Haute Finance. Donation. Vivre de ses Rentes. Immobilier. Gestion. Montres de plongée Sommets immergés de fiabilité. Automobile.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Haute Finance. Donation. Vivre de ses Rentes. Immobilier. Gestion. Montres de plongée Sommets immergés de fiabilité. Automobile."

Transcription

1 N 47 MAGAZINE-CONSEIL EN INVESTISSEMENT & PLACEMENT P a t r i m o i n e P r i v é n e m e a n n é e - F r a n c e 5 - B e l g i q u e - L u x e m b o u r g 7 - A u t r e s c e e 7 - S u i s s e 1 2 f s - C a n a d a 9 $ - U S A 8 $ Donation Comment alléger la facture de sa succession? Gestion Parier sur les PME et les ETI cotées Automobile Bentley Continental GT Speed Convertible Vivre de ses Rentes Les meilleures stratégies pour devenir rentier marché de l art Bond Mania Le prix de la passion Haute Finance Coup de projecteur sur les banques privées Immobilier Législation & fiscalité des meublés en location saisonnière Montres de plongée Sommets immergés de fiabilité Édition juin - juillet - août 2014

2 Vol direct et quotidien vers les Antilles Sur Corsair, les petites attentions font les grands spectacles CORSAIR, SA au capital social de , ayant son siège, 2 avenue Charles-Lindbergh, Rungis, cedex, France, RCS Créteil corsair.fr

3 édito Patrimoine privé n 47 sommaire Haute Finance > Les banques privées : Swiss Life banque privée, Crédit Agricole banque privée, Legal & General France, la banque Pictet. > Intergestion. > Du côté des sociétés de gestion et des établissements financiers. > Amiral Gestion : pour parier sur les PME et ETI cotées. > Trente Corsaires : l invincible armada du mécénat nautique. > Optimisation patrimoniale et philanthropie : deux organes compatibles. > Le mandat de protection future pour soi-même. > ISF : classement par communes. 26 Assurance-Vie > Donation : comment alléger la facture de sa succession? 34 Gestion Placement > Vivre de ses rentes : les meilleures stratégies pour devenir rentier. 42 Immobilier > Location saisonnière : législation & fiscalité des meublés. CHABERT DUVAL - ONDEA Sauvegarde du Patrimoine Historique > Palais des évêques à Bourg-Saint-Andéol. 64 Plaisir Automobile > Bentley Continental GT Speed Convertible : de l allure, dans tous les sens du terme! 70 Montres d Exception > Montres de plongée : sommets immergés de fiabilité. 76 Collections d Art > Bond mania : le prix de la passion. > Orient Express : le train qui voyage dans la légende. 88 Vins & Vignobles > Des vins étonnants qui se corsent au soleil. 94 Art de Vivre 98 Livres PROCHAINE PARUTION MI-SEPTEMBRE 2014

4 MorningstarPro.fr La référence des investisseurs professionnels édito Marque déposée inpi n 47 MAGAZINE-CONSEIL EN INVESTISSEMENT & PLACEMENT Édité par P.e.C. Presse edition & Communication 125, rue Henri Barbusse Clichy Tél. : site Internet : L HiStoire BéGaYe quand colbert se demandait comment trouver plus d argent alors qu on avait déjà créé tous les impôts imaginables, il ne pouvait se résoudre à taxer les pauvres plus qu ils ne l étaient déjà. il s adressa à mazarin pour que ce dernier lui explique comment on s y prend pour dépenser encore, quand on est déjà endetté jusqu au cou. mazarin refusait de mettre davantage à contribution les plus riches qui ne dépenseraient plus, affirmant «un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres», et il lui donna la solution : «créer d autres impôts et prendre à une quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches des Français qui travaillent, rêvent d être riches et redoutent d être pauvres! C est ceux-là que nous devons taxer encore plus, toujours plus! Ceux-là, plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser C est un réservoir inépuisable». Ce dialogue n a pas pris une seule ride! édito La première plateforme Internet dédiée aux professionnels Créée en 2005 autour des investisseurs institutionnels, MorningstarPro.fr s impose, avec plus de membres, comme le site Internet de référence pour l ensemble des professionnels de la gestion d actifs. Le contenu du site inclut : actualités de l industrie de la gestion collective, articles macroéconomiques, agendas des manifestations, annuaires et équipes, espaces partenaires, appels d offres, base de données et outils experts. Un outil d aide à la décision MorningstarPro.fr est une véritable plateforme dédiée à votre activité. Les bases de données SICAV, FCP, Actions, ETF, FIP-FCPI, et les outils présents sur la plateforme Web vous permettent de sélectionner, analyser, comparer les produits financiers et monitorer vos portefeuilles. Un outil d aide pour le suivi de vos investissements MorningstarPro.fr est un outil qui vous accompagne dans la gestion de vos portefeuilles. Via MorningstarPro.fr, vous pourrez télécharger les documents indispensables à votre activité: KIID / prospectus, fiches fonds, opinions de nos analystes, Vous retrouverez également des points sur la réglementation : Solvabilité II, Bâle 3, AIFM, UCITS 4, et les BASIC, nos benchmarks institutionnels qui vous permettent de suivre des allocations diversifiées représentatives des spécificités de chaque famille institutionnelle. Tous les investisseurs professionnels peuvent devenir membres gratuitement. Directeur de la publication : Gilles Kapps Directeur de la rédaction : Franck Cadet Rédacteur en chef : Pierre Léger Secrétaire de rédaction : Fabienne Dubois Direction des ventes : David Metzguer Services Administratifs : Jean Recherchant Photos Couverture : Agence Fotolia - Marques d annonceurs. Iconographie et Photos : Agence Fotolia - Marques d annonceurs. Ont collaboré à la rédaction : Vincent Bussière - Christian Duteil - Gabriel Neu-Janicki - François Leroux - Claudine Penou - Jean-Claude de Plinval (rédacteur en chef du Cahier Haute Finance) - Dina Topeza - Julien Trokiner Révision et correction : Catherine Verdun Direction artistique & mise en page : Philippe Kaiser - Pascal Bouret Correspondant Suisse : Helios Capital Pascal Têtu 8, rue de Rives Genève Correspondant Canada : Media Pratique inc Ave Gatineau # Montréal - H3T 1W9 (Québec) Distribution France : MLP Distribution Suisse : Naville Distribution Canada : Benjamin News Distribution Belgique et Luxembourg : Tondeur Diffusion Réalisation Technique : RotoPixel Imprimé en CEE par Grupo Impresa/J.Print Commission paritaire : 0609 K ISSN : sauf qu à ce jour, la classe moyenne a pratiquement disparu, ou ce qu il en reste est en voie de paupérisation. les riches s en vont, les pauvres se retrouvent imposables, les retraités abasourdis, les jeunes à la recherche d un véritable emploi, et pendant tout ce temps perdu, la france s enfonce inexorablement. Pas étonnant alors qu une grande partie du corps électoral se détourne des scrutins, et semble de plus en plus favorable, selon certains sondages, à la venue d un dirigeant faisant preuve d autorité et de fermeté pour réformer de fond en comble le pays, et appliquer véritablement un programme audacieux sans compromission. fini les paroles contradictoires, la france attend des actes courageux et des résultats concrets très rapidement. sinon attention aux réveils brutaux en attendant, bonne lecture de Patrimoine Privé qui maintient son cap contre vents et marées pour défendre les intérêts des épargnants et des investisseurs en vous suggérant les meilleures solutions pour gérer votre patrimoine Morningstar. Tous droits réservés. Le nom et le logo Morningstar sont des marques enregistrées par Morningstar. Dépôt légal à parution Les documents envoyés à l éditeur, impliquent l accord des auteurs et détenteurs des droits pour leur libre parution. Les Éditions ne sont pas responsables des textes, documents, dessins et photographies publiées qui engagent la responsabilité de leurs auteurs. La reproduction, même partielle, des textes, dessins et photographies est strictement interdite sans l accord de l éditeur, qui se réserve tous les droits de reproductions et de traductions dans le monde entier. Copyright 2014 PEC L éditeur ne reçoit que sur rendez-vous. POuR ACCÉDeR À Du CONTeNu MuLTIMÉDIA sur : 1 téléchargez gratuitement une application «FLASHCODE» DEPUIS votre smartphone. 2 repérez LES «FLASHCODES» dans ce magazine. 3 PHotograPHieZ LE «FLASHCODE» depuis votre application. GILLES KAPPS DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Édition GuadelouPe MAGAZINE-CONSEIL EN INVESTISSEMENT & PLACEMENT 4 découvrez des contenus et des informations complémentaires sur votre mobile.

5 H AUTE FINANCE printemps 2014 : LA VALS(E)- hésitation par Jean-claude de plinval, rédacteur en chef du cahier haute Finance À en juger par ses ascendances hispano-suisses, Manuel Vals possède tous les atouts pour nous faire de la bonne politique : du côté de son père catalan il n a qu à s inspirer de la politique de redressement menée par l Espagne et du côté de sa mère suisse qu à copier le modèle suisse avec un chômage de 3 % et une croissance supérieure à 2 %. Des chiffres qui font rêver mais hors de portée de sa politique réduite à la sauce hollandaise à quelques mesurettes proches de l emplâtre sur une jambe de bois ou de la samba avec un pas en avant et deux en arrière. sur le plan patrimonial, est apparu un pea - PME. Son principe en était simple, mais c était sans compter avec l administration fiscale qui a jeté le trouble en décrétant que n était pas pme qui veut, rendant incertaine leur éligibilité à ce nouvel oasis fiscal. une solution consiste à ouvrir rapidement un PEA-PME, afin de bénéficier le plus tôt possible de l antériorité fiscale et ensuite d attendre le bon produit et le bon moment pour investir. Car on peut craindre un effet de mode qui conduise à une bulle spéculative concentrée sur les valeurs éligibles. Surtout continuez de profiter des quelques niches fiscales qui subsistent, telles que les dons toujours déductibles de vos impôts ISF (au plus tard avant le 15 juin) ou sur le revenu (avant le 31 décembre). Et toujours l assurance-vie, qui a vu l apparition des fonds euro-diversifiés et euro-croissance, destinés à compenser la baisse de rendement des fonds euros. Baisse toute relative quand on constate que les fonds euros de certaines associations comme AFEr ou GAipArE offrent des rendements supérieurs à 3 %, et même davantage pour des contrats souscrits en ligne mais qui ne bénéficient pas de l aide de conseillers, ni de l appui d une association. Enfin pensez au PErP ; en particulier si vous êtes jeune et fortement imposé, souscrivez avant la fin de l année car le perp permet une réduction d impôt ; ainsi, GAIPARE Zen a-t-il rencontré un vif succès, en attendant la venue dans le parc animalier des placements, d un certain LEOPARE. pour l instant on ne voit ni retournement, ni croissance, ni diminution du chômage, mais au plan international, l économie ne se porte pas si mal et nous donne au moins des raisons d espérer pour tirer profit de ce second semestre. 6 MAGAZInE-ConSEIL En InvESTISSEMEnT & PLACEMEnT 7

6 Haute Finance les banques privées Swiss Life Banque Privée a pris l heureuse initiative de lancer l Observatoire de la banque privée en France avec une étude réalisée par OpinionWay ayant pour but de mieux cerner cette activité. Tanguy Polet directeur général de SwissLife Banque Privée n préambule rappelons que Swiss Life Banque Privée E dirigée par Tanguy Polet est une banque de droit français. Elle se positionne comme un acteur de référence avec clients et 4 milliards d euros d actifs gérés. C est donc tout naturellement qu elle a été amenée à s interroger sur le concept parfois un peu galvaudé de «banque privée». D où l idée d un observatoire pour évaluer leur perception, mieux connaître les attentes des clients, analyser enfin et anticiper les tendances du métier et plus spécialement dans le contexte de «nasse fiscale internationale» qui se resserre. Point saillant de l étude* : 61 % des personnes interrogées portent un jugement positif sur la banque privée. Comme le dit Tanguy Polet, les répondants jugent que la banque privée délivre une qualité de service sans comparaison possible avec les prestations des banques de détail mais 32 % des clients de banques privées estiment avoir une relation banale ou distante avec leur conseiller. Crédit Agricole Banque Privée Le Crédit Agricole, la puissante banque de détail forte de ses agences offre depuis très longtemps des services de gestion de patrimoine. Mais la marque Crédit Agricole Banque Privée a fait son apparition récemment. Ce qui en fait l une des plus jeunes de la catégorie. Cédric Goguel, responsable du marché Clientèle Patrimoniale chez Crédit Agricole S.A. nous en dit plus. > INTERVIEW Cédric Goguel, responsable du marché Clientèle Patrimoniale chez Crédit Agricole S.A. Patrimoine Privé : Depuis quand existe la notion de Crédit Agricole Banque Privée? Cédric Goguel : La marque CA Banque Privée a été lancée fin Elle a permis de valoriser une expertise encore trop peu connue et d accompagner le développement des caisses régionales sur ce métier. P.P. : Où trouve-t-on les bureaux de votre banque privée? C.G. : Naturellement au sein des 39 caisses régionales de Crédit Agricole. La Banque Privée est souvent logée dans des locaux dédiés, en proximité soit d une agence du réseau ou d un centre d affaires entreprises. Nous avons investi pour proposer à nos clients des espaces de travail à la fois préservés et opérationnels pour faciliter la relation avec leurs conseillers. Et, c est bien surtout cette relation personnalisée avec le conseiller privé qui incarne la Banque Privée. Il est mobile, joignable sur Internet et disponible pour se rendre aussi au domicile ou au bureau de ses clients. P.P. : Faut-il être très fortuné pour accéder aux services de votre Banque Privée? C.G. : Plus qu une «fortune», il faut avoir des projets, une situation familiale ou professionnelle qui nécessitent un conseil approfondi. Certains de nos clients très fortunés restent très attachés à une relation souvent ancienne avec leur conseiller en agence. Ils peuvent alors solliciter ponctuellement nos experts patrimoniaux. Certains clients, au contraire, recherchent une relation exclusive pour Certains de nos clients très fortunés restent très attachés à une relation souvent ancienne avec leur conseiller en agence. Ils peuvent alors solliciter ponctuellement nos experts patrimoniaux. laquelle la Banque Privée apporte sa valeur ajoutée. La préparation à la transmission d une entreprise, la réorganisation d un patrimoine familial ou la gestion de placements financiers sont des bons exemples de moments clés pour se poser la question. P.P. : Quels services offrez-vous? C.G. : Pour une banque mutualiste, le champ de l expertise est large. La Banque Privée est une promesse d excellence pour nos clients, de la banque du quotidien, du financement de projets jusqu à l ingénierie patrimoniale. Nous développons des services de mandats et de gestion conseillée en régions en capitalisant sur une offre en architecture ouverte. Et surtout, nous engageons la labellisation des compétences de nos conseillers. Parmi les autres points de cette étude très riche d enseignements figurent aussi des questions relatives à la notoriété des banques privées. Sans surprise, on trouve en toute première position BNP Paribas, mais des banques comme Martin Maurel ou Pictet réalisent des scores honorables. * Étude réalisée par OpinionWay du 20 au 24 février 2014 auprès d un échantillon de 310 individus représentatifs des Français de 18 ans et plus, appartenant au TOP 5 des foyers en termes de revenus, interrogé en ligne sur système CAWI. BRÈves La Société Générale fête ses 150 ans ; c est en effet le 4 mai 1864 que fut fondée «la Société Générale pour favoriser le développement du commerce et de l industrie». Elle compte aujourd hui plus de collaborateurs présents dans 76 pays au service de 32 millions de clients. Depuis le 4 mai, elle a lancé une campagne de communication pour remercier l ensemble de ses clients. Espérons qu elle associera aussi ses clients lecteurs de Patrimoine Privé. Cardif vient de lancer un contrat d assurance-vie très haut de gamme, Cardif Elite, commercialisé par les CGPI ; il offre l avantage de laisser toute liberté d action au client ou au CGPI dans la gestion du capital. C est donc un contrat d assurance-vie sur mesure qui offre une large palette d investissement en titres vifs avec notamment 350 actions européennes. Natixis Asset Management propose également un fonds éligible au PEA-PME : Natixis Actions Euro Micro Caps se veut fondé sur des valeurs de croissance et privilégie une politique de «stock picking» ; les frais d entrée maximum sont de 4 % et les frais courants de 2,21 %. Le nouvel analyste financier de Saxo Banque fournit très régulièrement un point de vue acéré sur la situation économique. Dans une récente étude, il note les 4 défis à relever : le changement de modèle économique en France, l écueil de la déflation en zone euro et un risque d instabilité financière aux États-Unis et en Chine. La Banque Palatine propose deux offres de défiscalisation ISF en investissant dans le cinéma, et les entreprises innovantes. Ainsi, CN5 Productions commercialisé en exclusivité par la Banque Palatine permet d investir au capital d une PME de l industrie du cinéma alors que Truffle Fortune N 6 est un FCPI qui investit dans les entreprises innovantes. Federal Finance Gestion lance «Federal multi-pme», un fonds éligible au PEA-PMEqui se déclare pour une épargne citoyenne. À noter : la commission de souscription de 3 % et des frais de gestion maximum de 2,20 % TTC ; la durée de placement recommandée est de 5ans (suite page 11) 8 9

7 Haute Finance Coup de projecteur sur Legal & General France La Banque Pictet Le Groupe Pictet tient une très belle place dans l univers fermé des banques privées de référence. Que ce soit dans le domaine de la gestion privée ou de l asset management par l intermédiaire de ses fonds originaux, elle propose auprès de ses clients privés ou institutionnels un service personnalisé. Hervé Thiard et Dominique Benoit, ses dirigeants en France, ont répondu à nos questions. Cet établissement à la structure originale regroupe une banque, une compagnie d assurance et une société de gestion d actifs pour le plus grand profit de ses clients. Olivier Potellet, son présidentdirecteur général nous le présente. Céline Bansart > INTERVIEW Olivier Potellet, président-directeur général de Legal & General France Patrimoine Privé : Quelles sont les origines de Legal & General? O.P. : Notre maison-mère est britannique. Sa création remonte à 1836 et aujourd hui elle se situe parmi les trois premiers assureurs de son pays et parmi les 10 premiers assureurs européens, avec 540 milliards d euros d actifs sous gestion. P.P. : En France, comment se situe Legal & General? O.P. : Legal & General s est établi en France un peu avant la dernière guerre mondiale, mais nous nous sommes surtout développés à partir des années 80 avec l apparition de l épargne libre. Notre chiffre d affaires de 550 millions se répartit pour 60 % sur l épargne patrimoniale le reste étant consacré aux assurances collectives telles que la prévoyance ou la santé. Au total, nous comptons clients avec un encours sous gestion de 4 milliards d euros. P.P. : Concernant l épargne patrimoniale, comment êtes-vous organisé? O.P. : Nous avons effectivement une organisation originale qui présente un modèle intégré réunissant à la fois la banque, la compagnie d assurance et la société de gestion d actifs. On voit immédiatement tout l intérêt que cela présente pour nos clients en terme de simplification et de réactivité ; bien évidemment la banque offre toute la gamme des services bancaires : livret, comptes-titres, PEA, Sicav, etc sans oublier, naturellement, le conseil à nos clients délivré par notre réseau de 110 conseillers patrimoniaux salariés. P.P. : Vous avez publié une étude intitulée «Les révolutions silencieuses de l épargne». Quels enseignements en tirez-vous? O.P. : Avec la crise économique, on assiste à de sérieuses remises en cause ; en particulier, on constate que l épargnant, de moins en moins confiant dans les marchés financiers, souhaite s orienter vers l économie réelle avec des actifs plus tangibles, par exemple vers les PME. P.P. : Qu offrez-vous à ce «nouvel» épargnant, demandeur d actif tangible? O.P. : Tourné vers l économie réelle, nous avons lancé un fonds dédié à l acquisition et à l optimisation d hôtels indépendants. Fiscalement, ce fonds peut être logé dans un FCPR ou dans un FIP sur un horizon minimum de 6,5 ans. Par exemple, FIP Patrimoine & Hôtel N 4 permet une réduction de l impôt ISF de 50 % du montant investi. P.P. : Vous offrez aussi un PEA-PME O.P. : Oui, mais avec prudence et discernement car nous nous méfions de l effet de mode que pourrait provoquer ce nouvel instrument financier avec une course aux PME éligibles. C est pourquoi notre fonds Legal & General Stratégie MidCaps PME PEA a été développé avec Talence Gestion, un spécialiste confirmé ayant une longue expérience de ce secteur. P.P. : En résumé, comment et où peut-on vous contacter? O.P. : Le plus simple est de consulter notre site lgfrance.com ou de nous appeler au La banque offre toute la gamme des services bancaires : livret, comptes-titres, PEA, Sicav, etc sans oublier, naturellement, le conseil à nos clients délivré par notre réseau de 110 conseillers patrimoniaux salariés. > INTERVIEW Hervé Thiard et Dominique Benoit, directeurs de Pictet et Cie Patrimoine Privé : La Banque Pictet est connue pour être une banque suisse très ancienne, à quand remonte sa création? H.T. & B.P. : Pictet a été fondée en 1805 à Genève, spécialisée dans un métier : la gestion de patrimoines privés et institutionnels. Avec plus de 320 milliards d euros d actifs sous gestion et administration, nous sommes considérés comme l une des principales banques de gestion de fortune indépendantes d Europe. P.P. : Et en France, depuis quand êtes-vous implanté? H.T. & B.P. : L expansion de Pictet en Europe a commencé en 1989 avec la volonté de développer des marchés domestiques : France, Espagne, Italie, Allemagne notamment. En ce qui concerne la France, la succursale de Paris à ouvert ses bureaux en janvier Nous avons donc fêté nos dix ans cette année. En France, nous avons le statut de «succursale en libre établissement d un établissement bancaire situé au Luxembourg». P.P. : Quelle est l offre de Pictet pour le marché français? H.T. & B.P. : Nous sommes non seulement une banque privée de gestion de fortune mais également une banque dont l activité d asset management est très développée et performante. Notre banque s adresse bien entendu aux particuliers, ils sont assujettis à l ISF et détiennent un minimum de 1, 5 million d euros d actifs financiers. Nous leur proposons un service très personnalisé dont les interlocuteurs dédiés à la Gestion Privée ont toutes les compétences spécialisées, notamment dans la gestion sous mandat discrétionnaire, le conseil en investissement «advisory» et l ingénierie patrimoniale et fiscale. P.P. : Avez-vous aussi une activité d asset management? H.T. & B.P. : Oui, nous sommes connus pour les spécificités et la qualité de nos fonds sur des crénaux originaux, notamment : - Pictet-Premium Brands : le fonds Premium Brands investit dans des entreprises de prestige très profitables. Ces sociétés sont présentes dans les secteurs de l automobile, les produits de luxe, les produits alimentaires et boissons, l hôtellerie, le sport et la santé. Elles profitent de l accélération de la demande en marques de prestige de la part des consommateurs émergents. - Pictet-Global Megatrend Selection ; ce fonds d actions internationales est exposé aux tendances lourdes de l économie mondiale. Le fonds investit dans les thèmes stratégiques majeurs : agriculture, biotechnologie, transition énergétique, communication numérique, médicaments génériques, marques premium, sécurité, bois et eau. - Pictet-Timber : le fonds Pictet-Timber investit dans des sociétés fortement exposées à l industrie forestière, principalement détentrices de forêts. Le fonds profite pleinement du rebonds de l activité immobilière américaine et de la croissance chinoise. - Pictet Water : investit dans les valeurs du secteur de l eau et de l environnement, le fonds fête ses 14 ans d existence, avec une performance très au-delà des actions internationales. - Pictet-EUR High Yield : notre Fonds Pictet-EUR High Yield investit dans des obligations d entreprises européennes qui produisent un rendement élevé avec un risque de défaut trés limité. - Pictet-Emerging Local Currency Debt : investit dans la dette souveraine des pays émergents. Ces dettes sont émises en monnaie locale avec un rendement très attractif. P.P. : Où peut-on se procurer ces fonds? H.T. & B.P. : Ces fonds sont naturellement ouverts à une clientèle d institutionnels, comme les compagnies d assurance et les caisses de retraite, mais sont aussi disponibles auprès des particuliers par l intermédiaire de leur banque privée ou de leur conseiller en gestion de patrimoine. En résumé, des fonds thématiques, très largement disponibles. Nous sommes non seulement une banque privée de gestion de fortune mais également une banque dont l activité d asset management est très développée et performante. BIO EXPRESS BRÈves (suite) Olivier Potellet, président de Legal & General France Olivier Potellet a débuté sa carrière en 1991 au sein du groupe Axa. Il y a exercé le poste de directeur du réseau des agents généraux prévoyance et patrimoine chez Axa Conseil. Il fut ensuite directeur des ventes et distribution en Île-de-France, ainsi que du réseau salariés et mandataires, puis directeur du marché de l épargne et du développement commercial d Axa France. Il est PDG de Legal & General France depuis novembre https://www.lgfrance.com Notre confrère «Mieux Vivre Votre argent» publie un classement des SCPI : en tête, Elysée Pierre qui affiche un taux de rentabilité interne (TRI) annualisé sur cinq ans de 9,63 %. Dans le peloton de queue, avec un TRI de 2, 67 % la Participation Foncière 1. Certes, son Président s enorgueillit d un taux de rendement 2013 de 5,24 % d autant plus élevé que la valeur de la part a baissé. Peut-être le moment d en acheter? Face à la baisse des taux d intérêt, CPR AM a mis au point des outils de gestion de trésorerie avec des supports adaptés (suite page 12) 10 11

8 GRAND PRIX DE L'ASSURANCE VIE 2013 Haute Finance Des solutions d assurance-vie primées depuis 2 générations pour atteindre vos objectifs patrimoniaux INTERGESTION Un groupe indépendant de 28 collaborateurs fort de ses 25 ans d existence consacrés à la création de valeurs pour des SCPI très spécifiques qui retiendront l attention des investisseurs exigeants et fortement fiscalisés. Philippe Guiriec, son directeur du développement, nous en dévoile tous les avantages fiscaux et patrimoniaux, sans oublier des frais de souscription dégressifs. > INTERVIEW Philippe Guiriec, directeur d Intergestion Patrimoine Privé : Vous gérez de nombreuses SCPI? Philippe Guiriec : Effectivement, nous sommes une société de gestion de portefeuilles et gérons 14 SCPI. Mais au sein de notre groupe, nous comptons aussi une équipe dédiée à la recherche foncière et une autre dédiée à la réhabilitation qui assiste nos SCPI Malraux notamment. P.P. : Quelles sont les particularités de vos SCPI? P.G. : Sur les 14 SCPI, il y en a 13 qui sont des SCPI de défiscalisation et qui bénéficient des avantages Malraux, Robien, Scellier, Sellier BBC et aujourd hui déficit foncier. Actuellement, nous commercialisons Pierre Investissement 8 (Malraux) et Grand Paris Pierre (déficit foncier), dont les souscriptions seront closes à la fin de l année, et une SCPI de rendement, Cristal Rente. P.P. : Quels avantages l investisseur peut-il attendre des scpi Malraux? P.G. : Tout d abord, il a droit à une réduction d impôt immédiate de 18 % de son acquisition nette, l année de la souscription et, c est un point à souligner, hors plafonnement des niches fiscales. Puis après réhabilitation des immeubles - en général au bout de Nous sommes une société de gestion de portefeuille et gérons 14 SCPI. 3 ans - il perçoit les dividendes et enfin à la liquidation de la SCPI au bout de 15 ans environ, sa part du produit de la vente des immeubles. C est donc, par excellence, un placement de long terme, mais fort intéressant car le patrimoine est constitué par définition de beaux actifs en cœur de ville, qui ont vocation à se valoriser dans le temps. C est ce que nous constatons sur les deux premières SCPI Malraux que nous sommes en train de liquider, même si les performances passées ne préjugent pas les performances futures. P.P. : Vous avez également une SCPI dite de déficit foncier? P.G. : C est exact, mais contrairement aux autres SCPI de défiscalisation évoquées et qui sont fondées sur une loi spécifique, notre SCPI Grand Paris Pierre a pour but de produire un déficit foncier qui viendra en déduction des revenus fonciers, sous le régime de droit commun bien connu des investisseurs. Elle s adresse donc tout naturellement à une clientèle ayant déjà des revenus fonciers et fortement imposée. Un montage intéressant consiste à acheter les parts à crédit de façon à optimiser le déficit foncier et déduire les intérêts sur une longue période. P.P. : Une dernière SCPI? P.G. : Effectivement, nous proposons une SCPI particulièrement innovante, Cristal Rente, lancée en 2011 et qui a dégagé un rendement de 5, 60 % en 2013, avec une valeur d expertise favorable des actifs qui permet d envisager la révision du prix de la part dès le mois de juillet. De plus, c est une SCPI réellement diversifiée puisque, à côté des commerces, elle investit dans des classes d actifs très spécifiques comme les parkings et les résidences gérées, ce qui en fait une SCPI défensive moins sensible aux aléas de la conjoncture. À noter que nous proposons la seule SCPI de rendement qui fasse bénéficier l investisseur de frais dégressifs en fonction du montant de sa souscription. P.P. : Comment distribuez-vous vos SCPI, où peut-on se les procurer? P.G. : Nous ne distribuons nos offres qu à travers les partenaires financiers que nous avons choisis, les CGP naturellement qui nous accompagnent depuis la création du groupe mais aussi de grands réseaux tels que AXA, Barclays, UFF, Arkéa, Crédit du Nord, BPE ou Crédit Foncier Immobilier qui nous donne accès aux Caisses d Epargne et aux Banques Populaires. Nous travaillons également avec de grandes plateformes telles que celle de BP Ou le Groupe Stellium. Surtout, je voudrais insister sur les qualités intrinsèques de nos SCPI : au-delà de leur intérêt d un point de vue fiscal, Intergestion s attache prioritairement à constituer pour ses SCPI un patrimoine de qualité, dans des quartiers à fort potentiel / Crédit photos : Thinkstock Organiser librement la transmission Optimiser la fiscalité Dynamiser un patrimoine financier Mention Très Bien Asac Fapès Solid'R Vie BIO EXPRESS Philippe guiriec, 46 ans, diplômé de l iep paris et du mba de l escp, rics 20 années d expérience dans le domaine de la banque et des services à l immobilier. À rejoint en 2012 la groupe Intergestion/ Promogere pour prendre la direction de la gestion et du développement des fonds. Le TRI, juge de PAIX des SCPI Trop souvent, on se contente de regarder le rendement offert par rapport au prix de la part. C est un critère intéressant mais insuffisant car il convient aussi de prendre en compte l évolution de la valeur de la part ; c est ce à quoi vise le TRI, le Taux de Rentabilité Interne qui, annualisé sur plusieurs années, permet de juger véritablement la rentabilité d une SCPI. BRÈves (suite) à chaque profil d investisseur, qui vont de CPR Cash pour des placements de 1 à 3 mois dans l univers monétaire jusqu à CPR oblig 24 mois qui, comme son nom l indique, se situe dans l univers obligataire avec un horizon de placement de 24 mois. La BRED propose une nouvelle carte VISA dédiée à la Coupe du Monde de Football 2014 avec 5 nouveaux visuels exclusifs. De plus, le système CARTILIS permet d augmenter ou de réduire le plafond de dépense autorisée de la carte à tout moment et pour une durée libre. Contactez dès aujourd hui nos experts n gratuit d un poste fixe en France métropolitaine Du lundi au vendredi de 9h à 18h asac-fapes.fr ASAC FAPES est une marque déposée par FAPES Diffusion, entreprise régie par le Code des assurances - RCS Paris B Siret APE 6622Z - N ORIAS: Siège social : 31 rue des Colonnes du Trône Paris cedex 12 - SAS de Courtage au capital social de Garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle conformes aux articles L et L du Code des assurances - tous droits réservés.

9 Haute Finance GRAND PARIS PIERRE Du CÔTé DES SOCiéTéS DE GESTiOn ET DES établissements FInAnCIErS CPr Asset Management propose deux façons intelligentes et originales d investir en Europe. Sous la houlette de vafa Ahmadi, responsable de la gestion Actions Thématiques (que nous avions interviewé dans un précédent numéro), deux fonds se veulent surfer sur deux tendances incontournables de nos sociétés : la consommation et le vieillissement. Cpr Consommateur Actionnaire est en effet un fonds investi dans les entreprises bénéficiant de la consommation des ménages au niveau mondial, amenée à progresser en raison de l augmentation des niveaux de vie. Avec une approche de gestion innovante et flexible car l allocation des valeurs suit l évolution du panier de consommation, ce fonds apparaît finalement comme une bonne valeur de père de famille. ZONE! DU GRAND! PARIS HORS NICHES FISCALES SCPI DÉFICIT FONCIER vafa ahmadi responsable actions chez cpr Autre thème porteur : le vieillissement de la population qui est également une tendance lourde. Cpr Silver Age, créé en 2009 et constitué de valeurs tirant parti de ce phénomène sur lequel nous avions déjà attiré l attention de nos lecteurs, n a pas démérité avec une augmentation de 27 % en Sur le 1 er trimestre de cette année, la performance est plus modeste quoiqu honorable avec une progression de 2,70 %. Peut-être l opportunité de s y intéresser? 26% D ÉCONOMIE D IMPÔT* *TMI à 45% + CSG** 15,5%** Hors prise en compte CSG déductible! sous condition d un déficit 42,5% L investissement en parts de SCPI comporte des risques de perte en capital. Le rendement n est pas garanti. Avant de souscrire vous devez vous assurer que le produit correspond à votre situation fiscale. Grand Paris Pierre a reçu le visa SCPI n du 17 avril La notice relative à la deuxième augmentation de! Société capital a été publiée au BALO du 25 avril Préalablement à toute souscription, vous devez prendre connaissance de la note d information, des statuts, du 14 dernier bulletin trimestriel et du rapport de gestion. Cette documentation est disponible auprès de la société de gestion InterGestion - agrément AMF n GP 15 GRAND P RIS PIERRE du 29/02/ ou sur le site internet InterGestion - 2 rue de la Paix Paris - Tel !

10 Haute Finance Amiral Gestion pour parier sur les PME et ETI cotées La société de gestion fondée il y a une douzaine d années se focalise sur les Small et Mid caps. Un pari de longue haleine réussi grâce au respect d une méthode d investissement très rigoureuse et qui lui a permis de se faire une réputation sur la place de Paris. Pour le plus grand bénéfice de ses clients. Benjalin Biard directeur général délégué d Amiral Gestion C est bien connu, les Small et Mids caps cotées peuvent délivrer des plus-values bien plus importantes que les grandes entreprises. À l inverse, elles peuvent aussi réserver des «paumes» conséquentes. «On en sort par le haut ou par le bas» sourit un analyste. Dans les salles de marché, les gérants et analystes couvrant ces jeunes pousses en parlent souvent avec tendresse, comme des pères à propos de leurs enfants, ou des professeurs vis-à-vis de leurs élèves, qu ils voient grandir. Ou faiblir avant de végéter ou disparaître, victimes de la maladie infantile des compartiments valeurs moyennes : faible flottant, volatilité élevée et information lacunaire et irrégulière. Hormis Portzamparc, Eric Tibi Gérant Cholet-Dupont, la Financière de l Échiquier, rares sont les boutiques de gestion d actifs à se focaliser sur ces sociétés. Amiral Gestion figure parmi ces inconditionnels des Small et Mid-caps. Hasard ou coïncidence, cette entreprise fondée il y a une douzaine d années par François Boisdefon, ancien associé d Exane, et Benjamin Biard, a un temps été incombée et couvée par La Financière de l Échiquier de Didier Le Menestrel, qui a su démontrer que le pari des valeurs moyennes pouvait être plus que gagnant sur la durée. Mieux, les deux sociétés demeurent indépendantes quand d autres sont passées sous le pavillon de grands réseaux bancaires. «François Boisdefon a su fidéliser ses équipes (ndlr : 11 gérants et quatre collaborateurs «support») en les rendant actionnaires et en les associant étroitement au destin de l entreprise» rappelle Benjamin Biard, le directeur général délégué d Amiral Gestion. De même, cédant à leur penchant pour le grand large, «les marins» ont élargi leur univers d investissement à l Europe toute entière des PME et ETI cotées. Plus de valeurs oscillent au quotidien sur leur écran radar! Sextant PME, fort de près de 27 millions d euros d actifs sous gestion, réduit le scope à une cinquantaine de lignes dans une trentaine de pays, avec plus de 60 % des encours sur le marché français. Sans doute cet écrémage répond-il aussi à l adage selon lequel la simplification d une équation passe au préalable par sa complication. «On y retrouve davantage d opportunités d investissements que sur un segment limité aux 300 premières capitalisations européennes» avance Eric Tibi, embarqué à bord depuis 2010 pour doper la dimension européenne de ce fonds. «Tout repose avant tout sur un considérable travail préalable d analyse» insiste benjamin Biard. Pas question donc d appareiller sans une étude préalable des cartes marines et bulletins météo de la route envisagée. Les équipes d Amiral Gestion travaillent au quotidien sur la création et l alimentation de «pipes» ou flux d informations exhaustives et fiables sur leurs valeurs et leurs challengers. «Nous ne nous limitons pas à des rencontres des dirigeants ou des visites d entreprises, insiste Benjamin Biard. Nous nous efforçons surtout de nouer des relations étroites avec les «Gilbert Dupont» ou les «Oddo» locaux pour nous tenir constamment informés de l évolution des entreprises dans lesquelles nous investissons ou pourrions investir». Mais la sélectivité ne suffit pas. Les valeurs moyennes pèchent trop souvent par une volatilité aussi forte que leur liquidité est réduite. La problématique est bien réelle pour les dirigeants d Amiral Gestion. «Cela se travaille sur le long terme. Nous avons atténué cette difficulté en accédant au marché de négociation des blocs grâce aux relations que nous avons su nouer très tôt avec les bons intermédiaires, reprend-il. Nous payons le service qu ils nous procurent sans raboter leurs commissions de manière à faire en sorte qu ils pensent à nous lorsqu ils veulent céder ou acheter de gros blocs d actions». La domestication de la quasi-illiquidité des jeunes pousses cotées passe aussi par «un savoir-faire éprouvé de manière à vendre de manière organisée tout ou partie d une ou de participations sans déséquilibrer la structure de notre portefeuille» poursuit Benjamin Biard. Et de marteler : «avec les Small et les ETI, il ne faut pas viser le très court terme mais savoir faire preuve de patience, viser le très long terme. Cet horizon et l objectif de construction d un portefeuille équilibré passent aussi par le refus de constituer de trop grosses lignes sur une seule valeur, et d identifier de bons points de sortie et d entrée. Nous ne jouons pas en bourse mais investissons dans des entreprises». François Badelon Gérant Avantages et INCONvÉNIents du PEA-PME est une bonne nouvelle, C mais n arrive-t-elle pas trop tard? La création du PEA- PME est unanimement saluée par les professionnels de la finance et les représentants des entreprises de taille moyenne ou intermédiaire. Ce nouveau véhicule financier, très proche de son grand frère le PEA, permet aux investisseurs d investir sur des petites et moyennes capitalisations dans toute l Europe. Ce qui représente un univers riche de plus de valeurs! Celles et ceux qui y souscriront pourront bénéficier des mêmes avantages fiscaux que ceux attachés à son aîné : une exonération totale d impôts sur les plus-values de cession et les dividendes après cinq ans de détention. Le gouvernement a tout de même imposé quelques filtres pour éviter tout effet d aubaine. D abord, le montant maximum de l investissement est plafonné à euros. Quant aux valeurs éligibles, elles doivent respecter un certain nombre de critères : un chiffre d affaires annuel inférieur à 1,5 milliards d euros, des effectifs de moins de salariés et un siège Julien Lepage Gérant social dans l un des pays membres de l UE. Sans oublier une cotation sur une place financière. À noter que la poche ainsi constituée peut accueillir un quart de l investissement en jeunes pousses non cotées, y compris celles de l investisseur. Sans oublier des parts de FCPR (Fonds Commun de placement à risques), de FCPI (Innovation) ou de Fonds d investissement de proximité. En revanche, les bons de souscription, les obligations privées et les actions préférentielles ne sont pas éligibles. Aussi aux côtés de la vingtaine de nouveaux produits apparus, divers véhicules passent eux aussi sous cette appellation PEA-PME. Mais toute médaille a son revers. Car la taille mini des PME et ETI rime aussi avec liquidité réduite. Et donc volatilité maximum. À la hausse comme à la baisse! En clair : s il est difficile de prendre position sur ce type de valeurs, la sortie l est davantage. Le risque de se retrouver scotché sur une ligne réduite à rien ou presque est bien réel. De même, l information y est bien moins limpide que chez les grandes capitalisations. Nombre d entre elles ne respectent que le minimum de leurs obligations d informations, tant en termes de contenu que de fréquence. Plus jeunes que les ténors de la cote, elles sont souvent moins bien présentes autour du Monde, voire y affichent une présence moins équilibrée. Reste un dernier écueil et de taille : une dépendance à un nombre réduit de clients et une activité moins diversifiée. D où un surcroît de temps consacré à la recherche d informations imposé à l investisseur séduit par ces jeunes pousses. Reste un dernier point qui fait débat : les Small et Mid caps n ont-elles pas mangé leur pain blanc? Leur retour en grâce s explique par l anticipation de la reprise européenne par les marchés. Le mouvement s est bien amorcé, et les valorisations des unes et des autres se sont appréciées d autant. La hausse a-t-elle état trop forte, trop loin et trop vite? Non, mais l investisseur doit aussi garder en tête qu il s agit d un investissement de très long terme

11 Haute Finance Trente Corsaires l Invincible Armada du mécénat nautique Sans la mobilisation réussie de trente-sept entrepreneurs de tous horizons, jamais Alexia Barrier n aurait pu aligner son bateau au départ de la Transat AG2R La Mondiale. Grâce à ses parrains atypiques, la jeune skippeuse a décroché une magnifique troisième place de cette épreuve, à la surprise de tous. Quant aux corsaires, ils se sont pris au jeu et rêvent d aller plus loin. es plus anciens ont fait leur preuve dans la création d entreprise, les autres se sont L lancés dans cette voie et commencent à voir le bout du tunnel sur une route semée d embûches. Certains se retrouvent à la tête de sociétés générant plusieurs centaines de millions d euros de chiffre d affaires, voire quelques milliards. Quand d autres estiment plutôt généreux le chiffre de euros de recettes annuelles circulant ici ou là. Mais tous partagent les mêmes valeurs et portent haut l étendard de la création d entreprise, ses valeurs de courage, d initiative et d audace. Sans oublier un puissant désir de braver la morosité ambiante qui tétanise celles et ceux qui voudraient bien aller de l avant. Autant de points partagés par le monde de la course au large et certains artistes. Quand ces trois mondes se rencontrent, cela donne une belle histoire de corsaires et, qui sait, un futur cas d école enseigné à tous les étudiants tentés par la création d entreprise. L intrigue est simple mais corsée : comment aider un skipper à s aligner au départ d une grande course au large, La Transat AG2R La Mondiale, reliant Concarneau à l île de Saint-Barth aux Antilles. Les choses se compliquent au fur et à mesure de l énoncé de l équation. D abord avec une femme à la barre, et qui plus est méditerranéenne et pas bretonne : Alexia Barrier, 34 ans et un joli CV de bouffeuse d écoutes. Ensuite, avec un appel à l aide vers Gilles Teisseyre, Dg de la société de lobbying Arcturus à Bruxelles, en janvier dernier. Comme s en souvient ce dernier, «Alexia m a appelé une semaine avant la clôture des inscriptions. Il lui manquait euros. Cela ne m a pas semblé insurmontable car elle disposait déjà d un bateau et d un équipier de très grande valeur, Laurent Pellecuer, vainqueur de l édition 2008». Gilles Teysseire se tourne d abord vers de grandes entreprises. Toutes se montrent intéressées mais rechignent à mettre la main à la poche arguant d une conjoncture peu porteuse. La situation se décante, quand l une de ses amies, Sophie Duvivier, à la tête d Andeol, une start-up développant des logiciels pour les forces de vente à Sophia-Antipolis, se fait fort de ramener quelques mécènes. Le patron d Arcturus décide alors de changer son fusil d épaule : «plutôt que de solliciter un gros sponsor, nous avons décidé de nous adresser à plusieurs patrons, avec une seule question : «quelle somme tirée de tes propres deniers seraistu près à mettre?». Petit-à-petit, le projet s affine, comme il s en souvient : «nous avons décidé de réunir sur le même pied d égalité trente chefs d entreprises ayant mouillé leur chemise pour que leur projet aboutisse. Kasper, le sculpteur de l homme-poisson, s est lui aussi porté volontaire. Sa participation a vite fait sens : car un artiste vit-lui aussi 24 heures sur 24 avec son projet. Au bout du compte, nous avons entériné une participation plafonnée à euros par entreprise ou par personne, en échange du droit de poser son logo sur la coque du bateau d Alexia et de Laurent. Surtout, comme chez les corsaires, toutes les décisions devaient être votées». La campagne va dépasser toutes leurs espérances, puisque trentesept candidats apporteront leur écot. Le fondateur de Brains & Coffee, et benjamin de l équipage, Hugo Brugière, en rameutera quatre à lui tout seul. Il sourit au souvenir de la dessinatrice du logo, Julie Sablé, plaidant pour «une fermeture de la souscription avant quarante donateurs afin de ne pas recommencer ses croquis!». L implication des uns et des autres se ne limitera pas à un financement. Alexia Barrier et Laurent Pellecuer joueront le jeu et tiendront informés leurs «actionnaires» à chacune des étapes du projet. Y compris pendant la course. Au point que tous les corsaires se prendront au jeu en suivant depuis leur mobile la progression du voilier. Certains iront plus loin en apportant du matériel ou des vivres. Très vite, des affinités naîtront entre les uns et les autres, au point, souligne Gilles Teysseire que «plusieurs projets réunissant des chefs d entreprise corsaires» ont été ébauchés et engagés au cours de réunions informelles, pendant la levée de fonds, au départ ou à l arrivée. La suite ressemble à un conte de fés. Un peu après la mi-course, Alexia informera ses actionnaires qu elle choisit l option sud, plus longue, pour rallier Saint-Barth. Et ce, alors que les ténors de la course opteront pour la route nord, supposée plus ventée. L arrivée se jouera au finish : après un peu plus de trois semaines de course, Trente Corsaires se livrera à un duel implacable avec Scutum pour la troisième place. Le premier l emportera pour quatre-vingt-trois secondes après quelques bords homériques entre les yachts au mouillage dans le port de Gustavia. Davantage, Alexia et Laurent arriveront à trois heures du vainqueur Safran-Guy Cotten. Et devant Michel Desjoyeaux et autres vieux Loups de mer! Pour le plus grand bonheur des corsaires-armateurs ayant fait le déplacement à Saint-Barth. Cette victoire a donné des ailes à tous les protagonistes de cette histoire. Laurent Pellecuer reprend la mer dès juin pour la Solitaire du Figaro. Alexia Barrier rejoindra le GIGN pour un entraînement au stress avec les supergendarmes. Dans la ligne de mire : une participation à la Route du Rhum, l automne prochain, avant un Vendée Globe Challenge. Quant aux Trente Corsaires, ils songent déjà passer à la vitesse supérieure. Mais sur ce point, Gilles Teysseire nous réserve quelques surprises de taille 18 19

12 Haute Finance Optimisation patrimoniale et Philanthropie Deux organes compatibles À une époque où rien n échappe ni à Dame Crise, ni à Dame Austérité, une question légitime se pose pour le contribuable : est-il fiscalement opportun de rester généreux? Maître Julien Trokiner Notaire à Paris i les mesures incitatives de dons manuels au profit d organismes S d intérêt général sont relativement connues (réduction d IR et d ISF), le grand public maîtrise un peu moins deux concepts dans lequel l altruisme est pourtant fiscalement encouragé. Il s agit de la donation temporaire d usufruit et de la donation post mortem. Donation d usufruit renoncer provisoirement aux revenus d un bien Le propriétaire d un immeuble locatif, le détenteur d un important portefeuille de valeurs mobilières, peuvent-ils diminuer leur impôt sur le revenu ou réduire leur assiette taxable à l ISF? S ils sont animés d un esprit philanthropique, on leur conseillera utilement de «démembrer» la propriété du bien concerné. Tout en en gardant la nue-propriété, ils en transmettront l usufruit (c est-à-dire la prérogative principale de percevoir les «fruits», loyers, coupons ou dividendes) à une fondation ou une association reconnue d utilité publique, et ce sous forme d acte notarié. Pendant cette période de 3 ans minimum, portefeuilles et immeubles ne seront donc pas comptabilisés dans l ISF du donateur. Ce même donateur ne sera pas non plus fiscalisé sur ses revenus fonciers ou capitaux mobiliers que, par définition, il ne percevra plus. Cette technique n est pas économiquement dangereuse pour le donateur ou ses héritiers dans la mesure où, à l issue de cette période, le nu-propriétaire recouvrera l ensemble des attributs attachés à la pleine propriété. Donation post mortem abandonner une part successorale Depuis la loi du 1 er août 2003 sur le Mécénat, une option s offre à un héritier. Elle consiste à prélever un bien en nature, ou une somme d argent, sur le patrimoine qu il reçoit dans la succession, afin d en faire profiter un établissement d utilité publique. L intérêt de cette loi réside dans sa considération de la donation, non comme transitant du patrimoine de l héritier à celui du bénéficiaire, mais comme provenant directement de l actif successoral! Un peu comme si le défunt effectuait une opération posthume À condition de consentir cette donation dans les 6 mois du décès, l héritier bienfaiteur bénéficie d un abattement fiscal correspondant à la valeur du bien donné ou au montant de la somme d argent remise à l organisme gratifié. Il est donc fondamental qu à l occasion de la perte d un proche, les héritiers connaissent cette possibilité. Le cas échéant, ils informeront leur notaire de leur volonté afin d agir dans les délais légaux. Le mandat de protection future pour soi-même G ouverner, c est prévoir. Sage maxime, que dirigeants et politiciens prétendent appliquer quotidiennement. Financièrement, à titre individuel, nous sommes sollicités quotidiennement sur ce thème. Mais si l on fait une «check-list» de ce qu il est raisonnable et utile de faire en appliquant ce principe, il y a fort à parier que la case «organiser sa protection en cas d impossibilité de pourvoir seul à ses intérêts en raison d une altération de ses facultés mentales» s avère désespérément vide! C est l objectif du mandat de protection future. Qu il soit conclu sous seing privé ou par devant notaire, il a pour objectif de confier à un tiers le soin de protéger son patrimoine et/ou sa personne. Il permet, alors que rien ne vient altérer votre discernement de prévoir et de confier à un tiers de confiance (famille, ami, proche, professionnel comme un notaire ou un avocat par exemple ) la gestion de vos affaires. Grâce à ce mandat de protection future, si à la suite d un accident de la route, d un AVC, d une chute en montagne bref, de ce que l on appelle «un accident de la vie» vous ou vos proches se trouvent face à une altération de vos capacités physiques ou mentales, ils ne seront pas démunis puisque cette situation aura été prévue. Ainsi, si vous êtes dirigeant d une société tous les actes de gestion (contrats, assemblées ) pourront être négociés ou signés immédiatement sans risquer la destitution immédiate de vos fonctions ou devoir attendre la nomination d un curateur ou d un tuteur selon la gravité de l altération dont vous serez victime. Attention toutefois, si vous souhaitez vous passer d un notaire ou d un avocat, pour être valable ce mandat doit revêtir une forme sacramentelle, c est-à-dire qu il doit impérativement comporter certaines clauses prévues par les textes. Il doit par ailleurs, pour avoir date certaine, avoir été enregistré à la recette des impôts. Lorsqu il est passé par devant un avocat ou un notaire, cela lui confère un caractère encore plus «officiel» et vous pourrez vous reposer sur la rédaction de ces derniers qui pourra être plus précise et plus exhaustive. Vous avez le choix entre ces trois options, sachez toutefois, que pour permettre au mandataire de pouvoir aliéner vos biens, il vous faudra obligatoirement passer par devant notaire. Une fois donné, seul le mandant peut révoquer ce mandat de protection future, et celui qui est devenu mandataire peut y renoncer à tout moment. Mais dans l une ou l autre des hypothèses, cette faculté de révocation ou de renonciation n est possible que pour autant que le mandat n ait pas été mis en œuvre. Si cette situation envisagée se concrétise, vos proches devront faire établir un certificat médical par une médecin inscrit sur une liste afin que soit constatée l altération de vos facultés physiques ou mentales. C est une situation qui a vocation à être temporaire. Elle prend fin d abord par le rétablissement des facultés personnelles du mandant, mais aussi par son placement sous tutelle ou curatelle, ou encore par le décès du mandataire ou sa déconfiture s il s agit d une personne morale, et enfin par la révocation du mandataire par le juge des tutelles. Lorsque le mandat comporte un élément d extranéité, en principe dans les États contractants qui ont adhéré à la Convention de la Haye du 13 décembre 2000, la loi applicable à une telle situation est celle de chaque État à laquelle il faut se référer, car toutes ne comportent pas une telle mesure. Dina Topeza Avocat à la cour d appel de Paris 20 21

13 Haute Finance IMPÔT SUR LA FORTUNE CLASSEMENT PAR COMMUNES Avec ce tableau, la rédaction de Patrimoine Privé vous propose une véritable radiographie de l impôt de solidarité sur la fortune à Paris et en Île de France, département par département. Établi sur la base des données fournies par le ministère des Finances pour l année 2011, ce focus porte sur les principales communes où se trouvent le plus grand nombre d assujettis à l ISF. Pour chaque ville de plus de habitants, sont mentionnés le nombre de redevables, leur patrimoine moyen chiffré en euros et l impôt moyen payé pour Dans le prochain numéro, à paraître mi-septembre, le focus portera sur les villes de Province, selon le même principe de classement. DÉPARTEMENT CODE COMMUNE (INSEE) COMMUNE NOMBRE DE REDEVABLES PATRIMOINE MOYEN EN IMPÔT MOYEN EN ESSONNE GIF-SUR-YVETTE ESSONNE PALAISEAU ESSONNE SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS ESSONNE SAVIGNY-SUR-ORGE ESSONNE YERRES HAUTS-DE-SEINE ANTONY HAUTS-DE-SEINE ASNIERES-SUR-SEINE HAUTS-DE-SEINE BOIS-COLOMBES HAUTS-DE-SEINE BOULOGNE-BILLANCOURT HAUTS-DE-SEINE BOURG-LA-REINE HAUTS-DE-SEINE CHATENAY-MALABRY HAUTS-DE-SEINE CHATILLON HAUTS-DE-SEINE CLAMART HAUTS-DE-SEINE CLICHY HAUTS-DE-SEINE COLOMBES HAUTS-DE-SEINE COURBEVOIE HAUTS-DE-SEINE FONTENAY-AUX-ROSES HAUTS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX HAUTS-DE-SEINE LA GARENNE-COLOMBES HAUTS-DE-SEINE LEVALLOIS-PERRET HAUTS-DE-SEINE MEUDON HAUTS-DE-SEINE MONTROUGE HAUTS-DE-SEINE NANTERRE HAUTS-DE-SEINE NEUILLY-SUR-SEINE HAUTS-DE-SEINE PUTEAUX HAUTS-DE-SEINE RUEIL-MALMAISON HAUTS-DE-SEINE SAINT-CLOUD HAUTS-DE-SEINE SEVRES HAUTS-DE-SEINE SURESNES HAUTS-DE-SEINE VANVES PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS PARIS SEINE-SAINT-DENIS AULNAY-SOUS-BOIS SEINE-SAINT-DENIS MONTREUIL SEINE-SAINT-DENIS NOISY-LE-GRAND VAL-DE-MARNE CHARENTON-LE-PONT VAL-DE-MARNE CRETEIL VAL-DE-MARNE FONTENAY-SOUS-BOIS VAL-DE-MARNE LE PERREUX-SUR-MARNE VAL-DE-MARNE MAISONS-ALFORT VAL-DE-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VAL-DE-MARNE SAINT-MANDE VAL-DE-MARNE SAINT-MAUR-DES-FOSSES VAL-DE-MARNE SUCY-EN-BRIE VAL-DE-MARNE VINCENNES VAL-DE-MARNE VITRY-SUR-SEINE VAL-D OISE ARGENTEUIL VAL-D OISE MONTMORENCY YVELINES CHATOU YVELINES LA CELLE-SAINT-CLOUD YVELINES LE CHESNAY YVELINES MAISONS-LAFFITTE YVELINES SAINT-GERMAIN-EN-LAYE YVELINES VERSAILLES données ministère des finances 22 23

14 Haute Finance Classes d actifs Fonds Actions Nom de la catégorie Morningstar YTD 01/01/ /05/2014 Return 1 an 15/05/ /05/2014 Return 3 ans 15/05/ /05/2014 Return Morningstar Analyst Rating isin Morningstar Rating Overall dernière v.l. Base devise du fonds MAGAZINE-CONSEIL EN INVESTISSEMENT & PLACEMENT Dans l optique de décerner chaque année les prix d «Excellences 10 ans» récompensant les meilleurs produits de placements, Patrimoine Privé a confié à Morningstar le soin d analyser et de noter régulièrement les fonds avec un historique de 10 ans. Ces récompenses seront publiées dans le numéro de septembre Cette note est attribuée par l équipe d analystes fonds de Morningstar et résulte de l analyse de cinq facteurs-clés considérés comme les piliers de l évaluation de la réussite future d un fonds : l équipe de gestion, le processus d investissement, la société de gestion, la performance et les frais. Une échelle à cinq niveaux permet de signaler si les fonds analysés présentent des atouts durables et s ils affichent une surperformance sur le long terme. Vous trouverez cicontre un échantillon des produits analysés regroupés, par classes d actifs et en forme de palmarès de la performance en À propos de MORNINGsTAR, Inc. Morningstar, Inc. est l un des principaux fournisseurs d analyses financières indépendantes en Amérique du Nord, Europe, Australie et Asie. La société, implantée dans 28 pays, propose un large éventail de services, de produits Internet, de logiciels et de publications à destination des investisseurs privés, des conseillers financiers et des institutionnels. Morningstar fournit des données sur plus de offres de placement, notamment sur les actions, les OPCVM et des données en temps réel sur plus de 4 millions d actions, d indices, de futures, d options, de matières premières et de métaux précieux ainsi que sur les taux de change et les marchés monétaires. Source 2014 Morningstar, Inc. Tous droits réservés. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. Fidelity Fds Indonesia A Actions Indonésie 29,28-21,96 3,63 Bronze LU HHH 21,48 USD Comgest Growth India usd Acc Actions Inde 22,51 0,61-4,27 Silver IE00B03DF997 HHH 21,62 USD JPM Europe Convergence Equity A (D) Actions Turquie 20,70-24,63-3,27 Neutral LU ,05 EUR HSBC GIF Indian Equity A (C) Actions Inde 19,91 2,00-9,66 Bronze LU H 116,96 USD Franklin India A usd Actions Inde 17,18 5,90 2,51 Silver LU HHHH 19,62 USD Fidelity India Focus A eur Actions Inde 17,17 4,94 3,19 Silver LU HHHH 29,15 EUR GS India Equity A Actions Inde 16,25 7,78 15,71 Bronze LU HHHH 9,19 USD East Capital Turkish Actions Turquie 15,96-30,40-6,80 Neutral SE HHHHH 0,93 SEK BGF India A2 usd Actions Inde 15,52 2,55-5,19 Bronze LU HHH 17,48 USD Nordea-1 Indian Equity BI usd Actions Inde 15,18 14,62 Bronze LU ,66 USD JPM JF India A (D) Actions Inde 14,46-1,16 0,59 Bronze LU HHH 56,31 USD BGF World Gold A2 usd Actions Secteur Métaux Précieux 13,44-17,02-48,77 Gold LU HHH 21,41 USD Investec GSF Global Gold A (D) Actions Secteur Métaux Précieux 13,41-13,74-43,77 Bronze LU HHHH 34,59 USD AXA WF Frm Europe Real Estate AC eur Immobilier - Indirect Europe 13,29 15,08 37,10 Silver LU HHHHH 157,96 EUR Centifolia C Actions France Grandes Cap. 12,96 29,32 31,14 Silver FR HHHHH 292,06 EUR Fonds OBligations Amundi Oblig Internationales I EUR A/I Obligations EUR Flexibles 8,34 0,18 19,79 Neutral FR HHHH 489,87 EUR Threadneedle Emerging Mkt Bd RN GBP Obligations Marchés Emergents 7,34-7,23 22,69 Neutral GB HHH 0,68 GBP Threadneedle (Lux) Emerg Mkt Debt W Obligations Marchés Emergents 6,98-7,71 22,69 Neutral LU HHH 38,77 USD Fidelity Sterling Bond (C) Obligations GBP Flexibles 6,85 7,46 33,55 Silver GB00B05NC857 HHH 0,39 GBP BlueBay Invmt Grade Euro GovBd Acc I EUR Obligations EUR Emprunts d'etat 6,62 7,71 37,18 Bronze LU HHHHH 139,09 EUR Amundi Fds Bd Euro Aggregate FE-C Obligations EUR Diversifiées 6,55 6,98 22,73 Neutral LU HHHH 122,59 EUR Fidelity MoneyBuilder Income Obligations GBP Emprunts Privés 6,55 5,44 30,87 Gold GB HHHH 0,42 GBP Vanguard UK Investment Grade Bd Idx Obligations GBP Emprunts Privés 6,41 6,15 32,53 Bronze IE00B1S74Q32 HHH 93,93 GBP Pictet-Global Emerging Debt-P USD (C) Obligations Marchés Emergents 6,18-6,55 24,28 Bronze LU HHHH 237,64 USD Capitop Euroblig (C) Obligations EUR Diversifiées 6,13 7,26 21,60 Neutral FR HHHH 173,33 EUR PIMCO GIS Glbl Real Ret Ins Acc Global Inflation-Linked Bond - USD Hedged 6,08-8,28 18,43 Silver IE HHHH 12,82 USD Invesco Bond A Obligations International 6,07 0,72 11,02 Bronze IE HHH 21,21 USD Petercam L Bonds Universalis A Obligations International 6,07-2,80 12,06 Bronze LU HHH 122,40 EUR Robeco Euro Government Bonds DH EUR Obligations EUR Emprunts d'etat 6,07 5,73 22,53 Neutral LU HHH 142,45 EUR MFS Meridian Emerging Markets Dbt B2 Obligations Marchés Emergents 5,91-7,82 20,01 Bronze LU HHHH 13,20 USD Fonds Mixtes R Club C Allocation EUR Flexible 6,27 22,71 33,26 Bronze FR HHHHH 143,06 EUR DNCA Invest Evolutif I Allocation EUR Flexible 5,41 15,23 27,45 Bronze LU HHHHH 150,71 EUR CCR Opportunity Allocation EUR Flexible 5,18 12,37 12,19 Neutral FR HHH 183,93 EUR DNCA Evolutif C Allocation EUR Flexible 4,97 14,19 21,27 Bronze FR HHHH 112,12 EUR DNCA Invest Eurose I EUR Allocation EUR Prudente 4,87 12,09 24,31 Bronze LU HHHHH 153,02 EUR Eurose C Allocation EUR Prudente 4,71 11,86 22,98 Bronze FR HHHHH 347,62 EUR Fidelity Fds Euro Balanced A EUR (D) Allocation EUR Equilibrés 4,53 10,56 31,11 Neutral LU HHHHH 16,02 EUR Generali Ambition Allocation EUR Agressive 4,42 17,96 19,27 Neutral FR HHHH 377,66 EUR Objectif Patrimoine Croissance A/I Allocation EUR Agressive 3,98 8,94 19,47 Bronze FR HHHHH 288,15 EUR Acatis - Gané Value Event Fonds UI A Allocation EUR Equilibrés - International 3,97 3,46 26,13 Neutral DE000A0X7541 HHHHH 199,23 EUR Neuflize USA Opportunités $ C (USD) Allocation USD Agressive 3,75 0,85-17,38 Negative FR H 217,28 USD Parvest Opportunities USA C C Allocation USD Agressive 3,71 0,21-18,88 Negative LU H 63,64 USD ING(L)Patrimonial First Class Mlt Asst Z Allocation EUR Equilibrés - International 3,05 2,67 Neutral LU ,38 EUR First Eagle Amundi International AU-C Allocation USD Agressive 2,99 2,02 23,89 Bronze LU HHHHH 4 335,76 USD Fidelity Fds Multi Asset Strat A EUR (C) Allocation EUR Equilibrés - International 2,93 2,40 14,23 Bronze LU HHH 11,92 EUR 24 25

15 Assurance-Vie Par François Leroux DONATION Comment alléger la facture de sa succession? Que son patrimoine soit modeste ou important, préparer sa succession est indispensable pour éviter à ses héritiers d avoir à s acquitter de factures trop lourdes. Surtout que le montant de l abattement en ligne directe a été ramené à euros. Dans la mesure du possible, la question de la transmission de son patrimoine doit être envisagée le plus tôt possible. Mais quelles solutions et quels produits d épargne privilégier? Fotowerk S i la question financière est centrale lors de la transmission d un patrimoine, surtout depuis le durcissement du régime d abattement des droits de donation et succession, l organisation de sa succession va bien au-delà. Nombre de questions doivent être posées en fonction de son âge, de l importance et de la nature des biens détenus mais également des personnes que vous souhaitez favoriser Il convient ainsi d être attentif lors de la désignation des bénéficiaires de ses biens. Avec ou sans conjoint survivant En l absence de disposition de dernières volontés, c est la loi qui désigne les personnes qui ont vocation à hériter lors d une succession. Pour déterminer les bénéficiaires de la succession, la loi distingue tout d abord les successions avec conjoint survivant des successions sans conjoint survivant. En effet, en l absence de conjoint survivant, ce sont les enfants du défunt et leurs descendants qui ont vocation à hériter en priorité. Sans descendant, ce sont les père et mère et les frères et sœurs du défunt ainsi que les descendants des frères et sœurs qui viendront à la succession. Ensuite, hériteront les ascendants, - autre que les père et mère-, et à défaut d ascendants les collatéraux, autre que les frères et sœurs et les neveux et nièces jusqu au sixième degré. À l inverse, lorsqu un conjoint survivant est présent dans la succession, il bénéficie de droits successoraux qui seront plus ou moins importants en fonction des personnes également susceptibles d hériter. La répartition varie en cas de présence ou non d enfants mais également si les enfants présents sont tous communs ou pas au couple avec le défunt. Pour le conjoint survivant notamment, les enjeux sont loin d être négligeables. Il convient donc de bien organiser sa succession. Il est notamment possible dans certaines mesures de déroger, partiellement ou totalement, en fonction de ses souhaits et de la présence ou non d héritiers réservataires, aux règles légales, en établissant un testament. Il est également envisageable d augmenter les droits de son conjoint survivant dans sa succession en procédant par exemple à une donation au dernier vivant Aider ses proches de son vivant Mais la transmission d une partie de son patrimoine peut également se faire de son vivant. En cette période de crise, les proches peuvent de fait être dans le besoin, qu il s agisse des enfants ou des petits enfants Avec l allongement de la durée de vie, et une espérance de vie se situant aux environs de 84 ans pour les femmes et 78 ans pour les hommes, les Français héritent souvent de leurs parents alors qu ils sont depuis longtemps installés dans la vie, et se sont constitué leur propre patrimoine. Il peut donc paraître plus approprié, quand on peut se le permettre, de donner un coup de pouce à certains moments-clés, pour financer un premier achat immobilier ou les études des petits-enfants CHIFFREs CLÉs n Donation-Succession : d abattement entre parents et enfants. n d abattement pour les donations des grands-parents à un petit-enfant. n Donation : abattement de pour les pacsés. n Le montant moyen d un héritage individuel s élève à (Source : Notaire de France 2012) n 62 % des biens transmis par succession sont des biens immobiliers et 38 % des biens meubles et actifs financiers. (Source : Notaire de France 2012) 26 27

16 Assurance-Vie > INTERVIEW Olivier Rozenfeld, président du groupe Fidroit Patrimoine Privé : La fiscalité des droits de succession a été modifiée ces dernières années. Quels sont les principaux changements à retenir? O.R. : La fiscalité des successions a en effet sensiblement évolué ces dernières années. Elle s est en vérité durcie, ce qui est plutôt paradoxal en période de crise. Il aurait a priori été préférable de favoriser la solidarité intergénérationnelle. La réalité est toute autre. Pour les mutations à titre gratuit, l abattement en ligne directe a été ramené à euros et le délai de rappel fiscal a été allongé à 15 ans. Deux autres coups de canifs sont également à relever. Le premier est l instauration de deux nouvelles tranches d imposition pour les donations et successions en ligne directe : de 40 % au-delà de euros et de 45 % au-delà de euros. Ceci équivaut à un renchérissement des droits de succession. Par ailleurs, seules les transmissions en pleine propriété seront désormais autorisées dans le cadre du Pacte Dutreil. Les opérations de démembrement sont écartées. P.P. : Quels autres éléments doivent être surveillés dans le cas de donation-succession? O.R. : Au-delà de ces tours de vis fiscaux, l actualité des donations-successions est par ailleurs ponctuée par des décisions de jurisprudence pouvant remettre en cause les usages et règles en vigueur. Leur impact, notamment financier, ne doit pas être sous-estimé. Il est ainsi à noter qu une certaine ambiguïté demeure concernant la déclaration des dons manuels. Jusqu ici seule la déclaration spontanée provoquait la taxation. Les règles du jeu pourraient être modifiées par le TGI de Limoges. Il a estimé que la réponse d un contribuable à une demande de l administration, suite à un contrôle fiscal, constituait également une révélation. Cette décision n est toutefois pas définitive. L affaire a déjà été traitée au niveau de la Cour européenne Si vous êtes remarié, vous pouvez ainsi transmettre un bien à votre nouveau conjoint, avant de le donner à vos enfants d une première union. des droits de l homme en faveur du contrlibuable. De même, le TGI de Bordeaux a quelque peu bousculé les règles de la clause bénéficiaire en assurance-vie en faisant jouer la représentation avec la clause «mes héritiers». Pour éviter des erreurs, il convient plus que jamais d être particulièrement consciencieux au moment de rédiger la clause bénéficiaire de son contrat et de bien identifier la volonté du souscripteur. P.P. : Faut-il être vigilant sur d autres points? O.R. : Pour éviter les droits de mutation en ligne directe, nombre de conseillers patrimoniaux proposent le démembrement de la clause bénéficiaire des contrats d assurance-vie. Si cette solution est pertinente, il faut néanmoins être vigilant. De fait, dans le cas d une assurance-vie et contrairement à l immobilier, les fonds démembrés portent généralement sur une somme d argent. On parle de quasi-usufruit. En principe, le quasiusufruitier peut dépenser tout le capital reçu. Toutefois, pour ne pas léser le nu-propriétaire, celui-ci est titulaire d une créance de restitution qui viendra en déduction de l actif successoral du quasi-usufruitier. Cette créance doit impérativement être enregistrée. La jurisprudence a en effet statué qu à défaut d enregistrement, cette créance pouvait être nulle et non-recevable. De quoi occasionner de lourdes désillusions. Enfin, dans le cas du traitement fiscal d une succession, les contrats de capitalisation doivent être déclarés à leur valeur vénale, c est-à-dire à la valeur au jour du décès contrairement à l ISF. Des détails qui peuvent coûter cher! P.P. : Face au durcissement de la fiscalité des donations, que penser du nouveau contrat Vie-Génération? O.R. : L assurance-vie a toujours permis de bénéficier d un traitement favorable dans la gestion des transmissions. Avec la loi Tepa, ces avantages ont quelque peu été neutralisés avec l exonération du conjoint survivant et du partenaire pacsé. La fiscalité de l assurance-vie a même été durcie pour les plus gros contrats mais le nouveau contrat Vie Génération a vocation à quelque peu compenser ces alourdissements. De fait, si au moins un tiers Cette aide se fait généralement par le biais d une donation, ce qui revient pour le donateur à renoncer de son vivant à un bien en faveur d une autre personne, de l actif de ces contrats est placé dans le noncoté, le logement social et l économie solidaire, ils bénéficieront en contrepartie et avant l abattement de euros, d un abattement supplémentaire d assiette de 20 % pour le calcul des droits dus par le bénéficiaire en cas de dénouement du contrat. P.P. : Au-delà de l assurance-vie, quelles stratégies mettre en place pour alléger le poids des successions? O.R. : Parmi les pistes alternatives, les donations graduelles ou résiduelles ont un intérêt certain. Elles permettent de désigner deux bénéficiaires successifs. Cette solution s avère avantageuse dans le cas notamment des familles recomposées. Si vous êtes remarié, vous pouvez ainsi transmettre un bien à votre nouveau conjoint, avant de le donner à vos enfants d une première union. Les donations (ou legs) graduelles et résiduelles permettent en outre de réduire les droits de succession. Les droits sont en effet calculés sur la valeur du bien transmis en fonction du lien de parenté entre le second bénéficiaire et le donateur initial. C est particulièrement avantageux dans l hypothèse où le second bénéficiaire n est pas un descendant direct du premier. P.P. : Est-ce la seule alternative? O.R. : Compte tenu de l allongement de la durée de vie, la transmission intergénérationnelle est également à étudier, en réunissant grands-parents, leurs enfants et leurs petits-enfants. L intérêt réside dans le fait que si les enfants reçoivent tout ou partie du patrimoine de leurs parents de façon intangible, ils peuvent y renoncer par anticipation, tout ou en partie, au profit de leurs propres enfants. Les biens donnés aux petits-enfants s imputeront alors sur la réserve de leur parent. Ils bénéficieront de l abattement de euros comme dans le cas des dons entre grand-parent et petit-enfant mais la valeur donnée sera figée. Enfin, la transmission de biens immobiliers est particulièrement conseillée par le biais de SCI avec recours à l endettement. La base taxable est alors sensiblement plus faible. appelé le donataire, qui l accepte. En l occurrence, il convient de bien mesurer la porter d une donation, compte tenu de son caractère irréversible. Boursorama, SA au capital de ,00 RCS Nanterre TVA FR , quai du Point-du-Jour Boulogne-Billancourt. BOURSORAMA VIE Euro Exclusif, un fonds en euros à dominante immobilière, disponible uniquement chez Boursorama Banque. Sécurité du capital investi. Accessible à tous : versement initial à partir de 150 et versement libre programmé à partir de 50 /mois. Aucun frais d entrée sur les versements et arbitrages en ligne gratuits (2). Souscription et gestion 100 % en ligne (2) appel gratuit depuis un poste fixe boursorama-banque.com (1) Taux de participation aux bénéfices attribué par l assureur e-cie vie au titre de l année 2013 sur le fonds en euros Euro Exclusif, net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux dans le cadre de la gestion libre. Les modalités de calcul et d attribution du taux de participation aux bénéfices sont précisées dans les Conditions Générales du contrat Boursorama Vie. Les performances passées ne présagent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Boursorama est immatriculée auprès de l Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n en tant que courtier en assurance. Boursorama Vie, contrat groupe d assurance vie à adhésion individuelle et facultative libellé en euros et/ou unité de compte, assuré par e-cie vie. (2) La souscription au contrat Boursorama consiste juridiquement en une adhésion. Le contrat Boursorama Vie est en effet un contrat groupe d assurance vie à adhésion individuelle qui a été souscrit par Boursorama auprès de l assureur e cie vie. Les modalités de la souscription 100 % en ligne et de la gestion en ligne sont précisées dans les conditions générales du contrat Boursorama Vie

17 Assurance-Vie Hagen411 - Fotolia Cette donation peut être effectuée soit par acte authentique établi par un notaire soit par simple don manuel. Ce dernier n est toutefois envisageable uniquement pour les biens pouvant faire l objet d une remise de la main à la main, comme les espèces, les bijoux ou les meubles, mais pas les biens immobiliers. Ces donations peuvent en outre être réalisées dans des conditions fiscales avantageuses, en optimisant les abattements fiscaux variables selon le lien de parenté entre le donateur et le donataire. Dans le cas d une transmission en ligne directe, l abattement est par exemple de euros par parent et par enfant (contre euros précédemment) pour transmettre sans avoir à régler de droits de mutation. Les abattements fiscaux sont désormais renouvelables tous les 15 ans (contre 10 ans précédemment). Il est ainsi possible de transmettre son patrimoine périodiquement à moindre coût. L assurance-vie une solution idéale de succession Dans le cas de la transmission d un patrimoine, l assurance-vie est par ailleurs un outil affichant nombre d avantages. Les articles L et 13 du Code des assurances stipulent en particulier que le capital stipulé payable en cas de décès «à un bénéficiaire déterminé ou à ses héritiers ne fait pas partie de la succession de l assuré». L assurance-vie peut donc être utilisée pour favoriser un héritier en particulier, un conjoint ou même un «étranger» au sens du Code civil. Ce qui en fait un instrument de choix pour organiser une succession en toute liberté. Il ne faut toutefois pas abuser, car la loi prévoit un garde-fou : si les primes versées sont manifestement exagérées, le trop-versé retombe dans la succession de l assuré et il est partagé selon les dispositions légales ou testamentaires. La fiscalité de l assurance-vie en cas de décès de l assuré est également avantageuse. Pour toutes les sommes qui sont investies avant l âge de 70 ans, la règle est très favorable, puisque chaque bénéficiaire désigné peut recevoir jusqu à euros sans avoir aucun droit à payer. Par ailleurs, au-delà de cet abattement, l imposition est globalement plus avantageuse que celle en vigueur pour les importantes successions entre parents et enfants

18 Assurance-Vie > INTERVIEW Antoine Dadvisard, président du directoire de Matignon Finances Patrimoine Privé : Lentement mais sûrement, les avantages de l assurancevie sont rognés. Conserve-t-elle néanmoins des atouts dans le cadre de la transmission d un patrimoine? A.D. : L assurance-vie reste un outil patrimonial de premier plan car elle n entre pas dans les successions. Au-delà de ses atouts fiscaux, l assurancevie dispose en effet avec la clause bénéficiaire d avantages considérables sur le terrain du Code civil. Le souscripteur a la possibilité de transmettre, hors succession, d importants capitaux, à qui il le souhaite, à moindre coût, tout en prenant le soin de ne pas léser ses héritiers réservataires. Mais il faut être particulièrement attentif à la rédaction de la clause bénéficiaire. À l image d un testament, il faut clairement énoncer les bénéficiaires de 1 er rang des capitaux, et prévoir au cas où ces bénéficiaires ne voudraient ou ne pourraient pas bénéficier des capitaux, des bénéficiaires de second rang. Ne vous limitez surtout pas à un choix par défaut, dicté par les options arbitraires d un contrat type! P.P. : Quelle est la fiscalité de l assurance-vie en cas de décès? A.D. : Il faut tenir compte de la barrière des 70 ans du souscripteur. Les primes versées avant 70 ans bénéficient d un abattement de euros par bénéficiaire et sont assujetties à une taxation forfaitaire de 20 % jusqu à euros, 31, 25 % au-delà. Ce dispositif est nettement plus avantageux qu une succession à titre gratuit, portant par exemple sur des capitaux placés sur un compte-titre. Dans ce dernier cas, l abattement est celui des droits de mutation à titre gratuit. Au-delà de 70 ans, l assurance-vie n offre cette fois qu un abattement de euros, la taxation se faisant aux droits de succession. Elle n est toutefois pas forcément moins avantageuse qu une succession à titre gratuit. Car les primes versées à compter de 70 ans sont taxées à leur valeur d entrée, sans tenir compte des éventuelles plus-values réalisées a posteriori. Un capital de euros versé à 70 ans sur une assurancevie, et, qui après avoir fructifié, s élèverait à euros au bout de 15 ans, ne sera taxé que sur la base des euros dans le cadre de la succession. P.P. : Y a-t-il d autres avantages à réaliser une succession par le biais de l assurance-vie? A.D. : Comme dans le cas d un testament, il est tout à fait possible de modifier la clause bénéficiaire. Par ailleurs, il peut être intéressant de procéder au démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie. Cette opération permet de transmettre ses biens sur deux générations, avec à la clé une fiscalité plus clémente. L usufruitier, qui pourra jouir des capitaux selon la règle du quasi-usufruit, fera inscrire au passif de sa future succession le montant des capitaux reçus, afin qu à son décès le ou les nu-propriétaires ne soient pas à nouveau taxés. P.P. : Existent-ils des placements aussi avantageux que l assurance-vie en matière successorale? A.D. : Clairement, non. À l image des contrats de capitalisation, tous les placements rentrent dans la succession. Ils n offrent donc aucun avantage. Après, il faut se pencher sur les présents d usage Mais au-delà de ses qualités en matière de succession, l assurance-vie est une enveloppe fiscale particulièrement intéressante. Après huit ans de détention, les plus-values en cas d arbitrages bénéficient tous les ans d un abattement de euros pour une personne seule et de euros pour un couple marié ou pacsé. Et seuls les intérêts et plus-values sont soumis à l impôt sur le revenu, en cas de rachat partiel. Par ailleurs et contrairement au PEA, il n y a pas de limitation, ni de montant, ni de zone géographique pour les investissements. C est un formidable outil de gestion patrimoniale! Les primes versées à compter de 70 ans sont taxées à leur valeur d entrée, sans tenir compte des éventuelles plus-values réalisées a posteriori. PATRIMOINE À partir des 70 ans de l assuré, la règle change et devient moins attrayante. L exonération de droits de succession porte alors sur les premiers euros de cotisations versées, ainsi que sur l ensemble des intérêts de l épargne. Un autre atout de l assurance-vie réside également dans le démembrement de la clause bénéficiaire. Cette technique consiste à attribuer la nue-propriété du capital à certains bénéficiaires - les enfants en général -, et l usufruit à d autres, comme le conjoint. Lors du décès de l assuré, le conjoint reçoit ainsi le capital et peut en tirer les fruits, autrement dit les intérêts. Dès son décès, le capital initial revient ensuite aux enfants sans aucun droit, puisqu il s agit d une créance qu ils récupèrent sur la succession de l usufruitier. Mais un certain nombre de précautions sont à prendre lors de la rédaction de la clause bénéficiaire. Il faut en particulier bien préciser les modalités de protection des nus-propriétaires, en précisant par exemple comment doit être investie la somme afin que le capital soit préservé. Il faut également s entourer d une attention toute particulière dans la désignation du bénéficiaire. Il est ainsi conseillé de désigner plusieurs rangs de bénéficiaires Se tourner vers les conseils d un professionnel n est en l occurrence pas du temps, ni de l argent perdu, tant les conséquences peuvent être imprévisibles! n 32 33

19 gestion placement Par François Leroux Minerva Studio - Fotolia A u revoir, au revoir président! Au revoir, au revoir président! Qui n a pas rêvé de fredonner ce petit refrain dans le bureau de son patron, sans même se déguiser en poussin géant. De siroter un cocktail face à une mer bleu azur voire les pieds dans l eau! Mais voilà, très peu d élus ont la chance de gagner au Loto. Un joueur a environ une chance sur 115 millions de décrocher l Euro Millions et une chance sur 19 millions pour le Loto. Vivre du capital ou des fruits d un capital En attendant, le plus sage est d être méthodique et de se constituer soi-même un capital, pour ensuite pouvoir vivre de ses rentes. La première étape, vers une situation de rentier, consiste à déterminer le capital nécessaire pour couvrir ses besoins jusqu à la fin de ses jours. Pour cela, il faut établir le montant nécessaire à percevoir chaque mois en tenant compte de son train de vie à venir. > INTERVIEW Nicolas de Menthon, directeur en charge du développement de la clientèle privée chez Cholet Dupont Vivre de ses rentes Les meilleures stratégies pour devenir rentier Vivre de ses rentes est un rêve que caressent beaucoup de Français. Les futurs retraités ont, eux, en tête d améliorer leur train de vie. Mais devenir libre financièrement suppose une gestion efficace de ses biens, et un capital de départ qui permette de toucher une rente mensuelle. Dès lors, quels placements choisir pour devenir rentier? Et quelles stratégies mettre en œuvre pour tirer les meilleurs revenus de son patrimoine? Patrimoine Privé : Qui peut prétendre à devenir rentier? N. d. M. : Le profil des rentiers que nous rencontrons chez Cholet-Dupont correspond à des personnes de plus de 50 ans ayant vendu leur PME ou à des personnes ayant fait valoir leur droits à la retraite et disposant d un patrimoine conséquent et diversifié. Malheureusement, nous constatons de nombreux départs de rentiers français qui, en réaction à la pression fiscale, s exilent en Belgique ou en Suisse. Cependant, il existe en France des solutions financières permettant de se constituer une rente. Les contrats de capitalisation et l assurance-vie entrent dans cette catégorie et bénéficient d avantages fiscaux considérables pour s assurer des revenus réguliers et faiblement fiscalisés. Après 8 ans d existence, le souscripteur d un contrat d assurance-vie peut réaliser des rachats partiels sur son contrat et bénéficier dans ce cas d un abattement annuel sur les intérêts de euros pour une personne seule et euros pour un couple. Il est donc essentiel de prendre date le plus tôt possible et d être actif dans la gestion de son contrat durant cette période de 8 ans pour faire fructifier son épargne. P.P. : Quelles sont les différences entre les contrats d assurance-vie et les contrats de capitalisation? N. d. M. : Ces deux enveloppes de capitalisation sont proches mais ne poursuivent pas le même objectif final. En effet, dans les deux cas, il s agit de constituer un capital hors fiscalité tant qu aucun retrait n est réalisé. Les revenus (dividendes, coupons, plus-values) perçus à l intérieur du contrat ne sont pas imposés. L un des principaux avantages du contrat de capitalisation réside dans le fait qu il permet une optimisation de l ISF, seules les sommes versées au contrat rentrent dans l assiette de calcul, pas les intérêts. L assurance-vie quant à elle n offre pas d avantage ISF, mais privilégie la transmission aux bénéficiaires au décès du souscripteur par le jeu des différents abattements en fonction de la date de souscription et de l âge du souscripteur au moment de la souscription. L idéal est donc de disposer de ces deux enveloppes fiscales. Sans toucher au capital, l assurancevie permet de bénéficier, au-delà de 8 ans, de revenus avec une pression fiscale adoucie, tout en gardant à l esprit la possibilité de transmettre un patrimoine. Le contrat de capitalisation est voué à être consommé par le rentier ou à être intégré dans une réflexion de donation. P.P. : Souvent présenté comme un concurrent de l assurance-vie, le PEA permet-il également de se bâtir une rente? N. d. M. : Le PEA est une enveloppe fiscale complémentaire dont la priorité est d être investie en actions européennes sur des durées d investissement de long terme. Les versements sont plafonnés à euros par PEA. Au sein d un couple, il est possible d en avoir deux, auxquels peuvent s ajouter deux PEA PME pour leur part plafonnés à euros. Au total, le PEA et PEA PME permettent tout de même à un couple de placer euros. L idéal est de se fixer un horizon d investissement assez long, supérieur à 8 ans. Ce délai offre la possibilité d effectuer des retraits partiels sur son PEA sans casser l enveloppe. Cette enveloppe devient alors une excellente réserve de trésorerie disponible. Le PEA n offre pas d intérêt en termes de transmission. Idéalement, l objectif sera donc de puiser en priorité l intégralité des capitaux engrangés dans son PEA et son PEA PME avant de puiser dans son contrat de capitalisation et enfin si besoin dans son contrat d assurance-vie. P.P. : L épargne salariale est-elle également une piste à explorer? N. d. M. : L épargne salariale ne doit pas être négligée et représente une enveloppe complémentaire. Audelà de l abondement réalisé par l entreprise, le PEE et le PERCO ont l avantage d offrir une grande liberté d investissement dans le choix des supports : actions, obligataires, diversifiés et monétaires. L épargne salariale constitue un excellent complément à l assurance-vie et au PEA. Dans tous les cas, le mieux est de souscrire et d abonder le plus tôt possible ces produits, pour lisser ses investissements dans le temps afin de gommer les effets de marché et rendre l effort d épargne moins ingrat. Le PERCO offre la possibilité de sortir en rente. Nombre d épargnants préfèrent toutefois la liberté de sortie en capital. Le risque d une rente est en effet qu elle n évolue pas au rythme de l inflation, attention aussi à l instabilité fiscale. Autre petit bémol pour les sorties en rente dans le cadre du PERCO, elles sont imposées à l IR selon l âge du rentier. P.P. : Quels derniers conseils donner à des investisseurs cherchant à se constituer une rente? N. d. M. : Le meilleur conseil reste la diversification et le raisonnement à long terme. Toutes les classes d actifs sont complémentaires, par exemple il est stérile d opposer l immobilier aux marchés des actions. Il me semble constructif d allouer les enveloppes fiscales à des objectifs identifiés, les PEA pour les actions, les contrats d assurance-vie pour sécuriser en utilisant les fonds euros, l immobilier pour lever du crédit et faire de l effet de levier Enfin privilégiez la qualité finale de l actif sur lequel vous investissez plutôt que l avantage fiscal et surtout ne négligez pas la qualité de signature et le sérieux de vos interlocuteurs. Privilégiez la qualité finale de l actif sur lequel vous investissez plutôt que l avantage fiscal

20 gestion placement > INTERVIEW Antoine Tranchimand, associé chez K&P Finance Patrimoine Privé : Comment vivre de ses rentes? A.T. : Vivre de ses rentes signifie vivre sans toucher à son capital. En l occurrence, la gamme de produits permettant de répondre à ce doux rêve est extrêmement large. Mais deux grandes familles se distinguent : les produits immobiliers et les produits financiers. On pourrait ajouter les actifs industriels, comme la détention d une PME, mais cela demande beaucoup d énergie. C est un travail à temps plein. Ensuite pour choisir les produits financiers les mieux adaptés à chaque situation patrimoniale, il faut surveiller trois critères : la rentabilité, la fiscalité et la pérennité du placement, autrement dit sa capacité à délivrer de la performance dans le temps. Concernant la rentabilité, il est essentiel qu elle soit indexée. De fait, si l inflation semble actuellement avoir pratiquement disparu, rien ne dit qu il en sera de même à un horizon de 10 à 20 ans. Sans indexation, le risque est de voir ses revenus grignotés par la hausse des prix. Pire, le risque est de s appauvrir! P.P. : Quels produits financiers privilégier? A.T. : Les fonds en euros des contrats d assurance-vie ont longtemps été une solution de choix pour vivre de ses rentes. Mais force est de constater que ce n est plus le cas. Ils affichent péniblement des rendements de 3 % net de frais de gestion et prélèvements sociaux. Une fois l impôt sur le revenu passé par là, cette rentabilité fond comme neige au soleil. Une personne rentière ayant de fortes chances d être redevable de l ISF, le rendement final risque fort d être peu séduisant. L alternative consiste à mixer fonds en euros et unités de compte pour bénéficier d un surcroît de rentabilité. En l occurrence, nul besoin de jouer les risque-tout, avec des placements actions trop audacieux. Les fonds patrimoniaux, également baptisés flexibles, tels Carmignac Patrimoine de Carmignac Gestion ou R Club de Rothschild & Cie ( ) sont tout à Il faut surveiller trois critères : la rentabilité, la fiscalité et la pérennité du placement, autrement dit sa capacité à délivrer de la performance dans le temps. fait indiqués. Ils offrent un rendement annuel de 6 % à 7 % avec une volatilité réduite de l ordre de 5 % à 8 % depuis nombre d années. P.P. : L assurance-vie est-elle la seule solution pour se constituer une rente? A.T. : Apparus depuis 6 à 7 ans en France, les «variable annuities» sont également tout à fait indiqués. Ce sont des contrats d assurance-vie en unités de compte d une nouvelle génération. Les «variable annuities» ouvrent le droit à une garantie de sortie en rente viagère. Quand le capital du contrat est entièrement consommé, une rente viagère prend le relais, et ce, jusqu au décès de l assuré, ce qui n est pas le cas avec un contrat d assurance-vie traditionnel. Les frais de ces contrats sont bien sûr plus élevés, mais ils offrent une belle sécurité. P.P. : Existe-t-il au contraire des produits moins adaptés? A.T. : Les dispositifs tels que le Madelin pour les professions libérales ou l épargne d entreprise, du type PEE ou PERCO, tout comme le PERP sont de très bons produits, mais ils entrent plutôt dans la catégorie des placements permettant de se constituer un complément pour la retraite. De fait, les plus gros PERP affichent en moyenne des montants de à euros. Ce n est pas assez pour vivre de ses rentes. P.P. : Quid de l immobilier? A.T. : L immobilier affiche des atouts considérables par rapport aux placements financiers. Tous les produits issus de l immobilier sont en effet indexés sur la tendance de l inflation. Les loyers des logements sont réévalués en fonction de l IRL, les baux commerciaux en fonction de l indice du coût de la construction C est fondamental pour se protéger contre le risque de résurgence à moyen-long terme de tensions inflationnistes. Ensuite, il faut choisir entre l immobilier d habitation et commercial, la pierre papier ou encore la location en meublé. En l occurrence, tous ces placements ne se valent pas. P.P. : Peut-on investir les yeux fermés dans l immobilier pour se forger des rentes? A.T. : Actuellement, les rendements affichés par les appartements parisiens plafonnent à un ridicule 3 % brut. Les prix ont de fait trop monté pour délivrer une rentabilité digne de ce nom. Sans compter qu il faut ensuite décaisser les charges de copropriété et de gestion, mais également régler l impôt sur le revenu. Avec des revenus fonciers, un rentier est facilement soumis à un taux marginal d imposition de 30 % à 41 %, auquel s ajoutent les prélèvements sociaux. Au final, le rendement avoisine 1,25 % net. Par ailleurs, se reporter sur les commerces ou bureaux demande une certaine connaissance du droit commercial. C est un marché compliqué. Quant aux SCPI, leur âge d or est passé pour y investir avec un horizon de moyen terme. Avec la crise, nombre de bureaux sont vides et les loyers réels en repli. Les bailleurs octroient jusqu à 18 mois de franchise de loyers pour remplir leurs bureaux Les SCPI restent en revanche indiquées dans une optique de long terme. La reprise aidant, les entreprises tôt ou tard rechercheront à nouveau des bureaux. P.P. : Quelle solution retenir? A.T. : La solution la plus intelligente à notre avis est l immobilier meublé et géré, qu il s agisse de résidences pour des retraités, pour des étudiants ou de tourisme. Sans s occuper de la gestion, on a l assurance de disposer de locataires fiables pour une période d au moins 10 ans. La rentabilité oscille entre 4 % et 5 % nette de charges. L immobilier meublé et géré bénéficie en outre d une fiscalité incitative. Du fait du caractère commercial de cette activité, il est possible d amortir la valeur du bien dans sa déclaration de revenu. La base imposable diminue d autant. En moyenne, la base taxable est ramenée à un quart. Cerise sur le gâteau, si cette activité représente plus de 50 % des revenus, il est possible de bénéficier du statut de loueur en meublé professionnel. Toute la valeur taxable est ainsi sortie de l ISF. Si l immobilier meublé et géré affiche les mêmes rendements que les SCPI, de l ordre de 4, 5 %, la fiscalité permet de bénéficier d une performance allant au final du simple au double! analyse et classement des meilleurs fonds sur une période de 10 ans Récompenses décernées chaque année en septembre par Patrimoine Privé en collaboration 10 ans Il faut également décider de l âge auquel la cessation de toute activité est prévue. Bien entendu, plus le départ est prévu jeune, plus le capital devra être important puisque l espérance de vie s allonge en France. Elle est actuellement de 84 ans pour les femmes et de 77 ans pour les hommes. À titre de repère, il faut réaliser que simplement pour vivre à partir de 55 ans avec avec Morningstar après analyse et classement des meilleurs fonds sur une période de 10 ans 36 37

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

PATRIMMO COMMERCE. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO COMMERCE. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO COMMERCE Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER COMMERCIAL Patrimmo Commerce a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Les SCPI Fiscales URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2

Les SCPI Fiscales URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2 ( Les SCPI Fiscales ) URBAN PREMIUM DEFICIT FONCIER: URBAN PIERRE MALRAUX: URBAN VALEUR SCELLIER RENOVE INTERMEDIAIRE: URBAN PATRIMOINE 2 INTRODUCTION Par leurs multiples avantages, les SCPI, tant fiscales

Plus en détail

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne.

une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. rendez-vous épargne clarté guide clarté épargne AVEC VOTRE CONSEILLER, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel

INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel INVESTMENT MANAGEMENT PIERRE AVENIR Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier», vous devez tenir

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Thema. Coralis Capitalisation. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Thema Coralis Capitalisation Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports... 3 Des services personnalisés pour

Plus en détail

SCPI Corum Convictions

SCPI Corum Convictions L investissement indirect dans l immobilier via une SCPI SCPI Corum Convictions Société Civile de Placement Immobilier SCPI Corum Convictions La SCPI : un placement immobilier indirect La Société Civile

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

10 bonnes raisons de devenir partenaire d Ageas France. 11/05/2012 Document à caractère publicitaire

10 bonnes raisons de devenir partenaire d Ageas France. 11/05/2012 Document à caractère publicitaire 10 bonnes raisons de devenir partenaire d Ageas France 11/05/2012 Document à caractère publicitaire 1. Rejoignez un groupe d assurance d envergure internationale. 2. Partagez les valeurs du groupe Ageas.

Plus en détail

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Vous êtes soumis à l Impôt sur la Fortune : quelles sont les règles qui s appliquent?...p3

Plus en détail

URBAN PRESTIGIMMO. SCPI Malraux. Présentation en. points clés

URBAN PRESTIGIMMO. SCPI Malraux. Présentation en. points clés at rim oi ne.c om Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49 ed up URBAN PRESTIGIMMO Présentation en w 2013 PIERRE PAPIER : 1ER PRIX GESTIONNAIRE

Plus en détail

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P)

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) Un Placement sur 8 ans minimum, Dynamique et Diversifié La réduction d ISF dépend du quota d investissement dans les

Plus en détail

Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital fixe. En ouverture de capital du 17 février 2015 au 30 septembre 2015 CILOGER

Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital fixe. En ouverture de capital du 17 février 2015 au 30 septembre 2015 CILOGER Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital fixe En ouverture de capital du 17 février 2015 au 30 septembre 2015 CILOGER ! Du 17 février 2015 au 30 septembre 2015, ATOUT PIERRE

Plus en détail

Société Civile de Placement Immobilier à capital variable. Murs de commerces France et zone euro CILOGER

Société Civile de Placement Immobilier à capital variable. Murs de commerces France et zone euro CILOGER Société Civile de Placement Immobilier à capital variable Murs de commerces France et zone euro CILOGER ! Avertissement L investissement en parts de la SCPI ACTIPIERRE EUROPE présente les risques suivants

Plus en détail

OPTIMISER SON ÉPARGNE

OPTIMISER SON ÉPARGNE OPTIMISER SON ÉPARGNE PEA, CIF ASSURANCE VIE GAMME OPCVM ÉPARGNE PROGRAMMÉE CHOISIR INVESTIR p.02/0 J aimerais investir dans l immobilier locatif, mais sans les contraintes de gestion. J ai besoin des

Plus en détail

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine

Sommaire. Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Développer mon épargne Préparer ma retraite Assurer l avenir de mes proches Transmettre mon patrimoine Sommaire Un large choix de supports 3 Des services personnalisés pour votre épargne 4 Préparer votre

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques

Les prestations spécifiques aux contrats d assurance vie et de capitalisation Les autres prestations spécifiques BNP Paribas - Martinique SOMMAIRE LA CONVENTION PATRIMONIALE Les services de la convention patrimoniale La tarification de la convention patrimoniale LA CONSERVATION DU PORTEFEUILLE TITRES Les droits de

Plus en détail

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation Cultivez le potentiel de performance des entreprises européennes et récoltez les atouts cumulés du PEA et du contrat de capitalisation. Un contrat de capitalisation

Plus en détail

SCPI «Scellier Intermédiaire Label BBC 2005» L immobilier en centre ville DOCUMENTS RÉSERVÉS AUX ASSOCIÉS FONDATEURS

SCPI «Scellier Intermédiaire Label BBC 2005» L immobilier en centre ville DOCUMENTS RÉSERVÉS AUX ASSOCIÉS FONDATEURS SCPI «Scellier Intermédiaire Label BBC 2005» L immobilier en centre ville DOCUMENTS RÉSERVÉS AUX ASSOCIÉS FONDATEURS URBAN PREMIUM est une Société de gestion agréée par l AMF en date du 8 juin 2010 sous

Plus en détail

CONSEILS -EN- PATRIMOINE

CONSEILS -EN- PATRIMOINE CONSEILS -EN- PATRIMOINE DIAGNOSTIC PLACEMENT 15 Préambule Ermont, le XXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité et assurer la transmission de vos biens dans de bonnes conditions demeurent

Plus en détail

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN

Cardif Retraite. Professionnels Plus. Donnez plus de vie à votre future retraite CONTRAT LOI MADELIN Cardif Retraite Professionnels Plus CONTRAT LOI MADELIN Donnez plus de vie à votre future retraite BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite

PERP Gaipare Zen. Prévoir le meilleur pour votre retraite PERP Gaipare Zen Prévoir le meilleur pour votre retraite On a tous une bonne raison d épargner pour sa retraite Composante de votre avenir, la retraite s envisage comme une nouvelle vie, synonyme de liberté.

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI Gemmeo Commerce. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Sommaire Avertissement...3 Investir indirectement dans de l immobilier de commerce...4 Une stratégie de gestion à l écoute des tendances

Plus en détail

Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1)

Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1) Page 1 sur 5 Le PEA : pour épargner dans un cadre fiscal avantageux (1) Le Plan d Epargne en Actions (PEA) est une enveloppe fiscale destinée à recevoir des placements en actions européennes. Il n impose

Plus en détail

Les SCPI. François Longin 1 www.longin.fr

Les SCPI. François Longin 1 www.longin.fr Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire i «L investissement t immobilier» Les SCPI François Longin 1 www.longin.fr Généralités sur les SCPI SCPI Borloo Plan Processus d investissement (sélection

Plus en détail

Je voudrais préparer ma retraite

Je voudrais préparer ma retraite Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Opportunité d investissement n 13

Opportunité d investissement n 13 Opportunité d investissement n 13 EN BREF Objectif de collecte : 375 960 Montant de la part : 5 371 Nombre de parts : 70 Rendement annuel avant impôt : 7 % Type de bien : Commerce 28m² Localisation : Enghien-les-Bains

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU Revalorisation des limites de l ensemble des tranches du barème de l impôt applicable aux revenus perçus en 2013 Barème (pour une part fiscale) Revenus de 2013 Impôt à

Plus en détail

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise

PIERRE PLUS CILOGER. Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable. Immobilier d entreprise PIERRE PLUS Société Civile de Placement Immobilier classique diversifiée à capital variable Immobilier d entreprise CILOGER ! Avertissement L investissement en parts de la SCPI PIERRE PLUS présente les

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Reximmo Patrimoine 3. SCPI de type «Malraux» Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques

Reximmo Patrimoine 3. SCPI de type «Malraux» Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Reximmo Patrimoine 3 SCPI de type «Malraux» Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2013 La deuxième période de commercialisation

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

Nous nous concentrons sur l économie la plus importante au monde. La vôtre.

Nous nous concentrons sur l économie la plus importante au monde. La vôtre. Nous nous concentrons sur l économie la plus importante au monde. La vôtre. Bienvenue dans l univers HSBC Premier Nous nous concentrons sur l économie la plus importante au monde. La vôtre. Votre Personal

Plus en détail

N e w s l e t t e r. Conseil & Gestion de Portefeuille. J. de DEMANDOLX & ASSOCIES. M a r s 2 0 0 8. Et de 8!!

N e w s l e t t e r. Conseil & Gestion de Portefeuille. J. de DEMANDOLX & ASSOCIES. M a r s 2 0 0 8. Et de 8!! M a r s 2 0 0 8 N e w s l e t t e r J. de DEMANDOLX & ASSOCIES J. de DEMANDOLX Conseil en Gestion de Patrimoine GESTION S.A. Conseil & Gestion de Portefeuille Et de 8!! C est en effet la 8ème correction

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Le contrat qui s adapte à toute situation Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

PATRIMMO COMMERCE. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO COMMERCE. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO COMMERCE Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER COMMERCIAL Patrimmo Commerce a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier

Plus en détail

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC»

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC» L investissement Scellier BBC via une SCPI SCPI Corum Patrimoine Ile-de- France Lyon Marseille Nantes SCPI Corum Patrimoine La SCPI : un placement immobilier La Société Civile de Placement Immobilier a

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

SCPI Amundi DEFI Foncier

SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI Amundi DEFI Foncier SCPI de Déficit Foncier à capital fixe Souscription ouverte jusqu au 16 décembre 2015 - Pour bénéficier du dispositif fiscal de déficit foncier en 2014, souscription jusqu au 16

Plus en détail

Ususphère en quelques mots

Ususphère en quelques mots Ususphère en quelques mots Que faisons-nous? Ususphère est une plateforme de mise en relation entre investisseurs à la recherche d un placement démembré en SCPI. Les demandes des investisseurs en usufruit

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Animé par : Franck JOSELIN, rédacteur en chef adjoint - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Jean-Louis LE BOULC H

Plus en détail

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés?

Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Épargne Comment piloter mon épargne, selon mes projets et avec un expert à mes côtés? Privilège Des solutions sur mesure Un suivi et une relation durables AXA Prévoyance & Patrimoine AXA Prévoyance & Patrimoine

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

123CAPITAL PME. Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum

123CAPITAL PME. Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum FIP / FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ 123CAPITAL PME Bénéficiez d une double réduction d impôt : ISF + impôt sur le revenu Sous réserve de conserver votre placement 8 ans minimum QUI EST 123VENTURE?

Plus en détail

Reximmo Patrimoine 3

Reximmo Patrimoine 3 G E S T I O N D E P A T R I M O I N E Reximmo Patrimoine 3 SCPI DE TYPE MALRAUX Un investissement indirect dans de l immobilier ancien au cœur des villes historiques Souscription ouverte jusqu au 20 décembre

Plus en détail

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE

FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE FICHE PRATIQUE ASSURANCE-VIE DEFINITION Le contrat d assurance-vie est une «enveloppe fiscale» sur laquelle on verse des fonds, destinés à un bénéficiaire uniquement en cas de décès du souscripteur. LES

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés PATRIMOINE ABSOLU CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION Visez l exception pour votre patrimoine Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés ASSUREUR DU CONTRAT AVEC PATRIMOINE

Plus en détail

La patrithèque. Solution documentaire électronique sur le patrimoine. La patrithèque. www.harvest.fr

La patrithèque. Solution documentaire électronique sur le patrimoine. La patrithèque. www.harvest.fr Logo_ harvest Finalisation Logo_ harvest Finalisation www.harvest.fr 3 rue La Boétie 75008 PARIS contact@harvest.fr T : 01 53 30 28 00 F : 01 53 30 28 01 La patrithèque Solution documentaire électronique

Plus en détail

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions Stock-options et Attributions Gratuites d Actions 1 P remière banque privée en France en termes d actifs sous gestion, BNP Paribas a mis en place une organisation et des équipes totalement dédiées à la

Plus en détail

Compte-titres Skandia Initiatives

Compte-titres Skandia Initiatives Compte-titres Skandia Initiatives Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant est l interlocuteur idéal pour gérer votre patrimoine.

Plus en détail

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr

guide clarté épargne www.creditmutuel.fr guide clarté épargne UNE BANQUE QUI N A PAS D ACTIONNAIRE, ÇA CHANGE L ÉPARGNE. www.creditmutuel.fr AVEC VOTRE CONSEILLER CRÉDIT MUTUEL, ENVISAGEZ L ÉPARGNE DIFFÉREMMENT. Comme toutes les banques, le Crédit

Plus en détail

Pierre Sélection. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel

Pierre Sélection. Société Civile de Placement Immobilier. Communication à caractère promotionnel Pierre Sélection Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Diversifiez votre patrimoine en investissant indirectement Investir indirectement dans l immobilier de commerce

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de grande qualité, en investissant dans la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine

Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de grande qualité, en investissant dans la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Particuliers Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de grande qualité, en investissant dans la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée

Plus en détail

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu Contenu 1. Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale........................................ 1 1.1.1. Le nouveau barème.................................... 1 1.1.2. Quelques remarques....................................

Plus en détail

Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 2 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel Fotolia : Auris Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI éligible au dispositif Scellier, vous

Plus en détail

Ageas France. Des experts au service de votre patrimoine. Document à caractère publicitaire

Ageas France. Des experts au service de votre patrimoine. Document à caractère publicitaire Ageas France Des experts au service de votre patrimoine Une présence internationale Belgique Participation à 75 % Chiffre d affaires Vie : 5,1 milliards Chiffre d affaires Non Vie : 1,7 milliard Chine

Plus en détail

Mail : infos@urban-premium.com www.urban-premium.com. 124 bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 82 28 99 99 Fax : 01 44 70 91 49.

Mail : infos@urban-premium.com www.urban-premium.com. 124 bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 82 28 99 99 Fax : 01 44 70 91 49. La note d information de la SCPI URBAN PIERRE a reçu le visa de l AMF n 11-23 en date du 09/08/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la société de gestion par demande adressée à : URBAN

Plus en détail

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Concordances PERP Advance. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Concordances PERP Advance Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Le PERP, pour préparer sa retraite en bénéficiant d une déduction fiscale immédiate...p3-4 Concordance PERP Advance,

Plus en détail

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38 Le couple SOMMAIRE 1 - Mariage, Pacs, concubinage : que choisir?... 6 2 - Choix du régime matrimonial... 7 3 - Divorce... 8 4 - Prestation compensatoire... 9 5 - Gestion des biens du mineur...10 6 - Gestion

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion B*capital Accompagner chacun de vos investissements Partager notre passion 02 Édito 03 Investir en Bourse bien accompagné Vous prenez chaque jour des décisions importantes pour votre argent et recherchez

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 2. Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS

FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 2. Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 2 Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS Jean-Marc Palhon Président d Extendam Pourquoi investir dans le Savoir-Faire français?

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel avertissement facteurs de risques Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de bénéficier du

Plus en détail

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC»

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC» L investissement Scellier BBC via une SCPI en contrepartie d'une durée de blocage des parts de 14 ans et d'un risque de perte en capital SCPI Corum Patrimoine Ile-de- France Lyon Marseille Nantes SCPI

Plus en détail

TERRE DE VIE ÉPARGNE PATRIMONIALE

TERRE DE VIE ÉPARGNE PATRIMONIALE ÉPARGNE PATRIMONIALE TERRE DE VIE UN CONTRAT A VOTRE MESURE TERRE DE VIE CONSTITUE LE CONTRAT IDÉAL POUR VALORISER VOTRE ÉPARGNE DANS UN CADRE FISCAL ATTRACTIF UN CONTRAT D ASSURANCE VIE PERSONNALISABLE

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Photos non contractuelles FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI fiscale «Déficits fonciers», permettant au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit

Plus en détail

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE PALATINE IMMOBILIER OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN : FR0000437550 Dénomination : PALATINE IMMOBILIER Forme juridique

Plus en détail

Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans

Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE FIP Pr e m i u m PME II Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans FIP Pr e m i u m PME II

Plus en détail

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014

AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 AFCA MAE Comment préparer sa retraite? Quelle épargne possible dans nos vies de mobilité? 13 mars 2014 Sommaire Page 4 Qu est-ce que la retraite par capitalisation? Page 9 Page 12 Page 15 Page 17 Page

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail