Libellés des pathologies CIM 10

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Libellés des pathologies CIM 10"

Transcription

1 Libellés des pathologies CIM 10 Avertissement: 1- cette version est à utiliser avec les recommandations de codage SRLF-SFAR La traumatologie est désormais regroupée SOMMAIRE 1- Appareil Circulatoire 2- Appareil Respiratoire 3- Appareil Digestif 4- Rein et Voies Excrétrices 5- Pathologie Neuro-musculaire 6- Hématologie 7- Gynécologie et Obstétrique 8- Endocrinologie 9- Perturbations du Milieu Intérieur 10- Pathologie Infectieuse 11- Dermatologie 12- Tumeurs 13- Intoxications 14- Accidents 15- Traumatismes 16- Divers 17- Complications des soins médicaux ou chirurgicaux CMAS CMAS Diagnostic traumatiquerelié au VIH

2 1- APPAREIL CIRCULATOIRE Symptômes, syndrômes et défaillances Etats de choc Choc anaphylactique T78.2 Choc cardiogénique R Choc hypovolémique hémorragique SAI R57.1 et R58 1 Choc hypovolémique non hémorragique R Choc infectieux SAI A41.9 et R Choc neurogénique R57.8 Insuffisance cardiaque Epanchement péricardique I31.3 Insuffisance cardiaque droite isolée SAI I27.9 Oedème pulmonaire cardiogénique I Insuffisance cardiaque globale I Troubles du rythme Arrêt cardio circulatoire I BAV III I44.2 Tachycardie supra-ventriculaire I47.1 Tachycardie ventriculaire I47.2 Fibrillation ventriculaire I Pathologies vasculaires Encéphalopathie hypertensive I67.4

3 Affections et maladies Pathologies cardiaques Cardiomyopathie coronarienne I25.5 Cardiopathie valvulaire acquise SAI I38 Affections des valvules mitrale et aortique I08.0 Affection de la valvule mitrale SAI I34.9 Affection de la valvule aortique sai I35.9 Endocardite I Insuffisance coronaire aigue sans nécrose I20.0 Nécrose aigue du myocarde SAI I Hémopéricarde en dehors de l'infarctus et des traumatismes I31.2 Hémopéricarde au cours de l'infarctus I23.0 Péricardite constrictive I31.1 Péricardite aigue SAI I30.9 Myocardite aigue SAI I Maladies vasculaires Ischémie des membres I74.4 Anévrysme aortique sans notion de rupture I71.9 Rupture d'anévrysme aortique I Dissection de l'aorte I Dysplasie fibromusculaire de l'artère rénale I77.3 Sténose athéromateuse de l'artère rénale I70.1 Artérite "inflammatoire" SAI I77.6 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs I70.2 Thrombophlébite des membres inférieurs I80.3 Thrombose et embolie de veine cave I82.2

4 Embolie gazeuse T79.0 Médiastin Médiastinite infectieuse J Affections chroniques Insuffisance cardiaque (chronique) SAI I Hypertension artérielle I10 Malformation des cavités ou orifices cardiaques SAI Q20.9 Malformation cloisons cardiaques SAI Q21.9 Cardiopathie valvulaire congénitale SAI Q24.9 Anomalies congénitales de l'appareil circulatoire SAI Q28.9 Fistule artério-veineuse acquise I APPAREIL RESPIRATOIRE Symptômes, syndromes et défaillances Syndrome de détresse respiratoire aigue J80 1 Insuffisance respiratoire aigue J Insuffisance respiratoire aigue des IRC obstructives J96.0 et J Insuffisance respiratoire aigue des IRC restrictives J96.0 et J Oedème pulmonaire cardiogénique I Hémoptysie (abondante) R04.2 Douleur thoracique R07.4

5 Affections et maladies Pneumopathies (coder le germe en plus) Pneumopathie bactérienne SAI J Pneumopathie bactérienne SAI nosocomiale J15.9 et Y Pneumopathie virale SAI J Aspergillose pulmonaire invasive J17.2 et B Cryptococcose pulmonaire J17.2 et B Pneumonie à Pneumocystis carinii J17.3 et B59 3 Toxoplasmose pulmonaire J17.3 et B Pneumopathie non étiquetée J Pneumopathie non infectieuse SAI J Pneumopathie d'inhalation J Tuberculose pulmonaire SAI A Abcès du poumon J Voies aériennes (bronches et trachée) Sinusite SAI J Epiglotitte J Oedème du larynx J38.4 Réaction anaphylactique des voies respiratoires supérieures J39.3 Laryngite obstructive J Sténose trachéale iatrogénique J95.5 Complication de trachéotomie, sauf sténose trachéale (J95.5) J95.0 Bronchite aigue SAI J20.9 Bronchiolite aigue SAI J21.9 Asthme aigu grave J46 Trouble de ventilation atélectasie J98.1 Corps étranger des voies respiratoires SAI T17.9

6 Vaisseaux Embolie pulmonaire I Embolie graisseuse T79.1 Embolie gazeuse consécutive à une perfusion T80.0 Embolie amniotique O Plèvre Pleurésie séro fibrineuse J90 Pleurésie purulente J Hémothorax non traumatique J94.2 Pneumothorax non traumatique SAI J Chylothorax J94.0 Fistule broncho-pleurale J Paroi Paralysie diaphragmatique J98.6 Affection neuro-musculaire SAI G70.9 Myasthénie G70.0 Hernie non traumatique du diaphragme K44.9 Affections chroniques Fibrose pulmonaire J Pneumoconiose J64 HTAP secondaire I27.8 HTAP primitive I27.0 Maladie asthmatique SAI J45.9 BPCO J44.9 Syndrôme d'apnée du sommeil G47.3

7 Déformation thoracique M95.4

8 3- APPAREIL DIGESTIF Symptômes, syndromes et défaillances Vomissements, aspirations digestives importantes R11 Diarrhée et pertes intestinales K Hémorragie digestive macroscopique K92.2 Ictère R17 3 Ascite R18 Insuffisance hépatocellulaire et cytolyse aigue K Syndrome occlusif K Syndrome abdominal aigu R10.0 Affections et maladies Oesophage Oesophagite K20 3 Ulcère de l'oesophage K Sténose acquise de l'oesophage K22.2 Perforation non traumatique de l'oesophage K Syndrome de Mallory-Weiss K Varices oesophagiennes rompues I Fistule trachéo-oesophagienne, sauf complication de trachéotomie (J95.0) J Estomac duodénum Ulcère de l'estomac avec hémorragie K25.4 1

9 Ulcère de l'estomac avec perforation K Ulcère du duodénum avec hémorragie K Ulcère du duodénum avec perforation K Gastrite hémorragique aigue K Fistule de l'estomac ou du duodénum K31.6 Intestin mésentère Fistule du grêle ou du colon K Infarctus mésentérique et colite ischémique aigue K Grêle court K91.2 Colite pseudomembraneuse A Syndrome pseudo occlusif aigu [POCA] K Colite et gastro-entérite infectieuse A09 3 Péritoine Hémopéritoine non traumatique K66.1 Péritonite primaire (sans perforation d'organe) K Péritonite appendiculaire K Péritonite secondaire à une perforation intestinale non traumatique K65.0 et K63.1 Péritonite post-opératoire par désunion d'anastomose K65.0 et T Paroi Cellulite infectieuse L Infection de paroi consécutive à un acte opératoire T81.4 Eventration SAI K43.9 Eviscération T Pancréas Pancréatite aigue K85 1 3

10 Faux kyste du pancréas K86.3 Foie Hépatite alcoolique aigue K70.1 Hépatite toxique médicamenteuse, coder si possible le médicament (CIM-10, chapitre XX) K Hépatite A B15.9 Hépatite B B Hépatite C B Abcès du foie, sauf amibien (A06.4) K75.0 Hypertension portale K76.6 Infarctus hépatique K Voies biliaires Angiocholite K83.0 Cholécystite aigue lithiasique K80.0 Cholécystite aigue alithiasique K81.0 Perforation de la vésicule biliaire K Perforation des voies biliaires, sauf vésicule (K82.2) K Affections chroniques Cirrhose alcoolique K70.3 Alcoolisme chronique F10.2 Pancréatite chronique K86.1

11 4- REIN ET VOIES EXCRETRICES Symptômes, syndromes et défaillances Insuffisance rénale aigue par nécrose tubulaire N Insuffisance rénale aigue par nécrose corticale N Insuffisance rénale aigue par nécrose papillaire N Insuffisance rénale aigue SAI N Anurie R34 Insuffisance rénale fonctionnelle N Syndrome hépato rénal K76.7 Obstacle des voies urinaires, coder aussi l'éventuelle insuffisance rénale N13.9 Hématurie R31 Syndrome néphrotique SAI N04.9 Affections et maladies Atteintes rénales Glomérulopathie aigue SAI N Néphropathie tubulo-interstitielle aigue N Microangiopathie thrombotique M31.1 Occlusion aigue de l'artère rénale N28.0 Affections urologiques Fibrose rétropéritonéale N13.5

12 Hématome rétropéritonéal non traumatique K66.1 Cystite aigue N30.0 Prostatite aigue N41.0 Pyélonéphrite aigue, coder aussi le germe N10 et N Pyonéphrose N13.6 Abcès du rein N15.1 Calcul de l'uretère N20.1 Affections chroniques Insuffisance rénale chronique SAI N18.9 Néphropathie hypertensive avec insuffisance rénale I12.0

13 5- PATHOLOGIE NEURO-MUSCULAIRE Symptômes, syndromes et défaillances Coma R40.2 et R40.2AR Etat végétatif persistant R40.2 et R40.2BR Mort cérébrale R40.2 et R40.2CR Donneur d'organe ou de tissu non précisé, ne pas coder en DP Z52.9 Locked in syndrom G Mutisme akinétique R47.0 Dysautonomie G90.9 Confusion mentale R41.0 Délire F Agitation R45.1 Obnubilation R40.1 Convulsions SAI R56.8 Etat de mal convulsif tonico-clonique G Myoclonies G25.3 Hypertension intra-cranienne G93.2 Oedème cérébral (isolé), sauf traumatique (S06.1-) G93.6 Engagement cérébral G Syndrôme extra-pyramidal SAI G25.9 Hémiplégie G81.9 Paraplégie G82.2 Tétraplégie G82.5 1

14 Affections et maladies Causes infectieuses Abcès du cerveau G Encéphalite ou méningo-encéphalite SAI G Méningite à méningocoque G01 et A Méningo-encéphalite tuberculeuse G05.0 et A Méningo-encéphalite à listéria G05.0 et A Méningite bactérienne SAI G Tétanos A35 1 Causes vasculaires Accident vasculaire cérébral ischémique, sauf transitoire (G45.9) I Occlusion et sténose des artères précérébrales, sauf avec infarctus cérébral (I63.9) I Accident vasculaire cérébral hémorragique SAI I Hémorragie méningée I Thrombophlébite cérébrale G08 3 Causes traumatiques Séquelle de traumatisme de la moelle, coder d'abord la nature de la séquelle T91.3 Séquelle de traumatisme de l'encéphale, coder d'abord la nature de la séquelle T90.9 Encéphalopathies métaboliques Encéphalopathie de Gayet-Wernicke G32.8 et E Encéphalopathie post anoxique G Encéphalopathie hépatique K Affections diverses

15 Delirium tremens F10.4 Hydrocéphalie SAI G91.9 Maladie de Parkinson G20 Myasthénie G70.0 Polyradiculonévrite de Guillain Barré G Encéphalomyelite SAI G Neuropathie périphérique SAI G Affections psychiatriques et démences SAI F99 Epilepsie SAI, sauf état de mal tonico-clonique (G41.0)(CMAS) G40.9 Myopathie congénitale G71.2 Sclérose latérale amyotrophique G12.2 Infarctus médullaire et autres myélopathies vasculaires G95.1 Compression médullaire SAI G95.2 Affection SAI du système nerveux secondaire à un acte G97.9 Sclérose en plaques G35

16 6- HEMATOLOGIE Symptomes, syndromes et défaillances Globules rouges Anémie aigue hémorragique D62 Hémolyse acquise SAI D Polyglobulie (secondaire) D75.1 Globules blancs Leucopénie et agranulocytose (GB < 1.000/mm3) D70 3 Syndrome mononucléosique D72.8 Hémostase et plaquettes Syndrome hémorragique SAI D69.9 Purpura D69.2 Thrombocytémie secondaire D75.8 Thrombopénie SAI (< /mm3) D69.6 Fibrinolyse du post-partum O72.3 Fribrinolyse, en dehors du post-partum (O72.3), ne pas coder en DP D65.+AR Coagulopathie de consommation, ne pas coder en DP D65.+BR Déficit acquis en facteurs de l'hémostase D68.4 Pancytopénie, aplasie médicamenteuse, coder si possible le médicament (CIM-10, chapitre XX) D Affections et Maladies

17 Syndrome myéloprolifératif D47.1 Lymphome Hodgkinien SAI C81.9 Lymphome non Hodgkinien SAI C85.9 Myélome C90.0 Dysglobulinémie monoclonale D47.2 Gammapathie polyclonale D89.0 Anémie réfractaire D46.4 Toxicité de la chimiothérapie, ne pas coder en DP, coder d'abord la manifestation Y43.1 Toxicité des immunosuppresseurs, ne pas coder en DP, coder d'abord la manifestation Y43.4 Anémie drépanocytaire D57.1 Accident de la transfusion SAI T80.9 Hémophilie D 66 1 Anomalie de la coagulation SAI D68.9 Leucémie aigue lymphoblastique C Leucémie aigue myeloblastique C Leucémie lymphoïde chronique C91.1 Leucémie myeloïde chronique C92.1 Porteur de greffon de moelle osseuse Z94.80

18 7- GYNECOLOGIE et OBSTETRIQUE Symptômes, syndromes et défaillances: voir autres chapitres Affections et Maladies Complication de l'avortement SAI, séjour différent de celui de l'avortement O08.9 Nephropathie gravidique, prééclampsie SAI O14.1 Hématome rétroplacentaire SAI O45.9 Placenta praevia O44.1 Eclampsie SAI O15.9 Embolie amniotique O Thrombophlébite pelvienne O87.1 Endométrite compliquant la grossesse O23.5 Infection amniotique, coder aussi le germe (B95.-, B96.-) O41.1 Rétention du foetus mort in utero O02.1 Hémorragie de la délivrance O72.0 Fibrinolyse du post partum O72.3 Rupture utérine pendant le travail O Traumatisme obstétrical chez la mère SAI O71.9 Traumatisme du périnée et de la vulve SAI au cours d'un accouchement O70.9 Anomalie de la contraction utérine et de la dilatation du col SAI O62.9 Infection puerpérale SAI O86.4 Endométrite non obstétricale SAI N71.9 Pelvipéritonite aigue chez la femme, sauf suites de couche (O85) N73.3

19 Menace d'accouchement prématuré O47.0

20 8- ENDOCRINOLOGIE Symptomes, syndromes et défaillances: voir autres chapitres Affections et Maladies Pancréas Hypoglycémie SAI E16.2 Acidocétose diabétique E Etat hyperosmolaire E10.0 et E87.0 Hypophyse Panhypopituitarisme E23.0 Diabète insipide E23.2 Hyperpituitarisme E22.9 Thyroïde et parathyroïde Hypothyroïdie SAI E03.9 Thyréotoxicose aigue E Hyperparathyroïdie E21.3 Surrénale (coder aussi la tumeur) Hypercorticisme d'origine basse E27.0 Hypercorticisme d'origine hypophysaire E24.0 Insuffisance surrénale SAI E27.4

21 Phéochromocytome E27.5 et D35.0 Affections chroniques (voir la liste des CMA pour les complications) Diabète insulino-dépendant sans complication E10.9 Diabète non insulino-dépendant sans complication E11.9 Obésité E66.9 Syndrome carcinoïde, coder aussi la tumeur E34.0 Autres affections Malnutrition protéïno-calorique sévère, poids < courbe de référence - 3 DS E43 1 3

22 9- PERTURBATIONS DU MILIEU INTERIEUR Symptômes, syndromes et défaillances Déshydratation E86 3 Hyperhydratation E87.7 Hyperosmolarité, hypernatrémie (3 150 mmol/l) E87.0 Hyponatrémie ( 120 mmol/l) E87.1 Hyperkaliémie (3 6,5) E87.5 Hypokaliémie ( 2,5 mmol/l) E87.6 Hypocalcémie, ne pas coder en DP E83.5AR Hypercalcémie, ne pas coder en DP E83.5BR Dysmagnésémie E83.4 Hyperphosphorémie, ne pas coder en DP E83.3AR Hypophosphorémie, ne pas coder en DP E83.3BR Acidocétose diabétique E10.1 Acidose (métabolique), acidose lactique sauf chez le diabétique [sauf biguanides] E87.2 Alcalose (métabolique) (ph > 7,6) E87.3 Hypoglycémie SAI E16.2 Hyperuricémie E79.0

23 10- PATHOLOGIE INFECTIEUSE Symptômes, syndromes et défaillances Fièvre d'origine inconnue R Pathologie liée aux immunosuppresseurs, ne pas coder en DP,coder d'abord la manifestation Y43.4 Septicémie à streptocoque SAI A Septicémie à pneumocoque A Septicémie à staphylocoque SAI A Septicémie à méningocoque A Septicémie à bacille à Gram négatif SAI A Septicémie à Candida, candidose systémique B Septicémie SAI A Syndrome de réponse inflammatoire systémique [SIRS] B99 Syndrome de défaillance multiviscérale [SDMV], coder d'abord les défaillances R68.8 Affections et Maladies Endocardite I Péricardite constrictive I31.1 Péricardite aigue infectieuse I Myocardite aigue infectieuse I Médiastinite infectieuse J

24 Pneumopathie bactérienne SAI J Pneumopathie bactérienne SAI nosocomiale J15.9 et Y Pneumopathie virale SAI J Pneumopathie mycosique, coder aussi le germe J Pneumopathie parasitaire, coder aussi le germe J Pneumopathie d'inhalation J Tuberculose pulmonaire SAI A Tuberculose miliaire aigue A Abcès du poumon J Sinusite SAI J Epiglotitte J Laryngite obstructive J Bronchite aigue SAI J20.9 Bronchiolite aigue SAI J21.9 Pleurésie purulente J Colite et gastro-entérite infectieuse A09 3 Péritonite primaire (sans perforation d'organe) K Péritonite appendiculaire K35.0 Péritonite secondaire à une perforation intestinale non traumatique K65.0 et K63.1 Péritonite post-opératoire par désunion d'anastomose K65.0 et T Cellulite infectieuse L Infection de paroi consécutive à un acte opératoire T81.4 Hépatite A B15.9 Hépatite B B Hépatite C B Abcès du foie, sauf amibien (A06.4) K75.0 Angiocholite K83.0 Cholécystite aigue lithiasique K80.0

25 Cystite aigue N30.0 Prostatite aigue N41.0 Pyélonéphrite aigue, coder aussi le germe N10 et N Pyonéphrose N13.6 Abcès du rein N15.1 Abcès du cerveau G Encéphalite ou méningo-encéphalite SAI G Méningite à méningocoque G01 et A Méningo-encéphalite tuberculeuse G05.0 et A Méningo-encéphalite à listéria G05.0 et A Méningite bactérienne SAI G Tétanos A35 1 Endométrite compliquant la grossesse O23.5 Infection amniotique O41.1 Infection puerpérale SAI O86.4 Endométrite non obstétricale SAI N71.9 Pelvipéritonite aigue chez la femme, hors suites de couche (O85) N73.3 Gangrène gazeuse A Cellulite infectieuse L Arthrite infectieuse M Ostéomyélite aigue M Bactéries, indépendamment de leur localisation, ne pas coder en DP

26 Streptocoque, ne pas coder en DP B95.5 Entérocoque sensible à la vancomycine, ne pas coder en DP B95.2AR Entérocoque résistant à la vancomycine, ne pas coder en DP B95.2BR Pneumocoque sensible à la pénicilline, ne pas coder en DP B95.3AR Pneumocoque de sensibilté diminuée à la pénicilline, ne pas coder en DP B95.3BR Staphylocoque doré résistant à la méthicilline, ne pas coder en DP B95.6AR Staphylocoque doré sensible à la méthicilline, ne pas coder en DP B95.6BR Staphylocoque blanc résistant à la méthicilline, ne pas coder en DP B95.7AR Staphylocoque blanc sensible à la méthicilline, ne pas coder en DP B95.7BR Listéria A Méningocoque A39.9 Haemophilus influenzae, ne pas coder en DP B96.3 Eschérichia Coli, ne pas coder en DP B96.2 Klebsielle, ne pas coder en DP B96.1AR Klebsielle porteuse de beta lactamase à spectre étendu, ne pas coder en DP B96.1BR Entérobacter, ne pas coder en DP B96.80 Serratia, ne pas coder en DP B96.81 Salmonelle A Proteus, ne pas coder en DP B96.4 Pseudomonas sensible à la ticarcilline, ne pas coder en DP B96.5AR Pseudomonas résistant à la ticarcilline, ne pas coder en DP B96.5BR Acinetobacter, ne pas coder en DP B96.8 Bacteroïdes fragilis, ne pas coder en DP B96.6 Clostridium perfringens, ne pas coder en DP B96.7 Clostridium difficile A Autre bactérie anaérobie, ne pas coder en DP B96.8 Tétanos A35

27 Botulisme A05.1 Leptospirose A27.9 Légionelle A48.1 Rickettsie, Coxiella A79.9 Chlamydia A74.9 Mycoplasme, ne pas coder en DP B96.0 Mycobactérie atypique A Tuberculose pulmonaire SAI A Tuberculose miliaire aigue A Méningo-encéphalite tuberculeuse G05.0 et A Affections fungiques Septicémie à Candida, candidose systémique B Aspergillose B Cryptococcose cérébrale B Histoplasmose à H capsulatum B Affections virales Pneumonie varicelleuse J17.1 et B Pneumonie grippale J Pneumonie à CMV J17.1 et B Méningo-encéphalite herpétique G05.1 et B Mononucléose infectieuse à EBV B27.0

28 Kératite SAI H16.9 Infection VIH SAI B24.+9 SIDA avéré (coder en plus les diagnostics reliés: cf. liste) B Virus, indépendamment de leur localisation Herpès B CMV B Affections parasitaires Paludisme à P falciparum B50.9 Toxoplasmose B58.9 Pneumonie à Pneumocystis carinii B Hydatidose B67.9

29 11- DERMATOLOGIE Pour les brulures, coder la localisation avant la surface Brulures SAI T30.0 Brulure de la tête et du cou T20.0 Brulure du tronc, degré non précisé T21.0 Brulure du membre supérieur, sauf poignet et main, degré non précisé T22.0 Brulure du poignet et de la main, degré non précisé T23.0 Brulure du membre inférieur, sauf cheville et pied, degré non précisé T24.0 Brulure de la cheville et du pied, degré non précisé T25.0 Brulure : de 10 à 19 % de la surface du corps T31.1 Brulure : de 20 à 29 % de la surface du corps T31.2 Brulure : de 30 à 39 % de la surface du corps T31.3 Brulure : de 40 à 49 % de la surface du corps T31.4 Brulure : de 50 à 59 % de la surface du corps T31.5 Brulure : de 60 à 69 % de la surface du corps T31.6 Brulure : de 70 à 79 % de la surface du corps T31.7 Brulure : de 80 à 89 % de la surface du corps T31.8 Brulure : de plus de 89 % de la surface du corps T31.9 Escarre L89 3 Pemphigus L10.9 Toxidermie, coder si possible le médicament L27.0 Syndrome de Lyell avec décollement inférieur à 30% etsai L51.29 Syndrome de Lyell avec décollement supérieur ou égal à 30% L51.20 Stevens Johnson L51.1

30 12- TUMEURS Tumeur du tube digestif Tumeurs malignes Tumeur maligne de l'oesophage SAI C15.9 Tumeur maligne de l'estomac SAI C16.9 Tumeur maligne de l'intestin grêle SAI C17.9 Tumeur maligne du colon SAI C18.9 Tumeur maligne de la jonction recto-sigmoïdienne C19 Tumeur maligne du rectum C20 Tumeur maligne de l'anus C21.0 Tumeurs du foie et des voies biliaires Tumeurs malignes Tumeur maligne primitive du foie SAI C22.9 Tumeur maligne des voies biliaires SAI C24.9 Tumeur maligne de la vésicule biliaire C23 Métastases Métastases hépatiques C Tumeurs de l'appareil respiratoire Tumeurs malignes

31 Tumeur maligne primitive du pharynx C14.0 Tumeur maligne primitive du larynx SAI C32.9 Tumeur maligne primitive de la trachée C33 Tumeur maligne primitive, des bronches ou du poumon SAI C34.9 Mésothéliome pleural C45.0 Métastases Métastases pulmonaires C Tumeurs nerveuses Tumeurs malignes Tumeur maligne primitive de l'encéphale C Métastases Métastases cérébrales C Tumeurs de l'appareil urinaire et génital masculin Tumeurs malignes Tumeur maligne du rein, sauf bassinet (C65) C64 Tumeur maligne de la vessie SAI C67.9 Tumeur maligne de la prostate C61 Tumeur maligne du testicule C Tumeur maligne des organes génitaux masculins SAI C63.9 Tumeurs bénignes Adénome prostatique N40 Tumeur bénigne des voies urinaires SAI D30.9

32 Tumeurs gynécologiques Tumeur maligne du sein SAI C50.9 Tumeur maligne de l'ovaire C56 Tumeur maligne de l'utérus SAI C55 Tumeurs bénignes Tumeur bénigne du sein D24 Tumeur bénigne de l'ovaire D27 Tumeur bénigne de l'utérus SAI D26.9 Tumeurs endocriniennes Tumeurs malignes Tumeur maligne primitive de l'hypophyse C75.1 Tumeur maligne primitive du corps thyroïde C73 Tumeur maligne du pancréas SAI C25.9 Tumeur maligne primitive de la glande surrénale SAI C74.9 Tumeurs bénignes Tumeur bénigne de l'hypophyse D35.2 Tumeur bénigne de la glande surrénale D35.0 Tumeurs autres localisations Tumeur maligne de l'oeil SAI C69.9 Thymome malin C37 Tumeur maligne du médiastin C38.3

33 Tumeur maligne du péritoine C48.2 Tumeur maligne des os et du cartilage SAI C41.9 Tumeurs bénignes Tumeur bénigne des os et du cartilage SAI D16.9 Thymome bénin D15.0

34 13- INTOXICATIONS Symptômes, syndromes et défaillances: voir autres chapitres Affections et Maladies Tentative de suicide SAI, ne pas coder en DP X84.9 Accident SAI, ne pas coder en DP X59.9 Médicaments: intoxications accidentelles ou volontaires Intoxication par digitalique accidentelle ou volontaire T46.0 Intoxication par cardiotrope SAI accidentelle ou volontaire T46.9 Intoxication par barbiturique accidentelle ou volontaire T42.3 Intoxication par méprobamate accidentelle ou volontaire, ne pas coder en DP T43.5AR Intoxication par antidépresseur SAI accidentelle ou volontaire T43.2 Intoxication par benzodiazépine accidentelle ou volontaire T42.4 Intoxication par psychotrope SAI accidentelle ou volontaire T43.9 Intoxication par salicylé accidentelle ou volontaire T39.0 Intoxication par paracétamol accidentelle ou volontaire T39.1 Intoxication par antipaludéen accidentelle ou volontaire T37.2 Intoxication par anticoagulant accidentelle ou volontaire T45.5 Intoxication par médicament non identifié accidentelle ou volontaire T50.9 Intoxication par substance non identifiée accidentelle ou volontaire T65.9 Produits agricoles industriels et ménagers Intoxication par strychnine T65.1

35 Intoxication par organochloré T53.9 Intoxication par organophosphoré T60.0 Intoxication par paraquat T60.3 Brûlure de l'oesophage par caustique T28.1 Intoxication par alcool méthylique T51.1 Intoxication par ethylène glycol T52.8 Gaz Intoxication par oxyde de carbone T58 Intoxication par fumée d'incendie T59.9 Autres intoxications Intoxication par champignon T62.0 Intoxication par substance alimentaire SAI T62.9 Intoxication par opiacé, overdose F11.0 Alcoolisme aigu F10.0 Toxicomanie [dépendance] aux opiacés F11.2 Alcoolisme chronique F10.2

36 14- ACCIDENTS Tentative de suicide SAI, ne pas coder en DP X84.9 Accident SAI, ne pas coder en DP X59.9 Affections et Maladies Envenimation SAI T63.9 Suffocation, pendaison, strangulation T71 Electrocution T75.4 Noyade T75.1 Hypothermie ( 32 C) T68 Hyperthermie maligne due à une anesthésie T88.3 Syndrome malin des neuroleptiques G21.0 Coup de chaleur T67.0 Embolie graisseuse T79.1 Embolie gazeuse due à une injection, perfusion ou transfusion T Crush syndrome T79.5 Blast SAI T70.9 Fulguration T75.4 Accident de plongée, ne pas mettre en DP, coder d'abord la manifestation W94.9 Accident de la circulation SAI, ne pas coder en DP V89.2

37 15- TRAUMATISMES Liste TRAUMATISMES SEVERES DE LA TETE ET DU COU Fracture de la base du crane S Oedème cérébrale traumatique S Contusion cerebrale diffuse/en foyer S Hémorragie extra-durale traumatique S Hémorragie sous-durale traumatique S Lésion traumatique intracranienne avec coma prolonge S Plaie ouverte avec atteinte du larynx et de la trachee S Fracture fermee du larynx, de la trachee S Lésions traumatiques de vaisseaux du cou (carotide, a. vertébrale, v. jugulaire interne ou externe) S Liste TRAUMATISMES SEVERES DU THORAX 2 Fracture du sternum S Volet costal S Lésion traumatique de l'aorte thoracique S Lésions traumatiques de vaisseaux du poumon et du thorax SAI (a. ou v. innominée, sous-clavière, v.cave sup.) S Plaie pleuro-pulmonaire S Lésions traumatiques du coeur S Pneumothorax traumatique S Hemothorax traumatique S Lésions traumatiques du poumon, contusion pulmonaire S Rupture traumatique de diaphragme S Lésions traumatiques d'organes intrathoraciques SAI (bronches, trachee thoracique, plevre) S Embolie gazeuse (traumatique) T79.0 2

38 Embolie graisseuse (traumatique) T Liste TRAUMATISMES SEVERES DE L'ABDOMEN Lésion traumatique de l'aorte abdominale S Lésion traumatique de la veine cave inferieure S Lésion traumatique du tronc coeliaque et de l'artère mésentèrique S Lésion traumatique de la veine porte ou splénique S Lésions traumatiques des vaisseaux du rein S Lésion traumatique des vaisseaux sanguins iliaques S Lésion traumatique de la rate S Lésion traumatique de la rate avec plaie pénétrante S Lésion traumatique du foie et de la vesicule biliaire S Lésion traumatique du pancréas S Lésion traumatique de l'estomac S Lésion traumatique de l'intestin grêle S Lésion traumatique du côlon S Lésion traumatique du rectum S Lésion traumatique d'autres organes intra-abdominaux avec plaie pénétrante S Liste TRAUMATISMES SEVERES DU BASSIN ET DU RACHIS Lésions traumatiques de la moelle cervicale S Lésions traumatiques de la moelle dorsale S Lésions traumatiques de la moelle lombaire S Lésion traumatique de la queue de cheval S Lésion traumatique du plexus lombo-sacre S Ecrasement des parties NCA de l'abdomen, lombes, bassin sauf fesses S Fracture du bassin (sacrum, ilion, cotyle, ischion ou pubis) S Liste TRAUMATISMES SEVERES DU REIN

39 Lésion traumatique du rein S Liste TRAUMATISMES SEVERES DE L'APPAREIL GENITO-URINAIRE, sauf rein Lésion traumatique de l'uretère S Lésion traumatique de la vessie S Lésion traumatique de l'urètre S Lésion traumatique de l'ovaire S Lésion traumatique de l'utérus S Liste TRAUMATISMES SEVERES DU MEMBRE SUPERIEUR Fracture ouverte de l'humerus S Fracture ouverte du radius et/ou du cubitus S Lésion traumatique du plexus brachial S Lésion traumatique d'un nerf du membre superieur SAI (axillaire, cubital, médian, radial) S Lésion traumatique arterielle ou veineuse du membre superieur SAI (artere axillaire, brachiale, cubitale ou radiale, veine axillaire ou brachiale) S Ecrasement de l'epaule, du bras, du coude, de l'avt bras SAI S Amputation traumatique de l'épaule, du bras, de l'avant-bras, de la main SAI S Liste TRAUMATISMES SEVERES DU MEMBRE INFERIEUR Fracture du col du femur S Fracture ouverte du femur, partie non precisee S Fracture fermée du femur, partie non precisee S Fracture ouverte tibia et/ou perone, partie non precisee S Lésion traumatique d'un nerf du membre inferieur SAI (sciatique, femoral, sciatique poplité interne ou externe) S Lésion traumatique arterielle ou veineuse du membre inferieur SAI (artère poplitée ou tibiales anterieure ou posterieure, veine poplitee) S Ecrasement de la fesse S

40 Ecrasement de la hanche et/ou de la cuisse S Ecrasement du genou et/ou de la jambe S Amputation traumatique hanche, cuisse, ou genou niveau SAI S Amputation traumatique jambe, cheville, ou pied niveau SAI S Liste TRAUMATISMES "non significatifs" Plaies, lésions, contusions Plaie ouverte de la tete SAI S01.9 Plaie ouverte du cou, partie SAI S11.9 Plaie penetrante du globe oculaire SAI S05.6 Plaie ouverte du thorax S21.9 Lésion traumatique du cœur avec hemopericarde sans plaie intrathoracique S26.00 Lésion traumatique du cœur avec hemopericarde et plaie intrathoracique S26.01 Lésion traumatique des vaisseaux de l'abdomen et du bassin S35.9 Hemoperitoine / hematome retroperitoneal traumatique S36.80 Lésion traumatique du tube digestif SAI S36.90 Plaie ouverte du membre superieur, SAI T11.1 Plaie ouverte du membre inferieur, SAI T13.1 Plaie ouverte lombe bassin (region fessiere) S31.0 Plaie ouverte des organes genitaux externes, SAI S31.5 Fractures, luxations-entorses Fractures du crane et des os de la face, partie SAI S02.9 Fractures fermée des os du thorax, partie SAI S22.90 Fracture de côte S22.3 Fracture multiple de côtes S22.4 Fracture de la ceinture scapulaire, partie SAI S42.9 Luxation des parties de la ceinture scapulaire SAI S43.3

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND

GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND GUIDE DE REVISION CONCOURS D ENTREE ECOLE D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE CHU CLERMONT-FERRAND I - GRANDS AXES DE REVISION ANATOMIE - PHYSIOLOGIE APPAREIL CIRCULATOIRE ANATOMIE : le coeur, les vaisseaux

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres

PROGRAMME. Qu est ce que la sélection? Médicale Non médicale. Tarification et compensation Mortalité, surmortalité Loi des grands nombres COMPRENDRE LA SELECTION ET LA TARIFICATION DES RISQUES B1 Durée : 1 journée Niveau Retenir les principes et définitions de base Comprendre les raisons de la sélection et les principes de tarification Faciliter

Plus en détail

Liste des diagnostics

Liste des diagnostics Liste des diagnostics Foie Abcès hépatique......................................................... 3 Adénome hépatique...................................................... 6 Angiome hépatique......................................................

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ

QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ QUESTIONNAIRE DE SANTÉ SIMPLIFIÉ Nom : Prénom : Date de naissance Taille : cm Poids : kg En cas d adhésion par l intermédiaire d un organisme bancaire, vous avez le droit de ne pas remplir ce questionnaire

Plus en détail

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant

Définitions. MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe. PROTECTION MULTIPLE pour enfant Définitions MALADIES GRAVES Protection de base Protection de luxe PROTECTION MULTIPLE pour enfant Voici les définitions des maladies graves et non critiques que vous pouvez retrouver dans les garanties

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Enseignement secondaire technique

Enseignement secondaire technique Enseignement secondaire technique Régime technique Division des professions de santé et des professions sociales Formations spécialisées Section de la formation de l'infirmier / infirmière en pédiatrie

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur.

Déclaration médicale. Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Déclaration médicale Ce document vaut demande d enquête de la part de l assureur. Les données communiquées ci-après seront nécessaires pour pouvoir formuler une offre d assurance. Important Le candidat

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Pathologie du Foie et des voies biliaires. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Foie et des voies biliaires. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Foie et des voies biliaires Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le foie normal Le foie normal Pathologie du métabolisme de la bilirubine Ictère

Plus en détail

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1

Sommaire. Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Dossiers cliniques... 1 Sommaire Préface... V Avant-propos... VII Sommaire des dossiers et Cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de pédiatrie... XIII Liste des abréviations... XVII Dossiers

Plus en détail

Le système vasculaire

Le système vasculaire 1 I LES VAISSEAUX DU COEUR ARTERES CORONAIRES : elles sillonnent dans le sillon coronaire, elles donnent naissance à des branches qui pénètrent dans le cœur et chacune des artères irrigue un territoire

Plus en détail

Vers une approche managériale des tarifs T2A

Vers une approche managériale des tarifs T2A Vers une approche managériale des tarifs T2A Contribution de CAHPP Consultant Juin 2013 Page 1 sur 35 SOMMAIRE SOMMAIRE... Page 2 PRÉAMBULE... Page 3 PARTIE I : MÉTHODOLOGIE... Page 5 PARTIE II : IMPACT

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

Assurance maladies graves temporaire

Assurance maladies graves temporaire Assurance maladies graves temporaire GUIDE DU PRODUIT 5367-01F-JUI14 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie Enfant MC Assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20

N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à ce jour de 20 RÉVISION DE SURPRIME Nom : Prénom : Date de naissance : - - Année Mois Jour N o de contrat : Je demande par la présente une révision de la surprime concernant le numéro de contrat susmentionné. Signé à

Plus en détail

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.

Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24. 1 FM4 PAGE 1/4 Les formalités médicales ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure n 24.747 si : L âge de l emprunteur est < 50 ans & le capital assuré*

Plus en détail

Urgences en chirurgie digestive

Urgences en chirurgie digestive Urgences en chirurgie digestive Dr Jean Marc Hoang Service de chirurgie digestive et générale CHI le Raincy Montfermeil 01 41 70 81 10 Cours IFSI de Maison Blanche mai 2005 Urgences infectieuses appendicite

Plus en détail

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano

Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Chirurgie de la paroi thoracique Chirurgie des tumeurs médiastinales Pr. Marco Alifano Hôpitaux Universitaires Paris Centre Traumatisme Deformités de la paroi thoracique antérieure 1. Pectus excavatum

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë

Insuffisance rénale. Définition. o Insuffisance rénale aiguë Insuffisance rénale Définition o Insuffisance rénale aiguë Se traduit par un brusque arrêt de la filtration des déchets du sang et de la production d urine. Associée à un déséquilibre de l organisme en

Plus en détail

Guide des définitions des maladies graves

Guide des définitions des maladies graves Guide des définitions des maladies graves Assurance maladies graves Sun Life La vie est plus radieuse sous le soleil Guide des définitions des maladies graves Ce guide vous aidera à comprendre les maladies,

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ

ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ ASSURANCE COLLECTIVE DÉCLARATION D'ASSURABILITÉ Déclaration d'assurabilité (Assurance collective) Partie 1 - Identification N o de police : N o de sous-groupe : N o du certifi cat : Nom de l'employeur

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie MC. Votre assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie MC. Votre assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie MC Votre assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

ROLE IADE EN NEUROANESTHESIE. (C.Muller 2005)

ROLE IADE EN NEUROANESTHESIE. (C.Muller 2005) ROLE IADE EN NEUROANESTHESIE. (C.Muller 2005) PLAN : - Lieux d exercice. - Rappel des notions essentielles à connaître en NeuroAnesthésie. - Rôle IADE. - Cas particulier de l enfant. LIEUX D EXERCICE.

Plus en détail

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée L Assureur paie le pourcentage indiqué ci-après du montant d assurance et selon les conditions

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence

La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence La prise en charge de l AVC ischémique à l urgence Nathalie Bourdages, inf., B. Sc., conseillère en soins infirmiers, Direction des soins infirmiers et des regroupement clientèles, Centre hospitalier de

Plus en détail

Module 2. De la conception à la naissance

Module 2. De la conception à la naissance Module 2. De la conception à la naissance ITEM 17. Principales complications de la grossesse Diagnostics différentiels d une hémorragie génitale Hématurie Rectorragie Diagnostics différentiels de l HTA

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière

Vaccination contre la grippe saisonnière le point sur risques infectieux > Vaccinations Vaccination contre la grippe saisonnière Questions / Réponses - Professionnels de santé Document élaboré le 14 octobre 2014 1 - Quand a lieu la campagne de

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l attention du patient LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée, il faudrait

Plus en détail

Sommaire des garanties Le présent sommaire doit s'interpréter de pair avec les garanties décrites dans le présent livret.

Sommaire des garanties Le présent sommaire doit s'interpréter de pair avec les garanties décrites dans le présent livret. Sommaire des garanties Le présent sommaire doit s'interpréter de pair avec les garanties décrites dans le présent livret. Assurance contre les maladies graves - Salariés 10 000 $ ASSURANCE CONTRE LES MALADIES

Plus en détail

LE SYNDROME DE BUDD CHIARI

LE SYNDROME DE BUDD CHIARI CENTRE DE REFERENCE DES MALADIES VASCULAIRES DU FOIE (C.R.M.V.F.) Hôpital Beaujon 100 bd du Général Leclerc 92110 Clichy Service d Hépatologie Pavillon Abrami (consultation) Pavillon Sergent (hospitalisation)

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

Marchés des groupes à affinités

Marchés des groupes à affinités Marchés des groupes à affinités Guide du produit destiné aux conseillers Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers Le produit en bref Nul n aime

Plus en détail

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1

Hanche. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient. Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 L arthrose de la Hanche Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - 26 juin 2015 ARTHROSE DE LA HANCHE - DR MAXIME-LOUIS MENCIÈRE 1 Définition L arthrose est une maladie

Plus en détail

Etablissement Français du Sang

Etablissement Français du Sang Etablissement Français du Sang LE LIEN ENTRE LA GÉNÉROSITÉ DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES Document de préparation à l entretien médical préalable au don de sang Partie médicale La sécurité

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle)

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Le traitement des calculs urétéraux et rénaux a beaucoup changé depuis 1980 avec la venue d un appareil

Plus en détail

Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au-delà de 3 mois après transplantation

Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au-delà de 3 mois après transplantation SYNTHESE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Suivi ambulatoire de l adulte transplanté rénal au-delà de 3 mois après transplantation Novembre 2007 OBJECTIF Assurer une qualité optimale du suivi et de

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

Proposition d'assurance - Questionnaire médical

Proposition d'assurance - Questionnaire médical Proposition d'assurance - Questionnaire médical AG Care Hospitalisation - Medi-Assistance - DELT Proposition d'assurance AG Care Hospitalisation Veuillez remplir le formulaire en lettres majuscules S agit-il

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée

Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée Renseignements médicaux et questionnaire sur les capacités fonctionnelles pour l assurance de soins de longue durée Avant de remplir le présent questionnaire, passez en revue les questions de la section

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. MINOCIN 100 mg gélules Minocycline

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. MINOCIN 100 mg gélules Minocycline NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR MINOCIN 100 mg gélules Minocycline Veuillez lire attentivement notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Plus en détail

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor Coup d envoi Définition de l urgence Fonction des personnes : Pour les patients : «ça ne va pas», «il n est pas comme d habitude», «il

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP

INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE Dr Dassier HEGP I Définition L'insuffisance cardiaque droite (IVD) se traduit par une augmentation des pressions de remplissage télédiastolique du ventricule droit (VD). Le

Plus en détail

Gastric Bypass, Mini-Gastric Bypass et Sleeve Gastrectomy

Gastric Bypass, Mini-Gastric Bypass et Sleeve Gastrectomy Service de Chirurgie Viscérale Centre Hospitalier de Saint Malo Gastric Bypass, Mini-Gastric Bypass et Sleeve Gastrectomy Chère Patiente, Cher Patient, Vous devez être opéré(e) en raison de votre forte

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

Item 127 : Transplantation d'organes

Item 127 : Transplantation d'organes Item 127 : Transplantation d'organes Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Allogreffe de moelle ou de cellules souches...1 2 Transplantation d'organes... 2 3 Diagnostic...3

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance Maladie pour 2014 RAPPORT AU MINISTRE CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ET AU PARLEMENT SUR L ÉVOLUTION DES

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification

Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification Plan de Protection du Canada Assurance-vie sans exigence médicale Guide des produits et de la tarification À compter de juillet 2013 Au sujet de ce guide En offrant à vos clients une police d assurance-vie

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

Polices Prestation du vivant

Polices Prestation du vivant Polices Prestation du vivant En quoi consiste l assurance contre la maladie grave? L assurance contre la maladie grave prévoit le versement d une prestation forfaitaire dès que la personne assurée reçoit

Plus en détail

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques

Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques 2 V o l u m e Volume 1 : Epidémiologie - Etudes des facteurs de risques Volume 2 : Epidémiologie - Situation et actions Recherche des données d incidence estimée des cancers au Maroc Recherche des données

Plus en détail

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014

Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014 Améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses : propositions de l Assurance maladie pour 2014 Rapport au ministre chargé de la sécurité sociale et au Parlement sur l'évolution des

Plus en détail

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus

Principales causes de décès selon le groupe d âge. 0 24 25 44 45 64 65 84 85 et plus Module 2 Exercice 1: Cellules souches hématopoïétiques 1. Causes de décès en Suisse (2010) La figure suivante montre les causes de décès les plus fréquentes en Suisse en 2010, telles qu elles ont été relevées

Plus en détail

Régime d Assurance Collective

Régime d Assurance Collective Ce régime d assurance est établi par : SSQ, Société d assurance inc. Régime d Assurance Collective Primo-soins MD pour Vous et/ou votre conjoint Service d assistance téléphonique d SSQ 1-800-848-0158 Février

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE PERTE DE PROFESSION INSTRUMENTISTE ARTISTE LYRIQUE LUTHIER Date d'effet : Échéance Annuelle : Périodicité : Annuelle Semestrielle Durée : 1. LE PROPOSANT (sera le preneur

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

Formule sanguine et frottis périphérique. Rappels

Formule sanguine et frottis périphérique. Rappels Formule sanguine et frottis périphérique Rappels 1. Formule sanguine (= hémogramme) Actuellement automatisée : Globules rouges: Numération érythrocytaire Détermination de l hématocrite Taux d hémoglobine

Plus en détail

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme Patho Med Cours 5 Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme BPCO: B: Broncho ( Bronche) P: Pneumopathie C: Chronique O: Obstructive Asthme Maladies avec des spasmes bronchiques Maladies avec des spasmes

Plus en détail

ASSURANCE MALADIES GRAVES. Guide des maladies graves. Effets et traitements

ASSURANCE MALADIES GRAVES. Guide des maladies graves. Effets et traitements ASSURANCE MALADIES GRAVES Guide des maladies graves Effets et traitements «En tant que médecin et cardiologue, je sais que le bien le plus précieux dans la vie, c est d être en bonne santé. Par ailleurs,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES Assurance mieux-être CONDITIONS GÉNÉRALES L Assurance mieux-être est une assurance offerte sur une base individuelle. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance

Plus en détail

Manuel de référence du langage VCM

Manuel de référence du langage VCM Manuel de référence du langage VCM 18 février 2009 1 Introduction VCM est un langage de Visualisation des Connaissances Médicales destiné aux professionnels de santé. VCM permet de représenter sous forme

Plus en détail

LA COHORTE CONSTANCES

LA COHORTE CONSTANCES PLATEFORME DE RECHERCHE COHORTES EN POPULATION CENTRE DE RECHERCHE EN ÉPIDÉMIOLOGIE ET SANTÉ DES POPULATIONS UNITÉ 1018 INSERM UNIVERSITÉ DE VERSAILLES SAINT QUENTIN LA COHORTE CONSTANCES LABORATOIRE ÉPIDÉMIOLOGIQUE

Plus en détail

Déficit neurologique récent. Dr N. Landragin CCA Neuro

Déficit neurologique récent. Dr N. Landragin CCA Neuro Déficit neurologique récent Dr N. Landragin CCA Neuro Question vague: couvre toute la neurologie... ou presque... comprendre une démarche diagnostique en neurologie...? Cas clinique n 1 Mlle M, 21 ans,

Plus en détail

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang

Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Dossier «Maladies du sang» Mieux les connaître pour mieux comprendre les enjeux liés au don de sang Maladies du sang Objectif de ce dossier Les demandes des médias portent régulièrement sur les usages

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

Observation. Merci à l équipe de pharmaciens FormUtip iatro pour ce cas

Observation. Merci à l équipe de pharmaciens FormUtip iatro pour ce cas Cas clinique M. ZAC Observation Mr ZAC ans, 76 ans, 52 kg, est admis aux urgences pour des algies fessières invalidantes, résistantes au AINS. Ses principaux antécédents sont les suivants : une thrombopénie

Plus en détail

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY Rhinologie Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY APPAREIL NASAL : pyramide nasale + fosses nasales! Pyramide nasale: Squelette osteocartilagineux os propres du nez, cartilages triangulaires et alaires)!

Plus en détail

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout :

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout : Les céphalées Le problème de la première ou nouvelle Il faudra avant tout : céphalée Rechercher des signes d alarme Rechercher avant tout le caractère secondaire de la céphalée Signes d alarme Début après

Plus en détail

La drépanocytose Anémie falciforme Anémie à hématies falciformes

La drépanocytose Anémie falciforme Anémie à hématies falciformes La drépanocytose Anémie falciforme Anémie à hématies falciformes La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur,

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

Traumatismes pelviens

Traumatismes pelviens Traumatismes pelviens Baptiste Vallé Desc Mu Nov 2012 GENERALITES Traumatismes fréquents, graves, violents et générés à haute énergie: Polytraumatisme: AVP, chute de grande hauteur Pronostic vital en jeu

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

Bulletin n 10 2014. Cher adhérent, cher donateur,

Bulletin n 10 2014. Cher adhérent, cher donateur, Bulletin n 10 2014 Cher adhérent, cher donateur, La maladie crée souvent une situation de stress aussi il nous a semblé nécessaire de préciser les différentes étapes du parcours de soins afin de faciliter

Plus en détail