PROJET MODERNISATION et TRANSFORMATION de la DGAC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET MODERNISATION et TRANSFORMATION de la DGAC"

Transcription

1 Ministère de l'écologie, du Développement durable et d Énergie PROJET MODERNISATION et TRANSFORMATION de la DGAC Le portail d entreprise un outil fédérateur Jean-Pierre Desbenoit DSI et Modernisation Direction générale de l Aviation civile

2 Agenda Présentation de la DGAC Objectifs du projet Bravo Victor Innovations du projet Bénéfices internes Deux témoignages Road Map Conclusions 2 SG / DSI

3 La DGAC UN TRIPLE RÉFÉRENTIEL Une direction générale du MEDDE avec un budget annexe Le «ciel unique» européen La réglementation internationale de l OACI Une identité complexe 3 SG / SSIM

4 Objectifs du projet LE CONSTAT SUR LE SI N EST PAS PROPRE AU SI Fragmentation, segmentation Hétérogène, non interopérable Autonomisme, incohérence Redondance, gaspillage LE PARI STRATÉGIQUE Conduire un projet global autour d un outil fédérateur le portail d entreprise, en positionnant la DSI au centre du chantier stratégique de modernisation et de transformation 4 SG / SSIM

5 Objectifs du projet PÉRIMÈTRE DU PROJET Utiliser l obligation impérieuse de modernisation et de rationalisation du SI comme levier pour - moderniser et transformer la DGAC - faire évoluer sa propre culture Positionner les besoins et la conduite de changement au centre de ce chantier Travailler sur les trois dimensions du Portail communication, collaboration et applications Donner une place essentielle à la dimension modernisation de la DSI 5 SG / SSIM

6 Notre projet ENVIRONNEMENT HUMAIN Une équipe projet de 20 personnes Un groupe d usage de 200 personnes Une AMOA Portail : Voirin consultant Une AMOA Organisation : Aérial SE DONNER LES MOYENS DE NOS AMBITIONS Un intégrateur : Klee Group et Easyteam Un éditeur : Oracle 6 SG / DSI

7 Notre projet COMITOLOGIE Comité SIGP Comité de coordination Comité des applications collaboratives Comités métier S ASSURER DE LA COHÉRNCE GLOBALE DE TOUS LES CHANTIERS Comités classiques de gestion de projet 7 SG / DSI

8 Notre projet BÉNÉFICES ATTENDUS Un SI modernisé avec un ROI tangible Un portail, futur bureau virtuel Une évolution organisationnelle et culturelle Une exploitation optimale des outils au regard des objectifs stratégiques Une approche formalisée, consolidée et fédérée des besoins et des usages des métiers Une nouvelle relation apaisée et constructive entre la DSI et les métiers 8 SG / DSI

9 Notre projet DE L IDÉE INITIALE À SA MISE EN ŒUVRE Impliquer les métiers - partager le constat - adhérer à la vision - développer l approche par le besoin Construire la légitimité de la DSI - travailler l écoute des métiers - instaurer une approche partenariale - démontrer l apport de valeur au bénéfice de tous Inventer un nouveau modèle sans rupture - connaître notre propre culture - lancer la conduite de changement sans attendre - définir les concepts adaptés à la stratégie Choisir une technologie performante 9 SG / DSI

10 Notre projet MÉTHODOLOGIE Le travail sur notre culture L identification de notre écosystème La recherche des concepts et principes La maîtrise d usage (peopleware) La relation avec les métiers LA FORCE DU TRAVAIL COLLECTIF EN AMONT DU PROJET L élaboration d un modèle de gestion du changement 10 SG / DSI

11 Bravo Victor 11 SG / DSI

12 Innovations de notre projet AU-DELÀ DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE Associer les SI et la modernisation Résoudre un problème de reconversion RH dans le cadre de la MAP (ex RGPP) Passer des réseaux informels aux communautés formalisées et gouvernées Recentrer les métiers sur les besoins, les usages et les impacts sur les utilisateurs LA GESTION DU CHANGEMENT DOIT ÊTRE ANCRÉE DANS LA CULTURE ET LE TRAVAIL SUR LA CULTURE S INSCRIT FORCÉMENT DANS LE TEMPS 12 SG / DSI

13 Bénéfices internes UN ROI FINANCIER SUR TROIS ANS Économie de 0,25 M de journaux par an grâce aux flux RSS Économie de 0,5 M de maintenance par an suppression des «vieilles» applications UN BUDGET DE 6 M HORS MASSE SALARIALE Réduction des ETP soit un gain de 1,1 M avec la mutualisation des fonctions support Suppression de 1000 jours d externalisation par an création des pôles de compétences Réduction de 0,7 M des coûts de développement avec la modernisation et la rationalisation du SI 13 SG / DSI

14 Bénéfices internes AU-DELÀ DU ROI FINANCIER UN ROI ORGANISATIONNEL ET CULTUREL Les signes de pouvoir De nouveaux métiers Des communautés formalisées UNE NOUVELLE VISION GLOBALE DU ROI Des usages profondément modifiés Une communication maîtrisée Une organisation structurée 14 SG / DSI

15 Témoignages DE NOUVEAUX MÉTIERS «L entrée dans le monde technique de la DGAC» Sonia (ex-secrétaire) «Une véritable reconnaissance de notre potentiel» Annie (ex-gestionnaire RH) «Un parcours professionnel très valorisant» Marina (ex-gestionnaire budget) Annie Lazoore Sonia Festou Marina Palin DSI pôle information numérique 15 SG / SSIM

16 Témoignages UNE ORGANISATION STRUCTURÉE «La modernisation de l État implique de tirer partie des systèmes d information, c est même le levier de toute réforme par les gisements de productivité, l enrichissement des emplois et l amélioration de la gouvernance globale de l organisation» «L existence des outils, avec les possibilités qui en découlent, influe sur les processus et leurs évolutions» Francis Massé secrétaire général de la DGAC 16 SG / SSIM

17 Road map LE TRAVAIL CONTINUE Structurer un accès extranet Renforcer le domaine collaboratif Développer la traçabilité Accélérer l intégration des applications OFFRIR UN VÉRITABLE BUREAU VIRTUEL Répondre aux besoins de nomadisme Renforcer la standardisation et de la consolidation des infrastructures 17 Secrétariat Général SSIM 17 Direction générale de l Aviation civile

18 Conclusions 6000 utilisateurs Nombre de membres des communautés en augmentation de 200% dans la dernière année Réduction de 30% du volume des PJ dans la messagerie Plus de 80 publications «chartées» DGAC facilement accessibles Fin du mot de passe magique «DGAC 2000» documents vivants DES RÉSULTATS OBJECTIVABLES 18 Secrétariat Général SSIM 18 Direction générale de l Aviation civile

19 Conclusions Le choix stratégique de positionner les SI comme levier de modernisation et de transformation s avère positif pour la DGAC et encore plus dans un contexte économique très contraint Le middleware nous offre tous les moyens nécessaires pour réussir cette stratégie et obtenir l appropriation des usages par les métiers L innovation et la créativité s appliquent aussi à la dimension organisationnelle et culturelle CEPENDANT LA DSI A ENCORE BEAUCOUP DE CHALLENGES À RELEVER Le lien entre les métiers et la DSI se construit sur la base du management par la confiance 19 Secrétariat Général SSIM 19 Direction générale de l Aviation civile

20 MERCI DE VOTRE ATTENTION Et maintenant le temps des questions

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012

3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012 3 ème Colloque pédagogie et professionnalisation ADIUT Montpellier, 28-30 mars 2012 Le dispositif FTLV pour la filière «écoconstruction, immobilier durable, énergie», comme démonstrateur innovant et transférable

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées

Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées Une plateforme 'multicanal' pour des offres de services IT packagées CRIP 13 Novembre 2013 La Poste : un des premiers groupes de service européens La Poste : groupe international présent dans plus de 40

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT William A. «Bill» Ninacs Conférence nationale des DS de la FTQ Laval (Québec) décembre 2012 Esther et moi : PLAN DE LA PRÉSENTATION le développement

Plus en détail

Maîtrise des coûts informatiques

Maîtrise des coûts informatiques Comité de coordination du contrôle de gestion Maîtrise des coûts informatiques Gouvernance et analyse des coûts en lien avec la performance des programmes 18 septembre 2007 1 Eléments de contexte Un cadre

Plus en détail

Le BIM appliqué à la gestion de patrimoine immobilier 25 février 2016

Le BIM appliqué à la gestion de patrimoine immobilier 25 février 2016 Le BIM appliqué à la gestion de patrimoine immobilier 25 février 2016 NANCY, 25 février 2016 1 Sommaire Présentation du pôle Fibres Energivie Qu est ce que le BIM Les enjeux La gestion patrimoniale BIM

Plus en détail

Evénement organisé par CESAMES en partenariat avec Thales Research & Technology & l IRT SystemX www.forum-ingenierie-collaborative.

Evénement organisé par CESAMES en partenariat avec Thales Research & Technology & l IRT SystemX www.forum-ingenierie-collaborative. Stratégies Collaboratives Management collaboratif de projets de construction Christophe MOREAU Directeur Projet Modernisation Métiers, Bouygues Construction Evénement organisé par CESAMES en partenariat

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale. Centre de gestion du Rhône Mai 2013

Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale. Centre de gestion du Rhône Mai 2013 Méthodologie de recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale Centre de gestion du Rhône Mai 2013 La recherche d emploi dans la Fonction Publique Territoriale Définir son projet professionnel

Plus en détail

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation OCAYS Consulting Conseil en management et organisation O C A Y S C O N S U L T I N G - P A R T N E R O F Y O U R P R O J E C T S Une nouvelle donne Présentation du cabinet Origine, positionnement et offre

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES

FORMATION CONTINUE PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES FORMATION CONTINUE 2014 PARTENAIRES DE VOS COMPÉTENCES Ressources Humaines Management spécialisé Gestion/Finance/Comptabilité Ressources Humaines TARIFS 1er semestre 2e semestre FONCTION TUTORALE La fonction

Plus en détail

TRANSFORMATION ET EFFICACITÉ

TRANSFORMATION ET EFFICACITÉ COMPRENDRE LA NOUVELLE GRAMMAIRE NUMÉRIQUE : RÉALITÉS ET DÉFIS DE LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE La révolution numérique n est plus une révolution virtuelle, depuis 15 ans déjà l internet a transformé la société

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

La gestion par les compétences

La gestion par les compétences La gestion par les compétences une déclinaison par la gestion individualisée du parcours des agents Christophe NOEL, Directeur Emplois et Compétences DGA délégué au pôle RH Ville de Lille Les objectifs

Plus en détail

AU-DELÀ DE LA COGESTION MÉDICO-CLINICO- ADMINISTRATIVE:QUELQUES PISTES DE RÉFLEXION POUR MIEUX SOUTENIR LA MOBILISATION MÉDICALE

AU-DELÀ DE LA COGESTION MÉDICO-CLINICO- ADMINISTRATIVE:QUELQUES PISTES DE RÉFLEXION POUR MIEUX SOUTENIR LA MOBILISATION MÉDICALE AU-DELÀ DE LA COGESTION MÉDICO-CLINICO- ADMINISTRATIVE:QUELQUES PISTES DE RÉFLEXION POUR MIEUX SOUTENIR LA MOBILISATION MÉDICALE PIERRE JORON MAP,CRHA CONSULTANT EN MANAGEMENT ET RH POINTS ABORDÉS La cogestion

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines

Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines Si constater que la gestion des ressources humaines se complexifie chaque jour davantage relève de la plus grande banalité,

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

On dit souvent que les PME ont des difficultés à se transformer, à planifier,

On dit souvent que les PME ont des difficultés à se transformer, à planifier, On dit souvent que les PME ont des difficultés à se transformer, à planifier, à organiser leur mutation. Les films de ce DVD, qui racontent la mutation impressionnante et réussie d une PME vacillante (ex

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy

HOPITECH 2011 - Bordeaux Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines. DUMONT Jean-Rémy HOPITECH - Dématérialisation de la Gestion des Ressources Humaines DUMONT Jean-Rémy Définition générale de la GRH Sommaire La dématérialisation des RH et le SIRH Retour d expérience de la gestion des temps

Plus en détail

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on?

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? Rencontre romande de Curaviva Suisse. 20.09.2012 Neil Ankers, Consultant et entrepreneur social 2 3 1. Anamnèse 2. Analyse 3. Diagnostic 4. Prescription

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-neuvième réunion Point 3.4 de l ordre du jour provisoire EBPBAC19/4 27 décembre 2013 Rapport annuel sur les technologies de

Plus en détail

Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs?

Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs? Vu à la télé «Avec le monte escalier S, je n irai pas en maison de retraite!» Maisons de retraite : mouroirs ou vivoirs? Dans notre société dont les valeurs dominantes sont la jeunesse, l argent, la consommation,

Plus en détail

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale

Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Registres, critères et indicateurs de l utilité sociale territoriale Quelques exemples Méthodologie et accompagnement Introduction Ce document présente quelques registres, critères et indicateurs d évaluation

Plus en détail

Communiqué de presse. Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux

Communiqué de presse. Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux Communiqué de presse Lancement de la plate-forme AXO Un outil innovant de gestion de projets architecturaux La plateforme AXO est une interface collaborative qui propose une approche innovante de l assistance

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

... UN CONGRèS. pour inventer l avenir des MJC

... UN CONGRèS. pour inventer l avenir des MJC ... UN CONGRèS pour inventer l avenir des MJC EN Ile-de-France Quel sens donner à l action des MJC dans la société d aujourd hui? Quelle place doivent-elles prendre sur les territoires? Comment s organiser?

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Harmoniser la production des données culturelles

Harmoniser la production des données culturelles Harmoniser la production des données culturelles ou Comment un projet documentaire devient un projet structurant Katell Briatte Ministère de la Culture et de la Communication Séminaire VocabNomen, Poitiers,

Plus en détail

Le nouveau positionnement du cadre de santé: Du virtuel au réel

Le nouveau positionnement du cadre de santé: Du virtuel au réel Le nouveau positionnement du cadre de santé: Du virtuel au réel MC Chauvancy CSS IFCS Rennes Mai 2012 COPY RIGHT PTILUC Le nouveau positionnement du cadre de santé Du virtuel au réel Approche législative

Plus en détail

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût»

Dossier de presse. Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Dossier de presse Etude Karistem Paradoxes «Comment opérer la formation au meilleur coût» Juin 2014 1 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse P.3 Des formations toujours en présentiel malgré le digital

Plus en détail

Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier Présidentiel La France S engage

Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier Présidentiel La France S engage ADASI - Association de Développement de l Accompagnement à la Stratégie et à l Innovation de l intérêt général Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier

Plus en détail

De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE?

De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE? De l insertion par l économique à la création d emplois : Quelles perspectives d innovation pour les ESIE? L intégration professionnelle et sociale Hier, aujourd hui et demain Association Ateliers Phénix

Plus en détail

Poste de travail Bancassurance

Poste de travail Bancassurance Poste de travail Bancassurance Conduite du changement. Jean-Pierre.Perdu@sogeti.com 1 Sommaire 1. TRANSFORMATION ET CONDUITE DU CHANGEMENT 2. METHODE ET OUTILS DE LA CONDUITE DU CHANGEMENT 3. LES POINTS

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r L Ecole de l innovationl Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r votre croissance 1 Principaux programmes spécifiques du 7 e PCRDT Les partenariats compétitifs titifs. CAPACITÉS Renforcer

Plus en détail

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CURSUS ENTREPRENEUR DU BATIMENT Durée totale : 70 jours, soit 525 heures + 1 à 3 semaines de mission en entreprise tierce (voir p.7) Stratégie, évolution des marchés, développement

Plus en détail

Cercles de développement Un outil de management

Cercles de développement Un outil de management HR PUBLIC - 7 novembre 2012 Cercles de développement Un outil de management Sonia Mendoza Direction générale Développement de l Organisation et du Personnel SPF Personnel et Organisation sonia.mendoza@p-o.belgium.be

Plus en détail

Séminaire Webhelp MAROC

Séminaire Webhelp MAROC Séminaire Webhelp MAROC Courbe de montée en compétence Juin-2013 1 Pour démarrer POUR DEMARRER, lancer l audio via le bouton : Animé: Akram BOUGARNE Responsable Support SI & Reporting RH Bienvenue! Réalisé:

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

Le processus de modernisation

Le processus de modernisation Réformes et Restructurations à introduire dans les administrations L Expérience Marocaine M. Azzeddine DIOURI Secrétaire Général du MMSP Séminaire renforcement des capacités, pour les points focaux nationaux

Plus en détail

Ma M na n ge g ment n de d s s vul u né n ra r bi b lités Concepts et REX

Ma M na n ge g ment n de d s s vul u né n ra r bi b lités Concepts et REX Concepts et REX Contexte Cyrille Barthelemy (cby@intrinsec.com) Pôle sécurité d Intrinsec Référent sécurité pour les activités d infogérance Analyse des vulnérabilités, double usage : En tant que service

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

Raisonner son plan de fumure : une formation numérique et multi modale au CPSA de Combourg?

Raisonner son plan de fumure : une formation numérique et multi modale au CPSA de Combourg? La fiche descriptive d un processus d innovation Raisonner son plan de fumure : une formation numérique et multi modale au CPSA de Combourg? Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

La professionnalisation de l achat public en marche :

La professionnalisation de l achat public en marche : La professionnalisation de l achat public en marche : Un exemple concret au Grand Lyon Soutenance de mémoire - Le 9 septembre 2008 IAE de Lyon 1 Sommaire I- Le Grand Lyon en chiffres II- Présentation du

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

GO Consulting. Conseil en Stratégie et Management. www.goconsulting.ma

GO Consulting. Conseil en Stratégie et Management. www.goconsulting.ma GO Consulting Conseil en Stratégie et Management 2015 www.goconsulting.ma 1 Agenda Présentation du cabinet Pourquoi nous? Métiers du cabinet Références significatives Management du cabinet Votre contact

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Les acteurs en marche : -Emergence

Les acteurs en marche : -Emergence Les acteurs en marche : -Emergence - Bureautique Santé - Télémédecine Mercredi Appels à projets 2010 Émergence : Favoriser l émergence de maitrises d ouvrage solides et pérennes, capable de porter et coordonner

Plus en détail

Préface de l'auteur 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT. 1 La Société du Savoir

Préface de l'auteur 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT. 1 La Société du Savoir Préface de l'auteur 1 1 La Société du Savoir PARTIE 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT Conséquences de la Société du Savoir 9 Le rôle du politique 10 Le capital immatériel de l'entreprise

Plus en détail

Des solutions qui supportent vos ambitions

Des solutions qui supportent vos ambitions Des solutions qui supportent vos ambitions Réussir ses objectifs stratégiques Dans un environnement social et économique mondialisé en perpétuelle mouvance, où harmonisations législatives et réglementaires

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

Rapport technique n 9 :

Rapport technique n 9 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 9 : Leviers et outils pour associer les opérateurs au redressement des

Plus en détail

L e-administration et ses effets induits

L e-administration et ses effets induits L e-administration et ses effets induits Illustration concrète de la conduite du changement dans un contexte d expérimentation Intervenant: Gilles DELAMARCHE Equipe e-bourgogne 1 ère partie Première expérimentation

Plus en détail

LE SYSTÈME D INFORMATION LEVIER DE TRANSFORMATION DE LA BANQUE DE FRANCE. Thierry Bedoin

LE SYSTÈME D INFORMATION LEVIER DE TRANSFORMATION DE LA BANQUE DE FRANCE. Thierry Bedoin LE SYSTÈME D INFORMATION LEVIER DE TRANSFORMATION DE LA BANQUE DE FRANCE Thierry Bedoin Directeur de l organisation du système d information Banque de France SOMMAIRE La Banque de France en transformation

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

accompagne l ambition du Secteur Public

accompagne l ambition du Secteur Public accompagne l ambition du Secteur Public 1 ORCOM SECTEUR PUBLIC Réformes institutionnelles, évolutions règlementaires, contraintes budgétaires, le secteur public relève le défi et ORCOM met à sa disposition

Plus en détail

Journée présentation TSN

Journée présentation TSN Journée présentation TSN Bourgogne (e-ticss) aux industriels 23 décembre 2014 1 Déroulé de la réunion Contexte et principaux objectifs de TSN : Augmenter la qualité de la prise en charge perçue par les

Plus en détail

www.camaieu.com Intégration de données et alimentation du data warehouse en offshore

www.camaieu.com Intégration de données et alimentation du data warehouse en offshore www.camaieu.com Intégration de données et alimentation du data warehouse en offshore Intégration de données et alimentation du data warehouse en offshore Sommaire Qui sommes-nous? L organisation de la

Plus en détail

FORMATIONS CERTIFIANTES SIRH

FORMATIONS CERTIFIANTES SIRH FORMATIONS CERTIFIANTES SIRH PRÉSENTATION DÉTAILLÉE DES MODULES ORGANISATION La formation en management SIRH, composée de 7 modules de 1 à 5 jours, s appuie sur une double approche pédagogique : un enseignement

Plus en détail

Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés

Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés Comment faire accepter le changement au quotidien et maintenir l adhésion des salariés Comment concilier les enjeux humains à long terme et les enjeux économiques? François Nogué Directeur Général Délégué

Plus en détail

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016

Plan Pluriannuel d Investissement Informatique. Bureau municipal du 15 février 2016 Plan Pluriannuel d Investissement Informatique Sommaire I Introduction II Synthèse de l audit de l infrastructure III Proposition de PPI Page 2 I. Introduction A. Etat des lieux du système d'information

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. «MISSION IMPOSSIBLE» Le scénario Social et RH, techno orientée CABINET

ATELIER DE LA PROFESSION. «MISSION IMPOSSIBLE» Le scénario Social et RH, techno orientée CABINET ATELIER DE LA PROFESSION «MISSION IMPOSSIBLE» Le scénario Social et RH, techno orientée CABINET «MISSION IMPOSSIBLE» LE SCENARIO SOCIAL ET RH, TECHNO ORIENTEE CABINET Serge Aubailly EC, Cabinet ORCOM,

Plus en détail

L Université de Strasbourg

L Université de Strasbourg L Université de Strasbourg Présentation avril 2011 L Université de Strasbourg Au total 42 260 étudiants L Université de Strasbourg Nos étudiants étrangers Proportion d étudiants étrangers (2009) Origine

Plus en détail

Le décisionnel en milieu hospitalier sur les technologies Microsoft

Le décisionnel en milieu hospitalier sur les technologies Microsoft Performance Management I Consulting I Technology Le décisionnel en milieu hospitalier sur les technologies Microsoft Septembre 2009 Cédric AUBIN cedric.aubin@keyrus.com Directeur Conseil Santé Keyrus all

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Ensemble, Concrétisons vos ambitions

Ensemble, Concrétisons vos ambitions CEGID DRH en temps de Crise 11 mars 2009 Ensemble, Concrétisons vos ambitions Olivier LAURENT Associé 1 Qui sommes nous? Cabinet de conseil, créateur de solutions sur mesure pour vous accompagner dans

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 pourquoi? Ce document présente le résultat de deux années de travail sur la stratégie de notre coopérative. Il indique : la raison d être, la vocation, les valeurs d

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur 1 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon 04 avril 2012 Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur Valérie PAGES Marie-Pierre FIZE Cadre Préparatrice Stérilisation CHU TOULOUSE

Plus en détail