Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national?"

Transcription

1 Stratégie de dépistage et critères diagnostiques du Diabète Gestationnel : un consensus (inter)national? 31 e colloque ACORATA 05/06/2015 Dr F. CHEBBI

2 INTRODUCTION Enjeu important en santé publique Hétérogénéité des stratégies Devant la volonté d'uniformiser les critères de dépistage et grâce aux nouvelles données scientifiques, l'international Association of Diabetes and Pregnancy Study Groups (IADPSG) a proposé en mars 2010 un consensus international En France, il fut repris par le Conseil National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) qui publia en décembre 2010 un référentiel relatif aux modalités de dépistage et de prise en charge

3 INTRODUCTION Suite à ces recommandations, une nouvelle démarche diagnostique fut mise en place Auparavant, le dépistage était systématique pour toutes les femmes et effectué entre 24 et 28 SA A présent, le dépistage est ciblé et recommandé dès le premier trimestre de la grossesse Les tests diagnostics utilisés ainsi que les seuils glycémiques ont également été modifiés

4 Définition Trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la 1 ère fois pendant la grossesse, quels que soient le traitement nécessaire et/ou l évolution dans le post-partum (OMS, IVème conférence internationale du DG) Cette définition englobe deux entités différentes: Une anomalie de la tolérance glucidique réellement apparue en cours de grossesse (2ème partie) et disparaissant au moins temporairement, en post partum (85%) Un diabète patent, le plus svt de type 2 méconnu, préexistant à la grossesse et découvert seulement à l occasion de celle-ci et qui persistera après l accouchement (15%)

5 Globalement DG: 2 à 6% Jusqu à 22%, populations spécifiques (Inde, Proche-orient, Sardaigne) d autant + élevée que prévalence DT2 élevée Europe Nord: 0,6% (Pays-Bas), 1,7% (Suède), 2,8% (Danemark) Italie 6,3% Suisse 10,2% PRÉVALENCE Sardaigne: 22,3% France: peu de données AUDIPOG (métropole): 3,8% (2004) et 4,5% en 2005 DIAGEST(Nord-Pas-de-Calais), 6,1% en 1992 (dépistage systématique, seuils de Carpenter et Coustan) La Réunion: 7,6% ( ) Bondy (multi-ethnique): 15,7% ((dépistage systématique, OMS)

6 Prévalence Evolution de la prévalence du DG en France selon le registre AUDIPOG

7 Etats-Unis (Chu, 2009), certificats de naissance de 2005 et 2006, 19 états 3,82% chez les caucasiennes Noires et Hispaniques (3,54% et 3,63%) 5,13% chez les Amérindiennes et 6,28% pour Asiatiques PRÉVALENCE

8 Prévalence Tendance à l augmentation de la prévalence du DG depuis 20 ans

9 Augmentation de la prévalence du DG Sociodemographic Correlates of the Increasing Trend in Prevalence of Gestational Diabetes Mellitus in a Large Population of Women Between 1995 and 2005 Vibeke Anna

10 Getahun, > 58 millions de femmes ayant accouché : augmentation globale de cette prévalence de 122% grandes variabilités ethnies: +80% chez les Caucasiennes, +172% chez les Afroaméricaines Getahun

11 Augmentation de la prévalence du DG Los Angeles County, California,

12 Prévalence Augmentation de la prévalence du DG: 1. Aggravation de l épidémie d obésité et de diabète

13 Prévalence Augmentation de la prévalence du DG: 1. Aggravation de l épidémie d obésité et de diabète 2. Age maternel plus avancé 3. Diminution de l activité physique 4. Modifications du mode de vie 5. Seuils diagnostiques et stratégies de dépistages utilisés: avec les nouveaux critères et le dépistage systématique 17,8% (9,3 25,5%) dans l étude HAPO En Irlande, la prévalence passe à 12,4% vs 9,4% avec les critères OMS

14 Facteurs de risque Nombreuses données de la littérature La mev de ces facteurs permet de justifier les stratégies de dépistage ciblé

15 Age maternel Facteurs de risque non modifiables 2006 [USA], augmentation avec l âge quelque soit l origine ethnique Revue de la littérature (Galtier): âge maternel est un facteur de risque de DG Age «seuil» entre 25 et 45 ans

16 Facteurs de risque non modifiables Origine ethnique Grandes disparités inter-ethniques ADA: populations à risque de DG sont les populations à haut risque de DT2: Hispano-américaine, Amérindienne, Asiatique, Afro-américaine ou îles du Pacifiques aborigènes d Australie

17 Facteurs de risque non modifiables Antécédents familiaux de diabète de type 2 Galtier: sur 14 études le «sur-risque» de présenter un DG est présent lorsqu il existe une histoire familiale de diabète (OR 1,58-3,03) Cet excès de risque serait encore plus élevé en cas d antécédent de diabète dans la fratrie ( Kim, OR 7,1) Le risque de survenue d un DG est plus que doublé (Tabak) en cas d antécédent de diabète maternel au 1 er degré (OR : 2,90 ; IC à 95% : 0,99-8,49) ou chez les apparentés du côté maternel (OR : 2,83 ; IC à 95% : 1,16-6,89): résultats discordants

18 Facteurs de risque non modifiables Facteurs obstétricaux Récidive fréquente et ce d autant plus que l ethnie est à risque Kim: taux de récurrence: 30-84% Hispaniques, Noires et Asiatiques: 52-69% «minorités blanches non-hispaniques»: 30-37% Recours à l insuline lors d une précédente grossesse: récurrence 75-77% Antécédents de macrosomie ou de mort foetale in-utero

19 Facteurs de risque non modifiables Multiparité souvent associée au risque de survenue de DG mais association inconstante facteurs confondants: âge, IMC sur-risque grossesses multiples notamment dizygotes?

20 SOPK Facteurs de risque non modifiables Etude rétrospective, plus de femmes, Californie entre 2002 et 2004 (Lo) OR ajusté à 2,44 (IC à 95% : 2,1-2,83) après ajustement sur l âge, la parité et l origine ethnique Deux méta-analyses: OR à 2,94 (IC à 95% : 1,70-5,8) et à 2,89 (IC à 95% : 1,68-4,98)

21 Surpoids et obésité Facteurs de risque modifiables IMC: critère constant dans les différentes études préconisant un dépistage ciblé Nurses Health Study: IMC > à 25 multiplie ce risque par 2,36 (IC à 95% : 2,12-3,77) Méta-analyse, (Torloni) Pour chaque augmentation de 1 kg/m2, la prévalence augmentait de 0,92% (IC à 95% : 0,73-1,1) Le RR de présenter un DG pour le surpoids (1,97), l obésité modérée (3,01) et l obésité morbide (5,55)

22 Activité physique Facteurs de risque modifiables méta-analyse (Tobias): activité physique avant ou au début de la grossesse était associée à un risque plus bas Dempsey: diminution du risque si activité dans l année précédent la grossesse et/ou en début de grossesse risque davantage réduit si activité lors des deux périodes Réduction de risque fn de l intensité et de la durée de l exercice

23 Facteurs de risque Alimentation modifiables nombre de travaux limité, un régime hypercalorique et hyperlipidique pourrait augmenter ce risque

24 Rappels physiopathologiques modifications physiologiques grossesse Le glucose est le principal nutriment acheminé au fœtus par l'intermédiaire du placenta La grossesse s'accompagne de modifications métaboliques glucidiques afin de répondre aux besoins énergétiques du fœtus Etat diabétogène physiologique: insulinorésistance progressive et réversible + hyperinsulinisme réactionnel Nous distinguons deux périodes successives: une phase anabolique au premier trimestre suivi d' une phase catabolique à partir du deuxième trimestre

25 Rappels physiopathologiques modifications physiologiques grossesse Au 1er trimestre de la grossesse, la tolérance au glucose et la sensibilité à l'insuline sont peu modifiées E2, Pg, HPL: hypertrophie des cellules B, ce qui entraîne un hyperinsulinisme physiologique Cet hyperinsulinisme favorise la lipogenèse et donc le stockage des graisses La GPP augmente régulièrement, tandis que la GAJ baisse progressivement, atteignant sa valeur la plus basse vers SA Un anabolisme facilité prédomine, il permet le stockage des nutriments (aussi bien glucidiques, lipidiques que protidiques) dans les tissus maternels

26 Rappels physiopathologiques modifications physiologiques grossesse A partir du 2ème trimestre le métabolisme est inversé, un catabolisme accéléré apparaît Un état d'insulinorésistance périphérique favorise un stockage hépatique préférentiel du glucose, pour une libération plus rapide de celui-ci Cet état apparaît aux alentours de la 20ème SA, va en croissant et est réversible dans le post-partum Les mécanismes de l'insulinorésistance sont encore mal définis, elle serait due à une anomalie de liaison de l'insuline à son récepteur ou à des modifications post-récepteur Cette insulinorésistance est modulée par l'hormone Lactogène Placentaire (HPL), mais aussi la prolactine, le cortisol, la leptine

27 Rappels physiopathologiques modifications lors du DG les femmes présentent une anomalie de la tolérance glucidique: diminution de l'insulinosécrétion réactionnelle et/ou une exagération de l'insulinorésistance Actuellement, la physiopathologie exacte du DG n'est pas clairement définie mais les mécanismes seraient les mêmes que ceux impliqués dans le DT2. Le DG et le DT2 seraient deux aspects de la même entité : l'une vue à un stade précoce et l'autre plus tardivement

28 Les femmes atteintes de DG ont eu une réponse d insuline moins importante pour leur degré de résistance à l insuline durant leur grossesse. Après la grossesse, la réponse à l insuline est demeurée anormalement basse pour le degré de résistance à l insuline chez les femmes ayant des antécédents de DG.

29 Historique et évolution des seuils diagnostiques 1964, 1ers critères O Sullivan et Mahan, en fonction du risque maternel d évoluer vers un DT2 GAJ, G1h, G2h, HGPO 100 g (au moins 2 valeurs aux valeurs seuils) 2 cohortes: calcul glycémies moyennes au cours de la grossesse, l autre suivie jusqu à 8 ans après l accouchement 1979, NDDG: sang plasmatique et non total: facteur correctif de 14% 1982, Carpenter et Coustan: plasma, Glucose oxydase Les critères NDDG et de Carpenter et Coustan étaient «gold standards» utilisés jusqu à l IADPSG Les critères de Carpenter et Coustan étant plus bas, ils conduisaient à des chiffres de prévalence plus élevés que les critères NDDG

30 Historique et évolution des seuils diagnostiques facteur correctif de 14% soustraction de 0,05 g/l (0,28 mmol/l) puis un facteur correctif de 14%

31 Historique et évolution des seuils diagnostiques méthode en un temps, OMS Puis l OMS a recommandé Stratégie en 1 temps: OMS, HGPO 75 g de glucose GAJ ( 1,26 g/l (7 mmol/l) et/ou G2h ( 1,4 g/l (7,8 mmol/l) Seuils initialement définis pour la population générale et sont basés sur le risque de survenue de complications micro- et macrovasculaires Seuils remis en question par plusieurs auteurs notamment concernant la GAJ, trop élevée pour la situation particulière de la grossesse

32 Historique et évolution des seuils diagnostiques méthode en 2 temps, CNGOF et ALFEDIAM 1996: dépistage systématique du DG basé sur une stratégie en deux temps* seuils glycémiques établis en 1964 par O'Sullivan et Mahan puis repris par Carpenter et Coustan (1982) en les adaptant à une mesure sur plasma sanguin *Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français. Recommandations pour la pratique clinique,

33 Historique et évolution des seuils diagnostiques méthode en 2 temps, CNGOF et ALFEDIAM 1er temps: test dépistage O'Sullivan, 24ème - 28ème SA 2ème temps : test diagnostic HGPO

34 La méthode en deux temps Test de O Sullivan 50g de Glucose, glycémie 1 heure Glycémie < 1,30 g/l : pas de trouble du métabolisme glucidique Glycémie 1,30 g/l : le test est positif, HGPO à 100 g Glycémie > 2 g/l : le diagnostic est posé, pas HGPO Seuil diagnostique variable entre 1,30 g/l (sensibilité 90%) et 1,40 g/l (80%) En France: seuil 1,30 g/l était recommandé

35 La méthode en deux temps HGPO à 100 g Si test de O Sullivan positif (1,30-1,99 g/l) 100 g de glucose sur 3h Les valeurs normales: critères de Carpenter et Coustan Glycémie à jeun < 0,95 g/l (5,3 mmol/l) Glycémie à 60 mn < 1,80 g/l (10,1 mmol/l) Glycémie à 120 mn < 1,55 g/l (8,7 mmol/l) Glycémie à 180 mn < 1,40 g/l (7,8 mmol/l) Diagnostic en présence d au moins 2 valeurs aux seuils retenus Ne pas dépasser 7 jours En pratique, dépistage tardif en moyenne à 30 SA avec une latence moyenne de 3 semaines entre les 2 étapes (extrêmes de 1 à 84 jrs) Ainsi, 49% des diagnostics étaient posés au delà de la 28 SA

36 Historique et évolution des seuils diagnostiques 1998, le 4e Workshop international: critères de Carpenter et Coustan ou critères OMS Dépistage systématique ou ciblé très controversé : jusqu à 11 RC internationales avec 7 seuils différents proposés pour l HGPO 75 g et 2 pour l HGPO 100 g 2005, la HAS n avait pas pu conclure sur les meilleures stratégies de dépistage et de diagnostic du DG* 2007, le 5e Workshop international: pas de nouvelles RC dans l attente des résultats de l étude HAPO qui devait définir le niveau d hyperglycémie associé aux complications périnatales Haute Autorité de Santé. Rapport de Synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel, Juillet sante.fr

37 Historique et évolution des seuils diagnostiques La US Preventive Services Task Force avait également conclu en 2008 à l absence de niveau de preuve suffisante pour recommander ou non le dépistage systématique du DG (3) Depuis 2005, deux études d intervention (4,5) et une étude d observation (6) ont apporté des éléments nouveaux qui ont conduit, en 2010, à des recommandations internationales 3. U.S. Task Force. Screening for gestational diabetes mellitus: U.S. Preventive Services Task Force recommendation statement. Ann Intern Med 2008; 148 : Crowther CA, et al, for the Australian Carbohydrate Intolerance Study in Pregnant Women (ACHOIS) Trial Group. N Engl J Med 2005; 352 : Landon MB, et al. A multicenter, randomized trial of treatment for mild gestational diabetes. N Engl J Med 2009; 361 : HAPO Study Cooperative Research Group,. N Engl J Med ; 358 :

38 Conclusion Les différentes stratégies de dépistage avant 2010 Deux méthodes de dépistage méthode dite en un temps, OMS, HGPO à 75 g de glucose méthode, dite en deux temps, était basée sur la réalisation d un test de dépistage à 50 g de glucose (dit test de O Sullivan) suivi, pour la population dépistée positive, d une HGPO à 100 g de glucose

39 Eclairage nouveau au débat Etude internationale Hyperglycemia and Adverse Pregnancy Outcomes (HAPO) , prospective, multicentrique (15 centres, 9 pays) femmes, >18 ans, grossesse monofœtale Objectif: déterminer le seuil glycémique associé aux complications materno-foetales du DG Dépistage systématique entre 24 et 32 SA HGPO à 75 g, un temps avec mesure de la GAJ, à 1h et à 2h GAJ > 1,05 g/l ou G2h > 2,00 g/l: DG pris en charge Avantages: meilleure tolérance, réduction du délai de prise en charge et meilleure observance

40 Eclairage nouveau au débat Etude internationale Hyperglycemia and Adverse Pregnancy Outcomes (HAPO) Catégories GAJ (mmol/l) G1H (mmol/l) G2H (mmol/l) 1 <4.2 <5.8 <5.0 <0.75 g/l >5.6 >11.8 >9.9 <0.75 à >1g/l Palier 0.05 <1.05 à >2.12 g/l Palier 0.20 <0.90 à >1.78 g/l Palier 0.18

41 Critères principaux césarienne macrosomie hyperinsulinisme foetal hypoglycémie néonatale Critères secondaires prématurité traumatisme néonatal hyperbilirubinémie réanimation néonatale pré-éclampsie

42 les chiffres glycémiques, considérés jusqu à maintenant, comme normaux chez la femme enceinte (selon les critères de Carpenter et Coustan ) ne le seraient pas En effet, ils sont associés de façon positive et linéaire, sans niveau de seuil de risque apparent, à des complications rencontrées habituellement dans le DG Il n y a pas de seuil Proposition de nouveaux critères diagnostiques par l IADPSG (International Association of Diabetes Pregnancy Study Group)

43 2010: Les nouvelles recommandations Le consensus international de l IADPSG Consensus, 225 médecins originaires de 40 pays différents Critères retenus pour déterminer les seuils diagnostiques * macrosomie fœtale (poids de naissance > 90e percentile pour l âge gestationnel) * un peptide C au cordon > 90e percentile (hyperinsulinisme fœtal) * pourcentage de masse grasse du nouveau né au 90e percentile

44 2010: Les nouvelles recommandations Le consensus international de l IADPSG Valeurs moyennes (HAPO) de la GAJ (0,81 g/l ou 4,5 mmol/l), de la G1H (1, 34 g/l ou 7,4 mmol/l) et de la G2H (1,11 g/l ou 6,2 mmol/l) plus l'écart glycémique (augmenter la GAJ de 0,6 mmol/l, la G1H de 2,6 mmol/l et la G2H de 2,3 mmol/l) correspondant à une augmentation de 75 % du risque de de développer une des 3 complications (OR=1,75) 0,92g/L à jeun 1,80g/L à 1h 1,53g/L à 2h Selon ces critères, la prévalence du DG était de 17,8% OR à 2: 8,8% mais le % de survenue des 3 complications est le même que pour un OR à 1,75 OR à 1,5 (prévalence de 25 %)

45 2010: Les nouvelles recommandations Le consensus international de l IADPSG Une seule valeur anormale suffit à poser le diagnostic Dépistage systématique ou ciblé à adapter à la prévalence du DG dans la population choisie

46 2010: Les nouvelles recommandations Le consensus international de l IADPSG

47 2010: Référentiel français CNGOF, SFD et SFP Dépistage ciblé sur facteurs de risque: IMC 25 Kg/m2 Age 35 ans ATCD familiaux au 1 er degré de Diabète ATCD personnels de DG (récurrence de 30-84%, Kim) ou de macrosomie Critères diagnostiques IADPSG Pas d arguments suffisants pour dépistage systématique La décision de dépister ou de ne pas dépister doit, dans tous les cas, faire l objet d une évaluation et d une information individuelle

48 2010: Référentiel français CNGOF, SFD et SFP 8-15% DT2 8-15% DT2 DT2 méconnus 30% HbA1c non recommandée

49 2010: Référentiel français CNGOF, SFD et SFP Au 3ème trimestre, au moins une GAJ : Chez les femmes ayant un ou des facteurs de risque qui n'ont pas été dépistées Chez les femmes sans facteur de risque lorsque l'on retrouve des biométries > 97ème percentile ou un hydramnios Aucune autre méthode (HbA1c, fructosamine, glycosurie, glycémie au hasard et/ou post-prandiale). Ces nouveaux critères font apparaître la notion de dépistage ciblé mais surtout de diabète préexistant à la grossesse qui n était jusqu alors pas différencié du DG et dont la prise en charge et l évolution sont différentes

50 Pourquoi Dépister? intérêt de la prise en charge des grossesses compliquées d'un DG

51 Diabète gestationnel : une formidable opportunité de dépistage précoce du DNID ne pas la gâcher

52 Complications maternelles Le DG est associé à un risque accru de pré-éclampsie et de césarienne (HAPO) Le diagnostic du DG: impact sur la décision de césarienne, plus fréquemment réalisée en cas de suspicion de macrosomie Le surpoids et l obésité sont des FR indépendants Leur association avec le DG augmente les risques par rapport aux femmes ayant un IMC normal les taux d extraction instrumentale, déchirure périnéale sévère et hémorragie du post partum ne sont pas modifiés

53 Complications foetales et néonatales La macrosomie principale complication Augmentation modérée des malformations congénitales est vraisemblablement liée à un DT2 méconnu Le risque d asphyxie néonatale et de décès périnatal n est pas augmenté en cas de DG Les traumatismes obstétricaux, atteintes du plexus brachial sont rares et donc difficilement démontrables, Ces risques semblent essentiellement liés à la macrosomie La fréquence de l hypoglycémie néonatale est faible

54 Complications foetales et néonatales: macrosomie Poids de naissance > 90ème percentile (> 4000g ou > 4500g) 15 à 30% Hyperinsulinisme fœtal provoqué par l'hyperglycémie maternelle HAPO: relation linéaire et continue entre le niveau de la glycémie maternelle et le taux de macrosomie Le traitement du DG diminue l'incidence de la macrosomie DIAGEST Diabète gestationnel Groupe contrôle HTA gravidique et 16,7 % 4,5 % p < 0,001 prééclampsie Macrosomie (PN>90è p) 22,2 % 11,1 % p < 0,05 Césarienne 20 % 9 % p < 0,001 Prématurité (<37 SA) 9,3 % 3,6 % p = 0,06 Apgar < 7 à 1' 4,7 % 0 % p < 0,05 Détresse respiratoire 6 % 0,9 % p < 0,05 Transfert en néonatologie 10,7 % 2,5 % p < 0,05 Hyperbilirubinémie 4,4 % 0 % p < 0,05

55 Taux de complications materno-foetales en fonction de la glycémie maternelle

56 Complications du diabète gestationnel IADPSG. Diabetes Care 2010

57 Intérêt de la prise en charge des grossesses compliquées d'un DG

58 ACHOIS (Australian Carbohydrate Intolerance study in pregnant women) 1000 femmes SA HGPO 75g Glycémie 2h après entre 7.8 et 11 mmol/l (1,40 et 2 g/l) Groupe 1 : (n=490) prise en charge diet, ASG 4 fois/j, GAL <5,5 mmol/l, GPP < 7moml/l, insuline si besoin Groupe 2 : (n=510) aucun suivi spécifique Crowther CA et al NEJM 2005;352:2477

59 ACHOIS : «devenir» nénonatal G1 G2 RR p Complications sévères (Décès, dystocie, Fracture, Lésion neurologique périphérique) Tranfert en néonatologie 1% 71% 4% 61% 0,33 1,13 <0,01 <0,001 Baisse du poids de naissance (-145 g) et de la macrosomie (-53%) Crowther CA et al NEJM 2005;352:2477

60 ACHOIS : «devenir» Déclenchement Césarienne Prééclampsie Dépression PP maternel G1 39% 31% 12% 8% G2 29% 32% 18% 17% RR 1,36 0,70 0,46 p <0,001 NS <0,02 Crowther CA et al NEJM 2005;352:2477 <0,001 Questionnaire qualité de vie pendant la grossesse et en post partum meilleur dans le groupe 1

61 Intérêt de la prise en charge des grossesses compliquées d'un DG L'étude «NICHD» de Landon, Etats-Unis, 958 DG modéré un groupe «prise en charge» et un groupe «témoin» (âge, IMC, origine ethnique) idem prise en charge: diminuer le taux de césarienne (26,9% versus 33,8%, p=0,02) et le taux de macrosomie (5,9% versus 14,5%, p< 0,001) Le taux de pré-éclampsie était significativement réduit dans les deux études pour les patientes traitées Ces deux études ont confirmé l'importance du traitement du DG (diététique, autosurveillance glycémique, insulinothérapie si indiquée) pour réduire la macrosomie fœtale et la pré-éclampsie par rapport à l'abstention thérapeutique, sans majoration du taux de césarienne

62 Intérêt de la prise en charge des grossesses compliquées d'un DG BMJ Horvarth et al 2010 Réduit les complications périnatales sévères la macrosomie foetale et la prééclampsie par rapport à l abstention, sans majoration des risques de césarienne

63 Pronostic maternel ultérieur Le DG expose à un risque accru de DT2 multiplié par 7 SM x 5, risque CV x1,7, (Bellamy, Lancet 2009) Le dépistage du DT2 est recommandé lors de la consultation post natale, avant une nouvelle grossesse puis tous les 1 à 3 ans, selon les facteurs de risque, pendant au moins 25 ans (accord professionnel) Le dépistage peut être réalisé par la GAJ ou l HGPO (accord professionnel)

64 Pronostic maternel ultérieur Prévalence du DT2 à 6 ans chez des femmes ayant présenté un DG ou une hyperglycémie modérée de la grossesse (d après l étude DIAGEST2)

65 Pronostic maternel ultérieur DIABETE GESTATIONNEL= FACTEUR PREDICTIF DE DNID O Sullivan et al Diabetes 1991;2: femmes % Diabète à 15 ans MINCES OBESES TEMOINS Plus de 50% des femmes ayant présenté un DG développeront un diabète permanent dans les 10 ans (Sibai, 1994)

66 Pronostic ultérieur chez l enfant Population à risque modéré de complications métaboliques à long terme Suivi spécifique non codifié La surveillance de l évolution pondérale infantile et la prise en charge d éventuels troubles de la corpulence et/ou de la TA doivent être conseillées pour l enfant et sa famille

67 Une fois le diagnostic du DG établi Réunion pluridisciplinaire avec un diabétologue, une diététicienne et une infirmière L ASG permet de surveiller les patientes et d indiquer l insulinothérapie L ASG est recommandée entre 4 et 6 fois par jour (au moins 1 fois / jeun et 2 h après les repas) (accord professionnel) Objectifs glycémiques (ALFEDIAM, CNGOF, 1997) À jeun < 0.95 g/l Post prandial 2 heures < 1.20 g/l Etude HAPO suggérait un seuil < 0,92g/L pour la GAJ, aucune étude ne permet de le retenir comme seuil thérapeutique Cette autosurveillance doit être poursuivie dans la post-partum immédiat

68 Une fois le diagnostic établi régime est de 1ère intention La prise en charge diététique est la pierre angulaire du traitement du DG Une activité physique régulière, en l absence CI obstétricales est recommandée Insuline si objectifs glycémiques non atteints après 7 à 10 jours de règles hygiénodiététiques (20% des cas échappent au régime, Schéma insulinique fonction de l AS) Les antidiabétiques oraux n ont pas l AMM pendant la grossesse et ne sont pas recommandés hors protocole recherche Metformin versus Insulin for the Treatment of Gestational Diabetes Janet A. Rowan, NEJM 2008"

69 Biguanides Pas de tératogénicité animale ou humaine (pharmacovigilance) études de cohorte ou rétrospectives sur le SOPK: pas de tératogénicité, FCS DG Jakubovicz DJ et al JCEM 2002, Nestler JE Fertil Steril 2002, Glueck CJ Fertil Steril 2002, Glueck CJ Fertil Steril 2001

70 Une fois le diagnostic du diabète gestationnel établi prise en charge néonatale Les nvx nés doivent être nourris le plus tôt possible après la naissance et à intervalles fréquents * Depuis le 1er juin 2011 Pendant les 24 1ères h, surveillance avant les 2ème, 3ème et 4ème repas Au delà, et en cas de contrôle normal, pas plus de 2 glycémies quotidiennes * Les objectifs glycémiques sont restés les mêmes : > 0,35g/L les 24 premières heures > 0,45 g/l entre 24 et 72 heures de vie > 0,60g/L après 72 heures de vie

71 CONCLUSIONS Pourquoi on recommande le dépistage? Pourquoi on recommande le dépistage ciblé? Pourquoi une GAJ au 1er trimestre? Pourquoi un dépistage 1 temps par le test OMS à 75g? Quand et comment dépister?

72 Pourquoi on recommande le dépistage? Plusieurs arguments en faveur du dépistage du DG : 1. Augmentation de la morbidité maternelle et néonatale associée à l hyperglycémie maternelle 2. Existence d un test de dépistage valide et fiable 3. Caractère acceptable des effets adverses du dépistage et de la prise en charge 4. Efficacité démontrée de la prise en charge thérapeutique sur l incidence des complications

73 Dépistage systématique ou ciblé? Recommandations: dépistage ciblé du DG en présence d au moins un des critères suivants: Age maternel 35 ans IMC 25 Kg/m2 ATCD de diabète chez un apparenté au 1er degré ATCD personnel de DG ou d enfant macrosome Il n y a pas d arguments suffisants pour recommander un dépistage systématique (accord professionnel)

74 Pourquoi Une GAJ au 1er trimestre? = pour dépister le DT2 Augmentation de la prévalence du DT2 chez les femmes en âge de procréer France : CCAM entre 2000 et ans : passe de 0,1% à 0,4% ans : passe de 0,6% à 0,7% USA : grossesses entre 1999 et DT2 connu : passe de 0,81% à 1,82% (p<0,001) - DG stable 7,4 vs 7,5% Cowie C, Diabetes Care 2009 Kusnik-Joinville O, Diabetes Metab 2008 Lawrence JM, Diabetes Care 2008 Diouf I, Epidemiology 2010 Augmentation Obésité Obepi 2012 : prévalence de l obésité a doublé en 15 ans 15,7% pour les femmes vs 8% en 1997

75 Pourquoi Une GAJ au 1er trimestre? = pour dépister le DT2 Majoration du risque chez les femmes avec un DG avant 24SA : HTA gravidique, prééclampsie Complications périnatales Les DT2 méconnus sont donc plus graves Bartha JL, AmJ Obstet Gynecol 2000 Sacks DA, Obstet Gynecol 2003 Barahona MJ, ActaObstet Gynecol Scan 2005 Hawkins JS, Am J Obstet Gynecol 2008

76 Pourquoi un dépistage 1 temps par le test OMS à 75g? Preuves solides apportées par étude HAPO sur la morbidité materno-foetale avec la méthode en 1 temps (HGPO 75 g) Méthode 1 temps: Réduction du délai diagnostic et du retard à la prise en charge, moins long Méthode 1 temps: Moins d échappement au diagnostic (10 à 30 % ne font pas le 100g) Méthode 1 temps : simplicité des critères favorisant la mémorisation Méthode 1 temps: meilleure tolérance, moins de nausées

77 Quand et comment dépister? En présence d au moins un facteur de risque: Au 1er trimestre (idéalement en préconceptionnel), une GAJ à la recherche d un DT2 méconnu Entre 24 et 28 SA, l HGPO avec 75 g de glucose avec mesure des glycémies à 0, 1 et 2 heures est recommandée (accord professionnel) En l absence de facteurs de risque, des biométries foetales > 97ème percentile ou un hydramnios doivent faire rechercher un DG (accord professionnel)

78 Au 1er trimestre Critères diagnostiques (accord professionnel) GAJ 1.26 g/l : DT2 ou T1 lent GAJ 0.92 g/l : DG Entre 24 et 28 SA : HGPO avec 75 g de glucose Une valeur atteinte ou dépassée: T0 1H 2H 0,92 g/l 1.80 g/l 1.53 g/l

79 CS Préconceptionnelle GAJ Acide folique Conseils hygiénodiététiques TSH (Objectifs < 2,5 U/ml) NFS (anémie) Vit D

80 Vitamine D plasmatique en début de grossesse et risque de DG Gynecology and Obstetrics (Rome, Italy): 7-12 October Des taux insuffisants de vitamine D (< 75 nmol/l), facteur de risque indépendant de DG et un risque de mauvais contrôle glycémique quels que soient l ethnie et l IMC)

81 Conséquences possibles du déficit en vitamine D durant la gestation Hypocalcémie néonatale Réduction de la masse osseuse à l âge adulte Risque de pré-éclampsie Risque de diabète gestationnel Risque de diabète de type 1 chez l enfant Risque de troubles Psy chez l enfant

82 ADA 2015 choix 1temps ou 2 temps

83

84

85

86 Danger du diabète de type 2 Mort périnatale p1000 Mort périnatale p % des DG J Lepercq d après Cundy Diabet Med 2000

87 PERIODE CRITIQUE DU DEVELOPPEMENT Organogénèse Développement SNC maturation du pancréas développement staturo pondéral ANOMALIES POSSIBLES LIEES AU DIABETE MATERNEL malformations congénitales anomalies neuro psychiques macrosomie diabète et obésité à l'age adulte DID OU DNID DIABETE GESTATIONNEL début milieu fin (d'après FREINKEL, courtoisie du Pr F Duron)

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique

Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique Diabète Gestationnel Recommandations pour la pratique clinique INADPSG (Mars 2010) CNGOF (Décembre 2010) Dr M Houhou 9èmes Journées Médicales de Biskra Email: bhouhou@hotmail.com Définition OMS Trouble

Plus en détail

Le diabète gestationnel : quel test conseiller?

Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Pr. Sanae Bouhsain Service de Biochimie Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V, Rabat Journées AMBM, El Jadida Avril 2014 1 Qu est ce qu un diabète gestationnel?

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel

Prise en charge du diabète gestationnel Prise en charge du diabète gestationnel Pourquoi, quand et comment dépister? Quelle prise en charge? Didier Gouet Centre Hospitalier de La Rochelle Définitions, épidémiologie Diabète gestationnel : Trouble

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue

DIABÈTE GESTATIONNEL. 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL 21 mars 2013 Julie Lemaitre, sage-femme Dr Marc Dauphin, endocrinologue DIABÈTE GESTATIONNEL EN CHIFFRES 6% des grossesses Problème de santé public croissant avec une augmentation

Plus en détail

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014

Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Diabète gestationnel quel intervenant à quel moment DR Leyre MARTINEZ MEZO Avril 2014 Notions générales Hyperglycémie diagnostiquée pendant la grossesse 4 % des grossesses, tendance à l augmentation Facteurs

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG)

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) 4 ANS APRES LES RECOMMANDATIONS ETAT DES LIEUX DANS LE DIAGNOSTIC ET LA PRISE EN CHARGE L EXPERIENCE DU GHICL Dr F. DELECOURT ENDOCRINOLOGIE-DIABETOLOGIE GHICL CH ST PHILIBERT

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris

Le nouveau-né de la femme. Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Le nouveau-né de la femme obèse Delphine Mitanchez Service de néonatologie Hôpital Armand Trousseau Paris Épidémiologie 2000: 300 millions d obèses dans le monde NHANES 2003-2004: 32% obèses aux USA Femmes

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013

LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique. DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL De la théorie à la pratique DIAPASON 36 Marc DAUPHIN, endocrinologue Hôtel Best Western - Châteauroux Jeudi 29 janvier 2013 LE DIABETE GESTATIONNEL - 6% des grossesses - Problème

Plus en détail

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant

Retentissement sur la mère. Retentissement sur l enfant Retentissement sur la grossesse HTA et préeclampsie Accouchement prématuré Retentissement sur la mère Retentissement sur le diabète Acidocétose HypoG Accélération complications microvasculaires La grossesse

Plus en détail

Repérage des facteurs de risque Dépistage du DG "

Repérage des facteurs de risque Dépistage du DG Repérage des facteurs de risque Dépistage du DG " Repérage des FDR " Complications périnatales associées" Stratégie de dépistage " Critères diagnostiques" Diabète gestationnel 100 ans " 1909 W. Williams

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL

LE DIABETE GESTATIONNEL Document de synthèse sur le diabète gestationnel DOCUMENT DE SYNTHESE LE DIABETE GESTATIONNEL Preface Document de synthèse sur le diabète gestationnel Cher lecteur, chère lectrice Ce document est un guide

Plus en détail

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 ACTUALITES EN DIABETOLOGIE Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 Diabète gestationnel Définition Trouble de la tolérance glucidique débutant ou du moins diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel 2010 ANSFL Nicole MESNIL Sage-femme formateur 1 Le diabète: cause mondiale Découverte de l insuline? Combien de diabétiques dans le monde? 2 Le diabète: quelques données 1922 découverte

Plus en détail

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique

Grossesse chez la femme diabétique. Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Grossesse chez la femme diabétique Claire COLMANT Hôpital Bicêtre Service de gynécologie et obstétrique Introduction 0.5 à 1% femmes enceintes présentent un diabète préexistant: 1/3 cas: Diabète de type1

Plus en détail

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE

DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE DIABÈTE ET FEMME ENCEINTE Groupe 3: Samira Benchaa/Bouzbiba, Véronique Becue/Martin, Kaouther Ben Amor, Léa Belkhir, Stephane Bernardi IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET FEMME ENCEINTE

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage

DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage Université d'angers, UFR des sciences médicales, École de sages-femmes - René ROUCHY DIPLOME D'ETAT DE SAGE-FEMME DIABETE GESTATIONNEL : comparaison de deux modes de dépistage Étude rétrospective réalisée

Plus en détail

Diabète gestationnel (item 17B)

Diabète gestationnel (item 17B) Diabète gestationnel (item 17B) Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge du Diabète gestationnel. Introduction Le diabète gestationnel (DG) est un trouble

Plus en détail

La problématique du diabète gestationnel

La problématique du diabète gestationnel Extrait de Médecine des maladies Métaboliques - Décembre 2010 - Vol. 4 - N 6 1 Comité d organisation J. LEPERCQ, président (gynécologue obstétricien, CHU, Paris), C. VAYSSIERE, coordonnateur (gynécologue

Plus en détail

DPC DIABETE GESTATIONNEL. Dépistage. Conduite à tenir pendant et après la grossesse

DPC DIABETE GESTATIONNEL. Dépistage. Conduite à tenir pendant et après la grossesse DPC DIABETE GESTATIONNEL Dépistage Conduite à tenir pendant et après la grossesse Promoteur CNGOF Justification Prévalence Dépistage non consensuel Critères diagnostiques flous Pratiques hétérogènes Complications

Plus en détail

Diabète gestationnel. Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage?

Diabète gestationnel. Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage? Diabète gestationnel Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage? Pr Emmanuel Cosson Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition CHU Jean Verdier - Bondy Emmanuel Cosson Déclaration

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE Page 1 sur 6 RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE RÉFÉRENTIEL DIABÈTE GESTATIONNEL Page 2 sur 6 RÉFÉRENTIEL DIABETE GESTATIONNEL Ce référentiel a été rédigé sous l égide du réseau périnatal

Plus en détail

Devenir de la mère après un diabète gestationnel

Devenir de la mère après un diabète gestationnel Le réseau mère-enfant de la francophonie Lille le 1.6.04 Devenir de la mère après un diabète gestationnel P. Fontaine et A. Vambergue Clinique Marc Linquette- Hôpital Jeanne de Flandre - CHRU de Lille

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DÉFINITION le diabéte gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique. Diagnostic pour la 1 ère fois pendant la grossesse Conséquence: hyperglycémie

Plus en détail

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr http://portaildoc.univ-lyon1.fr Creative commons : Paternité - Pas d Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr UNIVERSITE CLAUDE BERNARD

Plus en détail

Le DIABETE GESTATIONNEL Nouvelles recommandations de l IDF 2009

Le DIABETE GESTATIONNEL Nouvelles recommandations de l IDF 2009 Le DIABETE GESTATIONNEL Nouvelles recommandations de l IDF 2009 MIMOUNI-ZERGUINI.S. Service de Diabétologie;C.H.U Mustapha Congrès de la SADIAB Alger 14-16 Mai 2010 INTRODUCTION Э Continuum entre les valeurs

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel

Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel Rapport de synthèse sur le dépistage et le diagnostic du diabète gestationnel Juillet 2005 Service des recommandations professionnelles Ce document a été réalisé à la demande de la Société de nutrition

Plus en détail

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles

Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles OBESITE ET GROSSESSE PRISE EN CHARGE OBSTETRICALE Jacques LEPERCQ Pierre RAYNAL Cochin Saint Vincent de Paul CH A Mignot, Versailles CLASSIFICATION OMS IMC (Kg/m 2 ) Risque 20 25 Normal 25 30 Surpoids

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles

Actualités sur la prise en charge du diabète. Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Actualités sur la prise en charge du diabète Docteur Fabienne MESSAOUDI Centre Hospitalier de Versailles Diabète gestationnel: nouvelles recommandations 2010 Définition Trouble de la tolérance aux glucides,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Diabète et Grossesse

Diabète et Grossesse Diabète et Grossesse Dr Jacques LOUIS Diabétologue Rose GOCEL Diététicienne HPM Site Hôpital Belle Isle AMMPPU 13 juin 2017 «Les orateurs n ont aucun conflit d intérêt en lien avec cette présentation»

Plus en détail

Diabète de type II (3) Diabète et grossesse

Diabète de type II (3) Diabète et grossesse Diabète de type II (3) Diabète et grossesse Points à comprendre La question Diabète et Grossesse doit s analyser sous deux aspects : - Le diabète est connu avant la grossesse - Le diabète est découvert

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Protocole n 10 Validation avril 2011 Diabète gestationnel Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Recommandations pour la Pratique Clinique Diabète Gestationnel Déc Dr J.Agenor CHT Nouméa

Recommandations pour la Pratique Clinique Diabète Gestationnel Déc Dr J.Agenor CHT Nouméa Recommandations pour la Pratique Clinique Diabète Gestationnel Déc. 2010 Dr J.Agenor CHT Nouméa Définition OMS : trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable,

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Dr. Stéphanie broussaud. Hôpital J Ducuing 02 mai 2016

Dr. Stéphanie broussaud. Hôpital J Ducuing 02 mai 2016 Dr. Stéphanie broussaud Hôpital J Ducuing 02 mai 2016 Melle B. Julie 24 ans diabète de type I diagnostiquéil y a 15 ans équilibre difficile traitée par pompe à insuline juillet 2011 grossesse non programmée

Plus en détail

La problématique de l obstétricien

La problématique de l obstétricien La problématique de l obstétricien Dépister selon le nouveau référentiel Organiser la prise en charge pluridisciplinaire sans négliger les FR associés Assurer le bien-être fœtal par un équilibre maternel

Plus en détail

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée

DURISGuillaume@Fotolia.com. P A R T I E 1 Biologie appliquée DURISGuillaume@Fotolia.com 1 P A R T I E 1 Biologie appliquée Glycémie TD 1 OBJECTIFS 1 Définitions Définir la glycémie et la glycosurie. Indiquer les variations de la glycémie au cours de la journée

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. D. U. de gynécologie générale Cours du vendredi 24 janvier 2014. Dr FILET J Ph CHG BLAYE

DIABETE GESTATIONNEL. D. U. de gynécologie générale Cours du vendredi 24 janvier 2014. Dr FILET J Ph CHG BLAYE DIABETE GESTATIONNEL D. U. de gynécologie générale Cours du vendredi 24 janvier 2014 Dr FILET J Ph CHG BLAYE 1 DIABETE GESTATIONNEL (DG) INTRODUCTION DEFINITION OMS 1999: le diabète gestationnel est un

Plus en détail

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : D. VAUTHIER BROUZES J. NIZARD S. JACQUEMINET C. CIANGURA A. HARTMANN (Diabétologues) Date rédaction

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Séminaire Dépistage organisé des cancers 23 juin 2014 Dr Olivier Scemama Adjoint au chef du service

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Intérêt d un programme d éduca2on thérapeu2que du pa2ent F.PACHY, J. PLANA

DIABETE GESTATIONNEL. Intérêt d un programme d éduca2on thérapeu2que du pa2ent F.PACHY, J. PLANA DIABETE GESTATIONNEL Intérêt d un programme d éduca2on thérapeu2que du pa2ent F.PACHY, J. PLANA Définition OMS: «Trouble de la tolérance glucidique de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Diabète et grossesse. Risques principaux: Malformations congénitales Complications néonatales Complications maternelles du diabète.

Diabète et grossesse. Risques principaux: Malformations congénitales Complications néonatales Complications maternelles du diabète. Diabète et grossesse Ph Deruelle et A Vambergue 2008 Diabète pré-existant à la grossese Type I Type II 1 2 Introduction Physiopathologie Patientes diabétiques: Fécondité normale Grossesse chez une femme

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Le diabète gestationnel. Nathalie Bourcigaux Camille Vatier Service d Endocrinologie St antoine

Le diabète gestationnel. Nathalie Bourcigaux Camille Vatier Service d Endocrinologie St antoine Le diabète gestationnel Nathalie Bourcigaux Camille Vatier Service d Endocrinologie St antoine 1 Définition, prévalence et facteurs de risque 2 Définition OMS : trouble de la tolérance glucidique conduisant

Plus en détail

Prise en charge des diabètes gestationnels: RPC 2010 du CNGOF et de la Société francophone du diabète

Prise en charge des diabètes gestationnels: RPC 2010 du CNGOF et de la Société francophone du diabète Prise en charge des diabètes gestationnels: RPC 2010 du CNGOF et de la Société francophone du diabète Dr Soizic Le Parco, 13 oct 2011 EPU «les jeudis de Bicêtre» Service de gynécologie obstétrique du Pr

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète

votre grossesse? Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer Lilly Diabète Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Patientes diabétiques Pourquoi et comment programmer votre grossesse? Avec la collaboration du Docteur Françoise Lorenzini Diabétologue - Services de diabétologie

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013

DIABETE GESTATIONNEL. Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013 DIABETE GESTATIONNEL Docteur Andrea LABAUNE-KISS DIAPASON 36 Déols «Le Relais Saint-Jacques» 6 juin 2013 DEFINITION «Trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable,

Plus en détail

DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE

DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE DIABETE DE TYPE 2 ET GROSSESSE Pr Anne VAMBERGUE Service d Endocrinologie et Diabétologie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU Faculté de Médecine Université Lille 2 Diabète et grossesse Diabète pré gestationnel:

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Facteurs de risques indiquant le dépistage du DG

Facteurs de risques indiquant le dépistage du DG Responsable : Dr RAYNAL Fonction : Praticien Hospitalier MATERNITE Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service Mise à jour : 3/5/13 Date de création : 21/02/2011 signature signature Liste de diffusion

Plus en détail

Prise en charge multidisciplinaire. Diabétologue médecin traitant Obstétricien

Prise en charge multidisciplinaire. Diabétologue médecin traitant Obstétricien Diabète et grossesse Intérêt de la prise en charge multidisciplinaire Ph Deruelle, A Vambergue, G Kazubek CERM, 2008 1 Prise en charge multidisciplinaire Diabétologue médecin traitant Obstétricien Avant

Plus en détail

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT

RETOUR PRECOCE A DOMICILE APRES ACCOUCHEMENT version 1 page 1/5 Référence : RSN/REF/REA.O/002/A Date de 1 ère mise en service : 10/06/2008 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification Faite par : Rédaction Mise

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

LA VIGNETTE DIAGNOSTIQUE DE L ÉTUDIANT Diagnostic d un diabète gestationnel

LA VIGNETTE DIAGNOSTIQUE DE L ÉTUDIANT Diagnostic d un diabète gestationnel LA VIGNETTE DIAGNOSTIQUE DE L ÉTUDIANT Diagnostic d un diabète gestationnel J-C. Philips (1), A.J. Scheen (2) Résumé : Le diabète gestationnel (DG) est une complication fréquente de la grossesse. Sa prévalence

Plus en détail

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL

INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL INDICE DE MASSE CORPORELLE AVANT LA GROSSESSE, PRISE DE POIDS PENDANT LA GROSSESSE ET DIABETE GESTATIONNEL Nguyen Thi Mai Phuong, Faculté de Médecine de Haiphong Pham Thi Thanh Hien, Université de Médecine

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

Stratégie de dépistage du diabète gestationnel. Pr Emmanuel Cosson Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition CHU Jean Verdier - Bondy

Stratégie de dépistage du diabète gestationnel. Pr Emmanuel Cosson Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition CHU Jean Verdier - Bondy Stratégie de dépistage du diabète gestationnel Pr Emmanuel Cosson Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition CHU Jean Verdier - Bondy Emmanuel Cosson Déclaration publique d intérêts Participation financière

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nature du diabète gestationnel Le diabète gestationnel apparait durant la grossesse et disparaît généralement après l accouchement. Dans la plupart des cas, il est trouvé par une

Plus en détail

Programme régional de prévention du DT2 après diabète gestationnel: attention top départ!

Programme régional de prévention du DT2 après diabète gestationnel: attention top départ! Programme régional de prévention du DT2 après diabète gestationnel: attention top départ! Nathalie Le Moullec CHU Saint Pierre 3 ère Journée Obésité, Diabète et Grossesse Le Récif- 19 novembre 2015 Contexte

Plus en détail

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

10/12/2009 DIABETE. Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE

10/12/2009 DIABETE. Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE DIABETE Dr LEVEZIEL CHU HENRI MONDOR SERVICE DU PR SOUIED FRANCE 1 Diabète Définition: Augmentation du taux de glucose dans le sang Dépistage: 1,20 g/l (6,7 mmol/l) si prélèvement plus de 2 heures après

Plus en détail

Le diabète gestationnel D. Talhouedec, B. Crottaz, J. Puder

Le diabète gestationnel D. Talhouedec, B. Crottaz, J. Puder Le diabète gestationnel D. Talhouedec, B. Crottaz, J. Puder Etude HAPO Nouvelles recommandations: screening et nouveaux cibles Prise en charge en privé Prise en charge au CHUV universel Bilan de la situation

Plus en détail

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES 3 ARGUMENTS DU CONTRE 1) C est invasif (plus ou moins)

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

La prévention du diabète chez l obèse

La prévention du diabète chez l obèse La prévention du diabète chez l obèse Pr Paul Valensi Service d Endocrinologie Diabétologie Nutrition Hôpital Jean Verdier, Université Paris Nord, CRNH-IdF, CINFO, Bondy Evolution de la prévalence du diabète

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014

SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014 SURVEILLANCE BIOCHIMIQUE DE LA GROSSESSE. Pr Kacem MAHDOUANI 13 Février 2014 - INTRODUCTION La grossesse est un événement physiologique qui résulte de la fécondation ; il s en suit une nidation et un développement

Plus en détail

Diabète gestationnel (DG)

Diabète gestationnel (DG) Diabète gestationnel: données françaises et enjeux de santé publique Nolwenn Regnault Epidémiologiste, Chargée de projets scientifiques Programme de surveillance du diabète, InVs Elodie Moutengou Chargée

Plus en détail

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN 2012 1 - Augmentation du poids : L augmentation du

Plus en détail

1. Lors de la première consultation prénatale (au 1 er trimestre) chez une patiente à risque :

1. Lors de la première consultation prénatale (au 1 er trimestre) chez une patiente à risque : N.B : En cas de diabète antérieur à la grossesse, se reporter au protocole «Diabète de type 1 et grossesse» Définition : le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une

Plus en détail

Le diabète gestationnel est une intolérance aux glucides qui est diagnostiquée pendant la grossesse et engendre une hyperglycémie.

Le diabète gestationnel est une intolérance aux glucides qui est diagnostiquée pendant la grossesse et engendre une hyperglycémie. Le diabète gestationnel est une intolérance aux glucides qui est diagnostiquée pendant la grossesse et engendre une hyperglycémie. Cette définition recouvre à la fois : - les diabètes ( quelque soit leur

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

DIABÈTE GESTATIONNEL

DIABÈTE GESTATIONNEL RÉFÉRENTIEL : Diabète gestationnel Page 1/7 RÉFÉRENTIELS D OBSTÉTRIQUE DIABÈTE GESTATIONNEL AVERTISSEMENT Ces référentiels sont diffusés à titre informatif par le réseau périnatal Naître et Grandir en

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Aspects Gynéco-obstétricaux Formation gynerisq 31mai-1juin2013 O. THIEBAUGEORGES, P MIRONNEAU RPC DG: Aspects gynéco-obstétricaux Complications

Plus en détail