Indépendants Six bonnes raisons de souscrire une PLC. Planification de pension Les quatre piliers N 50

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indépendants Six bonnes raisons de souscrire une PLC. Planification de pension Les quatre piliers N 50"

Transcription

1 N 50 M A G A Z I N E Bimestriel Novembre - Décembre Bureau de dépôt: Anvers X - Amonis Magazine - n d agréation P Indépendants Six bonnes raisons de souscrire une PLC Planification de pension Les quatre piliers Pension légale Épargnez-vous une retraite chiche! Mindfulness À méditer en pleine conscience

2 ÉDITO Un remède fort pour nos pensions Jan Pollers Ce n est pas un hasard si ce numéro de votre magazine est consacré presque entièrement au thème des pensions. Sous le gouvernement sortant, nous avons connu une série de mesures touchant les premier et deuxième piliers, ainsi que les avis pour une réforme «structurelle» rendus par la Commission de réforme des pensions. Nous attendons du gouvernement à venir des solutions fiables, équitables, durables et cohérentes. En d autres mots, des solutions qui offrent à tous les citoyens la possibilité de se constituer une pension équivalente dans un cadre fiscal équivalent, et qui tiennent la route à long terme. La réforme risque donc de toucher sévèrement le premier pilier. De son côté, le deuxième pilier recèle encore de nombreuses possibilités pour les indépendants et pour les salariés, au niveau de la PLC et des assurances EIP pour dirigeants d entreprises. Amonis, institution de référence pour les pensions des professions médicales et libérales, est tout particulièrement concerné par le sujet. Nous sommes convaincus que le deuxième pilier jouera un rôle essentiel dans la sauvegarde de nos retraites. Il offre aujourd hui déjà la meilleure attractivité fiscale, élargir son rôle et son accessibilité nous permettra de sortir de l enlisement. Tom Mergaerts Chief Executive Officer Dr Herwig Van Dijck Président du Conseil d Administration 2. M A G A Z I N E

3 Brèves Indépendants et salariés Départ à la pension anticipée en 2015 L âge légal de pension reste fixé à 65 ans. Toutefois, une étape supplémentaire sera franchie en 2015 dans les mesures transitoires de départ à la pension anticipée. Pour pouvoir prendre leur pension légale de retraite avant 65 ans, indépendants et salariés devront réunir les deux conditions suivantes: être âgé d au moins 61,5 ans et avoir comptabilisé au moins 40 ans de carrière. Dirigeants d entreprise Cotisation Wijninckx avant le 31 décembre Si votre société a versé, en 2013, des primes pour votre EIP (Engagement Individuel de Pension) et/ou votre assurance groupe pour un montant total supérieur à euros, alors la partie de la prime dépassant ce montant est soumise à la cotisation Wyninckx de 1,5% instaurée en Le total de euros représente le total des primes versées en 2013 hors taxe de 4,4%. Sommaire 4. PLC Six bonnes raisons de souscrire une PLC 6. Pension Les quatre piliers de la pension 8. Pension Épargnez-vous une retraite chiche! 10. Rencontre À méditer en pleine conscience Il s agit d une cotisation spéciale de sécurité sociale, qui doit être versée à l INASTI avant le 31 décembre Le décompte du montant à payer est envoyé par l asbl Sigedis. Un retard de paiement entraînera une majoration de 1% de la cotisation par mois de retard. Vous trouverez plus d informations au sujet de la cotisation Wyninckx sur le site de l INASTI: (Cotisation spéciale de sécurité sociale pour les pensions complémentaires) ou sur D.R. Indépendants Cotisations sociales 2015 Dès le 1 er janvier prochain, vos cotisations sociales d indépendant seront régularisées sur base de vos revenus de l année même et non plus sur les revenus de 3 ans auparavant. Votre caisse d assurances sociales vous enverra un avis de versement provisoire basé sur vos revenus d il y a trois ans. Les versements seront donc chaque année provisoires, et régularisés dès que l administration fiscale aura confirmé vos revenus, c est-à-dire en principe 2 ans plus tard. Le principal changement est que, chaque année, vous pourrez demander à votre caisse d assurances sociales une première régularisation, à la hausse ou à la baisse, selon votre propre estimation de vos revenus de l année même. Une adaptation réaliste de vos cotisations à l évolution de vos revenus vous permettra de réduire au strict minimum votre décompte final. Le montant maximal de votre cotisation PLCI en 2015 sera, par contre, toujours calculé sur base de vos revenus d il y a 3 ans. 3.

4 Indépendants Six bonnes raisons de souscrire une PLC La Pension Libre Complémentaire (PLC) permet aux indépendants de se constituer un joli capital pension. Qui plus est, assorti d un avantage fiscal hors concurrence! Voici six raisons qui font tout l intérêt de la PLC. 1. Vous constituez un supplément de pension Tout le monde sait aujourd hui que la pension légale des indépendants ne sera pas suffisante pour les aider à maintenir Aussi pour les salariés et les conjoints aidants - En tant que médecin, dentiste, pharmacien ou kinésithérapeute salarié, vous pouvez aussi cotiser pour une Pension Libre Complémentaire Sociale. À la seule et unique condition d être conventionné. En d autres termes, vous ne pouvez pas avoir refusé la convention, que vous ayez droit aux avantages sociaux INAMI ou pas. - Les conjoints aidants peuvent aussi conclure leur propre PLC (Sociale), aux mêmes conditions. Vous pouvez dès lors, en tant que couple, profiter deux fois du double rendement de la PLC. leur niveau de vie. Et, si vous ne veillez pas vous-même à vous ménager une poire pour la soif, vous allez devoir vous serrer la ceinture! Nos gouvernants en sont bien conscients et c est la raison pour laquelle ils encouragent les indépendants, par le biais d avantages fiscaux, à constituer eux-mêmes une partie de leur pension. 2. Vous payez moins d impôts En effet, vous pouvez déduire complètement de votre tranche d imposition la plus élevée les cotisations versées pour votre PLC, tout comme vos cotisations sociales. En pratique, vous pouvez récupérer de cette manière jusqu à plus de la moitié de votre investissement! Le fisc a toutefois fixé des limites. Pour une PLC sociale, vous pouvez verser par an jusqu à 9,4% de votre revenu professionnel net imposable d il y a trois ans, avec un maximum de 3.482,82 euros en Si votre revenu professionnel, il y a 3 ans, s élevait à au moins ,29 euros, il se situe donc dans la tranche de revenu imposée au taux maximum de 54%, taxe communale incluse (compte tenu de 8% en moyenne). Si vous versez cette année 3.482,82 euros pour une PLC, vous économiserez 1.880,72 euros d impôt sur vos revenus de Vous payez moins de cotisations sociales La déduction de vos cotisations PLC de votre revenu offre encore un second avantage: vous payez aussi moins de cotisations sociales puisqu elles sont calculées sur un revenu plus bas. Concrètement, vous récupérez encore près de 20% de vos cotisations, en plus des 50% précédents. Le pourcentage précis dépend bien entendu de votre revenu et des cotisations sociales. 4. Vos cotisations rapportent un bel intérêt Amonis vous verse un intérêt supérieur à celui que vous pourriez attendre d un livret d épargne. En 2014, Amonis offre un taux de base de 2,3%. Et ce n est pas tout, vous pouvez encore aussi recevoir annuellement une participation bénéficiaire. Amonis a attribué en 2012 et en 2013 un rendement global de 3,75%. Ces quinze dernières années, les membres d Amonis ont reçu un rendement annuel net moyen de 4,55%. 5. Une sécurité supplémentaire avec une PLC Sociale Dans le cas de la PLC Sociale, 10% de votre prime sont consacrés à quatre 4. M A G A Z I N E

5 PLC prestations de solidarité qui vous offrent une protection supplémentaire pendant votre carrière. - En cas d invalidité, Amonis constitue votre plan d épargne pension jusqu à vos 65 ans. - Si vous devenez maman, Amonis verse une contribution complémentaire sur votre compte pension et vous recevez 295 euros sur votre compte en banque. - En cas de décès avant votre pension, vos héritiers reçoivent une pension de survie complémentaire, en plus du capital que vous aurez épargné personnellement. - Si vous devenez dépendant après votre pension, vous recevez une rente mensuelle pour faire appel à l aide d un tiers. Amonis propose aussi une PLC ordinaire, qui ne comprend pas de prestations de solidarité. Dans le cas de la PLC ordinaire, le montant déductible annuellement est moins élevé: jusqu à 8,17% de votre revenu professionnel, avec un maximum de 3.027,09 euros en Un impôt final avantageux À l échéance de votre PLC, vous payerez deux cotisations et un impôt final. Mais cette imposition reste clairement avantageuse. De plus, seule la partie garantie de votre capital pension est dans le collimateur du fisc, pas vos éventuelles participations bénéficiaires. Concrètement, seront retenues sur votre capital une cotisation INAMI de 3,55% et une cotisation de solidarité de 0 à 2% (selon l ampleur de votre capital). Ensuite, votre capital de base (vos versements capitalisés au taux de base) sera imposé selon le système de la rente fictive. Les participations bénéficiaires ne sont pas imposées. La rente fictive est la formule la plus avantageuse fiscalement. Vous devez, selon votre âge, ajouter pendant 13 ans 1 à 5% de votre capital pension à votre revenu imposable. Si vous D.R. prenez votre capital pension à 65 ans, vous ne devez ajouter cette rente fictive que pendant dix ans. Elle offre l avantage de répartir l impôt sur plusieurs années et de vous permettre de rester dans une tranche d imposition plus basse. De plus, si vous continuez à travailler jusqu à l âge légal de pension (actuellement 65 ans) et que vous ne prenez pas votre pension Amonis avant cet âge, le pourcentage de la rente fictive est calculé sur 80% seulement de votre capital de base. Conclusion: un double avantage Ces six avantages font de la PLC un investissement très rentable. Votre véritable investissement ne s élève qu à environ 40% de vos primes, vous en récupérez en effet jusqu à 60% via exonération fiscale et diminution de vos cotisations sociales. Utiliser les avantages sociaux INAMI pour la PLC Outre vos versements personnels, vous pouvez encore financer votre PLC Sociale au moyen de vos avantages sociaux INAMI. Ces versements ne sont toutefois pas déductibles de votre revenu, étant donné qu ils sont versés par l INAMI. Mais ils ne sont pas portés en compte pour le pourcentage maximum de votre revenu professionnel que vous pouvez mettre chaque année dans votre PLC. Avec vos avantages sociaux INAMI comme extra, vous pouvez donc constituer un capital PLC plus important. 5.

6 Planification de pension Les quatre piliers de la pension Alors que l avenir de la pension légale est de plus en plus incertain, de nombreux Belges préparent activement leur retraite. Leur recette? Un savant mélange des quatre «piliers» d une pension bien préparée. Aujourd hui, bien préparer sa pension implique de combiner différents modes d épargne afin de parvenir à réunir les fonds nécessaires pour passer une retraite à l abri du besoin. Les outils à la disposition des épargnants ont été regroupés en quatre catégories communément appelées les piliers de la pension. Petit rappel. Premier pilier: la pension légale Le premier pilier est constitué de la pension issue directement et de façon obligatoire des fruits du travail de chacun. Indépendants, salariés et fonctionnaires cotisent en effet tout au long de leur carrière pour se constituer un droit à la pension légale. Bilan personnalisé Pour plus d informations sur les possibilités du deuxième pilier ou pour un bilan personnalisé de votre situation, contactez un conseiller Amonis au 0800/ D.R. 6. M A G A Z I N E

7 Pension Cette dernière dépend à la fois de la longueur de la carrière et des revenus professionnels générés chaque année. La prise en compte de ces revenus est cependant plafonnée, ce qui limite la pension légale. En 2014, la pension légale maximale d isolé est, pour un salarié, de 2.178,70 euros bruts par mois, et de 1.248,77 euros bruts par mois pour un indépendant. Cette pension maximale ne s applique qu aux travailleurs qui peuvent justifier d une carrière complète, c està-dire d une durée de 45 ans (encore en 2014). Pour une carrière d une durée inférieure, le montant doit être réduit en proportion du nombre d années de carrière: 41/45 es de cette somme pour une carrière de 41 ans, par exemple. Deuxième pilier: les compléments liés à l activité professionnelle Bien qu existant depuis de nombreuses années, et proposé par Amonis depuis sa création, le deuxième pilier des pensions s est libéralisé il y a une décennie, grâce à la loi sur les pensions complémentaires introduite en 2003 par le ministre Frank Vandenbroucke. Ce dernier entendait encourager tant les indépendants que les salariés et leurs employeurs à constituer un complément de pension tout au long de la carrière. Pour les salariés, ce complément prend la forme d une assurance groupe ou d un fonds de pension, pouvant être alimenté à la fois par les cotisations du travailleur et par la quote-part de son employeur. Pour les indépendants (ainsi que pour les prestataires de soins salariés conventionnés), il est constitué de la Pension Libre Complémentaire, qui permet un versement annuel jusqu à 3.482,82 euros. Les indépendants qui exercent leur activité par le biais d une société peuvent en outre bénéficier d un Engagement Individuel de Pension (EIP) conclu par leur société à leur bénéfice. La limite est, dans ce cas, déterminée par le calcul de la règle des 80%, qui stipule que les pensions du deuxième pilier, converties en rente mensuelle et additionnées à la pension légale, ne peuvent dépasser 80% de la dernière rémunération brute annuelle normale du travailleur. Les cotisations versées dans le cadre de ces différentes formes de pension complémentaire sont déductibles en tant que frais professionnels par celui qui effectue leur paiement. Elles permettent donc une économie fiscale au taux le plus élevé: 50% (hors additionnels communaux) à l impôt des personnes physique pour la PLC, 33,99% à l impôt des sociétés pour l EIP. Le deuxième pilier réserve donc le meilleur avantage fiscal. Troisième pilier: l épargne individuelle défiscalisée Les cotisations du deuxième pilier étant soumises à une limite annuelle, il s avère utile de les compléter par les alternatives relevant des piliers suivants. Le gouvernement accorde en effet également un avantage fiscal aux initiatives d épargne individuelle comprises dans le troisième pilier: - l épargne pension: chaque année, le contribuable peut épargner jusqu à 950 euros dans le cadre de cette formule. Ce montant permet d obtenir une réduction d impôt qui atteint 30% de la somme épargnée; - l épargne à long terme, qui permet au contribuable d épargner chaque année jusqu à euros. Cette deuxième forme d épargne fiscalement avantagée n est cependant pas disponible pour tous, car elle partage sa «niche de déductibilité» avec la déduction octroyée dans le cadre d un crédit hypothécaire. Quatrième pilier: les efforts individuels Enfin, le quatrième pilier de la pension est formé de l ensemble de l épargne non fiscale que vous constituez dans le but de compléter vos revenus au moment de la retraite. Il peut s agir de placements en valeurs mobilières, de fonds de placement, d assurances des branches 21 ou 23, voire d investissements moins traditionnels comme les métaux précieux, les œuvres d art ou les bijoux. Quoi qu il en soit, ce quatrième pilier a également son utilité dans la mesure où les trois premiers peuvent difficilement, à eux seuls, assurer le maintien de vos revenus au niveau d avant votre retraite. Nous reviendrons plus en détail sur chaque pilier dans les prochains numéros. L immobilier: un quatrième pilier bis? Beaucoup de spécialistes considèrent aujourd hui que l immobilier fait partie intégrante du quatrième pilier. En effet, posséder une maison ou un appartement, même si vous y habitez, contribue au maintien de votre niveau de vie après la pension, puisqu il vous évite de devoir débourser chaque mois un loyer, ce qui représente une économie non négligeable. Par ailleurs, sa mise en location (ou sa vente en viager) peut servir à financer partiellement ou entièrement un séjour en résidence services ou en maison de repos lorsque vous serez devenu trop âgé pour vous prendre seul en charge. Si vous avez par ailleurs investi dans d autres biens immobiliers, leur loyer contribuera à vous assurer un revenu régulier. 7.

8 Pension légale Épargnez-vous une retraite chiche! Peu de questions ont autant alimenté les débats ces dernières années que celle de la pension et du vieillissement de la population. Deux universitaires y ont consacré un livre de conseils pour vous aider à bien la préparer. Le titre du livre de Jef Vuchelen, professeur ordinaire émérite à la VUB, et de Mark Scholliers, économiste, donne d emblée le ton de leurs conseils: «Uw pensioen onder vuur? Vecht terug!» (Votre pension est menacée? Battez-vous!). Leur recette: moins compter sur l État et davantage sur vous-même pour vos vieux jours. La problématique des pensions n est pas très difficile à résumer. La Belgique recourt à un système de répartition, ce qui veut dire que les travailleurs actifs paient pour les pensions actuellement versées. Contrairement au système de capitalisation, où l on épargne soi-même pour la pension que l on recevra plus tard. «Le problème majeur est que la population ne cesse de vieillir, le nombre de naissances diminue et le nombre de pensionnés augmente constamment», indique Jef Vuchelen. «Dans le système de répartition, les personnes actives sont dès lors toujours moins nombreuses à prendre en charge la pension du groupe des personnes âgées qui est, lui, toujours plus grand. Cette situation va donc à un moment donné voler en éclats!» Une image sombre de la Belgique Dans leur livre, Jef Vuchelen et Mark Scholliers n esquissent pas vraiment une image optimiste des avancées politiques en ce qui concerne la problématique des pensions. «La Belgique nomme depuis près de 40 ans déjà un ministre des Pensions», poursuit Jef Vuchelen. «Il est dès lors incompréhensible que, pendant toutes ces années, le politique ne soit pas parvenu à attaquer le mal par la racine. C est dû au fait qu il n y a jamais eu de consensus sur la façon de l aborder. A disait que les recettes devaient augmenter, B que nous devions travailler plus longtemps et C que nous devions uniformiser toutes les pensions. Et, quelques années plus tard, tout le monde avait de nouveau changé d avis! C est un problème purement politique qu avaient annoncé depuis longtemps les sociologues et les démographes, mais les politiciens l ont toujours remis à plus tard et n ont eu de cesse de refiler la "patate chaude".» Il est temps de réagir Il est donc grand temps de passer à l action. La difficulté majeure du problème des pensions est en effet que plus on attend pour agir, plus il sera difficile de le résoudre. Le professeur cite l exemple suivant: «Si, au début des années 90, on avait systématiquement augmenté l âge de la pension d un seul mois par an, on en serait maintenant à 67 ans. Personne ne se serait plaint, car ce prolongement est de l ordre du raisonnable. Et nous ne nagerions pas dans les problèmes maintenant. Mais personne n a eu le courage de faire passer cette proposition. On préfère continuer à ignorer les problèmes!» D.R. 8. M A G A Z I N E

9 Pension Cette politique de l autruche a rendu le défi bien plus difficile à relever aujourd hui, estime Jef Vuchelen. «Si nous attendons encore, d ici 2040 les pensions ne pourront plus être payées à cause de l augmentation de la dette publique. Nous nous dirigerons alors vers des situations comme en Grèce où l on a raboté les pensions en une fois de 30 à 40%. Ce n est pas une utopie: les Grecs n avaient jamais non plus pensé qu une telle chose arriverait, et voyez maintenant!» Des mesures sévères ne sont pas à exclure «Comme la croissance économique est trop faible (entraînant des rentrées décevantes) et les dépenses en hausse, l État va devoir adopter des mesures sévères pour que les pensions légales puissent continuer à être payées», prédit Jef Vuchelen. Songez à la suppression de l indexation, de la liaison au bien-être (dans ce cas la hausse des pensions est concomitante à la hausse des salaires) ou à une diminution des allocations. Et cela n en restera pas là. «On va aller chercher l argent là où il est, tel est le niveau de créativité de nos gouvernants! Il n est pas exclu de voir augmenter le précompte immobilier. Ou de voir le gouvernement imposer les plus-values si la croissance reste décevante. Imaginez que vous possédez une maison que vous avez achetée euros il y a 30 ans et qui en vaut désormais L État pourrait dire: "Et bien, nous allons la taxer un maximum!".» Pour Jef Vuchelen, ces trouvailles fiscales ne seront en fin de compte que des solutions intermédiaires à court terme, de petits bricolages. Dans les années à venir, il nous faudra partir du principe que nous allons devoir bien davantage veiller nous-mêmes à notre pension. En d autres termes, nous allons de moins en moins pouvoir compter sur l État pour nous assurer une retraite décente. Prendre les commandes Jef Vuchelen plaide en faveur des placements dans des fonds de pension, des actions et des obligations. «L idée très souvent rabâchée selon laquelle c est impossible pour beaucoup de gens parce qu il ne leur reste pas assez à la fin du mois est erronée. Toutes les personnes qui travaillent à temps plein peuvent mettre de l argent de côté pour une pension extralégale. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Si vous épargnez ne serait-ce que 10 euros par mois entre 20 et 65 ans avec un rendement de maximum 2,75%, vous aurez constitué un petit capital complémentaire de plus de euros. Tout comme le loyer ou le remboursement du prêt hypothécaire, ou le paiement de la facture énergétique, devraient avoir priorité sur un resto ou une entrée à Rock Werchter, la constitution d une pension complémentaire devrait être considérée comme une dépense essentielle.» Cette vision est considérée par certains hommes politiques comme trop libérale, trop américaine et trop peu solidaire. Le SP.A a qualifié le livre de Jef Vuchelen et Mark Scholliers d «offensive publicitaire de deux conseillers en placements». «C est une attaque en dessous de la ceinture, et je ne veux pas m abaisser à y répondre. Je ne dirai qu une seule chose: s ils ont une meilleure solution, je les invite à me la communiquer!» «Uw pensioen onder vuur? Vecht terug!», Uitgeverij Pelckmans (uniquement en néerlandais). 9.

10 Mindfulness À méditer en pleine conscience C est par sa pratique de chirurgien plasticien spécialisé en tumeurs cutanées que le Dr Olivier De Lathouwer a découvert la Mindfulness. Il désire désormais en faire profiter le plus grand nombre, et le monde médical en particulier. C.V. en quelques dates : Naissance à Ixelles le 6 janvier : Diplôme de Docteur en Médecine, DES de Chirurgie Plastique (ULB) et Diplôme de Microchirurgie : Chirurgien plasticien à Érasme auj.: Chirurgien plasticien et Cancérologie cutanée au CHIREC auj.: Coordinateur de la concertation oncologique multidisciplinaire de cancérologie cutanée du CHIREC : Certificat Interuniversitaire en Management Médical (École de Santé Publique, ULB/UCL) : Diplôme Universitaire de Pleine Conscience (ULB Formation Continue) auj.: Co-animateur de cycles de Réduction du Stress par la Méditation en Pleine Conscience (MBSR) au sein de Mindful Life (www.mindfullife.be) Une tasse de thé et un aveu étonnant «Le premier métier que j ai voulu faire, c était dentifrice.» Ce fils d une dentiste et d un stomatologue sait vous mettre à l aise. Mais rassurez-vous, le natif d Ixelles, 41 ans, n a pas fini dans un tube «Alors que j avais entamé Psycho à l ULB», se remémore le Dr Olivier De Lathouwer, je suis tombé par hasard sur la vidéo de promotion, ramenée par mon père, d une nouvelle technique de pose d implants dentaires. J étais subjugué. Les images, les décors sonores ce que c était beau!» Il réoriente aussitôt ses études universitaires et entame, en 1991, la Médecine, bien décidé à mettre le cap sur la Chirurgie «J avais envie de travailler avec mes mains.» Toucher tout le corps Ce désir est dévorant: il s essaie à la chirurgie viscérale, à l orthopédique, à la vasculaire Mais c est pour la chirurgie plastique qu il craque. «Vous touchez à tout le corps, du haut de la tête au bout des pieds, ainsi qu à presque tous les tissus. Ses applications sont très variées, depuis la reconstruction jusqu à l esthétique. J ai rapidement développé un tropisme important pour la cancérologie cutanée. Mon mémoire de 4 e Doc, avant ma spécialisation, portait déjà sur le mélanome», relate-t-il. Dès la fin de ses études en 2004, Érasme lui ouvre les portes du service de chirurgie plastique avec une orientation de cancérologie cutanée. «En parallèle à l académique, j éprouvais l envie de développer une activité privée que j ai concrétisée dès 2007 en rejoignant le CHIREC», confie le praticien. «Probablement pour des raisons héréditaires, avec un père médecin mais aussi gestionnaire et directeur d hôpital, j ai rejoint le Conseil médical du CHIREC de Brainel Alleud dont je suis devenu Président jusqu à fin 2013.» Passionné de culture d entreprise, le Dr Olivier De Lathouwer suit un Certificat Interuniversitaire en Management Médical (École de Santé Publique, ULB/UCL) et en sort désireux d insuffler des valeurs de courtoisie et de bien-être au sein de l institution. À travers la Mindfulness-MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction), qu il enseigne désormais en parallèle à sa pratique chirurgicale, ce désir de bien vivre ensemble et avec soi-même est devenu réalité. Patiente et amie «Patiente atteinte d un mélanome, elle était devenue une amie. Je l ai suivie pendant cinq années; au fil de

11 Rencontre l évolution de sa maladie, elle rayonnait de plus en plus», s étonne toujours Olivier De Lathouwer. Décédée en juillet 2013, Patricia Garcia-Prieto était professeur de psychologie sociale et de leadership à la Solvay Brussels School of Economics & Management. Matthieu Ricard, le médiatique docteur en génétique cellulaire et moine tibétain, lui avait conseillé de participer à un séminaire de Jon Kabat-Zinn, fondateur et ancien directeur de la Clinique de Réduction du Stress de l hôpital universitaire du Massachusetts, et concepteur du protocole MBSR. «Cette découverte a littéralement changé son rapport à la maladie. Elle incarnait cette phrase de Claude Bernard: «Si nous ne pouvons pas ajouter des jours à la vie, nous pouvons rajouter de la vie aux jours». J ai ensuite moi-même suivi un séminaire de Jon Kabat-Zinn et j ai mis le doigt dedans» personnes diversifiées y participent, désireuses, souvent, de se libérer du stress continu et du manque de temps pour se «poser». «Quand j ai entamé mes études, nous pensions que le cerveau était une structure fixe. Or il est en continuel remodelage, grâce à la neuroplasticité», souligne le Dr Olivier De Lathouwer. «Le neuroscientifique Richard Davidson (université de Madison, Wisconsin), référence en imagerie cérébrale, a publié divers articles où il démontre qu en huit semaines, les structures anatomiques cérébrales sont modifiées par la pratique de la méditation». Prêt(e) pour un changement en profondeur? Mindfulness: un nouveau diplôme déjà convoité ULB Formation Continue a lancé en 2012 le premier certificat universitaire de langue française de Pleine Conscience, une formation en 2 ans dont le Dr Olivier De Lathouwer fait partie de la première promotion de 29 diplômés. Rançon du succès, la prochaine session accueille 48 personnes! Neuroplasticité en action Pas question de pilule miracle! Issue de la psychologie bouddhiste, expurgée de toute croyance, la Mindfulness réclame un réel investissement personnel. Un cycle MBSR, ce sont 8 séances de près de 3 heures, une journée complète et des exercices à pratiquer au minimum 45 minutes par jour pendant 8 semaines. La Pleine Conscience nous invite à appuyer sur le bouton «pause», quand une émotion (colère, peur ) tend à dicter nos actions, et à observer ce qu il se passe ici et maintenant. «Cette perspective ouvre un espace de créativité où nous pouvons choisir de répondre, de façon construite et consciente, plutôt que de réagir à l émotion par automatisme», explique Olivier De Lathouwer, dont la vie et le rapport au patient ont profondément changé. Tant et si bien qu il anime à présent des cycles MBSR (hébergés au CHIREC), avec la psychologue Sybille de Ribaucourt. Infirmières, kinés, médecins, patients et proches, des Laetizia Bazzoni 11.

12 Jeunes promus Ne laissez pas passer vos avantages sociaux INAMI! Dès l année de votre diplôme, vous y avez droit. Seule condition: être conventionné(e). C est simple et gratuit! Demandez-les au plus vite: 0800/ D.R. Vous voulez en savoir plus? Appelez le 0800/ pour un conseil personnalisé. M A G A Z I N E

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

La pension des indépendants. 7 conseils pour de vieux jours sans souci

La pension des indépendants. 7 conseils pour de vieux jours sans souci La pension des indépendants 7 conseils pour de vieux jours sans souci Commençons par les moins bonnes nouvelles... Commençons par les moins bonnes nouvelles Le système (de répartition) est sous pression:

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Partie I - Le deuxième pilier

Partie I - Le deuxième pilier Table des matières Préambule 1. Introduction... 3 2. Les quatre piliers de pension... 4 3. Comment déterminer le revenu mensuel nécessaire à la retraite?.... 5 4. Comment déterminer votre capital pension

Plus en détail

La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire!

La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire! Le contrat INAMI pour kinésithérapeutes et pharmaciens La manière la plus simple de constituer une belle pension complémentaire! 2 Le contrat INAMI pour kinésithérapeutes et pharmaciens La manière la plus

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Les défis du deuxième pilier pour les salariés

Les défis du deuxième pilier pour les salariés Jean-Michel Kupper Administrateur Directeur AG Employee Benefits & HC Les défis du deuxième pilier pour les salariés 1 29/04/2015 Ordre du jour Les défis de la pension légale Les défis du deuxième pilier

Plus en détail

EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament

EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament EIP RendementSûr Investissez dans un plan de pension qui révèle votre vrai tempérament Diriger une entreprise ne s improvise pas. Seul pour vous occuper de tout, ou à la tête d une société déjà bien rodée

Plus en détail

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION?

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION? boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT

Plus en détail

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé

FIRST Fiscal. Combinez avantage fiscal et rendement élevé Combinez avantage fiscal et rendement élevé Épargnez et économisez Vous êtes à la recherche d un produit d épargne fiscalement avantageux? Saviez-vous que vous pouvez épargner jusqu à 1.990 euros par an

Plus en détail

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents

Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Assurance groupe F.R.S-FNRS Chercheurs Permanents Décembre 2015 CONTENU 1. Notions de base, la sécurité sociale en Belgique 1 er pilier: Pension Légale 2 ème pilier: Pension extra-légale, Assurance Groupe

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous

Une nouvelle assurance soins de santé pour tous À partir du 1 janvier 2006 : Une nouvelle assurance soins de santé pour tous Ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport Table des matières Introduction Page 3 Nouvelle assurance

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

TerzaFondsPlan. Pour une prévoyance plus rentable

TerzaFondsPlan. Pour une prévoyance plus rentable TerzaFondsPlan Pour une prévoyance plus rentable La prévoyance individuelle gagne en importance En Suisse, la prévoyance repose sur le principe des trois piliers: prévoyance étatique, professionnelle et

Plus en détail

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION

L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION L ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION COMME MOYEN DE RÉMUNÉRATION ALTERNATIF DEVAUX & ASSOCIATES FINANCIAL PLANNING BERTRAND ROLAND, ASSOCIÉ LE 5 NOVEMBRE 2013 www.dra- group.be 1 TABLE DES MATIÈRES 1. DéfiniPons

Plus en détail

Coup de tronçonneuse dans votre pension complémentaire

Coup de tronçonneuse dans votre pension complémentaire Coup de tronçonneuse dans votre pension complémentaire Service d études du PTB Kim De Witte 1 Diminution de la garantie de rendement et relèvement de l âge de la pension complémentaire... 2 1.1 Diminution

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts

FIRST Épargne-Pension. Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez pour votre retraite et payez moins d'impôts FIRST Épargne-Pension Épargnez aujourd hui avec un solide avantage fiscal Votre retraite, ce n'est peut-être pas pour tout de

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS

VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS VIP-PLAN POUR DIRIGEANTS ET EMPLOYEURS ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION 30.30.014/00 09/08 Vous êtes dirigeant d entreprise et vous souhaitez octroyer à vous-même ou un avantage extra-légal de pension

Plus en détail

PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1

PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1 PENSION LIBRE COMPLEMENTAIRE (Sociale) 1 Type d assurance-vie Assurance-vie avec taux d intérêt garanti (Branche 21). Possibilité d opter pour une formule pour laquelle celle-ci en ce qui concerne la participation

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite?

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite? MeDirect Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous Comment créer un revenu complémentaire de retraite? Bonjour Chez MeDirect nous pensons que chacun devrait être capable d obtenir

Plus en détail

PRÉVOYANCE VIEILLESSE THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE

PRÉVOYANCE VIEILLESSE THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE PRÉVOYANCE VIEILLESSE 1 THÉORIE RAIFFEISEN TRANSMISSION DE CONNAISSANCES DANS LE DOMAINE BANCAIRE RAIFFEISEN PRÉVOYANCE VIEILLESSE (ÉTAT 2015) PR É VOYA N C E V IE ILLE SS E 1.1 PRÉVOYANCE ÉTATIQUE 1 ER

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension.

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANTS Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. Toujours à vos côtés Introduction Vous

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant

Accueil et modes de garde. Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013. J adopte un enfant Accueil et modes de garde Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J adopte un enfant 1 2 J adopte ou j accueille un enfant en vue d adoption La prime à l adoption 4 J élève mon enfant L

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info Aspects fiscaux de l assurance vie Brochure d info 2 Aspects fiscaux de l assurance vie Préambule La rédaction de cette brochure a été achevée au 31/01/2015 et tient compte de la législation fiscale telle

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - J ai travaillé

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Chiffres clés pour 2013

Chiffres clés pour 2013 Chiffres clés pour 2013 Certains produits d investissement et d épargne peuvent vous procurer un bel avantage fiscal. Que ce soit l épargne-pension, votre compte d épargne, retrouvez un tableau récapitulatif

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

ASSURANCE DE GROUPE. Brochure employé. Pension@work. Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir!

ASSURANCE DE GROUPE. Brochure employé. Pension@work. Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir! ASSURANCE DE GROUPE Brochure employé Pension@work Mon job, mon assurance de groupe, mon avenir! 2 Félicitations! Votre employeur a souscrit pour vous une assurance de groupe Pension@work. Un moyen performant

Plus en détail

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive 3 Un revenu quoi qu il arrive? Avez-vous déjà songé à ce qui se passerait

Plus en détail

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique Nom du produit Description Engagement de Pension - EIP Un engagement individuel de pension d une société

Plus en détail

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005

ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 ETUDES STATISTIQUES Avril 2005 Table des matières I. LA CARRIERE D UN TRAVAILLEUR SALARIE a. L âge au début de la carrière b. Le type de carrière (temps complet/temps partiel c. Le taux d activité sur

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50

Calcul de l impôt. Tranche de revenus Taux Impôt dû par tranche Impôt total. de 0 à 8.070 25 % 2.017,50 2.017,50 Calcul de l impôt Le décumul des revenus des conjoints est total mais l imposition est établie au nom des deux conjoints. La loi assimile les cohabitants légaux aux conjoints. Les cohabitants de fait font

Plus en détail

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne

Taxes de circulation. Taxes de mise en circulation. Bruxelles Capitale / Région wallonne Indices et montants Suite aux récentes mesures gouvernementales, certains indices et montants mentionnés dans ces rubriques pourraient ne plus être d actualité au moment où vous les consultez. Les indices

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Mon meilleur atout pour un avenir souriant!

Mon meilleur atout pour un avenir souriant! MON COMPLÉMENT PENSION? Mon meilleur atout pour un avenir souriant! LES MEILLEURES SOLUTIONS POUR UN AVENIR CONFORTABLE Conservez votre niveau de vie après la pension 3 Vos perspectives 3 Les 4 piliers

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

Cette publication constitue un instantané

Cette publication constitue un instantané Un «instantané» Un «instantané» Cette publication constitue un instantané des programmes de la Sécurité Sociale, d allocation supplémentaire de revenu de sécurité (Supplemental Security Income, ou SSI)

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux

L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux L allocation gratuite de l INAMI et les avantages sociaux pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes AMMA ASSURANCES a.m. Banque 550-3117000-92 Page 1 of 8 Qu est-ce que l INAMI? L Institut

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

S adapte à votre besoin de protection.

S adapte à votre besoin de protection. S adapte à votre besoin de protection. ALLEGRA prend le relais là où vos assurances accidents de base (caisse maladie ou assurances professionnelles) s arrêtent, afin de vous offrir une protection complète

Plus en détail

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension.

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. VIVIUM Top-Hat Plus Plan Le produit Les risques Les coûts Le rendement Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. Vous connaissez l importance d épargner pour

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. La retraite : certains

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA

LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA 1 LES ACTES DE MEDECINE ET DE CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMIS A LA TVA Depuis le 1 er octobre 2012, les actes de médecine et de chirurgie esthétique non remboursés par la sécurité sociale sont soumis à la

Plus en détail

Save 3 : Fiche technique

Save 3 : Fiche technique Date de dernière modification : 06 08 2013 Save 3 : Fiche technique Assurance principale Description Taux technique et période de garantie, participations bénéficiaires Durée Versement minimum à la souscription

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire?

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire? DOCUMENT 1 : Le système de français : Le système de par répartition Ce système de est fondé sur l existence d une solidarité intergénérationnelle. A chaque période, les pensions de reçues par les retraités

Plus en détail

Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition

Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition Tout savoir sur le boni pour enfants et les changements dans l imposition changement de la loi au 21 décembre 2007 inclus le partenariat, les abattements, les heures supplémentaires, le travail de nuit,

Plus en détail

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles Plan Planifier sa retraite deux méthodes le rôle des systèmes de retraite l'impact de la fiscalité Faut-il investir dans des études supérieures? Faut-il

Plus en détail

Table des matières. Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8

Table des matières. Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8 Table des matières Introduction 7 Jérôme Dandoy Titre I. Pension de retraite légale 8 Section 1. Régime des travailleurs salariés 8 1. Rappel des conditions d âge et de carrière 8 2. Comment la pension

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/ Prévoyance individuelle Planifiez votre qualité de vie/ Votre avenir repose-t-il déjà sur 3 piliers?/ Du point de vue financier, un avenir digne de ce nom repose sur trois piliers. C est pourquoi il vaut

Plus en détail

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I)

Fiche Produit : Article 39 du C.G.I. Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Le contrat de retraite à prestations définies (Art. 39 du C.G.I) Il s agit d un régime de retraite collectif par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de tout ou partie

Plus en détail

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER

COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER COMPRENDRE LA RETRAITE POUR MIEUX LA PILOTER TOME 1 Mis à jour en décembre 2013 Document à caractère publicitaire POURQUOI UN GUIDE SUR LA RETRAITE? SOMMAIRE Aujourd hui, vous vous posez de nombreuses

Plus en détail

Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE

Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE 1 Table des matières QUI ET QUOI?... 3 La pension complémentaire chimie est un complément de la pension légale.... 3 La pension complémentaire chimie...

Plus en détail

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION OF TEACHERS L ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUÉBEC Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement 1 Dix ans après ou presque. La proposition de réforme qui suit a été faite initialement dans L erreur européenne (Grasset 1998, ch.4), puis reprise dans divers articles, sans aucun succès auprès des décideurs

Plus en détail

1. Document d information et Règlement général des Opérations

1. Document d information et Règlement général des Opérations Document d information relatif aux modalités de fonctionnement du compte d épargne réglementé épargneplus ACTION TEMPORAIRE du 1 er juin 2012 au 15 juillet 2012 inclus 1. Document d information et Règlement

Plus en détail

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite multisupport

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite multisupport Guide de sortie en rente viagère Contrats de retraite multisupport Autonomie Garantie Capital Revenu à vie Épargne Revalorisation Retraite Bénéficiaires Rente Modularité Options Réversion Souplesse Choix

Plus en détail

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG

2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG 2.02 Cotisations Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2016 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail