Transformation! Le Gouvernement Livre Tout de Suite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transformation! Le Gouvernement Livre Tout de Suite"

Transcription

1 Transformation! Le Gouvernement Livre Tout de Suite Le Plan National de CIT en Egypte Le Programme E-Gouvernement Dr. Ahmed M. Darwish

2 Agenda Vision et Objectifs Mise en œuvre du projet Composants du projet Programmes de support Retour sur l Investissement

3 Vision Livrer des services au public* là où il est, sous la forme qui lui convient, au bon moment et leur permettant de participer au processus de la prise de décisions. Outils: Technologie de Communications et d Information *Citoyens, Investisseurs, Sociétés,

4 Objectifs Citoyens, Investisseurs, Entreprises et Sociétés Etendue (atteindre ses destinataires) Au bon moment (immédiat ou rapide) Distingué (contrôle de la qualité) Gouvernement Décision précise (mise à jour des informations) Moins de dépenses Transformation pour s amalgamer globalement

5 Motivations pour Accélérer De nouvelles opportunités offertes par les technologies de CIT Les citoyens réclamant des normes sur le secteur Privé Facilité de livraison de service. Ré-organisation du déroulement des opérations devient une nécessité. Modernisation est essentielle pour le Développement

6 Aspects Clé du Plan de Modernisation 1. Application de pratiques de gestion Effective Approche du marché. 2. Expansion du domaine des fournisseurs d accès. Transition d une provision d informations pures et simples à la provision d un service complet grâce aux réseaux. Notre Devise: Le Gouvernement Livre Tout de Suite 3. Flux facile d informations et de documents entre les ministères et les secteurs gouvernementaux + mémoire en sécurité + extraction rapide. 4. Création et mise à jour des bases de données pour faire une meilleure utilisation des informations gouvernementales qui sont accumulées. 5. Assurer une qualité supérieure + coût réduit de l acquisition par le Gouvernement.

7 Citoyensا Sociétés Investisseurs Fournisseurs Centres de Service C Internet Réseaux Téléphone Bawaba Réseau Gouvernemental Pare-feux Besoins de services spéciaux Ministères Normes de Réseaux Classification de Doc. & Traitement Infrastructure Normes du E-Paiement PKI Base de données Nationale Spécifications de Sécurité Application de développement E-Signature

8 Opérations d Entreprises Ligne d applications d affaires (finance, inventaire, HR & es Applications gouvernementales associées ) Project Elements Infrastructure de Confiance Architecture & Conception du Réseau, Connexion, nvironmentdes Opérations, Outil de Transmission, Services de Répertoire, Sécurité, Centre de Donné Porte Gouvernementale, Formation d effectifs Employés Autorisés Transmission & collaboration, Intranets, connaissance de Gestion, connexion & productivité Et support, En Plus: Cadre Régulateur Integration du Fourniisseur Equipement Electronique, Intégration en chaîne pour la fourniture, Place du marché Electronique Citoyens Connectés Services Gouvernementaux, Transactions Electroniques, Partage d Informations, Entrée Gouvernementale

9 Composants du Project Infrastructure de Base Provision de Service Automatisation du Back-Office Réseau de Communication Gouvernementale Equipement Gouvernemental

10 Infrastructure de Base Protocoles, Normes, Légal, Régulateur, Plateforme de Technologie Entrée et portail sur le Gouvernement

11 Cycle Autentification Sécurité Intégrité Paiement / Reçu Processus Authentification Sécurité Intégrité Notarisation

12 Groupes de Travail E-Gov Groupe de Travail Légal: E-signature E-entreprise Crime Cyber Groupe de Travail Technique: Réseau et Transmission Sécurité Interopérationnel Classification de Doc & Traitement PKI Besoins spéciaux Groupe de Travail Financier: Système de E-paiement

13 Diffuser TI Aider à Créer une Plateforme Contrat Microsoft Couvre TOUS les Cients du Gouvernement (PCs)

14 Citoyen / Client du Centre Concept de Portail Phases Entrée et Portail Existe publier Recherche et contester Transaction Intégration de l historique Pousser (vs. tirer) Interaction Nouvelle configuration du Pouvoir/Intelligent

15 Scénario de Dispersion Problèmes: Données inconsistantes / comm / sécurité modèle Peu de capacité de partager / transmettre des données entre les services Aucune économie d étendue TAXE SANTÉ JUSTICE LOGEMENT

16 Entrée Scénario AE DBE RE MC MC MC MC TAXE SANTÉ JUSTICE LOGEMENT

17 Entrée vs. Scénario Dispersé Intégrer avec de multiples ordinateurs d arrière-plan Connecter les différentes plateformes Fournir l expérience d un seul citoyen Permettre une administration centralisée, la sécurité. et le maintien, etc. Il pourvoit également un RSI (Retour Sur Investissement) plus élevé: Un investissement unique et de multiples remplois (Autentification, Opérations bancaires, etc.)

18 Portail du Gouvernement de l Egypte Agents INTERFACE BAWABA MOTEUR BAWABA Institutions Financières Entreprises Citoyens Information ET Services Ministères Gouvernementaux

19 Avantages des Portails Livraison garantie Une-Seule-Fois des réclamations des citoyens Vue unifiée des informations sur un citoyen à partir de toutes les agences Rendement et fiabilité accrus dû à l architecture asynchrone distribuée Addition sans soudure de la certification

20

21

22 Provision de Service riorités romouvoir rouver le concept rojets pilotes artenaires Déployer

23 Lignes de Conduite Coopération Tous les ministères et les autorités Outsource Implémentation ASP Accepter les modèles de nouvelles entreprises Nonclassique Encourager les sociétés à présenter des idées innovatrices Modèles de Nouveaux Investissements Pour Contracter et la Gestion de Projets Coopération/Partenariat entre les sociétés et le gouvernement afin d assurer une efficacité dans la provision de service.

24 Autres Ps! Polarisation des experts compétents travaillant pour le gouvernement passant en utilisant des projets incentifs variés Pratiques Nouveau dans la gestion pour optimiser les ressources utilisées

25 Critères pour Sélectionner (Risque Bas / Coût Bas) Risque Débat Disponibilité de l Infrastructure 15% Disponibilité de la Culture 10% Impact sur les Citoyens 15% Risques Politiques 10% Interdépendances 20% Coût Taille des efforts 15% Récupération financière 5% Programme (Temps pour compléter) 10%

26 Provision de Service pas une tâche facile Aucune raison de mettre le gouv en ligne si les réceptionistes ne sont pas prêtes Donc, doit faire partie d un plan plus élargi. 1. Centre de Service 2. Accès à l Internet: a) Au prix de l appel local b) Cible de déploiement sous 0.5 Km en urbain / 2 Km en banlieue / 5 km en campagne 3. PCs Quelques initiatives 4. Plateforme de Paiement 5. Réception!

27 Provision de Service pas une tâche facile Aucune raison de s inquiéter avec la diapositive précédente! La technologie ne présente aucun problème! C est facile de faire parler les ordinateurs entre eux Essayez de faire de même avec des personnes?

28 Automatisation du Back Office PRE (Procédure de Recouvrement d Erreurs) Sous Contrat pour 6 Ministères Systèmes Financiers (Budget-Comptabilité-Fourniture Inventaire) Systèmes administratifs (Ressources Humaines liste du personnel) Gestion électronique de la Documentation Pilote pour 6 Ministères Archivage Déroulement du travail Intranet impact positif sur projet 2

29 Réseau de Communications Réseau (Voix, Réseau local (LAN) et Réseau large (WAN) Faciliter un flux d informations rapide et sûr. Une utilisation efficace du réseau existant. Main dans la main avec projet 2 & 3

30 Equipement Gouvernemental Etape 1: Pas au sujet de e! Etape 2: Application des e-solutions Procédure: Programmes pour les Vendeurs + Prix pour Marchandises & Services LGs) Résultat: Interaction entre vendeurs et fournisseurs d accès. Données des Vendeurs (Expérience précédente - Propositions - * Transparence * Meilleure concurrence assurée * Remise sur le Volume * Aucune commission aux intermédiaires * Confidentialité préservée * Meilleur prix/jugement de la qualité * Moins de travail administratif * Satisfaction (employés -Vendeurs) * Gestion efficace de l inventaire.

31 Programmes de Support Formation et Polarisation: Formation + Primes Développement d Aptitudes de Base + utilisation de centres communautaires Formation spécialisée pour les différentes applications Un programme de stimulation pour polariser les spécialistes. Développement de l Infrastructure de l Information Numéro d identification sur le plan national Ministère de la Justice Programme de mise à jour de la Base de Données Nationale

32 Retour Sur Investissement Economique Direct: - Equipement Gouv, articles 2 B L.E. 3% d économie = 60 M L.E. - Inventaire mort, aucun nombre précis estimation 0.5% = 200 M L.E. - Moyenne 3.5 fois pour réaliser un service Basé sur un PIB de 10 L.E./hr 100K transactions en ligne = 9 M L.E.

33 Retour sur Investissement (Cont.) Indirect Développement de la demande locale sociétés TI Augmentation du potentiel d implémentation pour des projets TI Augmentation du montant d investissement dans l industrie ICT Encourager le e-commerce Encourager la mise à jour de projet national de la base de données Diffusion de la prise de conscience de la technologie ICT Développement de l industrie de la communication Création d emploi dans des secteurs différents Moins de traffic

34 Retour sur Investissement (Cont.) Social Provision de Service Un meilleur environnement pour les fonctionnaires du gouvernement (moins d interaction du public)!

35 Donc où sommes-nous? A l étape trois d une route vraiment longue! Mais elle aurait pu être encore plus longue si nous n avions pas commencé.

36 Pour obtenir des informations complémentaires visiter Le Ministère des Communications et de la Technologie de l Information ou e-courrier: MERCI.

Atelier Régional afin de créer une capacité de e-gouvernement en Afrique

Atelier Régional afin de créer une capacité de e-gouvernement en Afrique Atelier Régional afin de créer une capacité de e-gouvernement en Afrique Points Légaux et Régulatoires pour Comprendre les Challenges! Expérience de l Egypte Dr. Ahmed M. Darwish Ordre du Jour de la Présentation

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Mettre en œuvre un Système d Education en Réseau

Mettre en œuvre un Système d Education en Réseau Mettre en œuvre un Système d Education en Réseau Atelier Régional sur le Renforcement des Capacités en E-Gouvernement dans les Pays Africains, Johannesburg Godfrey Kyama Directeur de Projects 28-31 Octobre

Plus en détail

Logiciel de gestion de la main-d œuvre

Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre Logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost Le logiciel de gestion de la main-d œuvre GoalPost d Intelligrated procure des renseignements sur demande pour évaluer,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Inhalt 1 Contexte... 3 2 Utilisation des moyens financiers... 3 3 Vue d ensemble du plan d action 2015... 4 4 Mesures du plan d action 2015... 4 A1.12 Annonce

Plus en détail

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-neuvième réunion Point 3.4 de l ordre du jour provisoire EBPBAC19/4 27 décembre 2013 Rapport annuel sur les technologies de

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS Administrations publiques Société Entreprises LE PROGRAMME e-algerie 2013. PROGRAMME e-algerie 2013 Qualité de vie Productivité, performances EMERGENCE DE

Plus en détail

Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS *

Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS * Weenaõ Consulting présente la solution AuraPortal BPMS * Une solution informatique de gestion d entreprise, nouvelle génération, innovante, évolutive et flexible. Vous définissez les objectifs de votre

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs (dans le cadre d un cluster ou d un réseau) Yann Truong Christine Béatrix Centre pour le Management des Technologies et de l

Plus en détail

d information u Le système Travaux dirigés C2i Où j en suis dans la préparation

d information u Le système Travaux dirigés C2i Où j en suis dans la préparation 01Le système d information La connaissance des systèmes d information est devenue indispensable pour comprencre le fonctionnement des entreprises. Ce cha- d information u Le système pitre présente une

Plus en détail

GRILLE CLASSIFICATION POSTE CHEF DE VENTE - MAGASIN DARTY Paris IdF SOMMAIRE

GRILLE CLASSIFICATION POSTE CHEF DE VENTE - MAGASIN DARTY Paris IdF SOMMAIRE SOMMAIRE CLASSIFICATION MAGASIN 1... 2 CLASSIFICATION MAGASIN 2... 3 CLASSIFICATION MAGASIN 3... 4 CLASSIFICATION MAGASIN 4... 5 page 1 sur 5 CLASSIFICATION MAGASIN 1 MAGASIN 1 (1 an maxi dans la catégorie)

Plus en détail

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE

Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Solution logicielle intégrée pour l industrie de la Menuiserie et de la Fermeture SOLUTION DE CHIFFRAGE POUR LA MENUISERIE ET LA FERMETURE Devis sans erreur Commandes sans erreur Intelligence artificielle

Plus en détail

Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont :

Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont : Les principales orientations de l actuel plan de développement économique et social sont : L allégement et transparence des procédures administratives L universalité des services ; L édification de la

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée Pour que le secteur minier améliore sa contribution au développement généralisé, il doit être mieux intégré dans l

Plus en détail

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications

Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications TEMOIGNAGE CLIENT Nordea économise 3,5 millions d euros grâce à une gestion optimisée de son portefeuille d applications EXEMPLE DE RÉUSSITE Secteur : Services financiers Société : Nordea Bank Effectifs

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16

Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16 Séminaire ENS Cachan 2011-2012 TICs formation scolaire et supérieure Evaluation des coûts et des gains d un projet numérique Nicolas Monsarrat, 16 février 2012 Agenda Qu est-ce que le Coût Total de Possession?

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours.

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Septembre (3 semaines) S2.1 Réseaux informatiques (LAN, WAN), notions d intranet, d extranet Systèmes d exploitation,

Plus en détail

COURS 1 462012 COURS 2 462025

COURS 1 462012 COURS 2 462025 COURS 1 462012 MÉTIER ET FORMATION Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier, comprendre le projet de formation, confirmer son orientation professionnelle.

Plus en détail

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1

Christian Caoudal - Copyright 2010 oopartners solutions 1 oopartners solutions - Conseil, solutions et mise en oeuvre Organisation de la session de quoi s agit il? Introduction Plan de l intervention Entreprises en transition / L entreprise étendue Mettre en

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Notre organisation L Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est un organisme fédéral créé

Plus en détail

Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) :

Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) : Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) : Rapport de projet final présenté au Conseil des dirigeants principaux de l'information du secteur public Présenté par : Mark

Plus en détail

Introduction et Lancement du Programme

Introduction et Lancement du Programme Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Année universitaire 2007 2008 PIMS GEM / UJF Introduction et Lancement du Programme Resp. : Sylvie BLANCO, Professeur, Grenoble Ecole

Plus en détail

Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense

Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense Séries AS/EN 9100 Aviation, Aérospatiale et Défense Guide Produit Qu est-ce que l AS 9100 Management de la Qualité de l Aérospatiale? Les normes de l aérospatiale sont une série de normes basées sur l

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise.

Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise. Une solution open source complète et flexible pour gérer tous les domaines d'activités de votre entreprise. Tetra-Informatique - 59500 DOUAI - 03.27.94.30.20 Odoo est une solution ERP et CRM open source

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. gestion des problématiques de contenu définition des flux d information. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2008/13 Conseil économique et social Distr. générale 12 décembre 2007 Français Original : anglais Commission de statistique Trente-neuvième session 26-29 février 2008 Point 3 l) de

Plus en détail

Masternaut et PTV Group valident la compatibilité de leurs solutions

Masternaut et PTV Group valident la compatibilité de leurs solutions COMUNIQUE DE PRESSE Masternaut et PTV Group valident la compatibilité de leurs solutions Cergy, le 26 mai 2015 - Masternaut, leader pan-européen de solutions télématiques dédiées à la gestion des ressources

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation À propos de la NACO Fondée à titre d organisme sans but lucratif en 2002,

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

Le commerce électronique et la prestation de services. Le Gouvernement en ligne : enjeux pour le droit et les droits. 18 mars 2004

Le commerce électronique et la prestation de services. Le Gouvernement en ligne : enjeux pour le droit et les droits. 18 mars 2004 Service des affaires corporatives Direction des communications et des relations avec les citoyens Le commerce électronique et la prestation de services ENTRETIENS DE LA CHAIRE L.R.WILSON SUR LE DROIT DES

Plus en détail

Des solutions qui supportent vos ambitions

Des solutions qui supportent vos ambitions Des solutions qui supportent vos ambitions Réussir ses objectifs stratégiques Dans un environnement social et économique mondialisé en perpétuelle mouvance, où harmonisations législatives et réglementaires

Plus en détail

Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe

Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe Système de management intégré pour le secteur des services : l expérience d une banque russe par Valentin Nikonov Cet article présente un modèle de système de management intégré pour les entreprises de

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Le 15 mars 2012 Redevances minières : réflexion sur un mécanisme de perception qui risque de nous faire rater la cible Depuis que le gouvernement

Plus en détail

Logiciel de gestion d entrepôt. Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance. Software Solutions

Logiciel de gestion d entrepôt. Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance. Software Solutions Logiciel de gestion d entrepôt Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance Software Solutions Avantages La mise en place d Easy WMS permet de réduire les coûts, d améliorer

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES RECRUTEMENT D UNE ASSISTANTE DE DIRECTION e assistante de Direction dédié aux activités du Centre d Excellence Africain dénommé CCBAD. L'assistante de direction travaillera sous la responsabilité du Directeur

Plus en détail

COMPÉTENCES-CLÉS UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ COMPÉTENCES-CLÉS L EFFICACITÉ AU CŒUR DE L ENTREPRISE

COMPÉTENCES-CLÉS UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ COMPÉTENCES-CLÉS L EFFICACITÉ AU CŒUR DE L ENTREPRISE UN OUTIL PERFORMANT POUR DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ MAINTENIR ET DÉVELOPPER L EMPLOYABILITÉ DE SES COLLABORATEURS, C EST MAINTENIR ET DÉVELOPPER LA COMPÉTITIVITÉ DE L ENTREPRISE. BIENVENUE DANS L UNIVERS

Plus en détail

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 TANGARA Mahamadou Bassirou Tél : 66 86 90 61/73 11 68 50 Site web : www.mbtangara.fr Email : mbtangara@gmail.com OUTLINE Objectifs; Les Prérequis du

Plus en détail

le langage du numérique adapté au monde de la mode

le langage du numérique adapté au monde de la mode le langage du numérique adapté au monde de la mode La communication numérique est «à la mode»! Il s agit d un langage commun au-delà des frontières terrestres et informatiques. Mais en quoi consiste ebiz

Plus en détail

PSCB No. 90/06. 21 juin 2006 Original : anglais. Comité consultatif du secteur privé Réunion extraordinaire 24 septembre 2006 Londres, Angleterre

PSCB No. 90/06. 21 juin 2006 Original : anglais. Comité consultatif du secteur privé Réunion extraordinaire 24 septembre 2006 Londres, Angleterre PSCB No. 90/06 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 21 juin 2006 Original : anglais F Comité consultatif

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients

Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients Accès aux Services d Assurance Le Rôle des Clients 36è Conférence Annuelle De Organisation Africaine de l Assurance (OAA) Tanzanie Société Générale d Assurance de l Inde La Scène d Assurance en Inde Inde

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité

Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité SEDUIRE DES CLIENTS C'EST BIEN, ENTRETENIR LA FLAMME C'EST MIEUX Vous souhaitez dynamiser vos ventes

Plus en détail

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes

Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Nécessité d une réglementation pour la région des Etats Arabes Bill Wigglesworth Directeur général adjoint, Offtel, R-U 1984-94 (Directeur général par intérim 1992-93) Processus de réforme des télécoms

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS

soluris.fr OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS soluris.fr L OFFRE LES INCON TOUR NABLES LES QUELQUES-UNS DE NOS SERVICES ET PRESTATIONS 02 Un principe forfaitaire, une politique de prix transparente Soluris est une structure publique de mutualisation

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt

Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes. Financement corporatif et crédits d impôt Petit-déjeuner CTF Jeunes Fiscalistes et crédits d impôt 2014 Ordre du jour Introduction Financement des activités de développement > Crédits d impôt RS&DE > Crédits d impôt pour titres multimédia > Crédits

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue La modernisation de l approvisionnement grâce à et Gestion de la chaîne Ontario N.B. : Ce document ne constitue pas la version originale mais a été traduit par un tiers. Programme Coup d œil sur Gestion

Plus en détail

La norme ISO 9001. Outil d organisation d une unité de recherche. A. Rivet

La norme ISO 9001. Outil d organisation d une unité de recherche. A. Rivet La norme ISO 9001 Outil d organisation d une unité de recherche A. Rivet 2013 ISO 9001 outil d organisation Le CERMAV Mise en place de la démarche au laboratoire La norme ISO 9001 Le Système d Organisation

Plus en détail

ECE/CECI/CONF.8/1 III. Organisation

ECE/CECI/CONF.8/1 III. Organisation Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 15 juillet 2010 Français Original: anglais ECE/CECI/CONF.8/1 Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2015/L.1/Add.4 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. limitée 5 novembre 2015 Français Original: anglais Sixième session Saint-Pétersbourg

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Macro-Processus de l entreprise TAURUS 08

Macro-Processus de l entreprise TAURUS 08 Macro-Processus de l entreprise Demandes de prix TAURUS 08 Devis Pcs techniques Matières premières Fabriquer et commercialiser des pièces techniques en ZAMAK L interaction entre les trois types de processus

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail