La reconstruction de Béthune après 1918

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La reconstruction de Béthune après 1918"

Transcription

1 Les dossiers documentaires des La reconstruction de Béthune après 1918 Archives municipales de Béthune, 5 Fi 2 Dossier N 5, Extrait de l exposition «les béthunois dans la Grande Guerre» réalisée par les Archives municipales en novembre

2 1919 : reconstruire une ville en ruine Comme beaucoup de villes de la région, Béthune n a pas été épargnée par la première guerre mondiale. En 1918, Béthune offrait le visage d une ville en ruine, détruite par les bombardements ennemis. Le centre ville a été totalement anéanti. Durant le premier conflit mondial, Béthune aurait reçu obus et 800 bombes aériennes! Le témoignage livré par un journaliste après le bombardement de mai 1918 est significatif : «ce n est pas une ville bombardée que j ai vu, c est un morceau de décombres fumants Béthune n est plus!». Béthune, ville martyre, reçut même la croix de guerre et la légion d honneur, décerné en 1919 par le Président de la République Raymond Poincaré. Sur la Grand place, seules les façades de l Hôtel de Ville et de la Caisse d Epargne tenaient encore debout. Le beffroi, bien qu encore dressé au milieu de la place, était considérablement endommagé à sa base et lézardé sur toute sa hauteur, sans parler des maisons qui l entouraient, détruites elles aussi. L église Saint-Vaast était également anéantie, ne laissant à son emplacement que quelques colonnes noircies. Ainsi, Béthune était en proie à la désolation. La reconstruction de la ville annonçait un chantier de grande ampleur. Le plan mis en place rassembla des aménagements circulatoires esthétiques et hygiéniques sur un fonds d architecture régionaliste. La question de la reconstruction des édifices publics est venue s intégrer dans ce vaste programme. La reconstruction de l Hôtel de Ville et de l Eglise Saint-Vaast vont particulièrement retenir l attention des élus béthunois. La reconstruction de ces deux monuments représentait un travail important. Elle allait susciter des débats passionnés et passionnants au sein du conseil municipal. Si la reconstruction de la mairie semblait être une priorité, celle de l église Saint-Vaast semblait poser quelques problèmes financiers pour la municipalité. 2

3 Dès 1920, une commission spéciale d études est constituée pour résoudre toutes les questions relatives à l extension et au réaménagement de la ville. Dès 1920, des échanges ont lieu entre le Maire Jules Senis et Louis-Marie Cordonnier sur la question de la construction de l Hôtel de Ville. Cette option est confirmée par la Commission supérieure des plans de ville qui indiquait que «l hôtel de ville sera déplacé et reconstruit au pied du beffroi..» (Conseil municipal du 22 décembre 1921). C est en 1921 que Louis-Marie Cordonnier est choisi par la municipalité pour reconstruire l Hôtel de Ville et l église Saint-Vaast (Conseil municipal du 31 mars ). Très vite, son emplacement est au cœur de toutes les réflexions, l ancien étant trop exigu, c est le beffroi qui semble être la solution Les hésitations sur la reconstruction de l église Saint-Vaast firent réagir les autorités religieuses. Monseigneur Julien, évêque d Arras proposa à tous les maires du diocèse d adhérer à une coopérative. Pour lui, «plus de 200 églises gisent par terre par suite de la guerre dans le seul département du Pas-de- Calais. En adhérant, la coopérative prendra en charge leur reconstruction.». Béthune approuva le principe de cette coopérative le 17 juillet 1921 et en devint membre. Les obstacles financiers pour la reconstruction de l édifice religieux semblaient levés. En 1922, après plusieurs propositions, celle de construire la mairie à proximité du beffroi, voire à côté de lui, est donc retenue. Il est ainsi décider de placer la façade principale devant l édifice (Conseil municipal du 28 juillet 1922). Le projet consiste à mettre les services des fêtes, des réceptions et des réunions officielles autour du beffroi, tandis que les services administratifs sont installés sur le terrain de l ancienne mairie. Malgré un vote majoritaire du conseil et l empressement du Maire Jules Senis pour qui «l ajournement continuel ne constitue pas une solution», de vifs débats s amorcent, annonçant de nombreux rebondissements 3

4 Lors de la présentation du projet, les approbations et les contestations sont à l ordre du jour. Elus, béthunois, presse entrent dans le débat. En 1923, le maire Jules Senis et une partie de son conseil sont favorables au projet. Les opposants critiquent notamment l encombrement de la Grand Place avec une telle construction, occasionnant une circulation difficile. Les monuments historiques s opposent également formellement à une nouvelle construction qui serait collée au beffroi. Pour les monuments historiques, «le beffroi de Béthune doit demeurer isolé». Le projet présenté par Cordonnier était donc largement remis en cause. Cordonnier présente alors un nouveau projet où cette fois, le beffroi serait séparé de quelques mètres de l Hôtel de ville. Ainsi Louis-Marie Cordonnier dessine son projet, où le beffroi serait séparé de l Hôtel de Ville par une rue de 6 mètres de large. «L Hôtel de Ville, au lieu d entourer complètement la base du beffroi, s étendrait entre le beffroi et l immeuble de la caisse d Epargne d une part et, de l autre, entre le beffroi et l ancienne mairie», (Petit Béthunois du 7 juin 1923). Le projet est validé par le conseil municipal le 14 décembre 1923 après un débat durant lequel plusieurs élus s élevèrent sur les dépenses considérables que ce projet allait entraîner. Le moins que l on puisse dire, c est que cet avant-projet était loin de faire l unanimité au sein du conseil municipal! Les monuments historiques finissent par donner leur approbation. L année 1924 constituait une étape importante pour l église Saint-Vaast. Lors d une cérémonie qui se déroula le 13 juillet 1924, l évêque d Arras est venu bénir la première pierre de l édifice religieux. Un acte hautement symbolique marquant la volonté de réalisation de l église. Du côté de l Hôtel de Ville, les choses semblaient plus complexes. Une étape majeure allait s écrire en

5 Une autre page de la reconstruction allait s écrire avec l élection d Alexandre Ponnelle, à la tête de la mairie en mai La question de la construction de l Hôtel de Ville allait vite resurgir. Alexandre Ponnelle, qui était partisan de l édification de l Hôtel de Ville près du beffroi se résigna à proposer sa reconstruction à son ancien emplacement. On était loin de l idée émise par Cordonnier! L année 1925 fut décisive car il fut lancé la mise au concours du projet de réalisation d un Hôtel de Ville. Finalité, c est le 4 février 1926 que le projet présenté par l architecte Jacques Alleman fut retenu. L histoire de l Hôtel de Ville allait pouvoir s écrire Neuf années après la fin de la guerre, le vaste chantier de l église Saint- Vaast touchait à sa fin. L inauguration officielle se déroula le 20 mars Construite dans un style néo gothique, elle s élevait de manière imposante au cœur de la cité. L inauguration de l Hôtel de Ville s est déroulée le 7 avril 1929 en même temps que l inauguration d autres bâtiments communaux. Il faut signaler que les travaux de construction de l Hôtel de Ville se sont effectués normalement, même si certains bruits laissaient à penser qu ils coûteraient plus cher que prévu. En fait, il s avère que la mairie a été le seul bâtiment exécuté dans les délais et les limites budgétaires prévues par l architecte Jacques Alleman. 5

6 Le document sélectionné par les Archives municipales L Avenir de l Artois, 28 janvier 1926 : les béthunois découvrent un nouvel Hôtel de Ville Les sources disponibles aux Archives municipales - Série W (34W) : le service archives conserve les dossiers liés à la reconstruction de Béthune après Délibérations du conseil municipal (années vingt) 6

Casino de Foncillon (détruit), palais des congrès

Casino de Foncillon (détruit), palais des congrès Casino de Foncillon (détruit), palais des congrès 1 Façade de Foncillon Royan Dossier IA17046714 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine. Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy»

CAHIER DES CHARGES. Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine. Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy» CAHIER DES CHARGES Relatif à la vente de l immeuble sis 50 Bis et Ter et 52 Rue Alsace Lorraine Dénommé «Villa Rose» ou «Villa d Agescy» Direction Urbanisme/Foncier/Patrimoine 1 S O M M A I R E Photos

Plus en détail

Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais»

Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais» Emplacements pour la statue «Veuves d Islandais» Emplacements envisagés lors des différentes propositions de réalisation de la statue : La statue dont le moule, primé lors du Salon des artistes en 1932

Plus en détail

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts LE MONUMENT AUX MORTS Comment effectuer une recherche concernant les monuments aux morts grâce aux ressources des Archives départementales d Indre-et-Loire? I. A la découverte des soldats de ma commune

Plus en détail

BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920

BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920 BALSAN : un entrepreneur, une entreprise entre 1860 et 1920 Le corpus présenté s appuie sur des documents iconographiques originaux tels que les plans des architectes et les documents émanant du fonds

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881)

La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881) L école et la République en Dordogne La construction de la maison d école des Eyzies de Tayac (1875-1881) Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif des Archives Départementales de la Dordogne.

Plus en détail

Lotissement concerté ; quartier dit Quartier Terminus - Belle-Vue

Lotissement concerté ; quartier dit Quartier Terminus - Belle-Vue Lotissement concerté ; quartier dit Quartier Terminus - Belle-Vue Berck Dossier IA62001508 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général Luchier Sophie

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 92 au Conseil communal «Projet de rénovation du bâtiment de l Hôtel de Ville Choix des variantes» Approuvé en séance de Municipalité

Plus en détail

TÉLÉCHARGEMENT PLAN DU SITE CRÉDITS

TÉLÉCHARGEMENT PLAN DU SITE CRÉDITS GUERRE ET DESTRUCTIONS La prise de la ville Les destruc ons L explosion des 18 ponts L incendie de l hôtel de ville ÊTRE OCCUPANT ÊTRE OCCUPÉ RÉSISTANCE ET DÉPORTATION MÉMOIRE ET RECONSTITUTION A l approche

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006

APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 APPROBATION DU COMPTE ADMINISTRATIF 2006 Délibération n 2007.05 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment ses articles L.1612-12, L.2121-14, L.2121-31, L.2122-21, L.2343-1 et 2, Siégeant

Plus en détail

TITRE A.P.A.E.H.M. SERVICE D EDUCATION, DE SOINS ET DE SOUTIEN A DOMICILE (SESSAD) CENTRE D ANIMATION, DE VACANCES ET DE LOISIRS ADAPTES (CAVLA)

TITRE A.P.A.E.H.M. SERVICE D EDUCATION, DE SOINS ET DE SOUTIEN A DOMICILE (SESSAD) CENTRE D ANIMATION, DE VACANCES ET DE LOISIRS ADAPTES (CAVLA) TITRE A.P.A.E.H.M. ASSOCIATION DES PARENTS d ENFANTS HANDICAPES MOTEURS «DE LA CIGALE», DES TRAVAILLEURS DU CAT «Pierre LAPORTE» ET AMIS ENFANTS OU ADULTES HANDICAPES MOTEURS GESTIONNAIRE DE L INSTITUT

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion APP3 du 14 mai 2014

Compte-rendu de la réunion APP3 du 14 mai 2014 Compte-rendu de la réunion APP3 du 14 mai 2014 Habitants présents M Boris BILLARD M Jean-Marie BOIS M Pierre-Emmanuel DUPONT Mme Annie NIVAULT Mme Christiane MALHERBE-COUDRAY Élu-es présents Mme Hélyette

Plus en détail

Hôtel de ville. Références du dossier. Désignation. Compléments de localisation. Historique. Picardie, Somme Amiens place de l' Hôtel-de-Ville

Hôtel de ville. Références du dossier. Désignation. Compléments de localisation. Historique. Picardie, Somme Amiens place de l' Hôtel-de-Ville Picardie, Somme Amiens place de l' Hôtel-de-Ville Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1997 Date(s) de rédaction : 1998, 2002 Cadre de l'étude : enquête thématique régionale

Plus en détail

HISTOIRE DE LA BIBLIOTHEQUE VAUGIRARD

HISTOIRE DE LA BIBLIOTHEQUE VAUGIRARD HISTOIRE DE LA BIBLIOTHEQUE VAUGIRARD Par Isabelle Magnan, Bérangère Meillat et Anaïs Mérat Décembre 2013 Aux origines : la salle des fêtes du XVe arrondissement de Paris Au rez-de-chaussée de l immeuble

Plus en détail

M. Roland Flückiger ORDRE DU JOUR

M. Roland Flückiger ORDRE DU JOUR Ordre du jour : selon pièce annexée Président : M. René Eicher, Vice-président : M. François Vorpe Secrétaire : Mme Stéphanie Matthey Électrices et électeurs inscrits : 2207 soit 1180 électrices et 1027

Plus en détail

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES Par Olivera Porubovic Vidovic Chef du service des nouvelles technologies Archives de Yougoslavie 1 INTRODUCTION

Plus en détail

COMMUNE DE BOUJAILLES CONSEIL MUNICIPAL DU 31 JANVIER 2014 PROCES VERBAL

COMMUNE DE BOUJAILLES CONSEIL MUNICIPAL DU 31 JANVIER 2014 PROCES VERBAL COMMUNE DE BOUJAILLES CONSEIL MUNICIPAL DU 31 JANVIER 2014 PROCES VERBAL Lieu : Mairie de Boujailles Président : M. PAULIN Gérard Secrétaire : M. PAULIN Philippe Membres présents : tous, sauf M. BARCON

Plus en détail

La Missive des Archives N 5

La Missive des Archives N 5 La Missive des Archives N 5 Place du marché avenue du Général Leclerc Dans la délibération du 23 mars 1947, le Maire de l époque Monsieur Cognet demande la vente d un terrain situé au centre ville d une

Plus en détail

Exposition «Sculptures romanes en pays civraisien, entre religieux et imaginaire»

Exposition «Sculptures romanes en pays civraisien, entre religieux et imaginaire» LIVRET JEU ENFANT Exposition «Sculptures romanes en pays civraisien, entre religieux et imaginaire» 1 NOM : Prénom :. A l époque romane, c est-à-dire aux 11 e et 12 e siècles, s est produit un élan important

Plus en détail

PRIX AMÉNAGEMENT. Dossier de candidature 2008

PRIX AMÉNAGEMENT. Dossier de candidature 2008 Identification de la réalisation Nom du projet : La Fontaine de Tourny à la place de l'assemblée-nationale Adresse et emplacement : Rond-point central de l'avenue Honoré-Mercier Concepteurs (artiste, architecte,

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE ET D UN LOGEMENT - FINANCEMENT BANCAIRE - DELIBERATION COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 JUIN 2011 APPROBATION DU COMPTE-RENDU DU 6 MAI 2011 Le Conseil Municipal approuve, à l unanimité, le compte-rendu de la séance du 6 mai 2011. CONSTRUCTION D UNE MAISON DE

Plus en détail

CENTRE CULTUREL LE SAFRAN (CENTRE SOCIO CULTUREL G.GUYNEMER, MAISON DE JEUNES) Au 30 septembre 2011

CENTRE CULTUREL LE SAFRAN (CENTRE SOCIO CULTUREL G.GUYNEMER, MAISON DE JEUNES) Au 30 septembre 2011 ARCHIVES MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES D AMIENS 50 rue Riolan BP 2720 80027 Amiens cedex 1 service.archives@amiens metropole.com Inventaire des sources : CENTRE CULTUREL LE SAFRAN (CENTRE SOCIO CULTUREL

Plus en détail

CONCERT DE MUSIQUES SACRÉES

CONCERT DE MUSIQUES SACRÉES CONCERT DE MUSIQUES SACRÉES L Auditorium de Lyon accueillera le 30 septembre prochain un concert de musiques sacrées organisé par la Grande Mosquée. Cet événement artistique et culturel sera l occasion

Plus en détail

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier

Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier Mai 2008 Le lycée Jules Verne, un bel outil dont nous sommes fiers dans le quartier La plupart des riverains connaissent le lycée, à l occasion des portes ouvertes ou du repas annuel de l Association.

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication

Ministère de la culture et de la communication Ministère de la culture et de la communication Concours externe et interne de technicien(ne) d art Métiers : Végétaux ; Spécialité : Végétaux SESSION 2014 Epreuve pratique d admission L épreuve pratique

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES ELECTIONS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES! 19 au 21 novembre 2015 1 Fonctionnement Qu est ce qu un Conseil Municipal? C est l organe délibérant de la commune. Toutes les décisions doivent être validées par

Plus en détail

Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le jeudi 22 octobre 2015 à 18 h 815, rue Bel-Air, salle 02-101

Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le jeudi 22 octobre 2015 à 18 h 815, rue Bel-Air, salle 02-101 Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil d'arrondissement tenue le jeudi 22 octobre 2015 à 18 h 815, rue Bel-Air, salle 02-101 MEMBRES DU CONSEIL D ARRONDISSEMENT PRÉSENTS : M., maire d'arrondissement

Plus en détail

du Décor BASE DE DONNEES Sommaire - Base de données - Fonds Potet - Chronique 1914-1918 - Restauration - Journées du Patrimoine

du Décor BASE DE DONNEES Sommaire - Base de données - Fonds Potet - Chronique 1914-1918 - Restauration - Journées du Patrimoine L Enfer du Décor Lettre d information trimestrielle des Archives municipales de Nantes Numéro 41-3ème trimestre 2014 BASE DE DONNEES Sommaire - Base de données - Fonds Potet - Chronique 1914-1918 - Restauration

Plus en détail

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses

C dc COUR DES COMPTES RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE. Genève, le 25 juin 2013. Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du Moulin à Danses Rue du XXXI-Décembre 8 Case postale 3159 1211 Genève 3 Tél.: +41 (0)22 388 77 90 Fax: +41 (0)22 388 77 99 Internet: www.ge.ch/cdc Genève, le 25 juin 2013 Votre lettre du 12 juillet 2012 Déménagement du

Plus en détail

Séance du 9 novembre 2012 DELIBERATIONS

Séance du 9 novembre 2012 DELIBERATIONS Séance du 9 novembre 2012 DELIBERATIONS Installation d un nouveau commerce. Le conseil municipal apporte son soutien à la création d une nouvelle activité commerciale, place des Sabots, à la place de la

Plus en détail

BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL

BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL BORDEAUX, PORT DE LA LUNE, UN GRAND ENSEMBLE URBAIN DU PATRIMOINE MONDIAL Anne-Laure Moniot, Chef de Projet Patrimoine mondial, Direction générale de l aménagement, Mairie de Bordeaux. Bordeaux, port de

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

Nombre de Conseillers en exercice : 10 Présents : 8 + 1 pouvoir Votants : 9

Nombre de Conseillers en exercice : 10 Présents : 8 + 1 pouvoir Votants : 9 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU MARDI 26 JANVIER 2016 L An deux mil seize, le vingt-six janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la commune de Pozières, légalement convoqué, s est réuni au lieu

Plus en détail

DEPARTEMENT COMMUNE de SAINT-GENIX-sur-GUIERS de la SAVOIE ------------------------------------------ -------- EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS

DEPARTEMENT COMMUNE de SAINT-GENIX-sur-GUIERS de la SAVOIE ------------------------------------------ -------- EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS DEPARTEMENT COMMUNE de SAINT-GENIX-sur-GUIERS de la SAVOIE ------------------------------------------ -------- EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS ARRONDISSEMENT du CONSEIL MUNICIPAL de CHAMBERY -----------------

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 26 NOVEMBRE 2012 à 20 heures 30 Séance ordinaire Convocation le 20.11.2012 Affichage le 03.12.

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 26 NOVEMBRE 2012 à 20 heures 30 Séance ordinaire Convocation le 20.11.2012 Affichage le 03.12. COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 26 NOVEMBRE 2012 à 20 heures 30 Séance ordinaire Convocation le 20.11.2012 Affichage le 03.12.2012 Présents : Mesdames ARBEZ, LAHU, REGAD, VANBATTEN. Messieurs

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 6 novembre 2014 COMPTE-RENDU PRESSE Aménagement du terrain du Bel Air - Présentation du dossier de consultation des entreprises Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal

Plus en détail

Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne.

Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne. Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne. Un soutien extraordinaire de la Province du Brabant wallon Forts de l engagement ferme et irrévocable de la Province concernant un budget

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire)

LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe. Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) LE COIN DES ENSEIGNANTS La Colline du Parlement dans votre classe Niveau avancé (2 e cycle du secondaire) 1 Niveau avancé En utilisant Internet, les élèves exploreront les aspects patrimoniaux et historiques

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

La Direction des Archives Départementales

La Direction des Archives Départementales DIRECTION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME La Direction des Archives Départementales Bilan d activités 2011 MISSIONS ET OBJECTIFS La Direction des Archives départementales de la Seine-Maritime

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA DÉNOMINATION DES ÉCOLES ET DES CENTRES

POLITIQUE RELATIVE À LA DÉNOMINATION DES ÉCOLES ET DES CENTRES MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE RELATIVE À LA DÉNOMINATION DES ÉCOLES ET DES CENTRES Code: Politique 2.10 Date d entrée en vigueur : Le 27 mai 2013 Nombre de pages

Plus en détail

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011

SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2011 SPECIALITE : INGENIERIE, GESTION TECNHIQUE ET ARCHITECTURE OPTION : CONSTRUCTION

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT :

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT : PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION DU 1 ER DÉCEMBRE 2015 CONCERNANT LE PROJET DE RÈGLEMENT SUIVANT : PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT AO-308-P1 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE (1177) DE

Plus en détail

ALPES DE HAUTE PROVENCE EXTRAIT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du Vendredi 7 Octobre 2011

ALPES DE HAUTE PROVENCE EXTRAIT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du Vendredi 7 Octobre 2011 MAIRIE DE PIEGUT ALPES DE HAUTE PROVENCE EXTRAIT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du Vendredi 7 Octobre 2011 La séance est ouverte à 20h30 sous la présidence de Mme Monique OUVRIER-BUFFET, Maire.

Plus en détail

LA MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE JEAN COURJON : MODERNITE, CONFORT, ACCESSIBILITE

LA MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE JEAN COURJON : MODERNITE, CONFORT, ACCESSIBILITE LA MAISON DE RETRAITE PUBLIQUE JEAN COURJON : MODERNITE, CONFORT, ACCESSIBILITE Cabinet d architecture «Atelier sur les quais» INAUGURATION LE 5 OCTOBRE 2012 À 11H - rue Mélina Mercouri à Meyzieu CONTACTS

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 3 SEPTEMBRE 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 3 SEPTEMBRE 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 3 SEPTEMBRE 2013 Date de convocation du Conseil Municipal le 29 août 2013 Nombre de Conseillers en exercice 14 présents 08 votants 10 L an deux

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

L'établissement public du palais de justice de Paris

L'établissement public du palais de justice de Paris L'ÉTABLISSEMENT PUBLIC DU PALAIS DE JUSTICE DE PARIS 113 L'établissement public du palais de justice de Paris La Cour des comptes a contrôlé à plusieurs reprises les projets immobiliers des services judiciaires

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT CULTURE Centre Dramatique National du Val-de-Marne Implantation du TQI/CDN du Val-de-Marne en préfiguration à la Manufacture des Œillets Plan de financement

Plus en détail

Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV

Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV Le Souvenir français 20h30 Salle des fêtes HDV Déroulé : 14h30 : Accueil du Ministre de la Défense 15h00 : Allocution de J Y Le Drian morts 15h45 : Dépôt de gerbe au Monument aux 18h30 : concert 20h30

Plus en détail

Nouvelle maîtrise d œuvre

Nouvelle maîtrise d œuvre D O S S I E R D E P R E S S E décembre 2015 lancement de CONSULTATION Nouvelle maîtrise d œuvre île de Nantes www.iledenantes.com La Samoa va choisir un nouvel urbaniste pour l île de Nantes Entamé depuis

Plus en détail

rue Pierre-Cornu Berck-Plage Berck Dossier IA62001345 réalisé en 2009

rue Pierre-Cornu Berck-Plage Berck Dossier IA62001345 réalisé en 2009 hôpital marin dit maison Cornu pour garçons, puis hôpital Bouville 1, puis sanatorium ou clinique orthopédique Lemaire, enfin centre de post-cure et de réadaptation fonctionnelle dit centre La Mollière

Plus en détail

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes 02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Le règlement de la publicité, des enseignes et pré-enseignes a été élaboré dans le cadre des dispositions du code de l Environnement,

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

Vue aérienne (Source : Bing Maps)

Vue aérienne (Source : Bing Maps) DÉSIGNATION PATRIMONIALE Plan d urbanisme : Loi sur les biens culturels : Désignation patrimoniale fédérale : Bâtiment d intérêt patrimonial et architectural, situé dans un secteur de valeur intéressante

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT

LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT LES PARTIES PRENANTES D UNE OPERATION D INVESTISSEMENT LE MAITRE D OUVRAGE Depuis les études de faisabilité, jusqu à la mise en service des ouvrages les intervenants sont nombreux : consultants, bureaux

Plus en détail

Le restaurant L Opéra, une création signée par l architecte Odile DECQ

Le restaurant L Opéra, une création signée par l architecte Odile DECQ Le restaurant L Opéra, une création signée par l architecte Odile DECQ L architecte Odile Decq, à la tête de l agence OBDC depuis 1979, a imaginé les espaces du restaurant du Palais Garnier, «L Opéra»,

Plus en détail

Projet de délibération. Exposé des motifs. Mesdames, Messieurs,

Projet de délibération. Exposé des motifs. Mesdames, Messieurs, Direction du Patrimoine et de l Architecture Service Technique du Bâtiment Durable Section Réglementation et Développement 2015 DPA 14G ERP et IOP départementaux parisiens Demandes d approbation des agendas

Plus en détail

Des logements dans la propriété Sainte Barbe (1926)

Des logements dans la propriété Sainte Barbe (1926) FONTENAY AU RAPPORT (4) : Cette publication du service des Archives municipales propose de retranscrire, de commenter et d'illustrer certains rapports conservés dans les fonds. Des logements dans la propriété

Plus en détail

2 3 4 5 6 7 E - FONDS DÉPARTEMENTAL D AIDE À L ÉQUIPEMENT DES COMMUNES 2015 : MODIFICATION DE LA DÉLIBÉRATION DU 13 AVRIL 2015 Comme chaque année, la commune a été destinataire des modalités d attribution

Plus en détail

Fiche réalisée à partir du livre «Entretien à partir d un dossier», aux éditions DUNOD. Qui paie quoi?

Fiche réalisée à partir du livre «Entretien à partir d un dossier», aux éditions DUNOD. Qui paie quoi? Qui paie quoi? Dossier Document 1 : Dossier Eduscol sur le financement et la gestion des écoles (Extraits) Document 2 : Dossier Eduscol sur la coopérative scolaire (Extraits) Document 3 : Bulletin officiel

Plus en détail

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse :

Gignac. Z.A.C. La Croix. Dossier de presse - juillet 2014. Contact presse : Z.A.C. La Croix Gignac Dossier de presse - juillet 2014 Contact presse : Nadège CASTANDET - 06 34 12 69 88 / 04 67 57 04 50 nadege.castandet@cc-vallee-herault.fr Marion MOUTET - 04 67 57 04 50 marion.moutet@cc-vallee-herault.fr

Plus en détail

les procedures d évolution du PLU (i)

les procedures d évolution du PLU (i) les procedures d évolution du PLU (i) Fiche 01-2015 Sommaire La mise à jour du PLU 1 Les procédures de modification 2 La modification simplifiée La modification Les procédures de révision 6 La révision

Plus en détail

TRIUM. La revue technique des professionnels du bâtiment ancien. www.atrium-construction.com. Printemps 2011. 10 n 51

TRIUM. La revue technique des professionnels du bâtiment ancien. www.atrium-construction.com. Printemps 2011. 10 n 51 ACONSTRUCTION TRIUM La revue technique des professionnels du bâtiment ancien 10 n 51 Printemps 2011 Réalisations Clochetons de la cathédrale de Rouen Pierre et chaux à Reims Techniques Régulation du chauffage

Plus en détail

SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78)

SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78) APPEL A CANDIDATURE DESSIN CONTEMPORAIN Résidence territoriale saison 2012-13 Six lieux partenaires SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78) ELANCOURT La Commanderie des templiers de la Villedieu La Galerie de la

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

Compte-rendu réunion publique Présentation du projet immobilier route d Arras Jeudi 23 février 2012 Salle d honneur, Hôtel de ville.

Compte-rendu réunion publique Présentation du projet immobilier route d Arras Jeudi 23 février 2012 Salle d honneur, Hôtel de ville. Compte-rendu réunion publique Présentation du projet immobilier route d Arras Jeudi 23 février 2012 Salle d honneur, Hôtel de ville. Etaient présents : Elus : Monsieur le Maire, Jean-Louis HACCART, Adjoint

Plus en détail

Cimetière Saint-Louis-de-France. Paroisse Père-Frédéric-Janssoone. Règlements du cimetière

Cimetière Saint-Louis-de-France. Paroisse Père-Frédéric-Janssoone. Règlements du cimetière Cimetière Saint-Louis-de-France Paroisse Père-Frédéric-Janssoone Règlements du cimetière Table des matières Objectifs du cimetière... page 3 Définitions... page 4 Concessions... page 5 Lots... page 6 Monuments...

Plus en détail

Point 3 à l ordre du jour

Point 3 à l ordre du jour FC-71 Vendredi 20 mars 2015 : 15h00 17h30 Bureaux de l OIE 71, avenue Louis-Casaï 1216 Cointrin Point 3 à l ordre du jour UTILISATION DU COMPTE «DEPENSES EXTRAORDINAIRES» EN 2014 Pour information FC /

Plus en détail

VILLE DE MENNECY RAPPORT ANALYSANT LA SITUATION DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE Juin 2013 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 I. L ACTUELLE DIVERSIFICATION DU TISSU COMMERCIAL LOCAL MENACEE PAR L EVOLUTION

Plus en détail

La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public.

La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. La ville de Vence vous informe des dernières obligations liées à la mise en accessibilité des établissements recevant du public. L Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) est obligatoire pour tous les

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 27 AVRIL 2015 à 20 H 30

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 27 AVRIL 2015 à 20 H 30 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 27 AVRIL 2015 à 20 H 30 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le lundi 27 avril 2015 à 20 H 30, sous la présidence de Monsieur Yves RIMOUX, Maire. Présents

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 FEVRIER 2015 A 19 H

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 FEVRIER 2015 A 19 H COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 FEVRIER 2015 A 19 H Etaient présents : Monsieur DUPUIS, Maire Mesdames PRUDHOMME et MONCOMBLE Mademoiselle COLOMBIN Messieurs PIETERS, DELASSUS, DEPOORTER,

Plus en détail

CONVOCATION COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 16 MAI 2011 A 20 HEURES 30

CONVOCATION COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 16 MAI 2011 A 20 HEURES 30 CONVOCATION Le Conseil municipal de Charentilly est convoqué le lundi 16 mai 2011, à 20 heures 30, en séance ordinaire, salle de la mairie. Convocation affichée le 11 mai 2011. Ordre du jour : - Nomination

Plus en détail

Musée Patrimoine Archives. Programme d animations

Musée Patrimoine Archives. Programme d animations Musée Patrimoine Archives Programme d animations Argenteuil en six séquences Six séquences chrono-thématiques ont été conçues dans le cadre du projet de rénovation et d extension du musée d Argenteuil.

Plus en détail

Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal no 45/2009 au Conseil communal de Cugy VD Demande d'octroi d'un crédit d un montant de Fr. 183'000.-- (cent huitante trois mille) pour l étude de l aménagement d un parking et l achat

Plus en détail

Autorisation d emprunter CHF 35 millions

Autorisation d emprunter CHF 35 millions VILLE DE PULLY Municipalité Direction Administration générale, finances et affaires culturelles Préavis No 3-2006 au Conseil communal Autorisation d emprunter CHF 35 millions 21 décembre 2005 Page 1 Table

Plus en détail

République Française. A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01.

République Française. A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01. République Française A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01.1987) Hôtel national des Invalides 129 rue de Grenelle 75700 Paris Cedex

Plus en détail

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité.

Le compte rendu du précédent Conseil municipal du 28 avril 2015 a été lu et approuvé à l unanimité. DEPARTEMENT de la MARNE ----------- ARRONDISSEMENT d EPERNAY ----- CANTON de SEZANNE-BRIE ET CHAMPAGNE -------- COMMUNE LES ESSARTS LE VICOMTE COMPTE-RENDU SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Mardi 16 juin 2015

Plus en détail

RA 2014 Annexe Le décret de 1994

RA 2014 Annexe Le décret de 1994 DateDoc Bibli othèque nationale de France RA 2014 Annexe Le décret de 1994 29/05/2015 16:35:44 Bibliothèque nationale de France délégation à la Stratégie et à la Recherche version du 29 mai 2015 émetteur

Plus en détail

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon

Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon Ecole de la Torchaise puis groupe scolaire Ernest-Pérochon 20 et 24 rue Blaise-Pascal Poitiers Dossier IA86004880 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS

THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS THÉÂTRE DU BEAUVAISIS Un peu d histoire Enquête publique : le cadre Le dossier Déroulement de l enquête Avis et conclusions du CE Après remise du rapport Octobre 2014 : où en est-on?

Plus en détail

Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie

Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SOMME Archives de GEORGES LISCH, architecte, sur la reconstruction en Picardie La Société Nouvelle des Sucreries Réunies d'eppeville (Somme) : reconstruction du complexe

Plus en détail

Dossier séance éducative

Dossier séance éducative Dossier séance éducative Cannes et la mer - Groupe 6 Problématique générale : en quoi l évolution des rapports à la mer a-t-elle transformé le littoral et la ville depuis le XVIIIème siècle? Chaque groupe

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 septembre 2012

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 septembre 2012 Département du Bas- Rhin Arrondissement de Molsheim COMMUNE DE WOLXHEIM LE CONSEIL MUNICIPAL S est réuni le 26 septembre 2012 à 20 heures en séance ordinaire, Ordre du jour : 1. Approbation de la séance

Plus en détail

Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015

Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015 Service juridique, des affaires réglementaires et européennes du 21/08/2015 Accessibilité des ERP Loi du 5 août 2015 La loi du 5 août 2015 vient modifier et compléter l ordonnance du 26 septembre 2014

Plus en détail

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE LE SUPPLÉMENT Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE Le mot du Maire Chères Putéoliennes, chers Putéoliens, Beaucoup d entre vous ont l occasion de venir régulièrement à l

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 03 JUIN 2013 à VINGT HEURES.

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 03 JUIN 2013 à VINGT HEURES. CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 03 JUIN 2013 à VINGT HEURES. PRESENTS : Me DEFFONTAINE Solange M. STEVANCE Elie M. ALARD André M. DELANCRE Jean Jacques M.CHEVALLIER MAMES François -Me MARINIER Edith - M. BORREL

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014

MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN Le 3 février 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil municipal de la Municipalité du Canton de Hampden tenue

Plus en détail

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris

2014 DLH 1149 Rapport d activité du Conseil du Patrimoine de la Ville de Paris Année 2013. Communication au Conseil de Paris Direction du Logement et de l Habitat Sous-Direction de la Politique du Logement Service d administration d immeubles Bureau de la gestion locative, des ventes et transferts aux bailleurs sociaux 2014

Plus en détail

Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015

Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015 Accessibilité des Etablissements Recevant du Public en 2015 4 mars 2015 Informations - accessibilité ERP Ad AP 1 Loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances Un objectif : pouvoir être indépendants

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SALINS LES BAINS SEANCE DU 13 JUIN 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SALINS LES BAINS SEANCE DU 13 JUIN 2013 I - COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE SALINS LES BAINS SEANCE DU 13 JUIN 2013 Date de convocation : 07/06/2013 Date d affichage : 20/06/2013 NOMINATION D UN SECRETAIRE DE SEANCE II - APPROBATION DU

Plus en détail