RESEAU CONSTRUCTION DURABLE SUISSE. 13 juin 2013, Berne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESEAU CONSTRUCTION DURABLE SUISSE. 13 juin 2013, Berne"

Transcription

1 RESEAU CONSTRUCTION DURABLE SUISSE 13 juin 2013, Berne

2 Réseau Construction durable Suisse NNBS Composante de la quatrième stratégie du Conseil fédéral pour le développement durable Centre national de compétences Plateforme de dialogue pour toutes les régions linguistiques Collaboration entre l économie, les pouvoirs publics, la formation, la politique et la science NNBS 65

3 Vision: une considération globale Le NNBS comprend la construction durable comme un développement global et viable des zones urbanisées et des infrastructures qui considère les ouvrages individuels, les parcs immobiliers et la construction d infrastructures dans le contexte du développement urbain et territorial. L ensemble du cycle de vie est pris en compte dès le début de la phase de conception et de planification.

4 Mission Nous sommes convaincus qu accroître et stabiliser la valeur du marché des projets durables apporte une plus-value durable pour l économie, la société et l environnement. Le NNBS assume un rôle de meneur de la construction durable en Suisse: Il procède à une mise en réseau ainsi qu à la concertation et à la collaboration de tous les acteurs afin de créer des effets de synergie. Aux acteurs œuvrant en Suisse, il fournit le savoir-faire nécessaire et des fils conducteurs précis pour leurs activités. Il échange points de vue et idées sur la scène internationale: l expertise suisse dans la construction durable est reconnue à l échelle internationale. NNBS 67

5 Idée fondamentale Définir la base Coordonner l existence Développer la nouveauté NNBS 68

6 Se mettre en réseau 1. Le NNBS intègre les principaux partenaires dans ses commissions 2. Les intérêts du réseau sont sauvegardés dans des organes de partenaires 3. Les thèmes sont discutés dans des groupes de trilogue, des forums et des manifestations. Des positions communes sont élaborées, des projets encouragés 4. Activités et projets pour la mise en œuvre des objectifs - coordination des activités de partenaires - lancement d activités et de projets avec des partenaires là où subsistent des lacunes NNBS 69

7 Formation Recueil d offres de formation existantes et information à leur sujet Encouragement de l échange entre institutions de formation Promotion d offres de formation sur des standards propres au NNBS ou soutenus par le NNBS NNBS 70

8 Boîte à outils Standards, instruments et labels Formulation d une définition claire de la construction durable en Suisse Développement de standards, instruments et labels avec des partenaires pour Le bâtiment Standard Construction durable Suisse (SNBS) La construction d infrastructures Le développement de surfaces L exploitation de bâtiments Créer une possibilité de comparer les normes, standards et recommandations existants Recommandations et standards pragmatiques NNBS 71

9 Champs d action Définition commune de la construction durable en Suisse Standard Construction durable Suisse (SNBS) Faire des sondages pour créer des labels en Suisse en collaboration avec des partenaires Elaboration d un plan directeur pour la construction durable en Suisse Informations auprès d un seul et unique interlocuteur: le NNBS s impose comme guichet unique de la construction durable NNBS 72

10 Idée Vision Exigence Plan directeur 20XX Plan directeur 20XX Formation Processus de construction Finances Projets R&D NNBS 73

11 Plan directeur Façade avec éléments PV Récupération de chaleur des égouts Nouveaux types de bâtiments Générateurs de courant Toit végétalisé Desserte locale Nouveaux types d utilisation Nouveaux matériaux de construction Chemin de fer NNBS 74 74

12 One-Stop-Shop Wenn m Platforme d information/cartes nationales sur la construction durable Formation Labels Tools Projets Acteurs Congrès NNBS 75

13 Standard Construction durable Suisse SNBS Phase pilote Avec vous, nous voulons sonder son applicabilité découvrir sa simplicité optimiser le standard Comment? Activement au front avec un projet de panel Invitation à tous Feed-back et propositions via jusqu à fin 2013 Commission technique NNBS 76

14 Phase pilote Projet de panel votre «value package» Plateforme de communication Réglage de votre projet 2013 Phase pilote 2014 Gain de compétence Soutien technique Instruction Certificat phase pilote SNBS 13 juin Début phase pilote Download 1 er septembre Remise des projets de panel 20 septembre Choix de 10 à 15 projets de panel Octobre Instruc7on ouverte à tous 31 janvier Dépôt des documents Op5misa5on Juin Remise de cer7ficat NNBS 77

15 NNBS Membres fondateurs NNBS 78

16 Insérez-vous Apportez votre pièce au puzzle Réseau Construction durable Suisse (NNBS) Gartenstrasse 25 CH-8002 Zurich NNBS 79

17 Merci beaucoup de votre attention. Besten Dank NNBS 80

Le réseau ConstruCtIon durable suisse se présente. pour un développement durable des bâtiments, des infrastructures et du milieu bâti

Le réseau ConstruCtIon durable suisse se présente. pour un développement durable des bâtiments, des infrastructures et du milieu bâti Le réseau ConstruCtIon durable suisse se présente pour un développement durable des bâtiments, des infrastructures et du milieu bâti Les membres fondateurs «Le NNBS est la plate-forme pour toutes celles

Plus en détail

Finalités. Missions / Savoir-faire / Activités principales

Finalités. Missions / Savoir-faire / Activités principales CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D EMPLOI : Gestionnaire de Clientèle Succession Code emploi : 120303 07 Filière d activité : Ventes et Services Clients Métier : Gestionnaire de Clientèle Spécialisée

Plus en détail

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse

Du projet au programme: Evaluation de Via 2015. Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse Du projet au programme: Evaluation de Via 2015 Jvo Schneider, Promotion Santé Suisse 1 Objectifs de l évaluation de Via 2015 Fournir des recommandations pour la transformation du projet Via en «programme

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Communication et organisation : les nouveautés 2013

Communication et organisation : les nouveautés 2013 Table ronde : Les relais de l IDRRIM apportés aux ingénieurs territoriaux Communication et organisation : les nouveautés 2013 Laurianne Rossi, Responsable "Communication et Diffusion des connaissances"

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch Planification financière Maîtriser votre avenir financier www.bcn.ch Qu est-ce que la planification financière? Une planification financière consiste à dresser le bilan de votre situation globale actuelle

Plus en détail

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance

Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance CURAVIVA SUISSE Engagement en faveur des personnes en situation de dépendance Promotion de la qualité de vie individuelle Les 2500 institutions membres de l association nationale faîtière CURAVIVA Suisse

Plus en détail

Partenariat Body Pass

Partenariat Body Pass PARTENAIRES Partenariat Body Pass Body Pass est le passeport pour le bien-être. Nous sélectionnons les 150 meilleurs établissements du bien-être de Suisse et de France voisine et les recommandons gratuitement

Plus en détail

regiosuisse Centre du réseau de développement régional

regiosuisse Centre du réseau de développement régional Fiche d information regiosuisse Centre du réseau de développement régional Faktenblatt regiosuisse Centre du réseau de développement régional a été lancé au début 2008 par le Secrétariat d Etat à l économie

Plus en détail

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus +

VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Dernière mise à jour : 09/12/14 Caroline Chu- DDR/Relations internationales VADEMECUM Masters internationaux Projets Masters conjoints Erasmus + Cette note s adresse aux enseignants de l EHESS qui souhaiteraient

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH Animée par Christophe LEPARQ «Les aspects du Marketing RH deviennent stratégiques pour les employeurs, qui n'ont pas de talent à perdre! Au cœur de

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

Révision totale de la Loi sur l encouragement de la recherche et de l innovation (LERI) Proposition du Conseil fédéral Novembre 2011

Révision totale de la Loi sur l encouragement de la recherche et de l innovation (LERI) Proposition du Conseil fédéral Novembre 2011 Révision totale de la Loi sur l encouragement de la recherche et de l innovation (LERI) Proposition du Conseil fédéral Novembre 2011 De quoi s agit-il? Avec la révision totale la LERI devrait: Moderniser

Plus en détail

Les Sociétés savantes de l Académie des Sciences Infirmières. Patricia FAIVRE, Mickael OGER, Dany GAUDELET, Gilberte HUE

Les Sociétés savantes de l Académie des Sciences Infirmières. Patricia FAIVRE, Mickael OGER, Dany GAUDELET, Gilberte HUE Les Sociétés savantes de l Académie des Sciences Infirmières Patricia FAIVRE, Mickael OGER, Dany GAUDELET, Gilberte HUE Sa structure Société savante créée le 30/11/2012 Ses membres actifs : 15 associations

Plus en détail

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA

Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Fédération suisse pour la formation continue FSEA Zurich, le 7 septembre 2015 Monsieur le Conseiller fédéral Schneider-Ammann Nous vous vous

Plus en détail

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)»

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)» «Identités numériques et gestion (IDm)» Enquête du CTIE, été 2012 auprès des cantons au sujet de : Résultats de l enquête auprès des cantons au sujet numériques 1. Observations générales concernant l enquête

Plus en détail

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015

Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Présentation IMS Luxembourg 13 Mai 2015 Qui sommes-nous? Catalyseur d innovation sociale, IMS est le réseau luxembourgeois qui accompagne les organisations dans leur engagement en matière de Responsabilité

Plus en détail

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Sommaire 1. WebRiskControl, c est quoi? p. 3 2. Pourquoi un système de contrôle interne (SCI)? p. 4 3. Les 4 grandes étapes de la gestion des risques p. 5 4. La

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

L immobilier au sein du groupe La Poste

L immobilier au sein du groupe La Poste L immobilier au sein du groupe La Poste rôles et missions de Poste Immo CETE OUEST vendredi 16 novembre DÉVELOPPEMENT DURABLE : PARTAGEONS L ESSENTIEL! Les 4 engagements Le groupe La Poste 21 milliards

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

leverage your development resources

leverage your development resources leverage your development resources medical devices engineering Meddeva offre une compétence pluridisciplinaire permettant d accompagner le développement de vos projets dans leurs dimensions techniques,

Plus en détail

Formation en deux phases. Conseil Suisse de la sécurité routière. Assurance qualité

Formation en deux phases. Conseil Suisse de la sécurité routière. Assurance qualité Projet Assurance qualité Formation en deux phases Conseil Suisse de la sécurité routière Assurance qualité pour les organisateurs de cours de perfectionnement Guide pour le développement d'un système AQ

Plus en détail

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires

SOMMAIRE. Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires SOMMAIRE Brève présentation de l ANACAPH Les caisses populaires et le développement durable ANACAPH et le développement durable des territoires Brève présentation de l ANACAPH Stratégies d intervention

Plus en détail

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI» THE ALCYONIX NAME, LOGO AND BASELINE ( CONSULTING FOR SIMPLICITY ) ARE REGISTERED TRADEMARKS OWNED BY SQLI GROUP PETIT-DÉJEUNER 9H00-10H30 «ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

Plus en détail

Avis N 110 Conseil du 30 septembre 2011

Avis N 110 Conseil du 30 septembre 2011 Conseil de l Education et de la Formation Les acquis d apprentissage, du concept à la mise en œuvre : pour une approche transparente et cohérente des pratiques entre opérateurs d enseignement et de formation

Plus en détail

CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments

CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Votre aide à la décision pour la rénovation énergétique de bâtiments Réduire la consommation énergétique, diminuer les coûts À chaque bâtiment son

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Gestion flexible du personnel dans le domaine public

Gestion flexible du personnel dans le domaine public Gestion flexible du personnel dans le domaine public Solutions sur mesure Ce qu il faut, c est une gestion du personnel moderne et flexible Pour maîtriser les défis du futur, les administrations publiques

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE

L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE L INNOVATION AU SERVICE DU DÉPLOIEMENT DE LA FILIÈRE SOLAIRE 21 avril 2015 Avion solaire 1 L INNOVATION AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE MAROCAINE Ecosystème externe Partenaires institutionnels

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg L AMENAGEMENT LOCAL Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg LE ROLE DU CONSEIL COMMUNAL Art. 37 LATeC alinéa 1 Il (le Conseil) communal est l autorité responsable de l aménagement local. Son

Plus en détail

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES

Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES Département Enseignement DIAGNOSTIC PARTENARIAT ECOLE ENTREPRISES QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

L Ingénieur Projets Européens (IPE)

L Ingénieur Projets Européens (IPE) L Ingénieur Projets Européens (IPE) Vos soutiens au CNRS Stratégie Coordination DERCI Europe de la recherche Stratégie Coordination Délégations Régionales SPV Cellules contrat INSTITUTS CAC Gestion & Suivi

Plus en détail

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE Introduction Avantages comparatifs de l Algérie Encouragement à l investissement Nouvelles règles applicables aux IDE Présentation de l A.N.D.I Créée dans le cadre des réformes de première génération engagées

Plus en détail

Aujourd hui le chef vous propose: menus

Aujourd hui le chef vous propose: menus Aujourd hui le chef vous propose: La commission des menus Aude Massoulard Médecin coordonnateur Réseau LINUT Quelles recommandations? Outil Angélique Repas Attentes et souhaits Existe t-il un dispositif

Plus en détail

INFO FLASH Conseils d établissement

INFO FLASH Conseils d établissement INFO FLASH Conseils d établissement Numéro 1 Novembre 2011 Les conditions gagnantes d un conseil d établissement Les conseils d établissement tel que nous les connaissons aujourd hui existent depuis 1998,

Plus en détail

Plateforme collaborative ERGONOMIE & BIEN-ETRE - Accélérateur d innovation d usage -

Plateforme collaborative ERGONOMIE & BIEN-ETRE - Accélérateur d innovation d usage - Plateforme collaborative ERGONOMIE & BIEN-ETRE - Accélérateur d innovation d usage - Contexte «L ergonomie au cœur des innovations de demain» L évolution de la société, le vieillissement de la population,

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1.

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1. Recrutement d un juriste(h/f) (marchés publics) (au grade de chef de bureau administratif) pour les besoins de fonctionnement du Service Technique du Patrimoine Immobilier de la Province de Namur. Engagement

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Les systèmes d assurance qualité de la validation des compétences en Wallonie-Bruxelles. Projet SiQuCAE Charleroi 4/4/2012 Jean-Pierre Balfroid

Les systèmes d assurance qualité de la validation des compétences en Wallonie-Bruxelles. Projet SiQuCAE Charleroi 4/4/2012 Jean-Pierre Balfroid Les systèmes d assurance qualité de la validation des compétences en Wallonie-Bruxelles Projet SiQuCAE Charleroi 4/4/2012 Jean-Pierre Balfroid 1 Systèmes de Gouvernance 2 Uniformité et coopération Dispositif

Plus en détail

Offre Contacts : Créer et développer son entreprise en réseau. Mise en relation avec des contacts qualifiés. Récupération de leurs données

Offre Contacts : Créer et développer son entreprise en réseau. Mise en relation avec des contacts qualifiés. Récupération de leurs données Créer et développer son entreprise en réseau Offre Contacts : Mise en relation avec des contacts qualifiés Récupération de leurs données Référencement & visibilité sur le site Présence sur les outils de

Plus en détail

mysmartcity.ch est une initiative de Creapole SA Communauté de projets

mysmartcity.ch est une initiative de Creapole SA Communauté de projets Communauté de projets Introduction 1. mysmartcity.ch / The origines 2. mysmartcity.ch / The Porrentruy Project (PP) 3. mysmartcity.ch / The evolution ENERGYS Sàrl Thomas Bühler Ingénieur HES en Electricité

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Rôle et missions du Cluster Ecobuild Le réseau des acteurs bruxellois de l éco-construction

Rôle et missions du Cluster Ecobuild Le réseau des acteurs bruxellois de l éco-construction Rôle et missions du Cluster Ecobuild Le réseau des acteurs bruxellois de l éco-construction Soutien des professionnels de l éco-construction & Stimulation du secteur de la construction OÙ EN EST L ECO-CONSTRUCTION

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

Renouvellement urbain de l Arlequin

Renouvellement urbain de l Arlequin Renouvellement urbain de l Arlequin Une stratégie d aménagement urbain associant expertise habitante et professionnelle La Villeneuve de Grenoble, Ateliers populaires d urbanisme Hélène Bourgeois PFE printemps

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse

Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse Berne, novembre 2013 Version originale : allemand Document d orientation sur les écoles associées de l UNESCO en Suisse (réseau.ch / ASPnet.ch*) SOMMAIRE 1. SITUATION... 2 2. ANALYSE... 3 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Mobilisation du foncier Titrepublic en faveur du logement

Mobilisation du foncier Titrepublic en faveur du logement Mobilisation du foncier Titrepublic en faveur du logement Nouvelles modalités Premier bilan Séminaire Des directeurs de Coopératives HLM 31 janvier 2014 Ministère de l'écologie, du Développement durable

Plus en détail

0.742.140.334.97. Convention

0.742.140.334.97. Convention Texte original 0.742.140.334.97 Convention entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relative au raccordement de la Suisse au réseau ferré français, notamment aux liaisons

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS

PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS PLANIFICATION ET SUIVI DE PROJETS UN SEUL OBJECTIF LA GESTION DE VOS DÉLAIS NALYSE_ planning_ LA PASSION DE LA GESTION DE PROJET Spécialisés en management général de projet, planification et gestion des

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE

Charte d entreprise. Document public. Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE Charte d entreprise Document public Juin 2009 Version 3.1 GENÈVE LAUSANNE BERNE TABLE DES MATIÈRES I. Mission...4 II. Vision...5 III. Valeurs «métier»...6 IV. Valeurs «gestion»...8 Groupe Pittet Page

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat)

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat) DIXIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Bergen, 20-25 novembre 2011 Point 18 de l ordre du jour CONVENTION SUR LES ESPECES MIGRATRICES CMS Distribution: Générale PNUE/CMS/Conf.10.17 26 septembre 2011

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Stratégie de l Association Mission, objectifs, financement

Stratégie de l Association Mission, objectifs, financement Stratégie de l Association Mission, objectifs, financement Décision de l Assemblée des délégués du 5 décembre 014 Sommaire 1. Mission: diffuser le service public audiovisuel et garantir son indépendance

Plus en détail

Description du mandat et du profil de membre indépendant du Comité d audit commun aux Institutions Publiques de Sécurité Sociale

Description du mandat et du profil de membre indépendant du Comité d audit commun aux Institutions Publiques de Sécurité Sociale Description du mandat et du profil de membre indépendant du Comité d audit commun aux Institutions Publiques de Sécurité Sociale 1. Contexte de la fonction Les Institutions publiques de sécurité sociale

Plus en détail

Séance d information AIU 7 février 2013, Berne

Séance d information AIU 7 février 2013, Berne Séance d information AIU 7 février 2013, Berne Positionnement dans le système de formation Petra Wittwer-Bernhard Thèmes Situation actuelle Décision de l OdASanté Derniers développements Positionnement

Plus en détail

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali

Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali Proposition d une feuille de route pour la mise en œuvre du volet formation agricole et rurale de la LOA du Mali 1 Plan de présentation Objet de la mission Contexte de la FAR au Mali Proposition d une

Plus en détail

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet, Notre vocation : Vous accompagner dans la transformation de vos réflexions stratégiques en plan d actions opérationnel grâce

Plus en détail

1er août 2011. Présentation du GROUPE FG DESIGN

1er août 2011. Présentation du GROUPE FG DESIGN #1 Présentation du GROUPE FG DESIGN 2 Le GROUPE FG DESIGN L espace est un média à part, un média à part entière Il est un outil qui doit contribuer à votre stratégie de communication refléter votre image,

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Service Conseil et développement Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Mardi 6 octobre 2015 Salle Emeraude Rencontre 6 octobre 2015 Objectifs de cet atelier

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

La gestion d un projet de gestion intégrée des documents (GID) dans un contexte de gouvernance documentaire. Michel Roberge

La gestion d un projet de gestion intégrée des documents (GID) dans un contexte de gouvernance documentaire. Michel Roberge APTDQ 12 e congrès Gérer l information à l ère numérique Montréal, 19 avril 2012 La gestion d un projet de gestion intégrée des documents (GID) Michel Roberge 1 Contenu Le développement du système Le déploiement

Plus en détail

Document d information. Programme du DCC de la FIPA en matière de capacités commerciales (2003-2006)

Document d information. Programme du DCC de la FIPA en matière de capacités commerciales (2003-2006) DCC/3 français Fédération Internationale des Producteurs Agricoles Comité de Coopération au Développement (DCC) Afrique, Bamako (Mali), le 27 mars 2003 Document d information Programme du DCC de la FIPA

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

GO Consulting. Conseil en Stratégie et Management. www.goconsulting.ma

GO Consulting. Conseil en Stratégie et Management. www.goconsulting.ma GO Consulting Conseil en Stratégie et Management 2015 www.goconsulting.ma 1 Agenda Présentation du cabinet Pourquoi nous? Métiers du cabinet Références significatives Management du cabinet Votre contact

Plus en détail

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi:

1. Problématique. 2. Principes. Buts de la politique du canton. Voir aussi: Voir aussi: Urbanisation et gestion de la zone à bâtir à l échelle locale; Implantation d installations touristiques; Domaine skiable; Sites construits à protéger; Immeubles à protéger; Archéologie; chemins

Plus en détail

GREENIT Découvrez le Green IT

GREENIT Découvrez le Green IT GREENIT consulting Découvrez le Green IT GREEN IT consulting Qui sommes-nous Un bureau de conseils spécialisé dans la gestion de projets liés au Green IT Des compétences de proximité Une approche top-down

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE Code APE : 804CN SIREN : 183 109 073N déclaration d existence : 73 31 P00063 31 G:\COMMUN-DAVA\Doc-DAVA - En Vigueur\RESSOURCES DOCUMENTAIRES DU DAVA\FRP - Référentiel.doc MAJ12/11/2010 version 2007 adaptation

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

Département fédéral de l'intérieur DFI. Instruction. Case postale annonce par des tiers. Pour les services du contrôle des habitants

Département fédéral de l'intérieur DFI. Instruction. Case postale annonce par des tiers. Pour les services du contrôle des habitants Département fédéral de l'intérieur DFI Instruction Case postale annonce par des tiers Pour les services du contrôle des habitants 1 Aperçu 3 2 Demande d'une case postale Registration 3 3 Login 4 4 Gestion

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail