No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013"

Transcription

1 Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez la recevoir par courrier électronique en communiquant votre adresse électronique à l'afsr No 386 (Octobre 2013) SOMMAIRE * ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013 EN SUEDE * ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * ENERGIE * ENVIRONNEMENT, CLIMAT * MEDECINE, SANTE * TELECOMMUNICATIONS (TIC) * BREVES / PRIX NOBEL 2013 * PUBLICATIONS * AUTRES LIENS ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013 A l'occasion de la 94ème assemblée plénière (25/10) de l'académie royale des sciences de l'ingénieur (IVA), le professeur Björn O. NILSSON a dressé, devant un auditoire d'environ 800 personnes, un tableau des progrès technologiques 2013 en Suède. Le thème de cette année était la «visualisation scientifique». (Source : IVA 25/10) Le rapport annuel d IVA est disponible sur : (en suédois) (en anglais) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * Enseignement de la langue chinoise. Plus d 1,3 milliard de personnes parlent chinois et la Chine est la 2ème puissance économique mondiale aujourd hui. Le Gouvernement, qui souhaite renforcer la position du chinois à l école, va introduire de nouveaux cours à l école à la rentrée 2014/15. Le chinois, basé sur un système de signes, est plus complexe que les autres langues vivantes (LVE) modernes. L Agence de l enseignement (Skolverket) va informer sur les cours futurs et développer le matériel nécessaire. L enseignement suivra le même système de points que les autres LVE modernes. (Source : Utbildningsdept 16/10 )

2 ENERGIE * Déclarations énergétiques. Le Gouvernement a décidé de supprimer l obligation d accréditation, et de la remplacer par l obligation de certification des personnes chargées de remplir les déclarations énergétiques. Les nouvelles règles impliquent que toute personne travaillant avec les déclarations énergétiques doit posséder une compétence spéciale à cet effet. (Source : Näringsdept 10/10 ) ENVIRONNEMENT, CLIMAT * Gestion et utilisation des nanomatériaux. Les connaissances relatives aux nanomatériaux doivent être généralisées. Les nanomatériaux sont importants pour le développement des technologies, et des recherches sont nécessaires. Mais l influence des nanomatériaux sur l homme et l environnement est peu connue et doit être développée si l on veut que la société, les entreprises, les employeurs et le tout un chacun prennent conscience de leur responsabilité sur le plan environnemental. (Source : Miljödept 8/10, M 2012:89, ) Le rapporteur Ethel FORSBERG a remis ses conclusions au ministre de l Environnement, Lena EK. L objectif est d avoir un plan national pour une utilisation sécurisée des nanomatériaux. (Source : Miljödept 8/10 ) * Visibilité des services dans le domaine des systèmes écologiques. Le rapporteur Maria SCHULTZ a remis au ministre de l Environnement, Lena EK, ses conclusions sur l enquête Comment rendre visible la valeur des services écologiques (Synliggöra värdet av ekosystemtjänster). Les conclusions du rapport (SOU 2013:68) comprennent 25 propositions en faveur de l intégration dans les processus de décision, et pour de meilleures connaissances sur les services dans le domaine des systèmes écologiques. Protéger la diversité biologique est une nécessité pour toute la société. Les services environnementaux sont le b.a-ba de l alimentation, de la purification de l eau, du taux d oxygène dans l air et de la fertilité des terres. Il est donc indispensable d avoir une politique sûre dans ce domaine afin de garantir le bien-être des générations futures. (Source : Miljödept 15/10 ; ) * HELCOM & BSAP. HELCOM a organisé le 3/10 à Copenhague une réunion des ministres de l environnement pour discuter des plans d action relatifs au BSAP (Baltic Sea Action Plan). (Source : Miljödept 2/10 ) * Utilisation et émissions de mercure. Lors d une cérémonie à Kumamoto (Japon), une centaine de pays, dont la Suède, ont ratifié la nouvelle convention de Minamata dans le cadre du programme environnemental de l ONU, UNEP, sur l utilisation et les émissions de mercure.

3 (Source : Miljödept 10/10 ) * Réseau Natura Le Gouvernement propose que le site d ARHOLMA-IDÖ (commune de Norrtälje, au nord de Stockholm) soit intégré au réseau européen NATURA (Source : Miljödept 10/10 MEDECINE, SANTE * Nouvelle méthode pour traiter le cancer du sein? Avec cette nouvelle méthode où les tumeurs sont exposées à une chaleur intense (env. 70 degrés), les chercheurs suédois espèrent développer un traitement plus simple que celui utilisé aujourd hui. Le médecin introduit une électrode, en forme d aiguille, au centre de la tumeur et c est cette forte chaleur, obtenue à l aide de l energie électrique, qui tue les cellules cancéreuses. Si le résultat des tests est confirmé, le traitement serait plus simple : une anesthésie locale (et non générale) permettrait à la patiente de rentrer chez elle le jour même au lieu de passer la nuit à l hôpital. Etant donné que les patientes viennent quand les tumeurs sont encore de petite taille, l opération est plus simple et la cicatrice limitée, selon le Dr Lars LÖFGREN, professeur à l hôpital St-Georges (Bröstcentrum, Capio S:t Görans sjukhus) à Stockholm. 55 patientes ont fait l objet de ce traitement et les résultats sont prometteurs. Les chercheurs souhaitent maintenant élargir cette étude afin de pouvoir faire des comparaisons. (Source : Svt 30/09 ) TELECOMMUNICATIONS (TIC) * Résiliation plus courte pour les abonnements de téléphonie mobile. Il sera plus facile et plus rapide de résilier son abonnement de téléphonie mobile ou tout simplement changer d opérateur. En outre, les opérateurs seront tenus d enlever les verrous éventuels (par ex, verrou SIM) gratuitement après la durée d introduction. (Source : Näringsdept 17/10 ) * Alliance for Affordable Internet. La Suède est devenue membre du nouveau réseau Alliance for Affordable Internet. Pendant plusieurs années, le Gouvernement a parlé de l importance d Internet, aussi bien pour le développement du bien-être démocratique et économique des sociétés que pour favoriser les droits de l Homme. En étant membre de ce réseau, le Gouvernement a pour objectif d utiliser cette plate-forme afin de travailler spécialement sur ces questions dans les PEVD. (Source : Utrikesdept 7/10 ) BREVES / PRIX NOBEL 2013 PRIX NOBEL 2013 * Le prix Nobel de médecine 2013 a été décerné aux chercheurs américains James ROTHMAN, Randy SCHEKMAN et à l Allemand Thomas SÜDHOF, " pour leurs découvertes sur le mécanisme de régulation du trafic vésiculaire, un système de transport majeur dans nos cellules ".

4 * Le prix Nobel de physique récompense la recherche du boson de Higgs. En témoignent les lauréats : le Britannique qui a donné son nom au boson, mais aussi le belge François ENGLERT. Le boson de HIGGS est d'ailleurs appelé boson Brout-Englert-Higgs. Son existence a été vérifiée le 4/07/2012 grâce à l'accélérateur de particules du CERN donnant raison aux deux chercheurs qui en avaient théorisé l'existence. * Le prix Nobel de chimie a été décerné à l'austro-américain Martin KARLUS, l'américanobritannique Michael LEVITT et à l Israélo-américain Arieh WARSHEL, spécialistes de la modélisation des réactions chimiques. * Le prix de la Banque de Suède (Riksbanken) à la mémoire d Alfred Nobel a été décerné aux Américains Eugene FAMA, Lars Peter HANSEN et Robert SHILLER. Les trois chercheurs ont reçu le prix pour leurs travaux sur les marchés financiers, et leur analyse empirique des prix des actifs. Les prix leur seront remis par SM Carl XVI Gustaf, Roi de Suède, le 10/12/2013. * Intégration. Le ministère du Travail propose dans un PM (Ds 2013:61) que les nouveaux immigrants, pendant leur période d adaptation ne pourront pas refuser sauf raison valable l emploi proposé s ils ne veulent pas perdre les subventions prévues pour faciliter leur intégration. (Source : Arbetsmarknadsdept 21/10 ) * Archéologie. Les archéologues ont fait des trouvailles importantes et inattendues près des tumuli royaux du Vieil Uppsala. Il s agit de deux rangées pouvant supporter de hauts poteaux en bois qui dateraient des années après J.C. La rangée la plus longue mesure presque 1 km et l autre environ 500 m. L une est orientée nord-sud, et l autre est-ouest, à angle perpendiculaire vers le nord des tumuli. Par ailleurs, les os d animaux, trouvés au pied de quelques poteaux, pourraient témoigner de sacrifices d animaux. (Source : SvD 17/10 ) PUBLICATIONS - Pour vous abonner à la version anglaise du Bulletin Electronique etech France, il suffit de s inscrire sur etech France is the English version of the biweekly newsletter BE France. Subscriptions are free of charge. (Source : ADIT) AUTRES LIENS - Ecole Royale polytechnique, KTH (Stockholm)

5 - KI (Stockholm) - CTH (Göteborg) - MISTRA (Fondation pour la recherche environnementale stratégique) Lettre électronique disponible sur - SSF (Fondation pour la recherche stratégique) - STINT (Fondation pour l'internationalisation de la recherche) Retrouver les archives... Merci de bien vouloir mentionner vos sources si vous réutilisez ces brèves. AFSR Grev Turegatan 14 (1,5tr) SE Stockholm tel +46 (0)

No 389 (Février 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D

No 389 (Février 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez

Plus en détail

No 390. (Mars 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D

No 390. (Mars 2014) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez

Plus en détail

Bulletin Ambassade de Belgique

Bulletin Ambassade de Belgique N 7 Décembre 2013 Stockholm Message de l Ambassadeur C est avec grand plaisir que je m adresse à vous à la veille des vacances de Noël. Je suis arrivée en Suède à la mi-septembre et j ai présenté mes lettres

Plus en détail

Conférences sur le LMD et l Assurance Qualité

Conférences sur le LMD et l Assurance Qualité Le mot du Recteur U ne montée en puissance depuis ces deux dernières années ont métamorphosé l université de Bouira non seulement au niveau de la visibilité mais aussi et surtout au niveau du fondement

Plus en détail

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011

ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE. CCFS Programme 28/06/2011 2011 ÉCO CONSTRUCTION SUÈDE CCFS Programme 28/06/2011 «Éco construction, éco matériaux et performance énergétique pour les bâtiments de demain». 28 au 29 SEPTEMBRE 2011 Construire autrement le défi constant

Plus en détail

Etat des lieux des coopérations entre l Allemagne et la Chine

Etat des lieux des coopérations entre l Allemagne et la Chine AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE POUR LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE Berlin, le 11 avril 2012 Rédacteur : Claire Cécillon Chargée de mission Médecine, Santé SST/CC/12-039 Etat des lieux des coopérations

Plus en détail

Formation Doctorale à Aix-Marseille Université Rôle et Fonctionnement des Ecoles Doctorales

Formation Doctorale à Aix-Marseille Université Rôle et Fonctionnement des Ecoles Doctorales Formation Doctorale à Aix-Marseille Université Rôle et Fonctionnement des Ecoles Doctorales Mossadek Talby Directeur de l Ecole Doctorale 352 Physique et Sciences de la Matière Journée de rentrée de l

Plus en détail

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG)

Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) Compte rendu d activité 2007 sur la loi sur les énergies renouvelables (EEG) conformément à l article 20 de la loi EEG - Projet du BMU - Résumé 5.7.2007 1 Résumé du projet du BMU de compte rendu d activité

Plus en détail

LE CIRC CLASSE LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES DE RADIOFREQUENCES COMME CANCÉROGÈNES POSSIBLES POUR LES HUMAINS

LE CIRC CLASSE LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES DE RADIOFREQUENCES COMME CANCÉROGÈNES POSSIBLES POUR LES HUMAINS Centre International de Recherche contre le Cancer Organisation de la Santé Mondiale COMMUNIQUÉ DE PRESSE N 2 0 8 31 mai 2011 LE CIRC CLASSE LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES DE RADIOFREQUENCES COMME CANCÉROGÈNES

Plus en détail

Accessibilité financière et géographique aux soins : l expérience de nos partenaires étrangers

Accessibilité financière et géographique aux soins : l expérience de nos partenaires étrangers Page1 Accessibilité financière et géographique aux soins : l expérience de nos partenaires étrangers Ref : 2013-101 Ministère des affaires sociales et de la santé, DAEI, Paris, 28 juin 2013 Cyril Cosme,

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV 63((&+ 3KLOLSSH%XVTXLQ Commissaire européen chargé de la Recherche 9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV Conférence "Production durable : le rôle des nanotechnologies" &RSHQKDJXHRFWREUH

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire

Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire Le Groupe La Poste, une grande entreprise publique pour le développement du territoire LE GROUPE LA POSTE Deux actionnaires publics L État (77,1 %) La Caisse des Dépôts (22,9 %) Quatre missions de service

Plus en détail

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL Devenir Partenaire du 5 ème Symposium International WETPOL WETPOL 2013, un évènement international - 2 - Dossier de partenariat : Page Pourquoi sponsoriser WETPOL 2013? 3 Un évènement novateur de dimension

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

l espoir et la vie plus forts que le cancer

l espoir et la vie plus forts que le cancer l espoir et la vie plus forts que le cancer Chaque jour, 1 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en France. Grâce aux progrès de la médecine, ce véritable fléau n est plus perçu comme une fatalité

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève considérant:

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève considérant: Secrétariat du Grand Conseil M 1680 Proposition présentée par les députés: M mes et MM. Guillaume Barazzone, Anne-Marie von Arx-Vernon, Béatrice Hirsch-Aellen, Véronique Schmied, Guy Mettan, Luc Barthassat,

Plus en détail

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE 30 juin 2014 Cette note présente le bilan des discussions du groupe

Plus en détail

Plateforme européenne de coopération entre clusters CLUSTER TOUR EN SUÈDE CONSTRUCTION DURABLE. 11-13 mai 2011 PROGRAMME PRÉLIMINAIRE

Plateforme européenne de coopération entre clusters CLUSTER TOUR EN SUÈDE CONSTRUCTION DURABLE. 11-13 mai 2011 PROGRAMME PRÉLIMINAIRE Plateforme européenne de coopération entre clusters CLUSTER TOUR EN SUÈDE CONSTRUCTION DURABLE 11-13 mai 2011 PROGRAMME PRÉLIMINAIRE Objectifs du Cluster Tour 3 principaux objectifs 1. Objectif Business

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale

La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale La politique en faveur des modes actifs à Nantes Métropole Enjeux et impacts en matière de santé environnementale Nantes Métropole 1. Le vélo, la marche, bon pour la santé? 2. Les stratégies d'apaisement

Plus en détail

Prix des Femmes Marjolaine

Prix des Femmes Marjolaine Règlement Prix des Femmes Marjolaine Femmes, agriculture et alimentation pour le climat Article 1 : Objet des Prix 1.1 Contexte Dans le cadre de son programme «Alimentation durable et responsable», l association

Plus en détail

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p.

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p. N ATTENDEZ PLUS POUR VOUS INSCRIRE! Le nombre de places est limité à 50! Le dossier de candidature doit être transmis avant le 5 février 2010 à l adresse suivante : La formation p. 2 Les doctorants témoignent

Plus en détail

Pollution : un problème globale. Qu est-ce que la pollution de l air? C est les particules qui et biologiques et

Pollution : un problème globale. Qu est-ce que la pollution de l air? C est les particules qui et biologiques et Hannah Donnelly FR 202 5 Mai 2014 Pollution : un problème globale Qu est-ce que la pollution de l air? C est les particules qui et biologiques et artificielles dans l air. Les types des particules qui

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse r Orlando, le 2 juin 2009 Roche-EDIFICE : de nouvelles données publiées dans le cadre du congrès de l ASCO confirment l intérêt d un programme structuré de dépistage systématique dans

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative Grenelle de l environnement Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative 1. Projet de loi Grenelle 1 Le Groupe Chambres d agriculture propose, concernant le projet de loi Grenelle

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie»

Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie» Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie» Dr. Philippe LAMBERT Institut Jean Lamour / C Nano Grand Est philippe.lambert@univ-lorraine.fr

Plus en détail

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises

L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises L Institut de l entreprise encourage les entreprises à participer au financement des universités et de la recherche françaises Paris, le 5 octobre 2011 L Institut de l entreprise publie un rapport sur

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-426 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF @BCL@880B0A78.doc 07/06/2012 4 CP 12-426 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP 12-426 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION

Plus en détail

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle

De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le 29 octobre 2015 De nouvelles chaudières sur la plateforme de Balan : conjuguer environnement et performance industrielle Le site KEM ONE de Balan a installé deux nouvelles chaudières de production de

Plus en détail

La dépense de R&D en quelques chiffres clé

La dépense de R&D en quelques chiffres clé La dépense de R&D en quelques chiffres clé avec un éclairage particulier sur le secteur énergétique par Nathalie POPIOLEK* L investissement dans la connaissance n est pas un budget prioritaire pour les

Plus en détail

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #7 JANVIER 2014 de Mutex VŒUX Les équipes de Mutex et de ses mutuelles partenaires, vous adressent ainsi qu à vos familles et vos amis,

Plus en détail

Environnement et santé: pour une meilleure prévention des risques sanitaires liés à l'environnement

Environnement et santé: pour une meilleure prévention des risques sanitaires liés à l'environnement Strasbourg, le 26 mars 2009 AP/CAT (2009) 12 ACCORD EUROPEEN ET MEDITERRANEEN SUR LES RISQUES MAJEURS (EUR-OPA) RECOMMANDATION 1863 (2009) DE L ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE Environnement et santé: pour une

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2012

APPEL A PROJETS 2012 APPEL A PROJETS 2012 Mesure 1 Projets de recherche dans le domaine de la physique, des mathématiques ou des sciences de l ingénieur appliqués au Cancer Cet appel à projets est organisé conjointement par

Plus en détail

Décision 27/12 : Gestion des produits chimiques et des déchets

Décision 27/12 : Gestion des produits chimiques et des déchets VIII Biodiversité et services écosystémiques 1. Prend note des efforts consentis par les Parties à la Convention sur la diversité biologique, comme souligné par la Conférence des Parties à la Convention

Plus en détail

LA REVISION DE LA LEGISLATION PHARMACEUTIQUE DOCUMENT DE DISCUSSION COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES

LA REVISION DE LA LEGISLATION PHARMACEUTIQUE DOCUMENT DE DISCUSSION COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES Marché unique, environnement législatif, législation verticale Produits pharmaceutiques et cosmétiques Bruxelles, le 22 janvier 2001 F4 LA REVISION

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Benoist APPARU présentent 6 mesures pour améliorer le Diagnostic de Performance

Plus en détail

PRESENTATION ET DEBAT

PRESENTATION ET DEBAT Réchauffement Climatique Mairie de MASSY Agenda 21 PRESENTATION ET DEBAT Gaël CALLENS Est-ce que la terre chauffe vraiment? Les Constats Depuis 1950, la terre s est réchauffée de 0,9 C, passant de 14 C

Plus en détail

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Dr. HUANG Cheng, ingénieur sénior, Académie des sciences de l'environnement de Shanghai Le brouillard de

Plus en détail

Je donne de l espoir. Aidez-nous. Grâce aux dons, la médecine de l avenir, c est presque maintenant. à construire le Centre. d excellence en thérapie

Je donne de l espoir. Aidez-nous. Grâce aux dons, la médecine de l avenir, c est presque maintenant. à construire le Centre. d excellence en thérapie ref s hôpitaux au Canada spitalisations et 16 614 née, 5 500 employés et es soins à un bassin de 8 000 personnes, dont parmi les plus vastes et de générale oncologie à la pédiatrie. viennent de partout

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

Proposition de résolution pour une politique globale et intégrée de prévention et de traitement du cancer.

Proposition de résolution pour une politique globale et intégrée de prévention et de traitement du cancer. Proposition de résolution pour une politique globale et intégrée de prévention et de traitement du cancer. Développements : Nous sommes confrontés à une augmentation permanente du nombre de cancers. Les

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

www.carrefour-predit4.org Pré-programme CARREFOUR DU PREDIT 7 et 8 octobre 2013 Palais Brongniart Paris

www.carrefour-predit4.org Pré-programme CARREFOUR DU PREDIT 7 et 8 octobre 2013 Palais Brongniart Paris www.carrefour-predit4.org Pré-programme CARREFOUR DU PREDIT 7 et 8 octobre 2013 Palais Brongniart Paris Eco-adaptation et compétitivité Le Predit est une plate-forme interministérielle en charge de fédérer

Plus en détail

2. La catégorie linguistique choisie a directement des implications sur la langue utilisée dans le travail à introduire;

2. La catégorie linguistique choisie a directement des implications sur la langue utilisée dans le travail à introduire; Règlement du concours EUSTORY Objectif EUSTORY est un concours d'histoire, organisé par BELvue sous la surveillance de la Fondation Roi Baudouin. Il veut encourager les jeunes de tous les types d'enseignement

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

Contribution climat-énergie

Contribution climat-énergie Contribution climat-énergie La comprendre, c'est l'adopter Pourquoi a-t-elle un rôle essentiel dans la protection du climat? En quoi êtes vous concerné? Est-ce une Contrainte ou une opportunité? 6 pages

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

LOI A RISQUE POUR LA SANTE

LOI A RISQUE POUR LA SANTE LOI A RISQUE POUR LA SANTE SANTELe projet de loi de santé de Marisol Touraine, soumis au vote des députés ce 14 avril, cache des dispositions dangereuses pour notre système de santé derrière un ensemble

Plus en détail

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil.

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil. LES CONFÉRENCES Le pré-programme VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN 28-30 MAI 2013 Paris - Porte de Versailles - Pavillon 1 inscription en ligne sur www.sphconseil.fr inscription en ligne sur www.sphconseil.fr Une

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

L Assurance Qualité Interne en Allemagne. L exemple de l Université de Duisburg-Essen.

L Assurance Qualité Interne en Allemagne. L exemple de l Université de Duisburg-Essen. L Assurance Qualité Interne en Allemagne. L exemple de l Université de Duisburg-Essen. Conférence DAAD/CAMES/UNESCO 13 au 15 Novembre 2014, à Dakar au Sénégal Dr. Solveig Randhahn Centre pour le développement

Plus en détail

Des compétences au service de l efficacité

Des compétences au service de l efficacité Des compétences au service de l efficacité «De fait, le monde connaît aujourd hui une crise systémique globale déclenchée par le déséquilibre profond entre la sphère financière et l économie réelle, outre

Plus en détail

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Le Plan Bâtiment Durable La minute de pub 3 Changements climatiques : ordre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2014-1101

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2014-1101 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2014-1101 12 - Exercice 2014 - Budget annexe des forêts communales - Affectation des résultats de l exercice 2013 en application de la nomenclature M14 Mme l

Plus en détail

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 Genève, le 26 septembre 2007 Communiqué de presse La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 La Clinique Générale-Beaulieu (CGB)

Plus en détail

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux Employee Privilege Programme Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux De substantielles économies sur la facture GSM de toute la famille Un contrat exclusif dont vous profitez en famille Votre

Plus en détail

La génomique marque-t-elle l avènement de la médecine personnalisée?

La génomique marque-t-elle l avènement de la médecine personnalisée? Décembre 2010. Volume 3, numéro 2 La génomique marque-t-elle l avènement de la médecine personnalisée? L annonce de la fin du Projet du génome humain, complété et publié il y a 10 ans, avait soulevé à

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS

LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS Les stages LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS jours : et décembre 0 Tarif 00 HT Mots clés : Réglementation - Tests toxicologiques - Bases de données Cette formation

Plus en détail

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada

«Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Newsletter n 2 «Shining examples» : des exemples à suivre la Casa Municipal Do Ambiente, Almada Prix «Towards Class A» Editorial La Towards Class A newsletter électronique vous informera sur les activités

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

FAIRE CONNAÎTRE LE RÉSEAU

FAIRE CONNAÎTRE LE RÉSEAU LETTRE D'INFORMATION OCTOBRE 2009 RefERE - Courriel : refere@uqam.ca Internet : www.refere.uqam.ca Cette lettre est envoyée à 157 personnes Bonjour, Bon début d automne pour l hémisphère nord! Bon printemps

Plus en détail

Cycle Risques, assurances, responsabilités 2008-2009. Bonne foi et assurance

Cycle Risques, assurances, responsabilités 2008-2009. Bonne foi et assurance Cycle Risques, assurances, responsabilités 2008-2009 Bonne foi et assurance Cour de Cassation Paris 19 juin 2008 Conséquences pour l'industrie de l'assurance des restrictions d'information concernant le

Plus en détail

Faire entrer l école dans l ère du numérique

Faire entrer l école dans l ère du numérique Thème/ titre «Faire entrer l école dans l ère du numérique». Oui mais est-ce bien pour la planète? Du papier ou du numérique utilisés au collège, lequel a le plus d impact sur l environnement, lequel est

Plus en détail

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux

Employee Privilege Programme. Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux Employee Privilege Programme Téléphonez et surfez à des tarifs super avantageux De substantielles économies sur la facture GSM de toute la famille Un contrat exclusif dont vous profitez en famille Votre

Plus en détail

Je donne pour qu on trouve

Je donne pour qu on trouve Je donne pour qu on trouve En donnant, vous avez le pouvoir de faire progresser la recherche et les soins aux patients. Aidez-nous à atteindre l objectif de la première campagne de financement sur le myélome

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse.

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse. Règlement de l école Conditions générales d utilisation de www.retrouvetaclasse.ch 1 Généralités 1.1 www.retrouvetaclasse.ch est une plate-forme Internet pour retrouver des anciens copains et copines d

Plus en détail

SALON CIEPEC : Le premier grand salon international chinois dédié aux industries de la protection de l environnement.

SALON CIEPEC : Le premier grand salon international chinois dédié aux industries de la protection de l environnement. Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne en Chine, SALON CIEPEC Pékin Du 9 au 12 juin 2015 ADVANCITY Paris Region en partenariat avec Business

Plus en détail

Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence"

Séminaire LCSQA Épisodes de pollution et mesures d urgence Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence" Jeudi 22 mai 2014 Messages sanitaires Marie FIORI (chargée du dossier Qualité de l air extérieur) Sous-direction de la Prévention des risques

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Avril 2006. La Royal Society

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Avril 2006. La Royal Society Service Science et Technologie Avril 2006 La Royal Society Spécial Avril 2006 La Royal Society La Royal Society, qui s apprête à fêter ses 350 ans d existence en 2010, est la plus ancienne académie des

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04

NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04 NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04 Bienvenue, La newsletter Public Sector Information vise à informer tous les acteurs du projet de l évolution de celui-ci. Donnez-nous votre avis et envoyez-nous

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

Avec Cisco Suisse en live à la conférence COP15

Avec Cisco Suisse en live à la conférence COP15 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Agence RP de Cisco (Switzerland) Prime, Gregor Ingold Staffelstrasse 12 8045 Zurich Téléphone +41 44 287 36 40 Télécopie +41 44 287 36 99 Mail cisco@prime.ch www.prime.ch Avec Cisco

Plus en détail

Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile. Décembre 2013

Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile. Décembre 2013 Baromètre Satisfaction des Utilisateurs des Solutions de Paiement sur Facture Mobile Décembre 2013 Qui sont-ils? Sont-ils satisfaits? Sont-ils conscients du caractère payant de leurs achats? Insatisfaits,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ DE LA FONDATION LA SANTÉ SUR INTERNET (HEALTH ON THE NET)

RAPPORT D ACTIVITÉ DE LA FONDATION LA SANTÉ SUR INTERNET (HEALTH ON THE NET) RAPPORT D ACTIVITÉ DE LA FONDATION LA SANTÉ SUR INTERNET (HEALTH ON THE NET) ANNÉE : 2008 Activités 2005 2008 création Août 2008 mise à jour 2 juin 2009 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ACTIVITES ET RESULTATS...

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Prix 2014 du meilleur ouvrage d économie de l énergie

COMMUNIQUE DE PRESSE. Prix 2014 du meilleur ouvrage d économie de l énergie Paris, le 25 novembre 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Prix 2014 du meilleur ouvrage d économie de l énergie L Association des économistes de l énergie (AEE) distingue Mathieu Bordigoni, pour «Energie et industrie

Plus en détail

Portrait de la Suède, Dont la politique économique et sociale est célèbre sous le nom de "méthode suédoise". (d'après "le Dessous des Cartes" octobre

Portrait de la Suède, Dont la politique économique et sociale est célèbre sous le nom de méthode suédoise. (d'après le Dessous des Cartes octobre Portrait de la Suède, Dont la politique économique et sociale est célèbre sous le nom de "méthode suédoise". (d'après "le Dessous des Cartes" octobre 2009) Un pays riche en ressources La Suède est au nord

Plus en détail

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite Plan de commandite 21 mars 2014 Centre des congrès de Québec Serez-vous de l expérience? C est au Centre des congrès de Québec que se déroulera, le 21 mars 2014, la 20e édition du Bal des Grands Romantiques.

Plus en détail

Questionnaire. Présentation

Questionnaire. Présentation Document de travail : version 7 Questionnaire La dernière réunion du bureau de la Confrasie (avril 215) a été l'occasion de définir certains axes du plan d'action 215-217 de la Conférence régionale Compte

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS

LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS Les stages LA TOXICOLOGIE : IMPORTANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX PRODUITS jours : er et décembre 05 Tarif 800 HT Mots clés : Réglementation - Tests toxicologiques - Bases de données Cette formation

Plus en détail

Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse

Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse Mon Carnet de Santé Numérique International Parce que la vie est précieuse 1 / 31 Un constat alarmant DES CHIFFRES QUI PARLENT D EUX MÊMES 15 M de consultations d urgences / an en France Comment faire

Plus en détail