Réalisation des prélèvements bactériologiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réalisation des prélèvements bactériologiques"

Transcription

1 Réalisation des prélèvements bactériologiques a) Examen cytobactériologique des urines Recueil sur une miction volontaire Matériel utilisé: Lingette imbibée de solution antiseptique sous emballage unique. Flacon stérile pour ECBU avec ou sans borate Déroulement du prélèvement: - Le recueil peut être effectué à n importe quel moment de la journée, avec, au mieux, un intervalle de 3 heures entre la miction du recueil et la miction précédente. - Se laver les mains. - A l aide d une lingette désinfectante, effectuer une toilette soigneuse de la région vulvaire chez la femme et du méat urinaire chez l homme. - Eliminer dans les toilettes le premier jet d urine. - Uriner ensuite dans le flacon stérile fourni par le laboratoire en prenant soin de ne pas toucher le bord supérieur du récipient. - Reboucher hermétiquement le flacon. Pour les recueils effectués à domicile, dans le cas ou le flacon ne peut être acheminé au laboratoire immédiatement, le placer à + 4 C, ou utiliser un flacon boraté et l apporter le plus rapidement possible. Remarques : - 1 er jet pour la recherche de prostatite - 1 er jet des urines du matin pour la recherche de chlamydiae et mycoplasmes. 17/59

2 Recueil à l aide d un sac collecteur: Mode de recueil utilisé chez le nourrisson ou chez le jeune enfant incapable d uriner volontairement. Matériel utilisé : Lingette imbibée de solution antiseptique sous emballage unique. Sac collecteur fille ou garçon. Déroulement du prélèvement: - Le collecteur d urine est posé au laboratoire dans la mesure du possible. - La personne qui pose la poche doit porter une paire de gants. - Installer l enfant sur le dos, les jambes écartées, sur la table d examen recouverte d un drap d examen. - A l aide d une lingette désinfectante, effectuer une toilette soigneuse de la région vulvaire chez la petite fille et du méat urinaire chez le garçon. - Détacher et jeter la découpe centrale. Retirer doucement et complètement le revêtement qui protège l adhésif. - Appliquer en massant pour garantir une bonne adhérence. - Le dispositif ne doit pas être laissé en place plus d une heure. Au-delà de ce délai, il doit être remplacé par un collecteur neuf. Ne pas mettre en contact avec des selles. - Enlever le sac dès que la miction a eu lieu : soulever un coin et détacher doucement. - Pour assurer l étanchéité, coller l adhésif face contre face et déposer le sac dans un flacon à coproculture (il est préférable d éviter le transfert d urines). 18/59

3 b) Addis ou HLM (hématies leucocytes /minute) Instructions : - 3 heures avant l heure habituelle du lever, vider complètement sa vessie dans les toilettes. - Boire un ou deux grands verres d eau (250 ml) et se recoucher (noter l heure). - Pendant les trois heures qui suivent le patient doit rester allongé et ne rien boire ni manger. Si pendant ce laps de temps, le patient a besoin d uriner, les urines doivent être recueillies dans le flacon fourni par le laboratoire et l heure notée - Après les trois heures le patient vide sa vessie dans le flacon d ADDIS après avoir ôté l opercule Transport : Les urines doivent être apportées au laboratoire dans les plus brefs délais 19/59

4 c) Urines de 24 heures Matériel : Les urines sont recueillies dans un flacon de 2 à 3 litres fourni par le laboratoire. Préconisations : - Au lever du premier matin, vider la totalité de la vessie dans les toilettes - Pendant 24 heures, recueillir la totalité des urines de la journée, de la nuit ainsi que les premières urines du deuxième matin. Transport : Les urines sont conservées au frais et apportées au laboratoire le plus rapidement possible. Pour la recherche de porphyrie, les urines doivent être conservées à l abri de la lumière. 20/59

5 d) Hémocultures Matériel : Les flacons hémocultures sont fournis par le laboratoire. Préconisations : Il est impératif de limiter la contamination du prélèvement de sang par des bactéries de l air ou de la peau, pour cela il faut : - Pas de courant d air - Se laver les mains au savon puis gel hydro-alcoolique - Désinfection des opercules des flacons à l aide d un d antiseptique hydro alcoolique - Désinfection soigneuse à la Bétadine de la zone de ponction (ne pas retoucher) - Prélèvement à l aide d une épicrânienne emboitée sur la cloche délivrée (enlever l opercule) avec le flacon en commençant l hémoculture, si autre prescription biologique. - Le flacon d hémoculture doit être rempli jusqu à la limite indiquée par la flèche verte du flacon soit 10 ml. Le renouvellement de ce prélèvement permet de mettre en évidence de faibles bactériémies Transport : - A température ambiante (attention en hiver utiliser les manchons de transport) et le plus rapidement possible (de façon à incuber les échantillons à 37 C et éviter les faux négatifs ) 21/59

6 e) Examen coprologique, parasitologique des selles, recherche de l antigène et toxines A et B de Clostridium difficile. Le prélèvement a lieu idéalement lors des épisodes diarrhéiques avant tout traitement. Matériel : Les selles sont recueillies, si possible, directement dans le flacon fourni par le laboratoire sinon, par transfert à l aide d une spatule et ceci dès leur émission. Transport : Le pot doit être acheminé dans les plus brefs délais au laboratoire. Remarques : - Pour la recherche de toxines de Clostridium qui sont labiles à température ambiante, les selles doivent être conservées au réfrigérateur et transmises dans les 4h. Au delà de ce temps, on peut observer une dissociation toxines/antigène. - Pour une parasitologie seule, éviter de conserver les selles au réfrigérateur. - Pour une recherche d amibes, les selles doivent de préférence être émises au laboratoire. - Renseignements épidémio-cliniques indispensables : douleurs abdominales, fièvre, vomissements, nausées, diarrhée, constipation, traitement, notion de séjour en pays tropical, notion de toxi-infection collective ou isolée 22/59

7 g) Scotch test pour la recherche d Oxyures Effectué au laboratoire ou à domicile Préconisations: - Toilette à faire la veille au soir - Test à effectuer au lever avant la toilette et les premières selles - Sortir les deux lames en verre de la pochette remise par le laboratoire - Décoller le scotch transparent de son support - Appliquer le coté adhésif sur les plis de la marge anale et le maintenir quelques secondes - Retirer ce scotch et le placer face adhésive sur la lame sans faire de pli et en évitant les bulles - Renouveler l opération avec le second scotch - Replacer les deux lames dans la pochette - Identifier la pochette avec nom, prénom, date de naissance Transport : Apporter ce prélèvement au laboratoire dans les plus brefs délais. f) Recueil de sperme pour Spermoculture et Spermogramme Préconisations : - Sur rendez vous pour les deux analyses. Le spermogramme n est réalisé que par les sites suivants: Beaune, Clos de Pouilly, Dijon Université - Après une abstinence de 2 à 5 jours - Après miction urinaire - Désinfection soignée des mains, du gland, méat, sillon balano-préputial - Recueil dans un flacon stérile large type coproculture ou un flacon spermogramme - Identifier le flacon si pas fait au laboratoire et noter l heure de recueil Transport : doit être rapporté à 37 C environ (dans du coton ) le plus rapidement possible car 1 ère lecture 1 heure après l émission pour le spermogramme et 2 h maximum pour la Spermoculture. 23/59

8 h) Prélèvement des plaies, écoulements purulents, infections cutanées, pus profonds, morsures. Matériel : Gants à usage unique et Transwab +/- vaccinostyle ou aiguille Suppurations ouvertes (plaies, peau): Ecouvillonnage de la zone suintante, écouvillon placé dans le tube Transwab Inflammations cutanées, érésipèle, hypodermites : Si présence de vésicules, les percer délicatement avec un vaccinostyle. Si absence, injecter un peu d eau physiologique (après désinfection du site) dans la lésion et ré aspirer au maximum Prélèvement des pus profonds (collections fermées), liquide pleural Ils sont effectués par le médecin en seringue stérile, à l abri de l air pour la recherche de bactéries anaérobies. Morsures Aspiration dans la blessure avec une seringue (ne pas transvaser en milieu de transport). i) Autres prélèvements bactériologiques: Ces prélèvements sont des actes réservés aux biologistes, médecins, sagefemmes (pour les prélèvements gynécologiques). Les IDE peuvent effectuer des prélèvements gynécologiques sans pose de spéculum. Ils sont réalisés sur rendez-vous de préférence. Prélèvement vaginal : Accueil et installation de la patiente : - Le préleveur ajuste le marchepied de la table gynécologique, et vérifie le bon positionnement de la protection papier. - Après avoir rappelé le caractère indolore du prélèvement, afin de mettre en confiance la patiente, celle-ci s'installe sur la table gynécologique, en position la plus avancée possible pour permettre la flexion complète des cuisses, ce qui relâche considérablement les muscles releveurs péri vaginaux et facilite l'introduction du spéculum. 24/59

9 Matériel de prélèvement - Gants à usage unique. - Un spéculum stérile à usage unique - 1 écouvillon Transwab pour bactériologie vaginale - 1 écouvillon spécifique pour recherche de Chlamydiae BD Probe Tech (à noter que la recherche de Chlamydiae peut se faire sur échantillon d urines du matin) - 1 écouvillon Bactopick pour la recherche de mycoplasmes, à décharger rapidement, dans le milieu de transport Mycoplasma Duo. - 1 lampe médicale à allumer et orienter. - 1 vaccinostyle ou une aiguille + un milieu de transport virus (Biomnis ) pour la recherche d herpès Exécution : Après avoir enfilé les gants, le préleveur sort le spéculum de son logement plastique (spéculum déconseillé en fin de grossesse) L introduire dans le canal vaginal déprimé de manière parallèle. Il est ensuite placé de manière horizontale par rotation et est ouvert. Il faut alors chercher le col (en cas d hystérectomie, effectuer les prélèvements au niveau vaginal). Avec l écouvillon Transwab, prélever l endocol ainsi que le cul de sac vaginal postérieur. Les mycoplasmes et chlamydiae sont prélevés en endocol en prenant soin d enlever l excès de sécrétions avec le gros écouvillon réservé à cet effet. Mesurer le ph à l aide du papier ph du ph 4,0-7,0 ( ph normal = 3.8 à 4.2) 25/59

10 Pour la recherche d Herpes : - en phase initiale, apposer l écouvillon sur le cratère pour recueillir le liquide transparent après avoir percé les petites vésicules à l aide d une aiguille ou d un vaccinostyle. - en phase tardive, faire un écouvillonnage appuyé du plancher et des berges des lésions. Décharger et casser l écouvillon dans le milieu de transport de virus (Biomnis). Test de Hühner (ou test post-coïtal) Il existe une fiche de préconisation à disposition au laboratoire Test effectué uniquement sur rendez-vous sur le site du Clos de Pouilly : 6 à 12h après le rapport sexuel en phase d ovulation, le biologiste effectue un prélèvement de glaire cervicale déposé entre lame et lamelle pour une observation immédiate. Prélèvement urétral : Accueil et installation du patient : Ne pas avoir uriné depuis au moins une heure. Installer le patient assis sur la table gynécologique ou sur un fauteuil protégé d un papier. Noter la présence d écoulement ou non. Matériel de prélèvement : - Gants à usage unique. - 1 écouvillon homme Transwab - 1 écouvillon Bactopick pour la recherche de mycoplasmes, à décharger rapidement, dans le milieu de transport Mycoplasma Duo. - 1 écouvillon spécifique pour recherche de Chlamydiae BD Probe Tech homme Exécution : Si écoulement, prélever la goutte de pus, sinon, décalotter le gland et prélever avec 1, 2,3 écouvillons selon la prescription et gratter l urètre sur 1 à 2 cm. 26/59

11 Prélèvement de peau et phanères (à la recherche de dermatophytes, de mycose, du sarcopte de la gale). Matériel de prélèvement : - Boîte de Pétri 55mm. - Gants à usage unique - Vaccinostyle ou bistouri ou grattoir de Brocq ou lame en verre - Pince à ongles ou paire de ciseaux - Pince à épiler - Ecouvillons si besoin Le matériel est à usage unique ou désinfecté Pas de transfert d écouvillon en milieu de transport Exécution : Le préleveur observe la zone où doit se faire le prélèvement et pose quelques questions suivant la lésion observée (ex : avez-vous des animaux pour une lésion d herpès circiné ou d une plaque d alopécie, suivez-vous un traitement, voyage à l étranger...?) A l'aide de la partie plate de la micro lance ou du grattoir de Brocq, grattez la partie périphérique de la peau atteinte, les squames de peau sont recueillies dans la boite de pétri. Si le matériel est insuffisant frotter avec un écouvillon. Si lésions des grands plis, rechercher le foyer primaire dans les espaces interdigitaux des pieds du patient (ex : Trichophyton rubrum). Pour les plaques d alopécie il est souhaitable de les observer en lumière bleue (UV). Prélèvement de gale : à effectuer au niveau des lésions cutanées où siègent les démangeaisons (sillons, vésicules). Il faut gratter à la curette, et placer l échantillon prélevé sur une lame identifiée, puis recouvrir d un scotch transparent. Si le matériel est suffisant, le déposer dans une boite de pétri. Recherche de Pityriasis versicolor : apposer un scotch transparent sur la lésion, puis le placer sur une lame. 27/59

12 - Prélèvement de cheveux A l aide de la pince à épiler, arracher les cheveux cassés courts et/ou les cheveux lésés se trouvant à la périphérie de la lésion. Les placer dans la boite de pétri. Noter, si possible, en éclairage UV, la présence de fluorescence de la plaque et des cheveux environnants. - Ongles Rechercher et prélever les lésions interdigitales ou plantaires où le champignon est actif et pousse plus facilement en culture (pied d athlète souvent dans le 4 ème espace interdigital). Couper la partie morte de l'ongle. Gratter ou couper à l intersection entre la zone morte et la zone saine Recueillir les desquamations et ongles dans la boite de pétri entourée de Parafilm Prélèvement pharyngé (gorge) : Matériel de prélèvement : - Gants à usage unique - 1 écouvillon Transwab - Abaisse langue en bois Exécution : Observer avec l'abaisse langue, la présence ou non de lésions sur les parois buccales et derrière les piliers antérieurs amygdaliens. Frotter les cryptes amygdaliennes et ou les autres lésions avec l écouvillon, en évitant le contact avec la salive. 28/59

13 Prélèvement de langue : Matériel : Gants à usage unique et kit Transwab violet Exécution : Frotter la langue à l aide des écouvillons au niveau des villosités hypertrophiées, des lésions des commissures des lèvres, des lésions des joues, du palais. Oreilles, yeux, narines : Matériel : Gants à usage unique et kit Transwab Pour les petits conduits prendre un écouvillon homme Ecouvillons tige bois pour les recherches d éosinophiles Exécution : Ces prélèvements doivent être effectués avec douceur (narine droite et gauche). Pour la recherche d éosinophiles recueillir les sécrétions et décharger délicatement les écouvillons sur 2 lames. Etiqueter les lames. 29/59

14 Prélèvement endonasal pour la recherche directe de Coqueluche, Grippe Accueil: Matériel : Gants, kit de prélèvement Biomnis (écouvillon Dacron fin + 1 ml de milieu de transport de virus rose). Pour le diagnostique direct de la grippe, demander l écouvillon dans le service de bactériologie. Exécution : sujet en position assise, le dos calé contre le dossier du siège. Maintenir. la tête du patient légèrement inclinée en arrière et soulever la pointe du nez pour dégager l orifice de la narine. Choisir le conduit le moins entravé par une cloison déviée. Pousser l écouvillon délicatement et perpendiculairement au plan de la face jusqu à la cloison naso-pharyngée. Prélever en tournant cinq rotations, retirer doucement et casser la tige de l écouvillon dans le tube. Placer à 4 C 30/59

Guide fournisseur "CML" sur les conditions de transports des échantillons.

Guide fournisseur CML sur les conditions de transports des échantillons. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit comment sont effectués les prélèvements bactériologiques au sein du laboratoire. Il s applique à l ensemble des prélèvements bactériologiques

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

2. Déroulement du prélèvement

2. Déroulement du prélèvement PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES 1. Le matériel utilisé Les références et fournisseurs du matériel utilisé sont représentés dans la base de données du laboratoire. Pot stérile pour coproculture Spéculum stérile

Plus en détail

Original, version électronique. Examen Cytobactériologique des urines Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3

Original, version électronique. Examen Cytobactériologique des urines Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3 Page 1 sur 10 1. Sommaire Examen Cytobactériologique des urines... 2 Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3 Recueil d urines pour un Compte d'addis Hématies - Leucocytes par minute (HLM)...

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des urines

Examen Cytobactériologique des urines Indexation : PRE AS IN 001 Page 1 sur 9 Rédaction : MORISSE MATTHIEU Date : 04/10/2011 Vérification : LEBERT FRANCOISE Date : 18/10/2011 Approbation : CLEMENT PATRICE Date : 18/10/2011 Examen Cytobactériologique

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Abcès, collections purulentes fermées Adénovirus (recherche directe par Anaérobies (Recherche) Aspiration bronchique Pus. Préciser la localisation anatomique du pus Seringue sans aiguille avec bouchon

Plus en détail

C Recommandations pré analytiques générales

C Recommandations pré analytiques générales C Recommandations pré analytiques générales C.1 Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements bactériologiques et mycologiques C2MOPBAC Version : ACR 01 Date de validation : 21/01/2013 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 21/01/2013 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 19/10/2012 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

Modalités de recueil de prélèvement par les patients

Modalités de recueil de prélèvement par les patients Laboratoire Instruction Référence : LA-PREAN-I-014 Modalités de recueil de prélèvement par les patients Date de diffusion 17/11/2014 Objectif & Domaine d application Cette fiche d instruction décrit les

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

Recueil d urine pour ECBU

Recueil d urine pour ECBU Recueil d urine pour ECBU L examen cytobactériologique des urines permet de rechercher une infection urinaire et d identifier le(s) microorganisme(s) en cause. Flacon à récupérer au préalable au laboratoire.

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques

Prélèvements bactériologiques, mycologiques, parasitologiques Version : ACR 03 Date de validation : 31/03/2015 Type de texte : Mode opératoire Date de mis en application : 31/03/2015 Intervenants Dates Visas Auteur DENOYERS Hervé 17/03/2015 Vérification SOUCHET Jean

Plus en détail

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient Date d application : 2015-02-26 C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patientpage

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR 5990 Côte-des-Neiges, Montréal, (Québec) H3S 1Z5 Tél. : (514) 344-8022 Fax : (514) 344-8024 Courriel : service@laboratoirescdl.com Lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 Dimanche de 10h00 à 14h00 MEMORANDUM

Plus en détail

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO FICHES D'INSTRUCTION RECUEIL D ECHANTILLON PAR LE PATIENT LBMMS-SECR-PG003-03 Version Date Nature des modifications 01 12/02/2010 Création du document 02 28/12/2010 Suppression du régime alimentaire pour

Plus en détail

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL

DIRECTIVES POUR L AGENT A SON DOMICILE OU SUR SON LIEU DE TRAVAIL CHU DE LIEGE Direction Médicale Sites : Sart-Tilman N.-D. des Bruyères Ourthe-Amblève Brull Aywaille Titre : Procédure de prise en charge des membres du personnel du CHU suspects de grippe A H1N1v2009.

Plus en détail

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC

Laboratoire XLABS. Biologie médicale Prélèvements pour Hémoculture C2MOHEMOC Les modifications apportées à la version précédente apparaissent en rouge. 1. Objet et domaine d application Ce mode opératoire décrit les différentes étapes pour réaliser les prélèvements pour hémoculture.

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1

LES SOINS URINAIRES. Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale

LES SOINS URINAIRES. La pose de sonde vésicale LES SOINS URINAIRES Annie BRENET Isabelle PONCET JUIN 2014 1 La pose de sonde vésicale Indication: La pose de sonde vésicale est un geste invasif réalisé sur prescription médicale. Les indications principales

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe

Tableau pour la conservation et le transport des spécimens à l externe 1. OBJECTIF : Ce document comprend un tableau indiquant les informations nécessaires la conservation des spécimens, à l externe. Il comprend aussi un tableau indiquant les informations nécessaires pour

Plus en détail

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT

Laboratoire DEGEORGES MANUEL DE PRELEVEMENT Laboratoire DEGEORGES 9 rue mercy 54400 LONGWY 03.82.24.30.30-03.82.24.32.11 MANUEL DE PRELEVEMENT Seule la version électronique fait foi INTRODUCTION Le patient est au centre de la politique d amélioration

Plus en détail

INFO. Sommaire. Examen Cytobactériologique des urines...2. Recueil sur sac collecteur pour les enfants...3

INFO. Sommaire. Examen Cytobactériologique des urines...2. Recueil sur sac collecteur pour les enfants...3 INFO Réf. : A-INFO-PREA- PVT-001 Version : 1 TOUS LES SITES PRECONISATIONS POUR LES PATIENTS Page : Page 1 sur 12 Sommaire Examen Cytobactériologique des urines...2 Recueil sur sac collecteur pour les

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire.

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Au lever : Vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter sur le flacon : nom, prénom, date et heure de départ de recueil

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 17 juin 2015 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

Fiche de préconisation n B1

Fiche de préconisation n B1 Fiche de préconisation n B1 Cortisol Prélèvement réalisé entre 7h et 9h de préférence (taux maximal le matin). Patient au repos depuis 15 min Noter l heure impérativement Eviter le stress Prise de corticothérapie

Plus en détail

PROTOCOLES de recueil Préconisations pour le patient

PROTOCOLES de recueil Préconisations pour le patient LABORATOIRE DE BIOLOGIE MEDICALE I. BARLIER C1 - INS 02 Version 4 PROTOCOLES de recueil Préconisations pour le patient Rédacteur Vérificateur Approbateur Date d application Vanessa Dazzan Isabelle Barlier

Plus en détail

PROTOCOLE ALLAITEMENT

PROTOCOLE ALLAITEMENT PROTOCOLE ALLAITEMENT Vous allaitez votre enfant, sachez que ce n est pas incompatible avec son accueil en crèche ; un lieu spécifique est aménagé pour l allaitement si vous le désirez. Si vous choisissez

Plus en détail

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène.

POLYCLINIQUE DE POITIERS - 1 rue de la Providence - 86035 POITIERS CEDEX. La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. Page 1 sur 5 La tenue de l opérateur sera conforme aux règles d hygiène. SONDAGE VESICAL EN SYSTEME CLOS Dans le cadre de son rôle propre, l infirmière accomplit les changements de sonde vésicale et la

Plus en détail

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS

LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS LE RECUEIL DES EXPECTORATIONS C. HALLER - IFSI CHU DE NICE - 09 07 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Connaître et appliquer les différentes méthodes de recueil des expectorations en respectant les critères res d

Plus en détail

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE

Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE Participation infirmière lors de : LA PONCTION PLEURALE et LA BIOPSIE PLEURALE DEFINITION La ponction pleurale est un acte médicochirurgical consistant à introduire une aiguille dans la cavité pleurale,

Plus en détail

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21

Manuel du préleveur www.airbio.fr 1 sur 21 Manuel du préleveur www.airbio.fr Plein Centre 7 allée d'occitanie 31770 COLOMIERS 05 61 30 13 38 contact@airbio.fr 12 av de cornebarrieu 31700 BLAGNAC 05 61 71 22 11 secretariatbl@airbio.fr 110 av des

Plus en détail

Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie

Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie Réseau de médecins sentinelles de la Nouvelle-Calédonie Protocole de surveillance à destination des médecins I. Historique En l absence de données de surveillance sur la grippe et au vu de son épidémiologie

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LE PATIENT

PRECONISATIONS POUR LE PATIENT PRECONISATIONS POUR LE PATIENT RECUEIL D'URINES POUR ECBU Si possible les premières urines du matin (mais non obligatoire) avant tout traitement antibiotique. Se laver les mains. Faire une toilette génitale

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - K SOINS DES OREILLES K. 1. LE NETTOYAGE Action de nettoyer le pavillon de l oreille et le conduit auditif externe. BUTS - Maintenir l hygiène

Plus en détail

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient C1-INS02 Version 3 LBM GSY Fiche d'instruction Preconisations patient Date d application : 2015-06-29 1. Objet et domaine d application Cette fiche d instruction décrit les préconisations à respecter pour

Plus en détail

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD.

3/ DOMAINES D APPLICATION Soins réalisés au domicile du patient, sur prescription médicale, dans le cadre d une prise en charge en HAD. DOMAINE : SOINS N version : 1 PROTOCOLE PLEURX : SURVEILLANCE ET DRAINAGE Rédaction / date Validation / date Approbation / date Diffusion / date Actualisation / date 20/03/09 CLIN 26/03/10 Dr Le Moulec

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-R1FOR14 Version 5. 0 Applicable au : 2016-01-07 Date de vérification Validation Approbation 2015-12-31 GARROS

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U U.E 2.5 Processus Inflammatoires & Infectieux Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U ESI 2 ème année Groupe 5 Le 07/10/2013 Présentation du Groupe 5 Mario BLANDY Manuela GAMARRA Cécile COQUET Christelle

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT

MANUEL DE PRELEVEMENT VOTRE SANTÉ NOTRE OBJECTIF MANUEL DE PRELEVEMENT Manuel de prélèvement - C2 ENR 04 V1 www.labio.fr www.labio.fr 2 Manuel de prélèvement C2 ENR 04 V1 Liste des sites du groupe LABIO Laboratoire Jacob Aix-en-Provence

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles

Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles Le Livre des Infections Sexuellement Transmissibles sommaire Qu est-ce qu une IST? p. 5 La blennorragie gonococcique p. 7 La chlamydiose p. 8 L hépatite B p. 9 L herpès génital p. 10 Les mycoplasmes et

Plus en détail

Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie

Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie 1. OBJET Cte fiche d'instruction est destinée aux préleveurs. Elle présente le matériel les récipients à utiliser en fonction des analyses demandées. 2. DOMAINE D'APPLICATION ET RESPONSABILITÉS Les prélèvements

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-08-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-04-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014

MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : 01 10 2014 4. CONDITIONS DE PRELEVEMENT 4.1 Le consentement préalable du patient Les échantillons biologiques sont la propriété du patient. Dans ce cadre, la direction du laboratoire met en œuvre les moyens appropriés

Plus en détail

Indice : 1 Date de mise en appli : Sondage urinaire

Indice : 1 Date de mise en appli : Sondage urinaire Page : 1/7 SOMMAIRE : Page de Garde :... 1-2 Logigramme principal (Logigramme) :... 3 Toilette Hygiénique (Logigramme) :... 4 Toilette Antiseptique (Logigramme) :... 5 Pose de la sonde (Logigramme) :...

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques

Prélèvements bactériologiques Prélèvements bactériologiques Diagnostique direct : on recherche la bactérie responsable de l infection. Le prélèvement peut se faire soit au niveau du foyer infectieux soit à distance. Importance de :

Plus en détail

Formulaire Manuel de prelevement

Formulaire Manuel de prelevement Laboratoire BIOEXCEL C2-MO05 Version 5 Formulaire Manuel de prelevement Date de mise en application : 2011-10-11 Sommaire 1. Liste des analyses du laboratoire : voir site internet ou logiciel Gesqual 2.

Plus en détail

ROMILLY/SEINE TROYES BAR/AUBE NOGENT/SEINE - PROVINS

ROMILLY/SEINE TROYES BAR/AUBE NOGENT/SEINE - PROVINS ROMILLY/SEINE TROYES BAR/AUBE NOGENT/SEINE - PROVINS FTA-MU-1.2-001-03-2 - Site de Provins 4, Rue du Val Site de Romilly-sur-Seine 51, rue Carnot PROVINS NOGENT-SUR-SEINE ROMILLY-SUR-SEINE Site de Bar-sur-Aube

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009

Les Précautions. «Standard» Denis Thillard. Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD 24 novembre 2009 Les Précautions «Standard» Denis Thillard 24 novembre 2009 Les précautions standard Ce sont des règles r de base à appliquer: Par tous les professionnels Pour tous les résidentsr Tous les jours l hygiène

Plus en détail

RECUEIL D URINES POUR UN COMPTE D'ADDIS HEMATIES - LEUCOCYTES PAR MINUTE (HLM) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES)

RECUEIL D URINES POUR UN COMPTE D'ADDIS HEMATIES - LEUCOCYTES PAR MINUTE (HLM) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES) (Version 02) L'examen cytobactériologique des urines est un examen simple permettant notamment de reconnaître les infections urinaires

Plus en détail

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER?

PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? PANSEMENTS ET SOINS DE PLAIES : QUELLES PRECAUTIONS DE BASE A RESPECTER? Isabelle JOZEFACKI IDE HYGIENISTE UPIN DESP Le 17 novembre 2011 3 ème journée régionale de formation destinée aux EHPAD Moyens de

Plus en détail

Nécessaire pour la fabrication du typon (ou négatif) sans ordinateur

Nécessaire pour la fabrication du typon (ou négatif) sans ordinateur Nécessaire pour la fabrication du typon (ou négatif) sans ordinateur 90 mm 1 60 mm 3 2 1 - aiguille 2 - marqueur noir (permanent) 3 - morceau de feuille de polyestère transparente Fabrication du typon

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 2 Il est recommandé de

Plus en détail

PROCÉDURE D HABILLAGE

PROCÉDURE D HABILLAGE PROCÉDURE D HABILLAGE CORRESPONDANT À LA VERSION 1,5 DU PROGRAMME DE FORMATION 1. PRÉPARATION HABILLAGE Vérifier que vous avez tous les équipements : o Survêtement; o Couvre- bottes; o Lunettes étanches;

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION

1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements urinaires. Il s applique aux prélèvements urinaires réalisés par le patient lui-même

Plus en détail

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique

Date : 05/11/2015 Fonction : Chef de service Nom : MERENS Audrey Visa : Informatique moléculaire microbiologique BMM Page : 1 / 12 VERSION COMMENTAIRE DATE 1 Création 05/11/2015 Rédaction Vérification Approbation Validation Date : 02/11/2015 Fonction : Adjoint Nom : DELAUNE Déborah Visa

Plus en détail

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS SOINS SPECIFIQUES 7.03 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection : - prévenir les infections locales

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

1. Recueil des urines chez l adulte

1. Recueil des urines chez l adulte Page : 1/5 1. Recueil des urines chez l adulte Le milieu de jet, représentatif de l urine vésicale, doit être recueilli de façon à éviter sa contamination par la flore commensale de l urètre et, chez la

Plus en détail

Informations de livraison. Informations importantes à propos de votre livraison de sperme de donneur Cryos

Informations de livraison. Informations importantes à propos de votre livraison de sperme de donneur Cryos Informations de livraison Informations importantes à propos de votre livraison de sperme de donneur Cryos Manipulation de la boîte de glace sèche Instructions étape par étape pour l'ouverture de la boîte

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun.

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun. Électrophorèse en gel Instructions Toutes les étapes suivantes peuvent être réalisées par les élèves. Partie I - Construction de la cuve fil en acier inoxydable coupe-fils récipient en plastique carré

Plus en détail

ASTUCE 1 - PRÉPARER (1) Limer et façonner les ongles, puis dépolir délicatement la surface des ongles avec la face blanche du polissoir.

ASTUCE 1 - PRÉPARER (1) Limer et façonner les ongles, puis dépolir délicatement la surface des ongles avec la face blanche du polissoir. CONSEILS D UTILISATION Lire attentivement le mode d emploi ainsi que les avertissements et les conseils des professionnels avant d appliquer le vernis gel sur les ongles. Le vernis gel MyTrendyKit durcit

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO)

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO) Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline / oxacilline (SARM / SARO) Traitement de décolonisation pour les porteurs On vous a informé que vous étiez colonisé par le Staphylococcus aureus résistant

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE

LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE LES PRECAUTIONS STANDARD EN HOSPITALISATION A DOMICILE CONTEXTE (I) Les précautions standard ont pour but d éviter la transmission des infections nosocomiales à la fois aux patients et aux soignants. Elles

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant

GUIDE D INSTALLATION. BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant GUIDE D INSTALLATION BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant L installation d un plancher laminé ou ingénierie flottant La préparation est l étape la plus importante dans l installation d un revêtement

Plus en détail

Entretien de la sonde vésicale à domicile

Entretien de la sonde vésicale à domicile Entretien de la sonde vésicale à domicile [this pamphlet is a translation of the original English version into French] / Care of the Urinary Catheter at Home [title of the original English version PL-0735]

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Qualités Spectre d activité large Peu inhibé par les matières organiques Vision correcte du site opératoire Action rapide

Plus en détail

Support de Formation PRECAUTIONS STANDARD destiné aux professionnels de santé

Support de Formation PRECAUTIONS STANDARD destiné aux professionnels de santé Réseau des Hygiénistes du Centre Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales Support de Formation PRECAUTIONS STANDARD destiné aux professionnels de santé Version 2013 1 ère Partie CONNAISSANCES

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon.

bien dormir 19 c Métropole de Lyon - janvier 2015 - Conception graphique : MÉDIACITÉ / Illustrations : Stéphanie Herbach www.grandlyon. bien dormir 19 c le biberon 1. Lavez-vous les mains 2. Ajoutez l eau 3. Dosez le lait 4. Remuez le biberon 7. Donnez le biberon au calme 5. Chauffez le biberon 6. Testez la température du lait 8. Lavez

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire.

CINRYZE (INHIBITEUR DE C1 [HUMAIN]) Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire. Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament CINRYZE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn

Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 6/8 - Les Massages du Visage * * Le Massage du Nez à l huile de Moutarde. Durée totale : 15 mn Position : Le patient est allongé sur le dos, les bras

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail