Guide. des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde"

Transcription

1 Guide des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde

2 "Édito" La solidarité constitue le fondement de l action du Conseil Général de la Gironde dans son intervention économique. Elle s'applique à l'ensemble de l'espace départemental dans une logique de rééquilibrage territorial, dans le but de lutter contre une Gironde à deux vitesses. Mais elle concerne aussi le tissu des TPE et PME, qui représentent une catégorie d'entreprises souvent fragiles, et moins soutenues par les pouvoirs publics. En effet, avec un tissu économique composé à 96 % d entreprises de moins de 20 salariés et représentant 40 % de l emploi marchand, le Département de la Gironde voit ses TPE et PME dans l obligation de s adapter à de multiples contraintes : une pression économique croissante, la fragilité du système financier international, l'envolée des prix des matières premières, etc... Face à cet enjeu, le Conseil Général cherche à promouvoir auprès des entreprises des choix nouveaux et diversifiés, pour leur permettre de rester compétitives dans un contexte de concurrence accrue. Ces solutions innovantes ont également pour but de favoriser un emploi durable et non délocalisable. Dans cet esprit, les nouvelles formes d emplois et d organisation du travail représentent une véritable alternative : elles constituent une opportunité pour répondre à certaines exigences de compétitivité et de croissance des entreprises, tout en prenant en compte les préoccupations des salariés au regard de la sécurité et de la pérennité de leurs emplois. Au travers ce guide, le Conseil Général a cherché à recenser et valoriser l ensemble des initiatives développées en Gironde, qui constituent des réponses concrètes pour favoriser le maintien de l emploi et le développement des entreprises en Gironde. Je souhaite qu'il ouvre de nouvelles perspectives aux acteurs économiques de demain. Le Président du Conseil Général, Philippe Madrelle Sénateur de la Gironde, Conseiller Général du canton de Carbon-Blanc

3 Sommaire - Mémo introductif - Mutualiser des compétences : les Groupements d Employeurs : Le groupement d employeurs en schéma Des exemples de Groupements d Employeurs sur la Gironde Un exemple pour le milieu agricole - Accompagner et qualifier : les Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification Deux exemples de Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification sur la Gironde - Mutualiser des moyens, des lieux et des objectifs : les Groupements Européens d Intérêt Economique - Promouvoir les projets d activités et d entreprises : les Coopératives d Activités et d Emploi Deux exemples de CAE en Gironde - Produire durablement et répondre aux besoins collectifs des territoires : les Sociétés Coopératives d Intérêt Collectif Un exemple en Gironde - Annuaire des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde : les opérateurs - Nouvelles formes d emploi et d organisation du travail : A qui s adresser? p. 4 p.6 p. 7 p. 9 p. 13 p. 15 p. 16 p. 18 p. 20 p. 22 p. 24 p. 26 p. 28 p. 36 3

4 Mémo indroductif Les Nouvelles Organisations du Travail sont des modèles économiques et sociaux innovants. Elles offrent des choix structurels, qui permettent des compositions originales entre les nécessités des entreprises, les attentes des hommes et les besoins des territoires. La Mutualisation Dispositifs permettant de partager. Groupement d Employeurs - GE Association loi On partage les personnels qui sont mis à disposition exclusivement des membres. Groupement pour l insertion et la qualification - GEIQ Association loi On y partage l accompagnement de parcours d insertion pour des publics sans formation. Multisalariat - salarié à employeurs multiples Partage des temps de travail entre plusieurs employeurs, lesquels contractualisent indépendamment les uns des autres. Pluriactivité Partage de statuts - plusieurs statuts simultanément. Portage salarial Entreprise SA ou SARL Loi n du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail. Transformation de marchés en fonctions salariales. Entreprise de travail à temps partagé - ETTP Libre choix de la forme. Loi n du 2 août On partage des personnels missionnés auprès de tiers. Groupement Européen d Intérêt Économique - GEIE Modèle défini par le Règlement (CEE) n 2137/85 du Conseil européen, du 25 juillet On partage des moyens ou/et objectifs économiques, sociaux, associatifs, humanitaires entre membres d au moins deux pays membres de l Union Européenne. 4

5 La Coopération Dispositifs permettant d entreprendre autrement. Société Coopérative de Production - SCOP Société commerciale sous forme de SCOP Elle réunit autour de l objectif économique de l entreprise une organisation différente dans laquelle les salariés sont aux commandes. Quoique cette forme ne soit pas nouvelle, elle s engage dans un processus organisationnel innovant. Coopérative d activités et d emploi - CAE Entreprise SARL ou SA, sous forme de SCOP. Accompagnement de porteurs de projets, salariés en CDI, en apprentissage de leur propre entreprise. Mise en commun, synergie et échanges au sein de l entreprise collective, de moyens, de compétences, et de savoir faire. Société coopérative d intérêt collectif - SCIC Entreprise SARL ou SA sous forme de SCIC. Elle réunit autour d un intérêt partagé collectivement, tous ceux qui y participent, dans un outil de structuration coopérative. Structure à fort ancrage territorial. 5

6 Mutualiser des compétences : les Groupements d Employeurs Entreprise, association, vous cherchez à stabiliser un ou plusieurs emplois élargir le temps de travail de vos salariés en temps partiel pérenniser une fonction vous doter des compétences nécessaires à votre activité organiser des temps de formation pour votre salarié en temps partiel réduire votre isolement dans votre secteur, dans votre activité, sur votre territoire développer votre activité Salarié, vous êtes en situation précaire votre temps de travail est partiel ou très partiel et vous paraît insuffisant vous souhaitez développer plusieurs activités en même temps vous avez besoin de vous former tout en travaillant votre statut actuel ne vous satisfait pas, vous chercher un meilleur contexte social Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, vous cherchez à stabilise et pérenniser les emploi sur votre territoire.

7 Le Groupement d Employeurs en schéma : Création Adhésion Entreprise Entreprise GE Contrat de mise à disposition Contrat de travail Mise à disposition Salarié du GE Source : Union des Groupements d Employeurs de France (www.ugef.fr) 7

8 La forme juridique est une association loi 1901 dite «Groupement d Employeurs». Depuis Février 2005, les organismes de droit public peuvent devenir membre d un GE, sous certaines conditions. Les membres se partagent les compétences d un ou plusieurs salariés mis à leur disposition par le G.E. Celui-ci ne peut mettre ses salariés à disposition auprès de tiers. Seuls les membres en bénéficient. Les membres sont solidairement responsables des dettes salariales et vis-à-vis des organismes créanciers des cotisations obligatoires La fiscalité appliquée au groupement d employeurs est celle de ses membres. La convention collective est soit celle des membres (si ceux-ci sont de même convention collective, soit optée par le collectif des membres et soumise à l accord de la DDTEFP). Le groupement d employeurs permet, en regroupant plusieurs employeurs dans une association loi 1901 à but non lucratif, de partager un ou plusieurs salariés. Peuvent être membres de cette association des personnes physiques et morales, des organismes de droit privé et des établissements de droit public. Le salarié n a dès lors plus qu un seul employeur : le GE. En organisant le partage, le groupement d employeurs permet notamment de stabiliser des emplois qui ne pouvaient l être autrement, d organiser et de faire bénéficier les salariés de formations auxquelles ils ne pouvaient accéder auparavant, de maintenir des activités sur des territoires très isolés. 8 Les principaux textes : Loi du 25 juillet 1985, relative aux groupements d employeurs. Loi quinquennale de décembre 1993, modifiant le dispositif des groupements d employeurs. Loi du 1 er février 2000, relative à la réduction négociée du temps de travail. Loi du 23 février 2005, relative au développement des territoires ruraux. Loi du 2 août 2005 en faveur des PME. Circulaires du 20 mai 1994, du 24 juin 1998, du 20 mars 2000 et du 29 juin Pour en savoir plus : Union des Groupements d Employeurs de France (UGEF) 29, rue Blanche Paris Tél. : Site : Centre National de Ressources des Groupements d Employeurs Associatifs (CNRGE) 5, avenue Charles de Gaulle Balma Tél. : Centre de Ressources des Groupements d Employeurs de la Gironde (CRGE33) Maison de la Promotion Sociale 24, avenue Virecourt Artigues-près-Bordeaux Tél. :

9 Des exemples de Groupements d Employeurs sur la Gironde : Créé en 1996, le Groupement d Employeurs Aquitain - GEA - compte aujourd hui plusieurs dizaines d adhérents et 67 Salariés, dont plus de la moitié en CDI et la presque totalité en temps plein. L'équipe de permanents du GEA recrute des salariés qui vont partager leur temps de travail entre plusieurs entreprises non concurrentes. «Le salarié est lié par un seul contrat de travail, et non par une multiplicité de contrats à temps partiel. L emploi en temps partagé offre aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin et plus de sécurité aux salariés. Il présente également l avantage d offrir au salarié une activité professionnelle plus riche par la diversité des entreprises au sein desquelles il intervient.» Le Chiffre d affaire développé par le GEA-GECA au cours des trois dernières années est stable et d environ 1.7 M et ne bénéficie d aucun financement public. Sa convention collective est celle des commerces de gros. Les Trois groupements actuels du GEA-GECA répondent à une segmentation et à un besoin précis des entreprises du secteur : - Groupement d Employeurs Aquitain (GEA) : spécialisé dans la mise à disposition de personnel de production dans les secteurs de l agro-alimentaire et de l industrie. - Gironde Emploi Agricole (GEA) : spécialisé dans la mise à disposition de personnel dans l agriculture et la viticulture. - Groupement d Employeurs Cadre Aquitain (GECA) : spécialisé dans la mise à disposition de cadres à temps partagé. «Les Groupements d'employeurs innovent pour préserver l'intérêt de chacun et avoir ainsi une gestion astucieuse avec des salariés motivés : éviter les coûts supplémentaires liés au recrutement et à la formation des nouveaux personnels : 9

10 - fidéliser les emplois saisonniers ou le personnel à temps partiel - disposer de cadres ou de techniciens qualifiés en proportion de ses besoins - accroître la motivation et la polyvalence des salariés non permanents Pendant que nos adhérents se consacrent à leur métier, Le GEA s'occupe de toutes les démarches administratives liées à la gestion du personnel : déclaration d embauche, facturation des heures, bulletin de paie, plans de formation» Le 22 juin 2006, la Fédération Française des Groupements d Employeurs (aujourd hui UGEF - Union des groupements d employeurs de France), à laquelle le GEA-GECA adhère, a remis un label de qualité au GEA. Il s agit d une charte qualité composée de 7 principes essentiels que le GEA s est engagé à respecter. GEA-GECA ZI La rivière 18 rue Gustave Eiffel Léognan Tél. : Fax : Site : Le Groupement d Employeurs en grand Libournais - GELIB - existe depuis 9 ans. Il est né de la volonté de chefs d'entreprises locaux et de la Chambre de Commerce et d'industrie de Libourne pour favoriser la cohésion culturelle, économique et sociale sur le territoire libournais. «Le Groupement apporte aux entreprises adhérentes une aide à la gestion des ressources humaines, leur permet de rentabiliser l'intégration, la formation et la formation continue, et de se mettre en réseau pour se connaître et s'entraider. Ce système permet en outre de maintenir un bon niveau de qualifications et des compétences sur un territoire, notamment en zone rurale. Pour le territoire, il s'agit de renforcer et de développer la cohésion culturelle, économique et sociale. 10 Pour les salariés, il s'agit, avec des emplois stables, d'assurer leur développement personnel et leurs connaissances, afin de rester sur leur territoire s'ils le veulent, et l'enrichir. Nous répondons aux besoins de nos entreprises dans quelque domaine que ce soit, par la mise à disposition de nos salariés : opérateurs industriels, manutentionnaires, automaticiens,

11 électromécaniciens, caristes, magasiniers, chauffeurs livreurs, secrétaires, secrétaires bi/trilingues, secrétaires comptables, secrétaires commerciales, export, entretien bâtiments et espaces verts». Il emploie 45 personnes dont la moitié sont en CDI et la grande majorité en temps plein. Le GELIB fonctionne en totale autonomie financière et ne reçoit donc de financement ni publics, ni privés. En 2007 son chiffre d affaires était de 1 255,4 milliers d euros pour une équipe permanente de 5 ETP. Le GELIB relève de la convention des commerces de gros. Il adhère à l UGEF - Union des groupements d employeurs de France. Le GELIB travaille à une amélioration de la pérennisation des emplois en CDI et au développement des activités de prestations aux entreprises adhérentes au sein de son groupement. GELIB 125 Avenue Georges Pompidou Libourne Tél. : Fax : Site : Le Groupement d'employeurs des Commerçants et Artisans de Bordeaux - GECAB - a démarré son activité le 17 septembre 2007 avec le recrutement de son premier collaborateur. Ce groupement d'employeurs est né à l'initiative de plusieurs chefs d'entreprises bordelais appuyés par des partenaires institutionnels (Ville de Bordeaux, Maison de l'emploi, Direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle) pour répondre aux besoins de main d'œuvre des artisans et commerçants. Convaincu qu'il existe de nouvelles formes de travail adaptées aux entreprises et aux salariés, entre le contrat de travail traditionnel et l'externalisation, les partenaires à l'initiative de ce groupement d'employeurs ont exploré les possibilités qu'offre le cadre juridique de ce dispositif. Cette formule permet en effet aux petites entreprises : - de s'attacher les services de collaborateurs très qualifiés en mutualisant leur besoin pour offrir une quantité de travail et une rémunération attractive, - d'être attractives sur le marché du travail en offrant des emplois variés et des perspectives de formation et d'évolution, 11

12 - de confier la gestion de leur ressources humaines à un partenaire, pour se concentrer sur leur métier de base et sur leur clientèle. Avec l'appui technique et financier de la Maison de l'emploi, des commerçants et des artisans bordelais ont ainsi constitué le 31 mai 2007 le Groupement d'employeurs des commerçants et artisans bordelais, le GECAB. Celui-ci a reçu son agrément de la Direction du Travail le 7 septembre et a recruté son premier collaborateur le 17 septembre de la même année. A ce jour il compte une quinzaine d'entreprises adhérentes et 7 salariés en CDI. Le GECAB est un outil au service des chefs d'entreprises qui souhaite y adhérer. Il leur permet de s'adapter aux évolutions du marché du travail et d'envisager un développement avec plus de sérénité. Pour Bordeaux, c'est un atout pour accompagner sa croissance économique et touristique. GECAB Tél. : Créé en 2007 sous l impulsion du secteur des musiques actuelles, le RAMAGE (Réseau Aquitain des Musiques Actuelles Groupement d Employeurs) est le premier groupement d employeurs (GE) qui a pour objet la mutualisation d emplois dans le secteur culturel en Aquitaine. Il s agit d un système innovant, au service de ses membres et des territoires, qui concilie flexibilité pour les entreprises et stabilité de l'emploi pour les salariés. Les GE font parties intégrantes du champ de l économie solidaire. Son objectif est de réunir des associations culturelles non assujetties à la TVA et des collectivités territoriales situées sur l ensemble de l Aquitaine. Depuis mars 2008, le RAMAGE mutualise 2 emplois en CDI et Temps plein (un technicien lumière et un technicien son) avec l ambition de recruter et de gérer des salariés de tout niveau de qualification, travaillant en Aquitaine dans le secteur culturel. 12 Trois grandes familles de métiers sont concernées : - Les métiers administratif (ex : secrétaire, comptable, chargé de communication, responsable RH, technicien informatique ) - Les métiers techniques (ex : technicien lumière, technicien son, régisseur plateau, décorateur ) - Les métiers pédagogiques (ex : professeur de musique, professeur de théâtre, directeur pédagogique )

13 La directrice du RAMAGE a été recrutée en septembre Ainsi, ce GE devrait rapidement se développer en Aquitaine auprès des autres secteurs de la culture (arts plastiques, danse, théâtre, arts de la rue ), se faire davantage connaître auprès des partenaires publics et privés, et encourager de nouvelles structures culturelles à le rejoindre afin de mutualiser de nouveaux emplois. Réseau Aquitain des Musiques Actuelles Groupement d Employeurs C/o RAMA 181 rue François Boucher Talence Tél. : Un exemple pour le milieu agricole : Le Service de Remplacement des Agriculteurs Girondins (SRAG) est une association constituée en un groupement d employeurs, dont l activité consiste à apporter une réponse aux besoins de main d œuvre des agriculteurs girondins en proposant les services d agents de remplacement à ceux ou celles qui souhaitent ou sont contraints de quitter leur exploitation. Il compte actuellement plus de 600 adhérents. L activité de ce groupement d employeurs a généré plus de 32 équivalents temps plein pour l année 2007, et ce sont près de 300 salariés qui ont travaillé au sein de la structure, dont 9 en CDI. Ce sont ainsi près de journées de remplacement qui ont été assurées au profit de plus de 300 exploitants. Les remplacements effectués le sont généralement pour les motifs suivants : - formation - congé maternité ou partenité - maladie ou accident - congés et qualité de vie - exercice de manda professionnel 13

14 Ainsi, grâce à son action, le SRAG contribue à l amélioration des conditions de vie des agriculteurs et à la création d emplois durables, notamment en soutenant la mise en place de groupements d employeurs dans le secteur agricole afin d assurer la pérennité des exploitations agricoles. En effet, outre la mise en œuvre des actions de remplacement, le SRAG assure l animation et le soutien en faveur de la création de groupements d employeurs. Ce sont 41 GE qui ont été suivis en 2007 et 14 qui se sont crées. «De tout temps, le groupement d employeurs permet de stabiliser le salarié en lui fournissant un travail à temps plein. De plus, la mutualisation constitue pour l exploitant, une alternative importante au maintien de l emploi face au risque de récession économique». SRAG 17 cours Xavier Armozan Bordeaux Tél. : Fax :

15 Accompagner et qualifier : les Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification Entreprise, association, vous cherchez à trouver des salariés portant les compétences nécessaires à votre secteur d activité, organiser des temps de formation pour votre salarié en temps partiel, réduire votre isolement dans votre secteur, sur votre territoire, développer votre activité, les compétences dans votre activité se font rares. Vous êtes devant la nécessité de former avant de développer, votre secteur d activité demande de développer de nouveaux métiers, vous avez le goût de participer, dans le cadre de votre activité à l insertion de personnes en difficulté sur votre territoire. Salarié, vous avez besoin de vous former tout en travaillant, vous êtes en situation précaire, votre temps de travail est partiel ou très partiel et vous paraît insuffisant, vous souhaitez développer plusieurs compétences en même temps. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, vous souhaitez enrichir la capacité d insertion des publics de votre territoire en adaptant une approche sociale aux dynamiques économiques, vous vous mobilisez pour stabiliser et pérenniser les emplois des publics en difficulté sur votre territoire.

16 Le GEIQ fonctionne comme tout groupement d employeurs mais souligne la dimension insertion et qualification, en organisant en collectif, l accompagnement des parcours et l apprentissage de personnes très éloignées de l emploi ou sans formation.ce dispositif, à destination des demandeurs d emplois et publics en insertion, propose un contrat de professionnalisation d une durée longue, alternant temps de travail effectif chez les employeurs et temps de formation. La formation est donc, de fait, directement appliquée au quotidien. Pour les entreprises qui s engagent dans cette démarche en devenant membre d un GEIQ, c est l assurance de pouvoir former «à sa main» des personnels afin qu ils acquièrent des compétences qui sont parfois difficiles à trouver sur le marché de l emploi ou dans des métiers en flux tendu. Les GEIQ sont donc en principe sectorisés, mais quelques uns d entre eux sont néanmoins multisectoriels. En gironde, sept GEIQ se développent dans les domaines suivants : - Le bâtiment - L hôtellerie de plein air - La propreté - Le spectacle vivant - La viticulture - L industrie - Et le dernier est multisectoriel Les GEIQ sont environ une centaine en France et répartis pour la plupart sur des secteurs en forte tension Deux exemples de Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification sur la Gironde : Créé en 1996, le GEIQ VAL DE GARONNE compte aujourd hui 19 salariés en contrat de professionnalisation dans le secteur des fruits et légumes. Ses membres sont tous de droit privé et n ont pas changé depuis 12 ans. Il développe environ euros de chiffre d affaires annuel et 80 % de ses salariés trouvent un emploi en CDI à temps plein auprès des membres au terme de leur période de professionnalisation. Le GEIQ VAL DE GARONNE réfléchit aujourd hui à un développement de son activité sur une zone géographique plus large. Il adhère comme tous les GEIQ de la région au CRCE GEIQ Aquitain. 16 GEIQ VAL DE GARONNE Place des Jacobins BP La Réole Cedex Tél. : Fax :

17 Le GEIQ Spectacle Vivant est un Groupement d'employeurs pour l'insertion et la Qualification dont le but est la professionnalisation de jeunes comédiens, dans une logique de permanence artistique. A destination de demandeurs d'emploi ou de bénéficiaires du RMI, ce dispositif propose un contrat de professionnalisation d'une durée de 10 à 12 mois, en conjuguant temps de travail auprès des membres, - 3 compagnies et un théâtre - et temps de formation en alternance. Il s'agit de favoriser une formation plus pragmatique de jeunes comédiens aux réalités de leur environnement professionnel. Avec le "théâtre en partage", le GEIQ Spectacle Vivant regroupe un collectif d'entreprises afin de suivre les parcours de professionnalisation des jeunes comédiens salariés et de déterminer une ou plusieurs bourses d'aide au montage du ou des projets professionnels des comédiens concernés. «Ce système est unique en France! Dynamisme, motivation du personnel, reconnaissance territoriale, enrichissement personnel, c'est ce que nous pouvons tous gagner en participant à ce projet global de co-responsabilité artistique, culturelle et sociale». Geiq Spectacle Vivant c/o LA CIGOGNE Bt 51, Rue des terres neuves Bègles Tél. : Site : Les GEIQ de GIRONDE GEIQ Bâtiment du Libournais Tél. : Fax : GEIQ FILIERE PRO Tél. : Fax : GEIQ HPAA Tél. : Fax : Site : perso.wanadoo.fr/geiq-hpaa/ GEIQ VITICOLE DU LIBOUR- NAIS Tél. : Fax : Pour en savoir plus, une tête de réseau régionale : GEIQ PROPRETE Tél : Fax : GEIQ SPECTACLE VIVANT Tél. : Site : GEIQ VAL DE GARONNE Tél. : Fax : Comité Régional de Coordination et d Evaluation des GEIQ d Aquitaine (CRCE - GEIQ) Espace Saint-Martin - 22, boulevard Saint-Martin Pessac Tél. : Fax : Site : 17

18 Mutualiser des moyens, des lieux et des objectifs : les Groupements Européens d Intérêt Economique Entreprise ou indépendant, vous cherchez à réduire vos charges locatives, réduire vos coûts logistiques, rentabiliser vos locaux, partager un lieu dans une complémentarité d activités, accéder à des moyens matériels que vous n êtes pas en mesure d acquérir seul, mieux organiser votre capacité de production, développer votre activité à l échelle européenne ou internationale, obtenir par un ou des partenaires des moyens de renforcer votre activité. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, Vous êtes désireux de mettre en synergie des activités ou des acteurs dans le cadre de projets de développement.

19 Largement inspiré du Groupement d Intérêt Economique, le GEIE est une des rares structurations de droit communautaire, particulièrement flexible, dont l objet est de faciliter et de développer les activités économiques de ses membres par la mise en commun de ressources, d activités et de compétences. Tout comme le GIE, il permet, sous une forme associative, naturellement fiscalisée, de partager et/ou de mettre en commun des moyens matériels, financiers, techniques, mais aussi de partager des personnels, lesquels ne sont pas mis à disposition comme dans le GE, mais simplement partagés. Un GEIE doit compter au moins deux membres relevant d états membres différents et peut compter autant de membres associés que nécessaire, de quelque origine que ce soit. Il fonctionne sur la base d un simple contrat, défini et signé par les membres, ce qui lui donne valeur de personne morale. Dispositif d une grande simplicité, le GEIE est un outil d avenir. Il se développe déjà sans bruit, et en totale méconnaissance de ses performances. Les principaux textes : Règlement CEE n 2137 / 85 du Conseil, du 25 juillet 1985 relatif à l'institution d'un groupement européen d'intérêt économique (GEIE). Communication de la Commission Européenne, du 9 septembre 1997, "Participation des Groupements européens d'intérêt économique (GEIE) aux marchés publics et à des programmes financés par des fonds publics". Articles L252-1 à L du Code de Commerce relatif au groupement européen d'intérêt économique. Pour en savoir plus : LIBERTAS - Europaeisches Institut GmbH Hans-Juergen ZAHORKA Lindenweg Rangendingen (Hechingen) Germany Tél. : , direct-13 Fax : Site : 19

20 Promouvoir les projets d activités et d entreprises : les Coopératives d Activités et d Emploi Vous portez un projet d activité ou d entreprise et vous souhaitez tester votre projet avant de créer votre propre entreprise, vous cherchez à le mettre en œuvre dans une entreprise collective (au contraire d une démarche strictement individuelle), vous souhaitez garantir votre projet de création, vous avez besoin d acquérir d autres compétences pour le réaliser (gestion, commerciales, informatiques, techniques, ), vous considérez que les valeurs coopératives sont plus en adéquation avec le sens de votre démarche. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, Vous cherchez à mieux soutenir et accompagner les projets de création d activités ou d entreprises sur votre territoire.

21 Plusieurs réseaux pour plus d infos : COOPERER POUR ENTREPRENDRE Créé il y a dix ans, le réseau compte aujourd hui une centaine de CAE en France et de nombreux développements dans d autres parties du monde. Site : Tél. : COPEA Fin 2001, onze coopératives d'emploi et d'activités ont lancé la coordination COPEA, dans l'idée de regrouper sur le plan national les entreprises exerçant ce nouveau métier. Site : Tél. : La Coopérative d Activités et d Emploi (CAE) est une SCOP sous forme de SA ou SARL. Elle répond de façon personnalisée aux créateurs et porteurs de projets. Elle les accompagne en minimisant les risques et leur permet de développer leur activité en leur apportant un cadre juridique, comptable et d échanges promoteurs. Elle s inscrit dans le cadre d un territoire donné. La CAE propose un cadre sécurisant et reconnu aux porteurs de projets et futurs créateurs d entreprises, qui bénéficient du statut de salarié, pendant la phase de construction de leur projet. Ainsi déchargé des contraintes administratives et comptables, l entrepreneur-salarié peut se consacrer pleinement à tester son activité. La Coopérative d Activités et d Emploi permet au porteur de projet de bénéficier de toute la liberté d un chef d entreprise et d un rythme adapté, ainsi que d un statut protecteur, quasi inespéré dans de nombreux secteurs d activités. Cette nouvelle forme d organisation du travail joue un rôle pédagogique essentiel, tissant des passerelles à destination du porteur de projet avec l environnement économique, social et institutionnel dans lequel il sera amené à évoluer, tout en le préservant des contraintes de l entreprise classique au démarrage de son activité. Elle permet à chacune des activités insérées dans l entreprise collective, de pouvoir s exprimer de manière formalisée, dans un contexte législatif et social avancés. 21

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques

ateliers Aravis - les ateliers Aravis - les ateliers Aravis les ateliers Aravis - les ateliers Aravis Formes d emploi et de travail atypiques Formes d emploi et de travail atypiques GLOSSAIRE document de travail A------------------------------------------------------------------------------------------------------ Auto-entrepreneur DEFINITION

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

INNEF - Edition 2008 -

INNEF - Edition 2008 - Nouvelles organisations du travail dans les secteurs culturels Les clefs Institut National des Nouvelles Formes d Emploi INNEF - Edition 2008-1 De nouvelles organisations du travail Sommaire 3 Dans les

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 5 DU 12 JANVIER 2010 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 7 S-1-10 INSTRUCTION DU 29 DECEMBRE 2009 IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE. CALCUL DE L IMPOT. REDUCTION D

Plus en détail

DISPOSITIFS Accompagnement

DISPOSITIFS Accompagnement DISPOSITIFS Accompagnement JUILLET 2014 SOCIÉTÉ D'INVESTISSEMENT FRANCE ACTIVE /fr/outils/sifa.php Type d'aide : Accompagnement ; Prêt Financement remboursable /// Nature : prêt participatif ou compte

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

LA MUTUALISATION DES EMPLOIS DANS LE SECTEUR ARTISTIQUE ET CULTUREL

LA MUTUALISATION DES EMPLOIS DANS LE SECTEUR ARTISTIQUE ET CULTUREL LA MUTUALISATION DES EMPLOIS DANS LE SECTEUR ARTISTIQUE ET CULTUREL La mutualisation des emplois dans le secteur artistique et culturel semble avoir acquis une importance certaine depuis quelques années

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA CUB : UNE ÉCONOMIE QUI COMPTE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA CUB : UNE ÉCONOMIE QUI COMPTE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA CUB : UNE ÉCONOMIE QUI COMPTE L économie sociale et solidaire (ESS) est un secteur essentiel de création d emplois et d entreprises, indispensable à la dynamique

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon

Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon Modération par Gentiane Guillot (HorsLesMurs) et Christophe Dubois Intervention de Réjane Sourisseau/

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Février 2010. Un autre regard sur les formes d emploi et d organisations du travail

Février 2010. Un autre regard sur les formes d emploi et d organisations du travail Février 2010 PLUS DE FLEXIBILITÉ POUR LES ENTREPRISES PLUS DE PÉRENNITÉ POUR LES EMPLOIS Un autre regard sur les formes d emploi et d organisations du travail DÉVELOPPER une stratégie partagée ANIMER la

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas :

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : - De l intérim ; - Du consulting ; - Une société de portage-salariale ; - Du multi salariat ; Alors le GE, c est quoi au juste? Alors le GE, c est quoi au juste?

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

Schéma du Groupement d Employeurs

Schéma du Groupement d Employeurs Schéma du Groupement d Employeurs Groupement d Employeurs X... Président : Secrétaire : Trésorier : Conseil d Administration LE GROUPEMENT Statuts du GE Art 1... Art 2... Art 3... Club A Club B Club C

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Groupements d employeurs

Groupements d employeurs Groupements d employeurs Rapport d étude Sommaire Objectifs de l étude.. Page 3 Déroulement de l étude. Page 4 Les 3 groupements.. Page 5 Méthodologie.. Page 6 Caractéristiques des 3 groupements.. Page

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire

Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Une loi de reconnaissance de l'economie Sociale et Solidaire Ensemble, Entreprendre Autrement 1 1. Principes, périmètre et bonnes pratiques : ce que dit la loi Ensemble, Entreprendre Autrement 2 Des principes

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet L Economie Sociale et Solidaire (ESS) par Benjamin Coudriet Introduction Définitions L Economie Sociale Les familles Les principes communs L Economie Solidaire : filiation historique Le mouvement ouvrier

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national GROUPEMENTS D EMPLOYEURS AGRICOLES ET RURAUX ACCORD DU 13 JUIN 2012 RELATIF AUX GROUPEMENTS

Plus en détail

L économie sociale et solidaire

L économie sociale et solidaire L économie sociale et solidaire Traditionnellement le mois de novembre est le mois de l Economie Sociale et Solidaire. Cette année comme les années précédentes de nombreuses actions et rencontres ont eu

Plus en détail

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013

CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 CANDIDATURE PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES 2011-2013 1) Présentation du territoire du PLFI Les territoires Entre-deux-Mers et Graves et Sauternes se situent au cœur du vignoble Bordelais et

Plus en détail

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Inauguration de la SCOP SARL Chizé confection par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Contact presse : Attachée de presse de la Région Poitou-Charentes Valérie Courrech 05 49 55 77

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile DIESS Lille-Métropole Développement des Initiatives d'economie Sociale et Solidaire 1 bis place Charles Roussel 59200 TOURCOING Contact : Ignace Motte 03.20.24.39.03 ignacemotte@diess.fr OTeN - IRIS Observatoire

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 2. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Déterminer mes choix juridiques Livret 2 Les modes d hébergement aidés de l entreprise Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Généralités Le contrat Financement du contrat

Généralités Le contrat Financement du contrat Le Contrat d Avenir Sommaire 2 7 10 Généralités Le contrat Financement du contrat Généralités A qui s adresse le contrat d avenir? Le contrat d avenir s adresse aux personnes sans emploi qui bénéficient

Plus en détail

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOUTIEN AUX EMPLOIS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE 17.12 DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION OBJECTIFS Consolider l emploi des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser Livret d accueil Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs S associer coopérer mutualiser PRÉAMBULE Accueillir au sein des structures de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Présentation du GROUPE IF COACHING

Présentation du GROUPE IF COACHING Présentation du GROUPE IF COACHING IF COACHING Siège social : 1, rue François Mitterrand 33160 Saint Médard en Jalles Tél : 05 56 95 64 11 contact@if-coaching.com - www.if-coaching.com SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

EXONERATIONS. Employeur concerné

EXONERATIONS. Employeur concerné EXONERATIONS Type d exonération Intitulé de Caractéristiques de Allégements généraux sur les bas salaires et en 1. Exonération Fillon Réduction dégressive des faveur de la RTT et du temps partiel sociale

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL

MANIFESTE POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL MANIFESTE DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DU PORTAGE SALARIAL POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000 EMPLOIS À LA CLÉ! POUR UN PORTAGE SALARIAL OUVERT AU PLUS GRAND NOMBRE : 600 000

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

Association pour la Gestion des Emplois Partagés en Loire Atlantique

Association pour la Gestion des Emplois Partagés en Loire Atlantique Association pour la Gestion des Emplois Partagés en Loire Atlantique ASSEMBLEE GENERALE 30 AVRIL 2015 RAPPORT D ACTIVITE - exercice 2014 AGEPLA AG 30 avril 2015 Page 1 I NOS MISSIONS Le Groupement d Employeurs

Plus en détail

Quelques éléments de cadrage

Quelques éléments de cadrage La prise en compte du développement durable passe par la prise en compte de l achat vert qui vise au respect de l environnement mais également de l achat éthique qui veille au respect des droits sociaux

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e

D o s s i e r D e P r e s s e D o s s i e r D e P r e s s e Ouverture à Lyon de la première Maison des Emplois de la Famille La Maison des Emplois de la Famille Le Groupe IRCEM La FEPEM IPERIA, l Institut Maison des Emplois de la Famille

Plus en détail

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PARTICIPATION DES EMPLOYEURS AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE CV Réf. : II-13-1-5 Pôle des services Date : 15.09.2012 services@cdg81.fr Ref : 7-9 Références : - Loi n 83-634 du 13

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

LES GEIQ LES REPÈRES DE L AVISE. Insertion par l Activité. Economique. Insertion par l Activité. Economique N 1. Mars 2006 Actualisé Juin 2008

LES GEIQ LES REPÈRES DE L AVISE. Insertion par l Activité. Economique. Insertion par l Activité. Economique N 1. Mars 2006 Actualisé Juin 2008 LES REPÈRES DE L AVISE Insertion par l Activité Economique N 1 Mars 2006 Actualisé Juin 2008 Insertion par l Activité Economique LES GEIQ GROUPEMENTS D EMPLOYEURS POUR L INSERTION ET LA QUALIFICATION Etat

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE Nouvelles Formes d Emploi et d Organisations du Travail

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE Nouvelles Formes d Emploi et d Organisations du Travail CONSEIL GÉNÉRAL DE LA GIRONDE Nouvelles Formes d Emploi et d Organisations du Travail Maison de la Promotion Sociale Artigues-près-Bordeaux 9 décembre 2008 Nouvelles formes d emploi et d organisations

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale. Volet «Personnes âgées/personnes handicapées» 2012/2016

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale. Volet «Personnes âgées/personnes handicapées» 2012/2016 Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale Volet «Personnes âgées/personnes handicapées» 2012/2016 «Personnes handicapées» Bilan de la mise en œuvre du volet 2007-2011 et état des lieux

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

CREER UN ATELIER-CHANTIER D INSERTION (ACI)

CREER UN ATELIER-CHANTIER D INSERTION (ACI) CREER UN ATELIER-CHANTIER D INSERTION (ACI) SOMMAIRE POUR COMMENCER Qu est-ce qu un ACI? Quels sont les enjeux? Quels sont les points de vigilance à prendre en considération? ETATS DES LIEUX Les chiffres

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr la formation en alternance une opportunité pour renforcer votre équipe

http://greta-bretagne.ac-rennes.fr la formation en alternance une opportunité pour renforcer votre équipe alternance une opportunité pour renforcer votre équipe Nous vous proposons 4 NRC, MUC, AM* et assistant de gestion PME-PMI dans le cadre d un Contrat de professionnalisation continue * NRC Négociation

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Temps partagé La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Le Geyvo vous donne les moyens d intégrer la compétence que vous cherchez.

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue

La loi sur l économie sociale et solidaire. Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi sur l économie sociale et solidaire Les principales dispositions et quelques angles de vue La loi ESS du 31 juillet 2014 les racines de l ESS Un peu d histoire: Des lois sur les coopératives, les

Plus en détail

Fiche «emploi» Conseil Régional Nord Pas de Calais MESURE 3 : LE CONTRAT DE CREATION. Les dispositifs régionaux d aide à l emploi

Fiche «emploi» Conseil Régional Nord Pas de Calais MESURE 3 : LE CONTRAT DE CREATION. Les dispositifs régionaux d aide à l emploi Janvier 2015 Les dispositifs régionaux d aide à l emploi Conseil Régional Nord Pas de Calais Création et développement d activités Quoi? Ce dispositif est une politique générale pour les structures de

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Ucanss. Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Ucanss Protocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières Potocole d accord relatif à l emploi des seniors et à la gestion des secondes parties de carrières

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge 87000 LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr AS'COM est une société de portage salarial.

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS

LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS LE GROUPEMENT D'EMPLOYEURS EN ARBORICULTURE FRUITIÈRE Présentation générale Mise à jour : Décembre 2004 Rédacteurs : Benoît PIQUET, ADEFA Tarn-et-Garonne et Christian BADOC, Chambre d'agriculture du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

entreprendre pour soi, réussir ensemble

entreprendre pour soi, réussir ensemble entreprendre pour soi, réussir ensemble Une CAE rassemble des professionnels de métiers différents, qui souhaitent développer leur propre activité tout en évoluant dans un cadre collectif et en bénéficiant

Plus en détail

Quel avenir pour l intérim. en pleine mutation?

Quel avenir pour l intérim. en pleine mutation? Quel avenir pour l intérim dans un marche du travail en pleine mutation? Les mutations économiques intervenues au cours des 35 dernières années ont fait naitre de nouvelles organisations du travail 1980

Plus en détail