Christine Steinbach. Décembre 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Christine Steinbach. Décembre 2007"

Transcription

1 Question de Question de Décembre 2007 Christine Steinbach Quelques lignes d'intro Protocole de Kyoto, rapports du GIEC, Sommet de Bali Depuis quelques années, informations, événements et interpellations se succèdent dans l actualité pour nous rappeler combien la préservation des ressources de la planète et de la qualité de l air sont devenus des enjeux vraiment fondamentaux pour assurer un avenir aux habitants de la planète. Dans les sociétés industrialisées, en particulier, de tels enjeux impliquent des changements profonds et rapides des modes de vie, de production et de consommation. Toutes les dimensions de l existence sont concernées : depuis l alimentation jusqu aux loisirs en passant par l habitat, les infrastructures publiques et privées et, bien sûr, les s modes de déplacement des personnes comme des marchandises. Dans ce domaine comme partout, chacun a un rôle à jouer : pouvoirs publics, citoyens (qui sont aussi travailleurs et consommateurs) et entreprises. Comment ces dernières prennent-elles elles en compte la nécessité de modifier les comportements en matière de mobilité? Qu est-ce qui les motive à le faire et comment les pouvoirs publics les y incitent-ils ils? L'auteure Christine Steinbach est animatrice communautaire aux Equipes Populaires, en charge des missions d'étude. Edité par les Equipes Populaires Rue de Gembloux, 48 à 5002 St Servais 081/ Texte disponible sur le site

2 La route, voie royale La mobilité concerne les modes de déplacement des personnes et des marchandises, par divers moyens de transports sur le réseau routier, ferroviaire, maritime, fluvial, aérien. Mais le moins que l on puisse dire est que le transport par route a connu une évolution exponentielle, surtout à partir des années 60. Et tout concourt à prévoir que le phénomène ira en s accentuant si des mesures drastiques ne sont pas prises. Quelques chiffres pour illustrer le propos. Du côté du transport des personnes en Belgique, le nombre de véhicules a augmenté de plus d un million et demi d unités entre 1990 et 2005 et près de 82% des personnes qui se déplacent quotidiennement le font avec un véhicule privé. Côté marchandises, 70,2% des marchandises transportées en 2004 sur notre territoire l ont été par la route, contre 21,3% par voies d eau et seulement 8,5% par chemin de fer. Le développement de la logique «just in time» a aggravé la tendance : «les entreprises, au lieu d entreprendre de leurs investissements pour stocker des marchandises, les commandent au compte-goutte suivant les lois de l offre et de la demande. En d autres mots, le stock circule : il n est plus dans des entrepôts mais sur les routes». 1 Les conséquences du tout à la route sont multiples : augmentation de la pollution (CO2, particules fines, entre autres), stress, congestion du trafic, engorgement dans les agglomérations, retards du personnel, dans les livraisons, perte de temps, dégradation du patrimoine, réduction de l espace public, etc. Les coûts environnementaux, mais aussi sociaux et économiques sont considérables. 2 Point positif, depuis le développement de nouveaux indicateurs, ces coûts sont identifiés plus finement et leur publication permet une prise de conscience plus aiguë des problèmes. A cela s ajoute le problème de l épuisement des ressources d énergie fossile : à l heure actuelle aucune solution économiquement viable n existe qui puisse remplacer le pétrole pour faire tourner le moteur des quelque 800 millions de véhicules qui circulent à travers la planète. Mais l engouement pour la voiture est tel qu une réforme des modes de déplacement passe non seulement par celle des infrastructures mais aussi (peut-être surtout) par des actions visant à changer les mentalités. C est aussi le cas au sein des entreprises. Le bilan de mobilité des entreprises En 2005, le gouvernement fédéral a lancé une consultation dans les entreprises occupant plus de cent personnes, afin de dresser un diagnostic de mobilité 3 des travailleurs. Plus de sociétés ont ainsi participé à cette collecte de données et travailleurs ont été interrogés, notamment via les conseils d entreprise. Un tel bilan a permis d une part de se faire une idée plus précise des modes de déplacements et d autre part, de sensibiliser les personnes consultées et d encourager la discussion sur les questions liées à la mobilité. 1 La mobilité en questions, dossier, Dialogue Wallonie n 31, publié par la Région wallonne, septembre 2006, p.5. 2 Pour en savoir plus, lire Thierry Monin, Ma voiture ou ma liberté, Contrastes n 123, bimestriel publié par les Equipes Populaires, novembre-décembre Loi-programme du 8 avril 2003, chapitre 11, imposant la réalisation d un bilan de mobilité pour toutes les sociétés employant plus de 100 personnes, MB 14 avril

3 De ce bilan, on peut mettre en évidence trois éléments. D abord un constat sans surprise : la voiture l emporte aussi dans les déplacements domicile - lieu de travail : 66% des travailleurs se servent exclusivement de leur véhicule pour se rendre à leur lieu de travail. Ensuite, on constate que là où les infrastructures sont plus adaptées et où des politiques volontaristes sont menées, des résultats positifs sont engrangés. Par exemple, si l on utilise encore davantage la voiture en Wallonie qu ailleurs (78,8%), en revanche on compte plus d usagers du rail parmi les travailleurs qui se rendent à Bruxelles. Comme le notent Jehan Decrop et Marie-Ange Foret, de la CSC 4, cela s explique par le fait que Bruxelles est mieux lotie en terme de transport ferroviaire et parce que le transport par train est remboursé dans la fonction publique «Ce qui démontre qu avec un incitant financier, il y a moyen de modifier les comportements de mobilité». En Flandre, le vélo a plus de succès que dans les deux autres régions : on compte 12% de cyclistes contre seulement 1 à 4% en Wallonie et à Bruxelles. Ici aussi, une meilleure adéquation des infrastructures est un facteur important, portée par des politiques menées depuis une vingtaine d années. Enfin, l image que les gens se font des moyens de transport a une influence sensible. Bien que les accidents de la route impliquant des voitures soient plus nombreux que ceux impliquant des vélos, les francophones jugent ce moyen de déplacement très dangereux. Le diagnostic réalisé montre aussi que les mesures prises par certaines sociétés pour cultiver l usage de modes de transport alternatifs à la voiture en solitaire ne sont pas vaines. Paradoxalement, le résultat le plus significatif concerne l incitation à prendre les transports en commun (on passe de 6,6 à 17,3% d utilisateurs) alors que c est dans ce domaine que le moins d initiatives sont prises par les entreprises. Le bilan de mobilité avait pour objectif de collecter des données à l échelle du territoire belge. L opération sera reconduite en 2008, puisqu il est prévu de la réaliser tous les trois ans. Entre-temps, les Régions bruxelloise et wallonne ont développé des outils et des processus pour inciter et soutenir l action des entreprises. Le plan de déplacement à Bruxelles La Région de Bruxelles-Capitale s est montrée la plus volontariste. Depuis 2004, elle impose aux entreprises aussi bien publiques que privées qui occupent plus de 200 personnes et sont installées sur son territoire d élaborer un plan de déplacement. 5 Trois cent entreprises sont concernées, qui totalisent emplois. L idée d un plan d entreprise consiste à examiner la situation actuelle et faire le tour de toutes les possibilités alternatives à l autosolisme, c est-à-dire le fait de se déplacer seul(e) en voiture. Puis d imaginer des mesures susceptibles de promouvoir ces alternatives. Le processus consiste donc à dresser un état des lieux, comprenant les habitudes de déplacement et les possibilités d accès de la société ; ensuite d élaborer un plan d action qu il faudra ensuite mettre en œuvre, évaluer et, si nécessaire, adapter. L intérêt d un tel plan réside dans le fait d agir globalement. Idéalement, il convient donc de prendre en compte 4 Jehan Decrop et Marie-Ange Foret, Premiers résultats du diagnostic mobilité, Syndicaliste n 666, publié par la Confédération des Syndicats Chrétiens, 10 septembre Ordonnance Air du 25 mars 1999, arrêté du 5 février

4 l ensemble des déplacements (y compris conduire les enfants à l école avant de se rendre à son travail) de tous les travailleurs. Pour assurer la gestion de cette obligation et assister les sociétés, deux administrations ont été désignées : l Institut bruxellois pour la gestion de l environnement (IBGE) et l AED 6. Différents outils ont été élaborés, tant pour sensibiliser et informer que pour aider à faire le diagnostic et à concrétiser le concept d un plan de déplacement adapté aux besoins de chaque société. Parmi ces outils, on trouve surtout un CD-rom et un site «Toolbox» (boîte à outils), destinés à faciliter les recherches pour confectionner le plan. Conçu au départ par des experts européens, il est à signaler qu une version bruxelloise de cet outil existe à l intention des acteurs sociaux. Des formations ont également été organisées à l intention des délégués syndicaux, qui ont un rôle important à jouer pour faire participer le personnel à la création du plan. Des fiches d accessibilité peuvent aussi être réalisées à la demande d une entreprise, par une cellule spécialisée associant la STIB et la SNCB 7. Ce document présente de façon synthétique toutes les formules de transport disponibles pour se rendre à l adresse de la société. A l heure actuelle, 75% des sociétés présentes dans la capitale ont rentré le plan réglementaire et l opération semble avoir été plutôt bien accueillie. Le cadre et les outils en Région wallonne En Wallonie, aucune réglementation n impose de plan de déplacement. Seuls des textes cadres existent, tel le Schéma de développement de l Espace régional (SDER) qui articule mobilité et aménagement du territoire et fixe des objectifs, certes louables mais limités à des principes. Relevons, parmi ceux-ci l intention d «hiérarchiser les espaces alloués aux déplacements» ; de «recentrer les activités et les résidences dans les noyaux urbains, favorisant ainsi leur densification» et de «développer de manière significative des alternatives au tout à la voiture». En l absence d obligations, des instruments ont néanmoins été développés pour encourager les sociétés à mettre des plans en œuvre. Disposant d un financement de la Région, la Cellule mobilité de l Union wallonne des entreprises joue le rôle de plaque tournante pour aider les sociétés publiques et privées volontaires à réaliser un bilan de mobilité et prendre des initiatives coordonnées. Ici aussi, pour le diagnostic comme pour les propositions, les sociétés de transport sont un autre acteur essentiel. L outil Mobilpol a ainsi été créé par la SNCB en concertation avec les TEC. Il est mis gratuitement à la disposition des entreprises. De même, des fiches d accessibilité peuvent être réalisées comme en Région bruxelloise. 6 On peut consulter le site de l IBGE : 7 Voir les sites : et

5 Les actions possibles Concrètement, différentes actions peuvent être proposées, suivant les modes de déplacement que l entreprise va encourager. En voici quelques-unes, la liste n étant pas exhaustive : pour promouvoir le vélo : mettre des douches et des vestiaires à disposition ; assurer un défraiement pour les km effectués ; participer à l achat d un vélo et/ou de l équipement ; réserver des places de parking ou aménager des range-vélos pour inciter à prendre les transports en commun : rembourser l abonnement, organiser la vente des abonnements au sein de l entreprise, assouplir les horaires de travail pour faciliter les correspondances avec ceux des transports publics utilisés, prendre en charge les frais de stationnement aux parkings des gares pour encourager le covoiturage : réaliser une banque de données permettant d organiser des lieux de rassemblement (et assurer le retour en cas d imprévu!) ; demander l installation d abribus aux lieux de rencontre ; louer des navettes spécifiques auprès des sociétés de transports en commun Les pistes ne s arrêtent pas au strict usage d autres modes de déplacement. Les entreprises ont aussi avantage à évaluer l accessibilité du site où elles sont implantées. Elles peuvent aussi formuler des propositions en terme de télétravail (par exemple un jour par semaine) ou des services basés au sein de l entreprise (crèches, par exemple). Il apparaît évident que toutes les initiatives envisagées dans le cadre d un plan de déplacement doit faire l objet d une concertation éclairée entre les partenaires sociaux, sous peine de prendre certains travailleurs au piège ou de voir des dérives s installer, comme par exemple, l obligation de mettre son enfant dans une crèche plutôt qu une autre, sous prétexte de rationaliser les coûts de déplacement.. Notons encore que les propositions ne doivent pas nécessairement s arrêter à la porte d une société. Il peut s avérer pertinent de coordonner les mesures en associant plusieurs sociétés. Quatre expériences pilotes de plans de mobilités sont actuellement en cours en Wallonie dans des zones d'activités économiques, sous la direction conjointe du Ministère wallon des Equipements et des Transports et des Intercommunales de développement local concernées. Ces quatre projets pilotes sont le Sart-Tilman, l aéroport de Gosselies, Nivelles Sud et douze zones d activités en province de Namur. S il est évident que la volonté politique est un levier puissant pour inciter à agir, il est aussi vrai que de plus en plus d entreprises prennent conscience du problème soulevé par une mobilité trop axée sur le tout à la voiture et se montrent intéressées par l idée des plans de déplacement. Outre le souci de préserver l environnement, les motivations sont aussi d ordre économique et publicitaire. Les entreprises sont désireuses d agir si elles réalisent que les alternatives à la voiture individuelle permettront de réduire les temps et les coûts de déplacements. L amélioration de la mobilité permet d atténuer les retards du personnel et des livraisons. Et puis, les efforts consentis pour élaborer et mettre en œuvre les plans de déplacement représentent aussi un investissement dans l image de marque des entreprises, ce à quoi elles sont très sensibles. Enfin, l investissement financier des pouvoirs publics est aussi un incitant non négligeable et dont l évaluation mériterait d ailleurs une attention et un débat public

6 En termes de résultats, à ce stade, il faut sans doute rappeler que changer de moyen de transport implique un changement culturel et que cela prend du temps. Un peu moins de temps néanmoins si les gens y trouve un intérêt financier, encore une fois (comme le remboursement intégral de l abonnement aux transports publics). En ce qui concerne le développement de l usage du vélo, particulièrement adapté pour les agglomérations urbaines, les informations recueillies dans le cadre du bilan de mobilité imposé par le gouvernement fédéral montrent que là où des incitants sont proposés, des travailleurs font le pas. Certes, les résultats sont timides : on passe de 6% à 9% de personnes se rendant à vélo sur leur lieu de travail. Cela dit, c est tout de même un tiers de plus. C est à long terme que l on pourra réellement mesurer l impact des initiatives prises. D autant que l effet d entraînement est un facteur important quand il s agit de changer les habitudes. On voit des collègues enfourcher leur vélo ou se rendre sans complexe à l abribus et l idée vient peu à peu que, tous comptes faits! - 6 -

La gestion de la mobilité en entreprise : une approche intégrée

La gestion de la mobilité en entreprise : une approche intégrée La gestion de la mobilité en entreprise : une approche intégrée Par Benoît Minet et Florence De Brant Responsable et Conseillère auprès de la Cellule Mobilité de l Union Wallonne des Entreprises 1 L Union

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

w w w. u w e Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle

w w w. u w e Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle Intégrer le NWOW au sein du Mobility Management 1er février 2013 Flémalle Par Benoît Minet Responsable de la Cellule Mobilité de l Union Wallonne des Entreprises 1 L Union Wallonne des Entreprises Qu est-ce

Plus en détail

Comment donner de l élan à la fonction de coordinateur mobilité? Bernard Dehaye, coordinateur mobilité chez Belfius

Comment donner de l élan à la fonction de coordinateur mobilité? Bernard Dehaye, coordinateur mobilité chez Belfius Comment donner de l élan à la fonction de coordinateur mobilité? Bernard Dehaye, coordinateur mobilité chez Belfius Profil personnel Parcours professionnel : 59 ans, informaticien de formation Travaille

Plus en détail

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs

Questionnaire d enquête. 1. Identification de l unité d établissement et répartition globale des travailleurs Questionnaire d enquête Envoyé après avis du conseil d entreprise (cocher uniquement l organe adéquat) du comité de concertation de la représentation syndicale I ou communication aux II donné le repris

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

Réfléchissez à vos déplacements domicile-travail. diagnostic mobilité. Supplément au Syndicaliste n 804 15 mai 2014

Réfléchissez à vos déplacements domicile-travail. diagnostic mobilité. Supplément au Syndicaliste n 804 15 mai 2014 diagnostic mobilité Réfléchissez à vos déplacements domicile-travail Supplément au Syndicaliste n 804 15 mai 2014 Bimensuel édité par la Confédération des Syndicats Chrétiens Chaussée de Haecht, 579-1031

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Les clés de votre mobilité durable ENTREPRISES ET DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, MESURES ET PARTENAIRES

Les clés de votre mobilité durable ENTREPRISES ET DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, MESURES ET PARTENAIRES ENTREPRISES ET DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, MESURES ET PARTENAIRES La mobilité : un enjeu qui vous concerne Nul ne l ignore aujourd hui, les déplacements de personnes ont fortement augmenté ces dernières

Plus en détail

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Réunion de présentation de la démarche 19/12/2005 p1 Objectifs

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

EXPRESSO MOBILITÉ LISTE UN MOT MAGIQUE? UN MOT TABOU? CP 218 MARS 2008 N 14

EXPRESSO MOBILITÉ LISTE UN MOT MAGIQUE? UN MOT TABOU? CP 218 MARS 2008 N 14 EXPRESSO CP 218 MARS 2008 N 14 LISTE MOBILITÉ UN MOT MAGIQUE? UN MOT TABOU? EDITO * Les chiffres utilisés dans cette brochure sont issus du Diagnostique triennal pour le chemin du travail. Ce questionnaire

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Le vélo, une alternative

Le vélo, une alternative Tous vélo-actifs . Le vélo, une alternative pour les déplacements du domicile au lieu de travail sur de courtes distances en complément des transports publics pour les déplacements de service Mode de transport

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Séance commune des Conseils du 25 février 2014 --------------------------------------------------------------------

Séance commune des Conseils du 25 février 2014 -------------------------------------------------------------------- CONSEIL NATIONAL DU TRAVAIL CONSEIL CENTRAL DE L'ECONOMIE AVIS N 1.894 CCE 2014-0317 DEF Séance commune des Conseils du 25 février 2014 --------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mieux gérer sa flotte pour réduire le nombre de véhicules

Mieux gérer sa flotte pour réduire le nombre de véhicules Mieux gérer sa flotte pour réduire le nombre de véhicules Barbara Bautmans DEPARTEMENT STATIONNEMENT ET DEPLACEMENTS Contexte Mobilité = habitude Déménagement = opportunité 77 places de parking : très

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET 25 (SE 2014) N 2 25 (SE 2014) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 23 MARS 2015 PROPOSITION DE DÉCRET visant à créer un «Explorateur de droits», outil d aide à l information sur tous les droits des citoyens

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

La mobilité en entreprise Défis et opportunités

La mobilité en entreprise Défis et opportunités La mobilité en entreprise Défis et opportunités 19 Janvier 2015 - SPW Charles-Etienne Jamme Contexte économique - Coopérative belge - 1973 - Secteur du transfert sécurisé de données structurées interbancaires

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

CIRCULAIRE. Diagnostic fédéral 2014 sur les modes de déplacement domicile-travail. Résumé S.2014/024. 4 juillet 2014

CIRCULAIRE. Diagnostic fédéral 2014 sur les modes de déplacement domicile-travail. Résumé S.2014/024. 4 juillet 2014 Annick Hellebuyck Conseiller Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T +32 2 515 08 58 F +32 2 515 09 13 ah@vbo-feb.be CIRCULAIRE S.2014/024 Diagnostic fédéral 2014 sur les modes de déplacement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr

PLAN DE DÉPLACEMENTS. Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011. www.univ-bpclermont.fr PLAN DE DÉPLACEMENTS Synthèse > Résultats de l enquête des personnels 2011 www.univ-bpclermont.fr Objectif de l enquête Mieux connaître la mobilité des personnels dans leurs trajets domicile - travail,

Plus en détail

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique et mobilité autour du bassin lémanique 28/05/2015 1 Contexte CONTEXTE SUR LA MOBILITÉ DANS LE BASSIN LÉMANIQUE Une population en forte croissance : 2 896 638 habitants fin 2014 (2 819 100 en 2010) un nombre

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Bulletin des interpellations et des questions orales Commission du logement et de la rénovation urbaine REUNION DU MARDI 23 AVRIL 2002 Conseil de la Région de

Plus en détail

Compte Rendu : Conférence sur l enquête Transports «Venir à Airbus, 2012»

Compte Rendu : Conférence sur l enquête Transports «Venir à Airbus, 2012» Compte Rendu : Conférence sur l enquête Transports «Venir à Airbus, 2012» Central Entity (B01) Mercredi 12 septembre 2012 de 13h00 à 14h30 Présents : - Eliberto DIAZ (Responsable du schéma directeur du

Plus en détail

Déplaçons-nous autrement!

Déplaçons-nous autrement! Déplaçons-nous autrement! Pffff!!! Encore une heure pour rentrer du boulot! Nos habitudes Un quoi? Nous, on a mis en place un «PDE»! Plan de Déplacements Entreprise! On s est organisé pour covoiturer,

Plus en détail

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 106 Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 107 Le Groupe BESIX Développement Immobilier Développement Immobilier 108 BESIX RED développement en vitesse de croisière

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal

Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids. Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Municipalité de la Commune d'arzier - Le Muids Préavis No 15/2010 Au Conseil communal Demande d'un crédit d investissement de CHF 345'030.--, échelonné sur cinq ans, pour soutenir la mise en place du programme

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

Formation continue des CeM Pôles d activités et mobilité : quelles dynamiques?

Formation continue des CeM Pôles d activités et mobilité : quelles dynamiques? Formation continue des CeM Pôles d activités et mobilité : quelles dynamiques? Christiane CHERMANNE 1 ère attachée économiste 1 13/01/2015 Actions de Mobilité dans le cadre de la déclaration de politique

Plus en détail

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités n 1 sept. 2011 Ma trajetd L ville, I Nmon FO E V O T R E M O B I L I T É - O C T O B R E 2 0tisseo.fr 10 édito en bref Tisséo partenaire de l autopartage Pour une mobilité performante et durable Le développement

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS?

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? Organisateur CENTRE D ÉTUDES SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES (CERTU) Coordinateur Thierry GOUIN, Chargé

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL

WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL THINK TANK EUROPÉEN POUR LA SOLIDARITÉ WORKING PAPER COLLECTION : DÉVELOPPEMENT DURABLE TERRITORIAL BOUGEONS EN VILLE, MAIS BOUGEONS MIEUX! CÉCILE MARQUETTE, MAI 2006 Think Tank Européen Pour la Solidarité

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Sécurité routière Communication. CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015

Sécurité routière Communication. CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015 Sécurité routière Communication CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015 Service DRGTS Unité Sécurité routière Intervenant Gaëlle Le Bars-Eslan Date 26 février

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 Cadre Le Forum a été sollicité officiellement à l automne 2012 pour participer à la réflexion stratégique de l Eurométropole pour la période 2014-2020.

Plus en détail

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité Plan de déplacements Inter Etablissements des Vallons de la Tour Enquête préalable Etablissements pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et aux établissements

Plus en détail

COMMOCLES : Contribution du Management de la Mobilité dans le Choix de Localisation des Entreprises et des Salariés

COMMOCLES : Contribution du Management de la Mobilité dans le Choix de Localisation des Entreprises et des Salariés Programme de recherche et d innovation dans les transports terrestres G06 «Politiques de transport» COMMOCLES : Contribution du Management de la Mobilité dans le Choix de Localisation des Entreprises et

Plus en détail

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Myflexy P ark dossier de presse 30 janvier 2015 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL 10 à 15% du trafic automobile serait dû au manque endémique de parkings dans les centres urbains

Plus en détail

www.cambio.be Une voiture quand je veux

www.cambio.be Une voiture quand je veux www.cambio.be Une voiture quand je veux PR QUI? COMBIEN CA CTE? Le véhicule qui vous convient, quand vous en avez besoin. C est le confort d avoir une voiture à portée de main, sans avoir à vous soucier

Plus en détail

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise LES BONS PLANS MOBILITE Plan de mobilite de l administration lausannoise Un plan de mobilite d entreprise pour limiter les deplacements en voiture Chères collaboratrices, Chers collaborateurs de la Ville

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

I. Diagnostic du PDE. I.1. Présentation de la collectivité...4

I. Diagnostic du PDE. I.1. Présentation de la collectivité...4 Sommaire Introduction (Présentation de la démarche)...2 I. Diagnostic du PDE I.1. Présentation de la collectivité...4 La communauté d agglomération de Vannes : Vannes Agglo... 4 Développement de Vannes

Plus en détail

Cambio carsharing Offre Business

Cambio carsharing Offre Business Cambio carsharing Offre Business Mai 2014 Cambio : la voiture à la carte Vos voitures cambio-business Vos collègues ou employés font régulièrement des déplacements professionnels en voiture? Peut-être

Plus en détail

Le budget mobilité, ça marche!

Le budget mobilité, ça marche! Le budget mobilité, ça marche! Contenu Problèmes Le budget mobilité, c est quoi? Difficultés actuelles Le but et l intention de l étude Résumé des résultats les plus intéressants Guide pour commencer avec

Plus en détail

Directive opérationnelle

Directive opérationnelle Page 1 Populations autochtones Introduction 1. Cette directive décrit les politiques et les procédures d instruction de la Banque 1 pour les projets qui touchent les populations autochtones. Elle présente

Plus en détail

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique

Elaboration et application d un set d indicateurs pour un développement durable des transports en Belgique SERVICES DU PREMIER MINISTRE SERVICES FÉDÉRAUX DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET CULTURELLES Plan d appui scientifique à une politique de développement durable Leviers d une politique de développement

Plus en détail

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon

Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Le patrimoine routier PACA & Languedoc-Roussillon Christophe PARIS Président du SPRIR PACA Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Un constat Il est devenu difficile

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité

Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité 1 Enquête Entreprise Plan de déplacements interentreprises et risques routiers > Enquête préalable Entreprise pour une meilleure mobilité L objectif de ce plan de déplacements? Apporter aux salariés et

Plus en détail

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP?

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP? Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Politique Questionnaire concernant le projet de consultation

Plus en détail

Conduire. Mark Tant et Guido Baten

Conduire. Mark Tant et Guido Baten Conduire Mark Tant et Guido Baten A juste titre ou non, la voiture est parfois un signe extérieur de richesse. L utilisation de la voiture, en tant que conducteur, n implique cependant pas que le fait

Plus en détail

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011 Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Présentation de 3 projets sur les changements de comportements auprès de différentes populations

Plus en détail

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE

ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE ÉVALUATION DES PLANS DE MOBILITE D ENTREPRISE VILLE DE BULLE CAHIER DES CHARGES Évaluation des plans de mobilité Ville de Bulle Page 1 sur 7 Contexte et réglementation communale Dans le cadre de sa politique

Plus en détail

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE «Le numérique au service des territoires» Une démarche pour stimuler l innovation «La meilleure façon de prédire l avenir est de l inventer» Alain Kay, pionnier de

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

Formation continue des CeM. 26 avril 2012

Formation continue des CeM. 26 avril 2012 Formation continue des CeM 26 avril 2012 Déplacements domicile-travail et gestion de la mobilité au sein de l entreprise DETRAIT Emilien Direction de la Planification de la mobilité 1 Formation continue

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

Agir sur la demande pour résorber la saturation

Agir sur la demande pour résorber la saturation > LA BOÎTE À OUTILS [ DIGITAL ] Agir sur la demande pour résorber la saturation Par Arnaud Mokrani, manager chez Artimon Transports Pour le compte de Transilien SNCF, nous avons expérimenté une méthode

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES SÉANCES DE LOGOPÉDIE POUR LES ENFANTS DONT LE QUOTIENT INTELLECTUEL EST INFÉRIEUR À 86 PAR THOMAS DABEUX ANAHM ASBL 29 OCTOBRE 2014 Des études récentes

Plus en détail

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions

En ville sans ma voiture demande de dérogations. Foire aux questions En ville sans ma voiture demande de dérogations Foire aux questions Vous trouverez ci-joint quelques-uns des cas les plus fréquemment rencontrés dans les communes lors des précédentes éditions de la journée

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca

La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Les Analyses du Centre Jean Gol La Réforme de la fiscalité dans l Horeca Décembre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

COMPRENDRE LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DANS LE NETTOYAGE

COMPRENDRE LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DANS LE NETTOYAGE Belgique P.B. 1099 Bruxelles X BC 309659 Publication de La Centrale Générale-FGTB l P910643 NETTOYAGE COMPRENDRE LES FRAIS DE DÉPLACEMENT DANS LE NETTOYAGE Dans le nettoyage, vous devez souvent vous déplacer

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

L énergie en Wallonie et à Bruxelles

L énergie en Wallonie et à Bruxelles L énergie en Wallonie et à Bruxelles Yves Marenne - ICEDD Forum étopia «Kyoto 2» du 16 février 2005 étopia_ 1 Introduction : L état des lieux de la situation énergétique en Wallonie et à Bruxelles donne

Plus en détail

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx

Mobilité et accès au Collège Lionel-Groulx Urbanisme Collège Lionel-Groulx La mobilité en milieu périurbain En banlieue, les densités sont faibles, ce qui entraîne une augmentation des distances de déplacement. La VOITURE est alors le mode de transport

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

Conseil Economique et Social

Conseil Economique et Social NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GENERALE TRANS/AC.7/2002/1 14 décembre 2001 Originale : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIC POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe pluridisciplinaire

Plus en détail

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal Novembre 2014 Mémoire sur le

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail