ahors CAHORS CONSTRUIT TAUX D IMPOSITION SON AVENIR magazine 0% d augmentation La Ville dessine son futur visage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ahors CAHORS CONSTRUIT TAUX D IMPOSITION SON AVENIR magazine 0% d augmentation La Ville dessine son futur visage"

Transcription

1 TAUX D IMPOSITION 0% d augmentation ahors magazine LE MAGAZINE DE LA VILLE DE CAHORS - PRINTEMPS N 37 CAHORS CONSTRUIT SON AVENIR La Ville dessine son futur visage

2 RETOUR EN IMAGES - Spécial illuminations - Les voeux du maire - Le repas des aînés - L arc de Diane, avant, après DOSSIER - Le plan de sauvegarde et de mise en valeur pour le Secteur Sauvegardé - Interview de Michel Simon - De nombreux projets : place de la Libération, rue Daurade et Clément- Marot, parc Olivier-de-Magny... - Un écoquartier à Bégoux FISCALITÉ - Le Budget 2010 : 0% d augmentation des taux d imposition ACTUALITÉS - Présentation du Grand Cahors - Interview de J-M. Vayssouze-Faure Président VIE PRATIQUE - Le centre de loisirs sans hébergement - Mieux dormir à Cahors NOUVEAUX COMMERCES TRIBUNE POLITIQUE CULTURE - Nouvelle exposition au musée - Convention Audition Santé LOISIRS - Le Cercle des Beaux Arts - La recette du chef PORTRAIT - Quianli Ma, un étudiant Chinois à Cahors Sommaire 20 SOLIDARITÉ - ATS dans les espaces sociaux - Renforcement des équipes 21 SPORT - 18 ème trophées des sports - Le Dakar de Mazet - Le Prix du fairplay Cahors magazine Trimestriel édité par la Ville de Cahors 73, bd Léon-Gambetta Cahors - Directeur de la publication : Jean-Marc Vayssouze-Faure Rédacteur en chef : Vivien Coste Coordination : Raphaël Alguacil Rédaction : Raphaël Alguacil, Marie-Pierre Mazières Direction de la Communication : Conception réalisation : Direction de la Communication Photos : R. Alguacil, J.L. Exposito, C.Julien, P. Lasvènes, C. Squassina Graphisme : Gil Sanchez Imprimerie : Ménard Distribution : Mediapost Commission paritaire en cours - ISSN en cours - Abonnement : 6 Vous souhaitez être averti(e) en avant-première de la sortie du Cahors Magazine en ligne, sur le site Internet de la Ville? Envoyez votre demande avec votre adresse électronique à : p. 2 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

3 L année 2009 s est achevée dans une ambiance chaleureuse où les illuminations de Noël et la patinoire ont contribué à rendre la ville toujours plus belle et plus animée. 0 %, encore, des projets, toujours. L année qui s ouvre offre aux Cadurciens ce qui sonne comme une nouvelle de taille : la poursuite du 0 % d augmentation des taux locaux d imposition. Atteint pour la seconde année consécutive, cet engagement de la mandature s allie à un rétablissement progressif de la situation financière de notre ville. La satisfaction est d autant plus grande que pendant plus de 30 ans les taux n avaient cessé d augmenter et que notre action se doit de composer avec la gestion et les projets en héritage décidemment lourds à porter. Ne perdons par exemple jamais de vue la charge que représente un investissement comme le parking de l Amphithéâtre courant jusqu en 2044 et qui impliquera en 2010 un déficit de l ordre de euros, l équivalent d un effort de 4 points d impôt que nous devrons économiser par ailleurs pour garantir la tenue de notre objectif de maîtrise fiscale. Mais aussi inconfortable que soit le poids du passé, la trajectoire que je me suis fixée demeure plus que jamais d actualité. La démarche engagée de ne pas aggraver la pression fiscale doit, vous le savez, être couplée du portage d un certain nombre de projets indispensables au renforcement de l attractivité de notre cité. Ainsi, dessiner la future physionomie de Cahors relève de mon souci constant de construire l avenir d une ville pétrie de qualités. La réalisation entamée d une étude de près de euros subventionnée à hauteur de 80 % en faveur du secteur sauvegardé signe l entame de la reconquête d un espace qui constitue une richesse essentielle à revaloriser. C est aussi et surtout une chance majeure pour Cahors de se voir «doté» de tels experts qui possèdent à leur actif des reconquêtes de centres villes et de quartiers à valeur d exemple comme Bayonne, Montmartre ou, plus près de nous, Figeac. Édito D ores et déjà, la Ville entamera en 2010, en accompagnement de cette étude, le réaménagement d espaces publics tels que la place de la Libération ainsi que les rues Daurade et Clément-Marot. Ces travaux constituent la première étape de la requalification des espaces publics du secteur sauvegardé planifiée sur le mandat. Au-delà de ces espaces, le développement des quartiers est en marche rimera aussi avec la commercialisation du lotissement haute qualité environnementale de Bégoux Le Peyrat. 40 lots en accession à la propriété et en location contribueront au retour des habitants dans la ville centre. En parallèle et toujours à Bégoux, une étude sera lancée cette année à l échelle du quartier. Forte d une démarche de concertation, elle consistera à repenser les lieux tant en matière d habitats, de commerces de proximité que de déplacements afin de renforcer la dynamique démographique de la ville. Au total, j ai la conviction qu entre engagements et projets, la ville change progressivement de visage. Vous pouvez compter sur ma détermination à avancer en ce sens pour amplifier le mouvement. Jean-Marc Vayssouze-Faure Maire de Cahors cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 3

4 Retours en images LES FÊTES DE FIN D'ANNÉE ONT SCINTILLÉ DE MILLIERS DE POINTS LUMINEUX AVEC UN EFFORT CONSENTI DANS LES QUARTIERS. Féerique et magique Décorations et guirlandes ont attiré les regards des enfants et des plus grands. Pour la première fois les ampoules classiques étaient absentes, toutes remplacées par des leds plus économiques et à l'esthétique sans commune mesure. La fontaine sous Léon Gambetta, avec ses nouveaux jeux de lumières, a apporté un air de fête supplémentaire à l'ensemble personnes ont fréquenté la patinoire installée sur les allées Fénelon à l initiative de l association Bouge Cahors dont la Ville est partenaire. La qualité des installations a été plébiscitée par les utilisateurs.innovation cet hiver avec la possibilité pour les personnes à mobilité réduite d'utiliser des luges mises à leur disposition. Les nocturnes ont rencontré un vif succès, tout comme les animations autour des chalets dans lesquels des producteurs locaux et des artisans étaient présents. Forces vives Jean-Marc Vayssouze-Faure a présenté ses vœux aux personnalités début janvier à l'espace Valentré. Des centaines d'hommes et de femmes représentant les forces vives du territoire, parmi lesquelles le Préfet, les parlementaires, les élus des villes voisines, du Conseil général et du Conseil régional ; les représentants des administrations, des chambres consulaires ; des chefs d'entreprises et des acteurs du monde associatif. Le maire de Cahors est revenu sur l'année 2009 et a présenté les grands contours de Repas des aînés Le traditionnel repas dansant réunissant les membres des foyers et associations des aînés cadurciens a comblé les 550 personnes présentes. Après un repas partagé avec de nombreux conseillers municipaux dont le maire, le bal a rempli la piste de danse jusqu'en fin d'après-midi. p. 4 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

5 Retours en images Cooperación descentralizada Un projet de coopération décentralisée entre la Communauté de Communes du Grand Cahors et la Ville de Lujan de Cuyo en Argentine est en préparation. Une première délégation a visité Cahors et rencontré les représentants de l'appellation cahors. Les deux collectivités se retrouveront autour d'un verre lors des journées internationales du malbec en mai prochain. La bonne conduite des seniors Le Foyer Sainte-Valérie organisait avec la Prévention routière une mini formation pour les seniors. Ils étaient une quarantaine à avoir répondu présent pour participer à cette animation pour la prise de conscience des risques de la conduite des personnes âgées. Parmi les objectifs prioritaires, l'augmentation de la vigilance au volant. Rue Brives La réfection récente de la voirie et des trottoirs réjouit automobilistes et piétons qui empruntent la rue Brives, ainsi que les riverains qui apprécient la baisse des nuisances sonores occasionnées par la circulation grâce au nouvel enrobé. Une journée dans votre quartier Jean-Marc Vayssouze-Faure s'est rendu à Terre-Rouge à la rencontre des habitants et des commerçants du quartier. C'est un palier supplémentaire dans la proximité avec les Cadurciens. Ces «journées dans votre quartier» se dérouleront régulièrement, elles complètent un dispositif déjà doté des réunions de quartier organisées deux à trois fois par quartier dans le mandat. cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 5

6 Retours en images Jamie Oliver Il est le chef britannique le plus médiatique, ses émissions sont retransmises partout dans le monde. The Naked chef est diffusé en France sur Cuisine TV. Dernièrement il a planté le décor de son émission à Cahors et plus particulièrement sur le marché où le jeune chef est tombé sous le charme des produits locaux. Le Blues accélère La nouvelle programmation était présentée à l'hôtel de Ville de Cahors. Le Cahors Blues Festival passe de cinq à huit soirées (du 10 au 17 juillet) avec pour la première fois de son histoire deux samedis sur la grande scène et le retour des têtes d'affiches, entre autres Popa Chubby et Joe Louis Walker. Nouveauté également une Master Class avec l'ecole de musique du Grand Cahors. Plus d'infos dans le prochain Cahors Magazine. En attendant direction Internet : Leader européen Cahors accueillait cet hiver le lancement du programme européen Smooth. Il vise à repenser la mobilité urbaine en favorisant le développement des transports doux et durables. La Communauté de Communes du Grand Cahors est le leader de ce groupement qui réunit des territoires français, lituaniens et chypriotes. Pour le Grand Cahors qui devra gérer ce groupement, les projets portent sur la mise en place d'un Plan de Déplacement Urbain et le développement des transports doux pour les écoliers entre autre. Arc de Diane Construit sur la période du 1 er et 2 ème siècles, reconstruit à plusieurs reprises et restauré dans les années 1950, l Arc de Diane a subi récemment des travaux de nettoyage (enlèvement de la végétation, rejointoiement de la partie haute). La sécurisation du monument est une première étape avant une étude de datation et la pose d une clôture végétale pour protéger l édifice. p. 6 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

7 Dossier DANS LES PROCHAINES ANNÉES CAHORS VA SE TRANSFORMER AVEC POUR OBJECTIF D OFFRIR LES RÉPONSES ADAPTÉES À UNE VILLE DU XXI ÈME SIÈCLE. L'ENTREPRISE EST AMBITIEUSE ET S'INSCRIT DANS LA DURÉE; ELLE EST LE FRUIT D'UNE RÉFLEXION GLOBALE. Urbanisme et habitat : Cahors construit son avenir P 8. LA RECONQUÊTE DU SECTEUR SAUVEGARDÉ P 9. LES BASES DE L EXCELLENCE P 10. QUARTIER DE LA LIBÉRATION P 11. BÉGOUX, L ÉVOLUTION EN MARCHE Les projets se multiplient mais telles les pièces d'un puzzle, ils s'imbriquent les uns aux autres pour former un ciment solide pour l'avenir de Cahors. Tous visent un même objectif de cohérence dans un souci constant du respect du développement durable. Le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre ancien, la construction d'un écoquartier à Bégoux ou la rénovation de la place de la Libération, autant d'actions capitales. Ce dossier vous ouvre les portes du futur de la cité. cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 7

8 Dossier CAHORS FAIT PARTIE DE LA CENTAINE DE VILLES DOTÉES D'UN SECTEUR SAUVEGARDÉ. D'UNE SUPERFICIE DE PLUS DE 30 HECTARES, IL RECOUVRE L'ANCIENNE VILLE MÉDIÉVALE. SA RÉVISION EST UNE CHANCE QUE LES CA- DURCIENS DOIVENT S'APPROPRIER POUR ÊTRE LES ACTEURS DE SA RECONQUÊTE. La reconquête du Secteur Sauvegardé La révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) participera à la redynamisation de l'ensemble du centre-ville. La reconquête du bâti, le renouveau des espaces publics et l'amélioration du cadre de vie en découleront. La reconquête du Secteur Sauvegardé passe par la protection du riche patrimoine cadurcien. L'objectif est de redonner corps à l'espace public tout en favorisant l'attractivité de ce vaste quartier. Cette volonté se double d'une préparation au retour de la population dans le centre-ville, entre autres par de nouveaux dispositifs d améliorations phoniques et énergétiques. Elles amélioreront considérablement les conditions d'habitabilité. Cette réhabilitation qualitative en accord avec les modes de vie du XXI ème siècle sera respectueuse de l'histoire et du patrimoine de Cahors. Le PSMV apportera des solutions, il se fera en concertation avec les Cadurciens. i Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur Le recensement de tous les éléments du patrimoine bâti et non bâti permettra une meilleure classification des immeubles. Il amène ainsi une prise en compte des réalités économiques, sociales et urbaines de Cahors. L'étude (lire page suivante) d'une durée de 54 mois se déroulera en plusieurs phases. En premier lieu, la visite de tous les immeubles pour rédiger des fiches individuelles répertoriant le patrimoine extérieur et intérieur. En parallèle, sera établi un règlement du plan de sauvegarde et de mise en valeur accompagné d'un document graphique traduisant les orientations urbaines visant à l'embellissement de la ville. Viendra ensuite le temps de l enquête publique pendant laquelle les Cadurciens pourront s'exprimer puis, pour terminer, l'approbation définitive. Gros plan sur le centre ancien Son périmètre avait été défini par arrêté ministériel en Il correspond à la cité médiévale située à l'est du méandre du Lot et séparée des quartiers XIX ème par le boulevard Gambetta. Une des caractéristiques du bâti cadurcien réside dans la difficulté que l'on éprouve à identifier précisément les différents éléments patrimoniaux à préserver. L'enquête, menée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées entre 1987 et 1998 a révélé des trésors d'informations sur l'habitat au Moyen Âge à Cahors. Quelques édifices ont fait l'objet d'une étude approfondie et une grande partie des édifices du XII ème au XIV ème siècle a été identifiée. Ce patrimoine, ainsi découvert, a mis l'accent sur les limites du règlement de l'époque qui s'avère plus destructeur que protecteur. Il autorisait entre autres la démolition des bâtiments datés en apparence du XIX ème siècle qui, dans la majorité des cas, se révélaient être du Moyen Âge. p. 8 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

9 Dossier UNE ÉTUDE PARMI LES PLUS IMPORTANTES QUE LA VILLE AIT CONNUE CONCERNE LA RÉVISION DU SECTEUR SAU- VEGARDÉ. COUP DE PROJECTEUR SUR CET AMBITIEUX PROJET. PSMV Les bases de l'excellence Suite à la consultation d'un bureau d'études chargé de la procédure de mise en révision lancée par la Ville de Cahors, c'est un groupement avec pour mandataire Alexandre Mélissinos qui a été retenu. Ce bureau d'études a déjà travaillé à la rénovation de centres-villes comme Bayonne et, plus près de nous, Figeac. Des reconquêtes exemplaires riches de promesses pour Cahors. Le coût de cette étude s'élève à euros. Pour la première fois, la commune sera maître d'ouvrage. En participant à hauteur de 20% soit euros, la Ville de Cahors prend une place active dans ce dossier. Elle sera appuyée financièrement par des subventions de l'état à hauteur de 60% et de la région Midi-Pyrénées pour 20%. LE CABINET RETENU Alexandre Mélissinos. Mandataire de l'équipe, urbaniste et architecte. Parmi les nombreuses études menées : Figeac, Béziers, Bayonne, Alès, Avignon, Marseille (le quartier du Panier), Paris (le quartier de Montmartre). Gilles Séraphin. Archéologue-architecte, il enseigne en qualité de professeur associé au Centre des Hautes Études de Chaillot. Il a participé entre autres à l'étude des secteurs sauvegardés de Riom, Figeac, et aux zones de protection du patrimoine de Lectoure, Cordes-sur-Ciel, Sarlat, et au site classé de Rocamadour. IDE Environnement. Société de conseil en environnement, développement durable, et Haute Qualité Environnementale basée à Toulouse, l entreprise est constituée d une équipe de 30 personnes et compte aujourd hui plus de 3000 références d études, accumulées en 22 ans d existence auprès des donneurs d ordre privés et publics sur l ensemble du territoire national. Trois questions à Michel Simon Adjoint au Maire en charge de l urbanisme, de l habitat, du développement urbain et du développement durable. national ou le PSMV peuvent donner une cohérence à une politique de l'aménagement urbain? Michel Simon : Notre objectif premier est de redynamiser Cahors en lui apportant un second souffle. Pour y parvenir notre réponse est plurielle et adaptée au territoire et à ses habitants. Les projets que vous découvrez dans ce dossier sont complémentaires (écoquartier de Bégoux pour le neuf et Secteur Sauvegardé pour le patrimoine). Ils reposent sur les mêmes fondamentaux en terme de réponse économique, respect de l'environnement et de la fonctionnalité sociale, en résumé facteurs du développement durable. CM : Tous ces chantiers vont s'échelonner sur plusieurs années. Quel visage présentera Cahors d'ici une dizaine d'années? Michel Simon : Une ville moderne, tournée vers l'avenir mais respectueuse de son histoire et de son patrimoine. Cahors ne pourra évoluer que si ses habitants et les forces vives du territoire se mobilisent, c'est ensemble que nous réussirons à transformer la ville. Son cadre de vie dans un environnement naturel préservé au cœur d'un patrimoine exceptionnel est un atout extraordinaire que les Cadurciens doivent reconquérir pour la rendre plus attractive et plus belle encore. Cahors Magazine : Le dossier de l'habitat sur Cahors est complexe. Quelle orientation souhaitez-vous privilégier pour les années à venir? Michel Simon : Notre ambition est d'apporter des réponses adaptées aux besoins des Cadurciens en fonction de leurs attentes et de leurs souhaits. Nous allons impulser une politique de l'habitat ambitieuse en terme de qualité. Dans le secteur sauvegardé, en centre-ville, dans les quartiers ou en périphérie nous souhaitons favoriser la mixité sociale. Nous allons jouer sur deux tableaux : l accession à la propriété et le locatif. CM : Comment des projets et des dossiers aussi variés que l'écoquartier de Bégoux, le futur Centre d'hébergement et d'accueil Intercahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 9

10 Dossier PREMIER CHANTIER AVANT MÊME QUE LE PSMV N'ENTRE EN VIGUEUR, LES ALENTOURS DE LA PLACE DE LA LIBÉRATION VONT DONNER UN APERÇU GRANDEUR NATURE DES OBJECTIFS DE LA MUNICIPALITÉ EN TERME DE RÉAMÉNAGEMENT DU SECTEUR SAUVEGARDÉ Quartier de la Libération Un aménagement concerté D'ici fin 2010 le secteur compris entre la place de la Libération, la rue Daurade et le parc Olivier-de-Magny va vivre un bouleversement capital. Le changement le plus visible concernera la place de la Libération. L'espace public sera libéré de la place très importante prise par la voiture, il restera quelques places de stationnement mais ce secteur retrouvera clarté et tranquillité. L'intervention d'un urbaniste en concertation avec l'architecte des Bâtiments de France et en prenant en compte l'avis des riverains et des commerçants, aboutit à un projet de place dite à l'italienne. La déclivité du lieu sera absorbée par une succession de plateaux. Quatre au total dont deux principaux devant le restaurant Velvet et devant la maison de retraite Orpéa. Ces plateaux permettront d'installer des terrasses de café et peut être de prolonger le marché. Le chantier de la place de la Libération sera achevé avant la fin de l'année. Il se déroulera en deux phases avec une pause estivale. Petite nouveauté également, la fin du pavé, matériau abandonné pour la pierre et le béton désactivé plus en harmonie avec la région. La voie de circulation sera ainsi mieux repérable et distincte des zones piétonnes. Des zones en augmentation puisque les rues Clément-Marot et Daurade seront semi-piétonnes. Des bornes escamotables permettront aux seuls riverains et véhicules de secours d'y accéder. Enfin le poste de transformation électrique de la rue Daurade sera réhabilité par le biais d'un partenariat entre la Ville et ERDF. POUMON SOCIAL Le Secteur Sauvegardé, poumon social de la cité, doit redevenir vivant. Après le Secteur de la Libération, les réflexions d'aménagement concerneront le quartier de la place Rousseau avec les rues Nationale, Bergougnoux et de l'université. Dans la foulée, la place Chapou sera étudiée. Bientôt un parc à vélo La placette jouxtant le parc Olivierde-Magny va s'offrir une cure de jouvence. Un parc à vélo sera installé prochainement. Avec un banc et la plantation d'un arbre cet endroit deviendra rapidement le lieu de rendez-vous des cyclistes. Un projet mené dans le cadre général de la réflexion sur le Plan de déplacement urbain et le développement des déplacements en vélo. HABITAT : Des projets bien répartis sur la Ville Partenaires de la Ville de Cahors, les divers organismes HLM participent à la complémentarité des projets. Dans les années à venir, près de 100 nouveaux logements seront construits. Ils offriront ainsi de nombreuses opportunités aux jeunes ménages pour s'installer. Le premier projet à voir le jour concerne l'ancien immeuble Lapoujade remplacé par 12 logements. D'autres réalisations pousseront à Lacapelle (17 pavillons). En lieu et place d'un squat, un immeuble de 30 logements (notre photo) est programmé à l'angle des rues Zola et Cadourques. Face à la médiathèque, 20 logements. Entre le Lot et la nouvelle résidence d'olt un autre ensemble de 30 logements est dans les cartons. p. 10 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

11 Dossier À QUELQUES LIEUES DU SECTEUR SAUVEGARDÉ ET DE SON ENVIRONNEMENT MÉDIÉVAL, BÉGOUX VA VIVRE SA (R)ÉVO- LUTION. TOUT UN QUARTIER SERA TOURNÉ VERS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. TOUR D'HORIZON DES PROJETS. Bégoux : l'évolution en marche Depuis plus de vingt ans, et la création du lotissement jouxtant le stade, le quartier de Bégoux n'avait pas connu de grandes modifications. Pourtant il possède de réelles opportunités de développement avec de nombreux terrains disponibles. La Municipalité et le Grand Cahors ont pour ambition d'attirer de nouveaux habitants. Par l'accession à la propriété ou par la location, mais toujours dans le respect de l'environnement, un écoquartier verra le jour prochainement. Le quartier rurbain de Bégoux se développera sur trois axes et environ 7 hectares. L'ensemble sera préparé en concertation avec les habitants du quartier et l'association Bégoux Environnement pour parvenir à un schéma répondant aux attentes des uns et aux objectifs des autres. Les déplacements, le cadre de vie et la concertation seront les pierres angulaires de l'action inscrite dans le temps. La Municipalité proposera une application concrète du Plan Local d'urbanisme au travers de l'écoquartier de Bégoux. Ce projet intègre l'habitat et les services de proximité. LOTISSEMENT HAUTE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE (sur le terrain initialement prévu pour le centre 2 ème chance) Une quarantaine de lots en accession à la propriété et en logements locatifs réalisés par la société Polygone. Sur des terrains de taille raisonnable (maximum 600 M 2 ) les constructions devront répondre aux préconisations du Grenelle de l'environnement. Pas plus de 50 KWH/m 2 /an. Les futurs propriétaires bénéficieront d'une prestation gratuite d'un architecte conseil spécialement recruté par la Ville de Cahors et d'avantages spécifiques pour les primo-accédants. ZONE D ÉTUDE URBANISTIQUE Á l'entrée de Bégoux, des terrains appartenant à la Ville de Cahors, la Communauté de Communes du Grand Cahors et Lot Habitat sur quatre hectares s urbaniseront conjointement. Une étude d'urbanisme entamée cette année définira les structures d'aménagement de ce secteur en devenir. Elle apportera des réponses en terme de déplacements doux (lire page 6) avec la création d'une piste cyclable isolée et sécurisée pour relier les futures zones d'habitation avec le collège et le lycée de Terre-Rouge. PRÈS DE LA SALLE DES FÊTES La Ville de Cahors a préempté ce terrain; une réflexion est menée pour proposer des services à la population et structurer la vie publique de ce quartier. cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 11

12 Fiscalité LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE S'ÉTAIT LARGEMENT DÉGRADÉE ENTRE 2003 ET LES RÉFORMES DE STRUCTURE ENGAGÉES ET L'EFFORT DE MAÎTRISE DES DÉPENSES ENTREPRIS PAR L ACTUELLE MUNICIPALITÉ PORTENT LEURS FRUITS ET GÉNÈRENT UNE AMÉLIORATION. 0% d'augmentation des taux d'imposition L'engagement se poursuit Après trente années de hausse, et malgré des recettes à la baisse et des projets en héritage lourds à porter, l'engagement majeur de l'équipe municipale est tenu. 0 % d'augmentation des taux d'imposition pour la deuxième année consécutive. Un choix politique attendu de tous. Des recettes à la baisse... Le désengagement de l'etat se poursuit : baisse de euros de la dotation globale de fonctionnement versée à la Ville Une conjoncture économique pesante : cette dernière entraîne une baisse des droits de mutation de euros liée à la crise immobilière...compensées par des économies au quotidien... Maîtrise des dépenses de personnel Optimisation des compétences entre la Ville et la Communauté de Communes Baisse des taux d'intérêt en 2009 qui demeure très conjoncturelle...permettant un doublement du résultat de fonctionnement euros en 2009 soit le double par rapport à 2008 Témoin d'un retournement profond de tendance p. 12 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

13 Fiscalité PENDANT DE NOMBREUSES ANNÉES, LES CONTRIBUABLES CADURCIENS ONT INJUSTEMENT ASSUMÉ DES CHARGES NE RELEVANT PAS STRICTEMENT DE LA VILLE. PAR SOUCI D ÉQUITÉ ET DE COHÉRENCE, PLUSIEURS CHANGEMENTS SONT INTERVENUS DEPUIS LE 1 ER JANVIER : les perspectives Une répartition plus juste des charges par un transfert de compétences. Les navettes gratuites, utilisées pour moitié par des non Cadurciens et coûtant euros par an à la Ville, sont désormais compétence de la Communauté de Communes du Grand Cahors. Pour autant, avec l'élargissement du périmètre de la Communauté, les recettes liées à ce service perçues par le Grand Cahors seront supérieures aux dépenses transférées, de quoi garantir la situation financière de chaque collectivité. Le déficit de l'aérodrome, euros par an, était pris en charge jusqu'ici par la Ville de Cahors alors que la taxe professionnelle revenait à la Communauté de Communes de Lalbenque. Le Syndicat mixte à Cahors Sud, désormais compétent pour la gestion de toute la zone d activités, permet à la Ville d économiser chaque année une telle prise en charge. Toutes ces améliorations sont malheureusement neutralisées par le déficit du parking souterrain... Parking de l'amphithéâtre, les craintes se confirment Après une participation des contribuables cadurciens de euros en 2009, ces derniers seront appelés à financer à hauteur de euros environ le déficit estimé en C est l équivalent de 4 points d impôts qui s évaporent dans la nature. Cela donne une perception de l effort à consentir pour réaliser 0% d augmentation des taux d imposition. cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 13

14

15

16 Actualité LE 1 ER JANVIER 2010, LA FUSION DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES DE CATUS ET DU PAYS DE CAHORS A DONNÉ NAISSANCE À UNE NOUVELLE COLLECTIVITÉ : LE GRAND CAHORS. ELLE RASSEMBLE TRENTE COMMUNES ET COMPTE HABITANTS. JEAN-MARC VAYSSOUZE-FAURE, MAIRE DE CAHORS ET PRÉSIDENT DU GRAND CAHORS S EXPLIQUE SUR CE REGROUPEMENT. Le Grand Cahors, un territoire commun à habitants GIGOUZAC MONTGESTY LHERM CATUS PONTCIRQ LES JUNIES ST. MÉDARD ST. DENIS CATUS BOISSIÈRES NUZÉJOULS MECHMONT MAXOU FRANCOULÈS LABASTIDE DU-VERT CRAYSSAC ESPÈRE CALAMANE ST.-PIERRE LAFEUILLE CAILLAC MERCUÈS PRADINES LAROQUE DES ARCS LAMAGDELAINE ARCAMBAL CAHORS TRESPOUX RASSIELS LES NOUVELLES COMPÉTENCES LABASTIDE MARNHAC LE MONTAT >> Voirie >> Transports collectifs : - Bus Évidence - Navettes gratuites >> CIAS (Centre Intercommunal d Action Sociale) - Relais Assistance Maternelle - CLSH (Centre de loisirs sans hébergement) - Insertion professionnelle CIEURAC FONTANES p. 16 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

17 Jean-Marc Vayssouze-Faure : Actualité Grâce à cette fusion, (...) la dotation globale de fonctionnement augmentera de 2,6 Millions d euros Cahors Mag Pourquoi avoir réuni deux communautés de communes? Jean-Marc Vayssouze-Faure - Á l origine, ces territoires ont été calqués sur les périmètres anciens des cantons. Or, l exercice des compétences et l évolution des modes de vie montrent aujourd hui les limites de ces périmètres. Les déplacements professionnels ou les activités de loisirs et de chalandise génèrent des échanges qui s accroissent. La demande réciproque de créer une communauté élargie épousant davantage les contours du bassin de vie a permis le rapprochement. CM Pourquoi avoir fusionné avec la Communauté de Communes de Catus plutôt qu une autre? JM VF - L attente et la volonté d avancer étaient communes. D autre part, Catus avait depuis longtemps entrepris des actions novatrices, notamment dans le domaine de l environnement à l exemple du réseau de chaleur, de la briqueterie de Boissières, et du Syded. Cette expertise sera mise au service de la nouvelle entité. CM Quel est le rôle de Cahors? JM VF - Dans le respect des apports des différentes communes membres, Cahors jouera son rôle de locomotive de cette nouvelle communauté. Au patrimoine, à l histoire et au vin qui ont fait l identité de la ville, doit s ajouter la volonté de mouvement et de développement qui anime ses élus. Cela contribuera nécessairement à atteindre les objectifs poursuivis et notamment à renforcer l attractivité et la notoriété du Grand Cahors. CM Les habitants des communes extérieures se sentent-ils impliqués dans le Grand Cahors ou conserventils leur attachement à leur commune de résidence? JM VF - Il est naturel que chacun reste attaché à son espace de vie. D ailleurs, les communautés permettent de démultiplier les moyens et d exercer de manière plus pertinente les compétences. Elles n affaiblissent jamais l identité de chacune des communes qui les composent. Cependant, pour que le territoire soit attractif, l implication est indispensable. Je n ai pas de véritables craintes à ce sujet parce qu il me semble que chacun se reconnaît à la fois comme habitant de sa commune et comme membre de ce bassin de vie. CM Quels sont les avantages de l intercommunalité? JM VF - Cette fusion découle d une complémentarité des compétences et des structures. Pour les habitants, la mutualisation permet désormais de disposer de tous les services aux mêmes conditions. Pour les professionnels, ils sont assujettis à une réglementation identique quel que soit leur lieu d implantation. CM Est-ce que la fusion augmente l aide financière de l Etat? JM VF - La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) tient compte du nombre d habitants. Grâce à cette fusion, la DGF versée annuellement augmente de 2,6 millions d euros. 2,6 millions, c est autant de moyens supplémentaires pour exercer nos missions et faire progresser notre territoire. Cet apport consolide les économies d échelle réalisées jusqu ici grâce à la mutualisation d un certain nombre de services. CM Á terme, que va apporter cette nouvelle structure plus importante que la précédente? JM VF - Si la fusion intervient aujourd hui, c est parce qu il y a nécessité de s adapter et de réformer un territoire pour garantir des conditions pérennes de fonctionnement. Les élus marquent ainsi leur volonté de se projeter dans l avenir pour assurer un meilleur développement et faire évoluer le territoire. cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 17

18 Actualité >> Élagage : un programme massif Au début de l'hiver une nouvelle campagne d'élagage a débuté. D'ici la fin du printemps près de 400 arbres, pour l'essentiel des platanes et des tilleuls, seront taillés suivant trois techniques différentes : parasol, réduction du houppier ou tête de chat (taille complète des branches). La campagne d'élagage est confiée à un prestataire extérieur. En 2011, les grands travaux d'élagage seront achevés, il s'agira par la suite de travaux d'entretien. Des agents municipaux sont affectés au petit élagage, au désherbage et au débroussaillage. Le coût des travaux d'élagage pour la campagne 2009/2011 se monte à euros. PRORAMME D ÉLAGAGE 2009 / 2011 Hiver/Printemps 2009/2010 : les rues Denis-Forestier et Jean-Jaurès, les avenues du 7 ème et du 8 ème RI, l'avenue Anatole-de-Monzie, la place Bessières, les allées des Soupirs, l'avenue de la Beyne. Le boulevard Gambetta, la Côte des Ormeaux, les cimetières de Cahors Ville et de Cahors Nord, les rues des Chardonnerets et des Mésanges et enfin la place Lafayette. Hiver/Printemps 2010/2011 : Les rues Pierre Mendès-France, la place de-gaulle et les quais de Regourd >> Stationnement de nuit en parkings couverts La Municipalité rappelle que les parkings le Phare et L Amphithéâtre sont ouverts au stationnement de nuit sur abonnement. Une formule forfaitaire qui offre la possibilité de garer son véhicule sans souci de place et en toute sécurité. Renseignements : Ouvert de 18h à 8h tous les jours et 24h/24 le dimanche. Tarif unique pour l Amphithéâtre et Le Phare : Semaine : 10 - Mois : 20 - Trimestre : 45 - Année : 150 >> Carte Ville de Cahors Moneo, en vente chez les buralistes Vendue depuis 2008 par le service stationnement de la Ville, la Carte Ville Moneo permet le paiement des horodateurs. Ce porte-monnaie électronique est toutefois réservé aux emplacements payants sur la voirie et aux parkings De Gaulle, le Phare et l Amphithéâtre. Outre l aspect pratique, elle offre au bénéficiaire trente minutes de stationnement gratuit par jour sur la voirie payante. Afin de multiplier les points de commercialisation, une convention de partenariat a été signée avec les buralistes, désormais habilités à vendre la carte Moneo, valable jusqu à décembre Nominative, elle doit ensuite être créditée (maximum 100 euros) sur des bornes de chargement auprès des banques, à l Amphithéâtre, à l Hôtel administratif Wilson ou dans les distributeurs de billets et les cabines téléphoniques identifiés par une signalétique Moneo. p. 18 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

19 Vie pratique Cantine scolaire, paiement facilité En proposant aux familles le prélèvement automatique mensualisé la Caisse des écoles offre un nouveau service pour alléger les démarches. Depuis le mois dernier, les parents ont la possibilité de procéder au règlement de leurs factures par prélèvement automatique sur leur compte bancaire ou postal. Le paiement sera effectif le 8 du mois qui suit la facturation. Un dispositif sûr, simple et souple. Plus de chèques à envoyer avec les risques d'oublis et de relances qui en découlaient, plus de frais d'affranchissements ou de déplacements et des démarches simplifiées. Pour bénéficier du prélèvement automatique, les familles trouveront au Service scolaire, Hôtel administratif de la rue Wilson, l'imprimé de demande de prélèvement automatique. Elles devront le renvoyer signé et accompagné d'un RIB. Renseignements Service scolaire : Les cantines à Cahors : 18 écoles et 1200 repas quotidien Journée du sommeil : Mieux dormir pour mieux vivre Le samedi 5 juin, Cahors accueillera la première étape du projet Mieux dormir pour mieux vivre organisée à l initiative de l Institut National du Sommeil et de la Vigilance, en partenariat avec Naturactive, laboratoires Pierre Fabre implantés route du Payrat, et Alptis, réseau d associations de prévoyance. Cet événement régional de santé publique réunira des professionnels (médecins, pharmaciens ) afin d informer le grand public sur les troubles du sommeil qui touchent 30% de la population. Causes, conséquences, solutions et prévention seront évoquées lors de conférences et d ateliers à l Espace Clément-Marot et sur le parvis de l Hôtel de Ville. Centre de Loisirs Sans Hébergement, Deux sites d accueil Si la Ville assure toujours la compétence du temps périscolaire, la compétence du temps extrascolaire, c'est-à-dire l accueil des enfants les mercredis et les vacances scolaires, relève de la communauté de communes. Des changements majeurs sont intervenus en ce début d année : la création d une nouvelle collectivité, le Grand Cahors, et la décision de l association CACS d arrêter la gestion des Centres de Loisirs. C est donc aujourd hui le Grand Cahors qui gère directement l ensemble de cette activité sur son territoire. A Cahors, une nouvelle organisation se met en place progressivement afin d améliorer la qualité de l accueil des enfants. Le Centre de Loisirs Sans Hébergement est transféré sur deux sites, rénovés et entièrement dédiés aux loisirs des enfants. L ancienne école Marthe Durand à la Croix de Fer accueille depuis les vacances de février les enfants de 3 à 13 ans. Un centre de loisirs accueillera spécifiquement les 3 à 6 ans à l ancienne école située boulevard Gambetta après les travaux de rénovation. Afin de répondre à une fréquentation variant de 60 à 100 enfants, entre les mercredis et les périodes de vacances, la capacité d accueil a été étendue respectivement à 80 et 30 places. Autre changement, les repas de midi, préparés par l Unité de Production Culinaire, sont désormais servis sur les deux centres.concernant les activités, le recrutement de cinq animateurs permanents qualifiés porte à neuf personnes l effectif d encadrement chargé de mettre en œuvre des projets pédagogiques. Renseignements au ou rendez-vous sur le site cahors magazine / PRINTEMPS 2010 / p. 19

20 Solidarité Les Espaces sociaux au cœur du soutien scolaire Deux fois par semaine les espaces sociaux et citoyens accueillent des dizaines de jeunes inscrits pour l'aide au soutien scolaire. Ils sont une trentaine par site, tous scolarisés à Cahors. De 17h à 19h les mardis et jeudis les ATS MODE D EMPLOI : Dispositif en place dans les quatre espaces sociaux et citoyens. 10 par an et par famille dans la limite de deux enfants. Mardi et jeudi de 17h à 19h. Accueil à partir de 16 h30. Terre-Rouge 23 avenue Jean-Lurçat Vieux Cahors 5 place Henri-IV Sainte-Valérie avenue du Corps-Franc-Pommiès La Croix-de-Fer 474 avenue Maryse-Bastié Marc Dallara, la bosse des maths cahiers s'ouvrent dans les quatre centres sociaux pour des aides en fonction des devoirs. L'accompagnement au soutien scolaire ne se limite pas aux devoirs, les bénévoles et vacataires (près de 25 personnes) ont pour mission d'anticiper et de travailler les lacunes des jeunes et les guider dans leur méthode de travail. Accompagnement au Travail Scolaire C est une interface entre l' Éducation nationale et les parents. Pour en bénéficier il ne suffit pas de frapper à la porte, mais de s'engager dans un contrat tripartite signé par le centre social, l'enfant et son représentant légal. L'espace social répond des qualités pédagogiques des vacataires et bénévoles et met en place tous les moyens pour accompagner les jeunes. Les parents s'engagent à venir aux réunions et prendre le relais quand l'enfant ne peut se rendre aux ateliers. De son côté le jeune doit accepter de se rendre régulièrement aux ateliers, s'y montrer respectueux et poli. Des mesures qui passent facilement, l'ats est un lieu de neutralité, les éducateurs ne jugent pas et ne donnent aucune note. Le jeune se sent en confiance, il choisi lui même l'intervenant qui va le seconder dans tel ou tel domaine, des conditions idéales pour progresser. Marc Dallara est vacataire depuis deux ans à Terre- Rouge. C'est l'anpe qui l'avait guidé vers ce poste. Il était à la recherche d'un travail supplémentaire pour compléter son temps partiel sur la plate forme informatique de l'éducation nationale à Luzech. Quatre heures par semaine, un petit appoint non négligeable même s'il n'est pas sa principale motivation. Avec un DEUG de mathématiques en poche, il n'a jamais véritablement enseigné. «Je n ai aucun diplôme d enseignant, mais j ai été pion, les maths n ont aucun secret pour moi et j ai développé un côté très pédagogique avec mes enfants. Avec les maths, on a tous plus ou moins de mauvais souvenirs. Pour réussir, il faut lever les blocages. Si je peux y contribuer, j en suis heureux.» Sa grande satisfaction c'est quand un jeune décroche son BEPC alors qu'en début d'année scolaire, il était dans une situation délicate... Renforcement des équipes dans les espaces sociaux Deux éducateurs spécialisés ont rejoint les Espaces sociaux. Un éducateur spécialisé est un travailleur social dont la principale fonction est d'accompagner un public enfant, adolescent ou adulte en proie à des difficultés de tous ordres. Il travaille à l'insertion et son champ d'action est aussi vaste que le social, le scolaire et même le médical. Les éducateurs spécialisés travailleront avec tous ceux qui participent à l'action éducative et sociale. Un plus indéniable pour les Espaces sociaux de Cahors comme le souligne Serge Laybros, adjoint au maire en charge des affaires sociales : «Nous souhaitons tout mettre en œuvre pour que chaque Cadurcien qui pousse les portes d'un centre social trouve les bonnes réponses. Notre démarche, en recrutant deux éducateurs spécialisés, n'est pas anodine, nous souhaitons renforcer la solidarité dans les quartiers.» p. 20 / cahors magazine / PRINTEMPS 2010

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?"

Réunion publique Quel avenir pour la salle de la Cité? Réunion publique "Quel avenir pour la salle de la Cité?" Le jeudi 25 juin à 20h Informations générales Lieu: Salle de la Cité Organisateur: La Ville de Rennes Nombre de participants: une trentaine de participants

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4 433 CHABANEL GROUPE DAYAN Depuis 1986, le Groupe Dayan est un pionnier dans la mise en valeur du patrimoine immobilier de Montréal. La vision de son président, Georges Dayan, consiste à optimiser la valeur

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Dossier de Presse 2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Consciente de la très grande qualité de son patrimoine architectural et naturel, la Ville de Bagnères-de-Bigorre

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante Avec ses 7000 habitants, la commune de Magny-le-Hongre se trouve à seulement 35 mn de Paris et fait partie des 5 communes du Syndicat d'agglomération Nouvelle (SAN) du Val d' Europe qui compte au total

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon

DOSSIER DE PRESSE. Contacts : George-André Banguio-Mendibil. Etienne d Alençon DOSSIER DE PRESSE Contacts : Etienne d Alençon Adjoint au chef du service départemental des archives des Pyrénées-Atlantiques, Responsable du pôle d archives de Bayonne et du Pays basque Tél : 05 59 03

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent

Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT 28.06.2014 12.11.2013 Les travaux d aménagement des futurs bureaux de la CARSAT au sein du Parc Valmy démarrent Dans le cadre de la signature d une Vente en l Etat Futur d

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007

Point Info EDITO. N 4 - Juin 2007 Opération de Rénovation Urbaine - La Galathée - Trois Communes i EDITO Votre participation très active à la concertation mise en place autour de l exposition dédiée à la Zone d Aménagement Concertée Galathée-Trois

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

ENFANCE-JEUNESSE. Date de réalisation Juillet 2012

ENFANCE-JEUNESSE. Date de réalisation Juillet 2012 ENFANCE-JEUNESSE Date de réalisation Juillet 2012 Communauté de Communes du Pays de Thongue 101 rue de la Mairie 34290 Valros Tél : 04 67 98 10 79 / Fax : 04 67 98 29 81 Email : Enfance-jeunessethongue@orange.fr

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301

Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301 Ecole de Musique et de Danse Intercommunale Maine 301 ANNEXE A - Cursus de Formation Musicale - Cursus de Formation Instrumentale - Cursus de Danse REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE L Ecole de Musique et de

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière

Actualité CE. Au service des Comités d Entreprise LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE. utilité. sociale. transparence financière LE CABINET DE L ÉCONOMIE SOLIDAIRE sociale utilité & transparence financière Au service des Comités d Entreprise Actualité CE Établissement et certification des comptes annuels des Comités d Entreprise

Plus en détail

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

dossier de presse Jeudi 14 novembre 2013 mise en service des ascenseurs d accès aux quais MathieuVivez AREP/N.Donnot COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION mise en service des ascenseurs d accès aux quais et VISITE DE L AVANCÉE DES TRAVAUX Jeudi 14 novembre 2013 MathieuVivez AREP/N.Donnot dossier de presse P.3 COMMUNIQUÉ P.4 réseau

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique.

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique. ACOMPTEA, en réponse à des questions diverses posées par ses clients, a pris l initiative de rédiger ce livre blanc. Le choix d un cabinet d expertise est déterminant car il va vous accompagner dans le

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX DOSSIER DE PRESSE DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX Lundi 24 janvier 2011-11h Ateliers Municipaux Route de Figeac- Cahors sommaire

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail