ASSURANCE QUALITE (AQ) DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSURANCE QUALITE (AQ) DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR :"

Transcription

1 ASSURANCE QUALITE (AQ) DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE Abdel-Karim KOUMARE

2 PLAN Introduction 1. Bases de la Définition de l AQ 2. Approches de la définition de l AQ 3. Structures, Etapes, Domaines de l AQ 4. Définitions de l AQ Conclusion

3 INTRODUCTION L AQ est une Réponse à : Massification des étudiants Privatisation Mondialisation/Libre circulation hommes Autonomie Enseignement Supérieur Formations à distance Exigences du LMD/Reconnaissance crédits... Exigence des utilisateurs (clients) Exigence de la société (redevabilité)

4 BASES DE LA DEFINTION DE l AQ

5 DEFINITION AQ TIENT COMPTE DE Qui défini la qualité : Acteurs, commanditaires, usagers, partenaires.. Quel référentiel utiliser Standards, critères, indicateurs de performance Quelle unité évaluer Institution, Offre de formation, Recherche

6 DEFINITION DE STANDARD / REFERENCE C est Un principe/mesure/situation / état Auquel on doit (devrait) se conformer d après lequel on juge la qualité

7 DEFINITION DE CRITERE Cette définition est basée sur des Spécifications / Eléments par rapport auxquels on porte un jugement

8 DEFINITION DE INDICATEUR DE PERFORMANCE L IP permet de déterminer le degré d efficacité ou d efficience Quand l IP porte sur le degré réalisation des objectifs visés : efficacité Quand l IP porte sur Utilisation optimale des moyens pour réaliser les objectifs : efficience

9 APPROCHES DE LA DEFINTION DE L AQ

10 AQ TIENT COMPTE DE ADEQUATION / OBJECTIFS L AQ peut être évaluée en se basant sur Adéquation aux objectifs Ou sur Adéquation des objectifs

11 EXPLICATION DE L ADEQUATION AUX OBJECTIFS AQ peut être évaluée d après l adéquation des procédures aux objectifs visés par l Institution/Programme (Formation, Recherche)

12 EXPLICATION DE L ADEQUATION DES OBJECTIFS AQ peut être évaluée d après des standards prédéfinis en dehors de l Institution/ Programme (Formation, Recherche)

13 AQ TIENT COMPTE DU SEUIL DE REFERENCE AQ peut être basée sur l atteinte du seuil minimal AQ peut être basée sur l atteinte du seuil idéal (excellence)

14 AQ TIENT COMPTE DE OBJECTIF EVALUATION L Objectif de l évaluation de l AQ peut être formative L objectif de l évaluation de l AQ peut être la certification / accréditation Dans tous les cas il y a une intension d amélioration de la qualité

15 STRUCURES, ETAPES, DOMAINES L AQ

16 STRUCTURES CHARGEES D EVALUER L AQ Structure Interne (Evaluation Interne) Cellule Interne Qualité: 1 UFR, 1 Faculté, 1 Ecole Cellule Interne Qualité: 1 Université (Externe/1UFR) Structure Externe (Evaluation Externe) Agence Nationale : Plusieurs Univ., Ecoles/1 pays (Publiques, Privées / Volontaire ou Non) Agence Internationale : Univ./Ecoles de Plusieurs pays (Publiques, Privées / plus souvent Volontaire )

17 ETAPES DE L EVALUATION DE L AQ 1. Préparation 2. Evaluation Interne 3. Evaluation externe 4. Validation 5. Diffusion 6. Suivi

18 DOMAINES/CHAMPS DE L AQ DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (1) 1. Contexte (Plan stratégique.) 2. Gouvernance 3. Offres de Formation 4. Recherche 5. Ressources Humaines 6. Vie à l université

19 DOMAINES/CHAMPS DE L AQ DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (2) 7. Infrastructures 8. Equipements 9. Coopération 10. Communication 11. Finances 12. Projets

20 QUELQUES DEFINITIONS DE L AQ

21 Assurance Qualité: Définition(1) C est la confiance entre une organisation et son client

22 Assurance Qualité: Définition(2) C est l aptitude de l'organisation à satisfaire le niveau de qualité désiré

23 Assurance Qualité: Définition (3) C est l ensemble de stratégies, de procédures, d activités, d attitudes nécessaires pour garantir un maintien et une amélioration de la qualité

24 Assurance Qualité: Définition (4) Ce sont les propriétés et caractéristiques d un service utilisé par autrui qui lui confèrent l aptitude à satisfaire les besoins exprimés ou implicites (AFNOR)

25 Assurance Qualité: Définition (5) C est la satisfaction du besoin qui est apprécié par le client (étudiants, parents, entreprises ) (Lyonnet)

26 Assurance Qualité: Définition(6) C est un processus d évaluation continue de la qualité de l enseignement (niveau Institution, ou filière) en vue du maintien ou de l amélioration de cette qualité (Centre Européen Pour l Enseignement Supérieur) de l UNESCO

27 PAS DISTINCTION Assurance Qualité (AQ) Démarche Qualité (DQ) Système Management Qualité (SMQ)

28 RESUME L évaluation de l AQ tient compte : Contexte (plan stratégique ) Qui défini (Acteurs, Bénéficiaires ) Quel référentiel utiliser (CAMES, ANAQ- Sup..) Quel Objectif (Formation, Certification) Quel Seuil (Minimal, Idéal) Quelle Adéquation des/aux objectifs

29 RESUME (suite) L évaluation de l AQ tient compte : Quelle unité évaluer (Institution, Offre, recherche) Quel domaine évaluer (ressources, processus, résultats,..) Quelle est la structure qui évalue (Cellule interne, Agence Externe)

30 CONCLUSION L AQ dans l enseignement supérieur est multidimensionnelle et évolutive, son Introduction dans une institution ou dans un programme (formation/recherche) est basée sur un souci d amélioration

31 REFERENCE références

32

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Rencontre du 13 décembre 2012 Les référentiels qualité en recherche Objectifs! Rappel sur les principes de la qualité! Les spécificités de la recherche!

Plus en détail

Assurance-qualité: de la certification à la sécurité d administration des médicaments

Assurance-qualité: de la certification à la sécurité d administration des médicaments Assurance-qualité: de la certification à la sécurité d administration des médicaments Place de l assurance-qualité Objectifs Illustrer l importance de l assurance-qualité dans l organisation de la pharmacie

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE

LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur Séminaire International IAV Hassan II Rabat, Maroc 31 mai et 1er juin 2007 LES FONDEMENTS DE LA QUALITE Pascal ROBERT, Ingénieur Action Régionale AFAQ

Plus en détail

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques.

Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée des risques. PROJET D ETABLISSEMENT 2009-2013 (165 LE PROJET QUALITE ET GESTION DES RISQUES Il permet d optimiser la prise en charge, d améliorer la qualité médicale du service rendu et d instaurer une gestion coordonnée

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008 ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition Décembre 2008 ISO 9001:2008 Modalités de transition Extrait du communiqué joint de IAF et ISO sur la mise en œuvre de la certification accréditée selon

Plus en détail

Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord

Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord Evaluation d un SCD : quels indicateurs, quels tableaux de bord Pourquoi mesurer? Quelques concepts et définitions Les indicateurs Construction d un tableau de bord : méthodologie Evaluation d un SCD :

Plus en détail

Formation des responsables management qualité Inserm

Formation des responsables management qualité Inserm Formation des responsables management qualité Inserm Description des contenus individuels Première année 11 Planifier et organiser son système de management de la qualité selon ISO 9001 - Analyser ses

Plus en détail

QUESTION D ETHIQUE APPROCHE ENVIRONNEMENT- SANTE. 10ème cours d été 2006 Bamako SIFEE Pr HOUENOU AGBO Yveline UFR Sciences Médicales d Abidjan

QUESTION D ETHIQUE APPROCHE ENVIRONNEMENT- SANTE. 10ème cours d été 2006 Bamako SIFEE Pr HOUENOU AGBO Yveline UFR Sciences Médicales d Abidjan QUESTION D ETHIQUE APPROCHE ENVIRONNEMENT- SANTE 10ème cours d été 2006 Bamako SIFEE Pr HOUENOU AGBO Yveline UFR Sciences Médicales d Abidjan INTRODUCTION Environnement et Santé Évaluation environnementale

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Deuxième partie les étapes de la méthode qualité Chapitre 3 les exigences et les spécifications du système d'information 1 Le référentiel

Deuxième partie les étapes de la méthode qualité Chapitre 3 les exigences et les spécifications du système d'information 1 Le référentiel SOMMAIRE Première partie la qualité : une exigence pour le logiciel Chapitre 1 Normes et exigences Chapitre 2 Exigences du logiciel 1 Le cycle de vie du logiciel 2 La dynamique des projets informatiques

Plus en détail

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1

QED CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000. Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES DU SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ SELON L ISO 9000 Fév. 2002 1 CONCEPTS ET PRINCIPES Pourquoi un SMQ? La démarche qui s appuie sur un SMQ incite les organismes à analyser les

Plus en détail

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA Journée Régionale 2015 «Qualité et sécurité des soins en Rhône-Alpes» SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ACPPA 2 CONTEXTE

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage LLOYD'S REGISTER QUALITY ASSURANCE ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage Annecy le 2/10/2002 C:\SEMINAIRE\2002\annecy.ppt - Christophe GASQUET 2/10/2002 page 1 L évolution des référentiels Contrôle

Plus en détail

Système de Management de la Qualité

Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER Système de Management de la Qualité CHAPOUTIER HISTORIQUE LES NORMES QU EST CE QUE LA QUALITE? CONSTRUIRE SON SMQ (Système Maitrise Qualité) - Politique qualité - Maitrise de la qualité HYGIENE

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

COMITE LOCAL DES USAGERS

COMITE LOCAL DES USAGERS COMITE LOCAL DES USAGERS Vendredi 4 décembre 2015 14 h 30 Salle 418 Site de Bourran ORDRE DU JOUR 1) Rappel du rôle du comité local des usagers, 2) Bref historique de la politique qualité à la préfecture

Plus en détail

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria DESS en pharmacie hospitalière Séminaires Assurance Qualité Sion, le 21 juin 2005 Plan Définitions Historique SMQ Pharmacie des HUG Utilité RQPH

Plus en détail

Dr Joseph Kahhaleh. Gestion de la Qualité Page 1

Dr Joseph Kahhaleh. Gestion de la Qualité Page 1 Gestion de la qualité Introduction a La gestion de la qualité De nos jours, la qualité a une importance capitale et stratégique dans les entreprises industrielles et de services des secteurs privés, public

Plus en détail

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012

La marque NF au Service de la Relation Client. Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 La marque NF au Service de la Relation Client Assemblée générale AFRC 17 Février 2012 Le Groupe AFNOR Partenaire de l AFRC Faire émerger et valoriser des solutions de références Groupe international de

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT

CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT CONTRÔLE INTERNE ET GESTION DE LA QUALITÉ DANS LES CABINETS D'AUDIT Introduction Un moyen de se doter d un système de contrôle interne efficace et performant réside dans la mise en place d un système de

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

LEXIQUE. Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr. NF EN ISO 9000 octobre 2005

LEXIQUE. Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr. NF EN ISO 9000 octobre 2005 LEXIQUE DEFINITIONS NORMALISEES (ISO 9000) Extraits du document AFNOR (Association Française de Normalisation) www.afnor.fr NF EN ISO 9000 octobre 2005 DEFINITIONS NORMALISEES (ISO 9000) - GENERAL ISO

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE

LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE LA LETTRE QUALITE DE LA DOUANE Décembre 2013 N 001 Sommaire Editorial - Editorial.. 1 - Les échos de la démarche Qualité...... 2 - Focus 5 - Champagne : Exemple à Suivre.. 6 Production : Sous-direction

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE éférences : - oi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, - oi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

DE L IGN. Le directeur général. Le 31 juillet 2013. Pascal Berteaud

DE L IGN. Le directeur général. Le 31 juillet 2013. Pascal Berteaud LA CHARTE QUALITÉ DE L IGN L Institut national de l information géographique et forestière a pour mission de décrire, d un point de vue géométrique et physique, la surface du territoire national et l occupation

Plus en détail

Manuel Qualité. Emmanuel BRIVOT Directeur

Manuel Qualité. Emmanuel BRIVOT Directeur Manuel Qualité MAJ : 05/01/2015 Version 7 NOM Fonction Rédactrice Arnaud GUILLET Animateur qualité Vérificateur Approbateur Emmanuel BRIVOT Directeur Emmanuel BRIVOT Directeur Visa CFPPA Rennes-Le Rheu

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

La démarche qualité. Un nouveau mode de management pour l hôpital

La démarche qualité. Un nouveau mode de management pour l hôpital La démarche qualité Un nouveau mode de management pour l hôpital Quelques définitions La qualité selon la norme ISO La qualité selon la définition de l'oms L'assurance qualité selon la norme ISO Le management

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

RECOMMANDATIONS EN TERME DE SECURITE POUR LA MISE EN PLACE DE SERVICES INTRANET - INTERNET D ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ÉCOLES (S2i2e) PREAMBULE

RECOMMANDATIONS EN TERME DE SECURITE POUR LA MISE EN PLACE DE SERVICES INTRANET - INTERNET D ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ÉCOLES (S2i2e) PREAMBULE RECOMMANDATIONS EN TERME DE SECURITE POUR LA MISE EN PLACE DE SERVICES INTRANET - INTERNET D ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ÉCOLES (S2i2e) PREAMBULE La généralisation de l utilisation des réseaux, l interconnexion

Plus en détail

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées

Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées Convention entre la Confédération et les cantons sur la création de filières d études master dans les hautes écoles spécialisées (Convention master HES) 414.713.1 du 24 août 2007 (Etat le 1 er décembre

Plus en détail

MISSION D EXPERTISE SUR LA MISE EN PLACE DE LA FILIERE POST SECONDAIRE PROFESSONNELLE HOTELLERIE-RESTAURATION ET TOURISME

MISSION D EXPERTISE SUR LA MISE EN PLACE DE LA FILIERE POST SECONDAIRE PROFESSONNELLE HOTELLERIE-RESTAURATION ET TOURISME MISSION D EXPERTISE SUR LA MISE EN PLACE DE LA FILIERE POST SECONDAIRE PROFESSONNELLE HOTELLERIE-RESTAURATION ET TOURISME CONTEXTE Depuis l année 2010, le gouvernement du Burundi a adopté une politique

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000)

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2000) MANUEL QUALITE SPECIALISTE DANS L USINAGE DE L INCONEL, DU TITANE, DE L ALUMINIUM DE PIECES MECANIQUES DE HAUTE PRECISION EN PETITE, MOYENNE ET GRANDE SERIE Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel

Plus en détail

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 Centre Technique du Papier CTP Domaine Universitaire - 351, rue de la Papeterie - 38044 Grenoble Cedex 09 - France Tél.

Plus en détail

Ecole Technique, Ecole des métiers, Lausanne

Ecole Technique, Ecole des métiers, Lausanne M a n u e l Q u a l i t é Ecole Technique, Ecole des métiers, Lausanne MQ-Version 2.3 valable dès le 30 janvier 2012 Ce est enregistré et mis à jour dans la base de données «Qualité» de l ETML dont une

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR

Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR Bordeaux, le 10 février 2015 Pour un management innovant et performant : le rôle des normes ISO et AFNOR Stéphane MATHIEU, Directeur du Réseau Régional Groupe AFNOR afnor GROUPe QUI ESTAFNOR? Pour un management

Plus en détail

Département Informatique de la Faculté des Sciences et Technologies de l UCBL Master informatique

Département Informatique de la Faculté des Sciences et Technologies de l UCBL Master informatique Département Informatique de la Faculté des Sciences et Technologies de l UCBL Master informatique 1 Master Informatique : http://master-info.univ-lyon1.fr/ 2 Master informatique : http://master-info.univ-lyon1.fr/

Plus en détail

La démarche Qualité. ALOUAOUI Hiba Allah BENNOUR Leila ELYAMOUNE Hamza RHAIB mohammed al mouatacem bi Allah Encadré par : Madame Lechheb

La démarche Qualité. ALOUAOUI Hiba Allah BENNOUR Leila ELYAMOUNE Hamza RHAIB mohammed al mouatacem bi Allah Encadré par : Madame Lechheb 2 3 2013/2014 La démarche Qualité Travail réalisé par : ALOUAOUI Hiba Allah BENNOUR Leila ELYAMOUNE Hamza RHAIB mohammed al mouatacem bi Allah Encadré par : Madame Lechheb 4 Introduction Historique.6 La

Plus en détail

CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE. Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO)

CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE. Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) CONDUITE D UNE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE Le rôle de la Mission d Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) Anne GUINARD Karim HAJJI Economie et gestion de la construction, 23 Novembre 2009 Plan

Plus en détail

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment

Les signes de qualité des entreprises du bâtiment Les signes de qualité entreprises du bâtiment Partie 1 : Les Qualifications, les Appellations Les signes de reconnaissance de la qualité acteurs sont repères (marques de certification, de, appellations,

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

N. Habra, A. Renault. Institut d Informatique FUNDP - Charleroi. OWPL-ISO9000.doc, version du 15/12/00

N. Habra, A. Renault. Institut d Informatique FUNDP - Charleroi. OWPL-ISO9000.doc, version du 15/12/00 N. Habra, A. Renault Institut d Informatique FUNDP - Charleroi OWPL-ISO9000.doc, version du 15/12/00 Table des matières Introduction... 3 Le modèle OWPL... 3 La norme ISO 9000:1994... 4 La norme ISO 9000:2000...

Plus en détail

Sensibilisation au management de la Qualité

Sensibilisation au management de la Qualité Sensibilisation au management de la Qualité Check Act Do Plan CTHT/CTCP 17 juin 2010 SMQ 1 OBJECTIFS : Connaître les principes du management de la Qualité Identifier les intérêts d une démarche Qualité

Plus en détail

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS

DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS DÉMARCHE QUALITÉ À L UNIVERSITÉ DU BURUNDI: ENJEUX ET DÉFIS Prof Dr Pierre-Célestin KARANGWA EAC - Coordinateur Qualité, Université du Burundi, Burundi Colloque du G3 La qualité dans tous ses états ULB

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principes PDCA Approche processus Politique Organisation Ressources Plans d actions 2 Né aux États-Unis dans le milieu

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1845 du 26 décembre 2007 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Le référentiel qualité de l'aeres

Le référentiel qualité de l'aeres Le référentiel qualité de l'aeres Décembre 2009 Le référentiel qualité de l AERES version 1.1 Version 1.1 du 16/12/2009 2 SOMMAIRE Introduction au référentiel 1.1... 5 Élaboration et contenu... 5 Structure

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind A Avril 2012 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Avril 2012 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/05/12 Visa

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS

ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS ISAS BC 9001 : UN STANDARD UNIVERSEL DE QUALITÉ DU MANAGEMENT POUR LES DIFFUSEURS Rapport présenté par Louis BALME Vice-Président de ISAS, Professeur à l Ecole polytechnique de Grenoble Le rôle essentiel

Plus en détail

du pilotage à la mobilisation des outils

du pilotage à la mobilisation des outils ACCESSIO Journée de professionnalisation L évaluation des actions de formation : du pilotage à la mobilisation des outils Dans le cadre de la mission du pôle d ingénierie et d appui aux projets des acteurs

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE INTERNE (AQI) RAPPORT DU GROUPE A. Conférence DAAD/CAMES/UNESCO Dakar, 13-15 novembre 2014

ASSURANCE QUALITE INTERNE (AQI) RAPPORT DU GROUPE A. Conférence DAAD/CAMES/UNESCO Dakar, 13-15 novembre 2014 ASSURANCE QUALITE INTERNE (AQI) RAPPORT DU GROUPE A Conférence DAAD/CAMES/UNESCO Dakar, 13-15 novembre 2014 I. Etat des lieux de l Assurance Qualité Objectifs Faire l état des lieux de l assurance qualité

Plus en détail

NOR: IOCB0760917D. Version consolidée au 20 juillet 2015

NOR: IOCB0760917D. Version consolidée au 20 juillet 2015 DECRET Décret n 2007-1845 du 26 décembre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des agents de la fonction publique territoriale NOR: IOCB0760917D Version consolidée au 20 juillet

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE

LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE LE COMPTE PERSONNEL DE PENIBILITE Textes applicables Loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 D. n 2014-1155, n 2014-1156, n 2014-1157, n 2014-1158, n 2014-1159 et n 2014-1160 du 9 octobre 2014, JO du 10 octobre

Plus en détail

T2 Système de management d'un CRB et qualité des ressources biologiques d origine humaine et microbienne

T2 Système de management d'un CRB et qualité des ressources biologiques d origine humaine et microbienne Norme française NF S 96-900 Indice de classement : S 96-900 ICS : T1 Qualité des centres de ressources biologiques (CRB) T2 Système de management d'un CRB et qualité des ressources biologiques d origine

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale

Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale EN BP Validation des Acquis d Expérience (VAE) Bachelor of Arts Diplôme d enseignement pour les degrés préscolaire et primaire Guide du candidat au bénéfice d un Brevet d une École Normale 1 Bases juridiques

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Promouvoir la performance globale des établissements publics de santé Pierre-Hugues Glardon Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre

Plus en détail

Les Notaires d Europe déplorent les conséquences représentées par ce projet de SUP, à savoir :

Les Notaires d Europe déplorent les conséquences représentées par ce projet de SUP, à savoir : Prise de position du Conseil des Notariats de l Union européenne concernant la proposition de Directive de société unipersonnelle à responsabilité limitée (SUP) Les Notaires d Europe déplorent les conséquences

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d études

Cahier des charges pour un appel à projet d études Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : L opportunité et la faisabilité de création de 2 CQP dans la Branche de la Mutualité Sociale Agricole

Plus en détail

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale DECESF

Notice d accompagnement. Diplôme d Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale DECESF Notice d accompagnement Diplôme d Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale DECESF ((( Cette notice a pour objectif principal de vous aider à remplir votre livret de présentation des acquis de

Plus en détail

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution :

POLITIQUE 2500-031. ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11. MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : POLITIQUE 2500-031 TITRE : Politique de gestion intégrée des risques ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2013-05-27-11 MODIFICATION : Conseil d administration Résolution : ENTRÉE EN

Plus en détail

Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable

Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable Consultation en ligne MÉMOIRE DU BUREAU DE NORMALISATION DU QUĒBEC (BNQ) Jacques Girard, ing., directeur En collaboration

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Professeur H. PORTUGAL

Professeur H. PORTUGAL A propos des référentiels r rentiels qualité en BIOLOGIE MEDICALE: G.B.E.A. Référentiel HAS V2010 - norme NF EN ISO 15189- Ordonnance du 13 janvier 2010 Professeur H. PORTUGAL LABORATOIRE CENTRAL SUD &

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA QUALITÉ PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013 LA QUALITÉ

Plus en détail

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse

Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Certification ISO 9001 de la prise en charge médicamenteuse Jeudi 9 avril 2015 1 Sommaire Présentation de la Maison de santé Marie Galène La démarche de certification ISO 9001 à Marie Galène Pourquoi cette

Plus en détail

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe.

Intérêt pour les personnes 1.9. 9.9 Club social. 5.5 Compromis 1.1. 9.1 Laisser-faire. Intérêt pour la tâche. Travail équipe. Cours 12 Le pouvoir au sein d une organisation Les liens entre pouvoir, autorité et obéissance Le leadership et les traits personnels Les théories du leadership situationnel Pouvoir Capacité d un individu

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES»

POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES» POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES» Année 2010-2011 Répondante pour les organismes de Saint-Laurent A/S

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE 18/04/2011 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DIPLOME D'ETAT DE CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE NOTICE D ACCOMPAGNEMENT 18/04/2011 Cette

Plus en détail

Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour d expérience

Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour d expérience Rencontre des métiers de la santé: management de la qualité et gestion des risques 28 et 29 mai 2009 - Strasbourg Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour

Plus en détail

Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité. Un modèle d évaluation en pleine santé

Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité. Un modèle d évaluation en pleine santé Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité Un modèle d évaluation en pleine santé Gilles Faure Directeur ProCert France Santé & Social 1 Concepteurs Agence pour la Promotion et l

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

Référentiel de gestion de projet. PRINCE2 «PRoject IN Controlled Environments»

Référentiel de gestion de projet. PRINCE2 «PRoject IN Controlled Environments» Référentiel de gestion de projet Historique PRINCE2 «PRoject IN Controlled Environments» Origine du Royaume-Uni (UK) 1975: Simpact Systems Ltd crée une méthode de gestion de projet baptisée PROMPT. Elle

Plus en détail

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64 Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189 SOMMAIRE Biologie et qualité : rapide historique Accréditation COFRAC Norme ISO 15189 Ecarts entre l ISO 15 189 et le GBEA Présentation d une méthodologie

Plus en détail

«L implémentation de l Assurance Qualité dans l Enseignement Supérieur en Algérie»

«L implémentation de l Assurance Qualité dans l Enseignement Supérieur en Algérie» «L implémentation de l Assurance Qualité dans l Enseignement Supérieur en Algérie» Conférence Régionale sur le partage de l information et la gouvernance- Banque Mondiale/CMI Beytouth 12-14 Mai 2015 Pr

Plus en détail

Associations - Dossier de demande de subvention Année universitaire 2014/2015

Associations - Dossier de demande de subvention Année universitaire 2014/2015 Associations - Dossier de demande de subvention Année universitaire 2014/2015 Ce dossier de demande de subvention est un formulaire simplifié destiné à toutes les associations étudiantes désireuses d obtenir

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation A- Raison d être Connaître et préparer une relève adéquate ; Mesurer la contribution de chaque employé à l organisation Pouvoir

Plus en détail

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2008)

MANUEL QUALITE. Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel ISO 9001 v2008) MANUEL QUALITE SPECIALISTE DANS L USINAGE DE L INCONEL, DU TITANE, DE L ALUMINIUM DE PIECES MECANIQUES DE HAUTE PRECISION EN PETITE, MOYENNE ET GRANDE SERIE Dédié au secteur géophysique, médical, (référentiel

Plus en détail

Projet Professionel Ben Gamra Emna Janvier 2015

Projet Professionel Ben Gamra Emna Janvier 2015 Projet Professionel Ben Gamra Emna Janvier 2015 Remerciements Remerciements aux trois organisations (l ANETI, CONECT et Ader Méditerranée) pour le projet DIAMED. Remerciements à tous les formateurs étrangers

Plus en détail

CDROM. L amélioration continue de la gestion des risques. René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM

CDROM. L amélioration continue de la gestion des risques. René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM CDROM L amélioration continue de la gestion des risques René FELL Ingénieur HES en informatique Administrateur chez CDROM CDROM en quelques mots Le Centre de Données Romand est situé au Noirmont, à 1000

Plus en détail