SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES"

Transcription

1 I Contexte: PROJETS STRUCTURANTS 2016 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Projet SCALE Appel d offre 2016 Face aux changements climatiques et à l augmentation de la pression démographique déjà très dense (145 habitants/km 2 ), la vallée de la Seine, représentée par son continuum plateau - bassin versant estuaire- zone littorale, cristallise des enjeux environnementaux et sociétaux majeurs. Le développement d une recherche fondamentale en sciences de l environnement doit, au-delà de l approfondissement des connaissances sur le fonctionnement de cet anthropo-écosystème complexe, bénéficier aux décideurs institutionnels régionaux pour surmonter la dualité inhérente au développement économique et touristique, et la préservation de l environnement La valorisation opérationnelle de ces recherches, doit contribuer et accompagner le développement des activités économiques tout en proposant : (i) des mesures de préservation de la biodiversité et des services écosystémiques qu elle adosse ainsi que des espaces naturels remarquables régionaux (zones littorales, estuaire, zones humides, rivière, milieux forestiers, coteaux calcaires) ; (ii) des mesures de gestion et de maîtrise des risques naturels (érosion, inondation glissement de terrain), et industriels (chimiques et physiques), (iii) des mesures garantissant la pérennité et la qualité des ressources naturelles régionales : eau potable issue des aquifères karstiques, les gisements granulats et les ressources halieutiques en zone littorale. Dans ce contexte, le réseau SCALE du GRR TERA a vocation à convertir ces enjeux sociétaux du développement durable en questions de recherche, dont le volet valorisation/innovation doit permettre d accompagner le développement économique et la transition énergétique au niveau régional. Les recherches, qui reposent sur une démarche intégrative interdisciplinaire indispensable pour appréhender cet anthropoécosystéme complexe, concernent : (i) la vulnérabilité et les risques associés, dépendant des processus physiques (hydrologie, érosion), ou à la contamination chimiques et biologiques, (ii) les impacts sur la composition, la structure et le fonctionnement des écosystèmes (forêts, prairies, zones humides, coteaux calcaires, zones littorales), (iii) les impacts territoriaux, socio-économiques et juridiques. A l échelle de la région Haute Normandie le Réseau scale s étend aux équipes du laboratoire de chimie ( UMR COBRA) et de Parasitologie ( Protipa), voire à de nouvelles équipes dont les thématiques de recherche s inscrivent dans le projet SCALE aux partenaires Ifremer et IRSN et à la composante M2C Caen ( co portage de projet de thèse). II axes de recherches Les recherches développées au sein du réseau SCALE s inscrivent dans 3 thématiques : Ø Préservation, reconquête et restauration de la biodiversité et des services écosystèmiques qu elle adosse Page 1/8

2 Ø Estimation et gestion des ressources en eau, minérales et biologiques (halieutiques) Ø Prévention et gestion des Risques naturels et anthropiques. Elles sont menées sur des territoires emblématiques régionaux, et donnent lieu à des collaborations internationales notamment dans le cadre du réseau de recherche transmanche créé en juin I- Préservation, reconquête et restauration de la biodiversité et de ses fonctions : I-1 Sols, forêts, prairies, coteaux; Caractérisation de la diversité biologique des systèmes du gène au paysage. Interactions biotiques et dispersion des espèces au sein des écosystèmes. Rôle de la diversité biologique et des interactions biotiques en termes de performance fonctionnelle des écosystèmes (e.g. recyclage des nutriments N-P, stockage du C, résistance ou résilience en regard de perturbation). Suivi de la dynamique de la diversité en réponse : (i) aux changements globaux (mutation paysagère, progression d espèces invasives, changement climatique) (ii) aux changements pratiques de gestion visant à adapter les systèmes aux changements climatiques, (iii) aux changements de mode d occupation des sols en lien avec les problématiques de fragmentation des habitats et de mise en place des trames verte et bleu. Gestion d écosystèmes à fort intérêt patrimoniale (pelouses calcaires, prairie humide) Recréation de milieux après exploitation intensive ou pollutions sévères Cette thématique relève aussi de la préservation de la ressource biologique en relation avec le thème II I-2 Estuaire Evolution morphologique du système estuarien Dynamique hydrosédimentaire dans le gradient estuarien notamment autour du bouchon vaseux Qualité/vulnérabilité du milieu à la contamination microbiologique et chimiques ; risque écotoxicologiques associés sur les organismes aquatiques (perturbation endocriniennes, immunitaires et énergétiques), impact sur les communautés microbiennes impliquées dans la dégradation de la matière organique. Préservation des zones humides, flux de nutriments à l interface eaux sédiments. Restauration des habitats : prairies humides (comblement des ballastières), restauration des berges de l estuaire. Interactions entre communautés végétales et sols (mésomacrofaune et cycle carbone azote). Effet des changements globaux Réseau d observation : réseau SYNAPSES porté par le GIP Seine aval/ le GMPR/ l UMR M2C ; participation à l action nationale de l ONEMA sur la cartographie des perturbations endocriniennes (poissons intersexués) I-3 Zone littorale Préservation de la ressource halieutiques notamment les espèces économiquement importantes ; participation au développement d indicateurs de qualité et de santé des organismes marins pour la directive cadre stratégie sur le milieu marin ; Interactions entre dynamiques sédimentaire et biologique I-4 Restauration des sols et des sédiments contaminés Page 2/8

3 Restauration écologique des sols et des sédiments, élaboration d indicateurs écologiques du suivi du fonctionnement des écosystèmes, développement de méthodologie de décontamination sur site. I-5 Eutrophisation des zones côtières et développement des toxines algales Compétence récemment apportées par l intégration des laboratoires IFREMER de Port en Bessin au sein de la SFR SCALE. II Estimation et gestion des ressources La problématique de l estimation et la gestion de la ressource biologique est traitée dans la partie I-1 II-1 Estimation et gestion des ressources en eaux Connaissances du fonctionnement des hydrosystèmes karstiques : y compris les connexions estuaire /nappe, les interface sols sous-sols et terre - mer Effets des changements globaux Devenir des ressources en eaux, variabilité spatio temporelle des transferts hydrosédimentaires et impact des archives à l échelle holocène. Adaptation des organismes dans un contexte multi-stress. Approche socio économique du cycle de l eau/adaptation des comportements ; évolution sectorielle de la demande en eau. Prévention et gestion des risques de contamination chimique et microbiologique Transferts des contaminants en milieu hétérogène, rôle du compartiment hydrologique. Qualité/vulnérabilité du milieu aux contaminations microbiologique et chimique en relation avec les activités humaines. Développement d outils et d expertise sur le risque chimique Réseau d observation : SO Karst (CNRS/INSU) II-2 Estimation et gestion de la ressource minérales/ Dynamique sédimentaire sur la plate-forme Manche : mobilité charriage, morphodynamique. Impact des pratiques d extraction des granulats GIS SIEGMA, indicateurs, bonnes pratiques III Estimation, prévention et gestion des Risques naturels et anthropiques Erosion côtière et colmatage estuarien (patrimoines remarquables); cas des falaises et des plateformes littorales. Inondation submersion. Risques liés aux changements globaux ( élévation du niveau marin). Morphodynamique des profils de plage. Acceptabilité du risque naturel (SHS). Risque tellurique en Manche Orientale. Dynamique des littoraux sablograveleux. Transport sédimentaire. Interactions entre dynamiques sédimentaires et biologiques. Taphonomie des assemblages archéologiques. Réseau national d observation : SO (CNRS/INSU) Page 3/8

4 LETTRE D INTENTION PROJETS STRUCTURANTS 2016 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES INSTRUCTIONS Conformément aux réflexions menées au sein de la communauté de chercheurs du réseau/sfr SCALE en 2013 et validée lors de l autoévaluation de la SFR SCALE en Juin 2014 (document fiche projet structuré), le projet est structuré en 5 axes de recherches dont un GIS, et un axe transversal (voir fiche projet structurés) qui ont fait l objet d une évaluation externe. La réponse à l appel d offre vient en soutien des activités de recherche des projets structurés : Ä en équipements lourds ou semi lourds, dans le cadre du développement de l attractivité de la recherche des laboratoires et le développement de la plateforme PRESEN ( une politique de dotation en équipements semi lourds a été initiée en 2014, et sera poursuivie pour les années à venir. Ä en petit équipement : jouvence de laboratoire ou équipement des sites régionaux intégrés dans les réseaux nationaux d observation Ä attribution d allocations doctorales et postdoctorales, depuis 2015 ces demandes doivent faire valoir le financement qui accompagne le projet de thèse, qui doit être indépendant du financement CPER. De même l adossement sur des projets nationaux et internationaux des allocations post doctorales devra être précisé Ä en aide au fonctionnement sera en fonction des ETP produisant. En 2016 la réponse à l Appel d offre SCALE se fera :sous forme d une lettre d intention à déposer par projet structuré, précisant les contributions de chaque laboratoire (document fiche projet structuré) En parallèle chaque laboratoire remontera une fiche récapitulative (document fiche labo), qui reprend les contributions des chercheurs du laboratoire par projet, où seront précisées les demandes d équipement (jouvence) ou d équipement semi lourds ( Plateforme Presen), voire des équipements en soutien au sites régionaux des réseaux nationaux d observation. Attention cette année si vous organisez un colloque, qui fera l objet d une demande spécifique financière auprès de la région, cette demande devra être transmise en même temps que la réponse à l appel d offre. Page 4/8

5 LETTRE D INTENTION PROJETS STRUCTURANTS 2016 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA FICHE PROJET STRUCTURE SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Consulter le document en annexe, ou la direction de la SFR afin de bien intégrer la demande dans les AXES des projets SANKARST karst (dont SNO Karst) Continuum plateau/coteaux calcaires/vallée de Seine (dont les sols contaminés) Projet BIOFOZH Projet UFOSE ( dont SOERE) Estuaire (dont les sédiments contaminés, complémentarité GIP seine- aval et intégration possible dans la future ZA Seine/ Piren Seine) Projet DECA Projet SEDEVAR Zone littorale y compris les falaises (dont le SNO DYNALIT) Projet DYNAT Projet transversal Changement climatique THYRECS Projet prospectif (courte durée : < 12 mois) Plateforme PRESEN GIS SIEGMA Page 5/8

6 A - Description détaillée du projet : Demande de fonctionnement total pour le projet et répartition par laboratoire 1. Titre : 2. Nom du responsable scientifique / Nom du Laboratoire (le cas échéant) Nom de l Etablissement gestionnaire : Projet de recherche nationaux ou internationaux acceptés ou en cours d évaluation Réseaux d observation nationaux sur lesquels s appuie le projet 3. Durée : Diagramme de Gantt 4. Objet et objectifs : Contexte : Organisation générale du projet et Description des travaux par tâches (et contribution des équipes) 5. Programme détaillé : a) description et calendrier prévisionnel des tâches de l ensemble des partenaires au projet : PHASES DU PROJET /TACHES PERIODE DE REALISATION PREVISIONNELLE à titre indicatif : ESTIMATION DES DEPENSES sur la base du montant de l aide demandée b) thèses et/ou post-doctorats envisagés (financements de toute origine, y compris indépendamment de la présente demande)à valider par les directeurs de laboratoires c) Résumé du programme de travail (10 à 20 lignes) d) Eventuels besoins en moyens informatiques, calcul, logiciels, stockage etc. : A expliciter et se référer à l offre de service du CRIHAN (cf. partie V du présent dossier) Page 6/8

7 6. Conséquences attendues : ( 1 page maximum) 7. Démarche de valorisation envisagée de ce projet et de ses futurs résultats : Ä -Les partenariats envisagés B - Environnement du projet : 1.1. Moyens en personnel : personnes impliquées dans le projet ( ) : NOM PRENOM STATUT GRADE-FONCTION Total : eqtp chercheurs 2. Etat de l art en France, à l Etranger et dans le laboratoire : 3. Brevets existants relatifs au projet, accords de licence relatifs au projet etc. 4. Contacts au niveau international. Lettre d intention à envoyer aux adresses suivantes : et à déposer sur le site Impérativement avant le 1er février 2016 minuit Page 7/8

8 LETTRE D INTENTION PROJETS STRUCTURANTS 2015 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Document de synthèse à rendre par laboratoire : Chercheur /EC en ETP 1 A l échelle du laboratoire et par projet structuré UFOZE BIOFOZH SANKARST SEDEVAR DYNAT DECA DYNA THYRECS GIS Fonctionnement en euros précisez les participations en congrés Service d observation Allocation doctorale 2 Projet (origine et durée) en support financier de la thèse Allocation post doctorale 3 Equipement Jouvence A l échelle du laboratoire et de la plateforme PRESEN Nature de l équipement et prix HT Positionnement sur le plateau de la plateforme PRESEN Equipement semi lourd A l échelle du laboratoire ou du réseau /SFR Colloque 4 1 Le nombre d ETP : remplir le formulaire excel envoyé à chaque responsable de laboratoire 2 Allocation doctorale : remplir le formulaire de la région 3 Allocation post doctorales : remplir le formulaire de la région en précisant les supports en terme de projets nationaux et internationaux Colloque : toute demande de financement par la région doit désormais apparaître dans le cadre des réponses aux appels d offre des GRR. Page 8/8

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES I Contexte: LETTRE D INTENTION PROJETS STRUCTURANTS 2015 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Projet SCALE Appel d offre 2015 Face aux changements

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS»

APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» APPEL A IDEES / APPEL A PROJETS «RESTAURATION ECOLOGIQUE DES PETITS FONDS CÔTIERS MEDITERRANEENS» Territoire littoral et marin du Var Journée de lancement 31 janvier 2013 1 Contexte L AGENCE DE L EAU RHÔNE

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

RESEAU/SFR SCALE Sciences Appliquée à L Environnement

RESEAU/SFR SCALE Sciences Appliquée à L Environnement GRR SER Sciences de l environnement, analyse et maîtrise des risques RESEAU/SFR SCALE Sciences Appliquée à L Environnement AXES STRATEGIQUES ACTUELS DU RESEAU: La basse vallée de Seine son estuaire, son

Plus en détail

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur

Equipe porteuse du projet Nom du porteur de projet. Titre du projet. N de téléphone et adresse mail du porteur Appels à projets internes Demande de soutien financier 2013 Dossier de candidature à déposer au plus tard le 22 avril 2013 adresser à : valerie.fromentin@u-bordeaux3.fr pierre.guibert@u-bordeaux3.fr b.maureille@pacea.u-bordeaux1.fr

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Grand Prix national «le génie écologique au service des enjeux de la politique de l eau» 1 - contexte et objet de l appel à projets Le ministère de l Ecologie, du Développement Durable

Plus en détail

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie 2 Aménagement et environnement littoral et marin Le développement des zones côtières connaît une expansion à travers

Plus en détail

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques -

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - www.seine-aval.fr Cédric Fisson cfisson@seine-aval.fr Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - 1 Séminaire Seine-Aval, Rouen 26-27 novembre

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Comité de bassin de la rivière Chaudière Mai 2015 1. Mise en contexte Le COBARIC met à la disposition des associations

Plus en détail

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX

Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche DIVEX Appel de propositions pour des nouveaux projets de recherche lance un appel de proposition pour des nouveaux projets de recherche scientifique. Les projets devront cadrer dans les différents thèmes de

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval)

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval) Valor IG IFREMER Nantes 21.03.2006 Ensemble, comprendre l estuaire Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières GIZC Projet de système

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS 10 ème programme pluriannuel d intervention MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS Pour la période 2013 à 2018 Le conseil d administration de

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé Formulaire Base de données Expérience de gestion Nom de l expérience : Superficie : Date de réalisation : Carte : Expérience clé Résumé de l expérience : Type de Milieu générique concerné par l action

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

CONDITIONS D'ATTRIBUTION DES CREDITS DE RECHERCHE

CONDITIONS D'ATTRIBUTION DES CREDITS DE RECHERCHE CONFERENCE DE COORDINATION DE NORMANDIE DE LA LIGUE CONTRE LE CANCER Comité du Calvados Comité de l Eure Comité de la Manche Comité de l Orne Comité de la Seine-Maritime CONSEIL SCIENTIFIQUE DE NORMANDIE

Plus en détail

Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune

Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune Journée régionale sur les eaux souterraines SIBVH Mardi 8 septembre 2015 Intégration

Plus en détail

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques

Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques Pédologie - Science des Sols Michel JAUZEIN, Professeur Université Henri Poincaré NANCY 1 Faculté des Sciences et Techniques L enseignement universitaire? La pédologie, science des sols? Une discipline

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16

Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Rejoignez-nous sur @CarrefourEau et débattez sur #CGLE16 Organisé par En partenariat avec «Quels effets des programmes de restauration des zones humides sur l état des eaux?» Laurent VIENNE Chargé de mission

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE

APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE APPEL À PROJETS INNOVATION SOCIALE EN ALSACE Projet :... Entreprise (s) :...... Association (s) :...... Le dossier comprend : Doc. A : Fiche de synthèse du projet d innovation sociale Doc. B : Entreprise(s)

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

Le Réseau Professionnel des Enseignants

Le Réseau Professionnel des Enseignants Le Réseau Professionnel des Enseignants Objectifs des journées ESENESR des 20 et 21 mai Faciliter l opérationnalisation du projet pédagogique et numérique de chaque ESPÉ. amorcer le travail en réseau académie-espé.

Plus en détail

1. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L OUVERTURE DE L APPEL A PROJET

1. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L OUVERTURE DE L APPEL A PROJET ANNEXE 2 : MODALITE DE L OUVERTURE DE L APPEL A PROJET CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX PLANETAIRES, «EDITION 2009» A LA COLLABORATION AVEC LE BRESIL (ETATS DE SAO PAULO ET PERNAMBUCO) 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1

Thèses INERIS. Guide pratique. Année universitaire 2015 / 2016. Modalités générales. Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Thèses INERIS Guide pratique Année universitaire 2015 / 2016 Modalités générales Thèses INERIS Guide pratique 2015 / 2016 - Page 1 Sommaire Informations générales page 3 Processus de recrutement page 4

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 9 ème APPEL A PROJETS Les soutiens financiers de l État en faveur des projets de R&D

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Nom du projet présenté :...

Nom du projet présenté :... Nom du projet présenté :... Thématique : Santé Environnement Habitat Services à la personne Tourisme Consommation TIC Autre : Préciser la personne référente à contacter pour informer des suites de l appel

Plus en détail

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels Autres intitulés possibles : Chargé-e de projet Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e d études environnement

Plus en détail

UMR-AMURE Axe 2 : GIZC et environnement

UMR-AMURE Axe 2 : GIZC et environnement UMR-AMURE Axe 2 : GIZC et environnement Les zones côtières, lieu d interface entre dynamiques terrestres et marines, sont exceptionnellement riches, tant du point de vue de leur productivité et de leur

Plus en détail

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Doctorant Lucas JOBIN Thèse financée par Région Rhône-Alpes

Plus en détail

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux MASTER SCIENCES POUR L ENVIRONNEMENT Parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux AMÉNAGER ET GÉRER LES ESPACES LITTORAUX Le Master SPE parcours Géographie Appliquée à la Gestion des Littoraux

Plus en détail

Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 7 ème appel à projets 2012-2013

Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 7 ème appel à projets 2012-2013 Actions en Régions de Coopération Universitaire et Scientifique Programme ARCUS : 7 ème appel à projets 2012-2013 Le Ministère des Affaires Étrangères (MAE), en partenariat avec les Régions de France et

Plus en détail

Solliciter et préparer une campagne océanographique. Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française

Solliciter et préparer une campagne océanographique. Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française Solliciter et préparer une campagne océanographique Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française L UMS flotte Océanographique Française : Vers une gouvernance centralisée pour la flotte Mars

Plus en détail

Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes GUIDE PRATIQUE DE TRANSMISSION DES INFORMATIONS A L AERES

Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes GUIDE PRATIQUE DE TRANSMISSION DES INFORMATIONS A L AERES Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes GUIDE PRATIQUE DE TRANSMISSION DES INFORMATIONS A L AERES 1 Dates à retenir Envoi par l établissement d une adresse

Plus en détail

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Département des conservateurs Formation permanente Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Crédit photographique : Laurent Mignaux / MEDDE-MLETR

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

AUTORITE DU BASSIN DU NIGER

AUTORITE DU BASSIN DU NIGER RENFORCER LES CONNAISSANCES ET LES CAPACITÉS DE GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES DU BASSIN DU NIGER POUR LE BÉNÉFICE DES COMMUNAUTÉS ET LA RÉSILIENCE DES ÉCOSYSTÈMES Inversion des Tendances à la Dégradation

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

L OHM «Littoral méditerranéen»

L OHM «Littoral méditerranéen» Séminaire de lancement du Labex DRIIHM Paris, 12 avril 2013 L OHM «Littoral méditerranéen» Un outil de la recherche pour éclairer les défis écologiques et les enjeux sociaux de la maîtrise de l urbanisation

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique

Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Gilles PINAY Président du CRESEB Gestion intégrée de l eau et interactions entre sciences et action publique Retours d expériences Contact : Laurent Grimault laurent.grimault@region-bretagne.fr 02.22.93.98.04

Plus en détail

Plan Loire Grandeur Nature

Plan Loire Grandeur Nature Plan Loire Grandeur Nature 2007/2013 Réunion des Plateformes «Patrimoine» et «Eau, espaces, espèces» éducation/sensibilisation à l environnement mercredi 09 décembre 2009 la Fédération, Élaboration du

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES Charte des PLATEAUX TECHNIQUES L université Blaise Pascal affiche sa volonté de mutualisation de ses équipements scientifiques et sa volonté d ouverture vers son environnement institutionnel et économique.

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

EQUIPEMENT MI-LOURD (DIM et SESAME) APPEL A PROJETS 2012

EQUIPEMENT MI-LOURD (DIM et SESAME) APPEL A PROJETS 2012 EQUIPEMENT MI-LOURD (DIM et SESAME) APPEL A PROJETS 2012 DOSSIER DE CANDIDATURE Le texte et le dossier de candidature au présent appel à projets sont téléchargeables sur : www.iledefrance.fr/appels-a-projets/

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4. Appel à projets - Campagne 2014

Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4. Appel à projets - Campagne 2014 Communauté Académique de Recherche (ARC) ENERGIES ARC 4 Appel à projets - Campagne 2014 La Région Rhône-Alpes a lancé en juillet 2011 la mise en place de huit Communautés de Recherche Académique (ARC)

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche L appel à projets est ouvert du 15 janvier au 16 mars 2015 L'ANRS soutient des projets de recherche dans les domaines suivants :

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR. Réunion du 17 juin 2014

ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR. Réunion du 17 juin 2014 ANALYSE MULTICRITERE PERMETTANT DE JUSTIFIER LE CHOIX DU SITE D IMMERSION A RETENIR Réunion du 17 juin 2014 SOMMAIRE 1- Les enjeux classiques des immersions de sédiments de dragage 2- L analyse des données

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux

CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016. C. Roux CONTRAT TERRITORIAL Du bassin versant de la retenue de Naussac 2012-2016 C. Roux Surface du BV : 576 km² 33 communes 7 900 habitants 743 exploitations agricoles SAU : 36 000 ha 15 000 UGB Activités dominantes

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

SCoTEMS Démarche / Contexte

SCoTEMS Démarche / Contexte SCoTEMS Démarche / Contexte EMS : Communauté de Communes Eure Madrie Seine 23 communes 30 000 habitants 1 Le SCoTEMS Démarche entamée en 2006 Le SCoTa été validé le 28 septembre 2010 Rapport de Présentation

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Préambule Construisons ensemble une relation partenariale : c est la volonté de la Ville largement partagée avec les

Plus en détail

PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010

PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010 Le projet GeDSeT Gestion Durable des Sédiments Transfrontaliers PROGRAMME INTERREG IV FRANCE - WALLONIE - VLAANDEREN 2007-2013 Sous-programme franco-wallon : FW1.1.14 Mons, le 20 mai 2010 680 km de voies

Plus en détail