Guide. des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde"

Transcription

1 Guide des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde

2 "Édito" La solidarité constitue le fondement de l action du Conseil Général de la Gironde dans son intervention économique. Elle s'applique à l'ensemble de l'espace départemental dans une logique de rééquilibrage territorial, dans le but de lutter contre une Gironde à deux vitesses. Mais elle concerne aussi le tissu des TPE et PME, qui représentent une catégorie d'entreprises souvent fragiles, et moins soutenues par les pouvoirs publics. En effet, avec un tissu économique composé à 96 % d entreprises de moins de 20 salariés et représentant 40 % de l emploi marchand, le Département de la Gironde voit ses TPE et PME dans l obligation de s adapter à de multiples contraintes : une pression économique croissante, la fragilité du système financier international, l'envolée des prix des matières premières, etc... Face à cet enjeu, le Conseil Général cherche à promouvoir auprès des entreprises des choix nouveaux et diversifiés, pour leur permettre de rester compétitives dans un contexte de concurrence accrue. Ces solutions innovantes ont également pour but de favoriser un emploi durable et non délocalisable. Dans cet esprit, les nouvelles formes d emplois et d organisation du travail représentent une véritable alternative : elles constituent une opportunité pour répondre à certaines exigences de compétitivité et de croissance des entreprises, tout en prenant en compte les préoccupations des salariés au regard de la sécurité et de la pérennité de leurs emplois. Au travers ce guide, le Conseil Général a cherché à recenser et valoriser l ensemble des initiatives développées en Gironde, qui constituent des réponses concrètes pour favoriser le maintien de l emploi et le développement des entreprises en Gironde. Je souhaite qu'il ouvre de nouvelles perspectives aux acteurs économiques de demain. Le Président du Conseil Général, Philippe Madrelle Sénateur de la Gironde, Conseiller Général du canton de Carbon-Blanc

3 Sommaire - Mémo introductif - Mutualiser des compétences : les Groupements d Employeurs : Le groupement d employeurs en schéma Des exemples de Groupements d Employeurs sur la Gironde Un exemple pour le milieu agricole - Accompagner et qualifier : les Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification Deux exemples de Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification sur la Gironde - Mutualiser des moyens, des lieux et des objectifs : les Groupements Européens d Intérêt Economique - Promouvoir les projets d activités et d entreprises : les Coopératives d Activités et d Emploi Deux exemples de CAE en Gironde - Produire durablement et répondre aux besoins collectifs des territoires : les Sociétés Coopératives d Intérêt Collectif Un exemple en Gironde - Annuaire des nouvelles formes d emploi et d organisation du travail en Gironde : les opérateurs - Nouvelles formes d emploi et d organisation du travail : A qui s adresser? p. 4 p.6 p. 7 p. 9 p. 13 p. 15 p. 16 p. 18 p. 20 p. 22 p. 24 p. 26 p. 28 p. 36 3

4 Mémo indroductif Les Nouvelles Organisations du Travail sont des modèles économiques et sociaux innovants. Elles offrent des choix structurels, qui permettent des compositions originales entre les nécessités des entreprises, les attentes des hommes et les besoins des territoires. La Mutualisation Dispositifs permettant de partager. Groupement d Employeurs - GE Association loi On partage les personnels qui sont mis à disposition exclusivement des membres. Groupement pour l insertion et la qualification - GEIQ Association loi On y partage l accompagnement de parcours d insertion pour des publics sans formation. Multisalariat - salarié à employeurs multiples Partage des temps de travail entre plusieurs employeurs, lesquels contractualisent indépendamment les uns des autres. Pluriactivité Partage de statuts - plusieurs statuts simultanément. Portage salarial Entreprise SA ou SARL Loi n du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du travail. Transformation de marchés en fonctions salariales. Entreprise de travail à temps partagé - ETTP Libre choix de la forme. Loi n du 2 août On partage des personnels missionnés auprès de tiers. Groupement Européen d Intérêt Économique - GEIE Modèle défini par le Règlement (CEE) n 2137/85 du Conseil européen, du 25 juillet On partage des moyens ou/et objectifs économiques, sociaux, associatifs, humanitaires entre membres d au moins deux pays membres de l Union Européenne. 4

5 La Coopération Dispositifs permettant d entreprendre autrement. Société Coopérative de Production - SCOP Société commerciale sous forme de SCOP Elle réunit autour de l objectif économique de l entreprise une organisation différente dans laquelle les salariés sont aux commandes. Quoique cette forme ne soit pas nouvelle, elle s engage dans un processus organisationnel innovant. Coopérative d activités et d emploi - CAE Entreprise SARL ou SA, sous forme de SCOP. Accompagnement de porteurs de projets, salariés en CDI, en apprentissage de leur propre entreprise. Mise en commun, synergie et échanges au sein de l entreprise collective, de moyens, de compétences, et de savoir faire. Société coopérative d intérêt collectif - SCIC Entreprise SARL ou SA sous forme de SCIC. Elle réunit autour d un intérêt partagé collectivement, tous ceux qui y participent, dans un outil de structuration coopérative. Structure à fort ancrage territorial. 5

6 Mutualiser des compétences : les Groupements d Employeurs Entreprise, association, vous cherchez à stabiliser un ou plusieurs emplois élargir le temps de travail de vos salariés en temps partiel pérenniser une fonction vous doter des compétences nécessaires à votre activité organiser des temps de formation pour votre salarié en temps partiel réduire votre isolement dans votre secteur, dans votre activité, sur votre territoire développer votre activité Salarié, vous êtes en situation précaire votre temps de travail est partiel ou très partiel et vous paraît insuffisant vous souhaitez développer plusieurs activités en même temps vous avez besoin de vous former tout en travaillant votre statut actuel ne vous satisfait pas, vous chercher un meilleur contexte social Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, vous cherchez à stabilise et pérenniser les emploi sur votre territoire.

7 Le Groupement d Employeurs en schéma : Création Adhésion Entreprise Entreprise GE Contrat de mise à disposition Contrat de travail Mise à disposition Salarié du GE Source : Union des Groupements d Employeurs de France (www.ugef.fr) 7

8 La forme juridique est une association loi 1901 dite «Groupement d Employeurs». Depuis Février 2005, les organismes de droit public peuvent devenir membre d un GE, sous certaines conditions. Les membres se partagent les compétences d un ou plusieurs salariés mis à leur disposition par le G.E. Celui-ci ne peut mettre ses salariés à disposition auprès de tiers. Seuls les membres en bénéficient. Les membres sont solidairement responsables des dettes salariales et vis-à-vis des organismes créanciers des cotisations obligatoires La fiscalité appliquée au groupement d employeurs est celle de ses membres. La convention collective est soit celle des membres (si ceux-ci sont de même convention collective, soit optée par le collectif des membres et soumise à l accord de la DDTEFP). Le groupement d employeurs permet, en regroupant plusieurs employeurs dans une association loi 1901 à but non lucratif, de partager un ou plusieurs salariés. Peuvent être membres de cette association des personnes physiques et morales, des organismes de droit privé et des établissements de droit public. Le salarié n a dès lors plus qu un seul employeur : le GE. En organisant le partage, le groupement d employeurs permet notamment de stabiliser des emplois qui ne pouvaient l être autrement, d organiser et de faire bénéficier les salariés de formations auxquelles ils ne pouvaient accéder auparavant, de maintenir des activités sur des territoires très isolés. 8 Les principaux textes : Loi du 25 juillet 1985, relative aux groupements d employeurs. Loi quinquennale de décembre 1993, modifiant le dispositif des groupements d employeurs. Loi du 1 er février 2000, relative à la réduction négociée du temps de travail. Loi du 23 février 2005, relative au développement des territoires ruraux. Loi du 2 août 2005 en faveur des PME. Circulaires du 20 mai 1994, du 24 juin 1998, du 20 mars 2000 et du 29 juin Pour en savoir plus : Union des Groupements d Employeurs de France (UGEF) 29, rue Blanche Paris Tél. : Site : Centre National de Ressources des Groupements d Employeurs Associatifs (CNRGE) 5, avenue Charles de Gaulle Balma Tél. : Centre de Ressources des Groupements d Employeurs de la Gironde (CRGE33) Maison de la Promotion Sociale 24, avenue Virecourt Artigues-près-Bordeaux Tél. :

9 Des exemples de Groupements d Employeurs sur la Gironde : Créé en 1996, le Groupement d Employeurs Aquitain - GEA - compte aujourd hui plusieurs dizaines d adhérents et 67 Salariés, dont plus de la moitié en CDI et la presque totalité en temps plein. L'équipe de permanents du GEA recrute des salariés qui vont partager leur temps de travail entre plusieurs entreprises non concurrentes. «Le salarié est lié par un seul contrat de travail, et non par une multiplicité de contrats à temps partiel. L emploi en temps partagé offre aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin et plus de sécurité aux salariés. Il présente également l avantage d offrir au salarié une activité professionnelle plus riche par la diversité des entreprises au sein desquelles il intervient.» Le Chiffre d affaire développé par le GEA-GECA au cours des trois dernières années est stable et d environ 1.7 M et ne bénéficie d aucun financement public. Sa convention collective est celle des commerces de gros. Les Trois groupements actuels du GEA-GECA répondent à une segmentation et à un besoin précis des entreprises du secteur : - Groupement d Employeurs Aquitain (GEA) : spécialisé dans la mise à disposition de personnel de production dans les secteurs de l agro-alimentaire et de l industrie. - Gironde Emploi Agricole (GEA) : spécialisé dans la mise à disposition de personnel dans l agriculture et la viticulture. - Groupement d Employeurs Cadre Aquitain (GECA) : spécialisé dans la mise à disposition de cadres à temps partagé. «Les Groupements d'employeurs innovent pour préserver l'intérêt de chacun et avoir ainsi une gestion astucieuse avec des salariés motivés : éviter les coûts supplémentaires liés au recrutement et à la formation des nouveaux personnels : 9

10 - fidéliser les emplois saisonniers ou le personnel à temps partiel - disposer de cadres ou de techniciens qualifiés en proportion de ses besoins - accroître la motivation et la polyvalence des salariés non permanents Pendant que nos adhérents se consacrent à leur métier, Le GEA s'occupe de toutes les démarches administratives liées à la gestion du personnel : déclaration d embauche, facturation des heures, bulletin de paie, plans de formation» Le 22 juin 2006, la Fédération Française des Groupements d Employeurs (aujourd hui UGEF - Union des groupements d employeurs de France), à laquelle le GEA-GECA adhère, a remis un label de qualité au GEA. Il s agit d une charte qualité composée de 7 principes essentiels que le GEA s est engagé à respecter. GEA-GECA ZI La rivière 18 rue Gustave Eiffel Léognan Tél. : Fax : Site : Le Groupement d Employeurs en grand Libournais - GELIB - existe depuis 9 ans. Il est né de la volonté de chefs d'entreprises locaux et de la Chambre de Commerce et d'industrie de Libourne pour favoriser la cohésion culturelle, économique et sociale sur le territoire libournais. «Le Groupement apporte aux entreprises adhérentes une aide à la gestion des ressources humaines, leur permet de rentabiliser l'intégration, la formation et la formation continue, et de se mettre en réseau pour se connaître et s'entraider. Ce système permet en outre de maintenir un bon niveau de qualifications et des compétences sur un territoire, notamment en zone rurale. Pour le territoire, il s'agit de renforcer et de développer la cohésion culturelle, économique et sociale. 10 Pour les salariés, il s'agit, avec des emplois stables, d'assurer leur développement personnel et leurs connaissances, afin de rester sur leur territoire s'ils le veulent, et l'enrichir. Nous répondons aux besoins de nos entreprises dans quelque domaine que ce soit, par la mise à disposition de nos salariés : opérateurs industriels, manutentionnaires, automaticiens,

11 électromécaniciens, caristes, magasiniers, chauffeurs livreurs, secrétaires, secrétaires bi/trilingues, secrétaires comptables, secrétaires commerciales, export, entretien bâtiments et espaces verts». Il emploie 45 personnes dont la moitié sont en CDI et la grande majorité en temps plein. Le GELIB fonctionne en totale autonomie financière et ne reçoit donc de financement ni publics, ni privés. En 2007 son chiffre d affaires était de 1 255,4 milliers d euros pour une équipe permanente de 5 ETP. Le GELIB relève de la convention des commerces de gros. Il adhère à l UGEF - Union des groupements d employeurs de France. Le GELIB travaille à une amélioration de la pérennisation des emplois en CDI et au développement des activités de prestations aux entreprises adhérentes au sein de son groupement. GELIB 125 Avenue Georges Pompidou Libourne Tél. : Fax : Site : Le Groupement d'employeurs des Commerçants et Artisans de Bordeaux - GECAB - a démarré son activité le 17 septembre 2007 avec le recrutement de son premier collaborateur. Ce groupement d'employeurs est né à l'initiative de plusieurs chefs d'entreprises bordelais appuyés par des partenaires institutionnels (Ville de Bordeaux, Maison de l'emploi, Direction départementale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle) pour répondre aux besoins de main d'œuvre des artisans et commerçants. Convaincu qu'il existe de nouvelles formes de travail adaptées aux entreprises et aux salariés, entre le contrat de travail traditionnel et l'externalisation, les partenaires à l'initiative de ce groupement d'employeurs ont exploré les possibilités qu'offre le cadre juridique de ce dispositif. Cette formule permet en effet aux petites entreprises : - de s'attacher les services de collaborateurs très qualifiés en mutualisant leur besoin pour offrir une quantité de travail et une rémunération attractive, - d'être attractives sur le marché du travail en offrant des emplois variés et des perspectives de formation et d'évolution, 11

12 - de confier la gestion de leur ressources humaines à un partenaire, pour se concentrer sur leur métier de base et sur leur clientèle. Avec l'appui technique et financier de la Maison de l'emploi, des commerçants et des artisans bordelais ont ainsi constitué le 31 mai 2007 le Groupement d'employeurs des commerçants et artisans bordelais, le GECAB. Celui-ci a reçu son agrément de la Direction du Travail le 7 septembre et a recruté son premier collaborateur le 17 septembre de la même année. A ce jour il compte une quinzaine d'entreprises adhérentes et 7 salariés en CDI. Le GECAB est un outil au service des chefs d'entreprises qui souhaite y adhérer. Il leur permet de s'adapter aux évolutions du marché du travail et d'envisager un développement avec plus de sérénité. Pour Bordeaux, c'est un atout pour accompagner sa croissance économique et touristique. GECAB Tél. : Créé en 2007 sous l impulsion du secteur des musiques actuelles, le RAMAGE (Réseau Aquitain des Musiques Actuelles Groupement d Employeurs) est le premier groupement d employeurs (GE) qui a pour objet la mutualisation d emplois dans le secteur culturel en Aquitaine. Il s agit d un système innovant, au service de ses membres et des territoires, qui concilie flexibilité pour les entreprises et stabilité de l'emploi pour les salariés. Les GE font parties intégrantes du champ de l économie solidaire. Son objectif est de réunir des associations culturelles non assujetties à la TVA et des collectivités territoriales situées sur l ensemble de l Aquitaine. Depuis mars 2008, le RAMAGE mutualise 2 emplois en CDI et Temps plein (un technicien lumière et un technicien son) avec l ambition de recruter et de gérer des salariés de tout niveau de qualification, travaillant en Aquitaine dans le secteur culturel. 12 Trois grandes familles de métiers sont concernées : - Les métiers administratif (ex : secrétaire, comptable, chargé de communication, responsable RH, technicien informatique ) - Les métiers techniques (ex : technicien lumière, technicien son, régisseur plateau, décorateur ) - Les métiers pédagogiques (ex : professeur de musique, professeur de théâtre, directeur pédagogique )

13 La directrice du RAMAGE a été recrutée en septembre Ainsi, ce GE devrait rapidement se développer en Aquitaine auprès des autres secteurs de la culture (arts plastiques, danse, théâtre, arts de la rue ), se faire davantage connaître auprès des partenaires publics et privés, et encourager de nouvelles structures culturelles à le rejoindre afin de mutualiser de nouveaux emplois. Réseau Aquitain des Musiques Actuelles Groupement d Employeurs C/o RAMA 181 rue François Boucher Talence Tél. : Un exemple pour le milieu agricole : Le Service de Remplacement des Agriculteurs Girondins (SRAG) est une association constituée en un groupement d employeurs, dont l activité consiste à apporter une réponse aux besoins de main d œuvre des agriculteurs girondins en proposant les services d agents de remplacement à ceux ou celles qui souhaitent ou sont contraints de quitter leur exploitation. Il compte actuellement plus de 600 adhérents. L activité de ce groupement d employeurs a généré plus de 32 équivalents temps plein pour l année 2007, et ce sont près de 300 salariés qui ont travaillé au sein de la structure, dont 9 en CDI. Ce sont ainsi près de journées de remplacement qui ont été assurées au profit de plus de 300 exploitants. Les remplacements effectués le sont généralement pour les motifs suivants : - formation - congé maternité ou partenité - maladie ou accident - congés et qualité de vie - exercice de manda professionnel 13

14 Ainsi, grâce à son action, le SRAG contribue à l amélioration des conditions de vie des agriculteurs et à la création d emplois durables, notamment en soutenant la mise en place de groupements d employeurs dans le secteur agricole afin d assurer la pérennité des exploitations agricoles. En effet, outre la mise en œuvre des actions de remplacement, le SRAG assure l animation et le soutien en faveur de la création de groupements d employeurs. Ce sont 41 GE qui ont été suivis en 2007 et 14 qui se sont crées. «De tout temps, le groupement d employeurs permet de stabiliser le salarié en lui fournissant un travail à temps plein. De plus, la mutualisation constitue pour l exploitant, une alternative importante au maintien de l emploi face au risque de récession économique». SRAG 17 cours Xavier Armozan Bordeaux Tél. : Fax :

15 Accompagner et qualifier : les Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification Entreprise, association, vous cherchez à trouver des salariés portant les compétences nécessaires à votre secteur d activité, organiser des temps de formation pour votre salarié en temps partiel, réduire votre isolement dans votre secteur, sur votre territoire, développer votre activité, les compétences dans votre activité se font rares. Vous êtes devant la nécessité de former avant de développer, votre secteur d activité demande de développer de nouveaux métiers, vous avez le goût de participer, dans le cadre de votre activité à l insertion de personnes en difficulté sur votre territoire. Salarié, vous avez besoin de vous former tout en travaillant, vous êtes en situation précaire, votre temps de travail est partiel ou très partiel et vous paraît insuffisant, vous souhaitez développer plusieurs compétences en même temps. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, vous souhaitez enrichir la capacité d insertion des publics de votre territoire en adaptant une approche sociale aux dynamiques économiques, vous vous mobilisez pour stabiliser et pérenniser les emplois des publics en difficulté sur votre territoire.

16 Le GEIQ fonctionne comme tout groupement d employeurs mais souligne la dimension insertion et qualification, en organisant en collectif, l accompagnement des parcours et l apprentissage de personnes très éloignées de l emploi ou sans formation.ce dispositif, à destination des demandeurs d emplois et publics en insertion, propose un contrat de professionnalisation d une durée longue, alternant temps de travail effectif chez les employeurs et temps de formation. La formation est donc, de fait, directement appliquée au quotidien. Pour les entreprises qui s engagent dans cette démarche en devenant membre d un GEIQ, c est l assurance de pouvoir former «à sa main» des personnels afin qu ils acquièrent des compétences qui sont parfois difficiles à trouver sur le marché de l emploi ou dans des métiers en flux tendu. Les GEIQ sont donc en principe sectorisés, mais quelques uns d entre eux sont néanmoins multisectoriels. En gironde, sept GEIQ se développent dans les domaines suivants : - Le bâtiment - L hôtellerie de plein air - La propreté - Le spectacle vivant - La viticulture - L industrie - Et le dernier est multisectoriel Les GEIQ sont environ une centaine en France et répartis pour la plupart sur des secteurs en forte tension Deux exemples de Groupements d Employeurs pour l Insertion et la Qualification sur la Gironde : Créé en 1996, le GEIQ VAL DE GARONNE compte aujourd hui 19 salariés en contrat de professionnalisation dans le secteur des fruits et légumes. Ses membres sont tous de droit privé et n ont pas changé depuis 12 ans. Il développe environ euros de chiffre d affaires annuel et 80 % de ses salariés trouvent un emploi en CDI à temps plein auprès des membres au terme de leur période de professionnalisation. Le GEIQ VAL DE GARONNE réfléchit aujourd hui à un développement de son activité sur une zone géographique plus large. Il adhère comme tous les GEIQ de la région au CRCE GEIQ Aquitain. 16 GEIQ VAL DE GARONNE Place des Jacobins BP La Réole Cedex Tél. : Fax :

17 Le GEIQ Spectacle Vivant est un Groupement d'employeurs pour l'insertion et la Qualification dont le but est la professionnalisation de jeunes comédiens, dans une logique de permanence artistique. A destination de demandeurs d'emploi ou de bénéficiaires du RMI, ce dispositif propose un contrat de professionnalisation d'une durée de 10 à 12 mois, en conjuguant temps de travail auprès des membres, - 3 compagnies et un théâtre - et temps de formation en alternance. Il s'agit de favoriser une formation plus pragmatique de jeunes comédiens aux réalités de leur environnement professionnel. Avec le "théâtre en partage", le GEIQ Spectacle Vivant regroupe un collectif d'entreprises afin de suivre les parcours de professionnalisation des jeunes comédiens salariés et de déterminer une ou plusieurs bourses d'aide au montage du ou des projets professionnels des comédiens concernés. «Ce système est unique en France! Dynamisme, motivation du personnel, reconnaissance territoriale, enrichissement personnel, c'est ce que nous pouvons tous gagner en participant à ce projet global de co-responsabilité artistique, culturelle et sociale». Geiq Spectacle Vivant c/o LA CIGOGNE Bt 51, Rue des terres neuves Bègles Tél. : Site : Les GEIQ de GIRONDE GEIQ Bâtiment du Libournais Tél. : Fax : GEIQ FILIERE PRO Tél. : Fax : GEIQ HPAA Tél. : Fax : Site : perso.wanadoo.fr/geiq-hpaa/ GEIQ VITICOLE DU LIBOUR- NAIS Tél. : Fax : Pour en savoir plus, une tête de réseau régionale : GEIQ PROPRETE Tél : Fax : GEIQ SPECTACLE VIVANT Tél. : Site : GEIQ VAL DE GARONNE Tél. : Fax : Comité Régional de Coordination et d Evaluation des GEIQ d Aquitaine (CRCE - GEIQ) Espace Saint-Martin - 22, boulevard Saint-Martin Pessac Tél. : Fax : Site : 17

18 Mutualiser des moyens, des lieux et des objectifs : les Groupements Européens d Intérêt Economique Entreprise ou indépendant, vous cherchez à réduire vos charges locatives, réduire vos coûts logistiques, rentabiliser vos locaux, partager un lieu dans une complémentarité d activités, accéder à des moyens matériels que vous n êtes pas en mesure d acquérir seul, mieux organiser votre capacité de production, développer votre activité à l échelle européenne ou internationale, obtenir par un ou des partenaires des moyens de renforcer votre activité. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, Vous êtes désireux de mettre en synergie des activités ou des acteurs dans le cadre de projets de développement.

19 Largement inspiré du Groupement d Intérêt Economique, le GEIE est une des rares structurations de droit communautaire, particulièrement flexible, dont l objet est de faciliter et de développer les activités économiques de ses membres par la mise en commun de ressources, d activités et de compétences. Tout comme le GIE, il permet, sous une forme associative, naturellement fiscalisée, de partager et/ou de mettre en commun des moyens matériels, financiers, techniques, mais aussi de partager des personnels, lesquels ne sont pas mis à disposition comme dans le GE, mais simplement partagés. Un GEIE doit compter au moins deux membres relevant d états membres différents et peut compter autant de membres associés que nécessaire, de quelque origine que ce soit. Il fonctionne sur la base d un simple contrat, défini et signé par les membres, ce qui lui donne valeur de personne morale. Dispositif d une grande simplicité, le GEIE est un outil d avenir. Il se développe déjà sans bruit, et en totale méconnaissance de ses performances. Les principaux textes : Règlement CEE n 2137 / 85 du Conseil, du 25 juillet 1985 relatif à l'institution d'un groupement européen d'intérêt économique (GEIE). Communication de la Commission Européenne, du 9 septembre 1997, "Participation des Groupements européens d'intérêt économique (GEIE) aux marchés publics et à des programmes financés par des fonds publics". Articles L252-1 à L du Code de Commerce relatif au groupement européen d'intérêt économique. Pour en savoir plus : LIBERTAS - Europaeisches Institut GmbH Hans-Juergen ZAHORKA Lindenweg Rangendingen (Hechingen) Germany Tél. : , direct-13 Fax : Site : 19

20 Promouvoir les projets d activités et d entreprises : les Coopératives d Activités et d Emploi Vous portez un projet d activité ou d entreprise et vous souhaitez tester votre projet avant de créer votre propre entreprise, vous cherchez à le mettre en œuvre dans une entreprise collective (au contraire d une démarche strictement individuelle), vous souhaitez garantir votre projet de création, vous avez besoin d acquérir d autres compétences pour le réaliser (gestion, commerciales, informatiques, techniques, ), vous considérez que les valeurs coopératives sont plus en adéquation avec le sens de votre démarche. Acteur de territoire, élu, partenaire institutionnel, Vous cherchez à mieux soutenir et accompagner les projets de création d activités ou d entreprises sur votre territoire.

21 Plusieurs réseaux pour plus d infos : COOPERER POUR ENTREPRENDRE Créé il y a dix ans, le réseau compte aujourd hui une centaine de CAE en France et de nombreux développements dans d autres parties du monde. Site : Tél. : COPEA Fin 2001, onze coopératives d'emploi et d'activités ont lancé la coordination COPEA, dans l'idée de regrouper sur le plan national les entreprises exerçant ce nouveau métier. Site : Tél. : La Coopérative d Activités et d Emploi (CAE) est une SCOP sous forme de SA ou SARL. Elle répond de façon personnalisée aux créateurs et porteurs de projets. Elle les accompagne en minimisant les risques et leur permet de développer leur activité en leur apportant un cadre juridique, comptable et d échanges promoteurs. Elle s inscrit dans le cadre d un territoire donné. La CAE propose un cadre sécurisant et reconnu aux porteurs de projets et futurs créateurs d entreprises, qui bénéficient du statut de salarié, pendant la phase de construction de leur projet. Ainsi déchargé des contraintes administratives et comptables, l entrepreneur-salarié peut se consacrer pleinement à tester son activité. La Coopérative d Activités et d Emploi permet au porteur de projet de bénéficier de toute la liberté d un chef d entreprise et d un rythme adapté, ainsi que d un statut protecteur, quasi inespéré dans de nombreux secteurs d activités. Cette nouvelle forme d organisation du travail joue un rôle pédagogique essentiel, tissant des passerelles à destination du porteur de projet avec l environnement économique, social et institutionnel dans lequel il sera amené à évoluer, tout en le préservant des contraintes de l entreprise classique au démarrage de son activité. Elle permet à chacune des activités insérées dans l entreprise collective, de pouvoir s exprimer de manière formalisée, dans un contexte législatif et social avancés. 21

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP

Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Coopérative pour le Développement de l Emploi dans les Services A la Personne CDE SAP Gérant : Laurent BONNET Directeur : Thierry SARKISSIAN Coordonnées : cde-sap@orange.fr - 04.91.93.54.75 Siège social

Plus en détail

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise

Temps partagé. La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Temps partagé La nouvelle solution emploi des PME et PMI performantes. Mutualisons les compétences Dynamisez votre entreprise Le Geyvo vous donne les moyens d intégrer la compétence que vous cherchez.

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire

Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire Entreprendre Autrement avec l économie sociale et solidaire L conomie sociale et solidaire regroupe un ensemble d entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d. -Entreprise d insertion de menuiserie

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Hors-Série n 1 Juin 2012 L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Editorial Le Pays Sologne Val Sud jouit d une attractivité résidentielle qui se reflète dans le dynamisme démographique de nos communes, la vitalité

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

Insérez la vie active dans vos études!

Insérez la vie active dans vos études! Insérez la vie active dans vos études! www.formaconseil.re Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail permettant d acquérir une qualification professionnelle.

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et ICIMODE Prides de la filière textile habillement CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés l Etat représenté par Jean-Paul de Gaudemar,

Plus en détail

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Groupe de travail Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Version du 5 décembre 2011 Présents Jérémy Houstraëte, Cabinet Alixio Didier Dugast, MDEF de Sénart Yannick

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge 87000 LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr AS'COM est une société de portage salarial.

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi

Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Hommes / Femmes égalité professionnelle en entreprise : Mode d emploi Incitations financières de l Etat Madame, Monsieur, Les employeurs sont des acteurs clés de la promotion de l égalité entre les femmes

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Histoire des coopératives

Histoire des coopératives Histoire des coopératives Les premières pratiques coopératives permanentes et organisées apparaissent en Europe au cours des années 1840 : coopérative de consommation des Equitables pionniers de Rochdale

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER

immobilier Les garanties de vente optimisée Notre philosophie w w w. g c i - p o r t a g e. c o m LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER Les garanties LES DONNÉES PROFESSIONNELLES GCI IMMOBILIER SARL GCI, Société à Responsabilité Limitée au capital de 8000,00 Euros dont le siège est situé à Z.I. Saint Maurice, 04100 Manosque, inscrite au

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions

s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions s engage pour l emploi Les marchés publics : un pari gagnant pour l emploi La clause d accès à l emploi en 10 questions édito Le Conseil général du Gard s est engagé à travers sa politique d achat dans

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors. Un engagement

Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors. Un engagement Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors Un engagement BÉNÉVOLE Aux côtés des créateurs S ENGAGER Notre rôle : permettre aux créateurs et aux repreneurs

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH Qui est ARPEJEH L association ARPEJEH est une association d intérêt général, régie par la loi du 1 er juillet 1901, réunissant des organisations professionnelles privées et publiques (entreprises, établissements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter. La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI

Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter. La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI Vos contacts : Chefs d Entreprises de PME-PMI vous souhaitez recruter Un(e) collaborateur(trice) pour le former au métier d assistant(e) de gestion La solution le Brevet de Technicien Supérieur AG PME-PMI

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION Ensemble gagnons l avenir GERER LES COMPETENCES QUALIFIER - CERTIFIER ACCOMPAGNER - FORMER Réseaulument Formation «AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION»

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

Formation Chargé de développement de l alternance

Formation Chargé de développement de l alternance Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne - 75003 Paris 01 44 61 37 37 8 chemin du Pré Carré - Inovallée - 38240 Meylan 04

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

à l'économie sociale et solidaire

à l'économie sociale et solidaire Guide des aides à l'économie sociale et solidaire en Haute-Normandie L'édito du président ÉDITO 2 Désireuse de redynamiser un tissu économique territorial parfois fragilisé, tout en encourageant localement

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

Acteurs économiques sur le territoire du canton de Rumilly

Acteurs économiques sur le territoire du canton de Rumilly Acteurs économiques sur le territoire du canton de Rumilly Acteurs économiques sur le territoire du canton de Rumilly Collectivités territoriales SIGAL Syndicat mixte Intercommunal pour la Gestion du

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises

Région Haute-Normandie. Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises Région Haute-Normandie Les aides CLÉS de la Région pour les créateurs et créatrices d entreprise et les très petites entreprises 4 A savoir 5 Parcours simplifié 6 Diagnostic création 7 Coup de Pouce 8

Plus en détail

Le Conseil général soutient l Economie Sociale et Solidaire

Le Conseil général soutient l Economie Sociale et Solidaire Le Conseil général soutient l Economie Sociale et Solidaire Idées / projets cg13.fr «Le Conseil général des Bouches-du-Rhône soutient l économie sociale et solidaire. Une politique volontariste de soutien

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE LE PORTAGE SALARIAL...3 Rappel des principes du portage...3 Une reconnaissance dans le droit du travail français....4 Historique, un secteur jeune qui se structure....4

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

PLATUM Consulting. Solutions RH.

PLATUM Consulting. Solutions RH. PLATUM Consulting. Solutions RH. Abdel BENSIDHOUM Directeur général Myriam BOUMLIH Direction commerciale Sacha NATHAN Directeur du développement Vous vous interrogez sur vos choix stratégiques liés à l

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS

Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Université de Lyon 21.01.2011 Essaim: Incubateur de la Chambre genevoise de l ESS Un projet novateur en Suisse, inspiré des bonnes pratiques internationales, en lien étroit avec les autres acteurs publics

Plus en détail

Quelques éléments de cadrage

Quelques éléments de cadrage La prise en compte du développement durable passe par la prise en compte de l achat vert qui vise au respect de l environnement mais également de l achat éthique qui veille au respect des droits sociaux

Plus en détail