Crous. à l œuvre. n 42

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crous. à l œuvre. n 42"

Transcription

1 Crous à l œuvre n 42 Edito : (page 2) - Vie de l étudiant : Mutualisation des DSE / Étudiants relais (page 3) À savoir : La vie étudiante au coeur des préoccupations (page 4) - Actualités NFC : deux nouveaux agents d accueil / accueil téléphonique / Résidence connectée / Optimisation de l accueil au service hébergement / Une salle des hôtes à Montbéliard / Duv-Italia / Réaménagement de Rabelais / Toast-too / Colloque IPIN (page 5) - Restauration : Aménagements du pôle restauration / Mini R / Schéma directeur de la restauration (page 6) / Plan de maîtrise sanitaire (page 7) - Hébergement : Conseil de résidence (page 7) - Systèmes d information : Sécurité informatique / Ordinateurs en self service / Personnels relais (page 8) - Dossier : Budget initial 2014 (pages 9 à 12) Agenda : Calendrier du troisième trimestre 2013/2014 / Programmation culturelle / Echéances du Schéma directeur de la restauration (page 13) - Travaux : Bâtiment Aymé / Rénovation énergétique (page 14) - Ressources humaines : Nouveautés / Nord Franche-Comté (page 15) - À savoir : Préparation du projet d établissement (page 15) - Communication : Paiement du loyer en ligne / année 2013 en vidéo (page 16) - Pêle-mêle : terrain de hat-trick (page 16) / Partenariat franco-allemand / journées portes ouvertes / Studyrama 2013 (page 17) - Culture : Festival du film d éducation / Culture-action / les concours / Musique de RU (pages 18 à 19) - Un métier du Crous à l honneur : Responsable du pôle restauration du nord Franche-Comté (page 20)

2 Édito Ce premier numéro du «Crous à l œuvre» de l année 2014 est l occasion de revenir sur l ensemble des actions que les équipes du CROUS de Besançon portent pour offrir aux étudiants les meilleures conditions de vie et leur permettre de réussir leur cursus. La dématérialisation du D.S.E est effective pour l ensemble des étudiants, c est la fin des dossiers papiers et pour être encore plus performant dans le traitement des demandes de logement et/ou bourse les équipes de la sous-direction de la vie étudiante des CROUS de Besançon et Dijon mutualisent la gestion des dossiers. La première conférence locale de la vie étudiante s est tenue le 30 janvier au Petit Théâtre de la Bouloie, tous les acteurs de la vie étudiante ont été invités pour créer du lien et lancer une dynamique autour de la vie étudiante à Besançon. L implication quotidienne des personnels du CROUS dans l amélioration des conditions de vie et de travail des étudiants se retrouve au fil de la lecture de ce journal interne : en restauration l innovation est le moteur de l évolution de nos concepts (Restaurant italien à Belfort, salle des hôtes à Montbéliard, les projets de Mini R ) ; en hébergement la demande de rénovation énergétique des bâtiments avec l isolation thermique des façades est lancée. Les axes stratégiques de l établissement sont traduits financièrement dans le budget de l établissement. Un dossier est consacré au budget 2014, qui a été élaboré dans un contexte budgétaire contraint, c est pourquoi nous nous engageons tous ensemble dans un effort de rationalisation des dépenses pour faire baisser les coûts de fonctionnement, dans un renforcement du contrôle de gestion et dans le développement de nouvelles offres pour attirer toujours plus d étudiants dans nos structures. Dominique Froment Directrice du Crous de Besançon Vie de l étudiant LA MUTUALISATION DES DSE DE BESANCON ET DIJON EST EN MARCHE Finis les dossiers papiers, le DSE est dématérialisé et pour plus de performance, les équipes des deux Crous mutualisent le traitement des dossiers. Du 15 janvier au 30 avril 2014, saisissez votre dossier social étudiant sur : Depuis janvier 2013 les équipes de direction des Crous de Besançon et Dijon multiplient les rencontres afin de préparer le rapprochement des deux établissements dans le cadre de la dématérialisation du dossier social étudiant et d une mutualisation de la Le Crous de Besançon a mis en place le dispositif «étudiants relais» à la rentrée d octobre 2013 pour améliorer l accueil des étudiants en résidence universitaire. Ce dispositif est financé dans le cadre du Schéma Régional de la Vie Etudiante par la Région Franche-Comté. Aujourd hui quatre étudiants relais s investissent sur le campus, un à Canot et un à Belfort. Missions des étudiants relais : favoriser l intégration des étudiants dans les résidences, sur leur lieu de vie et dans la ville, instaurer du lien social entre les étudiants, soutenir l apprentissage du vivre ensemble, orienter les étudiants en difficulté vers le réseau d aide sociale, participer aux réunions du conseil de résidence. gestion du dossier social étudiant. Le 5 décembre dernier à Dijon, une première rencontre des équipes DSE bisontine et dijonnaise a permis aux agents de faire connaissance et de lancer les premiers échanges. Les collègues dijonnais, forts d un an d expérience, ont transmis, avec beaucoup de générosité, leur compétences aux bisontins en attente de savoir-faire. Une visite retour s est déroulée le 7 janvier 2014 à Besançon. Elle a donné lieu à la mise en place de groupes de travail mixtes Dijon - Besançon afin de procéder à des analyses de pratiques à des fins d harmonisation des critères de traitement des dossiers. La richesse des échanges a permis à chacun de confronter ses procédures et habitudes de travail, de les affiner de part et d autre en prenant en compte ce qu il y a de meilleur chez «son voisin». Un référent de Dijon accompagnera chacune des collègues de Besançon dans le cadre de la dématérialisation, ce qui est rassurant au regard d une organisation de travail nouvelle pour le DSE de Besançon. Les étudiants relais sont accompagnés dans cette démarche par le service social en lien avec la psychologue du SUMPPS. Ils se sont fait connaître en faisant du porte à porte dans chaque résidence et en distribuant des flyers avec leur adresse mail et leur accès Facebook. A Besançon, les étudiants relais organisent des permanences quotidiennes de 18 à 20h, du lundi au samedi dans un local du Bâtiment Gascar. Ils ont participé, le 24 décembre, à l organisation d une fête de Noël à l attention des étudiants isolés du campus et projettent différentes animations avant la fin de l année universitaire. A Belfort, le 16 janvier, l étudiant relais a organisé une soirée jeu à la résidence Eluard. Un repas convivial au restaurant universitaire Lumière et une visite de lieux d hébergement de la résidence Colette, situés sur le campus, ont apporté une touche détente au cours de cette journée particulièrement dense. De la saisie du DSE par l étudiant au paiement de la bourse et/ou à l affectation du logement : Saisie du DSE par l étudiant sur le site Envoi du dossier par mail aux étudiants Renvoi, par l étudiant, du dossier avec pièces justificatives à un prestataire pour numérisation sur le logiciel Aglaë Traitement du DSE par la plateforme de gestion Besançon/ Dijon Notification envoyée par mail à l étudiant Paiement de la bourse et/ou affectation d un logement en résidence. DES ÉTUDIANTS RELAIS POUR FACILITER LA VIE EN RÉSIDENCE 2 3

3 À savoir LA VIE ÉTUDIANTE AU COEUR DES PRÉOCCUPATIONS La qualité de la vie étudiante, c est offrir aux étudiants les meilleures conditions pour réussir leurs études, en facilitant par ailleurs leur intégration sociale, économique et citoyenne. Le schéma régional de la vie étudiante (SRVE) partagé par les différents partenaires de l enseignement supérieur, a permis de recenser une multitude d acteurs de la vie étudiante sur la ville de Besançon. Les actions et projets des différents acteurs sont parfois méconnus et peu valorisés. Le comité de site bisontin est constitué de représentants de plusieurs institutions locales : Rectorat de l académie de Besançon, Crous, Conseil Régional de Franche-Comté, Ville de Besançon, Université de Franche- Comté, ENSMM, lycée Louis Pergaud et lycée Claude Nicolas Ledoux. Depuis le mois d octobre 2013, le comité de site s est réuni mensuellement. Son but est de favoriser la circulation et le partage d informations en rendant mieux lisible la vie étudiante. Pour créer du lien entre les acteurs de la vie étudiante, la première conférence locale de la vie étudiante a eu lieu le 30 janvier 2014 au Petit Théâtre de la Bouloie, sur le campus de la Bouloie à Besançon. Tous les acteurs de la vie étudiante étaient invités : établissements d enseignement supérieurs, élus étudiants, associations étudiantes ainsi que les partenaires de la vie étudiante bisontine. L objectif de ce rassemblement était de créer du lien, d identifier les personnes ressources et de lancer une dynamique autour de la vie étudiante à Besançon. Lors de la conférence locale de la vie étudiante, des étudiants et des professionnels ont participé activement aux tables rondes : La conférence locale de la vie étudiante Madame Froment, directrice du Crous, a accueilli les 72 partenaires qui ont répondu présent pour cet évènement. Les participants ont pu poser de nombreuses questions aux intervenants pour compléter leurs présentations. Trois groupes de travail ont été proposés pour réfléchir à la mise en place d actions nouvelles en 2014 : - Communication et réussite dans l enseignement supérieur, piloté par Fanny Jeanroy, chargée de mission et Alexandre Schneider, étudiant-relais. - Accueil, lieux de vie, parcours de vie des étudiants et réussite dans l enseignement supérieur, piloté par Maryline Chiron, sousdirectrice de la vie étudiante. - Bien-être et réussite dans l enseignement supérieur, piloté par Corinne Lesueur- Chatot, directrice du SUMPPS. Ces groupes de travail sont ouverts à tous, étudiants et professionnels, pour partager son expérience et réfléchir à des propositions au sujet de ces thématiques. Les inscriptions ne sont pas fermées et peuvent se faire à tous moments (contact : Fanny Jeanroy, et ). Les invités ont découvert des initiatives déjà opérantes sur le secteur de Besançon : - Valorisation des actions des étudiants par Radio Campus, présentée Martial Greuillet, directeur des programmes de Radio Campus. - Hébergement d urgence, présenté par Bernadette Louvet-Rueff, Chef du service social du Crous. - Etudiants-relais en résidence universitaire, présentés par Alexandre Schneider, Viceprésident Etudiant Crous. - La Nuit des étudiants du monde, présentée par Damien Guilbaudeau, président de l association ESN Besançon. - Les cordées de la réussite, présentées par Michel Mazaudier, Inspecteur d Académie- Inspecteur Pédagogique Régional. - Création d une épicerie sociale : «La Dépanne», présentée par Benjamin Chapotte, étudiant de l IRTS. - Commission FSDIE - Culture Actions, présentée par Romain Allemandet du Bureau de la Vie Etudiante de l UFC et Karine Meslin, chargée de développement culturel au Crous. Lors de cette conférence, les auditeurs ont été informés des projets en cours de réalisation sur le territoire : - Carte Multiservices, présentée par Didier Chamagne, Vice-président délégué Vie et Développement des Campus Numérique de l UFC. - Création d une unit d enseignement (UE) «Engagement étudiant», présentée par Clémentine Lab, Vice-présidente déléguée vie étudiante UFC. - Cafétéria du RU Lumière : lieu de vie étudiant, présentée par Dominique Froment, Directrice du Crous. - Création d une Charte de la vie nocturne, présentée par Corinne Lesueur-Chatot, Directrice du SUMPPS. - Organisation d un forum avec les partenaires de la vie étudiante au lycée pour les élèves de classe de Terminale, présentée par Gabriel Lienhard, proviseur du lycée Louis Pergaud. - Projet d un évènement inter-corporation étudiantes présenté par Yann Cherdo, étudiant du BDE de l ENSMM. Chaque groupe de travail se réunira trois fois avant juin 2014, une seconde conférence locale de la vie étudiante sera ensuite programmée. Les participants ont pu recevoir un annuaire des acteurs de la vie étudiante de Besançon. Cet annuaire recense, de manière non exhaustive, l ensemble des établissements d enseignement supérieur, les associations étudiantes et les partenaires de la vie étudiante de Besançon. Du fait de la mobilité des étudiants et des professionnels, ce document sera en ligne sur le site Internet du Crous et mis à jour régulièrement. Actualités NFC 2013 signe l arrivée d un nouveau chef de cuisine au restaurant Duvillard, Steve Baldenweck, assisté par un nouveau second de cuisine Mr Dechamps. Ils ont la lourde responsabilité des restaurants Duvillard et Rabelais. Dès le mois de septembre l inauguration de nouveaux concepts a montré la motivation et le dynamisme de la nouvelle équipe : une pizzeria ouverte le soir, des plats à emporter type pastabox à la cafétéria, et chaque jour de la semaine des déclinaisons autour d un plat : lundi assiette kebab, mardi hamburger, jeudi bœuf, vendredi gratins Deux nouveaux agents d accueil. Première image des visiteurs en résidence, les agents d accueil sont un atout majeur du logement en résidence Crous. Cette année a vu le recrutement d Ahmed Bendjazia qui a pris en main la résidence universitaire Eluard et d Abedehak Adda, nommé à la résidence universitaire Jean- Paul Sartre. L accueil téléphonique, une exigence de qualité. Depuis le mois de décembre un nouveau fonctionnement du standard à la cité Duvillard est effectif. Grace au DSI, un renvoi d appels, au choix sur les services restauration ou hébergement, permet de ne plus perdre de correspondant. Après quatre sonneries sans réponse, l appel est redirigé vers le service choisi, puis successivement sur les postes de tous les personnels administratifs du service. Résidence connectée Depuis le mois d août 2013, la résidence universitaire René Thom, située au centre ville de Montbéliard, est connectée à Internet. Il s agit de la dernière résidence du nord Franche Comté à être reliée à la toile ; cette avancée, nécessaire au bien-être et à la réussite des étudiants, a pu être mise en place grâce au concours de Néolia, PMA et des informaticiens du Crous. Optimisation de l accueil au service hébergement Après une réflexion commune menée depuis le mois d octobre avec les gestionnaires de résidences, la responsable de pôle et la responsable d antenne, une nouvelle organisation du service hébergement a été mise en place. Les gestionnaires de résidences ne s occupent plus d une seule résidence mais sont en capacité, notamment grâce à l utilisation du logiciel «Accueil» de répondre à toutes les questions sur toutes les résidences. Possibilités d hébergement, travaux en cours, réparations programmées, rendezvous pour les états des lieux, information sur les prestations hôtelières, permettent un meilleur service rendu aux étudiants et davantage d efficacité dans le service. Dans ce cadre d amélioration continue du service aux étudiants, un seul numéro de téléphone d urgence destiné aux étudiants a été mis en place. Une salle des hôtes à Montbéliard Depuis de nombreuses années nos partenaires institutionnels souhaitaient avoir la possibilité de bénéficier de repas améliorés dans un lieu plus calme que la salle de restaurant universitaire sur le campus de Montbéliard. Conçue et réalisée par les agents du Crous de l antenne du nord Franche-Comté, cette salle, d une capacité de 25 personnes, peut accueillir dans des conditions idéales des repas d exception ou des réunions. Elle est ouverte à tous les partenaires de la Vie Etudiante. Elle a été inaugurée le 18 octobre, en présence de Dominique Froment, Chantal Vionnet et de nos partenaires locaux : PMA, UFC et UTBM. Le restaurant italien «Duv-Italia» Un restaurant Italien est ouvert deux soirs par semaine à Duvillard. Il propose accueil, placement à table, nappe, musique et décoration italienne, le tout au tarif étudiant de 3.15 ; il connaît une bonne fréquentation et un retour très positif des étudiants. Réaménagement de l espace de distribution du Restaurant Rabelais Les trois chefs du Nord Franche-Comté, Erig Jaouen, Steve Baldenweg et Christian Cointre, sous la houlette de Magalie Chrétien, et assistés de Sylvie Gaudiller, ont réalisé un travail d équipe afin de proposer un accueil de qualité aux clients du restaurant Rabelais. Ils ont pu, ensemble, réfléchir et mettre en place un nouveau positionnement des selfs et de la caisse, afin de fluidifier les passages et de diminuer l attente des clients. Toast-too et jus de fruits frais à Montbéliard Le restaurant des portes du Jura, dirigé par Christian Cointre, propose des jus de fruits frais et smooties à la demande ainsi qu un nouveau concept de toast-too (triangles toastés accompagnés de salade) pour répondre à la demande des étudiants et des personnels des universités très présents du site de Montbéliard. Colloque IPIN au RU de Montbéliard. Après Sidney et Busan en Corée prévu en septembre 2014, les industriels et scientifiques du domaine du positionnement intérieur se sont retrouvés à Montbéliard et ont pu bénéficier de la cuisine créative de Mr Cointre. Le Crous a offert un espace événementiel très pratique pour les démonstrations et les échanges avec une offre de couverture Internet déployée pour l occasion, des pauses déjeuners d un très unanime éclectisme gastronomique salué par les participants et organisateurs. Citation de l un des participants : «A Montbéliard c est mieux qu à Sidney»! 4 5

4 Hauts du Chazal - L avant projet définitif (phase APD) étant validé, le projet de restaurant universitaire / cafétéria idéalement situé dans le quartier des Hauts du Chazal, rue Ambroise Paré, se concrétise et devrait intégrer le concept de Mini R défini par le Cnous. A l instar des Crous de Tours ou Strasbourg, le Crous de Besançon travaille actuellement avec Matali Crasset dans le cadre de l aménagement intérieur de ce projet. La date prévisionnelle de publication des marchés de travaux se situe pendant la première quinzaine du mois de mars. Le futur restaurant devrait ouvrir ses portes aux convives le 1er septembre Doté d une capacité d accueil de 512 places, cafétéria comprises (112 places), le nouveau restaurant saura ainsi répondre à l importante demande exprimée par les étudiants de l UFR SMP en matière de restauration traditionnelle, de vente à emporter et de prestations exceptionnelles. Restauration LES AMÉNAGEMENTS DU PÔLE RESTAURATION SUR LE SITE DES HAUTS DU CHAZAL ET À MÉGEVAND Mégevand - Le Restaurant Universitaire Mégevand s est doté d un nouvel espace de restauration. Situé sous la salle du rezde-chaussée, le «Crousti pâtes» propose chaque jour un choix de pâtes servies à l assiette ou en box à emporter. Franck Desforet, chef de cuisine, et son équipe accueillent le public tous les jours durant la pause méridienne. Les étudiants et personnels peuvent bénéficier d un service «à la carte». Il est également possible de déguster une large gamme de cafés dans un espace dédié. Ce coin café agréable et convivial, idéal pour un moment de détente, est doté d un piano mis à disposition de tous. LE CONCEPT MINI R, QU EST CE QUE C EST? Le concept Mini R demandé par le Cnous à Matali CRASSET, Designer, se décline en 3 tendances : concept global, fringal et vital. Il s agit de dynamiser l offre de restauration en harmonisant les structures sur l ensemble du territoire. Le Mini R est complémentaire du restaurant universitaire mais à l échelle humaine, dans un cadre convivial et de proximité, et il s inscrit dans un projet de réflexion globale sur la restauration en milieu étudiant. De fait, depuis quelques années, les habitudes alimentaires des étudiants ont bel et bien changé. Ils ont des envies de nourritures plus variées et plus équilibrées, souhaitent plus de convivialité et de confort dans des espaces multifonctionnels, avec des horaires plus souples et moins de temps d attente... Comme une marque déposée, le Mini R voit sa première réalisation à Orléans. D ici la fin de l année, quatre nouveaux «Mini R» seront ainsi inaugurés à Lille, Créteil, Limoges et Strasbourg. Le Crous de Besançon, dans le cadre de son schéma directeur de la restauration, a également des projets d implantation de ces nouveaux concepts. SCHÉMA DIRECTEUR DE LA RESTAURATION : RÉSULTAT D ENQUÊTE ET DÉFINITION D UN CADRE STRATÉGIQUE. Les résultats de l enquête de satisfaction menée dans le cadre du schéma directeur de la restauration ont été présentés le 19 novembre 2013 à la direction et au groupe de pilotage. Il apparaît clairement que les étudiants ne disposent plus que d une pause méridienne d une heure pour déjeuner. Les attentes des convives sont aujourd hui tournées vers une restauration rapide, équilibrée, une vente à emporter, des produits et des marqueurs de qualité, une restauration plus proche des lieux d enseignement. Pour répondre aux attentes des étudiants, le Crous de Besançon et le cabinet Agriate ont échangé le 28 janvier 2014 sur les aménagements nécessaires dans les mois à venir. Trois scénarios ont été évoqués. L heure est encore à l élaboration d un scénario définitif qui donnera l orientation d une nouvelle organisation de la restauration d ici à Lorsque le cadre stratégique sera défini et validé, une information sera livrée à l ensemble des personnels. Ensuite, des groupes de travail travailleront à la mise en place les aménagements nécessaires sur le terrain. Un accompagnement par le Cabinet Agriate est prévu à cet effet courant de l année 2014/2015. Quelques indicateurs de l enquête : - Fréquentation : 59 % des personnes interrogées fréquentent les restaurants universitaires, - Pics d activité : 58 % des personnes interrogées viennent déjeuner entre 12 h 00 et 13 h 30, - 64 % de satisfaction par rapport à l accueil dans les restaurants, - Attente des clients : 50 % pour la restauration à emporter, 17 % pour la restauration rapide. - Qualité de la restauration estimée à 5.6 % sur une échelle de 1 à 10. LE PLAN DE MAÎTRISE SANITAIRE, UN OUTIL AU SERVICE DE LA RESTAURATION. Le Plan de Maîtrise Sanitaire est un document obligatoire pour tous les établissements détenant, préparant et distribuant des denrées alimentaires. Il décrit les mesures prises par l établissement pour assurer l hygiène et la sécurité sanitaire de ses productions vis à vis des dangers biologiques, physiques et chimiques. Chaque restaurant possède son propre plan de maitrise sanitaire avec certaines procédures communes à tous. Il comprend les éléments nécessaires à la mise en place et les preuves de son application : - les Bonnes Pratiques d Hygiène (BPH) ou pré requis, - le plan HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point) système d analyse des dangers - points critiques pour leur maîtrise, - la traçabilité et la gestion des produits non conformes (procédure de retrait/ rappel), Hébergement LES RÉSIDENTS DU CROUS ONT ÉLU LEURS REPRÉSENTANTS. Le jeudi 14 novembre 2013 ont eu lieu les élections aux conseils de résidence. Dès 6 h 30, les membres volontaires du personnel d hébergement étaient à pied d œuvre pour que le scrutin se déroule au mieux. Les bureaux de vote ont ouvert à 7 h 00. Les bureaux de vote étaient répartis au sein des résidences et dans les restaurants, les étudiants électeurs étaient accueillis autour d un café et d une viennoiserie. Les élus aux conseils de résidence sont la - la mise en place d un système de traçabilité. Le PMS est un outil permettant d atteindre les objectifs de sécurité sanitaire des aliments fixés par la réglementation, notamment les règlements européens 178/2002 et 852/2004 et l arrêté ministériel du 21/12/09. Pour garantir la sécurité sanitaire des denrées alimentaires, il convient d assurer la chaîne d information sur l ensemble de la chaîne alimentaire : la traçabilité et la gestion des produits non conformes. Le PMS décrit les éléments mis en place par le restaurant afin d assurer la traçabilité descendante, des fournisseurs aux clients, et la traçabilité montante, des clients aux fournisseurs. L ensemble de ces procédures permet de déterminer les mesures correctives à mettre en place lorsque des denrées potentiellement dangereuses ont été mises sur le marché. Le PMS et son accompagnement sur le terrain : application des instructions voix des résidents auprès du responsable de pôle et de la direction. Les élus, notamment sur le campus, se montrent depuis lors très dynamiques pour animer la vie étudiante (conseil de résidence, soirée «auberge espagnole», etc). Toutes nos félicitations et nos encouragements à ces étudiants motivés! DANS LE NORD FRANCHE-COMTÉ Les étudiants se sont fortement mobilisés cette année avec un taux de participation record de 40% lors des élections du conseil de résidence. Un conseil inter-résidence a donc été installé et une première réunion a eu lieu. Afin de répondre à la première demande des étudiants, une salle de convivialité est en cours de réalisation au sein de la résidence Duvillard. de travail, en particulier sur l hygiène des locaux et des matériels, l hygiène corporelle, sur le respect des températures à toutes les étapes : réception, stockage, refroidissement, remise en température, distribution des plats aux selfs Sans l adhésion et la détermination de l ensemble des personnels des restaurants à l utilisation et au respect de cet outil de travail qu est la démarche HACCP, il apparaît difficile voire impossible de maitriser les dangers relatifs à la sécurité des aliments. Sans un travail collectif, participatif et une étroite collaboration entre la responsable hygiène et sécurité en restauration et les équipes dirigeantes (responsables de pôles restauration, chefs de cuisine, responsables d approvisionnement), il n est pas possible de faire face à la difficulté du respect des exigences réglementaires. Des audits fonctionnels sont réalisés en interne par la responsable hygiène sécurité en restauration. LISTE DES ELUS AU CONSEIL DE RESIDENCE scrutin du 14 novembre 2013 NFC Sabrina LAURENT (des élus d Eluard) Renée SAULNIER (saltimbanque) Emilie BAUCHU (saltimbanque) Zainoudine ZOULEIRI (amélioration de la vie étudiante au sein de la résidence) CENTRE VILLE MEGEVAND AGORA Juliette GREEN (UNEF FERUF) Julie BOURQUARD (UNEF FERUF) COLETTE Florent JARROT (la voix étudiante au sein de la résidence) Teddy PETITGIRARD (la voix étudiante au sein de la résidence) Kevin LAURENT (la voix étudiante au sein de la résidence) Emilie BELPERIN (la voix étudiante au sein de la résidence) Pierre HAUMESSER (UNEF FERUF) Chloé MARCHANDOT (UNEF FERUF) 6 7

5 Systèmes d information LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE, UNE PRIORITÉ Notre système d information n a pas seulement une échelle régionale. Il est réparti au niveau national et interrégional. Ce système ouvrant des portes depuis l internet, l hébergement de données sensibles implique donc des mesures de sécurité. Le changement des mots de passe est un des leviers pour agir sur la sécurité et préserver l intégrité des données. Il est essentiel de choisir un mot de passe de qualité. Cela veut dire qu il ne peut pas être détecté par des logiciels ou deviné par une tierce personne. La plupart des attaques tentent d utiliser les failles et les méthodes LIEU D IMPLANTATION DES ORDINATEURS EN SELF SERVICE : Besançon : résidence Colette : accueil Stendhal (2 ordinateurs) restaurant Lumière : local social vestiaire du personnel restaurant Petit Bouloie : bureau accueil monéo restaurant Canot : ancien bureau du chef de cuisine résidence Canot : salle de détente du personnel restaurant Mégevand : bureau administratif. Nord Franche-Comté : Duvillard : Accueil restaurant Sévenans : Bureau restaurant Portes du Jura restaurant : chef d approvisionnent ne sont pas seulement techniques. L ingénierie sociale est une autre stratégie pour obtenir un mot de passe en s adressant tout simplement à son propriétaire ou en essayant d obtenir des informations pour deviner le code d accès. Cela veut dire que le mot de passe est confidentiel et ne peut être jamais communiqué. Tous les personnels travaillant sur un ordinateur ont été invités à changer leur mot de passe le 5 février dernier. Sur les processus d authentification du système d information, le Crous de Besançon est en pointe dans ce domaine. Ses serveurs sont l objet de tests de mise au point entre les serveurs du Cnous et régionaux. Un nouveau personnel enregistré et affecté à un service dans l application de gestion des Ressources Humaines Pleïades génère automatiquement un compte dans l annuaire informatique. Le processus suit son cours en PERSONNELS RELAIS : générant un compte exchange qui va créer automatiquement l adresse électronique. Les mises au point ne sont pas encore terminées. Mais le processus est lancé. Cette génération de compte automatique alimente l annuaire national Persann. L application immédiate est l authentification des personnels Crous sur les applications web de nouvelle génération. Un fournisseur d identité autorise l accès à une application en lisant l annuaire interne qui lui-même est alimenté par l application des ressources humaines. Une autre application permet à tout le personnel affecté dans Pleïades de disposer automatiquement d une adresse de messagerie électronique au format normalisé crous-besancon.fr. Plusieurs personnels se sont portés volontaires pour aider leurs collègues à accéder à leur messagerie : à Besançon : Véronique Alex, Marie-Jeanne Beaumont, Vania Bongers, Sandra Fonteneau, Sandrine François, Marie-Odile Garnier, Aline Jeanpierre, Nelly Pereira, Jeannine Picard, Oxana Totok dans le nord Franche-Comté : Christian Cointre, Catherine Jallon, Charline Salvi Le projet de budget initial 2014 du Crous de Besançon a été élaboré dans le cadre des axes stratégiques et des actions du projet du réseau des œuvres universitaires et scolaires L objectif est d améliorer l efficacité de l organisation de notre cœur de métier en concentrant les capacités des services sur les segments essentiels de l activité, c està-dire les aides directes, et les aides indirectes (hébergement et restauration). L engagement du réseau porte sur l amélioration de la performance, de la formation de ses agents, du développement des mutualisations entre Crous et d une maîtrise des coûts renforcée. Le budget initial 2014 du Crous, opérateur de l Etat, en réponse à un contexte budgétaire marqué par l impératif de rétablissement des comptes publics, se doit de marquer un effort raisonnable sur les aides indirectes. Le Crous s engage dans un effort de rationalisation des dépenses pour faire baisser les coûts de fonctionnement : Dossier BUDGET INITIAL 2014 ET PROJET ANNUEL DE PERFORMANCE Le Budget Initial 2014 du Crous de Besançon a été voté par les administrateurs lors de la séance du Conseil d Administration du 5 décembre modernisation des services de la Vie Etudiante en partenariat avec le Crous de Dijon dans le cadre d une plateforme de gestion des DSE, mutualisation des achats à un niveau interrégional, mise en place d un plan énergie, sécurisation des procédures dans le cadre d une harmonisation au niveau du réseau des œuvres universitaires et scolaires, renforcement du contrôle de gestion. A travers ces mesures, le Crous de Besançon devrait être en mesure d assumer l effort demandé et de maîtriser de manière rationnelle sa gestion économique et financière. Le budget 2014 du Crous s élève à (fonctionnement et investissement) soit en masse globale une diminution de 8 %. Les dépenses de fonctionnement s élèvent à , en diminution de 5 % par rapport au budget

6 Dossier Dossier Les dépenses d investissement s élèvent à , soit une baisse de 20 % par rapport à Les moyens attribués par l Etat au Crous pour son fonctionnement s élèvent à et comprennent la subvention globale de fonctionnement et les subventions pour les aides directes. La dotation du Cnous pour investissements s élève à et concerne la rénovation du bâtiment Mallarmé. LES RECETTES. Les ressources propres, ou produits d exploitation, s élèvent à Elles sont constituées à 98 % des activités de l hébergement et de la restauration : redevances ou loyers, produits des restaurants. Les 2 % restants émanent des autres prestations de services : locations diverses commissions ou produits d activités annexes (ex : Culture). Hébergement : Le chiffre d affaires prévisionnel de 2014 est de Restauration : le chiffre d affaire prévisionnel de 2014 est de Les autres ressources propres du Crous s élèvent à et concernent les produits des services généraux, des activités culturelles, des commissions, des locations de salles. Une reprise sur provisions à hauteur de est prévue, afin de financer des travaux d entretien sur les différentes structures du Crous. Les subventions. -Subventions de l Etat : Le montant global des subventions de l Etat est de La subvention globale de fonctionnement est de , soit une diminution de 1.76 % par rapport à la subvention de 2013, en raison de nouveaux critères de répartition entre les Crous. La subvention déléguée par le Ministère de la Culture s élève à Elle correspond aux besoins des établissements rattachés à ce Ministère pour les bourses de ses étudiants. En ce qui concerne les Aides Directes, la subvention pour le FNAU s élève à La subvention pour les bourses de service public «emplois d avenir professeurs» s élève à pour l exercice Subventions d autres collectivités publiques : Une prévision de recette de est ouverte et concerne une participation de l OFAJ dans le cadre du jumelage avec Freiburg et Chemnitz- Zwickau : sont délégués par la Ville de Besançon, et par la Région, pour leur participation au salaire de la chargée de mission du SRVE, ainsi qu à la rémunération des étudiants relais. LES DEPENSES. Action 1 Aides Directes. Les aides directes (Bourses sur Critères Sociaux notamment) bien que hors budget Crous, s instruisent sur la base du Dossier Social Etudiant dont le Crous assure la gestion. Les demandes de logement se font également par le biais du DSE. Le FNAU, est géré par le Crous. Ce fonds fournit un soutien financier aux étudiants et constitue un outil privilégié permettant d apporter rapidement une solution personnalisée, ponctuelle ou annuelle, en réponse aux difficultés des étudiants. Les dépenses de fonctionnement de l Action 1 s élèvent à Action 2 Aides Indirectes. L action 2 regroupe les deux principaux services à l étudiant : l hébergement et la restauration. Ces services, au cœur de l activité du Crous, représentent 84 % des dépenses de fonctionnement, soit un total de : Sous Action 2-1 : Hébergement. Objectifs pour le secteur de l hébergement : 1 Tendre vers un taux moyen d occupation de 90 %. 2 Améliorer la qualité des services proposés aux étudiants. 3 Assurer l équilibre budgétaire du Crous. répartition des dépenses de l action 1 répartition des dépenses de l action 3 BI 2013 BI 2014 Variation PERSONNEL % ENTRETIEN-ÉQUIPEMENT % VIABILISATION 0 0 MOYENS DES SERVICES % TOTAL % B.I B.I Variation Personnel % Entretien équipement % Viabilisation Moyens des services % Interventions et participations Amortissements et provisions % % Total % 10 11

7 Dossier Agenda Objectifs pour le secteur de la restauration : 1 Améliorer la qualité et la diversité de la restauration universitaire. 2 améliorer le taux de productivité. 3 améliorer le taux de couverture. 4 Augmenter le chiffre d affaires. Action 3 Aides socioéducatives. Présentation de l Action : Le temps des études doit être aussi celui de l enrichissement de la personnalité et de l exercice autonome de la citoyenneté. Il est important d aider les étudiants à devenir acteurs de la vie culturelle, en accompagnant notamment leurs projets artistiques. Les Dépenses de l Action 3 : Les dépenses de fonctionnement de l action 3 s élèvent à Action 4 Pilotage et animation du programme. Présentation de l Action : Les moyens de cette action correspondent au fonctionnement général de l établissement. Objectifs : Améliorer la gestion des ressources humaines : Maîtrise de l absentéisme Maîtrise de la Masse Salariale Schéma directeur de la restauration Projet d Etablissement Améliorer le contrôle de gestion : Les Indicateurs en coûts complets permettent d améliorer le contrôle de gestion. Améliorer la communication en direction des étudiants et des partenaires : optimiser les supports et les moyens de communication, répartition des dépenses de l action B.I Variation Personnel % Entretien équipement % viabilisation % Moyens des services % Amortissements et provisions % Total % Optimiser l utilisation des différents systèmes d information. REPARTITION DES DEPENSES DE L ACTION 4. Les dépenses de l action 4 sont essentiellement des charges de personnel et des dépenses de fonctionnement des services centraux. Les fonctions regroupées dans cette action sont des missions centrales. Elles s élèvent à LES INVESTISSEMENTS. Une subvention de est déléguée par le Cnous dans le cadre de la contractualisation pour la rénovation du bâtiment Mallarmé. Les subventions de l Etat, de la Région et de la Ville de Besançon sont inscrites pour la construction du restaurant universitaire des Hauts du Chazal. Sur ressources propres, le Crous a prévu des investissements à hauteur de LE CALENDRIER DU CROUS DE BESANÇON POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE 2014/ mars : Conseil d administration du Crous de Besançon. 28 mars : Rencontre Bourgogne Franche Comte entre les deux présidents d université et les deux directeurs de Crous. 1er et 2 avril : Projet d établissement : définition des objectifs d impact suite aux propositions des groupes de travail. 4 avril : Comité technique du Crous. 7 avril : Comité de site bisontin de la vie étudiante dans le cadre du Schéma régional de la vie étudiante. 8 avril : Accompagnement du pôle hébergement : réunion des groupes de travail. 9 avril : Conseil d administration du Cnous. 11 avril : Audit du contrôle de gestion. 15 avril : Réunion de travail sur le contrôle qualité. LA PROGRAMMATION CULTURELLE D AVRIL À JUIN 2014 A bout de soufflet, chœurs et accordéons - Concert 3 avril Petit Théâtre de la Bouloie Ring Théâtre - Théâtre/littérature - 7 avril Café International Sept - Concert - 10 avril Petit Théâtre de la Bouloie Le Horla - Théâtre étudiant - 14 avril Petit Théâtre de la Bouloie Au But - Théâtre étudiant - 15 avril Petit Théâtre de la Bouloie Langages - Théâtre étudiant - 16 avril Petit Théâtre de la Bouloie Allez, on se lance - Théâtre étudiant - 17 avril 2014 Petit Théâtre de la Bouloie Unfudibuliforme - Théâtre étudiant - 18 avril 2014 Petit Théâtre de la Bouloie 25 avril : Commission plénière sur le FNAU pour définir les nouveaux critères. 12 mai : Groupe de travail sur la mise en place de la Gestion Budgétaire Comptable et Publique avec le contrôleur budgétaire régional. Du 19 au 23 mai : Echange Franco Allemand à Chemnitz. 3 juin : Comité hygiène et sécurité et conditions de travail du CROUS. 13 juin : 2ème conférence locale de la vie étudiante. 16 juin : Comité de site bisontin de la vie étudiante dans le cadre du Schéma Régional de la vie étudiante. 17 juin : Commission plénière sur le FNAU, validation des critères mis en place pour la rentrée. 1er juillet : Comité Paritaire Régional. 3 juillet : Conseil d administration du Crous. LES PROCHAINES ÉCHÉANCES DU SCHÉMA DIRECTEUR DE LA RESTAURATION : 4 avril : information des représentants du personnel sur la nouvelle organisation à la rentrée 2014, lors du Comité technique. Courant avril : réunions des premiers groupes de travail, menus, communication, organisation, ressources humaines, formation. 22 mai : information générale sur le Schéma directeur de la restauration aux personnels du pôle restauration. 1er juillet : information des représentants du personnel sur la nouvelle organisation à la rentrée 2014, lors de la Commission paritaire régionale. Ring Théâtre - Théâtre/littérature - 5 mai Café International Jazz Club - Concert - 6 mai Café International En Quête - Théâtre musical - 13 mai Petit Théâtre de la Bouloie La Chorale Universitaire - Chant - 15 mai Petit Théâtre de la Bouloie Soul Life - Concert - 20 mai Café International Concert Emergence - 2 juin Café International Concert Japonais - 26 juin Café International 12 13

8 Travaux FIN DES TRAVAUX DU BÂTIMENT AYMÉ, UNE PAGE SE TOURNE! La rénovation du bâtiment Aymé est sur le point de se terminer. Après 20 mois de travaux, l équipe de rénovation livrera le bâtiment à la résidence Colette. Ressources humaines LES NOUVEAUTÉS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Les organigrammes de tous les services du Crous de Besançon peuvent être consultés par tout le personnel dans les loges et les restaurants. Ils seront également envoyés à chaque service par messagerie électronique. Ils permettent de mieux comprendre l organisation de notre établissement, de mieux identifier le rôle de chacun. Ces organigrammes vont nous permettre de nous repérer et de nous familiariser avec l organisation de chaque structure. Ils seront utiles aussi aux nouveaux collaborateurs et faciliteront leur intégration. Afin de favoriser la mobilité des personnels au sein du réseau et de dynamiser les mutations inter- Crous, une bourse aux emplois a été initiée par le Cnous. Après avoir publié son poste vacant à l interne, le Crous le publie sur l intranet du réseau. Les postes vacants sont visibles au niveau des 27 autres Crous et portés à la connaissance de chaque personnel. Les personnels intéressés doivent contacter le service des Ressources Humaines. NORD FRANCHE-COMTÉ Dans cette opération, l équipe de rénovation s est chargée, pour la première fois, de l aménagement intérieur (literie, pose des tringles à rideaux ). C est la raison pour laquelle la durée de leur intervention a légèrement débordé dans le temps. Comme l a souligné récemment Jean-Luc Staphane de l équipe de rénovation, «une page se tourne»! Mais déjà, dans leur ligne de mire, la rénovation du prochain bâtiment : Mallarmé. En juin, les premiers coups de masse vont s abattre et la période de démolition, très difficile et physique, va débuter. Et donc une nouvelle page s ouvre! Entre ces deux gros chantiers, l équipe ne reste pas inactive et va réaliser quelques travaux spécifiques à la résidence Colette. De son côté, le service du patrimoine et achats gère la partie des marchés de travaux et de fournitures avec l aide technique de M. Cheney et de l équipe. Le marché de travaux comportant 4 lots a été publié le 23 janvier Il s agit de la location de bennes, le carottage percement, la menuiserie extérieure et la fourniture et pose de cabines de salle de bain préfabriquées. La date de remise des offres est fixée au 5 mars La toiture du bâtiment Aymé va être changée et isolée au cours du premier semestre Le bâtiment Aymé va également subir un joli rafraîchissement de façades à cette occasion. Un marché de travaux va être publié prochainement. RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS DU CAMPUS Dans une démarche de réduction des dépenses énergétiques et dans un souci de préservation environnementale, le Crous souhaite s engager dans la rénovation énergétique de ses bâtiments (isolation thermique des façades et des toitures). Une maîtrise d œuvre composée d un cabinet d architecture et d un bureau d études thermiques a été recrutée en septembre 2013 afin d assister le Crous dans cette opération d envergure. Le bâtiment Mallarmé serait le premier concerné par cette rénovation. Les travaux seraient réalisés de façon concomitante avec ceux concernant la rénovation intérieure des logements. Rotation des personnels de restauration : parce que l on détecte toujours mieux les problèmes lorsqu on a un œil neuf, que toutes les bonnes idées des uns peuvent se décliner dans les restaurants des autres, un programme novateur de rotation des personnels a été mis en place dans le NFC. Tout d abord les chefs de cuisine se sont volontairement prêtés au jeu en échangeant leurs toques, et, à la À savoir suite, tous les personnels ont, tour à tour changé de site. A cette occasion les compétences des agents ont été mises en valeur puisque leur savoirfaire, bonnes idées, astuces et «petits trucs» ont pu utilement être exportés dans les autres restaurants. Une expérience enrichissante et valorisante qui, au-delà des premières réticences a été globalement appréciée par les personnels. LE TRAVAIL DE PRÉPARATION DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AVANCE Depuis le mois d octobre 2013, les personnels du NFC disposent d une salle de repos dédiée. Elle est équipée de table, chaises, fauteuils, table basse mais aussi réfrigérateur et four a microondes. Un espace apprécié par les personnels notamment lors de la pause méridienne. Les groupes de réflexion en lien avec les différents axes ont été mis en place, en respectant les souhaits des volontaires. Tous les membres des groupes de réflexion ont pris connaissance, le 12 février au matin, des résultats des différentes enquêtes réalisées en fin d année 2013 (diagnostic culturel, enquêtes de satisfaction, accueil, hébergement, restauration). Le 12 février après midi et le 13 février, les groupes de réflexion se sont réunis pour travailler sur l axe choisi. Les échanges ont été riches et fructueux. Les résultats des travaux des différents groupes de réflexion seront présentés en avril, afin de permettre au CODIR de travailler sur les objectifs d impact

9 Communication RÉSIDENTS AU CROUS, PAYEZ VOTRE LOYER EN LIGNE! Le paiement des loyers en ligne par le biais de la centrale de réservation est insuffisamment utilisé par les étudiants résidents au Crous. Une campagne de communication destinée à promouvoir ce mode de paiement a donc été organisée du 7 au 10 janvier Deux axes ont été retenus pour cette campagne : un travail de terrain, principalement accompli par les agents qui devaient signaler ou rappeler cette possibilité aux étudiants, et l utilisation de plusieurs outils de communication. Un visuel a donc été réalisé et envoyé par mail à tous les résidents et des affiches ont été apposées à proximité des loges. L information a par ailleurs été relayée sur le site Internet et sur les réseaux sociaux. Un bilan d étape sera réalisé en avril afin de mesurer les répercussions de cette campagne. Les avantages du paiement en ligne : Rapidité, facilité de l application, paiement possible depuis n importe quel poste informatique et à n importe quel moment. Pêle-Mêle LE PARTENARIAT FRANCO-ALLEMAND SE POURSUIT La semaine franco-allemande 2014 aura lieu du 19 au 24 mai à Chemnitz. L ANNÉE 2013 EN VIDÉO La vidéo des évènements 2013 du Crous de Besançon, qui a été diffusée lors de la cérémonie des vœux de la Directrice est visible sur le lien suivant : https://www.youtube.com/ watch?v=q59vzjwpzbs Ce film retrace plusieurs des activités qui ont marqué l année 2013, depuis les Pêle-Mêle inaugurations et relations avec nos partenaires, en passant par l action culturelle, les animations et la formation, jusqu au lancement du projet d établissement. Contactez le service communication pour recevoir le lien par messagerie. UN TERRAIN DE HAT-TRICK SUR LE CAMPUS DE LA BOULOIE Le thème et les dates ont été décidés lors de la rencontre entre les directeurs des trois établissements qui a eu lieu à Chemnitz du 23 au 25 janvier. Le thème retenu, «l évolution des attentes des étudiants en matière de restauration universitaire vers de nouveaux concepts», permettra d aborder les questions liées aux nouvelles exigences des étudiants, mais également l affichage de la composition des plats, la vente à emporter, la particularité des étudiants internationaux En bref, les défis à surmonter pour appréhender les nombreux changements de ce secteur. Il s agit d une problématique commune aux Studentenwerk et aux Crous. Un groupe composé d étudiants et d une majorité de personnels de la restauration de Besançon et du nord Franche-Comté qui se rendra à Chemnitz afin de découvrir les structures du Studentenwerk et de faire part de leur expérience franc- comtoise en matière d offre de restauration. Ils mèneront ensemble une réflexion sur les nouveaux concepts à développer. Une délégation de dix étudiants et personnels du Studentenwerk de Freiburg participera également à cet échange. Depuis la fin de l année 2013, un terrain de «hat trick» a été mis à la disposition des étudiants du campus. Cet aménagement, d un montant de HT, a été réalisé en partenariat avec l Université de Franche-Comté et a fait appel à plusieurs financements. Pour ce projet, le Crous et l Upfr Sports ont été sollicités chacun à hauteur de Les autres financements proviennent de la Ville de Besançon, de la CAF, de la Fédération Française de Foot, du Conseil Régional et du Conseil Général. JOURNÉES PORTES OUVERTES le 8 février à Besançon, le 15 février dans le nord Franche-Comté. Avec plus de visiteurs pour l ensemble des sites, les JPO 2014 ont été un bon cru. Nouveautés cette année au Crous : la visite des restaurants qui faisait suite à la visite de la résidence et qui a rencontré un franc succès auprès des familles, la présence d élus du conseil de résidence et d une personne de la Communauté d Agglomération pour une sensibilisation au tri des déchets, la distribution d une plaquette logement à chaque visiteur. A noter également un point d information au Lycée Pergaud qui organisait également sa journée Portes Ouvertes à l attention des lycéens. Quelques chiffres pour ces deux journées : 200 visites sur les stands du nord Franche- Comté, 120 visites sur les sites SMP et SLHS de Besançon, impossible à compter sur le stand de la MDE compte tenu de l affluence En résidence, 520 visites à Colette, 180 à Canot, 20 à Mégevand, près de 200 visites dans les résidences du nord Franche-Comté. Enfin, près d un millier de repas servis au cours de ces deux journées dans les restaurants ouverts. STUDYRAMA 2013 Cette année encore, le Crous était présent sur le salon Studyrama qui s est tenu le 30 novembre 2013 à Micropolis. Avec plus de 147 visites, le stand Crous a connu une belle fréquentation. L essentiel des questions posées concerne bien sûr les bourses, suivies de près par le logement. La plupart des visiteurs sont des parents soucieux du financement des études de leurs enfants futurs étudiants 16 17

10 Culture Situés au cœur du campus de la Bouloie, et au centre ville le long du quai Veil Picard, le Petit Théâtre de la Bouloie et le Café International bouillonnent de propositions éclectiques. Ensemble, ces deux lieux offrent une programmation composée de nombreuses propositions artistiques : du théâtre, de la musique, du cinéma, de la lecture Ce trimestre, un coup de projecteur est mis sur le cinéma. Les propositions cinématographiques s intéresseront plus particulièrement au monde de l adolescence et de la jeunesse, une thématique chère aussi aux CEMEA, de nouveaux partenaires avec lesquels nous vous proposons les Echos du Festival du Film de l Education. De la réflexion, certes tout en s esclaffant, pourquoi pas. La Grosse Entreprise, autre nouveau partenaire de la saison, nous le rappelle avec un spectacle corrosif, façon couverts. Fidèle à la politique culturelle du réseau des œuvres universitaires, le service culturel du Crous contribue à l émergence de nouveaux talents et encourage les pratiques amateurs. C est dans ce cadre que s organise le concert Musique de Ru, concert de 4 groupes étudiants, sous l œil, ou plutôt les oreilles, de professionnels du monde FESTIVAL DU FILM D ÉDUCATION Le Festival national du Film d Éducation est ancré à Évreux, en Haute-Normandie depuis 8 ans. Il existe sous une forme décentralisée tout au long de l année, dans toute la France métropolitaine et d outre-mer sous forme de festivals décentralisés, de rencontres du festival ou de projections locales («Échos»). En s appuyant sur les films primés à Évreux, nous soutenons la création et la diffusion de films documentaires et de fictions sur les thématiques éducatives auprès d un public très large. C est un événement culturel et citoyen qui propose : - Des projections de films de fiction ou de documentaires traitant de questions d éducation. - Des rencontres avec des réalisateurs et des regards croisés entre eux et les publics sur les questions d éducation valorisant l intégration, la diversité, la non exclusion, etc. - Des débats sur des problématiques sociales, d éducation, de citoyenneté. LES ÉCHOS DU FESTIVAL DU FILM D EDUCATION Cette année, les CEMEA et le service culturel du Crous ont décidé d organiser ensemble un festival de 3 jours, du 18 au 20 février, au Petit Théâtre de la Bouloie. Ce festival marquera le début de la saison 2014 des Echos du Festival en Franche-Comté. Nous proposerons une sélection des films projetés lors du Festival d Evreux et des rencontres avec des intervenants et/ou des réalisateurs/réalisatrices. de la musique, et que le Petit Théâtre de la Bouloie présente également la compagnie Xanthippe et ses amis, l orchestre universitaire et la LUDI. La programmation affiche également une volonté de promouvoir les artistes locaux, dans un double objectif de mettre nos talents régionaux en lumière et de créer plus facilement des passerelles entre amateurs et professionnels. Nous vous attendons nombreux! CULTURE-ACTION Le 19 Février 2014, l Université de Franche- Comté et le Crous vont, lors d une commission FSDIE-Culture Action, valider des projets étudiants dans le domaine de la culture, des initiatives étudiantes variées (sport, solidarité internationale, sensibilisation sur des questions de la Vie étudiante ). Les étudiants sont accompagnés dans l élaboration de leur projet par le service culturel du Crous et l Université de Franche-Comté. Les projets retenus recevront une subvention à la fois de l Université de Franche-Comté et du Crous. Photographie : Ludovic Godard - UFC Culture LES CONCOURS Les Concours étudiants sont maintenant lancés : cinq concours étudiants autour de la Nouvelle, de la Photo, du Film Court, de la Peinture et des Arts Numériques et de la Bande Dessinée dont le Crous de Besançon est le Crous Pilote. Outre ces concours, des tremplins étudiants permettent de mettre en valeur des domaines spécifiques tels ETUDIANTS... VOUS AVEZ UN PROJET? Nous pouvons vous aider à le financer! Demandez un dossier FSDIE - Bourse Culture Actions (Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes) > PROCHAINE COMMISSION : 19 février 2014 > DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS : 6 février 2014 Dossier à télécharger / FORMATIONS GRATUITES > Organiser un évènement culturel Lundi 27 janvier de 9h à 17h à la Maison des étudiants - Salle A, Avenue de l Observatoire (Besançon) > Etablir un budget Lundi 3 février de 9h à 12h à la MDE - Salle 202 > Inscription obligatoire Last Train / photo : S. Coulon que la Danse, le Théâtre et la Musique. Le Crous de Besançon a décidé de mettre en lumière depuis quelques CONTACTS IMPERATIFS / DEPOT / INSCRIPTION Bureau de la vie étudiante (UFC) Maison des étudiants Service culturel du CROUS années le Tremplin Musique de RU avec le département GACO-MOSEL de l IUT de Montbéliard. MUSIQUE DE RU Le service culturel du Crous de Besançon est en partenariat avec la Licence Professionnelle MOSEL pour l organisation du concours étudiant «Musique de R.U». Après une audition acharnée des nombreuses maquettes reçues, le jury, composé de professionnels de la musique Francs-Comtois, a sélectionné le 24 Janvier dernier au Petit Théâtre quatre groupes étudiants : - The W.A.N (Pop rock) - Lynch the Elephant (Electro pop) - Last Train (Rock) - Slaughterers (Death Metal) Ces groupes ont participé le 13 février 2014 au tremplin régional à la Poudrière de Belfort où ils se sont produits pendant 30 minutes devant le même jury ainsi que devant le public. Après les différentes prestations, toutes d un très bon niveau, le jury a désigné Last Train comme grand gagnant. Le groupe ira défendre les couleurs de la Franche-Comté lors de la finale nationale à Bordeaux

11 UN METIER DU CROUS À L HONNEUR responsable du pôle restauration du nord Franche-Comté Magalie Chrétien est responsable du pôle restauration de l antenne du Nord Franche-Comté depuis le 1er septembre Son arrivée au Crous a représenté pour elle un profond changement de son cadre de vie professionnelle Elle avait en effet exercé en établissement scolaire durant toute sa carrière dans l intendance ou le secrétariat. Nommée trois jours avant la rentrée, elle n a pas eu le temps de se poser de questions et s est trouvée immédiatement dans le bain. Elle a sous sa responsabilité deux personnels administratifs, 28 personnels ouvriers dans 4 restaurants universitaires, sans compter les stagiaires et les contractuels remplaçants PO et étudiants. Une part importante de son travail est donc consacrée à la gestion des ressources humaines. Elle est également régisseur et doit à ce titre effectuer toute la comptabilité des recettes, vérification des caisses et facturation des prestations exceptionnelles du service restauration. Organisation du service, pannes, absences, il faut tout régler dans l urgence et les journées ne sont pas assez longues. Tout cela sans perdre de vue les évolutions de la restauration, les projets et les objectifs qui en découlent. Et toujours un seul et unique crédo : satisfaire le client qui ne voit pas ce qui se passe dans les coulisses et quoiqu il arrive, assurer le service. Ajoutées à cela, les astreintes avec leur lot d impondérables en tout genre : comme le dit Magalie, «on doit être tout terrain»! Magalie évoque sa chance d être très bien épaulée par trois chefs de cuisine et par deux collègues administratives, une excellente équipe d une grande valeur professionnelle sur laquelle elle peut compter. Elle apprécie «l esprit de famille» du Nord Franche-Comté où tout le monde se serre les coudes. Elle souligne la polyvalence de ses collègues et surtout la bonne humeur qui facilite les choses. Le poste nécessite beaucoup d énergie, d organisation et de disponibilité. Magalie ajoute : «il faut être bien dans ses baskets, positiver». Qualités qu il s agit de transmettre à son équipe, même dans les moments difficiles. Ce qu elle préfère : être sur le terrain, communiquer, travailler en équipe, être en permanence avec ses collègues. Ce qu elle regrette : le manque de temps pour arriver à tout faire en une seule journée. Magalie observe les étudiants au moment du service, leurs goûts, leur comportement alimentaire. Pour l anecdote, les élèves des collèges reçoivent une éducation à l équilibre alimentaire : arrivée au Crous, elle a eu parfois l impression que son travail auprès des collégiens se résumait en frites et hamburgers pour les étudiants qu ils sont devenus... et cela, même si le choix et la diversité des plats sont bien plus importants au Crous que dans les établissements secondaires. Ses journées de travail terminées, Magalie pratique la randonnée, chine dans les vide-greniers, cuisine, bricole dans sa maison et jardine pour se détendre. Il faut bien cela pour attaquer une nouvelle semaine. Elle retient de cette expérience qu il ne faut pas hésiter à changer de poste pour se remettre en question et progresser. Faire évoluer le service, apporter des idées nouvelles, les partager avec l équipe, c est également ainsi que Magalie Chrétien voit son rôle au sein de l équipe du Nord Franche-Comté. n 42 Directrice de la publication : Dominique Froment Ont participé à la rédaction : F. Buffet, V. Chanoit, M. Chiron, M. Chrétien, J. Cottet, D. Froment, S. Gaudillier, C. Gonzalez, C. Jallon, K. Meslin, J-M. Quemeneur, S. Pugin-Mesnier, C. Vionnet, P. Yannou-Desrosiers Crédits photos : Crous de Besançon (service communication) - Ludovic Godard (UFC) - Samuel Coulon Conception graphique : J-B. Aebischer

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020

PROJET D ÉTABLISSEMENT 2014-2020 1 ÉDITO Les services de la vie étudiante jouent un rôle décisif pour la réussite et l épanouissement des étudiants. La démarche de projet d établissement engagée par le Crous de Besançon a pour objectif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015

DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 DOSSIER DE PRESSE \ LE 25 JUIN 2015 Au 1 er septembre 2015, 54 000 étudiants et 7000 personnels de la nouvelle communauté d Universités et d établissements «Université Bourgogne Franche-Comté» et des CROUS

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013

P Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 DOSSIER DE PRESSE Le Logement Etudiant à Lyon Rentrée 2013 Sommaire Communiqué de Presse p 3 Réhabilitation des résidences universitaires p 4 Construction de logements sociaux étudiants p 5 Logement en

Plus en détail

CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE. Projet. d établissement LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE

CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE. Projet. d établissement LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE CROUS DE LYON - SAINT-ETIENNE Projet d établissement 2016 LOGEMENT RESTAURATION BOURSE ACTION SOCIALE CULTURE édito Dans cette brochure vous est présenté le projet d établissement du CROUS de Lyon - Saint-Etienne.

Plus en détail

EDITO. Je vous invite à la lecture de ce rapport d activité pour découvrir les actions qui ont été réalisées en 2013 au Crous de Besançon.

EDITO. Je vous invite à la lecture de ce rapport d activité pour découvrir les actions qui ont été réalisées en 2013 au Crous de Besançon. EDITO 2013 est l année de la mise en œuvre de la loi d orientation sur l enseignement supérieur votée le 20 mars en Conseil des ministres. Dans cette loi, l amélioration des conditions de vie et d étude

Plus en détail

Tarifs restauration. Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC.

Tarifs restauration. Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC. Tarifs restauration (Tous les tarifs sont votés Hors Taxes) Tarifs restauration pour les titulaires d une carte monéo Crous : Crous Tarif HT Taux TVA Tarif TTC > Personnel Ouvriers 4.10 10 % 4.51 > Personnel

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de la commission jeunesse du 17 avril 2012

Compte rendu de la réunion de la commission jeunesse du 17 avril 2012 Compte rendu de la réunion de la commission jeunesse du 17 avril 2012 Présents : Membres de la commission : Etienne CHAUSSON, Elodie MARTIN, François RING, Christelle LADRAT, Enzo NOUCHI, Aurélien LEFRANCOIS,

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Pour une politique de vie étudiante ambitieuse, sociale et innovante

Pour une politique de vie étudiante ambitieuse, sociale et innovante Contribution au Schéma Directeur Régional de la Vie Étudiante Pour une politique de vie étudiante ambitieuse, sociale et innovante Contribution de l AFGES au schéma directeur régional de la vie étudiante

Plus en détail

Comment sont réparties les chambres (rénovée, rénovée +, studette) sur le Campus? Quels sont les équipements présents dans les bâtiments?

Comment sont réparties les chambres (rénovée, rénovée +, studette) sur le Campus? Quels sont les équipements présents dans les bâtiments? I. Peut-on visiter les chambres ou appartements? Vous avez la possibilité de visiter les différents types d hébergement de la Résidence Colette (Campus de La Bouloie). Pour les chambres (de type rénovée,

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Bourses. Logements RENTRÉE UNIVERSITAIRE 2015. Restauration. Action Sociale. Culture DOSSIER DE PRESSE

Bourses. Logements RENTRÉE UNIVERSITAIRE 2015. Restauration. Action Sociale. Culture DOSSIER DE PRESSE Bourses Logements RENTRÉE UNIVERSITAIRE 2015 Restauration Action Sociale Culture DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE CROUS EN CHIFFRES 3 ESPACE ACCUEIL ÉTUDIANTS LA CLÉ - FACILITER L ACCÈS AU LOGEMENT DU NEUF POUR

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

Evénement à Chalon Mardi 31 mars - la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté ouvre sa première e-nov agence

Evénement à Chalon Mardi 31 mars - la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté ouvre sa première e-nov agence Evénement à Chalon Mardi 31 mars - la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté ouvre sa première e-nov agence La BPBFC crée un nouveau concept d agence baptisé e-nov agence et inaugure ce 1 er nouvel espace

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE ajoutée à valeur HUMAINE ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS Une agence au cœur de l innovation sociale Agence de communication événementielle responsable, Alternacom a fait

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS

AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE. ajoutée. valeur HUMAINE. ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS AGENCE ÉVÉNEMENTIELLE ajoutée à valeur HUMAINE ALTERNACOM est une entreprise du Groupe SOS Une agence au cœur de l innovation sociale Agence de communication événementielle responsable, Alternacom a fait

Plus en détail

Culture ActionS AUX PROJETS CULTURELS ET INITIATIVES ÉTUDIANTES LE DISPOSITIF D AIDES ET D ACCOMPAGNEMENT DU CNOUS ET DES CROUS

Culture ActionS AUX PROJETS CULTURELS ET INITIATIVES ÉTUDIANTES LE DISPOSITIF D AIDES ET D ACCOMPAGNEMENT DU CNOUS ET DES CROUS CULTURE ACTIONS ET INITIATIVES JEUNE TALENT Culture ActionS SCIENCES ET TECHNIQUES LE DISPOSITIF D AIDES ET D ACCOMPAGNEMENT AUX PROJETS CULTURELS ET INITIATIVES ÉTUDIANTES DU CNOUS ET DES CROUS CULTURE-ACTIONS

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril.

NUMÉRO 216 25 avril 2013. Une fenêtre d opportunité. Lire le communiqué du Syneas du 23 avril. NUMÉRO 216 25 avril 2013 Dans ce numéro : p.1 En direct du Syneas Le Syneas et l Usgeres vont créer une Union des employeurs de l économie sociale et solidaire p.2 Commission Prospective - Handicap p.3

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers.

Je me forme. Je monte un projet théâtre Guide pratique fév. 2006 PNR Théâtre d Angers www.crdp-nantes.fr/artsculture/theatre www.nta-angers. Jean Bauné, chargé de mission Théâtre Éducation NTA Michèle Duterte, coordonnatrice 1 er degré Maine-et-Loire Jean Lataillade, coordonnateur Vendée 40 41 Comment? La formation initiale Pourquoi? Pour permettre

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Établissement pénitentiaire OMAP Organisation de service Circulaire de la DAP n 054/SD2 du 2 avril 2008 relative aux chartes nationales de construction et de gestion du service des personnels du corps

Plus en détail

Rapport d activités 2015. Service universitaire du numérique et de l innovation pédagogique. sun-ip.univ-fcomte.fr

Rapport d activités 2015. Service universitaire du numérique et de l innovation pédagogique. sun-ip.univ-fcomte.fr Rapport d activités 2015 Service universitaire du numérique et de l innovation pédagogique Crédit photographique : Ludovic Godard, Gilles Barillot sun-ip.univ-fcomte.fr Sommaire P. 3 Le SUN-IP, un nouveau

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES 7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 Rappel de la méthode Un groupe de travail composé

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE

Prix Entreprise & Convivialité 2013. Catégorie ACTIVITE Prix Entreprise & Convivialité 2013 Catégorie ACTIVITE SODEXO BOOST & MOI! PROGRAMME NUTRITION ET BIEN-ÊTRE DE SODEXO. Lancé le 27 janvier dernier, autours d un rendez-vous matinal et convivial au siège

Plus en détail

un élan pour la jeunesse

un élan pour la jeunesse La Fédération étudiante des associations angevines : un élan pour la jeunesse Comment intégrer aujourd hui chaque jeune au sein de son projet de vie étudiante? Comment faire de chaque jeune, un citoyen

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT. CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com

DOSSIER DE PARTENARIAT. CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com DOSSIER DE PARTENARIAT CONTACT PLAN9 2 rue Boutaric / 21000 Dijon 03.71.19.73.39 www.assoplan9.com 1 PRÉSENTATION PLAN9 est une association de soutien et de promotion du cinéma, en particulier de ses formes

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f)

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f) MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CG/SC/DEJ/N 14-01 Célia GHERSI 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE AVIS N 10.05 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière

Plus en détail

Charte Qualité. de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère. UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif!

Charte Qualité. de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère. UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif! Charte Qualité de l Union des commerçants et Artisans de Val d Isère UN ENGAGEMENT COMMUN VERS L EXCELLENCE La satisfaction client pour objectif! Projet à l initiative de l Union des Commerçants et Artisans

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation

Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation Soutenez notre Festival, Communiquez de façon originale! Mairie de Lanton Pôle Animation www.les-toiles-de-mer.fr Le mot du Maire Ancré chaque année début du mois d avril à Lanton, selon une tradition

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN INFOSUP LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN S informer pour bien choisir 1 SOMMAIRE PRESENTATION INFOSUP 2013 PARTENAIRES PLAN DU SALON NOUVEAUTES

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

PARLEMENT DU SAVOIR Groupe de travail «Conditions de vie et de réussite des étudiants»

PARLEMENT DU SAVOIR Groupe de travail «Conditions de vie et de réussite des étudiants» PARLEMENT DU SAVOIR Groupe de travail «Conditions de vie et de réussite des étudiants» Introduction Les problématiques de vie étudiante sont souvent présentées de façon vague, sans aborder les sujets touchant

Plus en détail

ÉCRIRE LA CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DU XXI ÈME SIÈCLE

ÉCRIRE LA CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DU XXI ÈME SIÈCLE !! ÉCRIRE LA CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DU XXI ÈME SIÈCLE Master Stratégies Territoriales et Urbaines de SciencesPo. NOTE D ORIENTATIONS STRATEGIQUES ET PROPOSITIONS POUR L ACTION Dylan Bogucki,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante»

PARTENARIAT 2014. ENSMM Besançon Association Gala ENSMM. «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» PARTENARIAT 2014 ENSMM Besançon Association Gala ENSMM «Une façon nouvelle de soutenir une initiative étudiante» Contact : Geneviève GARNIER - genevieve.garnier@ens2m.org - 07 87 29 51 64 - gala@ens2m.fr

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Le service. de communication. CHU de Toulouse

Le service. de communication. CHU de Toulouse Le service de communication de CHU de Toulouse La communication à l hôpital Elle est organisée autour d une équipe installé à l Hôtel-Dieu Saint Jacques et de 4 Chargés de communication présents sur chacun

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 7 FÉVRIER 2014 DELIBERATION N CR-14/01.067 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme régional

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET

APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET APPEL A CANDIDATURES COMPLEXE DE RESTAURATION ZAC DES GAULNES NOTE DE PRESENTATION DU PROJET I. Préambule 2 II. Localisation - Accessibilité 2 III. Organisation 2 Le bâtiment est conçu de la manière suivante

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Ce diplôme délivré par l Université de Rennes 2 est organisé en partenariat avec l Afpa de Vannes - Auray. Plan du campus. Objectifs de la formation :

Ce diplôme délivré par l Université de Rennes 2 est organisé en partenariat avec l Afpa de Vannes - Auray. Plan du campus. Objectifs de la formation : UFR Sciences Sociale Département Histoire DIPLÔME UNIVERSITAIRE --- «Accueil et Développement Touristiques Spécialité Toute l équipe du Campus Mazier vous souhaite un excellent parcours universitaire.

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

en Midi-Pyrénées! 100 000 raisons d être étudiant à Toulouse

en Midi-Pyrénées! 100 000 raisons d être étudiant à Toulouse en Midi-Pyrénées! ses études, trouver un job, se cultiver, tout ça c est le CROUS! Se loger, se restaurer, financer 100 000 raisons d être étudiant à Toulouse Le CROUS Les bourses Le logement page 3 La

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS!

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 20 novembre 2013 3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

Le présent document est destiné aux entreprises, associations ou organismes publics souhaitant soutenir la cinquième édition du Gala INSA.

Le présent document est destiné aux entreprises, associations ou organismes publics souhaitant soutenir la cinquième édition du Gala INSA. Le présent document est destiné aux entreprises, associations ou organismes publics souhaitant soutenir la cinquième édition du Gala INSA. Le 21 mars 2014, se déroulera la cinquième édition du Gala INSA

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014

PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 PROJET LYCEE INNOVATION EDUCATIVE REGLEMENT DE L OPERATION ANNEE 2013/2014 1/7 Dans le cadre de sa politique de soutien et d accompagnement à la vie lycéenne, la Région Ile-de- France souhaite encourager

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

La charte régionale des manifestations sportives de nature

La charte régionale des manifestations sportives de nature La charte régionale des manifestations sportives de nature Le texte et la fiche d adhésion à remplir par le signataire La réussite d une manifestation sportive de nature n est possible que si un certain

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs»

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» 22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» L idée En octobre dernier, tous les Points Info OFAJ et DFJW-Infotreffs ont été invités à signaler les manifestations

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011

PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 PRIX ENTREPRISE & CONVIVIALITE 2011 14e Convention du 16 juin 2011 Catégorie 1. Activité conviviale LIPDUB du service Télévente du groupe Descriptif : Réalisation d un clip musical mettant en scène les

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION

DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION DOCUMENT DE TRAVAIL RELAIS DEPARTEMENTAUX JUNIOR ASSOCIATION Ce document de travail (provisoire) doit vous permettre de prendre connaissance de la définition et des modalités de fonctionnement d une Junior

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559. 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1559 14 - Délégation de Service Public - Casino de Besançon - Rapport sur l exercice 2010 M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : 1. Les principales caractéristiques

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail