Finding Faster Growth

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Finding Faster Growth"

Transcription

1 Finding Faster Growth Relation client : Il ne sert à rien d être le meilleur partout $$$

2 De bonnes prestations seules ne suffisent pas pour cracker le code qui détermine la force de la relation avec vos clients, ni à assurer la pérennité de votre entreprise. La concurrence s intensifiant, il devient indispensable de privilégier les expériences qui font la différence et offrent le meilleur retour sur investissement. 2

3 Le paysage de la relation client est en train de changer radicalement. Les consommateurs d aujourd hui n ont jamais disposé d autant d informations et de choix pour en tirer parti. Les consommateurs sont de plus en plus difficiles et coûteux à retenir et le sont encore plus à remplacer. La disparition annoncée de la fidélité des consommateurs met les marges de tous les marchés et secteurs sous pression. Une vaste étude TNS portant sur plus de consommateurs dans 20 pays montre que la relation client s érode même dans les secteurs traditionnellement réputés fidèles. La moitié des consommateurs américains remplace désormais sa voiture par une marque différente. 70 % des Russes choisissent une autre marque quand il s agit de renouveler leur télévision. 12 % des Allemands ont résilié leur compagnie d assurance l année dernière, 9 % des Espagnols ont choisi un nouvel opérateur de téléphonie fixe. Les attentes de nos clients évoluent en fonction de la nature des opérations multi-canales qui leur sont proposées. Ils souhaitent pouvoir se rendre dans un magasin, avoir une conversation avec vous puis poursuivre leur achat à la maison ou grâce à une application. Nous devons maîtriser cette complexité et offrir une expérience client homogène à travers tous nos points de contacts. Spencer McHugh, Directeur de marque, EE (Opérateur de telecom, Roy. Uni) 3

4 Face à une telle menace, la réponse instinctive consisterait à faire tout ce qu il faut pour garder ses clients satisfaits en permanence. Pourtant, les mêmes pressions qui balayent l hypothèse de la fidélité client rendent cette stratégie hasardeuse. Les budgets limités et la saturation des marchés rendent impossible l excellence dans tous les domaines de l expérience client. Avant d investir pour améliorer sa relation client, les entreprises doivent savoir précisément quelles expériences auront le plus d impact sur les futurs comportements de leurs clients. Les attentes sont de plus en plus grandes et (...) le niveau de concurrence est de plus en plus élevé. Les entreprises se différencient aujourd hui par la valeur qu elles délivrent à chaque client et en étant plus engagées avant et après la vente. Asim Zaheer, SVP Worldwide Marketing, Hitachi Data Systems 4

5 Mind the gap! Si vous souhaitez que votre entreprise réussisse, vous devez identifier ce qui compte vraiment pour vos clients. Si vous n êtes pas bon sur ce point, on arrête de vous choisir. De bonnes performances ne sont qu un ticket d entrée vous donnant le droit de construire une relation client solide et rentable. Elles ne sont pas une fin en soi. Les entreprises qui réussissent le mieux sont celles qui sont capables de faire de leurs performances une préférence active pour leurs clients. L indice TRI*M de TNS, qui apporte une mesure précise de la force de la relation client, montre une différence significative de résultats entre les entreprises capables de transformer leurs performances en préférence et celles qui peinent à y arriver. Prenons l exemple réel d une marque challenger sur le marché de la téléphonie mobile. Ce challenger dispose d une offre qui s est avérée très populaire auprès d une base de clients réduite mais en progression. Ses clients sont heureux de ce que cet opérateur a fait pour eux, ce qui se traduit par un bon score de performance. L opérateur mobile a également un bon score de préférence mais l écart entre la performance et la préférence est plus important que celui observé pour l un des plus grands du marché. Qu est-ce-que cela signifie pour le futur de cette marque challenger? Pour le moment, il atteint le même niveau de préférence que le leader du marché, ce qui est positif. Mais il doit investir davantage en performance afin de gagner en préférence. Comme de nombreuses activités, l avenir à long terme du challenger dépend de sa capacité à maintenir un niveau élevé de performance et à transformer plus efficacement celle-ci en préférence active pour les clients. Les entreprises les plus efficaces, quel que soit leur secteur d activité ou leur marché, ont toujours le plus petit écart entre performance et préférence. Elles ont pu réduire cet écart en comprenant ce qui comptait vraiment pour leurs clients Transformer de bonnes performances en préférence active Performance 21 Préférence Leader du marché 35 Challenger Source: TNS customer insight surveys 2013/ un prestataire de service européen 5

6 Marquer les esprits Les consommateurs d aujourd hui vivent de nombreuses expériences avec une même entreprise à travers différents points de contacts. Pourtant, seules quelques unes d entre elles se transformeront en souvenirs durables susceptibles d influencer leurs choix futurs. Les entreprises efficaces savent identifier ces expériences et trouver ce qui peut les améliorer. Elles n ont pas besoin d être ultra performantes sur tous leurs points de contacts. Elles savent qu elles n ont qu à être meilleures que leurs concurrents dans ce qui influence vraiment le comportement de leurs clients. Faire ses courses chez IKEA peut s avérer une expérience très frustrante : un périple au sein d un immense magasin de banlieue, un moment éreintant à pousser un chariot immanoeuvrable dans un dédale d allées. Pourtant, les gens adorent IKEA. Même s il n offre pas une expérience client parfaite à tous les égards, IKEA délivre exactement et en permanence l expérience que les clients attendent en mettant l accent sur les expériences les plus susceptibles de se transformer en bons souvenirs. Les hot-dogs et les glaces peuvent même avoir en définitive plus d effets sur les souvenirs des clients concernant leur expérience avec IKEA qu un manuel de montage extrêmement clair. IKEA délivre exactement l expérience que les clients attendent et met l accent sur les expériences les plus susceptibles de se transformer en bons souvenirs. 6

7 Les clients dans leur propre contexte Le vécu des clients impacte fortement leurs comportements futurs mais son influence dépend du contexte propre à chaque individu. L économie comportementale nous apprend que les êtres humains sont des créatures contextuelles et les consommateurs ne font pas exception. Le contexte personnel du consommateur conditionne la façon dont il va réagir. Quand il s agit de changer des performances en préférence, le contexte concurrentiel dans lequel cette performance se situe joue un rôle fondamental. Le niveau de fidélité n est plus aussi fort qu il l était il y a plusieurs années. Il y a une plus grande sensibilité au prix aujourd hui et plus d aspirations au changement. Des budgets restreints et un contexte économique difficile accroissent la volonté des consommateurs d en avoir suffisamment pour un prix raisonnable. Asim Zaheer, SVP Worldwide Marketing, Hitachi Data Systems Vous n êtes pas seul Une des principales raisons qui font qu une bonne performance ne se transforme pas toujours en bonne préférence est qu il existe d autres entreprises que les consommateurs perçoivent aussi bonnes, voire meilleures. Cela signifie qu une relation client, en apparence forte, peut en réalité être vue différemment dans son contexte commercial réel. $ $$ $$$ 7

8 Dans l étude mondiale TNS sur la relation client, nous avons étudié le cas d une banque sur le marché BRIC qui semble jouir d une fidélité très forte de la part de ses clients : 40 % d entre eux entretiennent une relation étroite avec elle. Une étude plus poussée révèle que beaucoup de ces relations ne sont pas exclusives. Les clients de cette banque sont également en relation avec d autres banques et la plupart entretiennent avec elles des relations étroites. Aussi, 70 % des clients de la banque n excluent pas d utiliser d autres banques dans le futur et plus d un quart du total de l activité peut être considéré comme «à risque». Comme le montre cet exemple, toute vision de la relation client excluant le contexte externe peut s avérer dangereusement trompeuse. 70% des clients de banques envisagent d avoir recours à d autres banques à l avenir. 8

9 Les individus ne sont pas des moyennes Une relation client est par définition en évolution. Le contexte individuel peut avoir une immense influence sur la fidélité des consommateurs et sur leur propension à rester avec une marque ou à en changer. La banque de détail a en général un niveau faible de résiliation : 70 % des clients affirment que changer de banque serait très pénalisant. Pourtant, quand un client déménage, la probabilité qu il change de banque est presque deux fois supérieure. La fidélité aux opérateurs en matière d énergie ou de téléphonie mobile et aux banques est encore plus menacée lorsque leur client a des enfants ou que sa situation financière change. Des changements profonds dans la vie des clients ne sont pas toujours nécessaires pour que la nature de leur relation change. Les données TNS révèlent aussi que les préférences des consommateurs s émoussent progressivement au fil du temps tandis que la perception de performance reste stable. Lorsqu il s agit de créer un souvenir qui sera susceptible de faire la différence, les entreprises doivent accorder une importance particulière aux clients qui sont dans ces phases vulnérables de leur cycle de vie. Les préférences des consommateurs s émoussent progressivement au fil du temps Trois mois Des performances constantes Six mois Douze mois Dix-huit mois mais une préférence qui s émousse. Source: TNS customer insight surveys 2013/2014 Banque de détail dans les BRIC Quand les consommateurs déménagent, la probabilité qu ils changent de banque est presque deux fois supérieure. 9

10 De nombreux points à relier entre eux Comprendre les clients dans leur contexte particulier et concurrentiel, c est intégrer des données à partir d une variété de sources toujours plus étendue. Les données CRM, les indicateurs opérationnels intrinsèques à l entreprise et l écoute des médias sociaux sont les ingrédients indispensables pour cracker le code client et identifier les expériences qui auront le plus d impact et les meilleurs résultats sur votre chiffre d affaires. Cela compte puisque, comme le prouvent les analyses faites au niveau individuel, faire le maximum n est pas toujours la meilleure option quand il s agit d Expérience Client. Sur-investir dans des expériences où l on est déjà suffisamment bon peut détourner les ressources d autres domaines qui seraient plus judicieux pour construire des souvenirs plus durables dans l esprit des consommateurs. De même, les entreprises se rendent souvent coupables d une véritable course à l armement sans se demander si ce nouveau service ou ces nouvelles technologies offriront réellement un avantage concurrentiel en terme de préférence. Prenons l exemple des opérateurs de téléphonie mobile et à la question de savoir dans laquelle des deux technologies il serait utile d investir. Ici, comme dans d autres secteurs, nous devons garder en tête que la décision d investir peut avoir des conséquences positives ou négatives sur l expérience du consommateur. Les technologies du Cloud peuvent améliorer la relation avec la clientèle, mais investir pour maintenir la fiabilité de son réseau de téléphonie mobile est indispensable pour éviter à certaines relations de s arrêter brutalement. Les deux ont un intérêt et le but de toute étude sur l expérience client doit toujours être de préciser exactement en quoi consiste cet intérêt. Les entreprises doivent savoir quel investissement générera de la performance et lequel permettra un gain net de préférence active auprès du consommateur. Comme la plupart des organisations, nous combinons les données de marché et les données opérationnelles. L enjeu est de parvenir à rassembler toutes ces vues afin de les rendre utilisables. Notre grande priorité est de faire en sorte que les remontées terrain puissent être exploitées par les services clientèles. Julie Woods-Moss, Directrice Marketing, Tata Communications 10

11 Le rendement optimal de la relation client Dans les marchés concurrentiels actuels, sécuriser sa relation client exige un investissement significatif. Les entreprises devraient toujours exiger de savoir exactement quel type de retour cet investissement apportera en terme de chiffre d affaires. Le bouche-à-oreille des clients est un atout efficace qui est souvent brandi pour justifier des dépenses. On ne peut cependant pas conclure que le bouche-à-oreille découle automatiquement d une performance reconnue ou d une meilleure expérience. L indice TNS TRI*M montre qu il existe un lien non linéaire entre les deux et un point de bascule précis à partir duquel les clients deviennent enclins à parler positivement d une entreprise. Les entreprises qui souhaitent faire progresser le niveau de leur indicateur de Net Promoter Score (NPS) doivent commencer par identifier où se situe ce point et quel niveau de relation client il doivent atteindre pour l obtenir. En se concentrant sur les ventes, les entreprises doivent identifier le point au dessus duquel tout investissement dans l expérience client ne produira plus qu un bénéfice limité. Il existe un point au delà duquel renforcer davantage la relation client n apportera qu un bénéfice additionnel restreint au résultat final puisque les clients fidèles auront déjà apporté l essentiel de leur contribution à l entreprise. Si l on intègre les données TRI*M aux données comportementales des consommateurs (dépenses, parts de portefeuille, taux de désabonnement), il devient possible d identifier clairement l endroit où se situe le point de bascule. Chiffres d affaires (US$) Le rendement optimal de la Relation Client Force de la Relation Client + 10 points Chiffres d affaires: +10% Equilibre optimal Force de la Relation Client + 10 points Chiffres d affaires: +1.5% Force de la Relation Client Il existe un point au delà duquel renforcer davantage la relation client n apporte plus au résultat final qu un bénéfice additionnel limité. 11

12 Cracker le code client Comprendre la hiérarchie de l importance des besoins clients et s interroger sur le niveau d investissement des différentes expériences est le point de départ indispensable pour cracker le code client. Les entreprises ne pourront pas développer une relation client qui leur sera profitable si elles adoptent une approche consistant à être les meilleures partout. Répartir les ressources de la même façon sur toutes les expériences clients détourne l attention des points de contacts qui comptent le plus, altère la compétitivité future et compromet la viabilité de l entreprise à long terme. Les entreprises qui font de leur relation client un véritable atout sont celles qui ont compris quelles expériences comptent le plus pour leurs clients et les expériences qui ont le plus d effets sur leurs activités. Les consommateurs d aujourd hui contournent les modèles commerciaux existants au profit de leurs propres exigences et besoins grâce notamment aux évaluations en ligne, aux offres concurrentes et aux études de prix. La passivité en matière d engagement client, c est fini. Si vous n êtes pas activement engagé avec vos clients, en ayant compris leurs besoins et en leur apportant les outils dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin, vous êtes mort. Jonathan Becher, Directeur Marketing, SAP 12

13 A propos des auteurs Stefan Schmelcher est en charge de la Relation Client au niveau mondial pour TNS et du développement de l offre Customer Experience. Avec sa longue expérience des programmes intégrés de gestion de clientèle incluant l évaluation de la relation client, l optimisation de l expérience et le feed-back clients en temps réel, il dirige le réseau mondial TNS des experts en Relation Client. Stefan a occupé différents postes de direction au sein de groupes d études en Europe et en Amérique du Nord. Il a acquis une grande expérience commerciale en conseillant de nombreuses entreprises sur des marchés B2B et B2C. Susanne O Gorman, Senior Global Director, Customer Experience, est la responsable chez TNS du développement du pôle d expertise dédié à la Relation Client. Avec plus de 15 ans d expérience dans l étude de la Relation Client, elle a rejoint TNS en 1990 comme directrice de clientèle auprès de grandes multinationales. A partir de 2004, Susanne s est ensuite consacrée à l équipe dédiée à la Relation Client en se concentrant sur les études liées à la gestion de la Relation Client et des Employés. Susanne possède un doctorat en sociologie de l Université de Regensburg et un diplôme supérieur de la London School of Economics. Charlotte Nau a rejoint TNS en 2012 en tant que consultante dans l équipe dédiée à la Relation Client. Elle est spécialisée en recherches stratégiques et opérationnelles sur les expériences clients et les media sociaux. Charlotte est impliquée dans le développement de TRI*M, la solution phare de TNS. Elle délivre des conseils dans le monde entier sur la conception et la mise en œuvre de projets dans ce domaine. Charlotte est titulaire des diplômes d études supérieures en études de la communication et des médias de l Université Johannes Gutenberg de Mayence en Allemagne et de l Université de Memphis aux Etats-Unis. 13

14 A propos de l étude TNS customer insight Les enquêtes TNS customer insight 2013/2014 explorent les points de vues de plus de consommateurs de 20 pays dans de nombreux secteurs. L étude fournit des données précises et opérationnelles sur le comportement des consommateurs et utilise la méthodologie TRI*M de TNS pour étudier les changements de comportements et d attitudes, les niveaux de relation, le niveau du risque client dans chaque secteur, les facteurs influençant la rétention et bien d autres choses. Dans le cadre de ce programme, TNS a également étudié les points de vue des directions marketing et communication d entreprises multinationales au travers d une série d entretiens qualitatifs afin de saisir leur vision de la gestion de la Relation Client aujourd hui. 14

15 A propos d est le siège des réflexions de TNS les plus récentes. Nous y discutons les questions qui touchent nos clients, explorons ce qui motive les gens et mettons en lumière les façons dont ces insights peuvent créer des opportunités de croissance pour les entreprises. A propos de TNS Sofres Référence des études marketing et d opinion en France, TNS Sofres est une société du groupe TNS, n 1 mondial des études ad hoc, et présent dans plus de 80 pays. TNS offre à ses clients des recommandations claires et précises pour les accompagner dans leurs stratégies de croissance. Son expérience et ses solutions d études couvrent la gestion de marque & la communication, l innovation, la relation client, et le retail & shopper. TNS nourrit une relation de proximité avec les consommateurs et les citoyens partout dans le monde, et développe une connaissance unique de leurs comportements et attitudes, en prenant en compte la diversité de leurs cultures, de leurs géographies et de leurs systèmes économiques. TNS appartient au Groupe Kantar, leader mondial en matière de veille, d analyse et d information à forte valeur ajoutée. Pour plus d informations > Vous pourriez aussi être intéressé par... Behavioural economics the complete picture > Making memories > Pour plus d informations, visitez Contact Si vous souhaitez échanger avec nous sur ce que vous avez lu dans cette note, n hésitez pas à prendre contact avec nous par ou via 15

16

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

Brand content : les écarts entre l offre et la demande

Brand content : les écarts entre l offre et la demande 2014 Edition Spéciale 4 Intelligence Applied Les consommateurs sont de plus en plus nombreux, dans le monde, à se montrer très friands de brand content, et la plupart des marques sont prêtes à satisfaire

Plus en détail

Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus

Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus Opinion Accélérer Leader votre croissance Un shopper heureux dépense plus Si les distributeurs et les marques veulent que les shoppers dépensent plus, ils doivent auparavant s employer à les rendre heureux

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Le secret des marques irrésistibles

Le secret des marques irrésistibles Le secret des marques irrésistibles Augmentez le QI de votre marque! Fort de plus de 8 000 études NeedScope réalisées dans le monde, TNS a analysé en détail ces données pour mettre à jour les principes

Plus en détail

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. MONTREUIL Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. MONTREUIL Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL Intentions de vote aux élections municipales de 2014 MONTREUIL Mars 2014 Une étude TNS Sofres Sopra Group pour Le Nouvel Observateur et RTL Sommaire 1 L intérêt pour les élections municipales 2 L image

Plus en détail

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. NANTES Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra pour Le Nouvel Observateur et RTL

Intentions de vote aux élections municipales de 2014. NANTES Mars 2014. Une étude TNS Sofres Sopra pour Le Nouvel Observateur et RTL Intentions de vote aux élections municipales de 201 NANTES Mars 201 Une étude TNS Sofres Sopra pour Le Nouvel Observateur et RTL Sommaire 1 L intérêt pour les élections municipales 2 L image des personnalités

Plus en détail

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant?

Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Votre campagne digitale a manqué sa cible. Et maintenant? Toucher le public désiré, voilà un pari ambitieux, en particulier dans un paysage médiatique mouvant. Comment améliorer vos performances digitales

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

La perspective du second tour des régionales en Nord-Pas-de- Calais-Picardie et en Provence- Alpes-Côte d Azur

La perspective du second tour des régionales en Nord-Pas-de- Calais-Picardie et en Provence- Alpes-Côte d Azur La perspective du second tour des régionales en Nord-Pas-de- Calais-Picardie et en Provence- Alpes-Côte d Azur Une étude TNS Sofres OnePoint Pour Le Figaro et LCI Décembre 2015 Sommaire 1 L intérêt pour

Plus en détail

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs?

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? *La haute performance. Réalisée. Méthodologie de l étude Basée sur un questionnaire construit avec

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients www.footfall.com + 33 (1) 55 12 10 00 FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients Gardez votre visage toujours vers

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le

Connected World. Débridez la voiture connectée. Opinion Leader. Partagez-le Connected World Débridez la voiture connectée Si le nombre de bénéficiaires d une technologie définit la vitesse avec laquelle celle-ci sera adoptée alors le développement de la voiture connectée ne peut

Plus en détail

Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS)

Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS) Une étude personnalisée de la série Technology Adoption Profile commandée par Bell Canada Juin 2014 Protéger l expérience client contre les attaques par déni de service distribué (attaques par DDOS) Introduction

Plus en détail

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants

Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants [ Le marché du conseil : tendances et [facteurs déterminants U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E U N E É T U D E E N F R A N C E E T D A N S L E M O N D E sommaire Page 2 3 3 3 4

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Livre Blanc Nov 2015 www.maxymiser.fr À l heure où le mobile est devenu monnaie courante et les services

Plus en détail

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT

LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT LIVRE BLANC DANS LA PEAU D UN AGENT DE CENTRE DE CONTACT 2 A PROPOS Il existe de nombreux critères afin de devenir une entreprise prospère et compétitive

Plus en détail

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer

d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.620.5533 F.508.988.6761 www.idc-fi.com Créer de la valeur dans le secteur d e l a s s urance g r â ce a u «C u s t omer Analytics» L

Plus en détail

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas Esri Location Analytics pour la Banque Etude de cas Améliorer la performance de la banque grâce à Esri Location Analytics Ce cas pratique détaille l intérêt de l usage de la location analytics (l analyse

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Visez l excellence digitale

Visez l excellence digitale Visez l excellence digitale Repensez vos possibilités applicatives grâce à la redéfinition des modes de travail d Avanade. Applications : le nouvel eldorado de la compétitivité La consumérisation de l

Plus en détail

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux secteurs d activité multiculturels. Le Customer Experience Lab -«CX Lab»- de Teleperformance ouvert en 2013 à Lisbonne, mène des recherches

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels Les talents en France Tendances 2014 À quoi pensent les professionnels Introduction Pour les professionnels qui souhaitent un changement de carrière, la période que nous traversons en France est intéressante.

Plus en détail

cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail

cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail cgi.com/commerce-detail 1 Le commerce omnicanal : essentiel à la réussite du commerce de détail 2 cgi.com/commerce-detail Au cours des dix prochaines années, les experts s attendent à ce que le secteur

Plus en détail

Votre partenaire idéal

Votre partenaire idéal Technologie Partenaire Votre partenaire idéal Avnet Supply Chain Solutions Nos partenaires 2 Avnet Supply Chain Solutions Votre partenaire idéal Confiez votre logistique à un spécialiste Dans l environnement

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Agenda Numérique - Partie IV. Juillet 2015

Agenda Numérique - Partie IV. Juillet 2015 Agenda Numérique - Partie IV Juillet 2015 Table des matières Partie IV - Numérisation des entreprises... 1 IV.1 Contexte général... 1 IV.2 Numérisation des interactions avec les clients... 3 IV.3 Numérisation

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Programme partenaire.

Programme partenaire. Programme partenaire. Devenez partenaire Gigaset Pro. Si vous recherchez les meilleurs produits et services de téléphonie pour PME, vous avez tout intérêt à privilégier Gigaset pro. En vous associant

Plus en détail

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison SOMMAIRE Sommaire 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 Plus de choix

Plus en détail

MARKETING DIRECT. Solutions Globales de Marketing Direct

MARKETING DIRECT. Solutions Globales de Marketing Direct Solutions Globales de Marketing Direct CE QU EST LE MARKETING Il s agit d un système de commercialisation interactif utilisant un ou plusieurs moyens de communication et distribution directe pour établir

Plus en détail

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après Managing Data Center Performance 2013 et après Selon les entreprises de la zone économique EMEA, le plus grand défi dans l exploitation de leurs centres de calcul est d assurer la disponibilité des services

Plus en détail

Mobilité et hausse des carburants

Mobilité et hausse des carburants GIE Objectifs Transport Public Contacts TNS-Sofres Département Transport Poste Industrie Dominique Mézière 01.40.92.44.71 Christelle Munck 01.40.92.66.36 Camille Mailharrou 01.40.92.67.17 1 OBJECTIFS ET

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

le leader mondial du voyage de groupe

le leader mondial du voyage de groupe le leader mondial du voyage de groupe 2 Qui sommes-nous? www.kuonigrouptravel.com le leader mondial du voyage de groupe Kuoni Group Travel Experts est né de la fusion de deux départements exceptionnellement

Plus en détail

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING pour Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING Nous aidons les entreprises à s adapter à leurs enjeux d évolution en termes marketing, organisationnels et humains. BAROMÈTRE DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

Dale Carnegie Livre blanc

Dale Carnegie Livre blanc Dale Carnegie Livre blanc Copyright 2012 Dale Carnegie & Associates, Inc. Tous droits réservés. Enhance_engagement_031814_wp_fr RENFORCER L'ENGAGEMENT DES EMPLOYÉS : LE RÔLE DU SUPÉRIEUR DIRECT L'engagement,

Plus en détail

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment?

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? conseil organisation management Réussir ensemble Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? Conférence CCM Benchmark Banques sur Internet 2012-13 Mars 2012 csa consulting 80,

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France Conseil en Stratégie Produit www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France A PROPOS D ANTHALIA Anthalia est un Cabinet de Conseil et de Formation indépendant spécialisé

Plus en détail

Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable?

Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable? Le coaching : mode passagère ou stratégie de développement durable? Psychologie Québec a demandé à M me Jacqueline Codsi, psychologue à la Banque Nationale, de répondre aux questions le plus fréquemment

Plus en détail

Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance.

Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance. Solutions pour le service client Solution de routage d appels en langage naturel de Nuance ebook Turkcell Global Bilgi améliore son service client grâce à la solution de routage en langage naturel de Nuance.

Plus en détail

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Le moment pour les assureurs de repenser leur relation client Forum International de l'assurance Casablanca 18 avril 2013 Enquête globale

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

Les français et les jeunes conducteurs

Les français et les jeunes conducteurs DOSSIER DE PRESSE Paris, 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français et les jeunes conducteurs Révélation de l étude Jeune Conducteur Assur / Ifop Enquête menée auprès d un échantillon de 1000

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Incidence des tendances de marketing

Incidence des tendances de marketing Incidence des tendances de marketing La publicité au Canada joue un rôle important dans l économie canadienne avec des dépenses qui devraient atteindre plus de 23,3 milliards de dollars en 211. Dépenses

Plus en détail

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français L opinion des consommateurs français sur : Le niveau de sécurité des données personnelles pour chaque industrie Les organisations collectant des données personnelles via les appareils connectés Les recherches

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM CHAPITRE 8 l S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM évolution des attentes ne cesse de pousser les entreprises

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Les tendances technologiques dans le secteur de l assurance vie : partie 1. * *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds.

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Paris, le 4 novembre 2013 Un regain d optimisme à l échelle

Plus en détail

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001)

Gérer votre programme Frequent Flyer - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Gérer votre programme - administrer les tâches et répondre aux défis (Module FFP 001) Améliorer les compétences et le niveau de confiance des personnes responsables pour la gestion du programme Une journée

Plus en détail

Conférence Mercatel / ADS +

Conférence Mercatel / ADS + Conférence Mercatel / ADS + Commerce : comment évoluer vers une architecture cross canal intégrée ADS+ : une première architecture standardisée, ouverte et sécurisée Jeudi 11 Octobre 2012 Les évolutions

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises

Cette étude est disponible sur le lien suivant : http://www.axa.com/fr/presse/etudes/etude-internationale-petites-moyennesentreprises communiqué de presse Paris, le 20 décembre 2011 Etude AXA sur les petites et moyennes entreprises en 2011: une évaluation des préoccupations qui touchent actuellement ces entreprises dans 10 pays. Au-delà

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

Sites multiples. Problèmes multiples. Une opportunité unique.

Sites multiples. Problèmes multiples. Une opportunité unique. Sites multiples. Problèmes multiples. Une opportunité unique. Par David Aponovich, Senior Director of Digital Experience, Acquia Table des matières Introduction 3 Comment déterminer si votre business souffre

Plus en détail

Comment appuyer un milieu de travail virtuel

Comment appuyer un milieu de travail virtuel Juin 2012 Comment appuyer un milieu de travail virtuel Approche structurée pour la mise en œuvre de technologies dans l entreprise répartie de demain «Nous accélérons la croissance» Déploiement de technologies

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements 2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs Revoir la notion des placements Un message de Blake C. Goldring, m.s.m., ll.d., cfa PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION, LA SOCIÉTÉ DE

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

w w w. a k m s te c h. m a La gestion de l interaction clients N importe où, en tout temps

w w w. a k m s te c h. m a La gestion de l interaction clients N importe où, en tout temps w w w. a k m s te c h. m a La gestion de l interaction clients N importe où, en tout temps Votre challenge Les opérateurs télécoms sont confrontés à des défis d envergure : Les clients sont de plus en

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

Solutions de communications intelligentes pour les sociétés financières

Solutions de communications intelligentes pour les sociétés financières Solutions de communications intelligentes pour les sociétés financières Les solutions de communication intelligentes d Avaya permettent aux sociétés opérant sur les marchés financiers de doter une nouvelle

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: Recommandation de la Commission COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 14.7.2014 SWD(2014) 233 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Recommandation de la Commission

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

La perception par les Français de la situation financière mondiale

La perception par les Français de la situation financière mondiale NOTE DETAILLEE La perception par les Français de la situation financière mondiale Sondage Harris Interactive pour Le Parisien/Aujourd hui-en-france Enquête réalisée en ligne du 8 au 10 août 2011. Échantillon

Plus en détail

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Paris, le 24 Octobre 2008 Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Un sondage exclusif de l institut Harris Interactive, en partenariat avec la chaîne d information

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS

L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ENQUETE DE SATISFACTION 2007 AUPRES DES EMPLOYEURS L ACOSS, caisse nationale des Urssaf, vous a interrogé en 2007 afin d évaluer la qualité de service de la branche du recouvrement. Retour sur l enquête

Plus en détail

Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents!

Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents! Communiqué de presse Paris, le 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents!

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter

Collecter de nouveaux Leads avec Twitter Collecter de nouveaux Leads avec Twitter 05/05/2015 Comment générer de l intérêt pour votre marque sur Twitter? Comme tout autre réseau social, Twitter représente une bonne opportunité pour faire connaître

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

La Chine reste attractive

La Chine reste attractive É t u d e La Chine reste attractive En dépit des difficultés économiques, les multinationales maintiennent et renforcent leur présence en Chine. C est ce qui résulte de la seconde enquête «China Manufacturing

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe. Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme)

La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe. Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme) La satisfaction à l égard des gares et des trains, en France et en Europe Julien Damon Professeur associé à Sciences Po (Master Urbanisme) Une multitude de sondages ponctuels et d études mesure les niveaux

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 L activité Le métier Les perspectives L activité Un marché animé par plusieurs facteurs positifs Un besoin accru de suivi des marchés les consommateurs-citoyens

Plus en détail