Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions"

Transcription

1 Bioinformatique fonctionnelle des protéines et analyse structurale de réseaux d'interactions intégration Populations Organismes Tissus, organes Relations inter-espèces, Équilibres écologiques Développement, reproduction, vieillissement Régulations physiologiques Cellules Réseau d interactions entre molécules Molécule Migrations, Communications Fonction cellulaire : voie, cascade, processus Fonction biochimique ou moléculaire Octobre 2006 Bernard Jacq, IBDML

2 Des constats (1/2) Le fait de disposer de plusieurs dizaines de séquences génomiques donne (potentiellement) accès aux protéomes complets de nombreuses espèces Des comparaisons de séquences de protéomes complets sont maintenant réalisables permettant de commencer à classer structuralement et fonctionnellement les protéines du monde vivant

3 Des constats (2/2) Le fossé s accroit entre le nombre de séquences protéiques déterminées, le nombre de structures 3D disponibles et le nombre de fonctions expérimentalement connues pour ces séquences Il y a un besoin de plus en plus important pour prédire des structures ou des fonctions pour des protéines totalement ou partiellement inconnues

4 QU APPELLE T ON LA FONCTION D UNE PROTEINE? La structure d une protéine correspond à la représentation d un objet physique Même s il est trop petit pour être directement visible, nous avons une idée précise de sa constitution et de sa forme (structures 1D, 2D, 3D) La (les) fonction(s) d une protéine correspondent à des propriétés effectrices de la structure

5 On peut distinguer différents niveaux de fonction LA FONCTION BIOCHIMIQUE Activité moléculaire du produit d un gène Exemples : ATPase, protéine affine de l ADN LA FONCTION CELLULAIRE Processus cellulaire dans lequel le produit du gène intervient intégration de la fonction biochimique au sein d un processus Exemples : Synthèse de l ADN, métabolisme des nucléotides, traffic des protéines...

6 EXEMPLE : LES FONCTIONS DE LA PROTEINE RAP1 De LEVURE Fonctions biochimiques : Facteur de transcription Protéine affine de l ADN Fonctions cellulaires : Transcription dépendante de l ARN polymérase II Structure de la chromatine/ des chromosomes Métabolisme des carbohydrates

7 Niveaux d intégration des fonctions Niveaux d organisation Niveaux fonctionnels intégration Populations Organismes Tissus, organes Cellules Réseau d interactions entre molécules Molécule Relations inter-espèces, Équilibres écologiques Développement, reproduction, vieillissement Régulations physiologiques Migrations, Communications Fonction cellulaire : voie, cascade, processus Fonction biochimique ou moléculaire

8 La fonction : une notion complexe Une fonction se définit par rapport à un niveau structural Une protéine peut avoir plusieurs fonctions, au sein d un même niveau et/ou entre niveaux différents Comment représenter informatiquement la notion de fonction? la nécessité d un language commun : l initiative GO (Gene Ontology)

9 Comment accéder à la fonction d un gène/protéine? 1- Approche «classique» Analyse génétique Biologie moléculaire Phénotype mutant Clonage du gène DU GENE Biologie moléculaire, Bioinformatique Analyses génétique, biochimique Biologie moléculaire Séquençage, structure Tests fonctionnels Fonction biochimique inférée Fonction biochimique, Fonction cellulaire (dans un contexte peu connu)

10 Comment accéder à la fonction d un gène/protéine? 2- Approche génomique Génomique et protéomique fonctionnelles, Bioinformatique Les gènes/protéines sont les composants élémentaires d un système dont on étudie les variations A L ANALYSE DES SYSTEMES Fonction cellulaire et niveaux d intégration supérieurs de la fonction L approche change, le raisonnement du biologiste aussi

11 L utilisation de données complètes change tout En biologie moléculaire classique, l ingéniosité consiste à essayer d apporter une réponse fonctionnelle pour un gène en ignorant presque tous les autres (99,9% des gènes) En génomique, l ingéniosité est de découvrir ce qui devient possible quand vous «voyez» tous les gènes Il faut changer complètement de mode de raisonnement...

12 Passer du réductionisme à l analyse de systèmes En biologie moléculaire : disséquer un phénomène complexe en ses plus petits éléments et caractériser chacun d eux. Problème: Il est très difficile d essayer de mettre ensuite les pièces du puzzle ensemble: Soient A, B, C : A+B+C =? En génomique : Utiliser la cellule come un tube à essais dont l ensemble des composants serait visible. Il devient possible de voir A+B+C (+D+E+ ) travaillant ensemble. On étudie comment tous les composants élémentaires travaillent ensemble en identifiant des groupes fonctionnels non initialement connus. On étudie alors le comportement du système.

13 Les prédictions bioinformatiques

14 Les prédictions bioinformatiques Plusieurs approches importantes en prédictions structurales et fonctionnelles prédiction de la séquence protéique à partir de l ADN génomique (identification start/stop de transcription et de traduction, prédiction et identification jonctions exonsintrons) prédiction de la structure 2D ou 3D à partir des séquences prédiction des fonctions protéiques à partir des séquences prédiction de la fonction protéique à partir de la structure Nouvelles méthodes de prédiction fonctionnelle fournies par la génomique

15 La méthode de prédiction de fonction «classique» utilisant les données de séquence Crédit : Christine Brun

16 Méthodes de prédiction fonctionnelle existantes (I) Inférence par homologie 1- recherche de similitudes Séquences (Blast) Structures (Prosite, Prodom, PDB) 2- utilisation des annotations des protéines similaires Texte libre EC code (Enzyme Commission) (1- oxydoreductase; 2- transferase; 3- hydrolase; 4- lyases; 5- isomerase; 6- ligases) Mots clefs (classification, ontologies)

17 L inférence de fonction par homologie de séquence ou de structure Renseigne sur les fonctions biochimiques et moléculaires Dépend de la qualité des annotations Dépend de l étendue des connaissances Ne renseigne pas sur le contexte et les fonctions cellulaires

18 Quand l inférence de fonction par homologie ne suffit pas Une variation de séquence très subtile peut conduire à une variation de fonction importante (exemple: neurotactine vs. acetylcholinesterase)

19 Mutation d un acide aminé de la triade catalytique Le domaine cholinesterase de la neurotactine de Drosophile a des propriétés d adhésion et non plus d activité cholinestérase Darboux et al. (1996), EMBO J, 15:

20 Quand l inférence de fonction par homologie ne suffit pas Une variation de séquence très subtile peut conduire à une variation de fonction importante (exemple: neurotactine vs. acetylcholinesterase) Des protéines ne partageant aucune similarité de séquence peuvent avoir des structures 3D similaires (exemple: le domaine de fixation à l ADN de EBNA1 vs. E2)

21 Des protéines dont la structure primaire est différente peuvent avoir des structures 3D identiques Exemple : EBNA1 et E2 Bochkarev et al. (1995) Cell 83: 39-46

22 Les méthodes de prédiction de fonction utilisant les données de la génomique

23 Quelles informations, apportées par la génomique, peuvent être utilisées pour la mise au point de méthodes de prédiction fonctionnelle? Les variations de séquences entre organismes Les séquences regulatrices près des gènes Le contenu en gènes d un organisme La variation du contenu en gènes entre organismes La variation de l ordre des gènes entre organismes La variation d organisation des gènes entre organismes

24 Méthodes de prédiction fonctionnelle existantes II Inférences par corrélation La variation d organisation des gènes entre organismes Méthode de la pierre de Rosette (Marcotte et al. (1999), Science 285, ) La variation de l ordre des gènes entre organismes Méthode des gènes voisins (Dandekar et al. (1998) TIBS 23, ; Overbeek et al. (1999) PNAS 96, ) La variation du contenu en gènes entre organismes Méthode des profils phylogénétiques (Pellegrini et al. (1999) PNAS 96, )

25 La méthode de la «Pierre de Rosette» Principe : utilise la variation d organisation des gènes entre organismes et la modularité des protéines Si dans un génome 1, on trouve un gène A composé d un module A et un gène B composé d un module B Si dans un génome 2, le module A et le module B sont associés pour former un seul gène C contenant A+B Alors A et B pourraient être des gènes/protéines fonctionnellement reliés. Marcotte et al., Science 285, (1999)

26 La méthode de la «Pierre de Rosette» exemples Marcotte et al., Science 285, (1999)

27 La méthode des gènes voisins Principe : utiliser la variation de l ordre des gènes ou des groupes de gènes sur les chromosomes D C B A C D A B C A B D C D B A Génome 1 Génome 2 Génome 3 Génome 4 Les gènes A & B sont fonctionnellement reliés Dandekar et al. TIBS 1998 Overbeek et al. PNAS 1999

28 Exemple : Groupes fonctionnels dans la glycolyse BB, Borrelia burgdorferi; DR, Deinococcus radiodurans; CA, Clostridium acetobutylicum; BS, Bacillus subtilis; EF, Enterococcus faecalis; MP, Mycoplasma pneumoniae; MG, Mycoplasma genitalium; ML, Mycobacterium leprae; MT, Mycobacterium tuberculosis; CJ, Campylobacter jejuni; TP, Treponema pallidum; HP, Helicobacter pylori; ST, Streptococcus pyogenes; PN, Streptococcus pneumoniae. Overbeek et al. (1999) PNAS 96,

29 La méthode des profils phylogénétiques Principe : utiliser les corrélations + ou - de variation du contenu en gènes entre organismes Pellegrini et al. PNAS 96, (1999)

30 Méthodes combinées de prédiction fonctionnelle Marcotte et al., Nature 402, 83-6 (1999)

31 Un réseau de liens fonctionnels entre protéines Nature 402, 83-6 (1999)

32 L inférence de fonction par corrélation : bilan Renseigne sur l existence probable de liens fonctionnels entre protéines Ces liens fonctionnels suggèrent : que les protéines participent à une même voie, un même processus cellulaire fonction cellulaire parfois qu il existe des interactions directes entre protéines (interaction protéine-protéine)

33 Prédictions de fonction Séquence Structure Fonction Génome Transcriptome Protéome Interactome

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE

L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE L étude des gènes et des protéines facilitée par l utilisation du web service ProteINSIDE KASPRIC Nicolas Thèse débutée en février 2013 Equipe Amuvi Encadrants : Muriel BONNET Brigitte PICARD Avec l appui

Plus en détail

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder

L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder L'analyse protéomique et les sciences -omiques: des données massives à interpréter et sauvegarder Christine CARAPITO, Alexandre BUREL, Patrick GUTERL, Alexandre WALTER, Jérôme PANSANEL, Fabrice VARRIER,

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE

INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE Les enzymes sont des macromolécules spécialisées qui - catalysent les réactions biologiques - transforment différentes formes d'énergie. Les enzymes diffèrent des catalyseurs

Plus en détail

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques Atelier 5/11/2013 Structure de la chromatine et marques épigénétiques La chromatine ADN ADN + Histones = Nucleosome ADN + Protéines + ARNs = Chromatine Niveau extrême de condensation = Chromosome métaphasique

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique)

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6- Structure et organisation des génomes 6-1 Génomes eucaryotes Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6-1-1 Génomes nucléaires 6-1-1-1 Nombre d exemplaires

Plus en détail

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Pré-requis (troisième et seconde) : Chaque individu présente les caractères de l'espèce avec des variations qui lui sont propres. C'est le résultat

Plus en détail

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction CEC André-Chavanne BIO 3 OS La synthèse des protéines transcription code génétique traduction I. La «Transcription» : de l ADN à l ARNm. L'adresse suivante permet d accéder à une ANIMATION sur la TRANSCRIPTION.

Plus en détail

CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE

CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE CERTIFICAT DE COMPÉTENCES EN BIO-INFORMATIQUE Organisé par l équipe pédagogique : Statistique bioinformatique du département IMATH Responsable de la formation : Pr. Jean-François Zagury Coordinateur des

Plus en détail

Différences entre Homme et singes?

Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Différences entre Homme et singes? Apparition de l œil? Apparition du vol? Apparition des hémoglobines? Molécule d hémoglobine HEME Chaîne polypeptidique de type 2 Chaîne

Plus en détail

Cartographie protéique du muscle

Cartographie protéique du muscle C. MOLETTE Cartographie protéique du muscle Bouley et al., 2004 Cartographie protéique du muscle 500 spots détectés 129 protéines identifiées Autres fonctions Voies métaboliques 75 produits de gènes différents

Plus en détail

Il s'agit d'une proposition de plan, tout autre plan intégrant les idées maîtresses énoncées ci-dessous étant également valable.

Il s'agit d'une proposition de plan, tout autre plan intégrant les idées maîtresses énoncées ci-dessous étant également valable. Rapport concernant le sujet d'écrit de biologie Traiter un sujet de ce type nécessite à la fois : une construction de l'exposé dégageant les idées maîtresses, avec un plan structuré apparent et comportant

Plus en détail

RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES

RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES Comme nous l avons vu, le programme de transcription n est pas fixe. La cellule sait adapter ce programme aux conditions extérieures, au mieux de son économie. Chez

Plus en détail

BIN 1002: INTÉGRATION BIOSCIENCES/INFORMATIQUE

BIN 1002: INTÉGRATION BIOSCIENCES/INFORMATIQUE BIN 1002: INTÉGRATION BIOSCIENCES/INFORMATIQUE Plan de Cours Automne 2015 Professeurs: Sylvie Hamel, Département d Informatique et de Recherche Opérationnelle Guillaume Lettre, Institut de Cardiologie

Plus en détail

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA

EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr. Cursus: 1994: Bac D. 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA EZRATY Benjamin Laboratoire Chimie Bactérienne, CNRS ezraty@ibsm.cnrs-mrs.fr Cursus: 1994: Bac D 1999: maîtrise microbiologie 2000: DEA Mars 2004: thèse Avril 2004 Septembre 2005: Post-Doc Octobre 2005:

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE Université Paris 7 - Denis Diderot Mycologie fondamentale 12 ects 2EMHFWLIGXSDUFRXUV Les champignons tant

Plus en détail

LA TRANSCRIPTION. Introduction. I. Modalité générale de la transcription. II. Transcription chez les Procaryotes

LA TRANSCRIPTION. Introduction. I. Modalité générale de la transcription. II. Transcription chez les Procaryotes LA TRANSCRIPTION Introduction I. Modalité générale de la transcription II. Transcription chez les Procaryotes 1. L'ARN polymérase 2. Etapes de la transcription a. Initiation b. Elongation c. Terminaison

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE

LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION METIERS DE LA BIOTECHNOLOGIE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 1 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Mention Stage : Obligatoire (4) unimes Composante

Plus en détail

VI. Domaines protéiques

VI. Domaines protéiques Chapitre 1 Structure des protéines I. Rappels Définitions II. La Protein Data Bank (PDB) III. Angles dièdres et diagramme de ramachandran IV. Structures secondaires V. Structures supersecondaires VI. Domaines

Plus en détail

fonction processus biologiques criblage

fonction processus biologiques criblage Transcriptome 1 Transcriptome : ensemble des ARNm ou transcrits présents dans une population de cellules dans des conditions données. Plan Introduction Acquisition des données Description des données Transformation,

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale Yves Tarte, dmv Vétérinaire chargé du développement vétérinaire Hill s Pet Nutrition Canada Inc A.T.S.A.Q. Février 2009 La nutrigénomique Science toute

Plus en détail

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2)

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2) Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines 1. Structure 2. Synthèse 3. Récepteurs 4. Fonctions Division des Immunoglobulines en 5 classes en fonction de leurs propriétés structurales

Plus en détail

Transport des matières infectieuses par voie terrestre en Suisse

Transport des matières infectieuses par voie terrestre en Suisse Transport des matières infectieuses par voie terrestre en Suisse Dr Pascal Cherpillod (PhD) Pascal.cherpillod@hcuge.ch Tél. : 022/372 40 89 Fax : 022/372 40 88 Laboratoire de Virologie, Service des maladies

Plus en détail

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Contrôle des Connaissances. 2 ème session) (Durée : 1h30, tous documents autorisés, ordinateur interdit) Important

Plus en détail

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques D. Gilis Bioinformatique génomique et structurale Faculté des sciences appliquées Université Libre de Bruxelles Objectif: illustrer en quoi

Plus en détail

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments»

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» Master In silico Drug Design Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» 30NU01IS INITIATION A LA PROGRAMMATION (6 ECTS) Responsables : D. MESTIVIER,

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet Régulation GAL4 chez S. cerevisiae Annie Sainsard-Chanet Contrôle de l expression génique Mécanismes qui régulent, augmentent ou diminuent l expression d un gène donné suivant le milieu, le tissu, le stade

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE

MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE MECANISME MOLECULAIRE DU TRANSPORT NUCLEAIRE INTRODUCTION d'après le cours du Dr NEHRBASS L enveloppe nucléaire renferme l ADN et défini le compartiment nucléaire. Elle est formé de 2 membranes concentriques

Plus en détail

Les anticorps : un outil pour la biologie moléculaire

Les anticorps : un outil pour la biologie moléculaire Master 2-Biotechnologies Parcours Cytologie Moléculaire Appliquée UE Immunoinformatique-Immunotechnologies Les anticorps : un outil pour la biologie moléculaire Ounissa AÏT AHMED Institut de Génétique

Plus en détail

Réplication de l ADN

Réplication de l ADN Réplication de l ADN Réplication de l ADN: expériences historiques I] Expérience de Meselson et Stahl Replication de l ADN est semie-conservative Expérience de Meselson et Stahl :1958 -Cultive E.Coli sur

Plus en détail

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants?

La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants? La métaphore de l ordinateur estelle appropriée pour décrire les organismes vivants? (Stabilisation fonctionnelle sélective) Originalité de la vie Physique: matière, énergie, temps Biologie: Physique +

Plus en détail

AMADEUS PLATE FORME DE SERVICES EN A N N O T A T I O N E X P E R T E D E S GENES ET GENOMES

AMADEUS PLATE FORME DE SERVICES EN A N N O T A T I O N E X P E R T E D E S GENES ET GENOMES EN A N N O T A T I O N E X P E R T E D E S GENES ET GENOMES L annotation des gènes et génomes : une révolution en mouvement... L annotation est une étape essentielle dans la découverte des connaissances

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 3 : La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre

Plus en détail

QUALVIVOL QUALité des VIandes de VOLailles

QUALVIVOL QUALité des VIandes de VOLailles QUALVIVOL QUALité des VIandes de VOLailles C. Berri, E. le Bihan-Duval (INRA, URA), F. Pitel (INRA, LGC) V. Sibut (URA, ITAVI) AGENAVI VII Colloque AGENAE-GENANIMAL Du 21 au 23 octobre 2009 Tours Approche

Plus en détail

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes.

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Cumulo Numbio 2015 La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Human genome sequence June 26th 2000: official announcement of the completion

Plus en détail

ENZYMES INDUSTRIELLES

ENZYMES INDUSTRIELLES PRESENTATION - HISTORIQUE - DEFINITION - METHODES D OBTENTION - MARCHES - APPLICATIONS - PERSPECTIVES 1 HISTORIQUE 2000 AV JC : Découverte de la fermentation du pain et du fromage 800 AV JC : Caillette

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

BASES DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUE : APPLICATION À L EXTRACTION D INFORMATIONS SUR LES INTERACTIONS GÉNÉTIQUES OU MOLÉCULAIRES À PARTIR DE PUBLICATIONS

BASES DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUE : APPLICATION À L EXTRACTION D INFORMATIONS SUR LES INTERACTIONS GÉNÉTIQUES OU MOLÉCULAIRES À PARTIR DE PUBLICATIONS AIX0230009 U NIVERSITÉ D AIX-MARSEILLE III EXPÉRIENCE DE COUPLAGE ENTRE BASES DE DONNÉES FACTUELLES ET BASES DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUE : IDENTIFICATION DANS MEDLINE DES GÈNES DÉCRITS DANS FLYBASE ET APPLICATION

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Définitions : Cancer Multiplication anarchique de cellules échappant aux mécanismes normaux de différenciation et de régulation de leur multiplication Capacité à

Plus en détail

GENETIQUE. la division cellule. durant la division cellule. Ai Aristote Mendel. Platon. Information génétique. Chromosome

GENETIQUE. la division cellule. durant la division cellule. Ai Aristote Mendel. Platon. Information génétique. Chromosome Molécules ADN Division cellulaire Synthèse des protéines. En Lien: Campbell, Reece,2déd./Biologie./chap.13 1 En Lien: Campbell, Reece,2déd./Biologie./chap.13 2 1 Chromosome Phénotype: l'apparence : structures

Plus en détail

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine.

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Anne Poupon Biologie et Bioinformatique des Systèmes de Signalisation INRA - Nouzilly France

Plus en détail

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE

BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010. Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE BO spécial n 1 du 4 février 2010 BO spécial n 9 du 30 septembre 2010 Laurence Comte Conseillère pédagogique AEFE 1 1 CONTEXTE Horaires: 1 ère ES et L : 1h30 //1 ère S : 3h Permettre les réorientations

Plus en détail

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ Cours 5 Transmission et remaniement de l information génétique http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ 1 Plan Rappels sur la réplication de l ADN Le cycle cellulaire et ses contrôles La mitose Recombinaisons

Plus en détail

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus Journées SFR condorcet Compiègne 8-9 juillet 2015 Projet Hydroseq : UMR FARE-CRRBM Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN

Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN Formation INSERM 10 février 2004 Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN Gaëlle Lelandais lelandais@biologie.ens.fr 1 Première Partie Analyse d une puce à ADN : Le recherche

Plus en détail

La modélisation d SPÉCIAL COMPLEXITÉ MODÉLISATION. A. Goldbeter J.-C. Leloup

La modélisation d SPÉCIAL COMPLEXITÉ MODÉLISATION. A. Goldbeter J.-C. Leloup goldbeter.xp_fsv_05_11 20/08/04 14:40 Page 70 fsv Macintosh HD:Desktop Folder: SPÉCIAL COMPLEXITÉ MODÉLISATION Delphine Bailly La modélisation d L étude de l horloge circadienne illustre comment la modélisation

Plus en détail

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé.

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé. Christine CHENE De nombreux produits alimentaires se conservent grâce à un ph faible, soit parce qu ils contiennent naturellement une teneur élevée en acides organiques (par exemples : produits fermentés

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot UE1 PROGRAMMATION EN DRUG DESIGN (7 ECTS) Responsable : O. TABOUREAU EC1 -

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique Réplication

Partie 2: Expression génétique Réplication Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire Vous aurez besoin des programmes suivant : d un éditeur de séquence d un visualiseur de structure 3D (PyMOL) Avant-propos

Plus en détail

ETUDE DE LA TRIMETHYLATION DE LA LYSINE 27 DE L HISTONE L H3 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE Marjolaine NGOLLO Doctorante en première année 15/02/2013 Directeur de thèse: Professeur L. GUY DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES

Plus en détail

Sommaire. Première partie Les concepts de base

Sommaire. Première partie Les concepts de base Sommaire Préface à la troisième édition... Préface à la deuxième édition... Avant-propos à la troisième édition... Avant-propos à la deuxième édition... Avant-propos à la première édition... XV XVII XIX

Plus en détail

ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L INSTITUT PASTEUR

ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L INSTITUT PASTEUR GENOMIQUE Bulletin de l AAEIP - 45 - n 177 - Décembre 2003 ASSOCIATION DES ANCIENS ELEVES DE L INSTITUT PASTEUR PUBLICATION TRIMESTRIELLE - 2003-45 ème Année - 4 ème Trim. - n 177 2003-45 ème année - 4

Plus en détail

Les enzymes, catalyseurs biologiques et outil de transformation spécifique des molécules

Les enzymes, catalyseurs biologiques et outil de transformation spécifique des molécules Les enzymes, catalyseurs biologiques et outil de transformation spécifique des molécules Les enzymes sont des protéines douées d une activité biologique particulière : la capacité à catalyser des réactions

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail

Bionformatique. D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014

Bionformatique. D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014 Bionformatique D. Puthier Inserm U1090 Polytech Biotech III, 2014 L informatique est omniprésente dans notre sociéte. La biologie ne fait pas exception Bioinformatique? Utiliser l information numérisée

Plus en détail

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles»

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles» Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Virtuelle de Tunis Génie de la biocatalyse et génie des procédés «Production d enzymes industrielles» Concepteur du cours:

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant

Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Master de Bioinformatique et Biologie des Systèmes Toulouse http://m2pbioinfo.biotoul.fr Responsable : Pr. Gwennaele Fichant Parcours: Master 1 : Bioinformatique et biologie des Systèmes dans le Master

Plus en détail

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département)

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département) Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) Agnès DELMAS Coordinateur 02.38.25.76.42 AGNES.DELMAS http://cbm.cnrs-orleans.fr/spip.php?rubrique31 Aspects moléculaires

Plus en détail

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie Différenciation lymphocytaire T & B CM5.1 Différenciation lymphocytaire T & B Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

3: Clonage d un gène dans un plasmide

3: Clonage d un gène dans un plasmide 3: Clonage d un gène dans un plasmide Le clonage moléculaire est une des bases du génie génétique. Il consiste à insérer un fragment d'adn (dénommé insert) dans un vecteur approprié comme un plasmide par

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose REPLICATION DE L ADN et CYCLE CELLULAIRE quantité d'adn 4C 2C G 1 S G 2 M G 1 5 12 15 16 duplication de l'adn mitose temps heures CYCLE

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358)

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) CHAPITRE 811 STE Questions 1 à 17, A, B. Verdict 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) 1. Observez les deux cellules ci-contre. a) Sous quelle forme apparaît l ADN dans

Plus en détail

Développement de proteines thérapeutiques et d'anticorps monoclonaux des phases R&D à la production de lots cliniques

Développement de proteines thérapeutiques et d'anticorps monoclonaux des phases R&D à la production de lots cliniques Développement de proteines thérapeutiques et d'anticorps monoclonaux des phases R&D à la production de lots cliniques Les Services de Recherche et de Production de Protéines Recombinantes Chaque programme

Plus en détail

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Biochimie I Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1 Daniel Abegg Sarah Bayat Alexandra Belfanti Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Laboratoire

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

Bases Structurales de l hérédité

Bases Structurales de l hérédité Bases Structurales de l hérédité I- La Génétique Partie de la biologie relative à l hérédité et à la variation. Unités héréditaires transmises d une génération à la suivante sont les gènes. Localisés le

Plus en détail

Enquête sportive (protéines)

Enquête sportive (protéines) Enquête sportive (protéines) Un médecin a reçu des morceaux d ADN provenant de 2 sportifs différents. Il a mélangé les tubes et a donc besoin de votre aide pour savoir: Quel sportif a le plus de chance

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Amgen A propos de la biotechnologie

Amgen A propos de la biotechnologie Amgen A propos de la biotechnologie A propos de la biotechnologie La biotechnologie a permis de découvrir et de développer une nouvelle génération de médicaments à usage humain. Grâce aux progrès réalisés

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Fiche technique : utilisation d Anagène (logiciel d étude des données moléculaires).

Fiche technique : utilisation d Anagène (logiciel d étude des données moléculaires). Fiche technique : utilisation d Anagène (logiciel d étude des données moléculaires). Objectifs de la fiche : 1. Ouvrir des séquences (ADN ou protéine). 2. Changer de règle de numérotation & faire apparaître

Plus en détail