Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Statistique Agricole. Mémento. L essentiel sur : le territoire. le contexte européen. le contexte européen. les structures. les productions animales"

Transcription

1 Mémento Décembre 2014 Statistique Agricole L essentiel sur : le contexte européen le contexte européen le territoire FRANCE - Édition 2014 les productions animales les structures les données économiques les productions végétales départements d outre-mer Données de France métropolitaine, sauf stipulation contraire.

2 Le poids de l agroalimentaire 5,6 % de l emploi national total en 2013 soit 1,44 million en ETP Emploi salarié et non salarié en équivalent temps plein Commerce, transports et services 79,2 % Agriculture, sylviculture, pêche 3,3 % IAA 2,3 % Industrie hors IAA 8,9 % Construction 6,8 % Baisse de la part de l emploi moins marquée pour les IAA sur 30 ans Source : Insee - Comptes de la Nation % L agriculture et les IAA dans l emploi total en % (emploi salarié et non salarié en équivalent temps plein) IAA Agriculture, sylviculture, pêche P 2 Source : Insee - Comptes de la Nation IAA (industries agroalimentaires) : fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac. Hors commerce de gros.

3 263,9 660,3 990, , ,8 Le poids de l agroalimentaire 3,6 % du PIB français en 2013 L agriculture et les IAA dans le Produit intérieur brut (part de la valeur ajoutée brute dans le PIB total) 10 8 IAA Agriculture, sylviculture, pêche ,1 % 1,5 % P Source : Insee - Comptes de la Nation Valeur ajoutée brute* des différentes branches d activité (milliard d euros - prix courants) Agriculture, sylviculture, pêche 16,4 33,3 31,2 32,1 32,1 Industrie manufacturière, industries extractives et autres 93,9 195,7 245,7 243,8 262,1 dont IAA 14,3 30,7 36,3 39,1 44,3 Construction 30,3 59,6 65,4 109,2 113,9 Commerce, transports et services 263,9 660,3 990, , ,8 Total des branches 404,5 948, , , ,9 * Au prix de base en valeur courante. Source : Insee - Comptes de la Nation IAA (industries agroalimentaires) : fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac. 3

4 Le territoire Les sols cultivés occupent 36 % du territoire métropolitain Occupation des sols en 2013 France métropolitaine Sols artificialisés 9 % Landes, friches, maquis, garrigues 5 % Autres occupations 4 % Sols cultivés 36 % Sols boisés 31 % Surface toujours en herbe 15 % Source : Agreste - Teruti-Lucas L agriculture s étend sur 54 % du territoire métropolitain Usage des sols en 2013 France métropolitaine Transports 3 % Industrie et services 2 % Habitat, sports, loisirs 6 % Sylviculture 25 % Autres usages 10 % Agriculture 54 % Source : Agreste - Teruti-Lucas 4

5 Le territoire Le territoire agricole Part de la SAU dans la surface totale Moyenne France métropolitaine : 52,5 % France : 45,4 % 2013 % Moins de à à à 80 nd France métropolitaine Source : Agreste - Statistique agricole annuelle (résultats semi-définitifs) Cultures fourragères et cultures permanentes ne cessent de reculer (millier d hectares et %) Grandes cultures (%) 34,3 36,6 45,1 45,4 45,4 Cultures fourragères (%) 56,7 57,3 49,4 49,6 49,6 Cultures permanentes (%) 6,0 4,5 3,8 3,5 3,5 Autres (%) 3,0 1,6 1,7 1,5 1,6 Total superficie agricole utilisée (%) 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 1. Légumes frais et secs, fleurs et plantes ornementales, semences et plants divers, jardins et vergers familiaux des exploitants et des non exploitants. Source : Agreste - Statistique agricole annuelle(2013 semi-définitive) 5

6 Le contexte européen La France au premier rang par la superficie agricole Exploitations et SAU dans l Union européenne Année 2010 Nombre d exploitations Superficie agricole utilisée France Espagne Allemagne Royaume-Uni Pologne Roumanie Italie Irlande Hongrie Bulgarie Reste de l UE million d exploitations million d hectares Source : Eurostat - Recensement de l agriculture La France au premier rang par la production agricole France Allemagne Italie Espagne Royaume-Uni Pays-Bas Pologne Roumanie Danemark Grèce Les principaux pays producteurs de l UE en 2013 (productions végétale, animale et production de services agricoles en milliard d euros) Reste de l UE Source : Eurostat - Comptes de l agriculture (2013 prévisionnel) 6

7 Le contexte européen Poids des entreprises agroalimentaires françaises dans l UE Allemagne France Italie Royaume-Uni Espagne Pays-Bas Pologne Belgique Danemark Suède Chiffre d affaires : la France au second rang 2,2 2,2 4,3 4,1 7,6 11,4 10,5 10,1 17,0 16, pourcentage Note : les 10 pays représentés représentent 85 % du chiffre d affaires de l UE à 27. Champ : entreprises de l industrie, d artisanat commercial et du commerce de gros agroalimentaires, tabac et Dom inclus. Sources : Eurostat 2012, traitements SSP La main-d œuvre des exploitations agricoles de l UE 2,5 Main-d œuvre des exploitations agricoles (année en million d unités de travail annuel) 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Pologne Roumanie Italie Espagne France Allemagne Hongrie Bulgarie Grèce Portugal Royaume-Uni Croatie Pays-Bas Irlande Reste de l UE Source : Eurostat - Comptes de l agriculture (2013 prévisionnel) 7

8 Les structures Davantage de grandes exploitations Nombre d exploitations selon la dimension économique France métropolitaine millier d exploitations Grandes exploitations Moyennes exploitations Petites exploitations Source : Agreste - Recensements agricoles 1988, 2000 et % des unités exploitent 58 % de la SAU Taille de SAU Moyenne France métropolitaine : 56 ha Exploitations ayant de la SAU Taille en ha SAU 19 % 200 et plus 100 à % 50 à à à 25 Moins de millier d exploitations millier d hectares Source : Agreste - Recensement agricole

9 Les structures La part des femmes augmente avec l âge L âge des chefs d exploitation et coexploitants Hommes Âge Femmes 85 ans et plus Part Grandes exploitations des femmes 80 à 84 Moyennes exploitations 75 à % 70 à 74 Petites exploitations 65 à à à à % 45 à à à à à % Moins de millier de personnes L EARL, première forme sociétaire 1. Métayage, locations provisoires Source : Agreste - Recensement agricole 2010 Petites, moyennes et grandes exploitations : classement selon un potentiel de production théorique (la production brute standard - PBS). Ce calcul permet notamment de hiérarchiser les différentes productions entre elles. Source : Agreste - Recensement agricole (millier d exploitations) Exploitants individuels 946,1 537,6 339,9 Ensemble formes sociétaires et diverses 65,5 123,6 146,6 EARL 1,6 55,9 78,6 Gaec 37,7 41,5 37,2 Société civile (SCEA, ) 9,9 17,3 23,7 SA, SARL 2,1 5,0 6,1 Groupement de fait 14,2 3,9 1,0 Autres statuts1 5,2 2,6 3,5 France métropolitaine 1 016,8 663,8 490,0 1. Autre personne physique ou morale Ṡource : Agreste - Recensements agricoles 1988, 2000 et 2010 Plus des trois quarts des terres en location millier d ha de SAU Fermage Faire-valoir direct Terres prises en location auprès Autres de tiers des associés locations1 Petites exploitations Moyennes exploitations Grandes exploitations France métropolitaine

10 Les structures Fort recul des orientations «polyculture» et «polyélevage» L orientation technico-économique des exploitations (Otex) Ensemble des exploitations en 2010 dont moyennes et grandes exploitations Grandes cultures Viticulture Polyculture, polyélevage Bovins viande Ovins, autres herbivores Bovins lait Porcins, volailles Fruits Horticulture, maraîchage Bovins mixtes France métropolitaine Ensemble des exploitations en millier d exploitations 16 ha 15 ha 9 ha Évolution 2010/2000 (%) Source : Agreste - Recensements agricoles 2000 et 2010 La taille moyenne varie de 10 à 100 ha selon l orientation Bovins mixtes Bovins lait Grandes cultures Polyculture, polyélevage Bovins viande Toutes orientations Porcins, volailles Ovins, autres herbivores Viticulture Fruits Horticulture, maraîchage France métropolitaine Superficie moyenne selon l Otex en ha 49 ha 80 ha 77 ha 74 ha 65 ha 56 ha 101 ha ha de SAU par exploitation % de SAU détenue par les moyennes et grandes exploitations Source : Agreste - Recensement agricole

11 Les structures Moins d 1 million d actifs permanents e (millier de personnes) Ensemble des exploitations Chefs d exploitation et coexploitants dont salariés Aides familiaux dont salariés Salariés permanents hors cadre familial Total actifs permanents France métropolitaine Source : Agreste - Recensements agricoles et bilan annuel de l emploi agricole L équivalent de emplois à temps complet Le travail sur l exploitation France métropolitaine e (millier d UTA) UTA totales France métropolitaine dont moyennes et grandes exploitations dont UTA des chefs d expl. et coexpl UTA des aides familiaux UTA des salariés permanents non familiaux UTA des saisonniers UTA des ETA et Cuma % Répartition des UTA selon le statut des actifs en % Moyennes et grandes exploitations 13 % 2 % 6 % 57 % Petites exploitations 4 % 5 % 1 % 4 % 12 % 74 % Chefs d exploitation et coexploitants Conjoints non coexploitants Autres actifs familiaux Salariés permanents non familiaux Salariés saisonniers Salariés ETA-Cuma Source : Agreste - Recensements agricoles et bilan annuel de l emploi agricole UTA:unité de travail annuel, équivalent du travail d une personne à plein temps pendant un an. 11

12 Les données économiques Les composantes de la production agricole milliard d euros P Production végétale1 7,2 34,2 31,5 40,2 41,9 Céréales 2,1 9,1 6,7 11,7 11,3 Oléagineux 0,1 1,8 1,0 2,7 2,2 Fruits 0,6 2,4 2,4 2,8 3,0 Légumes 0,8 2,7 3,0 3,0 2,8 Vins 1,4 9,0 9,5 9,6 10,6 Autres 2,2 9,2 8,9 10,5 11,9 Production animale1 5,7 23,4 22,8 22,9 26,4 Bovins 1,9 7,7 6,5 6,5 7,5 Porcins 0,9 2,9 3,0 2,8 3,5 Lait 1,7 7,9 8,0 8,1 9,2 Produits avicoles 0,6 3,4 4,0 4,1 4,9 Autres 0,5 1,5 1,4 1,3 1,4 Production de services 0,7 2,0 3,0 4,1 4,5 Subventions sur les produits 0,0 0,6 6,6 1,2 1,1 Production totale 2 13,6 60,2 63,9 68,4 73,9 Autres subventions 0,2 1,7 1,6 8,5 8,1 Total des ressources 13,8 61,8 65,5 76,9 82,0 1. Valeurs hors subventions. 2. Valeur au prix de base. France y compris Dom. Sources : Agreste, Insee - Comptes de l agriculture Les consommations intermédiaires milliard d euros P Semences et plants 0,4 1,8 1,9 2,3 2,6 Énergie et lubrifiants 0,3 2,1 2,6 3,4 4,5 Engrais 0,5 3,6 2,7 3,3 4,9 Produits phytosanitaires 0,2 2,5 2,7 2,8 3,0 Dépenses vétérinaires 0,1 0,9 1,1 1,5 1,5 Aliments pour animaux 2,5 11,2 11,5 13,3 16,7 dont aliments transformés 0,9 6,1 6,7 7,3 9,2 Entretien du matériel 0,3 1,9 2,4 3,0 3,4 Entretien des bâtiments 0,1 0,3 0,4 0,3 0,3 Services de travaux agricoles 0,5 1,8 2,8 3,8 4,3 Autres consommations intermédiaires 0,5 3,5 4,3 5,7 6,2 Total consommations intermédiaires (hors TVA) 5,3 29,5 32,6 39,5 47,5 Part dans la production au prix de base (%) 39,8 49,6 51,0 57,7 64,2 France y compris Dom. Sources : Agreste, Insee - Comptes de l agriculture 12

13 Les données économiques La part des subventions Part des subventions dans le chiffre d affaires 1 Moyenne France métropolitaine : 10,8 % Moyenne Dom : 23,9 % 2012 % 0 à 9 9 à à à 45 nd 1. Valeur de la production + subventions totales. Sources : MAAF, Agreste Aides aux productions agricoles et mesures agroenvironnementales Nombre de dossiers de (millier) déclaration de surfaces Aides aux productions agricoles Nombre de bénéficiaires Aides couplées aux surfaces Aides couplées aux animaux nd nd Aide découplée1 so so Montant des aides (million d euros) Aides couplées aux surfaces Aides couplées aux animaux Aide découplée 1 /// /// Montant total Aides agroenvironnementales versées directement aux exploitations agricoles (millier) Nombre de bénéficiaires nd nd nd 134 nd dont ICHN dont PHAE3 nd Montant des aides (million d euros) ICHN PHAE3 nd Autres aides nd nd nd 396 nd Montant total nd nd nd nd 1. Droits à Paiement Unique (DPU). 2. Indemnité compensatoire de handicaps naturels. 3. Prime herbagère agroenvironnementale. Sources : ASP, traitements Agreste (données provisoires) 13

14 Les données économiques De la production agricole Résultat courant avant impôts par exploitation (moyennes et grandes exploitations uniquement) 2012 moyenne par exploitation Production Subventions Charges Dont dotations en millier d euros (milliers d exploitation courantes aux appro- France métropolitaine d euros) (milliers (k ) visionnements d euros) (%) Cultures générales 174,1 40,9 259,7 16,3 Maraîchage et horticulture 182,3 11,0 520,0 18,7 Viticulture 165,2 7,9 171,2 12,6 Fruits 145,0 22,3 189,1 13,1 Bovins lait 111,2 33,7 183,4 18,6 Bovins viande 67,7 43,2 104,4 19,4 Bovins mixtes 116,5 49,2 214,2 18,3 Ovins et autres herbivores 60,3 33,6 106,3 18,8 Porcins, volailles 259,5 24,3 864,5 19,0 Polyculture, polyélevage 142,3 42,5 216,1 17,6 Ensemble 143,9 34,6 190,7 15,6 Source : Agreste - Rica Le revenu par actif non salarié Indicateurs d évolution de revenus par actif non salarié (France métropolitaine - Moyennes et grandes exploitations uniquement) millier d euros 2012 par actif non salarié Q Moyenne 20 Me Q1 12 Lecture : en 2012, le RCAI par actif non salarié des exploitations était en moyenne de , pour un quart des exploitations il était inférieur à (Q1), pour la moitié à (Me) et pour les trois quarts à (Q3). Source : Agreste - Rica 14

15 Les données économiques au revenu courant avant impôt (RCAI) 2012 Résultat courant avant impôts par exploitation (moyennes et grandes exploitations uniquement) Personnel salarié (%) Fermages (%) RCAI Cultures générales 8,0 9,1 61,6 Maraîchage et horticulture 45,1 3,4 25,5 Viticulture 20,0 11,4 38,5 Fruits 28,4 4,5 31,1 Bovins lait 1,9 6,1 23,8 Bovins viande 2,0 8,2 21,2 Bovins mixtes 1,6 6,9 25,3 Ovins et autres herbivores 2,7 4,9 15,6 Porcins, volailles 6,1 3,6 35,4 Polyculture, polyélevage 4,1 6,8 36,0 Ensemble 7,1 6,9 35,5 Disparités du revenu selon les orientations Source : Agreste - Rica Disparité du résultat courant avant impôts par actif non salarié (UTANS) Q1 Me Q3 Grandes cultures Viticulture Polyculture Maraîchage Arboriculture Horticulture Polyculture et polyélevage Porcins Volailles Polyélevage Bovins mixtes Bovins lait Bovins viande Ovins, caprins Ensemble millier d euros 2012 par actif non salarié En 2012, un quart des exploitations avaient un RCAI par actif non salarié inférieur à (Q1), la moitié à (Me) et trois quarts à (Q3). Ces valeurs, exprimées en euros 2012, étaient de (Q1), (Me) et (Q3) en Note : les orientations sont classées par dispersion décroissante 2012 (mesurée par l intervalle interquartile Q3-Q1) pour les productions végétales puis pour les productions animales. Champ : France métropolitaine, exploitations «moyennes et grandes» uniquement. Source : Agreste - Rica 15

16 Les productions végétales Grandes cultures et pommes de terre : la récolte 2013 Hors cultures non alimentaires 2013 Surface Rendement Production (millier d ha) (100kg/ha) (million de tonnes) Total céréales ,3 dont blé tendre ,9 blé dur ,8 orge et escourgeon ,3 maïs ,0 Total oléagineux ,1 dont colza ,4 tournesol ,6 soja ,1 Total protéagineux ,7 dont pois protéagineux ,5 Ensemble Cop /// 74,1 Plantes industrielles 508 /// /// dont betteraves industrielles ,7 canne à sucre ,4 Pommes de terre ,0 dont plants certifiés ,5 féculerie ,1 pommes de terre de consommation ,3 France y compris Dom. Source : Agreste - Statistique agricole annuelle (2013 semi-définitive) Les trois premières productions européennes de céréales 140 La France principal pays producteur de l UE million de tonnes 2013P % France Allemagne Blé RU Po Autres pays de l UE 23 % Maïs France Ro It Ho Autres pays de l UE 17 % Orge France Allemagne Es RU Autres pays de l UE Es : Espagne It : Italie Ho : Hongrie Po : Pologne Ro : Roumanie RU : Royaume-Uni Sources : Eurostat, Agreste (2013 provisoire) 16

17 Les productions végétales La production de fruits P (millier de tonnes) France métropolitaine Pomme de table Pêche et nectarine Pêche Nectarine (y c. brugnon) Prune Poire de table Abricot Raisin de table Fraise Cerise Autres fruits de table Kiwi Noix Clémentine Châtaigne Autres fruits Total fruits de table Dom Banane Ananas Non compris pommes à cidre, poires à poiré, olives, coings, oranges. 2. Production tous types de banane dessert confondus. Source : Agreste - Statistique agricole annuelle (2013 provisoire) La production de légumes frais France y compris Dom sauf pour l année 2000 (millier de tonnes) Tomate Carotte Maïs doux Salade (laitue et chicorée) Haricot vert Oignon Chou-fleur Melon Chou (non c. chou-fleur) Endive (chicon) Petit pois Autres légumes frais Ensemble Ces chiffres concernent la campagne et non l année civile. 2. Non compris fraises, pommes de terre et racines d endive y compris les Dom sauf pour l année Source : Agreste - Statistique agricole annuelle (2013 semi-définitive) 17

18 Les productions animales La France premier cheptel bovin de l Union européenne en ,1 Cheptel bovin million de têtes 28,0 25,5 Cheptel porcin 12,7 9,7 6,3 6,2 5,7 13,4 12,4 12,0 11,0 France 22,6 Italie Espagne Allemagne Espagne France Danemark 4,3 Cheptel caprin Allemagne Roy.-Uni Irlande Cheptel ovin Pays- Bas Pologne 16,1 2,6 9,5 9,1 7,2 7,2 1,3 1,3 1,0 0,4 Roy.-Uni Espagne Grèce France Italie Grèce Espagne France Roumanie Lait de vache : la France derrière l Allemagne 30,3 Allemagne 24,2 France million de tonnes La collecte de lait de vache en 2013 Royaume-Uni Pays-Bas Pologne 13,7 12,2 9,9 9,7 Italie Espagne Irlande Danemark UEBL Italie Roumanie Pays- Bas Source : Eurostat au 09/07/2014 Autriche 6,0 5,6 5,0 3,8 2,9 2,9 Suède 14,6 Reste de l UE Sources : Eurostat, Agreste (chiffres provisoires) La collecte de lait de chèvre et de brebis million de litres P Lait de chèvre 271,0 332,5 515,7 493,0 465,9 Lait de brebis 172,0 229,0 258,2 262,0 260,2 Source : Agreste - Enquête annuelle laitière laitière (2013 provisoire) 18

19 Les productions animales Élevages et effectifs bovins France y compris Dom Exploitations avec cheptel (millier d exploitations) Total bovins nd nd Vaches laitières nd nd Vaches nourrices nd nd Cheptel (millier de têtes) Total bovins Vaches laitières Vaches nourrices Cheptel moyen par exploitation (nombre moyen de têtes par exploitation) Total bovins nd nd Vaches laitières nd nd Vaches nourrices nd nd NB : à compter de 2008, les résultats relatifs aux effectifs du cheptel sont issus de la Bdni Bovine et sont ceux au 31 décembre de l année. Ces résultats intègrent les Dom. Source : Agreste - Recensements agricoles et BDNI Ovins et caprins France y compris Dom Exploitations avec cheptel (millier d exploitations) Exploitations ayant des ovins Exploitations ayant des caprins Cheptel (millier de têtes) Total ovins dont brebis brebis nourrices brebis laitières Total caprins dont chèvres Source : Agreste - Recensements agricoles, enquêtes cheptels Porcins France y compris Dom P Taille de l élevage Nombre Nombre Nombre Nombre en nombre de têtes d exploitations de têtes d exploitations de têtes (millier) 1 à 19 47, , à , , à 999 4, , à , , ou plus 1, , Ensemble 67, , Production de volailles de chair Source : Agreste - Recensement agricole 2000, enquêtes cheptels France y compris Dom P à partir de 1996 (millier de tonnes-équivalent-carcasse) Ensemble dont gallus Source : Agreste 19

20 La viticulture La production de vin en 2013 Campagne P (1er août - 31 juillet) (million d hectolitres) Production1 Tous vins 59,7 45,3 41,3 42,3 Vins AOP2 hors eaux-de-vie 26,7 22,0 19,7 19,6 Autres vins 33,0 23,4 21,6 22,7 dont vins IGP3 16,2 12,5 12,1 12,7 vins sans IG 8,9 3,1 1,9 2,2 vins pour eaux-de-vie 7,9 7,8 7,6 7,8 Consommation taxée Tous vins 32,1 29,9 29,2 Vins AOP2 16,4 17,0 17,0 Autres vins 15,7 13,0 12,2 1. Y compris moûts et jus. 2. Vins AOP = vins bénéficiant d une Appellation d Origine Protégée. 3. Vins IGP = vins bénéficiant d une Indication Géographique Protégée. Sources : Agreste, Douanes ( provisoire) La production des terroirs Production de vins en 2013 et part des vins en AOP Pour chaque vignoble est indiquée la production de vin en millions d hl et entre parenthèses figure le pourcentage en vins AOP (moyennes ) % d AOP dans la superficie en vignes Zone non viticole Moins de 30 % d AOP De 30 à moins de 60 % De 60 à moins de 90 % 90 % et plus Val de Loire : 2,80 (81 %) Charentes : 8,44 (< 1 %) Bordelais : 5,56 (93 %) Sud-Ouest : 3,45 (35 %) Champagne : 2,65 (93 %) Languedoc- Roussillon : 12,92 (20 %) Alsace : 1,10 (97 %) Bourgogne- Beaujolais : 2,27 (97 %) Autres vignobles du Sud-Est : 5,12 (66 %) Corse : 0,32 (28 %) Sources : Agreste - Recensement agricole 2010 (carte), statistique agricole annuelle (données) 20

21 La viticulture Production mondiale de vin Production annuelle mondiale : 279 millions d hl en 2013 («2008» : 270 millions d hl) 60 million d hectolitres 54 Moyenne Italie Espagne France Argentine du Australie Afrique Sud États- Unis Allemagne Autres pays de l UE Reste du monde Le commerce extérieur du vin AOP : appellation d origine protégée. IGP : indication géographique protégée. OIV : organisation internationale de la vigne et du vin. Source : OIV, note conjoncturelle de mars 2014 (2013 prévisionnel) France y compris Dom à partir de P 2013P En valeur (million d euros) Importations Exportations dont champagne En quantités (million d hectolitres) Importations 4,5 5,5 5,9 5,9 5,2 Exportations 12,3 15,1 13,5 15,0 14,5 dont UE à 28 11,3 9,0 9,2 9,1 dont Royaume-Uni 2,4 2,9 2,2 2,1 2,1 Allemagne 2,8 3,1 2,5 2,6 2,6 Belgique & Luxembourg 1,4 1,8 1,6 1,5 1,4 Chine 0,0 0,8 1,4 1,2 États-Unis 0,7 1,1 0,9 1,2 1,2 Japon 0,3 0,5 0,6 0,7 0,7 dont champagne 0,7 0,8 1,0 1,0 1,0 vins tranquilles AOP 5,9 6,9 5,4 6,0 5,9 vins tranquilles IGP 4,3 3,9 3,8 Source : Douanes 21

22 Les signes de qualité APPELLATION D'ORIGINE PROTÉGÉE INDICATION GÉOGRAPHIQUE PROTÉGÉE SPÉCIALITÉ TRADITIONNELLE GARANTIE Le dispositif en 2013 Les sigles communautaires sont au nombre de quatre : AOP (appellation d origine protégée) qui recouvre pour la France l AOC, IGP (indication géographique protégée), AB (agriculture biologique), STG (spécialités traditionnelles garanties), sigle qui concerne les plats cuisinés et les produits transformés. Fin 2013, on dénombrait 47 STG dans l Union européenne, dont 9 en Pologne, 4 en République tchèque, 4 en Espagne, 2 en Italie et au Royaume-Uni et 1 en France. D autres signes de qualité existent, mais ils sont considérés par la Commission européenne comme faisant partie d une démarche nationale. Label rouge (sigle LR). En 2012, parmi les 400 cahiers des charges labels, 250 concernent les filières volailles, viandes, charcuterie et salaisons. La production d œufs LR contribue à seulement 3 % de la production nationale d œufs mais a progressé de 16 % depuis Les tonnages de viande commercialisés sous SIQO, à 92 % en LR, sont en repli de 1,5 % en 2012 par rapport à Mentions «produits fermiers», «produits de montagne», «produits de pays». CCP (certifications de conformité des produits). Le label rouge est classé parmi les signes de 1 re catégorie, au même titre que les quatre sigles communautaires, tandis que les mentions font partie d une seconde catégorie, et les certifications d une troisième. Les signes de qualité hors bio et viticulture % d exploitations ayant au moins un signe de qualité hors viticulture et agriculture biologique 30 % 15 à 30 % 10 à 15 % Moins de 10 % Nombre d exploitations IGP AOP/AOC Label Rouge CCP Bretagne Basse-Normandie Pays de la Loire Poitou-Charentes Aquitaine Haute-Normandie Centre Limousin Nord-Pas-de-Calais Picardie Champagne- Ardenne Île-de-France Bourgogne Auvergne Lorraine Alsace Franche-Comté Rhône-Alpes Midi-Pyrénées Provence-Alpes- Côte d Azur Languedoc-Roussillon Corse Source : SSP - Agreste - Recensement agricole

23 Les signes de qualité L agriculture biologique en 2013 Exploitations Surface bio1 (nombre) (millier d ha) (part %) Productions végétales Grandes cultures ,7 dont céréales ,7 oléagineux ,3 protéagineux ,2 Fourrages ,9 dont surface toujours en herbe ,1 prairies temp. - cult. fourragères ,4 Légumes frais et secs ,2 Fruits ,7 Vigne ,3 Plantes à parfum, aromatiques et médicinales ,0 Autres ,6 Ensemble ,9 Exploitations Animaux bio (nombre) (millier de têtes) (part %) Productions animales Vaches ,0 dont vaches allaitantes ,7 vaches laitières ,3 Brebis ,1 dont brebis lait ,1 brebis viande ,8 Chèvres ,9 Truies reproductrices ,7 Poulets de chair ,9 Poules pondeuses ,5 Apiculture (millier de ruches) ,7 Collecteurs Lait bio (nombre) (millier de litres) (part %) Lait collecté en 2012 Lait de vache ,9 Lait de chèvre ,6 Lait de brebis ,1 Tous types de lait ,9 1. Surfaces bio et surfaces en conversion. 2. Le total des exploitations ou collecteurs peut être inférieur à la somme des types de production, une même exploitation pouvant pratiquer plusieurs cultures ou élevages différents. 3. Une exploitation certifiée biologique peut produire des cultures différentes et/ou avoir des cheptels d animaux différents. 4. Nombre d apiculteurs et de ruches. Sources : Agence Bio, Agreste - Statistique agricole annuelle et Enquête annuelle laitière 23

24 Les entreprises agroalimentaires Les chiffres clés des industries et du commerce de gros de produits agroalimentaires en 2012 Secteur d activité (Naf rév.2) Unités Effectif salariés Chiffre Valeur légales en ETP1 au 31/12 d affaires ajoutée2 Industries et commerce de gros (nombre) (million d euros) de produits agroalimentaires Industries agroalimentaires Transf. & conserv. viande & prép. viande Transf. & conserv. poisson, crust., etc Transf. et conserv. de fruits et légumes Fab. huile et graisse végétale & animale Fabrication de produits laitiers Travail des grains ; fab. prod. amylacés Fab. prod. boulangerie-pâtis. & pâtes Fabrication autres produits alimentaires Fabrication d aliments pour animaux Fabrication de boissons Commerce de gros de prod. agroaliment Com. gros prod. agric. brut & anim. vivants Com. gros prod. alim. & boissons En équivalent-temps-plein. 2. Y compris autres produits et autres charges. 3. Les centrales d achat alimentaires ne sont pas comptabilisées. Champ : entreprises de l industrie et du commerce de gros agroalimentaires, tabac exclu, Dom inclus. Sources : Insee - Esane 2012, traitements SSP (données provisoires) Les chiffres clés des entreprises agroalimentaires de 20 salariés et plus en 2012 Secteur d activité (Naf rév.2) Unités Effectif salariés Chiffre Valeur légales en ETP1 au 31/12 d affaires ajoutée2 Industries et commerce de gros (nombre) (million d euros) de produits agroalimentaires Industries agroalimentaires Transf. & conserv. viande & prép. viande Transf. & conserv. poisson, crust., etc Transf. et conserv. de fruits et légumes Fab. huile et graisse végétale & animale Fabrication de produits laitiers Travail des grains ; fab. prod. amylacés Fab. prod. boulangerie-pâtis. & pâtes Fabrication autres produits alimentaires Fabrication d aliments pour animaux Fabrication de boissons Commerce de gros de prod. agroaliment Com. gros prod. agric. brut & anim. vivants Com. gros prod. alim. & boissons En équivalent-temps-plein. 2. Y compris autres produits et autres charges. Champ : entreprises de 20 salariés et plus de l industrie et du commerce de gros agroalimentaires, tabac exclu, Dom inclus. Sources : Insee - Esane 2012, traitements SSP (données provisoires) 24

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Le montant des aides versées

Le montant des aides versées 259 Agreste Primeur Numéro 259 - avril 2011 Le bilan de santé de la Pac Une redistribution des aides en faveur des élevages d herbivores En 2010, la réforme issue du bilan de santé de la Pac est mise en

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

En 2010, près des deux tiers

En 2010, près des deux tiers 283 Agreste Primeur Numéro 283 - juin 212 Exploitations de grandes cultures en France métropolitaine Des grandes cultures dans deux tiers des exploitations 31 exploitations agricoles produisent des grandes

Plus en détail

L agriculture dans la Marne

L agriculture dans la Marne L agriculture dans la Marne Edition 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DIRECTION RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DE CHAMPAGNE-ARDENNE ET DE LA MARNE Service Régional

Plus en détail

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés Agreste Champagne-Ardenne n 5- Octobre 2015 Analyse des comptes de l agriculture champardennaise en 2014 En 2014, le revenu net d exploitation par actif non salarié baisse de 13,3 % en valeur courante

Plus en détail

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES Des formes sociétaires globalement en progression En 2010, le statut individuel d exploitant agricole demeure la forme juridique choisie par 70 % des exploitations.

Plus en détail

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Juillet 2013 Panorama de l agriculture en Vienne 2012 1 Sommaire Page Utilisation de l espace agricole... 1 Les surfaces agricoles en 2012... 2 Les exploitations

Plus en détail

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Extrait de la revue Pour, décembre 2013 (http://www.grep.fr/pour/) Un essai de synthèse statistique sur le foncier agricole en France Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Maurice

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Résultats économiques des exploitations en 2014

Résultats économiques des exploitations en 2014 Télécharger les données au format tableur Numéro 332 - décembre 15 Résultats économiques des exploitations en 14 Un résultat moyen proche du début des années mais des évolutions contrastées selon les orientations

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 Filière porcine cheptel / abattages / consommation / échanges. / /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 > Filière porcine Cheptel porcin en en 29 La production porcine

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

Définition des variables présentées dans le RICA

Définition des variables présentées dans le RICA Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

LA BIO EN FRANCE de la production à la consommation LA BIO EN FRANCE DE LA PRODUCTION A LA CONSOMMATION. Edition 2014

LA BIO EN FRANCE de la production à la consommation LA BIO EN FRANCE DE LA PRODUCTION A LA CONSOMMATION. Edition 2014 4 LA BIO EN FRANCE DE LA PRODUCTION A LA CONSOMMATION Edition 2014 1 L agriculture biologique, ses acteurs, ses produits, ses territoires Carnet n 4 Ce rapport constitue le carnet n 4 de l édition 2014

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées 72 Chiffre d affaires Somme des produits sur ventes, travaux à façon, activités annexes, produits résiduels, pensions d animaux, terres louées prêtes à semer, agritourisme, autres locations. Classe de

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées Définition des variables présentées Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. Actif circulant

Plus en détail

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire Service de la statistique

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Corse. L agriculture y est plus intensive et orientée vers des productions destinées à une commercialisation hors du territoire insulaire.

Corse. L agriculture y est plus intensive et orientée vers des productions destinées à une commercialisation hors du territoire insulaire. GA régions 2014 27/03/14 16:15 Page 10 Télécharger les données au format tableur Corse L agriculture y est plus intensive et orientée vers des productions destinées à une commercialisation hors du territoire

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

En 2012, la récolte viticole française, estimée à 40,7 millions d hectolitres,

En 2012, la récolte viticole française, estimée à 40,7 millions d hectolitres, Agreste Synthèses Viticulture Décembre 212 n 212/197 Décembre 212 Viticulture Synthèses n 212/197 En 212, les prix des vins sont tirés à la hausse par les marchés à l exportation En 212, la récolte viticole

Plus en détail

Réseau d Information Comptable Agricole 2007

Réseau d Information Comptable Agricole 2007 Données économiques et comptables Réseau d Information Comptable Agricole 2007 En 2007, les exploitations professionnelles couvertes par le Réseau d Information Comptable Agricole (RICA) en Poitou-Charentes

Plus en détail

11500 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national

11500 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national Numéro - avril 213 Les élevages de porcs en France métropolitaine en 21 115 élevages porcins détiennent la quasi-totalité du cheptel national En 21, la France métropolitaine compte 22 exploitations qui

Plus en détail

Les filières de l élevage français

Les filières de l élevage français > ÉDITION août 214 Filière bovine Filière ovine Filière chevaline Filière porcine Filière avicole Filière laitière...cheptels vaches allaitantes / vaches laitières échanges /Europe> abattage /Europe Les

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013

L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013 L agriculture luxembourgeoise en chiffres 2013 (données disponibles au 1 ier avril 2013) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE LA VITICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL SERVICE D ECONOMIE RURALE L agriculture

Plus en détail

En 2008, les industries agroalimentaires ont été confrontées à la flambée des

En 2008, les industries agroalimentaires ont été confrontées à la flambée des Agreste Synthèses IAA : une année 2008 marquée par la flambée des prix de l énergie Novembre 2009 n 2009/87 Novembre 2009 Synthèses n 2009/87 Industries agroalimentaires : une année 2008 marquée par la

Plus en détail

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies

Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange. Chapitre 4 : L ouverture des économies Thème 1 : La coordination des décisions économiques par l échange Sous thème 1.2 : La dimension internationale de l échange Chapitre 4 : L ouverture des économies Problématique(s) du sous thème : Les conséquences

Plus en détail

Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales

Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales Décembre 211 Pôle Economie et Prospective 1 Ce panorama a été produit par le Pôle Economie et Prospective

Plus en détail

MINISTERE DE L'AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT (articles L361-1à 21 et D361-1 à R361-37 du Code rural)

MINISTERE DE L'AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT (articles L361-1à 21 et D361-1 à R361-37 du Code rural) MINISTERE DE L'AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT (articles L3611à 21 et D3611 à R36137 du Code rural) DEMANDE D INDEMNISATION DES PERTES PROCEDURE DES CALAMITES AGRICOLES PERTES DE RECOLTE

Plus en détail

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires

Agreste Pays de la Loire. Les Pays de la Loire deuxième région française pour les industries agroalimentaires Agreste Agreste Janvier 2013 Les deuxième région française pour les industries agroalimentaires Avec 12,7 milliards d euros de chiffre d affaires et 2,3 milliards de valeur ajoutée dans les industries

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole

DAAF La Réunion. La production maraîchère à La Réunion. Hectare. dont : 1989. Source : DAAF La Réunion - Agreste - Recensement Agricole Agreste La Réunion - n 81 - Janvier 2013 Numéro 81 - Janvier 2013 DAAF La Réunion La production maraîchère à La Réunion Des exploitations maraîchères dynamiques et diversifiées qui produisent tout l éventail

Plus en détail

Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE CANTAL CANTAL CANTAL

Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE CANTAL CANTAL CANTAL Agreste Auvergne N 120 - mai 2013 Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces Plus de la moitié des 23 700 régionales cultive des céréales, des oléagineux ou des protéagineux

Plus en détail

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1

Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Evolution récente de l agriculture des DOM et des aides publiques dont elle bénéficie : comparaison avec la métropole 1 Jean-François BASCHET, Ministère de l agriculture et de la pêche, Direction des affaires

Plus en détail

I. Une agriculture puissante et productive

I. Une agriculture puissante et productive GEOGRAPHIE Thème 2, question 3, cours 2 Thème 2 : Aménager et développer le territoire français Question 3 : Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation Cours 2 : Les espaces de production

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

DOSSIER D'AGREMENT 2015

DOSSIER D'AGREMENT 2015 DOSSIER D'AGREMENT 2015 1) Présentation de la ferme et des exploitants Nom :... Prénom :... Adresse ou siège social :... Nom de la ferme :... Numéro SIREN :... Code postal : Téléphone : Commune :... Téléphone

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

Pêche maritime et aquaculture

Pêche maritime et aquaculture En, les navires français métropolitains ont pêché près de 56 tonnes de poissons, crustacés, coquillages et autres produits de la mer. Les deux tiers des captures françaises ont été réalisés en Atlantique

Plus en détail

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives > Les synthèses de FranceAgriMer février 2011 numéro5 ÉLEVAGE / VIANDES CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois

Plus en détail

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013 > Les synthèses de FranceAgriMer juin 214 numéro22 VINS COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 213 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 22 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 3 3 / Fax : +33 1 73 3 3 3 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

La Population des Exploitants agricoles en 2011

La Population des Exploitants agricoles en 2011 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques Etude juin 2012 La Population des Exploitants agricoles en 2011 www.msa.fr JUIN 2012 LA POPULATION DES EXPLOITANTS AGRICOLES EN 2011 DIRECTION DES

Plus en détail

Annexes Sigles et abréviations

Annexes Sigles et abréviations Sigles et abréviations 56 AT : Accident du Travail (sigle MSA qui fait référence aux salariés agricoles) ATEXA: assurance contre les Accidents du Travail et les maladies professionnelles des Exploitants

Plus en détail

ANALYSES ET RÉSULTATS février

ANALYSES ET RÉSULTATS février ANALYSES ET RÉSULTATS février 15 numéro 86 L agroalimentaire en 12 en De la transformation à la commercialisation : 39 000 Et près de 17 milliards d euros de chiffre d affaires L agroalimentaire, secteur

Plus en détail

Pays de la Loire. Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire

Pays de la Loire. Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire - avril 2013 Agreste mai 2013 Pays de la Loire Typologie des exploitations viticoles en Pays de la Loire en partenariat avec le Pôle Economie et Prospective des Chambres d Agriculture des Pays de la Loire

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE

DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE DISPONIBILITE EN PROTEINES DANS DIFFERENTS PAYS D EUROPE Roinsard Antoine 1, Barbara Früh 2, Bernhard Schlatter 2 1 Institut Technique de l Agriculture Biologique, 9 rue André Brouard, 49105, Angers Cedex

Plus en détail

Chiffres clés de l agriculture

Chiffres clés de l agriculture Chiffres clés de l agriculture L AGRICULTURE EN BELGIQUE EN CHIFFRES 2013 Direction générale Statistique et information économique .1. Statistique et Information économique La Direction générale Statistique

Plus en détail

L'année 2004. Sommaire

L'année 2004. Sommaire numéro spécial juin 2006 L'année 2004 Sommaire Pages METHODOLOGIE DES ENQUETES AVICOLES... 2 à 4 LES REPRODUCTRICES... 5 à 8 Eclosions de volailles reproductrices (Gallus)... 6 Eclosions de volailles reproductrices

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Les statistiques sur l emploi agricole : de 20 000 à 50 000 en Picardie en 2010 selon les sources

Les statistiques sur l emploi agricole : de 20 000 à 50 000 en Picardie en 2010 selon les sources - - n 56 Agreste n 56 - juillet 215 Picardie Les statistiques sur l emploi agricole : de 2 à 5 en Picardie en 21 selon les sources En France, trois organismes produisent les principales informations sur

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

Reflets de l agriculture suisse Edition 2004

Reflets de l agriculture suisse Edition 2004 Reflets de l agriculture suisse Edition 2004 Neuchâtel, 2004 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants: 0 Bases statistiques

Plus en détail

L observatoire des importations des produits agricoles sur La Réunion. Bilan de 5 années d importation

L observatoire des importations des produits agricoles sur La Réunion. Bilan de 5 années d importation Agreste La Réunion - n 88 - Novembre Conjoncture Numéro 88 - Novembre L observatoire des importations des produits agricoles sur La Réunion Bilan de 5 années d importation Le commerce extérieur agroalimentaire

Plus en détail

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Soutiens couplés Aides animales - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Aides Bovines Allaitantes - ABA Attribution et gestion des références Définition d

Plus en détail

Enquête agricole mai

Enquête agricole mai Produit Statistique Enquête agricole mai Informations générales SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie Ces statistiques sont directement issues des enquêtes annuelles de mai (l'ancien recensement).

Plus en détail

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse

En 2014, les cours des matières premières ont reculé, entraînant une baisse Agreste Synthèses Moyens de production Mars 215 n 215/261 Mars 215 Moyens de production Synthèses n 215/261 En 214, la baisse des prix à la production des produits animaux n est que partiellement compensée

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali

Fiches de synthèse AGRICULTURE. Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 3- Secteur agricole Présentation générale Le couvert forestier du Gabon couvre 22 millions de ha (FAO

Plus en détail

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC?

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? FOCUS Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? Focus coordonné par Victor PEREIRA Avec la contribution de Maud ANJUERE, Didier CARAES, Viviane PONS, Thierry POUCH, Aurélie TROUILLIER

Plus en détail

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace

Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace Filière forêt-bois Évolution de l importation et de l exportation de produits bois en Alsace (Source : Douane) En octobre 2014, l Agreste (service statistique du Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire

Plus en détail

Revenu agricole moyen en hausse modérée pour les exploitations de grandes cultures franciliennes en 2011

Revenu agricole moyen en hausse modérée pour les exploitations de grandes cultures franciliennes en 2011 Numéro 124 - Avril 2013 Île-de-France Réseau d information comptable agricole : exploitations spécialisées en grandes cultures Revenu agricole moyen en hausse modérée pour les exploitations de grandes

Plus en détail

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne

Bretagne. Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Agreste Bretagne - Mars 2013-2 AgresteBretagne Mars 2013-2 Une publication de la DRAAF de Bretagne Les industries agroalimentaires en Bretagne L agroalimentaire en Bretagne : 40 % des emplois industriels

Plus en détail

Agreste Données Midi-Pyrénées

Agreste Données Midi-Pyrénées Numéro 46 - avril 2008 L état des lieux de la filière lait de vache dans des régions de faible densité de production laitière comme celles du Sud-Ouest est d autant plus nécessaire que des propositions

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement

Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014. L'agriculture Réunionnaise. Etat des lieux et stratégie de développement Séminaire Petite-Ile 10 octobre 2014 L'agriculture Réunionnaise Etat des lieux et stratégie de développement Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la Forêt de la Réunion Une ambition stratégique

Plus en détail

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer FranceAgriMer Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer Direction Générale de FranceAgriMer Mission des Affaires Européennes et Internationales Taipei / Décembre 2014 FranceAgriMer

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Aides couplées Sommaire : Principe... 3 Aides animales : - Aides Ovines... 5 -

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

LISTE DES VARIABLES DE LA BASE DE

LISTE DES VARIABLES DE LA BASE DE LISTE DES VARIABLES DE LA BASE DE DONNEES INOSYS DESCRIPTION GENERALE DES EXPLOITATIONS V17 Dimension économique V64 (107)-Superfice des batiments en m2 Superficie totale des bâtiments de l'exploitation

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés Réunions d information La Réforme de la PAC Soutiens couplés Intervention DDT 70 février 2015 Sommaire - Principes - Soutiens couplés aides animales, aides végétales, aides à la production de cultures

Plus en détail

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Cameroun: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ...

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Cameroun: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ... INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE : Nourriture disponible par personne Quantité [kcal/personne/jour] 1996 2001 2006 Disponibilité alimentaire 2033 2162 2354 2586 Source:

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE Publication 2011 Chiffres 2010 CHIFFRES CLES DE LA MAROQUINERIE STRUCTURES REGIONALES IMPORTATIONS / EXPORTATIONS Fédération Française de la Maroquinerie 16 rue Martel

Plus en détail

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio

Le Marché des Vins bio. 27 janvier 2015 Millésime Bio 7 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique Le Marché des Vins bio Elisabeth Mercier Agence BIO Panorama de la viticulture bio en France et dans le Monde 27 janvier 2015 Millésime Bio

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 192 Semaine du 2 au 6 février 2015 SOMMAIRE FRANCE 1. Forte révision à la hausse des budgets d investissement dans l industrie manufacturière : +2% pour 2014 et +3% pour 2015 2. Dépenses

Plus en détail

Les filières des fruits et légumes

Les filières des fruits et légumes Chiffres-clés FRUITS ET LÉGUMES Les filières des fruits et légumes nnées 2011 ÉDITION DÉFINITIVE automne 2012 Filière fruits et légumes frais Filière fruits et légumes transformés Filière pomme de terre

Plus en détail

La vache normande : une signature régionale

La vache normande : une signature régionale Données Une publication de la Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt La vache normande : une signature régionale La Basse-Normandie a le plus grand cheptel de vaches de

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE AGRICULTURE Analyses économiques - Prospective $*5,$Ã$QDO\VHÃGHÃODÃVLWXDWLRQÃGHVÃH[SORLWDWLRQVÃDJULFROHV

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE AGRICULTURE Analyses économiques - Prospective $*5,$Ã$QDO\VHÃGHÃODÃVLWXDWLRQÃGHVÃH[SORLWDWLRQVÃDJULFROHV COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE AGRICULTURE Analyses économiques - Prospective $*5,$Ã$QDO\VHÃGHÃODÃVLWXDWLRQÃGHVÃH[SORLWDWLRQVÃDJULFROHV Bruxelles, 5 juillet 2000 TV D(00) RICC 882 FR rév6.1 texte

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger et travail possibles (liste non exhaustive)

www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger et travail possibles (liste non exhaustive) ODYSSEE-AGRI Le Bourg - 53110 La Baroche Gondouin - 0033 (0)2.43.08.53.12. info@odyssee-agri.com N SIRET : 420638066 00019 APE : 804D www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger

Plus en détail