Atelier Service Desk et ITILv3. 29 mai 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier Service Desk et ITILv3. 29 mai 2008"

Transcription

1 Atelier Service Desk et ITILv3 29 mai 2008

2 Bienvenue Le thème Service Desk et ITILv3 Le principe Echanger et s enrichir mutuellement de nos expériences réussies ou en-cours, de nos difficultés. Confronter la théorie à des situations vécues, des contextes particuliers. 2

3 Notre Objectif Que chacun reparte avec au moins une idée, un élément, une action applicable dans son contexte 3

4 L agenda Découvrir (plénière 45 minutes) Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter (par groupe 1 heure 30) Travail en groupes (3 ateliers) Pause (15 minutes, vers 16H45) Restituer et synthétiser (plénière 1 heure) Restitution des groupes par chaque «porte-parole» (10 minutes par groupe) Synthèse par l expert ITIL et questions-réponses (30 minutes) Échanges informels (Cocktail à partir de 18h00) 4

5 L équipe Président Expert ITIL Animateurs des ateliers Coordinateur Hervé Ropert Emmanuel Didier 1 : Philippe Humeau 2 : Nicolas Richard, 3 : Matthieu Guérin Julien Bordet / Hervé Guérin 5

6 L agenda Découvrir Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter Pause Restituer et synthétiser Échanges informels 6

7 Un peu de théorie Emmanuel DIDIER Principal ORSYP 7

8 SERVICE DESK Rappel de l état de l art 8 ORSYP 2006 Confidential

9 Service Desk Les bases c est quoi? Le Service Desk est une fonction et non un processus Il est composé de métiers spécifiques pas forcement proche des autres métiers historiques dans l informatique (technicien, ingénieur, développeur) Les performances attendues, exigent un certain niveau d équipement en : Outillage de gestion d enregistrement et de traçage de l activité Infrastructure téléphonique (ACD, VOIP, IVR) SPOC (Single Point Of Contact) Point unique de contact entre les utilisateurs et l informatique Différence avec un call center ou un Help Desk? 9

10 Service Desk Les bases ça sert à quoi? Le Service Desk est mis en place pour gérer la relation entre l informatique et les utilisateurs du système d information Il est responsable accueillir et traiter l ensemble des réclamations, demandes, requêtes Il a en charge la communication avec les utilisateurs Point de coordination des équipes support La production de métriques permettant le suivi des utilisateurs (activité, satisfaction, niveau, utilisation ) Attention : Il ne faut pas confondre utilisateurs et clients Le Service Desk joue le rôle de vitrine des services informatiques 10

11 Service Desk Les missions Restaurer le service normal aux utilisateurs dès que possible Tracer les détails liés au traitement des incidents et des demandes Assurer l investigation et le diagnostic de premier niveau Escalader les incidents aux niveaux de support supérieurs Assurer la communication auprès des utilisateurs Clôturer les incidents et requêtes Assurer les enquêtes de satisfaction auprès des clients 11 Mettre à jour le CMS en collaboration avec la gestion des configurations

12

13 Les nouveautés de la V3 sur le Service Desk Pas d apport significatif sur cette fonction qui était déjà très mature dans la V2 L introduction des notions de Modèle (incidents, problème, requête ) L apport de plus de retour sur les aspects d outillage Un impact indirect par la restructuration des processus dont le Service Desk assure les activités initiales La gestion des événements Le traitement des requêtes La gestion des accès La gestion des incidents et la gestion des problèmes 13

14 MERCI Emmanuel DIDIER Principal ORSYP 14

15 L agenda Découvrir Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter Pause Restituer et synthétiser Échanges informels 15

16 16 Le Centre de Services DSICorp

17 Le groupe La Poste, c est (*) : Quelques chiffres sur Le Groupe La Poste Plusieurs métiers : Courrier, Colis, Express, Enseigne, Banque Des activités transverses (comptabilité, RH, achats, ) et entités corporate dont fait partie la DSI Corp 20,1 milliards d euros de chiffres d affaires dont 15,2% réalisé à l international agents Plus de points de contact filiales (*) Chiffres clés DSICorp/centre de services/itsmf

18 Les missions de la DSI Corp Au sein du Groupe La Poste, la Direction des Systèmes d Information Corporate a pour missions principales : Le développement d'applications pour les clients du Corporate et de produits mutualisés pour le Groupe (offre de création de sites intranets, de blogs d entreprise, de forums de discussion intranet, solution de sondages en ligne ), La fourniture de services d infrastructure, d exploitation de serveurs et d applications. 18 DSICorp/centre de services/itsmf

19 Le contexte La DSI Corp a lancé fin 2006 une démarche d amélioration de l exploitation informatique en faisant appel aux bonnes pratiques ITIL D où le projet IMAGINE (IMplantation des Actions Gagnantes Itil pour une Nouvelle Exploitation) qui touche tous les aspects de la production informatique : Processus de Support des Services Processus de Fourniture de Services Fonction centre de services, objet de cette présentation Ce projet a commencé par un plan d actions composé : De victoires rapides (Quick Wins) D actions à moyen et long terme (en cours) 19 DSICorp/centre de services/itsmf

20 Les objectifs du centre de services DSI Corp Être la principale interface entre la DSICorp et les utilisateurs ou leurs représentants Respect du principe d unicité du point de contact Assurer la prise en compte et le bon traitement des appels et sollicitations des utilisateurs (demandes de travaux, demandes de renseignements ) Enjeu d amélioration de la qualité de service Enjeu d amélioration du pilotage de l activité Restaurer aussi vite que possible le service à l utilisateur avec le minimum d impact sur les activités Gestion des incidents 20 Être l interface avec les autres processus ITIL (demandes de changements, mises en production, gestion des configuration ) DSICorp/centre de services/itsmf

21

22 Une démarche projet Afin de bâtir ce centre de services, une démarche projet a été menée fin 2007 avec l aide d experts : Octobre 2007 janvier 2008 : étude l existant avec la rencontre des acteurs sollicitant les services de l exploitation Clients maîtrises d œuvre Responsables de processus : gestion des incidents, gestion des changements, gestion des configurations, gestion de la relation clients Responsables des traitements : exploitants... Novembre 2007 mars 2008 : définition du périmètre et conception du Centre de Services comprenant : L élaboration d un modèle organisationnel des traitements (MOT) associés aux activités du centre de services La réalisation de l outillage La rédaction des procédures La définition de l organisation du centre de services Avril mai 2008 : site pilote avec un panel d utilisateurs 22 Juin 2008 : début de généralisation DSICorp/centre de services/itsmf

23

24 Les conditions de réussite La réussite d un tel projet suppose que : Le projet soit découpé en phases Les besoins soient clairement identifiés d où l importance de l étude de l existant La Direction porte le projet Les clients et les utilisateurs soient informés et associés Le personnel soit formé 24 Le processus de gestion des incidents soit implémenté en même temps DSICorp/centre de services/itsmf

25 L organisation du centre de services Le centre de services DSI Corp est organisé aujourd hui comme suit : Un responsable Une équipe «incidents» dédiée à l enregistrement des incidents, au suivi de leur résolution et à la communication Une équipe «pilotage» en charge des opérations de supervision (détection et saisie des incidents ) Une équipe «opérateurs» en charge de la prise en compte des diverses autres sollicitations du Centre de Services 25 DSICorp/centre de services/itsmf

26 Quelques mots sur l outillage Téléphonie : numéro d appel unique et serveur vocal Messagerie : adresse mail unique de réception des sollicitations Outil informatique : Outil provisoire maison 26 Perspective de capitalisation sur l offre HP Service Center (de la gestion des interactions, à la publication des catalogues au travers d un portail et à la production des reporting, en passant par la gestion des workflows de suivi / traitement des demandes ) DSICorp/centre de services/itsmf

27 Conclusion (1 ) : les gains escomptés pour la DSI Corp La centralisation de la prise en compte des sollicitations par le Centre de Services facilitera leur appréciation exhaustive, allègera le travail de compilation des éléments de reporting, favorisera l adoption de pratiques spécialisées harmonieuses qui induiront une amélioration de la fiabilité : ->Pilotage simplifié et fiabilisé Elle permettra de libérer les équipes d exploitation de la gestion administrative des sollicitations qu ils leur sont aujourd hui adressées en direct ; celles-ci pourront plus et mieux se consacrer à leur cœur de métier d expertise : ->Expertise renforcée Elle ouvre des perspectives d amélioration de la qualité des services rendus aux clients et aux utilisateurs et/ou d économies d échelle (substitution d un Centre de Services unique à n activités de prise en compte de demandes utilisateurs) 27 DSICorp/centre de services/itsmf

28 Conclusion (2 ) : les gains escomptés pour les clients et les utilisateurs Le Centre de Services, guichet unique, d accueil et de suivi des sollicitations des utilisateurs aura le mérite de simplifier l accès aux services rendus par la DSIcorp et d induire une harmonisation de la communication Il améliorera la visibilité et la traçabilité quant au suivi de l avancement du traitement des demandes ce qui devrait mécaniquement induire, dans un deuxième temps, l amélioration de la qualité des services rendus Les clients profiteront, enfin, du reporting fiabilisé 28 DSICorp/centre de services/itsmf 16/06/08 Page 28

29 L agenda Découvrir Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter Pause Restituer et synthétiser Échanges informels 29

30 Expérimenter Nous nous répartissons dans les 3 ateliers prévus : Atelier n 1 : Quelles missions donner au Service Desk? Animateur : Philippe Humeau Lieu : Salle Némo 30 Atelier n 2 : Comment mettre en place un Service Desk? Atelier n 3 : Quels indicateurs pour quels objectifs? Expert «volant» : Emmanuel Didier Animateur : Nicolas Richard Lieu : Salle Arronax Animateur : Matthieu Guérin Lieu : Salle Maison à vapeur

31 Expérimenter Déroulement de chaque atelier : Tour de table Désignation d un «porte-parole» Échanges et débats «Visite» de l expert Préparation de la restitution Les règles du jeu : L animateur... Le porte parole... Le secrétaire L expert «volant»... Vous... 31

32 Expérimenter Rendez-vous dans vos groupes A tout à l heure! 32

33 L agenda Découvrir Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter Pause Restituer et synthétiser Échanges informels 33

34 L agenda Découvrir Un peu de théorie... Lancement des débats : Témoignage de Hervé Ropert, La Poste DSICorp Expérimenter Pause Restituer et synthétiser Échanges informels 34

35 Quelles missions donner au Service Desk? Atelier n 1

36 Les missions du Service Desk - Rôle Le Service Desk est le Point de Contact Unique (SPOC) Sa priorité n est pas de résoudre les incidents mais : Doit savoir rassurer (capacités d accueil) D informer D être accessible Différents niveaux de maturité croissante : 1. être proche des utilisateurs 2. apporter la valeur par rapport au métier de l utilisateur et non pas sur le plan technique 3. résoudre le maximum d incidents 36

37 Les missions du Service Desk Orientation métier Le Service Desk doit avant tout comprendre le métier de l utilisateur A priori, à la base, le Service Desk dispose d un minimum de compétences techniques Comment le faire monter en compétences métier? Plusieurs pistes : Faire venir des utilisateurs métiers au sein du Service Desk et à tour de rôle Envoyer le Service Desk sur le terrain Faire venir les gens des études au Service Desk Avoir un super utilisateur sur le terrain mais intégré à la fonction Service Desk 37

38 Les missions du Service Desk Processus V3 Le Service Desk peut intervenir sur : La gestion des accès OUI : car le Service Desk reste le SPOC et en cohérence avec la gestion de la sécurité NON : car des procédures RH peuvent limiter l action du Service Desk La gestion des incidents OUI : le cœur de métier du Service Desk MAIS : reste la difficulté d équilibrer le support fonctionnel et le support technique La gestion des événements OUI : pour assurer une centralisation de l information et du traitement de l incident NON : le Service Desk ne se substitue pas à l exploitant repris par d autres fonctions Consensus sur la nécessité de partager l information sur les incidents signalés ou détectés dans le cadre de la GdE mais ne doit pas se faire au détriment des missions premières d accessibilité et d information des utilisateurs La gestion des demandes (Request Fullfilment) OUI : mais reste la difficulté d équilibrer les aspects fonctionnels et techniques 38

39 Comment mettre en place un Service Desk? Atelier n 2

40 Synthèse des attentes Collège Prestataires : intérêt général pour le sujet car les problématiques clients sont diverses y a t il des prérequis avant d'implémenter le SD? Collège Utilisateurs : classification des dossiers et des organisations intégration avec les autres processus profil du personnel choix du périmètre : avec/sans téléphonie, échange sur l'outillage 40 ORSYP 2006 Confidential

41 Préalables à la mise en place d'un Service Desk Il est important de réaliser une analyse de l'existant : sources hétérogènes, parfois difficiles à trouver le catalogue de service (même minimaliste) est d une grande aide Se définir des objectifs 41

42 Profil et Compétence du personnel 1/2 «informaticiens» ou «métiers»? sans doute un mélange des 2 fonction du degré de complexité des incidents (niv1, niv2,...) 42 Recrutement interne/externe? Pour certains, c est un faux problème car c'est le profil qui compte Le recrutement interne implique + de conduite du changement Il est difficile d'attirer des experts internes Possibilité de reconversion interne pour des ex-experts dépassés Le recrutement externe permet de palier les manques de motivation ou d obtenir les qualités de communication nécessaire Les qualités de communication sont essentielles, et aussi le réseau interne existant de la personne Autres qualités utiles : savoir bouger, aller au devant des experts de niveau 2, 3

43 Profil et Compétence du personnel 2/2 Autres éléments : Les profils nécessaires sont différents en fonction du périmètre et des clients du Service Desk, exemples : Utilisateurs internes DSI, Tous les métiers de l'entreprise ou seulement un métier particulier Rotation nécessaire du personnel entre les postes du Service Desk Utilisation des mécanismes d'escalade pour adapter les postes aux profils du personnel existant Exemple particulier : mise en place d'un service desk avec du personnel interne à former à ce nouveau métier. Le taux de résolution au niveau 1 au départ est de 20% et considéré comme normal. La masse des incidents est actuellement traitée au niveau 2. 43

44 Coût Le SD doit être rentable savoir calculer le ROI Il est intéressant de suivre le coût au dossier Estimé au départ puis affiné 44

45 Taux de résolution niveau 1 Taux normal ou cible : 70/80% 1 exemple d'incentive de la DSI globale sur ce taux Pour l obtenir, il est important d assurer un transfert de compétence permanent du niveau 2 vers le niveau 1 Le niveau 2 identifie les incidents non résolus au niveau 1 et qui auraient dû l'être, puis redescend la procédure de résolution vers le niveau 1 Ce transfert de compétence doit aussi se faire à partir les équipes de développement (plus difficile) 45

46 Saisie des incidents Retour d'expérience de la saisie par les équipes d'exploitation : 1 exemple de Saisie obligatoire avec délai imparti 1 exemple de saisie assez systématique avant ou après la résolution 1 exemple de frein culturel fort des exploitants Pas d'exemple de génération automatique des incidents par des outils de surveillance 46

47 Lien avec les autres processus ITIL Processus à mettre en place avant le Service Desk : gestion des incidents (à minima) gestion des niveaux de service : avoir au moins un catalogue des services à minima (pour définir le périmètre du service desk) l'amélioration de la gestion des incidents peut se faire en parallèle Implémenter les processus à minima sur les activités et périmètres nécessaires au Service Desk puis les faire progresser Gérer les périmètres et objectifs des différents processus en parallèle Définir des étapes de transition et des jalons 47

48 Outillage Pas de baguette magique (malgré les promesses marketing...) Mettre l'outillage en place en parallèle du déploiement et de la maturation des processus => mettre rapidement l'outillage en place => l'outillage peut être utilisé pour prototyper les processus et faciliter l'adoption L'outillage peut être utilisé pour imposer un processus commun 48

49 CONCLUSION Quelques règles d or : Mettre en place en mode Projet Communiquer en interne équipe SD et vers les utilisateurs La clé est la conduite du changement et les RH Les organisations et objectifs des Service Desk sont différents en fonction des «cultures d'entreprise» 49

50 Quels indicateurs pour quels objectifs? Atelier n 3

51 51 Nos partenaires 2007

52 Quels types d indicateurs Plusieurs types d indicateurs : Indicateurs qui servent à gérer la production (dimension d équipe, répartition dans le temps) : indicateurs de pilotage (réaction) Indicateurs de qualité de service, pour valider le bon respect des SLA. Doivent être mentionné dans le contrat de service (mesure de résultats) Autres types d indicateurs : communication, motivation des équipes, 52

53 Première mission : accueil Indicateurs mesurent la performance de l accueil au niveau qualitatif Quels moyens? Enquête utilisateur Mesures autour de la téléphonie Adaptation au métier de l utilisateur : ex monde de la santé : objectif que le temps de communication soit le plus court possible (infirmière), contrairement aux comptables Deuxième mission : pilotage Nombre de ressources Répartition dans le temps Quels horaires 53 Nombre d appels pris / nombre d appel reçus sur l autocom

54 Enquête de satisfaction 54 Indicateur indispensable Différentes modalités Enquête satisfaction annuelle Enquête immédiatement après la résolution (suppose une certaine distance entre le SD et les utilisateurs) Mesures statistiques sur un certain nombre d utilisateurs (par exemple par quinzaine de jours) Qualité visée / Qualité livrée / Qualité mesurée / Qualité perçue L enquête qualité est un indicateur de Qualité perçue Il faut veiller à réaliser ce type d enquête qualité régulièrement Outil de promotion du Service Desk : les résultats sont supérieurs aux ressentis du donneur d ordre Outil d ajustement de la demande du client (force de négociation dans la négociation des SLA)

55 La définition de l indicateur Un indicateur sert à un objectif, à le factualiser Lorsqu on fait le travail de définition de l indicateur (utilisateur, client, service informatique), il s agit de faire attention à correspondre à la réalité : définition des besoins avec le client et les utilisateurs Il faut le relativiser par rapport à un contexte, lui donner une échelle, à son évolution A chaque indicateur doit être associé une possibilité de plan d action? Pas forcément lorsqu il s agit d indicateur de pilotage. Il ne sert à rien d avoir des indicateurs si on ne sait pas pourquoi on les a. Qualité : il n est pas forcément utile d améliorer la qualité éternellement, on peut choisir de se contenter du niveau de service contractuel, proposer de nouveaux services, diminuer les coûts 55

56 Evolution du SD Au fur et à mesure qu on élargit la mission du SD, on créé des attentes : Les utilisateurs ont les mêmes attentes lorsqu on introduit de nouveaux services dans le SD. Quel impact sur les mesures d indicateurs? 56

57 Communiquer autour des indicateurs Client : Ne pas se contenter de s auto flageller : il peut être intéressant de publier des éléments pour valoriser son travail. Il peut y avoir des indicateurs dont l objectif est de motiver les équipes par exemple Utilisateur : on peut indiquer à l utilisateur à quel moment appeler pour avoir moins de charges Question de communiquer sur le délais de résolution : risque de nombreux rappels si on le ne fait pas, mais irréaliste sur l ensemble de tous les services offerts Dans tous les cas, on ne peut pas tout dire 57

58 Merci à tous!

Atelier «Gestion des Changements»

Atelier «Gestion des Changements» Atelier «Gestion des Changements» Président de séance : Hervé Guérin Jeudi 22 Juin 2006 (ECN Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Changements Le principe : Echanger et s enrichir mutuellement

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Atelier Gestion des incidents. Mardi 9 Octobre 2007

Atelier Gestion des incidents. Mardi 9 Octobre 2007 Atelier Gestion des incidents Mardi 9 Octobre 2007 Bienvenue Le thème La gestion des incidents Le principe Echanger et s enrichir mutuellement de nos expériences réussies ou en-cours, de nos difficultés.

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans Participer à l élaboration du schéma directeur des réseaux et télécom et assurer le suivi de sa mise en œuvre ; Définir une politique de maîtrise des risques liées aux systèmes, réseaux et télécoms, ainsi

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

CRIP 17/09/14 : Thématique ITIL & Gouvernance

CRIP 17/09/14 : Thématique ITIL & Gouvernance CRIP 17/09/14 : Thématique ITIL & Gouvernance 1 Présentation de GRTgaz Exploiter et maintenir les réseaux dans les meilleures conditions de coût et de sécurité pour les personnes et les biens Répondre

Plus en détail

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Les priorités des DSI en 2009 Au Service de la Performance IT Les priorités des DSI : (source enquête IDC auprès de plus de

Plus en détail

ITIL FOUNDATION. 2 jours. Programme

ITIL FOUNDATION. 2 jours. Programme ITIL FOUNDATION Programme Objectif : Ce cours est une introduction aux notions d ITIL pour les stagiaires impliqués dans la gestion d une Infrastructure technique, qui veulent se familiariser avec les

Plus en détail

Séminaire Gestion Incidents & Problèmes

Séminaire Gestion Incidents & Problèmes Séminaire Gestion Incidents & Problèmes Mardi 06 Octobre BIENVENUE!!! En partenariat AGENDA 09h00 : Approche ITIL, démarche & offre d accompagnement Pierre Biragnet - DEODIS 9h30 : Présentation & Démonstration

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production Fiche Pratique ITIL Club des Responsables d Infrastructures et de Production Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques Les Opérations Informatiques sont sensibilisées depuis plusieurs années aux

Plus en détail

Filiale du Groupe Supporter

Filiale du Groupe Supporter Filiale du Groupe Supporter À PROPOS DU GROUPE SUPPORTER 3 sociétés : Supporter, Supporter Assurances, Supporter Intégration et Services 200 collaborateurs répartis entre Paris, Bordeaux, Madrid et Lisbonne

Plus en détail

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9

OSIATISBIZ UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN EQUANT SOLUTIONBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 OSIATISBIZ PARTAGEONS NOS SAVOIRS EXTRAIT DU Nº9 SOLUTIONBIZ EQUANT UN SERVICE DESK HORS DU COMMUN Gilles Deprost, responsable Knowledge Management & Tools d Equant 2F LES PHASES CLÉS DU PROJET SYNERGY

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

Filiale du Groupe Supporter

Filiale du Groupe Supporter Filiale du Groupe Supporter À PROPOS DU GROUPE SUPPORTER 3 sociétés : Supporter, Supporter Assurances, Supporter Intégration et Services 200 collaborateurs répartis entre Paris, Bordeaux, Madrid et Lisbonne

Plus en détail

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO

Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO Mise en place d un outil ITSM. Patrick EYMARD COFELY INEO CRiP Thématique Gouvernance & ITIL, Serveurs & Outillage de la Production 21/01/2014 Avant-Projet. GDFSUEZ > Branche BES > COFELY FSIM (France

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

IBM Managed Support Services managed technical support

IBM Managed Support Services managed technical support Approche intégrée et simplifiée du support technique au sein d un environnement informatique multifournisseur IBM Managed Support Services managed technical support Points clés Relever les défis du support

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE Mise en œuvre d une DSI agile Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE INTRODUCTION Des problématiques similaires pour des enjeux identiques indépendamment de la taille de l organisation «David contre Goliath» RETOUR

Plus en détail

Accélérateur de votre Performance

Accélérateur de votre Performance Accélérateur de votre Performance En Bref Création en 2010 Spin off d un grand groupe de services informatique Front-Office basé à Levallois-Perret (92) Des centres de production (France/Maroc) Management

Plus en détail

Request for Information. DNDi Service desk

Request for Information. DNDi Service desk Request for Information DNDi Service desk Dated: 27 th August 2015 Page 1 Table des matières 1. Présentation de DNDi... 3 2. Objectifs de la demande d information (RFI)... 3 3. Définition du besoin...

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

200 M. 15 ans d expérience. terminaux mobiles. intégrés par an. tickets de support mobilité traités par an. de dépenses telecom gérées

200 M. 15 ans d expérience. terminaux mobiles. intégrés par an. tickets de support mobilité traités par an. de dépenses telecom gérées E c o n o c o m Te l e c o m S e r v i c e s s o c i é t é d u g r o u p e p a r t e n a i r e d e v o t r e t ra n s fo r m a t i o n v e r s l e " M o b i l e I T " E c o n o c o m Te l e c o m S e r

Plus en détail

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service Mars 2012 Sommaire Présentation OXIA Le déroulement d un projet d infogérance L organisation du centre de service La production dans un centre de service 2 Fournisseurs Technologies Banque & Finance Telecom

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Qu est-ce qu un GT au CRIP et qu est-ce que le GT ITIL? Dans les Groupes de Travail, se déroulent les activités

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

École d études sociales et pédagogiques

École d études sociales et pédagogiques École d études sociales et pédagogiques Plan d Action Management PAM Rapport final Mont-sur-Lausanne, le 3 avril 2008 L esprit, la réflexion et l action: les couleurs de vos succès! 1 EESP_10 Rapport -

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Atelier Catalogue de Services MIAGE

Atelier Catalogue de Services MIAGE Atelier Catalogue de Services MIAGE 29/01/2009 Bienvenue Le thème Catalogue de Services Le principe Echanger et s enrichir mutuellement de nos expériences réussies ou en-cours, de nos difficultés. Confronter

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail.

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Comment exploiter au mieux l ensemble de vos indicateurs? Avec la solution agile Pilot4IT Tableau de

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Chapitre 6 La gestion des incidents Quelles que soient la qualité du système d information mis en place dans l entreprise ou les compétences des techniciens

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production

GT ITIL et processus de Production GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Lionel ROLLAND Responsable Incident & Change Management DS Infrastructures / Operations France CRiP Thématique

Plus en détail

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7 Communiqué de Pré-Lancement Sage CRM.com Version 5.7 Nouvelle offre produit Présent sur le marché de la Gestion de la Relation Client (CRM) depuis 3 ans en France, Sage compte environ 7000 clients qui

Plus en détail

scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5

scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5 SOMMAIRE scfi, créateur de Solutions Innovantes... 2 Contrat de Partenariat... 3 Concept... 3 Services... 4 Domaines... 4 Atouts... 5 Expertise & Consulting... 6 Définir et Architecturer votre Système

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

Financial Management Budgeting- Accounting- Charging. Service Level Management Management. Problem Management

Financial Management Budgeting- Accounting- Charging. Service Level Management Management. Problem Management Ce cours est une introduction aux notions d ITIL pour les stagiaires impliqués dans la gestion d un Infrastructure technique, qui veulent devenir familiers avec les notions exhaustives des meilleures pratiques

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services Séminaire VITO Le 18 Novembre 2010 PLUS LOIN ENSEMBLE INTRODUCTION Présentation de SOGETI et de ces Centres de Services Séminaire VITO- Practice

Plus en détail

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr

Qualité retour d expérience. Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr Qualité retour d expérience Christophe Petit Responsable du pôle qualité de la DSI christophe.petit@ac-lille.fr - - mercredi février 0 Genèse 00 : Nomination des correspondants qualité dans les Académies

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées *connectedthinking 10 juin 2008 Slide 1 Maturité des entreprises sur les achats directs Les achats indirects : source d optimisations

Plus en détail

L assistance micro-informatique

L assistance micro-informatique L assistance micro-informatique Un sacerdoce, des mécontentements, un malaise Le technicien pris dans l étau usager - administration Autant de réponses que de téléphones Autant de téléphones que de spécialistes

Plus en détail

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Enquête ITIL et la performance en entreprise 0 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY CONTEXTE L enquête «ITIL et la gestion de la performance en entreprise» 0 de Devoteam Consulting a permis de recueillir 1

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

Au Service de la Performance IT

Au Service de la Performance IT Présentation APRIM du 11 Mars 2010 Agenda : Introduction, contexte et historique Christian BROCHES / DEODIS Objectifs poursuivis par la DGFIP / Présentation détaillée des processus - Damien BONNEFOUX &

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes

Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes Avancement de la démarche itil à Auchan (Mars 2009) Avant Pendant Et après AGIP Retour sur la conception des processus Conduite du

Plus en détail

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services 33 3 3 3 ITIL V3, accélérateur de la stratégie de Dans le référentiel ITIL V2, les ouvrages Business Perspective, Plan to Implement, et ceux traitant des processus eux-mêmes, ont, à divers degrés, abordé

Plus en détail

Architecte informatique

Architecte informatique FOCTIO DE L FILIERE SI ITITULE : CLSSIFICTIO / GROUPE : CODE RH : rchitecte informatique FILLE PROFESSIOELLE : Filière SI - Conseil et Expertise Date de mise en application : RISO D ETRE / ISSIO : Participe

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services Avant-propos 1. Au-delà de l'horizon 13 2. Remerciements 14 La notion de Cloud 1. Introduction 17 2. Le Cloud : un besoin repris dans un concept 19 3. Cloud : origine et définition 23 3.1 Modèles de déploiement

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation.

Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C.C.T.P ) --- INFOGERANCE Marché à prix provisoires (article 19 du CMP) ouvrant négociation. Procédure de consultation : Procédure Adaptée (Article 28 du CMP)

Plus en détail

Formation - Manager les projets de la DSI

Formation - Manager les projets de la DSI QUALIPSO Formation - Manager les projets de la DSI 4 x 2 jours + 2 jours de bilan Instaurer le PMO pour le support réactif des chefs de projet et l arbitrage et l équilibrage de portefeuille de projets

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011)

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011) Retour d expérience sur les conditions de l infogérance des données de santé Martine Autran, DSI CH de Gonesse Présidente du Collège des DSIO Déléguée de la région Ile-de de-france 1 Chemin vers l'externalisation

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

Progiciel AGORESSE. Administration et Gesion Opérationnelle des RESSources de l Entreprise. PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management

Progiciel AGORESSE. Administration et Gesion Opérationnelle des RESSources de l Entreprise. PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Progiciel AGORESSE Administration et Gesion Opérationnelle des RESSources de l Entreprise PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Présentation Le cabinet de conseil stratégique RH PEOPLE BASE,

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack SERENA TEAMTRACK Serena TeamTrack est un système de gestion des processus et des incidents reposant sur le Web, sécurisé et hautement configurable.

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

ITIL V3-2011 Préparation à la certification ITIL Foundation V3 (2ième édition)

ITIL V3-2011 Préparation à la certification ITIL Foundation V3 (2ième édition) Chapitre 1 Introduction et généralités d'itil V3 A. Introduction 26 1. Le contexte 26 2. Des réponses à ce contexte 27 B. Les bonnes pratiques ITIL V3 28 1. Les bonnes pratiques 28 a. Introduction 28 b.

Plus en détail

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes

Etude sur les services de communication au sein des grands comptes Etude sur les services de communication au sein des grands comptes D octobre 2009 à mars 2010, le cabinet Beijaflore a mené une étude qualitative auprès de 30 grands comptes et administrations de plus

Plus en détail

OPUS. Note de cadrage

OPUS. Note de cadrage OPUS Avenant fonctionnel n 2 («OPUS V2») Note de cadrage Document du Ministère de la Culture et de la Communication 2 octobre 2006 2 LISTE DE DIFFUSION Rédacteurs Contributeurs Mathilde Toyon Sylvie Parisot

Plus en détail

ITIL V3-2011 Préparation à la certification ITIL Foundation V3 (3ième édition)

ITIL V3-2011 Préparation à la certification ITIL Foundation V3 (3ième édition) Chapitre 1 Introduction et généralités d'itil V3 A. Introduction 26 1. Le contexte 26 2. Des réponses à ce contexte 27 B. Les bonnes pratiques ITIL V3 28 1. Les bonnes pratiques 28 a. Introduction 28 b.

Plus en détail

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr

Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage. Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr Gouvernance SSI - Organisation & Pilotage Club 27001 22 janvier 2009 Pierre.dethomasson@hapsis.fr 1 I Approche Concepts clés 2 Gouvernance SSI (source : Information security governance «guidance for board

Plus en détail

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION COSEIL ET EXPERTISE FOCTIO rchitecte informatique CLSSIFICTIO / GROUPE RISO D ETRE / ISSIO Participe à la construction du contenu du cadre de référence de l urbanisme du SI (description des applications

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile?

Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile? 1 Création de valeur Le Groupe Lea au service de votre mobilité Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile? Une tendance de fond : se recentrer sur son métier de base pour créer de la valeur

Plus en détail

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5

Sommaire 2. Généralités 3. ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4. Approche processus et cartographie 5 Sommaire 2 Généralités 3 ISO 27001 et SMG ou le pilotage de NC2 4 Approche processus et cartographie 5 D une organisation fonctionnelle vers des processus 6 Pilotage des processus et Amélioration continue

Plus en détail

Partie 1 : Introduction

Partie 1 : Introduction Objectifs de la formation L'intérêt des organisations informatiques pour les meilleures pratiques ITIL est maintenant prouvé au niveau mondial. Outre l'accent mis sur l'alignement de l'informatique sur

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions ITIL V3 Exploitation des services : Les fonctions Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

De l ensemble de ces besoins découlent pour la drh du Groupe sept missions prioritaires qui valent la peine d être détaillées :

De l ensemble de ces besoins découlent pour la drh du Groupe sept missions prioritaires qui valent la peine d être détaillées : Chapitre 10 LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES La majorité des effectifs du Groupe est localisée hors de France (60 % de l effectif total) et est en cdi (79 % de l effectif total). Le groupe Altrad fait principalement

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006

Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité. Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 Maintien en Conditions Opérationnelles des Dispositifs de Continuité d Activité Olivier de Chantérac 08 novembre 2006 PCA, MCO et ROI Une Responsabilité de Direction Générale ou Métier - Disposer d une

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés

Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés Services IT Agenda Services IT, tendances et enjeux Notre vision de l exploitation du Data center Un cas d usage, le Centre de Production

Plus en détail