Créer des emplois. et des opportunités. Sur la voie de l équilibre :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Créer des emplois. et des opportunités. Sur la voie de l équilibre :"

Transcription

1 Sur la voie de l équilibre : Créer des emplois et des opportunités Déposé à la Chambre des communes par le ministre des Finances, l honorable James M. Flaherty, c.p., député Le 11 février 2014 C A N A D A

2 Sa Majesté la Reine du Chef du Canada (2014) Tous droits réservés Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être adressée au Ministère des Finances Canada. Pour plus de renseignements, communiquez avec Service Canada O-Canada ( ) ATS : No de cat. : F1-23/3-2014F ISBN : Ce document est diffusé sur Internet à l adresse suivante : This document is also available in English.

3 Chapitre 1 - Introduction... 1 Chapitre 2 - Évolution et perspectives économiques Faits saillants Introduction Évolution et perspectives de l économie mondiale Évolution des marchés financiers Prix des produits de base Performance économique récente du Canada Perspectives de l économie canadienne Prévisions du secteur privé Évaluation des risques Hypothèses de planification Chapitre 3 -Soutenir l emploi et la croissance Introduction Chapitre Jumeler les Canadiens et les emplois disponibles Faits saillants Introduction Veiller à ce que la formation corresponde aux besoins du marché du travail Les ententes sur le marché du travail et la Subvention canadienne pour l emploi Ententes sur le marché du travail visant les personnes handicapées Canadian Business SenseAbility L initiative Ready, Willing & Able CommunityWorks Un programme de formation professionnelle à l intention des personnes atteintes de troubles du spectre autistique Former la main-d œuvre de demain Soutenir la formation d apprentis Le prêt canadien aux apprentis Appuyer les entrepreneurs au moyen d un mentorat intensif Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis Initiative visant à sensibiliser les apprentis à l assurance-emploi Affecter des investissements fédéraux pour promouvoir l emploi chez les jeunes Appuyer les stages dans les domaines à forte demande Soutenir des stages dans les petites et moyennes entreprises Éliminer la valeur des véhicules au titre des prêts canadiens aux étudiants Réformer l éducation des Premières Nations de la maternelle à la 12 e année Appuyer les entrepreneures Renouveler le Programme des ordinateurs pour les écoles i

4 Renforcer le marché du travail du Canada ii Initiative ciblée pour les travailleurs âgés Améliorer le service de jumelage emploi-travailleur et moderniser le Guichet emplois national Veiller à ce que le processus d avis relatif au marché du travail du Programme des travailleurs étrangers temporaires se déroule dans l intérêt national Programme d immigration des investisseurs Système de déclaration d intérêt Chapitre Favoriser la création d emplois, l innovation et les échanges commerciaux Faits saillants Favoriser la création d emplois, l innovation et les échanges commerciaux Maintenir des impôts bas pour les entreprises créatrices d emplois Un régime concurrentiel d imposition des sociétés Appuyer les petites entreprises Alléger le fardeau réglementaire pour les entreprises Alléger le fardeau de l observation des règles fiscales Réviser les seuils relatifs aux versements des retenues à la source effectués par les employeurs Créer une nouvelle catégorie de déduction pour amortissement visant les immobilisations admissibles Rationalisation du processus de demande et d avis concernant le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH) Mesures additionnelles pour alléger le fardeau de l observation des règles fiscales Mesures de l Agence du revenu du Canada pour réduire la paperasserie administrative et améliorer les services aux entreprises Une plus grande transparence pour les contribuables Favoriser les échanges commerciaux et l entrepreneuriat canadien Programme commercial du Canada Relations canado-américaines Le Plan d action Par-delà la frontière et le Plan d action du Conseil de coopération en matière de réglementation Plan d action Par-delà la frontière Plan d action du Conseil de coopération en matière de réglementation Passage frontalier international Windsor-Detroit Prolongation de l Accord sur le bois d œuvre résineux Renforcer le régime de propriété intellectuelle du Canada Sensibiliser les consommateurs aux produits canadiens Réduire les obstacles au commerce intérieur Collaborer avec les provinces et les territoires Définir les domaines d action prioritaire en matière de commerce intérieur

5 Aplanir les obstacles à la circulation des biens à l intérieur du Canada Appuyer la recherche de pointe et l innovation Assurer le leadership international en sciences et en innovation Appuyer la recherche de pointe par l intermédiaire des conseils subventionnaires Appuyer davantage la formation en recherche pertinente pour l industrie Favoriser l innovation sociale grâce à la recherche dans les collèges et les écoles polytechniques Permettre la recherche de calibre mondial en physique Appuyer Énergie atomique du Canada limitée Développer le leadership du Canada en recherche et en technologie quantiques Tirer parti des possibilités associées aux données ouvertes Appuyer l innovation au Canada atlantique Assurer le maintien d un secteur de l automobile concurrentiel et innovateur Stratégie d approvisionnement en matière de défense Promouvoir l avantage du secteur financier canadien Renforcer le cadre de financement de l habitation Encourager la concurrence sur le marché des services financiers Mettre en place un cadre équitable de démutualisation des sociétés mutuelles d assurances multirisques Améliorer le régime de sanctions économiques du Canada Organisme coopératif de réglementation des marchés de capitaux Réglementation des produits dérivés de gré à gré et des indices de référence Renforcer la gouvernance au sein du secteur canadien des paiements Améliorer la transparence des sociétés Mettre à jour et préciser le régime fédéral applicable aux coopératives de crédit Fournir des services bancaires et des services de garde de biens à la Société d assurance-dépôts du Canada Renforcer le régime canadien de lutte contre le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes Chapitre Assurer le développement responsable des ressources, conserver le patrimoine naturel du Canada et investir dans l infrastructure et les transports Faits saillants Assurer le développement responsable des ressources, conserver le patrimoine naturel du Canada et investir dans l infrastructure et le transport Développement responsable des ressources Plan d action visant à améliorer les régimes de réglementation dans le Nord Renforcer le régime canadien de prévention, de préparation et d intervention au regard des déversements d hydrocarbures en milieu marin iii

6 Examen des projets de pipelines Appuyer la mise en valeur des hydrocarbures extracôtiers Représentant spécial concernant l infrastructure énergétique de la côte Ouest Soutenir les entreprises de pêche des Premières Nations Soutenir les secteurs minier, forestier et agricole Appuyer les petites sociétés d exploration minière Soutenir le secteur forestier canadien Protéger les emplois dans le secteur forestier de l Est du Canada Venir en aide aux agriculteurs Lancer un programme pilote d assurance des prix pour les éleveurs de bétail de l Ouest Report d impôt des agriculteurs Moderniser la Loi sur la protection des obtentions végétales Éliminer des formalités administratives pour l industrie de la bière Investir dans le Nord pour renforcer la souveraineté du Canada Obtenir la reconnaissance du plateau continental étendu du Canada Appuyer le développement économique du Nord Développer l infrastructure de transport dans le Nord Fonds d investissement-santé pour les territoires Améliorer l accès des résidents du Nord à des aliments sains Conserver le patrimoine naturel du Canada Soutenir les parcs nationaux du Canada Maintenir les pêches récréatives Dons de fonds de terres écosensibles Améliorer et agrandir le réseau de sentiers pour motoneiges et de sentiers récréatifs du Canada Examiner les possibilités de rétablir l accès à l île Partridge La Earth Rangers Foundation Élargir l aide fiscale pour la production d énergie propre Investir dans l infrastructure et les transports Construire un nouveau pont pour le Saint-Laurent Remettre en état et améliorer les ponts de Montréal Financer les services de traversier de la région de l Atlantique Améliorer les ports pour petits bateaux Améliorer les ports régionaux et locaux Aménager les biens-fonds de Pickering Chapitre Appuyer les familles et les collectivités Faits saillants Appuyer les familles et les collectivités Les consommateurs d abord Accroître la concurrence sur le marché des télécommunications Améliorer l accès aux réseaux à large bande dans les collectivités rurales et du Nord iv

7 Adopter des mesures législatives contre la discrimination transfrontalière par les prix non justifiée Renforcer le système canadien de salubrité des aliments Améliorer l inspection des aliments au Canada Moderniser le système d information sur la salubrité des aliments Protéger les Canadiens et soutenir la santé des animaux Donner la priorité aux consommateurs dans le secteur financier Revoir le cadre d assurance-dépôts du Canada Promouvoir l équité et la transparence sur le marché des cartes de crédit Conscientiser les consommateurs de produits et services financiers Poursuivre l élaboration d un code exhaustif pour les consommateurs de produits et services financiers Améliorer l accès aux services bancaires de base Investir dans les familles Maintenir des impôts bas pour les familles et les particuliers canadiens Prendre des mesures contre l utilisation abusive de médicaments d ordonnance au Canada Mesures fiscales liées à la santé Assurance-emploi : Accroître l accès aux prestations de maladie Bonifier le crédit d impôt pour frais d adoption Élargir les modifications concernant le plafond applicable aux transferts de prestations de retraite Régime enregistré d épargne-invalidité Représentation légale Bonifier le programme Nouveaux Horizons pour les aînés Appuyer la participation des aidants naturels au marché du travail Programmes fédéraux axés sur le logement abordable Stratégie des partenariats de lutte contre l itinérance et Logement d abord Rétablir l efficacité du droit d accise sur les produits du tabac Accroître le soutien pour la lutte contre la contrebande de tabac Investir dans le dynamisme des collectivités Organismes de bienfaisance Réponse plus poussée au rapport du Comité permanent des finances de la Chambre des communes sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance Modifier le Code criminel afin de moderniser les loteries caritatives Examiner les possibilités offertes par les initiatives de finances sociales Investir dans les arts, la culture et les sports Renouveler le financement pour les arts Soutenir le Fonds du livre du Canada Soutenir le Fonds de la musique du Canada Maintenir le soutien au Musée virtuel du Canada et aux Ouvrages de référence en ligne Célébrer le 150 e anniversaire des conférences ayant mené à la fondation du Canada v

8 Maintenir le niveau record du soutien gouvernemental pour le sport Olympiques spéciaux Canada Favoriser les occasions d épargne-retraite pour les athlètes amateurs Le Grand défi Soutenir les anciens combattants et leur rendre hommage Élargir la portée du Programme de funérailles et d inhumation pour les anciens combattants de l ère moderne Commémorer la mission canadienne en Afghanistan Embauche prioritaire des anciens combattants Assurer un meilleur accès aux services en ligne d Anciens Combattants Canada Inscrire dans la Loi sur la défense nationale les désignations historiques des titres et des grades des Forces armées canadiennes Promouvoir la justice et venir en aide aux victimes Établir la Déclaration canadienne des droits des victimes Créer un répertoire de données génétiques sur les personnes disparues Augmenter le nombre de juges Renouveler la Stratégie de la justice applicable aux Autochtones Contrer la violence faite aux femmes et aux filles autochtones Sécurité Instaurer le crédit d impôt pour volontaires participant à des activités de recherche et de sauvetage Programme national d atténuation des catastrophes Atténuation des catastrophes naturelles dans les réserves Assurance résidentielle contre les inondations Surveillance sismique Contrôle biométrique Améliorer les exigences relatives aux documents requis pour l entrée au pays Poursuivre le Plan d action pour l approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées des Premières Nations Aide internationale Chapitre 4 - Plan de rétablissement de l équilibre budgétaire et perspectives budgétaires Faits saillants vi

9 Chapitre Plan de rétablissement de l équilibre budgétaire Introduction Plan de rétablissement de l équilibrebudgétaire Rendre l État plus efficient Gérer les coûts de rémunération Harmonisation des régimes de retraite des sociétés d État avec le Régime de pension de retraite de la fonction publique Intégrité des opérations parlementaires Gestion responsable des fonds d immobilisations de la Défense nationale Optimiser la valeur des actifs du gouvernement pour les contribuables Accroître l équité et l intégrité du régime fiscal et améliorer l observation des règles fiscales Remédier aux stratagèmes d évitement fiscal international agressif utilisés par les entreprises multinationales Autres mesures visant à améliorer l intégrité du régime fiscal, l observation des règles fiscales et l équité Chapitre Perspectives budgétaires 303 Perspectives budgétaires avant les mesures annoncées dans le Plan d action économique de Incidence budgétaire des mesures annoncées dans le Plan d action économique de État sommaire des opérations Ressources ou besoins financiers Risques associés aux projections budgétaires Sensibilité du solde budgétaire aux chocs économiques Annexe 1 - Stratégie de gestion de la dette Annexe 2 - Mesures fiscales : Renseignements supplémentaires, Avis de motion de voies et moyens et Avant-projet de modification de divers règlements relatifs à la TPS/TVH vii

10

11 Introduction Chapitre 1 Introduction Le Plan d action économique du Canada donne les résultats escomptés. Depuis le début de la reprise, l économie canadienne a continué de créer des emplois; plus de 1 million de Canadiennes et de Canadiens de plus qu à la fin de la récession occupent un emploi aujourd hui, soit la meilleure performance parmi les pays du Groupe des Sept (G 7) au chapitre de la création d emplois au cours de cette période (graphique 1.1). En dépit de l importante faiblesse mondiale émanant en particulier des États Unis, notre principal partenaire commercial, l économie canadienne a poursuivi une expansion modeste et a été l une des plus performantes des pays du G 7 pendant la reprise. Le Canada a devancé tous les autres pays du G 7 au chapitre de la création d emplois au cours de la reprise Graphique 1.1 Amélioration de l emploi pendant la reprise % 7 6 6,3 6, ,1 4, ,5 1 0,7 0 Canada États- Unis Allemagne Royaume- Uni Nota Données mensuelles pour le Canada (de juillet 2009 à janvier 2014), les États Unis (de février 2010 à janvier 2014), l Allemagne (de juillet 2009 à décembre 2013), le Japon (de décembre 2012 à décembre 2013) et l Italie (à son plus bas niveau en décembre 2013). Données trimestrielles pour la France (du 3 e trimestre de 2009 au 3 e trimestre de 2013) et le Royaume-Uni (du 1 er trimestre de 2010 au 3 e trimestre de 2013). Sources : Haver Analytics; calculs du ministère des Finances 0,0 Japon France Italie L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

12 Chapitre 1 Toutefois, le Canada n est pas à l abri des événements qui se déroulent à l étranger. La faiblesse des marchés d exportation et la baisse du prix des produits de base ont freiné l essor de l économie canadienne. De fait, les risques pour la croissance mondiale qui planaient tout au long de la reprise ne se sont pas dissipés. La vulnérabilité des marchés financiers de certaines économies émergentes pourrait se traduire par une croissance plus faible que prévu et, de manière plus générale, par une intensification de la volatilité des marchés financiers. Cette situation pourrait amener des tensions accrues dans la zone euro, où la croissance demeure morose. En outre, la volatilité des prix des produits de base pose encore un risque pour les perspectives. Compte tenu de l incertitude de la conjoncture économique mondiale qui perdure, il importe que le gouvernement continue de veiller à mener à bien les objectifs de création d emplois et de croissance économique qui ont soutenu le Plan d action économique depuis son lancement en 2009, tout en demeurant sur la bonne voie pour rétablir l équilibre budgétaire. Dans cette optique, le gouvernement a annoncé et instauré des mesures ciblées et abordables qui visent à : Permettre aux Canadiens d acquérir les compétences et la formation dont ils ont besoin pour réussir sur le marché du travail, tout en les jumelant aux emplois disponibles. Soutenir la recherche avancée et l innovation afin de favoriser une culture entrepreneuriale dynamique dans laquelle les nouvelles idées se traduisent en produits et en services sur le marché. Réduire les formalités administratives et alléger le fardeau réglementaire pour les entreprises. Aider à mettre en valeur les ressources naturelles du pays de façon responsable et sécuritaire. Aider les entreprises à prospérer dans l économie mondiale en encourageant les échanges commerciaux et l investissement étranger afin d appuyer notre secteur manufacturier et de diversifier nos exportations. Investir dans l infrastructure publique, notamment en créant un nouveau plan Chantiers Canada, soit le plus important investissement fédéral à long terme dans l infrastructure de l histoire du Canada. 2 L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

13 Introduction En outre, le gouvernement a soutenu l économie en maintenant des impôts bas, de manière à préserver le meilleur climat économique possible pour la prospérité des Canadiens et des entreprises canadiennes. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement a instauré depuis 2006 des réductions d impôt de portée générale ainsi que des allègements fiscaux ciblés pour les particuliers, les familles et les entreprises. Le Plan d action économique porte fruit : Le Canada a connu la plus forte croissance de l emploi de tous les pays du G 7 au cours de la reprise. Plus de 1 million de Canadiens de plus qu à la fin de la récession occupent un emploi aujourd hui, la grande majorité des nouveaux emplois étant des postes à temps plein et à rémunération élevée dans le secteur privé. Le produit intérieur brut (PIB) réel au Canada a nettement dépassé les niveaux enregistrés avant la récession; il s agit de l une des meilleures performances au sein du G 7. Les Canadiens ont profité de la plus forte croissance du revenu réel par habitant parmi les pays du G-7 depuis 2006 Tant le Fonds monétaire international (FMI) que l Organisation de coopération et de développement économiques prévoient que l économie canadienne sera l une de celles qui connaîtront la plus forte croissance cette année et l an prochain parmi les pays du G 7. La performance du Canada au chapitre des investissements des entreprises a dépassé de loin celle des autres pays du G 7 au cours de la récession et de la reprise. Pour la sixième année de suite, le Forum économique mondial a indiqué que le système bancaire du Canada est le plus solide au monde. Le Canada est le seul pays du G 7 à se voir attribuer une cote de crédit AAA, assortie de perspectives stables, de la part de toutes les principales agences de notation. Cette année, le Canada a fait un bond dans le classement publié par Bloomberg des pays les plus attrayants pour la conduite des affaires, passant du sixième au deuxième rang. L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

14 Chapitre 1 Le Canada a dominé le G 7 pour la croissance de l investissement direct étranger pendant la reprise. Les titres du gouvernement du Canada comptent parmi les investissements les plus prisés au monde. De fait, le dollar canadien représente maintenant une des monnaies de réserve que suit le FMI, au côté du dollar américain, de l euro et du franc suisse. Le ratio de la dette nette au PIB du Canada est de loin le plus faible de tous les pays du G 7. Les mesures prises par le gouvernement depuis 2006 ont contribué à faire de l économie canadienne la plus performante du G 7; ainsi, depuis le début de 2006, il s est créé près de 1,6 million de nouveaux emplois au pays. De plus, les Canadiens ont profité d une croissance des revenus nettement plus forte que celle de tout autre pays du G 7 (graphique 1.2) : les familles canadiennes de tous les groupes de revenu ont vu leur revenu réel après impôt et après transfert progresser d environ 10 % ou plus depuis Depuis 2006, l emploi et le revenu ont affiché une croissance plus rapide au Canada que dans tout autre pays du G 7 Graphique 1.2 Croissance du revenu disponible réel par habitant de 2006 à 2012 % Croissance du revenu disponible réel par habitant de 2006 à 2012 % , Canada Allemagne Royaume- Uni France Italie États- Unis Japon -12 France Canada Allemagne États- Unis Royaume- Uni Japon Italie Nota L année de référence des calculs est Sources : Haver Analytics; FMI; calculs du ministère des Finances Nota Ce graphique présente le revenu personnel disponible brut par habitant, corrigé de l indice des prix à la consommation. Le dernier point de données correspond à 2012 pour tous les pays. L année de référence des calculs est L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

15 Introduction Le Plan d action économique de 2014 prend appui sur ces forces. Il poursuit la mise en œuvre du plan du gouvernement en matière d emplois et de croissance en instaurant les mesures suivantes : Jumeler les Canadiens et les emplois disponibles en les aidant à acquérir les compétences qui leur permettront d être embauchés ou de se trouver un meilleur emploi. Favoriser la création d emplois, l innovation et le commerce en maintenant des impôts bas, en allégeant le fardeau de conformité aux règles fiscales et en continuant de fournir aux entreprises et aux investisseurs du Canada l accès aux marchés dont ils ont besoin pour réussir dans l économie mondiale. Mettre en valeur les ressources de manière responsable, conserver le patrimoine naturel du Canada et investir dans l infrastructure et le transport en soutenant les secteurs minier, forestier et agricole, en investissant dans les parcs nationaux et les initiatives de conservation, en augmentant l aide fiscale au titre de l énergie propre et en faisant des investissements stratégiques dans l infrastructure publique et les services de transport. Venir en aide aux familles et aux collectivités en adoptant d autres mesures pour protéger les consommateurs canadiens, maintenir des impôts bas pour les familles et améliorer la sécurité des Canadiens. Le plan du gouvernement visant à rétablir l équilibre budgétaire en 2015 est à la base des efforts qu il déploie pour soutenir les emplois et la croissance. Cet engagement envers la responsabilité financière aide le Canada à conserver l avantage économique et budgétaire international qu il s est mérité avec beaucoup d efforts, ce qui favorisera la croissance d une économie en santé où il se crée des emplois stables et bien rémunérés pour les Canadiens. En fait, le plan du gouvernement pour rétablir l équilibre budgétaire n est pas une fin en soi, mais bien un moyen de rehausser le potentiel économique du pays, d améliorer les débouchés d emploi pour les Canadiens et de relever notre niveau de vie. C est la raison pour laquelle le gouvernement a fait du rétablissement de l équilibre budgétaire la pierre angulaire de son Plan d action économique. L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

16 Chapitre 1 Jumeler les Canadiens et les emplois disponibles (chapitre 3.1) Le Plan d action économique de 2013 a réformé le système de formation axée sur les compétences afin de mieux aider les Canadiens à acquérir les compétences qui leur vaudront un emploi ou qui leur permettront d en obtenir un meilleur. Dans le Plan d action économique de 2014, le gouvernement annonce d autres mesures pour faire en sorte que les fonds et les programmes fédéraux qui satisfont aux besoins du marché du travail. Le gouvernement prend également des mesures qui faciliteront le jumelage des Canadiens et des emplois disponibles et qui assureront que ces emplois sont d abord offerts à des Canadiens. Le Plan d action économique de 2014 vise tout particulièrement à : Mieux faire concorder la formation avec les besoins du marché du travail grâce à la Subvention canadienne pour l emploi. Mettre en place une nouvelle génération d ententes sur le marché du travail pour les personnes handicapées. Au cours des quatre prochaines années, le gouvernement accordera 222 millions de dollars par année par l entremise de ces transferts, auxquels s ajouteront des contributions de la part des provinces et des territoires, de manière à mieux répondre aux besoins des personnes handicapées et des employeurs. Jumeler les personnes atteintes de troubles de développement et les emplois par l entremise de l initiative Ready, Willing and Able et soutenir la création de centres de formation professionnelle à l intention des personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Créer le prêt canadien aux apprentis en élargissant le Programme canadien de prêts aux étudiants, de manière à aider les apprentis inscrits dans un métier désigné Sceau rouge à payer leur formation, et lancer le projet pilote Souplesse et innovation dans la formation technique des apprentis afin d utiliser davantage les approches novatrices en matière de formation technique des apprentis. Faire des investissements ciblés pour promouvoir l emploi chez les jeunes afin que ces derniers acquièrent une expérience de travail réelle dans des domaines à forte demande. 6 L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

17 Introduction Injecter 40 millions de dollars additionnels dans le Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs, pour aider les entrepreneurs à lancer de nouvelles entreprises et à exploiter le potentiel de leurs idées au moyen d un mentorat intensif et d autres ressources en vue de faire progresser leur entreprise. Investir dans la réforme du système d éducation dans les réserves, en partenariat avec les Premières nations, dans le cadre de la loi donnant aux Premières Nations le contrôle de l éducation des Premières Nations. Reconduire l Initiative ciblée pour les travailleurs âgés pour une période de trois ans et l élargir, ce qui représente un investissement fédéral de 75 millions de dollars qui viendra en aide aux chômeurs âgés. Prévoir 11,8 millions de dollars sur deux ans et 3,3 millions par année, de façon permanente, par la suite afin de lancer un service amélioré de jumelage emploi travailleur, pour faire en sorte que les emplois disponibles soient tout d abord offerts aux Canadiens, en fonction des compétences de ces derniers et de leur lieu de résidence. Investir 11,0 millions de dollars sur deux ans et 3,5 millions par année, de façon permanente, par la suite en vue de renforcer le processus d avis relatif au marché du travail pour assurer que les emplois disponibles soient tout d abord offerts aux Canadiens. Affecter 14,0 millions de dollars sur deux ans et 4,7 millions par année, de façon permanente, par la suite en vue de la mise en œuvre d un système axé sur la déclaration d intérêt au titre de l immigration économique à l appui des besoins du marché du travail canadien. L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

18 Chapitre 1 Favoriser la création d emplois, l innovation et les échanges commerciaux (chapitre 3.2) Pour promouvoir la création d emplois et améliorer les conditions propices aux investissements des entreprises, le gouvernement a adopté un éventail de mesures afin d augmenter l ouverture du Canada au commerce et à l investissement, d accorder des allègements fiscaux, d améliorer le climat de réglementation, de promouvoir la compétitivité des entreprises et de renforcer le secteur financier. Le Plan d action économique de 2014 prend appui sur cette assise : en n annonçant aucun nouvel impôt pour les entreprises; en poussant plus loin les travaux de la Commission sur la réduction de la paperasse en allégeant le fardeau de l observation des règles fiscales et le fardeau réglementaire pour les petites et moyennes entreprises; en aplanissant davantage les obstacles à la circulation intérieure et internationale des biens et des services; en faisant progresser les travaux de planification et de construction d un nouveau passage frontalier international Windsor-Detroit pour améliorer la circulation des personnes et des biens entre le Canada et les États-Unis; en créant le nouveau fonds «Apogée Canada» pour l excellence en recherche, financé à hauteur de 1,5 milliard de dollars au cours de la prochaine décennie, pour aider les établissements postsecondaires canadiens à exceller à l échelle mondiale dans des domaines de recherche qui génèrent des avantages économiques à long terme pour le Canada; en affectant 500 millions de dollars additionnels sur deux ans au Fonds d innovation pour le secteur de l automobile, afin d appuyer de nouveaux projets stratégiques importants de recherche et développement et des investissements à long terme dans ce secteur au Canada; en modernisant la réglementation et la législation pour mieux protéger les investisseurs et les contribuables, renforcer le secteur des services financiers canadien et appuyer l efficience des marchés de capitaux. 8 L E P L A N D A C T I O N É C O N O M I Q U E D E

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement.

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement. le 23 mars 2004 «tout au long de notre histoire, les Canadiens ont été animés par une idée bien simple : que nous avons la responsabilité de faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient une

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015 Volume 1. Numéro 10 12 février 2014 10 e budget Flaherty Dépôt du budget fédéral 2014-2015 COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE Mardi, le ministre des Finances Jim Flaherty

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées

Il ne nous reste maintenant qu à attendre pour voir si le gouvernement aura l occasion de mettre en application les mesures annoncées Maintenir le cap Bulletin fiscal Budget fédéral, 22 mars 2011 Le ministre des Finances du Canada, M. James M. Flaherty, a prononcé aujourd hui son sixième discours sur le budget, intitulé «Des impôts bas

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Novembre 2013 Recommandations Au nom des organismes de bienfaisance canadiens, Imagine Canada

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur,

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur, Version de : juillet 2013 Le point sur... Informations fournies par le ministère fédéral des Finances Les mécanismes européens de stabilité Sur la voie de l Union de la stabilité 1 2 3 4 ème volet Editorial

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Résumé L industrie des produits alimentaires et des produits de consommation est le principal

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc. Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.ca Le Directeur parlementaire du budget a pour mandat de présenter

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 Sommaire de gestion Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2015 23 juillet 2015 L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Un leadership responsable

Un leadership responsable Le plan budgétaire de 2008 Un leadership responsable Déposé à la Chambre des communes par le ministre des Finances L honorable James M. Flaherty, c.p., député Le 26 février 2008 Note préliminaire Dans

Plus en détail

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers A. Particuliers Faits saillants o Hausse progressive de la contribution des parents aux services de garde o Amélioration de la gouvernance des fonds fiscalisés o Faits Capital saillants régionale et ayant

Plus en détail

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2013 Le point sur la situation économique et financière du québec Automne 2013 NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise Faits saillants Particulier Fractionnement de revenu de retraite entre conjoints Indexation contribution Faits parentale saillants au service ayant de un garde impact Crédit direct d impôt sur LogiRénov

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

Réponse du parti Libéral au questionnaire du Syndicat canadien des communications, de l énergie et du papier

Réponse du parti Libéral au questionnaire du Syndicat canadien des communications, de l énergie et du papier Réponse du parti Libéral au questionnaire du Syndicat canadien des communications, de l énergie et du papier INDUSTRIE FORESTIÈRE Près de 300 000 Canadiens et Canadiennes gagnent leur vie grâce à notre

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Résumé du budget fédéral de 2014

Résumé du budget fédéral de 2014 Résumé du budget fédéral de 2014 Le 11 février 2014 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET FÉDÉRAL DE 2014 Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant l impôt sur le

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse

La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse février La baisse surprise des taux directeurs entraîne les taux de détail à la baisse Faits saillants L année a débuté dans un environnement difficile, favorisant de nouvelles baisses des taux d intérêt.

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 1 2 Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 Publié par : Ministère des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton

Plus en détail

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement

Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Ottawa, le 21 juin 2012 2012-070 Le gouvernement Harper prend des mesures additionnelles pour renforcer le marché canadien du logement Dans le cadre des efforts soutenus du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont

Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont CHAPITRE 1 LES FACTEURS STRUCTURELS DE LA HAUSSE DE L ENDETTEMENT PUBLIC DANS LES PAYS AVANCÉS Les questions relatives aux finances publiques, longtemps réservées aux spécialistes, sont revenues au cœur

Plus en détail

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI note nº 08 NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI 1. Résumé SOUTIEN AUX PME ET À LEURS EMPLOYÉS PENDANT LA CRISE La crise financière et économique mondiale érige un certain nombre d obstacles

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC Le 2 décembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures de relance économique Mesures visant l atteinte et le maintien de l équilibre budgétaire

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

BANQUE JUDICIAIRE NEWSLETTER

BANQUE JUDICIAIRE NEWSLETTER Edito Sommaire Madame, Monsieur, Aujourd hui, l économie va très vite. Tout change, avance, évolue sans cesse. Certaines décisions politiques ou économiques peuvent avoir un impact fort sur l évolution

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE BUDGET FÉDÉRAL 2015 LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour 2015 Le gouvernement conservateur

Plus en détail

Comité monétaire et financier international

Comité monétaire et financier international Comité monétaire et financier international Vingt-neuvième réunion Le 12 avril 2014 Déclaration de M. Akagha-Mba, Ministre de l Économie et de la Prospective, Gabon Représentant les pays suivants : Bénin,

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Comité monétaire et financier international

Comité monétaire et financier international Comité monétaire et financier international Trente-et-unième réunion 18 avril 2015 Déclaration de Mr. Regis Immongault Ministre de l économie, de la promotion des investissements et de la prospective Gabon

Plus en détail

CE DONT LE CANADA A MAINTENANT BESOIN POUR ENRAYER LA CRISE ÉCONOMIQUE UNE DÉ CLARATION DU CONSEIL CANADIEN DES CHEFS D ENTREPRISE

CE DONT LE CANADA A MAINTENANT BESOIN POUR ENRAYER LA CRISE ÉCONOMIQUE UNE DÉ CLARATION DU CONSEIL CANADIEN DES CHEFS D ENTREPRISE CE DONT LE CANADA A MAINTENANT BESOIN POUR ENRAYER LA CRISE ÉCONOMIQUE UNE DÉ CLARATION DU CONSEIL CANADIEN DES CHEFS D ENTREPRISE OTTAWA Le Canada est relativement bien placé, mais ne pourra pas échapper

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Rapport sur le travail dans le monde 2012

Rapport sur le travail dans le monde 2012 Rapport sur le travail dans le monde 2012 De meilleurs emplois pour une économie meilleure Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL INSTITUT INTERNATIONAL D ÉTUDES SOCIALES Comment sortir du piège

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

présent article, les particuliers devraient consulter un conseiller fiscal ou juridique qualifié ou tout autre professionnel compétent.

présent article, les particuliers devraient consulter un conseiller fiscal ou juridique qualifié ou tout autre professionnel compétent. Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2014 BUDGET FÉDÉRAL DE 2014 11 FÉVRIER 2014 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le 11 février 2014, le ministre

Plus en détail

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger

Les facteurs de modulation du montant de pension selon l âge de départ à la retraite et la durée validée en France et à l étranger CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2014 à 9 h 30 «Ages légaux de la retraite, durée d assurance et montant de pension» Document n 5 Document de travail, n engage pas le

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Ron Hanson Chef des placements L un des principaux points à surveiller au cours des prochains mois sera la réaction

Plus en détail

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES

CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale Date de diffusion : 26 janvier 2015 N 422 CAMPAGNE ANNUELLE DES EPARGNES ACQUISES Dans une démarche d accompagnement auprès de vos clients, plusieurs communications

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail