2010 Guide salarial Comptabilité. et Finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2010 Guide salarial Comptabilité. et Finance"

Transcription

1 2010 Guide salarial Comptabilité et Finance

2 Table des matières Mot du président 1 Utiliser le Guide salarial 2 Bâtir une équipe gagnante 3 Poser les bonnes questions en entrevue 7 Maintenir le moral des employés 8 Salaires en comptabilité et en finance 10 Variations régionales 15 La flexibilité : un atout en recrutement 16 Travailler avec Robert Half International 18 Répertoire de nos bureaux 19 Note : L usage du générique masculin a pour seul but d alléger la lecture du texte. Les marques de commerce citées dans ce document sont enregistrées au nom de leur propriétaire respectif.

3 Mot du président Cher collègue, Dans tout cycle économique, le fait de détenir des informations salariales pertinentes et actuelles en matière de recrutement pour des postes en finance et en comptabilité constitue un net avantage. Nous sommes heureux de vous fournir le Guide salarial 2010 de Robert Half International afin de vous appuyer dans cette démarche. Le Guide salarial 2010 est l une des nombreuses ressources indispensables mises à la disposition des entreprises et des professionnels que nous desservons. Nos directeurs de l embauche et spécialistes en recrutement répartis dans plus de 360 bureaux à travers le monde sont disponibles pour vous procurer des indications additionnelles et vous aider dans votre recherche d employés temporaires, permanents et vos projets spécifiques de consultation. Pour en savoir davantage sur les services et ressources que nous vous offrons, veuillez consulter le Sincèrement, Max Messmer Président et chef de la direction Robert Half International Robert Half Guide salarial

4 Utiliser le Guide salarial L une des tâches les plus difficiles pour un gestionnaire est d embaucher des travailleurs qualifiés. Une erreur dans la sélection d un employé peut entraîner des conséquences coûteuses quant aux ressources mobilisées pour l embauche et la formation d un nouvel employé, ainsi qu à une perte de productivité reliée à la recherche d un remplaçant. Grâce au Guide salarial 2010 de Robert Half, le recrutement de personnel peut être un processus plus facile et efficace. Le Guide salarial contient de l information sur les salaires de base pour plus de 130 postes dans les domaines de la comptabilité et de la finance, fondée sur : Des milliers de placements pour des postes permanents et sur une base intérimaire effectués par nos professionnels d un bout à l autre du pays; Des données locales fournies par nos professionnels en dotation de personnel et spécialistes en recrutement à travers notre réseau de succursales; De la recherche effectuée régulièrement sur le milieu de travail auprès de directeurs financiers et d autres cadres supérieurs; Une analyse de l environnement de travail et une extrapolation des tendances actuelles projetées sur Les établissements d enseignement, les médias et les organismes gouvernementaux consultent le Guide salarial pour obtenir les renseignements les plus complets en ce qui concerne la rémunération et la dotation de personnel. Nous espérons que ce guide vous sera utile pour le recrutement de vos employés. À propos des salaires Dans chacune des catégories de postes, les variations salariales correspondent strictement à la rémunération de base, car certains facteurs difficiles à évaluer tels que l ancienneté ou le rendement peuvent modifier les salaires courants. Sont également exclus : les primes, incitatifs et autres avantages sociaux parce qu ils varient trop d une industrie à l autre ou d une entreprise à l autre. Les données du Guide salarial représentent des moyennes nationales. Veuillez consulter la section des Variations régionales à la page 15 afin d obtenir de l information sur les ajustements qui s appliquent à votre marché local. Un représentant de chez Robert Half se fera un plaisir de vous conseiller dans l élaboration d un plan de rémunération adapté à vos besoins d affaires. 2 Guide salarial 2010 Robert Half

5 Bâtir une équipe gagnante La finance et la comptabilité sont des départements qui jouent un rôle essentiel quant aux efforts déployés par les entreprises pour rehausser l efficacité des opérations, augmenter les profits et demeurer compétitifs. Les cabinets qui ont investi dans le développement et le maintien des compétences et des habiletés de leurs employés sont en bien meilleure position pour atteindre leurs objectifs et faire face aux fluctuations du marché. Tout processus d embauche efficace doit d abord commencer par un examen minutieux de la charge de travail et des priorités établies par la direction. Plutôt que de combler systématiquement les postes avec des candidats qui possèdent les mêmes compétences et la même expérience que leurs prédécesseurs, les gestionnaires auraient tout intérêt à revoir les exigences des postes en fonction des besoins de l entreprise à court et à long terme, et adapter les descriptions de tâches en conséquence. Les tendances qui façonnent le domaine du recrutement Les chefs de la direction financière interrogés lors d un sondage effectué par Robert Half indiquent que la meilleure protection qu une entreprise puisse avoir pour faire face à la concurrence est un leadership solide et des employés compétents. Les plus performants demeurent toutefois difficiles à dénicher. Selon l Indice d embauche financière de Robert Half International, un sondage trimestriel qui évalue les prévisions d embauche pour plus de 270 chefs de la direction financière à travers le Canada, plusieurs cadres supérieurs en finance éprouvent encore des difficultés à combler des postes dans certaines spécialités. À la question : «Au cours des trois prochaines années, quelle sera parmi les suivantes, la meilleure façon pour les compagnies de faire face à la concurrence?», les chefs de la direction financière ont répondu : Leadership solide d entreprise 33% Ne sais pas/pas de réponse : 4% Autres: 1% Intelligence concurrentielle et données commerciales à jour Capacité à concevoir de nouvelles idées et à les mettre en place rapidement 7% 11% 12% 32% Mettre l accent sur l embauche des meilleurs employés Technologie de pointe Source : Sondage Robert Half mené auprès de plus de 270 chefs de la direction financière au Canada Robert Half Guide salarial

6 Bâtir une équipe gagnante Les entreprises recherchent des personnes qui possèdent de solides compétences techniques et qui sont aussi d excellents communicateurs, capables de collaborer avec leurs collègues dans de multiples domaines. Les professionnels en finance et en comptabilité doivent aussi maîtriser les progiciels de gestion intégrés et les systèmes d information financière, tout en étant en mesure d utiliser ces connaissances pour analyser les données et proposer des recommandations. Les gestionnaires en ressources humaines accordent une importance particulière aux candidats ayant obtenu leurs accréditations professionnelles; en effet, les titres de comptable agréé (CA), de comptable général accrédité (CGA) et de comptable en management accrédité (CMA) demeurent des critères déterminants d embauche. On note aussi d autres titres professionnels tels que ceux d analyste financier agréé (CFA), certified internal auditor (CIA), certified information systems auditor (CISA), certified fraud examiner (CFE), certified credit professional (CCP), de gestionnaire accrédité de la paie (GAP) et de spécialiste en conformité de la paie (SCP). Quant aux postes de cadres supérieurs en finance, une maîtrise en administration des affaires (MBA) est souvent considérée comme un atout. Les secteurs particulièrement ciblés Les entreprises mettent l accent sur les postes qui contribuent à l augmentation des liquidités. Selon un sondage de Robert Half mené à l échelle internationale, les gestionnaires en ressources humaines et en finance ont indiqué que les postes en crédit et collection, et comptes fournisseurs sont classés premiers parmi les domaines opérationnels ayant enregistré la plus forte augmentation en importance au cours des dernières années dans leurs départements comptable et financier. Par ailleurs, la mondialisation crée une demande pour les professionnels en finance et en comptabilité qui possèdent une expérience de travail internationale. Les entreprises dont les opérations sont multinationales recherchent par conséquent des professionnels multilingues. Quiconque possède une expérience des Normes internationales d information financière (IFRS), des impôts ou des taxes étrangères, des questions de conformité, juridiques ou règlementaires, détient un atout de grande valeur. Les entreprises recherchent des personnes qui possèdent de solides compétences techniques et qui sont aussi d excellents communicateurs, capables de collaborer avec leurs collègues dans de multiples domaines. 4 Guide salarial 2010 Robert Half

7 Expérience en demande Impôts Les entreprises embauchent des comptables pour faire face aux lois fiscales changeantes. Dans certaines régions, la demande augmente plus rapidement que le nombre de professionnels qualifiés qui sont disponibles sur le marché. Crédit et recouvrement Les entreprises ont besoin de professionnels qui savent évaluer le risque de crédit, gérer les comptes en souffrance et améliorer la gestion de la trésorerie. Gestion de la trésorerie Étant donné que les compagnies se concentrent sur le contrôle des coûts et une saine gestion financière, elles nécessitent des employés capables de faire le suivi des activités financières, dresser les états financiers et faire des recommandations en matière de stratégies de gestion de la trésorerie. Production des rapports financiers La demande se maintient pour des professionnels qui sont familiers avec les normes IFRS, car les organisations canadiennes cotées en bourse et les entreprises ayant une obligation publique de rendre des comptes se préparent pour être prêtes à la date limite de conversion qui sera en vigueur dès janvier Analyses financières et analyses d'affaires Les entreprises recherchent des personnes capables d évaluer les plans financiers, les prévisions et les budgets, et d identifier des moyens visant à augmenter les profits. Les compagnies sont aussi à la recherche d analystes qui ont la capacité de comprendre et d adapter les données opérationnelles et commerciales afin de concevoir des rapports servant à éclairer la prise de décision dans toute l organisation. Robert Half Guide salarial

8 Bâtir une équipe gagnante Plans d embauche en action N ayant ni temps ni argent à perdre pour des erreurs d embauche, les entreprises prennent donc toutes les précautions nécessaires afin de choisir les meilleurs employés en finance et en comptabilité. Voici quelques trucs pour réussir dans vos efforts d embauche : Créer une description de tâches précise en définissant des exigences précises pour le poste à combler et que vous utiliserez pour diffuser l information et durant le restant du processus d embauche. Participer activement à tout le processus de recrutement. Une participation active de votre part entraînera de meilleurs résultats puisque vous êtes la personne la mieux placée pour juger quelle sera la formule gagnante pour ce poste. Concentrer les efforts sur le réseautage professionnel : en personne et en ligne. En maintenant le contact avec les associations pertinentes à votre industrie et les entreprises locales, ainsi qu avec les universités, les chances de trouver les candidats recherchés sont multipliées. Participer aux forums de discussion comme LinkedIn permet aussi d élargir votre réseau. Organiser des entrevues téléphoniques lorsqu une candidature se démarque vous permet de vérifier les compétences des candidats et de savoir s ils possèdent de solides habiletés en communication. La liste des candidats convoqués en entrevue en sera par le fait même réduite. Collaborer avec une firme spécialisée en recrutement de personnel qui pourra identifier les meilleurs candidats en finance et en comptabilité, même ceux qui ne sont pas forcément à la recherche d un nouvel emploi, mais qui sont ouverts aux offres intéressantes. Penser à donner des mandats temporaires aux candidats. En plus de vous procurer de l aide pendant le processus d embauche, cette façon de procéder permet d évaluer les habiletés des professionnels et leur capacité à s intégrer au sein de votre équipe avant même de leur proposer un poste permanent. 6 Guide salarial 2010 Robert Half

9 Poser les bonnes questions en entrevue L entrevue en personne demeure l un des outils d embauche les plus efficaces pour évaluer les candidats. Malheureusement, il n est pas rare de voir les gestionnaires s en remettre à une liste de questions préétablies et connues des candidats et pour lesquelles ils ont préparé les réponses. Voici les cinq questions les plus courantes à éviter et surtout quelques suggestions pour recueillir des informations précises : 1. Ne pas demander : «Pouvez-vous me parler de vous?» La réponse à cette question sera vraisemblablement un résumé du CV du candidat, ce qui vous empêche de recueillir de nouveaux renseignements. Demander plutôt : «De quelle réalisation professionnelle êtes-vous le plus fier et pourquoi?» Cette question oblige les candidats à donner des précisions sur le contenu de leur CV et à démontrer leur capacité à décrire leur meilleure qualité. 2. Ne pas demander : «Pourquoi voulez-vous travailler ici?» Bien que cette question vous permette de savoir combien de chercheurs d emploi connaissent vraiment votre entreprise, vous risquez d entendre des commentaires élogieux mais peut-être pas toujours sincères. Demander plutôt : «Qu est-ce qui vous attire particulièrement vers notre entreprise?» Les candidats n ont d autre choix que d exprimer leur avis sur l entreprise, de dire en quoi elle est unique. Vous pouvez ainsi vérifier ce qu ils connaissent réellement de votre entreprise, mais aussi de savoir s ils veulent vraiment y travailler. 3. Ne pas demander : «Quelles sont vos forces?» Cette question est l une des plus courantes, c est pourquoi les candidats arrivent avec des réponses toutes faites. Demander plutôt : «Quelle est votre plus grande force sur le plan professionnel? Comment vous en êtes-vous servi pour relever un défi dans votre carrière?» Cette question pousse non seulement les candidats à décrire une de leurs caractéristiques, mais aussi à expliquer de quelle façon ils l ont mise à profit dans une situation concrète. 4. Ne pas demander : «Quels sont vos points faibles?» Les candidats répondent souvent par une phrase positive toute prête du genre «je travaille trop». Vous n apprenez donc rien à propos de leurs points à améliorer. Demander plutôt : «Décrivez-moi une situation où vous n avez pas atteint votre objectif et la façon dont vous vous y êtes pris pour trouver une solution.» Avec cette demande vous pourrez faire ressortir quelle pourrait être la réaction du candidat dans l adversité et savoir s il sait tirer profit de ses expériences. 5. Ne pas demander : «Préférez-vous travailler seul ou en équipe?» De nos jours, le milieu du travail exige que les travailleurs soient performants aussi bien en équipe que seuls; cette question n a donc plus sa raison d être. Demander plutôt : «Pourriez-vous me donner un exemple où vous avez fait équipe avec un ou plusieurs collègues pour relever un défi?» La collaboration est désormais plus importante que jamais. Le candidat idéal doit être en mesure de démontrer qu il est efficace en collaborant avec ses collègues des autres services et des différents niveaux hiérarchiques de l entreprise. Robert Half Guide salarial

10 Maintenir le moral des employés Voir au bon moral de son équipe peut parfois échapper à la vigilance du gestionnaire à l horaire chargé, mais la motivation des employés ne peut être reléguée aux oubliettes. Les compagnies qui comptent des travailleurs enthousiastes affichent une meilleure productivité et un meilleur taux de fidélisation. Il existe bon nombre de moyens constructifs, à petit budget, pour motiver vos employés. Voici quelques suggestions : Garder les voies de communication ouvertes Dans un sondage mené par Robert Half, les chefs de la direction financière interrogés ont indiqué que le geste le plus commun posé par leur entreprise pour améliorer le moral des employés a été l augmentation de la qualité et de la fréquence de leurs communications. Il est particulièrement important de transmettre fréquemment de l information en période de changements parce que les employés sont plus enclins à se poser des questions et à demander conseil. Conserver la politique de la porte ouverte Si vous êtes du genre accessible, les employés viendront vous parler des problèmes avant même que la situation dégénère. Par contre, les gestionnaires qui ne répondent pas rapidement aux messages vocaux ou électroniques provenant de leurs employés ou qui ont l habitude d interrompre une conversation pour répondre au téléphone, démontrent le peu d importance qu ils accordent au soutien de leur équipe. Déléguer pour tirer profit de nombreux avantages Certains gestionnaires ne veulent pas déléguer car ils estiment que ce serait plus long d expliquer ce qu il y a à faire que d exécuter les tâches eux-mêmes. En fait, on peut être surpris de constater qu en déléguant, on responsabilise les employés en leur offrant la possibilité d être plus performants et de développer de nouvelles compétences. Être reconnaissant envers son équipe Les employés ont besoin de renforcement positif de façon régulière. La reconnaissance est l une des stratégies d encouragement la plus puissante, la plus simple et la plus rentable. Un «merci» sincère exprimé en personne peut faire des merveilles. Donner un peu de répit si nécessaire Les employés sont conscients de l importance de bien travailler pour respecter les échéances lorsque l équipe est à court de personnel, mais on ne peut s attendre à ce que les employés, même les meilleurs, en fassent toujours un peu plus. Avoir recours aux services temporaires de professionnels financiers pour pallier le manque d employés permet d alléger la charge de travail de l équipe tout en apportant des compétences auxquelles vous n avez peut-être pas accès à l interne. Aider les employés à maintenir leurs compétences à jour C est en offrant la possibilité à vos employés de mettre à jour leurs compétences et d en développer de nouvelles que votre entreprise demeurera compétitive et qu elle servira de catalyseur à vos futurs dirigeants. On peut améliorer les compétences des employés en leur donnant la possibilité de participer à des projets spéciaux, de faire partie d une équipe multidisciplinaire ou d apprendre avec un mentor. 8 Guide salarial 2010 Robert Half

11 Six pièges nuisibles au moral et comment les éviter 1. Ne pas soutenir votre équipe : Les gestionnaires qui ne soutiennent pas leurs employés perdent leur confiance. Il est important de soutenir vos employés notamment lorsqu ils sont la cible de critiques injustes. Si vous soutenez vos employés, ils vous soutiendront en retour. 2. Ignorer les rumeurs : Présentes dans toutes les organisations, les rumeurs sont monnaie courante surtout en période de changements rapides. Mieux vaut transmettre le plus d information dès que possible pour arrêter les rumeurs. 3. Tout ramener à l argent : Il va de soi que l aspect monétaire a sa place dans la motivation des employés, mais ce n est pas le plus important. Un sondage mené par Robert Half démontre que les employés quittent leur emploi tout d abord parce que les possibilités d avancement sont limitées, ensuite à cause d une insatisfaction envers la direction, puis à cause du manque de reconnaissance. La rémunération arrive en quatrième position. 4. Accorder trop d importance aux personnes moins motivées : Derrière chaque personne qui exprime ses préoccupations et pose des questions se trouvent plusieurs autres qui n en font rien. Faire le point régulièrement en personne avec les membres de l équipe vous permet d obtenir l avis des employés les plus discrets et solides ainsi que celui des plus expressifs. 5. Prendre quelqu un au dépourvu : Les employés ne devraient jamais être pris au dépourvu par ce que vous leur dites lors d une évaluation de rendement. Pour éviter cela, il est important de souligner régulièrement aux employés leurs points forts ainsi que les points à améliorer. 6. Faire en sorte que les employés aient peur de demander de l aide : Il arrive souvent que les employés les plus fiables soient les plus occupés et par conséquent, les moins disposés à demander de l aide. Même si vous appréciez les personnes qui travaillent fort, n encouragez pas par mégarde une culture d entreprise où les travailleurs ne se sentent pas à l aise de demander de l aide lorsqu ils en ont besoin. À la question suivante : «À votre avis, quelle est la meilleure solution pour remonter le moral des employés?», les cadres supérieurs ont répondu : Aucune de ces réponses Plus de congés : 3% Activités pour créer des liens dans l équipe : 2% Primes en argent Récompenses imprévues 7% 6% 9% 23% 50% Communication Programmes de reconnaissance Source : Sondage Robert Half mené auprès de 100 cadres supérieurs au Canada Robert Half Guide salarial

12 Salaires en comptabilité et en finance Postes en entreprise Poste Variation en % Chef de la direction financière a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -2,7% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ -0,4% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 2,8% Trésorier a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -5,7% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ -3,9% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ -7,1% Vice-président des finances a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -5,3% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ -3,6% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ -2,2% Jusqu à 50 $ $ $ $ $ -0,7% Contrôleur a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -1,9% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ -1,3% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 1,2% Jusqu à 50 $ $ $ $ $ -1,3% Assistant Contrôleur a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -1,8% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 0,7% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ -1,1% Jusqu à 50 $ $ $ $ $ -4,1% Assistant trésorier a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ 1,2% 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 0,6% 50 $ à 100 $ $ $ $ $ -2,0% Jusqu à 50 $ $ $ $ $ -2,1% Directeur de la fiscalité a chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ et $ $ $ $ -3,3% 150 $ à 250 $ $ $ $ $ -2,4% a. Les échelles ne tiennent pas compte des primes ou des programmes incitatifs qui représentent une part de plus en plus importante de la rémunération globale de ce poste à cet échelon. De plus, on suppose que les titulaires de ces postes détiennent un diplôme d études supérieures ou un titre professionnel. Sauf indication contraire (voir la note a), ajoutez jusqu à 10 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. 10 Guide salarial 2010 Robert Half

13 Postes en entreprise Poste/expérience Variation en % Comptable Grandes entreprises b Chef comptable $ $ $ $ 0,1% Comptable principal $ $ $ $ 1,2% 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,8% Jusqu à 1 an $ $ $ $ 1,9% Comptable Petites et moyennes entreprises b Chef comptable $ $ $ $ 0,3% Comptable principal $ $ $ $ 0,2% 1 à 3 ans $ $ $ $ -2,3% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -1,4% Analyste Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 0,5% Analyste principal $ $ $ $ 2,5% 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,2% Jusqu à 1 an $ $ $ $ 0,6% Analyste Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ -0,8% Analyste principal $ $ $ $ 2,1% 1 à 3 ans $ $ $ $ -3,0% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -0,3% Vérificateur interne Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ -1,6% Vérificateur principal $ $ $ $ 1,1% 1 à 3 ans $ $ $ $ -0,9% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -1,1% Vérificateur interne Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ -1,0% Vérificateur principal $ $ $ $ 1,1% 1 à 3 ans $ $ $ $ -0,2% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -3,0% b. Grandes entreprises : chiffre d affaires de 250 millions de dollars et plus. Petites et moyennes entreprises : chiffre d affaires allant jusqu à 250 millions de dollars. Sauf indication contraire (voir la note a), ajoutez jusqu à 10 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. Robert Half Guide salarial

14 Salaires en comptabilité et en finance Postes en entreprise Poste/expérience Variation en % Vérificateur TI Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 0,5% Vérificateur principal $ $ $ $ -0,3% 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,0% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -0,6% Vérificateur TI Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ -1,4% Vérificateur principal $ $ $ $ -1,9% 1 à 3 ans $ $ $ $ -1,0% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -2,7% Crédit et recouvrement Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 1,4% Superviseur $ $ $ $ 0,7% 1 à 3 ans $ $ $ $ -1,2% Jusqu à 1 an $ $ $ $ 0,0% Crédit et recouvrement Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ -2,9% Superviseur $ $ $ $ 0,8% 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,3% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -1,1% Commis comptable/comptabilité générale Comptes payables/ comptes recevables/superviseur $ $ $ $ -0,7% Tenue de livres, Cycle complet $ $ $ $ -0,7% Tenue de livres/assistant $ $ $ $ 2,7% Commis comptable $ $ $ $ 3,5% Service de la paie Chef $ $ $ $ 3,1% Superviseur $ $ $ $ 1,9% Technicien principal $ $ $ $ 2,7% Commis $ $ $ $ 1,0% b. Grandes entreprises : chiffre d affaires de 250 millions de dollars et plus. Petites et moyennes entreprises : chiffre d affaires allant jusqu à 250 millions de dollars. Sauf indication contraire (voir la note a), ajoutez jusqu à 10 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel 12 Guide salarial 2010 Robert Half

15 Postes en cabinet Poste/expérience Variation en % Expert-comptable Grandes entreprises c Directeur principal a $ $ $ $ -3,2% Directeur a $ $ $ $ -0,9% Responsable de mission $ $ $ $ -0,9% 1 à 3 ans $ $ $ $ -0,2% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -5,0% Expert-comptable Petites et moyennes entreprises c Directeur principal a $ $ $ $ 1,4% Directeur a $ $ $ $ -2,2% Responsable de mission $ $ $ $ 0,6% 1 à 3 ans $ $ $ $ -2,0% Jusqu à 1 an $ $ $ $ -1,2% Fiscaliste Grandes entreprises c International a $ $ $ $ -1,1% Directeur a $ $ $ $ 1,6% Fiscaliste principal $ $ $ $ -1,5% 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,8% Fiscaliste Petites et moyennes entreprises c Directeur a $ $ $ $ -1,2% Fiscaliste principal a $ $ $ $ -3,0% 1 à 3 ans $ $ $ $ -1,2% Services bancaires et financiers Poste/expérience Variation en % Services bancaires Prêteur commercial 5 ans et $ $ $ $ 0,3% Prêteur commercial 3 à 5 ans $ $ $ $ 0,5% Prêteur commercial 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,4% Analyste de crédit commercial 3 ans et $ $ $ $ -0,3% Analyste de crédit commercial 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,0% Agent de services bancaires personnels 3 ans et $ $ $ $ -0,9% Agent de services bancaires personnels 1 à 3 ans $ $ $ $ 0,0% Agent de crédit $ $ $ $ 0,5% Initiateur d hypothèque d $ $ $ $ 1,1% a. Les échelles ne tiennent pas compte des primes ou des programmes incitatifs qui représentent une part de plus en plus importante de la rémunération globale de ce poste à cet échelon. De plus, on suppose que les titulaires de ces postes détiennent un diplôme d études supérieures ou un titre professionnel. c. Grandes entreprises : chiffre d affaires de 250 millions de dollars et plus. Petites et moyennes entreprises : chiffre d affaires allant jusqu à 250 millions de dollars d. Le salaire ne comprend pas les commissions qui représentent une part importante de la rémunération de ce poste. Sauf indication contraire (voir la note a), ajoutez jusqu à 10 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. Robert Half Guide salarial

16 Salaires en comptabilité et en finance Services bancaires et financiers Poste/expérience Variation en % Services bancaires (suite) Préposé au traitement des prêts hypothécaires $ $ $ $ 1,3% Souscripteur d hypothèque $ $ $ $ 1,0% Commis en clôture des prêts hypothécaires $ $ $ $ 1,1% Gestionnaire des opérations $ $ $ $ 0,2% Analyste financier $ $ $ $ 0,0% Analyste en financement d entreprise $ $ $ $ 0,2% Agent des services bancaires aux particuliers $ $ $ $ 0,4% Analyste des affaires $ $ $ $ 1,0% Gestionnaire du risque $ $ $ $ 3,1% Préposé au traitement des opérations $ $ $ $ -0,3% Directeur des opérations $ $ $ $ 1,1% Services financiers Administrateur de portefeuille $ $ $ $ -0,2% Gestionnaire de portefeuille $ $ $ $ -0,4% Spécialiste en conciliation / opérations de règlement $ $ $ $ 0,6% Assistant négociateur / ventes $ $ $ $ -0,3% Commis, marges / dividendes $ $ $ $ -0,5% Représentant, Service à la clientèle / actionnaire $ $ $ $ -0,5% Spécialiste de registre / transfert d actions $ $ $ $ -0,3% Comptable de fiducies $ $ $ $ 0,6% Analyste en recherche $ $ $ $ -0,2% Analyste de placements $ $ $ $ 0,5% Comptable de placements $ $ $ $ 0,4% Comptable, fonds communs de placement $ $ $ $ 0,3% Analyste du risque $ $ $ $ 2,5% Analyste de la conformité $ $ $ $ 2,6% Gestionnaire de la conformité $ $ $ $ 3,0% Analyste des produits dérivés $ $ $ $ -0,3% Analyste des instruments à taux fixes $ $ $ $ -0,3% Comptable de fonds spéculatifs $ $ $ $ 0,5% Analyste de la performance $ $ $ $ 0,4% Analyste, perte et profit $ $ $ $ 0,8% Associé, maison de courtage $ $ $ $ 0,0% Gestionnaire, service à la clientèle $ $ $ $ -0,5% Associé, service à la clientèle $ $ $ $ -0,5% Administrateur de retraite $ $ $ $ -0,6% Analyste quantitatif $ $ $ $ -0,7% Analyste / spécialiste en trésorerie $ $ $ $ -0,4% Souscripteur en assurances $ $ $ $ -1,0% Sauf indication contraire (voir la note a), ajoutez jusqu à 10 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. 14 Guide salarial 2010 Robert Half

17 Variations régionales Les renseignements figurant dans la section «Variations régionales» s appuient sur des données fournies par nos bureaux canadiens, sur l expertise de nos employés et de nos directeurs en recrutement locaux, sur les résultats d études indépendantes ainsi que sur les sondages continus de notre entreprise, réalisés auprès des cadres supérieurs en finance et en ressources humaines. Les salaires de base nationaux peuvent être personnalisés pour votre région grâce à l utilisation de l indice d écart des villes canadiennes sélectionnées sur cette page. L indice de salaire moyen pour tous les marchés canadiens est de 100. Veuillez suivre les étapes ci-dessous afin de calculer l échelle salariale approximative pour un poste précis dans votre région : Exemple : Fiscaliste principal d une petite et moyenne entreprise (PME) à Calgary 1. Repérer le salaire moyen national pour un fiscaliste principal d une PME à la page 13 (l échelle salariale se situe entre $ et $). 2. Localiser l indice pour Calgary dans le tableau ci-dessous (l indice pour Calgary est 105,2). 3. Déplacer de deux positions vers la gauche la virgule décimale dans l indice (1,052). 4. Multiplier la donnée inférieure de l échelle salariale nationale ( $) par l indice modifié en pourcentage (selon étape 3) $ x 1,052 = $ 5. Répéter l étape 4 en utilisant la donnée supérieure de l échelle salariale ( $) $ x 1,052 = $ 6. L échelle salariale de départ approximative pour un fiscaliste principal d une PME à Calgary se situe entre $ et $. Alberta Manitoba Calgary 105,2 Calgary -- Banlieue 104,2 Edmonton 102,3 Winnipeg Colombie-Britannique Vallée du Fraser Vancouver Victoria 99,1 103,7 94,9 Québec 94,1 Ontario Montréal Ville de Québec Kitchener-Waterloo 96,9 Ottawa 102,0 Toronto 106,4 Saskatchewan Regina Saskatoon 102,9 89,2 93,2 91,9 Source : Statistique Canada et Robert Half. Les indices des villes reflètent toutes les industries et ne sont pas spécifiques aux secteurs de la comptabilité et des finances. Pour plus d information sur les salaires de départ moyens dans votre ville, veuillez contacter le bureau le plus proche. Robert Half Guide salarial

18 La flexibilité : un atout en recrutement La majorité des entreprises reconnaissent le bien-fondé d une planification opérationnelle à long terme, cependant elle s avère souvent inutile lorsqu il s agit d appliquer un plan de recrutement de personnel qui servira au quotidien. Le résultat : on s engage dans un cercle vicieux trop connu de mises à pied suivies d une période d embauche. Quoi qu il arrive, afin de maintenir leur niveau de productivité en tout temps, les entreprises doivent adopter une approche flexible dans leur gestion du personnel et une qui, de préférence, leur permettra de réaliser des économies. La flexibilité en matière de dotation de personnel exige une vision d ensemble des besoins corporatifs tant à court terme qu à long terme. À une époque où les changements sont vite faits, réduire ou augmenter le nombre d employés à temps plein sans une vision globale peut être une erreur. Des réductions systématiques en personnel peuvent conduire à la perte d employés qualifiés dont les compétences vous seront utiles dans vos projets futurs. De même, un recrutement hâtif pour combler des besoins immédiats peut vous faire oublier que les conditions externes et internes ont peut-être subi des changements depuis la dernière fois qu un poste a été comblé. Cette omission peut avoir un impact considérable quant à savoir s il faut trouver un remplaçant ou une alternative. Il faut tout d abord chercher à l interne. Est-il possible de repenser la priorité des projets et de réorienter certains employés vers des dossiers plus urgents? Si ce n est pas le cas, considérez l embauche de personnel à temps plein pour combler les postes pour lesquels vous prévoyez clairement un besoin à long terme. Des professionnels temporaires qualifiés peuvent assister vos employés permanents en cas de besoins ponctuels, lors de projets à court terme ou des périodes de pointe. Avoir recours à des professionnels sur une base intérimaire pour compléter votre équipe permanente est la stratégie qui vous accordera la plus grande souplesse pour vos besoins immédiats aussi bien que lorsque les conditions recommenceront à changer. Avantages les plus importants d une stratégie flexible en recrutement : Une réduction des coûts : Une variété d employés et de ressources vous permet de transformer une partie de vos frais fixes de main d œuvre en dépenses variables, car vous payez pour les personnes ayant les talents nécessaires qu au besoin. De plus, vous réduisez les coûts élevés qu engendrent le recrutement et la formation des nouveaux employés, tout en gérant les dépenses des heures supplémentaires. Un pas devant les compétiteurs : En ayant davantage le contrôle sur les frais de personnel, vous devancez les compétiteurs dont la stratégie en dotation de personnel est plus rigide et qui peuvent être plus vulnérables aux fluctuations de l économie. Un taux de fidélisation plus élevé : Un mélange bien dosé d employés temporaires et de professionnels par projet réduit le stress de votre équipe d employés permanents et préserve leurs postes en diminuant la probabilité de coupures des postes à temps plein. Une réduction de la charge de travail des employés permanents : En employant du personnel temporaire pour les aider dans les responsabilités quotidiennes, le noyau des employés permanents peut alors relever d autres défis prioritaires ou prendre des congés au besoin pour se recharger. 16 Guide salarial 2010 Robert Half

19 Un éventail de choix plus large : De plus en plus de professionnels expérimentés choisissent de travailler par projet en raison de la flexibilité et de la variété des tâches, ce qui a pour effet d enrichir le bassin de talents. En ce qui concerne des initiatives requérant une connaissance technique spécialisée non disponible à l interne, vous pouvez faire appel à des professionnels qui possèdent justement ces connaissances précises. En fait, dans le cadre d un sondage de Robert Half, les gestionnaires en finance et en ressources humaines mentionnaient la possibilité d accéder aux spécialités inexistantes à l interne comme étant le plus grand bénéfice de travailler avec des consultants. Quoi qu il arrive, afin de maintenir leur niveau de productivité en tout temps, les entreprises doivent adopter une approche flexible dans leur gestion du personnel et une qui, de préférence, leur permettra de réaliser des économies. Partenariat avec une firme de recrutement Une entreprise en dotation de personnel bien choisie peut agir en tant que conseiller et partenaire d affaire à long terme. L idéal est une entreprise qui possède l expérience pour aider les clients à grandir en période favorable et à braver la tempête avec succès lors d un ralentissement économique. Les entreprises qui s adressent à un service de recrutement spécialisé en finance et comptabilité ont plus de chances de trouver les employés possédant l ensemble de compétences recherché et d économiser de l argent à long terme. Les divisions spécialisées de Robert Half entretiennent des réseaux qui augmentent le nombre et la qualité de leurs contacts et vous donnent accès à des professionnels hautement qualifiés en finance et en comptabilité que vous ne trouverez pas forcément par vous-même. Utiliser une entreprise spécialisée est aussi avantageux dans le recrutement d employés temporaires, car un candidat mieux qualifié terminera le travail plus rapidement et avec une plus grande précision que les employés non spécialisés. Robert Half Guide salarial

20 Travailler avec Robert Half International Grâce à nos divisions Accountemps, Robert Half Finance et Comptabilité et Robert Half Management Resources, nous pouvons vous aider à maximiser la productivité et la rentabilité de votre entreprise en vous proposant des professionnels qualifiés sur une base temporaire, permanente et dans le cadre de projets pour un vaste choix de postes en finance et en comptabilité. Depuis plus de 60 ans, nous travaillons avec des entreprises telles que la vôtre, répondant avec exactitude à leurs besoins en professionnels expérimentés. Nos autres divisions spécialisées en recrutement professionnel comprennent : OfficeTeam pour des professionnels hautement qualifiés en soutien administratif Robert Half Technology recrute des spécialistes en technologie de l information Robert Half Legal pour les avocats, adjoints juridiques, commis et employés de soutien juridique sur une base permanente, temporaire et par projet The Creative Group pour les professionnels en conception graphique, publicité, marketing, conception Web et en relations publiques. Nous jouissons de la meilleure réputation de l industrie. Le magazine Fortune (16 mars 2009) nous a classés comme l entreprise la plus admirée au monde dans le domaine du recrutement temporaire; de plus, 9 clients sur 10 nous recommanderaient auprès de leurs collègues. Nous pouvons combler vos besoins rapidement. Notre base de données de candidats comprend plus de 3 millions de professionnels des domaines de la finance et de la comptabilité, ce qui représente la plus grande base de données de l industrie, et la plupart des chercheurs d emploi que nous représentons sont disponibles immédiatement. Nous possédons des réseaux très étendus. Avec plus de 360 bureaux à travers le monde, nous pouvons tirer avantage de la taille et de la force de notre équipe pour repérer les professionnels qui correspondent en tous points à vos besoins. De plus, nous avons un accès privilégié à des candidatures que d autres entreprises du milieu n ont pas grâce aux relations d affaires et alliances stratégiques dont nous bénéficions avec plusieurs associations professionnelles, telles que : Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) Canadian Institute of Bookkeeping L Institut canadien des comptables agréés L Association des comptables généraux accrédités du Canada Chartered Institute of Management Accountants (CIMA) L Institut canadien du crédit Formation mondiale CSI Inc. Financial Executives International L Association canadienne de la paie L Institut des vérificateurs internes La Société des comptables en management du Canada Nous représentons des candidats hautement qualifiés. Les professionnels de talent veulent travailler avec Robert Half parce que nous nous engageons à faire progresser leur carrière; nous leur donnons l accès gratuit à des milliers de cours de formation en ligne. Pour en savoir plus sur notre service supérieur, veuillez composer le pour parler à un représentant Robert Half dès aujourd hui. 18 Guide salarial 2010 Robert Half

Committed to excellence. Committed to excellence

Committed to excellence. Committed to excellence Notre mission Accountemps est LE spécialiste du placement de profils comptables et financiers pour des fonctions temporaires. En tant que division du groupe américain Robert Half, Accountemps fait partie

Plus en détail

Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8. Les salaires en comptabilité et en finance...10

Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8. Les salaires en comptabilité et en finance...10 2014 GUIDE SALARIAL Comptabilité et Finance + Table des matières Mot du président...1 À propos du Guide salarial...2 Le contexte d embauche...3 Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8

Plus en détail

Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité

Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité Table des matières 1 Mot du président 2 À propos du Guide salarial 3 Le contexte d embauche 10 Faits saillants des tendances régionales d embauche 12 Les salaires

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES

LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE 2015 GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES Table des matières À propos du Guide salarial 2015 À propos du Guide salarial 2015...1 Tendances d embauche et stratégies

Plus en détail

Guide Salarial Comptabilité et Finance

Guide Salarial Comptabilité et Finance Communication Éthique XBRL GAAP ERP Impôt Budget CroissanceTechnologie Qualités humaines Stratégie Intégrité Conformité StratégieService à la clientèle Communication Régulation Collaboration Grand livre

Plus en détail

GUIDE SALARIAL FINANCE ET COMPTABILITÉ

GUIDE SALARIAL FINANCE ET COMPTABILITÉ 2016 GUIDE SALARIAL FINANCE ET COMPTABILITÉ Table des matières 1 Mot du président 2 À propos du Guide salarial 3 Le contexte d embauche 9 Faits saillants des tendances régionales d embauche 12 Les salaires

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire ROBERT HALF JURIDIQUE & FISCAL. 3 TENDANCE DU MARCHÉ. 3 Directeur / Responsable Juridique (H/F)................................. 4 Juriste Généraliste (H/F). 4

Plus en détail

GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES

GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES 2016 GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES Table des matières Introduction...1 Les tendances d embauche en TI : tant d emplois et si peu de candidats...2 Nouvelles stratégies de recrutement...3

Plus en détail

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES 500 PREMIERES UNIVERSITES MONDIALES : UN ASPECT DE L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du

Plus en détail

Etude de rémunérations 2009-2010

Etude de rémunérations 2009-2010 Etude de rémunérations 2009-2010 ROBERT HALF MANAGEMENT RESOURCES Robert Half Management Resources, filiale du groupe Robert Half International (RHI), est le leader mondial du recrutement de Managers de

Plus en détail

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet

Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006. Sommaire du projet Évaluation des tendances touristiques des Canadiens et des Américains en 2006 Sommaire du projet Table des matières Renseignements généraux...1 Méthodologie de recherche...2 Conclusions de la recherche...3

Plus en détail

Formulaire de candidature SPCD 2015

Formulaire de candidature SPCD 2015 Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature SPCD 2015 Date limite de candidature : 18 février 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Les candidats doivent : - être employés à temps

Plus en détail

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013

Lady Gaga s tour. Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball Tour», Lady Gaga pense déjà à une troisième tournée mondiale pour 2013 Lady Gaga s tour Photo Domain Barnyard 7/01/2010 sous licence Creative Commons paternité 2.0 générique http://fr.wikipedia.org/wiki/lady_gaga#tourn.c3.a9es Après «The Fame Ball Tour» et «The Monster Ball

Plus en détail

Formulaire de candidature

Formulaire de candidature Cadre réservé à la MCUFEU à Washington :. Photo* Formulaire de candidature BELC-Université d été 2015 Date limite d envoi du dossier de candidature : 8 mars 2015 CONDITIONS DE PARTICIPATION Le stage BELC-Université

Plus en détail

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant

Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Guide sur les lois américaines et canadiennes en matière de siège de sécurité pour enfant Siège d appoint ou dispositif de protection pour enfants requis* Aucun dispositif de protection requis après l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015

DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 DOSSIER DE PRESSE DU VISIT USA JANVIER 2015 LE MARCHE AMERICAIN En 2013 : Le Département de Commerce américain a enregistré 69,8 millions de visiteurs étrangers aux USA en 2013 (+3 millions par rapport

Plus en détail

DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE

DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE DE NOUVELLES NORMES DE RAFFINAGE PLUS RAPIDES POUR UN MEILLEUR FLUX DE TRÉSORERIE NTR METALS EST L UNE DES PLUS GRANDES ENTREPRISES DE MÉTAUX PRÉCIEUX DU MONDE, OFFRANT UNE GAMME COMPLÈTE DE RAFFINAGE,

Plus en détail

Guide des accidents du travail

Guide des accidents du travail Guide des accidents du travail aux États-Unis Je me suis blessé au Que puis-je faire? Si vous avez été victime d un accident du travail, vous avez droit aux indemnités pour accident du Vous avez droit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité

Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité Rendement du système hydraulique et mises à niveau de sécurité Ascenseurs hydrauliques et risques imprévisibles Mises à niveau du vérin d'un ascenseur hydraulique Le fonctionnement d'un ascenseur hydraulique

Plus en détail

Etude de rémunérations 2010-2011

Etude de rémunérations 2010-2011 Etude de rémunérations 2010-2011 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

«Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais. une habitude. Aristote

«Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais. une habitude. Aristote «Nous sommes ce que nous faisons répétitivement. L excellence donc, n est pas une attitude mais» une habitude. Aristote Trouver le meilleur exige une touche personnelle Recherche mondiale 2 Expertise canadienne

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

Atlas nord-américain Texte méthodologique

Atlas nord-américain Texte méthodologique Atlas nord-américain Texte méthodologique Dans ce volet du Santéscope, les indicateurs de mortalité du Québec sont comparés à ceux des 9 autres provinces canadiennes et des 50 États américains et portent

Plus en détail

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE Les gens jugent souvent le rendement d'un ascenseur par le fonctionnement de ses portes. Un mauvais fonctionnement

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis soyez engagés soyez informés soyez inspirés soyez prêts soyez motivés soyez investis soyez investis S investir Mettre toute son énergie psychique dans (une activité, un objet). Aussi, s investir dans (une

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...3 A propos de Robert Half Financial Services...3 FONCTIONS FINANCIERES DANS LA BANQUE ET DANS L ASSURANCE...4 Directeur Administratif & Financier

Plus en détail

PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX

PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX PROFIL DES REPRÉSENTANTS RÉGIONAUX CONTENU Robert Nardi, National...1 Duncan Stewart, National...2 Clinton G. McNair, Calgary...3 J. Blair Knippel, Prairies...4 Jamie Barron, S.-O.-O...5 Jeffrey Johnson,

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE SLOW DOWN AND MOVE OVER Aux États-Unis, la presque totalité des États ont adopté une loi «Move Over» dans le but de protéger les travailleurs qui s affairent en bordure des routes. Ainsi, dans les États

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

Les PME font preuve d un optimisme prudent, mais les gouvernements doivent demeurer vigilants, affirment des organismes comptables

Les PME font preuve d un optimisme prudent, mais les gouvernements doivent demeurer vigilants, affirment des organismes comptables Communiqué Les PME font preuve d un optimisme prudent, mais les gouvernements doivent demeurer vigilants, affirment des organismes comptables Vancouver, Londres et Canberra, le 20 octobre 2009. Les gouvernements

Plus en détail

Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA

Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA Les meilleurs employeurs canadiens recherchent des professionnels de la finance qui ont obtenu l agrément CFA. Améliorez votre avantage concurrentiel

Plus en détail

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 2 www.roberthalf.fr ROBERT HALF FINANCE & COMPTABILITE Division de Robert Half International, leader mondial du recrutement spécialisé temporaire et permanent.

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...4 Directeur Administratif et Financier/Responsable Administratif et Financier* (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...4 Directeur Administratif et Financier/Responsable Administratif et Financier* (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion

Plus en détail

Ce document présente une comparaison du

Ce document présente une comparaison du La comparaison des niveaux de vie au Canada et aux États-Unis une perspective régionale Raynald Létourneau Martine Lajoie* Analyse micro-économique Direction générale de la politique et de l analyse micro-économique

Plus en détail

PASSE-FILS et GESTION DE FILS

PASSE-FILS et GESTION DE FILS PASSE-FILS et GESTION DE FILS PASSE-FILS 2 PASSE-FILS Cette gamme de passe-fils simplifie l organisation des fils jusqu à la surface de votre bureau. Disponible en métal ou en matière plastique et offerte

Plus en détail

AIR FRANCE AUX ETATS-UNIS :

AIR FRANCE AUX ETATS-UNIS : AIR FRANCE AUX ETATS-UNIS : - OUVERTURE DE PARIS-SEATTLE - 14 DESTINATIONS EN DIRECT - 130 DESTINATIONS AU TOTAL - UNE ALLIANCE AVEC 3 COMPAGNIES AMERICAINES Paris, Seattle, le 11 juin 2007 1 AIR FRANCE

Plus en détail

Etude de rémunérations Nord 2011-2012

Etude de rémunérations Nord 2011-2012 Etude de rémunérations Nord 2011-2012 2 www.roberthalf.fr ROBERT HALF FINANCE & COMPTABILITE Division de Robert Half International, leader mondial du recrutement spécialisé temporaire et permanent. TENDANCE

Plus en détail

Etude de rémunérations 2009-2010

Etude de rémunérations 2009-2010 Etude de rémunérations 2009-2010 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale

L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale L évolution à long terme des prix des logements : une perspective internationale Association canadienne de science économique des affaires Kingston (Ontario) 25 août 2015 Lawrence Schembri Sous-gouverneur

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014

BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION. 31 décembre 2014 BANQUE ZAG TROISIÈME PILIER DE BÂLE II et III EXIGENCES DE DIVULGATION 31 décembre 2014 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde

Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde Les tendances 2011 des secteurs aérien et hôtelier et du Travel Management dans le monde Au premier trimestre 2011, les entreprises ont commencé à réinvestir dans le voyage d affaires tout en restant vigilantes

Plus en détail

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS

COMPÉTENTS ET POLYVALENTS COMPÉTENTS ET POLYVALENTS Les professionnels comptables en entreprise, un élément moteur du succès durable des organisations Les professionnels comptables en entreprise exercent au sein des organisations

Plus en détail

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires Choix Concurrentiels Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Édition 2014 choixconcurrentiels.com Commanditaires ii Choix concurrentiels Pleins feux sur la fiscalité 2014 Table des matières 1. Sommaire

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne!

STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ. Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! STRATÉGIE DE LA COPROPRIÉTÉ Aidez les propriétaires d entreprise à protéger leur avoir commercial et personnel tout en maximisant leur épargne! La situation Jacques Robichaud et Richard Larivée sont actionnaires

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil des répondants 10 Mesures de rémunération 18 Avantages sociaux

Plus en détail

AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS

AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS DDI s'est associé à l'une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde en vue d'évaluer et de recruter des employés

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q Formations & Accréditations Mesure de l Intelligence Emotionnelle Diagnostic des Styles de Leadership Diagnostic de Climat de Travail Tests psychométriques - Talent Q Informations : sandrine.enault@haygroup.com

Plus en détail

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE Le guide fait la différence PRÉAMBULE lacements, gestion financière, hypothèques, retraites et troisièmes piliers, successions, crédits bancaires, investissements... Pour

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Mobiliser son équipe! reconnaissance!

Mobiliser son équipe! reconnaissance! Mobiliser son équipe! Un outil indispensable, la reconnaissance! Agenda La mobilisation Pourquoi s intéresser à la reconnaissance? Les composantes de la reconnaissance Les intervenants Les phrases qui

Plus en détail

LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 500 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL

LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 500 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL LA CARTE DU MOIS : LA REPARTITION DES SIEGES SOCIAUX DES 5 PREMIERES ENTREPRISES MONDIALES : L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN MONDIAL Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ VOS RENDEMENTS GRÂCE

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

L approche PTS Consulting

L approche PTS Consulting L approche PTS Consulting A propos... PTS Consulting Group propose une offre de consultance et de gestion de projets de classe mondiale aux plus grandes entreprises internationales. Fondée au Royaume-Uni

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

PROGRAMME D ÉVALUATION ET DE SUCCÈS BIZ WHIZ

PROGRAMME D ÉVALUATION ET DE SUCCÈS BIZ WHIZ PROGRAMME D ÉVALUATION ET DE SUCCÈS BIZ WHIZ Nous avons identifié 100 facteurs clés qui déterminent le succès et la profitabilité constante en affaires. Ils sont regroupés en 10 domaines distincts: 1.

Plus en détail

PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE VILLES QUI COMPTENT Projection : Gall

PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE VILLES QUI COMPTENT Projection : Gall LA CARTE DU MOIS : PORTES D ENTREE ET CENTRES DE LA MONDIALISATION : LES CINQUANTE S QUI COMPTENT Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte du monde Thématique : Réaliser

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ VOS RENDEMENTS GRÂCE

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM CHAPITRE 8 l S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM évolution des attentes ne cesse de pousser les entreprises

Plus en détail

LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION

LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION LA CARTE DU MOIS : LES LIEUX DE POUVOIR DANS LE MONDE ET L ARCHIPEL MEGALOPOLITAIN : ESSAI DE DEFINITION ET DE HIERARCHISATION Projection : Gall Définition : Spatiale : le cadre de la carte est la carte

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale Une envergure mondiale La Société de Gestion AGF Limitée un aperçu Depuis plus d un demi-siècle, AGF offre des services de gestion de placements à des particuliers et à une clientèle institutionnelle du

Plus en détail

Garantir les meilleurs professionnels de l immobilier à votre entreprise

Garantir les meilleurs professionnels de l immobilier à votre entreprise Garantir les meilleurs professionnels de l immobilier à votre entreprise The power of people Offices globally À propos de Cobalt Recruitment Cobalt Recruitment a été fondé à Londres il y a plus de dix

Plus en détail

UN PROGRAMME DE Placements AGF

UN PROGRAMME DE Placements AGF investir intelligemment UN PROGRAMME DE Placements AGF LA DÉMARCHE DE RÉPARTITION DE L ACTIF DU PROGRAMME Harmony : UNE GESTION COMPLÈTE DU RISQUE Wilshire Associates formule ses recommandations à l égard

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES STRATIFIÉ Description Les portes de la Collection Stratifié Décoratif offrent aux professionnels de nombreuses possibilités pour réaliser tout type de projet. De plus, ces portes sont offertes sur mesure

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

Étude sur la rémunération des membres du CFA

Étude sur la rémunération des membres du CFA Étude sur la rémunération des membres du CFA 11 juillet 2012 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil d emploi sommaire 10 Mesures de rémunération 15 Avantages sociaux 41

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

Bilan 2012 Les séjours des Américains au Québec se font un peu plus courts, par conséquent, les dépenses reculent

Bilan 2012 Les séjours des Américains au Québec se font un peu plus courts, par conséquent, les dépenses reculent FLASH SUR LES MARCHÉS États-Unis PORTAIT D ENSEMBLE Bilan 2012 Les séjours des Américains au Québec se font un peu plus courts, par conséquent, les dépenses reculent Au Québec, en 2012, le nombre de visiteurs

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Guide de planification de la transition d entreprise

Guide de planification de la transition d entreprise Guide de planification de la transition d entreprise Votre conseiller de confiance Depuis plus de 100 ans, des générations de Canadiens comptent sur le savoir-faire des conseillers PME CIBC pour gérer

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH)

DESCRIPTION D EMPLOI INFORMATION GÉNERAL PRÉPARÉ PAR CONTRÔLE DE VERSION POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) INFORMATION GÉNERAL POSITION GÉNÉRALISTE EN RESSOURCES HUMAINES (RH) Département RH Effectif Décembre 2015 Position Permanent PRÉPARÉ PAR Propriétaire Date Département HR 305.1 Nov 2 nd, 2015 Ressource

Plus en détail

Choix concurrentiels. Rapport spécial : Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2012. competitivealternatives.com. Commanditaires

Choix concurrentiels. Rapport spécial : Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2012. competitivealternatives.com. Commanditaires Choix concurrentiels Rapport spécial : Pleins feux sur la fiscalité Édition 2012 competitivealternatives.com Commanditaires Table des matières 1. Sommaire 1 2. Évaluation du total des coûts fiscaux 6 3.

Plus en détail

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Le rapport Pleins feux sur la fiscalité est un supplément à l édition 2014 de l étude Choix concurrentiels, rapport mondial publié

Plus en détail

Documents de demande de bourse de la FSICC 2011

Documents de demande de bourse de la FSICC 2011 LA FONDATION SCOLAIRE DE L'INSTITUT CANADIEN DU CREDIT THE CANADIAN CREDIT INSTITUTE EDUCATIONAL FOUNDATION (FSICC) 219, rue Dufferin, suite 216C, Toronto, Ontario M6K 3J1 Site Internet : www.creditedu.org

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE

HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE HISTOIRE RESPLENDISSANTE SIGNATURE MODERNE LE CHÂTEAU LÉGENDAIRE DU QUÉBEC rue sainte-anne L esprit européen du 17 e siècle envahit les rues pittoresques bordées de boutiques d antiquités, de galeries

Plus en détail

Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole

Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole Étude sur les efforts de recherche et d'innovation dans le secteur agricole Allocution d Alex Ciappara Directeur, Analyses économiques Association des banquiers canadiens Prononcée devant Le Comité sénatorial

Plus en détail

Accédez plus rapidement à un poste de responsabilités chez nous.

Accédez plus rapidement à un poste de responsabilités chez nous. Accédez plus rapidement à un poste de responsabilités chez nous. Valeurs Mobilières TD Gestion de Placements TD TD Capital Accédez plus rapidement à un poste de Vous cherchez l emploi qui propulsera votre

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

Foire aux questions. : Campagne Savoir décider

Foire aux questions. : Campagne Savoir décider Mise à jour : 2009-12-08 Foire aux questions. : Campagne Savoir décider Voici la liste des questions auxquelles vous trouverez réponse dans les pages qui suivent. 1. Pourquoi lancer une nouvelle campagne

Plus en détail

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques

Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Regard des entreprises au Québec sur les politiques publiques Janvier 2010 www.legermarketing.com Table des matières Contexte, objectifs

Plus en détail