Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire"

Transcription

1 Evaluation de l impact des MAET sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire Restitution en territoires à enjeu eau Layon Aubance 16 avril 2014 Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire

2 Contexte En Pays de la Loire, les enjeux prioritaires pour ont été la préservation de la biodiversité et l amélioration de la qualité de l eau Dispositif MAEt : Répondre à ces 2 enjeux par la promotion d une agriculture durable. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 2

3 Objectifs de l étude Méthodologie Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 3

4 Objectifs de la mission Tirer des enseignements à l échelle régionale sur : - La pertinence générale du dispositif et son efficience - L impact des MAEt sur les pratiques et systèmes d exploitations agricoles Identifier les leviers pour l amélioration du dispositif futur : - Modalités d animation - Cahier des charges - Répartition des moyens financiers selon les territoires ou enjeux L étude ne porte pas sur l efficacité environnementale des mesures Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 4

5 Questions posées Les projets de territoire permettent-ils de répondre aux enjeux identifiés sur le territoire? Les mesures souscrites et la localisation des engagements sont-ils pertinents au regard des enjeux? Les mesures souscrites sont-elles de nature à maintenir ou à faire évoluer les pratiques et/ou systèmes de production agricole favorablement et durablement? Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 5

6 Méthodologie et déroulement de l étude Décembre 2012 à décembre 2013 : 1. Entretiens avec 30 acteurs MAEt (porteurs, animateurs, administrations) 2. Enquêtes auprès de 200 agriculteurs 3. Le tout sur 10 territoires (sur les 41 en 2013 en PDLL) Enjeux Biodiversité Qualité de l eau Zones humides Bocages Bassins versants AAC Territoires choisis pour l évaluation Marais Poitevin Marais de Brière Basses Vallées Angevines Vallée de la Loire Montsûrs Nord Perseigne et Sillé-le- Guillaume Apremont Layon-Aubance Freigné Saffré Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 6

7 Territoires à enjeu eau Territoire Engagés en MAEt Non engagés en MAEt Total Captage de Freiné % des EA Captage de Saffré % des EA Bassin Versant d Apremont Bassin Versant de Layon-Aubance Pour Layon Aubance, 41% des exploitations engagées en MAET ont été rencontrées (27 sur 65) % des EA % des EA Total Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 7

8 Agriculteurs rencontrés : typologie OTEX des exploitations enquêtées engagées Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 8

9 Proportion d exploitations engagées Zone humide > 50 % Bocage : 30 % Eau : de 7 à 56 % Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 9

10 Les points positifs Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 10

11 Des projets pertinents Portés par des collectivités motivées et impliquées Diagnostic de territoire agricole et environnement Zonage cohérent avec l enjeu (pour 80 % des EA) Animés par des structures compétentes + de 70 % des exploitants souhaitent se réengager (21/27 pour Layon Aubance, soit 77%) Engagements ont précédés d un diagnostic individuel d exploitation Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 11

12 Impact des MAEt sur l évolution des pratiques agricoles Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 12

13 Impact des MAEt Selon les exploitants de Layon Aubance - Le monde agricole étaient dans la démarche d une diminution des produits phytosanitaires avant l arrivée des MAEt ; - Les MAEt ont permis au plus grand nombre d essayer de nouvelles pratiques plus respectueuses de l environnement. Effet «boule de neige» car les derniers viticulteurs en traitement systématique se sentent obligés de faire des efforts pour ne pas être critiqués ; - Les MAEt apparaissent comme un accompagnement pour les plus hésitants et un moyen financier de mettre en œuvre des idées déjà présentes dans les mentalités. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 13

14 Nature des impacts Pour les territoires à enjeu eau : la diminution des intrants représente plus de 80 % des modifications. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 14

15 Les points à améliorer Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 15

16 Comparaison objectif/engageable Territoire Contenu mesure Engagé / Objectif Engagé / surface engageable Bassin Versant Layon Moyen / Aubance Mesures viticoles 36% 15% Mesures agricoles 56% 14,4% Des progrès : - sur la surface couverte par les engagements - Sur le choix des objectifs Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 16

17 Ne pas oublier l enjeu environnemental Lors de l élaboration des objectifs Lors de la localisation des engagements Lors du choix des niveaux de mesure Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 17

18 Critères de choix des parcelles engagées Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 18

19 Motivations des exploitants à l engagement Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 19

20 Motivations dans le choix des mesures La 100% motivation principale est avant tout d ordre 90% économique : 80% 70% 0% Territoires à enjeu "Biodiversité" Territoires à enjeu "Eau" Par anticipation de la réglementation (ZV, N2000, réglementaire) Motivé par communication (chambre, voisins) Evolution positive de ses pratiques Intérêt économique global pour l exploitation ; 60% Valorisation/maintien activité agricole 50% existante 40% Protection de l'environnement / du Compensation pour des territoire efforts et/ou contraintes ; 30% En continuité avec ses pratiques 20% 10% Opportunité car possibilité Opportunité d obtenir : aides sans rien changer des aides sans efforts et/ou modifications Compensation d'efforts deréalisés pratiques en contrepartie. Intérêt économique pour l'exploitation Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 20

21 Diagnostics individuels d exploitation Territoire Contenu du diagnostic MAEt Durée Diagnostic d exploitation (pollutions ponctuelles sur site, évaluation du risque parcellaire de lixiviation des o nitrates, bilan des minéraux, calcul de l IFT) et Freigné Manque d homogénéité entre les diagnostics, 2 jours parcellaire sur base cartographique. selon le territoire Plan d actions pour l exploitant, incluant toutes les actions «disponibles» sur le territoire Diagnostic d exploitation global (pollutions Saffré ponctuelles et diffuses) et parcellaire sur base 7 jours cartographique o Visite parcellaire Accompagnement non systématique individuel en complément : problématique du 0,5 Apremont quant à l atteinte diagnostic des objectifs de bassin versant des diagnostics jours Layon / Diagnostic d exploitation (idem Freigné) et Aubance parcellaire sur base cartographique 4 jours Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 21

22 Localisation des parcelles Engagées Layon Aubance Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 22

23 Part du parcellaire impactée Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 23

24 Poursuite des pratiques si arrêt des MAEt La justification de ces mesures, en tant que mesures «durables» hors financement, n est donc pas vérifié Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 24

25 Évolution passée des pratiques sur le territoire Evolutions à venir : aucune tendance Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 25

26 Causes des évolutions des pratiques à l échelle du territoire Le facteur principal est le facteur économique, via la conjoncture, pour plus de 40 % des exploitations de chaque groupe de territoire. Les MAEt, présentes, restent minoritaires. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 26

27 Causes des évolutions des pratiques : Exploitants du Layon Aubance Ce qui explique la diminution globale des intrants : Le prix des intrants ; Un meilleur conseil technique ; La mise en place d une réglementation limitant les intrants ; Le développement d une conscience environnementale ; La constatation de la dangerosité de ces produits. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 27

28 Évolution des pratiques et MAEt Les MAEt ne semblent pas responsables de d évolution de pratiques, hors les parcelles engagées Les exploitants qui s engagent en MAEt sont davantage inscrits dans une logique de baisse des intrants Ça ne veut pas dire que les MAEt n ont aucun impact, ça signifie que les MAEt n ont pas d impact sur les grandes tendances d évolution des pratiques Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 28

29 Pistes d amélioration Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 29

30 Freins à la contractualisation Existence de freins à la contractualisation pour les 3 cas de figure suivants : Freins à la contractualisation pour les exploitations non engagées ; Freins au «réengagement» pour les exploitations engagées mais qui ne souhaitent pas se réengager ; Freins à la contractualisation pour un niveau supérieur pour les exploitations engagées. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 30

31 Freins à la contractualisation pour les exploitations non engagées Freins à la contractualisation / 41 NE Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 31

32 Raisons du non renouvellement chez les engagés Freins à la contractualisation / 25 % des E Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 32

33 Points de blocage des engagés pour passer à un niveau supérieur Freins à la contractualisation Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 33

34 Contraintes du cahier des charges Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 34

35 Pistes d amélioration : traiter ces freins Choix de mesures retenues Travail sur leur applicabilité Communication sur les MAEt, promouvoir à l aide de retours d expérience ou de visites d essais Formation des contrôleurs / pédagogie? Outils permettant d évaluer l impact technique et financier des MAEt, via également l implication des autres acteurs du conseil aux agriculteurs Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 35

36 Améliorations proposées par les exploitants du Layon Aubance o Améliorer les explications sur les matières actives à utiliser ou non et le dosage limite, ainsi que sur le calcul des IFT ; o Rester flexible en cas d aléas climatiques ou d années particulières ; o Continuer à communiquer sur les enjeux du territoire ; o Diminution de la contrainte administrative. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 36

37 Conclusions Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 37

38 Conclusions de l évaluation L étude, portant sur 10 territoires, tous particuliers, ne peut aboutir à une réponse claire et définitive quant à la question initialement posée sur le réel impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en Pays de la Loire. Au regard des éléments analysés, le dispositif des MAEt apparait comme un bon outil permettant d associer une multitude d acteurs autour d un objectif commun de préservation du milieu. La théorie associée à cet outil ne peut être critiquée, si tant est que le financement se justifie, au regard de l enjeu environnemental retenu pour le territoire. Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 38

39 Conclusions de l évaluation Le dispositif des MAEt est un outil, parmi d autres, impactant positivement le milieu. Les tendances lourdes, impactant les exploitations dans leur globalité, ne sont pas générées par cet outil mais accompagnées par ce dernier (sauf à modifier celui-ci, par des mesures systèmes notamment), La pratique du dispositif, au sortir de l analyse, est perfectible, par l absence de réflexion sur la pertinence du projet, La justification de ces mesures, enfin, en tant que mesures «durables» hors financement, n est pas réalisée Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire 39

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles 10ème COLLOQUE International de SIFFE «Évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» Angers, 20-24 juin 2005 Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

Pratiquer la comparaison : enjeux, méthodes, appui aux politiques publiques

Pratiquer la comparaison : enjeux, méthodes, appui aux politiques publiques Pratiquer la comparaison : enjeux, méthodes, appui aux politiques publiques Fabienne Barataud Paris, 01-02 avril 2015 AGEPEAU l AGriculture à l Épreuve des Politiques de l EAU INRA-ASTER Mirecourt Fabienne

Plus en détail

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche

«Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche «Améliorez et sécurisez votre organisation, réduisez votre impact sur l environnement et ouvrez-vous à des pratiques innovantes grâce à la démarche Terr avenir» Pour un développement durable Les 3 piliers

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES PETITES ENTREPRISES ET LES ARTISANS. La notion de Développement Durable est une thématique à la mode. Elle est largement reprise dans les médias et devient une donnée

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

Catalogue de Formations 2015 / 2016

Catalogue de Formations 2015 / 2016 Catalogue de Formations 2015 / 2016 Agence Tourisme - Catalogue de formations 2015 /2016 Page 1 Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) SOMMAIRE : La RSE et le tourisme 1. Responsabilité sociétale

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données

1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données PLAN 1. Le contexte et les objectifs 2. Le périmètre de la base de données 3. La composition de la base de données 4. Les utilisations de la base de donnée 5. L exploitation et les évolutions à venir 1.

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU»

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» «FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» ETUDE SUR LA GESTION DU RISQUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Etude réalisée par PERI G et CERFRANCE juin

Plus en détail

Biodiversité et agriculture

Biodiversité et agriculture Biodiversité et agriculture Groupe Valorisation GIS Alpes-Jura Saint Baldoph, le 18 février 2010 Claire Sérès, GIS Alpes-Jura Objet du groupe «Valorisation» Participer à la valorisation les travaux de

Plus en détail

Les enjeux du 10 e programme

Les enjeux du 10 e programme Les enjeux du 10 e programme Atteindre une gestion équilibrée des ressources en eau tout en assurant la satisfaction durable des usages. Répondre à de nouveaux défis comme la pollution par les pesticides,

Plus en détail

Animation foncière sur les captages

Animation foncière sur les captages Animation foncière sur les captages Partenariat Agence de l Eau Rhin Meuse Safer de Lorraine Jean Charles MICLOT Safer de Lorraine Tél : 03.83.95.46.00 www.safer lorraine.com 1 Sommaire I La SAFER de Lorraine.

Plus en détail

2.Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_VA01_GC1»

2.Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_VA01_GC1» Direction départementale de l équipement et de l agriculture de l Ariège MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE TERRITOIRE «ZONE D ALIMENTATION DES CAPTAGES» MESURE TERRITORIALISEE «MP_VA01_GC1» CAMPAGNE

Plus en détail

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Des enjeux planétaires : Comprendre ce qu'est le développement

Plus en détail

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité

Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années 2016 à 2018, adopté à l unanimité Rozérieulles, le 15 octobre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONSEIL D ADMINISTRATION COMITÉ DE BASSIN Mardi 13 octobre 2015 Le programme d intervention révisé de l agence de l eau Rhin-Meuse, pour les années

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Réunion SPANC SAGE du Boulonnais. 4 décembre 2014 Communauté d Agglomération du Boulonnais

Réunion SPANC SAGE du Boulonnais. 4 décembre 2014 Communauté d Agglomération du Boulonnais Réunion SPANC SAGE du Boulonnais 4 décembre 2014 Communauté d Agglomération du Boulonnais Ordre du jour Problématique ANC sur le territoire Présentation du fonctionnement des SPANC, nouvelle règlementation

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Séminaire mi-parcours SNB du 28/11/2013 à Paris Présentation du projet «Mise en œuvre d une animation territoriale en faveur de l intégration de la biodiversité dans les Chartes Forestières de Territoire

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque Les rencontres de l'eau en Loire Bretagne Assainissement Non Collectif : Enjeux et perspectives en Loire Bretagne 12 avril 2011 La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages

Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Agence de l Eau RMC & LB --- Projets de SDAGE et de programme de mesures 2016-2021 --- Aides aux captages Un projet de programme de mesures coconstruit Concertation locale : RMC : 150 réunions (octobre

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015

Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction. 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 Etude du système intégré de transport sur le périmètre du territoire de Sénart - Atelier de coconstruction 6t-Bureau de recherche 22 septembre 2015 1 Plan de séance I. Rappel des objectifs, des méthodes

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France

Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Les mesures compensatoires des atteintes à la biodiversité en France Paris, 22 septembre 2010 SIFEE Delphine MORANDEAU Chargée de mission biodiversité Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la zone 20-50 mbar Outils disponibles et REX sur l applicabilité Journée de la démarche Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012 DRA-12 12-125359 125359-10222A

Plus en détail

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014

Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 Instance de concertation GT Emploi Formation Economie Mercredi 29 janvier 2014 1 SOMMAIRE : 1. EMPLOI 2. FORMATION 3. ATTRACTIVITE DES METIERS 4. INSERTION 2 Préambule : La démarche Compétences 2020* Cellule

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat

GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat GT Accompagnement des mesures relatives aux prescriptions de travaux de protection dans l habitat Le contexte : la mise en œuvre des Plans de Préventions des Risques Technologiques (PPRT) - les PPRT ont

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Agri-Péron. After Life communication plan

Agri-Péron. After Life communication plan Agri-Péron After Life communication plan Agri-Péron, une opération animée de septembre 2004 à octobre 2007 par la Chambre d Agriculture de l Aisne, la coopérative CERENA, ARVALIS-Institut du végétal et

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales

A chaque zonage sa fonction. Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales A chaque zonage sa fonction Une délimitation pour une mesure contractuelle : les mesures agrienvironnementales 9ème Conseil des Marais Atlantiques 4 février 2010 Les zones humides en Charente-Maritime

Plus en détail

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES

Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées. Source illustration : GERES Montage de projet Nicolas Gayet conseiller technique ARPE Midi-Pyrénées Source illustration : GERES Source : SOLAGRO, Rémi Gayrard Etape n 1 : point de départ >>> Objectif : recherche d informations et

Plus en détail

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE

CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE La Conférence Internationale: L assurance agricole, un instrument pour la gestion des risques, qui a eu lieu à Madrid les 15, 16 et 17 Novembre 2006, a constitué un forum de

Plus en détail

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS

LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS LES FORMATIONS ET WORKSHOPS ECONCEPTS Des formations et séminaires en éco-marketing et en éco- innovation - 1 Pourquoi choisir une formation econcepts? Les formations s adressent aux managers de l entreprise

Plus en détail

Qu est-ce qu une étude BAC?

Qu est-ce qu une étude BAC? Qu est-ce qu une étude BAC? Réglementation Définition du BAC Objectifs de l étude Etapes de réalisation de l étude Leviers de réussite Arnaud HÉBERT Chargé d opérations «Collectivités et Industrie» Direction

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation Directive Cadre Eau 2000/60/CE Objectifs : > Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable Réduction du degré de traitement des eaux brutes pour la production d eau potable > Préservation

Plus en détail

Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012

Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012 Mettre en place un système de management environnemental en entreprise 5 avril 2012 Opérations collectives proposées avec le soutien de: en partenariat avec: Programme de la réunion 1) Accueil 2) Contexte,

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 :

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 : FORMATIONS 2ème Semestre 2014 : Loi d avenir / réforme de la PAC : Comment ces réformes vont influer sur les territoires (2 journées) Dates et lieux : plusieurs dates et lieux de formation (cf. dernière

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale

Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale Séminaire organisé par l Académie de Rouen 28 septembre 2011 Véronique FOUQUE Chef du bureau suivi des stratégies et performances

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet En 2015, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 12 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY

Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable. Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY Introduction Accompagner une viticulture compétitive et responsable Remercier ET rebondir sur l idée développée par JAMES DE ROANY La Qualité d'un service ou d'un produit n'est pas ce que vous y mettez.

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management ICF Monaco 9 av président Kennedy 98000 Monaco 00 377 97 97 95 77 www.icfmonaco.com 1 Index 1. Optimiser les Entretiens Professionnels... 3 2. Les Soft- Skills au service d un recrutement

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008 ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition Décembre 2008 ISO 9001:2008 Modalités de transition Extrait du communiqué joint de IAF et ISO sur la mise en œuvre de la certification accréditée selon

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

Scénarios de la Biodiversité en Afrique : quels enjeux d aménagement du territoire?

Scénarios de la Biodiversité en Afrique : quels enjeux d aménagement du territoire? Scénarios de la Biodiversité en Afrique : quels enjeux d aménagement du territoire? 26 mars T. Leménager (AFD)-PhD lemenagert@afd.fr ATELIER RÉGIONAL /// REGIONAL WORKSHOP SCÉNARIOS DE LA BIODIVERSITÉ

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l action 122 Améliorer la professionnalisation des élevages pour une meilleure rentabilité, une meilleure gestion des risques et un maintien des activités d élevages et de polycultureélevages en région

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr

Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021. Projet en consultation. www.developpement-durable.gouv.fr Le Plan de Gestion des Risques d Inondation 2016-2021 Projet en consultation www.developpement-durable.gouv.fr Cadre européen La directive Inondation Directive européenne du 23/10/07 Réduire les conséquences

Plus en détail

Vision 2025, 30 novembre 2007

Vision 2025, 30 novembre 2007 Vision 2025, 30 novembre 2007 Le marketing territorial : Enjeux et Défis Éric Gauthier, M.Sc; Directeur de la recherche Promotion Saguenay Fusion Politique (complétée avec la fusion de sept municipalités

Plus en détail

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France

Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Séminaire évaluation des Parcs du grand quart nord-est de la France Synthèse des ateliers Jardin des Rosiers 3 avenue de Castelnau 34090 Montpellier Tél : 04-67-02-29-02 roudier@edater.fr carrillo@edater.fr

Plus en détail