Les défis et opportunités des marchés publics électroniques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les défis et opportunités des marchés publics électroniques"

Transcription

1 COMMISSION EUROPÉENNE Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Les défis et opportunités des marchés publics électroniques 1ère Conférence annuelle sur les marchés publics électroniques/bruxelles 26 juin 2012 SPEECH/12/498

2 Monsieur le Président, Tout d'abord, je tiens à adresser tous mes remerciements au Parlement européen, à la Commission IMCO et à son Président Malcolm Harbour, pour le soutien fourni dans l'organisation de cette conférence. Je voudrais aussi remercier les participants à cette conférence pour leurs contributions et notamment : - Marc Tarabella, rapporteur du Parlement européen sur le projet de réforme des règles sur la commande public européenne et Pablo Arias Echeverria, rapporteur du Parlement européen sur le commerce électronique, - ainsi que Jørgen Abild Andersen, Directeur General auprès de l'agence de Télécommunications du Danemark, Andreas Nemec, CEO de l'agence fédérale autrichienne et Harry van Dorenmalen, Chair de IBM Europe, qui ont pris part aux discussions dans le High Level Panel. Les pouvoirs publics dépensent chaque année près de 20% du PIB de l'ue en biens, services et travaux. En ces temps de restrictions budgétaires et de difficultés économiques dans la plupart des États membres, la politique des marchés publics doit plus que jamais assurer une utilisation optimale de ces fonds, afin de soutenir la croissance et la création d'emplois. C'est la raison pour laquelle la Commission a proposé en décembre dernier une modernisation en profondeur des outils et des instruments de la commande publique en Europe. Les objectifs sont clairs : D'abord, simplifier et assouplir les règles et procédures; Ensuite, favoriser l'accès des PME aux marchés publics; Enfin, rendre possible une meilleure qualification des marchés publics, qu'il s'agisse de considérations environnementales ou sociales, ou d'innovation. Dans le cadre de ce projet de réforme, actuellement en discussion au Parlement européen et au Conseil, l'une des principales mesures de simplification et de modernisation est de faire en sorte que la passation électronique devienne la méthode standard dans toute l'ue d'ici la mi Nous voulons faire de la passation électronique des marchés publics la règle plutôt que l'exception! Pourquoi? Je voudrais profiter de cette conférence pour mettre en évidence trois points : Le gain potentiel, tout d'abord La dématérialisation offre une opportunité unique pour réformer les marchés publics en simplifiant radicalement les procédures de passation de marchés. Elle représente en cela un important potentiel inexploité pour l'économie européenne. Elle peut simplifier le déroulement des passations de marchés, réduire la charge de travail et les coûts, accroître la participation des PME et déboucher sur une meilleure qualité et des prix plus bas. A ce titre, au niveau de l'union européenne, les économies liées à la dématérialisation sont estimées à 100 milliards d euros d économies par an. C'est considérable! 2

3 Il s'agit là de "bonnes économies" dont aucun pays européen ne peut se priver en ces temps de crise et de restrictions budgétaires. Malgré cela, force est de constater, qu'en dépit de ces avantages indiscutables, l UE est à la traîne, tant par rapport à ses propres objectifs que sur le plan international. Malgré des objectifs politiques ambitieux, seules 5 à 10 % des procédures de passation de marchés publics menées dans l UE ont lieu sous forme électronique. Y a-t-il d'autres réformes de la machine administrative qui puissent apporter autant d'avantages aux entreprises, aux citoyens et aux Etats? Je ne le pense pas. Allons-y alors! Deuxième élément : un calendrier ambitieux Vu son impact économique, le timing de l'entrée en vigueur des nouvelles normes est essentiel. Les nouvelles règles proposées ont pour but d'établir un cadre juridique clair, qui assurera la sécurité juridique nécessaire aux parties intéressées. Mais, naturellement, le cadre juridique n'est pas tout, il s'agit d'abord et surtout de donner l'impulsion à un changement de culture et de pratiques dans la commande publique. Malgré tous les avantages que je viens de mentionner, des freins ralentissent encore la dématérialisation. La Commission veut à cet égard faciliter une transition graduelle, étalée sur quatre ans à partir d'aujourd'hui, vers la passation électronique. Dans un contexte où la majorité des commandes publiques en termes de volume sont émises par les collectivités locales, il s'agit notamment d'établir au niveau national une gouvernance du processus de transition qui inclue les stratégies régionales et locales, pour assurer une transition totale et efficace. C'est aussi la raison pour laquelle la Commission a annoncé une série de mesures de soutien et d'accompagnement à la transition dans sa Communication sur les marchés publics électroniques adoptée le 20 avril dernier. Il s'agit notamment d'identifier les meilleurs pratiques et soutenir leur dissémination ; de financer et soutenir le développement d'infrastructures nécessaires, notamment à travers le Connecting Europe Facility ainsi que les fonds structurels; ou encore de montrer l'exemple à travers nos propres passations de marchés, et en mettant à disposition gratuitement les solutions techniques développées ("open source"). Je pense que sur cette base, 4 ans est un objectif de transition ambitieux mais faisable. Nous espérons conclure la procédure législative pour la modernisation de la législation sur les marchés publics avant la fin Les interventions des Membres du Parlement européen Marc Tarabella et Malcolm Harbour nous encouragent à continuer les négociations. Et je suis aussi très heureux que le Conseil "compétitivité" du 30 mai dernier a maintenu l'objectif d'une transition en deux ans après la date de transposition de la directive. 3

4 Enfin, troisième point : regardons également plus loin La dématérialisation de la commande publique n est pas la fin en soi. En réalité, l'enjeu dépasse largement la simple transition d'un système «papier» vers un système de communication électronique. Les bénéfices directs qu elle engendre sont certains, prouvés, mesurés comme l'a montré cette conférence. Mais il existe aussi un impact indirect, trop souvent sousestimé. D'une part, la transparence du processus d'achat et l'accès à l'information favorisent non seulement la concurrence entre operateurs mais, indirectement, améliorent l'intégrité et la traçabilité de la procédure en bref, la transparence est un des moyens de dissuasion les plus efficaces contre la corruption que nous savons a souvent ses origines dans les marchés publics. D'autre part, je voudrai vous dire ici ma conviction que la technologie seule ne peut pas transformer les gouvernements, mais que les Etats, l'administration, ne peuvent plus aujourd'hui se transformer sans la technologie. La passation électronique peut être à l'origine d'une plus vaste modernisation, générant des effets importants non directement mesurables tels que l'encouragement à la réalisation de l'économie numérique et la stimulation de l'entreprenariat numérique. Comme vous savez, la Commission porte, dans le cadre de la stratégie UE2020 et l'agenda numérique, une grande ambition pour le marché intérieur numérique et aussi l'egovernment. A titre d'exemple, la Commission a adopté il y a quelques semaines sa proposition sur la signature électronique. Nous envisageons aussi, dans le cadre de la préparation du Single Market Act 2.0 d'avancer également dans le domaine de la facturation électronique. En conclusion, sur le fond de cette analyse, je suis très heureux des échanges que vous avez eus aujourd'hui. Comme l'ont démontré les intervenants lors de cette conférence, la passation électronique n'est pas un défi technique, la technologie et les outils nécessaires existent et elle est accessible sur le plan financier. Plusieurs solutions, plateformes et fournisseurs de passation électronique sont disponibles pour les pouvoirs adjudicateurs un des rôles de la Commission dans le cadre de la transition vers la dématérialisation est de veiller à éviter la fragmentation du marché intérieur. En même temps, je conclus aussi des échanges qu'il faut éviter de vouloir réinventer des solutions si l'on veut une mise en œuvre rapide, efficace et économique. Des discussions aujourd'hui, je note également des différents témoignages que non seulement la dématérialisation présentera des avantages évidents pour les autorités contractantes : modernisation des procédures, disparition de tonnes de papier, concurrence plus effective, procédures plus rapides, sécurité et transparence accrues, analyse et comparaison des offres facilitées 4

5 Mais que la dématérialisation représentera aussi un progrès important pour les opérateurs économiques, qui bénéficieront notamment de l'allègement des tâches administratives, de la diminution du coût d envoi des soumissions, d'une plus grande confidentialité des offres avec des canaux de transmission sécurisés, d'un accès facile aux opportunités commerciales, d'un dépôt des offres plus simples. Il s'agit là de réelles opportunités pour les PME, et non le contraire! L'expérience montre en effet que la dématérialisation est un vecteur important pour promouvoir l'accès des PME aux marchés publics. Au vu de ces considérations, il s'agit donc aujourd'hui d'abord d'un défi politique que nous ne pouvons manquer de relever. Ce serait comme choisir de continuer à voyager en train à vapeur quand des trains à haute vitesse partent de la même gare! Je vous propose donc qu'au lieu de nous demander si nous devons attendre 2016 pour généraliser la dématérialisation des marchés publics, chacun devrait plutôt se demander, ce qu'il peut faire de plus, dans ses fonctions et ses responsabilités, dès demain, dès aujourd'hui, pour pouvoir exploiter ses avantages économiques évidents. Merci pour votre attention. 5

Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services

Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services SPEECH/13/XXX Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Dématérialisation de la commande publique : un levier de modernisation de l administration publique

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable SPEECH/11/434 José Manuel Durão Barroso Président de la Commission européenne Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable Conférence BEPA Bruxelles,

Plus en détail

2015 c est demain comment s y préparer

2015 c est demain comment s y préparer 2015 c est demain comment s y préparer Yves-René Guillou, Avocat Associé, Cabinet Earth Avocats La dématérialisation : notions Dématérialisation des procédures de marchés publics = utilisation de la voie

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT

LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT LA BANQUE EUROPÉENNE D'INVESTISSEMENT La Banque européenne d'investissement (BEI) promeut les objectifs de l'union en fournissant des fonds pour financer des projets à long terme, ainsi qu'en octroyant

Plus en détail

Le tableau d'affichage du marché unique

Le tableau d'affichage du marché unique Le tableau d'affichage du marché unique Performance par domaine politique Marchés publics (Période de référence: 01/2013-12/2013) À propos Les commandes de travaux, de biens ou de services par les autorités

Plus en détail

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Monsieur le Commissaire européen, Monsieur le Premier ministre Jomaa, Mesdames, Messieurs, Chers

Plus en détail

Enjeux du plan d'investissement

Enjeux du plan d'investissement Sommaire Enjeux du plan d'investissement Cibles d'investissements Calendrier 1 L'investissement en Europe a souffert durablement après la crise Source : Eurostat Formation brute de capital fixe EU-28,

Plus en détail

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Marrakech, 22-23 Novembre 2009 Une gouvernance efficace garantissant

Plus en détail

Le tableau d affichage du marché unique

Le tableau d affichage du marché unique Le tableau d affichage du marché unique Performances par État membre Autriche (Période de référence: 2012-2013) (édition 02/2014 Mise à jour portant sur la transposition et les infractions) Transposition

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès. Septembre 2015

Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès. Septembre 2015 Sommet de Paris sur le changement climatique: Les communes et régions comme catalyseurs de succès Septembre 2015 Conseil des Communes et Régions d'europe. Inscrit au registre des représentants d'intérêt

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019 Document de séance 10.4.2015 B8-0000/2015 PROJET DE PROPOSITION DE RÉSOLUTION déposé à la suite de la question avec demande de réponse orale B8-0000/2015 conformément à l'article

Plus en détail

"Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe"

Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe SPEECH Michel Barnier Membre de la Commission européenne chargé du Marché intérieur et des services "Prochaines étapes de la régulation des marchés financiers en Europe" World Federation of Exchanges 50

Plus en détail

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe L UE pour la croissance et l emploi Marché intérieur et services Michel Barnier Membre de la Commission européenne en charge du marché

Plus en détail

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Strasbourg, le 27.10.2015 COM(2015) 610 final ANNEX 1 ANNEXE à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL ET AU COMITÉ DES

Plus en détail

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière Royaume du Maroc المملكة المغربية Direction du Trésor et des finances Extérieures مديرية الخزينة و المالية الخارجية Allocution de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er meeting sur l information financière

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

Euro Summit. Bruxelles, le 12 juillet 2015. Déclaration du sommet de la zone euro

Euro Summit. Bruxelles, le 12 juillet 2015. Déclaration du sommet de la zone euro Euro Summit Bruxelles, le 12 juillet 2015 Objet: Déclaration du sommet de la zone euro Bruxelles, le 12 juillet 2015 Le sommet de la zone euro souligne la nécessité cruciale de rétablir la confiance avec

Plus en détail

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options

Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Les accords internationaux du Canada en matière de commerce et d investissement : une diversité d options Publication n o 2012-32-F Le 19 juillet 2012 Katie Meredith Alexandre Gauthier Division des affaires

Plus en détail

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun.

Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. 14 ème SOMMET DE LA FRANCOPHONIE Intervention de S.E.M. Paul BIYA, Président de la République du Cameroun. (Kinshasa, 12-14 octobre 2012) Point 7 à l ordre du jour sur le thème : «L Afrique dans la francophonie

Plus en détail

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Marseille, 13 mars 2012 INTRODUCTION WALTER MAZZITTI Président du Comité Directeur du SEMIDE Messieurs les ministres,

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs. Session du Conseil Compétitivité. Bruxelles, le 5 décembre 2014

Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs. Session du Conseil Compétitivité. Bruxelles, le 5 décembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 5 décembre 2014 Soutenir la renaissance de l'espace européen: orientations et défis futurs Session du Conseil Compétitivité

Plus en détail

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150

Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 Canadian Northern Economic Development Agency Agence canadienne de développement du Nord Formulaire de demande Programme d infrastructure communautaire de Canada 150 PARTIE A Renseignements sur le demandeur

Plus en détail

LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS?

LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS? LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS? Déclaration de l UETDC a l occasion du 50 ième anniversaire du traité de Rome Bruxelles, 25-03-2007 A l occasion du

Plus en détail

ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS. 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois

ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS. 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 28 février 2013 LE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois Pour la 10 ème année consécutive,

Plus en détail

Transports intelligents : actions à envisager dans le cadre d une stratégie nationale

Transports intelligents : actions à envisager dans le cadre d une stratégie nationale SETRA-CSTM-12-072/XD Secrétariat du groupe «transports intelligents» du Comité des maîtres d ouvrages routiers (COMOAR) Le 10 septembre 2012 Transports intelligents : actions à envisager dans le cadre

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

L Europe investit dans le logement social. Plan européen pour la relance économique. COM(2008) 800 final

L Europe investit dans le logement social. Plan européen pour la relance économique. COM(2008) 800 final Paris, le 16.04.2013 L Europe investit dans le logement social Plan européen pour la relance économique COM(2008) 800 final Mesure n 6 : Améliorer l efficacité énergétique dans les bâtiments Reprogrammation

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles.

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles. COMMISSION EUROPÉENNE DG Marché intérieur INSTITUTIONS FINANCIÈRES Assurance MARKT/2519/02 FR Orig. EN Bruxelles, le 27 septembre 2002 MARKT/C2/MAAT D(2002) NOTE AUX MEMBRES DU SOUS-COMITE SOLVABILITE

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156

www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse sur

Plus en détail

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008

Symposium AFAI Paris, 3 juin 2008 Enjeux de la cartographie des systèmes d'information pour le développement de l administration en ligne : le cas de l'etat de Genève Christine Aïdonidis, Responsable de l'urbanisation des SI Michel Warynski,

Plus en détail

LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES

LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES LIBRE CIRCULATION DES MARCHANDISES La libre circulation des marchandises, la première des quatre libertés fondamentales du marché intérieur, est garantie par la suppression des droits de douane et des

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2

ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 Mars 2013 1 ÉVALUATION ÉCONOMIQUE DES VÉHICULES À FAIBLE ÉMISSION DE CO2 Remerciements Analyse technologique : Nikolas Hill, expert en technologies

Plus en détail

Déclaration de la Commission sur les conséquences de cet été caniculaire

Déclaration de la Commission sur les conséquences de cet été caniculaire SPEECH/03/379 Michel Barnier Commissaire européen responsable de la politique régionale et de la réforme des institutions Déclaration de la Commission sur les conséquences de cet été caniculaire Parlement

Plus en détail

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT

Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Seminar on latest trends and opportunities in IT Date : Jeudi 29 Mars 2012 Time:

Plus en détail

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes.

Introduction. I Étude rapide du réseau - Apprentissage. II Application à la reconnaissance des notes. Introduction L'objectif de mon TIPE est la reconnaissance de sons ou de notes de musique à l'aide d'un réseau de neurones. Ce réseau doit être capable d'apprendre à distinguer les exemples présentés puis

Plus en détail

Commission des transports et du tourisme. de la commission des transports et du tourisme

Commission des transports et du tourisme. de la commission des transports et du tourisme Parlement européen 2014-2019 Commission des transports et du tourisme 2014/0094(COD) 24.6.2015 PROJET D'AVIS de la commission des transports et du tourisme à l'intention de la commission des libertés civiles,

Plus en détail

Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP

Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP Avis de l UNEA concernant le rapport d étape de la mission d information sur la gestion des déchets dans le cadre des filières REP 02/09/2013 Page 1 sur 8 Présentation de l UNEA L Union Nationale des Entreprises

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative aux lignes directrices pour les politiques de l emploi des États membres

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative aux lignes directrices pour les politiques de l emploi des États membres COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 2.3.2015 COM(2015) 98 final 2015/0051 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative aux lignes directrices pour les politiques de l emploi des États membres FR FR

Plus en détail

Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO. et de l'ocrcvm sur la structure des marchés. Mary Condon

Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO. et de l'ocrcvm sur la structure des marchés. Mary Condon Mot d'ouverture de la Conférence de la CVMO et de l'ocrcvm sur la structure des marchés Mary Condon Vice-présidente, Commission des valeurs mobilières de l'ontario Toronto Le 26 juin 2012 1 Bonjour. La

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE FORUM ATLANTIQUE 1. VISION L'énorme potentiel économique de nos mers et océans reste largement inexploité. Les énergies marines,

Plus en détail

Etude de cas sur la politique régionale de l UE

Etude de cas sur la politique régionale de l UE Etude de cas sur la politique régionale de l UE Le développement des entreprises dans le Yorkshire et Humber Région, Royaume-Uni 1 Partie 1 - La création d'agences de développement régional en Angleterre

Plus en détail

BACKGROUND DOCUMENTS available in FR

BACKGROUND DOCUMENTS available in FR BACKGROUND DOCUMENTS available in FR Joint Committee Meeting European Parliament - National Parliaments on Relaunching the Single Market: State of Play and Challenges Ahead 10-11 October 2011 Brussels

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général

GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME. «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général GROUPE DE TRAVAIL INTERNATIONAL SOUS LE THÈME «Management stratégique dans les banques centrales» ALLOCUTION DE Monsieur le Directeur Général Rabat Lundi 4 mai 2015 Mesdames, Messieurs, C est pour moi

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. RENE RADEMBINO-CONIQUET, CO-PRESIDENT ACP

ALLOCUTION DE S.E.M. RENE RADEMBINO-CONIQUET, CO-PRESIDENT ACP ALLOCUTION DE S.E.M. RENE RADEMBINO-CONIQUET, CO-PRESIDENT ACP A L OCCASION DE L OUVERTURE SOLENNELLE DE LA 12 ème SESSION DE L ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE LUNDI 20 NOVEMBRE 2006 BRIDGETOWN

Plus en détail

Un plan d'investissement pour l'europe

Un plan d'investissement pour l'europe Un plan d'investissement pour l'europe Le «triangle vertueux» INVESTISSEMENT RÉFORMES STRUCTURELLES RESPONSABILITÉ BUDGÉTAIRE 1 Un plan d'investissement pour l'europe MOBILISATION DE FINANCEMENTS POUR

Plus en détail

Bruxelles, le 22 janvier 2007 CONSEIL DE L UNION EUROPÉENNE

Bruxelles, le 22 janvier 2007 CONSEIL DE L UNION EUROPÉENNE CONSEIL DE L UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22 janvier 2007 VISITE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL ENVIRONNEMENT, MONSIEUR SIGMAR GABRIEL, À LA COMMISSION DE L INDUSTRIE, DE LA RECHERCHE ET DE L ÉNERGIE DU PARLEMENT

Plus en détail

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM 4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Plus en détail

Le tableau d'affichage du marché unique

Le tableau d'affichage du marché unique Le tableau d'affichage du marché unique Performance par outil de gouvernance L'Europe est à vous (Période de référence: 01/2013-12/2013) À propos Le marché unique offre d'innombrables possibilités aux

Plus en détail

50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) Accueil > Les actualités > Discours > 2010 50ème anniversaire de l'organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ALLOCUTION DE M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Palais de l'élysée --

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

Vers un marché unique de l'ecommerce

Vers un marché unique de l'ecommerce Exporter par Internet. 4/10/2012 Les challenges à relever pour vendre en ligne en Europe Jean-Remi Gratadour, Délégué général de l'acsel et auteur du livre "l'e-commerce transfrontier". L'expérience au

Plus en détail

Discours. Mesdames et Messieurs, Chers amis, Cher Marc Schwartz,

Discours. Mesdames et Messieurs, Chers amis, Cher Marc Schwartz, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l occasion de la signature du protocole d accord pour un développement équitable de la musique en ligne, à

Plus en détail

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA.

Enfin, nous avons convenu que le Canada sera l hôte de la prochaine réunion de la Commission du libre-échange de l ALÉNA. Le secrétaire à l Économie du Mexique, M. Bruno Ferrari, le ministre du Commerce international du Canada, l honorable Peter Van Loan, et le représentant au Commerce des États-Unis, l ambassadeur Ron Kirk,

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie

Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Rôle des banques centrales dans la promotion de l inclusion financière : référence au cas de l Algérie Intervention de Mohammed Laksaci Gouverneur de la Banque d Algérie 21 e Conférence des Gouverneurs

Plus en détail

Nécessité d un «électrochoc» fiscal

Nécessité d un «électrochoc» fiscal Les Analyses du Centre Jean Gol Nécessité d un «électrochoc» fiscal Janvier 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les analyses

Plus en détail

SOUTIEN À LA CRÉATION D'ESPACES COLLECTIFS D'ENTREPRENEURIAT («CO-WORKING»)

SOUTIEN À LA CRÉATION D'ESPACES COLLECTIFS D'ENTREPRENEURIAT («CO-WORKING») APPEL A PROJETS REGIONAL SOUTIEN À LA CRÉATION D'ESPACES COLLECTIFS D'ENTREPRENEURIAT («CO-WORKING») Date limite de remise des dossiers : 31 décembre 2013 Région Poitou-Charentes 15 rue de l'ancienne Comédie

Plus en détail

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière.

L Algérie est honorée d accueillir, à cette occasion, les éminents experts venus partager avec nous leurs expériences en la matière. Mesdames et Messieurs, Je suis particulièrement heureux de prendre part à ce séminaire organisé, sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, par

Plus en détail

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00)

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Centre de conférences Pierre MENDES-FRANCE Eléments pour

Plus en détail

Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN

Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN www.snf.ch Wildhainweg 3, case postale 8232, CH-3001 Berne Division Programmes Pôles de recherche nationaux Amélioration des structures de recherche par les Pôles de recherche nationaux PRN L objectif

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL. Justice et affaires intérieures. Luxembourg, les 15 et 16 juin 2015

RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL. Justice et affaires intérieures. Luxembourg, les 15 et 16 juin 2015 Conseil de l'union européenne 9951/15 (OR. en) PRESSE 40 PR CO 32 RÉSULTATS DE LA SESSION DU CONSEIL 3396 e session du Conseil Justice et affaires intérieures Luxembourg, les 15 et 16 juin 2015 Présidents

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

Assemblée Générale des Achats 2015

Assemblée Générale des Achats 2015 Partenaires : Achats Assemblée Générale des Achats 2015 Cette année, l'assemblée Générale des Achats a le plaisir d'accueillir Philippe Guillemot, directeur des Opérations d'alcatel-lucent Philippe Guillemot

Plus en détail

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe

Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Compétences, qualifications et anticipation des changements dans le secteur de l électricité en Europe Un cadre d action commun des partenaires sociaux européens du secteur de l électricité I. Introduction

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie?

Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? Page 1 sur 9 Les baisses d'impôts annoncées par Nicolas Sarkozy : priorité juste ou mal choisie? 2894 avis exprimés Question 1 : D'après ce que vous savez, les mesures contenues dans le "paquet fiscal"

Plus en détail

Rapport sur le rôle des petites et moyennes. entreprises en Méditerranée

Rapport sur le rôle des petites et moyennes. entreprises en Méditerranée Troisième session plénière Bari, 30 janvier 2012 Rapport sur le rôle des petites et moyennes entreprises en Méditerranée Ce rapport a été élaboré par le rapporteur M. Fathallah Oualalou, maire de Rabat

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique

Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Feuille de route vers une Stratégie européenne pour la culture à l ère numérique Objet Contenu Calendrier 1. Stratégie culturelle et Europe 2020 Élaborer une stratégie européenne pour la culture à l ère

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Mesdames, Messieurs,

Mesdames, Messieurs, Mesdames, Messieurs, Les objectifs de l arrêté ministériel visant à élargir le champ d application du système de l économie d insertion sociale et la volonté politique fédérale en matière d économie sociale Permettez-moi tout

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. Madame la Ministre,

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. Madame la Ministre, Lettre de mission de M. Nicolas SARKOZY, Président de la République, adressée à Mme Christine Lagarde, Ministre de l'economie, des finances et de l'emploi. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Paris, le 11 juillet

Plus en détail

660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne

660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne Nations Unies COMITE DES UTILISATIONS PACIFIQUES DE L ESPACE EXTRA-ATMOSPHERIQUE Sous-Comité juridique COPUOS/LEGAL/T.660 Transcription non éditée 660ème séance Jeudi 4 avril 2002, à 10 h 22 Vienne Président

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations. Août 2014

DOSSIER DE PRESSE. Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations. Août 2014 DOSSIER DE PRESSE Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations Août 2014 SPF Personnel et Organisation Service e-procurement Rue de la Loi 51 1040 Bruxelles Waldo

Plus en détail

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs

Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs www.forres.ch Séminaire de base IIII Conduite de projet : des objectifs à l évaluation de l atteinte des objectifs Extrait de : Méthodologie de projet en promotion de la santé «quint-essenz» www.quint-essenz.ch

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Opportunités pour les Autochtones sur le marché du travail

Opportunités pour les Autochtones sur le marché du travail Soumission au Comité permanent des ressources humaines du développement des compétences du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) Opportunités pour les Autochtones sur

Plus en détail

Le déficit structurel est colmaté

Le déficit structurel est colmaté Le déficit structurel est colmaté QUÉBEC BUDGET 2015 Groupe Économie et Stratégie 26 mars 2015 Faits saillants Pour l année financière en voie de se terminer, le déficit prévu est de 2,35 milliards $,

Plus en détail

Le point sur Le Small Business Act pour l'europe

Le point sur Le Small Business Act pour l'europe Le point sur Le Small Business Act pour l'europe Le Small Business Act pour l'europe (SBAE) a été adopté le 25 juin 2008 pour soutenir la croissance et la compétitivité des PME dans l'union européenne.

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Référence client ELO Wilhelm Huber & Söhne GmbH & Co KG

Référence client ELO Wilhelm Huber & Söhne GmbH & Co KG Référence client ELO Wilhelm Huber & Söhne GmbH & Co KG Des processus automatisés, ça sonne bien Wilhelm Huber & Söhne (WHD) mise sur une gestion de processus adaptée harmonieuse avec ELOprofessional.

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. Accompagnant le document

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. Accompagnant le document COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 19.12.2011 SEC(2011) 1611 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT Accompagnant le document Proposition de règlement du Parlement

Plus en détail

La dernière fois que nous nous sommes vus, c était le 4 octobre 2014, pour le lancement de la concertation.

La dernière fois que nous nous sommes vus, c était le 4 octobre 2014, pour le lancement de la concertation. Seul le prononcé fait foi Présentation de la stratégie numérique du gouvernement Gaité Lyrique 18 juin 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Mesdames, messieurs les ministres, Mesdames, messieurs

Plus en détail

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur

F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S. sur F RSE Plan d action A04 Bruxelles, le 14.09.2006 MH/JC/LC A V I S sur L AVANT-PROJET DE PLAN D ACTION EN MATIERE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES EN BELGIQUE *** 2 Dans sa lettre du 10 juillet

Plus en détail

N O T E A LA COMMISSION EUROPEENNE (DG MOVE) -=-=-=-=-

N O T E A LA COMMISSION EUROPEENNE (DG MOVE) -=-=-=-=- Septembre 2011 N O T E A LA COMMISSION EUROPEENNE (DG MOVE) -=-=-=-=- Objet : contribution des Autorités françaises à la consultation publique de la Commission européenne sur la directive 2000/59/CE du

Plus en détail

MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE

MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE MESSAGE DU GOUVERNEMENT AU PARLEMENT RELATIF AU PROJET DE LOI CONCERNANT LE GUICHET VIRTUEL SECURISE Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, Le Gouvernement a l'honneur de vous transmettre

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail