Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité"

Transcription

1 Guide salarial 2015 Finance et Comptabilité

2 Table des matières 1 Mot du président 2 À propos du Guide salarial 3 Le contexte d embauche 10 Faits saillants des tendances régionales d embauche 12 Les salaires en comptabilité et en finance 18 Adapter les salaires aux réalités régionales 20 Cinq raisons d éviter une contre-offre 21 Les avantages d une structure flexible du personnel 22 À propos de Robert Half 24 Répertoire de nos bureaux Toutes les marques de commerce mentionnées dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

3 Mot du président Cher collègue, Le salaire ne constitue pas le seul facteur qui détermine la satisfaction de vos employés quant à leur emploi, mais il demeure certainement l un des plus importants aspects lorsqu il s agit de recruter les meilleurs talents ou de fidéliser vos employés actuellement en poste. Il est essentiel d offrir une structure salariale concurrentielle par rapport à celle offerte par les entreprises de votre domaine et de votre région. Pour cette raison, chaque entreprise devrait procéder à une évaluation périodique des salaires. Pour aider nos clients à cette fin, Robert Half publie chaque année un Guide salarial comprenant les plus récentes informations sur les salaires de départ, des conseils en matière de rémunération, les tendances en milieu de travail, ainsi qu une vue d ensemble du contexte d embauche actuel. Nous sommes fiers de vous présenter le Guide salarial 2015 dans lequel nous présentons les prévisions salariales pour un large éventail de postes en comptabilité et en finance, le tout issu de nos recherches approfondies et de notre expérience dans l industrie. Nous espérons que ce guide vous sera utile lors de vos efforts de recrutement cette année et qu il vous donnera les outils nécessaires pour bâtir une équipe solide. Bien à vous, Max Messmer Président et chef de la direction ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

4 À propos du Guide salarial Le Guide salarial 2015 de Robert Half est la ressource la plus complète et la plus fiable sur laquelle s appuyer afin de déterminer les salaires de départ et les tendances en recrutement dans les domaines de la comptabilité et de la finance. Il comprend notamment les échelles salariales pour plus de 150 postes en comptabilité publique et corporative, en finance et dans les secteurs des services bancaires et financiers. Depuis plusieurs décennies, les entreprises se réfèrent au Guide salarial afin de calculer le taux de rémunération des nouveaux employés, de planifier leur budget et de mieux comprendre le contexte actuel d embauche. Les données salariales présentées dans ce guide sont compilées à partir d un large éventail de sources, et se basent surtout sur les milliers de placements (postes permanents, temporaires et contractuels) réalisés chaque année par nos professionnels en dotation de personnel et en recrutement. Nos experts collaborent quotidiennement avec des directeurs d embauche et des chercheurs d emploi, ce qui nous garantit un aperçu unique et réel des plus récentes tendances en matière de rémunération. Nos autres sources comprennent : Nos sondages fréquemment menés auprès de chefs de la direction financière (CFO) au Canada et de gestionnaires d embauche; Une analyse approfondie du contexte et des prévisions d embauche pour l année 2015 fondées sur les tendances actuelles; L expertise locale de nos professionnels en dotation et en recrutement à travers le pays. L échelle salariale pour chaque poste reflète uniquement le salaire de départ. Les primes, incitatifs et autres formes de rémunération ne sont pas inclus. Ces échelles représentent les moyennes nationales. Vous pouvez ajuster les valeurs aux réalités de votre région en utilisant les variations locales qui se trouvent immédiatement après les échelles salariales. 2 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

5 Le contexte d embauche Dans un sondage de Robert Half, 58 % des chefs de la direction financière canadiens interrogés ont répondu qu il est «difficile de nos jours de recruter des candidats qualifiés pour les postes de niveau professionnel». Les conditions d embauche continuent de s améliorer en comptabilité et en finance, ce qui exerce une pression sur les employeurs afin qu ils recrutent et fidélisent les personnes les plus qualifiées. Des postes sont créés en vue de soutenir la croissance des entreprises, et les postes vacants sont comblés de plus en plus rapidement. Certains départements qui jadis étaient modestes prennent de l expansion afin d alléger la charge de travail des employés en poste et de maintenir le moral et la productivité de l équipe entière. Deux facteurs contribuant à la variation des conditions d embauche en comptabilité et en finance sont notamment les mandats de conformité réglementaire, qui font appel à de nouvelles compétences, et le départ progressif, mais constant, des baby-boomers à la retraite. En plus de pourvoir à des postes permanents, les entreprises ont maintenant recours à des professionnels pour des postes intérimaires ou contractuels et recherchent des spécialistes qui possèdent généralement une expertise qui ne se trouve pas à l interne. Peu importe le niveau d expérience recherché, des travailleurs intérimaires sont disponibles en tout temps pour soutenir l équipe permanente lors des périodes de pointe, et ce, aussi longtemps que nécessaire. Les employeurs ont souvent recours à des mandats intérimaires pour évaluer les compétences d un candidat potentiel en vue d un poste permanent. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

6 LE CONTEXTE D EMBAUCHE Pénurie de candidats hautement qualifiés Les employés hautement qualifiés sont en forte demande et cela contribue à la pénurie de talents dans de nombreuses spécialités. Dans des domaines tels que la comptabilité et l audit, l analyse financière, la conformité, et la gestion des processus d affaires, cette pénurie est en expansion. Plusieurs employeurs poursuivent leurs activités avec la croyance erronée qu un marché en redressement devrait faciliter l embauche et n augmenter que légèrement les salaires. Pourtant, ce n est pas le cas dans les domaines de la comptabilité et de la finance, qui affichent un taux de chômage considérablement inférieur à la moyenne nationale au Canada. Les meilleurs candidats ayant des compétences exceptionnelles ne restent pas très longtemps sur le marché de l embauche et les entreprises doivent agir rapidement une fois qu elles trouvent un profil qui convient à leurs besoins. Afin d attirer et fidéliser les meilleurs talents ayant des compétences hautement recherchées, plusieurs employeurs offrent des hausses salariales importantes ainsi que d autres primes et formes de rémunérations. Les professionnels qui possèdent ces compétences hautement recherchées ont développé une confiance quant à leurs perspectives d emploi, et sont généralement plus réceptifs à l idée de changer d emploi. À la question «De façon générale, quel est le niveau de difficulté rencontré par votre entreprise aujourd hui pour embaucher des candidats hautement qualifiés pour des postes de niveau professionnel?» les chefs de la direction financière ont répondu : 26 % TRÈS DIFFICILE 32 % PLUTÔT DIFFICILE 30 % PAS DIFFICILE 13 % JE NE SAIS PAS/PAS DE RÉPONSE Source : sondage de Robert Half effectué auprès de plus de 270 chefs de la direction financière au Canada. Veuillez noter que, les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre à 100 %. 4 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

7 LE CONTEXTE D EMBAUCHE Où sont les opportunités d emplois? Les professionnels de la comptabilité et de la finance qui peuvent transformer l intelligence d affaires en une stratégie globale pour l entreprise sont en forte demande. Les employeurs accordent beaucoup d importance aux aptitudes analytiques et communicationnelles dans l évaluation de nouveaux employés. Les gestionnaires d entreprises désirent embaucher des professionnels qui peuvent s attaquer aux chiffres et en expliquer les répercussions afin de maintenir une tendance de croissance maximale ainsi qu explorer la possibilité d activités de fusions et d acquisitions. Les analystes financiers et les analystes de systèmes d affaires sont également très demandés, car les entreprises sont toujours à la recherche de nouvelles façons d augmenter leur efficacité, contrôler les coûts et tirer parti des systèmes d information existants et émergents. Dans tous les secteurs, l évolution continue de l environnement réglementaire se poursuit et crée une demande pour les professionnels qualifiés en gestion du risque, en conformité et en audit interne. Les entreprises confrontées à des pressions réglementaires hautement spécialisées, telles que celles qui opèrent dans les domaines financiers, de la santé et de l énergie, sont à la recherche de candidats qui ont une expérience pertinente et spécifique à l industrie. La constante concurrence entre les entreprises et les sociétés de comptabilité publique pour recruter les meilleurs talents en comptabilité crée une demande pour les professionnels en opérations comptables. Les entreprises recrutent également des professionnels en début de carrière. Les sociétés s intéressent de plus en plus aux jeunes diplômés qui ont de l expérience pratique, ont complété un stage ou possèdent une expérience à titre de bénévole, afin de les former en fonction des besoins spécifiques de l entreprise. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

8 LE CONTEXTE D EMBAUCHE POSTES EN DEMANDE Professionnels en comptabilité générale Vérificateurs Analystes en systèmes de gestion Professionnels de la conformité Contrôleurs Comptables en prix de revient Analystes financiers Professionnels en tenue de livres Comptables principaux Comptables Compétences recherchées Les entreprises sont à la recherche d expertises en technologie, car de plus en plus de départements financiers suivent une tendance centrée sur l analyse des données plutôt que la communication de l information. La gestion des données volumineuses ou Big Data est une réalité pour les entreprises de toutes tailles. Les entreprises sont à la recherche d individus ayant des : Compétences accrues avec Microsoft Excel; Connaissances approfondies en analyse de données, des techniques avancées en modélisation et du langage SQL; Connaissances des systèmes de la planification des ressources de l entreprise (PRE) tels que SAP et Oracle/PeopleSoft; Aptitudes pour le logiciel Hyperion (pour les postes d analyse et en communication de l information financière); Connaissances du logiciel QuickBooks (pour les postes au sein des petites et moyennes entreprises). Avec la hausse de la réglementation pour les entreprises, d autres compétences sont recherchées comme les habiletés en réglementation et en conformité. Celles-ci comprennent les exigences de fonds propres, la protection des consommateurs et la réglementation anti-blanchiment d argent telle que les modifications apportées à la loi sur le recyclage des produits de la criminalité (blanchiment d argent) et le financement des activités terroristes. L expansion des entreprises vers de nouveaux marchés et différents pays implique qu elles ont besoin d employés qui peuvent s assurer de la conformité de l entreprise relativement aux rapports exigés dans chaque pays. Les employeurs d envergure internationale apprécient une connaissance des normes internationales d information financière ainsi que des habiletés multilingues. En matière d habiletés non techniques ou qualités relationnelles recherchées, les employeurs réclament des compétences hautement développées en communication (verbale et écrite) et en qualité de présentation. Les entreprises cherchent également des individus qui collaborent bien, ont l esprit d équipe et font preuve d initiative. 6 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

9 LE CONTEXTE D EMBAUCHE Qualifications recherchées Les employeurs apprécient les accréditations et titres professionnels suivants d un candidat, car elles démontrent ses compétences ou connaissances accrues dans un domaine spécifique : CFA (chartered financial analyst) CGMA (chartered global management accountant) CPA, CA (comptable agréé) CPA, CGA (comptable général accrédité) CPA, CMA (comptable en management accrédité) GAP (gestionnaire accrédité de la paie) MBA (maîtrise en administration des affaires) PGP (professionnel en gestion de projet) SCP (spécialiste en conformité de la paie) ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

10 LE CONTEXTE D EMBAUCHE PORTRAIT DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE L activité d embauche dans le domaine de la comptabilité publique demeure stable. Plusieurs firmes connaissent une pénurie de talents pour les postes de chef de mission. Quant aux postes en fiscalité et en certification, les candidats ayant plus de trois années d expérience sont recherchés. Cependant, ces professionnels sont de plus en plus difficiles à trouver et la concurrence pour les embaucher s est intensifiée. Le recrutement de professionnels en début de carrière est également de plus en plus populaire. Les firmes de comptabilité publique font face aux mêmes défis que d autres organisations quant à l embauche de nouveaux employés. Malgré le fait que plusieurs professionnels entreprennent leur carrière en comptabilité publique, les firmes sont en compétition avec le secteur corporatif pour ce qui est de l embauche et la rétention de candidats. Les professionnels en comptabilité ayant de l expérience avec les quatre grands cabinets comptables, ou Big Four, sont toujours recherchés. Afin d embaucher et fidéliser leurs employés, les firmes de comptabilité publique haussent les salaires et créent des programmes pour les aider à concilier leurs responsabilités professionnelles et personnelles tout en atteignant leurs objectifs d affaires. Par conséquent, plusieurs firmes offrent des options de télétravail et de congés personnels supplémentaires. 8 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

11 LE CONTEXTE D EMBAUCHE TENDANCES DES SERVICES FINANCIERS Le secteur des services financiers est de plus en plus exigeant en matière de transparence et de responsabilité financière envers les investisseurs, les gouvernements et l ensemble de la population. Un environnement réglementaire plus complexe signifie que les entreprises doivent trouver l équilibre entre les activités génératrices de revenus et le besoin de se conformer aux nouvelles normes, d implanter de nouvelles structures de ressources financières et de gestion des risques à l interne. Ces nouveaux règlements alimentent la demande de spécialistes en réglementation d anti-blanchiment d argent, de professionnels en ressources humaines, de vérificateurs internes et d analystes de risques. La complexité réglementaire a nécessité une augmentation des charges de travail ainsi que des coûts, en plus de la mise en place de programmes intégrés de gouvernance, de la gestion des risques et de la conformité. Le grand défi des entreprises est de trouver des professionnels qualifiés qui correspondent à leurs besoins. Les sociétés de capitaux privés et de fonds spéculatifs sont présentement en recrutement. Outre des postes de gestion des risques et de la conformité, les sociétés de gestion d actifs ont besoin de talents de niveau senior afin de gérer de façon appropriée le portefeuille des clients. Les sociétés de fonds spéculatifs cherchent des professionnels middle office et du personnel de soutien, afin de gérer la hausse des activités d affaires. Ces organisations ont également besoin d individus qui possèdent une expertise en comptabilité et en finance pour effectuer la comptabilité de fonds, la fiscalité et les analyses d investissements et d évaluation. La tendance salariale est à la hausse, surtout dans le domaine de la gestion des risques et de la conformité, et plusieurs entreprises offrent maintenant des primes d embauche et autres mesures incitatives intéressantes. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

12 Faits saillants des tendances régionales d embauche ALBERTA Les investissements importants dans le secteur du pétrole et du gaz naturel en Alberta permettent aux entreprises de cette province de continuer de croître, ce qui contribue à une augmentation du recrutement et à une pénurie de talents. Les salaires pour les professionnels de la finance en Alberta ont tendance à être plus élevés qu ailleurs au Canada, particulièrement dans ce domaine. Bien que les sociétés soient prêtes à offrir des primes aux candidats les plus performants, trouver des talents expérimentés demeure un défi. Les meilleurs candidats reçoivent plusieurs offres d emploi. Cependant, les entreprises sont très conscientes des résultats nets et démontrent de la prudence lors des décisions d embauche. Une pénurie de talents qualifiés et la prudence à l embauche entraînent également une forte demande pour des postes contractuels de longue durée ou de contractuels à permanents. La croissance des entreprises favorise une demande plus accrue pour les postes suivants : chef de la direction financière, contrôleur, analyste d affaires, comptable en prix de revient, comptable de projet, personnel au service de la paie et à la facturation, ainsi que les comptables qui détiennent une expérience en information financière. COLOMBIE-BRITANNIQUE L avenir semble positif pour la Colombie-Britannique, une province qui affiche une croissance continue. Entre autres, le secteur des ressources naturelles rebondit tandis que le secteur manufacturier demeure actif. Dans la ville de Vancouver, le marché du travail est sain et la recherche des meilleurs talents devient un défi. Les employeurs sont à la recherche de candidats qui ont des compétences techniques et relationnelles afin de pourvoir à des postes d analystes, de contrôleurs et de gestionnaires fiscaux. Les secteurs pour lesquels les talents en comptabilité et en finance sont les plus sollicités dans la province sont l immobilier, les technologies de l information et la distribution. Les qualifications convoitées incluent l analyse financière, la connaissance de systèmes et de logiciels (particulièrement Excel avancé et Access), la maîtrise du cycle comptable complet, les aptitudes en communication et de l expérience propre à l industrie. 10 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

13 FAITS SAILLANTS DES TENDANCES RÉGIONALES D EMBAUCHE MANITOBA Les entreprises du Manitoba embauchent, conduites par la croissance du secteur manufacturier. Le taux de chômage est faible et la rémunération est à la hausse pour les candidats les plus performants. Afin de séduire ces derniers, les entreprises offrent des salaires plus élevés, ainsi que des primes, des congés personnels et un sain équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Le recrutement du personnel qualifié en comptabilité et en finance devient un plus grand défi pour les employeurs du secteur public. ONTARIO Le recrutement en Ontario s effectue à un rythme soutenu avec un besoin continu de professionnels spécialisés en finance et en comptabilité pour des postes à temps plein et contractuels. Les secteurs des services financiers, de la santé et de la gestion immobilière dans la région du Grand Toronto sont à l origine d un besoin accru de candidats à tous les niveaux possédant des compétences techniques et analytiques approfondies. À Ottawa, le recrutement dans les domaines de l éducation, de la santé et au sein des organismes gouvernementaux ou à but non lucratif demeure stable, tout comme l embauche de professionnels temporaires. Les entreprises recherchent particulièrement des administrateurs de la paie pour remplir les fonctions reliées aux comptes payables et recevables, ainsi que des spécialistes de la facturation, des analystes financiers, des comptables et experts-comptables, des contrôleurs et des vérificateurs internes. Les institutions financières sont à la recherche de candidats qualifiés pour les postes reliés à la conformité et à la gestion des risques. QUÉBEC En général, les perspectives d embauche pour le Québec demeurent stables. Les secteurs financiers, technologiques, bancaires, miniers et manufacturiers sont ceux qui génèrent la plus grande demande de personnel, en plus de l assurance, de la construction et de la gestion immobilière. Le titre le plus recherché dans la province est celui de CPA, lequel unifie les titres de CA, de CMA et de CGA. De plus, les candidats expérimentés et bilingues peuvent s attendre à obtenir d autres formes supplémentaires importantes de rémunération. Les entreprises sont à la recherche d analystes financiers, de contrôleurs, de vérificateurs internes, d analystes en prix de revient et de spécialistes du service de la paie, du crédit et du recouvrement. Le recrutement de personnel temporaire est aussi en croissance dans la province. Les analystes financiers intérimaires sont notamment en grande demande. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

14 Les salaires en comptabilité et en finance POSTES EN ENTREPRISE Titre Variation en % Chef de la direction financière a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 3,8 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 3,5 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 3,6 % (La catégorie ci-dessus suppose qu un contrôleur d entreprise se rapporte au chef de la direction financière.) Trésorier a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 2,9 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 2,9 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 2,6 % Vice-président finance a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 3,9 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 3,4 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 3,3 % Jusqu'à 50 $ $ $ $ $ 2,6 % Contrôleur a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 4,9 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 4,8 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 4,3 % Jusqu'à 50 $ $ $ $ $ 4,2 % Assistant contrôleur a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 3,4 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 3,5 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 3,4 % Jusqu'à 50 $ $ $ $ $ 3,4 % Assistant trésorier Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 3,6 % 100 $ à 250 $ $ $ $ $ 3,4 % 50 $ à 100 $ $ $ $ $ 3,6 % Jusqu'à 50 $ $ $ $ $ 3,3 % Directeur de la fiscalité a Chiffre d affaires de l entreprise en millions de $ 250 $ $ $ $ $ 4,2 % 150 $ à 250 $ $ $ $ $ 3,9 % a. Les primes et programmes d incitatifs représentent une partie de plus en plus importante de la rémunération globale à ce niveau professionnel et ne sont pas inclus dans les échelles salariales ci-dessus. Nous supposons que les titulaires de ces postes détiennent un diplôme d études supérieures ou un titre professionnel. Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. 12 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

15 LES SALAIRES EN COMPTABILITÉ ET EN FINANCE POSTES EN ENTREPRISE Titre/Expérience Variation en % Information financière Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 3,2 % Analyste principal $ $ $ $ 3,3 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,0 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 2,9 % Information financière Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 3,6 % Analyste principal $ $ $ $ 3,4 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,6 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,2 % Comptable Grandes entreprises b Chef comptable $ $ $ $ 4,1 % Comptable principal $ $ $ $ 3,8 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,2 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,2 % Comptable Petites et moyennes entreprises b Chef comptable $ $ $ $ 3,8 % Comptable principal $ $ $ $ 3,7 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,3 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,1 % Analyste Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,5 % Analyste principal $ $ $ $ 4,2 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 4,1 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,7 % Analyste Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ 79,000 $ $ 3,4 % Analyste principal $ $ 68,250 $ $ 3,0 % 1 à 3 ans $ $ 47,000 $ $ 2,6 % Jusqu'à 1 an $ $ 40,000 $ $ 2,9 % Analyste des systèmes de gestion Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,7 % Analyste principal $ $ $ $ 4,1 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,9 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,7 % Analyste des systèmes de gestion Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,4 % Analyste principal $ $ $ $ 3,5 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,3 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,8 % b. Grandes entreprises = chiffres d affaires de 250 millions de dollars et plus Petites et moyennes entreprises = chiffre d affaires jusqu à 250 millions de dollars Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

16 LES SALAIRES EN COMPTABILITÉ ET EN FINANCE POSTES EN ENTREPRISE Titre/Expérience Variation en % Analyste en veille stratégique Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,5 % Analyste principal $ $ $ $ 3,5 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,7 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,1 % Analyste en veille stratégique Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,3 % Analyste principal $ $ $ $ 3,7 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,9 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,7 % Vérificateur interne Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,8 % Vérificateur principal $ $ $ $ 4,5 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,9 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,8 % Vérificateur interne Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 3,9 % Vérificateur principal $ $ $ $ 3,6 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,1 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 2,9 % Vérificateur TI Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,0 % Vérificateur principal $ $ $ $ 3,6 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,6 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,5 % Vérificateur TI Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 2,9 % Vérificateur principal $ $ $ $ 2,9 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 2,9 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 2,8 % Crédit et recouvrement Grandes entreprises b Directeur $ $ $ $ 3,7 % Superviseur $ $ $ $ 3,9 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,9 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 3,0 % Crédit et recouvrement Petites et moyennes entreprises b Directeur $ $ $ $ 4,9 % Superviseur $ $ $ $ 4,8 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,8 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 4,0 % b. Grandes entreprises = chiffres d affaires de 250 millions de dollars et plus Petites et moyennes entreprises = chiffre d affaires jusqu à 250 millions de dollars Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. 14 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

17 LES SALAIRES EN COMPTABILITÉ ET EN FINANCE POSTES EN ENTREPRISE Titre Tenue de livres/comptabilité générale Variation en % Superviseur de comptes fournisseurs/ comptes clients $ $ $ $ 3,8 % Tenue de livres (cycle comptable complet) $ $ $ $ 3,6 % Tenue de livres, assistant $ $ $ $ 3,0 % Commis comptable $ $ $ $ 1,6 % Service de la paie Maître $ $ $ $ 4,7 % Superviseur $ $ $ $ 4,7 % Technicien principal $ $ $ $ 3,4 % Technicien $ $ $ $ 4.2 % POSTES EN CABINET Titre/Expérience Variation en % Expert-comptable Grandes entreprises c, d Directeur principal a $ $ $ $ 4,0 % Directeur a $ $ $ $ 3,9 % Chef de mission $ $ $ $ 3,4 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,4 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 2,8 % Expert-comptable Petites et moyennes entreprises c, d Directeur principal a $ $ $ $ 4,6 % Directeur a $ $ $ $ 4,4 % Chef de mission $ $ $ $ 3,3 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 3,0 % Jusqu'à 1 an $ $ $ $ 2,8 % Fiscaliste Grandes entreprises c, d International a $ $ $ $ 3,4 % Directeur a $ $ $ $ 2,8 % Fiscaliste principal $ $ $ $ 2,6 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 2,3 % Fiscaliste Petites et moyennes entreprises c, d Directeur a $ $ $ $ 3,3 % Fiscaliste principal $ $ $ $ 2,8 % 1 à 3 ans $ $ $ $ 2,3 % a. Les primes et programmes d incitatifs représentent une partie de plus en plus importante de la rémunération globale à ce niveau professionnel et ne sont pas inclus dans les échelles salariales ci-dessus. Nous supposons que les titulaires de ces postes détiennent un diplôme d études supérieures ou un titre professionnel. c. Grandes entreprises = chiffres d affaires de 250 millions de dollars et plus Petites et moyennes entreprises = chiffre d affairesjusqu à 250 millions de dollars. d. Le salaire ne comprend pas les heures supplémentaires ni les primes qui représentent une part importante de la rémunération pour ces postes. Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

18 LES SALAIRES EN COMPTABILITÉ ET EN FINANCE SERVICES FINANCIERS Titre Services bancaires et marchés financiers Variation en % Directeur général/partenaire - vente $ $ $ $ 3.2 % Vice-président - vente $ $ $ $ 3,1 % Associé - vente $ $ $ $ 3,1 % Analyste - vente $ $ $ $ 3,0 % Directeur général/partenaire - achat $ $ $ $ 3,2 % Vice-président - achat $ $ $ $ 3,2 % Associé - achat $ $ $ $ 3,2 % Analyste - achat $ $ $ $ 3,0 % Gestionnaire de fonds $ $ $ $ 3,2 % Gestionnaire de portefeuille $ $ $ $ 3,1 % Directeur des services bancaires aux particuliers $ $ $ $ 3,2 % Agent de développement des entreprises $ $ $ $ 3,2 % Directeur de prêts à la consommation/ résidentiels $ $ $ $ 3,1 % Directeur de prêts commerciaux $ $ $ $ 3,1 % Spécialiste en développement de produits $ $ $ $ 2,0 % Analyste quantitatif $ $ $ $ 3,2 % Analyste du crédit $ $ $ $ 3,2 % Professionnel des relations avec les investisseurs $ $ $ $ 3,1 % Grossiste $ $ $ $ 3,0 % Souscripteur en assurances $ $ $ $ 2,3 % Comptabilité et finance Contrôleur- vente $ $ $ $ 3,1 % Contrôleur - achat $ $ $ $ 3,0 % Comptable de placements $ $ $ $ 2,2 % Analyste financier $ $ $ $ 3,0 % Spécialiste des rapports réglementaires $ $ $ $ 3,2 % Gestionnaire à la vérification des produits $ $ $ $ 2,8 % Analyste en perte et profit $ $ $ $ 3,8 % Comptable de fond spéculatifs $ $ $ $ 3,2 % Comptable de fonds communs de placement $ $ $ $ 3,2 % Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. 16 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

19 LES SALAIRES EN COMPTABILITÉ ET EN FINANCE SERVICES FINANCIERS Titre Risque et conformité Variation en % Directeur de la gestion du risque $ $ $ $ 4,2 % Gestionnaire de risque de marché $ $ $ $ 4,1 % Analyste de risque de marché $ $ $ $ 3,9 % Gestionnaire des risques opérationnels $ $ $ $ 3,6 % Analyste des risques opérationnels $ $ $ $ 3,1 % Gestionnaire de risque de crédit $ $ $ $ 3,7 % Analyste de risque de crédit $ $ $ $ 3,8 % Chef de la conformité $ $ $ $ 4,0 % Gestionnaire de la conformité $ $ $ $ 3,9 % Analyste/agent de la conformité $ $ $ $ 4,1 % Directeur des solutions antiblanchiment d'argent $ $ $ $ 4,4 % Enquêteur sur les fraudes $ $ $ $ 4,3 % Vérificateur $ $ $ $ 3,8 % Opérations Gestionnaire de fonds spéculatifs $ - 103,000 $ $ $ 2,7 % Administrateur de fonds spéculatifs $ $ $ $ 3,0 % Gestionnaire de fonds communs de placement $ $ $ $ 3,3 % Administrateur de fonds communs de placement $ $ $ $ 3,3 % Administrateur de portefeuille $ $ $ $ 3,2 % Spécialiste en conciliation/règlements d'opérations $ $ $ $ 2,9 % Spécialiste des activités de l'entreprise $ $ $ $ 2,7 % Spécialiste des opérations de trésorerie/ liquidités $ $ $ $ 2,7% Gestionnaire de trésorerie $ $ $ $ 2,5 % Analyste de prix/de l'évaluation $ $ $ $ 2,8 % Réprésentant des services aux investisseurs $ $ $ $ 3,2 % Gestionnaire du service à la clientèle $ $ $ $ 3,3 % Réprésentant du service à la clientèle $ $ $ $ 3,1 % Souscripteur hypothécaire $ $ $ $ 2,6 % Administrateur hypothécaire $ $ $ $ 2,5 % Souscripteur de prêts $ $ $ $ 2,9 % Administrateur de prêts $ $ $ $ 2,7 % Sauf indication contraire (voir la note «a»), ajoutez de 5 à 15 % pour les titulaires d un diplôme d études supérieures ou d un titre professionnel. ROBERT HALF GUIDE SALARIAL

20 Adapter les salaires aux réalités régionales Les échelles salariales nationales peuvent être ajustées selon les villes canadiennes sélectionnées en utilisant les variances locales présentées à la page 19. Certains facteurs tels que la taille de l entreprise, les avantages sociaux, les compétences du candidat et les tendances du marché peuvent influencer la rémunération réelle. Les informations présentées dans ce guide sont appuyées par les bureaux Robert Half au Canada, par des recherches indépendantes et par nos sondages continus auprès des chefs de la direction financière et d autres hauts dirigeants d entreprises. L indice du salaire moyen pour tous les marchés canadiens est de 100. Afin de déterminer l échelle salariale estimée pour un poste dans votre région, déplacez le signe décimal du nombre de la variance de deux positions vers la gauche et multipliez ensuite cette nouvelle variance par la valeur la plus faible et la valeur la plus élevée de l échelle salariale nationale. 18 ROBERT HALF GUIDE SALARIAL 2015

Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8. Les salaires en comptabilité et en finance...10

Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8. Les salaires en comptabilité et en finance...10 2014 GUIDE SALARIAL Comptabilité et Finance + Table des matières Mot du président...1 À propos du Guide salarial...2 Le contexte d embauche...3 Faits saillants des tendances régionales en recrutement...8

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES

LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES LA TECHNOLOGIE ÉVOLUE 2015 GUIDE SALARIAL POUR LES PROFESSIONNELS DES TECHNOLOGIES Table des matières À propos du Guide salarial 2015 À propos du Guide salarial 2015...1 Tendances d embauche et stratégies

Plus en détail

2010 Guide salarial Comptabilité. et Finance

2010 Guide salarial Comptabilité. et Finance 2010 Guide salarial Comptabilité et Finance Table des matières Mot du président 1 Utiliser le Guide salarial 2 Bâtir une équipe gagnante 3 Poser les bonnes questions en entrevue 7 Maintenir le moral des

Plus en détail

Guide Salarial Comptabilité et Finance

Guide Salarial Comptabilité et Finance Communication Éthique XBRL GAAP ERP Impôt Budget CroissanceTechnologie Qualités humaines Stratégie Intégrité Conformité StratégieService à la clientèle Communication Régulation Collaboration Grand livre

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire ROBERT HALF JURIDIQUE & FISCAL. 3 TENDANCE DU MARCHÉ. 3 Directeur / Responsable Juridique (H/F)................................. 4 Juriste Généraliste (H/F). 4

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE

PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE PRÉCIS, SOLIDE, RAPIDE ET SILENCIEUX CHAQUE FOIS. Systèmes de portes haute performance KONE Les gens jugent souvent le rendement d'un ascenseur par le fonctionnement de ses portes. Un mauvais fonctionnement

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

Etude de rémunérations 2010-2011

Etude de rémunérations 2010-2011 Etude de rémunérations 2010-2011 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE

SLOW DOWN AND MOVE OVER RALENTISSEZ ET CHANGEZ DE VOIE SLOW DOWN AND MOVE OVER Aux États-Unis, la presque totalité des États ont adopté une loi «Move Over» dans le but de protéger les travailleurs qui s affairent en bordure des routes. Ainsi, dans les États

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...3 A propos de Robert Half Financial Services...3 FONCTIONS FINANCIERES DANS LA BANQUE ET DANS L ASSURANCE...4 Directeur Administratif & Financier

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Profil des répondants sommaire 3 Mesures de rémunération sommaire 4 Profil d emploi sommaire 11 Méthodologie et

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires

Choix Concurrentiels. Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité. Édition 2014. choixconcurrentiels.com. Commanditaires Choix Concurrentiels Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Édition 2014 choixconcurrentiels.com Commanditaires ii Choix concurrentiels Pleins feux sur la fiscalité 2014 Table des matières 1. Sommaire

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...4 Directeur Administratif et Financier/Responsable Administratif et Financier* (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion

Plus en détail

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES 2015 GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION TECHNOLOGIES table des matières Méthodologie 1 Le secteur des TI au Canada 2 Combler l écart 4 Embauche en 2015 5 Alberta 6 Colombie-Britannique 10 Manitoba 15 Nouveau-Brunswick

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES STRATIFIÉ Description Les portes de la Collection Stratifié Décoratif offrent aux professionnels de nombreuses possibilités pour réaliser tout type de projet. De plus, ces portes sont offertes sur mesure

Plus en détail

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 2 www.roberthalf.fr ROBERT HALF FINANCE & COMPTABILITE Division de Robert Half International, leader mondial du recrutement spécialisé temporaire et permanent.

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA

Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA Dénichez la perle rare parmi les détenteurs du titre CFA Les meilleurs employeurs canadiens recherchent des professionnels de la finance qui ont obtenu l agrément CFA. Améliorez votre avantage concurrentiel

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS

AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS AcqHire DES SOLUTIONS POUR RECRUTER ET FAIRE PROGRESSER LES MEILLEURS TALENTS DDI s'est associé à l'une des plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde en vue d'évaluer et de recruter des employés

Plus en détail

Étude sur la rémunération des membres du CFA

Étude sur la rémunération des membres du CFA Étude sur la rémunération des membres du CFA 11 juillet 2012 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil d emploi sommaire 10 Mesures de rémunération 15 Avantages sociaux 41

Plus en détail

L approche PTS Consulting

L approche PTS Consulting L approche PTS Consulting A propos... PTS Consulting Group propose une offre de consultance et de gestion de projets de classe mondiale aux plus grandes entreprises internationales. Fondée au Royaume-Uni

Plus en détail

Votre accès à un monde de placements

Votre accès à un monde de placements Portefeuille HSBC Sélection mondiale MD Votre accès à un monde de placements Accès à des gestionnaires de portefeuille à l échelle locale et mondiale Le service Portefeuille Sélection mondiale tire profit

Plus en détail

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement

Revoir votre stratégie d investissement. Investir dans les fonds communs de placement Revoir votre stratégie d investissement Investir dans les fonds communs de placement AGF INVESTMENTS Quels sont vos rêves sur le plan fi nancier? Nous avons tous des rêves différents qu il s agisse de

Plus en détail

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015

Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA. 11 août 2015 Étude nationale 2015 sur la rémunération des membres CFA 11 août 2015 Table des matières Sommaire 3 Méthodologie et échantillonnage 8 Profil des répondants 10 Mesures de rémunération 18 Avantages sociaux

Plus en détail

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE

LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE LES DIX PLUS IMPORTANTES CAISSES DE RETRAITE DU CANADA ALIMENTENT LA PROSPÉRITÉ NATIONALE En tant que gestionnaires d une importante partie de l actif de retraite au Canada, et avec plus de 400 milliards

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous

La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous La vie est plus radieuse sous le soleil. La Financière Sun Life et vous Lorsqu il est question de votre avenir financier, nous pouvons vous aider. Lorsqu il s agit de votre argent, vous désirez être certain

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Morley Gunderson Lee Jacobs François Vaillancourt

Morley Gunderson Lee Jacobs François Vaillancourt Auteurs : Morley Gunderson, Université de Toronto, Lee Jacobs, Conseil des ressources humaines du logiciel et François Vaillancourt, Université de Montréal avril 2005 Remerciements Les auteurs souhaitent

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH Hay Group Spectrum La nouvelle génération de solutions en RH De nos jours, une approche intégrée aux RH s impose. Une approche qui alimente de données concrètes votre processus décisionnel stratégique.

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011

COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES. Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011 COMPARAISON DES PRIX DE L ÉLECTRICITÉ DANS LES GRANDES VILLES NORD-AMÉRICAINES Tarifs en vigueur le 1 er avril 2011 Version corrigée Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 3 MÉTHODE 7 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Catégories de voitures aux USA

Catégories de voitures aux USA LOCATION DE VOITURES AUX U.S.A. HERTZ ALAMO AVIS Durée minimum de location 2 jours 2 jours 2 jours sauf Hawaii Durée maximum de location 62 jours 56 jours 30 jours Age minimum 21 ans 21 ans 21 ans sauf

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été

2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été REcherche 2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été FAITS SAILLANTS Stabilité du taux d inoccupation des immeubles à bureaux à 6,0 % Augmentation des nouveaux

Plus en détail

LE CONSEIL EN STRATÉGIE

LE CONSEIL EN STRATÉGIE Grow Further. APRÈS LE DOCTORAT Le BCG recrute des candidats talentueux provenant d horizons variés. Par leur curiosité intellectuelle, leur rigueur et leurs compétences en matière de résolution de problèmes,

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays?

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Actuellement, 8,8 % offres d emploi affichées au pays exigent des candidats qu ils parlent les deux langues officielles. Il s agit d une baisse

Plus en détail

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles

Cinq stratégies pour faire face aux marchés difficiles Quand les marchés sont volatils, il est tout à fait normal de s inquiéter de l incidence sur votre portefeuille. Et quand vous vous inquiétez, vous voulez agir. Cinq stratégies pour faire face aux marchés

Plus en détail

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT Hays Finance & Comptabilité UNE PRESENCE MONDIALE 32 Pays 247 Bureaux 8 000 salaries dont 1 000 en finance & comptabilite UNE PRESENCE NATIONALE

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance

AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance AVANTGARD Solutions d hébergement et d infogérance LES SOLUTIONS D HÉBERGEMENT ET D INFOGÉRANCE AVANTGARD SunGard répond aux nombreuses attentes de ses clients en concevant pour eux des logiciels évolutifs,

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa;

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa; SUITE 1600 1221 BRICKELL AVENUE MIAMI, FL 33131-0014 T E L 3 0 5-416-6880 F A X 3 0 5-416-6887 gray-robinson.com BOCA RATON FORT LAUDERDALE JACKSONVILLE KEY WEST LAKELAND MELBOURNE MIAMI 305-913-0529 GLENN.COOPER@GRAY-ROBINSON.COM

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Choix concurrentiels. Guide de KPMG sur les coûts liés au choix d un pays où exercer ses activités. Édition 2012. choixconcurrentiels.

Choix concurrentiels. Guide de KPMG sur les coûts liés au choix d un pays où exercer ses activités. Édition 2012. choixconcurrentiels. Choix concurrentiels Guide de KPMG sur les coûts liés au choix d un pays où exercer ses activités Édition 2012 choixconcurrentiels.com Entreprises commanditaires Guide sur les coûts liés au choix d un

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie!

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13 Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Comment attirer et fidéliser un personnel qualifié dans un marché compétitif. Aux yeux des employés,

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER

CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER CINQ CONSEILS POUR CHOISIR SON CONSEILLER FINANCIER Le Groupe Dalpé-Milette répond à quelques questions soulevées dans l article du Wall Street Journal, repris par le Journal de Montréal du 25 septembre

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Stratégie des villes européennes et développement durable

Stratégie des villes européennes et développement durable Stratégie des villes européennes et développement durable Séminaire FNAU Jean Haëntjens* 01/04/2009 www.addrn.fr * Directeur de l agence d urbanisme de la Région Nazairienne (ADDRN) Auteur de «Le pouvoir

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats)

Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats) Entretien sur les aspects juridiques des voitures autonomes Par Maître Elena Roditi, Avocat au Barreau de Paris (Alain Bensoussan Avocats) Présidente de la commission «Voiture Intelligente» de l Association

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Panorama des Smart Cities et des villes du futur

Panorama des Smart Cities et des villes du futur Panorama des Smart Cities et des villes du futur Université d été du GFII Vendredi 12 septembre 2014 Contact BAUDOUIN Philippe IDATE p.baudouin@idate.org +33 4 67 14 44 27 / +33 6 70 70 85 80 La ville

Plus en détail

2013 Principales Métropoles

2013 Principales Métropoles Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2013 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2013 de l Observatoire L Edition 2013 est la 4ème édition

Plus en détail

Recrutement financier : état des lieux et perspectives

Recrutement financier : état des lieux et perspectives AUSTRALIA BELGIUM FRANCE HONG KONG IRELAND JAPAN LUXEMBOURG NETHERLANDS NEW ZEALAND SINGAPORE SOUTH AFRICA UK USA Recrutement financier : état des lieux et perspectives Antoine Morgaut - 17/03/2009 1 Sommaire

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011

Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2015 Principales Métropoles Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2015 de l Observatoire L Edition 2015 est la 6ème édition

Plus en détail

À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO

À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO À LA RECHERCHE D UN CABINET D AVOCATS PRO BONO Guide à l intention des étudiant(e)s «L accès à la justice constitue une caractéristique fondamentale de la société canadienne. Trop souvent les besoins juridiques

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Annexe technique à la Note économique sur les avantages d un marché du travail flexible Dans la Note économique

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Kit de dépistage et de déclaration du virus Ebola (CARE)

Kit de dépistage et de déclaration du virus Ebola (CARE) C A R E Kit de dépistage et de déclaration du virus Ebola (CARE) Si vous tombez malade, faites-vous soigner dès que possible pour avoir les meilleures chances de guérison! Cher voyageur, Que vous rentriez

Plus en détail

Greystone Managed Investments

Greystone Managed Investments Greystone Managed Investments En tant que cinquième plus important gestionnaire d avoirs de retraite du Canada, Greystone Managed Investments Inc., avec environ 35 milliards de dollars en actifs sous gestion,

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA 5, Place Ville Marie, bureau 800 Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA,

Plus en détail

Enhanced Education for Police Recruits in Ontario (EEPRO) (Éducation rehaussé pour les recrues des services de police en Ontario)

Enhanced Education for Police Recruits in Ontario (EEPRO) (Éducation rehaussé pour les recrues des services de police en Ontario) Enhanced Education for Police Recruits in Ontario (EEPRO) (Éducation rehaussé pour les recrues des services de police en Ontario) Contete du projet Déterminé par les discussions stratégiques du Comité

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

GRILLE DES SALAIRES 2013 FRANCE

GRILLE DES SALAIRES 2013 FRANCE GRILLE DES SALAIRES 2013 FRANCE INTERNATIONAL RECRUITMENT SPECIALISTS www.approachpeople.com QUI NOUS SOMMES Approach People Recruitment est un cabinet de recrutement créé en 2000 à Dublin et qui a rapidement

Plus en détail

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 1 Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 2 Rémunération stratégique Plan de la présentation 1- Rémunération stratégique : Notions de base Établir et maintenir une structure salariale

Plus en détail

Télé par satellite de Shaw Direct

Télé par satellite de Shaw Direct Télé par satellite de Shaw Direct Plus de 215 canaux HD. Les raisons de passer à Shaw Direct. Plus de 215 canaux HD. Le taux de satisfaction de la clientèle le plus élevé au pays. * Aucun contrat à long

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail