Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution"

Transcription

1 Généralités sur les virus Structure, Réplication, Évolution Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petit qu une bactérie, non visibles en microscopie optique. Les étapes de la découverte 1879 Meyer découvre la nature infectieuse de la mosaïque du tabac 1892 Ivanovsky montre que c est un agent ultrafiltrable (n est pas retenu par les filtres bactériens) 1901 Reed et al découvrent le virus de la fièvre jaune 1 er virus humain, 1903 Remlinger Riffat-Bay : virus de la rage 1909 Landsteiner et Popper : poliovirus 1933 Smith et al : virus de la grippe humaine Propriétés des virus Parasitisme intracellulaire obligatoire (ne poussent pas sur les milieux de culture bactériens) De nombreux hôtes : plantes, animaux, bactéries Pour l homme : 200 virus peuvent infecter l homme avec des degrés de gravité variés 1. Structure des virus Structure simple : - 1 acide nucléique =génome soit un ADN, soit un ARN - 1 coque protéique = capside assure la protection et le transport du génome 1.1. La capside Répétition de capsomères, unités de structure constituées de quelques protéines : - selon un modèle cubique Adenovirus -ou selon un modèle hélicoïdal 1.2. L enveloppe Certains virus possèdent en plus une enveloppe. De nature lipidique, dérivée des membranes cellulaires, c est un élément de fragilité. Elle contient les glycoprotéines virales, récepteurs du virus Classification Basée sur : le type d acide nucléique, ARN ou ADN, sa structure (simple ou double brin, sens positif ou négatif) la présence ou non de l enveloppe les propriétés biologiques : voies de transmission, vecteurs, pathogénique Classification hiérarchique : Ordre Familles Genres Retroviridae Lentivirus Exemple : 1.4. Formes et tailles des virus Virus non enveloppés Virus de la mosaïque du tabac Espèces HIV1 HIV2 SIV FIV Quasi-espèces Cette capside a le plus souvent la forme d un icosaèdre ADN sb ARN sb ADN db ARN db 20 faces 12 sommets 30 arêtes 1

2 Virus enveloppés, ARN positif Virus enveloppés, ARN négatif Virus enveloppés ADN 2. Génétique et évolution des virus 2.1. La variabilité La variabilité est une caractéristique des virus. Elle leur permet d échapper à la réponse immune, aux traitements antiviraux ou de s adapter à de nouveaux hôtes Trois mécanismes déterminent la variabilité : mutations (le taux de mutation est très élevé chez les virus à ARN) recombinaisons (poliovirus, VIH) réassortiments, chez les virus à génome segmenté (grippe, rotavirus) Variabilité inter-souches Les génotypes du VIH : Les virus VIH sont extrêmement variables et sont classés en 2 types VIH1 et VIH2. Il y a 3 groupes de VIH1 : Groupe M (majeur) : Il regroupe la quasi-totalité des variants isolés et est subdivisé en : - 9 sous-types purs (A à K) - de nombreuses (plus de 40) formes recombinantes ou CRF Groupe O (outlier) Groupe N (non M-non O) Ces 2 derniers groupes rassemblent des variants minoritaires isolés de patients originaires d Afrique. Les génotypes du VHC : Les souches du virus de l hépatite C se répartissent en 6 groupes (de 1 à 6), subdivisés en sous-groupes (ou soustypes, a à h) L épidémiologie et la réponse aux traitements sont différentes selon les génotypes. Le génotype 3 est retrouvé chez les toxicomanes IV, le génotype 1b chez les transfusés Variabilité intra-souches : les quasiespèces Chez un patient infecté, les souches issues de la multiplication du virus initial présentent des séquences suffisamment différentes pour être considérées comme des espèces différentes. C est une propriété des virus à ARN (VIH, VHC) qui ont une réplication rapide, sans système de correction. Le VIH a une capacité de réplication importante : 10 milliards de virus par jour produisent séquences différentes chez un seul individu Conséquences de la variabilité Sur le diagnostic au laboratoire : prévoir des tests qui puissent identifier les variants Sur la pathogenèse : - le virus polio3 atténué peut retrouver sa neurovirulence par mutation réverse - les différents génotypes du VHC ont des pathogénicités différentes Sur le traitement et la prophylaxie : - les virus VHC de génotypes 1 ou 4 ont une moins bonne réponse au traitement que le génotype 3 - la prophylaxie de la grippe nécessite que le vaccin soit constitué des souches virales en circulation Origine et évolution des virus Les virus sont issus du monde primitif à ARN où des éléments viroïdes coexistaient avec des cellules primitives à ARN. Les virus seraient les promoteurs de l apparition de l ADN, molécule plus stable que l ARN. Les virus ont été une force très active dans l évolution de la cellule. L évolution des virus continue, de façon constante, favorisée par la nombreuse descendance et le grand nombre de mutants. 3. Émergence de nouveaux virus L émergence de nouvelles infections virales humaines est la conséquence d un changement d hôte à partir de virus d animaux sauvages ou domestiques. Les principales barrières à ce changement d hôte sont d une part, l exposition limitée de l Homme aux virus animaux et d autre part la nécessité d une adaptation plus ou moins complexe de ces virus à l Homme. 2

3 Ainsi, des modifications génétiques ont été nécessaires pour que le VIH passe des Primates à l Homme, mais sa diffusion a été possible par des modifications des comportements humains (urbanisation, voyages ). Quand au virus de la grippe, il est véhiculé par les oiseaux migrateurs permettant sa diffusion géographique Émergence de virus de la grippe Il existe 3 virus Myxovirus inflenzae A, B et C. La structure : - L enveloppe porte deux types de récepteurs : H, l hémagglutinine permet la fixation sur la cellule hôte N, la neuraminidase permet la libération du virus - Le génome est segmenté en 8 brins d ARN En 2009 le virus porcin variant A v 2009 est à l origine d une nouvelle pandémie. Le virus aviaire asiatique A H5N1 représente un risque pour la santé publique, mais il lui manque actuellement la capacité de transmission interhumaine Modifications génétiques majeures chez le virus de la grippe A Ces modifications sont responsables de variations antigéniques brutales des récepteurs H et/ou N du virus, à l origine de pandémies. Mécanisme : réassortiment de segments d ARN entre 2 virus co-infectant une même cellule. Ne se produisent que chez le Virus de la grippe A présent dans plusieurs réservoirs animaux Caractère imprévisible Emergence chez l Homme du virus 2009 Les réservoirs : - Le réservoir animal des virus de la grippe A s étend des oiseaux aux mammifères (porc, cheval, Homme ). Les récepteurs viraux sont variables avec un grand nombre de combinaisons possibles H et N: - chez les virus aviaires, 15 types d hémagglutinine et 9 types de neuraminidase sont décrits - chez les virus mammifères, 3 types d hémagglutinine H1, H2, H3 et 2 types de neuraminidase N1 et N2 sont décrits. - Le réservoir des virus de la grippe B et C est strictement humain Facteurs d émergence Au XX siècle trois pandémies majeures ont introduit dans la population humaine des virus nouveaux contre lesquels il n existait pas de mémoire immunitaire. Emergence du virus de la grippe A Réservoirs Pandémies Facteurs d émergence Grippe espagnole Porc Homme Oiseau 1957 :H2N2 Grippe asiatique 1968: H3N2 Grippe de Hong- Kong 2009 v2009 Grippe «mexicaine» Production aviaire/porcine Promiscuité Homme/ animaux Souche américaine Souche européenne v 2009 Réassortant Le virus variant 2009 est issu d un réassortiment entre une souche porcine européenne et une souche porcine américaine. Cette dernière est elle-même issue d un réassortiment entre une souche aviaire, une souche porcine et une souche humaine Autres modifications génétiques chez les virus de la grippe A, B, C Modifications mineures Responsables des épidémies saisonnières Prévisibles (souches vaccinales) Mécanisme : mutations des gènes des récepteurs 3.2. Émergence du Coronavirus agent de SRAS Le SRAS CoV responsable de l épidémie de 2003 a pour origine probable des chauves-souris qui ont infecté des animaux consommés par l Homme. 3

4 3.3. Émergence du VIH Le VIH1 s est établi chez l Homme il y a environ 70 ans. Les 3 groupes majeurs M, N et O dérivent chacun d un transfert à partir de virus SIV du chimpanzé. D abord limité à de petites communautés, le VIH a ensuite atteint une diffusion planétaire Émergence du virus Ebola Ce virus responsable d épidémies de fièvres hémorragiques sévères a pour point de départ des contacts avec des singes malades Attachement du virus sur la cellule Le virus possède des récepteurs permettant sa fixation à la cellule par des récepteurs cellulaires. C est la présence de ces récepteurs qui rend la cellule sensible à l infection. 4. Multiplication des Virus Les virus se multiplient à l intérieur d une cellule selon un processus en plusieurs étapes. Différentes voies de synthèse cellulaires seront utilisées selon les virus. Les enterovirus, virus à ARN, se multiplient à l intérieur du cytoplasme. Le VIH passe par une étape d intégration dans le génome cellulaire. Virus Protéine Récepteur Spécificité virale cellulaire Adenovirus Fibre Intégrine générale Virus grippal Hemagglutinine Neuraminidase Résidu d acide sialique générale VIH Gp120 Gp41 CD4, CXCR4, CCR5 Lympho T Macrophages Certains récepteurs peuvent être utilisés comme cible antivirale La réplication des composants viraux Deux étapes sont essentielles, d une part la synthèse des ARN messagers viraux à partir desquels seront traduites les protéines virales et d autre part la synthèse des nouveaux génomes. Le virus utilise les enzymes cellulaires quand elles existent, ou à défaut ses propres enzymes La synthèse des ARN messagers 4

5 - Le récepteur viral gp 41 du VIH1 - Des enzymes spécifiquement virales - La transcriptase inverse, l intégrase, la protéase des VIH - Les ADN polymérases des virus du groupe Herpes - La neuraminidase des virus de la grippe A et B La réplication du génome 4.3. Les dernières étapes de la réplication Les protéines virales sont synthétisées par la cellule sous forme de précurseurs. Ceux-ci sont ensuite clivés par des protéases virales ou cellulaires pour donner les protéines définitives. Ces protéines s assemblent avec les nouvelles copies du génome pour former les nouveaux virus qui après maturation vont pouvoir infecter de nouvelles cellules. Les virus enveloppés acquièrent l enveloppe à partir de la membrane cellulaire dans laquelle sont intégrées des protéines virales. Les virus sont libérés par lyse de la cellule ou par bourgeonnement. 5. Cibles des traitements antiviraux Un bon antiviral doit avoir une cible spécifique pour éviter ou réduire la toxicité cellulaire. Les principales cibles spécifiquement virales sont : 5

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques

Virus: Virus: Diversité génétique. Diversité génétique et variation antigénique. Virus: Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques Virus: Diversité génétique et variation antigénique Conséquences épidémiologiques et thérapeutiques M. Segondy Virus: Diversité génétique Virus: Génome + Capside ± Enveloppe 1 Virus: Diversité génétique

Plus en détail

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION II. 1 Généralités II.2 Transmission des Virus II.3 Grandes étapes de Cycle de Multiplication Attachement Pénétration Réplication Libération II. 1 Généralités

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE)

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Cycle de réplication virale du VIH Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Pourquoi est-ce important de comprendre le

Plus en détail

La grippe aviaire: utopie ou réalité?

La grippe aviaire: utopie ou réalité? Le virus La grippe aviaire Épidémies et s La grippe aviaire: utopie ou réalité? «Adaptabilité» du virus grippal Orthomyxoviridae-ARN Le virus La grippe aviaire Épidémies et s Neuraminidase (N1-9) Hémagglutinine

Plus en détail

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes)

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes) Les virus(acaryotes) Le virus I-Généralités : Le virus (cellule acaryote) est une entité biologique incapable de se reproduire de façon autonome, nécessitant une cellule hôte, dont il utilise les constituants

Plus en détail

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale Conférence-Débat Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE Académie des sciences 15h15 Introduction Jean-François Bach, Secrétaire perpétuel de l Académie des sciences 15h30 Actualités sur

Plus en détail

LA GRIPPE AVIAIRE - 1 - PARTICULARITES DES VIRUS GRIPPAUX. Influenzavirus A observé au microscope électronique

LA GRIPPE AVIAIRE - 1 - PARTICULARITES DES VIRUS GRIPPAUX. Influenzavirus A observé au microscope électronique PARTICULARITES DES VIRUS GRIPPAUX Le virus de la grippe appartient aux Influenzavirus A, qui sont les seuls Influenzavirus à infecter les oiseaux et les mammifères. Ce sont des virus à ARN enveloppés,

Plus en détail

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE LE SIDA: UNE AFFECTION DU SYSTEME IMMUNITAIRE Introduction: Le SIDA, ou syndrome immunodéficience acquise, est une maladie due à un virus, le virus de l'immunodéficience humaine ou VIH (HIV: Human Immunodeficiency

Plus en détail

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille

Institut Supérieur d Ostéopathie de Lille N de Table : ISO2 PATHOLOGIES INFECTIEUSES & NOTIONS D INFECTIOLOGIE 1 ère Session M. MABON 18/06/2013 (Durée : 2h) Partie 1 : QCM (10 questions) sur 20 points Chaque question peut avoir une à 5 réponses

Plus en détail

Les virus de la grippe

Les virus de la grippe Données actuelles sur les Virus de la Grippe Classique et Aviaire Laurent Andréoletti (MCU-PH) Laboratoire de Virologie Médicale, EA-3798 CHU et Faculté de Médecine de Reims Les virus de la grippe Famille

Plus en détail

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901 informations INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Association loi 1901 INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Le Centre d Information des Viandes

Plus en détail

Structure et réplication des virus. Pr. Didier HOBER Laboratoire de Virologie. Un peu d Histoired. Un virus redoutable. Le virus de la variole

Structure et réplication des virus. Pr. Didier HOBER Laboratoire de Virologie. Un peu d Histoired. Un virus redoutable. Le virus de la variole Tous les êtres vivants hébergent h des virus Structure et réplication des virus Pr. Didier HOBER Laboratoire de Virologie Bactéries (bactériophages) Champignons Algues Plantes Tabac Virus de la mosaïque

Plus en détail

Les Virus. Plan du cours: Généralités Structure, multiplication. Ouvrages de référence: Sites à consulter

Les Virus. Plan du cours: Généralités Structure, multiplication. Ouvrages de référence: Sites à consulter Les Virus Plan du cours: Généralités Structure, multiplication Ouvrages de référence: Virologie médicale: A. Mammette Presses Universitaires de Lyon, 2002 Sites à consulter www.chups.jussieu.fr (polycopié

Plus en détail

Le SIDA. Activité proposée :

Le SIDA. Activité proposée : Le SIDA Le syndrome d immunodéficience acquise (SIDA) est une maladie due à un rétrovirus, le VIH (virus de l immunodéficience humaine). Celui-ci infecte aujourd hui plus de 35 millions de personnes dans

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

LES VIRUS STRUCTURE, CLASSIFICATION, MULTIPLICATION, PHYLOGENIE, EVOLUTION

LES VIRUS STRUCTURE, CLASSIFICATION, MULTIPLICATION, PHYLOGENIE, EVOLUTION LES VIRUS STRUCTURE, CLASSIFICATION, MULTIPLICATION, PHYLOGENIE, EVOLUTION Les virus sont des microorganismes de très petite taille, 20 à 300 nanomètres, 100 fois plus petits qu une bactérie, non visibles

Plus en détail

La virologie générale et médicale

La virologie générale et médicale 11/02/2015 (11h12h) BUJON Solène L2 (CR : Hamza Berguigua) AIH Pr de Lamballerie 10 pages La virologie générale et médicale Plan A. Structure des virus cycle I. Définition d un virus II. Les constituants

Plus en détail

Opacités parenchymateuses hétrogènes non systématisées à contours flous; prédominance périhilaire et dans les régions supérieures

Opacités parenchymateuses hétrogènes non systématisées à contours flous; prédominance périhilaire et dans les régions supérieures Femme 32 ans, obèse, détresse respiratoire aiguë subfébrile avec mise sous oxygène au masque à 50%. Apparition progressive des symptômes sur plusieurs jours. Test diagnostic grippe A positif. Lymphopénie

Plus en détail

Le Virus Influenza. Nicolas Le Scouarnec Erwan Garo Grégory Béchard 1 6 Lycée Victor Hugo - Hennebont

Le Virus Influenza. Nicolas Le Scouarnec Erwan Garo Grégory Béchard 1 6 Lycée Victor Hugo - Hennebont Le Virus Influenza Nicolas Le Scouarnec Erwan Garo Grégory Béchard 1 6 Lycée Victor Hugo - Hennebont Ce dossier est disponible à l adresse http ://nlsn.free.fr/grippe.php3 1 Introduction Pour nombre d

Plus en détail

Les virus de la grippe

Les virus de la grippe Article tiré sur le site de l Institut Pasteur Les virus de la grippe Décrite dès l'antiquité et au Moyen-âge, la grippe a été identifiée comme une cause d'épidémies au fil des siècles. La forte variabilité

Plus en détail

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire?

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire? Information 1/8 Le 24 octobre 2005 GRIPPE AVIAIRE (ou INFLUENZA AVIAIRE) à H5N1 Questions Réponses Ce document «Questions/Réponses» sur la grippe aviaire a été élaboré dans un but d information et pour

Plus en détail

I. Symptômes et épidémiologie de la grippe

I. Symptômes et épidémiologie de la grippe 2 LA GRIPPE Objectifs : présenter les principaux symptômes de la grippe à l'aide de schémas, repérer les principales caractéristiques structurales du virus et les étapes du cycle viral décrire la voie

Plus en détail

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov.2005 1 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons

Plus en détail

Surveillance des zoonoses virales émergentes au Cameroun : Exemple de la grippe

Surveillance des zoonoses virales émergentes au Cameroun : Exemple de la grippe Surveillance des zoonoses virales émergentes au Cameroun : Exemple de la grippe Richard Njouom, PhD/HDR Chef du Service de Virologie Centre Pasteur Cameroun Sommaire 1. Généralités sur les zoonoses virales

Plus en détail

Diagnostic Virologique du VIH

Diagnostic Virologique du VIH Diagnostic Virologique du VIH Pr S. Fafi-Kremer Institut de Virologie, CHU de Strasbourg Séminaire de Formation Jeudi 14 Novembre 2013 1 Objectifs Comprendre la cinétique des marqueurs de l infection par

Plus en détail

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale Unité d enseignement UE 8 : Biologie Moléculaire - Microbiologie ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale 1h30 de cours et 1h15 de Travaux pratiques Un examen écrit ; un examen

Plus en détail

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes

Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Maladies infectieuses résurgentes et émergentes Docteur Sylvie Renard-Dubois Bureau des maladies infectieuses et de la politique vaccinale Direction générale de la santé 21 janvier 2005 Causes et mécanismes

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Virologie vétérinaire

Virologie vétérinaire Virologie vétérinaire Chapitre 14 Perspectives en virologie Perspectives en virologie Diagnostic virologique de nouvelle génération Recherche des nouveaux virus : virus discovery Les virus comme agents

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

Une endémie désigne la présence habituelle d'une maladie dans une région déterminée.

Une endémie désigne la présence habituelle d'une maladie dans une région déterminée. Définitions Une épidémie est la propagation d'une maladie par contagion ou sans phénomène de contagion qui touche un grand nombre de personnes dans une région bien définie. Ou lors de l'augmentation d'une

Plus en détail

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD Dijon, le 8 Octobre 2009 Grippe A / H1N1 v Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 407 cas ; 256 décès pas de transmission interhumaine

Plus en détail

Docteur Claudine PINEL

Docteur Claudine PINEL UE7 - Santé Société Humanité Environnement et Santé Chapitre 2 : Emergence de maladies infectieuses Docteur Claudine PINEL Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

LE VIRUS DE LA GRIPPE. Professeur responsable : Dominique KOHLER. Travail de maturité 1999-2000 La reproduction

LE VIRUS DE LA GRIPPE. Professeur responsable : Dominique KOHLER. Travail de maturité 1999-2000 La reproduction Travail de maturité 1999-2000 La reproduction Professeur responsable : Dominique KOHLER LE VIRUS DE LA GRIPPE Joanne Anesta Williams-Smith Julia Gorostidi 3Mfa2 Sommaire Introduction I. Les virus I.1 Petit

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET A Historique L analyse rétrospective de foyers épidémiques d hépatite aiguë non A, non B en Inde laisse supposer l existence d un autre type d hépatite virale. Le virus

Plus en détail

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose Dr Yves Moreau Directeur scientifique Virus grippal en microscopie électronique ou influenza del fredo Un virus changeant : Trois types : A Très instable

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos 11. Remerciements 13. Chapitre 1 - Les molécules organiques 15

TABLE DES MATIÈRES. Avant-propos 11. Remerciements 13. Chapitre 1 - Les molécules organiques 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos 11 Remerciements 13 Chapitre 1 - Les molécules organiques 15 I. Les glucides 15 1. Les oses ou monosaccarides 15 2. Les diholosides ou disaccharides 15 3. Les polyholosides

Plus en détail

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Le phénotype immunitaire d un individu caractérise sa capacité à répondre, grâce aux effecteurs de l immunité adaptative, aux différents agents

Plus en détail

TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09. Maurice TEKO JJ Boreux

TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09. Maurice TEKO JJ Boreux TRANSMISSION SPATIO TEMPORELLE DE LA GRIPPE. ETUDE DE CAS LA GRIPPE PORCINE A/H1N1/09 1. INTRODUCTION 2. MODELISATION Quelles sont les particularités du virus? Il existe trois types de virus "influenza

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

V. Exemples choisis. 2. Virus de la grippe. Virus. Famille Genres Hôtes

V. Exemples choisis. 2. Virus de la grippe. Virus. Famille Genres Hôtes V. Exemples choisis Virus Les virus influenza appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae, qui comporte en tout 5 genres. Seuls les virus Influenza infectent l homme. V.2.1. Orthomyxovirus Les virus

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

!!!!!! !!!!!!!!!! Diagnostic virologique des infections virales respiratoires!

!!!!!! !!!!!!!!!! Diagnostic virologique des infections virales respiratoires! UE9 Agents infectieux Mercredi 29 janvier 2014 15h30-16h30 Pr Simon RT: agathe Hercent RF: Nadia Guezour Diagnostic virologique des infections virales respiratoires 1 sur 14 Plan: I) Virus responsables:

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016

Réseau Sentinelles Dossier Grippe. Saison 2015/2016 Réseau Sentinelles Dossier Grippe Saison 2015/2016 1 Les virus de la grippe Les virus de la grippe appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae et au genre Influenzavirus. Il en existe trois types :

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Grippe A H1N1 Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Epidémiologie La grippe est ubiquitaire Épidémies mondiales, brutales, imprévisibles, brèves, de diffusion rapide

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Cours de Virologie Qu est-ce qu un virus? Propriétés générales des virus Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Virus? Particule infectieuse: Structure acellulaire:

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie

Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie Dossier Mise à jour : 01/08/2005 Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie Depuis la fin de l'année 2003, une épidémie de grippe aviaire sévit dans les pays du

Plus en détail

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens,

Plus en détail

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE 1 - DIAGNOSTIC DIRECT : le virus ou un de ses constituants Virus: Microscopie électronique Antigène viral : - immunofluorescence - immunochromatographie - ELISa en plaque ADN

Plus en détail

Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad

Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad Epidémiologie des Ira et GEA en Ehpad 28/03/2013 Plan de la présentation Définitions des IRA et GEA Etiologies Grippe et norovirus La surveillance de la grippe et de la GEA en France La surveillance des

Plus en détail

Virus et machinerie cellulaire

Virus et machinerie cellulaire Virus et machinerie cellulaire 1 Dr Céline Bressollette-Bodin Multiplication des virus dans la cellule - principales étapes - mécanismes de transcription / réplication Les interactions virus / cellules

Plus en détail

Pathologies. L Institut Pasteur le Réseau International des Instituts Pasteur. La grippe. «Le savoir est le patrimoine de l humanité» Louis Pasteur

Pathologies. L Institut Pasteur le Réseau International des Instituts Pasteur. La grippe. «Le savoir est le patrimoine de l humanité» Louis Pasteur L Institut Pasteur le Réseau International des Instituts Pasteur La grippe «Le savoir est le patrimoine de l humanité» Louis Pasteur La lutte contre les maladies infectieuses L Institut Pasteur contribue

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

POURQUOI L HYGIENE 05/10/2011. Bactéries Virus Champignons (levures et moisissures) Parasites A.T.N.C (prion) HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION

POURQUOI L HYGIENE 05/10/2011. Bactéries Virus Champignons (levures et moisissures) Parasites A.T.N.C (prion) HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION GENERALITES EN HYGIENE NOTIONS DE MICROBIOLOGIE PRECAUTIONS STANDARD ANTISEPTIQUES ET DESINFECTANTS HYGIENE - PROPRETE ET PREVENTION POURQUOI L HYGIENE HYGIENE = PROPRETE HYGIENE = PREVENTION DES INFECTIONS

Plus en détail

Grippes De la banale infection à la pandémie

Grippes De la banale infection à la pandémie 18 dossier Grippes De la banale infection à la pandémie Considérée, à tort, comme une banale maladie de l hiver, la grippe peut se révéler mortelle. En cause : les nombreux virus qui sévissent dans le

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

Département de Microbiologie Unité de Virologie Hôpital C. Nicolle CHU Rouen

Département de Microbiologie Unité de Virologie Hôpital C. Nicolle CHU Rouen Département de Microbiologie Unité de Virologie Hôpital C. Nicolle CHU Rouen Groupe de Recherche Antimicrobiens et Microorganismes (GRAM) Faculté de Médecine-Pharmacie Université de Rouen Diagnostic virologique

Plus en détail

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 APPARITION DE LA MALADIE Dans l état actuel de la connaissance du dossier, le virus de la grippe H1N1 qui circule au Mexique se transmet d homme

Plus en détail

Infections par le virus de la grippe

Infections par le virus de la grippe CBP Infections par le virus de la grippe 1.0 ANNE GOFFARD UNIVERSITÉ LILLE 2 DROIT ET SANTÉ FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES DE LILLE ANNE.GOFFARD@UNIV-LILLE2.FR 2012 Table des matières

Plus en détail

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1 Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 NATURE DU RISQUE GRIPPAL La grippe est une infection respiratoire aigue -Très contagieuse -Due à un virus influenzae

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH

LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH LE SIDA, une maladie causée par un rétrovirus : le VIH On sait aujourd hui que le VIH est transmis par voie sexuelle, sanguine et de la mère à l enfant au cours de la grossesse : il se propage donc par

Plus en détail

Plan. Le virus, la transmission interespèce. Pandémies grippales historiques et émergentes. (H1N1)2009nv, déroulement d'une pandémie au 21ème siècle

Plan. Le virus, la transmission interespèce. Pandémies grippales historiques et émergentes. (H1N1)2009nv, déroulement d'une pandémie au 21ème siècle Pandémies grippales Capacité médecine de catastrophe Avril 2014 H. Coignard - SAMU de Paris, Maladies infectieuses et tropicales, Necker-Enfants Malades, Paris V Plan Le virus, la transmission interespèce

Plus en détail

Les virus de la grippe

Les virus de la grippe Les virus de la grippe Dr. L. Ammari Service des maladies Infectieuses, Hôpital La Rabta Formation médicale continue Tunis le 19 Février 2010 INTRODUCTION La Grippe (ou influenza) : maladie virale aiguë

Plus en détail

Cours n 15 : Virus responsables d infections respiratoires

Cours n 15 : Virus responsables d infections respiratoires UE9 Agents infectieux 06/02/2013 15h30/17h Pr Le Goff Ronéotypeur : Bastien Garnier Ronéolectrice : Odile Huynh Cours n 15 : Virus responsables d infections respiratoires 1 Plan : I.Introduction II.La

Plus en détail

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes,

A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, Ecurie du 1/02/12 1: AE A : Vrai : La biotechnologie est l'ensemble des techniques qui utilisent des microorganismes, des cellules animales, végétales ou leurs constituants à des fins industrielles (agro

Plus en détail

Grippe : actualités s et rappels. Dr Anne Krivine Laboratoire de Virologie, St Vincent de Paul Cochin

Grippe : actualités s et rappels. Dr Anne Krivine Laboratoire de Virologie, St Vincent de Paul Cochin Grippe : actualités s et rappels Dr Anne Krivine Laboratoire de Virologie, St Vincent de Paul Cochin 3 décembre d 2005 Particule de myxovirus influenza A en microscopie électronique Laboratoire de Virologie,

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES

MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES MODULE DE VIROLOGIE 2009 IMMUNITE INNEE ET CELLULAIRE ANTIVIRALE CHEZ LES VERTEBRES Marc DALOD CIML Téléphone 04-91-26-94-51 email: dalod@ciml.univ-mrs.fr BRAINSTORMING PAR PETITS GROUPES (10 MIN) 1) Qu

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux

Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Détection et prise en charge de la résistance aux antirétroviraux Jean Ruelle, PhD AIDS Reference Laboratory, UCLouvain, Bruxelles Corata 2011, Namur, 10 juin 2011 Laboratoires de référence SIDA (Belgique)

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Rapport du groupe de travail sur Le risque de transmission à l homme des virus influenza aviaires

Rapport du groupe de travail sur Le risque de transmission à l homme des virus influenza aviaires Rapport du groupe de travail sur Le risque de transmission à l homme des virus influenza aviaires Adopté par le Comité d experts spécialisé «Santé animale» le 10 juillet 2002 - 2 - Présentation du rapport

Plus en détail

GRIPPE. Dr Vincent LE MOING. Maladies infectieuses et tropicales, CHRU de Montpellier. 22 Octobre 2009. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

GRIPPE. Dr Vincent LE MOING. Maladies infectieuses et tropicales, CHRU de Montpellier. 22 Octobre 2009. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes GRIPPE 22 Octobre 2009 Dr Vincent LE MOING Maladies infectieuses et tropicales, CHRU de Montpellier VIROSES RESPIRATOIRES Très fréquentes, souvent épidémique et hivernales Gravité variable + de 200 virus

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

La grippe aviaire Un risque de pandémie?

La grippe aviaire Un risque de pandémie? La grippe aviaire Un risque de pandémie? Liliane Boitel Octobre 2005 1 Définitions Épidémie grippale : forte augmentation dans l espace et dans le temps des cas de grippe Pandémie grippale : forte augmentation

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Surveillance de la grippe en France : données des 3 saisons de 2001 à 2004

Surveillance de la grippe en France : données des 3 saisons de 2001 à 2004 Surveillance de la grippe en France : données des 3 saisons de 2001 à 2004 Sources : données des CNR, du réseau RENAL, du réseau Grog, du réseau SMOG et du réseau européen EISS Synthèse réalisée par Bruno

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle 1. Historique de la biologie : Les premières cellules eucaryotes sont apparues il y a 3 milliards d années. Les premiers Homo Sapiens apparaissent

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

«Grippe Aviaire : Le nouveau péril jaune?»

«Grippe Aviaire : Le nouveau péril jaune?» Numéro 12, Mai 2004 «Grippe Aviaire : Le nouveau péril jaune?» Le nez qui coule, des salves d éternuements et des quintes de toux qui agitent de soubresauts vos brumes fiévreuses, cela vous rappelle-t-il

Plus en détail

Structure générale d'une particule virale de type herpès

Structure générale d'une particule virale de type herpès Virus de type herpès et coquillages 1 - Caractéristiques des virus de type herpès infectant les coquillages Des infections à virus de type herpès sont associées à des mortalités massives chez différentes

Plus en détail