La Lettre chartiste mensuelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Lettre chartiste mensuelle"

Transcription

1 La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 mars 2013, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 3 Secteurs européens 5 Indices d aversion et conjoncturels (Bund, VIX, Euro-dollar, Or, Pétrole) 7 L Eurostoxx 50 est quasiment revenu sur les plus hauts annuels à 2750 points, réalisés fin janvier, avant de rebaisser. De nouveaux évènements macroéconomiques surgissent en Europe et font craindre un risque systémique bancaire. Après des élections italiennes chaotiques, c est Chypre qui se retrouve en grande difficulté, amplifiant le décalage de cours entre l Eurostoxx 50 et les autres grands indices mondiaux. En zone euro, le Dax est resté l indice le plus fort, surperformant très nettement l Eurostoxx (voir étude spread page 3). Il se rapproche d ailleurs de ses plus hauts historiques à 8100 points réalisés en janvier 2000 et en juillet De son coté, le S&P a fait de même. Il est revenu dans la zone des 1570 points (tops de janvier 2000 et octobre 2007). La tendance haussière sur l Eurostoxx 50 en place depuis août 2012 avec le franchissement des 2490 points (oblique baissière initiée en 2007) pourrait commencer à s essouffler. Les grands indices (DAX et S&P) étant arrivés sur les plus hauts historiques, il est possible que des prises de bénéfices se mettent à présent en place. Dans un tel contexte, on voit mal comment l indice européen pourrait résister à ces replis. D autre part, le VIX est toujours à proximité des 10%. Un niveau qu elle avait déjà atteint lors de son dernier sommet en Il ne serait pas étonnant de voir l indice de volatilité bientôt rebondir. De son coté, l indice Banque (SX7P), toujours parmi les plus fortes pondérations, n est pas parvenu à franchir la grosse résistance à 182 points. Un important repli intervient après le gros rebond réalisé ces 8 derniers mois. Dans un tel contexte, l or devrait poursuivre son rebond sur le gros support majeur à 1550 comme nous l avions annoncé dans la lettre précédente. Enfin, le Bund a franchi une résistance importante à 144. La tendance haussière se poursuit. En résumé, nous n annonçons pas un retournement de tendance à la baisse sur les actions. Nous pensons juste que certains indices majeurs ont testé ou approché leur plus haut historique qui était leur objectif. De ce fait, des corrections pourraient se mettre en place durant les prochaines semaines. De son coté, l E50 a été affaibli par les évènements macro qui se sont succédés l empêchant de réaliser ses objectifs. Seule la résistance intermédiaire à 2750 points a été testée. Si ce mouvement correctif intervenait durant les 2 prochains mois, il sera probablement opportun de se repositionner à l achat sur les marchés (voir niveaux page 2). Nous passons neutres dans cette attente. 1

2 DJ Eurostoxx 50 La tendance de long terme (6 mois) sur l Eurostoxx 50 reste haussière. De nombreux arguments nous avaient conduits en août dernier à adopter cette opinion positive (franchissement de l oblique baissière reliant tous les tops depuis 2007, croisement des MM à 50 et 200j). Clairement, le contexte boursier international reste bon (très forte reprise du Nikkei depuis octobre 2012, Dax et S&P sur leur plus haut historique), mais il se pourrait que de nombreux marchés rentrent en phase de surchauffe. Les indicateurs Stochastiques de l E50 (en weekly) dépassent les 70. Le marché peut encore progresser mais son potentiel haussier va vite devenir limité. Par le passé, de fortes corrections ont eu lieu entre 80 et 90. D autre part, une double résistance approche. L indice européen revient sur les plus hauts annuels à 2750 points. Et la résistance du canal (initié en septembre 2011, en marron ci-dessous) approche, celle-ci pourrait se situer aux alentours des 2780 points. Il ne serait donc pas impossible que les marchés corrigent à proximité de la zone des 2750/2780 points durant les 2/3 prochains mois. La première zone d achat se situe toujours vers les 2600 points. Mais un retour vers les 2440 points (grosse zone d achat) constituerait la phase de repli plus en adéquation avec la configuration du marché. Ce deuxième niveau est compris entre les 38.2 et les 50% de Fibonacci de la hausse 2050/2750 points. A contrario, un dépassement de la zone de résistance 2750/2780 prolongerait la dynamique haussière actuelle vers la forte résistance des 3000 points (résistance intermédiaire à 2875 points). Graphique DJ Eurostoxx 50 weekly 2

3 Standard & Poor s 500 Il est difficile de faire un décompte elliottiste valable depuis la reprise de mars Même si 5 vagues existent depuis les 666 points, elles ne semblent pas conformes (vague 3 trop petite entre juin 2010 et mai 2011). Quoi qu il en soit, le marché américain a suivi une très belle tendance depuis 4 ans, matérialisé graphiquement par le grand canal ascendant. Les cours ont pris 130% durant cette période, permettant de revenir sur les hauts historiques de mars 2000 (top à 1552) et d octobre 2007 (top à 1576). D autre part, sous cette zone des 1570 points, les indicateurs techniques (weekly) sont sans surprise très fortement surachetés. Le RSI est à 77 et les Stochastiques sont à 92. Il est donc fort probable qu un mouvement correctif se mette en place (de type A-B-C?). Les niveaux de repli se situent au minimum à 1465 points (bas du petit canal et MM à 50 semaines), soit 6% de baisse, puis à 1360 points (bas du grand canal), soit 12% de baisse. Un retour dans la zone des 1360 points serait une bonne opportunité d achat. A noter que conjointement, le VIX est revenu à proximité des 10%. Des niveaux sur lesquels la volatilité rebondit systématiquement Graphique SPI weekly Spread Indices Spread DAX / E50 : A moyen-long terme, la surperformance est clairement en faveur du marché allemand. A plus court terme, le spread évolue dans un range compris entre 2.84 et Actuellement sous la résistance de l intervalle, la tendance de fond pourrait laisser envisager une sortie par le haut. Prochaine résistance à

4 Spread E50 / S&P 500 : la tendance de fond reste à l avantage de l indice US, et ce depuis le début de l année Cette tendance restera intacte tant que les cours évolueront dans le grand canal descendant visible sur le graphique ci-dessous. Même à court terme, il semblerait que l Eurostoxx 50 reste en sous performance. La rupture récente d un support ne devrait pas inverser la tendance. Les supports suivants se situent à , puis à

5 Secteurs européens (DJ Eurostoxx 600) Secteurs - code Prix Support Résistance Force Relative Banque - SX7P Neutre Assurance - SXIP Positive Auto - SXAP Neutre Construction - SXOP Positive Industrie - SXNP Positive Ressources Base - SXPP Négative Pharma - SXDP Neutre Chimie - SX4P Positive Pétrole - SXEP Négative Distribution - SXRP Neutre Voy.& Loisirs - SX2P Positive Alimentation - SX3P Positive Biens de conso. - SXHP Neutre Techno - SX8P Neutre Telecom - SXKP Neutre Media - SXMP Positive Utilities SX6P Neutre Commentaire Nous raisonnerons ici en force relative et sur une échéance moyen terme (environ 3 mois). Nous sommes passés à Neutre sur l Indice Eurostoxx 50. Nous avons donc fait quelques changements d un point de vue sectoriel. Certains secteurs à gros beta comme la Banque, l Auto, et la Techno passent à Neutre. En revanche, des secteurs à faible béta sont upgradés : La Distribution et et les Voyages et Loisirs passent en avis Positif (contre Neutre). Les Telecom et Utilities passent à Neutre (contre avis Négatif). Avis sectoriel positif : Nous avons gardé 3 secteurs à fort béta en avis Positif : l Assurance, la Construction, et l Industrie. Ces secteurs restent très bien orientés et ne montrent pas de signaux de retournement (pour le moment). Nous conseillerons de jouer en surperformance pour les 2/3 prochains mois d autres secteurs, plus défensifs, comme la Distribution ou les Voyages et Loisirs. D autres, dans le même registre, comme la Pharma ou les biens de consommation sont également proches de l avis Positif. Avis sectoriel neutre : La Banque et l Auto font partie des plus gros secteurs de l Eurostoxx. Nous les avons dégradé pour les 2/3 prochains mois. Ils devraient faire partie des secteurs en difficulté si une correction de l Eurostoxx intervenait prochainement. La Banque (SX7P) a gagné 50% en 8 mois. Son échec sous la zone 180/182 pourrait lancer une phase de correction. Nous reviendrons probablement à l achat sur ce secteur entre 156 et 150 (entre 38.2 et 50% de fibo). De son coté, l Auto (SXAP) semble plafonner sur des hauts de 2011 et 2012 tant en relatif qu en absolu. Les auto allemandes qui tenaient jusque là le secteur semble se relacher. La Pharma reste à Neutre, mais le secteur cote de nouveaux plus hauts historiques. En relatif, les cours pullback sur un ancien canal ascendant. Sa réintégration nous conduirait à passer en Surperformance. 5

6 Enfin, les Telecom et les Utilies passent à Neutre après de longs mois de sous performance. Les configurations graphiques se ressemblent, avec de large range en absolu (223/256 pour les Telecom et 237/280 pour les Utilities). Avis sectoriel négatif : Les secteurs Petrole et Ressources de Base n ont montré aucune amélioration ces dernières semaines. Rien n est attendu dans les prochains mois. Ces secteurs devraient continuer de sous performer Quelques graphiques relatifs (secteur contre Eurostoxx 600 en hebdomadaire) Secteur Media relatif (stoxx 600) ( + ) Secteur Assurance relatif (stoxx 600) ( + ) Secteur Construction relatif (stoxx 600) ( + ) Secteur Banque relatif (stoxx 600) ( = ) Secteur Techno (stoxx 600) ( = ) Secteur Utilities relatif (stoxx 600) ( = ) 6

7 Secteur Telecom relatif (stoxx 600) ( = ) Secteur Auto relatif (stoxx 600) ( = ) Secteur Petrole relatif (stoxx 600) ( - ) Secteur Ress. base (stoxx 600) ( - ) Indices d aversion et conjoncturels Bund : Le graphique ci-dessous montre un canal ascendant depuis La tendance de moyen et long terme reste très fortement haussière. Le Bund a donné un nouveau signal positif la semaine dernière avec la sortie du range (avec gap) compris entre et 144. Les cours devraient poursuivre leur dynamique dans les prochains mois. L objectif de sortie de range se situe à Le premier support se situe à 144. Seul un retour sous remettrait en cause la dynamique haussière actuelle. 7

8 VIX (indice de volatilité du S&P 500) : La volatilité est très basse actuellement. Elle se rapproche des 10% (niveaux réalisés en 1993 et 1995 puis en 2005 et 2007). Ce support n a jamais été enfoncé. Il est fort probable qu un rebond intervienne dans les prochaines semaines. Le rebond de la volatilité pourrait facilement revenir dans la zone des 27. Résistances suivantes à 36 et 47%. Eur-Usd : Contrairement à nos attentes, la correction de la parité ne sait pas arrêté sur le bas du canal initié en juillet dernier. Cette cassure des 1.30 est probablement un signal de faiblesse pour l euro. La belle dynamique de ces 8/9 derniers mois semblent (momentanément) cassée. Les cours pourraient poursuivre leur repli vers le prochain support à

9 Or : Suite à son incroyable parcours qui a mené les cours jusqu à 1950 dollars/once en septembre 2011, une correction s est mise en place. Cela fait presque 1 an et demi que l or évolue entre les bornes 1800 et Le retour sur le support majeur à 1550 a permis un rebond. Les prochaines résistances se situent à 1635, puis à Invalidation sous Pétrole (WTI) : Les cours évoluent dans un range très large compris entre 82 et 108$ depuis 2 ans. Etant donné la clarté de ces niveaux, nous achèterons le pétrole à proximité de la borne basse à 80$ et le vendrons proche de la résistance à 110$. Cependant, ces 2 bornes ont de plus en plus de mal à être atteinte. Un triangle symétrique montre que les derniers mouvements se raccourcissent. Nous surveillerons la sortie de la figure à 100 pour un possible rally, ou la rupture des 87.5 pour un prolongement de la correction. 9

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 septembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 23 novembre 2012, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 3 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 24 avril 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 septembre 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 22 decembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 20 février 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 22 avril 2016, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 avril 2017, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 octobre 2017, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 24 mars 2016, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 24 novembre 2016, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 26 octobre 2016, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 04 août 2016, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe, US et Chine 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

L open range (OPR) du jour + S/R des 2-3 séances précédentes sont importants (le reste du cours est toujours valable)

L open range (OPR) du jour + S/R des 2-3 séances précédentes sont importants (le reste du cours est toujours valable) ACTIONS US (NASDAQ) Gestion du trade et renforcements : 5 min / Prise de position : 1-2 min Convergences en 1h 15 min minimum L open range (OPR) du jour + S/R des 2-3 séances précédentes sont importants

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 23 janvier 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

Le marché des actions de la zone euro est-il vraiment bon marché?

Le marché des actions de la zone euro est-il vraiment bon marché? avril 7 - N Le marché des actions de la zone euro est-il vraiment bon marché? Si on regarde le PER actions dans la zone euro, ou la prime de risque actions, on conclut sans hésiter que les actions de la

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 20 mars 2015, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 5 Secteurs européens 6 Indices d aversion

Plus en détail

Marchés agricoles US. Soja

Marchés agricoles US. Soja Blé Euronext 07.04.15 Marchés agricoles US Les cours ont baissé sur des considérations chartistes et des ventes de la part des fonds spéculatifs qui ont construit la deuxième plus importante position short

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 47 : T1 2015 Points saillants : Hausse de 16,7% de la part C sur le trimestre à 769,43. Encours

Plus en détail

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015

Noël CLEMENT. Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 Noël CLEMENT Ma stratégie pour la semaine du lundi 9 au vendredi 13 novembre 2015 1. Contexte de marché : Sans doute que c est à l unanimité que l indice NFP aura marqué les esprits la semaine dernière.

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois.

Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois. Voici comment le premier semestre s est déroulé et comment nous voyons les développements sur les six prochains mois. En juillet 2005 Chères Clientes, chers Clients, Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

Plus en détail

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché :

LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : LE GUIDE DE SCALPING, partie 1 : Les conditions de marché : Les points abordés : Le premier travail des scalpers sur le Forex est d étudier les conditions de marché Les conditions de marché peuvent être

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 10 août 2015. Semaine 32. Du 10/08/15 au 16/08/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 10 août 2015 fff Semaine 32 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +46.33% +42.23% CAC 40 +17.42% +20.64% Variation hebdo Cours* CAC 40 +1.42%

Plus en détail

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved.

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved. Presentation Le TraderTip résume la situation des paires de devises sélectionnées RTFX TraderTip est la présentation du système Nostromo qui fait la synthèse de tous les paramètres techniques (résistances,

Plus en détail

Pour la semaine du 14 janvier 2013 : Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Pour la semaine du 14 janvier 2013 : Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Pour la semaine du 14 janvier 2013 : Nous avons assister lors de la semaine dernière à une forte hausse de la monnaie unique face à la plupart de ses contreparties au dépend notamment du billet vert puisque

Plus en détail

Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008

Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008 Prévisions pour la semaine du 8 au 12 décembre 2008 Chère abonnée, cher abonné, Nous avons une probabilité supérieure à 75% de voir les marchés actions européens monter la semaine prochaine. Bien sûr,

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Juillet-Août 2010 LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Les prix qui avaient baissé de 5 à 10% en 2009 ont regagné le terrain perdu depuis le début de l année. Les prix de l ancien nous semble toutefois

Plus en détail

Commentaire mensuel sur les marchés

Commentaire mensuel sur les marchés Commentaire mensuel sur les marchés Perturbations, inquiétude et confusion sur les marchés Une gestion méthodique est essentielle pour garder son calme et maintenir le cap L intérêt d une méthode de gestion

Plus en détail

LES POINTS CLES DU MOIS DE MARS

LES POINTS CLES DU MOIS DE MARS N 12 avril 2013 LES POINTS CLES DU MOIS DE MARS 1. La zone Euro est de nouveau sous pression, avec la crise politique ouverte en Italie, 2. Le sauvetage chypriote, témoignant pourtant de la volonté européenne

Plus en détail

AGF OCTOPLUS 3. Caractéristiques financières

AGF OCTOPLUS 3. Caractéristiques financières Code Isin : FR0010056556 NOTICE D'INFORMATION AGF OCTOPLUS 3 FONDS A FORMULE AVERTISSEMENT Le FCP AGF OCTOPLUS 3 est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de la formule,

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

Les investisseurs suivront aujourd'hui le PIB britannique en milieu de matinée puis les statistiques nord-américaines en début d'après-midi.

Les investisseurs suivront aujourd'hui le PIB britannique en milieu de matinée puis les statistiques nord-américaines en début d'après-midi. Journée du 27 mars 2013 : Le Dow Jones finissait hier la séance à son plus haut pour inscrire un nouveau record historique gagnant 0,53%. Les marchés actions profitaient aujourd'hui d'un léger regain de

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN TENDANCES RÉGIONALES RÉGION LIMOUSIN Août 29 Tous les commentaires s'appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. LIMOUSIN Tendances régionales Août 29 Page 1 sur 8 Vue d ensemble de

Plus en détail

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013.

Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. Reprise, es-tu là? Guillaume Duval, Alternatives économiques n 327, septembre 2013. La croissance française a connu un léger rebond au second trimestre 2013. Peut-on pour autant véritablement parler de

Plus en détail

Premières expériences de trading réussies

Premières expériences de trading réussies Premières expériences de trading réussies Qui suis-je? Je m appelle Cédric Froment, j ai 24 ans. J ai découvert la bourse grâce à un ami sur les bancs de la fac il y a 5 ans et je pratique le trading de

Plus en détail

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Octobre 2011 LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Éditorial E n 2007 / 2008, les marchés financiers ont été confrontés à leur pire crise depuis

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015

Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015 Belfius Pension Fund Reporting Mensuel Juin 2015 130 125 120 115 110 105 95 90 Rendement depuis 31/12/2014 (% changement en EUR) MSCI Europe MSCI EMU MSCI United Kingdom ( ) MSCI World ex-europe ( ) MSCI

Plus en détail

Billets de dépôt opportunité mondiale

Billets de dépôt opportunité mondiale Capital protégé à 100 % Billets de dépôt opportunité mondiale www.openskycapital.com SÉRIE 1 ÉCHÉANT LE 6 AOÛT 2013 Faits saillants Accès simple et transparent aux marchés boursiers mondiaux Aucune exposition

Plus en détail

Pour la journée du 04/01/2013

Pour la journée du 04/01/2013 Pour la journée du 04/01/2013! La journée dʼhier était marquée par les prises de bénéfices suite à lʼenvolée de la veille malgré de bonnes statistiques sur les indicateurs du chômage américain. La publication

Plus en détail

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 Le RTFX Tradertip Table des matières I. Présentation générale... 3 II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 A. Fenêtre de points fixes... 4 1. Point clé... 4 2. Elliott... 4 3. Clôture...

Plus en détail

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt

Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Bas, plus bas, négatifs : la chute irrésistible des taux d intérêt Analyse thématique Belfius Research Février 2016 Introduction Les taux sont à un niveau historiquement bas. Pour un crédit à 10 ans, l

Plus en détail

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Plusieurs opportunités de remboursement automatique anticipé pour un gain (1) potentiel de : ou

Plus en détail

Indicateur mondial de la multi gestion

Indicateur mondial de la multi gestion Indicateur mondial de la multi gestion (8ème vague - Juin 4) Contacts TNS Sofres : Frédéric CHASSAGNE / Dawn WALKER : 1 92 45 37 / 46 4 Contrat 15EE5 Département Communication & Finance SOMMAIRE Méthodologie...

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

Les canaux de tendance

Les canaux de tendance Les canaux de tendance 0 Le canal de tendance est communément utilisé en analyse technique. Il convient de distinguer les canaux ascendants des canaux descendants. Le canal ascendant se construit à l'aide

Plus en détail

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES

ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA FAMILLE ENQUETE SUR LES SOLIDARITES FAMILIALES INTRODUCTION Une étude américaine considère que les liens entre frères et sœurs, plutôt affectifs et égalitaires, représentent

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN Paris, le 14 mars 2014 CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES COUTS DES COUTS DU NUCLEAIRE DU NUCLEAIRE HISTORIQUE HISTORIQUE ET DE DETERMINATION DETERMINATION

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Les actifs les plus risqués sont restés volatiles et bien que le marché action ait repris des couleurs en début de semaine, les marchés de l'euro et pétrolier ont continués à souffrir. Les marchés action

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

Analyse Technique MAC SA. 06/01/2011 Département Analyses et Recherches

Analyse Technique MAC SA. 06/01/2011 Département Analyses et Recherches 1 Analyse Technique MAC SA Introduction générale 2 L'analyse technique, appelée aussi analyse chartiste ou graphique, étudie les mouvements de prix des actions à court ou moyen termes. Elle considère que

Plus en détail

Evolution du résultat

Evolution du résultat Rapport de gestion du Conseil d administration Aux membres de l Assemblée générale de l asbl Canal C Nous avons l honneur de vous soumettre par la présente notre rapport sur la gestion exercée au cours

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PICARDIE SEPTEMBRE 2009 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Picardie Tendances régionales Numéro 20 Page 1 sur 8 Vue d ensemble

Plus en détail

Is small beautiful?* Petites capitalisations

Is small beautiful?* Petites capitalisations Petites Is small beautiful?* Six années après l éclatement de la crise financière, et en dépit de perspectives de croissance qui restent au mieux modérées, l économie mondiale semble enfin sortir la tête

Plus en détail

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE

LE PROJET DE PRELEVEMENT KILOMETRIQUE Avis de l Union Wallonne des Entreprises UNION WALLONNE DES ENTREPRISES Chemin du Stockoy, 1-3 à 1300 WAVRE Tél. + 32 (0) 10 47.19.41 - Fax : + 32 (0) 10 45 33 43- E-mail : samuel.saelens@uwe.be 1. Introduction

Plus en détail

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel Cliquet. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Cliquet Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à l échéance* Une durée d investissement conseillée de 8 ans Indexation à l indice de référence

Plus en détail

Document de travail - Méthode de calcul des primes de la SADC et niveau cible de financement

Document de travail - Méthode de calcul des primes de la SADC et niveau cible de financement 6. Analyse La tarification, le financement et le caractère procyclique des régimes d assurance-dépôts sont étroitement liés. De fait, lorsque les primes sont relativement basses, elles ne permettent pas

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Décision fixant le taux de rémunération du capital employé pour les obligations comptables et l encadrement tarifaire des prestations régulées de TDF

Décision fixant le taux de rémunération du capital employé pour les obligations comptables et l encadrement tarifaire des prestations régulées de TDF Août 2012 Décision fixant le taux de rémunération du capital employé pour les obligations comptables et l encadrement tarifaire des prestations régulées de TDF Synthèse de la consultation publique menée

Plus en détail

Utiliser les outils de suivi des stocks 1

Utiliser les outils de suivi des stocks 1 Utilisation de l historique 1. A quoi sert un stock? Un stock est une quantité de produits immobiles, dans l attente d être consommés, c est à dire soit transformés, soit vendus. Ce stock provient de la

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier

L évolution du marché des Fonds à fin Janvier L évolution du marché des Fonds à fin Janvier Le marché des fonds de droit français débute cette nouvelle année sur une formidable progression de +4,6% de son niveau d encours, l équivalent de 35,7 milliards

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

GEMAST OBLIG COURT TERME

GEMAST OBLIG COURT TERME Fonds commun de placement GEMAST OBLIG COURT TERME Exercice du 01/07/2014 au 30/06/2015 Commentaires de gestion Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels 1 L'objectif de gestion Cet OPCVM

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Premier crédit et fidélité du client

Premier crédit et fidélité du client Premier crédit et fidélité du client Mardi 26 octobre 2004 Marc Roesch Dans les rapports d activités des IMF on trouve presque toujours un graphique présentant l évolution du nombre d adhérents ou du nombre

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

France : enquête sur la trésorerie des grandes entreprises et des ETI

France : enquête sur la trésorerie des grandes entreprises et des ETI France : enquête sur la trésorerie des grandes entreprises et des ETI 14 février 2014 Résultats de l enquête - Février 2014 Graphique du mois... Une tendance à l amélioration de la situation de trésorerie

Plus en détail

Certificats BONUS. Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! www.produitsdebourse.bnpparibas.

Certificats BONUS. Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! www.produitsdebourse.bnpparibas. Certificats BONUS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Quelle évolution pour le prix de l essence?

Quelle évolution pour le prix de l essence? Quelle évolution pour le prix de l essence? Jean-Baptiste Noé www.jbnoe.fr L essence augmente. Comme les prix d ailleurs. Il semble que cela soit une constante de l histoire : les prix augmentent et le

Plus en détail

Objectif Avril 2014 La nouvelle unité de compte structurée de Swiss Life

Objectif Avril 2014 La nouvelle unité de compte structurée de Swiss Life Objectif Avril 2014 La nouvelle unité de compte structurée de Swiss Life Commercialisation du 26 février au 30 avril 2014 Offre limitée à 150 millions d Euros Instrument financier non garanti en capital

Plus en détail

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir?

CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? CAC, DAX ou DJ : lequel choisir? 1. Pourquoi cette question Tout trader «travaillant 1» sur les indices s est, à un moment ou un autre, posé cette question : «je sais que la tendance est bien haussière

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport DIRECTION PERIODE STRATEGIE

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Solide dynamique

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998

Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Moneta Micro Entreprises Codes ISIN parts C : FR0000994980 / parts D : FR0000994998 Lettre trimestrielle n 49 : T3 2015 Points saillants : Baisse de 0,9% de la part C sur le trimestre à 769,70. Encours

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003

PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 Bruxelles, le 10 mars 2003 Bureau fédéral du Plan /03/HJB/bd/2027_f PRÉVISIONS ÉCONOMIQUES 2003 La reprise très prometteuse de l économie mondiale au cours du premier semestre 2002 ne s est pas confirmée

Plus en détail

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF Le contexte du rapport Publié en février 2013, ce rapport est issu d une enquête par questionnaire, réalisée par

Plus en détail

Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme

Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme Les échanges commerciaux francomozambicains en 2013 Résumé En 2013, les échanges de biens entre la France et le Mozambique se sont élevés à 121,2 M EUR, soit une baisse de -17,8 % sur l année. La forte

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

Environnement Economique

Environnement Economique (Fond Commun de placement) Rapport semestriel (27 juin 2014-29 décembre 2014) Environnement Economique L année 2014 aura été une nouvelle année économiquement contrastée pendant laquelle les Etats-Unis

Plus en détail

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015 n 47 juin 2015 Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 Synthèse générale Le niveau des taux de revalorisation servis aux assurés appelle une vigilance

Plus en détail