Épaule douloureuse «simple» SFTG Nantes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Épaule douloureuse «simple» SFTG Nantes"

Transcription

1 Épaule douloureuse «simple» SFTG Nantes Le 21/05/2015

2 Pourquoi l'épaule? Parce qu'on en voit beaucoup 4 % des consultations de médecine générale 2ème cause de maladie professionnelle indemnisée en 2008

3 Objectifs de la formation Vous ressortirez en sachant... Comment examiner une épaule Quand prescrire des examens complémentaires Quand et comment prescrire la kiné

4 Déroulement de la séance Questions de l'interrogatoire Cas cliniques en petits groupes et examen entre vous Retour en plénière : vidéos de l'examen Retour des cas cliniques Messages clés

5 Quelles questions poser à l'interrogatoire?

6 Quelles questions poser à l'interrogatoire? Éliminer une épaule douloureuse complexe : Fièvre, signes généraux Traumatisme Horaire ou signes associés (orientant vers un rhumatisme inflammatoire) Circonstances et type de la douleur (éliminer douleur projetée) Métier et poste de travail Circonstances et type de la douleur, aiguë/chronique, facteurs aggravants

7 Cas cliniques

8 Anatomie de l'épaule

9 Examen physique bilatéral et comparatif (vidéos) Inspection : Côté dominant Cicatrices, amyotrophie, décollement omoplate, épanchement articulaire, tuméfaction avant bras (lg biceps), luxation Palpation : Articulation acromioclaviculaire Coiffe des rotateurs Mobilités : Actives puis passives Position assise

10 Testing de la coiffe Tests Mouvements Muscles Jobe Abduction Supraépineux Palm test Elevation Long biceps Patte (coude au corps) Patte (à 90 d'abduction) RE RE Gerber / Belly Press RI Infra épineux Petit rond Sous scapulaire

11 Signes de conflit Traduit un obstacle au passage de la coiffe sous l'acromion Rétrécissement du défilé sous acromial (arthrose, acromion agressif) Augmentation de volume du contenu (bursopathie, calcification, hypertrophie musculaire) Neer++ Yocum et Hawkins

12

13 Cas clinique 1 Quels examens complémentaires? Radio standards Face 3 incidences : Face, RE, RI (dégager les zones d'insertion des tendons + localise avec précision les calcifications) Profil de Lamy : incidence qui enfile la coiffe (sus epineux++) surtout en pré chirurgical ± acromio-claviculaire de FACE : arthrose acromio clav,ostéophyte qui peut abîmer le sus epineux

14 Cas clinique 1 Quels examens complémentaires? Echographie : évaluer /localiser et mesurer la calcif, éval tendineuse et bourse sous acromio deltoidienne Pas d IRM car pas utile au dg, et peut parfois méconnaître calcif trop petite

15 Cas clinique 1 Quelle prise en charge? - antalgique, glace - AINS souvent peu efficace, bonne indication des CTC en cure courte++ - repos bras en écharpe - ponction-infiltration de la BSA en aigu (effet antalgique++ mais pb de délai...) ± Ponction lavage avec infiltration par CTC de la bourse à distance si besoin

16 Cas clinique 2 Quel examen clinique? Interrogatoire : surmenage, activité prof, micro trauma répétés Examen : Inspection : amyotrophie selon durée d'évolution mobilité passive normale, actives limitées Testing coiffe++ Signes de conflit sous acromial (souvent associé à tendinopathie, rarement isolé) => tendinopathie de la coiffe dégénérative

17 Cas clinique 2 Tendinopathie dégénérative Débute par sus epineux => sous ep=> sous scapulaire Rupture du biceps moins invalidante Peut être favorisée par calcification qui accroche le tendon

18 Cas clinique 2 Tendinopathie dégénérative Quels examens complémentaires en 1ère intention? RADIO : Calcification Hauteur huméro-acromiale < 6 mm (pincement sous acromial par élévation tête humérale) : rupture tendineuse Signes de conflit : arthrose acromio clav, acromion agressif ECHO : par radiologue EXPERIMENTE Signes de conflit par manœuvre dynamique Atteinte tendineuse, amyotrophie bursopathie

19 Cas clinique 2 Tendinopathie dégénérative En 2è intention : selon reco HAS en cas d'échec du traitement de première intention ou plus rapidement chez un sujet de moins de 50 ans ou devant une suspicion de lésion traumatique quel que soit l âge. ECHO, ARTHROGRAPHIE, TDM SANS INJ : ne permet pas l évaluation de tous les facteurs pronostiques nécessaires àune décision chirurgicale. IRM, arthro-scanner, et arthro-irm ont les performances requises pour une étude lésionnelle incluant l étude de la trophicité musculaire => bilan pré chir

20 Cas clinique 2 Tendinopathie dégénérative Quelle prise en charge? Repos, AINS, antalgiques Indication infiltration : si AINS inefficace Kiné patiente.

21 Kinésithérapie (patho coiffe ± conflit) - repos++ au départ mais lui apprendre à ne pas être trop agressif au niveau de son articulation au cours de ses activités quotidiennes, professionnelles ou sportives. - massage, échauffement, ultra sons - si signes de conflit associés : rééducation patiente visant à renforcer les muscles abaisseurs de la coiffe - travail de décoaptation destiné à assurer le dégagement des tendons de la coiffe des rotateurs sous la voûte acromiale - recentrage de la tête humérale

22 Et après? Evolution : réeducation 3 à 6 mois Indication chirurgicale : En l'absence d'amélioration après réeducation bien conduit + rupture tendineuse sur IRM Absence d'amyotrophie (si rupture, au bout de 3-4 mois) Patient demandeur Exérèse calcif (apres 2 infiltrations sous scopie inefficace), réparation tendineuse sous scopie

23 Pour info 2 tableaux de maladie professionnelle concernés : RA 39 : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail RG 57 : Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail Tendinopathie aigue / chronique non rompue non calcifiante Ou rupture partielle ou transfixiante de la coiffe (IRM++)

24 Cas clinique 3 Quel examen? Quel diagnostic? limitation des amplitudes actives et passives est symptomatique => épaule gelée. En abduction élevation de l'épaule Limitation asymétrique de la RE++

25 Cas clinique 3 Quel examen? Quel diagnostic? capsulite rétractile : épaississement infla et fibreux de la capsule articulaire Evolution en trois phases. 1 -Phase douloureuse : 2 à 3 mois. 2-Deuxième phase : rétraction capsulaire avec épaule gelée (plusieurs mois). 3- Phase de récupération souvent longue sur plusieurs mois.

26 Capsulite rétractile Etiologies : Post traumatique Suite chirurgie thoracique Favorisée par diabète, Dupuytren Idiopathique Épidémiologie : 2 à 3 % de la population générale, prédo chez les femmes de 40 à 70 ans Predo sur le coté non dominant, bilatérale dans 1/3 des cas

27 Capsulite rétractile Quels examens complémentaires? Dg Clinique++, peu utiles Radio : permet d'exclure autre affection (omarthrose), parfois déminéralisation tête humérale Scintigraphie : Au stade initial la scintigraphie révèle une hyper fixation de l épaule. Mais peu demandé dans la pratique. IRM :Peu d intérêt

28 Capsulite rétractile Quelle prise en charge? En phase algique: - antalgiques et A. I. N. S : le plus souvent inefficaces. - injection intra-articulaire de calcitonine : plus d'indication - Infiltrations cortisoniques intra articulaires : surtout si douleur nocturne++ - Rassurer le patient et s'abstenir de toute thérapeutique agressive y compris et surtout de toute kinésithérapie mobilisant l épaule (risque d'aggravation de la rétraction++) - MOUVEMENTS PENDULAIRES en respectant la règle de la NON DOULEUR

29 Capsulite rétractile Quelle prise en charge? En phase de rétraction capsulaire: - rééducation fonctionnelle visant à l'expansion de la cavité articulaire (méthode de Kabat, auto mobilisation) : récupération des amplitudes passives puis actives. - Distension capsulaire arthrographique : pr récupération + rapide, mais pas forcément meilleur pronostic à long terme - Capsulotomie sous arthroscopie.

30 Omarthrose Etiologies Primitive rare (3 % des arthroses), forme héréditaire parfois Arthrose acromio-claviculaire + fréquente Secondaire : post traumatique, instabilité glène (opérée ou non), osténonécrose, rupture de coiffe...

31 Omarthrose Quels signes à l'examen? Douleur d'installation progressive à l'effort puis permanente, gêne fonctionnelle ++, gêne le + souvent antérieure Centrée : atteinte articulaire isolée Excentrée : lésion de la coiffe associée Limitation des mobilités actives et passives, craquement, ± subluxation post

32 Omarthrose Quels examens complémentaires? Radio : ostéophytose, pincement, centrée ou excentrée Arthroscanner ou IRM : si chir envisagée (l'atteinte tendineuse conditionne le type de prothèse) indic arthroscanner : sujet agé, claustrophobie mais injection intra-articulaire...

33 Omarthrose Quelle prise en charge thérapeutique? Antalgique simple++ AINS si paracetamol inefficace Kinésithérapie Récupération des amplitudes articulaires Diminuer les contractures musculaires Infiltration Discussion prothèse Bon effet antalgique, récupération mobilité partielle Indication prend en compte le terrain/comorbidité/observance

34 Pour conclure : Douleur d'épaule : patience MOB PASSIVES DIMINUEES : => atteinte ARTIC ou CAPSULAIRE MOB PASSIVE NORMALE => Actives diminuées / Testing coiffe anormal = atteinte tendineuse ± rupture => Actives normales / Testing coiffe normal = atteinte ACROMIO-CLAV

35 Pour conclure : Imagerie Bursite Tendinopathie Capsulite Omarthrose Radio Calcification Calcification Signe indirecte de rupture Acromion «agressif» Dg différentiel de l'arthrose Signes d'arthrose Echographie Calcication Epanchement articulaire Calcification Rupture Signe de conflit Aspect floconneux IRM Pré opératoire Amyotrophie++ Déclaration MP+++ Pré opératoire

36 Pour conclure : Kinésithérapie Bursite Tendinopathie Capsulite Arthrose Pas en 1ère intention Si douleur persistante (accrochage tendineux par une calcification) Massage, Pas en phase aiguë échauffement, US Autorééducation Renforcement muscles abaisseurs et Mouvements rétropulseurs pendulaires Manœuvre de décoaptation Recentrage de la tête humérale Récupération ampli artic Massages décontracturants

37 Pour conclure : Infiltrations Bursite Tendinopathie Capsulite Arthrose En aiguë si possible : ponction évacuation et infiltrations Ou à distance selon évolution Calcifiante : lithotritie sous scopie Dégénérative : infiltration Pas d'interêt Si douleur nocturne ou capsulodistension En 2ème intention si douleur

38 Merci de votre attention (et de votre indulgence...) Elena, Jean Yves et Rosalie

Traitement de l Épaule douloureuse

Traitement de l Épaule douloureuse Traitement de l Épaule douloureuse Docteur Dominique F. GAZIELLY Membre de l Académie de Chirurgie Groupe de l Épaule de «l Institut de la Main» T. DUBERT, C. DUMONTIER, P. GAUDIN, DF. GAZIELLY, E. LENOBLE

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH I. L EXAMEN CLINIQUE PROGRAMMÉ DE L ÉPAULE L inspection Elle recherchera une déformation du moignon de l

Plus en détail

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte = Tendinopathies dégénératives et calcifiantes chroniques de la coiffe des rotateurs de l épaule Sans ou avec rupture, transfixiante ou non Chronique

Plus en détail

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE

Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Didier BLANQUART Patrick LEBRUN LES PATHOLOGIES DE L EPAULE Maizières - 19 mars 2005 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE CONTEXTE EXAMEN CLINIQUE STANDARDISE RADIOGRAPHIES ANORMALES - Tendinopathie calcifiante - Omarthrose,

Plus en détail

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 anatomie descriptive et fonctionnelle de l épaule imagerie

Plus en détail

LES CAPSULITES RETRACTILES DE l EPAULE Dr. Derdabi Sara DEFINITION La capsulite rétractile (capsulose rétractile ou capsulite adhésive) limitation de toutes les amplitudes passives, sans s arthropathie

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Anatomie et physiologie Coiffe = Nappe tendineuse avec 5 tendons -Sous-Scapulaire -Long Biceps -Sus-Epineux -Sous-Epineux et Petit Rond

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito L épaule Rappel anatomo-clinique et principales pathologies G. Lotito L. Bensoussan, JM. Coudreuse, JM. Viton, A. Delarque Pôle intersite de Médecine Physique et de Réadaptation et de Médecine et Traumatologie

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE Martin Lamontagne, physiatre CHUM, HÔPITAL NOTRE-DAME et CLINIQUE DE PHYSIATRIE ET MÉDECINE DU SPORT DE MONTRÉAL Introduction PLAN Avantages et limites

Plus en détail

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical PRINCIPES DE TRAITEMENT Traitement médical ARGUMENTS EN FAVEUR DU T FONCTIONNEL. fréquence des lésions de la CDR lors des dissections cadavériques varie de 5 à 50% et augmente avec l age. Etude IRM: ep

Plus en détail

Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A)

Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A) Le nouveau tableau 57 des maladies professionnelles: affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (paragraphe A) Alexis Descatha 1 Yves Roquelaure 2 1. UVSQ, U1018

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et +

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + - Le point de vue du Chirurgien - Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban (Paris 7) Lésions

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE TABLEAUX CLINIQUES AVANT 40 ANS = atteinte de la stabilité : os/complexe capsulo-labral APRES 40 ANS = atteinte musculo-tendineuse = atteinte cartilagineuse : omarthrose

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Principe de base de l examen clinique Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE

RUPTURE DE LA COIFFE RUPTURE DE LA COIFFE L épaule a la particularité d avoir une mobilité extrêmement importante, beaucoup plus importante que toute autre articulation. Elle permet de positionner la main dans l espace et

Plus en détail

Pathologies de la coiffe du tennisman senior

Pathologies de la coiffe du tennisman senior Pathologies de la coiffe du tennisman senior Dr Patrick LE GOUX Médecin FFT et Consultant INSEP Attaché de Rhumatologie et de Chirurgie Orthopédique Hopital Ambroise Paré Boulogne Eléments anatomiques

Plus en détail

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS.

ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. ECHOGRAPHIE VERSUS IRM DANS LE DIAGNOSTIC POSITIF DES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. OBJECTIFS Evaluer la fiabilité de l imagerie notamment

Plus en détail

http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste

http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste 1. La luxation récidivante de l'épaule L instabilité de l épaule est une pathologie fréquente

Plus en détail

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout!

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout! La radiologie Imagerie de l épaule douloureuse 4 démêler la coiffe avant tout! Thomas Moser et Mélanie Deslandes Quand faut-il soupçonner un conflit sous-acromial, une tendinobursopathie calcifiante, une

Plus en détail

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs?

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une déchirure des tendons au niveau de leur insertion sur l humérus. Il s agit le plus souvent

Plus en détail

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold

Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Dr Dunca Ioan Clinique Parc Léopold Définition de massive Supérieure de 5 cm Minimum 2 tendons Pas d arthrose gléno- humérale Pas d arthrose excentrée Ruptures massives = pas irréparables! Réparation complète

Plus en détail

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel

CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel CONTUSION LATERALE DE L EPAULE Abord diagnostic et thérapeutique par le médecin manuel Dr Norbert TEISSEIRE- RHUMATOLOGUE- Diplômé de Médecine Manuelle Ostéopathie Introduction. De nombreuses contusions

Plus en détail

L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris

L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris L épaule Douloureuse: Quelles orientations diagnostiques? Christian Dumontier Institut de la Main & hôpital saint Antoine, Paris La douleur de l épaule N est pas: Une faiblesse, une instabilité, une appréhension,

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Solution de continuité partielle ou totale d un ou de plusieurs tendons de la coiffe Origine traumatique, micro traumatique ou dégénérative INTERET Fréquence Causes multifactorielles

Plus en détail

TRUCS ET ASTUCES DANS L EXAMEN CLINIQUE DE EPAULE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE

TRUCS ET ASTUCES DANS L EXAMEN CLINIQUE DE EPAULE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE TRUCS ET ASTUCES DANS L EXAMEN CLINIQUE DE EPAULE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE Dr Jérémie Bordes, 2015 Service de Médecine Physique et Réadaptation. CHU Limoges Médecine du Sport. CHU Limoges Journée SSTPC

Plus en détail

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE Cas cliniques / épaule CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009 1 Cas cliniques/épaule Patientèle Douleur Examen clinique Examens Para-cliniques Diagnostics / douleurs projetées Traitements t / Mésothérapie

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

L EPAULE DOULOUREUSE. EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars 2009

L EPAULE DOULOUREUSE. EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars 2009 L EPAULE DOULOUREUSE EPU B Expert : Dr P POPPE Animateur : Dr F BEAUDOIN 18 mars PLAN Repères anatomo fonctionnels. Anatomie de la coiffe des rotateurs. Examen programmé de l épaule. Interrogatoire. Inspection.

Plus en détail

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014

RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane. La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 RAKOTOMALALA Hoby, RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, 18 mars 2014 1 Introduction Douleur de l épaule: motif fréquent de consultation Signe révélateur de diverses pathologies dont la gravité

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

Dossier documentaire

Dossier documentaire Dossier documentaire «Épaule douloureuse» Tendinopathies de la coiffe des rotateurs Docteur Johann Beaudreuil Rhumatologue Hôpital Lariboisière, Paris 1 Sommaire Introduction : page 3 Niveaux de preuve

Plus en détail

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale

Les tendinopathies trochantériennes. le traitement chirurgical. L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE ANATOMIE. Le trochanter Vue latérale Les tendinopathies trochantériennes L ANATOMIE de la région TROCHANTERIENNE le traitement chirurgical A. Wajsfisz ; P. Djian Clinique Nollet - Cabinet Goethe - Paris ANATOMIE Vue antérieure Le trochanter

Plus en détail

L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE

L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE L EPAULE PHYSIO-PATHOLOGIE Le complexe de l épaule est composé de 3 articulations : - L articulation omo-humérale : composée d une grosse tête et d une petite glène. Elle possède une mauvaise congruence

Plus en détail

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Epaule douloureuse non traumatique Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Muscles de la ceinture scapulaire 1) Coiffe des rotateurs Supraspinatus Infraspinatus Teres Minor Subscapularis

Plus en détail

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE LA RAIDEUR A PROPOS DE Dr Jean-Pierre LIOTARD Paris, le 9 décembre 2006 Depuis 1985, pour tous, dans «le groupe Walch», les Amplitudes de l Epaule sont un fil rouge continu entre Chirurgiens, Médecins

Plus en détail

Dr Bernard BRAHIN LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L' ÉPAULE

Dr Bernard BRAHIN LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L' ÉPAULE Dr Bernard BRAHIN LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L' ÉPAULE Cette fiche ne vient que compléter les informations qui vous ont été données oralement ou répondre à des questions que vous n'avez pas

Plus en détail

REEDUCATION DE L EPAULE

REEDUCATION DE L EPAULE REEDUCATION DE L EPAULE L épaule est une articulation très particulière à plus d un titre Sa structure osseuse en fait une articulation instable : une tête humérale de gros volume s articule avec une petite

Plus en détail

CAPSULITE RETRACTILE DE L EPAULE Mise au Point. C BARCELO, J.J.RAILHAC CHU Toulouse - Purpan

CAPSULITE RETRACTILE DE L EPAULE Mise au Point. C BARCELO, J.J.RAILHAC CHU Toulouse - Purpan CAPSULITE RETRACTILE DE L EPAULE Mise au Point C BARCELO, J.J.RAILHAC CHU Toulouse - Purpan OBJECTIFS 1) Démontrer que la «capsulite rétractile» entre dans le cadre de l algodystrophie 2) Insister sur

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage.

Les infiltrations. Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Les infiltrations Collège lyonnais des Généralistes Enseignants et Maîtres de Stage. Objectifs de l atelier Connaître les principales indications et contreindications des infiltrations. Connaître les principaux

Plus en détail

La déchirure musculaire :

La déchirure musculaire : La déchirure musculaire : Cet accident très fréquent peut laisser des séquelles parfois définitives préjudiciables au sportif. C'est pourquoi il est important de porter rapidement un diagnostic précis

Plus en détail

TENDINOPATHIES DE L EPAULE

TENDINOPATHIES DE L EPAULE TENDINOPATHIES DE L EPAULE ASPECTS DIAGNOSTIC ET THERAPEUTIQUE Anatomie et physiologie Coiffe = Nappe tendineuse avec 5 tendons -Sous-ScapulaireScapulaire -Long Biceps -Sus-Epineux -Sous-Epineux et Petit

Plus en détail

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS

INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS INTÉRÊT DE L ÉCHOGRAPHIE DANS LES LÉSIONS DE LA COIFFE DES ROTATEURS S.DRISSI, A.BEN OTHMAN, N.BEN DALI, L.REZGUI MARHOUL TUNIS. BUTS Evaluer la fiabilité de l échographie dans les lésions de la coiffe

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES RUPTURES DE LA COIFFE DES ROTATEURS : ÉCHOGRAPHIE OU ARTHRO-SCANNER?

DIAGNOSTIC DES RUPTURES DE LA COIFFE DES ROTATEURS : ÉCHOGRAPHIE OU ARTHRO-SCANNER? DIAGNOSTIC DES RUPTURES DE LA COIFFE DES ROTATEURS : ÉCHOGRAPHIE OU ARTHRO-SCANNER? N. Berthelen, T. Moser, A. Moussaoui, V. Douzal,, M.G. Dupuis, J-C. J Dosch CHU Strasbourg Introduction Arthro-scanner

Plus en détail

IMAGERIE DE LA COIFFE. Frédéric ZEITOUN

IMAGERIE DE LA COIFFE. Frédéric ZEITOUN IMAGERIE DE LA COIFFE Frédéric ZEITOUN 2 types d explorationsd A titre de bilan systématique Radiographies standard Échographie de l él épaule A but pré-opératoire Arthroscanner IRM Arthro-IRM Radiographies

Plus en détail

Les pathologies de la coiffe des rotateurs

Les pathologies de la coiffe des rotateurs Les tendinopathies de l épaule : un éventail de pathologies Frédéric Balg, MD, FRCSC Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : L appareil locomoteur, Université de Sherbrooke, septembre 2006. j

Plus en détail

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique

Capsulite rétractile. Cas clinique n 1. Traitement de la douleur d épaule chronique Traitement de la douleur d épaule chronique Experts: Dr. J. L. Ziltener, méd du sport, M. Monnin physio, Dr. A. Lädermann, orthopédiste Animatrices: T. Sacroug et M.C. Kramer Colloque MPR 28 octobre 2009

Plus en détail

L épaule douloureuse pathologie de la coiffe des rotateurs et de la capsule articulaire

L épaule douloureuse pathologie de la coiffe des rotateurs et de la capsule articulaire L épaule douloureuse pathologie de la coiffe des rotateurs et de la capsule articulaire Dr I. BENCHARIF I) Introduction L épaule est l articulation la plus mobile du corps humain ce qui explique la fréquence

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS

DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS DR A.BOUKABOUS SERVICE RHUMATOLOGIE CHU BENI MESSOUS INTRODUCTION L épaule douloureuse est un motif fréquent de consultation en médecine générale. La pathologie douloureuse non traumatique de l'épaule

Plus en détail

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : anatomie du genou imagerie du genou examen clinique du genou Résumé : La lésion méniscale est

Plus en détail

TENDINITES BURSITES. Docteur Patrick POPPE

TENDINITES BURSITES. Docteur Patrick POPPE TENDINITES ET BURSITES Docteur Patrick POPPE ANATOMIE DU TENDON PATHOGENIE DES TENDINITES FACTEURS MICROTRAUMATIQUES FACTEURS EXTRINSEQUES FACTEURS INTRINSEQUES CRITERES DIAGNOSTICS STADES EVOLUTIFS TYPES

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

INFORMATION CONCERNANT LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS INFORMATION CONCERNANT LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS 1. Qu est-ce qu'une atteinte de la coiffe des rotateurs? La coiffe des rotateurs est une chape tendineuse continue qui vient recouvrir la

Plus en détail

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE L.MEZITI,JL.DRAPE, A.MIRAT,E.PESSIS, C. ANDREUX, H.GUERINI, S.MALAN, A.CHEVROT SERVICE DE

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform

Planches anatomiques de l épaule. réunion amiform sfm du 27/11/2011. Anatomie osseuse et musculaire. Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule réunion amiform Planches anatomiques de l épaule Dr E Bigorra réunion amiform sfm du 27/11/2011 Anatomie osseuse et musculaire Page 2 Planches anatomiques de l épaule réunion

Plus en détail

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale.

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale. Fixe : TOR ARTHROSE, ARTHRITE I/- Généralités : Rhumatisme : maladie articulaire d étiologie multiple = - Dégénérative - Inflammatoire - Infectieuse - Métabolique Parfois limitée aux structures tendineuses

Plus en détail

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs

Survenue aigüe Peut évoluer par étapes Douleur latérale ou fessière Reproduite par le mouvement nocif Testing des rotateurs Lésions musculaires des Membres inférieurs, fréquentes Rôle du sport 46 ème Congrès de Médecine Manuelle-Ostéopathie Ploërmel, 15 Octobre 2011. Dr Th. CHARLAND M inférieurs : Quadriceps, Droit fémoral,

Plus en détail

Sémiologie de l épaule

Sémiologie de l épaule Cours de sémiologie 05 - Sémiologie de l épaule - Chapitre 09 Appareil locomoteur - Pr. KISSI Sémiologie de l épaule I - Rappel anatomique : L'épaule est un complexe articulaire formée de 5 articulations

Plus en détail

MESOTHERAPIE PHYSIOPATHOLOGIE QUELS MELANGES? QUELS POINTS D INJECTIONS? QUELLES PROFONDEURS? QUELLES TECHNIQUES? QUELLES FREQUENCES? QUELS TRAITEMENT

MESOTHERAPIE PHYSIOPATHOLOGIE QUELS MELANGES? QUELS POINTS D INJECTIONS? QUELLES PROFONDEURS? QUELLES TECHNIQUES? QUELLES FREQUENCES? QUELS TRAITEMENT TRAITEMENT MESOTHERAPIQUE DE L EPAULE Docteur Denis LAURENS Service de Médecine Physique et de Réadaptation Hôpital de la Salpêtrière PARIS MESOTHERAPIE PHYSIOPATHOLOGIE QUELS MELANGES? QUELS POINTS D

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

L échographie de l épaule

L échographie de l épaule L échographie de l épaule en 20 images-clef Gérard Morvan, Henri Guerini, Valérie Vuillemin, Philippe Mathieu Marc Wybier, Frédéric Zeitoun, Philippe Bossard, Patrick Sterin, Samuel Merran. La sémiologie

Plus en détail

Chirurgie de la coiffe des rotateurs. Description et conséquences sur la prise en charge rééducative

Chirurgie de la coiffe des rotateurs. Description et conséquences sur la prise en charge rééducative Chirurgie de la coiffe des rotateurs. Description et conséquences sur la prise en charge rééducative Dr Jérémie Bordes, 2015 Service de Médecine Physique et Réadaptation. CHU Limoges Médecine du Sport.

Plus en détail

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale CHPITRE 88 rthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale DÉFINITION rthrite inflammatoire symétrique caractérisée par une synovite, un pincement articulaire, des épanchements, des érosions osseuses

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

EPAULE. Tendinites du Supraspinatus. Lésions du Biceps Brachii Long Head et du Subscapularis

EPAULE. Tendinites du Supraspinatus. Lésions du Biceps Brachii Long Head et du Subscapularis EPAULE Docteur Gérard Johann van Miltenburg Médecine Physique et de Réadaptation Paris, 2011 www.vanmiltenburg.fr Tendinites du Supraspinatus Lésions du Biceps Brachii Long Head et du Subscapularis Epaule

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy

TENDINITES DU GENOU. François PRIGENT. Clinique Saint Louis Poissy TENDINITES DU GENOU François PRIGENT Clinique Saint Louis Poissy Tendinites La cause la plus fréquente de douleur du genou Tendon : 60 à 70 % d eau. Peut s allonger de 5%. Ne croit plus à l âge adulte.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L'EPAULE J.C. LE HUEC, Th. SCHAEVERBEKE

PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L'EPAULE J.C. LE HUEC, Th. SCHAEVERBEKE PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS DE L'EPAULE J.C. LE HUEC, Th. SCHAEVERBEKE INTRODUCTION La pathologie non traumatique de l'épaule est un motif fréquent de consultation en rhumatologie

Plus en détail

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel

Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Dr Y. Guillodo Cabinet de médecine du Sport du Questel Inadaptation du tendon aux contraintes répétitives d étirements ou de frictions Traumatisme ou pas (fracture poignet, entorse cheville, )? Contexte

Plus en détail

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE

EASYTECH HUMERIS HUMELOCK II INVERSABLE EASYTECH HUMERIS TIGE LONGUE 200 mm HUMELOCK II HUMELOCK II INVERSABLE HUMELOCK REVERSED 1 SOMMAIRE 1. RAPPELS ANATOMIQUES DE L ARTICULATION DE L EPAULE Articulation gléno-humérale Rôle de la coiffe des

Plus en détail

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence Hervé COLLADO Centre Phocéa Pôle de l appareil locomoteur St Marguerite Pôle de MPR et de Médecine du Sport AP-H Marseille DESC Médecine du Sport Diplômé

Plus en détail

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE 1 LES MECANISMES ACTIFS DE PROTECTION ARTICULAIRE Phénomène d anticipation.prog neuromoteur postural, gestuel acquis, augmente la raideur active des M resp de protection

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

DOULEURS ARTICULAIRES

DOULEURS ARTICULAIRES DOULEURS ARTICULAIRES DEFINITIONS ARTHRALGIES ARTHRITES (Atteinte de la synoviale): INFECTIEUX, INFLAMMATOIRE, METABOLIQUE ARTHROSE (atteinte du cartilage) MODALITES DE L'EXAMEN CLINIQUE - Siège - Horaire

Plus en détail

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges

BOITERIE DE L ENFANT. Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges BOITERIE DE L ENFANT Dr Philippe Peyrou- Hôpital de la mère et de l enfant - Limoges DEFINITION Asymétrie du schéma de marche Douleur Raideur articulaire Déformation Affection neuromusculaire Étiologies

Plus en détail

Le (projet de) nouveau tableau 57

Le (projet de) nouveau tableau 57 Le (projet de) nouveau tableau 57 - données scientifiques et état des lieux - Pr Yves Roquelaure Laboratoire d ergonomie et d épidémiologie en santé au travail EA 4336 - IFR 132, Angers, Unité associée

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAL D UNE RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS (CR) Basse-Terre, le 23/10/2015 (Dr Alex RUART - CCMS )

TRAITEMENT MEDICAL D UNE RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS (CR) Basse-Terre, le 23/10/2015 (Dr Alex RUART - CCMS ) TRAITEMENT MEDICAL D UNE RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS (CR) Basse-Terre, le 23/10/2015 (Dr Alex RUART - CCMS ) INTRODUCTION La C.R. : Réunion des 4 muscles courts et profonds : - 2 muscles antérieurs

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

Échographie et pathologie de l épaule

Échographie et pathologie de l épaule Échographie et pathologie de l épaule Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Pascal HUOT - Philippe MEYER - Gérald PARIS - Lionel PESQUER - Alain SILVESTRE AVANT L ECHOGRAPHIE

Plus en détail

Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs

Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs Les lésions tendineuses de la coiffe des rotateurs B. Forthomme, J.F. Kaux, J.M. Crielaard, J.L. Croisier Département des Sciences de la Motricité, Université de Liège, Belgique La coiffe des rotateurs,

Plus en détail

Classification des lésions de l épaule. Pr S. Guis, Dr Coste, DIU Pathologie locomotrice liée aux sports, 18 Mai 2017

Classification des lésions de l épaule. Pr S. Guis, Dr Coste, DIU Pathologie locomotrice liée aux sports, 18 Mai 2017 Classification des lésions de l épaule Pr S. Guis, Dr Coste, DIU Pathologie locomotrice liée aux sports, 18 Mai 2017 Epaule = Articulation la plus mobile du corps dans tous les plans de l espace Structures

Plus en détail

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon

KYSTES MUCOIDES. CHU de Dijon KYSTES MUCOIDES CHU de Dijon CAS CLINIQUE N 1 OBSERVATION Homme de 39 ans Consulte pour douleur de l é l épaule apparue progressivement depuis 2 ans Gène à l abduction abduction rotation externe A A l

Plus en détail

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie

Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Pathologie sterno costo claviculaire Démarche d imagerie Parier j. Radier c Maussins Nollet Anatomie ligament sterno-claviculaire antérieur et postérieur Ligament costo-claviculaire ligament inter-claviculaire

Plus en détail

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Principes et stratégie de rééducation LAPRELLE Erick MONEDI Jean-Paul PELLET Jean-Louis Prise en charge multidisciplinaire Explication et motivation : Importance de

Plus en détail