Logements Avenue COROT MARSEILLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Logements Avenue COROT 13 013 MARSEILLE"

Transcription

1 Logements Avenue COROT MARSEILLE Mission Acoustique Compte rendu d examen des documents en phase APS Note établie avec référentiel H et E CERQUAL Rapport version 3 du 26/02/2010 Maître d ouvrage : ARCOBA-GETCI 304 RN 6 ZAC du Bois des Côtes II LIMONEST CEDEX RAPPEL : OBJET DE LA MISSION ACOUSTIQUE BUREAU VERITAS Réalisation d une notice acoustique examinant les dispositions prévues pour respecter la réglementation applicable aux bâtiments à usage de logements et les indications du référentiel H et E CERQUAL : Arrêté du 30 juin 1999 relatif aux caractéristiques acoustiques des bâtiments d habitation. Arrêté du 30 juin relatif aux modalités d application de la réglementation acoustique Circulaire UHC/QC ¼ n du 28 janvier 2000 relative à l application de la réglementation acoustique dans les bâtiments d habitation neufs. Référentiel Habitat et Environnement du 01 janvier 2008 Ces vérifications concernent l acoustique intérieure du bâtiment et les isolements de façade. Le bruit transmis dans le voisinage par le fonctionnement du bâtiment ne fait pas partie de la mission. Les essais acoustiques ne font pas partie de la mission. ANALYSE CRITIQUE DES DISPOSITIONS PREVUES Bruits aériens intérieurs Isolements entre logements superposés : structure dalle pleine béton d au moins 20cm d épaisseur et cloisons de distribution en Placoplan de 5cm d épaisseur. Les indices Dne,w+c des bouches de ventilation sont les suivants : Cuisines ouvertes sur séjour 60 db Autres bouches 54 db en cuisine et 57 db en bains et WC. MARSEILLE Logements avenue COROT Page 1/9

2 Isolements entre logements et garages : structure dalle pleine béton d au moins 23cm d épaisseur et cloisons de distribution en Placoplan de 5cm d épaisseur. L isolation thermique en sous-face est constituée d un isolant ROCKFEU système db de 100mmm en fond de coffrage ou d un fibrastyrène FY clarté db 125 FE fixé mécaniquement. Isolements entre logements contigus : murs béton d au moins 18cm d épaisseur. Les doublages de façades sont de type thermo acoustique (Référence DOUBLISSIMO ou similaire) d au moins 8+1 cm d épaisseur. Isolements entre logements et locaux non chauffés : murs béton d au moins 18cm d épaisseur avec doublages de type thermo acoustique (Référence DOUBLISSIMO ou similaire) d au moins 8+1 cm d épaisseur. Isolements entre circulations communes et logements : murs béton d au moins 18cm d épaisseur. Les blocs portes paliers ont au moins les indices d affaiblissement acoustiques Rw+c suivants : Logements avec sas d entrée : 30 db Logements sans sas d entrée : 37 db Les parois des gaines de désenfumage des paliers sont en béton d au moins 10cm d épaisseur et sont doublées par des éléments thermo acoustique (polystyrène ou laine de verre et plaque de plâtre) d au moins 6+1 cm d épaisseur Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la fourniture par les entreprises des PV d essais des bouches de ventilations et des blocs portes d entrée des logements et d une mise en œuvre correcte. Bruits de chocs Les planchers sont constitués par des dalles pleines béton d au moins 20cm d épaisseur et les revêtements de sols durs (carrelages ou parquets) sont scellés sur chape de 5cm désolidarisée par une sous couche acoustique de type ASSOUR ayant un indice d affaiblissement ΔL d au moins 19 db. Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la fourniture par les entreprises des PV d essais des sous-couches acoustiques et d une mise en œuvre conforme aux préconisations du fabricant. Bruits des équipements collectifs Ventilation Mécanique Contrôlée Les extracteurs de VMC sont situés en terrasse. Toutes les dispositions de désolidarisation vis-à-vis de la structure béton sont prévues pour les caissons d extraction et les réseaux de gaines. Les indices Dnew+c minimums à respecter pour les bouches de ventilation mécanique ont été précisés pour les isolements aux bruits aériens MARSEILLE Logements avenue COROT Page 2/9

3 Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la justification par les entreprises de la mise en œuvre de tous les dispositifs de désolidarisation et de la fourniture des PV d essais des bouches de ventilations. Ascenseurs La machinerie d ascenseur est située en terrasse. Les parois de la gaine sont en béton d au moins 18cm d épaisseur avec un doublage thermo acoustique d au moins 6+1cm. La machinerie située en terrasse est désolidarisée de la structure. Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la justification par les entreprises de la mise en œuvre de tous les dispositifs de désolidarisation et d une mise en œuvre correcte. Porte des garages collectifs Cette porte n est pas située sous un logement. Des dispositifs de désolidarisation de la porte et de son mécanisme vis-à-vis du gros œuvre sont prévus. Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la justification par les entreprises de la mise en œuvre de tous les dispositifs de désolidarisation et d une mise en œuvre correcte. Bruits des équipements individuels extérieurs au logement considéré L indice d affaiblissement acoustique Rw+c des parois prévues pour les gaines techniques sont de valeurs différentes suivant leur position par rapport aux pièces principales et suivant la nature des chutes situées à l intérieur : Gaines contigües à une pièce principale et avec chutes de WC : 42 db Autres gaines: 37dB Les chutes de WC sont en PVC de type chute unique avec nervure intérieure hélicoïde. Si des dévoiements sont réalisés une étude particulière sera réalisée pour chacun d eux en fonction de la nature de la chute (EU, EV EP), du type de dévoiement (type d angle) et de la nature des pièces (Chambres, séjours ou cuisines). L espace compris entre les canalisations et le recoupement de la gaine au niveau du plancher est occupé par un matériau résilient d au moins 5mm d épaisseur et dépassant de 10 cm minimum de chaque côté du séparatif. La pression d alimentation en eau à l entrée de chaque logement est limitée à 3 bars et la vitesse de l eau dans les canalisations est de1m/s maximum. Les baignoires sont désolidarisées du gros œuvre. Les WC sont équipés de mécanismes de chasse silencieux. MARSEILLE Logements avenue COROT Page 3/9

4 Ces dispositions prévues sont satisfaisantes sous réserve de la justification par les entreprises de la mise en œuvre de tous les dispositifs de désolidarisation et d une mise en œuvre correcte. Bruits des équipements individuels intérieurs au logement considéré Il n y a pas de chaudière individuelle gaz (chauffage individuel électrique) ni de climatisation individuelle. Isolements de façades Le classement de l avenue COROT est catégorie 3 en tissu ouvert (l extrait de l arrêté préfectoral est joint au présent rapport) Compte tenu de l implantation du bâtiment par rapport à cette voie les isolements de façades à respecter sont indiqués sur le plan joint au présent rapport. D autres voies classées sont situées à proximité du projet mais elles sont de type U et nous avons considéré qu il existait des masques constitués par des bâtiments faisant écrans. De ce fait ces voies ont été considérées sans influence sur les façades du projet. Il conviendra de vérifier ce point à partir d un extrait de plan cadastral. Des calculs ont été effectués pour les pièces les plus défavorisées à partir des caractéristiques indiquées pour les éléments de façades. Les résultats de ces calculs sont joints au présent rapport. Les dispositions suivantes permettent de respecter les isolements indiqués : Façades : béton 16 cm et doublages thermiques intérieurs de type thermo acoustique 8+1 cm minimum pour les façades à 38 db. Menuiseries extérieures ayant un indice R w+ctr de 38 db pour les façades à 35 et à 38 db et de 28 db pour les façades à 30 db. Coffres de volets roulants ayant un indice D new+ctr de 45 db pour les façades à 35 et à 38 db et de 35 db pour les façades à 30 db. Entrées d air ayant un indice D new+ctr de 43 db pour les façades à 35 et à 38 db, de 37 db pour les façades à 30 db. Pour les façades à 35 et à 38 db on peut également envisager de mettre en place des entrées d air en maçonnerie (D new+ctr de 51 db) ce qui permet d avoir des menuiseries moins performantes (R w+ctr de 35 db). On peut également envisager de réaliser des mesures sur site pour diminuer l objectif d isolement de 38 à 35 db. Fait à DARDILLY, le 26 février 2010 Le Responsable Acoustique et Vibrations : Daniel LEGUILLETTE MARSEILLE Logements avenue COROT Page 4/9

5 Plan de situation de l opération Projet MARSEILLE Logements avenue COROT Page 5/9

6 Extrait arrêté préfectoral classement des voies BRUYANTES MARSEILLE Logements avenue COROT Page 6/9

7 Isolements de façades à réaliser : D nt,a,tr Autres façades 30 db 35 db 38 db MARSEILLE Logements avenue COROT Page 7/9

8 Fiche de calculs logements les plus défavorisés MARSEILLE Logements avenue COROT Page 8/9

9 Classement au bruit Br des baies Repérage des baies classées en Br3 et toutes les autres baies en Br2 Br 3 Br 3 MARSEILLE Logements avenue COROT Page 9/9

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19 GRP : broches veritas JOB : isolation DIV : 9b tdm p. 1 folio : 275 --- 10/12/014 --- 15H48 Sommaire... 5 Sigles et abréviations... 7 Avant-propos... 9 CHAPITRE 1 Réglementation acoustique... 11 1.1 Critères

Plus en détail

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou

Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou Le Kubismo Résidence de 14 logements Angle Jean Crespon / Bd Pompidou 30000 NÎMES NOTICE DESCRIPTIVE Descriptif sommaire Immeuble BBC de 5 étages comprenant 14 appartements 5 P2 et 8P3. et 1 P4 Parking

Plus en détail

«Le Domaine des Testerins»

«Le Domaine des Testerins» «Le Domaine des Testerins» 15 Chemin de la Procession 33 260 LA TESTE DE BUCH RT 2012 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE 9 maisons individuelles Edition du 20/05/2015 Page 1 sur 7 A/ MAISONS Gros œuvre 1. Démolition,

Plus en détail

Descriptif technique

Descriptif technique Caractéristiques générales A) Gros oeuvre : - www.bealbert.fr Descriptif technique Fondations en béton armé. Murs en élévation en briques terre cuite de 20cm d épaisseur. Plancher en dalle béton armé d

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

Atout Coeur. Notice descriptive sommaire. Un programme signé

Atout Coeur. Notice descriptive sommaire. Un programme signé Atout Coeur Notice descriptive sommaire Un programme signé PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations en béton armé suivant étude de sol, prescriptions et calculs du bureau d étude de structure et règlement

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice Descriptive Sommaire NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Appartements 5 pièces duplex Image non contractuelle BELIN PROMOTION 18/07/2014 1/7 GROS ŒUVRE LE BÂTIMENT Les fondations seront exécutées par des

Plus en détail

transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS

transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS transports NOTICE DESCRIPTIVE - LOGEMENTS IMMEUBLE 25, RUE ESSLING 92400 - COURBEVOIE RÉNOVATION DE 21 APPARTEMENTS Dont 7 OCCUPÉS 27 Novembre 2012 SOMMAIRE 1. - NOTE PRELIMINAIRE... 3 2. - CARACTERISTIQUES

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire Castel Clara L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité Notice Descriptive Sommaire 1.Caractéristiques générales des maisons Murs de façade composés de l extérieur vers l intérieur d un mur en

Plus en détail

ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES

ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES VILLE DE RENNES Direction des Bâtiments Communaux 12, rue de Viarmes B.P.3126 35031 RENNES Cédex MAISON DU JEU DE PAUME Rue Saint Louis 35 000 RENNES ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES Février 2011 1 OBJET...3

Plus en détail

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex Classe 4 18 septembre 2008 Certification Qualitel - Millésime 2008 Jean François Redt - Emmanuel Peillex Les marques de qualité Certification Qualitel (qualité, confort et maîtrise des charges) NEUF Certification

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14

Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 SNI GRAND OUEST Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+12 à R+14 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutres et voiles en béton

Plus en détail

Gaines techniques verticales Placostil

Gaines techniques verticales Placostil 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Gaines techniques verticales Placostil Description Les gaines techniques verticales peuvent être réalisées avec les mêmes produits et systèmes Placo que ceux

Plus en détail

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE

RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE RESIDENCE VILLA MARINE DESCRIPTIF SOMMAIRE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Résidence VILLA MARINE / ARES (*)Hors préconisations d améliorations techniques et qualitatives recommandées par les bureaux d étude

Plus en détail

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13

Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 Adresse du programme : Avenue de Pont-Cher 37000 TOURS Descriptif sommaire des appartements du R+11 à R+13 PARTIES COMMUNES GROS OEUVRE : * Structure poteaux, poutre et voiles en béton armé. * Planchers

Plus en détail

THERMOACOUSTIQUES SOUS

THERMOACOUSTIQUES SOUS ETUDE DE SOLUTIONS THERMOACOUSTIQUES SOUS DALLE FLOTTANTE entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN Colloque CIDB du 16 décembre 2009 Contexte et objectif La réglementation RT 2005 pour

Plus en détail

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE

Ville de Cagnes-sur-Mer PATIO RENOIR - NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE. Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE page 1 sur 6 pages Avenue de l Hôtel de Ville / Avenue de Verdun Cagnes-sur-Mer DESCRIPTIF SOMMAIRE Bâtiment Basse Consommation énergétique, B B C 2005 GENERALITE page 2 sur 6 pages La construction sera

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE

BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE La gamme des Briques à Grande Vitesse est parfaitement adaptée à la pose en maisons individuelles : bgv primo bgv thermo bgv thermo+ Positionnement Le meilleur rapport

Plus en détail

Pour logements collectifs

Pour logements collectifs Pour logements collectifs 1 DEFINITION Plancher Seacbois Laine minérale BA 13 Ce système est équivalent à une dalle pleine au niveau acoustique 2 SOLUTION ACOUSTIQUE Dalle pleine de 18 cm = 58 db Dalle

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

EVOLIA 2/90 Classique

EVOLIA 2/90 Classique Maison individuelle en ossature bois EVOLIA 2/90 Classique «Descriptif sommaire des prestations» Maison de type «RT 2012 Sup» Surface habitable : 88,6m2 Surface utile : 98,73 m2 * Document non contractuel

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE. La résidence Le CLOS SAINT PIERRE répond aux exigences du label de performance BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation)

JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE. La résidence Le CLOS SAINT PIERRE répond aux exigences du label de performance BBC Effinergie (Bâtiment Basse Consommation) JAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE Le Clos Saint Pierre est une résidence de standing située à Jaux (60880) dans le cadre d une ancienne ferme. Elle comportera 3 bâtiments avec jardins, balcons ou terrasses et emplacements

Plus en détail

Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC. une société de. SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC

Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC. une société de. SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC Maître d Ouvrage SCCV LES VILLAS DU LAC une société de SEIXO PROMOTION BORDEAUX 260 Cours Gambetta 33400 TALENCE LES VILLAS DU LAC Avenue des Grands Lacs 40460 SANGUINET Programme immobilier en RT2012

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN

DESCRIPTIF TECHNIQUE. HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN DESCRIPTIF TECHNIQUE HÔPITAL DE JOUR CARDIOLOGIE Location de bâtiments modulaires I.U.R.C. site ILLKIRCH GRAFFENSTADEN 1/5 La construction sera conforme à toutes les réglementations liées aux bâtiments

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS

Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS Tél. : 02.31.72.41.52 CAHIER DES CHARGES OPERATION DE CONSTRUCTION EN CONCEPTION / REALISATION RUE DE CAEN 14123 IFS IMMEUBLE DE 20 LOGEMENTS Résidence sociale de 14 places, 6 logements familiaux et local

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

BILAN THERMIQUE ET EXECUTION PLANCHER CHAUFFANT

BILAN THERMIQUE ET EXECUTION PLANCHER CHAUFFANT S.A.R.L. IntiNéo Immeuble Le Forum - Avenue du Forum - 11100 NARBONNE intineo.chauffage@yahoo.fr - www.intineo-chauffage.fr M.Mme DURAND Olivier TOULOUSE, le 14/11/2009 36, rue des Fontaines 31000 TOULOUSE

Plus en détail

11.- Fiche «menuisier d extérieur»

11.- Fiche «menuisier d extérieur» .- Fiche «menuisier d extérieur»..- Préambule L isolation acoustique d une façade vis-à-vis du bruit de circulation routière, ferroviaire ou aérienne (avions) dépend des performances de tous les éléments

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE Résidence ROYAL PALM PERMIS DE CONSTRUIRE ET ARCHITECTURE : L Architecture a été réalisée par le Cabinet

Plus en détail

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept :

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept : CQFD : Logements optimisés Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais 5 Evolutions techniques et conceptuelles du procédé constructif 5.0 - PRÉAMBULE Depuis que la proposition LOGIPASS Un passeport pour l habitat

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

Sommaire général détaillé

Sommaire général détaillé Sommaire général détaillé 1 - Les établissements accueillant des personnes âgées (MR.1) Chap. 1 Les maisons de retraite : une réalité complexe (MR.11)... 31 1/1 Généralités (MR.111)... 31 1/2 La typologie

Plus en détail

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE SOMMAIRE 1 / PRESENTATION 2 / CONTEXTE 3 / SYNTHESE DES DIFFERENTS CALCULS 4 / REPERCUTION DES MODIFICATIONS SUR LE PRIX DE LA CONSTRUCTION 5 / CONCLUSIONS

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION)

ECOLE MATERNELLE LOUIS PERGAUD (EXTENSION) ECOLE MATERNELLE LOUIS (EXTENSION) JUILLET 2009 NOTICE DESCRIPTIVE 1 PROGRAMME DE L'OPERATION Création d une salle de repos Création de rangements Modification du bureau ZEP Surface totale : 59.12 m2 REGLEMENTS

Plus en détail

Version 2 - Validée par CA Effinergie du 17 avril 2009

Version 2 - Validée par CA Effinergie du 17 avril 2009 Règles techniques relatives au processus et à la mesure de l étanchéité à l air des bâtiments neufs faisant l objet Version 2 - Validée par CA Effinergie du 17 avril 2009 L'ensemble des informations décrites

Plus en détail

Performances acoustiques des blocs en béton doublés ou non

Performances acoustiques des blocs en béton doublés ou non PYB/JRO ISSN 0249-6224 PO 075 / Produits Ouvrages ISBN 2-85755-154-1 Performances acoustiques des blocs en béton doublés ou non Synthèse des PV d essais existants Réf. 26.E septembre 2005 par Pierre-Yves

Plus en détail

Guide de Mesures Acoustiques

Guide de Mesures Acoustiques Guide de Mesures Acoustiques Version août 2014 iii Table des matières 1 Présentation du document 1 2 Textes 3 2.1 Exigences réglementaires............................................... 3 2.2 Textes normatifs....................................................

Plus en détail

CONFECTION DE CUISINE

CONFECTION DE CUISINE CONFECTION DE CUISINE réalisation d'une cuisine en 1983 première cuisine : confection des meubles, carrelage du sol faïence des murs électricité mise en place des appareils 1 réalisation d'une nouvelle

Plus en détail

Extension/Restructuration du Collège Frédéric Mistral de PEROLS dans le département de l HERAULT

Extension/Restructuration du Collège Frédéric Mistral de PEROLS dans le département de l HERAULT Notice Acoustique PHASE : PRO Extension/Restructuration du Collège Frédéric Mistral de PEROLS dans le département de l HERAULT Maître d ouvrage Mandataire de l équipe de maîtrise d œuvre BET en Région

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE «Les Jardins de Kerancalvez» à CONCARNEAU CONSTRUCTION DE 13 MAISONS INDIVIDUELLES NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Opération labélisée «BBC Effinergie» Document provisoire La notice descriptive contractuelle

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012

RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012 RECAPITULATIF DE L ETUDE Bbio + Cep avant PC DANS LE CADRE DE LA RT 2012 Référence Dossier : BY 134 389 Nom : DOMAINE DU NOUVEAU MONDE Lieu : 59930 LA CHAPELLE D ARMENTIERES Etude effectuée en date du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison

50% de bruit. en moins. La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat. Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison Juillet 2007 / code F3966 50% de bruit en moins La première plaque de plâtre acoustique pour l habitat Simple à mettre en œuvre Facile à identifier Pour toute la maison www.moinsdebruit.com Partageons

Plus en détail

Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012.

Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012. DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Collectifs LES JARDINS DU LAC Les prestations et modes constructifs de l opération permettent de répondre au niveau de performance énergétique RT2012. 1. INFRASTRUCTURE /

Plus en détail

TRIPLEX - 10, rue de la Servie 30000 NÎMES 22/11/12 DESCRIPTIF SIMPLIFIÉ - QUANTITATIF

TRIPLEX - 10, rue de la Servie 30000 NÎMES 22/11/12 DESCRIPTIF SIMPLIFIÉ - QUANTITATIF LOT 01 Désignation des ouvrages U Qté PU HT PT HT TX TVA TVA DEMOLITION - GROS ŒUVRE - COUVERTURE Plans d'étude structure (BETM) 1 Installation de chantier forfait 1,0 0,0 19,60 % 0,0 2 Emport en décharge

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

L h a b i t a t r e s p i r e

L h a b i t a t r e s p i r e L habitat respire La solution pour une isolation active, saine, durable, respectueuse de l environnement. Nous vivons avec la nature, nous en faisons partie. L eau, l air, le soleil : autant d échanges

Plus en détail

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX

BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton BP 30059 28231 ÉPERNON CEDEX FRANCE CONSULTATION TECHNOLOGIQUE RAPPORT Demandeur : PERIN & Cie/TPM 102 rue de Vannes 35600 REDON Objet : Détermination

Plus en détail

Descriptif Technique Sommaire

Descriptif Technique Sommaire Descriptif Technique Sommaire Résidence Le Pavillon Richelieu Toulouse/Borderouge DESCRIPTION DES PARTIES PRIVATIVES GROS ŒUVRE - Installation de chantier avec grue, bureaux et installations sanitaires

Plus en détail

Energivie. Aération douce. Mulhouse - 21 octobre 2011. Charly Cornu BatSynergie CH 1169 Yens

Energivie. Aération douce. Mulhouse - 21 octobre 2011. Charly Cornu BatSynergie CH 1169 Yens Energivie Mulhouse - 21 octobre 2011 Charly Cornu BatSynergie CH 1169 Yens Aération douce Aération douce Aération mécanique à double flux avec récupération de chaleur Chambre à coucher 30 m 3 /h Chambre

Plus en détail

Habitat & Environnement DOM. Référentiel PARTIE 3

Habitat & Environnement DOM. Référentiel PARTIE 3 Habitat & Environnement DOM Référentiel PARTIE 3 Détail des rubriques environnementales SOMMAIRE 1. AVANT-PROPOS... 5 2. DETAIL DES RUBRIQUES ENVIRONNEMENTALES... 5 Référentiel Habitat & Environnement

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Projet de Fin d Études

Plus en détail

120 cellules étudiantes en modulaires et accord cadre au Bourget du Lac

120 cellules étudiantes en modulaires et accord cadre au Bourget du Lac 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 120 cellules étudiantes en modulaires et accord cadre au Bourget du Lac J.-P. Ferreira 1 120 cellules étudiantes en modulaires et accord cadre au Bourget

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Propriétaire bailleur

Propriétaire bailleur Propriétaire bailleur Nom : Prénom :.. Adresse du logement objet des travaux :.. Etage :.Précisez : G /D CP / Ville :.. Cadre réservé à l opérateur Autonomie Transformation usage Energie Habitat Indigne

Plus en détail

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo 034 Crédit Photos : J.J. Bernier Juin 00 Imprimé sur du papier 60% recyclé BGV Primo BGV Costo 6 avenue Jules Verne BP 3337 4430 SaintSébastiensurLoire Tél. 0 40 807 807 Fax 0 40 807 808 www.bouyerleroux.com

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.0 Fiche d application Acoustique Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Dossier de consultation

Dossier de consultation Dossier de consultation Projet SCI Julia Mme Catherine POCHET Chemin des Devants - 74370 Pringy Maître d oeuvre Mr Fabien RAMBAUX 2, chemin de Golemme - 74600 Seynod 1/12 Sommaire Gros Oeuvre Electricité

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE D HABITATION 177 COURS GAMBETTA 33 400 TALENCE. DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX (Etude en cours)

CONSTRUCTION D UN IMMEUBLE D HABITATION 177 COURS GAMBETTA 33 400 TALENCE. DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX (Etude en cours) J. C A B A U D A R C H I T E C T E D P L G 22, COURS DU MARECHAL FOCH 33 000 BORDEAUX Tél: 05 56 90 94 52 www: cabaud- archi.fr E - m a i l : i n f o s @ c a b a u d - a r c h i. f r CONSTRUCTION D UN

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET

PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET PROJET DE RENOVATION PRESENTATION DU PROJET 1 - SITUATION Le projet est situé en périphérie de la commune de Villeurbanne, 12 rue Jules Guesde. Il s agit d une réhabilitation d une maison de l après guerre.

Plus en détail

Eco Bric Thermo Bric G7

Eco Bric Thermo Bric G7 Eco Bric Briques traditionnelles Les briques à perforations horizontales peuvent être utilisées pour un grand nombre d usages comme les maisons individuelles, villages, maisons de retraite, écoles, établissements

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes.

PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE. Rénovation de 11 logements et parties communes. PROGRAMME «313 DUGUESCLIN» NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE ET PREVISIONNELLE Rénovation de 11 logements et parties communes. 313 rue Duguesclin à Lyon. Table des matières 1. Préambule. 2. Caractéristiques

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

N O T I C E D E S C R I P T I V E S O M M A I R E. Résidence L ATRIUM. Bâtiments A et B 50 logements en Accession Maîtrisée

N O T I C E D E S C R I P T I V E S O M M A I R E. Résidence L ATRIUM. Bâtiments A et B 50 logements en Accession Maîtrisée N O T I C E D E S C R I P T I V E S O M M A I R E Résidence L ATRIUM Bâtiments A et B 50 logements en Accession Maîtrisée Sur l Avenue de la République et Rue des Aubépines à Nanterre Labellisation RT

Plus en détail

Construction de maisons individuelles

Construction de maisons individuelles Construction de maisons individuelles Gros œuvre et second œuvre Henri RENAUD TROISIÈME ÉDITION 2009 Groupe Eyrolles, 2000, 2001, 2009 pour la présente édition. ISBN : 978-2-212-12568-9 Sommaire Chapitre

Plus en détail

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat PSLA CATALOGUE LOCATION ACCESSION ACCESSION De la location à l accession, Vendée Habitat vous accompagne dans vos projets immobiliers et sécurise

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Résidence : «PIERPROVENCE - CŒUR MAZARGUES» DESCRIPTIF SOMMAIRE PARTIES COMMUNES

Résidence : «PIERPROVENCE - CŒUR MAZARGUES» DESCRIPTIF SOMMAIRE PARTIES COMMUNES Résidence : «PIERPROVENCE - CŒUR MAZARGUES» DESCRIPTIF SOMMAIRE PARTIES COMMUNES La future résidence «Pierprovence CŒUR MAZARGUES» est en cours d optimisation technique. Cette notice descriptive sommaire

Plus en détail

V E N T I L A T I O N. Bahia Compact micro-watt. A l aise dans tous les espaces.

V E N T I L A T I O N. Bahia Compact micro-watt. A l aise dans tous les espaces. V E N T I L A T I O N A l aise dans tous les espaces. A l aise dans tous les espaces. Domaines d application. En neuf et en rénovation En habitat individuel. Faux plafonds, pièces techniques et celliers

Plus en détail