Certifications LEED / HQE (Eclairage)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certifications LEED / HQE (Eclairage)"

Transcription

1 Sylumis 3, Rue Victor Cousin Lieusaint Certifications LEED / HQE (Eclairage) LEED HQE 7 Chapitres (5 principaux + 2 bonus) 14 Cibles 4 niveaux de performances 3 niveaux de performances > 40 points : Certifié > 50 points : Argent > 60 points : Or > 80 points : Platine Tableau 1 : Comparaison LEED/HQE Il faut obtenir au moins : - 3 cibles niveau très performant - 4 cibles niveau performant - Autres cibles niveau prérequis Un des principaux objectifs des certifications LEED et HQE est une diminution de la consommation énergétique des bâtiments. L éclairage, qui représente environ 19% de la consommation mondiale en électricité et avec environ 75% du parc européen équipé de technologies datant d avant 1970, a alors une part importante à jouer. Ces certifications concernent aussi bien les nouvelles constructions que les rénovations. Cependant, ce sont des démarches volontaires proposées aux maitres d ouvrages souhaitant valoriser leur démarche environnementale. Certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design): La certification LEED est délivrée par la Green Building Certification Institute, mais il existe des organismes de conseils spécialistes comme ThemaVerde. Chaque chapitre (catégorie) possède un certain nombre de crédits sur lesquels sont attribués un nombre de points LEED. Grâce à une gestion correcte de l éclairage, il est alors possible d agir sur ces différents crédits (une bonne gestion de l éclairage peut intervenir dans environ ¼ des points LEED). Chapitres Tableau 2 : Récapitulatif LEED éclairage Aménagement écologique des sites 26 1 Gestion efficace de l eau 10 / Energie et atmosphère Matériaux et ressources 14 / Qualité des environnements intérieurs 15 1 Innovation en processus de design 6 6 Priorité régionale Total 1

2 Chapitre : Aménagement écologique des sites - Crédit 8 : Réduction de la pollution lumineuse (jusqu à 1 point LEED). Le but est de minimiser la transmission lumineuse vers l extérieur. Pour cela, pour l éclairage intérieur, il ne faut pas de lumière qui brille sur les fenêtres, ou réduire les lumières d au moins 50% pendant les heures non-ouvrables. Pour cela, il peut être utilisé des systèmes de gradation à celle embarquée afin de réduire l intensité lumineuse des luminaires côté fenêtre par rapport à ceux côté couloir, ainsi que des modes préprogrammés permettant l extinction des luminaires côté fenêtre pendant les heures non-ouvrables. Pour l éclairage extérieur, il faut se conformer à la norme ASHRAE / IESNA RP 33. Chapitre : Energie et atmosphère - Crédit 1 : Optimiser la performance énergétique (jusqu à 19 points LEED). Le but est d obtenir des niveaux de performance énergétique supérieurs à la norme ASHRAE Il faut alors faire une simulation énergétique du bâtiment, sachant que l on gagne un point à chaque réduction de 2% du coût énergétique. - Crédit 3 : Mise en service de base des systèmes énergétiques du bâtiment (jusqu à 2 points LEED). Le but est de commencer le processus de mise en service au début du processus de conception. - Crédit 5 : Contrôle et vérification (jusqu à 3 points LEED). Il faut fournir des moyens pour vérifier et optimiser continuellement la performance énergétique du bâtiment grâce à des vérifications de bon fonctionnement des systèmes et des niveaux d éclairement, ainsi que proposer une mise à jour des systèmes si une nouvelle technologie arrive sur le marché. Chapitre : Qualité des environnements intérieurs - Crédit 6.1 : Contrôle des systèmes d éclairage par les occupants (jusqu à 1 point LEED). Il faut prévoir des moyens pour permettre aux individus de contrôler efficacement le système d éclairage (nécessite des commandes individ uelles de contrôle pour au moins 90% des occupants) grâce à des systèmes de gradation manuelle (boutons poussoirs, potentiomètres, télécommandes). Chapitre bonus : Innovation en processus de design - Crédit 1 : Innovation en design (jusqu à 5 points LEED). Ce crédit est dédié à la réalisation de performances exceptionnelles. Il faut pour cela, permettre aux équipes de réaliser des performances exemplaires ou une innovation en design. - Crédit 2 : Professionnel agréé LEED (jusqu à 1 point LEED). Nécessite qu au moins un des principaux participants de l équipe du projet soit professionnel agréé LEED. 2

3 Chapitre bonus : Priorité régionale (jusqu à 4 points LEED). Ce chapitre possède quatre crédits, possédant chacun un point. Ces points ne peuvent être donnés seulement si la certification LEED de base est déjà atteinte. Ces points additionnels s ajoutent à ceux obtenus dans les cinq chapitres principaux. Cependant, il est possible d additionner qu un point par chapitre principal. Ces crédits sont accordés par la région, ils doivent alors être approuvés par celle-ci. Certification HQE (Haute Qualité Environnementale): Il existe plusieurs certifications HQE qui dépendent du type de bâtiment auquel on veut la délivrer et qui sont délivrées par des organismes différents. Pour le tertiaire, par exemple, elle est délivrée par Certivéa. Le bâtiment doit répondre à différents critères de performances environnementales touchant à l écoconstruction, à l éco-gestion, au confort et à la santé. Ces critères sont répartis sur 14 cibles au total. Cibles éclairage Cible 1 70 / Cible 2 45 / Cible 3 20 / Cible * Cible 5 28 / Cible 6 10 / Cible * Cible 8 18 / Cible 9 10 / Cible Cible / Cible / Cible / Cible / Total Tableau 3 : Récapitulatif HQE *L éclairage n intervient pas au premier plan dans l obtention de ces points L éclairage artificiel joue un rôle important dans les cibles n 4 (gestion de l énergie), n 7 (entretien et maintenance) et n 10 (confort visuel). De plus, la cible n 4 doit obtenir au moins le niveau performant. Au niveau de l éclairage artificiel, la cible n 10.2 est la cible la plus importante. - Cible 4 : L éclairage intervient, dans la cible 4 (gestion de l énergie), dans la consommation en énergie primaire du bâtiment (ici de l électricité) (4.2). 3

4 - Cible 7 : Cette cible concerne l entretien et la maintenance simplifiée des systèmes (7.1), le suivi et le contrôle des consommations (7.2), l automatisation et la régulation des systèmes pour le contrôle des conditions de confort (7.3), ainsi que d assurer la pérennité des performances lors des renouvellements (7.4). - Cible 10 : La cible 10 est la plus importante dans la gestion de l éclairage. En effet, toute la partie 10.2 concerne l éclairage artificiel. La sous partie concerne le niveau d éclairement moyen minimum ponctuel. Pour obtenir les deux points de cette sous partie, il faut respecter la valeur de ce niveau définie par le Code du Travail (prérequis) ainsi que respecter la valeur définie par la norme NF EN (voir guide HQE p.257). La sous partie concerne l éblouissement causé par l éclairage artificiel. Afin d obtenir les deux points de cette sous partie, il faut respecter le Code du Travail, ainsi que la norme NF X (voir guide HQE p.262). La sous partie concerne la qualité agréable de la lumière émise. Le niveau prérequis demande une température de couleur supérieure ou égale à 3000K ainsi qu un indice de rendu des couleurs supérieur ou égal à 80. Pour obtenir les deux points, il faut garder la température de couleur minimale de 3000K, mais avoir un indice de rendu des couleurs maintenant supérieur ou égal à 90. La sous partie concerne la maitrise de l ambiance lumineuse par les occupants afin qu ils disposent d un contrôle sur leur confort visuel. Le niveau prérequis demande que les occupants puissent actionner l éclairage générale dans les locaux où cela est pertinent ; pour obtenir les deux points de cette sous partie, il faut en plus que les occupants puissent régler différentes ambiances lumineuses (variation de l intensité et/ou des teintes) dans la majorité des locaux grâce à des systèmes de gradation du flux lumineux des lampes, de variation des températures de couleur des lampes, d allumage progressif des luminaires, des luminaires offrant des dégradés de lumière, d allumage des luminaires par détection de badge personnalisé, de la maitrise de l éclairage général depuis les postes de travail. (Attention : ne sont pas pris en compte les dispositifs de détection de présence et de prise en compte de la lumière naturelle car ils n offrent pas de possibilité de gestion par les occupants) (Ici les normes et valeurs sont valables pour le tertiaire) Conclusion : La gestion de l éclairage peut, potentiellement, intervenir dans l attribution de plus de points dans la certification LEED que HQE, cependant, la LEED est plus subjective à ce sujet, la certification HQE régit l éclairage avec plus de précisions et de normes. La certification HQE est plus onéreuse que la LEED pour le maitre d ouvrage, cependant, la LEED nécessite du commissioning, donc des coûts supplémentaires à prendre en compte. 4

5 Pour plus d informations sur la certification HQE, vous pouvez la consulter à l adresse suivante : _Certivea_Axe_1_Proprietaire/files/assets/basic-html/toc.html Ainsi que son guide, à l adresse : tation_v2_certivea_axe_1_proprietaire/files/assets/basic-html/toc.html Pour plus d informations sur l éclairage dans la certification LEED, vous pouvez consulter le document à l adresse suivante : 5

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

Direction de l Ingénierie

Direction de l Ingénierie Direction de l Ingénierie E n v i r o n n e m e n ta l e O G E R i n t e r n a t i o n a l Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. C

Plus en détail

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S.

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. En 2009, le USGBC a lancé à nouveau sa série de systèmes d évaluation et a harmonisé les deux systèmes LEED NC (pour «New Construction») et LEED CS (pour «Core

Plus en détail

AFFIRMER. votre identité lumière

AFFIRMER. votre identité lumière AFFIRMER votre identité lumière L éclairage public contribue à la qualité du cadre de vie. Il a pour objectifs d améliorer la visibilité, la sécurité des biens et des personnes ainsi que la mise en valeur

Plus en détail

CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME

CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME 22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 Mobilier TIME Énergie et atmosphère Crédit 1.1 : Optimiser la performance énergétique, Puissance lumineuse (3 points possibles) Les

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement ECLAIRAGE ARTIFICIEL : INTRODUCTION THÉORIQUE Thomas GOETGHEBUER MATRICIEL Objectif de la présentation Notion de base de la photométrie Valeurs

Plus en détail

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009

Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Performances environnementales Nouveaux enjeux de l éclairage Santé Ergonomie Qualité des ambiances Bernard Duval Délégué Général de l AFE Conférence UTOPIES PARIS 17 mars 2009 Développement durable et

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options

be tween Un design épuré pour une colonne LED polyvalente et raffinée Caractéristiques - luminaire options Design: Pearl Creative Caractéristiques - luminaire Etanchéité du bloc optique: IP 65 (*) Résistance aux chocs (verre): IK 08 (**) Tension nominale: 230V 50Hz Classe électrique: I ou II (*) Poids (module):

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

DEFINITION DE LA DEMANDE

DEFINITION DE LA DEMANDE DEFINITION DE LA DEMANDE Objectif du projet En 2012, la salle de cinéma a été transformée en salle polyvalente. Elle est utilisée maintenant pour l accueil de séminaires, la projection de documents audio-video,

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Baromètre de la Certification Environnementale

Baromètre de la Certification Environnementale Baromètre de la Certification Environnementale Édition 2015 Une étude réalisée par Green Soluce, en partenariat avec France GBC Nicolas REGNIER Président de Green Soluce «L équipe Green Soluce est ravie

Plus en détail

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique

KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique KNX Le bâtiment à l'heure de l'efficacité énergétique Énergie et productivité pour un monde meilleur Optimiser les leviers de performance énergétique Préserver le climat est l un des plus grands défis

Plus en détail

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3

VE1 VE2 FD1 FD2 VE4 VE7 VE8 NEW FD7 VE3 ID1 LYON BBC1 NEW BBC2 NEW BBC3 FORMATION 2012 ALLIE AIR - Bureau d Études Thermiques, Aéraulique et Acoustiques - Organisme de formation N 82 01 01047 01 Immeuble «La Fenière» 4 clos Ballet - 01800 MEXIMIEUX - France - Tél. +33.4.74.46.61.39

Plus en détail

Bulletin BUREAU T1 2015. 514 868-1215 www.dtzquebec.com. Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous.

Bulletin BUREAU T1 2015. 514 868-1215 www.dtzquebec.com. Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous. Bulletin BUREAU Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous. 12 11, boul. René-Lévesque O. Montréal (Québec) H3B 4N4 Téléphone : 514 868-1215 Télécopieur : 514 868-9855 514 868-1215 www.dtzquebec.com

Plus en détail

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Comportement de LA MAISON PASSIVE Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Sommaire Le contexte..... p.2 Consommations d énergies au cours d une année... p.3

Plus en détail

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts GAMME KNX By VITY V-Home At your fi ngertips Construire une nouvelle résidence ou de nouveaux locaux requiert plus que du matériel. Nous somme confronté au perpétuel challenge de la maitrise de l énergie

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie Le 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Case Study : Relighting Exemples de relighting dans diverses applications Ingrid VAN STEENBERGEN, Gérante

Plus en détail

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE

Formation. L énergie dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Fiorenzo NAMECHE Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Fiorenzo NAMECHE LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering LIGHT TO LIGHT Bureau indépendant

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

Journées thématiques Séminaires Webinaires

Journées thématiques Séminaires Webinaires Journées thématiques Séminaires Webinaires Programme 2015 1 Préambule Bienvenue à la TRILUX Akademie Faciliter l orientation et faire disparaître la complexité : tel est le but de la TRILUX Akademie.

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique LEED Canada pour les nouvelles constructions et les rénovations importantes 2009 Prelco offre

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 1.5 Approche globale PRINTEMPS 2013 Stéphan Truong Gestionnaire de la formation pour le compte de Bruxelles Environnement TRAINING.IBGEBIM@ecorce.be

Plus en détail

La qualité globale et durable en construction et en rénovation

La qualité globale et durable en construction et en rénovation La qualité globale et durable en construction et en rénovation 18 octobre 2014 Journées de l éco-construction Pont à Mousson Certifications & Labels Panorama du paysage de la certification des différents

Plus en détail

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen

Formation L énergie. dans les bâtiments durables. Bruxelles Environnement. AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE. Ingrid Van Steenbergen Formation L énergie dans les bâtiments durables Bruxelles Environnement AUDIT des INSTALLATIONS D ECLAIRAGE Ingrid Van Steenbergen ODID Bureau conseil indépendant Economie d énergie en éclairage Bureau

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «ECLAIRAGE» Sources : syndicat de l éclairage et CNIDEP A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales L éclairage a pour vocation : - D assurer de bonnes conditions de travail,

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

É R C. Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation

É R C. Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation F PA É R C QUAMI CER TI IÉ M A I S O N R É N O V É E Labels HPE Rénovation BBC-effinergie Rénovation QU EST-CE QUE LA CERTIFICATION POUR LA RÉNOVATION? LA MARQUE NF MAISON RÉNOVÉE : CERTIFIE LA QUALITÉ

Plus en détail

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents Un levier important de la réduction des consommations d un bâtiment est la bonne gestion de ses équipements. En effet, la façon dont un

Plus en détail

Synco living le système de domotique économe en énergie. Answers for infrastructure. Answers for infrastructure. Élégant et simple d utilisation

Synco living le système de domotique économe en énergie. Answers for infrastructure. Answers for infrastructure. Élégant et simple d utilisation Answers for infrastructure. Les mégatendances marquent l avenir de leur empreinte. L évolution démographique, l augmentation de l urbanisation, le changement climatique de même que la globalisation de

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente

Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Système KNX Bienvenue dans votre maison intelligente Votre maison vit à votre Grâce au système KNX, votre maison devient intelligente : elle adapte l éclairage, le chauffage, la climatisation, la gestion

Plus en détail

Référent label Effinergie reconnu par Certivéa en région Rhône-Alpes

Référent label Effinergie reconnu par Certivéa en région Rhône-Alpes Référent label Effinergie reconnu par Certivéa en région Rhône-Alpes REFERENT LABEL EFFINERGIE RECONNU PAR CERTIVEA - PRESENTATION GENERALE MARS 2015 1 Certivéa (filiale CSTB) est le leader français de

Plus en détail

L amélioration des ouvertures ou la valorisation des sources lumineuses

L amélioration des ouvertures ou la valorisation des sources lumineuses SAFE.BAT04 L amélioration des ouvertures ou la valorisation des sources lumineuses Les points principaux Cette fiche explore l impact du milieu sur les ouvertures, fait ressortir des avantages d une construction

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S

B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S B U R E A U X, É C O L E S Mieux s éclairer À C O Û T S M A Î T R I S É S Éclairage tertiaire : l efficacité à portée de main Objectifs : ergonomie et développement durable Dans les espaces de bureaux

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

RCL-Light et RCL-Blind : Disponibles à la livraison Pour un éclairage optimal en toutes circonstances! Disponibles à la livraison!

RCL-Light et RCL-Blind : Disponibles à la livraison Pour un éclairage optimal en toutes circonstances! Disponibles à la livraison! Notification de livraison Lignes RCL-Light/Blind Juillet 2013 Disponibles à la livraison! RCL-Light et RCL-Blind : Disponibles à la livraison Pour un éclairage optimal en toutes circonstances! Sommaire

Plus en détail

EED ERTIFICATION. Solutions durables Kawneer. Guide de référence LEED 2009 de l USGBC pour le design et la construction de bâtiments écologiques

EED ERTIFICATION. Solutions durables Kawneer. Guide de référence LEED 2009 de l USGBC pour le design et la construction de bâtiments écologiques Guide de référence LEED 2009 de l USGBC pour le design et la construction de bâtiments écologiques ERTIFICATION EED Solutions durables Systèmes architecturaux en aluminium Entrées et cadres Murs rideaux

Plus en détail

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour.

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. valable à partir du 1.2.2014 La lumière sert bien plus qu au simple éclairage. Alors qu à l origine, la lumière artificielle était destinée avant tout à

Plus en détail

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2

Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Solutions de gestion d'éclairage ECO 2 Guide des bonnes pratiques pour les bureaux Garantir la performance énergétique PETITE SALLE DE CONFÉRENCE 1 Contrôle de 2 circuits d'éclairage à LEDs : - Allumage

Plus en détail

Solutions pour un éclairage durable

Solutions pour un éclairage durable Philips Lighting Company 200 Franklin Square Drive P.O. Box 6800 Somerset, NJ 08875-6800 1-800-555-0050 Une division de Philips Electronics North America Corporation Philips Lighting 281 Hillmount Road

Plus en détail

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm

L accompagnement Domotique par Home sweet Ohm L accompagnement Domotique par Jean-Christophe DEGIORGIS : 06 08 58 13 73 1 Sommaire Préambule Fonctions implémentables grâce à un câblage domotique La mission d Les atouts d 2 Préambule 3 Préambule Le

Plus en détail

la maison Vers connectée www.io-homecontrol.com

la maison Vers connectée www.io-homecontrol.com www.io-homecontrol.com io-homecontrol - 09/2014 BC-FR - Illustrations Orlando Hoetzel - io-homecontrol et le logo io-homecontrol sont des marques déposées par l association io-homecontrol - SOMFY.COM141000

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Le Système D éclairage le plus Élégant au Monde

Le Système D éclairage le plus Élégant au Monde Le Système D éclairage le plus Élégant au Monde Il existe un créneau sur le marché. Nous avons donc conçu un système de contrôle de l éclairage qui pourrait avoir une incidence importante sur la consommation

Plus en détail

RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES

RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES RAPPORT SUR LA MODÉLISATION DU SYSTÈME DE ZONES AIRZONE ET COMPARAISON AVEC UN SYSTÈME INVERTER SANS SYSTÈME DE ZONES 2011 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION : ANTÉCÉDENTS ET OBJECTIFS... 4 2. MÉTHODOLOGIE... 5

Plus en détail

Gestion locale polyvalente de l éclairage

Gestion locale polyvalente de l éclairage Gestion locale polyvalente de l éclairage I Gestion locale polyvalente de l éclairage Dans le monde entier, environ 20 % de l énergie consommée sert à l éclairage. Suivant le type de bâtiment et l activité,

Plus en détail

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY Les labels de rénovation thermique Journée rénovation du patrimoine des Collectivités Frédéric SAILLY Les actions de l ARCAD/PQE sont financés par Quels labels en rénovation? Arrêté du 29 septembre 2009

Plus en détail

Piloter les énergies. d un monde meilleur

Piloter les énergies. d un monde meilleur Piloter les énergies d un monde meilleur Un monde meilleur est possible, Delta Dore l imagine pour vous. DELTA DORE est une entreprise indépendante créée en 1970 par la famille Renault, principal actionnaire

Plus en détail

Manuel d utilisation: Fonctionnement de l application Active+ Mobile

Manuel d utilisation: Fonctionnement de l application Active+ Mobile 1 (6) Manuel d utilisation: Fonctionnement de l application Active+ Mobile DESCRIPTION GÉNÉRALE L application Active+ Mobile permet d ajuster les réglages de la nouvelle solution Active+ d Helvar. Pour

Plus en détail

Les Vitrages à Isolation Renforcée

Les Vitrages à Isolation Renforcée Les Vitrages à Isolation Renforcée Vitrage à Isolation Renforcée En neuf et en réhabilitation, les VIR s imposent en tant que solutions efficaces et rentables Glasstec : 24 oct 2006 1 Les Vitrages à Isolation

Plus en détail

Éclairage LED pour grands espaces

Éclairage LED pour grands espaces Éclairage LED pour grands espaces Systèmes d éclairage en ligne à LED Avec E4, E5 et E7, ETAP propose une vaste gamme d éclairages à LED pour les espaces de grandes dimensions et avec une hauteur de plafond

Plus en détail

L application LED pour l éclairage des postes de travail. Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX

L application LED pour l éclairage des postes de travail. Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX L application LED pour l éclairage des postes de travail Séminaire IBE-BIV le 4 novembre 2010 Jan Van Riel TRILUX L application LED - postes de travail 1. Poste de travail 2. Eclairage idéal pour poste

Plus en détail

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie Adoptez les bons réflexes énergétiques avec une vraie stratégie de management de l énergie La gestion de l énergie : un vrai levier de compétitivité Le contexte énergétique et environnemental actuel exerce

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

NF habitat & nf habitat hqe TM

NF habitat & nf habitat hqe TM NF habitat & nf habitat hqe TM Certification Construction maison l essentiel pour les professionnels Applicatif NF 500-01 - Version 1.0 introduction Depuis 1999, CÉQUaMi, filiale de l association QUaLiteL

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

Système de gestion de façades bioclimatiques pour les petits bâtiments tertiaires et la maison individuelle haut de gamme. Principaux bénéfices :

Système de gestion de façades bioclimatiques pour les petits bâtiments tertiaires et la maison individuelle haut de gamme. Principaux bénéfices : Système de gestion de façades bioclimatiques pour les petits bâtiments tertiaires et la maison individuelle haut de gamme Présentation : Animeo Solo IB permet de piloter automatiquement jusqu à 800 protections

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus

Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Séminaire à Namur - le 24 octobre 2014 Le LED permet-il réellement de réaliser des économies d'énergie? Le confort est-il assuré? Points d'attentions et cas vécus Ingrid Van Steenbergen Consultante en

Plus en détail

Les avancées dans le domaine de l éclairage

Les avancées dans le domaine de l éclairage Les avancées dans le domaine de l éclairage Patrick Martineau, ing. 27 e congrès de l AQME 9 mai 2013 CONTENU DE LA PRÉSENTATION Avancées technologiques Survol des technologies Évolution des normes en

Plus en détail

solutions de pilotage de l éclairage

solutions de pilotage de l éclairage PROGRAMME MOSAICTM solutions de pilotage de l éclairage spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment allier et performance d exploitation Savez-vous que l éclairage, avec

Plus en détail

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique

U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique U7/R7 U7/R7 Un éclairage avancé dans un design unique 2 ETAP U7/R7 Avec U7 et R7, faites entrer chez vous l éclairage du futur. Les luminaires utilisent la technologie LED+LENS et ont été mis au point

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MERCURE. Rénovation complexe d envergure et certification HQE

DOSSIER DE PRESSE MERCURE. Rénovation complexe d envergure et certification HQE DOSSIER DE PRESSE MERCURE Rénovation complexe d envergure et certification HQE Contact presse Gecina Armelle Miclo Chargée de communication Tél : 01 40 40 51 98 armellemiclo@gecina.fr Mercure 31 quai de

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur

Passerelles DALI sur système KNX d ABB Info-produits. Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelles sur système KNX d ABB Info-produits Énergie et productivité pour un monde meilleur Passerelle / KNX, 16 sorties, DG/S 1.16.1 La flexibilité sous un nouvel éclairage La nouvelle passerelle DG/S

Plus en détail

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS Lumière dynamique LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS L apport de dynamique dans l intensité, la couleur et la répartition de la lumière (artificielle) a de nombreuses applications. Vous

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Contrat global performanciel d éclairage public

Contrat global performanciel d éclairage public Contrat global performanciel d éclairage public Mardi 27 janvier 2015 Assises de l'énergie, Bordeaux Stéphane Baly 1. Introduction Constat 2002: installations d éclairage public vétustes et surconsommatrices,

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels*

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Comment communiquer sur la marque NF? Dès lors que vous bénéficiez d un certificat ou d une attestation, vous

Plus en détail

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS www.less-sa.com 2 TECHNOLOGIE Une innovation suisse au service de votre productivité et de votre qualité Making more with L.E.S.S. SYSTEMES D ILLUMINATION NOUVELLE GENERATION

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

Dossier Diagnostics Immobiliers

Dossier Diagnostics Immobiliers Dossier Diagnostics Immobiliers Diagnostic Performance Energétique Du 25 Mars 2009 Monsieur DUPOND Marcel 7 rue Marcel PAGNOL 76960 NOTRE DAME DE BONDEVILLE Désignation Maison Maison individuelle de type

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL. Industries. Commerces et surfaces de vente. Couloirs et circulations. de réunion.

VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL. Industries. Commerces et surfaces de vente. Couloirs et circulations. de réunion. VARIATION ET GESTION DE L ÉCLAIRAGE TERTIAIRE ET INDUSTRIEL Couloirs et circulations Commerces et surfaces de vente Bureaux Salles de réunion Locaux d enseignement Expositions galeries musées Industries

Plus en détail

Une technologie innovante pour connecter votre maison

Une technologie innovante pour connecter votre maison Vivez connectée Une technologie innovante pour connecter votre maison io-homecontrol est une technologie de communication radio sans fi l, bidirectionnelle, intégrée dans une large gamme d équipements

Plus en détail

ConneCtez-vous au soleil. au soleil

ConneCtez-vous au soleil. au soleil ConneCtez-vous au soleil ConneCtez-vous au soleil «L éclairage intérieur est un trait de caractère majeur de l ambiance d un bâtiment. Une lumière naturelle engendre une sensation de bien-être et de confort

Plus en détail

OSEZ. http://www.maison-passive-france.fr/ LA MAISON PASSIVE! Le guide pour comprendre les principes du standard Passivhaus

OSEZ. http://www.maison-passive-france.fr/ LA MAISON PASSIVE! Le guide pour comprendre les principes du standard Passivhaus OSEZ LA MAISON PASSIVE! Le guide pour comprendre les principes du standard Passivhaus Introduction Un bâtiment passif? Le concept de Passivhaus a été développé en Allemagne par le Dr Wolfgang Feist, fondateur

Plus en détail

Ekopolis!! Pôle!de!ressources!francilien!pour!l aménagement!et!la!construc6on!durables. Eclairage

Ekopolis!! Pôle!de!ressources!francilien!pour!l aménagement!et!la!construc6on!durables. Eclairage Ekopolis!! Pôle!de!ressources!francilien!pour!l aménagement!et!la!construc6on!durables Eclairage Risques et enjeux liés à la rénovation des bâtiments Bernard'PAULE Directeur(associé(Es.a(SA( Chargé(de(cours(Ecole(Polytechnique(Fédérale(de(Lausanne

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX 22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX Matériaux et ressources Crédit 2.1 : Gestion des déchets de construction, Détourner 50% des déchets des sites d enfouissement

Plus en détail

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment

Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Bruno LAFITTE Expert éclairage à l ADEME Service Bâtiment Avis ADEME sur les LED Actions majeures de l ADEME sur l éclairage à LED PACTE LED CITADEL A.I.E. 4E - annex Les Avis de l ADEME L éclairage à

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada

Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Sélection des crédits de priorité régionale de LEED v4 Canada Que sont les crédits de priorité régionale? Les crédits de priorité régionale ont été mis en place dans les systèmes d évaluation LEED 2009

Plus en détail

Le Management de l énergie selon ENEOR

Le Management de l énergie selon ENEOR Le Management de l énergie selon ENEOR Juillet 2013 Le Management de l énergie 1. Aller plus loin dans la performance énergétique ENEOR 2 Contexte réglementaire ENEOR 3 La performance réelle du bâtiment

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX

Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX Les solutions concretes PARCE QUE CHACUN A LE DROIT DE VIVRE MIEUX 15 Les solutions pour la maison L un des enjeux majeurs du maintien à domicile est la garantie, pour la personne en situation de dépendance

Plus en détail

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201

TECHNIQUE. Cahier. Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 Cahier TECHNIQUE Guide d application de la norme européenne Éclairage public EN 13201 > Partie 1 : Sélection des classes d éclairage > Partie 2 : Exigences de performance DOSSIER RÉALISÉ PAR CHRISTIAN

Plus en détail

Les méthodes d évaluation de la qualité acoustique des bâtiments tertiaires. René GAMBA GAMBA Acoustique GIAc-CICF

Les méthodes d évaluation de la qualité acoustique des bâtiments tertiaires. René GAMBA GAMBA Acoustique GIAc-CICF Les méthodes d évaluation de la qualité acoustique des bâtiments tertiaires René GAMBA GAMBA Acoustique GIAc-CICF En France La norme NFS 31080 (janvier 2006) Bureaux et espaces associés Niveaux et critères

Plus en détail

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit]

Pôle IDEA. [Innovation Développement Expertise Audit] Présentation Société d ingénierie TCE : Depuis l audit jusqu à la solution clef en main. Notre proposition : Intégrer, Optimiser, Anticiper, Innover, Maîtriser Nos cœurs de métier : Le bâtiment et l optimisation

Plus en détail

DESCRIPTIF D AIDE A LA PRESCRIPTION DES SOLUTIONS DE GESTION DE L ECLAIRAGE PAR DETECTEURS ECO 2 PROGRAMME MOSAIC

DESCRIPTIF D AIDE A LA PRESCRIPTION DES SOLUTIONS DE GESTION DE L ECLAIRAGE PAR DETECTEURS ECO 2 PROGRAMME MOSAIC CCTP GESTION DE L ECLAIRAGE PROGRAMME MOSAIC DETECTEURS ECO 2 DESCRIPTIF D AIDE A LA PRESCRIPTION DES SOLUTIONS DE GESTION DE L ECLAIRAGE PAR DETECTEURS ECO 2 PROGRAMME MOSAIC Page 1/14 SOMMAIRE 1. GENERALITES...

Plus en détail

Gagner 12 /m 2, ça vous intéresse?

Gagner 12 /m 2, ça vous intéresse? Gagner 12 /m 2, ça vous intéresse? Roombox : solution tout en un pour le contrôle de zone des bureaux 2 Economiser à chaque étape de la vie du bâtiment, ça vous concerne forcément! Des projets de bâtiments

Plus en détail