Crous. à l œuvre. n 41- novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crous. à l œuvre. n 41- novembre 2013"

Transcription

1 Crous à l œuvre n 41- novembre 2013 Edito : (page 2) À savoir : Le projet d établissement / Le Crous de Besançon pilote (page 3) Vie de l étudiant : La rentrée des étudiants / Les chiffres de la rentrée du DSE / Nos régions ont du talent (page 4) Restauration : Duv italia / Bien être au Campus / Calendrier des repas à thème / Modernisation de la restauration universitaire / Cuisinez malin (pages 5 et 6) Systèmes d information : Nouvelle monétique / Sécurité des étudiants / Nouvelles technologies (page 7) Dossier : Schéma régional de la vie étudiante (pages 8 à 11) Pêle-mêle : Carina Werner / Convention ERDF (page 12) Travaux (page 13) Ressources humaines : Journée d accueil des personnels administratifs / Accompagnement pôle hébergement / Structure de gouvernance / Organigramme (pages 14 et 15) Communication : Le Crous fait sa pub / Guide commun Crous-UFC / Signalétique (page 16) Culture : Bien Urbain / Contre visites guidées de Jérôme Poulain / Animation musicale DJ / Jazz Club / Les nouveautés du Petit Théâtre / Inauguration de l exposition Canot / Le Grand Show du Petit Théâtre (pages 17 à 19) Un métier du Crous à l honneur : Chef de cuisine (page 20)

2 Édito À savoir Le projet d établissement Offrir à chaque étudiant un égal accès aux études supérieures et une même chance de réussite est un objectif majeur pour l ensemble des personnels du Crous de Besançon. L amélioration des conditions de vie des étudiants est notre priorité. Pour répondre au mieux à cette mission, les personnels du Crous se sont lancés depuis la rentrée universitaire 2013 dans une démarche de projet d établissement. C est un moment privilégié pour donner la parole à tous : étudiants, clients, partenaires et personnels. Les équipes travailleront donc toute l année à l élaboration de ce projet qui sera présenté au conseil d administration de juillet Dès le dimanche 1er septembre, les personnels étaient mobilisés pour accueillir les étudiants venant prendre possession de leur logement et pour faciliter leur quotidien. Les équipes de la division de la vie étudiante ont mis en œuvre la réforme des bourses sur critères sociaux qui permet de réduire la proportion d étudiants dont les chances de réussite sont restreintes par l obligation de travailler et de mieux prendre en compte leurs ressources réelles. Les étudiants sont également de véritables acteurs des démarches initiées par le Crous. Six étudiants relais ont été recrutés pour la durée de l année universitaire afin de favoriser l intégration des nouveaux résidents, instaurer un lien social et accompagner leurs pairs dans les démarches administratives. L hébergement constituant un élément essentiel pour appréhender la vie des campus, la politique d investissement du Crous est prioritairement axée sur la rénovation intérieure des logements : 88% des chambres ont été rénovées, à la rentrée 2015 les réhabilitations seront terminées. Les personnels de la restauration, en collaboration avec le service communication, s impliquent dans l animation des restaurants et des cafétérias, ils ont engagé un travail sur la modernisation de la restauration universitaire qui sera acté dans un schéma directeur de la restauration. Le Crous, dans sa mission générale d aide aux étudiants et d accompagnement des établissements universitaires, est un acteur incontournable du schéma régional de la vie étudiante ; à ce titre le Crous copréside avec la ville de Besançon un comité de site constitué des partenaires bisontins de la vie étudiante. L épanouissement des étudiants passe aussi par un accès privilégié à la culture, le Crous de Besançon propose une programmation culturelle très riche pour la saison 2013/2014 et reste à l écoute des projets étudiants pour accompagner les initiatives. Un grand merci à tous les personnels du Crous pour leur investissement dans la réussite des étudiants et pour leur attachement à la qualité du lien que nous avons avec eux. Dominique Froment Le CROUS de Besançon vient de lancer sa démarche de projet d établissement pour les années Le projet d établissement est le moment privilégié - pour donner la parole à tous (étudiants clients partenaires - personnels) et pour évaluer leur satisfaction envers les services que nous leur offrons. - Pour contractualiser un engagement sur nos résultats attendus et les moyens nécessaires à leur mise en œuvre - Pour fixer des objectifs précis, réalisables, mais ambitieux, observables et mesurables. Le projet d établissement doit nous aider à : - Travailler autrement - Travailler en collaboration C est également un outil de management, avec des rôles bien définis pour chacun, et un outil de communication à l interne et à l externe. Le Comité de Direction (CODIR) a travaillé sur l élaboration des six axes du projet. Ces axes fixent les grands domaines couverts par le projet. AXE 1 : Replacer la réussite de l étudiant et l égalité des chances au cœur de chacune de nos activités. AXE 2 : Garantir la pérennité et la qualité Le Crous de Besançon pilote pour l ensemble du réseau des Œuvres Universitaires sur le logiciel de gestion financière et comptable Orion NG Le Point de vue de l Agent Comptable En 2011, le Crous de Besançon s était porté volontaire, avec le Crous d Aix-Marseille et le Cnous, pour être pilote de l application Orion Nouvelle Génération (ONG), destinée à remplacer le logiciel Orion CS (Client Serveur) devenu obsolète a vu la concrétisation de ce projet. Le deuxième trimestre a été consacré à la formation par Cégid, l éditeur informatique, de tous les personnels utilisant ONG. Les équipes étaient très motivées par ce projet. Et le 19 juin, le grand jour est arrivé. Après le Cnous, et en même temps que le Crous d Aix-Marseille, le Crous de Besançon est entré dans l ère du futur et a basculé toute sa gestion comptable et financière sur le nouveau logiciel ONG. Malgré les quelques 700 tests réalisés en 2012 sur l application, la mise en pratique révèle des dysfonctionnements dans l application. Factures qui disparaissent, suivis budgétaires faux, interfaces impossibles à intégrer, écritures qui se génèrent deux fois, menus qui apparaissent ou disparaissent La des prestations offertes à l étudiant par une autonomie et un équilibre financiers renforcés. AXE 3 : Développer et diversifier nos activités marchandes pour satisfaire nos clientèles, tout en garantissant notre rôle social. AXE 4 : Permettre à chaque agent du CROUS d exercer son métier de manière responsable dans un environnement de travail favorable. AXE 5 : Réaffirmer notre volonté de partenariat en tant qu opérateur incontournable de la vie étudiante, et porteur de projets. AXE 6 : Adopter une attitude éco-innovante dans l ensemble de nos activités et de nos projets. La démarche a été présentée aux chefs de services et encadrants, aux représentants des personnels dans nos instances, et à l ensemble des personnels du Crous, lors de deux réunions plénières à Besançon et à Belfort. La deuxième étape : Le diagnostic culturel : Un questionnaire a été proposé à tous les personnels. Une enquête de satisfaction sera ensuite lancée et effectuée par des «enquêteurs» volontaires auprès des étudiants et des partenaires. Dès janvier 2014, les personnels seront situation est critique, malgré toute la bonne volonté des utilisateurs. Tous les pilotes se sont donc réunis au Cnous pour gérer cette situation de crise, un moratoire sur le déploiement a été mis en place le 11 septembre Depuis le 17 septembre, le CROUS de Besançon bénéficie d un interlocuteur spécifique de Cégid, qui a permis de faire évoluer favorablement la situation. Un retour à la normale est envisagé rapidement. Les utilisateurs d ONG devraient incessamment sous peu retrouver des conditions de travail sereines. Les mises au point sont longues mais les efforts des deux Crous de Besançon et Aix-Marseille seront payants pour les autres établissements du réseau des œuvres. Et dans 10 ans, on s en rappellera avec amusement et une touche d effroi : «tu te souviens du basculement dans ONG? Quelle affaire»! Mais on sera fier d avoir été acteur de l évolution du logiciel comptable et financier du réseau des œuvres. sollicités pour participer aux groupes de travail qui seront mis en place afin de travailler sur les axes du projet d établissement. Après rédaction des objectifs d impact et des indicateurs par le CODIR (au vu des résultats des différentes enquêtes et des réflexions des groupes de travail), une programmation dans le temps (sur les quatre années du projet) sera effectuée. Le Projet d établissement sera enfin diffusé, après avoir été présenté au Conseil d Administration. Il nous appartiendra ensuite de le faire vivre! Le point de vue de la sous-direction des Systèmes d Information Le Crous de Besançon est cette année site pilote pour le réseau des œuvres de la nouvelle génération de l application comptable. Cette application devient web. La base est centralisée dans un datacenter du Cnous. Cette application marque aussi le coup d envoi de la fédération d identités. C est-àdire que l authentification de cette application repose sur un système qui vient lire les codes d accès utilisateurs dans l annuaire informatique interne et authentifie l établissement qui se connecte à l application. Ce système hautement sécurisé empêche toute tentative d intrusion d une autre personne étrangère au Crous et non habilitée. 2 3

3 La rentrée des étudiants Le Crous accueille les étudiants le 1er septembre Le service hébergement, en collaboration avec de nombreux collègues d autres services, a organisé l accueil des étudiants le dimanche 1er septembre sur le campus universitaire de la Bouloie et au centre ville à la résidence universitaire Canot. Avant même six heures du matin, ce dimanche 1er septembre, le personnel volontaire était à pied d œuvre pour accueillir les étudiants. Aux loges Stendhal et Gigoux, sur Les chiffres de la rentrée du DSE Au 29 novembre 2013 : bourses ont été payées, soit 101,3% des effectifs attendus (99.17% au niveau national) Création de deux nouveaux échelons de bourse Création d un échelon 0 bis pour les étudiants de classe moyenne : versement de 1000 / an, 983 bénéficiaires pour l Académie de Besançon. Création d un échelon 7 pour les étudiants les plus défavorisés : 426 bénéficiaires pour l Académie de Besançon. Lokaviz En 2012 (année civile) 140 annonces ont été déposées En 2013 du 1er janvier au 5 novembre, 85 annonces ont été déposées. Vie de l étudiant le campus, de même qu en centreville, tout était prévu pour réserver un accueil de qualité. Les étudiants et leurs familles se sont vus offrir un café. Radio-campus était présente et a assuré une animation musicale, la LMDE tenait également un stand. Le bilan de cette journée est vite apparu comme globalement très positif. Les files d attentes étaient beaucoup plus fluides que lors des rentrées précédentes, grâce au renfort de volontaires. Merci à tous ceux qui ont permis d offrir aux étudiants un accueil de qualité. Nos régions ont du talent! Un mini marché des terroirs s est tenu à Canot le 15 octobre : sur le parvis du restaurant, Claude Cornu, sur son stand «Interbev», a proposé à la dégustation une excellente viande de bœuf grillée, de provenance régionale. Pierre Chupin, «les Confitures de Dans le nord Franche- Comté Les 8 et 10 octobre, les étudiants des cités U du nord Franche Comté se sont retrouvés autour d un verre afin de rencontrer leurs voisins mais aussi les personnels du Crous : direction, gestionnaires de leurs cités, administratifs, assistante sociale et SUMPPS. Une petite centaine d étudiants ont ainsi pu échanger dans un cadre sympathique et informel. Une expérience enrichissante à renouveler! Pierre», avait apporté son pressoir et a transformé, sous les yeux des étudiants, 400 kg de pommes franc-comtoises en jus tout frais offert ensuite! Une dégustation de Comté et de Morbier parachevait cette présentation des talents franc-comtois. Restauration Duv Italia, l Italie dans le Nord Franche-Comté! Depuis le 16 septembre, les mardis et jeudis soir, un restaurant Italien a ouvert ses portes à la cité Duvillard à Belfort. Au menu : lasagnes, pâtes et bien entendu la traditionnelle pizza faite maison qui rencontre toujours un franc succès. Les étudiants sont accueillis par un serveur en tenue, avec prise de commande et Les Dégustations personnels de la restauration Découvertes d activités sportives universitaire Village de stands s impliquent dans TOUT LE PROGRAMME SUR l animation des RU et collaborent avec la sous direction de la communication pour offrir aux étudiants une ambiance conviviale. L année 2013/2014 est l occasion encore une fois de faire preuve d imagination, comme le prouvent les sujets retenus pour les repas à thème : Septembre : Semaine du 23 au 27 septembre : RETOUR A L ECOLE (histoire, géographie) service sur table dressée «façon restaurant». Musiques et décorations Italiennes complètent le tableau pour un service qui donne entière satisfaction aux étudiants. Ils peuvent ainsi dîner tranquillement, entre amis dans un cadre agréable et une ambiance conviviale. BIEN ETRE AU CAMPUS, le 15 octobre à Lumière! BIEN-ÊTRE AU CAMPUS OCT CAMPUS DE LA BOULOIE sommeil rythmes de vie stress émotion mémorisation détente plaisir du goût activités physiques 4 e édition 17 oct. matinée lycéens ACTIVITÉS GRATUITES / OUVERT À TOUS Conférences Expositions Ateliers (cuisine, écriture, peinture, vélo ) Massages Calendrier des repas à thème Crédit photo UFC, Ludovic Godard Conception Besançon Mobilités : Delphine Gentzik Impression Simongraphic Ornans Dans le cadre de la semaine du «Bien-être au campus» le 15 octobre, U sports, le SUMPS et le Crous ont mis la restauration et la créativité à l honneur! Le pôle restauration de Besançon (représenté par Alain Anav, Didier Gusching, Frédéric Petitjean, Franck Desforêt et les pâtissiers Jean-Yves Demougeot et Julien Charton) a travaillé aux côtés de Benoît Rotschi cuisinier du restaurant étoilé Mongo Park à Besançon - à la réalisation d une dégustation qui s est déroulée en deux temps : A midi, au restaurant Lumière, l équipe a proposé une découverte à Octobre : Semaine du 14 au 18 : NOS REGIONS ONT DU TALENT (avec intégration du menu «bienêtre) Novembre : Semaine du 18 au 22 : LA PISTE AUX ETOILES (autour du cirque) Décembre : semaine du 16 au 20 : REPAS DE NOEL Janvier : semaine du 13 au 17 : PIRATES DES MERS ET DES OCEANS (autour du poisson) Février : semaine du 17 au 21 février : LES ANNEAUX OLYMPIQUES (Grèce, Russie) l aveugle des produits travaillés par nos chefs : soupe de kiwi, agrumes, carottes, crème Dubary Au même moment Monsieur Rotschi et Monsieur Maillotte (responsable de Biocoop) présentaient des légumes anciens et peu connus : topinambour, pois cassé, panais. Le soir, un temps d échange suivi d une dégustation étaient organisés : les convives ont particulièrement apprécié les réductions de topinambours au miel, les salades de fruits et savarin de légumes anciens, les millefeuilles aux pois cassés et lamelle de langues de bœuf, les capuccino butternut/café ou autres tartes ganache, potiron, orange Mars : semaine du 17 au 21 mars : LES SENSATIONS FORTES (épices, salé, sucré) Avril : Semaine du 14 au 18 : SAVANE ET KILIMANDJARO (Afrique) Mai : Semaine du 19 au 23 : BEACH PARTY (Miami) Juin : Semaine du 10 au 14 : PLANETE FOOT (Brésil) 4 5

4 L avenir de la restauration universitaire nécessite de travailler sur des concepts novateurs répondant aux besoins des étudiants et de la communauté universitaire. Un schéma directeur de la restauration est en cours d élaboration. Le schéma directeur de la restauration : Diagnostic et enquête de satisfaction. Constitué d une équipe de consultants en restauration, le Cabinet Agriate Conseil étudie depuis avril 2013 l offre de restauration universitaire à Besançon et dans le nord-franche comté. En septembre et octobre 2013, les Restauration Le Crous de Besançon engage une modernisation de la restauration universitaire premiers résultats du diagnostic (effectué dans chaque restaurant au printemps dernier) ont donné lieu à une présentation aux équipes. Les dix restaurants évalués selon les paramètres suivants : gestion du service, qualité nutritionnelle, prestation alimentaire, état des locaux et des équipements, sécurité sanitaire/hygiène, travaillent à des voies d amélioration dans chaque domaine. La phase suivante a vu la réalisation d une enquête de satisfaction lors des semaines 39, 40 et 41 au près de l ensemble de notre clientèle. Pour la réalisation de cette enquête, trois étudiants recrutés pour l occasion sont allés à la rencontre de notre clientèle dans les restaurants. L enquête a été également diffusée par Internet et sous format papier. Les prochains résultats de cette enquête de satisfaction permettront de construire les premières ébauches du schéma directeur de la restauration pour les prochaines années. Bien entendu ce projet associe à chacune de ses étapes l ensemble du personnel de restauration. Ce faisant, il doit permettre au Crous de concevoir et de garantir l évolution et le succès de la restauration étudiante au Crous de Besançon dans les années à venir. Systèmes d information Une nouvelle monétique va voir le jour Le système d information est en pleine évolution et les années qui vont suivre vont être marquées par la mise en place d outils qui vont transformer en profondeur l architecture du réseau. En consultation au niveau national, la nouvelle monétique sera le successeur de la carte Monéo qui a bien fonctionné dans les CROUS. L actuelle carte Monéo CROUS est à la fois privative car elle permet de payer avec son niveau de tarif dans les restaurants universitaires, et publique car elle est utilisable chez les commerçants. Le porte monnaie électronique va évoluer. Un opérateur va être choisi pour héberger le nouveau porte monnaie électronique. Cette nouvelle monétique remplacera Monéo dans les Crous dans le courant de l année Ce projet est intégré dans un autre plus important qui implique nos partenaires de l enseignement supérieur avec la naissance d une carte multiservices étudiants Bourgogne-Franche-Comté. Les Crous de Besançon et de Dijon travaillent depuis quelques mois avec l ensemble des partenaires de l enseignement supérieur de Bourgogne/Franche-Comté à la mise en place d une carte multi services étudiants qui sera opérationnelle le 1er septembre Cuisinez malin à Canot! Pour la troisième année, le Crous de Besançon a pris une part active dans l organisation des ateliers «Cuisinez Malin» aux côtés des partenaires de l opération : la LDME, le SUMPPS, l IREPS, L ADOSEN et la Mutualité Française. Quatre ateliers, animés par le chef de cuisine Frédéric Petitjean, ont eu lieu les 1er, 8, 15 octobre et 5 novembre 2013 au restaurant universitaire Canot. Cette année encore toutes les demandes d inscription n ont pu être satisfaites et chaque atelier a accueilli 7 étudiants. Le principe de ces ateliers demeure le même et vise à offrir aux participants un accès aux techniques culinaires de base avec pour objectif le respect de l équilibre nutritionnel pour un coût modéré. Bilan est très positif pour cette troisième édition, les étudiants se sont montrés appliqués, soucieux de bien faire et heureux de participer à cette opération. Les plats confectionnés ont ensuite été dégustés par les participants, dans la bonne humeur! Rendez-vous l année prochaine! La sécurité des étudiants, une priorité Le campus de la Bouloie est équipé d environ 30 caméras de vidéo protection. Le système a migré en IP et est supporté par le réseau de fibres du campus. Quelques évolutions sont encore à prévoir pour remplacer les caméras analogiques par du matériel plus performant. Plusieurs résidences universitaires du Nord Franche-Comté sont équipées et renforcent ainsi la sécurité des lieux. La sous-direction des systèmes d information toujours à la pointe des nouvelles technologies L idée de mutualiser les ressources dans les Crous fait son chemin. Elle n échappe pas au système d information. Le projet de lancer des data center pour héberger des données dans une autre région a déjà commencé. Le Crous de Besançon se prépare à ce changement et sera à l avenir capable de proposer son propre cloud. Les réseaux informatiques des Crous sont reliés entre eux par un réseau d interconnexion supporté par la communauté RENATER. Les années à venir seront porteurs de multiples projets capables de proposer un large éventail de nouveaux outils et de services web comme des plates-formes collaboratives, de wiki, d enquêtes. 6 7

5 Dossier Dossier Le Crous de Besançon, acteur incontournable du schéma régional de la vie étudiante (SRVE) Origine du partenariat La Région Franche-Comté, au titre de son action en faveur du développement de l Enseignement Supérieur, a coordonné, dans un partenariat étroit avec l ensemble des acteurs régionaux impliqués dans la dynamique de l amélioration des conditions de vie des étudiants, la définition d un schéma directeur de la vie étudiante. La mise en œuvre des priorités définies par cette étude a nécessité d en préciser les modalités pratiques. C est pourquoi six groupes de travail, animés par des représentants des acteurs concernés, ont été constitués autour des thématiques principales. Le Crous a conduit un groupe de travail consacré au logement et à l action sociale. Les réflexions de ce groupe, réuni à plusieurs reprises depuis novembre 2011, ont abouti à la formalisation de deux propositions d action : l une relative au dispositif d accueil des étudiants en résidence, l autre relative à la mise en place d étudiants relais en résidence. Ces propositions ont été validées lors du comité de pilotage qui s est tenu le jeudi 21 juin Une gouvernance au service de la vie étudiante La conférence locale de la vie étudiante. Dans le cadre du SRVE, une convention de partenariat a été conclue en 2013 afin d expérimenter la mise en place d une conférence locale de la vie étudiante sur le bassin de vie de Besançon. Chacun des partenaires est attaché aux enjeux de l enseignement supérieur, au regard de ses domaines de compétences et des politiques propres qu il développe. La qualité de la vie étudiante constitue un des aspects des politiques menées, de façon à permettre pleinement aux étudiants de disposer des meilleures conditions pour réussir leurs études, en facilitant par ailleurs leur intégration sociale, économique et citoyenne. Dans le respect des compétences de chacun, les partenaires ont décidé de s associer pour instituer une forme de coordination, destinée à renforcer le partenariat et l échange entre les différents acteurs afin de mieux appréhender, accompagner et valoriser les multiples actions relevant du domaine de la vie étudiante. En aucun cas, il ne s agit de se substituer aux porteurs de projets, mais d encourager les initiatives les plus pertinentes, en capitalisant sur ces expériences. Les partenaires se sont donc entendus pour prendre l initiative partagée de mettre en place une conférence locale de la vie étudiante, faisant ainsi suite aux préconisations du schéma régional de la vie étudiante afin d encourager et accompagner la dynamique de la vie étudiante sur le bassin de vie de Besançon. Composition La conférence locale de la vie étudiante a vocation à réunir : les membres du comité de site, un représentant de chaque établissement accueillant des étudiants post-bac, privé ou public, relevant du Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche ou d autres ministères, les élus étudiants des conseils de ces établissements et du conseil d administration du Crous, les principaux acteurs de la vie étudiante ou experts associés, qui pourront être invités au cas par cas par le comité de site selon les thèmes abordés (ex : services d information et d orientation, culturels, sportifs, sociaux, de santé, associations étudiantes, ). Fonctionnement Les réunions de la conférence locale de la vie étudiante sont préparées par le comité de site. Un thème principal peut être retenu dans le cadre du programme de travail annuel proposé par le comité de site. Les échanges correspondant doivent permettre d aboutir à des propositions d améliorations ou à des actions nouvelles. Des groupes de travail peuvent être institués et s appuyer sur les acteurs et les structures existants. Cette conférence s appuie sur un comité de site. Au terme de l expérimentation, un bilan partagé présenté au comité de site permettra de décider de la poursuite ou de la fin du dispositif conventionné. Le comité de site Constitution et mode de fonctionnement : Le comité de site est constitué de chacun des partenaires. Il est coprésidé par le Crous et la Ville de Besançon. Il assure le pilotage de la démarche et la continuité de sa mise en œuvre. Il se réunit au moins une fois par trimestre sur un ordre du jour précis. Il peut se saisir de tout sujet à la demande d un de ses membres, renvoyer à une demande d informations ou solliciter un acteur de la vie étudiante sur une thématique précise. Il assure la préparation et le suivi de la conférence locale de la vie étudiante. Il constitue un relais pour la coordination des informations entre ses membres. Le chargé de mission vie étudiante Afin de concrétiser la mise en œuvre de la gouvernance entre la ville le Besançon, le Crous, l Ufc, l Esmm, et la région Franche Comté, en matière de vie étudiante au sens large (la prise en compte du bien être de l étudiant dans le bassin franc comtois), il a été convenu du recrutement d un chargé de mission à temps plein, employé par le Crous Fanny Jeanroy, Chargée de mission pour le schéma régional de la vie étudiante 8 9

6 Dossier Dossier en contrat à durée déterminée (10 mois), niveau cadre A de la fonction publique. Le financement du poste de cet agent est assuré à 60% par la Ville de Besançon et à 40% par la Région Franche-Comté dans le cadre d un conventionnement spécifique avec le Crous. Recrutée par un jury composé de représentants de différents partenaires du SRVE, Fanny JEANROY a pris son poste, situé géographiquement à la sousdirection de la vie étudiante au Crous, depuis le 23 septembre dernier. Ses missions sont les suivantes : animer le comité de site et assurer l accompagnement administratif du pilotage de la démarche de politique de vie étudiante et sa mise en œuvre, préparer et suivre la conférence locale de la vie étudiante, constituer Les étudiants relais un relais pour la coordination des informations entre ses membres, coordonner la politique en matière de vie étudiante dans ses différentes dimensions et sa mise en œuvre, assurer les relations avec tous les acteurs de la vie étudiante sur le site mettre en place et coordonner des activités pour des groupes de travail sur la vie étudiante. La mission principale du chargé de mission n est pas de créer un nouveau service de gouvernance ou un service public qui se substituerait à l existant, mais bien de mettre en place des passerelles entre les différentes actions déjà menées, d établir un réseau et le développer, pour faire en sorte que les gens communiquent et améliorent la qualité de leur(s) service(s). Deux actions retenues dans le cadre du SRVE, pilotées par le Crous Les étudiants relais Le Crous accueille dans ses résidences beaucoup d étudiants primo-arrivants (1ère année...) qui sont souvent isolés, seuls, éloignés de leur famille. Ce constat est fait tant par les personnels des résidences que par le service social. On constate également un individualisme croissant des étudiants (faible participation aux activités socio-culturelles, à la vie du campus, aux élections de conseil de résidence...) qui a pour conséquence directe un repli sur soi. Cette montée de l individualisme est une évidence qui ne peut être remise en cause. Max Rozzi Alexandre Schneider Salah Zenati Absa N doye Florent Jarrot Les étudiants relais, identifiés par leurs pairs, ont pour mission d être des relais vers les structures propres du Crous (vie étudiante, culture...) mais également vers les services externes (service médicosociaux, scolarité des établissements d enseignement supérieur...). Ils sont accompagnés dans cette mission par les assistants sociaux du Crous et la responsable de la vie étudiante, personnes ressources. Objectifs et résultats visés. Les objectifs sont de favoriser l intégration dans la résidence, d instaurer un lien social, d aider les étudiants en difficulté à utiliser le réseau d aides (sociales, médicales, psychologiques...) et d améliorer la connaissance des services internes et externes. Ressources et calendrier. Ressources humaines : 6 étudiants employés à raison de 15h mensuelles sur 10 mois (jusqu à fin juin), Ressources matérielles : un bureau (bâtiment Gascar), un téléphone fixe, un ordinateur connecté à Internet, une messagerie crous-besancon.fr), Ressources financières : Coût du dispositif annuel pour 6 emplois étudiants (environ charges comprises (pris en charge dans le cadre d une subvention allouée par la Région Franche-Comté). Calendrier : après avoir suivi une formation pilotée conjointement par la responsable de la vie étudiante, la conseillère technique du Crous, la directrice du service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPS), les étudiants sont sur le terrain depuis le début du mois de septembre et seront en action jusqu à la fin juin Une évaluation du dispositif ainsi qu un bilan d activité seront réalisés au terme de l action. L accueil d urgence en résidence : Le Crous répond aux difficultés familiales, financières, sociales, psychologiques rencontrées par les étudiants. En matière d hébergement, les personnels ont repéré plusieurs difficultés rencontrées par les étudiants, à commencer par les informations souvent insuffisantes dont ils disposent avant leur arrivée. En outre, un certain nombre d étudiants n anticipent pas leur demande d hébergement ayant la conviction qu une inscription universitaire entraîne l assurance d obtenir un logement universitaire, de surcroît disponible dans l immédiat. Ces «handicaps» peuvent parfois être associés à d autres problématiques sociales ou financières. L expérience montre également qu un étudiant paniqué et anxieux à l idée de ne pas savoir où dormir le jour même en l absence de logement peut dépenser des sommes conséquentes en hôtel et en logements très coûteux si bien qu il en mesure les conséquences le reste de l année (échec, mise en péril des projets d étude ). Ces contraintes mettent un frein au règlement des démarches administratives qui nécessitent du temps et des moyens (inscription administrative, pédagogique, demande de logement au Crous, recherche de logement chez les bailleurs privés, sociaux ). Ces situations sont susceptibles de se présenter tout au long de l année compte tenu du rythme des études (cursus LMD, réorientation, semestre, stage, mobilité) et notamment en période de rentrée universitaire, en période hivernale. Aussi, une action a-t-elle été mise en place afin de mettre à la disposition d un étudiant en grande difficulté d hébergement, une chambre à titre gracieux pendant une durée maximum de 7 jours. Ainsi, pourrat-il disposer de quelques jours pour régler, avec l aide des assistants sociaux du Crous, les formalités administratives concrètes de son arrivée : finalisation de son inscription universitaire, aide à la poursuite de son projet d études (recherche d hébergement au CROUS et chez les bailleurs sociaux, privés ). Au 1er novembre 2013, 28 étudiants ont bénéficié du dispositif dont 5. sur le Nord Franche-Comté : 24 sont à ce jour logés au Crous. Objectifs et résultats visés Les objectifs sont d améliorer l accueil des étudiants et les services qui leur sont offerts et de répondre aux problématiques qu ils rencontrent. Ressources et calendrier Ressources humaines : mobilisation des acteurs du Crous (service social, personnels d hébergement). Ressources matérielles : 6 chambres traditionnelles ou rénovées ont été réservées à cet effet : 4 sur le secteur de Besançon, 2 dans le nord Franche- Comté (Belfort et Montbéliard). Ressources financières : coût de la redevance hébergement sur une durée de 10 mois x par le nombre de logements soit une estimation à hauteur de (pris en charge dans le cadre d une subvention versée par la Région Franche- Comté). Calendrier : le dispositif, lancé depuis le 1er septembre, se prolongera jusqu au 30 juin Une évaluation ainsi qu un bilan d activité seront réalisés au terme de l action

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020 1 ÉDITO Les services de la vie étudiante jouent un rôle décisif pour la réussite et l épanouissement des étudiants. La démarche de projet d établissement engagée par le Crous de Besançon a pour objectif

Plus en détail

EDITO. Je vous invite à la lecture de ce rapport d activité pour découvrir les actions qui ont été réalisées en 2013 au Crous de Besançon.

EDITO. Je vous invite à la lecture de ce rapport d activité pour découvrir les actions qui ont été réalisées en 2013 au Crous de Besançon. EDITO 2013 est l année de la mise en œuvre de la loi d orientation sur l enseignement supérieur votée le 20 mars en Conseil des ministres. Dans cette loi, l amélioration des conditions de vie et d étude

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 Au 1 er septembre 2015, 54 000 étudiants et 7000 personnels de la nouvelle communauté d Universités et d établissements «Université Bourgogne Franche-Comté» et des CROUS

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement Direction du réseau DRH réseau Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement INC du 23 avril 2014 1 Afin de lancer la démarche d élaboration d une méthodologie concertée d analyse du

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

Maison d Enfants Jean-Baptiste d Allard Situation Géographique MONTBRISON

Maison d Enfants Jean-Baptiste d Allard Situation Géographique MONTBRISON Foyer d adolescentes Maison d Enfants Jean-Baptiste d Allard Situation Géographique MONTBRISON vers A 72 SNCF Internat vers D 8 Petit J.B. Maison d enfants Jean-Baptiste d Allard JB Ligne de car saint-étienne

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011 DOSSIER DE PRESSE Inauguration de l extension du centre universitaire de la 8 avril 2011 Service Communication 1, Place de l Yser - B.P. 1022-59375 Dunkerque Cedex Tél : 03.28.23.73.59 - Fax : 03.28.23.73.31

Plus en détail

Le plan social étudiant

Le plan social étudiant Le plan social étudiant Dossier de la conférence de presse du 7 avril 1999. Présentation La bourse de 1er cycle La bourse à taux " zéro " La commission académique d allocation d études Relèvement du plafond

Plus en détail

livret d accueil 2006-2007

livret d accueil 2006-2007 livret d accueil 2006-2007 BOUTONNET Cité universitaire Boutonnet 119, rue du faubourg Boutonnet 34053 Montpellier Cedex 1 tél. : 04 67 61 11 31 E-mail : cu.colombiere@crous-montpellier.fr Les services

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire et Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de mars à juin 2015 En partenariat avec HorsLesMurs OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Plus en détail

ACADÉM IE DE CAEN. Centre de Ressources académique pour les dispositifs Ecole Ouverte

ACADÉM IE DE CAEN. Centre de Ressources académique pour les dispositifs Ecole Ouverte ACADÉM IE DE CAEN Centre de Ressources académique pour les dispositifs Ecole Ouverte 1 centre de Ressources "Ecole ouverte" La mobilisation du Comité de pilotage académique en faveur de la promotion du

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de novembre 2014 à février 2015 En partenariat avec Lieux publics - Centre

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) LICENCE Sciences Humaines et Sociales mention CULTURE ET PATRIMOINES, Spécialité TOURISME ; Spécialité METIERS DU LIVRE ET MULTIMEDIA

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES

CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CREATION D AMBIANCES LUDIQUES ARTISTIQUES ET SPORTIVES CALAS est un Titre Professionnel reconnu par l Etat de niveau IV (Bac), délivré par l Ecole THE VILLAGE, école rattachée à la Chambre de Commerce

Plus en détail

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ 2014 2017 Sommaire P.3 Préambule P.4 1. Le Projet Éducatif Territorial : un cadre d action pour trois ans P.4 QU EST-CE

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX

LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX LES OUTILS DE LA VEILLE REUSSITE EDUCATIVE A CUGNAUX Outil 1 : Protocole de la Veille et Réussite Educative à Cugnaux Dans le cadre de la loi de cohésion sociale (programme15 et 16) de la loi n 2005-32

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «CARABACEL» À NICE Adoma - Résidence sociale «Carabacel» 3 rue de la Gendarmerie 06 000 Nice Adoma propose des solutions de logement et d hébergement

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

PROJET D'INTERNAT. Années scolaires 2009-2012

PROJET D'INTERNAT. Années scolaires 2009-2012 Date de transmission au rectorat : VIE SCOLAIRE PROJET D'INTERNAT Années scolaires 009-01 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Nom et adresse de l établissement N d identificati on 070008L Lycée Professionnel

Plus en détail

CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE. Projet. d établissement LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE

CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE. Projet. d établissement LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE Projet d établissement 2016 LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE édito Dans cette brochure vous est présenté le projet d établissement du CROUS de Lyon - Saint-Etienne.

Plus en détail

Les Arceaux. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante

Les Arceaux. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante livret d accueil 2006-2007 Les Arceaux Les services de la vie tudiante CROUS Montpellier Cité universitaire Les Arceaux 61, bd des Arceaux 34000 Montpellier tél. : 04 67 58 17 00 E-mail : cu.arceaux@crous-montpellier.fr

Plus en détail

Guide d accueil. des. Ateliers Métiers et Compétences

Guide d accueil. des. Ateliers Métiers et Compétences Service du personnel et de la fonction publique Le référentiel des métiers de l administration de la Polynésie française Guide d accueil des Ateliers Métiers et Compétences - 1 - Ia orana, Cher collègue,

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

Comment sont réparties les chambres (rénovée, rénovée +, studette) sur le Campus? Quels sont les équipements présents dans les bâtiments?

Comment sont réparties les chambres (rénovée, rénovée +, studette) sur le Campus? Quels sont les équipements présents dans les bâtiments? I. Peut-on visiter les chambres ou appartements? Vous avez la possibilité de visiter les différents types d hébergement de la Résidence Colette (Campus de La Bouloie). Pour les chambres (de type rénovée,

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

29 bd Gergovia Département des métiers de la culture Parcours Tourisme. 63000 Clermont-Ferrand www.lettres.univ-bpclermont.fr. Livret de l étudiant

29 bd Gergovia Département des métiers de la culture Parcours Tourisme. 63000 Clermont-Ferrand www.lettres.univ-bpclermont.fr. Livret de l étudiant 29 bd Gergovia Département des métiers de la culture Parcours Tourisme 63000 Clermont-Ferrand www.lettres.univ-bpclermont.fr Livret de l étudiant Programme et règlement Master 2 Spécialité : conduite de

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

L Enseignement Supérieur

L Enseignement Supérieur L Enseignement Supérieur SUP Un tremplin pour votre avenir CAMBRAI L évolution des études supérieures s inscrit dans la stratégie européenne du L.M.D (Licence, Master, Doctorat). Le lycée LA SAGESSE a

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON

PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON PROJET CULTUREL DE LA MJC DU VIEUX LYON Juin 2011 Préambule : «L éducation populaire c est l association inédite, originale et formidablement féconde de trois projets ; Un projet éducatif, qui est celui

Plus en détail

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE

GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE GUIDE DES LOGEMENTS ÉTUDIANTS SAVOIE & HAUTE-SAVOIE Pourquoi faire compliqué quand on Peut faire crous??? Edito 3 V ous avez choisi de venir étudier dans l académie de Grenoble, le Centre Régional des

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION 1 Action 1 Concentrer les budgets sur des campagnes de communication prioritaires Cabinet du Premier ministre

Plus en détail

NOS VALEURS. L atelier des Chefs

NOS VALEURS. L atelier des Chefs NOS VALEURS L atelier des Chefs UNE EXPERIENCE UNIQUE Faites de votre événement un moment gourmand inoubliable La cuisine est un spectacle L atelier des Chefs lui offre une scène au cœur d un lieu innovant

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Management des Ressources Humaines master 1 - master 2 objectifs

Plus en détail

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR

RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR RENTRÉE SCOLAIRE A HÉROUVILLE SAINT-CLAIR Dossier de presse POINT PRESSE Mardi 3 septembre 2013 A 8h45 à l école élémentaire le Bois En présence de Rodolphe THOMAS, Maire d Hérouville Saint-Clair, Conseiller

Plus en détail

Crous. à l œuvre. n 42

Crous. à l œuvre. n 42 Crous à l œuvre n 42 Edito : (page 2) - Vie de l étudiant : Mutualisation des DSE / Étudiants relais (page 3) À savoir : La vie étudiante au coeur des préoccupations (page 4) - Actualités NFC : deux nouveaux

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21. A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.com Le mot de bienvenue du Président Vous avez choisi d

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Colmar. de l Emploi Sportif et de Loisirs. 8èmes ENCONTRES NATIONALES. 16 et 17 Novembre 2015. programme associations psl.

Colmar. de l Emploi Sportif et de Loisirs. 8èmes ENCONTRES NATIONALES. 16 et 17 Novembre 2015. programme associations psl. 8èmes ENCONTRES NATIONALES de l Emploi Sportif et de Loisirs programme associations psl Colmar 16 et 17 Novembre 2015 rencontres-nationales.profession-sport-loisirs.fr FÉDÉRATION NATIONALE p r o fe s s

Plus en détail

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT

GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT OFFICE IVOIRIEN DES SPORTS SCOLAIRES ET UNIVERSITAIRES (OISSU) GUIDE DE L ASSOCIATION SPORTIVE D ETABLISSEMENT FICHE 1 L AS dans l établissement. FICHE 2 Les différentes tâches administratives sous la

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 DOSSIER DE PRESSE Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 Sommaire Communiqué de Presse p 3 Réhabilitation des résidences universitaires p 4 Construction de logements sociaux étudiants p 5 Logement en

Plus en détail

Les aides aux étudiants

Les aides aux étudiants Les aides aux étudiants Vie pratique L aide sociale : le Service social des étudiants Deux assistantes sociales du CROUS sont présentes sur le campus Jussieu. Elles sont à votre écoute si vous souhaitez

Plus en détail

Règlement intérieur 2013 Service de restauration scolaire

Règlement intérieur 2013 Service de restauration scolaire Règlement intérieur 2013 Service de restauration scolaire La ville de Beaucourt organise un service restauration scolaire pour les enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires de notre

Plus en détail

Préambule. Les Partenaires

Préambule. Les Partenaires Préambule Les caractéristiques de l environnement économique et les conditions d accès au marché de l emploi imposent aux jeunes diplômés de disposer de compétences particulières pour mener à bien leur

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014!

Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! vous invitent aux Rendez-vous à Lille les 18 et 19 novembre 2014! Les premières Rencontres Nationales de la Démocratie Participative, organisées par le Département du Val de Marne en 2011, ont rassemblé

Plus en détail

Vert-Bois. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante

Vert-Bois. livret d accueil 2006-2007 CROUS. Les services de la vie tudiante livret d accueil 2006-2007 Vert-Bois Les services de la vie tudiante CROUS Montpellier Cité universitaire Vert-Bois 192, rue de la Chênaie 34096 Montpellier Cedex 5 tél. : 04 67 04 28 48 E-mail : cu.vert-bois@crous-montpellier.fr

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012

La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012 La nouvelle carte de formations de l UPF Conférence de presse du 30 mai 2012 Suivi du projet : Bertrand Lacour, responsable de la communication Tél 803.888 communication@upf.pf www.upf.pf / www.stages-emplois.upf.pf

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail