Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life"

Transcription

1 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life Septembre 9 Ce que les canadiens pensent de la retraite et du report de la retraite Principales conclusions : L optimisme est en hausse chez les canadiens, mais très légèrement seulement. Sur une échelle de à 1 (où 1 correspond à un optimisme extrême et à la perspective de prendre une retraite parfaite au moment idéal) : - L indice de report de la retraite est monté timidement à 51 en septembre 9 - C est une très légère hausse par rapport au score de 5 obtenu en décembre après certaines des journées les plus sombres de la crise financière Plus de canadiens s attendent maintenant à une retraite conventionnelle : - 55 % s attendent à être complètement à la retraite à 65 ans (comparativement à 51 % en décembre ) - 29 % travailleront à temps partiel (comparativement à 32 %) - 16 % continueront de travailler à temps plein (résultat inchangé) Un travailleur sur cinq (homme ou femme) affirme qu il ou elle travaillera après 65 ans «par nécessité». Deux fois plus d hommes que de femmes affirment qu ils travailleront après 65 ans «par choix». Les plus jeunes s attendent davantage à être complètement à la retraite à % des dans la trentaine contre 43 s âgés de 6 à 65 ans Les qui font appel à un conseiller pour planifier leur retraite sont extrêmement confiants que cela fera une différence dans la qualité de leur retraite.

2 Résultats du calcul de l indice : Les deviennent légèrement plus optimistes Si on compare avec les résultats du dernier sondage sur l Indice de report de la retraite Sun Life qui a été effectué en décembre, les canadiens sont maintenant : moins susceptibles de dire qu ils travailleront après 65 ans : - 29 % disent qu ils travailleront à temps partiel (comparativement à 32 % en décembre) - 16 % s attendent toujours à travailler à temps plein (résultat inchangé) moins susceptibles de penser qu ils devront travailler plus longtemps que prévu en raison des conditions économiques 42 % (comparativement à 45 % en décembre) plus confiants que leur revenu de retraite suffira à couvrir : - les frais de subsistance de base 53 % (comparativement à 46 % en décembre) - les frais médicaux 43 % (comparativement à 37 %) - les frais reliés au mode de vie qu ils souhaitent 32 % (comparativement à 29 %) plus susceptibles d être très satisfaits du montant qu ils épargnent pour leur retraite 25 % (comparativement à 22 %) moins susceptibles d avoir effectué les activités de planification financière suivantes malgré le ralentissement économique et ses effets sur leurs finances : - Contribution maximale à un régime de retraite d employeur - Consultation d un conseiller au sujet de l élaboration ou de la mise à jour sur papier d un plan de retraite - Calculer si leur épargne suffira jusqu à la fin de leurs jours - Calculer le revenu dont ils auront besoin à leur retraite Le report de la retraite, est-ce une «affaire d homme» ou le contraire? Le sondage sur l Indice canadien de report de la retraite Sun Life a révélé que deux fois plus d hommes que de femmes s attendent à continuer de travailler après 65 ans par choix 32 % d hommes et 16 femmes (reportezvous au graphique.) Le pourcentage d hommes et de femmes qui s attendent à travailler à temps partiel ou à temps plein par nécessité après 65 ans est le même, soit % (reportez-vous au graphique 9.) Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à penser qu il faut tenir compte des risques suivants dans une planification de la retraite : - Le besoin possible de soins de longue durée coûteux - Le décès du conjoint qui changera le revenu de pension versé par l État et par l employeur - Un changement de l état civil - L inflation Les hommes sont légèrement plus susceptibles que les femmes de dire que : - l épargne-retraite est actuellement leur priorité financière numéro un 25 % pour les hommes et 24 % pour les femmes - l épargne pour des vacances ou des loisirs est leur priorité financière numéro un 11 % pour les hommes et 9 % pour ce qui est des femmes Les femmes sont légèrement plus susceptibles que les hommes de dire que leur priorité financière numéro un est : - de payer le logement (hypothèque, loyer, etc.) 32 % pour les femmes et 31 % pour les hommes - de diminuer le solde des cartes de crédit 6 % pour les femmes et 4 % pour ce qui est des hommes Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 2

3 En matière de retraite, l avis d un conseiller est très précieux! Les canadiens qui font appel à un conseiller pour les aider à planifier leur retraite disent : qu ils prennent de meilleures décisions financières 6 % qu ils sont plus confiants au sujet de leurs finances 3 % qu ils auront une meilleure retraite 2 % que leur conjoint/partenaire a davantage l impression qu ils font de leur mieux % Ceux qui font appel à un conseiller sont aussi : moins susceptibles de penser qu ils travailleront plus longtemps que ce qu ils avaient prévu au départ un tiers par rapport à près de la moitié pour ceux qui n ont pas de conseiller moins susceptibles de penser que leur retraite ne sera pas aussi agréable qu ils l avaient prévu au départ 32 % comparativement à 43 % pour ceux qui n ont pas de conseiller plus susceptibles de penser que leur revenu de retraite suffira pour jouir du style de vie auquel ils aspirent 39 % comparativement à 26 % pour ceux qui n ont pas de conseiller plus susceptibles d être très confiants de pouvoir payer leurs frais médicaux à la retraite 5 % comparativement à 37 % pour ceux qui n ont pas de conseiller Les plus âgés ont moins confiance Il y a des différences importantes dans la façon dont les canadiens plus âgés envisagent leur retraite. En effet, ceux qui sont âgés de 6 à 65 ans sont plus susceptibles de dire : - qu ils devront travailler plus longtemps que prévu en raison de la faiblesse de l économie 51 % comparativement à 33 s personnes dans la trentaine - que leur retraite ne sera pas aussi agréable qu ils l auraient espéré en raison de la situation économique 46 % comparativement à 3 s personnes dans la trentaine - qu ils travailleront après 65 ans pour couvrir les frais de subsistance de base 71 % comparativement à 64 s personnes dans la quarantaine Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 3

4 Graphiques : 1. Les sont plus confiants 1. Les lorsqu ils obtiennent sont plus des confiants conseils lorsqu ils obtiennent pour leur retraite des conseils pour leur retraite Indice de report de la retraite-septembre 9 Pas de conseiller Conseiller>/1an 54 Conseiller </1an 53 Tous les canadiens Les s attendent plus que les Américains à 2. Les être complètement s attendent à plus la retraite que les Américains à l âge «normal» à être complètement à la retraite à l âge «normal» 3. à 66 ans Américains à 67 ans 16% 2% Travail à tps plein 55% 29% 44% 27% Travail à tps partiel Complètement à la retraite Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 4

5 3. 3. Les Les qui qui ont ont un un conseiller estiment que ses conseils que ses conseils sur la retraite leur apporteront de 2. Les Canadien sur nombreux la retraite d avantages leur apporteront de nombreux d avantages des conseils Prendre de meilleures décisions financières 6% Avoir une meilleure retraite 2% Conjoint a davantage l'impression qu'ils font de leur mieux % Se sentir plus prospère 6% Réaliser des objectifs autrement irréalisables 63% L aide de leur con d avoir une 6% Sun L Indice canadien d 4. Les 4. Les qui n ont qui n ont pas pas eu eu accès accès à à des des conseils sur la retraite conseils ont eu sur plus la retraite de difficultés ont eu plus à traverser de la récession difficultés à traverser la récession 5 % qui s'attendent à travailler plus longtemps qu'ils l'avaient prévu au départ Ne participent pas à un régime collectif N'ont pas de conseiller 2. Les Canad des conse L aide de leur d avoi % 4% Participent à un régime collectif de retraite/d'épargne 43% Ont un conseiller 6 4 6% 35 37% S Indice canad Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 5

6 5. Les qui obtiennent des conseils de 5. professionnels Les estiment qui obtiennent qu ils des pourront conseils mener de le style professionnels de vie auquel estiment ils aspirent qu ils pourront mener le style de vie auquel ils aspirent 5 % qui sont très/assez confiants Ont un conseiller Participent à un régime collectif de retraite/d'avantages sociaux 2. Les Canadien des conseils e L aide de leur cons d avoir une r 75 3% 2% N'ont pas de conseiller Ne participent pas à un régime collectif 6 4 6% % 66% Sun Lif Indice canadien de 6. Âge auquel les canadiens s attendent à être complètement à la retraite 6. Âge auquel les canadiens s attendent à être complètement à la retraite À quel âge les Canadie arrêter de travailler et définitivement leur ret Âge auquel les prévoient prendre leur retraite + canadiens Âge auquel les Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 6

7 7. Les hommes sont deux fois plus susceptibles de vouloir 7. Les continuer hommes à sont travailler deux fois après plus 65 susceptibles ans. Les hommes de vouloir sont tout continuer à travailler après 65 ans. Les aussi hommes susceptibles sont tout que aussi les susceptibles femmes de que continuer les femmes à travailler de par continuer nécessité à travailler après 65 par ans. nécessité après 65 ans. 2. Les bén des conseils en ma Femmes, trentaine Par nécessité Hommes, trentaine Femmes, quarantaine Hommes, quarantaine Femmes, cinquantaine Par choix Hommes, cinquantaine Femmes, 6 à 65 ans Hommes, 6 à 65 ans L aide de leur conseiller l d avoir une retraite p 6% de prend 7% 1 Sun Life du Cana Indice canadien de report de.. Les Les hommes sont plus susceptibles de de penser penser qu'ils qu ils continueront à travailler après ans ans par par choix. choix. Hommes - % Femmes - % 2. Les des conseils en L aide de leur consei d avoir une retr 45 de % 7% Âge actuel Sun Life du Indice canadien de rep Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life 7

8 9. Le pourcentage d hommes et de femmes qui s attendent à 9. Le pourcentage d'hommes et de femmes qui s'attendent travailler à travailler par par nécessité nécessité après après ans ans est le même. Hommes - % Femmes - % 3 2. Les Canadie des conseils L aide de leur co d avoir un % Âge actuel Sun Indice canadien Septembre 9 Résultats du calcul de l indice canadien de report de la retraite Sun Life

Rapport TD sur l âge de la retraite

Rapport TD sur l âge de la retraite Rapport TD sur l âge de la retraite Le 5 janvier 2012 Le renferme les résultats d un sondage réalisé auprès de 1 006 Canadiens, dont 234 Québécois, âgés de 25 à 64 ans qui ne sont pas retraités. Les résultats

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE

LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE Qui cotise à un REER? Un nouvel examen Boris Palameta LES RÉGIMES ENREGISTRÉS D ÉPARGNE-RETRAITE (REER) sont l un des plus importants avoirs financiers de la population canadienne 1 (Statistique Canada,

Plus en détail

LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI

LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI LA RÉFORME DES RETRAITES : MODE D EMPLOI 2 Les objectifs de la réforme des retraites Rétablir l équilibre des régimes de retraite en 2018 et sauver notre système par répartition. Maintenir le niveau des

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Allocation de famille FAQ

Allocation de famille FAQ Allocation de famille FAQ 1) Tableau comparatif : Ancien régime Nouveau régime Ancien régime (avant le 01.10.2015) Nouveau régime (à partir du 01.10.2015) Bénéficiaires - les fonctionnaires de l Etat,

Plus en détail

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus

CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus CPA Canada Étude sur les finances des 55 ans et plus Fiche d information Au nom des Comptables professionnels agréés du Canada Le 6 novembre 2014 sur les finances Renseignements sur l étude Le sondage

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années

Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années Mesure des intentions de migrer ou non vers une municipalité rurale du Québec dans les cinq prochaines années Sondage SOM-R Édition février 2009 (3 vagues au total) Faits saillants présentés à Solidarité

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

PROCÉDURES FACTEUR D ÉQUIVALENCE

PROCÉDURES FACTEUR D ÉQUIVALENCE PROCÉDURES FACTEUR D ÉQUIVALENCE 2015 Se servir de ce manuel pour les régimes de retraite suivants : Régime de pension des enseignants du Nouveau-Brunswick www.gnb.ca/pensions Régime de pension ISBN des

Plus en détail

Quelles données pour l évaluation des politiques publiques. Bruno Crépon, CREST

Quelles données pour l évaluation des politiques publiques. Bruno Crépon, CREST Quelles données pour l évaluation des politiques publiques Bruno Crépon, CREST Quelques aspects saillants Il ya un problème fondamental de l évaluation qui est l identification C est la question qui prime

Plus en détail

Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite.

Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite. Plus de la moitié des Canadiens (54 p. cent) prévoient que leur pension constituera leur source de revenus la plus importante à la retraite. Revenu de pension d un employeur Revenu de pension du gouvernement

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

Analyse longitudinale des stagiaires STE

Analyse longitudinale des stagiaires STE Analyse longitudinale des stagiaires STE Note d analyse de l Observatoire bruxellois de l Emploi Février 2015 1 Introduction Indépendamment des données portant sur le profil des stagiaires et des caractéristiques

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

La situation des nouveaux diplômés en psychologie sur le marché de l emploi en 2009

La situation des nouveaux diplômés en psychologie sur le marché de l emploi en 2009 Edition CSFO, décembre 2011 La situation des nouveaux diplômés en psychologie sur le marché de l emploi en 2009 Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé,

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise

Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Les patrons de PME, leur entreprise et la crise Enquête réalisée auprès des dirigeants de PME de à 00 salariés Avril 200 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : CGPME / KPMG Echantillon

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC

LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC LE CLIMAT SOCIO-ÉCONOMIQUE AU QUÉBEC Hiver 2001-2002 Sondage réalisé pour Par la firme la firme de sondages BAROMÈTRE INC. Mars 2002 MÉTHODOLOGIE Méthodologie en bref : sondage téléphonique réalisé auprès

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

LE CONGE DE FORMATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE

LE CONGE DE FORMATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE LE CONGE DE FORMATION ECONOMIQUE, SOCIALE ET SYNDICALE Le congé de formation économique, sociale et syndicale est destiné aux salariés qui souhaitent participer à des stages ou sessions de formation économique

Plus en détail

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première?

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? 6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? Durée de la leçon Matériel et préparation Autres notes pour les éducateurs 1 période (75 minutes) Feuilles de travail sur l histoire

Plus en détail

L âge de la retraite un facteur déterminant

L âge de la retraite un facteur déterminant L âge de la retraite un facteur déterminant L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions financières afin de mieux

Plus en détail

Fiche 1 Les objectifs de la comptabilité d entreprise

Fiche 1 Les objectifs de la comptabilité d entreprise Fiche 1 Les objectifs de la comptabilité d entreprise La comptabilité dite générale ou privée est une technique quantitative conventionnelle de traitement de l information à caractère monétaire prenant

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

Indications et outils à l intention des comités d audit

Indications et outils à l intention des comités d audit Indications et outils à l intention des comités d audit L organisation des Comptables professionnels agréés (CPA Canada) a publié de nouveaux documents en vue d aider les comités d audit à mieux surveiller

Plus en détail

La protection de votre revenu pourrait être un de vos meilleurs investissements

La protection de votre revenu pourrait être un de vos meilleurs investissements La protection de votre revenu pourrait être un de vos meilleurs investissements Synergie Que feriez-vous si vous étiez privé de votre paie pendant un certain temps? L un de vos biens les plus précieux

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins

L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins L image de l Ordre des Médecins auprès du grand Public et des médecins Synthèse Ipsos / CNOM Jeudi 30 mars 2006 Ipsos Public Affairs Ipsos a interrogé, en parallèle, 949 personnes constituant un échantillon

Plus en détail

MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS

MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS Commission des affaires collégiales 63 e congrès ordinaire 4, 5 et 6 novembre 2011 Cégep de Baie-Comeau Fédération étudiante collégiale du Québec Analyse et rédaction

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF

Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF Transférabilité des compétences et réinsertion professionnelle des travailleurs qui rentrent au pays: l étude comparative de l ETF EUROMED Migration III: Réinsertion sociale et professionnelle des migrants

Plus en détail

Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière

Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées 47 Utilisation des services de soins à domicile par les personnes âgées par Gisèle Carrière Mots-clés : activités de la vie quotidienne,

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti Rentes de revenu Un revenu de retraite garanti Recherchez-vous un revenu stable et garanti sur lequel vous pourrez compter tout au long de votre retraite? Une rente viagère peut devenir la pierre angulaire

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Les comportements financiers des travailleurs québécois de 18 à 44 ans

Les comportements financiers des travailleurs québécois de 18 à 44 ans Les comportements financiers des travailleurs québécois de 18 à 44 ans Par Francis Bernier Chargé de projet comité Recherche et Analyse Question Retraite 26 novembre 2015 Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Prendre sa retraite. et s y préparer

Prendre sa retraite. et s y préparer Prendre sa retraite et s y préparer Une planification de retraite avisée commence bien avant d arrêter de travailler à temps plein. Plus vous vous rapprochez de votre retraite, plus ça devient important

Plus en détail

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE?

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? AVERTISSEMENT Dans le présent contexte, le terme conseiller financier

Plus en détail

Quel est l âge des participants?

Quel est l âge des participants? Quel est l âge des participants? Force est de constater que l étude à susciter les réponses de 630 participants. Il témoigne en effet de la participation massive à ce sondage et ainsi du grand intérêt

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

SONDAGE SATISFACTION DES CLIENTS

SONDAGE SATISFACTION DES CLIENTS SONDAGE SATISFACTION DES CLIENTS 2015 POINTS SAILLANTS La grande majorité des répondants apprécie l expérience de recharge et considère que le site Web et l application mobile du Circuit électrique sont

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION

SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION SIX ARGUMENTS CONTRE L ALLONGEMENT DE LA DUREE DE COTISATION La durée de cotisation requise pour avoir une retraite à taux plein est passée de 37,5 ans pour les générations nées avant 1934 à 41,5 ans pour

Plus en détail

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite?

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Repenser la retraite Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Numéro 4, avril 2012 Une décennie de taux d intérêt en décroissance, plusieurs marchés

Plus en détail

Les Canadiens et les dispositions prises en regard de leur décès

Les Canadiens et les dispositions prises en regard de leur décès PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et les dispositions prises en regard de leur décès Rapport Janvier 2003 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8! Tél. : 514-982-2464!

Plus en détail

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur :

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur : REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Emploi l et de l Insertion l Professionnelle des Jeunes Observatoire National de l Emploi l et des Qualifications Analyse du des diplômés de l enseignement supérieur

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Opinion des Québécois quant au financement du réseau routier

Opinion des Québécois quant au financement du réseau routier Institut Économique de Rapport de recherche Septembre 2007 Opinion des Québécois quant au financement du réseau routier Septembre 2007 13026-015 507, Place d Armes, bureau 700,, Québec H2Y 2W8 Téléphone

Plus en détail

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2014

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2014 LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2014 Rapport rédigé pour : L INSTITUT DES FONDS D INVESTISSEMENT DU CANADA Par : POLLARA

Plus en détail

2 ème enquête nationale. Conférence de presse du 25 novembre 2014

2 ème enquête nationale. Conférence de presse du 25 novembre 2014 2 ème enquête nationale Conférence de presse du 25 novembre 2014 Que signifie la qualité du travail (Quality of work)? La qualité du travail est définie comme un indice du caractère du travail, respectivement

Plus en détail

RESULTATS QUESTIONNAIRE

RESULTATS QUESTIONNAIRE RESULTATS QUESTIONNAIRE PRESENTATION DE L ECHANTILLON Nous avons mené notre analyse auprès de 270 personnes qui ont répondu à l enquête suivante «Quelles sont mes attentes au travail et mon entreprise

Plus en détail

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres.

Synthèse. Les Français et le grand âge. Cette synthèse a été rédigée dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Synthèse Les Français et le grand âge Sixième vague du Baromètre Fédération Hospitalière de France Le mensuel des maisons de retraite Auteurs TNS SOFRES Laurence BEDEAU Jérémie PIQUANDET Simon LOUSSOUARN

Plus en détail

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé

SITUATION RÉGULIÈRE. Etre régularisé SITUATION RÉGULIÈRE Etre régularisé Pendant 5, 8, 10 ans, parfois davantage, avoir été un «sans-papier» et se réveiller un jour muni de ce document qui concède l accès à une existence légale, qui permet

Plus en détail

Les économistes et la population: des points d'accord et des divergences quant aux conditions propices à la prospérité

Les économistes et la population: des points d'accord et des divergences quant aux conditions propices à la prospérité Communiqué de presse Pour diffusion immédiate SONDAGE ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS-LÉGER MARKETING: Les économistes et la population: des points d'accord et des divergences quant aux conditions

Plus en détail

RETRAITES : ETAT DES LIEUX

RETRAITES : ETAT DES LIEUX RETRAITES : ETAT DES LIEUX IMPACT DES REFORMES LIBERALES LES ALTERNATIVES POUR DES RETRAITES SOLIDAIRES 1 Les retraites par répartition Principe : Une partie de la richesse produite par les travailleurs

Plus en détail

Guide de la parentalité. Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent

Guide de la parentalité. Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent Guide de la parentalité Trouver son équilibre professionnel quand on devient parent Salarié et Parent Comment concilier au mieux son activité professionnelle et son rôle de parent? Cette question est importante

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment

Plus en détail

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 Rapport rédigé pour : L INSTITUT DES FONDS D INVESTISSEMENT DU CANADA Par : POLLARA

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN

Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN Le Droit d'option dans la Fonction Publique Hospitalière trois ans après... BILAN Page 1 sur 5 Il y a environ trois ans, l ensemble des IADE travaillant dans la Fonction Publique Hospitalière (FPH) était

Plus en détail

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE La série ÀVIE C est quoi? Pour un revenu garanti à vie La série ÀVIE fait partie intégrante du Programme Épargne et Retraite IAG et elle comprend deux étapes : l étape Épargne, qui permet à vos clients

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

Le travail après la retraite

Le travail après la retraite Grant Schellenberg, Martin Turcotte et Bali Ram L es travailleurs prennent leur retraite de diverses façons. Certains quittent un emploi de longue date, faisant une transition nette du travail aux loisirs.

Plus en détail

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Un employé pourrait penser à racheter des droits à pension pour augmenter la valeur de son régime de retraite, dans le but de prendre

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011

bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011 bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011 Les Suisses sont des clients fidèles, en tout cas en ce qui concerne l assurance auto! C'est ce que révèle une récente étude menée par bonus.ch

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. NALYSE DU MARCHÉ DU TRAVAIL SECTORIEL HD/--/HD/ECO.13/2010.13/048 mai 2010 ICB Institut pour l autocar et l

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Belgique Merci de citer ce

Plus en détail

La COG en facile à lire et à comprendre

La COG en facile à lire et à comprendre La COG en facile à lire et à comprendre Texte en facile à lire et à comprendre réalisé grâce à la collaboration d Elisabeth Bachelot, Louis Jurine et Béatrice Santarelli. La CNSA est la caisse nationale

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2015 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LES QUALITES ENVIRONNEMENTALES ET SANITAIRES DE LEURS LOGEMENTS Note de synthèse

LES FRANÇAIS ET LES QUALITES ENVIRONNEMENTALES ET SANITAIRES DE LEURS LOGEMENTS Note de synthèse I LES FRANÇAIS ET LES QUALITES ENVIRONNEMENTALES ET SANITAIRES DE LEURS LOGEMENTS Note de synthèse A l occasion de son congrès annuel de décembre 2000, la FNAIM a souhaité approfondir une réflexion concernant

Plus en détail

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016

Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Sondage sur l endettement des propriétaires Résultats du printemps 2016 Document préparé par : Banque Manuvie Printemps 2016 1 Sommaire Résultats du printemps 2016 du sondage sur l endettement des propriétaires

Plus en détail

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO

N 36. Isabelle GIRARD-LE GALLO D I R E C T I O N D E S S T A T I S T I Q U E S E T D E S É T U D E S N 36 Isabelle GIRARD-LE GALLO ÉVOLUTION DES DÉPENSES DE SOINS DE VILLE ENTRE 1999 ET 2001 DES PREMIERS BÉNÉFICIAIRES Entre 1999 et

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Envoi par mail de la première version du rapport + annexes + power point Envoi postal ou dépôt du dossier rose au Cnam Réunion du jury diplômant Cnam Paris ; les avis sont communiqués au Cnam

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

RESUME DE L ENQUETE LES ENSEIGNEMENTS DE L'OBSERVATOIRE DE L'ENDETTEMENT DES MENAGES (NOVEMBRE 2000)

RESUME DE L ENQUETE LES ENSEIGNEMENTS DE L'OBSERVATOIRE DE L'ENDETTEMENT DES MENAGES (NOVEMBRE 2000) 10 juillet 2001 RESUME DE L ENQUETE LES ENSEIGNEMENTS DE L'OBSERVATOIRE DE L'ENDETTEMENT DES MENAGES (NOVEMBRE 2000) L'analyse de la photographie que propose l'oem permet d'estimer qu'en novembre 2000,

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions

Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions Régimes de retraites : notions essentielles et principales évolutions Annie JOLIVET IRES et CREAPT-CEE Séminaire OMNES Roissy, 6-7 juillet 2010 1. Principales caractéristiques Répartition et principe de

Plus en détail

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas,

Etude. Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir. (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Etude Fidélisation des salariés : les clés pour l avenir Etude internationale menée auprès de 2 627 DRH de huit pays (France, Allemagne, Italie, Japon, Mexique, Pays-Bas, Grande-, ) mai 2002 Contact :

Plus en détail