GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A LA GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) PARTIE 2 : CAHIERS THEMATIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A LA GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) PARTIE 2 : CAHIERS THEMATIQUES"

Transcription

1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A LA GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) PARTIE 2 : CAHIERS THEMATIQUES

2

3 Ces CAHIERS THEMATIQUES vous apportent des éclairages et conseils particuliers sur : des leviers particuliers de la GPEC : La gestion de la mobilité : polyvalence et parcours professionnels La formation Le recrutement et l intégration un relais essentiel pour sa mise en œuvre : L encadrement intermédiaire un outil privilégié pour l analyse des besoins et la mobilisation des salariés : L entretien annuel d évaluation des thématiques spécifiques : Les seniors et le contrat de génération (seniors, jeunes, tutorat) L égalité homme femme Chacun de ces cahiers s organise autour de : une fiche méthodologique synthétique de 2 pages, vous donnant quelques points de repères, des conseils méthodologiques et incluant un (des) témoignages/exemples d expériences réussies 1 ou 2 outils pratiques que vous pouvez utiliser dans votre entreprise ou dont vous pouvez vous inspirer pour adapter vos outils Quelques exemples de bonnes pratiques repérées

4

5 CAHIER 1 : LA GESTION DE LA MOBILITE : POLYVALENCE ET PARCOURS PROFESSIONNELS

6

7 Actions qui me seront nécessaires pour consolider les compétences : Fiche n 1 : ORGANISER LA MOBILITE PROFESSIONNELLE INTERNE MES QUESTIONS > Qu entend on par mobilité interne? > En quoi la mobilité est elle un outil de GPEC? > Quelles sont les formes de mobilité interne? > UNE DEFINITION Changement non volontaire ou volontaire de poste ou de métier dans la même entreprise. QUELS SONT DIFFERENTS TYPES DE MOBILITE? La mobilité verticale : Le collaborateur change d emploi d un niveau de responsabilité donnée vers un emploi d un niveau de responsabilité supérieur. C est le cas d une promotion vers un poste d encadrement. La mobilité horizontale : Le collaborateur change de métier, d emploi, de services dans un même niveau de responsabilité, ou élargit le champ de ses responsabilités à partir de son métier initial (polyvalence). La mobilité mixte : Le collaborateur prend un niveau de responsabilité supérieur dans un nouveau service. QUELS SONT LES EFFETS ATTENDUS D UNE MOBILITE INTERNE? a) Pour l entreprise : > Favorise la créativité et le dynamisme > Décloisonne les services par un brassage des expériences > Permet la construction d une culture commune > Facilite le recrutement de collaborateurs directement opérationnels dans la structure, et qui connaissent l environnement b) Pour le collaborateur motivé > Ouverture d esprit > Adaptabilité > Nouvelles compétences > Globalement, meilleure employabilité c) Pour les managers responsables > Efficacité et sang neuf pour le bénéficiaire > Risque de déséquilibre du service pour celui qui voit partir son collaborateur

8 QUI EST CONCERNE PAR LA MOBILITE INTERNE? Longtemps, la mobilité a été ouverte essentiellement au personnel encadrant ou aux managers ; désormais, elle peut s adresser à l ensemble du personnel et à l ensemble des postes. COMMENT PROCEDER? La cartographie des métiers : > Le recensement et la liste exhaustive de l ensemble des métiers de l entreprise. > Cette liste doit être un véritable outil de carrière pour le personnel. Un outil incontournable : la fiche de poste La fiche de poste est un outil adapté pour travailler sur les compétences du personnel. Elle définit : > Les missions > Les tâches à accomplir > Les compétences requises > Les qualités indispensables Ce travail sur les compétences mises en œuvre dans un poste permettra de repérer des compétences communes à différents métiers de l entreprise. COMMENT ORGANISER LA MOBILITE INTERNE? Les prérequis et les clés de la réussite a) La motivation du dirigeant : la réussite d un tel dispositif est liée tout d abord à la réelle volonté du dirigeant. Celui ci doit être moteur et convaincu pour l entreprise de l importance : d une part de développer ses compétences, et d autre part de fidéliser son personnel. b) L implication de l encadrement. c) La qualité du climat de confiance qui doit être instauré entre les différents interlocuteurs : > Entre les collaborateurs et la hiérarchie. > Entre les collaborateurs et les ressources humaines. d) Une organisation des ressources humaines adaptée pour animer cette mobilité interne. La mobilité interne s inscrit et se réalise comme un véritable projet d entreprise ; pour cela elle doit s appuyer sur les autres fonctions du service R.H. lors de l accompagnement : a) des personnels > A la prise de poste > Tout au long de leur carrière b) des directions opérationnelles > En tant qu acteur du dispositif > En tant que moteur du dispositif Et surtout. Il est nécessaire de faire évoluer la mobilité interne en passant d un système où l entreprise ouvre les postes aux salariés et où la fonction RH gère les offres et les demandes, à un parcours individualisé pour chaque collaborateur au sein de l entreprise.

9 Outil : Mettre en place une démarche de mobilité interne dans mon entreprise Les questions et les étapes Quoi? Qui associer à la mise en œuvre? Dans quels délais? Quelles étapes? Observations Quels sont les objectifs que je souhaite atteindre? Quel périmètre? Quels postes? quel niveau? Quelles règles établir? Quelle communication? (supports, rythme, ) Comment évaluer l efficience du dispositif? Composition de l équipe projet

10

11 CAHIER 2 : LA FORMATION

12

13 Actions qui me seront nécessaires pour consolider les compétences : Fiche n 2 : METTRE EN PLACE LA POLITIQUE FORMATION MES QUESTIONS > En quoi la formation est aussi essentielle qu une activité de production pour l entreprise? > La formation demande t elle un investissement considérable de moyens? > Comment identifier les plus values de la formation? > En quoi la formation est un outil privilégié de la GPEC? > LA FORMATION COMME SYSTEME D EFFICACITE CHOISIE La formation est un élément important du développement des personnes et des organisations. Elle doit être reconnue comme apportant une contribution spécifique : a) à la professionnalisation des personnes : > Elle produit des ressources (en termes de connaissances, de savoir faire,.) pour les compétences. > Elle contribue au développement du savoir faire en entrainant les apprenants à sélectionner, combiner et mobiliser des ressources par rapport à des situations. > Elle contribue à la construction d une identité professionnelle. > Elle facilite l évolution des représentations. > Elle entraine à la prise de recul. > Elle constitue une occasion de créer des réseaux d échange et d appui mutuels. b) à la compétitivité des entreprises : > Elle permet d anticiper et accompagner les mutations et les réorientations imposées par l évolution des technologies, des règlementations, des marchés et de la concurrence. > Elle accompagne le développement des compétences clés de l entreprise pour en faire un avantage concurrentiel. > Elle génère une dynamique d implication des salariés. > Elle favorise le dialogue social. FOCUS : les obligations de l employeur > Assurer l adaptation des salariés à leur poste de travail > Veiller au maintien de leurs capacités à occuper un emploi, notamment au regard des évolutions > Assurer le reclassement des salariés en cas de suppression d emploi > Permettre l accès à la formation : dans le cas d un contrat de travail en alternance, lorsqu un accord ou la convention collective prévoit des périodes de formation obligatoires si le contrat de travail contient l engagement de l employeur de le former > S acquitter de la contribution à la formation continue

14 LES DIFFERENTES FONCTIONS DE LA FORMATION DANS LE CADRE DE LA GPEC La formation est un levier essentiel pour répondre aux enjeux de GPEC de l entreprise : > Qualification (diplôme, titre pro, CQP ) > Développement des compétences clés (techniques, savoirs de base, savoirs êtres ) > Développement personnel, développement des compétences «transversales» > Développement de la polyvalence > Evolution du salarié (parcours, mobilité) > Compétences nécessaire à la mise en place d un projet structurant de l entreprise DU REPERAGE DES BESOINS DE FORMATION A LA MOBILISATION DES DISPOSITIFS DE FORMATION Etape 1 : Identifier les besoins de formation L identification des besoins de formation résulte de la confrontation : a) des besoins en compétences et du projet de l entreprise b) de l évaluation des compétences restant à acquérir/renforcer, réalisée notamment lors des entretiens professionnels avec le salarié c) des aspirations et appétences des salariés Stratégie / politique de l entreprise Compétences restant à acquérir par les salariés Appétences des salariés Besoins et actions de formation Développement des compétences clés Promotion interne Lutte contre l illettrisme, Il convient donc tout d abord de définir dans quel cadre, dans quelles visées la formation est mobilisée par l entreprise : c est là la politique de formation de l entreprise, directement reliée à la stratégie et au projet d entreprise. Ces visées doivent être affichées et expliquées, pour faciliter l émergence de projets de formation de la part des salariés et leur permettre de comprendre dans quel cadre s inscrit leur formation. L évaluation de l état des compétences des salariés au regard des compétences attendues, le recueil des souhaits de formation des salariés et la "négociation" de la formation se font annuellement dans le cadre d entretiens individuels avec les salariés : > dans le cadre des entretiens professionnels > dans le cadre d entretiens spécifiques, venant compléter les entretiens professionnels

15 Etape 2 : Identifier la modalité de formation la plus adaptée Il convient de distinguer dans la formation : a) L organisation pédagogique > Sur le temps de travail / hors temps de travail > Dans l entreprise / hors de l entreprise b) Le contenu de la formation, le cas échéant la qualification visée > Modules / méthodes pédagogiques > Durée > Type et mode de validation éventuelle des acquis : évaluation, certification, BON A SAVOIR L entreprise peut définir elle même son besoin de formation et négocier avec un organisme une formation «sur mesure» (cf. outil "Elaboration d un cahier des charges de formation") c) Le dispositif financier (si l entreprise mobilise un dispositif ou une action déjà financée) > Fonds OPCA : vos contributions propres ainsi que les fonds mutualisés > Fonds publics > Fonds propres de l entreprise (en dernier recours!) d) L opérateur qui réalise la formation > Organisme externe > Organisme interne > Formation interne non formalisée BON A SAVOIR La mobilisation d une offre de formation extérieure n est pas toujours la réponse la plus adaptée. La formation interne, notamment via le biais du tutorat, est un levier efficace. ATTENTION cependant que tous les dispositifs ne permettent pas de financer une formation interne si votre entreprise n est pas elle même reconnue comme organisme de formation (agrément auprès de la Direccte 1 ). Etape 3 : Mobiliser les dispositifs et identifier les sources possibles de financement de la formation L entreprise verse plusieurs contributions au financement de la formation professionnelle : > Contribution au titre du plan de formation, versée à un OPCA 2, sur laquelle elle peut financer : son plan de formation les DIF portant sur des formations jugées non prioritaires par la branche professionnelle > Contribution au titre de la professionnalisation, versée à un OPCA, permettant de financer : le temps de formation des contrats de professionnalisation les périodes de professionnalisation les DIF «prioritaires», c est à dire portant sur des formations jugées prioritaires par la branche professionnelle > La taxe d apprentissage, qui sert à financer la formation contrats d apprentissage [pour une part, l entreprise peut choisir l organisme/les organismes à qui elle verse cette taxe] > La contribution au titre du CIF, collectée par le FONGECIF ou un autre OPACIF, permettant de financer les CIF sur demande des salariés 1 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi 2 Organisme paritaire collecteur agréé (par l Etat).

16 FOCUS : Le plan de formation Les salariés concernés Les salariés en CDI, CDD, intérimaires. Le choix des salariés appelés à suivre les actions figurant dans le plan appartient à l employeur. La rémunération pendant la formation > Pendant le temps de travail : maintien de la rémunération. > Hors temps de travail : versement d une allocation de formation égale à 50% du salaire net de référence. Les étapes incontournables Pour les entreprises d'au moins 50 salariés, le comité d entreprise (CE) doit être consulté sur les orientations de formation puis pour la validation du plan de formation. Aux formations finançables par les OPCA dans le cadre de ces dispositifs s ajoutent : > Les formations «subventionnées» sur des fonds de l Etat, des OPCA (comme les actions collectives, financées sur les fonds mutualisés), du FPSPP 3, du FSE 4, > Les dispositifs de formation au bénéfice des demandeurs d emplois et des jeunes, qui peuvent bénéficier à l entreprise lors de ses recrutements : Préparation opérationnelle à l emploi (POE), actions de formation préalables au recrutement (AFPR), formations qualifiantes financées par la Région ou Pôle emploi, contrats en alternance Les étapes 2 et 3 ci dessus sont à articuler : l utilisation d un dispositif donné laisse une marge de manœuvre plus ou moins grande quant à l organisation pédagogique, le contenu FOCUS : Les dispositifs de formation mobilisables de la formation et l opérateur choisi pour réaliser la formation. Certaines actions de formation (actions collectives des OPCA, actions subventionnées, ) sont des solutions «clé en main» pour l entreprise : le contenu et l opérateur sont identifiés directement par l institution finançant la formation. Sans compter que le financement de la formation au titre d un dispositif de formation continue est soumis Il conditionne donc les modalités de mise en œuvre de la formation. Et surtout. La formation constitue un des moteurs essentiels de l efficacité professionnelle. Elle est un outil qui permet d agir sur les compétences individuelles et collectives, de les développer, de les renforcer. 3 Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels 4 Fonds social européen

17 Outil : Grille de recueil des besoins de formation Modalité : entretien individuel Nom / Prénom : Intitulé du poste : Responsable hiérarchique : Date de l entretien : Type de compétence : «J ai besoin d être capable de Formation envisagée et modalités d apprentissage Période, durée et délai indicatifs Ordre de priorité Avis argumenté du supérieur hiérarchique Besoins individuels de formation liés à des projets de l entreprise ou d une équipe Besoins de formation liés à la tenue du poste : compétences à acquérir compétences à développer Préciser le projet concerné, l évolution souhaitée ; quelles compétences seront nécessaires à la mise en œuvre du projet. Quelles compétences le salarié concerné devrait acquérir dans ce cadre? A partir de la fiche de poste (si elle existe), préciser les compétences nécessaires aux activités menées à acquérir ou consolider. Si la fiche de poste n existe pas, en profiter pour réfléchir aux compétences nécessaires à la tenue du poste. Est ce une formation collective? Est ce une formation en présentiel (stage), une formation pratique ou à distance? Une formation qui peut être effectuée par un formateur interne? Est ce une formation en présentiel (stage), une formation pratique ou à distance, en alternance? Précisez si cette formation existe dans un catalogue, son éventuel coût. Dans ce dernier cas, indiquer le titre du stage. Quelle serait la durée de la formation? Envisager son adéquation avec le planning du projet année en cours ou n+1, n+2 période de l année (notamment pour des problèmes de permanence de service) Quel est le degré d urgence de la formation? Si plusieurs formations souhaitées, précisez un ordre de priorité.

18 Finalités visées Formation envisagée et modalités d apprentissage Période, durée et délai indicatifs Ordre de priorité Avis argumenté du supérieur hiérarchique Demandes individuelles des salariés promotion interne formation dans le cadre d une VAE souhait d évolution vers un autre métier acquisition des connaissances de base Préciser le but de cette demande. Préciser le titre et le type de formation. Par exemple : formation à distance remise à niveau des connaissances stage théorique «introduction bâtiment» formation en alternance année en cours ou n+1, n+2 période de l année Indiquer la durée indicative et dans le cas du DIF, la durée prise à ce titre Si plusieurs formations souhaitées, précisez un ordre de priorité. Pour vous aider à exprimer les besoins, voici quelques exemples de réflexion : Acquérir des connaissances : marchés publics, normes environnementales, paie, législation, Améliorer ses pratiques professionnelles : techniques rédactionnelles, accueil des personnes handicapées, maintenance du petit matériel, tableaux de bord financiers, application spécifique en traitement de texte Respecter les règles d hygiène et de sécurité : habilitation électrique, premiers secours Améliorer ses aptitudes professionnelles : animer une réunion, encadrer une équipe, Mieux gérer son temps, acquérir des connaissances de base en langue française Accompagner son évolution de carrière : CQP, validation des acquis de l expérience, reconnaissance de l expérience professionnelle

19 Outil : Elaboration d un cahier des charges de formation Exprimer les besoins de formation et rédiger le cahier des charges : étape essentielle qui pose les attentes vis à vis de l organisme de formation. 1. PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE 2. PROJET DE FORMATION Le contexte de la demande Le projet Le lien avec les orientations de l entreprise Présentation de l entreprise Les attendus de la formation Contribution à la réalisation d un projet Contribution à la résolution d un problème Accompagnement de l évolution des métiers ou des emplois Le public concerné Nombre, âge, qualification, ancienneté Activités actuelles, futures 3. LA FORMATION Les objectifs Compétences visées (qu est ce que le stagiaire devra être capable de faire à l issue de la formation) Les effets attendus L organisation de la formation Durée de la formation et rythme de réalisation Mode d organisation ( alternance, continu, ) Type de matériel pédagogique

20 L intervenant Profil, type d animation déployé,. Modalités de suivi et d évaluation Rôle et responsabilité des acteurs Evaluation de la conformité du déroulement de la formation Evaluation des résultats obtenus en situation de travail Evaluation des effets de la formation sur les conditions d exploitation Coût de la formation 4. LE BUDGET Conditions d annulation

21

22

23 CAHIER 3 : LE RECRUTEMENT ET L INTEGRATION

24

25 Actions qui me seront nécessaires pour consolider les compétences : Fiche n 2 : OPTIMISER LE RECRUTEMENT MES QUESTIONS > Quel profil recruter? > Comment bien recruter? > Comment optimiser le coût d un recrutement? > Comment intégrer le nouvel arrivant? > LES ETAPES DU PROCESSUS DE RECRUTEMENT ET LES OUTILS Phase préalable Phases actives Phase aval Définition du profil de poste et des compétences attendues Recherche de candidats Sélection Intégration et validation du recrutement Profil de poste : fonction et activités Compétences recherchées Annonce Viviers, partenariats et parcours d entrée Entretien Outils de repérage des compétences Processus d accueil Outils de découverte de l entreprise Dispositifs de formation au recrutement "Checklist" des points à vérifier pour valider le recrutement 1. Définition de l emploi et des compétences associées Il s agit d identifier le besoin de recrutement et de le qualifier Qu il s agisse de pallier un poste vacant ou d un recrutement sur une création de poste, la définition des caractéristiques de l emploi et des conditions d exercice s impose : > Caractérisation de l emploi en termes de fonctions, d activités clés structurantes de l emploi > Identification de la mission attendue de l emploi > Repérage des compétences clés à mettre en œuvre en termes de connaissances, savoir faire, aptitudes et qualités > Définition claire des conditions d exercice de l emploi : environnement relationnel, hiérarchique, degré d autonomie, complexité de l information à traiter,. Cette étape est essentielle : elle donne lieu à la définition d un certain nombre de critères de sélection qui serviront de filtres successifs lors de la sélection. De ces critères dépend l efficacité du recrutement ; il convient donc de prendre le temps de définir le besoin réel de l entreprise. Le recrutement est également l occasion d adapter le contenu des emplois aux besoins de l entreprise : y a t il nécessité, intérêt, à faire évoluer l organisation actuelle? Quels seraient les impacts sur l emploi en termes de polyvalence, de nouvelles activités, de conditions d exercice?

26 2. La recherche de candidats : FOCUS : Les viviers Les viviers «déjà constitués» > Pôle emploi, Mission(s) locale(s), APEC, Cap emploi > Interim > Groupement d employeurs > Sites internet (plateformes de mise en relation, site entreprise) Les autres vecteurs à exploiter > Presse locale et/ou professionnelle > Réseaux sociaux > Le réseau des collaborateurs (famille, connaissances) > Le réseau de l entreprise (clubs, Cluster, fédération professionnelle, ) > Communication interne du profil recherché (affichage, réunion d équipe, ) > Politique de cooptation Les partenariats à développer > Centres de formation : mise en place de stages, contrats d apprentissage et de professionnalisation > Structures d insertion : définition des parcours de formation, présélection de candidats, mise à disposition Deux voix de recherche sont possibles : > la recherche de candidatures en interne de l entreprise, en favorisant la mobilité professionnelle des collaborateurs, qui ont l avantage de déjà connaître l entreprise et ses métiers > La recherche de candidatures externes L activation du réseau (structures partenaires emploi formation insertion locales et réseau des collaborateurs) contribue à : > Renforcer l adéquation entre les compétences recherchées par l entreprise et les compétences du candidat en amont du recrutement > Sécuriser et partager le travail de sélection FOCUS : L annonce Les rubriques de l annonce > Description de l entreprise ("mini CV") > Description de l emploi (fonction, activités) > Conditions d exercice > Compétences recherchées / compétences appréciées > Salaires et autres avantages > Perspectives d évolution > Disponibilité 3. Sélection du candidat Que la recherche ait été sous traitée à un cabinet spécialisé ou engagée en interne, il est évident que l entretien reste le moyen privilégié pour approfondir les appréciations (faites en amont) relatives à l adéquation entre le profil du poste et celui d un e candidat e. Les questions à se poser > Comment rendre mon entreprise attractive (histoire, spécificités, activité, conditions d exercice de l emploi, salaire et avantages, perspectives d évolution/de professionnalisation)? > Quel style pour l annonce (l entreprise s adresse au candidat : «vous»)? S il permet souvent de se faire une première idée de la personnalité de celui ou celle qui postule, et de mieux comprendre son parcours, donc de mieux cerner les compétences maîtrisées, il n existe cependant pas de «recette» pour garantir l infaillibilité de la sélection Néanmoins, le «balayage» avec le la candidat e des compétences attendues, au minimum en faisant expliquer en quoi elles ont pu déjà être mises en œuvre, quand c est possible en testant certaines de ces compétences primordiales dans des mises en situation contribue à mesurer le degré d adéquation.

27 Pensez y! Les outils de sélection utiles > Les mises en situation pendant l entretien (par des questions ciblées) > La méthode de recrutement par simulation (MRS) de Pôle Emploi, qui s appuie sur la détection d habiletés fondamentales pour les métiers concernés > L évaluation en milieu de travail (EMT) de Pôle emploi qui permet une véritable mise en situation du candidat dans le poste visé > Les entretiens collectifs Les outils de formation au recrutement L intégration d un nouvel arrivant comprend une dimension formation, sur le poste et le fonctionnement de l entreprise. Par ailleurs, il n est pas toujours aisé de trouver sur le marché de l emploi un profil adapté aux compétences recherchées. Des outils existent pour professionnaliser la personne recrutée, pensez à les mobiliser! > En interne : le tutorat! > Les dispositifs de formation préalables au recrutement pour les demandeurs d emploi : action de formation préalable au recrutement (AFPR) financée par Pôle emploi ou la préparation opérationnelle à l emploi (POE), financée par Pôle emploi et votre OPCA de 400h max. tous les deux > Les contrats en alternance, permettant une montée en compétence progressive et adaptée au besoin de l entreprise 4. Intégration et validation du recrutement a) Intégration Elle constitue le temps de l apprentissage et de la familiarisation avec l ensemble des activités à assurer, des procédures à utiliser, des relations à maîtriser. Cette phase d intégration ne recouvre pas nécessairement la période d essai, qui est une disposition d ordre juridique permettant aux salariés et l employeur de confirmer ou non leurs engagements respectifs au regard du contrat de travail. > Accueil : Présentation de l entreprise (avec visite si possible, et films s il en existe), remise de documents présentant l entreprise (livret d accueil s il existe), présentation aux autres salariés > Présentation au manager direct > Présentation du poste (avec fiche de poste intégrant les compétences, si elle existe) > Présentation des procédures et des règles de sécurité > Premières instructions techniques > Eventuellement, désignation d un référent (autre que le manager direct) susceptible de «tutorer» l arrivant > Institution de points réguliers avec le nouveau salarié (de plus en plus espacés à mesure que le temps passe), pour s assurer de la bonne appropriation par ce dernier de son poste, et repérer d éventuelles préoccupations A contrario, une intégration précipitée, peu «soignée», est toujours synonyme de perte d efficacité, voire d une désillusion dont les effets perdureront souvent longtemps. b) Validation du recrutement L entretien de fin de période d essai doit permettre de valider un certains nombres de point, pas seulement du point de vue des compétences. Et un certain nombre de points doivent être examinés très vite : > Respect des règles de sécurité de l entreprise > Certaines compétences : compétences attendues, travail en équipe, capacité d apprendre à apprendre > Cohésion de l équipe : acceptation par l équipe > Et surtout. Le processus de recrutement est un élément clé de la gestion des ressources humaines, puisqu il constitue l un des principaux leviers pour alimenter l entreprise en compétences nouvelles dont elle a besoin.

28 Emploi : Outil : Grilles de compétences attendues COMPETENCES (RESSOURCES INCORPORÉES) Modalités d acquisition Niveau d importance dans Définitions Compétences le recrutement Connaissances et savoirs de base Savoir faire professionnels Aptitudes et qualités personnelles Ressources physiologiques et émotionnelles Moyen d acquisition > Inné ou formation initiale > Formation interne > Formation externe > Tutorat > Expérience (nombre d années) Niveau d importance dans le recrutement > Indispensable > Très recherchée (niveau de maîtrise ou d expertise) > Recherchée (niveau de maîtrise) > Notions appréciées > Pas d exigence particulière (dans ce cas, retirer cette compétence de la liste!)

29 Outil : Grille d entretien individuel de recrutement Date de l entretien : Nom et prénom : PRECISIONS FICHE DE CANDIDATURE Expérience Que faisiez vous dans votre dernier emploi? Pourquoi avez vous arrêté tel travail? Disponibilité / mobilité Acceptation des contraintes horaires du poste Comment êtes vous organisé(e) pour la garde de vos enfants? Comment vous déplacez vous? Aptitudes physiques Avez vous des problèmes de santé ou d allergie? Qu est ce que vous pouvez faire et ne pas faire dans votre travail? COMPETENCES ET APTITUDE RECHERCHES Compétence 1 : Questions à poser : Mise en situation Compétence 2 : Questions à poser Mise en situation

30 Compétence 3 : Questions à poser Mise en situation Compétence 4 : Questions à poser Mise en situation Compréhension et expression françaises Lecture et écriture message simple Autres compétences utiles repérées SYNTHESE DE LA CANDIDATURE Expérience Disponibilité / mobilité Compétences comportementales Ponctualité/assiduité Compétences techniques (test) Compréhension/expression français Observations : A l entretien de recrutement Points forts Points (2 ou 3) à surveiller (0 ou 1) Fin de période d essai Points forts (2 ou 3) Points à surveiller (0 ou 1)

31 Outil : «Cheklist» intégration et validation du recrutement Compétences Compétences comportementales A l entretien de recrutement Points forts (2 ou 3) Points à surveiller (0 ou 1) Points forts (2 ou 3) Fin de période d essai Points à surveiller (0 ou 1) Ponctualité/assiduité Compétences techniques (retour Compréhension/expression françaises Autres points à observer Points à contrôler/observer Quand? Par qui? Quelles mesures prendre? Respect des règles Acceptation par l équipe Autres points

32 Outil : Contrat d apprentissage ou de professionnalisation : comment choisir? Contrat d'apprentissage Critères de préférence Contrat de professionnalisation CDD de 1 à 3 ans à temps plein Nature et durée de contrat CDI ou CDD, de 6, 12, et 24 mois à temps plein ou partiel Un contrat en CDD peut être renouvelé * Diplôme ou titre uniquement (du niveau CAP au Bac +5) Dans un CFA Minimum de 400 h Représente classiquement entre 25% et 40% du temps de travail Selon âge, progression dans la formation et convention collective, de 25% à 78% du SMIC [voir détail dans la section suivante] Qualification obtenue à l'issue Lieu de formation Temps passé en formation Rémunération Diplôme, titre, CQP, ou formation non certifiante (du niveau CAP au Bac + 5) Dans un organisme de formation (CFA compris) ou en interne au sein de l entreprise Minimum de 150 h Représente classiquement : entre 15 et 25% de la durée du contrat pour les formations non diplômantes entre 25% et 40% pour les formations diplômantes et pour certains publics (bénéficiaires du RSA, de l ASS, de l AAH) Selon âge, niveau de qualification, progression du contrat et convention collective, de 55% à 100% du SMIC [voir détail dans la section suivante] Exonérations de charges sociales Aides et primes allant de 1200 à 3500 (hors l aide à l'embauche d'un apprenti de moins de 26 ans pour un contrat signé entre le 1er mars et 31 décembre 2011) Aides spécifiques pour les travailleurs handicapés (jusqu'à 5600 ) [voir détail dans la section suivante] Jeune de 16 à 25 ans ou quel soit l'âge si travailleur handicapé Financement, aides et exonérations Accessible à Allégements de cotisation ou exonérations Aides allant de 0 à 2000 (hors l'aide à l'embauche d'un alternant de moins de 26 ans pour un contrat signé entre le 1er mars et le 31 décembre 2011) Aides spécifiques pour les travailleurs handicapés (jusqu'à 5000 ) [voir détail dans la section suivante] Prise en charge des coûts de la formation par l'opca (sur la base d'un forfait de 9,15 par heure de formation ou plus selon votre branche, soumis à accord de prise en charge de l'opca) Jeune de 16 à 25 ans, ou quel que soit l'âge si demandeur d'emploi inscrit, handicapé ou pas La loi Cherpion, adoptée en Juillet 2011, définit que le renouvellement d un contrat de professionnalisation en CDD, peut se faire dans les deux cas suivants : > L alternant après avoir obtenu son titre, diplôme, vise une qualification supérieure > En cas d échec aux épreuves de la formation suivie, de maternité, de maladie, accident du travail, maladie professionnelle ou défaillance de l organisme de formation.

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation NOM : Prénom : Né (e) le : Fonction : Occupée depuis le : Date du précédent entretien : Date de l entretien : Entretien mené par :... ENTRETIEN

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012. Quels changements?

L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012. Quels changements? 1 L ACCORD DE BRANCHE FORMATION DU 21 SEPTEMBRE 2012 Sommaire DIF des intérimaires p. 5 Plan de formation p. 6 Contrat de professionnalisation p. 8 Période de professionnalisation p. 10 Contrat d apprentissage

Plus en détail

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs GPEC & Formation Module 3 Les dispositifs La traduction de la réflexion GPEC A Stratégie B Emplois / Métiers Effectif Carrière Compétences C Quantitatif Qualitatif D Mobilités Formation Géographiques Professionnelles

Plus en détail

Entretien professionnel Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Entretien professionnel Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Entretien professionnel Guide pratique Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement De quoi s agit-il?

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

LES C L É S DE L ENTRETIEN P R O FES SIO NNE L ENJ E U X E T MIS E E N ŒUVR E

LES C L É S DE L ENTRETIEN P R O FES SIO NNE L ENJ E U X E T MIS E E N ŒUVR E LES C L É S DE L ENTRETIEN P R O FES SIO NNE L ENJ E U X E T MIS E E N ŒUVR E Collection Entreprise SOMMAIRE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL EN QUESTIONS L ENTRETIEN PROFESSIONNEL EN QUESTIONS Vous n avez pas

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Janvier 2015. Guide pratique de la gestion de carrières

Janvier 2015. Guide pratique de la gestion de carrières Guide pratique de la gestion de carrières Janvier 2015 Janvier 2015 Guide pratique de la gestion de carrières SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 3 COMMENT UTILISER CE GUIDE PRATIQUE DE LA GESTION DE CARRIERES?...

Plus en détail

. Réforme de la formation

. Réforme de la formation professionnelle continue Impacts pour les entreprises Thierry Teboul Directeur général Afdas Jean-Pierre Willems Willems Consultants 8 points-clés p La logique de la réforme : moins de fiscal, plus de

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

L Entretien professionnel

L Entretien professionnel L Entretien professionnel Sommaire 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle 2. Comment

Plus en détail

Certificat encadrant opérationnel d équipe

Certificat encadrant opérationnel d équipe Certificat encadrant opérationnel d équipe Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) : Encadrant Opérationnel

Plus en détail

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les Toutes les Générations www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Direction Départementale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle du Val d Oise PLAN ÉGALITÉ ACCÈS À L EMPLOI ET DANS

Plus en détail

L essentiel à retenir

L essentiel à retenir Février 2012 CONTRATS ET MESURES Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans, un demandeur d emploi, un bénéficiaire d un minima social ou un ancien titulaire d un contrat

Plus en détail

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés Points clés Un outil pour recruter et qualifier «sur mesure» Une gestion sociale simplifiée Classification et rémunération des titulaires des contrats de professionnalisation Exonérations ou allègements

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise Association Régionale pour l Amélioration des Conditions de Travail en Haute-Normandie / sommaire p.2 - Développement des pratiques de formation : l exemple de deux secteurs en pleine mutation économique

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Nom du tuteur Nom du stagiaire Formation préparée POUR LES EMPLOYEURS, À PARTAGER AVEC LEURS COLLABORATEURS! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial Le tuteur est

Plus en détail

Etapes vers le retour en emploi. outils d accompagnement

Etapes vers le retour en emploi. outils d accompagnement Contrat Unique d Insertion Contrat d Accompagnement dans l Emploi Etapes vers le retour en emploi et outils d accompagnement DIRECCTE PAYS DE LA LOIRE UT SARTHE Deuxième session de l animation territoriale

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

information et formation 3COMxxx novembre 2009

information et formation 3COMxxx novembre 2009 Afdas information et formation 3COMxxx novembre 2009 L Afdas Un organisme désigné par la profession Créé en 1972 pour adapter la loi de 1971 aux conditions particulières d emploi des intermittents du spectacle.

Plus en détail

Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle

Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle Information et consultation du CCE/CE sur le projet d'accord sur les parcours d'évolution professionnelle au sein du Groupe Carrefour (Accord de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) et

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF 3 Postulats de la loi du 5 mars 2014: Concevoir la formation

Plus en détail

UN ATOUT POUR L ENTREPRISE

UN ATOUT POUR L ENTREPRISE 1 LE HANDICAP, UN ATOUT POUR L ENTREPRISE DÉMYSTIFIER LE HANDICAP ET FAVORISER LE MAINTIEN DANS L EMPLOI CONNAITRE LA PROCÉDURE DE RECONNAISSANCE ADMINISTRATIVE DU HANDICAP MIEUX CONNAÎTRE LE HANDICAP

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment?

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME LOI DU 5 MARS 2014 Un renforcement des obligations sociales

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Cette nouvelle réforme, 4 ans après celle de 2009, affiche un

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015

CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015 Le Centre de formation et de de Rééducation Professionnelle de Saint-Étienne (AREPSHA-CREPSE) est heureux de vous présenter son CATALOGUE D OFFRES DE FORMATION «handicap» 2015 Formations à destination

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Faire de la formation un levier de compétitivité des entreprises et des actifs de notre territoire! Montpellier 25 mars 2014

Faire de la formation un levier de compétitivité des entreprises et des actifs de notre territoire! Montpellier 25 mars 2014 Faire de la formation un levier de compétitivité des entreprises et des actifs de notre territoire! Montpellier 25 mars 2014 1 Enjeux et philosophie de la réforme Jean -Marc OLUSKI - Président de la CREEF

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3309 Convention collective nationale IDCC : 2272. ASSAINISSEMENT ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE (1 re édition.

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 INTITULE DE LA FORMATION : Assistant commercial en vins (agent de vente) Région : Languedoc Roussillon Références : CDC-018/05/2014

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Tout à gagner : formation

Tout à gagner : formation Sécurisation des parcours professionnels : On n'est pas des nuls, la formation c est capital! I. Dans la vie, on apprend et on se forme tous les jours À l école on acquiert un premier capital. Ensuite,

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE suite à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi, et à la démocratie sociale CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION ou «de l obligation

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés 1. Le compte personnel de formation 2. L'entretien professionnel 3. Le nouveau financement de la formation 4. Autres nouveautés 1. Le Compte

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Date 15/10/2013 APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE

Plus en détail

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC

Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC UNION EUROPEENNE Le Fonds Social Européen investit pour votre avenir Le service Appui/Conseil Seniors aux Entreprises et à leurs Salariés Réseau Régional des CIBC Dans le cadre de la politique publique

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr S 2015-2016 NOS FORMATIONS Acheteur Être acteur de son évolution professionnelle avec un handicap DOETH Maintenir en emploi Manager Partenaires sociaux Recruteur Référent handicap Responsable de mission

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE suite à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi, et à la démocratie sociale Faire de la réforme de la formation un levier au service

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage»

Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Appel à projet DIRECCTE PACA 2015 Parcours «Réussite apprentissage» Date de lancement de l appel à projets : 10

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Compte Personnel de Formation. 19 mars 2015

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Compte Personnel de Formation. 19 mars 2015 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Compte Personnel de Formation 19 mars 2015 Programme 9h00-10h00 Mme Gonzalez Principes du Compte Personnel de Formation Financement du CPF Me Guyot Formations éligibles

Plus en détail

«Financer ses formations langues suite à la réforme» Atelier du vendredi 30 janvier 2015. Groupe ICB - Intercountry Management

«Financer ses formations langues suite à la réforme» Atelier du vendredi 30 janvier 2015. Groupe ICB - Intercountry Management «Financer ses formations langues suite à la réforme» Atelier du vendredi 30 janvier 2015 Groupe ICB - Intercountry Management 1 Cours par téléphone Ateliers, séminaires et semaines intensives avec le Groupe

Plus en détail

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS

NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS NATHALIE FORTUNEE DELEGUEE REGIONALE CONSTRUCTYS Sommaire I. La Présentation du Secteur II. Présentation de l OPCA CONSTRUCTYS Antilles-Guyane III. L Accompagnement des Entreprises du secteur A. La démarche

Plus en détail

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion

Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Améliorer les conditions de réussite des parcours d insertion Fiche Action 1 : Action sur la levée des freins et des difficultés pouvant constituer un frein à une reprise d emploi ou de formation Fiche

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE Intégrer concrètement une équipe en tant que responsable Se positionner par rapport à l équipe et à la hiérarchie Prendre conscience

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise. Les salariés au cœur de leur parcours de formation

La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise. Les salariés au cœur de leur parcours de formation La réforme de la formation professionnelle pour les élus d entreprise Les salariés au cœur de leur parcours de formation Loi du 5 mars 2014 27 mars 2015 L esprit de la réforme : une obligation de former

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE

FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE FICHES PRATIQUES CONTRAT DE GÉNÉRATION RÉUSSIR LE BINÔME SENIOR/JEUNE LE CONTRAT DE GÉNÉRATION POURSUIT TROIS OBJECTIFS INDISSOCIABLES : l intégration durable des jeunes en entreprise, le maintien dans

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

La formation professionnelle continue. -enjeu stratégique -quelques chiffres

La formation professionnelle continue. -enjeu stratégique -quelques chiffres La formation professionnelle continue -enjeu stratégique -quelques chiffres LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EST UN ENJEU STRATÉGIQUE POUR NOTRE PAYS, NOTRE ÉCONOMIE ET NOS CONCITOYENS! Dans une économie

Plus en détail

CONGRÈS HR SESSION 17 RENDRE LES COLLABORATEURS ACTEURS

CONGRÈS HR SESSION 17 RENDRE LES COLLABORATEURS ACTEURS CONGRÈS HR SESSION 17 RENDRE LES COLLABORATEURS ACTEURS ET CO-INVESTISSEURS DE LEUR PARCOURS DE DÉVELOPPEMENT Nouvelles obligations et opportunités de la loi du 5 mars 2014 sur la formation Carine SEILER,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE Avignon, le 20 août 2012 CAHIER DES CHARGES POE COLLECTIVE 2013 METIERS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR ZOOM SUR LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Pour toute information appelez le 0820 205 206 (0,09 TTC/min) La Réunion/Mayotte : 02 62 90 23 99 Guadeloupe : 05 90 82 16 13 Guyane : 05 94 25 34 57

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES

Plus en détail

La formation professionnelle évolue...

La formation professionnelle évolue... décembre 2014 spécial réforme La formation professionnelle évolue... Voici ce qui change pour vous CPF financement tutorat plan de formation Entretien professionnel Période de professionnalisation Ce qui

Plus en détail

CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Salarié

CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Salarié CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Salarié Prendre en main votre évolution professionnelle : un défi désormais simple à relever! SOMMAIRE Le compte personnel de formation : de quoi s agit-il?... 01 A quoi

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE Janvier -Mars 2015 Maintenance industrielle nucléaire Avignon, le 21 novembre 2014 Cahier des charges POEC 2014 «Maintenance industrielle

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle Préambule.. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise La formation est un levier déterminant de

Plus en détail

RESTAURATION RAPIDE CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

RESTAURATION RAPIDE CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 CCN 3245 IDCC 1501 Pour toutes les actions débutant le 01/06/ 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de prise en

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : L opportunité et la faisabilité de création de 2 CQP dans la Branche de la Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS 1 ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS La réforme de la formation professionnelle a introduit la possibilité pour les salariés de bénéficier d un entretien professionnel tous les deux ans.

Plus en détail