"L'usinedu futur: queltravail dans quelmodèleéconomique? "

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""L'usinedu futur: queltravail dans quelmodèleéconomique? ""

Transcription

1 "L'usinedu futur: queltravail dans quelmodèleéconomique? " Tommaso Pardi, IDHES CNRS et co-directeur du GIS Gerpisa Conférence ATEMIS 2 avril 2015

2 Plan 1. Cadrage autour du concept/objet usine du futur 2. Deux scenarios de transition «servicielle» dans l industrie automobile

3 1. L usine du futur: leurre ou espoir? 34 ème plan NFI; Factoriesof Futurs (FoF2020); Factory4.0 L usine redevient «centrale» La crise a permis de le «redécouvrir» Les dégâts en France sont importants Désindustrialisation Crise sourde du travail L «usine du futur» permettra-t-elle de redresser la barre? Concentré de nouvelles technologies mais Pas de modèle économique Pas de réflexion sur le travail

4 Un aperçude la conférence Quel travail dansl usinedu futur? La question de la gouvernance (type d actionnariat) (Didry /Bouville) Les limites et la variabilité du lean(pardi, Ughetto, Burlet, Bourgeois) Les entreprises libérées (?) (Pellerin, Bourdu) Impact des nouvelles technologies la qualité des standards vs la qualité professionnelle / charge cognitive / mise à distance (la leurre du virtuel) (Minguet, Gaborieau) Le retour des équipes autonomes (PSA) et des ouvriers prescripteurs (Renault) (Louis / Bonnefond/ Ploton)

5 2. Uneindustrieautomobile au service des services Deux scénarios: A) La personnalisation des véhicules B) La fin de la voiture en propriété

6 L automobile questionnée Contrainte énergétique et environnementale Contrainte spatiale Contrainte économique (exclusion sociale) pour un service rendu qui se dégrade L automobile en crise Difficulté à vendre de VN Délocalisations Fermeture d usines et chute de l emploi Déficit commercial Abandon de la voiture? Abandon de l industrie? Développement d une mobilité verte et d une économie des services de mobilité?

7 En réalité: l automobile reste et restera centrale Dans les systèmes de mobilité : 80% des kilomètres annuels parcourus Croissance du parc Stabilité du nombre des permis «Démotorisation» subie Dans le système économique : Centralité des usines, de leurs emplois qualifiés, des filières Contre-exemple allemand Mais comment arriver à un nouveau deal automobile (environnemental, social et industriel)? Comment articuler la restructuration nécessaire des mobilités avec des stratégies de croissance industrielle?

8 A) La personnalisationcommesolution 1. PERSONNALISATION Un client peu patient! 2. QUALITE PERCUE 3. DES VEHICULES CONNECTES ET COMMUNICANTS

9 A) La personnalisationcommesolution Le produit: une offre encore plus variée, mois polluante et renouvelée plus rapidement Le prescripteur: le consommateur devient le prescripteur de la voiture qu il achète L usine (du futur) : une production flexible à la commande (?) Le travail : une logique servicielledans la production : plus de complexité, d autonomie, de délégation (?)

10 B) La fin de la voiture en propriété Parc très important, à forte emprise au sol, très peu utilisé : le parc comme le sol dans l agriculture extensive est en moyenne très peu sollicité pour assurer le service qu il rend ; son taux d oisiveté dépasse couramment les 90% Dans ce système, les besoins croissants de mobilité sont satisfaits en faisant croître et vieillir le parc Le parc est très hétérogène et renouvelé très lentement Son intégrité est très difficile à assurer car toute réparation sérieuse vaut autant que la voiture Les progrès techniques requis des fabricants pour améliorer les caractéristiques des véhicules en termes d émission et de sécurité routière se diffusent très lentement

11 Le problème collectif Un modèle intensif alternatif

12 Le problème collectif Un modèle intensif alternatif

13 B) La fin de la voiture en propriété Le prescripteur : Le gestionnaire des flottes (public ou privé) Le produit : radicalement moins de variété / aucune personnalisation (autolib) L usine : encore moins flexible? Le travail : pas forcement plus autonome ou participatif

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Les limites du lean : pourquoi l usine frugale n est pas flexible. Tommaso Pardi (IDHES CNRS, Co-directeur GIS GERPISA)

Les limites du lean : pourquoi l usine frugale n est pas flexible. Tommaso Pardi (IDHES CNRS, Co-directeur GIS GERPISA) Les limites du lean : pourquoi l usine frugale n est pas flexible Tommaso Pardi (IDHES CNRS, Co-directeur GIS GERPISA) Introduction L usine frugale / au plus juste / lean / façonnée sur la base du système

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Service Autolib à Paris

Service Autolib à Paris Projet COSMI Service Autolib à Paris «Bilan Collectivité - économie en émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques» TraDD 2014 Jing MA Hanei SON 1 Introduction Autolib est le premier

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Ludovic Subran Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix Responsable des Etudes Sectorielles Paris, le 21 septembre 2012 Plan 1 2

Plus en détail

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective Les évolutions dans les services de l automobile ) Éléments de cadrage et prospective des métiers dans les services de l automobile Socio-économiques Relais d'information et d'orientation Politiques de

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

L'apport des sciences sociales aux exercices de prospective énergétique. Le bouclage macroéconomique. Mourad AYOUZ Chercheur EDF- R&D

L'apport des sciences sociales aux exercices de prospective énergétique. Le bouclage macroéconomique. Mourad AYOUZ Chercheur EDF- R&D L'apport des sciences sociales aux exercices de prospective énergétique Le bouclage macroéconomique Mourad AYOUZ Chercheur EDF- R&D INTRODUCTION Question traitée dans cette présentation On se propose de

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Laboratoire Ergonomie Sciences Cognitives pour les transports Contexte général Augmentation de la population de personnes âgées En 2005,

Plus en détail

Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique

Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique Observatoire de l impact de la crise japonaise sur l industrie électronique Fiche thématique n 1 : AUTOMOBILE Version du 14 avril 2011 17 rue de l Amiral Hamelin 75116 PARIS Tel : 33(1) 45 05 70 13 fax

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière Évaluation de l'impact global de la filière de papier carton en région Nord-Pas de Calais et proposition de pistes de réflexion vers la filière d avenir Laurence Hamon Quantis Benoît Chappert Quantis Marc

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes. Fiche action n 4.4.1 STARBUS 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 4: Des véhicules propres et économes Fiche action n 4.4.1 STARBUS 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES Le développement d'un réseau de bus urbain "propre et économe" améliore

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE. OAD Mai 2011

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE. OAD Mai 2011 OUTIL D AIDE À LA DÉCISION INDUSTRIE AUTOMOBILE OAD Mai 211 AUTOMOBILE Constructeurs 13 établissements 913 salariés (Source DADS INSEE 28) Equipementiers de rang 2 et + Eléments métalliques, Composants

Plus en détail

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI

ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI ECARTS DE COMPETENCES, MIGRATIONS, MOBILITES : TENDANCES et ROLE DES SERVICES PUBLICS DE L EMPLOI Congrès Mondial de l AMSEP Annie GAUVIN- Istanbul- le 6 mai 2015 Faits et tendances actuels 200 millions

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France

Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Panorama des carburants fossiles et alternatifs et des véhicules en France Rhônalpénergie-Environnement est l un des 14 partenaires du projet européen Altermotive (www.alter-motive.org) qui vise à recenser

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 1ère leçon:les Etats-Unis 1.Un immense territoire peuplé et maîtrisé: =? Zones regroupant les grandes agglomérations A.Territoire et population: P 210-211

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur?

Quelle est la Mobilité du Futur? Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan, Mai 2015 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain Les émissions

Plus en détail

Volume 12, n o 2, octobre 1998

Volume 12, n o 2, octobre 1998 Volume 12, n o 2, octobre 1998 L engagement de Kyoto Sur le plan environnemental, notre siècle prend fin sur de graves inquiétudes. Face à la dégradation de la qualité de l air, il devient de plus en plus

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et impacts sur nos émissions de CO2 Introduction: Qu est-ce

Plus en détail

Service de recharge électrique sur stationnement commercial : Bilan opérateur

Service de recharge électrique sur stationnement commercial : Bilan opérateur Rapport COSMI Drigée par Shadi Sadeghian et Benjamin Pradel Sarah MHIRSI & Yu MAO Master TRADD Promo 10 2013/2014 Service de recharge électrique sur stationnement commercial : Bilan opérateur Contenu 1.

Plus en détail

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS

COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS COMMISSION TRANSPORTS, DÉPLACEMENTS ET NOUVELLES MOBILITÉS Séance du 9 octobre 2014 Ordre du jour ü Affaire n 1 Volet Transports du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance

Plus en détail

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE

STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE Union des Métalliers 10, rue du Débarcadère 75017 Paris Tél. 01 40 55 13 00 Fax. 01 40 55 13 01 Union@metallerie.ffbatiment.fr STRUCTURE ET PERSPECTIVES DES MARCHES DE LA METALLERIE SYNTHESE NOVEMBRE 2012

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

Le travail collaboratif porte ses premiers fruits

Le travail collaboratif porte ses premiers fruits Le travail collaboratif porte ses premiers fruits L Usine Nouvelle Février 2002 Rubrique Automobile Auteur : Florence de Goldfiem Définition «Le travail collaboratif» ou «collaboration industrielle» est

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

CROISSANCE VERTE. Exemples de bonnes. pratiques, initiatives et alternatives politiques. De la productivité de la main-d œuvre à celle des ressources

CROISSANCE VERTE. Exemples de bonnes. pratiques, initiatives et alternatives politiques. De la productivité de la main-d œuvre à celle des ressources Programme des N pour l environ Exemples de bonnes pratiques, initiatives et alternatives politiques CROISSANCE VERTE De la productivité de la main-d œuvre à celle des ressources Le point de départ : des

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple)

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) 1 Notre dessein Caractériser la liaison entre stratégie d activités et stratégie de mobilités grâce

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Voiture électrique La voiture propre n existe pas

Voiture électrique La voiture propre n existe pas Voiture électrique La voiture propre n existe pas Mercredi 16 Septembre 2009 sommaire Le moteur électrique, une avancée indéniable L électricité émet du CO2 Qu elle soit thermique ou électrique, la voiture

Plus en détail

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE :

MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE = PROSPÈRE : MODULE 6 LA MODERNISATION DE LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE (1ÈRE PARTIE) 1ER - DE LA CRISE À LA GUERRE DE LA CRISE À LA GUERRE (1929-1945) L ÉCONOMIE EN CRISE DANS LES ANNÉES 1920 (ANNÉES FOLLES) > ÉCONOMIE CANADIENNE

Plus en détail

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional

Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Le secteur automobile «amont» : tude des besoins de compétences actuels et futurs au niveau régional Synthèse Contexte Depuis 2008, les marchés et la filière automobile font face à de nombreux chocs conjoncturels

Plus en détail

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE «Le numérique au service des territoires» Une démarche pour stimuler l innovation «La meilleure façon de prédire l avenir est de l inventer» Alain Kay, pionnier de

Plus en détail

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions

Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Développement d un service d accompagnement pour la gestion efficace des flottes de camions Partenariat de transport SmartWay Suzana Furtado Gestionnaire de comptes SmartWay 20 novembre 2014 Aperçu de

Plus en détail

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE)

Le Big Data est-il polluant? BILLET. Big Data, la déferlante des octets VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE TERRE (/TERRE) Donner du sens à la science Rechercher Se connecter / S'inscrire Suivre VIVANT MATIÈRE SOCIÉTÉS UNIVERS TERRE NUMÉRIQUE MES THÈMES Types DOSSIER Paru le 15.11.2012 Mis à jour le 29.01.2014 Big Data, la

Plus en détail

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE 10 bonnes raisons de planter des arbres EN FRANCE «La forêt française est en bonne santé» Les idées reçues de ce type sur l état des forêts de l Hexagone sont légions. Pourtant sur le terrain, la réalité

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Auteur: International Network for Sustainable Energy Europe (INFORSE-Europe), Juin 2010. Dans le cadre du développement d un «Vision Globale»

Plus en détail

ECOLE THEMATIQUE CNRS

ECOLE THEMATIQUE CNRS !!!! ECOLE THEMATIQUE CNRS Développement durable et transdisciplinarité Penser la transition énergétique 24 28 août 2015 ESPE Clermont Auvergne Energie et développement durable Dimensions économiques,

Plus en détail

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier

Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Bassin de vie De Nailloux Etude Habitat - Cadre de vie Foncier Diagnostic et enjeux septembre 2011 Sommaire Evolutions démographiques et économiques Dynamiques démographiques et économiques Mobilités domicile-travail

Plus en détail

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur

1. Cadrage général. 2. Bilan social 2007-2012. 3. Enseignement supérieur Budget 2012 4 1. Cadrage général 2. Bilan social 2007-2012 3. Enseignement supérieur 4. Recherche + 214 M pour la recherche Les organismes de recherche La recherche sur projet CIR : perspectives 2010-2011

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN FLEET SOLUTIONS L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN Fleet Solutions Comment augmenter son chiffre d affaires en vendant moins de pneus? En remplaçant

Plus en détail

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée -

Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Impact dela structure urbaine sur la consommation énergétique et la qualitéde l air - une approche par modélisation intégrée - Laboratoires impliqués dans le projet et contacts LISA (Isabelle Coll) CIRED

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM PRESENTATION GENERALE DE L ITE L OFFRE DE FORMATION VEDECOM VEDECOM est un Institut pour la Transition Energétique (ITE), fondé en 2014 sur une collaboration inédite publique/privée, entre industriels

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire

Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire Autolib étude clientèle réalisée à l occasion du premier anniversaire 1201672 Novembre 2012 Sommaire Introduction Les résultats de l étude I. Bilan et perspectives de développement d Autolib 1. Satisfaction

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Nouvelle mobilité et solutions alternatives dans les zones métropolitaines Jean Grebert, Directeur des recherches de transport et mobilité, Renault L exposé comporte 3 parties

Plus en détail

La transition énergétique et les entreprises essonniennes 44 % 30 % pétrole 14 % gaz. EnRt et déchets (**)

La transition énergétique et les entreprises essonniennes 44 % 30 % pétrole 14 % gaz. EnRt et déchets (**) septembre 2014 ESSONNE CONJONCTURE La transition énergétique et les entreprises essonniennes La transition énergétique désigne le passage d un système énergétique reposant essentiellement sur l utilisation

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl

Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl Charte d Engagement Ethique et de Sélection de Projets d ELTYS scrl LES OBJECTIFS D ELTYS La dimension d éthique sociétale, économique et écologique est intégrée dans la coopérative d investissement ELTYS.

Plus en détail

L éco-conduite SENSIBILISATION ET STAGES D INITIATION

L éco-conduite SENSIBILISATION ET STAGES D INITIATION L éco-conduite SENSIBILISATION ET STAGES D INITIATION Définition de l éco-conduite Route de L éco-conduite Rejetez moins de CO2 L éco-conduite est un nouveau style de conduite intelligente contribuant

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

Communiqué de presse. Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain

Communiqué de presse. Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain Communiqué de presse Mercredi 17 septembre 2014 Mieux et Autrement : la juste place de la voiture dans la mobilité de demain A l occasion de la semaine européenne de la mobilité qui se déroule du 16 au

Plus en détail

Le nombre de véhicules légers vendus dans le monde en 2013 a dépassé les 82 millions.

Le nombre de véhicules légers vendus dans le monde en 2013 a dépassé les 82 millions. 003-10 Avant-propos_Avant-propos 14/05/14 09:41 Page3 Avant-propos Pascal FAURE* L automobile: un enjeu considérable pour la France, tant en ce qui concerne les entreprises que l intérêt public Le nombre

Plus en détail

INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE

INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE EXPLOITEZ de nouvelles opportunités stratégiques INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE AMELIOREZ votre rentabilité Conférence sur l Economie de la Fonctionnalité Les midis du Management IGRETEC 24 septembre

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement

Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Rapport sur l application de la Loi sur les carburants de remplacement Exercice 2009-2010 Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le président du Conseil du Trésor, 2010 N o de catalogue

Plus en détail

Mobigreen, quand la conduite se met au vert

Mobigreen, quand la conduite se met au vert Mobigreen, quand la conduite se met au vert Solutions de conseil et de formation à l éco-conduite Sommaire Édito Sommaire 4 Mobigreen, un savoir-faire unique en matière de conseil et de formation à l écoconduite

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION - 1 - La stratégie du groupe Bénéteau sur le marché des résidences mobiles de loisirs - 2 - Le marché des résidences mobiles de loisirs (mobil-homes) - 3 - Le contexte réglementaire,

Plus en détail

Accompagner le changement à grande échelle. ) Par la formation

Accompagner le changement à grande échelle. ) Par la formation Accompagner le changement à grande échelle ) Par la formation L ANFA et L ESSCA ) Association Nationale pour la Formation Automobile : )) Mandaté par les partenaires sociaux pour mettre en œuvre la politique

Plus en détail

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE

COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE COMMANDE DE LEVE-VITRE ELECTRIQUE Baccalauréat STI Génie Électronique AF : 1 / 12 I PRESENTATION DU SYSTEME TECHNIQUE Le premier véhicule automobile considéré comme tel automobile signifiant : «se mouvant

Plus en détail

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

PuBLi DOssieR. 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile. le contexte économique pousse à la réduction des dépenses. PuBLi DOssieR publi-information octobre 2013 10 conseils pour optimiser sa flotte automobile réalisation : - 01 43 20 10 49 / Photo : istockphoto.com le contexte économique pousse à la réduction des dépenses.

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Vers une mobilité plus durable Nouvelles initiatives dans les domaines de la mobilité électrique et de la mobilité basée sur le gaz naturel

Vers une mobilité plus durable Nouvelles initiatives dans les domaines de la mobilité électrique et de la mobilité basée sur le gaz naturel LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Vers une mobilité plus durable Nouvelles initiatives dans les domaines de la mobilité électrique et de la mobilité basée sur le gaz naturel Ministère de l Economie

Plus en détail

Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça?

Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça? Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça? Jacques Perrat Emmanuelle Puissant Meeting CGT, 9 septembre 2013, Lyon 1 Quel est le problème : La rémunération du travail ou le coût du capital?

Plus en détail

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE

Axe Carburant Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Source Mercedes Source : Renault Trucks Source : Modec Fiches actions Charte Objectif CO 2 Fiche n 1 Choix du mode de propulsion SYNTHESE Description de l action Le choix du mode de propulsion s effectue

Plus en détail

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020 Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc Turin, 28 octobre 2015 Plan d accélération industrielle 2014-2020 1 Agenda 1. Plan d accélération industrielle 2014-2020 2. Structuration de la

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Plan de déplacementsd au Cœur de la Stratégie des Entreprises Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. 25 janvier 2006 Document 7ème SenS libre d utilisation sous réserve d en citer la source

Plus en détail

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Séminaire sur les perspectives démographiques, économiques et financières du Québec, 2009-2030 27 novembre 2009 Hôtel Plaza, Québec Marie-Christine

Plus en détail

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant 26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne Initiative sur la consommation de carburant Initiative sur la consommation de carburant L initiative législative

Plus en détail

Conférence de presse SustainSTAR 23/10/2015

Conférence de presse SustainSTAR 23/10/2015 SMOVE - Sustainable Mobility Services La mobilité durable comme levier d une performance durable Agenda SMOVE Qui sommes-nous? Caractéristiques de SMOVE Des exemples concrets ESCEM SUSTAIN TÜV Rheinland

Plus en détail

Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective. Contexte et Enjeux

Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective. Contexte et Enjeux Mobilité électrique et infrastructures de recharges: caractéristiques, déploiements en cours et prospective Contexte et Enjeux Amiens 26 novembre 2015 Yannick PAILLET Véhicule Hybride (VEH) : «Un véhicule

Plus en détail

Flotte automobile et PME : la location séduction

Flotte automobile et PME : la location séduction Services généraux Flotte automobile et PME : la location séduction Les loueurs longue durée déploient une large panoplie d arguments en direction des PME. En tête, le gain de temps, la tranquillité et

Plus en détail

La reprise industrielle est-elle là?

La reprise industrielle est-elle là? La reprise industrielle est-elle là? Conférence de presse du GFI au Comité des Constructeurs Français d Automobile (CCFA) Mardi 31 Mars 2015 Sommaire Le contexte économique Le contexte des secteurs industriels

Plus en détail

Offre PEUGEOT Connect Fleet Management

Offre PEUGEOT Connect Fleet Management Offre PEUGEOT Connect Fleet Management Juin 2015 VIDEO DE PRESENTATION Les liens suivants sont disponibles sur Youtube Peugeot Connect Fleet Management Peugeot Lien Peugeot Connect Fleet Management :http://youtube.com/qqbtzb70ukq

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport L observatoire des entreprises Focus sectoriel Moyens de transport N 12 - Mars 2014 Nomenclature d activité Ellisphere Secteur Moyens de transport Automobile Commerce d autres véhicules automobiles Commerce

Plus en détail

Vers un CHNS périurbain

Vers un CHNS périurbain Vers un CHNS périurbain Le Réseau Express Routier Le Conseil général de l Isère, organisateur du réseau Transisère 585 lignes d autocar, dont 5 lignes express, 70 lignes départementales et 9 lignes périurbaines

Plus en détail