des personnes vieillissantes. Le gouvernement bulgare lance donc cette stratégie dans le but de mieux partager les responsabilités relatives à la prise en charge des personnes âgées dépendantes, favoriser palier les manques de structures de prise en charge des CLIS (Centre d Intégration Scolaire). L aide de l inclusion active des retraités dans des activités de Exposé du problème et favoriser le maintien à domicile. Les autorités locales devraient promouvoir ce type d activités et bénévoles aux enfants ou adultes hospitalisés est une forme très répandue de solidarité intergénérationnelle bénévolat axées sur la solidarité et l aide aux personnes très âgées, mettre en place des mesures qui favori- Avec le vieillissement de la population, le nombre de aider à recruter des bénévoles. qui permet d offrir des moments de détente aux per- seront la transmission de l expérience des personnes personnes dépendantes augmente rapidement. En sonnes en souffrance et un peu de répit à leurs familles. âgées vers les plus jeunes, sensibiliser l opinion même temps, le nombre de personnes disponibles» Le Baluchon Alzheimer 28 : une idée partie du Canada publique aux problèmes des personnes âgées. pour les aider diminue. Même si les jeunes pères et qui essaime en Europe Au niveau national s occupent de plus en plus de leurs jeunes enfants en Les familles souhaitent en général garder leur proche Les autorités nationales ont aussi un grand rôle à jouer» La Croix rouge, un exemple de solidarité intergénéra- dehors des heures de crèche ou d école, c est sur les atteint de la maladie d Alzheimer le plus longtemps pour créer un environnement politique et financier tionnelle dans la prise en charge des personnes femmes que retombe encore souvent la responsabilité possible à domicile. Divers services de répit comme favorable au développement de mesures innovantes dépendantes dans l urgence et au quotidien: de la prise en charge des enfants ou petits-enfants et des parents âgés. Dans le chapitre précédent sur les les centres de jour ou encore, le gardiennage de quelques heures existent déjà depuis plusieurs années

11 La Croix rouge s occupe non seulement de l aide d urgence, mais aussi de la prise en charge des personnes dépendantes au quotidien. Comme le souligne le Rapport sur les catastrophes dans le monde 2004, les Sociétés de la Croix-Rouge espagnole et française 30 se sont révélées bien mieux préparées à la crise de l été 2003 que leurs autorités sanitaires nationales, et elles ont assuré des services vitaux en distribuant de l eau et des ventilateurs, en visitant à domicile des personnes vulnérables, en fournissant une assistance en milieu hospitalier ainsi qu en diffusant de précieuses informations et recommandations par le biais de permanences et autres centrales téléphoniques. Cette contribution a été reconnue par les gouvernements des deux pays, ce qui a valu aux Sociétés nationales d être étroitement associées à l élaboration des plans d intervention d urgence nationaux en prévision de futures canicules. En considération de son implantation communautaire, la Croix-Rouge a notamment été invitée à identifier les groupes particulièrement vulnérables et à mettre en place à leur intention des services similaires à ceux assurés durant l été Par ailleurs la Croix rouge espagnole offre aussi grâce à ses nombreux bénévoles de tous âges toute une série de services d aide aux personnes âgées dépendantes: soutien à la vie autonome à domicile, téléassistance, transport adapté, centres de jour, aide aux familles, services d assistance continue pour les personnes ayant besoin d aide 24h sur 24, promotion d un environnement salubre, etc.» Danemark - programme gouvernemental de soutien aux projets pilotes TIC et vieillissement: Le Ministère danois des Finances vient de lancer un programme qui vise à financer des projets pilotes qui utiliseront les nouvelles technologies pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées dépendantes et créer de meilleures conditions de travail pour le personnel soignant. Ce programme a pour objectif de renforcer l autonomie des personnes âgées dépendantes tout en créant une filière professionnelle attractive pour les jeunes basée sur de nouvelles relations intergénérationnelles entre soignant et personne âgée dépendante. Au niveau européen Au niveau européen, toute une réflexion a lieu dans le cadre de la Méthode ouverte de coordination sur les moyens de répondre aux besoins des personnes dépendantes. La Commission coordonne l échange de bonnes pratiques dans la prestation de soins de longue durée, mais aussi dans le soutien aux familles et soignants informels.» Programme Ageing Well: En juin 2007, la Commission européenne a lancé son plan d action Bien Vieillir (Ageing Well 31 ) pour aider les personnes âgées à vivre de façon plus autonome et à rester actifs plus longtemps. Avec ce programme, la Commission veut notamment encourager le recours aux nouvelles technologies pour aider les personnes âgées à rester actives dans l emploi, à la maison et dans leur communauté. Ce programme devrait aider à améliorer la qualité de vie des personnes âgées dépendantes, de leurs aidants et familles, créer de nouvelles opportunités pour l industrie des nouvelles technologies et personnaliser les soins de santé et services sociaux.» Campagne «Who Cares» du Lobby européen des Femmes 32 : En mai 2006, le Lobby européen des Femmes a lancé une campagne sur la prise en charge des personnes dépendantes «Who Cares?». Cette campagne préconise la mise à disposition de services de prise en charge des personnes dépendantes, abor dables, accessibles et de haute qualité pour toutes les personnes dépendantes, disponibles pour tous les femmes et les hommes quelle que soit leur situation financière. Dans le cadre de cette campagne, le LEF a rédigé une Prise de position sur la prise en charge des personnes dépendantes qui couvre une série de thèmes qui doivent être abordés pour traiter cette question de façon globale dans la société européenne: 1) Stéréotypes de genre et prise en charge des personnes dépendantes; 2) L économie de la prise en charge des personnes dépendantes: la fourniture de services abordables; 3) Travail de qualité et services de qualité: la prise en charge des personnes dépendantes et le marché du travail; 4) Le cas des travailleur-se-s domestiques migrant-e-s et enfin 5) Politiques de l Union européenne et prise en charge des personnes dépendantes La solidarité intergénérationnelle dans la garantie à des ressources suffisantes pour une vie décente à tout âge Exposé du problème S il est un sujet capable de mettre le feu aux poudres aujourd hui, c est bien celui du revenu adéquat qu il faudrait pouvoir garantir à tout âge: lutte contre la pauvreté des enfants, revenu professionnel minimum, allocations chômage, retraites. Avec la crise, la tension entre les générations sur les questions de financement des retraites risque de s amplifier et de tourner au vinaigre si on ne crée pas d occasions de discuter sereinement de ces questions entre groupes concernés. Mais peu osent le débat, et aujourd hui encore moins, car personne ne sait de quoi demain sera fait. Devant l effondrement des marchés financiers, il est difficile de trouver la bonne solution qui permettra de garantir un revenu décent à ceux qui sont déjà retraités et aux cohortes qui atteignent aujourd hui l âge de la pension après une vie bien remplie et qui espèrent, en toute légitimité, pouvoir profiter de leur retraite sans avoir de souci à se faire pour leurs vieux jours. En même temps, peut-on encore attendre de ceux qui sont en âge de travailler aujourd hui qu ils prennent en charge toutes les personnes dépendantes alors même que leur emploi est menacé et que leur avenir est incertain? N est-ce pas le moment de réfléchir aux moyens qui nous permettront de 20 21

12 retrouver une plus grande solidarité entre citoyens, certains les dénoncent comme une forme de travail permises, les gouvernements ne devraient-ils pas ré-» 2010: Année européenne de lutte contre la pau- entre générations, entre riches et pauvres, entre chan- au noir, ce qui n est bien sûr pas l objectif de ces ini- fléchir au bien-fondé de ces décisions et engager un vreté et l exclusion sociale. Début 2008 la présidence ceux et malchanceux, entre bien-portants et malades tiatives qui permettent à de nombreuses personnes débat au niveau national sur l âge de la retraite et la slovène de l Union européenne a réussi à faire adopter en situation précaire de trouver l aide dont ils ont possibilité de combiner pension et vie professionnelle? par le Conseil la proposition de déclarer 2010 Année Avec la crise actuelle, la précarité va aller s accroissant besoin et qu ils ne pourraient pas se payer. européenne de lutte contre la pauvreté et l exclusion dans les années qui viennent et il deviendra urgent» Un revenu minimum décent pour tous: S il est un sociale. Les travaux préparatoires ont commencé. de trouver des solutions pour venir en aide aux plus Au niveau national sujet qui fâche nombre de gouvernements nationaux Nous espérons que cette Année européenne abordera démunis de tous âges: jeunes ne parvenant pas Vu le contexte économique actuel et l endettement en Europe, c est le revenu minimum garanti, certains les thèmes tels que la transmission intergénération- à acquérir leur autonomie financière, travailleurs croissant des gouvernements nationaux, certains pour- considérant ce filet de sauvetage comme un incitant nelle de la pauvreté, l impact de la pauvreté sur la confrontés au chômage de longue durée, personnes raient être tentés de réduire les dépenses publiques au chômage (pourquoi travailler puisque l Etat vous capacité des générations à s entraider, etc. âgées qui voient fondre leur pension et leurs écono- de soutien aux plus démunis en arguant qu il n y a garantit un revenu minimum). Mais dans le contexte mies. Les restos du cœur, banques alimentaires et plus d argent dans les caisses de l Etat. Comment de récession actuel le revenu minimum ne serait-il autres services qui distribuent des repas aux plus dès lors, en période de récession et de vieillissement pas plutôt un outil de relance de la consommation et démunis voient arriver de plus en plus de jeunes, de démographique garantir à chacun des ressources de promotion de la cohésion sociale? Un sujet qui familles monoparentales et de personnes âgées. suffisantes pour vivre décemment? mérite bien un débat national avec toutes les parties Que peut-on faire» Prolongation de la vie professionnelle: faut-il concernées, y compris les organisations représentant les groupes les plus vulnérables, c.-à-d. les associations Au niveau local maintenir l âge obligatoire de départ à la retraite? de jeunes, de femmes, de migrants, de personnes» Comment se débrouiller ensemble avec moins de Puisqu il va devenir de plus en plus difficile d assurer handicapées, de personnes âgées. Nous espérons ressources: C est souvent aux autorités locales qu incombe la tâche de répondre aux besoins de tous les malchanceux touchés par la crise, mais ce n est pas pour cela que leurs moyens financiers seront adaptés. Face aux difficultés croissantes que rencon- le financement à long terme des retraites par répartition en raison du vieillissement de la population et du nombre décroissant d actifs, l une des solutions est d accroître la durée de la vie professionnelle. Cela concerne les jeunes, qui doivent pouvoir entrer dans que les gouvernements nationaux saisiront l occasion de l Année européenne de lutte contre la Pauvreté et l exclusion sociale en 2010 pour organiser de tels débats et en tirer les conclusions politiques nécessaires pour garantir à tous un revenu minimum permettant à La solidarité intergénérationnelle dans l emploi trent de nombreuses familles et personnes isolées de tous âges, on voit des initiatives se développer qui la vie active plus vite sans devoir perdre quelques années en recherche d emploi et petits boulots chacun de vivre décemment (voir paragraphe suivant 2010: Année européenne de lutte contre la pauvreté). Exposé du problème visent à redonner aux groupes les plus touchés un mal payés, mais aussi les seniors, qui doivent pouvoir Déjà avant la crise actuelle, les travailleurs âgés et les meilleur «pouvoir d achat» en groupant les commandes se maintenir dans l emploi et continuer s ils le sou- Au niveau européen jeunes étaient les premiers à pâtir des restructurations pour obtenir un meilleur prix, en recourant au troc y haitent au-delà de l âge de la retraite. Quid donc de Même si l Union européenne ne peut rien faire pour et leurs taux de chômage étaient plus élevés que pour compris pour l échange de services, en s entraidant l âge obligatoire de départ à la retraite? Est-ce encore garantir à chaque citoyen résidant sur son territoire les tranches d âge intermédiaires. Les pré-retraites entre voisins, etc. C est un domaine dans lequel on justifié dans le contexte actuel et en vertu de la soli- des ressources suffisantes pour vivre décemment, la préconisées dans les années 80 comme une solution devrait voir la solidarité interpersonnelle et intergé- darité entre les générations de pousser les seniors hors Commission suit de près l évolution de la pauvreté au chômage des jeunes n ont pas permis aux jeunes nérationnelle se développer dans les années à venir de l emploi alors qu un nombre croissant d entre eux en Europe et attire l attention des gouvernements d accéder à l emploi. Bien au contraire, dans les pays et nous espérons que les décideurs locaux (autorités souhaiteraient pouvoir continuer? Puisque l arrêt de nationaux sur les difficultés que rencontrent notam- qui y ont recouru, le taux de chômage des jeunes et publiques, entreprise locales, etc.) les soutiendront, la Cour européenne de Justice sur le cas Heyday 33 ment les enfants et jeunes, les familles monoparen- des travailleurs âgés est resté préoccupant et ce sont les notamment en réglant l incertitude juridique qui laisse aux Etats membres le soin de décider si les limites tales et les personnes âgées. pays qui avaient misé sur des politiques d emploi visant flotte autour du troc et de l entraide entre voisins car d âge obligatoires pour le départ à la retraite sont l ensemble des groupes d âge qui ont le mieux réussi

13 Aujourd hui ces deux groupes sont encore plus dernières années et visent à aider les personnes jeune au réseau social et professionnel de l aîné, une nent en charge les membres dépendants de leur fragilisés par la récession qui s étend en Europe. cherchant un temps partiel à se partager un temps aide très précieuse dans beaucoup de métiers où les famille (enfants, personnes handicapées ou âgées) Lors des fermetures massives d emploi, ce sont les plein, par exemple deux personnes se partageant un contacts sont indispensables. Ce type de bénévolat pour éviter qu elles ne soient pénalisées sur le marché plus jeunes souvent intérimaires, ainsi que les tra- temps plein ou 3 personnes se partageant deux est très prisé des cadres qui viennent de prendre leur du travail en raison de leur contribution à la solidarité vailleurs proches de la retraite qui sont licenciés les temps plein. Ce qu on appelle le «job sharing» s or- retraite car il leur permet de continuer à utiliser leurs intergénérationnelle? premiers. Les femmes rencontrent aussi toujours ganise soit au niveau de l entreprise (l employeur essaie compétences professionnelles et de garder un pied plus de difficultés sur le marché de l emploi que les de répondre à la demande d employés qui souhaitent dans le milieu du travail.» Programme pilote du gouvernement danois: les hommes, à formation et compétences égales, en passer à un temps partiel alors qu aucun poste à nouvelles technologies au service des personnes raison de leurs obligations familiales (enfants à temps partiel n est prévu dans l entreprise; soit d un» Le compagnonnage: Des artisans à la retraite âgées dépendantes et de leurs aidants charge et/ou soins à un parent âgé dépendant). secteur (une agence regroupe les demandeurs par apprennent à des jeunes les ficelles du métier et Le Ministère des Finances danois vient de lancer un Que peut-on faire profil et les aide à solliciter un temps plein ensemble). Avec la tendance actuelle de reporter sur les citoyens cherchent ainsi à transmettre leur savoir et l amour du travail bien fait aux générations suivantes. Suivant programme pour la mise en place de partenariats privés-publics utilisant les nouvelles technologies Au niveau local une partie de la responsabilité de la prise en charge les projets, des menuisiers, ébénistes, maçons, élec- pour mieux répondre aux besoins des personnes âgées Les acteurs locaux (autorités locales, agences locales de la dépendance, on devrait voir la demande en job triciens, etc. qui ont souvent appris leur métier sur le dépendantes tout en améliorant les conditions de de l emploi, associations de bénévoles, syndicats) sharing augmenter car, à part aux Pays-Bas où le tas, cherchent à aider des jeunes, parfois en difficulté travail du personnel soignant. Avec ce programme, devraient travailler plus étroitement ensemble pour temps partiel est très répandu tant chez les hommes scolaire, à trouver leur vocation. le gouvernement danois espère encourager les jeunes explorer de nouvelles formes de coopération en vue que chez les femmes, dans la plupart des pays de l Union à s engager dans la filière des soins à la personne et de lever les barrières qui empêchent certains groupes européenne, les employeurs continuent à préférer or- Au niveau national trouver des solutions innovantes qui favoriseront le d accéder à l emploi: jeunes, travailleurs âgés, ceux ganiser leur main d œuvre sur base de temps plein. Les gouvernements nationaux sont confrontés à une maintien à domicile des personnes âgées dépendantes qui ont des charges familiales accrues, etc. Trop conjoncture économique défavorable qui rend leur en leur offrant des services de qualité. souvent ces acteurs travaillent seuls et non en parte-» Le job sharing par solidarité: Avec la crise actuelle, réponse au vieillissement démographique encore plus nariat limitant ainsi leur impact et chances de réussir. on voit aussi une nouvelle forme de solidarité se problématique. Certes ils ont déjà depuis quelques» Centrica: Politique de gestion des âges 34 (UK) développer dans l objectif d éviter des licenciements: années pris des mesures pour promouvoir l emploi Centrica, grand distributeur de gaz au Royaume Uni,» Les services intégrés d aide aux travailleurs ayant le job sharing par solidarité. Si une réduction d emploi des jeunes, des femmes et des seniors, mais beaucoup cherche à favoriser la mixité des âges dans sa main des personnes à charge: De nombreuses initiatives devient inévitable, plutôt que de laisser des collègues reste à faire et la tendance positive qu on avait pu d oeuvre en mettant en place diverses mesures telles se sont développées pour permettre aux familles partir au chômage, les employés se mettent d accord noter encore à la mi 2008 avec notamment une que Age Action Group (groupe d action Age) qui ras- avec de jeunes enfants de réconcilier vie familiale et pour réduire leur temps de travail collectivement avec forte augmentation du taux d emploi des femmes, semble les managers des diverses unités pour voir vie professionnelle. Mais certains cherchent à aller salaire réduit en proportion. C est un bel exemple de s est malheureusement renversée fin 2008 et le chô- ensemble comment mieux répondre aux besoins de au-delà de l ouverture de places en crèche et offrent solidarité entre les générations car cela permet aux mage est reparti à la hausse. leur main d oeuvre vieillissante. Ils ont ainsi développé des services intégrés alliant prise en charge des en- plus vulnérables (travailleurs âgés et jeunes) de un programme de sensibilisation à la gestion des fants en bas âge, garderies après l école, services de conserver leur emploi en période de conjoncture Comment dès lors prolonger la durée moyenne de âges, des conditions de travail flexibles et un réseau lavage et repassage du linge, services de courses, défavorable. vie professionnelle dans le contexte de récession et de membres du personnel ayant des obligations etc. Ces services augmentent l offre d emploi local de licenciements massifs que nous connaissons familiales, des équipes d âge divers et des possibilités et permettent aux employés d être plus disponibles» Le mentorat: Depuis quelques années aussi, un aujourd hui? Comment relancer l emploi et développer de mentoring. Ils considèrent que la mixité des âges et plus productifs, gagnant ainsi en qualité de vie en autre modèle de partage du travail s est développé, de nouvelles filières dans des secteurs potentiellement permet aux membres du personnel de groupes d âge travail et dans leur vie privée. le mentorat. Ici l objectif est de permettre aux tra- porteurs d emploi comme les services à la personne? différents de s enrichir mutuellement. vailleurs âgés et aux jeunes retraités de transmettre Comment mieux compenser les personnes qui pren-» Le job sharing par choix: Certaines initiatives publiques ou du secteur associatif ont vu le jour ces leurs compétences à des plus jeunes. Le mentorat s accompagne aussi souvent d une introduction du

14 » Votre matière grise, votre matière première pétences puissent être prises en compte au moment à une communauté et de solidarité entre les dernière édition de la Fête des Voisins s est déroulée le Gestion des âges 35 : un atout pour l entreprise (BE) de la réinsertion sur le marché de l emploi. Le Parle- membres de cette communauté. 27 mai 2008 dans 29 pays, dont 20 pays de l Union Les liens entre rétention et motivation des employés ment européen rappelle aussi combien l évaluation européenne, rassemblant 8 millions de participants. de plus de 50 ans, la gestion de l entreprise à long des compétences transversales fait partie intégrante Mais dans les grandes agglomérations l anonymat Cette année un millier de mairies, bailleurs sociaux terme et la responsabilité sociétale des entreprises de ce que l on appelle le bilan des compétences, est difficile à vaincre et ce sentiment de communau- et associations sont partenaires officiels de la Fête apparaissent de plus en plus clairement. Pour beaucoup selon les meilleures traditions des expériences té ne se développe pas naturellement. Cela demande dans le monde. Partout la même bonne humeur, des d entreprises, une gestion des âges avec une attention nationales portant sur les systèmes de rencontre l impulsion de personnes particulièrement motivées. rencontres et des partages, des rires et de la joie. Si elle particulière pour les travailleurs plus âgés, la formation entre l offre et la demande de travail. Les organisations de solidarité opèrent dans une so- ne traite pas de question de logement à proprement continue, le transfert des compétences entre généra- ciété européenne en pleine mutation et ont besoin parler, cette initiative a l originalité de promouvoir une tions et la mobilité interne est prioritaire. En partenariat de médiation et de structures pour établir un dialo- meilleure cohabitation et de récréer un esprit de quar- avec ICHEC-Entreprises et avec le soutien de la gue civil constructif et efficace. tier, renforçant ainsi tout au long de l année la solidarité Fondation Roi Baudouin, Business & Society (B&S) organise le 28 avril 2009 un colloque sur le thème Que peut-on faire entre voisins au bénéfice de tous, petits et grands. de la gestion des âges en entreprises. Cet événement Au niveau local» Fálte Isteach: des seniors aident des immigrés marque aboutissement d un groupe de travail de Les acteurs locaux (autorités locales, associations, nouvellement arrivés à s intégrer en leur donnant B&S auquel une vingtaine d entreprises ont participé groupes de volontaires, etc.) peuvent faire beaucoup des cours de langue (IE) pendant plus d un an. Au niveau européen L emploi est une compétence partagée entre les institutions européennes et les Etats membres. De nombreuses décisions sont prises au niveau européen Initiatives citoyennes en faveur de la solidarité intergénérationnelle pour créer un environnement local plus solidaire grâce à leur connaissance du terrain et des besoins des personnes vivant dans cette communauté. Parfois mais pas toujours, un petit coup de pouce financier des autorités publiques est nécessaire pour permettre à l initiative de décoller. Permettre aux Fálte Isteach est une initiative lancée par la Third Age Foundation en Irlande en réponse aux difficultés que les immigrés nouvellement arrivés rencontrent dans leur vie quotidienne en raison de leur manque de connaissance de l anglais. Des seniors mettent à profit leurs connaissances et expériences pour accueillir ces dans le domaine de la libre circulation des travailleurs, citoyens de contribuer au développement de leur jeunes et les aider à s intégrer dans la communauté de la reconnaissance des qualifications, de la promotion de l emploi de qualité pour tous, de la sécurité et Exposé du problème communauté devrait être une grande priorité des autorités locales et leur plan d action devrait encoura- et dans le marché de l emploi. Lancé à Summerhill, petit village de campagne, cette initiative est maintenant l hygiène au travail, de l égalité entre hommes et S il est un domaine où l intergénérationnel est sou- ger les initiatives citoyennes et bénévoles qui favorisent en train de s étendre à travers toute l Irlande. femmes et de la non discrimination dans l accès à vent présent, c est bien dans les activités citoyennes les interactions et la solidarité entre les générations et l emploi et à la formation continue. de proximité. Fête annuelle ou brocante de quartier, entre groupes sociaux et cultures. Au niveau national journées portes ouvertes dans les écoles et les Les autorités nationales peuvent prendre des mesures Le 10 décembre 2008, le Parlement européen adoptait homes pour personnes âgées, défilé de carnaval,» La Fête des Voisins se célèbre maintenant à travers pour encourager les initiatives citoyennes et le un rapport 36 sur la non discrimination basée sur le sexe écoles des devoirs, artisanat ou chorale de quartier, l UE 37 : la Fête Européenne des Voisins, est une initiative volontariat, y compris le volontariat intergénérationnel et la solidarité entre les générations dans lequel il fait clubs de sport amateurs, nettoyage collectif des de la Fédération Européenne des Solidarités de Proxi- en levant les barrières qui empêchent de nombreuses une série de recommandations et invite la Commission zones publiques, Journée des voisins, fancyfair à mité (F.E.S.P.) qui a pour vocation de promouvoir les personnes de s engager: barrières légales, adminis- à présenter des initiatives concrètes pour valider les l école, etc. Les exemples ne manquent pas et tous solidarités de voisinage dans toute l Europe, de dé- tratives et financières. Les gouvernements nationaux compétences acquises dans l exercice de tâches poursuivent un même but: encourager les personnes velopper des réseaux d échanges sur ces bonnes devraient aussi soutenir activement la proposition de d éducation, de services aux personnes dépendantes vivant dans un même quartier à mieux se connaître pratiques, de créer une dynamique européenne qui déclarer 2011 Année européenne du Volontariat (voir et de gestion ménagère de telle sorte que ces com- afin que se développe un sentiment d appartenance favorise le lien social et le mieux-vivre ensemble. La paragraphe suivant)

15 » Programme allemand en faveur du volontariat intergénérationnel 38 : En 2005, le gouvernement fédéral allemand a décidé de promouvoir le volontariat intergénérationnel. Ce programme pilote encourage des mesures dans les domaines suivants: Aide aux enfants, aux jeunes et aux familles défavorisés; Nouvelles prolongations/allocations pour bénévoles travaillant dans des institutions; Mise en réseau et amélioration de la qualité du travail bénévole; Assistance inter-générations; Services bénévoles dans une perspective internationale; Protection de l environnement et de la nature. 38 P. 7 : 39 (en anglais seulement) 40 Au niveau européen Au niveau européen plusieurs programmes peuvent aider à soutenir des initiatives citoyennes intergénérationnelles notamment: Le programme Grundvig de soutien aux bénévoles âgés 39 qui permet la mise en place d échanges de seniors bénévoles; Le programme Europe pour les citoyens 40 qui permet d organiser des panels citoyens impliquant des groupes de pays différents sur des thèmes proches de leur quotidien; Journée européenne de la Solidarité et de la Coopération entre les Générations à fêter le 29 avril Convaincus du besoin d encourager un changement politique et sociétal, AGE, le Forum européen de la Jeunesse, le Lobby européen des Femmes, AIM, AEIP et CECODHAS ont décidé de lancer une campagne afin de sensibiliser l opinion et les décideurs politiques à l urgence de revoir notre façon de vivre ensemble. Pour cela, nous avons décidé de soutenir ensemble la Journée européenne de la Solidarité entre les Générations et d encourager tous les acteurs pertinents à organiser quelque chose autour de cette Journée qui doit être l occasion de faire connaître ce que chacun fait tout au long de l année dans le domaine de l intergénérationnel. A qui s adresse notre campagne Notre campagne s adresse non seulement à nos organisations membres, mais aussi à toutes les parties intéressées afin de les encourager à organiser des activités pour faire connaître leur travail quotidien: journées portes ouvertes, présentation de projets intergénérationnels, débats avec les politiques locaux ou nationaux et des groupes de la société civile (associations de jeunes, de femmes et des personnes âgées), interviews radio ou télévision, articles dans les journaux, etc. Le tout est que chacun s investisse dans la mesure de ses moyens et profite de la Journée pour sensibiliser l opinion et les politiques au besoin d une plus grande solidarité entre les générations. Où en sommes-nous Nous avons commencé à recueillir des informations sur les diverses initiatives prises à travers l UE sur ce thème et nous continuerons à les publier sur notre site. Nous espérons ainsi aider à mieux faire connaître ce qui se passe dans d autres régions et pays d Europe et, d année en année, parvenir à faire de la Journée européenne un véritable outil de sensibilisation au service des millions d acteurs locaux qui oeuvrent pour une société plus solidaire, plus inclusive et plus juste. Nous avons également préparé un dossier de presse pour nous/vous aider à attirer l attention des médias. Par ailleurs la Commission européenne prépare une vidéo destinée aux chaînes de télévision qui sera lancée fin avril. La Commission publiera également une enquête Euroflash survey (mini Eurobaromètre) sur les relations entre les générations pour marquer la Journée Si vous êtes intéressé(e) d en savoir plus ou si vous voulez partager votre expérience avec nous, nous vous invitons à visiter notre page web dédiée à la Journée européenne et à nous contacter 28 29

16 Année européenne du Vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle Lors de la conférence de la Présidence slovène d avril 2008, Vladimir Špidla, Commissaire européen pour l Emploi, les Affaires sociales et l Egalité des Chances, convaincu de l importance du sujet, a déclaré devant un auditoire enthousiaste qu il proposerait que 2012 soit déclarée Année européenne du vieillissement actif et de la Solidarité intergénérationnelle. Que veut dire une Année européenne Pour qu une Année européenne soit lancée officiellement, il faut une proposition de la Commission européenne suivie d un accord du Conseil (les ministres nationaux concernés) et de l approbation du Parlement européen qui en vote le budget. C est un processus décisionnel qui prend plusieurs années puisque cela veut dire que chaque institution doit s engager à faire quelque chose de concret et qu un budget conséquent doit être dégagé au niveau européen, mais aussi national pour financer des activités comme un programme de sensibilisation au niveau européen et national, soutien financier à des initiatives au niveau européen, national et local, propositions d initiatives politiques (nouveau programme européen, nouvelle législation, nouveaux objectifs politiques, etc.). La proposition pour 2012 est bien engagée Un an après la conférence slovène, la proposition du Commissaire Špidla a fait un bon bout de chemin et est maintenant soutenue par les futures Présidences espagnole et belge qui tiendront les rênes de l Union européenne en 2010, année pendant laquelle cette proposition devra être adoptée par le Conseil et le Parlement européen pour se concrétiser. La Commission envisage d organiser une conférence préparatoire en avril 2010 avec le soutien de la Présidence espagnole afin de recueillir les recommandations des acteurs de terrain sur ce que l Année 2012 devrait proposer. Cela leur permettra de développer un programme répondant vraiment aux attentes des gens de terrain. Recommandations Les organisations membres du groupe de pilotage de cette campagne vont demander à la Commission européenne de faire le nécessaire pour que des programmes européens tels que les jumelages thématiques et les panels citoyens de la DG Education et Culture, les Fonds Structurels, etc. fassent de la solidarité entre les générations l un des thèmes prioritaires de leurs appels à projet pour les années à venir. Les acteurs de terrain devraient contacter leurs ministères des Affaires sociales pour relayer cette campagne et exprimer leur soutien à la proposition d avoir une Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle en Si vous avez besoin d aide, n hésitez pas à nous contacter et à visiter notre page web dédiée à la Journée européenne (voir Liens utiles). Liens utiles Commission européenne: DG Emploi, affaires sociales et égalité des chances: Communication: Promoting Solidarity between Generations (2006): social/news/2007/may/244_en.pdf PROGRESS programme : Membres du groupe de pilotage de la campagne AGE: AIM: AEIP: CECODHAS: Lobby européen des Femmes: Forum européen de la jeunesse: Quelques liens sur l intergénérationnel Publication de la Fondation Roi Baudouin «Une société pour tous les âges. Le défi des relations intergénérationnelles»: Publication «La solidarité intergénérationnelle pour la cohésion et la viabilité des sociétés Résultats de la conférence de la Présidence slovène, Brdo, avril 2008»: Solidarity-FR.pdf Accordages: Courantsd âge: Page web sur la Journée européenne de la Solidarité entre les générations: FR/rubrique.php3?id_rubrique=82 Liste des activités organisées à travers l Europe pour marquer la première Journée européenne:

17 Fondation Roi Baudouin PROGRESS Agir ensemble pour une société meilleure La Fondation Roi Baudouin est une fondation indépendante et pluraliste qui, chaque année, soutient financièrement quelque organisations et individus. Elle est un forum de débats, de réflexions et stimule la philanthropie. Avec un budget annuel de 48 millions d euros, la Fondation contribue à davantage de justice, de démocratie et de respect de la diversité. Nous opérons depuis Bruxelles et sommes actifs au niveau régional, belge, européen et international. Notre Conseil d administration trace les grandes lignes de notre action, qui est mise en œuvre par une soixantaine de collaborateurs. La Fondation a vu le jour en 1976, à l occasion des 25 ans de règne du Roi Baudouin. La Fondation Roi Baudouin est active depuis de nombreuses années sur les questions du vieillissement et des solidarités intergénérationnelles. Récemment elle a soutenu 172 projets qui permettent aux seniors de continuer à jouer un rôle actif et plein de sens dans notre société et qui créent des relations durables et réciproques entre les générations. Elle a mis en place deux cercles de réflexion constitués de personnes actives dans le monde associatif, les mouvements sociaux ou l entreprise et qui ont abouti, après un an de réflexion et d échanges d idées et d expériences, à une série de propositions d actions. Pour contribuer à un large débat public sur ces questions, elle a organisé un cycle de séminaires sur le thème des solidarités entre générations. Les conclusions de ses travaux sont décrites dans une publication largement illustrée d exemples de projets Une société pour tous les âges, le défi des relations intergénérationnelles «A society for all Ages». Cette publication est diponible en français et néerlandais sur notre site et comprend un résumé en anglais. La présente publication bénéficie du soutien du programme communautaire pour l emploi et la solidarité sociale ( ). Ce programme est géré par la Direction générale de l emploi, des affaires sociales et de l égalité des chances de la Commission européenne. Il a été établi pour appuyer financièrement la poursuite des objectifs de l Union européenne dans les domaines de l emploi et des affaires sociales, tels qu ils sont énoncés dans l agenda social, et contribuer ainsi à la réalisation des objectifs de la stratégie de Lisbonne dans ces domaines. Le programme, qui s étale sur sept ans, s adresse à toutes les parties prenantes susceptibles de contribuer à façonner l évolution d une législation et de politiques sociales et de l emploi appropriées et efficaces dans l ensemble de l UE-27, des pays de l AELE-EEE ainsi que des pays candidats et précandidats à l adhésion à l UE. PROGRESS a pour mission de renforcer la contribution de l UE et d aider ainsi les États membres à respecter leurs engagements et mener à bien leur action en vue de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité et de bâtir une société plus solidaire. Dès lors, il contribuera: à fournir une analyse et des conseils dans les domaines d activité qui lui sont propres; à assurer le suivi et à faire rapport sur l application de la législation et des politiques communautaires dans ces mêmes domaines; à promouvoir le transfert de politiques, l échange de connaissances et le soutien entre les États membres concernant les objectifs et priorités de l Union, et à relayer les avis des parties prenantes et de la société au sens large. Pour de plus amples informations, veuillez consulter:

18 AGE- la Plate-forme européenne des Personnes âgées AGE est un réseau européen qui regroupe près de 150 organisations de personnes âgées de 50 ans+ représentant directement plus de 25 millions de seniors dans l Union européenne. Notre réseau est financé essentiellement par le programme européen PROGRESS et les cotisations de nos membres. L action d AGE se situe au niveau européen et a pour but de sensibiliser le public aux opportunités et aux défis résultant du vieillissement de la population, d élaborer des réponses stratégiques appropriées et de promouvoir les intérêts et la participation des citoyens européens âgés dans les processus décisionnels de l Union européenne. Comme indiqué dans nos principes directeurs, nous sommes convaincus qu un changement d attitude est nécessaire pour créer une société de tous les âges et garantir que les droits de tous les groupes d âge, y compris ceux des personnes âgées, soient protégés, voire renforcés. Nous nous efforçons de mettre en oeuvre une solidarité entre les générations qui reconnaisse la contribution des personnes âgées à la société. Pour plus d information : Descriptif de AGE : Principales publications de AGE :

19 Remerciements Cette brochure a été rédigée par AGE - la Plate-forme européenne des Personnes âgées et publiée en français, anglais et néerlandais grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin (Belgique) et du programme européen PROGRESS. L exposé de la problématique et les recommandations qu elle contient s inspirent en partie des travaux réalisés par le Cercle intergénérationnel de la Fondation Roi Baudouin et des résultats de la conférence de la Présidence slovène de l Union européenne d avril publiés en novembre 2008 sous le titre «La solidarité intergénérationnelle pour la cohésion et la viabilité des sociétés». Les propos publiés dans cette brochure n engagent toutefois que AGE. Nous saisissons cette occasion pour remercier les ONG européennes qui se sont jointes à nous pour mener cette campagne en faveur d une plus grande solidarité et coopération entre les générations et lancer la Journée européenne de la Solidarité intergénérationnelle :» AEIP Association européenne des institutions paritaires» AIM - Association internationale de la mutualité» CECODHAS : Comité européen de Coordination de l Habitat social» LEF - Lobby européen des Femmes» YFJ - Forum européen de la Jeunesse Nous remercions aussi chaleureusement les enfants de la classe de seconde maternelle de l école de Profondsart (B), ainsi que Sana et Capucine pour les magnifiques dessins et photos qui illustrent l union des générations pour assurer l avenir de l Europe et du monde (la photo de Capucine p. 26 a été prise dans le cadre du concours photo Mon idée des frontières en Europe organisé en 2009 par le Département du Nord F).

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT

26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT 26.04.06 CHARTE EUROPÉENNE DU LOGEMENT FR FR 1 Introduction L'actualité récente et douloureuse nous a rappelé que le logement est un domaine qui demeure au cœur des problèmes de société que rencontrent

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 25 septembre 2012 Français Original: anglais ECE/AC.30/2012/3 Commission économique pour l Europe Groupe de travail sur le vieillissement Conférence

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Les Services Sociaux et de Santé d Intérêt Général

Les Services Sociaux et de Santé d Intérêt Général Les Services Sociaux et de Santé d Intérêt Général Droits fondamentaux versus marché intérieur? Préface de Vladimir Špidla Une contribution au débat communautaire Editions Bruylant, Bruxelles, novembre

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour

donateurs actualité et enquêtes de L engagement bénévole des seniors Innovation Bénévolat Engagement seniors Fundraising tendance Image société pour donateurs enquêtes de société pour des expertises Innovation Bénévolat Engagement seniors études et opi Comportement associations Fundraising méthodologie L engagement bénévole des seniors -de 50 à 65

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Vieillesse et aménagement du territoire

Vieillesse et aménagement du territoire Éditeur responsable : CIEP Lux asbl, 39 rue des Déportés-6700 Arlon Vieillesse et aménagement du territoire Des pistes pour de bonnes pratiques I. Le vieillissement : des chiffres et des projections Actuellement,

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé INFORMATIONS : Territoire concerné : Département de la Drôme L ACTION Descriptif Le projet «Cohabitons

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion)

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) Ver si onf r ançai se 1 Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) La cohabitation des seniors à Esch-sur-Alzette: Accès restreint aux contacts sociaux Mise en relation des

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas Lo caso de Lyon PREAMBULE Contexte et objectif : 1 er constat : de plus en plus de français souhaitent

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN CECOP est la Confédération européenne représentant environ 50,000 coopératives et autres

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

Notre engagement pour l habitat des jeunes. Habitat Jeunes : un logement et bien plus!

Notre engagement pour l habitat des jeunes. Habitat Jeunes : un logement et bien plus! Notre engagement pour l habitat des jeunes Un mouvement s inscrivant au sein d une Union Nationale d éducation populaire et regroupant des porteurs de projet Habitat Jeunes, acteurs des territoires. Un

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques.

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. PRÉSENTATION Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. Impliqué depuis plusieurs années dans le développement des nouvelles technologies et de l Internet, mes

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Les Français et le Grand Age

Les Français et le Grand Age Les Français et le Grand Age Fédération Hospitalière de France / TNS Sofres Mai 2013 En préambule Le vieillissement de la population et la prise en charge du grand âge : un enjeu crucial dans l agenda

Plus en détail

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs

Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs Rapport concernant les programmes canadiens sur les moyens de transport alternatifs VERSION DÉFINITIVE Février 2005 Division de l analyse et de la planification Direction des systèmes de transport Environnement

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ - EGALITÉ - FRATERNITÉ DELEGATION AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Paris, le 24 janvier 2013 L accueil de la petite enfance,

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

SINGA LANGUES et culture

SINGA LANGUES et culture SINGA LANGUES et culture SINGA souhaite valoriser la dimension vivante de la langue française et éveiller la curiosité des apprenants. La plupart des personnes réfugiées a besoin d apprendre le français

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Conférence européenne des familles. L inclusion sociale des familles : Où en est la dimension familiale des politiques de l UE?

Conférence européenne des familles. L inclusion sociale des familles : Où en est la dimension familiale des politiques de l UE? Conférence européenne des familles L inclusion sociale des familles : Où en est la dimension familiale des politiques de l UE? Document cadre de la Conférence européenne des familles 14-15 Octobre 2010,

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

PÉNURIE DE LOGEMENTS QUÉBEC ACCESSIBLES ET ADAPTÉS AU ENJEUX ET PISTES DE SOLUTIONS

PÉNURIE DE LOGEMENTS QUÉBEC ACCESSIBLES ET ADAPTÉS AU ENJEUX ET PISTES DE SOLUTIONS PÉNURIE DE LOGEMENTS ACCESSIBLES ET ADAPTÉS AU QUÉBEC ENJEUX ET PISTES DE SOLUTIONS Mémoire présenté le 21 novembre 2012 à la Commission populaire itinérante du FRAPRU MÉMO-QC ET SA MISSION Moelle épinière

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS D 1 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS La Ville propose un grand nombre de services et d animations pour les personnes âgées encore relativement autonomes. Mais,

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale

Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale Impact économique du vélo en 2030 avec un objectif de 10% de part modale La problématique de l impact économique du vélo est complexe tant elle touche à des domaines variés parfois difficiles à délimiter.

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail