Le fœtus et son image

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le fœtus et son image"

Transcription

1 Le fœtus et son image N Beurret Lepori Février 2014 Sion

2 Le fœtus et son image L échographie fœtale est une technique médicale pour visualiser le fœtus dans le ventre de sa mère, en 2D, en Foetus 3D, en 4D. L échographie est proposée, conseillée, mais elle n est pas obligatoire..

3

4 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.

5 But de l échographie Visualiser le contenu de l utérus maternel puis, de façon très systématique et compulsive, de Compter le nombre de fœtus Préciser la vitalité fœtale l âge de la grossesse le bien être foetal son anatomie sa croissance

6 But de l échographie suite Proposer aux futurs parents les examens actuels en imagerie expliquer la stratégie de dépistage des malformations des chromosomes Savoir reconnaître Quand le fœtus est «normal» Quand le fœtus présente une /des anomalies Communiquer avec les parents

7 En Suisse 2 échographies de routine 12SA ou datation, 22SA ou morphologie D autres échographies pour des situations particulières Mère avec maladie et/ou médicaments (HTA, diabète, épilepsie..), infection maternelle, mère avec histoire particulière (toxicomanie, antécédents de perte fœtale ) Grossesses multiples Prélèvements invasifs Suspicion de malformation

8 Contexte de l échographie Routine 2 e avis Doute sur une structure fœtale Demande parentale Demande de certains médecins Prélèvement Suivi de malformation

9 Contexte de l examen Etat émotionnel de la mère/père/couple Éléments perturbateurs Les autres enfants La belle-mère Le natel Le coca cola Conditions d examen: obésité, grossesse multiple

10

11

12

13 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.

14

15

16

17

18

19

20

21

22 3D en mode TUI: tomographie

23

24

25

26

27

28

29 Médecin

30 Anomalie En temps réel, nécessité de réfléchir, dans chaque situation Comment faire Comment dire Quels mots choisir

31 Anomalie Chaque situation est différente, mais Cas «facile» Cas «difficile» Circonstances de l annonce L échographiste doit, vite (dans sa tête), élaborer une stratégie Examens complémentaires Consultations multidisciplinaires

32 Anomalie Cas «facile» Fœtus décédé Malformations connues dans un cadre donné Dépistage positif et signes US de trisomie Récidive d une anomalie Cas «difficile» Toute anomalie dans les examens de routine

33 Anomalie Circonstances de l annonce Âge de grossesse Couple préparé à la mauvaise nouvelle, grossesse multiple, grossesse après PMA, âge maternel Patiente seule ou accompagnée, enfants L échographiste, qui a vu l anomalie, doit Déjà pour lui préciser le diagnostic afin de Se mettre à niveau, mots simples Prendre du temps Expliquer la situation du fœtus Organiser autres investigations, autres consultations

34 Anomalie Attention au choix des mots, à la communication non-verbale Rester neutre, non directif Pouvoir de vie ou de mort Prendre du temps, revoir le couple 1-2 jours après Ré-expliquer

35 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.

36

37 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.

38

39

40

41

42

43

44

45 QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image.

46 Conclusion L échographie Moment privilégié pour entrer en contact avec son futur enfant Les attentes des futurs parents varient Parfois, les médecins se trompent Malformation non vue, pronostic mal évalué L annonce de la mauvaise nouvelle est toujours une épreuve Pour les parents

47 Conclusion L annonce de la mauvaise nouvelle Pas de recettes!! Chaque cas est différent: histoire familiale, situation sociale Du temps est nécessaire Pour expliquer, préciser, organiser les autres investigations, organiser les autres consultations Parfois des moments de silence sont nécessaires De l empathie, être a disposition, savoir répéter (sidération) Importance d une équipe, souvent multidisciplinaire, pour accompagner

48

Quelques messages et points clés.

Quelques messages et points clés. Quelques messages et points clés. 40 On répétera que ce test n est pas un caryotype, que c est un test qui est réalisé à partir d un ADN qui provient de cellules trophoblastiques, donc on s attend dans

Plus en détail

ECHOGRAPHIE FŒTALE DE DEPISTAGE

ECHOGRAPHIE FŒTALE DE DEPISTAGE ECHOGRAPHIE FŒTALE DE DEPISTAGE Les 3 échographies fœtales de dépistage proposées systématiquement en l absence de facteur de risque particulier : ü doivent obéir à une approche standardisée fondée sur

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap

Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap Sylviane Elbe sage-femme de PMI Patricia Vasseur sage-femme coordinatrice Bureau technique de la Protection Maternelle et Périnatalité,

Plus en détail

Comment déterminer la date de début de grossesse? MV Sénat

Comment déterminer la date de début de grossesse? MV Sénat Comment déterminer la date de début de grossesse?. MV Sénat D Subtil Rappel La détermination de la date de début de grossesse (DDG) est essentielle pour un suivi adapté de la grossesse. Rôle pour l appréciation

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Dépistage Prénatal Non Invasif

Dépistage Prénatal Non Invasif Dépistage Prénatal Non Invasif Dr Mélanie JIMENEZ POCQUET Biologiste - Cytogéneticien L ABOcaryo+ L ABO+ - Chambray les Tours Les patientes connectées Les forums La presse Le presse DPNI : pourquoi

Plus en détail

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif.

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif. 1 Normalement, chaque individu a dans chacune de ces cellules 23 paires de chromosomes numérotées de 1 à 22, la 23ème paire étant la paire des chromosomes sexuels. Une des anomalies chromosomiques les

Plus en détail

L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé

L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé L annonce du cancer au sujet âgé hospitalisé Journées Interrégionales d Onco-gériatrie Rhône-Alpes Auvergne M. Nierga, P. Ledieu, M-O Hager, C. Deveuve-Murol Pourquoi parler du cancer du sujet âgé? Le

Plus en détail

Nouvelles modalités s du dépistage de la trisomie 21 en Nouvelle Calédonie

Nouvelles modalités s du dépistage de la trisomie 21 en Nouvelle Calédonie Nouvelles modalités s du dépistage de la trisomie 21 en Nouvelle Calédonie Journée M Dr Xavier BARON Service de Gynécologie cologie-obstétriquetrique CHT Magenta e Médicale de Nouvelle Calédonie 22 Juin

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS

SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS SIX FICHES ATELIER POUR LES PÈRES POUR LES ACCOMPAGNER DANS LES COURS PRÉNATALS Préparées par Raymond Villeneuve Formateur au C.R.E.P. de la C.S.D.M. Animateur au CLSC St Henri Collaboratrice : Linda Mc

Plus en détail

Aide-mémoire. Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments?

Aide-mémoire. Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments? Aide-mémoire Que dit vraiment la loi à propos des bébés-médicaments? Aide-mémoire Faire des bébésmédicaments, c est permis? Au Québec? La sélection d embryons pour faire un bébé-médicament est interdite

Plus en détail

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier GROSSESSE Ne rien oublier 2. Suivi de la grossesse: le calendrier A / LE DEPISTAGE DU RISQUE DE TRISOMIE 21 Introduction: risque de l amniocentese Taux de dépistage Nombre de T21 dépistés Les faux positifs

Plus en détail

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail :

CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : CCNE Avis 120 : Questions éthiques associées au développement des tests génétiques fœtaux sur sang maternel Membres du groupe de travail : Christiane BASSET François BEAUFILS Frédérique DREIFUSS-NETTER

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline

DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline N 327 TITRE DE L ACTIVITÉ : Le futur bébé dans le ventre maternel DISCIPLINES ET DOMAINES D ACTIVITÉ de la discipline - Sciences expérimentales : le fonctionnement du corps humain - Maîtrise de la langue

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

FICHE D EVALUATION ANNUELLE

FICHE D EVALUATION ANNUELLE FICHE D EVALUATION ANNUELLE Objectifs de la fiche d évaluation annuelle L évaluation porte sur le travail accompli par le collaborateur. Elle n est pas un jugement, mais une évaluation, pas sur ce qu il

Plus en détail

L annonce diagnostique

L annonce diagnostique L annonce diagnostique Docteur Jean-Philippe CAMDESSANCHÉ Neurologie C.H.U. Hôpital Nord Saint-Etienne Saint-Etienne CHU Introduction Trop peu de temps consacré durant les études médicales, Mise en adéquation

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage

SOMMAIRE LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS. a) Au regard de l organisation du dépistage SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 LE DÉPISTAGE DES CANCERS DU SEIN ET DU COL DE L UTERUS Pages I - L ASSOCIATION ARCADES... 3 II - SA MISSION... 4 a) Au regard de l organisation du dépistage b) Au regard de la

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale janvier 2010 Pour joindre le service Secrétariat : 02 99 26 59 23 Fax : 02 99 26 59 24 Consultations Du lundi au vendredi

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Laurence Heidet Centre de Référence des Maladies Rénales Héréditaires de l Enfant et de l Adulte. Service de Néphrologie Pédiatrique

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec - Une consultation du Commissaire à la santé et au bien être

Les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec - Une consultation du Commissaire à la santé et au bien être 1 Les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec - Une consultation du Commissaire à la santé et au bien être Présentation d Isabelle Ganache Conférence «éthiquement vôtre», Direction

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT. JFR 2008 Hôpital Robert Debré - Imagerie Pédiatrique

SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT. JFR 2008 Hôpital Robert Debré - Imagerie Pédiatrique SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT NOS PATIENTS Futures mamans : Pelvimétries au terme > 35 SA supportent mal le décubitus dorsal inquiètes Enfants : Nouveaux-

Plus en détail

Management participatif

Management participatif Management participatif Mots clés: Management participatif, management partagé, collaboratif, motivation Partenaires de référence: Hélène Salaün, helene.salaun@businessharmonist.com Hélène de Saint Front,

Plus en détail

JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE

JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE JEU DE ROLE MEDICAMENTS ET GROSSESSE Méthode Jeu de rôles (1 animateur et un expert par groupe) Demander des volontaires. Rappeler que dans un jeu de rôles des acteurs vont jouer une situation sans s'impliquer

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Alberto Bondolfi Université de Lausanne Théologien et éthicien Comité national d éthique

Plus en détail

Module 2. Méthode et communication de vente. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8

Module 2. Méthode et communication de vente. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8 Module 2 Méthode et communication de vente UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7803.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Modules 1 à 8 Module 2 Méthode et communication

Plus en détail

Sommeil en sécurité Les enjeux

Sommeil en sécurité Les enjeux Sommeil en sécurité Les enjeux Aurore Côté md Hôpital de Montréal pour enfants Centre universitaire de santé McGill Objectifs Saisir l origine des recommandations émises par les autorités de la santé.

Plus en détail

Programme détaillé des 40 modules

Programme détaillé des 40 modules Programme détaillé des 40 modules Programme à jour année 2015-2016 Module 1 Ce module est une présentation détaillée de la PACES qui apportera une réponse à toutes les questions que vous pouvez vous poser

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

Information destinée aux patients. Rédiger vos directives anticipées

Information destinée aux patients. Rédiger vos directives anticipées Information destinée aux patients Rédiger vos directives anticipées Un droit inscrit dans la loi Pourquoi cette brochure? Cette brochure a pour objectif de vous expliquer le sens des directives anticipées.

Plus en détail

Le VIH-sida, qu est-ce que c est?

Le VIH-sida, qu est-ce que c est? LES DROITS DE l ENFANT FICHE THÉMATIQUE Le VIH-sida, qu est-ce que c est? UNICEF/ NYHQ2010-2622 / Roger LeMoyne Chaque jour dans le monde, plus de 7 000 nouvelles personnes sont infectées par le VIH, 80

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE

LA PERSONNE DE CONFIANCE Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins du 8 octobre 2010 Dr Irène KAHN-BENSAUDE LA PERSONNE DE CONFIANCE Introduction L article 1111-6 du code de la santé publique,

Plus en détail

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE...

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... Être parent change profondément une vie et constitue l une des plus belles expériences qui soit. Cette grande aventure apporte également d importantes responsabilités,

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Atelier «OPTIMISER SES RECRUTEMENTS» Lundi 2 juin 2014 18h30 21h30

Atelier «OPTIMISER SES RECRUTEMENTS» Lundi 2 juin 2014 18h30 21h30 Atelier «OPTIMISER SES RECRUTEMENTS» Lundi 2 juin 2014 18h30 21h30 Prendre conscience de la préparation en amont du recrutement comme facteur clef de réussite Découvrir les différentes étapes du recrutement

Plus en détail

DATATION de la GROSSESSE

DATATION de la GROSSESSE DATATION de la GROSSESSE Julia BEGLER-FONNIER Maternité CHU CAREMEAU Intérêts Améliorer le pronostic de la grossesse: Déterminer la date d accouchement; Évaluer la croissance fœtale Pouvoir interpréter

Plus en détail

Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois?

Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois? Regroupement pour la Valorisation de la Paternité Les pères sont ils de vrais parents pour l État québécois? Des services aux pères : un espace à créer Une présentation de Raymond Villeneuve Directeur

Plus en détail

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée)

PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) PROJET CONTRACEPTION ET ADOLESCENCE (une journée) 1/Cible : L ensemble des spécialités suivantes peuvent bénéficier de ce programme Gynécologie médicale Gynécologie obstétrique Pédiatrie Médecine générale

Plus en détail

«Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change?

«Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change? «Je suis porteuse d une mutation BRCA.» Qu est ce que cela change? Anne LESUR Parcours sein Mutée, pas mutée??? Situations possibles Au préalable, consultation oncogénétique Histoire familiale Cancer du

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES

BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES BIOPSIE DE TROPHOBLASTE ou PRÉLÈVEMENT DE VILLOSITÉS CHORIALES Le diagnostic prénatal par biopsie de trophoblaste ( 1 ) au premier trimestre de la grossesse est devenu une alternative fréquente aux techniques

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir

Formation soins palliatifs et qualité de vie. Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Introduction La maladie grave = événement traumatisme pour le malade et les proches Bouleversement

Plus en détail

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL M Berland, R Girard, L Ayzac, M Bourjault, N Rat, MH Metzger, R Rudigoz, ML Valdeyron, P

Plus en détail

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn.

Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. Lignes de conduite pour le diagnostic présymptomatique de la Chorée de Huntington par l'analyse d'adn. 1. Il faut donner une information appropriée et actualisée à toute personne qui souhaite un DIAGNOSTIC

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES?

CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? CANCER DU SEIN QUELLES MODALITÉS DE DÉPISTAGE, POUR QUELLES FEMMES? Chaque année, près de 49 000 cas de cancer du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie. Pourtant, détecté

Plus en détail

Progresser et faire progresser son équipe. Coaching individuel Coaching d équipe

Progresser et faire progresser son équipe. Coaching individuel Coaching d équipe Progresser et faire progresser son équipe Coaching individuel Coaching d équipe Un coach personnel, quelle idée! Tout responsable peut être confronté à un moment donné au besoin de se faire aider avant

Plus en détail

PARCOURS EFB - AVOCATS

PARCOURS EFB - AVOCATS PARCOURS EFB - AVOCATS Le dispositif de formation a distance Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Étape 5 Entretien téléphonique individuel de cadrage avec un tuteur Autodiagnostic Amont Formation en ligne

Plus en détail

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr Atelier n 4n Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr rent Docteur Agnès Riché Référente en antibiothérapie, CH Angoulême Docteur Remy Gauzit Anesthesiste Réanimateur, Hôtel Dieu, AP-HP

Plus en détail

Service de conseil-santé par téléphone

Service de conseil-santé par téléphone Service de conseil-santé par téléphone BeneFit PLUS Une aide médicale pour vous, en tout temps Fonctionnement de BeneFit PLUS: procéder correctement en cas de problèmes de santé BeneFit PLUS avec service

Plus en détail

Guide pratique de la communication globale

Guide pratique de la communication globale Guide pratique de la communication globale Optimiser votre communication avec Prétexte 22 rue des magasins 67 000 Strasbourg Tél. 03 88 15 59 60 Fax. 03 88 15 59 61 La communication globale, qu est-ce

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger

Directives anticipées. Conseils pour les rédiger Directives anticipées Conseils pour les rédiger Un droit inscrit dans la loi Quel objectif? Cette brochure a pour objectif de vous expliquer le sens des directives anticipées. Elle vous donne des conseils

Plus en détail

De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014. René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours

De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014. René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014 René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours 1 Historique En 1946, le droit à la formation professionnelle

Plus en détail

Partie abordée. Centre d intérêt 3. Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? L évolution des objets techniques SEQUENCE N 1

Partie abordée. Centre d intérêt 3. Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? L évolution des objets techniques SEQUENCE N 1 Centre d intérêt 3 Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? SEQUENCE N 1 L évolution des modes de chauffages. Partie abordée L évolution des objets techniques Séquence 1 L évolution

Plus en détail

Des services aux pères : un espace à créer Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri

Des services aux pères : un espace à créer Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri Regroupement pour la Valorisation de la Paternité Les pères sont-ils de vrais parents pour l État québécois? Exemple des cours prénataux au CLSC St-Henri Une présentation de Raymond Villeneuve Directeur

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIÉTAIRE. Les étapes à connaitre pour mettre en location et en gestion vos biens. Junot.fr

GUIDE DU PROPRIÉTAIRE. Les étapes à connaitre pour mettre en location et en gestion vos biens. Junot.fr GUIDE DU PROPRIÉTAIRE Les étapes à connaitre pour mettre en location et en gestion vos biens Junot.fr Ce guide détaille les étapes pour mettre en location et en gestion vos biens immobiliers, en toute

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Compétence à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétence à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHAUFFEUR-LIVREUR Il réalise la livraison de produits traiteurs et de marchandises. Que doit-il savoir-faire? Contrôler la conformité des produits livrés Apporter un service de livraison de

Plus en détail

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Février 2013 FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Vous trouverez dans ce document, Une fiche " Éducation des patients à l automesure tensionnelle " (à l attention du pharmacien). 15 feuilles de

Plus en détail

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DE LA GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE 2 Cas clinique 1 Mme Fatima D,2 ième pare,consulte

Plus en détail

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr Année 2015 L I V R E T D E F O R M A T I O N Assistantes Maternelles & Animatrices R.A.M. Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr www.acepp.asso.fr (ACEPP National)

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS)

Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS) Aide à l utilisation du document préparatoire à l attestation de compétences pour les assistants administratifs (EVS) Guide à l usage des directeurs d école Au delà des aspects réglementaires, l entretien

Plus en détail

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ AIM L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ d Inki Sjösten 1 AIM - L entraînement par l objectif mental VUE D ENSEMBLE LA QUALITÉ DE LA RELATION : Une relation

Plus en détail

Avis sur le dépistage du risque de la trisomie 21 foetale à l'aide de tests sanguins chez les femmes enceintes. Rapport.

Avis sur le dépistage du risque de la trisomie 21 foetale à l'aide de tests sanguins chez les femmes enceintes. Rapport. Avis sur le dépistage du risque de la trisomie 21 foetale à l'aide de tests sanguins chez les femmes enceintes. Rapport. N 37-22 juin 1993 Sommaire Avis Rapport Nécessité d'une information médicale préalable

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Interdisciplinarité: défi dans le partage des champs de pratique professionnelle Mme Danielle Boué, présidente Ordre des

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014

Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 Cigarette électronique Recommandations de la HAS 2014 OFT Avis d experts 2014 E-liquide H.A.S. En 2013, en France, aucune cigarette électronique ne dispose d une autorisation de mise sur le marché (AMM)

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014

MATINEE RH CCI 18. 30 octobre 2014 MATINEE RH CCI 18 30 octobre 2014 2 Qu est-ce que c est? Pourquoi le faire? 3 Qu est-ce c est? C est un outil de management et de gestion des ressources humaines C est un moment de dialogue privilégié

Plus en détail