Partie 1 Comprendre les marchés financiers : Y a-t-il une logique derrière les mouvements en apparence aléatoires des cours boursiers?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 1 Comprendre les marchés financiers : Y a-t-il une logique derrière les mouvements en apparence aléatoires des cours boursiers?"

Transcription

1 Sommaire Introduction... 1 Partie 1 Comprendre les marchés financiers : Y a-t-il une logique derrière les mouvements en apparence aléatoires des cours boursiers? Chapitre 1 L analyse fondamentale est incontournable... 7 La théorie de l efficience des marchés financiers... 8 Définition... 8 Les conditions d un marché efficient... 9 Nul ne peut battre le marché Les mesures mises en place pour améliorer l efficience des marchés.. 12 Des conditions propices au développement des marchés financiers Les réformes structurelles menées dans les années L analyse fondamentale dispose d atouts de taille Un appui solide du monde académique et professionnel L analyse fondamentale cherche à valoriser au mieux un actif financier Les marchés financiers sont-ils efficients même en présence d investisseurs irrationnels? La spéculation est stabilisatrice Comment mener une analyse fondamentale pertinente? Conclusion Chapitre 2 Méfiez-vous des fondamentaux Un bilan en demi-teinte des experts financiers Le bêtisier des experts financiers Les experts financiers sont-ils malhonnêtes? Les fondamentaux sont parfois impuissants La permanence des délits d initiés... 31

2 VI Investir sans criser La quasi-impossibilité d obtenir une transparence parfaite de l information Enron : un cas d école en matière de délits d initiés Les fondamentaux sont souvent imprévisibles La Bourse, le meilleur placement à long terme? Conclusion Chapitre 3 La psychologie récupère ses lettres de noblesse en finance Le sacre de la finance comportementale Le dogme néoclassique ébranlé Une école dynamique Les arguments de la finance comportementale Les investisseurs sont victimes de biais psychologiques Les biais émotionnels Les biais cognitifs Niederhoffer : victime de son ego Les marchés sont rarement efficients Un arbitrage risqué et limité Le risque fondamental La présence des investisseurs irrationnels Quelques anomalies Tout ce qui brille attire Les actions jumelles Conclusion Chapitre 4 Bulles spéculatives et psychologie des foules La théorie néoclassique incapable d expliquer les bulles spéculatives L exubérance irrationnelle selon A. Greenspan Une expérience en laboratoire aux résultats surprenants Keynes et le concours de beauté La Bourse ne reflète pas systématiquement l économie réelle La finance peut influencer les fondamentaux La présence de phénomènes de mode sur les marchés financiers Qu est ce qu une convention? La mise en évidence d une rationalité mimétique Les bulles spéculatives peuvent être rationnelles La formation d une convention Les modes ne sont pas éternelles Les principales étapes d une bulle spéculative... 68

3 Sommaire VII Étude de plusieurs cas d école : application de la théorie des conventions aux marchés financiers La bulle technologique des années 1990 : un cas d école Les statistiques économiques victimes de la mode : le cas de l euro Partie 2 Crise financière et principaux enjeux du XXI e siècle Chapitre 5 Les origines de la crise financière actuelle Les origines de la crise Des déséquilibres économiques difficilement tenables Rappel théorique Étude chronologique des principaux déséquilibres Une dette pléthorique des États-Unis auprès du reste du monde Un déséquilibre difficilement tenable Pourquoi l épargne est-elle massivement investie aux USA? Les États-Unis : l économie la plus innovante de la planète Un taux d épargne élevé des pays émergents Des marchés financiers américains liquides et profonds Le dollar, monnaie de l économie la plus puissante de la planète Les conséquences Une pression à la baisse sur les taux d intérêts Comment remédier au gâchis de l épargne mondiale? Conclusion Chapitre 6 Le capitalisme a-t-il encore un avenir? Qu est-ce que le capitalisme? Définition La main invisible d Adam Smith Le libéralisme, le système le plus performant? Des mécanismes incitatifs pervers Un accès asymétrique à l information Qu est-ce qu une asymétrie d information? Les dirigeants ne cherchent pas nécessairement l intérêt des actionnaires Des solutions erronées Des lois pour réduire les asymétries d information Motiver les dirigeants à l aide des stock-options Le mécanisme des parachutes dorés Le scandale des parachutes dorés

4 VIII Investir sans criser La myopie du court terme Innovations financières et crise des subprimes Titrisation et subprimes Les subprimes ou l art de prêter aux personnes peu solvables Les banques se sont muées en super Hedge Funds Et maintenant? La fin du capitalisme? Vers une nouvelle régulation mondiale? La crise financière va-t-elle perdurer? Conclusion Chapitre 7 Sommes-nous entrés dans une ère de stagdéflation? Des banques centrales obsédées par le spectre de l inflation L incontournable courbe de Phillips Stagflation et inefficacité des politiques économiques Toute politique monétaire expansionniste est vouée à l échec La nécessaire autonomie des banques centrales Une politique monétaire à réinventer Une mondialisation désinflationniste? Des politiques désinflationnistes menées dans les années Le danger inflationniste a-t-il pour autant disparu? La mondialisation source de désinflation Sommes-nous entrés dans une ère de stagdéflation? Le cercle vicieux de la déflation La crise actuelle est-elle un remake de 1929? Comment contrecarrer la spirale déflationniste? Les conséquences possibles de la crise Conclusion Chapitre 8 Les principaux enjeux du XXI e siècle Un bouleversement démographique Les enseignements de la théorie du cycle de vie De nombreux problèmes liés au vieillissement rapide de la population Quels financements pour les retraites? Quels impacts pour les marchés financiers? Capitalisme contre capitalisme L Europe et les États-Unis en perte de vitesse? Une montée en puissance des BRIC

5 Sommaire IX Les fonds souverains à la conquête des marchés boursiers mondiaux Vers un nouveau capitalisme? La crise actuelle n épargne pas les BRIC Les inégalités mondiales Un accroissement des inégalités mondiales Une augmentation des inégalités au sein des pays riches Un accroissement des inégalités entre pays La solution du microcrédit Les inégalités, un fléau mondial L urgence alimentaire Une volatilité extrême des matières premières agricoles Comment répondre à cette urgence alimentaire? Partie 3 Anticiper : la boîte à outils de l investisseur Chapitre 9 Décrypter la psychologie des foules Y a-t-il une logique derrière les mouvements boursiers La réaction du marché surprend souvent les opérateurs Le marché a souvent raison Les déterminants des cours boursiers La réaction du marché peut être contraire aux nouvelles publiées Le marché peut évoluer sans raison apparente Le point de vue des grands traders Keynes et les esprits animaux Comment les professionnels de marché décryptent-ils l information? Quelles informations faut-il privilégier? Les nouvelles de type institutionnel Les événements géopolitiques et les catastrophes naturelles Les principales statistiques économiques L analyse psychologique donne une cohérence au chaos apparent qui règne sur les marchés Quelques concepts importants L analyse psychologique Le Tape Reading Étude de quelques cas concrets Le rebond de Yahoo en avril L effondrement du yen malgré l intervention de la banque du Japon Conclusion

6 X Investir sans criser Chapitre 10 L analyse technique, une méthode efficace? Présentation de l analyse technique? Bref historique de l analyse technique Les principes de base de l analyse technique La dimension stratégique de l analyse technique Comment expliquer le succès actuel de l analyse technique? Une égalité de traitement pour tous les intervenants Une approche plébiscitée par les grands traders L analyse technique est-elle efficace? Un débat souvent virulent entre techniciens et fondamentalistes Une complémentarité évidente L analyse technique est mieux acceptée par le monde académique L efficacité de l analyse technique repose-t-elle sur les prophéties autoréalisatrices? La prise en compte de la dimension psychologique L analyse technique n est pas une méthode infaillible Conclusion Chapitre 11 Initiation à l analyse chartiste Initiation à l analyse chartiste Les supports Les résistances Les cours ont une mémoire Les principales configurations du marché L importance de repérer l état du marché Le marché en tendance haussière Le marché en tendance baissière Le marché sans tendance Comment se forme une tendance? La théorie de Dow Les principales leçons tirées de la théorie de Dow La première phase : accumulation par les mains fortes La deuxième phase : participation des professionnels et du public La troisième phase : distribution des titres par les mains fortes (astute investors) qui précède le retournement du marché Chapitre 12 Initiation aux indicateurs techniques Quelques concepts essentiels Les indicateurs de surachat-survente Zone de neutralité et équilibre du marché La notion de divergence haussière et baissière

7 Sommaire XI Étude du RSI Description Déterminer la tendance du marché à l aide du RSI Détecter les retournements majeurs à l aide du RSI Description Illustration Chapitre 13 Anticiper les retournements majeurs en tendance La tendance en cours est-elle encore saine? Abby Cohen : le gourou désavoué par les marchés Le krach larvé des années Peut-on anticiper un krach boursier? Étude des principaux krachs boursiers Le krach de Le krach de Le krach de mars septembre et effondrement des cours boursiers La crise des subprimes était-elle prévisible? Préambule Configuration graphique avant le krach Le plan Paulson boudé? Conclusion Partie 4 Quelles perspectives pour les marchés boursiers? Chapitre 14 Quelles perspectives pour le marché actions? À quel moment la Bourse va-t-elle repartir? Les principaux cycles économiques Les différentes phases du cycle d affaires Des cycles exacerbés avec la mondialisation Adapter son style à la configuration des marchés modernes Quelles évolutions possibles pour le marché actions? Un départ immédiat? Étude historique Quelle stratégie privilégier? Un marché sans tendance Étude historique Quelle stratégie privilégier? Un krach larvé

8 XII Investir sans criser Étude historique Quelle stratégie privilégier? Un krach boursier d une ampleur inégalée? Étude historique Perspectives du Dow Jones Chapitre 15 Quelles perspectives pour le pétrole? Brève étude des fondamentaux Les déterminants des cours du pétrole à court terme Une bulle spéculative sur le pétrole? Le pétrole peu cher posera-t-il des problèmesà l avenir? Pétrole et croissance économique Les risques géopolitiques majeurs Évolutions possibles du marché pétrolier Étude du pétrole à long terme Le pétrole ne fait rien Le pétrole reprend le chemin de la hausse Chapitre 16 Quelles perspectives pour l or? L or, une valeur refuge? L or, le grand oublié des années 1980 et Le retour en grâce de l or Quelles perspectives pour le métal précieux? er scénario : essoufflement e scénario : poursuite du mouvement ascendant Bibliographie

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER JEAN-LUC BUCHALET CHRISTOPHE PRAT IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER Acheter ou louer? Investir? Les clés pour éviter de se faire piéger, 2014 ISBN : 978-2-212-55888-3 Chapitre 6 Résidence principale

Plus en détail

4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE

4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE 4 LE CHÔMAGE SOMMAIRE Chronologie................................................. 15 Introduction................................................. 19 1. La crise la plus grave depuis 1929.............................

Plus en détail

Licenciements économiques et marchés financiers. Introduction :

Licenciements économiques et marchés financiers. Introduction : Licenciements économiques et marchés financiers. Introduction : «Que notre économie soit florissante et nos entreprises prospères ou que la conjoncture flirte avec la récession, les plans sociaux et les

Plus en détail

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif?

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif? DISSERTATION Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ; - de mobiliser des connaissances

Plus en détail

Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET. Analyse financière

Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET. Analyse financière Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Analyse financière De l interprétation des états financiers à la compréhension des logiques boursières Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005

Plus en détail

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir

Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu. Les valeurs à dividende et comment les choisir Couleurs Epargne 18 Interview de Romain Dion, Rédacteur en chef, Le Revenu Les valeurs à dividende et comment les choisir Qu est-ce qu un dividende et comment une entreprise le verse-t-elle? Le dividende

Plus en détail

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre François Facchini Professeur Agrégé des Universités, UP11 et économiste associé au Centre d Economie de la Sorbonne (UP1) Université d Automne de l

Plus en détail

L analyse fondamentale est incontournable

L analyse fondamentale est incontournable Chapitre 1 L analyse fondamentale est incontournable «Les économistes font rarement de bons spéculateurs, ils réfléchissent mal.» Paul Krugman 1 Les marchés financiers modernes doivent tout à la théorie

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis?

Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis? Existe-t-il une norme pour le prix nominal des actions aux Etats-Unis? Résumé : - Le prix des actions sur le marché américain fluctue autour des $30 depuis les années 1930, ceci grâce à la pratique régulière

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 26/04/2013 J. Blanchard CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 ----ooo---- A défaut de convergence, la transparence Les dernières prévisions économiques du FMI sont plutôt en retrait. Le PIB mondial

Plus en détail

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Désiré Loth La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011

Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011 Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011 Jean-Pierre Aubry, économiste et fellow associé au CIRANO 1. Principes macroéconomiques

Plus en détail

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés Cours Gestion de patrimoine Les produits structurés Plan Introduction Importance de la garantie pour les épargnants Utilité des fonds garantis Méthodes de gestion des fonds garantis Méthode du coussin

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation

Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Thème 1 : Croissance économique et mondialisation Introduction : Etats-Unis Royaume-Uni France Allemagne Japon 500 450 400 350 300 250 200 150 100 50 0 1820 1850 1870 1890 1910 Document 1 : Croissance

Plus en détail

Rédigé par John Simon (auteur principal), Troy Matheson et Damiano Sandri. Points principaux

Rédigé par John Simon (auteur principal), Troy Matheson et Damiano Sandri. Points principaux POINTS DE PRESSE POUR LE CHAPITRE 3 DES PERSPECTIVES DE L ECONOMIE MONDIALE, AVRIL 2013 TELLE L HISTOIRE DU CHIEN QUI N A PAS ABOYE : L INFLATION A-T-ELLE ETE MUSELEE, OU S EST-ELLE SIMPLEMENT ASSOUPIE?

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... 9

SOMMAIRE. Introduction... 9 SOMMAIRE Introduction............................................ 9 Chapitre 1 : Pourquoi les BRIC peuvent-ils être qualifiés de «pays émergents»?...................... 11 1. Qu est-ce qu un pays émergent?........................

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite?

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Repenser la retraite Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Numéro 4, avril 2012 Une décennie de taux d intérêt en décroissance, plusieurs marchés

Plus en détail

Première partie. Nouveaux acteurs, nouvelles pratiques

Première partie. Nouveaux acteurs, nouvelles pratiques Première partie Nouveaux acteurs, nouvelles pratiques INTRODUCTION Le système financier contemporain Depuis août 2007, la finance mondiale est en crise. Après quatre années de hausse quasi-ininterrompue

Plus en détail

L activité de banque centrale dans un contexte de dette publique élevée

L activité de banque centrale dans un contexte de dette publique élevée L activité de banque centrale dans un contexte de dette publique élevée CHRISTIAN NOYER Gouverneur Banque de France Dans le contexte de crise fi nancière et de dette publique historiquement élevée qui

Plus en détail

Is small beautiful?* Petites capitalisations

Is small beautiful?* Petites capitalisations Petites Is small beautiful?* Six années après l éclatement de la crise financière, et en dépit de perspectives de croissance qui restent au mieux modérées, l économie mondiale semble enfin sortir la tête

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 2. Durée : 2 heures. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

Définition et finalités de l analyse financière

Définition et finalités de l analyse financière Définition et finalités de l analyse financière FICHE I Définition L analyse financière recouvre un ensemble de techniques et d outils visant à traduire la réalité d une entreprise en s appuyant sur l

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Les règles de base de fonctionnement d un marché

Les règles de base de fonctionnement d un marché C HAPITRE 1 Les règles de base de fonctionnement d un marché Qu est-ce qu un marché? Un marché est un endroit matérialisé ou non où peuvent se rencontrer des agents économiques qui ont des besoins complémentaires,

Plus en détail

PROBLÈMES POSÉS PAR LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE VERTE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii

PROBLÈMES POSÉS PAR LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE VERTE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii PROBLÈMES POSÉS PAR LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE VERTE Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii Problèmes généraux posés par le cycle financier et l impact de la crise financière 2 A partir des

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

Colbert et le secret de la Licorne

Colbert et le secret de la Licorne Colbert et le secret de la Licorne Le célèbre ministre de Louis XIV est devenu le symbole de l interventionnisme de l Etat, l animal légendaire sert d image pour désigner dans le jargon de la Silicon Valley

Plus en détail

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER

Juillet-Août 2010. LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Juillet-Août 2010 LETTRE MENSUELLE numéro 8 L IMMOBILIER Les prix qui avaient baissé de 5 à 10% en 2009 ont regagné le terrain perdu depuis le début de l année. Les prix de l ancien nous semble toutefois

Plus en détail

14 Politiques Macroéconomiques et Gestion des Recettes Pétrolières

14 Politiques Macroéconomiques et Gestion des Recettes Pétrolières 14 Politiques Macroéconomiques et Gestion des Recettes Pétrolières By Werner Keller Les pays du Golfe de Guinée sont devenus d importants producteurs de pétrole. Les perspectives d une exploitation accrue

Plus en détail

Renforcer ses compétences

Renforcer ses compétences Renforcer ses compétences en mathématiques Tome 1 AVANT PROPOS Vos études ou vos activités professionnelles vous ont peut-être éloignés des mathématiques et ceci, parfois depuis longtemps. Vous souhaitez

Plus en détail

Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008

Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008 Crise économique et financière: 2008 = 1929? Mathias Dewatripont CEPULB, 4 novembre 2008 1 Plan 1. Qu est ce qu une banque? 2. Pourquoi les banques sont-elles fragiles? 3. Comment remédier aux chocs bancaires?

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

SOMMAIRE. vii. REMERCIEMENTS... iii. LISTE DES SIGLES... v. LISTE DES TABLEAUX... ix. LISTE DES DIAGRAMMES... x. LISTE DES FIGURES...

SOMMAIRE. vii. REMERCIEMENTS... iii. LISTE DES SIGLES... v. LISTE DES TABLEAUX... ix. LISTE DES DIAGRAMMES... x. LISTE DES FIGURES... Sommaire SOMMAIRE REMERCIEMENTS... iii LISTE DES SIGLES... v LISTE DES TABLEAUX... ix LISTE DES DIAGRAMMES... x LISTE DES FIGURES... xii LISTE DES ENCADRÉS... xii PRÉFACE... xiii AVANT-PROPOS... xv BUDGÉTISER

Plus en détail

INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE

INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE INVESTISSEMENT, PROGRES TECHNIQUE, CROISSANCE & CHOMAGE I) FINANCEMENT ET DETERMINANTS DE L INVESTISSEMENT C est un enjeu économique essentiel. Il prend plusieurs formes et détermine les capacités de production

Plus en détail

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII Prix du pétrole et activité économique Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII 1 Introduction Poids considérable du pétrole dans l économie mondiale

Plus en détail

Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines 2010/2011. I- Des acteurs aux contours mal définis et à l origine diverse

Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines 2010/2011. I- Des acteurs aux contours mal définis et à l origine diverse CHAPITRE 6 : LES NON BANQUES, NOUVEAUX ACTEURS DE LA FINANCE MONDIALE I- Des acteurs aux contours mal définis et à l origine diverse A. La Comptabilité Nationale française : Au sein des institutions financières

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières

Éditorial. Suivre la marée. Mise en application. LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Octobre 2011 LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION Pour les investissements en Bourse, Devises et Matières Premières Éditorial E n 2007 / 2008, les marchés financiers ont été confrontés à leur pire crise depuis

Plus en détail

Depuis ces trois dernières années en Europe,

Depuis ces trois dernières années en Europe, L externalisation des patrimoines immobiliers, un phénomène structurel? 1 PAR INGRID NAPPI-CHOULET 2 Les récentes externalisations de patrimoines immobiliers, par des entreprises publiques et privées en

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest 1. Contexte Qu est-ce que le crowdfunding? Le crowdfunding, littéralement

Plus en détail

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du

GLOBAL ANALYZER. Guide de l utilisateur du Guide de l utilisateur du GLOBAL ANALYZER LES «RAPPORTS» 1 La partie «Signalétique» 1 La partie «Diagnostic» 1 La partie«conclusions» 1 Le profil de la société 2 Les autres mesures : 2 LA SECTION VALORISATION

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

Culture économique et sortie de la crise financière. Michel Zerbato

Culture économique et sortie de la crise financière. Michel Zerbato Culture économique et sortie de la crise financière Michel Zerbato La spéculation : une vieille histoire! La crise financière est due à une spéculation sans frein favorisée par les NTIC et l opacité des

Plus en détail

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers Cours de Olivier Cardi Université de Tours L1 ECO Cours d Introduction à la Macroéconomie Année universitaire 2015-2016 TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers 1 Questions

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

Table des matières. Introduction 7

Table des matières. Introduction 7 Table des matières Introduction 7 Chapitre 1 Survol des marchés de valeurs de placement 11 Les valeurs permettant l atteinte de l objectif de la sécurité financière 13 Les assurances sur la personne 13

Plus en détail

Jean-Guy Degos Stéphane Griffiths. Gestion financière. De l analyse à la stratégie. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54995-9

Jean-Guy Degos Stéphane Griffiths. Gestion financière. De l analyse à la stratégie. Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54995-9 Jean-Guy Degos Stéphane Griffiths De l analyse à la stratégie, 2011 ISBN : 978-2-212-54995-9 Sommaire Avant-propos : De la crise des subprimes et des leçons à en tirer... 1 Introduction : Le rôle de la

Plus en détail

L Union bancaire européenne : un remède anti-crise. Les Rencontres de l IEFP

L Union bancaire européenne : un remède anti-crise. Les Rencontres de l IEFP L Union bancaire européenne : un remède anti-crise Les Rencontres de l IEFP Les principaux facteurs à l origine de la crise financière Un évènement déclencheur (les «subprimes») mais des origines multiples

Plus en détail

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI AFRIQUE DE L OUEST La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI en ligne 17 mars 2011 Marché à Monrovia (Libéria) : la crise qui persiste en

Plus en détail

TALKING POINTS Nouveau monde, nouveaux enjeux, nouvelle pensée Turbulences sur le yuan, faut-il craindre une guerre des monnaies?

TALKING POINTS Nouveau monde, nouveaux enjeux, nouvelle pensée Turbulences sur le yuan, faut-il craindre une guerre des monnaies? TALKING POINTS Nouveau monde, nouveaux enjeux, nouvelle pensée Turbulences sur le yuan, faut-il craindre une guerre des monnaies? 25 janvier 2016, Paris/Hong Kong Talking Points Sommaire Nouveau monde,

Plus en détail

Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique?

Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique? Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique? La détermination d un niveau optimal de dette publique est un sujet complexe, autant lié aux exigences temporelles (soutenabilité de

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Quelles certitudes pour un décideur de coopérative HLM?

Quelles certitudes pour un décideur de coopérative HLM? 2éme grande dépression mondiale Quelles certitudes pour un décideur de coopérative HLM? Toutes les crises accélèrent le déclin des entreprises aux stratégies incertaines (J-M Dru TBWA) 25ème séminaire

Plus en détail

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES LES EMISSIONS OBLIGATAIRES : UN MOYEN DE FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE (RE)FINANCEMENT BANCAIRE DE PLUS EN PLUS RESTREINTES Comme nous l écrivions dans nos précédentes

Plus en détail

Introduction. Responsabilité réelle ou engagement citoyen?

Introduction. Responsabilité réelle ou engagement citoyen? Introduction Responsabilité réelle ou engagement citoyen? Quel intérêt économique? Comment et pourquoi mobiliser? Comment valoriser? Autant de questions que nous aborderons, mais notons d ores et déjà

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Management du tourisme et des loisirs

Management du tourisme et des loisirs ERICK LEROUX PIERRE-CHARLES PUPION Management du tourisme et des loisirs 2 e ÉDITION Introduction Le secteur du tourisme évolue dans un contexte très concurrentiel : les gains qu il représente attirent

Plus en détail

LE MARCHE DE LA MONNAIE

LE MARCHE DE LA MONNAIE LE MARCHE DE LA MONNAIE 1 Monnaie : Formes et Fonctions 2 La Création de Monnaie 3 La Banque Centrale 4 Théories Economiques et Monnaie 5 L Inflation 1 1 La monnaie : formes et fonctions Monnaie = ensemble

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours Apéro démocrate 13 janvier 2009 Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours La bourse, les marchés financiers, à quoi ça sert? Financer le développement des entreprises,

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Perspectives du marché de l épargne retraite entreprise Les points de vigilance dans le choix d un dispositif d épargne Retraite Gaël COLLIN Sinfoni

Plus en détail

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale

les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale les solutions sgs pour plus de performance et de transparence en matière de responsabilité sociétale Aujourd hui, les parties prenantes exigent des entreprises une gouvernance efficiente, l adoption de

Plus en détail

Thami KABBAJ. L art du trading. Préface de Jean-Paul Pollin. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2008, 2010 ISBN : 978-2-212-54721-4

Thami KABBAJ. L art du trading. Préface de Jean-Paul Pollin. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2008, 2010 ISBN : 978-2-212-54721-4 Thami KABBAJ L art du trading Préface de Jean-Paul Pollin Deuxième édition, 2008, 2010 ISBN : 978-2-212-54721-4 562 L art du trading Table des matières Remerciements... 8 Préface... 9 Introduction... 15

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale 17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale Beaucoup de facteurs influencent la demande globale. Par exemple, quand les agents économiques changent leurs projets de dépenses,

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Mesdames et Messieurs ; A partir des interventions développées jusqu à présent, il me paraît

Plus en détail

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi I. Chômage et marché du travail 1/ le schéma standard Economie découverte. Plan thème 2. L emploi - Définitions et graphiques : offre et demande de travail ; prix ou coût du travail. - Déterminants de

Plus en détail

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME

CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME CAHIER DE NOTE DU PROGRAMME DE FORMATION À MOYEN TERME Groupe CyberCours inc. Tout droit réservé - Ce cahier ce veut une aide à la prise de note pour les étudiant du programme de formation. Il est constitué

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

La reprise d entreprise

La reprise d entreprise Les nouveaux outils de financement de la reprise La reprise d entreprise Se faire accompagner d un investisseur financier Pourquoi, avec Qui et Comment ouvrir son capital? 1. Pourquoi? Le capital investissement

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER?

FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #1 FINANCER SA RETRAITE, C EST ENCORE POSSIBLE! QUELLES SOLUTIONS ADOPTER? Deuxième édition de #2 PLAN DE L INTERVENTION 1. Les grandes principes d une retraité préparée 2. Point sur

Plus en détail

Quantitative and Behavioural Finance MFM Quanteviour European Equities

Quantitative and Behavioural Finance MFM Quanteviour European Equities Quantitative and Behavioural Finance MFM Quanteviour European Equities 1 SOMMAIRE Finance Comportementale - Notions Un Premier Constat Démarche Modèle d investissement Track Record MFM Quanteviour European

Plus en détail

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE JANVIER 2016 www.probtp.com PARTICULIERS RBTP 0001 V5 01/2016 Document non contractuel Édito Découvrez dans cette lettre annuelle, les nouveautés de l épargne salariale du BTP.

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins CFP 011M C.P. P.L. 39 Régimes volontaires d épargne-retraite Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins PROJET DE LOI N O 39 Loi Consultations sur les régimes prébudgétaires volontaires d épargne-retraite

Plus en détail

Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie

Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie Économie Politique Générale (ECON-S-103) Partie Macroéconomie TP d actualité économique Prof.: M. Dewatripont - C. Soil - C. Fuss Solvay Brussels School of Economics & Management ULB Année académique 2012-2013

Plus en détail

La gouvernance de l entreprise familiale

La gouvernance de l entreprise familiale COLLECTION QUESTIONS DE GOUVERNANCE La gouvernance de l entreprise familiale 77 conseils pratiques aux administrateurs, actionnaires et dirigeants Pascal Viénot en collaboration avec Christine Blondel

Plus en détail

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine

S E R F I. L achat vente maîtrisé. La sécurité & la performance. Le conseil avant Le service après. P at rimoine S E R F I P at rimoine Le conseil avant Le service après. L achat vente maîtrisé La sécurité & la performance Une nouvelle opportunité que vous connaitrez en fin de présentation Dans le cadre d une approche

Plus en détail

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012

AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012 AGENCE MONETAIRE DE L AFRIQUE DE L OUEST (AMAO) Rapport sur l évolution des taux de change des monnaies de la CEDEAO à fin novembre 2012 Freetown, décembre 2012 Sommaire I. Introduction... 2 II. Evolution

Plus en détail

B) La problématique à court et moyen terme

B) La problématique à court et moyen terme Atelier 1B «La globalisation des marchés financiers, tendances et enjeux pour le Canada» Sujet : La marginalisation du Canada sur les scènes économique et financière mondiales. Ses conséquences probables

Plus en détail

Quand le policy-mix de la zone euro devient une arme de destruction massive

Quand le policy-mix de la zone euro devient une arme de destruction massive GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH 28 octobre 2012 Quand le policy-mix de la zone euro devient une arme de destruction massive Les statistiques de la semaine passée devraient avoir levé les derniers

Plus en détail

La puissance des dividendes

La puissance des dividendes La puissance Investir dans des sociétés mondiales qui versent Les dividendes : solides, constants et prévisibles Rien n est garanti, n est-ce pas? revenu Les modes dans le domaine des placements passent

Plus en détail

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni Note d information Janvier 2014 Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni I- Pourquoi la comparaison entre la France et le Royaume-Uni est-elle pertinente? 1) La France et le Royaume-Uni : deux

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

L énigme des titres à revenu fixe Que faire?

L énigme des titres à revenu fixe Que faire? Que faire? La faiblesse des rendements en revenu étant devenue une réalité dans le marché obligataire depuis un certain temps, de nombreux investisseurs parlent d une «nouvelle norme» qui se révèle à la

Plus en détail

Projet Informatique DESS GRA

Projet Informatique DESS GRA Projet Informatique DESS GRA Etudiants : CHU Kam-Yuen KODAD Ezzoubir Responsable: Erwan Le SAOUT Kam-Yuen CHU & Ezzoubir KODAD 0 Sommaire P.1 Introduction P.2 Partie 1: Méthode d analyse technique P.3

Plus en détail

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier

LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier LA PREVISION DU TAUX DE CHANGE 1 Qui cherche à prévoir? Les entreprises Les banques Les fonds d investissement Les investisseurs institutionnels Pourquoi chercher à prévoir? Créances et dettes en devises

Plus en détail

Le risque opérationnel : nouveaux enjeux et moyens d action 37

Le risque opérationnel : nouveaux enjeux et moyens d action 37 Table des matières Les auteurs Table des encadrés Table des figures V XIII XV Avant-propos 1 Préface 7 Chapitre introductif 9 Les restructurations et la reconstruction de la confiance envers les banques

Plus en détail

La finance comportementale

La finance comportementale La Finance Comportementale va-t-elle détrôner l Homo Oeconomicus? Pascal Pineau Coach et formateur Introduction Jeté de pièces avec les résultats suivants (Pile/Face) PPPFFF PPFPFP Question : Quelle est

Plus en détail