I. Analyse globale de l exploitation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Analyse globale de l exploitation"

Transcription

1 LE PAUL Sophie

2 I. Analyse globale de l exploitation Localisation Historique Activités de l exploitation Interactions entre les productions Mode de conduite Commercialisation Atouts et contraintes II. III. IV. Objectifs de l agriculteur Analyse comptable Résultats Interprétation des résultats Recommandations Analyse de l atelier élevage poules pondeuses Conduite de l atelier Diagnostic sur les résultats Recommandations Etude thématique stand de vente Déroulement de l étude Diagnostic de faisabilité Conclusion 25/11/2013 2

3 I. Analyse globale de l exploitation La ferme de Lisa Source : Wikipedia Source : Google maps Localisation Trébrivan Centre Bretagne Département des Côtes d armor (22340) 25/11/2013 3

4 2007 Création d une entreprise individuelle par Valérie VIDEAU Démarrage activité élevage poules pondeuses (30 poules) 2009 Mr VIDEAU reprend l exploitation de sa femme Achat 30 Ha de terre Démarrage activité céréales + maraichage (1,5 Ha) 100 poules pondeuses (90% race commune+ 10% race rustique) ,5 Ha maraichage plein champ m² de serre 500 poules pondeuses élevées en plein air sur 5000m² 10 Ha de grandes cultures (triticale/pois) + 13 Ha de prairie 25/11/2013 4

5 25/11/2013 Semences triskalia 100% autoconsommation poules Céréales (triticale/pois) 10 Ha 500 Poules pondeuses sur 5000M² Poulettes cooperl Compléments moulin du Poher Fumier légumes Prairie 13 Ha Maraichage 1,5 Ha 80% Foin vachers 20% Litière poules Semences et plants Technosem, Biosem, AgroSemenc 5

6 Agriculture biologique Fertilisation organique Guano Purin d ortie Fumier (élevage poules) Lutte biologique Purin d ortie pucerons Bouillie bordelaise mildiou pdt Anti-limace (salade) Anti vers (choux) Méthodes alternatives Installation de fleurs (œillet d inde, capucine, soucis) Mélanges de légumes Désherbage manuel ou mécanique (motoculteur) Organisme certificateur Certipack 25/11/2013 6

7 Livraison paniers à domicile Restaurants et cantines La ferme de Lisa Magasins Biocoop Site internet KBTP 25/11/2013 7

8 Autonomie sur la ferme Préférences éthiques Aucun traitement chimique de synthèse, ni traitement antibiotique poules Vente de proximité Revalorisation des races rustiques ou légumes d antan Développement rural Réinvestir dans du matériel Libérer du temps pour la famille 25/11/2013 8

9 Milieu physique Pas de besoin en irrigation Sol facile a cultiver avec bonne rétention en eau Manque d ensoleillement Equipement/batiments Peu de matériel Location de 2 nouvelles serres chauffées Pas de bâtiment adapté pour les poules pondeuses Environnement socioéconomique Marché très porteur Bonne insertion dans le tissu rural Réglementation contraignante Main d oeuvre Main d œuvre familiale Pas de salarié 25/11/2013 9

10 Résultat détaillé /11/

11 Amortissements Investissements Remboursement des emprunts Résultat financier et prélèvements privés 2010 Evolution des charges de structure MAIS aides PAC considérables 25/11/

12 Investir progressivement dans du matériel Se démarquer de la grande distribution Conserver production de niche qualité/authenticité, petite structure.. Élargir le champ de commercialisation Développer des activités de service/accueil Chiffres difficilement comparables jeune exploitation 25/11/

13 Répartition du chiffre d'affaire économique en 2010 Aides 20% Grandes cultures 3% Légumes de plein champs 25% Céréales 15% Œufs de consommation 37% 25/11/

14 25/11/

15 Plein air Parc de 5000m² 9 poulaillers en bois de 9m² chacun 16h de lumière/jour 8h repos nocturne continu Triticale/pois 1kg/poule/semaine Alimentation 1/5 complément alimentaire Alimentation certifiée AB 2 collectes d œufs/j 1 Remplissage mangeoires/semaine 1 Nettoyage poulailler/mois Pas de traitement antibiotique Renouvellement Réforme à 3 ans Achat 200 poules/an Logement Soin 25/11/

16 La ferme de Lisa 220 œufs/poules/an Moyenne Bretagne (Source Agreste) 300 œufs/poules/an 25/11/

17 Productivité limitée Races rustiques Marans/Araucana Plein air Conditions sanitaires Pas de bâtiment adapté Production biologique 60% 40% 20% 0% Taux de mortalité /11/

18 Mise en place culture de féverole Investissement bâtiment Augmenter les effectifs poules 600 Meilleur valorisation des œufs de race rustique Augmenter la proportion de poules de races rustique Modifier la conduite de l atelier 25/11/

19 Objectif producteur Etude de marché Etude économique Diversifier les points de vente Surplus de production Communication Limiter les contraintes horaires Limiter les investissements Fréquentation Horaires Production Concurrence Facteur climatique Investissement limité Possibilités élevées de CA Main d œuvre 25/11/

20 + - Augmentation production en 2012 Visibilité et emplacement Investissements limités Partenariat Absence de concurrence Disponibilité Fréquentation touristique Diversifier les produits vendus Recherche de fruits de saison Production typiquement locale hiver Facteur climatique 25/11/

21 Manque de fréquentation Diversité limitée dans les produits à la vente MAIS Prise de risque réduite Suggestion point de vente collectif Magasins tenus et gérés par des groupes de producteurs. Producteurs présents sur le magasin à tour de rôle. Gamme très complète de produits Points de vente ouverts quelques jours par semaine 25/11/

22 Complexité de l exploitation agricole notion de système Création d une entreprise Enjeux du monde agricole Aspect social de l agriculture Pas seulement technique Fort engagement et convictions Prise de conscience écologique Perspective : Activité d accueil sur la ferme 25/11/

23 25/11/

24 Article Agreste «Statistiques sur l aviculture en 2009» Chiffres et Données - Série Agriculture.n 215. Avril Disponible en ligne : Pages internet Agence bio «Chiffres clés sur les poules pondeuses 2010» Agence bio [en ligne] 2010 [consulté le 15 juillet 2011] Disponible sur : DRAAF Bretagne «Place et évolution récente de l agriculture biologique en France et Bretagne (sources : Agence bio et Observatoire régional de la FRAB)» DRAAF Bretagne [en ligne] 2010 [consulté le 21 juillet 2011] Disponible sur : Agreste-DRAAF «Statistique agricole annuelle 2010» Agreste [en ligne] 2010 [consulté le 13 août 2011] Disponible sur : Agreste- DRAAF «Production de volailles et d oeufs détaillée par catégories de produits» Agreste [en ligne] 2010 [consulté le 20 août 2011] Disponible sur : PMAF (Protection Mondiale des Animaux de Ferme) «La Poule Pondeuse élevée en plein air Label Rouge et la Poule Pondeuse Biologique» PMAF [en ligne] 2008 [consulté le 2 août 2011] Disponible sur : Chambre agriculture Bretagne «Les chiffres de l agriculture biologique en Bretagne» Cap bio Bretagne [en ligne] 2010 [consulté le 20 juillet 2011] Disponible sur : 32&P3=&P4=CAPBIO&SOURCE=I Marie Dubois, Chef du SRISE ; Sylvain Réallon, Chef du SREA «La filière légumes en Bretagne» DRAAF [en ligne] 2008 [consulté le 20 juillet 2011] Disponible sur : 25/11/

Régie municipale agricole et agriculture urbaine 24 novembre 2014 Gilles PEROLE Maire Adjoint Mouans-Sartoux Mouans-Sartoux 2014 Population : Surface : Espaces naturels (N +A) : Gestion des services :

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

La ferme de Lisa. Rapport de stage en exploitation. Maitre de stage : Mr Laurent VIDEAU

La ferme de Lisa. Rapport de stage en exploitation. Maitre de stage : Mr Laurent VIDEAU La ferme de Lisa Rapport de stage en exploitation Maitre de stage : Mr Laurent VIDEAU Sophie LE PAUL ENITA de Bordeaux Remerciements Il n'est jamais facile pour un étudiant de trouver un stage, c'est pourquoi

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic

Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs GAL : Thur Doller Région : Alsace - 68 Priorité ciblée : La valorisation économique des patrimoines : un nouveau modèle pour le territoire Contact

Plus en détail

Maraîchage bio diversifié en circuits courts

Maraîchage bio diversifié en circuits courts fiche Repères 2014 Maraîchage bio diversifié en circuits courts Ces fiches repères ont été réalisées en 2014 par des techniciens spécialisés en maraîchage bio en Poitou-Charentes, sur la base de chiffres

Plus en détail

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT Numéro 117 - Février 2012 Île-de-France Recensement agricole 2010 : les circuits-courts en Île-de-France. DEUX-TIERS DE LA PRODUCTION FRANCILIENNE DE LEGUMES ET DE FRUITS COMMERCIALISES EN CIRCUIT COURT

Plus en détail

COMMERCE BIO SOMMAIRE

COMMERCE BIO SOMMAIRE COMMERCE BIO SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE BIO... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE BIO... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE BIO... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE BIO... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Bio et local : c est l ideal

Bio et local : c est l ideal 01 Bio et local : c est l ideal Bio π Les produits vendus localement nécessitent moins d emballages. π En consommant bio et local, vous contribuez à la réduction des transports et à la préservation de

Plus en détail

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Document unique IDEA diagnostic et projet d exploitation Dispositif régional d Intervention pour le Développement Economique des Entreprises Agricoles, aquacoles, de pêche et d exploitation forestière

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN SEPTEMBRE / NOVEMBRE 2011 AUDITEURS GROUPE AGENA : MAURICE LACROIX :

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES

GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES ID-SC-178- GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES GUIDE PRATIQUE ELEVAGE DE VOLAILLES REFERENCES REGLEMENTAIRES : Conversion = art. 17 RCE 834/2007 et art. 36, 37 et 38 RCE 889/2008 Mixité= art.11 RCE 834/2007

Plus en détail

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations

Contraintes actuelles Formation Diversiferm Horaires très soutenus Savoir réagir à court terme. Améliorations Contraintes de départ Se faire connaître Pas d aide ISA, ni pour la ferme Vie de famille mise de côté Savoir tenir un horaire Savoir se poser les bonnes questions au bon moment (remise en question) Coût

Plus en détail

AGRI GAME 2015 : UNE AGRICULTURE LOCALE TOUJOURS PLUS RESPECTUEUSE DE SON ENVIRONNEMENT. Institut François Marty Janvier 2015

AGRI GAME 2015 : UNE AGRICULTURE LOCALE TOUJOURS PLUS RESPECTUEUSE DE SON ENVIRONNEMENT. Institut François Marty Janvier 2015 AGRI GAME 2015 : UNE AGRICULTURE LOCALE TOUJOURS PLUS RESPECTUEUSE DE SON ENVIRONNEMENT Janvier 2015 La vente directe, toujours plus respectueuse de son environnement Nom de l établissement: Classe: 1

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

COMMERCE 100% EQUITABLE & LOCAL

COMMERCE 100% EQUITABLE & LOCAL COMMERCE 100% EQUITABLE & LOCAL Vente directe sans intermédiaire: entre un agriculteur & des consomm acteurs Une autre manière de consommer Deux critères de comparaison Fraîcheur : Jour J Compteur: 0 KM

Plus en détail

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole 1 LES ACTEURS Saint-Etienne Métropole Nicolas QUITTARD, chargé de mission agriculture Chambre d agriculture de la Loire

Plus en détail

Val Bio Ile de France

Val Bio Ile de France Val Bio Ile de France La Bio des Bordes un jardin d insertion en maraîchage biologique Val Bio Ile de France (IDF) Val Bio Ile de France, créée en 2008, est un chantier d insertion gérant une plateforme

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Légumes Biologiques Sous Abris

Légumes Biologiques Sous Abris Journée Filières et Techniques Légumes Biologiques Sous Abris Mercredi 10 septembre 2014 Organisée par Initiative Bio Bretagne (IBB) en partenariat avec les Chambres d Agriculture de Bretagne IBB organisait

Plus en détail

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire

Ordre du jour. - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats de l enquête - Propositions et choix des actions à conduire Comité de Pilotage Etude sur le développement de l agriculture biologique et des circuits courts sur le territoire du Pays Page 1 Ordre du jour - Rappel du contexte de l étude - Présentation des résultats

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on?

Consommation alimentaire de produits biologiques : Où en est-on? Consommation alimentaire de produits biologiques : Juillet 2015 Où en est-on? En 2015, 88 % des Français ont consommé un produit bio (contre 75 % en 2013). 62 % déclarent en consommer au moins une fois

Plus en détail

5. Combien de personnes travaillent sur l'exploitation à l'année?

5. Combien de personnes travaillent sur l'exploitation à l'année? Ce questionnaire a été réalisé dans le cadre de travaux universitaires. Il s'adresse aux producteurs adhérents à une AMAP. 1. Vous êtes? Un homme Une femme 2. Vous avez? Moins de 2 ans Entre 4 et 4 ans

Plus en détail

Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne

Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne Groupe Ecole Supérieure de Commerce de Rennes Etude de la consommation des produits biologiques en Bretagne Rapport Final - Soutenance Introduction Rappel des données Problématique de l étude Déroulement

Plus en détail

Réunion de secteurs Etat des lieux

Réunion de secteurs Etat des lieux Chambre d'agriculture de la Drome Etude préalable à la mise en œuvre du PSADER de la Drôme des Collines Réunion de secteurs Etat des lieux AOUT 2011 PHASES DE TRAVAIL / METHODOLOGIE PHASE 1 PHASE 2 PHASE

Plus en détail

Diagnostic et questions de la production en circuits courts dans la Plaine de Versailles

Diagnostic et questions de la production en circuits courts dans la Plaine de Versailles Diagnostic et questions de la production en circuits courts dans la Plaine de Versailles Françoise Chancel (CIAIDF) et Christine Aubry (INRA) UMR SADAPT Equipe Proximités Séminaire «Filières courtes de

Plus en détail

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire

Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Les premiers résultats du recensement agricole 2010 dans l Indre-et-Loire Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du Territoire Service de la statistique

Plus en détail

FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne

FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne FILIERE «ESCARGOTS» : Organisation et rentabilité de deux ateliers en circuits courts en Champagne-Ardenne Cette première synthèse est issue du travail mené par l ARDEAR Champagne-Ardenne dans le cadre

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois

Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois Mise en marché des fruits et légumes biologiques québécois Activité de maillage et de réflexion 3 avril 2008 Yves Dubois, consultant Ce projet a été réalisé grâce à un appui financier du Ministère de l'agriculture,

Plus en détail

Système de culture horticole Pépinière

Système de culture horticole Pépinière Système de culture horticole Pépinière Code DEPHY : HOF28740 Identification générale Production simultanée sur une année Photinia, Cuppressocyparis, Elaeagnus, Abelia, Autres arbustes Type de sol Hors-sol

Plus en détail

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Vienne novembre 2012 Avis de la Coordination des Conseils de développement de la Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Version intermédiaire ( octobre 2012) Sommaire LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

FICHES PRATIQUES ETUDE DE CAS LA MARE DES RUFAUX

FICHES PRATIQUES ETUDE DE CAS LA MARE DES RUFAUX Un site déjà bénéficiaire à l année 1 10 keuros d excédent brut d exploitation pour un chiffre d affaires de 40 keuros o Production réussie de 50 paniers, et de quelques volumes complémentaires (semigros,

Plus en détail

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016)

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Toutes filières PCAE INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Thème Critères Types d investissements concernés Observations Diagnostics

Plus en détail

Étude sur la distribution de viande en Aveyron

Étude sur la distribution de viande en Aveyron Commercialisation: Étude sur la distribution de viande en Aveyron Une enquête a été réalisée en 2012 sur le fonctionnement de l aval de la filière viande aveyronnaise afin de mieux comprendre les attentes

Plus en détail

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique)

Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) Vente directe et circuits courts : état des lieux et promotion dans la Province de Namur (Belgique) M. DE FAYS Observatoire de la Consommation Alimentaire Gembloux Agro-Bio Tech/ULg Mars 2013 1. Introduction

Plus en détail

Le Maraîchage dans la Drôme

Le Maraîchage dans la Drôme Le Maraîchage dans la Drôme 1. MéthodologieM 2 Méthodologie L absence d organisation de la filière maraîchage et la méconnaissance des acteurs, des types de production, des volumes, a conduit à adopter

Plus en détail

FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI

FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI Royaume du Maroc DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT DE LA FORMATION ET DE LA RECHERCHE FORMATION AUX METIERS DE L AGRICULTURE OFFRE DE FORMATION ET OPPORTUNITÉS D INSERTION SUR LA MARCHÉ DE L EMPLOI Novembre

Plus en détail

Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement

Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement Porteurs de projet : auto diagnostic, préalable au positionnement Date de réception POINT INFO :. Ce document est destiné à vous présenter et à organiser votre réflexion autour du projet d installation.

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées 72 Chiffre d affaires Somme des produits sur ventes, travaux à façon, activités annexes, produits résiduels, pensions d animaux, terres louées prêtes à semer, agritourisme, autres locations. Classe de

Plus en détail

Que voit-on? Poules pondeuses en cages collectives Bio ou pas? Pas bio. L élevage de poules pondeuses bio en logement collectif est interdit.

Que voit-on? Poules pondeuses en cages collectives Bio ou pas? Pas bio. L élevage de poules pondeuses bio en logement collectif est interdit. 1 2 Que voit-on? Poules pondeuses en cages collectives Bio ou pas? Pas bio. L élevage de poules pondeuses bio en logement collectif est interdit. En bio, 3000 poules pondeuses maximum par bâtiment avec

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41)

Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) Thème Territoire Fiche-bonne pratique Sol Blois Référence : 41_S_01 Date : janvier 2013 Espace-test maraichage bio Les Prés d'amont (41) http://www.centre.developpement-durable.gouv.fr/ 1 Historique/Contexte

Plus en détail

CUMA avicole du pont de la Besbre

CUMA avicole du pont de la Besbre CUMA avicole du pont de la Besbre Présentation générale de l atelier www.villorama.com La CUMA avicole du pont de la Besbre est un abattoir de volailles situé à Dompierre sur Besbre dans l Allier. La CUMA

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone HISTORIQUE Créée en 1996 Par Eveline Lemieux, maîtrise en

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy

Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy. Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy Rappel de la commande Objet de l étude: Connaître les circuits courts de commercialisation en Pays Midi Quercy pour identifier des actions susceptibles

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP

FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP FERME MARAICHERE CHERCHE AMAP Annick BRIAND & Thibault CHAMPIN Nous sommes un couple reconvertis à l agriculture et fraîchement formés au BPREA Maraîchage Bio. Nous sommes en cours d installation sur la

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

Systèmes «alternatifs»

Systèmes «alternatifs» Systèmes «alternatifs» = toute installation de poules pondeuses - à l exception des cages notamment : - volière - élevage au sol : avec ou sans parcours extérieur Les modes d élevages alternatifs : principaux

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014 PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national 10 juillet 2014 Plan d'intervention 1. Les paiements directs 2 Le developpement rural 3 L'OCM unique 4 La mention «produit de montagne» Les paiements

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014

Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Le miscanthus, une diversification pour l agriculteur? Foire de Libramont 25 juillet 2014 Plan de l exposé Présentation de ValBiom Le miscanthus, pour quoi faire? Le miscanthus comme combustible Le miscanthus

Plus en détail

LE MARAÎCHAGE POUR LA VENTE DIRECTE C EST. Trouver un équilibre main d œuvre /travail. Approvisionner toute l année. Proposer des produits.

LE MARAÎCHAGE POUR LA VENTE DIRECTE C EST. Trouver un équilibre main d œuvre /travail. Approvisionner toute l année. Proposer des produits. LE MARAÎCHAGE POUR LA VENTE DIRECTE C EST. Réussir ses cultures Produire de manière diversifiée Efficacité du travail Trouver un équilibre main d œuvre /travail Approvisionner toute l année Proposer des

Plus en détail

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers LÉGUMES Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers Dominique FICHE SCEES - Bureau des statistiques végétales et forestières Plus du quart des producteurs de légumes frais écoulent

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques

Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques Les paniers de fruits et légumes : comparaison des différentes pratiques Avec le soutien de Saveurs paysannes asbl. 2b Place de la Station - 5000 Namur Tél. 081/57 00 26-0499/11 43 64 - info@saveurspaysannes.be

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

La consommation des produits biologiques

La consommation des produits biologiques La Bio en France La consommation des produits biologiques Un marché de l ordre de 4 milliards d euros avec : 3,75 milliards d euros d achats de produits bio pour la consommation à domicile en 2011 158

Plus en détail

nourrir, employer, préserver

nourrir, employer, préserver nourrir, employer, préserver Historique du projet Une ferme, un projet La Corbière est le nom d une ferme située au Sud du Maine-et-Loire, dans le pays des Mauges, où la terre à été transmise de père à

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

Aide à la conception de systèmes de production innovants à l'échelle de l'exploitation agricole Cas des exploitations de polyculture-élevage

Aide à la conception de systèmes de production innovants à l'échelle de l'exploitation agricole Cas des exploitations de polyculture-élevage Aide à la conception de systèmes de production innovants à l'échelle de l'exploitation agricole Cas des exploitations de polyculture-élevage P.-Y. Le Gal, Cirad, Umr Innovation, Montpellier N. Andrieu,

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Lancement d une plate-forme de distribution des produits locaux en 2011 Demande en produits locaux pour la RHD L Ariège s

Plus en détail

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION

CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES SECTION I : DE L OBJET ET DU CHAMP D APPLICATION PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE GABONAISE Union-Travail-Justice Loi n 022/2008 Portant Code Agricole en République Gabonaise. L Assemblée Nationale et le Sénat ont délibéré et adopté ; Le Président

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information

Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information Concepts de base, utilité Prise d information Traitement de l information Analyse de l information Ensemble de coûts directs et indirects de production et distribution par unité vendue Varie entre produits

Plus en détail

CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013

CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013 CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013 Sommaire - Introduction - Témoignages : - Conseil général de Lozère - La Roche-sur-Yon Agglomération -Sicoval

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

Stage de Formation d une semaine en Protection Intégrée des Cultures proposé par ENDURE

Stage de Formation d une semaine en Protection Intégrée des Cultures proposé par ENDURE Stage de Formation d une semaine en Protection Intégrée des Cultures proposé par ENDURE Suggestion pour les Pays d Europe du Nord Horaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 8.00-8.45 En quoi consiste

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes.

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes. Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Arboriculture Châtaigne Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013

Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013 Biométhane injecté dans le réseau gaz naturel : Une première en Auvergne, à Saint-Pourçain-sur-Sioule Signature du contrat avec GrDF le 23 avril 2013 Valorisation des déchets, création d emplois locaux,

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées Définition des variables présentées Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. Actif circulant

Plus en détail

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire»

Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» DAAF Martinique Séance de travail «Circuits courts de commercialisation Qualité alimentaire» Le 24 mai 2011 1 Liste des personnes présentes : Nom - Prénom Organisme Fonction Email IGOUT Maryse Conseil

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie)

3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie) 3.2 Plan simplifié du site (identification des bâtiments d élevage et leur typologie) 3 3.3 Environnement du site (Extrait photo aérienne) 4 3.4 Synoptique Eau 5 6 3.1 Contexte environnemental et sensibilités

Plus en détail

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale

Joséphine Henrion. Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Etats des lieux des données existantes en matière d offre alimentaire en Région de Bruxelles Capitale Joséphine Henrion Département consommation durable et éco-comportement Inventaire et analyse des données

Plus en détail

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations PDAR Auvergne 2014-2020 Fiche type de description qualitative d une action élémentaire Action élémentaire N 1 Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations Coordinateur d action Contributions

Plus en détail

Les rendez-vous CCIMP de la RSE Mardi 15 octobre 2013 Palais de la Bourse Marseille. Cécile DEVILLERS

Les rendez-vous CCIMP de la RSE Mardi 15 octobre 2013 Palais de la Bourse Marseille. Cécile DEVILLERS La RSE, facteur d innovation : Retour d expérience de la société Ricard *********** Les rendez-vous CCIMP de la RSE Mardi 15 octobre 2013 Palais de la Bourse Marseille Cécile DEVILLERS 1 La Responsabilité

Plus en détail

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK

Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira. A. Ait MBIRIK Valorisation des Produits agricoles locaux Région Essaouira A. Ait MBIRIK Essaouira 24 décembre 2009 Sommaire 1- Données générales 2- Productions agricoles locales 3- Valorisation des produits locaux *

Plus en détail

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives»

«Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» «Orientations pour la mise en place des référentiels QHSE en Coopératives» Contact : Stéphanie Costa et Christophe Gualtieri 2014 Sommaire Préambule... 2 Les principaux avantages des référentiels de certification...

Plus en détail

«Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR

«Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR «Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR Vernouillet, 4 juin 2013 Programme de la Rencontre 14h00-15h00 : Présenta?on du projet

Plus en détail

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS Dans le cadre du projet de territoire Ambition 2020, le Pôle Territorial souhaite soutenir l agriculture et travaille sur le développement des

Plus en détail

Mise à jour : Février 2013

Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation européenne en agriculture biologique et du cahier des charges Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail