ARTEM À NANCY CONCOURS INTERNATIONAL D ARCHITECTURE ET D URBANISME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARTEM À NANCY CONCOURS INTERNATIONAL D ARCHITECTURE ET D URBANISME"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE 1

2 ARTEM À NANCY CONCOURS INTERNATIONAL D ARCHITECTURE ET D URBANISME Exposition présentée par la Cité de l architecture et du patrimoine / Institut français d architecture du 15 novembre au 3 décembre 2006 Palais de Chaillot Galeries d actualité 7 avenue Albert de Mun Paris (m Iéna ou Trocadéro) Entrée libre tous les jours de 12h à 20h, le dimanche de 11h à 19h Fermeture le mardi Contact presse Cité Agostina Pinon tél Contact presse ARTEM Claudine Colin Communication tél

3 Inaugurée conjointement avec celle consacrée aux lauréats des sessions des Nouveaux albums des jeunes architectes et des Nouveaux albums des paysagistes, l exposition des résultats du concours international d architecture et d urbanisme ARTEM à Nancy marque l ouverture par la Cité de ses Galeries d actualité. Produite en partenariat avec la communauté urbaine du Grand Nancy et Solorem, aménageur de l opération, l exposition est présentée par la Cité en avant-première, avant sa prochaine reprise à Nancy. Elle donne le ton de la programmation à venir des nouvelles Galeries d actualité, dont les expositions seront produites par l Institut français d architecture, département de la Cité spécialement voué à la promotion de l architecture contemporaine. Avec plus de 600 m 2 répartis sur deux niveaux et directement connectés à l auditorium de la Cité, les Galeries d actualité permettront de rendre compte des temps forts de l actualité architecturale et urbaine française. Les expositions s y succédant rapidement, présenteront aussi bien les derniers concours d architecture et d urbanisme, des projets d aménagement récents ou en cours, que de figures montantes de l architecture, de la ville et du paysage. C est ainsi qu à la suite d ARTEM y seront exposés, de décembre 2006 à janvier 2007, les résultats du concours d idées international pour l implantation du nouveau tribunal de grande instance de Paris sur le site de la Halle Freyssinet à Paris- Tolbiac. Ils seront suivis par la présentation, en janvier 2007, des résultats du concours international pour la construction d une tour de grande hauteur à La Défense. Chacune de ces expositions sera accompagnée d un débat ou d une conférence dans l auditorium. L ensemble sera proposé au public en accès libre, la Cité exprimant ainsi sa volonté de rendre largement accessibles ses actions en faveur de la connaissance et de la compréhension de l architecture et de la ville contemporaines. François de Mazières président de la Cité de l architecture et du patrimoine 2

4 L idée de préparer les artistes, les ingénieurs et les managers de demain à travailler ensemble est née en Alors que notre agglomération célébrait le centenaire de l École de Nancy qui avait scellé l association de l art et de l industrie, l École nationale des Mines, l Institut commercial de Nancy et l École nationale supérieure d Art affirmaient leur volonté d allier leurs établissements pour développer des formations inédites en décloisonnant leurs disciplines. Ainsi ARTEM voit le jour. Alors que le concept est déjà en œuvre, le campus ARTEM est aujourd hui sous les feux des projecteurs à l occasion de l exposition de la cité de l Architecture qui lui est dédiée et fait suite au concours lancé en 2005 pour la conception urbaine et architecturale du site, de l École nationale des Mines et de l institut de recherches Jean Lamour ; et remporté par l agence Nicolas Michelin et associés. Réunissant les projets de haut vol des cinq candidats sélectionnés par le jury parmi une centaine de candidatures internationales, cet événement est une occasion unique pour nous de penser la ville et de lui ouvrir des perspectives nouvelles. Car, s il est un grand chantier universitaire, ARTEM se distingue également comme un projet urbain d envergure s articulant sur 10 hectares et soulevant des problématiques urbanistiques et architecturales d actualité : comment faire cohabiter harmonieusement la ville d hier et celle de demain? comment concilier l expression de la créativité et son inscription urbaine? Un questionnement auquel l exposition ARTEM à Nancy apporte une réponse passionnante. André Rossinot président de la Communauté urbaine du Grand Nancy maire de Nancy ancien ministre 3

5 L EXPOSITION L exposition ARTEM à Nancy présente le programme du concours, ses enjeux et l ensemble des propositions urbaines et architecturales des cinq candidats au travers des maquettes et des rendus du concours. Exposer dans les Galeries d actualité de la Cité de l architecture, les résultats d un concours international qui porte à la fois sur un schéma d urbanisme et sur un projet architectural, souligne l importance de ces grands projets d envergure européenne. ARTEM (contraction d art, technologie, management) désigne les trois disciplines alliées dans ce projet. Projet d enseignement et de recherche de disciplines aujourd hui cloisonnées arts, sciences et management il repose sur l alliance de trois écoles : École des Mines de Nancy, Institut commercial de Nancy et École nationale supérieure d art de Nancy. Premier pôle universitaire interdisciplinaire français, ARTEM à Nancy révèle à la fois l ambition et les enjeux actuels que représentent ces configurations contemporaines des implantations universitaires et leur impact à l échelle du territoire et à l échelle urbaine. Le pôle ARTEM sera bâti au coeur du Grand Nancy sur le site des anciennes casernes Molitor-Manutention dans le quartier Haussonvile-Blandan. Les bâtiments, d une superficie de l ordre de m 2 sur une emprise de près de 10 hectares, accueilleront sur un seul site environ personnes. Il s agit des étudiants et des enseignants, chercheurs, personnels administratifs et techniques) de l École des Mines de Nancy ; de l ICN-École de management ; de l Institut d Administration des Entreprises (IAE) ; du Grefige (centre universitaire lorrain de recherche en gestion) ; de l École nationale supérieure d Art de Nancy et de l Institut Jean Lamour, plate-forme internationale de recherche dans les domaines de la physique des matériaux et des nanotechnologies. À la construction de ce programme universitaire s ajoute le réaménagement de l ensemble du quartier, qui regroupe actuellement habitants. Le concours international d urbanisme et d architecture portant sur le schéma d aménagement du site (10 hectares) et la réalisation de la première tranche du campus - avec la construction de l École nationale supérieure des Mines et Nancy et de l Institut Jean Lamour, a été jugé en juin Classement du jury 1 Nicolas Michelin & associés, ANMA 2 Herzog & de Meuron, 3 OMA (Rem Koolhaas et Floris Alkemade, partners) 4 Henri Ciriani et Michel Corajoud, 5 Dominique Perrault. En octobre 2006, le projet de Nicolas Michelin a été déclaré lauréat du concours par le Conseil de la Communauté urbaine du Grand Nancy et désigné maître d œuvre du schéma d aménagement du site et de la conception de l École nationale supérieure des Mines et de l Institut Jean Lamour soit un ensemble de m 2. 4

6 LES ÉQUIPES PRÉSENTÉES Projet lauréat Nicolas Michelin & Associés ANMA- architectes urbanistes, mandataire - Nicolas Michelin, Michel Delplace, Cyril Trétout, architectes associés. - Jean-François Vaudeville, chef de projet. - Équipe : Mickael Kaplan, Mabel Miranda, Florian Chazeau, Magdalena Grzesiok, Katrin Jansen, Chrystel Charrat, Sibylle Pöhler, Sébastien Rames ; - Agence de paysage Claire Alliod, paysagiste ; - OTH Est, Bet tous corps d état et économie de la construction ; - Elioth, Bet Hqe et façades ; - Images ArteFactory ; - Maquette Michel Goudin. Équipes non retenues Herzog & de Meuron, architectes urbanistes, mandataire - Pierre de Meuron, Jacques Herzog, Harry Gugger, partners ; Mia Hägg, Guillaume Delemazure, associates ; - Anna Jach, chef de projet ; - Vladimir Pajkic, Nicolas Gromond, Zack Vourlas, Masato Takahashi, architectes ; - West 8 Urban Design, paysagiste ; - SIRR Ingénierie, BET fluides, structures, économiste ; - Schnetzer, BET structures spéciales; Tribu, BET HQE ; - Echologos, acousticien ; - Philip Schaerer, illustrations architecturales. OMA (Rem Koolhaas et Floris Alkemade, partners) mandataire - Clément Blanchet, architecte en charge du projet. - Équipe : Adam Furman, Karel Wuytack, Karen Crequer, Stamatis Giannikis, Olivia Fontanetti, Philippe Braun, Daniel Klos, Kristian Holm, Felix Madrazo, Daniel Ostrowski, Joshua Beck, Johannes Kohnle, Peter Janssens, Joao Ruivo, Anders - Esko-Nielsen, Ralph Van Mameren ; - Collaborateurs : Boskop, architectes ; Setec, ingénieurs ; - Inside Outside, paysagiste ; - Auralab, images ; - Vincent De Rijk, maquettes ; - Frans Parthesius, photos. Henri Ciriani Michel Corajoud, co-mandataires - Ingerop, Serge Measso, Bet. Dominique Perrault, architecte, mandataire - Planungsburo Drecker, paysagiste ; - Coyne et Bellier, Alto Ingénierie, J.P. Lamoureux ; - Ripeau, Bet. 5

7 LES PROJETS Nicolas Michelin - ANMA (projet lauréat) Une galerie-rue dans l esprit de l École de Nancy et des grands tracés urbains Un projet générateur d urbanité La galerie ARTEM est conçue dans la continuité de l histoire et à la mesure des grands tracés nancéens. Cette promenade urbaine constitue un lien fort entre les thermes avec le parc Sainte-Marie et la place de Padoue avec la station de tramway, et permet de qualifier un parcours entre les universités côté Vandœuvre et le cœur de ville. La place de Padoue est aménagée en grand parvis d entrée d ARTEM qui se prolonge à l intérieur de la galerie couverte. Ainsi dès la station de tram, on perçoit l image singulière et caractéristique d ARTEM, avec son grand volume transparent à facettes colorées, ses colonnes palmes et ses micro jardins sous serre, démonstratifs des plantes emblématiques de l École de Nancy. Afin de constituer un véritable morceau de ville, une découpe en îlot est réalisée à l échelle du quartier. Chaque école occupe un îlot et est directement connectée à la galerie-rue par une maison-signe. Le bâti est en cœur d îlot et le contact avec la rue se fait par un espace planté. Jumelés, ces espaces plantés dessinent des cours jardins communes à deux écoles. L échelle des maisons-signes rappelle la typologie urbaine des maisons nancéennes tout en exprimant un caractère contemporain par les volumes prismatiques et les technologies et matériaux mis en œuvre. La référence à l École de Nancy Le projet réinterroge de façon contemporaine l esprit nouveau à l époque, d associations entre différentes techniques, c est pourquoi les trois premières constructions - la galerie, l École des Mines et l Institut Jean Lamour - poursuivent cette démarche en proposant des structures originales, des matériaux contemporains et innovants, des mises en œuvre légères et économes avec une efficacité du point de vue du développement durable. La galerie reprend de l École de Nancy l idée d association avec la nature avec ses microjardins sous serre. Un process innovant d économies d énergies Chaque élément de la composition urbaine est pensé en fonction d économies d énergies : puits canadien, capteurs photovoltaïques, récupération d eau de pluie, ventilation naturelle... De plus, les cours plantées à l image des jardins de cœur d îlots avoisinants, assurent un environnement végétal qui génère un confort notable. 6

8 Herzog & de Meuron Un geste architectural fort sur un site ouvert et réorienté Retenant l orientation sud-nord des trois casernes, le projet propose une intervention architecturale forte afin de dynamiser le quartier. Le premier bâtiment à grande échelle dessine un coude qui relie la place de Padoue à la place du marché d Haussonville tout en ouvrant sur le parc. Les deux écoles affirment leur identité dans une forme architecturale unitaire et articulée qui génère un site urbain monumental et ouvert. Le bâtiment se compose de trois segments imbriqués sur quatre niveaux. Les deux segments latéraux (École des Mines côté Padoue et Institut Jean Lamour côté Haussonville) convergent dans un troisième central dédié aux espaces partagés. Les façades se trouvent aux deux extrémités qui correspondent aux entrées du site. Les densités varient selon les niveaux et les segments, ce jeu résulte de l usage d une unité modulaire : un parallélépipède de 5 m de largeur et de longueur variable. Sur le segment central pourra venir se connecter l équipement prévu pour l ICN et l IAE. L école d art tel un jeu de fabriques se diffusera dans le parc. OMA-Rem Koolhaas Une intervention transversale et programmatique fondée sur l existant conservé Plus que le design d un objet architectural et urbain arrêté, le projet configure le cadre stable d une stratégie à long terme. Les principaux bâtiments des casernes sont conservés et jouent un rôle générateur dans la détermination des implantations. L alliance ARTEM est formalisée par un geste transversal et programmatique qui se développe sur l ensemble des toitures et recueille la plupart des équipements mutualisés du programme. Cette nappe haute met en communication toutes les écoles. Elle irrigue les deux casernes inscrites dans le dispositif. Le système mis en place ne réclame pas d unité stylistique. Si les écoles se déploient en bandes construites qui ne sont pas nécessairement contiguës, la confrontation de maîtres d œuvre différents assure l identité de chaque établissement. 7

9 Henri Ciriani et Michel Corajoud La composition d une figure paysagère et d une matrice architecturale continue Le projet est issu de la répartition territoriale égale entre une figure paysagère et une matrice architecturale continue. Ainsi, une promenade arborée s étend sur 100 m d épaisseur et sur toute la longueur de la parcelle, proposant un espace public généreux qui conjugue arbres de haut jet, circulations douces, allées minérales et milieu naturel vivant. Le langage plastique du bâti s appuie sur une géométrie minimaliste, orthogonale, capable d organiser les vides. Cette géométrie est assujettie à la rigueur d une trame constructive, à des noyaux verticaux qui abritent les circulations et les gaines, à une volumétrie libérée de superpositions, empruntant la figure de l équerre et favorisant l éclairage zénithal. La recherche formelle sur les façades détermine des volumes colorés en référence à Picasso et à Léger. Dominique Perrault Un mail planté structurant un dispositif de bâtiments alignés sur les casernes Conservant les alignements d arbres et les bâtiments militaires, le projet propose de transformer la rue du sergent Blandan en un mail planté qui constituera l épine dorsale du nouveau quartier. Des parvis, des esplanades, des places mènent aux entrées des écoles. L ensemble de l architecture crée un filtre est-ouest entre le quartier et le parc. Ce dispositif est constitué d espaces publics qui prolongent les rues existantes, et en crée de nouvelles pour traverser le site ARTEM. Les nouveaux bâtiments sont orientés est-ouest et leurs pignons donnent sur le mail. Ils s intercalent entre les bâtiments conservés et respectent les plantations d arbres ordonnancés. Les longues façades sont traitées en vitrage teinté transparent et vitrage feuilleté incorporant des cellules photovoltaïques, tandis que les façades nord sont constituées de verre miroir argenté. 8

10 GÉNÉRIQUE DE L EXPOSITION Conception et réalisation Cité de l architecture et du patrimoine / Institut français d architcture (Ifa) François de Mazières, président de la Cité Francis Rambert, directeur de l Ifa Coproduction Solorem, aménageur du site Communauté urbaine du Grand Nancy André Rossinot, président, maire de Nancy Commissariat Catherine Pierre, journaliste Scénographie Agence NC, Nathalie Crinière assistée de Violette Cros Conception graphique c-album Graphisme communication Claire Le Roy Audiovisuel Interview de Nicolas Michelin Réalisation : Gilles Coudert Production : Cité de l architecture et du patrimoine / A.P.R.E.S 2006 Coordination générale, Cité/Ifa Myriam Feuchot, responsable du pôle production et Marion Zirk, chef de projet 9

11 ARTEM À NANCY un grand projet universitaire et urbain ARTEM, UN FORMIDABLE PARI DANS L ESPRIT DE L ÉCOLE DE NANCY Projet d enseignement et de recherche mêlant des disciplines aujourd hui cloisonnées les arts, les sciences et le management ARTEM repose sur l alliance de trois écoles à vocation scientifique, commerciale, artistique (l École des Mines de Nancy, l Institut Commercial de Nancy et l École Nationale Supérieure d Art de Nancy). Ce projet s inscrit dans un contexte marqué par la concurrence internationale accrue de l enseignement supérieur et de la recherche et la nécessité de renforcer l attractivité de ces domaines à Nancy et en Lorraine. ARTEM a une vocation : préparer les futurs artistes (qui sauront créer), les ingénieurs (qui sauront fabriquer), les managers (qui sauront valoriser), à travailler ensemble, dans des domaines comme le design, la mobilité-transport, la communication. ARTEM a une ambition : devenir, grâce à la qualité de sa formation et de sa recherche, un pôle d attractivité nationale et internationale, tout en retrouvant l esprit qui a fait la renommée de l École de Nancy. Pour mémoire, à la fin du XIX e siècle, des artistes et des artisans, en verrerie, ébénisterie, céramique Émile Gallé, Antonin Daum, Jacques Grüber, etc. révolutionnaient les arts décoratifs. Ils donnaient une qualité artistique aux objets manufacturés, et ils dépassaient l opposition art, industrie, commerce. Un souci identique de décloisonnement et de création anime les instigateurs d ARTEM. 10

12 UN PROJET À MI-PARCOURS Le projet ARTEM est à mi-parcours. Depuis plus de cinq ans, des enseignements communs aux trois écoles sont dispensés aux étudiants dans le cadre de ce projet. Il sera achevé en 2011 avec la construction d un nouveau campus, situé dans le quartier des anciennes casernes Molitor-Manutention à Nancy, et il fera l objet d un plan de réaménagement urbain. La bonne marche d ARTEM est assurée par une gouvernance partagée entre les trois universités Institut National Polytechnique de Lorraine, Henri Poincaré, Nancy 2 et les établissements d enseignement supérieur fondateurs l École des Mines, l Institut Commercial de Nancy, l École Nationale Supérieure d Art avec l aide et l appui des collectivités : Région Lorraine, Département de Meurthe-et-Moselle, Communauté urbaine du Grand Nancy, Ville de Nancy ; de l État et des entreprises regroupées au sein d ARTEM- Entreprises. L ensemble de ces partenaires est présent au sein de l association ARTEM, créée en 2005, espace d échange et d animation. Objectif : orienter et promouvoir l esprit ARTEM dans une dynamique d innovation pédagogique, de recherche et de diffusion des connaissances. Le budget estimatif d ARTEM, pour les constructions complètes est de l ordre de 155 millions d euros. Il s appuie à la fois sur le contrat de plan État-Région , sur le contrat de projets et sur des compléments apportés par l État au travers de conventions particulières. Les partenaires financiers de cet important projet sont l État avec 4 ministères (ministères de l Éducation, de la Recherche, de l Industrie, de la Culture) et les collectivités locales (Région Lorraine, Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et Communauté urbaine du Grand Nancy qui en outre apporte le terrain d assiette). 11

13 ARTEM, UN PROJET UNIVERSITAIRE D UN TYPE NOUVEAU ARTEM est un pôle d enseignement supérieur d un type nouveau proposant des formations, des projets, des stages et de la recherche dans des disciplines jusqu ici strictement séparées : les arts, les sciences, le management. Ces formations, assurées par l École des Mines, l Institut Commercial de Nancy et l École Nationale Supérieure d Art, sur un seul site, doivent préparer les futurs artistes (qui sauront créer), ingénieurs (qui sauront fabriquer), managers (qui sauront valoriser), à travailler ensemble dans des domaines comme le design, la mobilitétransport, la communication. Trois grandes écoles en ont eu l initiative, en 1999, l année du centenaire de l école de Nancy École Nationale Supérieure des Mines de Nancy L une des sept écoles d ingénieurs de l Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL), une grande école d ingénieurs généralistes, présente dans plusieurs domaines : matériaux, énergie, géoscience, informatique. Cet établissement de formation et de recherche accueille 900 étudiants, étudiants en ICN-École de management de Nancy Rattachée à l Université Nancy 2, établissement supérieur privé reconnu par l État. De la formation initiale à la recherche, il dispense des enseignements dans plusieurs domaines : audit, finance, management, marketing, logistique, achats. Il accueille environ étudiants. École Nationale Supérieure d Art de Nancy (ENSA) Une des six grandes écoles nationales d art. Elle développe trois départements d enseignement : l art, le design, la communication et accueille l Atelier National de Recherche Typographique. L ENSA compte 220 étudiants en 2004, elle pourrait en accueillir 350 à échéance

14 LA RÉALITÉ D ARTEM LES ENSEIGNEMENTS COMMUNS La réalité d ARTEM, aujourd hui, ce sont les enseignements communs, dispensés aux élèves des trois écoles sous la forme de conférences et d Ateliers (de douze à quinze élèves), où ils apprennent à travailler en commun sur un sujet, dans l une des trois écoles alliées d ARTEM. Trois exemples : À l ICN, l atelier Design, logistique et différenciation des grandes surfaces. Cet atelier est une réflexion prospective sur la consommation et les magasins (hypermarché, supermarché, shopping malls, etc.), assurée par des designers, des spécialistes des technologies d interaction numérique, de la chaîne logistique, du marketing, des urbanistes. À noter que cet atelier est organisé et financé par un grand groupe de distribution. À l École des Mines, l atelier Conception, innovation, production. Il s agit de sensibiliser les étudiants aux notions complémentaires de créativité, fonctionnalité, qualité, rentabilité ; de leur faire imaginer un produit à mettre sur le marché et d expliquer les méthodes et les organisations stimulant l innovation en entreprise. À l École Nationale Supérieure d Art de Nancy, l atelier La maîtrise du changement : le design déploiement. Cet atelier, à partir de l exemple concret de l entreprise Daum, est une initiation aux stratégies de changement dans les domaines du management et du marketing, de la création, et de l intégration de nouveaux matériaux. 13

15 RECHERCHE, DÉVELOPPEMENT ET DIFFUSION : LES CIMENTS D ARTEM Chaque grande école d ARTEM dispose de laboratoires associés de recherche. Les enseignants conduisent leurs travaux et forment les étudiants de niveau mastère et doctorat dans de nombreux domaines : matériaux, informatique, typographie, art numérique, environnement, gestion des risques et processus innovants, management, finance... ARTEM, outre l innovation pédagogique, permettra de décloisonner ces travaux de recherche et de développer des problématiques communes. Quelques exemples Le laboratoire de gestion Grefige, outre l ingénierie financière, contribue aux problématiques développées par le laboratoire en processus innovants de l École des Mines, ERPI, dans le domaine du management international industriel. Dans le même esprit, il a engagé des travaux sur le management par la création, en association avec l école d art. D autres domaines, à l intersection des arts, des matériaux, de l informatique et du management, font l objet de recherches en commun : aujourd hui le design, les arts médiatiques ; demain, le design fonctionnel, étape de la production pour la domotique, les véhicules guidés, les voitures, les avions... 14

16 L INSTITUT JEAN LAMOUR DE NOUVELLES AMBITIONS POUR LES MATÉRIAUX ET LES NANOTECHNOLOGIES Avec ses deux universités scientifiques Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL), l Université Henri Poincaré (UHP), et le CNRS, Nancy a acquis une réputation internationale dans les matériaux. Avec trois domaines de prédilection : la métallurgie (alliages, céramiques, polymères, verres) ; la physique et la chimie des matériaux fonctionnels les nanosciences (l étude des phénomènes observés dans des structures et des systèmes extrêmement petits) touchant à l électronique et la fusion thermonucléaire. Environ 430 chercheurs et personnels de recherche, dont 120 thésards, travaillent actuellement dans ces domaines, au sein de cinq laboratoires répartis sur deux campus. Le futur campus d ARTEM pourra les rassembler en un seul site, le déménagement de l École des Mines entraînant celui de ses laboratoires et trois autres laboratoires de l UHP souhaitant les y rejoindre. Ce regroupement donne à Nancy l occasion unique de figurer au niveau international et parmi les meilleurs centres au niveau européen dans le domaine des matériaux. Il permettra, aussi, de constituer dans le cadre du projet ARTEM un pôle de formation universitaire dans ces spécialités. L ensemble aura le statut d unité mixte CNRS-Universités. Il sera baptisé Institut Jean Lamour, du nom du ferronnier, serrurier d art, créateur, au début du XVIII e siècle, des grilles de la place Stanislas, à Nancy. Ce regroupement offre trois avantages majeurs. En termes de gestion, il permet des économies d échelle (personnels, fonctionnement, mise en sécurité) et une complémentarité des équipements. Ensuite, dans le domaine scientifique, il permet aux chercheurs de se rencontrer et de développer une recherche multidisciplinaire : physique, chimie, et mécanique des solides ; science et ingénierie des matériaux, génie des procédés, informatique, sciences de la communication et de l information... Dernier point : le développement économique. L institut Jean Lamour sera placé au cœur des deux Pôles de compétitivité lorrains, MIPI et FIBRES et il portera la transformation de la matière grise en activité économique, en partenariat avec les PME/PMI lorraines directement concernées. Enfin, cette plateforme européenne pourra apporter toutes ses compétences en traitement des matériaux pour les recherches ARTEM, en design par exemple. 15

17 LE CAMPUS : UN DES PLUS GRANDS CHANTIERS UNIVERSITAIRES DE FRANCE Le site d ARTEM sera bâti au coeur du Grand Nancy, sur le site des anciennes casernes Molitor-Manutention. Les bâtiments, d une superficie de l ordre de m 2 sur une emprise de près de 10 hectares, accueilleront environ personnes (3 550 étudiants et enseignants, chercheurs, personnels administratifs et techniques) de l École des Mines de Nancy, de l Institut d Administration des Entreprises (IAE), du GREFFIGE, de l ICN- École de management, de l École Nationale Supérieure d Art de Nancy auxquels s ajouteront ceux de l Institut Jean Lamour. Derrière le projet pédagogique ARTEM, derrière la construction d un campus qui l accueillera, il y a le réaménagement de tout un quartier. Celui-ci regroupe actuellement habitants, avec une forte proportion de jeunes adultes (notamment étudiants), logements étudiants, 2 restaurants universitaires, 4 gymnases. Les concepteurs de ce nouvel espace urbain doivent arrimer le site ARTEM au quartier. Deux priorités : les déplacements et le logement Le quartier dispose d une bonne desserte en transports en commun, mais d un accès automobile difficile (étroitesse des voies ; saturation du stationnement en soirée). Trois pistes complémentaires sont en cours d étude : l amélioration des transports en commun (avec la ligne 1 du tramway et l optimisation des lignes de bus rue Blandan) ; un meilleur cheminement des piétons et des cyclistes ; un stationnement plus adapté aux besoins des riverains. Autre enjeu : le logement. Les pistes également à l étude : une nouvelle résidence pour les étudiants, une autre, plus modeste de taille, pour les enseignants-chercheurs et les visiteurs ; la création d un restaurant universitaire et d une cafétéria ; l accès aux équipements sportifs... Quelle que soit la solution retenue, la priorité est d assurer une haute qualité environnementale. Un centre d art contemporain Le site accueillera par ailleurs un Centre d art contemporain, carrefour entre art et sciences. Le centre sera un lieu de diffusion, de représentations et de recherche dans le domaine des arts plastiques et du spectacle vivant, grâce à la présence, à Nancy, du Théâtre national, de l Opéra, du Ballet national. 16

18 LES GRANDES ÉTAPES DU PROGRAMME Les travaux démarreront fin 2007, début 2008, pour une période de trois ans. Le projet en est à la conception d aménagement du site. En octobre 2005, un jury composé d élus, d architectes et de spécialistes de l urbanisme, de l architecture et de l art, a sélectionné six équipes d architecte de dimension internationale : Henri-Édouard Ciriani (l Historial de la Grande Guerre, à Peronne) ; Herzog et de Meuron (Bibliothèque de l université technique, à Cottbus, Allemagne) ; Rem Koolhaas (Maison de la musique à Porto, Portugal) ; Nicolas Michelin et associés (aménagement du site de l ancien chantier naval de la NORMED à Dunkerque), Dominique Perrault (Hôtel de ville à Innsbruck, Autriche), Richard Rogers Partnership (nouveau terminal de l aéroport de Madrid, Espagne). Classement établi par le jury le 22 juin er Nicolas Michelin et associés, ANMA architectes urbanistes Claire Alliod, paysagiste, OTH Est et Elioth, bureaux d études 2 e Jacques Herzog & Pierre de Meuron associés au cabinet West 8 3 e Rem Koolhaas associé à la Scop sarl Boskop et au cabinet Inside Outside 4 e Henri-Édouard Ciriani associé à Michel Corajoud 5 e Dominique Perrault associé au Planungsburo Drecker, Richard Rogers s étant désisté. En second lieu, des concours spécifiques d architecture et d ingénierie, seront lancés début 2007 pour : - Les établissements dépendant de l Université Nancy 2 (ICN-École de management ; l Institut d Administration des Entreprises IAE, troisième cycle en management de l Université Nancy 2 et le GREFIGE Centre universitaire lorrain de recherche en gestion), - L École Nationale Supérieure d Art de Nancy, - Le pôle des services communs d ARTEM. En octobre 2006, le maître d œuvre, lauréat du concours (Nicolas Michelin et associés, architectes et urbanistes, Claire Alliod, paysagiste, OTH Est et ELIOTH bureaux d études), sera désigné par le Conseil de la Communauté urbaine du Grand Nancy. Il se verra confier le schéma d aménagement du site et la conception de l École Nationale Supérieure des Mines de Nancy et de l Institut Jean Lamour, soit un ensemble de m 2. 17

19 ANNEXE CHRONOLOGIQUE 1999 À l occasion du centenaire de l École de Nancy, berceau de l art et de l industrie, l alliance entre l École des Mines de Nancy, l ICN-École de management et l École Nationale Supérieure d Art de Nancy est finalisée, s appuyant sur une collaboration déjà existante Le projet ARTEM d enseignements communs est inscrit dans le contrat de plan État-Région Les quatre ministères de l Éducation nationale, de l Enseignement supérieur et la Recherche, de la Culture et de l Industrie apportent leur soutien au projet Création d un comité de pilotage Lancement des études, ARTEM est inscrit au Comité Interministériel d Aménagement et de Développement du Territoire du 18 décembre Expertise du programme par l État Lancement du concours international pour la conception urbaine et architecturale et sélection de 6 équipes internationales Classement des équipes et désignation de l équipe lauréate : Nicolas Michelin et associés, architectes et urbanistes, Claire Alliod, paysagiste, OTH Est et ELIOTH bureaux d études. 18

20 ARTEM À NANCY Le concours international de maîtrise d œuvre La sélection des candidats et la désignation du lauréat LE SITE ARTEM Les casernes Molitor et Manutention et les terrains dits «Lionel Pellerin» au cœur du quartier Blandan Haussonville 19

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Le projet Stanton Williams

Le projet Stanton Williams Musée d Art de Nantes Extension et rénovation du musée des Beaux-Arts Le projet Stanton Williams... Dossier de presse Contact presse Mairie de Nantes Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Opération Campus Lorrain

Opération Campus Lorrain Opération Campus Lorrain E P A T É D N A BIL CONSTRUCTION D UNE DANS LA» S U P M A C N O I G É «R Février 2014 OPÉRATION CAMPUS LORRAIN Initiée par l État, l Opération Campus vise à «requalifier et dynamiser

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Immeuble de bureaux, ZAC Paris Rive Gauche Austerlitz PLANCHE I. Minimiser les points

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Qu est-ce qu une concertation?

Qu est-ce qu une concertation? c o n c e r t a t i o n p u b l i q u e Qu est-ce qu une concertation? La concertation publique a pour objectif de présenter le projet de transfert de l École Centrale Paris à au stade actuel des réflexions,

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N

MEDIASTIAM. Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers C O N C E V O I R D E M A I N Pôle de Médiation Scientifique, Technique et Industrielle Arts et Métiers MEDIASTIAM Campus Arts et Métiers d Aix-en-Provence Février 2015 1 C O N C E V O I R D E M A I N SOMMAIRE Description du projet

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014 Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CPER 2007-2013 UNIVERSITE DE PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE

Plus en détail

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS Investisseur, promoteur, gestionnaire, CODEVEST intègre l ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d espaces commerciaux et de loisirs novateurs, de la recherche

Plus en détail

Agora 2012. Prix d architecture

Agora 2012. Prix d architecture Agora 2012 Prix d architecture Règlement du concours Présentation...3 Objet du concours...3 Cahier des Charges...3 Conditions de participation...3 Candidature...3 Modalités d inscription et de participation...4

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Athénée de Luxembourg Structure temporaire

Athénée de Luxembourg Structure temporaire Athénée de Luxembourg Structure temporaire DOSSIER DE PRESSE 26 mai 2011 1/9 Contexte Le bâtiment de l Athénée de Luxembourg sur le campus Geesseknaeppchen datant des années soixante, nécessite des travaux

Plus en détail

le bâtiment administratif

le bâtiment administratif Le bâtiment administratif 1, avenue du Rock n Roll L-4361 Esch-sur-Alzette le bâtiment administratif le bâtiment administratif La construction à Belval du premier bâtiment administratif pour le compte

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange Dossier de presse Création d une École internationale à Differdange 7 avril 2015 CRÉATION D UNE ÉCOLE INTERNATIONALE À DIFFERDANGE Dans le but de diversifier l offre scolaire, une école internationale

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire EDITO Conformément aux engagements du maire, les équipements de proximité sont au cœur de notre action municipale. Ainsi le conseil

Plus en détail

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq

Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Vauban, ingénieur du Soleil La Cité de l architecture et du Patrimoine s expose au Musée Ernest Cognacq Dossier de presse Septembre 2008 Dossier de presse Septembre 2008 1 / Saint-Martin-de-Ré à l UNESCO

Plus en détail

COULEUR, ARCHITECTURE

COULEUR, ARCHITECTURE FORMATION COULEUR, ARCHITECTURE ET CADRE DE VIE Dans le cadre de votre pratique liée à l architecture et aux espaces intérieurs, la couleur joue un rôle important. Porteuse de sens, outil d intégration

Plus en détail

La Pala 2020: une architecture innovante

La Pala 2020: une architecture innovante La Pala 2020: une architecture innovante Pascal Broulis, chef du Département des finances et relations extérieures Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES

URBAN À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES. 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES URBAN C O R M E I L L E S - E N - PA R I S I S ( 9 5 ) À 10 KM DE PARIS LA DÉFENSE DANS UN PARC D ACTIVITÉS DE 3 HECTARES 15 000 m² DE LOCAUX DIVISIBLES Situé en plein cœur du nouveau quartier des Bois

Plus en détail

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea.

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea. enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 Relative AUX AMéNAGEMENTs et aux infrastructures DE LA LIGNE TEOR T3 à canteleu www.la-crea.fr

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace Licence professionnelle Assistant à chef de projet en aménagement de l espace ATELIER DE SYNTHÈSE 2014-2015 La formation La licence professionnelle «assistant à chef de projet en aménagement de l espace»

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve. Critique du jury

4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve. Critique du jury Construction d un Planétarium et d un Centre des Sciences et de la Nature Page 21 Concours d'architecture, concours de projets en procédure ouverte Rapport final du jury 4 ème prix / projet n 31 / Tournerêve

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE DE HETRE

L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE DE HETRE L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS DE HETRE CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE Objet : Construction d une Maison du vélo / VTT Commune d implantation :

Plus en détail

Budget des universités : un effort sans précédent

Budget des universités : un effort sans précédent Clermont-Ferrand, 25/01/2010 Rectorat Service communication Contact presse Béatrice Humbert Téléphone 04 73 99 33 00 Fax 04 73 99 33 01 Mél. Ce.comm @ac-clermont.fr 3 avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème ZAC Paris Rive Gauche 13 ème Aménageur : SEMAPA Superficie : 136 ha Le site et son contexte Au milieu du XIXe siècle, des infrastructures vouées à l approvisionnement de la ville de Paris vont s établir

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO Un pôle multiculturel pour Strasbourg Projet de réaménagement du lot N 2 des entrepôts

Plus en détail

Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source

Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source Bâtiment Lauréat du Prix de l Equerre d Argent 2005 La Bibliothèque Universitaire des Sciences d Orléans est située dans le paysage verdoyant

Plus en détail

Chessy. bâtiment simple en rez-de-chaussée, La mairie-école de 1883, au comprenant centre du village de. occupé > un dojo l'espace pour répondre

Chessy. bâtiment simple en rez-de-chaussée, La mairie-école de 1883, au comprenant centre du village de. occupé > un dojo l'espace pour répondre le gymanse Extension de de Magny l hôtel le de Hongre ville Rue Rue Charles de la Sourde Gaulle Pari architectural : jouer avec les époques pour continuer l'architecture du bourg et annoncer les architectures

Plus en détail

Assistant Chargé de formation H/F

Assistant Chargé de formation H/F Assistant Chargé de formation H/F La fonction Technologies & Processus (ITP) regroupe plusieurs métiers dont le point commun est de venir en appui à tous les collaborateurs du Groupe, sur des problématiques

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux.

Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs montagneux. R È G L E M E N T S U R L E S P L A NS D I M P L A N T A T I O N E T D I N T É G R A T I O N N O 1 0 0 7-10 Objectifs et critères applicables à certaines interventions à l intérieur des secteurs Réalisé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

PRESS DOSSIER DE PRESSE

PRESS DOSSIER DE PRESSE PR E S S DOSSIER DE PRESSE #1 Mai 2015 E GRATTE-CIEL CENTRE-VILLE PERSPECTIVES DU PROJET URBAIN PARTIS PRIS ARCHITECTURAUX ET PREMIÈRES ILLUSTRATIONS 27 MAI 2015 Perspective d ambiance depuis l avenue

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

Signature de la convention d objectifs. Maison de l Algérie

Signature de la convention d objectifs. Maison de l Algérie Signature de la convention d objectifs Maison de l Algérie Mardi 22 mars 2005 SOMMAIRE Communiqué de presse 3 La convention d objectifs 4 Schéma directeur 10 Fiche technique de la Maison d Algérie 11 Déroulement

Plus en détail

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 Collection images - La ZAC de Bonne à Grenoble - Eric Bernath Juin 2011 Ministère de l'ecologie, du Développement Durable,

Plus en détail

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES REGLEMENT DU CONCOURS Maître d'ouvrage : Ville de Bruyères-Le-Châtel 2 rue des Vignes 91 680 Bruyères-Le-Châtel Objet de la consultation : CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Réaménagement de l autoroute Bonaventure à l entrée du centre-ville Sommaire des études de faisabilité Avril 2007 BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Autoroute_Bonaventure_vue_aérienne_2004.jpg Vue

Plus en détail

La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010

La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010 La VitraHaus Jacques Herzog & Pierre de Meuron, 2010 En 2004, Vitra lance une collection Home, qui se compose aussi bien de classiques du design, de rééditions que de produits de créateurs contemporains.

Plus en détail

SITES & GRANDS EVENEMENTS

SITES & GRANDS EVENEMENTS SITES & GRANDS EVENEMENTS MOTEURS DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES, DES TERRITOIRES ET DE LA SOCIETE... pour un développement structurel du territoire, au service de la stratégie des décideurs politiques

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

INNOVATION & DESIGN THINKING

INNOVATION & DESIGN THINKING 1 INNOVATION & DESIGN THINKING @kedgeds facebook.com/kedgeds DESIGN OUR FUTURES. INVENTER NOS FUTURS. INNOVATION & DESIGN THINKING 3 KEDGE DESIGN SCHOOL LES + DU PARCOURS KEDGE Design School est une École

Plus en détail