No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "No 386 (Octobre 2013) ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013"

Transcription

1 Lettre électronique éditée par l'association franco-suédoise pour la Recherche (AFSR) en collaboration avec le Service de Coopération et d'action Culturelle près l'ambassade de France en Suède. Vous pouvez la recevoir par courrier électronique en communiquant votre adresse électronique à l'afsr No 386 (Octobre 2013) SOMMAIRE * ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013 EN SUEDE * ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * ENERGIE * ENVIRONNEMENT, CLIMAT * MEDECINE, SANTE * TELECOMMUNICATIONS (TIC) * BREVES / PRIX NOBEL 2013 * PUBLICATIONS * AUTRES LIENS ANNEE TECHNOLOGIQUE 2013 A l'occasion de la 94ème assemblée plénière (25/10) de l'académie royale des sciences de l'ingénieur (IVA), le professeur Björn O. NILSSON a dressé, devant un auditoire d'environ 800 personnes, un tableau des progrès technologiques 2013 en Suède. Le thème de cette année était la «visualisation scientifique». (Source : IVA 25/10) Le rapport annuel d IVA est disponible sur : (en suédois) (en anglais) ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, EDUCATION, R&D * Enseignement de la langue chinoise. Plus d 1,3 milliard de personnes parlent chinois et la Chine est la 2ème puissance économique mondiale aujourd hui. Le Gouvernement, qui souhaite renforcer la position du chinois à l école, va introduire de nouveaux cours à l école à la rentrée 2014/15. Le chinois, basé sur un système de signes, est plus complexe que les autres langues vivantes (LVE) modernes. L Agence de l enseignement (Skolverket) va informer sur les cours futurs et développer le matériel nécessaire. L enseignement suivra le même système de points que les autres LVE modernes. (Source : Utbildningsdept 16/10 )

2 ENERGIE * Déclarations énergétiques. Le Gouvernement a décidé de supprimer l obligation d accréditation, et de la remplacer par l obligation de certification des personnes chargées de remplir les déclarations énergétiques. Les nouvelles règles impliquent que toute personne travaillant avec les déclarations énergétiques doit posséder une compétence spéciale à cet effet. (Source : Näringsdept 10/10 ) ENVIRONNEMENT, CLIMAT * Gestion et utilisation des nanomatériaux. Les connaissances relatives aux nanomatériaux doivent être généralisées. Les nanomatériaux sont importants pour le développement des technologies, et des recherches sont nécessaires. Mais l influence des nanomatériaux sur l homme et l environnement est peu connue et doit être développée si l on veut que la société, les entreprises, les employeurs et le tout un chacun prennent conscience de leur responsabilité sur le plan environnemental. (Source : Miljödept 8/10, M 2012:89, ) Le rapporteur Ethel FORSBERG a remis ses conclusions au ministre de l Environnement, Lena EK. L objectif est d avoir un plan national pour une utilisation sécurisée des nanomatériaux. (Source : Miljödept 8/10 ) * Visibilité des services dans le domaine des systèmes écologiques. Le rapporteur Maria SCHULTZ a remis au ministre de l Environnement, Lena EK, ses conclusions sur l enquête Comment rendre visible la valeur des services écologiques (Synliggöra värdet av ekosystemtjänster). Les conclusions du rapport (SOU 2013:68) comprennent 25 propositions en faveur de l intégration dans les processus de décision, et pour de meilleures connaissances sur les services dans le domaine des systèmes écologiques. Protéger la diversité biologique est une nécessité pour toute la société. Les services environnementaux sont le b.a-ba de l alimentation, de la purification de l eau, du taux d oxygène dans l air et de la fertilité des terres. Il est donc indispensable d avoir une politique sûre dans ce domaine afin de garantir le bien-être des générations futures. (Source : Miljödept 15/10 ; ) * HELCOM & BSAP. HELCOM a organisé le 3/10 à Copenhague une réunion des ministres de l environnement pour discuter des plans d action relatifs au BSAP (Baltic Sea Action Plan). (Source : Miljödept 2/10 ) * Utilisation et émissions de mercure. Lors d une cérémonie à Kumamoto (Japon), une centaine de pays, dont la Suède, ont ratifié la nouvelle convention de Minamata dans le cadre du programme environnemental de l ONU, UNEP, sur l utilisation et les émissions de mercure.

3 (Source : Miljödept 10/10 ) * Réseau Natura Le Gouvernement propose que le site d ARHOLMA-IDÖ (commune de Norrtälje, au nord de Stockholm) soit intégré au réseau européen NATURA (Source : Miljödept 10/10 MEDECINE, SANTE * Nouvelle méthode pour traiter le cancer du sein? Avec cette nouvelle méthode où les tumeurs sont exposées à une chaleur intense (env. 70 degrés), les chercheurs suédois espèrent développer un traitement plus simple que celui utilisé aujourd hui. Le médecin introduit une électrode, en forme d aiguille, au centre de la tumeur et c est cette forte chaleur, obtenue à l aide de l energie électrique, qui tue les cellules cancéreuses. Si le résultat des tests est confirmé, le traitement serait plus simple : une anesthésie locale (et non générale) permettrait à la patiente de rentrer chez elle le jour même au lieu de passer la nuit à l hôpital. Etant donné que les patientes viennent quand les tumeurs sont encore de petite taille, l opération est plus simple et la cicatrice limitée, selon le Dr Lars LÖFGREN, professeur à l hôpital St-Georges (Bröstcentrum, Capio S:t Görans sjukhus) à Stockholm. 55 patientes ont fait l objet de ce traitement et les résultats sont prometteurs. Les chercheurs souhaitent maintenant élargir cette étude afin de pouvoir faire des comparaisons. (Source : Svt 30/09 ) TELECOMMUNICATIONS (TIC) * Résiliation plus courte pour les abonnements de téléphonie mobile. Il sera plus facile et plus rapide de résilier son abonnement de téléphonie mobile ou tout simplement changer d opérateur. En outre, les opérateurs seront tenus d enlever les verrous éventuels (par ex, verrou SIM) gratuitement après la durée d introduction. (Source : Näringsdept 17/10 ) * Alliance for Affordable Internet. La Suède est devenue membre du nouveau réseau Alliance for Affordable Internet. Pendant plusieurs années, le Gouvernement a parlé de l importance d Internet, aussi bien pour le développement du bien-être démocratique et économique des sociétés que pour favoriser les droits de l Homme. En étant membre de ce réseau, le Gouvernement a pour objectif d utiliser cette plate-forme afin de travailler spécialement sur ces questions dans les PEVD. (Source : Utrikesdept 7/10 ) BREVES / PRIX NOBEL 2013 PRIX NOBEL 2013 * Le prix Nobel de médecine 2013 a été décerné aux chercheurs américains James ROTHMAN, Randy SCHEKMAN et à l Allemand Thomas SÜDHOF, " pour leurs découvertes sur le mécanisme de régulation du trafic vésiculaire, un système de transport majeur dans nos cellules ".

4 * Le prix Nobel de physique récompense la recherche du boson de Higgs. En témoignent les lauréats : le Britannique qui a donné son nom au boson, mais aussi le belge François ENGLERT. Le boson de HIGGS est d'ailleurs appelé boson Brout-Englert-Higgs. Son existence a été vérifiée le 4/07/2012 grâce à l'accélérateur de particules du CERN donnant raison aux deux chercheurs qui en avaient théorisé l'existence. * Le prix Nobel de chimie a été décerné à l'austro-américain Martin KARLUS, l'américanobritannique Michael LEVITT et à l Israélo-américain Arieh WARSHEL, spécialistes de la modélisation des réactions chimiques. * Le prix de la Banque de Suède (Riksbanken) à la mémoire d Alfred Nobel a été décerné aux Américains Eugene FAMA, Lars Peter HANSEN et Robert SHILLER. Les trois chercheurs ont reçu le prix pour leurs travaux sur les marchés financiers, et leur analyse empirique des prix des actifs. Les prix leur seront remis par SM Carl XVI Gustaf, Roi de Suède, le 10/12/2013. * Intégration. Le ministère du Travail propose dans un PM (Ds 2013:61) que les nouveaux immigrants, pendant leur période d adaptation ne pourront pas refuser sauf raison valable l emploi proposé s ils ne veulent pas perdre les subventions prévues pour faciliter leur intégration. (Source : Arbetsmarknadsdept 21/10 ) * Archéologie. Les archéologues ont fait des trouvailles importantes et inattendues près des tumuli royaux du Vieil Uppsala. Il s agit de deux rangées pouvant supporter de hauts poteaux en bois qui dateraient des années après J.C. La rangée la plus longue mesure presque 1 km et l autre environ 500 m. L une est orientée nord-sud, et l autre est-ouest, à angle perpendiculaire vers le nord des tumuli. Par ailleurs, les os d animaux, trouvés au pied de quelques poteaux, pourraient témoigner de sacrifices d animaux. (Source : SvD 17/10 ) PUBLICATIONS - Pour vous abonner à la version anglaise du Bulletin Electronique etech France, il suffit de s inscrire sur etech France is the English version of the biweekly newsletter BE France. Subscriptions are free of charge. (Source : ADIT) AUTRES LIENS - Ecole Royale polytechnique, KTH (Stockholm)

5 - KI (Stockholm) - CTH (Göteborg) - MISTRA (Fondation pour la recherche environnementale stratégique) Lettre électronique disponible sur - SSF (Fondation pour la recherche stratégique) - STINT (Fondation pour l'internationalisation de la recherche) Retrouver les archives... Merci de bien vouloir mentionner vos sources si vous réutilisez ces brèves. AFSR Grev Turegatan 14 (1,5tr) SE Stockholm tel +46 (0)

Conférences sur le LMD et l Assurance Qualité

Conférences sur le LMD et l Assurance Qualité Le mot du Recteur U ne montée en puissance depuis ces deux dernières années ont métamorphosé l université de Bouira non seulement au niveau de la visibilité mais aussi et surtout au niveau du fondement

Plus en détail

"Les médecins seront les infirmières de 2030"

Les médecins seront les infirmières de 2030 RECHERCHE par Laure Martin le 25-09-2014 38 RÉACTION(S) "Les médecins seront les infirmières de 2030" Afficher sur plusieurs pages Chirurgien-urologue et neurobiologiste de formation, le Dr Laurent Alexandre

Plus en détail

La publication, au second

La publication, au second Les entreprises industrielles françaises de plus en plus impliquées dans les NTIC Malgré l adoption accélérée des différents outils des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC)

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014

L assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Thomas Rousseau 12 juin 2014 L assurance soins de santé en Belgique : une introduction Thomas Rousseau 12 juin 2014 Introduction L assurance maladie obligatoire L assurance soins de santé L assurance indemnités (maladie, accident,

Plus en détail

2.ÖKOBUSINESSPLAN : METTRE EN ŒUVRE DES MESURES ENVIRONNEMENTALES ET RÉDUIRE SES COÛTS D EXPLOITATION

2.ÖKOBUSINESSPLAN : METTRE EN ŒUVRE DES MESURES ENVIRONNEMENTALES ET RÉDUIRE SES COÛTS D EXPLOITATION ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES 2.ÖKOBUSINESSPLAN : METTRE EN ŒUVRE DES MESURES ENVIRONNEMENTALES ET RÉDUIRE SES COÛTS D EXPLOITATION Type

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis Avis n 2010/05-10 relatif à l habilitation de l École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) à délivrer des titres d ingénieur diplômé admis par l état Objet : G : accréditation et admission par l'état

Plus en détail

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p.

La formation p. 2. Les doctorants témoignent p. 3. Le programme 2010 p. 5. Comment candidater? p. 6. Le label Docteur pour l entreprise p. N ATTENDEZ PLUS POUR VOUS INSCRIRE! Le nombre de places est limité à 50! Le dossier de candidature doit être transmis avant le 5 février 2010 à l adresse suivante : La formation p. 2 Les doctorants témoignent

Plus en détail

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL

Devenir Partenaire. du 5 ème Symposium International WETPOL Devenir Partenaire du 5 ème Symposium International WETPOL WETPOL 2013, un évènement international - 2 - Dossier de partenariat : Page Pourquoi sponsoriser WETPOL 2013? 3 Un évènement novateur de dimension

Plus en détail

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir

de Mutex Les Brèves VŒUX À VOTRE SERVICE Partenaires sociaux Une équipe renforcée pour vous servir Les Brèves Lettre d information à destination des Partenaires Sociaux #7 JANVIER 2014 de Mutex VŒUX Les équipes de Mutex et de ses mutuelles partenaires, vous adressent ainsi qu à vos familles et vos amis,

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04

NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04 NEWSLET TER PUBLIC SECTOR INFORMATION 2011-04 Bienvenue, La newsletter Public Sector Information vise à informer tous les acteurs du projet de l évolution de celui-ci. Donnez-nous votre avis et envoyez-nous

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

L entrepreneuriat: principal levier de la croissance. Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE

L entrepreneuriat: principal levier de la croissance. Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE L entrepreneuriat: principal levier de la croissance Mostaganem 28 février 2013 Med Kamel OSMANE MEDAFCO: qui sommes nous? MEDAFCO est un réseau de consulting regroupant des experts algériens de l intérieur

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel;

Vu la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l'égard des traitements de données à caractère personnel; AVIS N 07 / 2003 du 27 février 2003. N. Réf. : 10 / Se / 2003 / 005 / 009 / ACL OBJET : Utilisation des moyens de communication électroniques à des fins de propagande électorale. La Commission de la protection

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

LA REVISION DE LA LEGISLATION PHARMACEUTIQUE DOCUMENT DE DISCUSSION COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES

LA REVISION DE LA LEGISLATION PHARMACEUTIQUE DOCUMENT DE DISCUSSION COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE ENTREPRISES Marché unique, environnement législatif, législation verticale Produits pharmaceutiques et cosmétiques Bruxelles, le 22 janvier 2001 F4 LA REVISION

Plus en détail

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs

PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Efficiency matters. Bienvenue à la réunion d information PUEDA: Encouragement à l efficacité énergétique dans les centres de calcul et les locaux serveurs Lausanne, 5 avril 2012 Parrainage: Financé par:

Plus en détail

DRT6830B - Droit international public avancé Droit international et européen de l'environnement Syllabus 2010

DRT6830B - Droit international public avancé Droit international et européen de l'environnement Syllabus 2010 DRT6830B - Droit international public avancé Droit international et européen de l'environnement Syllabus 2010 Centre d'études et de recherches internationales de l' (CÉRIUM) Lieu Titulaire Coordonnatrice

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 07/10/2014 à 08:46:13 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Questionnaire. Présentation

Questionnaire. Présentation Document de travail : version 7 Questionnaire La dernière réunion du bureau de la Confrasie (avril 215) a été l'occasion de définir certains axes du plan d'action 215-217 de la Conférence régionale Compte

Plus en détail

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite Plan de commandite 21 mars 2014 Centre des congrès de Québec Serez-vous de l expérience? C est au Centre des congrès de Québec que se déroulera, le 21 mars 2014, la 20e édition du Bal des Grands Romantiques.

Plus en détail

Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence"

Séminaire LCSQA Épisodes de pollution et mesures d urgence Séminaire LCSQA "Épisodes de pollution et mesures d urgence" Jeudi 22 mai 2014 Messages sanitaires Marie FIORI (chargée du dossier Qualité de l air extérieur) Sous-direction de la Prévention des risques

Plus en détail

que devez vous savoir avant le 26/09/2015?

que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Réglementation ErP - éco-conception et étiquetage énergétique Réglementation ErP, éco-conception et étiquetage énergétique : que devez vous savoir avant le 26/09/2015? Préparez-vous au mieux à la réglementation

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS 1884/85 Commencement des opérations de la BNS La Banque nationale de Serbie exprime ses remerciements au Département de la

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

Coopération universitaire et scientifique franco-ukrainienne Bulletin d'information n 6 (septembre - octobre 2008)

Coopération universitaire et scientifique franco-ukrainienne Bulletin d'information n 6 (septembre - octobre 2008) Ambassade de France en Ukraine Réseau CampusFrance en Ukraine Service de coopération et d action culturelle / Centre de coopération scientifique et universitaire Coopération universitaire et scientifique

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination

Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination Travailler ensemble : Coopération, Collaboration, Coordination Emmeric DUPONT Comment travailler dans un environnement de plus en plus irrationnel complexe et contraint? 20 ans de la SCM, Paris, 11-12

Plus en détail

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009 COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES Novembre 2009 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 2 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE pour participation au projet franco-allemand «LES JEUNES ECRIVENT L EUROPE» Deutsch-Französisches Jugendwerk Molkenmarkt 1, 10179 Berlin Tel.: 030-288 757-0/ -30 Fax 030-288 757-87

Plus en détail

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014

PEFC Gestion durable des forêts. PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 PEFC Gestion durable des forêts PEFC Belgium asbl Thomas Davreux 26 novembre 2014 1 Agenda Origines de la certification forestière L organisation PEFC Le standard PEFC Certifications PEFC PEFC en Belgique

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI

REPUBLIQUE DU BURUNDI REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES TELECOMMUNICATIONS DE L INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT CABINET DU MINISTRE DISCOURS DE LA MINISTRE DES TELECOMMUNICATIONS, DE L

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Présents Micheline IZBICKI, Jean-Marie BIAU, Bernard CIROUX, Dominique DUCOURANT, Gérard DUPUIS, Hervé DEMORGNY, Philippe FARGEIX, Anne-Sophie LOLLIVIER,

Plus en détail

ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. Mars 2011

ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE. Mars 2011 ESC SAINT-ETIENNE UN TREMPLIN VERS L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Mars 2011 1 SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche d identité 2010-2011 Une Grande Ecole autrement qui travaille son ouverture et ses réseaux

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 2012 : une année de construction très chargée a commencé pour C-Power Ostende le 16 mars 2012 2012 est l année la plus importante pour la construction du parc éolien offshore C-Power

Plus en détail

Tour de France Agir Ensemble. Notice de l atelier gestes professionnels. Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables!

Tour de France Agir Ensemble. Notice de l atelier gestes professionnels. Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables! Tour de France Agir Ensemble Villes, Universités, Écoles, Étudiants, tous éco-responsables! Notice de l atelier gestes professionnels Olivier Herrmann Directeur Associé 06.74.29.99.71 olivier.herrmann@cabinet-latitude.fr

Plus en détail

@pplication Report. La Bibliothèque nationale - Biblioteka Naradowa, Varsovie, Pologne. La Bibliothèque nationale - Biblioteka Naradowa

@pplication Report. La Bibliothèque nationale - Biblioteka Naradowa, Varsovie, Pologne. La Bibliothèque nationale - Biblioteka Naradowa La Bibliothèque nationale - Biblioteka Naradowa La tradition de la Bibliothèque nationale de Pologne remonte jusqu au début du 18 ème siècle. L histoire mouvementée et tragique des livres rassemblés dans

Plus en détail

Association pour le soutien des personnes touchées par les GIST en Suisse

Association pour le soutien des personnes touchées par les GIST en Suisse GIST Groupe Suisse Association pour le soutien des personnes touchées par les GIST en Suisse Statuts 1. Nom et siège Le nom «Association pour le soutien des personnes touchées par les GIST en Suisse» désigne

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L'ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 06/10/2015 à 11:22:17 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L'ATTRIBUTION D'AIDES À

Plus en détail

http://www.content-square.fr

http://www.content-square.fr http://www.content-square.fr Qui sommes-nous? 2 Des récompenses prestigieuses Parmi nos investisseurs de renom + Vainqueur Venture Out New York Technologies + Lauréat Entreprise innovante 2013 de l AFDEL

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Fiches techniques sur le réseautage en ligne

Fiches techniques sur le réseautage en ligne Page 1 sur 8 accueil dossier du mois équipe redactionnelle tous les dossiers accès aux ressources les amis d'e-sens nos liens Réseauter par le web: top ou flop? Février 2008 édito analyse cas pratique

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière.

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière. Mesdames et Messieurs, Je suis particulièrement heureux de prendre part à ce séminaire organisé, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, par

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

à Mulhouse un centre pionnier de recherche médicale

à Mulhouse un centre pionnier de recherche médicale à Mulhouse un centre pionnier de recherche médicale 25 ans de lutte contre les leucémies et l infarctus du myocarde Fondé en 1987 par le Professeur Philippe Hénon et localisé au sein de l Hôpital du Hasenrain

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

LES PRIX NOBEL, LA FINANCE ET L'IMMOBILIER

LES PRIX NOBEL, LA FINANCE ET L'IMMOBILIER LES PRIX NOBEL, LA FINANCE ET L'IMMOBILIER Roland GILLET Professeur à la Sorbonne (Paris 1) ainsi qu à l ULB (Solvay) et à l'emi Expert au niveau international Introduction par Louis-Marie Piron et Serge

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007

La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 Genève, le 26 septembre 2007 Communiqué de presse La chirurgie robotisée en projection 3D: Une première européenne présentée au grand public, à Genève, le 4 octobre 2007 La Clinique Générale-Beaulieu (CGB)

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois «Education européenne - Une année en France» Année scolaire 2016-2017

Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois «Education européenne - Une année en France» Année scolaire 2016-2017 Guide pour les établissements d accueil Programme de mobilité franco-suédois «Education européenne - Une année en France» Année scolaire 2016-2017 1 I. Présentation Le programme «un an en France» existe

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 2 SEPTEMBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Petit aperçu de l ASIP: les services aux actionnaires existant en Suisse

Petit aperçu de l ASIP: les services aux actionnaires existant en Suisse Corporate Governance Agence Suisse (CGAS) En bref: la CGAS, qui est opérationnelle depuis janvier 2006, propose des prestations dans le domaine des recommandations de vote, l exercice des droits de vote

Plus en détail

Railease. ou les avantages du train et de la voiture combinés. B-VN.05 - Marketing & Communication B-VN.07 - Ventes Directes & Externes

Railease. ou les avantages du train et de la voiture combinés. B-VN.05 - Marketing & Communication B-VN.07 - Ventes Directes & Externes Railease ou les avantages du train et de la voiture combinés Railease à la loupe Nouveau concept: Complementarité train ET auto Utilisateurs: Chaque utlisateur d un véhicule de société d une entreprise

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

Le choix des séquences mathématiques et des sciences pour la 4ième et la 5ième secondaire

Le choix des séquences mathématiques et des sciences pour la 4ième et la 5ième secondaire Le choix des séquences mathématiques et des sciences pour la 4ième et la 5ième secondaire Guide de l élève de la 3e secondaire Nom de l élève: Groupe: Ce document a été réalisé par Éric Boisvert, conseiller

Plus en détail

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse.

Les prestations suivantes sont mises à la disposition gratuite des membres Basic par la direction de l école www.retrouvetaclasse. Règlement de l école Conditions générales d utilisation de www.retrouvetaclasse.ch 1 Généralités 1.1 www.retrouvetaclasse.ch est une plate-forme Internet pour retrouver des anciens copains et copines d

Plus en détail

04/02/2014. Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Objet : Madame, Monsieur,

04/02/2014. Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Objet : Madame, Monsieur, 04/02/2014 Réf. : CL/4044 Obj : Candidatures au Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix Madame, Monsieur, J'ai le plaisir d'inviter votre gouvernement à présenter des candidatures au Prix

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

(Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association

(Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association (Cet éditorial est appuyé notamment par Greenpeace Québec et l Association québécoise pour la lutte à la pollution atmosphérique, ainsi que par les médecins experts Dominique Belpomme, Samuel Epstein,

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

Alexander De Croo Vice-Premier ministre et ministre de l Agenda numérique

Alexander De Croo Vice-Premier ministre et ministre de l Agenda numérique Les technologies numériques changent notre économie et notre société à un rythme soutenu. La révolution numérique apporte avec elles de nombreuses opportunités nouvelles et sera dans les prochaines années

Plus en détail

Les champs marqués d un astérisque dans le cadre ci-dessous sont indispensables à la recevabilité de votre demande. PARAMÈTRES DE CONNEXION

Les champs marqués d un astérisque dans le cadre ci-dessous sont indispensables à la recevabilité de votre demande. PARAMÈTRES DE CONNEXION FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION 2015 Bulletin à imprimer et à envoyer, accompagné des documents demandés et votre règlement, à : AFJE 9, rue du Faubourg Poissonnière 75009 PARIS Pour tout renseignement

Plus en détail

PRESENTATION HL CONSEIL

PRESENTATION HL CONSEIL 41/43 rue Aristide Briand 92 300 Levallois Perret Tél. : 01.46.24.33.30 www.hlconseil.fr PRESENTATION HL CONSEIL L Agence de Relations Presse partenaire des acteurs de la santé HL CONSEIL HL Conseil est

Plus en détail

Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006

Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006 Compte rendu de la journée d étude sur la diversité culturelle et la médiation interculturelle dans les hôpitaux du 23 mai 2006 Organisation : Cellule Médiation interculturelle (DG1, SPF Santé publique),

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013

En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013 En collaboration avec LA GESTION DES RISQUES AU SEIN DU SECTEUR PUBLIC LOCAL EN 2013 MARS 2013 INTRODUCTION, METHODOLOGIE Primo France, association dédiée à la gouvernance et à la gestion du risque public,

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Hôpital Royal Victoria Hospital Hôpital général de Montreal General Hospital Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT. accompagnant la

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT. accompagnant la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.10.2012 SWD(2012) 291 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT accompagnant la proposition de règlement du Parlement européen

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche

FILIÈRE «PHYSIQUE» La formation en un coup d œil. Objectifs. Le programme de cours. Les débouchés. La recherche FILIÈRE «PHYSIQUE» Président: Prof. Marc Haelterman marc.haelterman@ulb.ac.be Vice-président : Prof. Pierre-Etienne Labeau pelabeau@ulb.ac.be La formation en un coup d œil Objectifs Former les étudiants

Plus en détail

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Philippe MARTIN, Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le jeudi 6 février 2014 Discours de Philippe MARTIN Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Plus en détail

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR

544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Projet Tempus Go-Univ 544190-TEMPUS-1-2013-1-MA-TEMPUS-SMGR Renforcement de la GOuvernance dans les UNIVersités marocaines à travers la mise en œuvre du Code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages

Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Centre Hospitalier Pontoise Service d Hématologie clinique et Thérapie cellulaire Bâtiment Médico-Chirurgical - 3 ème et 4 ème étages Chef de service : Dr Hugo GONZALEZ Accueil secrétariat 01 30 75 49

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail