Crous. à l œuvre. n 41- novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crous. à l œuvre. n 41- novembre 2013"

Transcription

1 Crous à l œuvre n 41- novembre 2013 Edito : (page 2) À savoir : Le projet d établissement / Le Crous de Besançon pilote (page 3) Vie de l étudiant : La rentrée des étudiants / Les chiffres de la rentrée du DSE / Nos régions ont du talent (page 4) Restauration : Duv italia / Bien être au Campus / Calendrier des repas à thème / Modernisation de la restauration universitaire / Cuisinez malin (pages 5 et 6) Systèmes d information : Nouvelle monétique / Sécurité des étudiants / Nouvelles technologies (page 7) Dossier : Schéma régional de la vie étudiante (pages 8 à 11) Pêle-mêle : Carina Werner / Convention ERDF (page 12) Travaux (page 13) Ressources humaines : Journée d accueil des personnels administratifs / Accompagnement pôle hébergement / Structure de gouvernance / Organigramme (pages 14 et 15) Communication : Le Crous fait sa pub / Guide commun Crous-UFC / Signalétique (page 16) Culture : Bien Urbain / Contre visites guidées de Jérôme Poulain / Animation musicale DJ / Jazz Club / Les nouveautés du Petit Théâtre / Inauguration de l exposition Canot / Le Grand Show du Petit Théâtre (pages 17 à 19) Un métier du Crous à l honneur : Chef de cuisine (page 20)

2 Édito À savoir Le projet d établissement Offrir à chaque étudiant un égal accès aux études supérieures et une même chance de réussite est un objectif majeur pour l ensemble des personnels du Crous de Besançon. L amélioration des conditions de vie des étudiants est notre priorité. Pour répondre au mieux à cette mission, les personnels du Crous se sont lancés depuis la rentrée universitaire 2013 dans une démarche de projet d établissement. C est un moment privilégié pour donner la parole à tous : étudiants, clients, partenaires et personnels. Les équipes travailleront donc toute l année à l élaboration de ce projet qui sera présenté au conseil d administration de juillet Dès le dimanche 1er septembre, les personnels étaient mobilisés pour accueillir les étudiants venant prendre possession de leur logement et pour faciliter leur quotidien. Les équipes de la division de la vie étudiante ont mis en œuvre la réforme des bourses sur critères sociaux qui permet de réduire la proportion d étudiants dont les chances de réussite sont restreintes par l obligation de travailler et de mieux prendre en compte leurs ressources réelles. Les étudiants sont également de véritables acteurs des démarches initiées par le Crous. Six étudiants relais ont été recrutés pour la durée de l année universitaire afin de favoriser l intégration des nouveaux résidents, instaurer un lien social et accompagner leurs pairs dans les démarches administratives. L hébergement constituant un élément essentiel pour appréhender la vie des campus, la politique d investissement du Crous est prioritairement axée sur la rénovation intérieure des logements : 88% des chambres ont été rénovées, à la rentrée 2015 les réhabilitations seront terminées. Les personnels de la restauration, en collaboration avec le service communication, s impliquent dans l animation des restaurants et des cafétérias, ils ont engagé un travail sur la modernisation de la restauration universitaire qui sera acté dans un schéma directeur de la restauration. Le Crous, dans sa mission générale d aide aux étudiants et d accompagnement des établissements universitaires, est un acteur incontournable du schéma régional de la vie étudiante ; à ce titre le Crous copréside avec la ville de Besançon un comité de site constitué des partenaires bisontins de la vie étudiante. L épanouissement des étudiants passe aussi par un accès privilégié à la culture, le Crous de Besançon propose une programmation culturelle très riche pour la saison 2013/2014 et reste à l écoute des projets étudiants pour accompagner les initiatives. Un grand merci à tous les personnels du Crous pour leur investissement dans la réussite des étudiants et pour leur attachement à la qualité du lien que nous avons avec eux. Dominique Froment Le CROUS de Besançon vient de lancer sa démarche de projet d établissement pour les années Le projet d établissement est le moment privilégié - pour donner la parole à tous (étudiants clients partenaires - personnels) et pour évaluer leur satisfaction envers les services que nous leur offrons. - Pour contractualiser un engagement sur nos résultats attendus et les moyens nécessaires à leur mise en œuvre - Pour fixer des objectifs précis, réalisables, mais ambitieux, observables et mesurables. Le projet d établissement doit nous aider à : - Travailler autrement - Travailler en collaboration C est également un outil de management, avec des rôles bien définis pour chacun, et un outil de communication à l interne et à l externe. Le Comité de Direction (CODIR) a travaillé sur l élaboration des six axes du projet. Ces axes fixent les grands domaines couverts par le projet. AXE 1 : Replacer la réussite de l étudiant et l égalité des chances au cœur de chacune de nos activités. AXE 2 : Garantir la pérennité et la qualité Le Crous de Besançon pilote pour l ensemble du réseau des Œuvres Universitaires sur le logiciel de gestion financière et comptable Orion NG Le Point de vue de l Agent Comptable En 2011, le Crous de Besançon s était porté volontaire, avec le Crous d Aix-Marseille et le Cnous, pour être pilote de l application Orion Nouvelle Génération (ONG), destinée à remplacer le logiciel Orion CS (Client Serveur) devenu obsolète a vu la concrétisation de ce projet. Le deuxième trimestre a été consacré à la formation par Cégid, l éditeur informatique, de tous les personnels utilisant ONG. Les équipes étaient très motivées par ce projet. Et le 19 juin, le grand jour est arrivé. Après le Cnous, et en même temps que le Crous d Aix-Marseille, le Crous de Besançon est entré dans l ère du futur et a basculé toute sa gestion comptable et financière sur le nouveau logiciel ONG. Malgré les quelques 700 tests réalisés en 2012 sur l application, la mise en pratique révèle des dysfonctionnements dans l application. Factures qui disparaissent, suivis budgétaires faux, interfaces impossibles à intégrer, écritures qui se génèrent deux fois, menus qui apparaissent ou disparaissent La des prestations offertes à l étudiant par une autonomie et un équilibre financiers renforcés. AXE 3 : Développer et diversifier nos activités marchandes pour satisfaire nos clientèles, tout en garantissant notre rôle social. AXE 4 : Permettre à chaque agent du CROUS d exercer son métier de manière responsable dans un environnement de travail favorable. AXE 5 : Réaffirmer notre volonté de partenariat en tant qu opérateur incontournable de la vie étudiante, et porteur de projets. AXE 6 : Adopter une attitude éco-innovante dans l ensemble de nos activités et de nos projets. La démarche a été présentée aux chefs de services et encadrants, aux représentants des personnels dans nos instances, et à l ensemble des personnels du Crous, lors de deux réunions plénières à Besançon et à Belfort. La deuxième étape : Le diagnostic culturel : Un questionnaire a été proposé à tous les personnels. Une enquête de satisfaction sera ensuite lancée et effectuée par des «enquêteurs» volontaires auprès des étudiants et des partenaires. Dès janvier 2014, les personnels seront situation est critique, malgré toute la bonne volonté des utilisateurs. Tous les pilotes se sont donc réunis au Cnous pour gérer cette situation de crise, un moratoire sur le déploiement a été mis en place le 11 septembre Depuis le 17 septembre, le CROUS de Besançon bénéficie d un interlocuteur spécifique de Cégid, qui a permis de faire évoluer favorablement la situation. Un retour à la normale est envisagé rapidement. Les utilisateurs d ONG devraient incessamment sous peu retrouver des conditions de travail sereines. Les mises au point sont longues mais les efforts des deux Crous de Besançon et Aix-Marseille seront payants pour les autres établissements du réseau des œuvres. Et dans 10 ans, on s en rappellera avec amusement et une touche d effroi : «tu te souviens du basculement dans ONG? Quelle affaire»! Mais on sera fier d avoir été acteur de l évolution du logiciel comptable et financier du réseau des œuvres. sollicités pour participer aux groupes de travail qui seront mis en place afin de travailler sur les axes du projet d établissement. Après rédaction des objectifs d impact et des indicateurs par le CODIR (au vu des résultats des différentes enquêtes et des réflexions des groupes de travail), une programmation dans le temps (sur les quatre années du projet) sera effectuée. Le Projet d établissement sera enfin diffusé, après avoir été présenté au Conseil d Administration. Il nous appartiendra ensuite de le faire vivre! Le point de vue de la sous-direction des Systèmes d Information Le Crous de Besançon est cette année site pilote pour le réseau des œuvres de la nouvelle génération de l application comptable. Cette application devient web. La base est centralisée dans un datacenter du Cnous. Cette application marque aussi le coup d envoi de la fédération d identités. C est-àdire que l authentification de cette application repose sur un système qui vient lire les codes d accès utilisateurs dans l annuaire informatique interne et authentifie l établissement qui se connecte à l application. Ce système hautement sécurisé empêche toute tentative d intrusion d une autre personne étrangère au Crous et non habilitée. 2 3

3 La rentrée des étudiants Le Crous accueille les étudiants le 1er septembre Le service hébergement, en collaboration avec de nombreux collègues d autres services, a organisé l accueil des étudiants le dimanche 1er septembre sur le campus universitaire de la Bouloie et au centre ville à la résidence universitaire Canot. Avant même six heures du matin, ce dimanche 1er septembre, le personnel volontaire était à pied d œuvre pour accueillir les étudiants. Aux loges Stendhal et Gigoux, sur Les chiffres de la rentrée du DSE Au 29 novembre 2013 : bourses ont été payées, soit 101,3% des effectifs attendus (99.17% au niveau national) Création de deux nouveaux échelons de bourse Création d un échelon 0 bis pour les étudiants de classe moyenne : versement de 1000 / an, 983 bénéficiaires pour l Académie de Besançon. Création d un échelon 7 pour les étudiants les plus défavorisés : 426 bénéficiaires pour l Académie de Besançon. Lokaviz En 2012 (année civile) 140 annonces ont été déposées En 2013 du 1er janvier au 5 novembre, 85 annonces ont été déposées. Vie de l étudiant le campus, de même qu en centreville, tout était prévu pour réserver un accueil de qualité. Les étudiants et leurs familles se sont vus offrir un café. Radio-campus était présente et a assuré une animation musicale, la LMDE tenait également un stand. Le bilan de cette journée est vite apparu comme globalement très positif. Les files d attentes étaient beaucoup plus fluides que lors des rentrées précédentes, grâce au renfort de volontaires. Merci à tous ceux qui ont permis d offrir aux étudiants un accueil de qualité. Nos régions ont du talent! Un mini marché des terroirs s est tenu à Canot le 15 octobre : sur le parvis du restaurant, Claude Cornu, sur son stand «Interbev», a proposé à la dégustation une excellente viande de bœuf grillée, de provenance régionale. Pierre Chupin, «les Confitures de Dans le nord Franche- Comté Les 8 et 10 octobre, les étudiants des cités U du nord Franche Comté se sont retrouvés autour d un verre afin de rencontrer leurs voisins mais aussi les personnels du Crous : direction, gestionnaires de leurs cités, administratifs, assistante sociale et SUMPPS. Une petite centaine d étudiants ont ainsi pu échanger dans un cadre sympathique et informel. Une expérience enrichissante à renouveler! Pierre», avait apporté son pressoir et a transformé, sous les yeux des étudiants, 400 kg de pommes franc-comtoises en jus tout frais offert ensuite! Une dégustation de Comté et de Morbier parachevait cette présentation des talents franc-comtois. Restauration Duv Italia, l Italie dans le Nord Franche-Comté! Depuis le 16 septembre, les mardis et jeudis soir, un restaurant Italien a ouvert ses portes à la cité Duvillard à Belfort. Au menu : lasagnes, pâtes et bien entendu la traditionnelle pizza faite maison qui rencontre toujours un franc succès. Les étudiants sont accueillis par un serveur en tenue, avec prise de commande et Les Dégustations personnels de la restauration Découvertes d activités sportives universitaire Village de stands s impliquent dans TOUT LE PROGRAMME SUR l animation des RU et collaborent avec la sous direction de la communication pour offrir aux étudiants une ambiance conviviale. L année 2013/2014 est l occasion encore une fois de faire preuve d imagination, comme le prouvent les sujets retenus pour les repas à thème : Septembre : Semaine du 23 au 27 septembre : RETOUR A L ECOLE (histoire, géographie) service sur table dressée «façon restaurant». Musiques et décorations Italiennes complètent le tableau pour un service qui donne entière satisfaction aux étudiants. Ils peuvent ainsi dîner tranquillement, entre amis dans un cadre agréable et une ambiance conviviale. BIEN ETRE AU CAMPUS, le 15 octobre à Lumière! BIEN-ÊTRE AU CAMPUS OCT CAMPUS DE LA BOULOIE sommeil rythmes de vie stress émotion mémorisation détente plaisir du goût activités physiques 4 e édition 17 oct. matinée lycéens ACTIVITÉS GRATUITES / OUVERT À TOUS Conférences Expositions Ateliers (cuisine, écriture, peinture, vélo ) Massages Calendrier des repas à thème Crédit photo UFC, Ludovic Godard Conception Besançon Mobilités : Delphine Gentzik Impression Simongraphic Ornans Dans le cadre de la semaine du «Bien-être au campus» le 15 octobre, U sports, le SUMPS et le Crous ont mis la restauration et la créativité à l honneur! Le pôle restauration de Besançon (représenté par Alain Anav, Didier Gusching, Frédéric Petitjean, Franck Desforêt et les pâtissiers Jean-Yves Demougeot et Julien Charton) a travaillé aux côtés de Benoît Rotschi cuisinier du restaurant étoilé Mongo Park à Besançon - à la réalisation d une dégustation qui s est déroulée en deux temps : A midi, au restaurant Lumière, l équipe a proposé une découverte à Octobre : Semaine du 14 au 18 : NOS REGIONS ONT DU TALENT (avec intégration du menu «bienêtre) Novembre : Semaine du 18 au 22 : LA PISTE AUX ETOILES (autour du cirque) Décembre : semaine du 16 au 20 : REPAS DE NOEL Janvier : semaine du 13 au 17 : PIRATES DES MERS ET DES OCEANS (autour du poisson) Février : semaine du 17 au 21 février : LES ANNEAUX OLYMPIQUES (Grèce, Russie) l aveugle des produits travaillés par nos chefs : soupe de kiwi, agrumes, carottes, crème Dubary Au même moment Monsieur Rotschi et Monsieur Maillotte (responsable de Biocoop) présentaient des légumes anciens et peu connus : topinambour, pois cassé, panais. Le soir, un temps d échange suivi d une dégustation étaient organisés : les convives ont particulièrement apprécié les réductions de topinambours au miel, les salades de fruits et savarin de légumes anciens, les millefeuilles aux pois cassés et lamelle de langues de bœuf, les capuccino butternut/café ou autres tartes ganache, potiron, orange Mars : semaine du 17 au 21 mars : LES SENSATIONS FORTES (épices, salé, sucré) Avril : Semaine du 14 au 18 : SAVANE ET KILIMANDJARO (Afrique) Mai : Semaine du 19 au 23 : BEACH PARTY (Miami) Juin : Semaine du 10 au 14 : PLANETE FOOT (Brésil) 4 5

4 L avenir de la restauration universitaire nécessite de travailler sur des concepts novateurs répondant aux besoins des étudiants et de la communauté universitaire. Un schéma directeur de la restauration est en cours d élaboration. Le schéma directeur de la restauration : Diagnostic et enquête de satisfaction. Constitué d une équipe de consultants en restauration, le Cabinet Agriate Conseil étudie depuis avril 2013 l offre de restauration universitaire à Besançon et dans le nord-franche comté. En septembre et octobre 2013, les Restauration Le Crous de Besançon engage une modernisation de la restauration universitaire premiers résultats du diagnostic (effectué dans chaque restaurant au printemps dernier) ont donné lieu à une présentation aux équipes. Les dix restaurants évalués selon les paramètres suivants : gestion du service, qualité nutritionnelle, prestation alimentaire, état des locaux et des équipements, sécurité sanitaire/hygiène, travaillent à des voies d amélioration dans chaque domaine. La phase suivante a vu la réalisation d une enquête de satisfaction lors des semaines 39, 40 et 41 au près de l ensemble de notre clientèle. Pour la réalisation de cette enquête, trois étudiants recrutés pour l occasion sont allés à la rencontre de notre clientèle dans les restaurants. L enquête a été également diffusée par Internet et sous format papier. Les prochains résultats de cette enquête de satisfaction permettront de construire les premières ébauches du schéma directeur de la restauration pour les prochaines années. Bien entendu ce projet associe à chacune de ses étapes l ensemble du personnel de restauration. Ce faisant, il doit permettre au Crous de concevoir et de garantir l évolution et le succès de la restauration étudiante au Crous de Besançon dans les années à venir. Systèmes d information Une nouvelle monétique va voir le jour Le système d information est en pleine évolution et les années qui vont suivre vont être marquées par la mise en place d outils qui vont transformer en profondeur l architecture du réseau. En consultation au niveau national, la nouvelle monétique sera le successeur de la carte Monéo qui a bien fonctionné dans les CROUS. L actuelle carte Monéo CROUS est à la fois privative car elle permet de payer avec son niveau de tarif dans les restaurants universitaires, et publique car elle est utilisable chez les commerçants. Le porte monnaie électronique va évoluer. Un opérateur va être choisi pour héberger le nouveau porte monnaie électronique. Cette nouvelle monétique remplacera Monéo dans les Crous dans le courant de l année Ce projet est intégré dans un autre plus important qui implique nos partenaires de l enseignement supérieur avec la naissance d une carte multiservices étudiants Bourgogne-Franche-Comté. Les Crous de Besançon et de Dijon travaillent depuis quelques mois avec l ensemble des partenaires de l enseignement supérieur de Bourgogne/Franche-Comté à la mise en place d une carte multi services étudiants qui sera opérationnelle le 1er septembre Cuisinez malin à Canot! Pour la troisième année, le Crous de Besançon a pris une part active dans l organisation des ateliers «Cuisinez Malin» aux côtés des partenaires de l opération : la LDME, le SUMPPS, l IREPS, L ADOSEN et la Mutualité Française. Quatre ateliers, animés par le chef de cuisine Frédéric Petitjean, ont eu lieu les 1er, 8, 15 octobre et 5 novembre 2013 au restaurant universitaire Canot. Cette année encore toutes les demandes d inscription n ont pu être satisfaites et chaque atelier a accueilli 7 étudiants. Le principe de ces ateliers demeure le même et vise à offrir aux participants un accès aux techniques culinaires de base avec pour objectif le respect de l équilibre nutritionnel pour un coût modéré. Bilan est très positif pour cette troisième édition, les étudiants se sont montrés appliqués, soucieux de bien faire et heureux de participer à cette opération. Les plats confectionnés ont ensuite été dégustés par les participants, dans la bonne humeur! Rendez-vous l année prochaine! La sécurité des étudiants, une priorité Le campus de la Bouloie est équipé d environ 30 caméras de vidéo protection. Le système a migré en IP et est supporté par le réseau de fibres du campus. Quelques évolutions sont encore à prévoir pour remplacer les caméras analogiques par du matériel plus performant. Plusieurs résidences universitaires du Nord Franche-Comté sont équipées et renforcent ainsi la sécurité des lieux. La sous-direction des systèmes d information toujours à la pointe des nouvelles technologies L idée de mutualiser les ressources dans les Crous fait son chemin. Elle n échappe pas au système d information. Le projet de lancer des data center pour héberger des données dans une autre région a déjà commencé. Le Crous de Besançon se prépare à ce changement et sera à l avenir capable de proposer son propre cloud. Les réseaux informatiques des Crous sont reliés entre eux par un réseau d interconnexion supporté par la communauté RENATER. Les années à venir seront porteurs de multiples projets capables de proposer un large éventail de nouveaux outils et de services web comme des plates-formes collaboratives, de wiki, d enquêtes. 6 7

5 Dossier Dossier Le Crous de Besançon, acteur incontournable du schéma régional de la vie étudiante (SRVE) Origine du partenariat La Région Franche-Comté, au titre de son action en faveur du développement de l Enseignement Supérieur, a coordonné, dans un partenariat étroit avec l ensemble des acteurs régionaux impliqués dans la dynamique de l amélioration des conditions de vie des étudiants, la définition d un schéma directeur de la vie étudiante. La mise en œuvre des priorités définies par cette étude a nécessité d en préciser les modalités pratiques. C est pourquoi six groupes de travail, animés par des représentants des acteurs concernés, ont été constitués autour des thématiques principales. Le Crous a conduit un groupe de travail consacré au logement et à l action sociale. Les réflexions de ce groupe, réuni à plusieurs reprises depuis novembre 2011, ont abouti à la formalisation de deux propositions d action : l une relative au dispositif d accueil des étudiants en résidence, l autre relative à la mise en place d étudiants relais en résidence. Ces propositions ont été validées lors du comité de pilotage qui s est tenu le jeudi 21 juin Une gouvernance au service de la vie étudiante La conférence locale de la vie étudiante. Dans le cadre du SRVE, une convention de partenariat a été conclue en 2013 afin d expérimenter la mise en place d une conférence locale de la vie étudiante sur le bassin de vie de Besançon. Chacun des partenaires est attaché aux enjeux de l enseignement supérieur, au regard de ses domaines de compétences et des politiques propres qu il développe. La qualité de la vie étudiante constitue un des aspects des politiques menées, de façon à permettre pleinement aux étudiants de disposer des meilleures conditions pour réussir leurs études, en facilitant par ailleurs leur intégration sociale, économique et citoyenne. Dans le respect des compétences de chacun, les partenaires ont décidé de s associer pour instituer une forme de coordination, destinée à renforcer le partenariat et l échange entre les différents acteurs afin de mieux appréhender, accompagner et valoriser les multiples actions relevant du domaine de la vie étudiante. En aucun cas, il ne s agit de se substituer aux porteurs de projets, mais d encourager les initiatives les plus pertinentes, en capitalisant sur ces expériences. Les partenaires se sont donc entendus pour prendre l initiative partagée de mettre en place une conférence locale de la vie étudiante, faisant ainsi suite aux préconisations du schéma régional de la vie étudiante afin d encourager et accompagner la dynamique de la vie étudiante sur le bassin de vie de Besançon. Composition La conférence locale de la vie étudiante a vocation à réunir : les membres du comité de site, un représentant de chaque établissement accueillant des étudiants post-bac, privé ou public, relevant du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche ou d autres ministères, les élus étudiants des conseils de ces établissements et du conseil d administration du Crous, les principaux acteurs de la vie étudiante ou experts associés, qui pourront être invités au cas par cas par le comité de site selon les thèmes abordés (ex : services d information et d orientation, culturels, sportifs, sociaux, de santé, associations étudiantes, ). Fonctionnement Les réunions de la conférence locale de la vie étudiante sont préparées par le comité de site. Un thème principal peut être retenu dans le cadre du programme de travail annuel proposé par le comité de site. Les échanges correspondant doivent permettre d aboutir à des propositions d améliorations ou à des actions nouvelles. Des groupes de travail peuvent être institués et s appuyer sur les acteurs et les structures existants. Cette conférence s appuie sur un comité de site. Au terme de l expérimentation, un bilan partagé présenté au comité de site permettra de décider de la poursuite ou de la fin du dispositif conventionné. Le comité de site Constitution et mode de fonctionnement : Le comité de site est constitué de chacun des partenaires. Il est coprésidé par le Crous et la Ville de Besançon. Il assure le pilotage de la démarche et la continuité de sa mise en œuvre. Il se réunit au moins une fois par trimestre sur un ordre du jour précis. Il peut se saisir de tout sujet à la demande d un de ses membres, renvoyer à une demande d informations ou solliciter un acteur de la vie étudiante sur une thématique précise. Il assure la préparation et le suivi de la conférence locale de la vie étudiante. Il constitue un relais pour la coordination des informations entre ses membres. Le chargé de mission vie étudiante Afin de concrétiser la mise en œuvre de la gouvernance entre la ville le Besançon, le Crous, l Ufc, l Esmm, et la région Franche Comté, en matière de vie étudiante au sens large (la prise en compte du bien être de l étudiant dans le bassin franc comtois), il a été convenu du recrutement d un chargé de mission à temps plein, employé par le Crous Fanny Jeanroy, Chargée de mission pour le schéma régional de la vie étudiante 8 9

6 Dossier Dossier en contrat à durée déterminée (10 mois), niveau cadre A de la fonction publique. Le financement du poste de cet agent est assuré à 60% par la Ville de Besançon et à 40% par la Région Franche-Comté dans le cadre d un conventionnement spécifique avec le Crous. Recrutée par un jury composé de représentants de différents partenaires du SRVE, Fanny JEANROY a pris son poste, situé géographiquement à la sousdirection de la vie étudiante au Crous, depuis le 23 septembre dernier. Ses missions sont les suivantes : animer le comité de site et assurer l accompagnement administratif du pilotage de la démarche de politique de vie étudiante et sa mise en œuvre, préparer et suivre la conférence locale de la vie étudiante, constituer Les étudiants relais un relais pour la coordination des informations entre ses membres, coordonner la politique en matière de vie étudiante dans ses différentes dimensions et sa mise en œuvre, assurer les relations avec tous les acteurs de la vie étudiante sur le site mettre en place et coordonner des activités pour des groupes de travail sur la vie étudiante. La mission principale du chargé de mission n est pas de créer un nouveau service de gouvernance ou un service public qui se substituerait à l existant, mais bien de mettre en place des passerelles entre les différentes actions déjà menées, d établir un réseau et le développer, pour faire en sorte que les gens communiquent et améliorent la qualité de leur(s) service(s). Deux actions retenues dans le cadre du SRVE, pilotées par le Crous Les étudiants relais Le Crous accueille dans ses résidences beaucoup d étudiants primo-arrivants (1ère année...) qui sont souvent isolés, seuls, éloignés de leur famille. Ce constat est fait tant par les personnels des résidences que par le service social. On constate également un individualisme croissant des étudiants (faible participation aux activités socio-culturelles, à la vie du campus, aux élections de conseil de résidence...) qui a pour conséquence directe un repli sur soi. Cette montée de l individualisme est une évidence qui ne peut être remise en cause. Max Rozzi Alexandre Schneider Salah Zenati Absa N doye Florent Jarrot Les étudiants relais, identifiés par leurs pairs, ont pour mission d être des relais vers les structures propres du Crous (vie étudiante, culture...) mais également vers les services externes (service médicosociaux, scolarité des établissements d enseignement supérieur...). Ils sont accompagnés dans cette mission par les assistants sociaux du Crous et la responsable de la vie étudiante, personnes ressources. Objectifs et résultats visés. Les objectifs sont de favoriser l intégration dans la résidence, d instaurer un lien social, d aider les étudiants en difficulté à utiliser le réseau d aides (sociales, médicales, psychologiques...) et d améliorer la connaissance des services internes et externes. Ressources et calendrier. Ressources humaines : 6 étudiants employés à raison de 15h mensuelles sur 10 mois (jusqu à fin juin), Ressources matérielles : un bureau (bâtiment Gascar), un téléphone fixe, un ordinateur connecté à Internet, une messagerie crous-besancon.fr), Ressources financières : Coût du dispositif annuel pour 6 emplois étudiants (environ charges comprises (pris en charge dans le cadre d une subvention allouée par la Région Franche-Comté). Calendrier : après avoir suivi une formation pilotée conjointement par la responsable de la vie étudiante, la conseillère technique du Crous, la directrice du service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPS), les étudiants sont sur le terrain depuis le début du mois de septembre et seront en action jusqu à la fin juin Une évaluation du dispositif ainsi qu un bilan d activité seront réalisés au terme de l action. L accueil d urgence en résidence : Le Crous répond aux difficultés familiales, financières, sociales, psychologiques rencontrées par les étudiants. En matière d hébergement, les personnels ont repéré plusieurs difficultés rencontrées par les étudiants, à commencer par les informations souvent insuffisantes dont ils disposent avant leur arrivée. En outre, un certain nombre d étudiants n anticipent pas leur demande d hébergement ayant la conviction qu une inscription universitaire entraîne l assurance d obtenir un logement universitaire, de surcroît disponible dans l immédiat. Ces «handicaps» peuvent parfois être associés à d autres problématiques sociales ou financières. L expérience montre également qu un étudiant paniqué et anxieux à l idée de ne pas savoir où dormir le jour même en l absence de logement peut dépenser des sommes conséquentes en hôtel et en logements très coûteux si bien qu il en mesure les conséquences le reste de l année (échec, mise en péril des projets d étude ). Ces contraintes mettent un frein au règlement des démarches administratives qui nécessitent du temps et des moyens (inscription administrative, pédagogique, demande de logement au Crous, recherche de logement chez les bailleurs privés, sociaux ). Ces situations sont susceptibles de se présenter tout au long de l année compte tenu du rythme des études (cursus LMD, réorientation, semestre, stage, mobilité) et notamment en période de rentrée universitaire, en période hivernale. Aussi, une action a-t-elle été mise en place afin de mettre à la disposition d un étudiant en grande difficulté d hébergement, une chambre à titre gracieux pendant une durée maximum de 7 jours. Ainsi, pourrat-il disposer de quelques jours pour régler, avec l aide des assistants sociaux du Crous, les formalités administratives concrètes de son arrivée : finalisation de son inscription universitaire, aide à la poursuite de son projet d études (recherche d hébergement au CROUS et chez les bailleurs sociaux, privés ). Au 1er novembre 2013, 28 étudiants ont bénéficié du dispositif dont 5. sur le Nord Franche-Comté : 24 sont à ce jour logés au Crous. Objectifs et résultats visés Les objectifs sont d améliorer l accueil des étudiants et les services qui leur sont offerts et de répondre aux problématiques qu ils rencontrent. Ressources et calendrier Ressources humaines : mobilisation des acteurs du Crous (service social, personnels d hébergement). Ressources matérielles : 6 chambres traditionnelles ou rénovées ont été réservées à cet effet : 4 sur le secteur de Besançon, 2 dans le nord Franche- Comté (Belfort et Montbéliard). Ressources financières : coût de la redevance hébergement sur une durée de 10 mois x par le nombre de logements soit une estimation à hauteur de (pris en charge dans le cadre d une subvention versée par la Région Franche- Comté). Calendrier : le dispositif, lancé depuis le 1er septembre, se prolongera jusqu au 30 juin Une évaluation ainsi qu un bilan d activité seront réalisés au terme de l action

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020 1 ÉDITO Les services de la vie étudiante jouent un rôle décisif pour la réussite et l épanouissement des étudiants. La démarche de projet d établissement engagée par le Crous de Besançon a pour objectif

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE

PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION DES RISQUES A L UNIVERSITE DE REIMS CHAMPAGNE ARDENNE Perspectives pour l année 2014/2015 Document à valider par le CHSCT et à présenter au CTP et au CA Vincent CONRAD Rapport

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2008 Les échos de la Prépa Quelques temps forts : La fin de l année est proche Mais nos étudiants travaillent toujours avec autant de sérieux. En classe préparatoire, les cours se terminent fin juin

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma

Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Une gestion optimisée des foyers et résidences : Le projet Adoma Auteur : Myriam Hefaiedh Aareon 2010 Page 1 / 7 Présentation de l organisme : Adoma est une société d économie mixte présente sur l ensemble

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION 1 Action 1 Concentrer les budgets sur des campagnes de communication prioritaires Cabinet du Premier ministre

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

INSTRUCTION N DGCS/2A/2015/60

INSTRUCTION N DGCS/2A/2015/60 Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère de la ville, de la jeunesse et des

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015

DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION. Gestionnaire nouvellement nommé. Année 2014-2015 DOSSIER PARCOURS INDIVIDUEL DE FORMATION Gestionnaire nouvellement nommé Année 2014-2015 Guide d utilisation : Ce dossier comprend : Une grille de positionnement Le plan de formation (PIF) dans lequel,

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Michèle LENOIR-SALFATI tél.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE CHEF DE SERVICE Tourisme et économie montagnarde POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction du Développement Économique Poste de rattachement

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Formation des membres du CHSCT

Formation des membres du CHSCT CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 JANVIER 2013 Formation des membres du CHSCT Organisme formateur : IRA Bastia Durée formation : 6 jours Date proposée : 1 er session : 28, 29 et 30 janvier 2 ème session :

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 Au 1 er septembre 2015, 54 000 étudiants et 7000 personnels de la nouvelle communauté d Universités et d établissements «Université Bourgogne Franche-Comté» et des CROUS

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS!

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS! Campagne de Développement 2010-2012 Ensemble, développons RMS! RMS : une stratégie de développement dans laquelle s inscrit la Fondation Les valeurs de RMS Innovation et esprit d entreprise Excellence

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Préparation de la Rentrée 2014 Conseil Participatif 10 Avril 2014 1 Sommaire Rappel des pistes de réflexion Résultat de l étude de faisabilité Rappel des valeurs

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition Le titulaire de la mention complémentaire Organisateur de réceptions

Plus en détail

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES CAVILAM Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com Sites

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Manuel Qualité. de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Manuel Qualité de l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur PRÉSENTATION GÉNÉRALE Finalité et gestion du manuel qualité Déclaration de politique qualité Organisation et responsabilités

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail