Une définition du terroir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une définition du terroir"

Transcription

1 Une définition du terroir Diaporama réalisé d après la définition du terroir proposée en 2003 par un groupe de travail INRA-INAO

2 Le terroir c est

3 Un espace géographique délimité Zones humides de Camargue, une composante du terroir du Taureau de Camargue Lentille verte du Puy : la géologie mais pas seulement La délimitation fine des AOC de Gironde Le terroir se matérialise par une frontière géographiquement déterminée

4 dans lequel une communauté humaine Les confréries, symbole de solidarité et d histoire de la communauté humaine Manifestation de viticulteurs en 1907 à Nîmes Fête du Fin gras du Mézenc : un moment fort de la vie du plateau C est une communauté humaine qui construit le terroir dans cet espace correspondant à un milieu défini et non l inverse. Cette notion évoque des liens de solidarité organique autour de destins, d identité, d histoires, d élaboration collective de règles partagées et acceptées.

5 .construit au cours de son histoire un savoir collectif de production Vendange en Corse Moulin à huile de noix Huile d olive: la modernisation Le savoir n est pas inné. Il est issu de l accumulation d expériences individuelles et collectives. Il s agit aussi d une histoire en train de se faire, comportant des innovations continues, qui se composent avec les savoir existants.

6 fondé sur un système d interactions entre un milieu physique et biologique, et un ensemble de facteurs humains Caves de Roquefort Vignoble de Lanzarote (Canaries) Le processus d accumulation, qui donne lieu à savoir, est fondé sur un système d interactions Ces interactions comportent des facteurs de milieu (sols, climat, topographie, plantes, animaux, microorganismes ), et mettent aussi en jeu, de manière indissociable, des facteurs humains.

7 Les itinéraires socio-techniques ainsi mis en jeu Le Comté : du troupeau à l affinage La notion d itinéraire implique une succession d interventions délibérées qui mettent en jeu des savoirs spécifiques. Ces interventions sont qualifiées de «socio-techniques», en ce sens qu elle ne peuvent être séparées dans leur action.

8 révèlent une originalité, Riesling pour vendange tardive en Alsace Porc corse Travail du lait dans le Beaufortin La matière première a un potentiel d originalité, que les techniques spécifiques de production permettent de mettre au jour sans l altérer.

9 confèrent une typicité, Fin gras du Mézenc Farine de châtaigne de Corse Banon Les techniques de production et de transformation et leurs interactions déterminent ensuite de manière active la typicité du produit.

10 et aboutissent à une réputation Ce sont les usagers, dont les consommateurs, et les parties prenantes de ce bien qui, en percevant et reconnaissant sa valeur, créent sa réputation, à la fois sur le marché et dans la société.

11 . pour un bien originaire de cet espace géographique La notion de bien recouvre la gamme des produits dont on revendique l originalité, la typicité et la réputation, mais aussi, dans un sens plus large, les biens économiques ou non, privés ou publics et éventuellement des services associés (ex les paysages et l environnement). Le bien est originaire de cet espace géographique et contribue à la mise en valeur de cet espace.

12 Diaporama réalisé d après la définition du terroir proposée en 2003 par un groupe de travail INRA-INAO composé de : INAO : F. Morales, C. Mercier, P. Cellier, G. Flutet, P. Laville, F. Roncin, C. Sarfati, E. Vincent. INRA : E. Guichard Y. Noel, C. Beranger, F. Casabianca, J.B. Coulon, J.P. Lequeré, J. Salette, B. Sylvander, ENITAC : G. Giraud, L. Lagrange.

Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits

Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits Les signes officiels de la qualité et de l origine L étiquetage et l assurance de la qualité des produits L explication des produits labélisés 1 Formateur O.P.C.: M. CAMIER E. Objectifs technologiques

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine Organisme Certificateur Associatif la qualité a une origine Présentation de CERTIPAQ - Association Loi 1901, à but non lucratif, créée en 1997 - Spécialisée dans les filières agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Cartographie des moyens d existence dans les zones rurales. Cartographie de la pauvreté, de l eau et de l agriculture en Afrique subsaharienne

Cartographie des moyens d existence dans les zones rurales. Cartographie de la pauvreté, de l eau et de l agriculture en Afrique subsaharienne Figure 5 Répartition de la pauvreté rurale en Afrique subsaharienne Pauvreté rurale personnes/km 2 aucune donnée < 5 5-10 10-25 25-50 50-75 > 75 Frontières nationales Rivières Formations aquatiques Cartographie

Plus en détail

S installer en Massif central, faire vivre un territoire

S installer en Massif central, faire vivre un territoire 16 mars 2012 S installer en Massif central, Le Vee Gilles Machat Marie Marchetti Célia Commanditaire : Amélie Chavarot faire vivre un territoire Diversité des exploitations agricoles au sein du Massif

Plus en détail

GUIDE DU DEMANDEUR D UNE APPELLATION D ORIGINE (A.O.C. / A.O.P.)

GUIDE DU DEMANDEUR D UNE APPELLATION D ORIGINE (A.O.C. / A.O.P.) - INSTITUT NATIONAL DE L ORIGINE ET DE LA QUALITE - Siège : 51, rue d Anjou 75008 PARIS Téléphone : 01 53 89 80 00 Télécopie : 01 42 25 57 97 Site internet : www.inao.gouv.fr GUIDE DU DEMANDEUR D UNE APPELLATION

Plus en détail

Marque et label : quelles différences, comment s y retrouver?

Marque et label : quelles différences, comment s y retrouver? Marque et label : quelles différences, comment s y retrouver? Bonjour, je me présente, Anne-Laure Blaise, je suis étudiante en Géographie de l alimentation à l Université de la Sorbonne à Paris, actuellement

Plus en détail

La filière oléicole en France

La filière oléicole en France La filière oléicole en France Treize départements oléicoles Plus de 20 bassins de production typiques dont 8 en A.O.C. Nyons Vallée des Baux de Provence Aix en Provence Haute Provence Nice Nîmes Corse

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

Appellations réservées, termes valorisants et marques de certification: comment s y retrouver?

Appellations réservées, termes valorisants et marques de certification: comment s y retrouver? Appellations réservées, termes valorisants et marques de certification: comment s y retrouver? Rendez-vous agroalimentaire de l Outaouais 2013 Samedi 26 janvier Rémy Lambert, Ph.D. Fabien Jouve, professionnel

Plus en détail

Produits AOC Toutes les régions

Produits AOC Toutes les régions Produits AOC Toutes les régions Alsace 2 - Crémant d Alsace - AOC - Munster Géromé - AOC Aquitaine 6 - Huile de noix du Périgord AOC - La Noix du Périgord - AOC - Ossau-Iraty - AOC - Piment d'espelette

Plus en détail

La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques

La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques Congrès AFTER Dakar 11-12 novembre 2014 La protection des savoirs traditionnels: rôle des Indications géographiques Didier CHABROL UMR Innovation - CIRAD Montpellier - France 1 Modernisation des produits

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

GUIDE DU PRODUCTEUR DE LAIT

GUIDE DU PRODUCTEUR DE LAIT Filière Epoisses La production de lait destiné à l AOP Epoisses répond à des règles précises et originales qui participent au renforcement du lien au terroir d origine et à l amélioration de la qualité

Plus en détail

La consommation de l espace en Ardèche entre 1979 et 2007

La consommation de l espace en Ardèche entre 1979 et 2007 La consommation de l espace en Ardèche entre 1979 et 2007 Occupation du sol en 2007 : Espace naturel : 75% dont 3/4 de forêts Espace agricole : 22% Espace urbain : 3% Evolution des espaces entre 1979 et

Plus en détail

Chaire Marques & Valeurs

Chaire Marques & Valeurs Chaire Marques & Valeurs Parole d expert Le marketing régional et les marques Créer de la valeur à partir des cultures régionales Delphine Dion Maître de Conférences, IAE de Paris, Université Paris1 Panthéon-Sorbonne

Plus en détail

La gouvernance de vignobles transfrontaliers du Sud de l Aquitaine

La gouvernance de vignobles transfrontaliers du Sud de l Aquitaine Colloque La gouvernance des terroirs du vin Bordeaux 4 et 5 décembre 2008 La gouvernance de vignobles transfrontaliers du Sud de l Aquitaine Frédéric Tesson Université de Pau et des Pays de l Adour SET

Plus en détail

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Conférence régionale sur la Gestion Durable de la Ressource Bois Energie 11 au 13 juin 2013 Emilien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC

DOSSIER DE PRESSE. Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC Acteur du territoire varois depuis 1946 VITICULTURE HORTICULTURE MARAICHAGE PAYSAGE MOTOCULTURE GRAND PUBLIC CONTACT PRESSE Manon FERNAND 07.82.50.27.14 communication@jardica.com SOMMAIRE NOTRE HISTOIRE.

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique CHRISTIEANS.qxd 19/01/2007 15:24 Page 181 La nouvelle législation communautaire fixant les règles d hygiène, avec l entrée en vigueur d un vaste plan révisé de la législation sur les aliments et l alimentation

Plus en détail

PROTECTION DE PRODUITS EN IG

PROTECTION DE PRODUITS EN IG PROTECTION DE PRODUITS EN IG Ousman ABDOU Ingénieur Agrométéorologue Expert de l Agriculture en IG Point focal IG/OAPI Direction Générale de l Agriculture Tel: (00227) 90 34 09 28 Email: ous_ab@yahoo.fr

Plus en détail

2015, l'année du VCI OCTOBRE 2015 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE N 851

2015, l'année du VCI OCTOBRE 2015 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE N 851 www.syndicat-cotesdurhone.com OCTOBRE N 851 ACTUALITÉ. PRIX DES TERRES 2014 PROMOTION. LES BOUTEILLES ÉCUSSONNÉES ŒNOLOGIE. LES PHTALATES SUR LA SELLETTE, l'année du VCI Comme chaque année, Le Vigneron

Plus en détail

PALMARES DU CONCOURS GENERAL AGRICOLE 2011. Département : Isère (38)

PALMARES DU CONCOURS GENERAL AGRICOLE 2011. Département : Isère (38) PALMARES DU CONCOURS GENERAL AGRICOLE 2011 Département : Isère (38 Date d'édition : 16/10/2015 PALMARES DU CONCOURS GENERAL AGRICOLE PRÉSENTATION Créé en 1870, le Concours Général Agricole est propriété

Plus en détail

la gamme VALORISER & faire connaître

la gamme VALORISER & faire connaître VALORIER & faire connaître la gamme Appellations communales reconnues par l INAO en 2011 uite à la reconnaissance officielle délivrée par l INAO en 2011 des trois premiers crus du muscadet sèvre et maine

Plus en détail

Influence du changement. agronomiques de la vigne

Influence du changement. agronomiques de la vigne Influence du changement climatique sur les résultatsr agronomiques de la vigne à l'aide du modèle STICS Iñaki García a de Cortázar Atauri Unité CSE - Avignon Réunion Protection du Vignoble Changement Climatique

Plus en détail

LIEU DE LA MANIFESTATION : Village des SCIENCES et de l INNOVATION MANIFESTATION :

LIEU DE LA MANIFESTATION : Village des SCIENCES et de l INNOVATION MANIFESTATION : Thématique LIEU DE LA MANIFESTATION : Village des SCIENCES et de l INNOVATION Palais des Congrès Antibes Juan-les-Pins 60, chemin des Sables - 06160 Juan-les-Pins TITRE (explicite et attractif mais pas

Plus en détail

BIVB. Le BIVB et les ventes de Bourgogne

BIVB. Le BIVB et les ventes de Bourgogne BIVB Le BIVB et les ventes de Bourgogne Eléments clés de la Bourgogne viticole BIVB/ PôleMarchés et Développement Le système Bourguignon : l exceptionnelle diversité 5 grands terroirs Chablis - Auxerrois

Plus en détail

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin G. BARBEAU I NRA Unité expérimentale Vigne et Vin, 42 rue Georges Morel, 49071 Beaucouzé-Cédex, Tel. (33) 2 41 22 56 60, Fax (33) 2 41 22 56

Plus en détail

PHASE 2. Pré - étude pour la création d un label d excellence oenotouristique décerné par L AREV

PHASE 2. Pré - étude pour la création d un label d excellence oenotouristique décerné par L AREV Pré - étude pour la création d un label d excellence oenotouristique décerné par L AREV PHASE 2 EVELYNE LEQUIEN - ADRIEN HARDEL XXIIe session plénière - XXIXe Conseil National - Grand Duché du Luxembourg

Plus en détail

dossier de presse, 5 avril 2011

dossier de presse, 5 avril 2011 Le groupe Casino a choisi le Cantal pour lancer la démarche Terre et Saveur, pour sa gamme viande de veau et sa gamme viande de bœuf Salers en partenariat avec les groupes Sicarev et Altitude, au travers

Plus en détail

Activités ludiques 1

Activités ludiques 1 Activités ludiques 1 Ports Découvrez Port Ripaille lors de votre séjour à Thonon-les-Bains avec l'offre http:www.easy-thonon.com ( les bons plans du Léman ) Il y en a pour tous les goûts à Thonon : du

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation"

Synthèse de l'atelier 2 : Economie des territoires ruraux et Ressources Humaines et formation Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation" Abdel Hakim T. in Chassany J.P. (ed.), Pellissier J.-P. (ed.). Politiques de développement rural durable

Plus en détail

LA ZONE D ENGAGEMENT DE LA CANDIDATURE DES COTEAUX, MAISONS ET CAVES DE CHAMPAGNE

LA ZONE D ENGAGEMENT DE LA CANDIDATURE DES COTEAUX, MAISONS ET CAVES DE CHAMPAGNE LA ZONE D ENGAGEMENT DE LA CANDIDATURE DES COTEAUX, MAISONS ET CAVES DE CHAMPAGNE Pierre Cheval, président de l association «Paysages du Champagne». L association Paysages du Champagne a été créée en 2007

Plus en détail

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015 LEADER THUR DOLLER 2009-2015 1. UTILISER LES RICHESSES DE NOTRE TERRITOIRE POUR CONSTRUIRE NOTRE AVENIR LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES Un nouveau modèle pour notre territoire 2. INNOVER POUR

Plus en détail

Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble

Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble Marc Raynal- Christian Debord - ITV France Aquitaine Résumé Depuis plus d un siècle, les maladies cryptogamiques

Plus en détail

L'Appellation d Origine Contrôlée "Rhum Agricole Martinique" 28/06/2006 1

L'Appellation d Origine Contrôlée Rhum Agricole Martinique 28/06/2006 1 L'Appellation d Origine Contrôlée "Rhum Agricole Martinique" 28/06/2006 1 L A.O.C., c est la fusion entre : UN TERROIR (Sol Climat) 1 ou +sieurs VARIETES VEGETALES UNE TRADITION & SAVOIR FAIRE CARACTERISTIQUES

Plus en détail

BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME CREATEURS D ENTREPRISE

BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME CREATEURS D ENTREPRISE BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME CREATEURS D ENTREPRISE (3) 1. Germe/TRIE 1 comprendre la relation entre l idée d entreprise, l entreprise, et l entrepreneur ; être à même d engager

Plus en détail

ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION

ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION CCF 1 ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION Ce dossier comporte 3 parties : Partie Intitulé Pages Durée Coeff. 1 Technologie de service / 20 pts 2 à 7 1h

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Réponse point 1 En quoi la politique produit internationale diffère t elle d une politique produit locale classique? Le problème de la politique

Plus en détail

La gestion raisonnée des paysages viticoles : Application au vignoble du val de Loire

La gestion raisonnée des paysages viticoles : Application au vignoble du val de Loire La gestion raisonnée des paysages viticoles : Application au vignoble du val de Loire Le Val de Loire apparaît comme une région historique par excellence reconnue dans le monde entier pour ses châteaux,

Plus en détail

VDP LA CLASSIFICATION. Au plus près des origines, au plus haut dans la qualité

VDP LA CLASSIFICATION. Au plus près des origines, au plus haut dans la qualité VDP LA CLASSIFICATION Au plus près des origines, au plus haut dans la qualité LA CLASSIFICATION DU VDP Les vignes sont le pilier de la classification du VDP ainsi que la base même des vins de grande qualité.

Plus en détail

Atlas des paysages de Loire-Atlantique

Atlas des paysages de Loire-Atlantique Atlas des paysages de Loire-Atlantique Concepteurs : Bureau d études : Vu d Ici pour l approche paysagère Agence Rousseau pour la réflexion urbaine ALTHIS pour le système d information géographique AQUALAN

Plus en détail

Biodiversité et agriculture

Biodiversité et agriculture Biodiversité et agriculture Groupe Valorisation GIS Alpes-Jura Saint Baldoph, le 18 février 2010 Claire Sérès, GIS Alpes-Jura Objet du groupe «Valorisation» Participer à la valorisation les travaux de

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE C.I.V.B // JUIN 2014 DU 26 AU 29 JUIN 2014

DOSSIER DE PRESSE C.I.V.B // JUIN 2014 DU 26 AU 29 JUIN 2014 CO N S E I L I N TE R P R OF E S S I O N N E L D U V I N D E B O R D E AUX DOSSIER DE PRESSE C.I.V.B // JUIN 2014 DU 26 AU 29 JUIN 2014 LE PAVILLON L EXPÉRIENCE INÉDITE Contacts presse CIVB : Sara BRIOT-LESAGE

Plus en détail

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII

Deuxième partie. Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Deuxième partie Calcul de fréquences de génotypes multilocus dans des pédigrees complexes XXVII Présentation Les programmes informatiques MDM et grafgen L analyse de schémas de construction de génotypes

Plus en détail

Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations. Luciano Leonetti, Agro-economiste

Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations. Luciano Leonetti, Agro-economiste Technologies de transformation d huile d olive, production de sous-produits et ses utilisations Luciano Leonetti, Agro-economiste Contenu de la presentation Discussion sur les priorités en matière d'innovation

Plus en détail

6 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique

6 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique 6 e Rencontres professionnelles de la viticulture biologique La viticulture bio en France et dans le Monde - Réalités et perspectives d'avenir Elisabeth Mercier Directrice de l Agence BIO Programme : 9h15

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai

Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les technologies de dépollution : recherche, développement et méthodes d évaluation Agnès Laboudigue Ecole des Mines de Douai Les facteurs principaux de la prise de décision pour le choix d une technique

Plus en détail

Proposition d article pour le colloque SFER. ANGERS, décembre 2013

Proposition d article pour le colloque SFER. ANGERS, décembre 2013 Proposition d article pour le colloque SFER ANGERS, décembre 2013 Convergence et différence dans la représentation des vins rouges de Bourgogne chez les professionnels de la filière viti-vinicole Monia

Plus en détail

Modélisation pour la protection intégrée

Modélisation pour la protection intégrée Modélisation pour la protection intégrée Jean-Noël Aubertot (INRA) François Brun (ACTA) Hervé Escriou (ITB) Daniel Wallach (INRA) Réseau Mixte Technologique Modélisation et Logiciels d intérêt commun appliqués

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

Guides Sommelier. WineBarcelona, Sommelier Guides I www.winebarcelona.com I tripadvisor.es/winebarcelona

Guides Sommelier. WineBarcelona, Sommelier Guides I www.winebarcelona.com I tripadvisor.es/winebarcelona Guides Sommelier Sommelier Guides WineBarcelona, Présentation Qui sommes-nous Que faisons-nous Notre Vision Une équipe de Sommeliers, experts de la destination Catalogne et au service de l Oenotourisme.

Plus en détail

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine Listes locales de planification, programmes, projets d activités, de travaux, d aménagements, d ouvrages ou d installations, manifestations et intervention dans le milieu naturel ou le paysage soumis à

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

CERTIFICAT. L authenticité et la validité de ce document peuvent être vérifiées sur notre site internet www.ecocert.fr

CERTIFICAT. L authenticité et la validité de ce document peuvent être vérifiées sur notre site internet www.ecocert.fr FAUX VRAI 0,00 VRAI 0,00 FAUX F-SC-093 30/20317/509558-1/9 Autres produits alimentaires Bio napp (nappage pour pâtisserie) Page 1 30/20317/509558-2/9 Condiments et assaisonnements Caviar d'aubergines Crème

Plus en détail

LE SIG DES VINS DE BORDEAUX. jeudi 12 octobre 2006 SIG 2006 (ESRI) - CIVB : le SIG des Vins de Bordeaux

LE SIG DES VINS DE BORDEAUX. jeudi 12 octobre 2006 SIG 2006 (ESRI) - CIVB : le SIG des Vins de Bordeaux PRÉSENTATIONS GÉNÉRALES LA FILIÈRE VITICOLE DU VIN DE BORDEAUX répartition des superficies plantées en vignoble AOC Bordeaux par appellation - source : Douanes 2005 - répartition des superficies plantées

Plus en détail

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS

RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS Expansion de la Renouée du Japon RTE ET LA SECTION D AMENAGEMENT VEGETAL D ALSACE (SAVA), PARTENAIRES POUR LA PRESERVATION DES ESPACES NATURELS MARDI 12 NOVEMBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Module 3 : L assainissement

Module 3 : L assainissement CAHIER DE TRAVAIL DES PARTICIPANTS Pour les entreprises de transformation des aliments TABLE DES MATIÈRES Section 3.1 Pratiques d assainissement 3 Pourquoi nettoyer et désinfecter?... 3 Qu est-ce qui doit

Plus en détail

Bonus énergie, du bon usage de l énergie dans les collèges. Guide méthodologique. Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies

Bonus énergie, du bon usage de l énergie dans les collèges. Guide méthodologique. Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies Bonus énergie, du bon usage de l énergie dans les collèges Guide méthodologique Que vous soyez personnel administratif, technique, enseignant, parent ou élève,

Plus en détail

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux

Respect en Plus. POules pondeuses. Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature. et le Bien-Etre des animaux Respect en Plus Des Initiatives Locales pour Valoriser la Protection de la Nature et le Bien-Etre des animaux POules pondeuses Plaidoyer pour une Respect Plus de Bien-être animal Equi Plus-v pou produ

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Le travail collaboratif et l'intelligence collective

Le travail collaboratif et l'intelligence collective THÈME INFORMATION ET INTELLIGENCE COLLECTIVE Pour l organisation, l information est le vecteur de la communication, de la coordination et de la connaissance, tant dans ses relations internes que dans ses

Plus en détail

NOUVELLE FORMULE à 17. Baguette farcie poêlée servie à volonté sur salade. Fromage ou dessert au choix

NOUVELLE FORMULE à 17. Baguette farcie poêlée servie à volonté sur salade. Fromage ou dessert au choix MENU DU JOUR à 14,00 (10,00 sans entrée) servi le midi en semaine (hors jours fériés) 2 entrées au choix avec possibilité d une entrée végétarienne 2 plats au choix servis avec tagliatelles ou legumes

Plus en détail

Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers

Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers Cartographie et caractérisation des terroirs viticoles de l AOP Touraine Azay-le-Rideau et des terroirs arboricoles fruitiers Beaulieu-sur-Layon, le 29 Janvier 2013 Plan I. Etude Terroir et méthode : généralités,

Plus en détail

Marque de distribution dédiée à l univers de l épicerie fine traditionnelle.

Marque de distribution dédiée à l univers de l épicerie fine traditionnelle. Marque de distribution dédiée à l univers de l épicerie fine traditionnelle. Parole Gourmande rassemble les gammes de 5 entreprises artisanales françaises qui toutes fabriquent des produits de terroirs

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire

La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire La formation continue à l Université de Strasbourg : une formation innovante Lancement du Pass compétences universitaire Contact presse Service de la communication Gaëlle Talbot Tél. : +33 (0)3 68 85 14

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELS PARTICULIERS

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELS PARTICULIERS CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELS PARTICULIERS Œnologie générale, connaissance des vins analyse sensorielle, dégustation LES FORMATIONS DE CDL DEGUSTATION Renforcer ses compétences et celles de son

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

Géographie, l olivier

Géographie, l olivier 2 Enseignant.1 Les fiches pédagogiques Enseignant vous offrent un diaporama des principales données sur l olivier, sa géographie et son économie. La fiche Les outils Enseignant vous propose des exercices

Plus en détail

Découverte des politiques de qualité en Corse

Découverte des politiques de qualité en Corse Cours no 1386 Découverte des politiques de qualité en Corse Dates et Lieu Mardi 2 au dimanche 7 octobre 2007 Corse, France Public Toute personne travaillant sur les produits de qualité et d'origine, les

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art

Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art Le développement territorial par le marketing des produits : état de l art IXèmes assises européennes de la montagne 22-24 octobre 2014, Bilbao. Camille CHAMARD Maître de conférences IAE Pau-Bayonne, Laboratoire

Plus en détail

Systèmes de commande intelligents Commandes de compresseurs Systèmes de commande subordonnés Technique de contrôle centralisée

Systèmes de commande intelligents Commandes de compresseurs Systèmes de commande subordonnés Technique de contrôle centralisée Systèmes de commande intelligents Commandes de compresseurs Systèmes de commande subordonnés Technique de contrôle centralisée Intelligence, innovation, fiabilité Des systèmes de commande intelligents

Plus en détail

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique Economies d'énergies dans les procédés agro-alimentaires : l'optimisation coût/qualité, un équilibre pas si facile à maîtriser Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Plus en détail

Fiche de synthèse 2008 Filière Oléicole

Fiche de synthèse 2008 Filière Oléicole Service Produit Mission de suivi économique Fiche de synthèse 2008 Filière Oléicole Liste des 13 produits AOC (Cf. site internet de l INAO puis cliquer sur «Produits») : 8 Huiles AOC : - Huile d olive

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

Les missions déterminent les orientations stratégiques et opérationnelles de Symbiose ingénierie internationale et influences le choix des membres :

Les missions déterminent les orientations stratégiques et opérationnelles de Symbiose ingénierie internationale et influences le choix des membres : REGLEMENT INTERIEUR de Symbiose ingénierie internationale : Le présent règlement intérieur a été élaboré conformément au processus établi par les Statuts de l association. Il précise des points des statuts

Plus en détail

CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO

CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO CIRCUITS & DECOUVERTES A VELO Pour ceux qui souhaitent découvrir tous les charmes de la Provence avec une vraie sensation de nature nous vous proposons une sélection de balades et de circuits établis par

Plus en détail

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre

Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Groupe engagé qui initie, transforme et commercialise à ses marques des produits biologiques et écologiques issus du végétal Salon Tech & Bio Intervention mercredi 7 septembre Euro - Nat SA Jatariy SRL

Plus en détail

Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit. Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation

Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit. Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation Technique sur lit fluidisé pour affinage de produit Séchage, refroidissement, calcination, agglomération, granulation 2 I 3 Technique sur lit fluidisé Traitement produit précautionneux pour les marchandises

Plus en détail

Réunion d information et de sensibilisation. Association «Grand raid de Camargue» 5 décembre 2016

Réunion d information et de sensibilisation. Association «Grand raid de Camargue» 5 décembre 2016 Réunion d information et de sensibilisation Association «Grand raid de Camargue» 5 décembre 2016 Préservation de la biodiversité en Camargue 1. Outils de préservation des espaces naturels Réserve naturelle

Plus en détail

Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc

Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de Développement des Filières de Production Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc Par Mme

Plus en détail

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative 4. Chapitre Les solutions 6: Gouvernance du projet Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative Comité scientifique-iepf Colloque francophone de Lyon Nathalie Rizzotti 4. Structure

Plus en détail

Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir.

Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir. RENCONTRE DE HAUT NIVEAU A L INTENTION DES DEPUTES DES ETATS MEMBRES DE L OAPI Les indications géographiques et leur importance dans la valorisation des produits du terroir. Denis L. BOHOUSSOU, Directeur

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CAC/RCP 63-2007 1. PRÉAMBULE Les mycotoxines, en particulier l'ochratoxine A (OTA), sont des métabolites secondaires produits

Plus en détail

Etude de cas Ressources et Compétences : Le Clos de Coulaine et le domaine Blot

Etude de cas Ressources et Compétences : Le Clos de Coulaine et le domaine Blot Etude de cas Ressources et Compétences : Le Clos de Coulaine et le domaine Blot 1- Principales Ressources des 2 domaines : A- clos de Coulaine : - Notation au guide de Parker. C est une ressource considérable

Plus en détail

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation

Appel à Projet Innovation Sociale - Cahier des charges. APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE. Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation APPEL A PROJETS INNOVATION SOCIALE Octobre 2011 Stratégie Régionale Innovation E Collectivité Territoriale de Corse propose un modèle économique qui peut jouer un rôle de vecteur de omiques des dimensions

Plus en détail

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Un dispositif institutionnel pour un contrôle intégré et moderne des produits alimentaires 2015 Qui sommes nous? L Office National de

Plus en détail

L HUMAIN. CRÉER DE LA VALEUR AVEC LA 1 ère IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE :

L HUMAIN. CRÉER DE LA VALEUR AVEC LA 1 ère IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE : CRÉER DE LA VALEUR AVEC LA 1 ère IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE : L HUMAIN «LES DEUX CHOSES LES PLUS IMPORTANTES QUI N APPARAISSENT PAS AU BILAN DE L ENTREPRISE : SA REPUTATION ET SES

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience.

Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience. Un Plan Signalétique en Entre-deux-Mers : retour d expérience. ADT 67, Atelier de Développement Signalisation touristique, Mardi 15 novembre 2011, SELESTAT I- Le Pays Touristique de l Entre-deux-Mers :

Plus en détail

Appel à projets. Gérons ensemble notre environnement. Mécénat Environnement

Appel à projets. Gérons ensemble notre environnement. Mécénat Environnement Appel à projets 2010 Gérons ensemble notre environnement Afin de préserver l environnement local, concilier des usages concurrents en recourant aux actions de concertation et de médiation. Date limite

Plus en détail