ANALYSE ET STATISTIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE ET STATISTIQUES"

Transcription

1 ET STATISTIQUES L INDUSTRIE AUTOMOBILE FRANÇAISE L INDUSTRIE AUTOMOBILE FRANÇAISE - ÉDITION 2001 ÉDITION 2001 Comité des Constructeurs Français d Automobiles 2, rue de Presbourg Paris Tél. : Télécopie : Comité des Constructeurs Français d Automobiles

2 MESSAGE DU PRÉSIDENT À l aube du XXI e siècle, l industrie automobile française, allègre centenaire, se porte bien et progresse dans un marché européen proche de 17 millions de véhicules, dont près de 15 millions de voitures particulières. L année 2000 a été un bon cru. Malgré les critiques dont elle est parfois l objet, l automobile reste le moyen de déplacement privilégié de nos concitoyens. Sûre, confortable, fiable, elle permet le plus souvent d optimiser les temps de trajet de bout en bout. De son côté, le transport routier de marchandises constitue un formidable outil de développement de notre économie. Hors d Europe, de nouvelles zones encore peu motorisées développent leurs marchés et les constructeurs français sont très présents pour accompagner cette évolution. Pas à pas, ils avancent et sont reconnus comme des acteurs majeurs qui détiennent une part significative du marché mondial. L amélioration permanente du produit, la réduction des coûts, l innovation et la capacité d offrir en permanence un choix étendu de modèles nouveaux sont les garants du succès dans un marché de plus en plus concurrentiel. Yves de Belabre

3 SOMMAIRE ET FAITS M O N D E Message du Président 1 Sommaire 2/3 Les données marquantes en /5 La production mondiale de véhicules 6/7 Les exportations des grands pays constructeurs 8 Les marchés mondiaux 9 L évolution de la production et des échanges des trois pôles automobiles mondiaux 10 Les échanges mondiaux de produits automobiles 11 Les immatriculations de voitures particulières neuves par pays et par groupe 12/13 Le classement par gamme 14 La ventilation et le classement des modèles 15 Les caractéristiques techniques des voitures neuves 16 Les véhicules utilitaires légers en Europe 17 Le marché et la production des poids lourds en Europe 18 L industrie automobile dans l Union européenne 19 La production mondiale des constructeurs français 20 Les débouchés des véhicules neufs de marques françaises 21 Les voitures particulières diésel 22 Les immatriculations de voitures neuves par modèle et par gamme 23 Les constructeurs français d automobiles en Les accords des constructeurs français 25 Les ratios économiques du secteur automobile 26 L implantation mondiale des constructeurs français d automobiles 27 Les exportations de véhicules automobiles 28 Le commerce extérieur automobile 29/30 La production de la branche construction automobile et son impact économique 31 Le prix des voitures neuves 32 Le financement automobile 33 Les voitures particulières d occasion 34 La consommation automobile des ménages 35 La motorisation des ménages 36 Le parc automobile des ménages 37 La circulation routière 38 Le commerce et la réparation d automobiles et de motos 39 L emploi 40 2

4 STATISTIQUES M O N D E Production mondiale de voitures particulières par pays Production mondiale de véhicules utilitaires par pays Production mondiale des constructeurs par zone en Exportations de voitures particulières par pays et part dans les exportations mondiales Exportations de véhicules utilitaires par pays et part dans les exportations mondiales Immatriculations de voitures particulières neuves par pays Immatriculations de véhicules utilitaires neufs par pays Production de voitures particulières par énergie, par tranche de cylindrée et par pays Production de voitures particulières diésel par marque et par pays Production de véhicules utilitaires et industriels par poids, par constructeur, par groupe et par pays en Immatriculations de voitures particulières neuves par groupe, en Europe Immatriculations de voitures particulières neuves par pays et par groupe en Immatriculations de voitures particulières neuves diésel par pays Immatriculations de véhicules légers neufs (VP + VUL) par pays Immatriculations de véhicules utilitaires légers neufs (jusqu à 5 t) par pays Immatriculations de véhicules industriels neufs (plus de 5 t) par pays Immatriculations d autocars et d autobus neufs (plus de 5 t) par pays Production mondiale des constructeurs français à 55 Production de véhicules utilitaires légers par type Production de véhicules utilitaires par poids et par source d énergie Exportations de voitures particulières et de véhicules utilitaires neufs par marque Exportations de voitures particulières et de véhicules utilitaires neufs par destination Immatriculations de voitures particulières neuves par marque Immatriculations de véhicules légers d occasion (VP et VUL) Immatriculations de voitures particulières neuves diésel par marque Immatriculations de véhicules utilitaires légers neufs par marque Immatriculations de véhicules légers neufs (VP + VUL) par marque Immatriculations de véhicules industriels neufs par marque Immatriculations d autocars et d autobus neufs par marque Immatriculations de véhicules neufs par région et par département en 1999 et /63 Données physiques et financières de la construction automobile Données physiques et financières des équipementiers automobiles Motorisation : parc, densité automobile, motorisation 66 Consommation et prix des carburants 67 Produits des taxes spécifiques sur l automobile 67 Émissions gazeuses des véhicules en France métropolitaine 67 Commerce extérieur automobile en valeur 68 Le Comité des Constructeurs Français d Automobiles 69 Adresses utiles 70 Les publications du CCFA 71 3

5 M O N D E LA PRODUCTION MONDIALE En milliers Variation en % PRODUCTION MONDIALE DES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS ,1 Voitures particulières ,3 Véhicules utilitaires légers ,3 Total véhicules légers ,2 Véhicules industriels, cars et bus ,5 PRODUCTION DES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS EN FRANCE ,9 Voitures particulières ,4 Véhicules utilitaires légers ,5 Total véhicules légers ,7 Véhicules industriels, cars et bus ,0 EXPORTATIONS AUTOMOBILES FRANÇAISES ,2 Voitures particulières ,8 Véhicules utilitaires légers ,2 Total véhicules légers ,0 Véhicules industriels, cars et bus ,4 EXPORTATIONS DE VÉHICULES HORS DE L EUROPE (17 PAYS) ,9 Voitures particulières ,1 Véhicules utilitaires légers ,6 Total véhicules légers ,0 Véhicules industriels, cars et bus ,4 IMMATRICULATIONS EN FRANCE ,1 Voitures particulières ,7 Véhicules utilitaires légers ,5 Total véhicules légers ,0 Véhicules industriels, cars et bus ,1 IMMATRICULATIONS DE VÉHICULES DE MARQUES FRANÇAISES EN EUROPE 17 PAYS ,5 Voitures particulières ,3 Véhicules utilitaires légers ,6 Total véhicules légers ,4 Véhicules industriels, cars et bus ,3 4

6 DE NOUVEAU, UNE BONNE ANNÉE POUR LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE FRANÇAISE En 2000, le développement des constructeurs français d automobiles dans le monde s est poursuivi ; leur production a représenté 9,3 % de la production mondiale contre 8,4 % deux ans plus tôt. L expansion des constructeurs français d automobiles s est appuyée sur le redéploiement à l international (les débouchés hors Europe occidentale ont progressé de plus de 40 %) et sur la consolidation de leurs résultats en Europe (les gains de parts de marché ont plus que compensé les effets de la baisse du marché). M O N D E PÉNÉTRATION DES MARQUES FRANÇAISES (VÉHICULES LÉGERS NEUFS) Variation En France 59,2 % 60,9 % + 1,7 point En Europe hors France 18,2 % 18,1 % 0,0 point En Europe 24,4 % 24,7 % + 0,3 point POIDS DE LA PRODUCTION DES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS (PSA PEUGEOT CITROËN + RENAULT-DACIA-SAMSUNG) DANS LA PRODUCTION MONDIALE Variation Voitures particulières 10,5 % 11,1 % + 0,6 point Véhicules utilitaires 4,2 % 4,7 % + 0,5 point TOTAL 8,7 % 9,3 % + 0,6 point COMMERCE EXTÉRIEUR AUTOMOBILE DE LA FRANCE Variation en % Exportations (en milliards de francs) 253,1 286,1 + 13,1 % (en milliards d euros) 38,6 43,6 Importations (en milliards de francs) 195,5 220,6 + 12,8 % (en milliards d euros) 29,8 33,6 SOLDE (en milliards de francs) 57,6 65,6 + 13,9 % (en milliards d euros) 8,8 10,0 DONNÉES MONDIALES DES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS (PSA PEUGEOT CITROËN + RENAULT) Variation Chiffre d affaires (en milliards de francs) ,9 % (en milliards d euros) 75,4 84,4 Investissements (en milliards de francs) 29,2 37,9 + 29,9 % (en milliards d euros) 4,4 5,8 Effectifs (en milliers de personnes) ,0 % POIDS DE L AUTOMOBILE DANS LE COMMERCE EXTÉRIEUR DES BIENS Variation Exportations 13,6 % 13,5 % 0,1 point Importations 10,9 % 10,2 % 0,7 point LES EFFECTIFS DU SECTEUR AUTOMOBILE Variation en % Industrie automobile (en milliers de personnes) ,9 % Emplois induits par l automobile ( y compris l industrie automobile) (en milliers de personnes) ,8 % En 2000, le prix du ralentissement de l économie américaine et la hausse du prix du pétrole ont entraîné un tassement progressif de la croissance mondiale. Aux États-Unis, l activité a fléchi et l épuisement des effets de richesse a commencé à peser sur la consommation des ménages. Au Japon où les investissements privés avaient pris le relais des plans publics de relance, la croissance est restée fragile et la consommation des ménages n a pas retrouvé de vigueur. Dans la zone euro, la dépréciation de l euro a favorisé la hausse des prix et l inflation s est redressée. Les ménages ont enregistré des pertes de pouvoir d achat et ont eu tendance à limiter la croissance de leur consommation au deuxième semestre Dans cet environnement contrasté, les constructeurs français ont poursuivi leur développement. En France, la politique de renouvellement continu de l offre et la stratégie d innovation ont permis de regagner des parts de marché. En Europe occidentale hors France, la compétitivité des prix des véhicules français et la maîtrise de la qualité ont été des arguments efficaces pour contenir la concurrence et maintenir la pénétration française à un haut niveau. Dans le reste du monde, les investissements industriels et commerciaux traduisant la volonté d internationalisation des constructeurs français depuis plusieurs années, ont eu des résultats très positifs et les débouchés que ce soit vers l Amérique latine, l Europe de l Est ou l Asie, ont fortement progressé. 5

7 M O N D E LA PRODUCTION MONDIALE DE VÉHICULES En 2000, la production mondiale a continué de croître à un rythme soutenu. Elle a atteint 58,3 millions de véhicules, en hausse de 2 millions, soit 3,6 %. Quel que soit le type de véhicule ou la zone de production, les niveaux de production observés sont extrêmement élevés. LA PRODUCTION MONDIALE Voitures particulières Véhicules utilitaires Total Variation /1999 Milliers % Milliers % Milliers % Milliers % Milliers Milliers % EUROPE , , , , ,5 dont : Europe occidentale , , , , ,3 Allemagne , , , , ,8 Belgique 918 2, , ,6 99 0, ,6 Espagne , , , , ,3 France , , , , ,3 Italie , , , , ,2 Royaume-Uni , , , , ,1 Suède 214 0, ,6 37 0,2 41 0, ,2 Europe centrale et orientale , , , , ,2 Turquie 222 0, ,7 76 0, , ,7 AMÉRIQUE , , , , ,4 dont : ALÉNA* , , , , ,4 Amérique du Sud , , , , ,5 ASIE-OCÉANIE , , , , ,3 dont : Japon , , , , ,5 Corée du Sud , , , , ,6 AFRIQUE 218 0, ,5 83 0,5 96 0, ,2 TOTAL , , , , ,6 Variation 2000/ ,9 % + 3,0 % + 3,6 % Dans la production par zone géographique, les doubles comptes ont été éliminés. ALENA* : Canada, États-Unis et Mexique. Source : CCFA La production en Europe a atteint 20,3 millions d unités notamment grâce aux bons résultats enregistrés en Europe centrale et orientale ainsi qu en Turquie. La production en Amérique du Nord a atteint un palier à 17,7 millions ; en revanche, la reprise en Amérique du Sud a été vigoureuse (+ 23,5 %) et la production a approché 2,1 millions. En Asie-Océanie, le retour à la croissance observé en 1999 s est confirmé et la production a augmenté de 6 % à 17,9 millions. 6

8 LA PRODUCTION MONDIALE DE VÉHICULES PSA Peugeot Citroën, qui s est appuyé sur sa croissance interne et Renault qui a utilisé la croissance externe, tout en exploitant ses propres ressources, ont accru leur production et ont occupé respectivement les 6 e et 9 e rangs dans le classement mondial des constructeurs automobiles en La production des constructeurs français a représenté 9,3 % de la production automobile mondiale. M O N D E PRODUCTION MONDIALE CONSOLIDÉE, EN NOMBRE DE VÉHICULES, EN 2000 Rang Tous Voitures Véhicules Véhicules Autocars véhicules particulières utilitaires industriels et autobus Constructeurs légers Milliers Milliers Milliers Milliers Milliers GENERAL MOTORS FORD TOYOTA-DAIHATSU-HINO GROUPE VOLKSWAGEN DAIMLERCHRYSLER PSA PEUGEOT CITROËN FIAT-IVECO NISSAN-NISSAN DIESEL RENAULT-DACIA-SAMSUNG HONDA HYUNDAI-KIA MITSUBISHI SUZUKI-MARUTI MAZDA BMW AVTOVAZ DAEWOO FUJI-SUBARU ISUZU GAZ CHANGAN TATA-TELCO MG ROVER DONGFENG MC BEIJING JC HARBIN SSANGYONG PACCAR-DAF NAVISTAR VOLVO TRUCK PERODUA UAZ MAN KAMAZ SCANIA PORSCHE ROSLADA SVC SAMSUNG IRISBUS EVOBUS TOTAL CONSTRUCTEURS CI-DESSUS AUTRES CONSTRUCTEURS (CHINE, INDE, POLOGNE,TURQUIE, ) TOTAL Source : OICA, CCFA. De nombreux rachats ou cessions de marques, comme l acquisition de Volvo Cars ou de Land Rover par Ford ou comme la vente de MG Rover et de Land Rover par BMW, ont modifié le périmètre des groupes et par conséquent leur classement. Cependant, les constructeurs américains, General Motors et Ford, ont de nouveau occupé les deux premières places. Quant aux constructeurs européens, ils ont bénéficié de la bonne conjoncture européenne et présents également en Amérique du Sud, ils ont profité du retournement de ce marché. Les constructeurs asiatiques, comme Toyota, Nissan ou Honda, ont continué de tirer profit de leur présence en Amérique du Nord. 7

9 M O N D E LES EXPORTATIONS DES GRANDS PAYS CONSTRUCTEURS Une conjoncture automobile favorable, une ouverture plus grande des marchés et une gamme plus étendue de véhicules produits dans des sites de plus en plus souvent exclusifs sont les facteurs qui ont contribué à la forte croissance des échanges d automobiles dans le monde en LES EXPORTATIONS Voitures particulières Véhicules utilitaires Total Variation /1999 Milliers % Milliers % Milliers % Milliers % Milliers Milliers % Allemagne ,3 Espagne ,3 France* ,2 Italie ,1 Royaume-Uni ,0 Suède* ,3 Union européenne extracommunautaire ,4 États-Unis Canada ,7 Corée du Sud ,0 Japon ,0 Autres pays exportateurs ,8 EXPORTATIONS TOTALES ,2 VARIATION 2000/ ,4 % + 11,2 % + 7,2 % * basées sur la production mondiale des constructeurs nationaux Source : CCFA, OICA. En 2000, les exportations de véhicules ont progressé de 7 %. En Europe, les exportations sont restées bien orientées en raison du dynamisme des échanges extracommunautaires (3,2 millions d unités + 17,4 %) qui représentent désormais 23 % des échanges automobiles de l UE contre 20 % en Les exportations japonaises ont cessé de diminuer à 4,5 millions d unités, niveau très éloigné du record de 6,7 millions atteint en Les exportations coréennes ont de nouveau fortement progressé à 1,7 million, soit 7 % des exportations mondiales (6 % 2 ans auparavant). Les constructeurs implantés aux États-Unis et au Canada privilégient toujours leur marché intérieur et leurs exportations se sont élevées à 1,3 million d unités. 8

10 LES MARCHÉS MONDIAUX 57,2 millions de véhicules neufs ont été immatriculés dans le monde en La reprise des marchés asiatiques (+ 7,6 %) et sud américains (+ 10,2 %) ainsi que les bons résultats des pays nord américains (+ 3,3 %) ont plus que compensé le léger recul des marchés européens ( 0,7 %). M O N D E LES MARCHÉS MONDIAUX Voitures particulières Véhicules utilitaires Total Variation /1999 Milliers % Milliers % Milliers % Milliers % Milliers Milliers % EUROPE , , , , ,7 dont : Europe occidentale , , , , ,3 Europe centrale et orientale , , , , ,3 AMÉRIQUE , , , , ,9 dont : ALENA* , , , , ,3 dont : États-Unis , , , , ,3 Amérique du Sud , , , , ,2 ASIE-OCÉANIE , , , , ,6 dont : Corée du Sud 911 2, , , , ,4 Japon , , , , ,7 AFRIQUE 358 0, , , , ,5 TOTAL , , , , ,0 VARIATION 2000/1999 1,9 % 5,4 % 3,0 % *ALENA : Canada, États-Unis et Mexique. Source : CCFA. L Europe reste le continent de la voiture particulière : elle absorbe 45 % des voitures neuves vendues dans le monde. L Amérique du Nord apprécie davantage les véhicules utilitaires légers et plus de 53 % des véhicules utilitaires sont immatriculés aux États-Unis, au Canada ou au Mexique. L Asie-Océanie privilégie également les véhicules utilitaires mais dans une moindre mesure : 27 % des véhicules utilitaires sont vendus en Asie-Océanie. 9

11 M O N D E L ÉVOLUTION DE LA PRODUCTION ET DES ÉCHANGES DES TROIS PÔLES AUTOMOBILES MONDIAUX La situation des marchés intérieurs ou de la demande extérieure des trois pôles modifie très peu la structure des flux d échanges depuis une dizaine d années. Les États-Unis et le Canada demeurent une zone ouverte et importatrice. L Union européenne est également une zone économique ouverte mais bénéficie d échanges plutôt équilibrés. Quant au Japon son marché intérieur s ouvre très lentement et il reste un pays très exportateur. VOITURES PARTICULIÈRES PRODUCTION Union États-Unis Japon européenne* et Canada *** en indice en indice en indice milliers (100 =1990) milliers (100 =1990) milliers (100 =1990) IMPORTATIONS** en part de la en part de la en part de la milliers production milliers production milliers production % % 19 1 % % % 46 1 % % % 46 1 % % % 52 1 % % % % % % % % % % EXPORTATIONS** en part de la en part de la en part de la milliers production milliers production milliers production % 49 1 % % % 99 1 % % % % % % 26 0 % % % % % % % % % % % VÉHICULES UTILITAIRES PRODUCTION Union États-Unis Japon européenne* et Canada *** en indice en indice en indice milliers (100 =1990) milliers (100 =1990) milliers (100 =1990) IMPORTATIONS** en part de la en part de la en part de la milliers production milliers production milliers production % 0 0 % % 0 0 % % % 1 0 % % % 0 0 % % % 1 0 % % % 2 0 % % % 8 0 % EXPORTATIONS** en part de la en part de la en part de la milliers production milliers production milliers production % % % % % % % % 16 0 % % % 32 1 % % % 71 1 % % % % % * Le nombre de pays pris en compte dans l ensemble Union européenne est égal au nombre de pays membres de l année. ** Les échanges intracommunautaires ne sont pas pris en compte. *** Source : Wards s à partir de Source : Eurostat et CCFA en Généralement, le marché des voitures particulières est plus ouvert que celui des véhicules utilitaires. Le rapport des importations sur la production a atteint en 2000, 31 % aux États-Unis et au Canada, 11 % dans l Union européenne et 3 % seulement au Japon. Pour les véhicules utilitaires, le rapport se situe toujours à des niveaux inférieurs (11 % aux États-Unis et au Canada, 9 % dans l Union européenne et 0 % au Japon). La plus grande spécificité des véhicules utilitaires, la meilleure réponse des constructeurs locaux à la demande locale pour ce type de véhicules et une protection douanière plus importante aux États-Unis expliquent cette différence. 10

12 LES ÉCHANGES MONDIAUX DE PRODUITS AUTOMOBILES En 1999, le commerce mondial des produits de l industrie automobile a atteint 549 milliards de dollars, en hausse de 5 % selon l Organisation Mondiale du Commerce. Comme en 1998, le commerce mondial des produits de l industrie automobile a représenté 10 % des exportations mondiales de marchandises et 13 % des exportations mondiales de produits manufacturés. Les exportations de produits de l industrie automobile de la France se sont élevées à 40 milliards de dollars en 1999 et ont représenté 7 % des exportations mondiales. M O N D E LES ÉCHANGES MONDIAUX DE PRODUITS AUTOMOBILES En milliards de $ US. Exportations (FAB) - Importations (CAF) vers les/des grands pôles ZONES Monde États-Unis - Canada Union européenne* Japon Autres pays PAYS EXP. IMP. Solde EXP. IMP. Solde EXP. IMP. Solde EXP. IMP. Solde EXP. IMP. Solde ÉTATS-UNIS ,7 26,9 10,2 9,5 7,9 1,7 1,2 6,2 5,0 0,2 11,9 11,7 5,8 1,0 4, ,6 78,5 46,0 19,5 27,7 8,2 2,9 11,5 8,6 1,5 30,1 28,6 8,6 9,2 0, ,9 155,7 92,8 38,6 59,4 20,8 6,8 27,3 20,4 2,1 40,0 37,9 15,4 29,1 13,7 CANADA ,2 11,5 2,4 8,2 10,2 2,0 0,1 0,5 0,4 0,0 0,7 0,6 0,9 0,2 0, ,4 24,6 3,8 27,8 18,9 8,9 0,1 1,0 0,9 0,1 3,5 3,4 0,5 1,3 0, ,5 45,3 15,3 59,4 37,8 21,5 0,3 1,6 1,3 0,1 3,3 3,1 0,7 2,6 1,9 UNION EUROPÉENNE* ,1 44,7 20,4 6,7 0,9 5,8 37,6 36,5 1,1 0,4 3,9 3,5 20,5 3,4 17, ,5 138,1 21,4 12,4 2,3 10,1 109,4 103,7 5,7 5,2 12,6 7,4 32,5 19,5 13, ,5 240,6 26,9 28,0 6,9 21,0 192,9 192,9 0,0 5,8 17,4 11,6 40,8 23,4 17,5 ALLEMAGNE ,7 8,2 19,5 4,7 0,2 4,5 13,4 6,3 7,1 0,3 1,0 0,7 9,3 0,7 8, ,8 30,3 38,6 8,9 0,9 8,0 39,6 20,2 19,4 4,2 5,2 1,0 16,1 4,0 12, ,2 46,1 47,0 16,5 2,0 14,5 55,7 29,1 26,6 3,8 4,3 0,5 17,1 10,7 6,5 FRANCE ,1 7,2 5,9 0,6 0,2 0,4 8,4 6,3 2,1 0,0 0,3 0,3 4,1 0,5 3, ,2 21,6 4,6 1,1 0,4 0,7 19,3 18,5 0,8 0,2 0,9 0,7 5,6 1,8 3, ,7 30,4 9,3 1,1 0,4 0,7 32,4 26,4 6,0 0,1 1,4 1,2 6,1 2,2 3,8 ROYAUME-UNI ,6 7,6 0,0 0,8 0,2 0,6 3,3 5,9 2,6 0,1 0,9 0,8 3,5 0,7 2, ,1 22,8 8,7 1,6 0,4 1,2 9,6 18,4 8,8 0,4 2,5 2,1 2,5 1,5 1, ,5 40,1 13,7 3,7 1,4 2,3 19,2 33,4 14,2 0,5 3,3 2,8 3,1 2,1 1,1 ITALIE ,9 7,4 1,5 0,5 0,1 0,4 3,2 6,8 3,6 0,0 0,0 0,0 2,1 0,5 1, ,0 18,1 5,1 0,9 0,1 0,8 9,4 16,8 7,4 0,2 0,1 0,1 2,6 1,1 1, ,2 26,7 8,5 ESPAGNE ,7 10,1 1, ,0 27,1 0,1 SUÈDE ,7 4,6 3, ,8 7,1 2,7 JAPON ,1 0,7 25,5 11,8 0,2 11,7 3,2 0,4 2,8 11,1 0,1 11, ,2 7,3 58,9 34,0 0,9 33,1 11,0 5,8 5,2 21,2 0,6 20, ,6 8,6 74,1 43,1 2,0 41,2 15,3 5,7 9,6 24,2 1,0 23,2 CORÉE DU SUD ,3 0,9 1,4 1,6 0,2 1,4 0,2 0,2 0,0 0,1 0,5 0,4 0,5 0,1 0, ,0 1,4 11,6 4,2 0,3 3,8 3,5 0,3 3,2 0,1 0,5 0,4 5,3 0,3 5,0 *Pour les comparaisons,nous comptons quinze pays dans l ensemble Union européenne, à partir de Le total autres pays regroupe les pays non comptés dans les trois grands pôles. Source : GATT/OMC L Allemagne est restée le premier exportateur de produits de l industrie automobile avec une part de marché de 17 %. Ses exportations se sont élevées à 93 milliards de dollars. Le Japon, au deuxième rang mondial, a exporté pour 82,6 milliards de dollars dont un peu plus de la moitié vers l Amérique du Nord. Important très peu, son solde commercial s est encore amélioré et a atteint 74 milliards de dollars. Les États-Unis ont importé pour 156 milliards de dollars de produits automobiles, soit une hausse de 20 %. Avec le Japon, le déficit automobile a atteint 38 milliards de dollars. Les exportations des pays de l Union européenne se sont élevées à 268 milliards de dollars. Les échanges intracommunautaires ont représenté 72 % de cet ensemble, soit 193 milliards de dollars. 11

13 M O N D E LES IMMATRICULATIONS DE VOITURES PARTICULIÈRES NEUVES PAR PAYS En 2000, la conjoncture est restée favorable aux achats d automobiles en Europe à l exception de l Allemagne : les immatriculations ont diminué de 2 % et ont atteint 14,7 millions d unités. Ce résultat, proche du record observé en 1999 (15 millions d unités) dépasse de 3,5 millions d unités le niveau de 1993, année noire de l automobile en Europe. IMMATRICULATIONS DE VOITURES PARTICULIÈRES NEUVES EN EUROPE En millions d unités 15,5 15,0 14,5 14,0 13,5 13,0 12,5 12,0 11,5 11,0 10, Europe 14,7 En milliers d unités Pays-Bas 598 Belgique-Luxembourg 557 Suisse 317 Autriche 309 En millions d unités En milliers d unités Allemagne 3,4 Italie 2,4 France 2,1 Espagne 1,4 Royaume-Uni 2,2 Suède 291 Danemark 113 Finlande 135 Norvège 97 Le marché européen rassemble les marchés de dix-sept pays (les quinze pays membres de l Union européenne, auxquels s ajoutent la Suisse et la Norvège). Ces pays connaissent un environnement proche et obéissent à des règles économiques comparables. Depuis 1990, l Allemagne réunifiée est prise en compte. Ce marché a connu des années de croissance, , consécutives à la baisse du prix du pétrole et à l élargissement de la Communauté européenne. Puis, a succédé une période de stabilité à un niveau élevé. En 1993, une grave crise a entraîné une chute de 16 % des immatriculations. Depuis, ce marché a progressé constamment. En 2000, le marché en baisse de 2 %, s est maintenu à un très haut niveau. En milliers d unités Grèce 290 Portugal 258 Irlande

14 LES IMMATRICULATIONS DE VOITURES PARTICULIÈRES NEUVES PAR GROUPE Malgré une concurrence accrue, les constructeurs français ont occupé 23,7 % du marché européen des voitures particulières neuves en 2000, soit 2,5 points de plus qu en C est leur deuxième meilleur taux de pénétration sur les quinze dernières années, après 23,8 % en Six grands groupes généralistes, produisant une gamme complète de véhicules, détiennent chacun plus de 10 % du marché européen. M O N D E PÉNÉTRATION DES GROUPES* EN EUROPE En % du marché total En % du marché total 14,5 14,0 13,5 13,0 12,5 12,0 11,5 11,0 10, VW 18,7 % PSA 13,1 % Renault 10,6 % Fiat 10 % Ford 10,8 % GM 10,8 % Marques japonaises 11,3 % En 2000, le groupe Volkswagen avec ses quatre principales marques a maintenu ses positions avec 18,7 % de part de marché. La pénétration des groupes français, 23,7 % à eux deux, a de nouveau progressé de 0,6 point, après deux hausses successives de 1 point les deux années précédentes. Les groupes Ford et General Motors ont continué de perdre des parts de marché à 10,8 %. Le groupe Fiat a regagné un demi-point de pénétration à 10 % grâce à un marché italien à très haut niveau. La part de marché des marques japonaises qui regroupent les voitures importées du Japon et les produits des transplants européens a fléchi pour la deuxième année consécutive. En revanche, les marques coréennes ont continué de progresser et leur pénétration a atteint 3,4 %. Enfin, le groupe DaimlerChrysler a continué sa forte progression entamée en 1997 sous l effet de la diversification de sa gamme de véhicules. Il a occupé 6,2 % du marché. En % du marché total DaimlerChrysler 6,2 % BMW 3,4 % Marques coréennes 3,4 % * Le périmètre des groupes correspond à leur situation en Voir page 48 pour les définitions des groupes. 13

Tableau de bord automobile

Tableau de bord automobile Tableau de bord automobile Année 2004 N 1 Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés

Plus en détail

Tableau de bord automobile

Tableau de bord automobile Tableau de bord automobile Année 2010 N 25 Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés du secteur Chiffres-clés

Plus en détail

Marché de l'automobile - Automobile - Type de carrosserie - Modèle d'automobile

Marché de l'automobile - Automobile - Type de carrosserie - Modèle d'automobile Le marché automobile est fréquemment analysé sous forme de segments ou catégories de voitures, qui indiquent le positionnement de chaque modèle sur le marché. Catégories : Marché de l'automobile - Automobile

Plus en détail

Tableau de bord automobile

Tableau de bord automobile Tableau de bord automobile N 37 Année 2013 Sommaire Pages 1 2 FRANCE Production des constructeurs français en France et dans le monde (12 mois 2013) Production des constructeurs français en France et

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013 Flamatt 10.01.2014 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie

Plus en détail

Incompatible avec de nombreux véhicules

Incompatible avec de nombreux véhicules Nouveau type de carburant en Allemagne Incompatible avec de nombreux véhicules Quelles voitures sont compatibles avec le SP95-E10? La liste qui se trouve aux pages suivantes se base sur les données de

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête Voitures quelle est la plus fiable? La plus fiable de toutes les voitures est aussi l une des plus compliquées techniquement : une petite familiale hybride, c est-à-dire avec à la fois un moteur électrique

Plus en détail

WWW.ATD-FRANCE.COM BOÎTES DE VITESSES MANUELLES AUTOMATIQUES FRANCE 05 57 68 17 68 PARIS 0 820 250 200

WWW.ATD-FRANCE.COM BOÎTES DE VITESSES MANUELLES AUTOMATIQUES FRANCE 05 57 68 17 68 PARIS 0 820 250 200 WWW.ATD-FRANCE.COM 2013 BOÎTES DE VITESSES MANUELLES AUTOMATIQUES FRANCE 05 57 68 17 68 PARIS 0 820 250 200 1 CHOISIR LE LEADER DU RECONDITIONNEMENT DE BOÎTES DE VITESSES EN FRANCE C'EST S'ASSURER : LA

Plus en détail

Tableau comparatif ATE

Tableau comparatif ATE Edition 2000/2001 Tableau comparatif ATE Guide pour l achat écologique d une voiture Contenu Les meilleures voitures 3 Editorial C ela reprend très fort», assurent les vendeurs de voitures. Après avoir

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

"Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA

Étude TOPÉO Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA "Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA Étude en Ligne, réalisée par CEGMA TOPO, du 0 au 06 avril 009 Auprès de 360 individus : titulaires du permis de

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009

YTD 2007 YTD 2008 COMMERCIAL VEHICLES COACHES. Sur 9 mois 2009, la production mondiale de VUL baisse de 33% et celle de VI de 29% 4 08/12/2009 Pierre-Louis Debar Les marchés de véhicules utilitaires légers (VUL) et des véhicules industriels (VI) France, Europe et Monde 2 VUL : véhicule utilitaire léger Définitions françaises des VUL / VI Véhicule

Plus en détail

Tout savoir sur les bougies Bosch Évolutions technologiques, conseils de réparations, arguments de vente

Tout savoir sur les bougies Bosch Évolutions technologiques, conseils de réparations, arguments de vente Tout savoir sur les bougies Bosch Évolutions technologiques, conseils de réparations, arguments de vente Préserve le moteur Argumentation client Économie de carburant Respectueux de l environnement Les

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

TABLEAU DES INTERFACES TELECOMMANDES AU VOLANT ET AFFICHEURS DEPORTES

TABLEAU DES INTERFACES TELECOMMANDES AU VOLANT ET AFFICHEURS DEPORTES TABLEAU DES INTERFACES TELECOMMANDES AU VOLANT ET AFFICHEURS DEPORTES LEGENDE: Colonnes beiges: s Télécommande au volant et/ou Afficheur déporté Colonnes bleues: s Commande changeur sur Colonnes vertes:

Plus en détail

TABLEAU DES INTERFACES TELECOMMANDES AU VOLANT ET AFFICHEURS DEPORTES

TABLEAU DES INTERFACES TELECOMMANDES AU VOLANT ET AFFICHEURS DEPORTES Edition du 01 Avril 2011 TABLE DES S S ET S S POSITION ET TYPES DE S NOTA: Les références dans les cellules jaunes nécessitent une confirmation de prix et délai. Attention: Dans le cas d'une navigation

Plus en détail

Jean HOUOT, Ingénieur-Economiste(*)

Jean HOUOT, Ingénieur-Economiste(*) LA MONDIALISATION DES MARCHÉS AUTOMOBILES : RÉALITE ACTUELLE OU EN DEVENIR? Jean HOUOT, Ingénieur-Economiste(*) L automobile, depuis ses débuts à l orée du 20 ème siècle, mobilise les passions ; celles

Plus en détail

La systématique de la statistique TCS 2009 des pannes de voitures

La systématique de la statistique TCS 2009 des pannes de voitures Annexe au communiqué de presse Statistique TCS 2009 des pannes de voitures La systématique de la statistique TCS 2009 des pannes de voitures 1. Sont prises en considération toutes les pannes qui ont été

Plus en détail

LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA. Moteur: Essence A/C Radio CD Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein PRIX / SEMAINE

LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA. Moteur: Essence A/C Radio CD Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein PRIX / SEMAINE LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein 01.01.15-30.06.15 20.09.15 30.06.15 01.07.15-31.07.15 01.08.15-23.08.15 23.08.15-20.09.15 190 240 315 240 LOW COST

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2002

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2002 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ 2002 Rapport annuel d activité 2002 Sommaire 1. LE GROUPE RENAULT ET SA STRATÉGIE 4 2. GOUVERNEMENT D ENTREPRISE 32 1.1. Présentation de et du Groupe 6 1.1.1. Historique et faits

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Marché mondial de l automobile

Marché mondial de l automobile Carlos Gomes 1..73 carlos.gomes@scotiabank.com En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

www.ademe.fr L ademe en bref

www.ademe.fr L ademe en bref L ademe en bref L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Le 1er Comparateur de prix d automobiles

Le 1er Comparateur de prix d automobiles Le 1er Comparateur de prix d automobiles Avec Kidioui.fr, vous payez le bon prix sans négocier! Le site Kidioui.fr est un comparateur de prix pour les véhicules neufs et d occasion. Il réunit les meilleures

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France DONNEES ET REFERENCES Mai 2007 Chaque année, l ADEME établit et actualise des bases de données, à partir des informations fournies par l UTAC. Ces données portent à

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France Sandrine CATANIA DONNÉES ET RÉFÉRENCES Avril 2005 Chaque année, l ADEME établit et actualise des bases de données à partir des informations fournies par l UTAC. Ces

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Rapport de branche. 3 et 4 Juin 2015. 78300 Poissy

Rapport de branche. 3 et 4 Juin 2015. 78300 Poissy Rapport de branche 3 et 4 Juin 2015 78300 Poissy Introduction Depuis 2000, l industrie automobile a connu une succession de phases différentes articulées autour de l idée de crise. La crise, c est celle

Plus en détail

BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99

BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99 BERU Eyquem SAS 101, Avenue François Arago F-92017 Nanterre Cédex / France Téléphone: 01.55.69.31.50 Fax: 01.55.69.31.99 Imprimé en Germany 10.9.06 N de commande 5.100.001.056 www.beru.com 10 bonnes raisons

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

15 Mai 2006. - inclure une sonde (intégrée) de température de l air aspiré - être associés à un capteur de pression absolue

15 Mai 2006. - inclure une sonde (intégrée) de température de l air aspiré - être associés à un capteur de pression absolue 15 Mai 2006 7, Avenue de l Europe BP 199 67725 HOERDT CEDEX Les capteurs de débit d air (MAF : Mass Air Flow, aussi appelés débimètres), montés dans le collecteur d admission du moteur en aval du filtre

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

VOTRE SOLUTION LOCATION DE VOITURE EN EUROPE

VOTRE SOLUTION LOCATION DE VOITURE EN EUROPE LOCATION DE VOITURE RAPPEL Avec Eurocar TT, vous participez à notre programme de récompense agents de voyages et avez la possibilité de miser sur l ensemble de nos produits pour cumuler des gains! 15 %

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

POWER www.bannerbatteries.com BREVETS

POWER www.bannerbatteries.com BREVETS POWER www.bannerbatteries.com BULL_LANGLEBIG BREVETS 1702000502/06-09 AccuSafe : brevet en commun avec Gore droits d exploitation cédés à Gore DE 197 03 444 AccuSafe : nouveau déclarant : Banner A 943/2001

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La satisfaction des propriétaires de véhicules en France diminue considérablement par rapport à 2010 Honda se place en tête

Plus en détail

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011 Assurer notre développement malgréles vents contraires 12 septembre 2011 Une période contrastée I. Des développements majeurs II. dans un contexte européen difficile III. Nos plans d action pour assurer

Plus en détail

Kits de réparation. SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE, UTILISEZ www.fmecat.eu

Kits de réparation. SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE, UTILISEZ www.fmecat.eu 2012 2011 2012 MOOG est une marque déposée de la société Federal-Mogul PRMMO1125-FR Kits de réparation Federal-Mogul Global Aftermarket EMEA bvba Kontichsesteenweg 67/1 2630 Aartselaar Belgique www.federalmogul.com

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

En 2014, ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën en hausse de 4,3% à 2 939 millions d unités

En 2014, ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën en hausse de 4,3% à 2 939 millions d unités Communiqué de presse Paris, le 14 janvier 2015 En 2014, ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën en hausse de 4,3% à 2 939 millions d unités - PSA Peugeot Citroën a vendu 2 939 millions de véhicules, en

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

w w w. a u t o m o b i l e - e n t r e p r i s e. c o m

w w w. a u t o m o b i l e - e n t r e p r i s e. c o m RejoIgnez le n 1 de la gestion de flotte automobile w w w. a u t o m o b i l e - e n t r e p r i s e. c o m MéDIA 2015 le MAgAzIne la CIble Responsables de parc Services techniques Directeurs administratifs

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Evolution du chiffre d affaires en ligne Chiffre d'affaires publié: 2 064 millions d euros, à taux de change constants;-1,8% Ratio prises de commandes sur chiffre

Plus en détail

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement INFORMATION PRESSE Le 22 mai 2013 PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2013 La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement MAAF Assurances récompense 5 véhicules pour la nouvelle édition du Prix Auto

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

RENAULT. Document de référence 2007

RENAULT. Document de référence 2007 RENAULT Document de référence 2007 Le présent Document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 11 mars 2008, sous le n de dépôt D.08-103, conformément à l article 212-13

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

LA CARTE GRISE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms :

LA CARTE GRISE. Lycée professionnel Gaston Barré. Certificat d Aptitude Professionnelle SESSION 2012-2013. Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Certificat d Aptitude Professionnelle Vendeur Magasinier en Pièces de Rechange et Equipements Automobiles SESSION 2012-2013 LA CARTE GRISE Nom : Prénoms : LYCEE GASTON

Plus en détail

Etude comparative de la classification ascendante hiérarchique et de la classification floue pour identifier cinq familles de voitures

Etude comparative de la classification ascendante hiérarchique et de la classification floue pour identifier cinq familles de voitures Etude comparative de la classification ascendante hiérarchique et de la classification floue pour identifier cinq familles de voitures Geneviève PAVIOT Maître de Conférences en Gestion 2 RESUME Le marché

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive DOSSIER DE PRESSE Groupe ALD Automotive «ALD Automotive est une entreprise dynamique et audacieuse et nous pouvons nous appuyer sur une équipe d une grande qualité, sur un réel esprit de coopération. Nous

Plus en détail

Stars du Mondial : paroles d experts

Stars du Mondial : paroles d experts 12 1 Evénement Mondial de l Automobile 2014 exclusif Stars du Mondial : paroles d experts Dans le cadre d une collaboration exclusive avec le bureau parisien d IHS Automotive, nous vous proposons une synthèse,

Plus en détail

Renault-Nissan : un cas d alliance réussi. Thierry Pénard et Eric Darmon Stratégie d entreprise

Renault-Nissan : un cas d alliance réussi. Thierry Pénard et Eric Darmon Stratégie d entreprise Renault-Nissan : un cas d alliance réussi Thierry Pénard et Eric Darmon Stratégie d entreprise Questions 1) Pourquoi le marché automobile est-il concentré? 2) Comment les constructeurs se concurrencent-ils

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 02/05/11 22:32

RÉSULTATS ANNUELS 02/05/11 22:32 20 RÉSULTATS ANNUELS 02/05/11 22:32 Résultats annuels 2011 SOMMAIRE RAPPORT D ACTIVITÉ 1 Activité automobile... 2 2 Examen de la situation financière et du résultat... 4 3 Trésorerie et capitaux propres...

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

PETITES FAMILIALES ET CABRIOLETS

PETITES FAMILIALES ET CABRIOLETS PETITES FAMILIALES ET CABRIOLETS A ciel ouvert P. Louyet et S. Mestdagh Avec notre premier test de cabriolets, qui vient compléter le test de petites familiales, c'est déjà un avant-goût de vacances. Pour

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Les évolutions de l industrie automobile qui ont une incidence sur les équipementiers

Les évolutions de l industrie automobile qui ont une incidence sur les équipementiers TMTEM/2005 ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL Programme des activités sectorielles Les évolutions de l industrie automobile qui ont une incidence sur les équipementiers Rapport soumis aux fins de discussion

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

A l Est, l éden automobile?

A l Est, l éden automobile? A l Est, l éden automobile? Cartographie : Stéphane Mac Donald Texte : Alain Nonjon D une nouvelle ère à une nouvelle aire de production La quête du Far East européen? Inexorablement, l industrie automobile

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT?

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? COMMENTAIRE Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? Faits saillants La reprise des ventes d automobiles aux États-Unis s est traduite

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs

Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs Les tendances et politiques du tourisme de l'ocde 2010 @ OCDE 2010 Chapitre 1. Les tendances du tourisme dans la zone OCDE et ailleurs Depuis 20 ans, le tourisme a contribué de façon significative à la

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010 Méthodes Numériques et Informatiques () Examen de TP du 23 juin 2010 Calculatrices et documents autorisés Les deux parties sont indépendantes. Les questions indépendantes sont signalées par le symbole

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

EL ESPECIALISTA EN ELEVALUNAS THE SPECIALIST IN WINDOWS REGULATORS OVER 1,900 REFERENCES TO MORE THAN 2.200 APPLICATIONS

EL ESPECIALISTA EN ELEVALUNAS THE SPECIALIST IN WINDOWS REGULATORS OVER 1,900 REFERENCES TO MORE THAN 2.200 APPLICATIONS 2013/2014 ELEVALUNAS WINDOW REGULATORS LÈVE-VITRES ES EN EL ESPECIALISTA EN ELEVALUNAS MÁS DE 1.900 ERENCIAS PARA MAS DE 2.200 APLICACIONES La gama más amplia, que le ofrece la mejor cobertura de parque

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail