SPF Finances PSMC Architecture fonctionnelle PSMC 4.0

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPF Finances PSMC Architecture fonctionnelle PSMC 4.0"

Transcription

1 SPF Finances PSMC Architecture fonctionnelle PSMC 4.0 Proposé pour validation à l équipe ICT, l équipe de projet et le comité de pilotage du 16/06/2004 Préétude Programme PSMC.

2 Contenu Page 1. Definition Objectifs Jargon PSMC Resume Managerial Architecture Fonctionnelle Architecture Couche des Interactions Multi-Canaux Description Correspondance Telephone IVR Kiosque Portail e-collaboration (co-browsing) (En-dehors du cadre de ce projet) file d attente Multi-canaux Routage Multi-canaux Plateforme Opérationnelle Description Desktop des agents systeme de paiement gestion DES Interactions Realisation d une Campagne contrôle de la satisfaction Agenda/calendrier Plateforme de soutien Description gestion de l organisation gestion du SLA Monitoring Quantitatif gestion de la qualite gestion de la competence Reporting Planning Maintenance de l application Dossier Unique description Fonction de Recherche Description Sources d information Description CMS DMS Autres sources 18 Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 2

3 5.8. Autorisation description gestion des utilisateurs Identification/Authentification Workflow description 20 Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 3

4 Ce document sur l architecture fonctionnelle décrit l ensemble des blocs fonctionnels nécessaires au développement d un environnement pour le programme Prestation de Services Multi-Canaux du SPF Finances. L architecture fonctionnelle est l aboutissement d une analyse fonctionnelle préalable décrite dans le Livre des Use Cases PSMC. Dans une phase ultérieure, l architecture fonctionnelle servira de fondation pour l architecture technique et l infrastructure technique, elle influencera également le phasage de l implémentation du programme PSMC. L ambition de ce document est avant tout de proposer une vue schématique des différents blocs fonctionnels qui seront présents dans les futures applications PSMC. Les liens d interdépendances entre les différents blocs y sont présentés. Sur base de ce schéma explicatif, les différents blocs seront explicités et des liens pourront être établis entre ceux-ci et les fonctionnalités présentées dans le Livre des Use Cases PSMC. Certains termes spécifiques au programme Prestation de Services Multi-Canaux reviennent régulièrement dans le texte. Dans un souci de compréhension, ces termes sont expliqués ci-dessous : PSMC: Prestation de Services Multi-Canaux Environnement PSMC: Ensemble des applications qui seront utilisées par le programme PSMC. Segment: Subdivision des clients potentiels PSMC en trois groupes (particulier, entreprise ou mandataire). Citoyen: Cette appellation peut en fait couvrir un ou plusieurs citoyens (voir segment). Afin de ne pas devoir systématiquement mentionner les trois groupes, ce terme englobera donc les trois réalités. Utilisateur: Personne qui directement ou contractuellement travaille pour le SPF, et qui emploie l environnement PSMC. Agent: Collaborateur du Contact Center ou de l Accueil Personnalisé du programme PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 4

5 L analyse fonctionnelle des applications PSMC organise, de manière ordonnée, toutes les fonctionnalités décrites dans le Livre des Use Cases. Les fonctionnalités peuvent alors être regroupées en fonction de la similitude des fonctions offertes aux utilisateurs des applications. Les groupes suivants, ou modules, ont été distingués: Couche des Interactions multi-canaux Cette couche regroupe les différentes fonctionnalités en matière de réception, de traitement et de transfert des interactions provenant des différents canaux. La spécificité de cette couche tient en son caractère multi-canaux permettant l adjonction ultérieure de nouveaux canaux. Plateforme opérationnelle Cette plateforme sera utilisée par les agents des différents canaux. Elle fournira aux agents le soutien nécessaire à la réalisation de leurs tâches journalières en matière de prestation de services. Ces tâches tourneront principalement autour des dossiers d interactions. Plateforme de support Les différents modules de cette plateforme faciliteront et supporteront la gestion des prestations de services multi-canaux.. Autorisation Les fonctionnalités visées ici permettront aux utilisateurs d avoir accès à l information du programme PSMC (citoyens) et aux applications PSMC (agents). Recherche Le moteur de recherche permettra aux utilisateurs de rechercher de l information dans les applications PSMC, dans les sources d informations et le Dossier Unique. Le citoyen pourra également utiliser une fonction de recherche d informations sur le canal Internet. Sources d informations Par sources d informations sont visées les sources regroupant les informations nécessaires au traitement d une interaction en plus de l interaction elle-même et du Dossier Unique. Les sources principales sont un «Content Management System», un «Document Management System», l intranet et éventuellement les e-services. Dossier Unique Le Dossier Unique est un dossier entièrement informatisé du citoyen. Au-delà du programme PSMC, c est principalement à travers les différents programmes de traitement intégré qu il sera réalisé. Workflow Le système de workflow permettra de supporter, de formaliser et de fluidifier les flux de travail entre les différentes couches aussi bien du front-office que du back-office. Le système sera utilisé par les agents en charge de la maintenance du canal Internet. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 5

6 ! Schéma 1: Architecture fonctionnelle

7 "! # $% &"%$!'(&%&!) Schéma 2: couche des interactions Mutli-canaux La couche des interactions multi-canaux est responsable de l aboutissement des interactions. Le but de cette couche est de faire en sorte que toutes les interactions (qu elles soient sous forme de correspondance, d échange téléphonique ou par e- mail, d un accueil personnalisé ou enfin provenant d Internet et du portail) soient captées et traitées. Les deux fonctionnalités les plus importantes sont : La fonction de Routage : Quel que soit son canal de provenance, l interaction va être routée vers l utilisateur qui, à la fois est libre, et, à la fois, dispose des capacités requises pour le traitement de l interaction sur ce canal. Fonction d attente: Toutes les interactions ne pouvant être traitées immédiatement dès leur arrivée dans le système de prestation de services, ce sera donc le rôle de cette fonction de faire patienter et de transmettre le témoin à la fonction de routage dès qu un agent se libère Les canaux peuvent fonctionner dans les deux sens : inbound (interactions entrantes) et outbound (interactions sortantes). Une interaction outbound peut être réactive (suivi d une interaction entrante) ou, au contraire, proactive (dans le cadre d une campagne). Les interactions peuvent arriver dans l environnement PSMC via le canal correspondance. Par correspondance, nous entendons, outre les lettres ou les autres supports papier, les fax. Vu que ces documents devront faire partie du Dossier Unique du demandeur, ils ne pourront être traités que de manière électronique dans l environnement PSMC. Ceci signifie concrètement qu une interaction qui arrive initialement en format papier ne pourra pas être traitée immédiatement dans l environnement PSMC mais devra être préalablement digitalisée. Condition: Toute correspondance traitée dans l architecture PSMC sera sous forme électronique. Aucun document sous format papier ne sera transformé en un format électronique au sein de l architecture PSMC. L est une forme spéciale de correspondance. Un courrier électronique peut arriver dans l environnement PSMC sous plusieurs formes: structuré: ce type d proviendra toujours du portail et présente deux caractéristiques qui sont la forme et la sécurité. La forme sera complètement définie par les formulaires que le citoyen utilisera pour rédiger son mail depuis le portail. En d autres termes, l utilisateur de l application PSMC recevra un dont il connaîtra la structure et le thème du contenu. De plus, pour l envoi d un structuré, une session sécurisée sera lancée sur le Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 7

8 portail (HTTPS), permettant une transmission sécurisée du message via Internet vers le SPF Finances. Le web-cms transférera alors ce message au système qui, à son tour, le dirigera dans l environnement PSMC. non structuré: il arrive via une adresse classique, le contenu n est donc pas structuré. Le citoyen peut se servir d une messagerie classique (programme ou webmail) pour initier son interaction avec le SPF Finances. certifié: La sécurité de l envoi d un message électronique est comparable à celui d une carte postale. Cela signifie qu il peut être ouvert, transféré ou falsifié par des personnes non désirées. Le destinataire n a de plus pas de garantie sur l identité de l expéditeur qui pourrait par ailleurs contester la réception du message. Le recours à des systèmes d sécurisés fait en sorte de rendre le courrier illisible pour des tiers et de fournir un accusé de réception. L intégration avec un provider d s sécurisés devra être réalisée L jouera également un rôle de support pour les processus de workflow. Un autre canal dessert l environnement PSMC : il s agit du téléphone. Les interactions arrivant via le téléphone seront traitées dans le contact center. Le citoyen disposera d un numéro d appel dépendant notamment de sa langue. Certaines fonctionnalités liées à ce sujet sont traitées dans les chapitres IVR et Desktop des agents. En marge des numéros uniques par langue, d autres pourront encore être proposés (numéro supplémentaire pour le support aux e-services). IVR, acronyme de Interactive Voice Response, est une fonctionnalité permettant au citoyen d effectuer, à l entame de son interaction, des choix via les touches de son clavier. Suivant les choix effectués, le citoyen tombera sur des agents spécifiques capables de répondre à sa question ou de l aider dans la résolution de son problème. Les choix proposés couvriront entre autres, le segment auquel le citoyen appartient, les thèmes dans lesquels sa question peut être rangée... A terme, les fonctionnalités classiques de l IVR pourront être élargies de manière à ce que ces choix ne doivent plus être manuellement introduits mais puissent être déduits par un système de reconnaissance des mots. La reconnaissance vocale et la transformation de mots reconnus ou codes en texte sont des fonctionnalités qui pourront être ajoutées mais qui ne rentrent pas dans le cadre du présent projet. Cette structure utilisée dans l IVR pourra servir de base au développement des structures permettant de qualifier les interactions sur d autres canaux. Le kiosque sera principalement utilisé dans le traitement des interactions du canal accueil personnalisé. Le citoyen, lors de son arrivée dans un accueil personnalisé se verra désigner une file d attente. Dans les petits centres d accueil personnalisé, ceci se fera au moyen d un simple numéro d ordre qui attribue au fur et à mesure des numéros aux citoyens. Le citoyen peut alors suivre l évolution de la file sur un écran. Dans les centres de plus grande importance, le citoyen pourra être dirigé vers une file d attente spécifique à la nature du problème qu il rencontre ( cette file sera déterminée en répondant à des questions sur le kiosque). Remarque: En plus de poser des questions en vue de déterminer la file d attente adéquate, le kiosque pourrait aussi (endehors du cadre de ce projet-ci) offrir la possibilité de consulter la liste des FAQ figurant sur le portail. Cela permettrait parfois au citoyen de régler son problème interactivement sans avoir à consulter un agent. Ce dernier pourra toujours être appelé à l aide par la suite si le citoyen n a pas trouvé réponse à sa question. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 8

9 Remarque: Dans le futur, il pourrait être envisageable de lier ces files d attentes avec les files similaires émanant des autres canaux de manière à pouvoir router les interactions indépendamment des canaux.(en-dehors du cadre de ce projet) Le portail offrira une gamme de fonctionnalités permettant le traitement et la résolution d une interaction en self-service. Le citoyen pourra, de manière interactive, traiter son interaction lui-même avec une intervention minimale d un collaborateur du SPF Finances. Les opérations suivantes seront possibles: Téléchargement de formulaires: Un citoyen pourra de lui-même sélectionner et télécharger une série de documents. Les formulaires seront gérés par le Document Management System. Recherche de la réponse à la question sur le portail: Un citoyen pourra consulter la liste des Frequently Asked Questions et y trouver le réponse recherchée. Rédaction d un structuré: Voir . Seules ces fonctionnalités vont donner lieu au routage des interactions. Demande de statut d un dossier ou d une question: Le citoyen peut décider de chercher seul du statut d une question ou de la réponse qui y a été apportée. Ces données ne seront pas publiquement accessibles. Le citoyen devra alors s identifier ou s authentifier pour accéder à ces données. Ces derniers aspects sont traités dans la section Autorisation. Remplir une enquête de satisfaction: Après la clôture de l interaction, le citoyen peut être sondé sur sa satisfaction à l égard de la prestation de services (sur base d échantillons). Sur le portail, une variante interactive de ces enquêtes de satisfaction pourra être proposée. Ces activités cadrent avec la Gestion de la qualité. Les fonctionnalités mentionnées ci-dessus sont proposées sur le portail mais les données nécessaires, FAQ ou formulaires, seront gérées de manière centralisée afin de pouvoir également être consultées sur d autres canaux.!" #" Par le recours au co-browsing, le citoyen pourra être soutenu dans son activité sur le portail par un agent. Ceci pourra se passer de plusieurs manières: Navigation partagée: le citoyen ET l agent visionnent la même page web pendant que le citoyen est en train de naviguer. Navigation dirigée: même principe mais avec en plus l agent qui dirige le citoyen. Push d informations web: des informations spécifiques sont poussées sur le browser du citoyen. $ %& ' Chaque interaction provient d un canal physique (téléphone, , ) et est insérée dans une file physique (sur une centrale téléphonique, un serveur ) en attendant de pouvoir être traitée. En marge de cette file physique propre à chaque canal, il existe également une file logique unique. Pour chaque interaction entrante, (quel qu en soit le canal de provenance), une interaction logique est créée, pointant vers l interaction physique. Les règles de routage (voir ci-dessous) décrivent la manière dont la file logique est gérée. Tant que le mécanisme de routage n a pas réussi à attribuer une interaction à un agent (avec les compétences requises), l interaction reste dans la Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle 4.0 9

10 file. Quand une interaction est attribuée à un agent, elle disparaît instantanément de la file logique et est transférée depuis la file physique vers l agent (transfert de la communication téléphonique, envoi d un ). (! ' Le routage multi-canaux des interactions détermine, indépendamment du canal de provenance, quelle interaction de la file logique unique (voir queueing multi-canaux ci-dessus) va être traitée en priorité et par quel agent. Ce routage s effectue sur base de règles de routing : SLA (niveau de services) sur les différents canaux, priorités par canal / segment / type d interaction, exigences et compétences minimales / maximales / optimales pour pouvoir traiter un type donné d interactions, Ces règles pour le traitement des interactions sont réévaluées en permanence et sont typiquement basées sur les informations suivantes: les informations concernant l interaction: canal / segment / type de l interaction, temps passé dans la file unique, numéro composé / adresse du destinataire, le numéro appelant et les choix dans l IVR (dans le cas du téléphone), contenu des champs d un structuré, informations sur le citoyen lorsqu il est identifié ou sur son dossier (adresse légale, état d avancement du traitement du dossier, profil de risque, ), les informations sur les agents qui sont loggés dans le système: compétences des agents, groupes d agents, la durée depuis laquelle un agent donné est libre, autres informations comme par exemple l heure, le jour, la date, les statistiques comme le nombre d interactions dans la file, le temps d attente moyen, Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

11 '& *"+,-&"%% ' Schéma 3: Plateforme opérationnelle La plateforme opérationnelle regroupe les fonctionnalités utilisées par les agents dans leurs tâches quotidiennes. Ces fonctionnalités seront utilisées aussi bien dans le contact center que dans l accueil personnalisé.! Le desktop des agents est leur plateforme de travail et contient des fonctionnalités qui vont aider l agent dans le traitement quotidien des interactions. Vu que le portail PSMC et l intranet seront deux sources d informations pour les agents, ceux-ci consulteront la plupart des applications avec un browser Internet. Il y aura, en outre, sur les desktops, une série d applications liées à la centrale téléphonique (seulement pour le contact center). Lorsqu un citoyen téléphone et est identifié au moyen du CTI, l agent reçoit un pop-up avec les informations disponibles sur le citoyen (du moins s il y en a). ) Les citoyens auront la possibilité d effectuer des transactions financières dans les accueils personnalisés. Les modalités de paiement couvrent le paiement en espèces (cash et chèques pour les plus gros montants) et les paiements électroniques. Les paiements électroniques seront possibles via Proton et/ou carte bancaire. L agent dispose aussi d un système lui permettant de consulter le statut d un paiement d un citoyen et de le modifier le cas échéant. Remarque: L exécution d un paiement est traitée dans le processus 7 de Coperfin. Les modalités exactes de ces fonctionnalités sont décrites dans le Livre des use cases au sein du programme de traitement intégré relatif. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

12 ! La gestion des interactions se décline sous trois facettes: Aussitôt qu une interaction arrive à partir d un des canaux précités, elle est enregistrée et gérée par le système. Le collaborateur du front-office traitera l interaction suivant sa nature (générale/spécifique ou simple/complexe ou anonyme/identifié/authentifié). Une interaction peut éventuellement donner lieu à une question. Dans ce cas, l utilisateur va ouvrir un dossier d interaction dans lequel il mettra les différents éléments relatifs à la question. Dans la gestion des interactions qui proviennent des différents canaux PSMC, des questions sont gérées. Par le terme de gestion des questions, nous entendons la réception, l évaluation, l attribution et le traitement. L appellation question est donc utilisée dans une acception très large. Il ne s agit pas seulement des demandes d informations (générales ou générales-spécifiques), mais également de l exécution d une transaction, de la suppression d un élément du dossier (ou du Dossier Unique) ou de la diffusion d informations. Une interaction peut entraîner l enregistrement d une ou plusieurs questions. Le module de gestion des activités organise la gestion des tâches des agents. Chaque agent reçoit une liste de tâches à effectuer. Ces activités peuvent être créées suite à une interaction et/ou une question, ou peuvent également apparaître dans le cadre d une campagne à réaliser. Dans le cadre d une fonction de helpdesk fonctionnel, il peut être opportun de conserver des notes sur les différentes étapes parcourues par le citoyen dans la résolution de son problème. Il s agit en fait d une sorte de logbook de toutes les actions déjà entreprises. ' On peut toujours annexer à une interaction, une question ou une activité, un document relatif à la question ou au problème du citoyen. Ceci se fera au moyen d un url renvoyant au document (qui se trouve physiquement dans le DMS). &! La gestion des campagnes vise les interactions proactives avec le citoyen. Elle est divisée en deux couches :! En phase de préparation, la campagne est entièrement conçue de manière à ce que l utilisateur puisse mener la campagne indépendamment. Lors de la réalisation de la campagne, le module pourra prévoir que plusieurs collaborateurs puissent travailler simultanément sur la même campagne, et ce à partir des différents canaux. Le module fournira en temps réel le statut des résultats de la campagne. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

13 !! Pendant les interactions outbound avec le citoyen, l utilisateur peut être aidé par des scripts. Les scripts sont basés sur des diagrammes de flux question - réponse. Les scripts contribuent à la structuration de l interaction et permettent également de s assurer qu à des moments précis, des questions ouvertes ou fermées soient posées au citoyen. % Le contrôle de la satisfaction permet au SPF Finances de garantir un niveau optimal de prestation de services. Les enquêtes de satisfaction des citoyens constituent une des sources d informations en la matière, permettant éventuellement d apporter les corrections nécessaires. Le citoyen sera sondé sur sa satisfaction à l égard de la prestation de services offerte par le SPF Finances, et ce à travers les différents canaux. La conception des enquêtes, leur mise à disposition et le traitement de leurs résultats se fera via ce module.!* Les utilisateurs utiliseront l agenda dans deux buts précis. En premier lieu pour le suivi de leurs propres activités. L utilisateur pourra ainsi voir quand il doit travailler dans les jours et les semaines à suivre et quelles attributions il aura à ce moment. L agenda sera également utilisé dans le traitement des interactions : l utilisateur pourra alors consulter l agenda de la personne qui traite un dossier pour voir si elle aura le temps de clôturer le traitement de la question dans les limites imparties par le SLA. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

14 '& *"+ # $"!% Schéma 4: Plateforme de soutien La plateforme de soutien offrira principalement des fonctionnalités en matière de suivi et de conduite des activités PSMC. Les responsables PSMC pourront, grâce aux différents modules, gérer efficacement la qualité, l organisation et le planning.!&! La prestation de services multi-canaux comptera et touchera un nombre important de collaborateurs. Les collaborateurs effectueront une variété de tâches et seront éparpillés au sein de l environnement du SPF Finances. C est pour cette raison que la gestion de l organisation mettra à disposition des aides spécifiques pour gérer la structure PSMC (Contact center, accueil personnalisé) et pour documenter la structure du back-office (nécessaire pour l identification du collaborateur ou du service à qui le traitement va être confié). Les connaissances et compétences des collaborateurs PSMC sont gérées par le module Gestion de la compétence.! Les citoyens qui ont recours au programme PSMC ne seront probablement entièrement satisfaits de la prestation de services qu à la condition de recevoir une réponse à leur interrogation dans un délai raisonnable. Dans les SLA s (Niveaux de services), le temps moyen de réponse par type de question sera déterminé. Les processus d établissement et de rectification de ces SLA s seront traités en étroite collaboration avec les aspects de contrôle de qualité et statistiques, dans le module Gestion des SLA.!% Le monitoring quantitatif vise à rendre une image en temps réel des statistiques portant sur le traitement des interactions. Le monitoring peut être consulté à deux niveaux : premièrement au niveau global via un wallboard, et également par chaque agent qui pourra consulter ses propres statistiques grâce à une application installée sur son desktop. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

15 Un wallboard est un écran placé dans un contact center et qui montre des données en temps réel telles que le nombre d interactions qui sont en traitement, le nombre de celles qui sont en attente ou encore le pourcentage des interactions prises dans les limites du SLA. Des variations de couleur peuvent marquer visuellement le franchissement de limites préalablement fixées. Le wallboard peut également être utilisé pour transmettre des messages à tout un groupe de collaborateurs. Un wallboard supplémentaire pourrait encore être installé dans la salle de réunion du contact center, permettant aux collaborateurs et aux responsables de continuer à suivre l évolution du contact center pendant les réunions. Des statistiques ou des données personnelles par agent peuvent être données sur un écran du desktop de l agent.! La gestion de la qualité a une double facette. La planification et la mise sur pied des indicateurs de qualité d une part, la planification et la mise sur pied des contrôles de qualité de l autre. Les contrôles s effectueront de plusieurs manières. Il y a des contrôles permanents accompagnés, le cas échéant, des corrections nécessaires. Il y a également des échantillons qui seront pris sur les différents canaux (aussi bien en interne qu en externe). Ces contrôles sont planifiés dans ce module.! L aspect multi-canaux nécessite l intervention d un rand nombre de collaborateurs avec des compétences très diverses. Le module de gestion de la compétence permettra une vue globale des compétences présentes et dispersées dans le SPF Finances. En collaboration avec les modules de planning et d organisation, il pourra être déterminé où et quand les collaborateurs seront utilisés.! Le module reporting se charge de rassembler et de traiter les données chiffrées provenant aussi bien de la couche des interactions multi-canaux que de la plateforme opérationnelle. Ces données devront être traitées de manière à être utilisables par les modules contrôle de qualité et gestion des SLA. La mise en graphiques de ces données et les rapports seront également prévus.! Le planning de la prestation de services multi-canaux se divise en deux domaines, le planning journalier ou à court terme, et le planning stratégique ou à long terme. Le planning stratégique s occupera, conjointement avec la gestion du personnel, de construire une vision à long terme du nombre d ETP pour pourvoir les postes nécessaires. Les décisions seront prises sur base de prévisions et de données actuelles tirées des statistiques. Le planning court-terme, est un planning en temps réel qui doit pouvoir être adapté de manière très dynamique, pour répondre aux besoins quotidiens changeants du PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

16 $ & La maintenance de l application vise la gestion des données de base de l application. Par données de base nous entendons: Données de base simples Les données de base simples forment l ensemble des données que l application va utiliser pour compléter les listes sélectionnées. Catégories Les catégories dans l application sont liées à la segmentation PSMC entre particuliers, entreprises et mandataires. Les catégories se retrouvent dans une structure arborescente organisée en thèmes principaux, thèmes et sous-thèmes. Ces thèmes sont systématiquement liés à des problématiques spécifiques par segment. Informations suivant la qualification de la question Celles-ci contiennent tous les attributs spécifiquement nécessaires pour un sous-processus ou pour un pilier (fixe et variable) (voir aussi Livre des Use Cases). "$$%.! Schéma 5: Dossier Unique Le Dossier Unique contiendra l ensemble des informations ayant trait au citoyen. Le PSMC sera à la fois fournisseur et client du Dossier Unique. D un côté, les données récoltées lors de la prestation de services seront apportées, conservées et consultables par les autres services du SPF Finances. De l autre, le PSMC consultera le Dossier Unique pour un certain nombre de données relatives au client qui ne proviennent pas du PSMC (voir aussi les détails des uses cases opérationnels spécifiques dans le Livre des Use Cases PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

17 / "%"%# Schéma 6: Recherche Le recours à une fonction de recherche spécifique permettra un accès à l information provenant de sources d informations diverses : les plateformes opérationnelles et de support du PSMC, le Dossier Unique et d autres sources d information. Etant donnée le souhait d exactitude avec lequel les agents du contact center et de l accueil personnalisé doivent fournir des réponses aux questions qui leur sont posées, il importe que le moteur de recherche soit à la fois puissant et convivial et qu il puisse en outre traiter des requêtes complexes. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

18 0 "! $#1%*"+&"% Schéma 7:Sources d informations INFORMATIEBRONNEN La plateforme sources d information regroupe l ensemble de systèmes contenant l information qui supportent les activités PSMC. Le CMS (Content Management System) sera la plateforme centrale sur laquelle les informations seront rassemblées. En procédant par centralisation des informations, on s assure que tous les canaux disposent de la même information. Le CMS servira de base pour le canal internet via le portail PSMC. Pour les canaux contact center et accueil personnalisé, le CMS servira de base pour le développement d une application intranet qui fournira aux agents les informations dont ils ont besoin comme les FAQ par exemple. La structure de l information ou taxonomie sera traitée dans le CMS. Le contenu et la forme de l information sont entretenus séparément. L apport, la mise à disposition de contenu, se fera sur base de processus et sera soutenu par le système de workflow. Le DMS (Document Management System) sera la plateforme centrale sur laquelle les informations PSMC seront mises sous forme de documents électroniques. Similairement à ce qui se passe pour le CMS, les documents seront publiés sur le canal internet et les collaborateurs pourront les consulter via l intranet. La gestion des publications et des formulaires dans le DMS sera soutenue par le système de workflow. Sous cette appellation, nous visons différents systèmes: l Intranet du SPF Finances et Fisconet. Dans le futur, pourront encore venir s y greffer d autres e-services liés au PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

19 2!"$&"% Schéma 8: Autorisation L Autorisation vise tant les utilisateurs du système que le citoyen (via FEDICT).! Dans ce module, les administrateurs pourront gérer les utilisateurs et les groupes d utilisateurs de l application PSMC. Nous supposons que l infrastructure du programme Identity Management sera utilisable, grâce à laquelle les utilisateurs pourront être déterminés. Si tel n était pas le cas, les utilisateurs pourraient être créés directement dans l application PSMC. %*% Les fonctionnalités qui sont prévues ici sont décrites dans le délivrable de la partie Sécurité et contrôle du programme PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

20 3 4"5*'"6 $ Le workflow ou flux de travail est le flux passant au travers des différents centres de traitement. Certains aspects y sont traités tels que l ordre, les conditions, les rôles. Le workflow remplira en premier lieu la fonction d un système de «ticketing». Lorsqu une interaction est enregistrée dans l application PSMC, elle va recevoir un numéro unique ou sera éventuellement transférée, par le workflow, vers la ligne suivante (2 ème ligne front-office et back-office), jusqu à ce que l interaction soit clôturée. Le système de workflow sera également utilisé pour soutenir les workflows de maintenance du portail PSMC. Confidentiel SPF Finances Architecture fonctionnelle

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE

DEMANDE D INFORMATIONS. (Request For Information) SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE Demande d informations - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISÉE RFI_Veille_Automatisée.docx Nom de l entreprise DEMANDE D INFORMATIONS (Request For Information) - SOLUTIONS DE VEILLE AUTOMATISEE R F I S o l u

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB 1) La conception fonctionnelle A. Déterminer la structure du site et des pages Web Livrables pour cette phase : Plan du site Trames de pages Spécifications fonctionnelles Tâche réalisée par le Web designer.

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

SPF Finances Programme Prestation de services multicanaux

SPF Finances Programme Prestation de services multicanaux SPF Finances Programme Prestation de services multicanaux Caractéristiques générales PSMC 4.0 Présenté pour validation aux experts ICT, à l équipe de projet et au Comité de Pilotage du 16/06/2004 Pré-étude

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

Manuel du revendeur. version 2.0-r1

Manuel du revendeur. version 2.0-r1 Manuel du revendeur version 2.0-r1 Table des matières 1 Explication des termes 3 2 Sections du tableau d administration dédié au revendeur 3 3 Généralités 4 3.1 Aperçu............................... 4

Plus en détail

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE

GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère permet

Plus en détail

Les données d un jeu sous Shadow Manager

Les données d un jeu sous Shadow Manager Les données d un jeu sous Shadow Manager Sous Shadow Manager, les données d un jeu quelconque sont enregistrées dans un fichier de Jeu (à extension.sm5) qui contient : 1. Les Paramètres du scénario, qui

Plus en détail

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet

Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Portail clients SanitasNet 1 Table des matières Contenu 1. Préambule 3 2. Autorisation d accès 3 3. Accès technique à SanitasNet et identification 3 4. Coûts 4 5.

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0»

«Nouveautés Sage BOB 50 3.0» «Nouveautés Sage BOB 50 3.0» A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 LES NOUVEAUTES DE LA VERSION 3.0 DE SAGE BOB 50 La nouvelle gestion du plan comptable Avec sa version Sage BOB 50 3.0, Sage innove

Plus en détail

Gestion PME. Analyse fonctionnelle. Adelux

Gestion PME. Analyse fonctionnelle. Adelux Gestion PME Analyse fonctionnelle Adelux Commentaires : Voir le cahier des charges de l application de Gestion d entreprise de type PME Frédéric LESUEUR < frederic.lesueur@adelux.fr > Adelux - 146 bd Voltaire

Plus en détail

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention

Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Guide Utilisateur Gamme Prem Habitat Gestion des demandes d intervention Version 1 Service Hot Line Aareon 2009 page 1 de 15 Table des matières 1 Saisie d une demande d intervention... 3 1.1 Accès au site

Plus en détail

1 - Se connecter au Cartable en ligne

1 - Se connecter au Cartable en ligne Le Cartable en ligne est un Environnement Numérique de Travail (E.N.T.) dont la vocation est de fournir un ensemble de services en ligne, personnalisés et sécurisés, accessibles aux élèves et aux professeurs,

Plus en détail

E-Post Office Aide à l utilisateur

E-Post Office Aide à l utilisateur E-Post Office Aide à l utilisateur Version V01.07 Edition juillet 2014 1 Table des matières 1 Description de la prestation 3 2 E-Post Office dans le portail 4 2.1 Menu de navigation 4 2.2 Swiss Post Box

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Accès aux courriers électroniques d un employé absent

Accès aux courriers électroniques d un employé absent Accès aux courriers électroniques d un employé absent Les maîtres-mots en la matière : mesures préventives, responsabilisation, proportionnalité et transparence 1. Il convient, à ce sujet, de se référer

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

Processus d accréditation

Processus d accréditation AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Processus d accréditation Processus d accréditation, rôle et engagements du préparateur 2015 Avril

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Messagerie Étudiante

Messagerie Étudiante Messagerie Étudiante Accès Web... 3 Présentation de Outlook Web... 4 Envoi de message... 6 Transfert... 7 Configurer Outlook sur ses périphériques... 9 Android... 9 Smartphone Android... 9 Tablette Android...

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

La Gestion multi-canal de la Relation Client

La Gestion multi-canal de la Relation Client La Gestion multi-canal de la Relation Client Atelier 3 9 juin 2011 (11h15 à 12h) Erwan de KERGOMMEAUX Intervenants Philippe LAFITTE El Hadi BASTA www.aareon.mobi Code d accès 2011 Page Partenaire / Sondage

Plus en détail

guide Audio Conférence Automatisée

guide Audio Conférence Automatisée guide Audio Conférence Automatisée Audio and Web Conferencing ce guide vous aidera à programmer et lancer une réunion téléphonique à partir du portail https://www.orangebusinessconferencing.com/, en toute

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER

LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER LA SOLUTION MODULAIRE DE MESSAGERIE QUI PERMET DE COMMUNIQUER AVEC LE MONDE ENTIER ixware permet aux utilisateurs d envoyer et de recevoir des messages depuis leur poste de travail ou même leurs applications

Plus en détail

ALICO MAILDOC. Sommaire

ALICO MAILDOC. Sommaire 2 Sommaire 1 Page d accueil 3 1.1 Connexion à votre espace privé 3 1.1.1 Vous disposez déjà de vos codes d accès 3 1.1.2 Votre compte n est pas encore créé 3 2 Espace privé 4 2.1 Page d accueil de votre

Plus en détail

(projet élève basé sur le contexte de niveau «Gestion de formations»)

(projet élève basé sur le contexte de niveau «Gestion de formations») Gestion des inscriptions (projet élève basé sur le contexte de niveau «Gestion de formations») Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Demande

Plus en détail

E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client. BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement

E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client. BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement E-invoicing portal Guide de l utilisateur Client BT E-invoicing Green Bill Combining environmental benefit and customer satisfaction enhancement Papier vs Dématérialisation Flux Papier Traditionnel Transfert

Plus en détail

HD Help-Desk** FIRST ICT User Certificate et connaissances techniques de base

HD Help-Desk** FIRST ICT User Certificate et connaissances techniques de base HD Help-Desk** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage FIRST ICT User Certificate et connaissances techniques de base Etre capable de traiter les demandes informatiques

Plus en détail

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) Système de Qualification des Fournisseurs (SQS) pour une visibilité des fournisseurs de Shell à l échelle internationale www.shell.com/supplier/qualification Système de Qualification des Fournisseurs (SQS)

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans

PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans PCI votre Spécialiste helpdesk depuis plus de 15 ans Quand le support client devient un jeu d enfant! SIMPLYDESK : FAITES-VOUS REMARQUER POUR L EFFICACITÉ DE VOTRE SERVICE CLIENT SimplyDesk vous permet

Plus en détail

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1 Administration en Ligne e-démarches Console du gestionnaire Guide utilisateur Aout 2014, version 2.1 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. LES MENUS... 4 2.1. Mon organisation / Informations... 5

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Ministre de l Intérieur. Secrétariat de la Police Intégrée (SSGPI)

Ministre de l Intérieur. Secrétariat de la Police Intégrée (SSGPI) Ministre de l Intérieur Secrétariat de la Police Intégrée (SSGPI) SSGPI A l attention : Rue F. Toussaint. 8 - des Chefs de corps 1050 Bruxelles - des comptables spéciaux T: 02 554 43 16 - des responsables

Plus en détail

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection Venture Philantropy FAQ 1. Candidats Critères de sélection Est-ce qu une association de fait peut participer à l appel à candidature? Est-ce qu une coopérative avec les valeurs d économie sociale mais

Plus en détail

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation

FORMATION. Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation FORMATION Téléprocédures de demande de formation, autorisation d absence, déclaration de frais de déplacement et commande de documentation 1. Introduction 1.1. Objet du document Ce guide ne se substitue

Plus en détail

version def septembre 2010

version def septembre 2010 GUIDE POUR L UTILISATION DE LA PLATE-FORME DE DEMATERIALISATION DES MARCHES PUBLICS DU CONSEIL GENERAL DE L ISERE 1 La plate-forme de dématérialisation des marchés publics du Conseil général de l Isère

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus

Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus Conditions Générales d Utilisation de l Option Anti-spam Plus ARTICLE 1. DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants : Client : personne physique ou morale s étant inscrite

Plus en détail

DCD/ DPCG/Service de la Mise en Place de la Démarche Qualité Aout 2011 1

DCD/ DPCG/Service de la Mise en Place de la Démarche Qualité Aout 2011 1 DCD/ DPCG/Service de la Mise en Place de la Démarche Qualité Aout 2011 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Présentation Générale... 4 2. Accès à l application (onglet réclamations en ligne)... 5 2.1 Clients

Plus en détail

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel

E)services - e)sep. Guide de l utilisateur. Exercice professionnel E)services - Guide de l utilisateur e)sep Exercice professionnel 1 Sommaire 1- Introduction 2 2 - Accès au service e)sep en ligne 3 2.1 Identification par le login /mot de passe 4 2.2 Authentification

Plus en détail

Manuel d utilisation. Centre de facturation UPS

Manuel d utilisation. Centre de facturation UPS Manuel d utilisation Centre de facturation UPS 2014 United Parcel Service of America, Inc. UPS, la marque UPS et la couleur marron sont des marques commerciales de United Parcel Service of America, Inc.

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Le contexte : trop d outils, d écrans et de complexité Dans le domaine du pilotage du système d information,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

Personne à contacter : Françoise LE GUERN

Personne à contacter : Françoise LE GUERN Mairie de Guingamp 1 place du Champ-au-Roy BP 50543 22205 GUINGAMP cédex Tél : 02 96 40 64 40 Fax : 02 96 44 40 67 Email : mairie@ville-guingamp.com Personne à contacter : Françoise LE GUERN SOMMAIRE 1

Plus en détail

Site de l Assainissement et de

Site de l Assainissement et de Site de l Assainissement et de la Protection des Sols Inscription et gestion du profil utilisateur Aide Date 18/08/2015 Version 1.01 Auteur M. Semer INSCRIPTION ET GESTION DU PROFIL UTILISATEUR AIDE 2/15

Plus en détail

l eworkspace de la sécurité sociale

l eworkspace de la sécurité sociale l eworkspace de la sécurité sociale Qu est-ce que l eworkspace? L eworkspace est un espace de travail électronique destiné à la collaboration entre les institutions de sécurité sociale. Il permet de partager

Plus en détail

Dossier de souscription

Dossier de souscription Dossier de souscription Conception d un site internet avec Proto-Site Vous avez la possibilité de souscrire directement en ligne sur http://www.proto-site.com ou bien par courrier en renvoyant les six

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Application «Gestionnaire local»

Application «Gestionnaire local» Application «Gestionnaire local» Remarque : à chaque page de l application, il est préférable pour le bon fonctionnement de l application d utiliser les boutons «Retour» de l application plutôt que le

Plus en détail

Sûr, tout simplement

Sûr, tout simplement Sûr, tout simplement IncaMail Mode d emploi du service IncaMail avec Outlook Version: V.0102 Date: 02.11.2011 Auteur: Roger Sutter, Product Manager IncaMail Table des matières 1 Introduction... 3 1.1 Autres

Plus en détail

Description Arco Mail Manager

Description Arco Mail Manager Table des matières 1 Arco Mail Manager Description générale... 2 1.1 Objectif... 2 1.2 Avantages... 2 1.3 Concept... 2 1.4 Infrastructure... 3 2 Arco Mail Manager Workflow... 4 2.1 L interface utilisateur...

Plus en détail

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24 HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS Fichier : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx Date : 2013-07-24 Rédacteurs : Helpdesk ImaginLab FICHE D'EVOLUTION Edition Date Auteur Action

Plus en détail

En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu.

En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu. 8) RESILIATION En cas de non respect de l une des clauses du cahier des charges, le MAPA serait immédiatement interrompu. ATTENTION : Les devis et le document de présentation du candidat devront impérativement

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur application courriel V-MAIL Mobile Table des matières Introduction... 3 Description... 4 Mode d utilisation... 5 Tarification... 13 2 Introduction Ce guide s adresse aux clients

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants

Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants Chèque-Formation et Chèque-Formation Langues virtuels : Guide d Utilisation à l usage des PME et des Indépendants 05/2006 Processus Introduction Chapitre 1 : Inscription annuelle Chapitre 2 : Commande

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune d Arzon Direction Administration Générale Tél: 0297534460 FOURNITURE DE BUREAU ET CONSOMMABLE Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA

Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA Connexion d un client lourd à la messagerie e-santé PACA La messagerie sécurisée e-santé PACA est un service de type Webmail. Un Webmail est une interface Web rendant possible l émission, la consultation

Plus en détail

TUTORIEL D ACCÈS AU REMPLISSAGE EN LIGNE DE L ENQUÊTE TRIMESTRIELLE ACEMO

TUTORIEL D ACCÈS AU REMPLISSAGE EN LIGNE DE L ENQUÊTE TRIMESTRIELLE ACEMO TUTORIEL D ACCÈS AU REMPLISSAGE EN LIGNE DE L ENQUÊTE TRIMESTRIELLE ACEMO Préambule : Depuis le 1 er avril 2015, l enquête trimestrielle ACEMO évolue et propose de remplir le questionnaire par internet.

Plus en détail

Proposition d un service de conférence téléphonique

Proposition d un service de conférence téléphonique Proposition d un service de conférence téléphonique Société OSIMATIC Contact : Benoît GUIRAUDOU Tél : 01 30 61 27 28 Email : guiraudou@osimatic.com Web : www.myconf.com I - Présentation de OSIMATIC Créée

Plus en détail

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software

Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Tutorial par Anthony Da Cruz Utilisation de Sarbacane 3 Sarbacane Software Ambiance Soleil 17 Rue Royale 74000, Annecy Sommaire 1. Présentation générale 2. Guide étape par étape 3. Astuces de l éditeur

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr

CATALOGUE DE PRESTATIONS SOLUTIONS GMAO. performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr CATALOGUE DE PRESTATIONS 1 2 3 SOLUTIONS GMAO performed by PYC : Pierre-Yves COLLIN http://slicers.free.fr Présentation de nos prestations ACSSIOM vous apporte : - Par sa présence régionale, une garantie

Plus en détail

Accès Client IndemniPro

Accès Client IndemniPro Accès Client IndemniPro SCM Services d assurances Nous sommes heureux de fournir les instructions étape par étape suivantes pour simplifier le processus d accès à vos données par le biais du système Accès

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS

DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS Demande d informations DEMAT RFI-2014-11 DA-SCQUAPA DEMANDE D INFORMATIONS DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS Page 1 sur 6 Sommaire 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATIONS... 3 1.1. CONTEXTE

Plus en détail

Page 1/11. Préambule. Table des matières

Page 1/11. Préambule. Table des matières Page 1/11 Table des matières Préambule... 1 1- Le principe de «NuaFil»... 2 2 - Accueil de votre gestion de profil... 2 2-1 - La recherche de profils... 3 2-2- La liste de vos profils... 3 3 - Le référencement

Plus en détail

Avril 2014. Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels

Avril 2014. Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels Avril 2014 Guide d utilisation du service TFP Internet pour les professionnels TABLE DES MATIÈRES 1. INSCRIPTION D UN MEMBRE...3 2. MEMBRE...4 2.1 Accès à TFP Internet... 4 2.2 Navigation dans TFP... 7

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006 OBJET : Intégration des nouvelles technologies de l information et de la communication : création pour toutes les écoles d une adresse mail publique. Réseaux : Niveaux et

Plus en détail

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 Bienvenus dans le système d inscription à la JMJ de Cracovie 2016! Avant de commencer la procédure d inscription, nous vous invitons à lire

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES Communauté de Communes des Collines du Nord Dauphiné 566, Avenue de l Europe 38540 HEYRIEUX Tél : 04 72 48 19 89 OBJET : MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si

Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si Pour être certain de recevoir les courriels, nous vous invitons à ajouter l adresse électronique no-reply@cerise-collection.com à vos contacts et, si possible, de la mettre dans la liste des expéditeurs

Plus en détail

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be Table des matières 1 Introduction...3 2 Pourquoi choisir Health@Work?...3 2.1 Concentrez-vous désormais sur vos activités clés...4 2.2 Nombreuses fonctionnalités

Plus en détail

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com

Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW. Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com Institut Supérieur d Informatique WORKFLOW Fahem KEBAIR kebairf@gmail.com INTRODUCTION Les entreprises cherchent de plus en plus des mécanismes aidant à l organisation, l exécution et l optimisation du

Plus en détail

Portail achats Société Générale SOURCING HUB Guide Fournisseur

Portail achats Société Générale SOURCING HUB Guide Fournisseur Portail achats Société Générale SOURCING HUB Guide Fournisseur Agenda 1. Comment mettre à jour son profil et ses données sur le portail Création de compte e-mail Consulter le profil Organisation Mettre

Plus en détail

Acheteurs Module Publications. Procédure en 5 étapes :

Acheteurs Module Publications. Procédure en 5 étapes : Acheteurs Module Procédure en 5 étapes : Accès au de des supports de diffusion publication / Si vous rencontrez des difficultés dans l utilisation du module Publication, notre service clientèle est à votre

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Manuel d utilisation. EB Online et la Plateforme de collaboration

Manuel d utilisation. EB Online et la Plateforme de collaboration Manuel d utilisation EB Online et la Plateforme de collaboration 2015 Allianz EB Online et la Plateforme de collaboration - 2 Sommaire 3 Bienvenue sur EB Online et la Plateforme de collaboration 3 Vous

Plus en détail

Manuel de fonctionnement pour les professeurs

Manuel de fonctionnement pour les professeurs Manuel de fonctionnement pour les professeurs Index 1 Connexion à l intranet...3 2 L interface de l Intranet...4 3 Interface du WebMail...5 3.1 Consulter ses E-mails...5 3.2 Envoyer des messages...6 3.3

Plus en détail

Educanet 2 (plate-forme collaborative)

Educanet 2 (plate-forme collaborative) Educanet 2 (plate-forme collaborative) http://www.educanet2.ch Bref aperçu des fonctionnalités d'educanet² Cette nouvelle plate-forme collaborative n'est pas une simple mise à jour d'educanet. Il s'agit

Plus en détail

CRM GESTION RELATION CLIENT

CRM GESTION RELATION CLIENT (Gestion de la Relation Client) GESTION RELATION CLIENT La solution idéale pour avoir une vue à 360 de vos prospects et clients. Destinés à tous les services, ces applications vous permettent de mieux

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2

Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2 Sommaire CONNEXION WEBMAIL... 2 1. Comment se connecter au Webmail?... 2 LE COURRIER... 4 CREER UN NOUVEAU MESSAGE... 4 1. Comment envoyer un mail?... 4 2. Envoi avec une pièce jointe?... 7 REPONDRE A

Plus en détail

1 - Se connecter au Cartable en ligne

1 - Se connecter au Cartable en ligne Le Cartable en ligne est un Environnement numérique de travail (ENT) dont la vocation est de proposer un ensemble de services en ligne, personnalisés et sécurisés, accessibles aux élèves et aux professeurs,

Plus en détail

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit

Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Utilisation avancée de la plateforme Moodle avec un cours déjà construit Mardi 02 avril 2013 Florie BRANGE Urfist de Bordeaux 4, av. Denis-Diderot 33607 PESSAC CEDEX T 33 (0)5 56 84 86 93 F 33 (0)5 56

Plus en détail

Application EvRP. Fonctionnalités 2013

Application EvRP. Fonctionnalités 2013 Application EvRP Fonctionnalités 2013 Sommaire : Page d accueil et profils... 2 Saisie de risques... 3 Élimination d un risque (priorité 0)... 4 Mise à jour d une action déclarée... 6 Risques en anomalie...

Plus en détail