RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS"

Transcription

1 a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société TOUPRET Il ressort de l inventaire des accidents technologiques et industriels (base de données ARIA) recensés par le BARPI (Bureau d'analyse des Risques et Pollutions Industrielles), de 1980 à 2012, pour le secteur de la fabrication de mortiers et bétons secs (code APE C23.64Z) correspondant au secteur d'activité de la société TOUPRET, sur les 6 événements ou types de phénomène recensés, la répartition suivante : % par rapport au total Type de phénomène 50 rejets de matières polluantes 50 incendie Identification des potentiels de dangers émanant de l'environnement sismicité : d'après l'article D du code de l'environnement, tout le département de l'essonne est en zone de sismicité très faible. mouvements de terrain et cavités souterraines : la commune de Corbeil-Essonnes est soumise au risque de mouvement de terrain. L inventaire des cavités souterraines n'a pas encore été réalisé par le BRGM (http://www.bdcavite.net/). inondation : TOUPRET est localisée en zone inondable. Elle est assujettie au Plan de Prévention des Risques d'inondation (PPRI) de la Vallée de la Seine. Elle se trouve en zone d'aléa verte. foudre : la densité d'arcs de foudroiement de Corbeil-Essonnes est égale à 1,22 (la moyenne en France est de 1,63). En l'espèce, la foudre est donc peu susceptible d'être à l'origine d'événements pouvant porter gravement atteinte à la sécurité des personnes, à la sûreté des installations ou à la qualité de l'environnement. Cependant, il convient de noter que l'arrêté du 15/01/08 relatif à la protection contre la foudre de certaines installations classées n'impose pas la réalisation d'une Analyse du Risque Foudre sur les installations soumises à autorisation au titre de la rubrique 2515, ce qui est le cas de TOUPRET.

2 b circulation aérienne : le site n'est pas localisé dans la zone d'influence d un aérodrome. (aérodrome le plus proche à 15 km nord-ouest du site). installations industrielles : selon les informations de l'inspection des Installations Classées relatives aux établissements à risques, la ville de Corbeil-Essonnes abrite 14 installations soumises à autorisation dont une classée sous la mention "SEVESO seuil bas" (à 5 km au sud du site). Toutes ces installations se trouvent sur la rive de la Seine opposée à TOUPRET Potentiel de danger lié aux produits Les activités de la société TOUPRET ne nécessitent l'utilisation que d assez peu de produits chimiques potentiellement dangereux. Sur 58 matières premières, seules 10 présentent un étiquetage au titre de la réglementation au titre des produits potentiellement dangereux. Aucun produit n'est étiqueté inflammable. Identification des principaux événements redoutés sur le site de la société TOUPRET INSTALLATIONS OU OPERATIONS Stockages de matières premières combustibles (emballages, palettes) EVENEMENTS REDOUTES Incendie Au regard des résultats de l'inventaire BARPI des accidents survenus dans des installations équivalentes à TOUPRET (6 en 22 ans), les rejets de matières polluantes n'ont pas été retenus comme événement redouté en raison de l'absence de produits liquides et d'effluents liquides sur le site de TOUPRET.

3 c Identification des zones à atmosphères explosives et mesures prises Conformément à la réglementation, une étude relative à la détermination des zones à risque d explosion (ATEX) a été réalisée sur le site de Corbeil en mars LOCALISATION EQUIPEMENTS SOURCES TYPE DE ZONE ATEX PRECONISATIONS Dispositif de tamisage de la farine de bois Zone 21 Etablir une procédure de nettoyage régulier des zones empoussiérées ; Apposer la signalétique réglementaire au niveau des zones ATEX identifiées ; Lignes de mélange Poste d introduction manuelle des matières premières Mélangeur dans lequel le produit contenant 50% de poudres organiques est fabriqué Zone 21 Zone 22 Zone 21 Former ou sensibiliser le personnel amené à intervenir en zone ATEX à la sécurité d intervention en fonction des tâches qui leur sont confiées et s assurer de la formation des personnels des entreprises extérieures susceptibles d intervenir dans les zones dangereuses ; Etablir l adéquation du matériel implanté en zone ATEX. Atelier de maintenance Chaufferie magasin / bureaux Poste oxyacétylénique Zone 2 Matérialiser une zone d entreposage du poste oxyacétylénique (choisir un emplacement aéré) ; Fontaine de dégraissage Zone 1 Apposer la signalétique réglementaire au niveau des zones ATEX identifiées ; Etablir l adéquation du matériel situé en zone ATEX. Réseau de gaz naturel Zone 2 Apposer la signalétique réglementaire au niveau des zones ATEX identifiées (sur la porte d accès au local) ; Vanne police gaz Zone 2 Former le personnel amené à intervenir en zone ATEX à la sécurité d intervention et s assurer de la formation des personnels des entreprises extérieures susceptibles d intervenir dans les zones dangereuses ; Etablir l adéquation du matériel implanté en zone ATEX.

4 d LOCALISATION EQUIPEMENTS SOURCES TYPE DE ZONE ATEX PRECONISATIONS Apposer la signalétique réglementaire au niveau des zones ATEX identifiées (sur la porte d accès au local) ; Chaufferie usine Réseau de gaz naturel Zone 2 Former le personnel amené à intervenir en zone ATEX à la sécurité d intervention et s assurer de la formation des personnels des entreprises extérieures susceptibles d intervenir dans les zones dangereuses ; Postes de charge de batteries Batteries en charge Zone 1 Etablir l adéquation du matériel situé en zone ATEX. Matérialiser les zones de charge par un marquage au sol ; Apposer la signalétique réglementaire au niveau des zones ATEX identifiées ; Former le personnel amené à intervenir en zone ATEX à la sécurité d intervention et s assurer de la formation des personnels des entreprises extérieures susceptibles d intervenir dans les zones dangereuses ; Etablir l adéquation du matériel implanté en zone ATEX ; Veiller à ne pas entreposer de matériaux combustibles à proximité des postes de charge de batteries. TOUPRET est en train de mettre en œuvre l'ensemble des préconisations.

5 e Synthèse des dispositions visant à réduire les risques ou à en limiter les effets INSTALLATIONS OU OPERATIONS EVENEMENTS REDOUTES MESURES PREVENTIVES (DISPOSITIONS PREVUES POUR REDUIRE LES RISQUES) NIVEAU DE PROBABILITE FINAL MESURES DE PROTECTION ET D'INTERVENTION (DISPOSITIONS PREVUES POUR LIMITER LES EFFETS) NIVEAU DE GRAVITE FINAL NIVEAU DE RISQUE FINAL Stockage de matières premières combustibles (emballages, palettes) Incendie interdiction de fumer sur l'ensemble du site interdiction d'intervenir dans les installations électriques formation du personnel permis de feu contrôle annuel des équipements électriques matériel ATEX si nécessaire présence d'un parafoudre Très faible formation du personnel au maniement des moyens de secours extincteurs réseau public d'extinction à proximité du site centre de secours proche du site accès à l'établissement aisé intégralité des superficies imperméabilisée stockage des produits plus haut que la côte PEHC Modéré - alarme anti-intrusion et caméras Les mesures prises ou prévues par la société TOUPRET permettent d'atteindre, dans des conditions économiquement acceptables, un niveau de risque aussi bas que possible, compte tenu de l'état des connaissances, des pratiques et de la vulnérabilité de l'environnement du site de Corbeil-Essonnes.

6 DDAE - TOUPRET f Mesures préventives consignes et procédures : des consignes permanentes de sécurité existent sur le site. permis de feu : toute opération d'entretien ou de maintenance nécessitant un travail par point chaud sur le site sera soumise à l'obtention d'un permis de feu; équipements électriques : les installations électriques contrôlées tous les ans par une société spécialisée. foudre : le bâtiment industriel est équipé d'un parafoudre. malveillance / intrusion : L'enceinte de l'installation est entièrement clôturée et les entrées sont équipées d'un portail fermé à clé en dehors des horaires de travail. L'intégralité de l'établissement (usine et bureaux) est sous alarme anti-intrusion hors activité, relié à une société de télésurveillance. Des caméras couvrent les zones de parking. Mesures de protection et d'intervention moyens de secours : la société TOUPRET dispose d'équipements de lutte contre l'incendie, tout son personnel est formé à leur manipulation. Un réseau d'incendie public dessert l'installation. Le centre de secours le plus proche se trouve à 3,2 km. protection contre les inondations : le bâtiment de production se trouve surélevé de 1,20 mètre par rapport au niveau du sol. Tous les produits sont entreposés à une hauteur de sol supérieure à la côte de référence de la crue centennale (sauf les bennes de déchets).

7 DDAE - TOUPRET g Cinétique, zone d'effets et cartographie des risques significatifs Aucun des niveaux de risque précisés dans le tableau de synthèse ci-dessus n'apparaît ni comme critique, ni comme jugé inacceptable (risque moindre ou résiduel suivant la grille présentée au chapitre I METHODOLOGIE D'EVALUATION DU RISQUE de l'étude des dangers) et ce, compte tenu des dispositions prises ou prévues par la société TOUPRET. Ainsi, aucun des risques engendrés par le disfonctionnement de l'installation TOUPRET ne peut être qualifié de significatif. Dans ce contexte, il apparaît que les zones d'effet, en particulier les zones d'effets létaux délimitant la zone des dangers graves pour la vie humaine, restent a minima à l'intérieur des limites de propriété du site s'agissant d'effets thermiques susceptibles d'être générés en cas d'incendie. Dans cette mesure, il n'a pas été envisagé d'étudier la cinétique des accidents potentiels ni de réaliser une cartographie des risques significatifs.

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

1. LES POTENTIELS pe DANGERS

1. LES POTENTIELS pe DANGERS Demande d'autorisation Préfectorale les Délices d'auzan - Castelnau d'auzan (32) 1. LES POTENTIELS pe DANGERS Les potentiels de danger sont présentés dans le tableau suivant: SYSTEME Stock cartons, POTENTIEL

Plus en détail

PARTIE D - Etude de dangers Résumé non-technique. SCAPA Site de VALENCE (26)

PARTIE D - Etude de dangers Résumé non-technique. SCAPA Site de VALENCE (26) Référence : R-MV-1210-1b Date : 23/12/2013 Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter PARTIE D - Résumé non-technique SCAPA Site de VALENCE (26) Allée B. PALISSY Version (date) Rédactrice Vérificatrice/

Plus en détail

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES

SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES 1/5 SECURITE INCENDIE PREVENTION DES INCENDIES ANALYSE DES RISQUES GENERALITES PARTIE A: Inventaire des risques et des mesures de prévention existantes 1. Données de l entreprise Nom : Adresse : Téléphone:

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement

Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement Lannion Trégor Communauté Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement Construction d une Objèterie et d une plateforme de stockage de boisénergie

Plus en détail

Détermination de l acceptabilité des risques...10. Grille de criticité des scénarii avec mesures de prévention et de protection...

Détermination de l acceptabilité des risques...10. Grille de criticité des scénarii avec mesures de prévention et de protection... SOMMAIRE DU RESUME NON TECHNIQUE DE LL ETUDE DE DANGERS 1 INTRODUCTION...2 2 ENVIRONNEMENT ET VOISINAGE...3 3 POTENTIELS DE DANGERS...4 4 IDENTIFICATION DES RISQUES...5 5 EVALUATION DES RISQUES...6 6 EVALUATION

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES Le titulaire du CAP Agent de prévention et de sécurité exerce ses fonctions soit dans une entreprise pourvue de son propre service de sécurité, soit auprès d'une

Plus en détail

III - L'ETUDE D'IMPACT

III - L'ETUDE D'IMPACT III - L'ETUDE D'IMPACT Elle est accompagnée d'un résumé non technique. Elle a été réalisée par le Cabinet Evolutis, 434 rue Etienne Lenoir, 30900 NIMES. Ce document comprend les parties suivantes: 11Analyse

Plus en détail

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers

SCDC- Bissy. Résumé non technique de l étude de dangers Eras Metal Calais / Note d information du Préfet / Présentation des modifications SCDC- Bissy Résumé non technique de l étude de dangers Réf. Entime 3302-006-007 / Rév. A /16.07.2013 DOC. ICPE / 2211-006-008

Plus en détail

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers 23 décembre 2013 SETEO / Ecozone Saint Apollinaire / Dossier de Demande d'autorisation

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Introduction La présente fiche traite du risque d explosion susceptible d

Plus en détail

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A

Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour des entrepôts 1510-A 1 Étude de dangers et Maîtrise de l urbanisation autour entrepôts 1510-A P. CASTEL Service Prévention Risques Risques Industriels Accidentels 2 Programme Généralités réglementaires sur la maîtrise de l

Plus en détail

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PIECE V - NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE 1 Pièce V Notice d hygiène et de sécurité Page 1 SOMMAIRE I.ORGANISATION GÉNÉRALE...4 A-Effectif et rythme de travail...4 B-C.H.S.C.T...4 C-Formation et information

Plus en détail

SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE

SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 EXPLOITANT ET ACTIVITES... 3 1.1 IDENTITE DU DEMANDEUR... 3 1.2 ORGANISATION DU SITE... 4 2 RESUME DE L ETUDE D IMPACTS... 5 2.1 IMPACTS SUR LE PAYSAGE...

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS ASA/LF/BOURGOIS/GUILLAC/EDD/2013.372 Déchetterie de GUILLAC (56) Résumé page 1 PRESENTATION DU SITE La déchetterie de Guillac est localisée sur le territoire

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité

Faire Face au Feu. Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Faire Face au Feu Sur 4 entreprises qui brûlent, plus de 3 ne REPRENNENT PAS leur activité Ce qu il faut savoir? Comment prévenir le risque? Comment procéder? Pour être prêt, Une priorité absolue : favoriser

Plus en détail

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

Gestion de l accueil ENSEEIHT

Gestion de l accueil ENSEEIHT Gestion de l accueil ENSEEIHT Objet : cette procédure détaille les missions qui incombent au personnel du service gestion de site gérant l accueil de l ENSEEIHT. Domaine d application : Liste de diffusion

Plus en détail

AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE

AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE Service Prévention - 10/01/00 Modifié le 28/02/2013 AIDE MEMOIRE DE PREVENTION A L'ATTENTION DES ENTREPRISES EXTERIEURES INTERVENANT SUR LES SITES ET LES CHANTIERS SILEC CABLE A- A la charge du Chef de

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Version numéro : Date première rédaction : Date de la dernière mise à jour : Nom de l'entreprise Textes réglementaires Principes généraux de la loi

Plus en détail

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions

D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions D9A DOCUMENT TECHNIQUE Défense extérieure contre l'incendie et rétentions Guide pratique pour le dimensionnement des rétentions des eaux d'extinction Édition 08.2004.0 (août 2004) INESC - FFSA - CNPP INESC

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

Atmosphère explosive?

Atmosphère explosive? ATEX I Atmosphère explosive? Mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la

Plus en détail

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004 Elaboration d une méthode d évaluation et du document en réponse aux décrets 1553, 1554 relatifs à la protection des travailleurs contre les risques d explosion Contexte réglementaire Directive 1999/92/CE

Plus en détail

Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47)

Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47) Dossier de Demande d Autorisation Préfectorale Au titre des Installations Classées CANCON (47) VI. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS Novembre 2009 Mise à jour juillet 2011 Réf. : RP/ER/MM/2009/092

Plus en détail

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE)

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE) 1. Identification du produit et de la compagnie 1.1 Nom du Produit : Silicone de duplication 1.2 Emploi de la substance / de la préparation : Silicone à deux composants vulcanisant par addition 1.3 Constructeur

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/6 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: Emploi de la substance

Plus en détail

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI Exercices POI - chéma d alerte déversement le 28/04/09 - Exercice d évacuation suite alarme feu (schéma d alerte incendie) le 11/05/09 - chéma d alerte incendie en fin de journée le 12/05/09 - chéma d

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE

Circulaire 2015 02 PRÉVENTION DE L INCENDIE Prévention de l incendie sur les lieux de travail PRINCIPE La nouvelle réglementation relative à la prévention de l incendie sur les lieux de travail (AR du 28 mars 2014) définit précisément les mesures

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon 91/155/CEE. Date d'impression: 11-4-2001 revue le: 11-4-2001

Fiche de données de sécurité Selon 91/155/CEE. Date d'impression: 11-4-2001 revue le: 11-4-2001 Page: 1/5 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation.. Code du produit: 788002. de N.S.T.R. : 38119000. Producteur: Stam

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

COMMUNE DE PRESLES - PLAN DE PREVENTION DES RISQUES * * * * * * * * * * * * * * * SOMMAIRE * * * * *

COMMUNE DE PRESLES - PLAN DE PREVENTION DES RISQUES * * * * * * * * * * * * * * * SOMMAIRE * * * * * COMMUNE DE PRESLES - PLAN DE PREVENTION DES RISQUES * * * * * * * * * * * * * * * SOMMAIRE * * * * * TITRE I Page Portée du P.P.R - Dispositions générales - 2 - Article 1.1 - Champ d'application Article

Plus en détail

Dossier n 5. Résumé non technique de l étude des dangers. Antea Group

Dossier n 5. Résumé non technique de l étude des dangers. Antea Group Dossier n 5 Résumé non technique de l étude des dangers 1 Sommaire Pages 1. Introduction... 3 2. Environnement et sensibilité... 4 3. Dangers et risques présentés par les activités du site... 5 4. Etude

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS PROGRES MEGA BLANCHE mortier colle déformable à couche épaisse pour grès -C2ES1 Utilisation du

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) :

PLAN DE PREVENTION. Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées) : PLAN DE PREVENTION ETABLISSEMENT SCOLAIRE Nom de l'établissement scolaire : Adresse : Téléphone : Nom du chef d'établissement : Personne chargée du suivi du Plan de Prévention (nom, qualification, coordonnées)

Plus en détail

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION Une entreprise présente différents type de risque. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. De simples précautions peuvent éviter ou limiter

Plus en détail

FICHE DE DONNEES SECURITE

FICHE DE DONNEES SECURITE FICHE DE DONNEES SECURITE Date de révision : 21/01/2015 Remplace l édition de : 04/04/2014 1. Nom du produit : pigment argent Description du produit : pigment métallique en poudre pour la préparation de

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan 1 Sommaire Présentation du dépôt et situation Activité Moyens de Prévention / Protection Mesures organisationnels

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25.

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE. Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE NOGENT-SUR-OISE Fait à Bihorel, le 03 Octobre 2012 KALIÈS KAR 11.25. V2 La société VEOLIA PROPRETE NORD NORMANDIE (VPNN) est autorisée

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

GLOSSAIRE. Recommandation et réglementation. A observer, à repérer par exemple/notamment. Page 1. Préparation Document unique

GLOSSAIRE. Recommandation et réglementation. A observer, à repérer par exemple/notamment. Page 1. Préparation Document unique A consulter sur la page Hygiène et sécurité du site de l'académie de Toulouse la "Boîte à outils pour le premier degré" http://www.ac-toulouse.fr/web/personnels/60-ressources-professionnelles.php Thèmes

Plus en détail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail

Algérienne des Expertises. Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Aperçu sur la réglementation algérienne relative à l hygiène et la sécurité en milieu de travail Décret exécutif n 91-05 du 19.01.1991 Propreté des locaux Aération et éclairage des locaux Ventilation mécanique

Plus en détail

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique

Stockage et Manipulation des Produits dangereux. Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Stockage et Manipulation des Produits dangereux Quelques conseils de gestion et règles de bonne pratique Maîtrise du risque et gestion des Produits dangereux Maîtrise du risque principes de base Identification

Plus en détail

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos

Formation. Protection INCENDIE en maison de repos 09-03-15. La réglementation en Belgique. Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Formation Sensibilisation à la prévention incendie en Maison de repos Laurent Vanassche Protection INCENDIE en maison de repos QUELLE REGLEMENTATION? La réglementation en Belgique Différents niveaux de

Plus en détail

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal

Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal Profil de fonction CADRE DE BASE Fonction 2 (B2) - Caporal A. Finalités principales Chaque fonction 2 du cadre de base doit remplir toutes ces tâches. 1. Collaborateur opérationnel - fonction de base Participer

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE MEMENTO SECURITE INCENDIE PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation, de faciliter l'évacuation du public et l'intervention

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE.

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 1 2 LE SAVIEZ-VOUS? UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 3 SOURCE INRS 4 Identification des atmosphères explosives Faire l inventaire

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS SAM 150 Code article EAN : (5905400240153 ) Utilisation du produit : chape anhydrite auto-lissante

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5 Page : 1/5 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification de la substance ou de la préparation : Nom: TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMSSIONS Statut REACH = Non concerné

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Code du produit: A2114 No CAS: 9012-36-6 Numéro CE: 232-731-8 Utilisations identifiées pertinentes

Plus en détail

Les contrôles réguliers

Les contrôles réguliers Les contrôles réguliers Le suivi des autorisations d exploitation «Commodo - Incommodo» Comment gérer l autorisation d exploitation après son obtention SOMMAIRE Les principaux contrôles réguliers Environnement

Plus en détail

Projet Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme

Projet Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME. Programme Projet Prévention du Risque Chimique dans les TPE et PME Programme 2013 SOMMAIRE 1. LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 3 1.1. Objectif de formation 3 1.2. Objectifs pédagogiques 3 2. LE PROGRAMME DE FORMATION

Plus en détail

Comité de Suivi de Site

Comité de Suivi de Site Site de Clermont le 23 juin 2014 Organisation, formation Alignement des structures et organisations avec celles définies par le groupe BASF et le Responsible Care Analyse des risques Remise de l EDD révisée

Plus en détail

Médian de 2014 TS01 TD N 5

Médian de 2014 TS01 TD N 5 Médian de 2014 TS01 TD N 5 ARBRE DES CAUSES Question N 1 «Dans l usine Chimie SA, il y a eu une explosion dans un local de stockage de produits chimiques. Le salarié à l origine de cette explosion, a été

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit: 8133 Emploi de la substance

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Page : 1/6 * 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit: 4340.50 Usage: Colle Colle de contact Emploi de

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Page : 1/5 iche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation. Nom du produit INTHERMO HD-Color Intensiv.

Plus en détail

Annexe 13 Respect des prescriptions règlementaires pour la rubrique n 2710-2

Annexe 13 Respect des prescriptions règlementaires pour la rubrique n 2710-2 Dossier Installation Classée Déchetterie de Gourdon Annexe 13 Respect des prescriptions règlementaires pour la rubrique n 2710-2 SYDED du Lot ZA Les Matalines 46 150 Catus Version C 55 Respect des prescriptions

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Version numéro : Date première rédaction : Date de la dernière mise à jour : Nom de l'entreprise Textes réglementaires Principes généraux de la loi

Plus en détail

ESTIMATION DES FLUX THERMIQUES EMIS PAR UN INCENDIE SAS PRODUCTION DE LA PRADE. Entrepôt de stockage 1510 La Plane Basse 81 660 BOUT DU PONT DE L ARN

ESTIMATION DES FLUX THERMIQUES EMIS PAR UN INCENDIE SAS PRODUCTION DE LA PRADE. Entrepôt de stockage 1510 La Plane Basse 81 660 BOUT DU PONT DE L ARN Troyes, le 11 juillet 2014, ESTIMATION DES FLUX THERMIQUES EMIS PAR UN INCENDIE SAS PRODUCTION DE LA PRADE Entrepôt de stockage 1510 La Plane Basse 81 660 BOUT DU PONT DE L ARN FLUMilog Hauteur de stockage

Plus en détail

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande Éclairage de secours Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité Yves Flecher Responsable Suisse Romande Eclairage de secours et système de gestion Genève septembre 2015 1

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

Fiche de prévention - Réglementation

Fiche de prévention - Réglementation etin Santé Sécurité au ail dans les Collectivités N 1 - Avril Fiche de prévention - Réglementation N 2 LES PRODUITS CHIMIQUES : la fiche de donnée de sécurité & l étiquetage Mise à jour : Janvier 2011

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Désignation commerciale : ZF-Lifeguardfluid 5 Société : ZF Friedrichshafen AG Südring 66117 Saarbrücken

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE DR FICHE DE DONNEES DE SECURITE Date de révision : 22/01/2010 Version : 4.00 Page : 1/6 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE ET DE LA SOCIETE NOM ET CODE DU PRODUIT TYPE D UTILISATION SOCIETE APPEL D URGENCE

Plus en détail

Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L

Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L Page 1/5 Fiche de sécurité 591268 : Liquide pour machine à fumée 1L 595918 : Liquide à fumée dense 5L 595900 : Liquide pour machine à fumée 5L 1 Identification de la substance/du mélange et de la société

Plus en détail

ETS B E A U S E I G N E U R

ETS B E A U S E I G N E U R ETS 6 Rue André Viellard Tél. 03 84 36 41 36 Fax 03 84 36 41 30 e-mail : contact@beauseigneur.com Site : www.beauseigneur.com FICHE DE DONNEES DE SECURITE LAVE GLACE - 30 C Version 1 du 21.12.2009 Réf

Plus en détail

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE SOMMAIRE I. OBJECTIF... 2 II. CALCUL DE FLUX THERMIQUES CORRELATION DE THOMAS... 2 A- Méthodologie... 2 1) Principe... 2 2) Evolution de l'incendie... 4 3) Montée rapide de la température ambiante... 4

Plus en détail

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit EPOLIT 515 EPA Emploi de la substance/de la préparation Dispersion

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique POWEO TOUL PRODUCTION Partie 1 Demande d autorisation d exploiter Résumé non technique DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE NOUVELLE INSTALLATION DE PRODUCTION D ELECTRICITE 48-AO0102-APS/G.06/0001

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

Vue aérienne de l environnement du dépôt

Vue aérienne de l environnement du dépôt Risques liés au voisinage Les ERP suivants se trouvent dans un rayon de 500m principalement à l Ouest : - le cinéma en plein air, ouvert en période estivale à 320m (environ 100 personnes) ; - l hôtel des

Plus en détail

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE

PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE PLAN DES MESURES D URGENCE QU EST-CE QU UN PLAN DES MESURES D URGENCE Définition Il s'agit d'une série intégrée de mesures qui permettent de vous préparer à répondre aux situations d'urgence et à reprendre

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

LES PRODUITS DANGEREUX

LES PRODUITS DANGEREUX Fiche n 8 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LES PRODUITS DANGEREUX Attention : risques en stock L'imprimeur manipule des produits susceptibles de provoquer des incendies, des intoxications, ou encore des

Plus en détail

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE

FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL INCENDIE FORMATION & CONSEIL SPÉCIALISÉ EN SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL FORVALYS - RCS TOULOUSE 510 274 137 - APE 7490 B - N organisme de formation : 73 31 05415 31-20 impasse Camille Langlade - 31100 TOULOUSE

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

PRÉFET DE LA DRÔME. ARRETE PREFECTORAL n 2014087-0015 DE PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES

PRÉFET DE LA DRÔME. ARRETE PREFECTORAL n 2014087-0015 DE PRESCRIPTIONS COMPLEMENTAIRES Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET E LA RÔME irection départementale de la Protection des Populations Service protection de l'environnement Valence, le 28 mars 2014 Affaire suivie par

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société Nom du produit Utilisation du produit / Préparation Fabricant Le granule d égalisation FERMACELL est utilisé pour la remise à niveau de sols irréguliers de

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/6 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identificateur de produit Utilisations identifiées pertinentes de la substance ou du mélange et utilisations déconseillées

Plus en détail

I - RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE...

I - RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE... Page : 1 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE... 3 4 ETUDE D IMPACT... 7 5 ETUDE DE DANGERS... 14 Page : 2 1 INTRODUCTION Ce résumé

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

CPCU Bercy. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS

CPCU Bercy. Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS CPCU Bercy Dossier de demande d autorisation d exploiter DDAE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DE DANGERS Version 2 : Septembre 2014 DOCUMENT REDIGE PAR Antea Group Agence d Arcueil Immeuble Axeo 29 avenue

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Définitions.

Arrêtons: Art. 2. Définitions. Etablissements classés - Garages/parkings de 5 à 20 places Règlement grand-ducal du 26 juillet 1999 fixant les prescriptions générales pour les garages et parkings couverts pouvant recevoir entre 5 et

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

Le risque chimique en entreprise

Le risque chimique en entreprise Dossier de synthèse Le risque chimique en entreprise Les agents chimiques dangereux Les agents Cancérogènes, Mutagènes, toxiques pour la Reproduction Ce dossier de synthèse «Le risque chimique en entreprise»,

Plus en détail

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique et Produits Chimiques Omniprésents dans le milieu professionnel : près de 40% des salariés sont exposés à au moins 1 produit chimique (SUMER

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail