COMMENT FAIRE LE RECRUTEMENT DE BÉNÉVOLES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT FAIRE LE RECRUTEMENT DE BÉNÉVOLES"

Transcription

1 COMMENT FAIRE LE RECRUTEMENT DE BÉNÉVOLES

2 Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Comment faire le recrutement de bénévoles» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés au recrutement de bénévoles. Cet atelier, qui favorise le développement de groupes bénévoles, vous est offert afin de renforcer les habiletés de bénévolat au sein de votre organisme ou de votre groupe. Nous vous offrons cet appui afin d ajouter quelques éléments à vos connaissances déjà acquises. Nous vous encourageons à poser des questions à n importe quel moment durant l atelier. Nous espérons que cet atelier vous servira de guide et que vous pourrez l utiliser, dans l avenir, en tant que référence dans votre organisme. Bonne lecture! 2

3 Admettons-le : Ce n est pas tout le monde qui aime recruter des gens pour l aider à faire son travail. Qui aime, en d'autres mots, demander à quelqu'un d'être bénévole. Le recrutement de bénévoles est une démarche qui exige beaucoup de temps. Malheureusement, on jette souvent son dévolu sur quelqu'un, n'importe qui, en autant que le travail soit fait. Pourquoi recruter? Pour aider à répartir le travail entre les membres pour entretenir la vigueur de l'organisme/l activité pour aller chercher de nouvelles idées pour effectuer du travail. 3

4 Recruter, c'est : Trouver au bon moment, pour un travail donné, la personne ayant les qualités requises. Tout programme qui fait appel à des bénévoles est une voie à deux directions : il doit répondre aux besoins de l activité, de l'organisme et à ceux du bénévole. Tout le monde doit y trouver son compte. Le recrutement de bénévoles est une démarche, non un problème. Trouver des bénévoles doit se faire par l'intermédiaire d'un processus de recrutement : il ne faut pas prendre la première personne venue. «Pour le coordonnateur des activités en plein air, il nous faut une personne très organisée. Cette personne doit aimer la présence des jeunes, être créative, patiente, aimer les sports, être débrouillarde, avoir de l entregent et surtout avoir de l expérience avec les jeunes.» 4

5 Peu importe le poste à combler, votre organisme devrait s'y prendre, pour recruter des bénévoles, de la même façon que pour recruter du personnel. Le recrutement de bénévoles comporte cinq étapes, que ce soit pour une activité ou pour siéger à votre comité. 1. Définir le travail 2. Déterminer les qualités requises 3. Dresser la liste des candidats possibles 4. Communiquer avec le candidat 5. Confirmer votre et son engagement Étape 1 : Définir le travail Quand on recrute des bénévoles, la première étape consiste à définir le type de travail à faire. Cela permet à l'organisme de s'assurer qu'il choisit la personne qui convient au poste à combler. Les responsables du recrutement et les bénévoles éventuels doivent donc tous bien savoir en quoi consiste le travail. 5

6 Étape 2 : Déterminer les qualités requises Une fois le travail bien défini, on détermine les qualités requises pour l'effectuer. Cela permet de mieux identifier les candidats bénévoles. La description de tâches est un instrument utile. Elle énumère les qualités requises dans l'accomplissement d'une tâche. Elle décrit de façon explicite les attentes des personnes et les exigences du poste de bénévolat. Elle donne, en outre, aux bénévoles une idée de leur rôle au sein de l'organisme ou de l activité. Voici un exemple d une activité provinciale qui devait être organisée par un organisme : Le Club de tir à l arc. Le tournoi fut un grand succès grâce à l implication des bénévoles. Ceci est un exemple. Le même processus doit être utilisé lors du recrutement de bénévoles pour un comité. 6

7 1) Définir le travail des bénévoles ; 2) Déterminer les qualités requises ; Faire un tableau (exemple ci-joint) La première étape consiste à indiquer le poste de travail à combler pour l événement ceci peut être inscrit dans la première colonne d un tableau; Dans la 2 e colonne, indiquer le nombre de bénévoles requis pour exécuter les tâches; Dans la troisième colonne, indiquer des noms (sans inscrire de noms de bénévoles); 4 e colonne, indiquer toutes les tâches requises; 5 e colonne, indiquer quelles qualifications vous recherchez chez les bénévoles afin d accomplir les tâches 7

8 Jeux MTS Manitoba Summer Games Finales LaRochelle MB le 30 juin 2004 TIR À L ARC LISTE DE BÉNÉVOLES poste # de bénévoles Noms Tâches Qualifications Équipe de l équipement 7 Préparer l équipement lourd 2 jours avant l événement Installer tentes, animaux dans le champ, barrières, etc. - fort.e - disponible 2 jours avant Maintenir le site propre ramasser déchets S assurer que la toilette demeure propre (eau & savon) - organisé.e S assurer que les barrières demeurent intactes - une personne qui aime conduire «quad» Équipe de bénévoles sur le site 4 S assurer que les voitures se stationnent au bon endroit Vérifier les contenants de recyclage et de poubelles Être visible par tous les gens - entregent (avenant.e) - flexible - débrouillard.e Répondre aux questions des gens Vérifier l eau pour les athlètes dans les glacières Remplir les bouteilles au besoin. Équipe de bénévoles dans le champ 3 Préparer les cibles et les mettre aux bonnes distances Mettre les papiers sur les cibles Déménager les cibles lorsque nécessaire Initialer les cartes de pointage, si nécessaire Assister le juge - fort.e - responsable - attentif(ve) aux détails - flexible - honnête

9 Prendre les inscriptions et les frais d inscription - entregent (avenant.e) Donner les noms aux athlètes, ainsi que leurs «goodie bags» - aime le travail de bureau Inscriptions et inscriptions des résultats 4 Recevoir les pointages et les vérifier Inscrire les résultats sur le babillard Être disponible pour toutes questions - Intérêt dans les sports - aptitudes en mathématiques - Attention aux détails Se libérer pour offrir crème solaire et chasse-moustiques aux athlètes et aux enfants - organisé.e - flexible EMS 1 Services médicaux en cas d urgence - Connaissances en EMS Prix/médailles 1 Coordonner la présentation des prix/médailles Préparer la liste des gagnants - Très organisé.e - Expérience dans la présentation de prix - Attention aux détails - Organisé.e Cantine 3 Ouverture de la cantine durant toute l activité - Expérience à tenir des cantines - Aptitudes en mathé (argent) Fun Event 7 Total Bénévoles 30 Être responsables de l activité Fun Event Inscrire les résultats des enfants Assurer que le Fun Shoot soit sécuritaire - Honnête - Connaître les bases du tir à l arc - Aptitudes en mathé (calculs) - Aimer la présence des jeunes - Patience - Honnête - Responsable et sécuritaire Responsables des commanditaires 2 Assurer le confort des commanditaires (MTS, MB Lotteries, autres) Juge 1 Juge provincial des MTS Games 9

10 10

11 Étape 3 : Dresser la liste des candidats possibles Maintenant que vous savez en quoi consiste le travail et de quel genre de personne vous avez besoin, vous devez dresser la liste des candidats possibles, ainsi que la méthode de l approche. Quelques conseils : Assurez-vous de dresser une liste avec plus de bénévoles que voulu, car des imprévus se présentent fréquemment à la dernière minute; Les jeunes de 15 à 24 ans sont très heureux de faire du bénévolat, car ceci favorise leurs chances d emploi (le bénévolat peut être indiqué sur leur C.V. C est un élément positif du bénévolat que l on peut mentionner.) Choisissez des couples impliqués dans le bénévolat. Ils apprécient des activités qu ils peuvent partager ensemble. Les personnes seules choisissez des personnes qui ont besoin de rencontrer d autres gens. Les baby-boomers et leurs précieuses connaissances - ils ont beaucoup d expérience à offrir aux organismes. 11

12 N'oubliez pas : Vous ne trouverez pas toujours le candidat parfait, expérimenté et hautement qualifié. Vous pourriez classer les candidats selon leurs qualités, en fonction de vos exigences. Vous pourriez aussi choisir de leur donner une formation supplémentaire. Soyez souple, mais essayez de choisir la personne la mieux qualifiée. 12

13 13

14 Où dénicher ses bénévoles Au-delà de 90% des bénévoles recrutés affichent un lien direct avec les bénévoles actuels œuvrant chez vous. Ex. : des amis, des voisins, des membres de la parenté, des collègues de travail. La plupart de ces gens possèdent déjà une connaissance quelconque de votre organisme et peut-être un certain engagement social à son égard. Passez en revue les gens que vous côtoyez sur une base quotidienne/hebdomadaire/mensuelle, c est-à-dire la famille, les amis, les collègues de travail, les voisins, les paroissiens. «La population en général» est un vaste groupe susceptible de vous fournir des bénévoles. 14

15 Voici quelques idées de groupes : Anciens bénévoles Centre de bénévoles électronique Étudiants de 15 à 24 ans Nouveaux arrivants dans la communauté Les clubs sociaux Les écoles secondaires, les collèges et les universités Les bureaux de bénévolat Les parents des jeunes membres de votre organisme/activité Les groupes communautaires Les clubs d aînés Centre de loisirs Les organismes religieux Le mode de recrutement le plus efficace est le recrutement de bouche à oreille (face à face ou par téléphone). Les annonces publicitaires sont un autre moyen de recrutement des bénévoles. 15

16 Radio, téléservice public de communication Babillards (supermarchés, églises, centres commerciaux, bibliothèques, hôpitaux, etc.) Circulaires Vitrines/étalages dans les magasins et commerces Journaux communautaires Bulletins d autres organismes Kiosques aux conférence ou dans les centres commerciaux Affiches, enseignes, dépliants, posters Exposés audiovisuels 16

17 Étape 4 : Communiquer avec le candidat C'est peut-être l'étape la plus difficile. Dans la plupart des cas, les gens sont flattés du seul fait qu'on les ait convoqués. Peu importe la méthode retenue, gardez à l esprit qu il vous faut «vendre» votre organisme/activité à cette personne d une façon franche et honnête. Vous devez la convaincre du bien-fondé de votre raison d être et des philosophies sous-jacentes qui animent votre action. N oubliez pas de lier vos candidats bénévoles aux tâches requises par l organisme/activité. Soulignez les avantages que la personne aurait à adhérer à votre organisme ou à participer bénévolement à votre activité. Partez du bon pied! Assurez-vous d avoir BEAUCOUP «d avantages pour les bénévoles»! 17

18 «NOUS AVONS PLEINS D AVANTAGES POUR LES BÉNÉVOLES!» Quelques conseils : Lors d une activité, donnez un choix de tâches à vos candidats. Certains bénévoles ont des préférences; Lorsque vous communiquez avec votre candidat, assurez-lui qu il y aura beaucoup de bénévoles, donc la possibilité de s amuser lors de l événement Les bénévoles recherchent un peu de plaisir en échange de leur appui; Indiquez aux bénévoles que vous leur offrirez des «avantages» (Coupon de hot-dog gratuit, drink gratuit, des t-shirts de bénévoles gratuits, plusieurs pauses pour s amuser, des «walkietalkies», etc. Assurez-vous d avoir autant de détails que possible lors du premier contact avec le candidat; 18

19 Étape 5 : Confirmer votre et leur engagement Quelques conseils : Deux semaines avant l événement, communiquez avec le bénévole pour confirmer son engagement. Si le bénévole ne peut plus participer en tant que bénévole, vous aurez deux semaines pour trouver un remplaçant. Indiquez au bénévole que vous lui ferez parvenir la description de tâches avant l événement. Assurez-vous de bien renseigner le bénévole. Assurer-vous de bien entraîner le bénévole AVANT l événement. Ceci évite que les gens s inquiètent de leurs «tâches à faire» quelques jours avant. Lors de l événement, assurez-vous d avoir une personne responsable des bénévoles, qui leur donnera leurs coupons gratuits, t-shirts, etc. Un horaire de la journée et une liste de tous les bénévoles et de leurs tâches peuvent être très utiles aux bénévoles. Ça leur donne des renseignements additionnels qu ils peuvent utiliser pour retrouver d autres bénévoles et ça leur donne un sens d importance. N oubliez surtout pas une lettre de remerciement à tous vos bénévoles à la suite de l événement. 19

20 Conseils utiles pour le recrutement de bénévoles qui siègeront à des comités Faites remplir à vos membres une «grille de travail» au moment où ils se joignent à l'organisme et référez-vous à ces renseignements au moment de recruter des bénévoles. C'est l'un des meilleurs moyens de placer vos bénévoles au sein de l'organisme. N'oubliez pas de demander à vos membres, à l'occasion, de mettre à jour ces précieux renseignements. L'instrument est simple et peut vous aider à repérer rapidement les personnes ayant des aptitudes, des connaissances et des relations particulières. Exemple : Grille de travail Nom : Jean Labonté Ma contribution Mes demandes Mes limites Aptitudes particulières, talents, intérêts que vous aimeriez mettre au service de l organisme Domaines que vous aimeriez mieux connaître Ce que vous ne voulez pas faire! dactylographier communiquer avec les gens écrire, rédiger travailler avec les jeunes accomplir des tâches administratives danser ordinateurs histoire de l'organisme présidence d'un comité tenue de livres solliciter des fonds parler en public Énumérez les choses que vous faites bien et que vous aimez faire. N'hésitez pas à tout énumérer : vous seriez surpris de voir combien vos talents peuvent servir. Énumérez les domaines d'intérêt pour lesquels vous n'avez pas les compétences requises mais que vous aimeriez connaître. Tout ce que vous ne voulez absolument pas faire. D'après Ivan Scheier, Yellowfire Press, Colorado,

21 Conseils supplémentaires bénévoles dans des comités Faites participer tous les bénévoles au processus de recherche de nouvelles méthodes de recrutement. Mettez les idées en commun. Ayez recours à tous les moyens à votre disposition : radio, télévision, journaux et relations personnelles. Offrez des séances d'orientation stimulantes, qui vont au fond des choses. Demandez à des bénévoles de raconter leur expérience personnelle aux réunions ou lors de campagnes de recrutement de membres. Pensez à ce qui VOUS intéresserait, personnellement, dans le bénévolat. Les meilleurs recruteurs sont les bénévoles qui sont heureux d'appartenir à votre organisme. Les gens sont attirés par les programmes qui font appel à une attitude constructive, à l'honnêteté et à l'enthousiasme. Intéressez-vous à vos membres, pas seulement en tant que bénévoles mais en tant que personnes. Ne recrutez pas trop de gens. Les candidats seront démotivés si, après avoir donné leur nom, ils constatent qu'il n'y a pas de place pour eux. Faites participer les bénévoles aux prises de décision. Assurez-vous qu'ils se sentent importants au sein de l'organisme. Reconnaissez leurs efforts. Un «merci» vaut mille mots. 21

22 Dernières réflexions Si vous êtes membre du comité de nomination, si vous êtes le président de l'organisme ou si vous siégez à un comité ayant pour fonction de recruter des bénévoles pour un travail ou un programme spécifique, vous devez recruter des bénévoles. Le recours à un processus efficace de recrutement vous aidera à vous assurer que les besoins de l'organisme sont comblés et que les bénévoles sont des membres satisfaits. Le bénévole satisfait : Travaillera dans l'intérêt de l'organisme/activité N'aura que de bonnes choses à dire de l'organisme/activité Fera à l'organisme une bonne réputation Recrutera des bénévoles par la parole et par l'exemple Sera engagé et enthousiaste. 22

23 Annexe A La brève description de tâches d'un bénévole comprend les éléments suivants : Titre Il identifie le bénévole et doit lui reconnaître le plus de prestige possible. Rôle C'est un énoncé général qui précise le travail et en expose les justifications. Fonctions C'est une énumération des diverses tâches et responsabilités. Elles doivent être les plus précises possible. Qualités C'est l'énumération des aptitudes, des connaissances et des comportements recherchés. Attention : ne pas être plus exigeant qu'il ne le faut pour ne pas risquer de perdre d'excellents candidats. Rapports C'est la désignation des personnes à qui le bénévole doit rendre des comptes. Temps nécessaire Ce sont les contraintes quant au temps qu'exige le travail. Il faut préciser s'il s'agit d'un travail hebdomadaire, mensuel, à long terme, à horaire flexible ou autre. Avantages Qu'avez-vous à offrir au bénévole? Qu'aura-t-il à retirer de ce travail? 23

24 Annexe B Exemple d'une description de tâches : Comité culturel ABC Titre : Président Rôle : Gérer les affaires du Comité culturel ABC; s'assurer que les programmes sont élaborés et réalisés de façon que le mandat de la Société soit rempli et de manière à favoriser l'image de la Société. Fonctions : Présider les réunions de l'exécutif et du comité ainsi que les assemblées générales Préparer l'ordre du jour à l'avance avec le secrétaire Être en contact avec les autres organismes de la collectivité Être membre de tous les comités Diriger la définition des objectifs et la planification des programmes S'assurer qu'il existe un bon programme de gestion des bénévoles Assurer un lien efficace entre les organismes régionaux et provinciaux S'assurer qu'il y a délibérations pour que la population puisse exprimer ses opinions. Qualités requises : Rapports : S'intéresser aux personnes Être apte à communiquer Être apte à déléguer des responsabilités Être apte à diriger des réunions, à faire participer les gens, à planifier des programmes efficaces. Répondre de son travail devant l'exécutif, le comité et les membres Communiquer avec les représentants régionaux et provinciaux; 24

25 Temps nécessaire : Engagement d'un an Réunions mensuelles de l'exécutif et des comités Assemblées régionales et annuelles. Avantages : Amélioration des connaissances et des habiletés relatives à la direction d'assemblée Satisfaction personnelle Occasion de rencontrer de nouvelles personnes Visibilité dans la collectivité, dans l'organisme Occasion de promouvoir efficacement les buts de la société et son image Chance d'avancement à l'intérieur de l'organisme régional ou de l'organisme provincial. 25

26 RECRUTEMENT, CONSERVATION ET RECONNAISSANCE DES BÉNÉVOLES : Le point de vue des bénévoles Susan Phillips Université Carleton Brian R. Little Université Carleton Laura Goodine Université Carleton 26

27 RECRUTEMENT, CONSERVATION ET RECONNAISSANCE DES BÉNÉVOLES : Le point de vue des bénévoles Susan Phillips Université Carleton Brian R. Little Université Carleton Laura Goodine Université Carleton 2002 Centre canadien de philanthropie Nous avons renoncé aux droits d auteur relatifs aux documents de l Année internationale des volontaires au profit des œuvres de bienfaisance et des organismes bénévoles qui désirent utiliser ces documents à des fins non commerciales. Nous les encourageons à reproduire et à distribuer n importe quelle publication AIV. La Division de la mobilisation communautaire de Développement des ressources humaines Canada a accordé un soutien financier à ce projet. Les opinions exprimées dans cette publication ne reflètent pas forcément celles de DRHC, du Centre canadien de philanthropie ou de Bénévoles Canada. Pour plus de renseignements sur ce projet et d autres projets de recherche, visitez Programme de recherche Le Centre canadien de philanthropie 425 University Avenue, bureau 600 Toronto (Ontario) Canada M5G 1T6 N o de téléphone: (416) N o de télécopieur: (416) Courriel: ISBN#

28 RECRUTEMENT, CONSERVATION ET RECONNAISSANCE DES BÉNÉVOLES : Le point de vue des bénévoles Introduction 2 Ce qu ils ont à dire 2 Comment les bénévoles sont encadrés 3 Comment les organismes entravent les bénévoles 3 Améliorer le recrutement des bénévoles 5 Améliorer la conservation des bénévoles 6 Manifester reconnaissance et respect aux bénévoles 6 Fournir des expériences enrichissantes et variées 6 Communiquer et être réceptif 6 Fournir un encadrement interne et social, des expériences sociales 6 Comment les gouvernements peuvent appuyer le bénévolat 7 Conclusion 8 28

29 Introduction De nombreux organismes de bénévolat ont un besoin constant de nouvelles recrues. Bon nombre de ces organismes ont dû devenir plus raffinés dans leurs stratégies de recrutement afin d'attirer des candidats qui sont le plus représentatifs de la société. Les connaissances de bénévoles expérimentés sont un atout important pour les organismes. En conséquence, les conserver est une question d'importance primordiale pour les organismes. Dans le présent rapport, les bénévoles donnent leur avis sur la façon dont les organismes de bénévolat doivent recruter et conserver les bénévoles, et comment les gouvernements de tous les paliers peuvent appuyer le bénévolat. Dans le cadre d'un projet de recherche à l'occasion de l'année internationale des volontaires, nous avons mené des entrevues intensives auprès de III bénévoles d'organismes de service social et d'associations communautaires. Tous ces bénévoles sont directement engagés dans la prestation de services aux particuliers, surtout aux personnes âgées, aux jeunes et aux enfants. Les pressions en matière de recrutement, de conservation et de formation ne sont probablement pas ressenties aussi vivement dans nul autre secteur du bénévolat que dans ce genre d'organismes. Nous avons demandé aux bénévoles : Comment les organismes pour lesquels ils travaillent les soutenaient dans leurs efforts; Comment les organismes pour lesquels ils travaillent gênaient le travail qu'ils accomplissent; Comment les organismes pourraient améliorer le recrutement des bénévoles; Comment les organismes pourraient améliorer la conservation des bénévoles; et Comment les responsables des politiques publiques pourraient accorder leur soutien au bénévolat. 2 29

30 Comment les bénévoles sont encadrés En général, les bénévoles interrogés disent que les organismes pour lesquels ils travaillent leur sont d'un très grand soutien. Comme le fait voir la figure l, ils ont noté trois genres de soutien en particulier : l'infrastructure organisationnelle, la reconnaissance et la formation. L'infrastructure organisationnelle a été le genre de soutien le plus fréquemment mentionné, surtout le soutien accordé par le personnel capable de répondre aux questions et de fournir de l'information. Un élément clé de cette infrastructure, mentionné à plusieurs reprises, c'est le gestionnaire ou le coordonnateur des ressources. Comme le dit un bénévole : «Si le coordonnateur n'est pas de premier ordre, les bénévoles ne le seront pas non plus.» La reconnaissance a été le deuxième genre de soutien le plus fréquemment mentionné. Nous avons entendu à maintes reprises que la manifestation de la reconnaissance et du respect n'exige pas nécessairement beaucoup d'effort. Les organismes n'ont pas à organiser un dîner d'honneur annuel soigné. Un mot de remerciement sincère ou un commentaire sur un travail bien fait à la fin d'une journée sont une récompense suffisante pour la plupart des participants. Comme le disait un bénévole : «Un simple merci est plus important qu'un certificat.» En fait, bon nombre de bénévoles ont indiqué qu'ils ne se sentaient pas à l'aise dans les grands dîners pendant lesquels on récompense certain d'entre eux. La formation, y compris les séances d'orientation initiale et les ateliers sur des sujets spécialisés, a été mentionnée comme troisième type de soutien majeur. Comme le dit un bénévole très actif depuis longtemps : «Certains organismes offrent une formation très intensive, tandis que d'autres préfèrent laisser les bénévoles apprendre sur le terrain. J'ai constaté qu'un bon programme de formation était préférable et que cela me rendait plus à l'aise dans mon travail.» Pour les bénévoles travaillant avec les enfants, la formation est considérée comme une nécessité et non un luxe, car il y a des questions de responsabilité civile; il en est ainsi également pour ceux travaillant avec les personnes âgées fragiles et les personnes atteintes de la maladie d'alzheimer -les connaissances spécialisées font une différence dans ces cas. Comment les organismes entravent les bénévoles Si la plupart des organismes tentent de seconder les efforts de leurs bénévoles, de nombreux autres les entravent, consciemment ou non. Cela produit des bénévoles qui croient ne pas pouvoir exploiter leur La conservation est un grand problème dans notre société. Je ne suis pas en faveur de la remise de récompenses...le fait de louanger une personne pour des années de service pendant la tenue des assemblées générales annuelles est un concept que je rejette. C'est mon opinion. Je fais du bénévolat pour accomplir quelque chose pour quelqu'un et non pour la reconnaissance. Ce qui me permet de continuer à en faire c'est la permanence d'un défi très satisfaisant et qui répond à mes capacités. 1 Les participants ayant été recrutés au moyen d'organismes de service social et d'associations communautaires, l'accent est mis en particulier sur de tels organismes. De nombreux participants sont impliqués dans d'autres genres d'organismes également. Leurs commentaires sur les pratiques de ces organismes sont inclus. 2 Pour faciliter la présentation, nous avons regroupé les réponses à nos questions ouvertes en de grandes catégories. Il faut noter que les répondants pouvaient donner plus d'une réponse et ils n'étaient pas invités à donner une réponse si aucune n'était satisfaisante. Cela explique pourquoi le nombre des réponses peut correspondre plus ou moins au nombre de participants de l'étude. 30

31 plein potentiel ou qui ne sont pas aussi efficaces ou satisfaits qu'ils pourraient l'être. Pour identifier certaines de ces sources de frustration, nous avons demandé aux bénévoles : «Comment les organismes pour lesquels vous travaillez ont-ils gêné votre travail?» La bonne nouvelle, c'est que relativement peu de bénévoles croient que leur travail est gêné de façon importante par les organismes pour lesquels ils travaillent. Néanmoins, comme le montre la figure 2, deux sources de frustration ressortent nettement. Selon certains bénévoles, les règlements semblent être une entrave au travail bien fait. Cela s'applique notamment aux bénévoles travaillant avec les enfants et les jeunes, et qui doivent se conformer rigoureusement à certains ' protocoles. On a nettement eu l'impression que les règlements et les procédures de sélection sont devenus plus lourds au cours des dernières années. Même si tous ont indiqué qu'ils comprenaient la raison et la valeur des vérifications policières et des autres procédures de sélection dans le cas des bénévoles travaillant avec les enfants, parfois le ton (donnait le sentiment d'être coupable jusqu'à preuve du contraire) et la durée (il faut des mois parfois avant de connaître les résultats d'une vérification policière), rendent le processus agaçant. De nombreux bénévoles ont également déploré le fait que, en raison des règlements plus stricts, ils ne pouvaient se livrer à certaines des activités amusantes auxquelles ils sont habitués, comme les excursions de camping la nuit. Une deuxième source majeure de frustration, c'est le manque de ressources organisationnelles, qu'il s'agisse de ressources financières limitées, du manque de personnel ou de bénévoles pour accomplir le travail, du manque de formation ou de l'insuffisance de l'information sur les clients et les usagers. D'autres frustrations ont été signalées, mais moins fréquemment : les jeux politiques, la gestion inefficace des conflits, les communications insuffisantes et le manque de définition des rôles. Il est intéressant de noter, toutefois, que le manque de souplesse dans la formation (soit la durée qu'une personne doit initialement consacrer au bénévolat ou le jour de la semaine ou encore 1'heure à laquelle des activités doivent avoir lieu) n'est pas mentionné comme source de frustration majeure. Cela s'explique probablement par le fait que les répondants sont déjà des bénévoles actifs et que, en conséquence, ils se sont adaptés à leur horaire, de sorte que la date ou l'heure n'est pas un facteur aussi restrictif que dans le cas de nouvelles recrues. 31

32 Les bénévoles actifs ont émis de nombreuses suggestions visant l'amélioration du recrutement - voir la figure 3. Ces suggestions peuvent être regroupées sous les quatre étapes du recrutement : faire accepter l'organisme, la cause ou le besoin; établir un contact avec les bénévoles éventuels; faire une bonne première impression, et apparier et sélectionner les candidats. Faire accepter l'organisme La première étape essentielle est de décrire la chose pourquoi il faut des bénévoles, pourquoi la cause en vaut la peine, pourquoi le bénévolat est salutaire et pourquoi l'organisme constitue un bon choix. Selon un bénévole : «S'il se fait peu de bénévolat n'est pas une question de temps, c'est simplement un manque de sensibilisation... quand les gens en savent davantage et que le processus d'inscription est facile, on trouve le temps.» Apparier et sélectionner Les organismes de bénévoles doivent également consacrer des ressources et prendre le temps nécessaire pour faire de bons appariements entre bénévoles et missions, et sélectionner adéquatement les candidats. Trop souvent, a fait remarquer un bénévole, un tel appariement n'a pas lieu parce que le bénévolat est basé sur la disponibilité, non 1 habileté. Résultat : les candidats ne sont pas affectés au bon travail dès le départ. De petites choses, comme répondre rapidement à ceux qui ont exprimé un intérêt ou le fait de faire de l'entrevue un processus instructif, ont également été notées comme importantes. Prendre contact Les approches ciblées et la touche personnelle (par le bouche à oreille, une invitation faite à des amis ou à des voisins à participer ou le contact des personnes directement touchées par la cause) sont considérées comme les façons les plus efficaces pour rejoindre les candidats éventuels. La publicité dans les journaux des villes ou des régions, au moyen de l'internet, ainsi que l'approche communautaire directe (tenue de foires de bénévolat ou utilisation de stands dans les centres commerciaux) sont également considérés comme de bonnes méthodes pour contacter les futurs bénévoles. Donner une bonne première impression Les bénévoles affirment qu'il est d'une importance cruciale de partir du bon pied lorsqu'on contacte les nouveaux candidats. Les organismes doivent, entre autres, clarifier et communiquer leurs attentes. Cela comprend le fait de clairement expliquer et faire comprendre aux bénévoles ce qui sera attendu d'eux, ce qu'ils vont faire, combien de temps sera requis et quand ils seront appelés à fournir leurs services. 32

33 En examinant les recommandations pour mieux retenir les bénévoles, nous avons tenté de rendre l'exercice concret et personnel en demandant aux répondants ce qui serait idéal, à leur point de vue. Les bénévoles ont présenté un vaste éventail de bonnes idées, et ils ont été d'un accord quasi unanime pour ce qui est des trois premiers facteurs - voir la figure 4. Un quatrième facteur a été noté comme étant important pour un groupe particulier de bénévoles. Manifester de la reconnaissance et du respect aux bénévoles Comme nous l'avons indiqué, le fait de dire merci et de montrer continuellement aux bénévoles qu'ils sont appréciés est probablement plus important que de tenir une fête retentissante une fois par année. Fournir des expériences enrichissantes et variées Il faut fournir aux bénévoles l'occasion de tenter diverses expériences dans l'organisme afin qu'ils puissent trouver leur voie. Il faut leur offrir des tâches et des responsabilités variées qui font appel à des compétences diverses et à l'apprentissage de nouvelles choses, qui fournissent une formation et d'autres moyens de développement; on doit, toutefois, établir les attentes clairement dès le départ et en faire le contrôle de temps à autre, et ne pas demander aux bénévoles de faire le travail du personnel comme tel. Communiquer et être réceptif On doit fournir de l'information aux bénévoles au moyen de bulletins et faire participer les bénévoles à la planification des programmes et des activités. Un bénévole précise : «En général, je crois que la communication est cruciale - les bénévoles doivent savoir exactement ce que l'on attend d'eux, participer à la planification, comprendre l'objectif d'ensemble des activités, et avoir leur mot à dire dans la prise de décisions, même s'ils n'ont pas le dernier mot.» Fournir un encadrement interne et social, des expériences sociales L'encadrement interne et social, s'il est mentionné moins fréquemment, est important pour un groupe particulier de bénévoles, les retraités. Pour ce groupe, le bénévolat constitue un moyen précieux de se faire de nouveaux amis et d'avoir de façon régulière les contacts sociaux qu'ils avaient sur le marché du travail. La création d'occasions de rencontres dans un contexte social, l'occasion de discuter de leurs expériences et l'invitation aux événements sont des aspects clés de la conservation des bénévoles. Lorsque l'on compare les genres de soutien ou d'encadrement que les bénévoles disent recevoir et ceux qu'ils disent souhaiter, il apparaît que la principale carence se situe au niveau de la communication. Si 48 % des répondants de la présente étude ont indiqué que la communication et la réceptivité sont essentielles à la conservation des bénévoles, seulement 12 % ont affirmé qu'un tel encadrement leur était offert par l'organisme bénévole. 33

34 Les organismes de bénévolat ont l'impact le plus direct sur la nature de l'expérience des bénévoles. Toutefois, les trois paliers de gouvernement peuvent exercer une influence sur l'aspect positif ou négatif de cette expérience. Selon les bénévoles que nous avons interrogés, les responsables des politiques publiques pourraient prendre certaines mesures pour appuyer le bénévolat, notamment (figure 5) : Fournir un financement aux organismes de bénévolat. Promouvoir la sensibilisation du public aux besoins et aux avantages du bénévolat. Apporter des modifications de politique. Il a été suggéré, par exemple, que les gouvernements accordent des crédits d'impôt aux bénévoles, qu'il rende le régime fiscal plus avantageux pour les organismes de bénévolat (entre autres, rendre la déclaration moins compliquée), et qu'il réduise la responsabilité civile des bénévoles. Par ailleurs, les gouvernements provinciaux et municipaux pourraient réduire les délais associés aux vérifications policières. Même si nos questions ont porté en premier sur les décideurs, les participants à l'étude ont spontanément mentionné l'importance d'amener les employeurs (du secteur privé et du secteur public) à appuyer le bénévolat. Les employeurs ont un rôle majeur à jouer en offrant du temps libre, en étant plus souples quant aux heures de travail pour faire du bénévolat, et en présentant le bénévolat comme une valeur d'entreprise. Écouter ce que les organismes de bénévolat ont à dire. On a exprimé beaucoup d'inquiétude quant à l'attitude des gouvernements qui s'attendent à ce que les bénévoles accomplissent des tâches qui sont au fond des services d'ordre public. 34

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

DEVENEZ UN LEADER EFFICACE

DEVENEZ UN LEADER EFFICACE DEVENEZ UN LEADER EFFICACE Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Devenez un leader efficace» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés au développement du leadership. Cet

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI RIVIÈRE-DU-NORD LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI Carrefour jeunesse emploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Page 1 420, rue du Marché Saint-Jérôme Québec, J7Z 2B2 T. 450 431-55253

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

101 Actions pour améliorer votre club. Augmentation du plaisir = Augmentation de l adhésion

101 Actions pour améliorer votre club. Augmentation du plaisir = Augmentation de l adhésion 101 Actions pour améliorer votre club Augmentation du plaisir = Augmentation de l adhésion Activités du club Récompenser les membres Encourager les bénévoles Attitude - Soyez positif Essayer de nouvelles

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles

Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Code canadien du bénévolat : guide pour l évaluation des pratiques organisationnelles Remerciements Bénévoles Canada remercie l auteure, Liz Weaver, de son travail à l égard du document original, intitulé

Plus en détail

ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES DU PERSONNEL GUIDE DU GESTIONNAIRE OU SUPERVISEUR RECRUTEUR ÊTES-VOUS PRÊT?

ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES DU PERSONNEL GUIDE DU GESTIONNAIRE OU SUPERVISEUR RECRUTEUR ÊTES-VOUS PRÊT? ACCUEIL DES NOUVEAUX MEMBRES DU PERSONNEL GUIDE DU GESTIONNAIRE OU SUPERVISEUR RECRUTEUR ÊTES-VOUS PRÊT? Centre d apprentissage et de développement organisationnel Service des ressources humaines Introduction

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES 2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50ANS? O N Si non : Voir trucs et astuces SOMMES-NOUS PRÊTS À RECEVOIR LES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50 ANS? Savons-nous pourquoi nous voulons

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire 1 Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 1 : Habiletés sociales de base Habileté 1 : Se présenter Par Sandra Beaulac Fiche de planification Habileté sociale : SE PRÉSENTER Type d atelier

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

Patrimoines. La retraite Le moment pour vous simplifier la vie

Patrimoines. La retraite Le moment pour vous simplifier la vie Patrimoines La retraite Le moment pour vous simplifier la vie Le vieil adage «dans les petits pots, les bons onguents» semble avoir perdu toute signification, plus particulièrement en Amérique du Nord.

Plus en détail

Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations

Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations Vous trouverez ci-dessous des exemples de recommandations pour le prix de service exceptionnel (PSE). Ces exemples vous sont fournis à titre de

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques Les Bâtisseuses Trousse de levée de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HPHPQ puisqu elle relève le profil de l organisation, fait connaître nos programmes et nous aide à

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS

Poste : AGENT AUX ACHATS. Conditions d accès à la profession : Tâches : ACHATS Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la définition

Plus en détail

Obtenir de bons résultats en réalisant de bonnes actions

Obtenir de bons résultats en réalisant de bonnes actions Obtenir de bons résultats en réalisant de bonnes actions Un guide pratique destiné au programme de mentorat portant sur les services juridiques bénévoles de l ABC www.cba.org Un grand nombre d entre nous

Plus en détail

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques?

L équipe d ISF Qu est-ce qui nous rend uniques? Gestionnaire de l implication et du recrutement de talent pour le portefeuille africain : Nous cherchons un leader stratégique, passionné par la découverte et le développement d individus talentueux et

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques Les Bâtisseuses 2015 Trousse de levées de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HHQ puisqu elle relève le profil de l organisation. Elle fait connaître nos programmes et nous

Plus en détail

La Formule pour la réussite des satellites de club

La Formule pour la réussite des satellites de club La Formule pour la réussite des satellites de club COMMENT LANCER UN SATELLITE Vous voulez rendre votre club encore plus pratique, gratifiant et attrayant pour les membres potentiels et les membres actuels?

Plus en détail

Table des matières. Introduction 3. Plan d'affaires de CerviWeb 4. Procédure d adhésion 8. Méthode de paiement 9

Table des matières. Introduction 3. Plan d'affaires de CerviWeb 4. Procédure d adhésion 8. Méthode de paiement 9 1 Table des matières Introduction 3 Plan d'affaires de CerviWeb 4 Procédure d adhésion 8 Méthode de paiement 9 Procédure de paiement par Western Union / Money Gram 10 Activer votre adhésion 12 Que dois-je

Plus en détail

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3)

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) Lors d'une précédente analyse, nous avions présenté deux outils d'appel public à l'épargne qui bénéficient d'un régime légal favorable

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

Apercu du programme de voiture pilote

Apercu du programme de voiture pilote Apercu du programme de voiture pilote Si votre communauté se préoccupe de la sécurité de ses citoyens et des dangers associés à la vitesse excessive et à la conduite dangereuse, le projet de voiture pilote

Plus en détail

Faites-vous «pré-approuvé»

Faites-vous «pré-approuvé» Faites-vous «pré-approuvé» Être pré-approuvé veut dire que votre banque ou institution financière est déjà prête à vous endosser jusqu'à une limite déterminé par vos revenus et vos dépenses. Il y a de

Plus en détail

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME

VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME VOTRE RÔLE EN TANT QUE TRÉSORIER DE VOTRE ORGANISME Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Votre rôle en tant que trésorier de votre organisme» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.

Guide de l'acheteur. Jean-Philippe Loiselle inc. Courtier immobilier. Tél : 514-766-1000. www.venduparloiselle.com www.remax-quebec. Guide de l'acheteur www.venduparloiselle.com www.remax-quebec.com Tél : 514-766-1000 Merci de me faire confiance! «Dans tout type de marché, la stratégie adaptée à la réalité d'aujourd'hui me permet toujours

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Que faire?

Maladie d Alzheimer Que faire? Maladie d Alzheimer Que faire? Que faire? Les changements que vous constatez vous rendent probablement inquiet ou anxieux. Maintenant que vous savez que vous avez la maladie d Alzheimer, vous vous préoccupez

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES

PRÉPARER LA RELÈVE DANS LE MONDE DE L ÉVALUATION: LE CONCOURS DE SIMULATION DU POINT DE VUE DES COMMANDITAIRES LA REVUE The Canadian CANADIENNE Journal of D'ÉVALUATION Program EvaluationDE Vol. PROGRAMME 18 No. 1 Pages 133 137 133 ISSN 0834-1516 Copyright 2003 Canadian Evaluation Society Research and Practice Note

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS La croissance de votre entreprise dépend du succès que vous remporterez dans trois domaines d activité précis : 1. les recommandations de clients; 2. les

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne ("Clin d'œil" et Intranet) CTB Bénin - Février 2012

RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne (Clin d'œil et Intranet) CTB Bénin - Février 2012 RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne ("Clin d'œil" et Intranet) CTB Bénin - Février 2012 "Clin d'œil" Sur l'ensemble des 179 abonnés à la liste de diffusion du "Clin d'œil",

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

Questionnaire pour les mutualistes

Questionnaire pour les mutualistes Questionnaire pour les mutualistes Nom Groupement Les modalités de réponses devront être lues uniquement lorsqu'il est indiqué la mention "lire" Présentation "Nous aimerions connaître votre niveau de satisfaction

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

CHAPITRE 8 ORGANISATION DE LA COMMUNICATION

CHAPITRE 8 ORGANISATION DE LA COMMUNICATION ORGANISATION DE LA COMMUNICATION Pour toute communication, il est important de bien cibler l objectif à atteindre. Sans une démarche de planification et d organisation de celle-ci, les probabilités de

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition Programme

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Guide d animation Caravane citoyenne

Guide d animation Caravane citoyenne Guide d animation Caravane citoyenne Nicolas Zorn Chargé de projet Mai 2013 Introduction Les inégalités tuent. Elles rendent malade, méfiant et malheureux. Elles frappent toute la population d une société

Plus en détail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail VOLUME 12 NO 3 FÉVRIER/MARS 2010 LE MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE QUÉBEC Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise 13 chemin du Pied-de Roi, Lac-Beauport (Québec) G3B 1N6 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs RÉSUMÉ ET OBJECTIFS Résumé Dans la perspective des DIC, le Canada est divisé en diverses régions basées selon la taille et le nombre de membres. Les régions peuvent être aussi vastes qu une province entière,

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE (À

NORME PROFESSIONNELLE (À NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts.

OUTILS DE MARKETING. Carte d affaires. Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. OUTILS DE MARKETING Carte d affaires Créer une carte d affaires qui facilitera le développement de ton réseau de contacts. Ta carte va clairement montrer les services que tu offres aux employeurs / personnes

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

Mise en place d'un Plan d'action Stratégique

Mise en place d'un Plan d'action Stratégique Mise en place d' Synthèse : Paralèllement à la mise en place de votre association, vous devriez vous mettre d'accord sur un certain nombre de buts tangibles à atteindre dans les semaines/années à venir

Plus en détail

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N

GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N GESTION DES AFFAIRES Ventes et Marketing - LCA.7N Le programme Gestion des affaires vise à former des personnes aptes à exercer diverses fonctions de travail dans le domaine des Affaires. Le programme

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Concurrence, choix et innovation dans le secteur bancaire, à l avantage des clients

Concurrence, choix et innovation dans le secteur bancaire, à l avantage des clients Concurrence, choix et innovation dans le secteur bancaire, à l avantage des clients Allocution de Nathalie Clark Chef du contentieux et Secrétaire générale Association des banquiers canadiens Prononcée

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

Partie 2 : Charte du Comité d audit

Partie 2 : Charte du Comité d audit Partie 2 : Charte du Comité d audit commun aux IPSS Partie 2 : Charte du Comité d audit commun aux IPSS 3 Sommaire I. Contexte...4 1. Audit interne : un défi commun pour les IPSS...4 II. Notion de Comité

Plus en détail

Etude nationale sur l audition Résultats

Etude nationale sur l audition Résultats Etude nationale sur l audition Résultats 18 février 2013 Partenaires de l étude: Contenu Résumé Introduction Objectif Méthodologie de l étude Raisons pour lesquelles aucun appareil auditif n a été porté

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Adopté à l automne 2006

Adopté à l automne 2006 Adopté à l automne 2006 PRÉAMBULE Un code d éthique pour l AQEM Notre mission Mise en perspectives Nos principales valeurs Application du code d éthique Chapitre 1 : Deux valeurs fondatrices de l AQEM

Plus en détail

Formulaire d'inscription pour les agences partenaires Campagne des tuques 2016!

Formulaire d'inscription pour les agences partenaires Campagne des tuques 2016! Formulaire d'inscription pour les agences partenaires Campagne des tuques 2016! Si vous êtes une agence de retour, veuillez noter que des modifications ont été apportées à la demande. Répartition des fonds

Plus en détail

Assurance. Comment utiliser l'assurance santé

Assurance. Comment utiliser l'assurance santé Assurance Comment utiliser l'assurance santé Prendre en charge votre assurance santé Maintenant que vous avez une assurance santé, vous pouvez obtenir les soins de santé dont vous avez besoin, lorsque

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail

GUIDE DU FORMATEUR. L'art d'inspirer une équipe de travail GUIDE DU FORMATEUR L'art d'inspirer une équipe de travail TABLE DES MATIÈRES PRÉPARATION À L'ATELIER LE MESSAGE VIDÉO................................................................ 2 COMMENT UTILISER

Plus en détail

Programmes de travail et de bénévolat à l étranger

Programmes de travail et de bénévolat à l étranger Programmes de travail et de bénévolat à l étranger Emplois d été Échange étudiants YMCA Le programme Emplois d'été Échanges étudiants du YMCA est un programme national unique en son genre qui permet à

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le

Plus en détail

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Manuvie vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Cargill a choisi Manuvie à titre de nouveau fournisseur de services pour son programme

Plus en détail

LA PLANIFICATION D UN SIMPLE

LA PLANIFICATION D UN SIMPLE LA PLANIFICATION D UN SIMPLE Bonjour! Bienvenue à l atelier : «La planification d un budget simple» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés à la planification d un

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail