GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT, : DU PROJET À LA MISE EN ŒUVRE DANS LES TERRITOIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT, 2007 2010 : DU PROJET À LA MISE EN ŒUVRE DANS LES TERRITOIRES"

Transcription

1 GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT, : DU PROJET À LA MISE EN ŒUVRE DANS LES TERRITOIRES

2 Grenelle de l environnement : Bilan de trois années de travail : des intentions à la mise en oeuvre - été 2007 : 6 groupes de travail - automne 2007 (séminaires d arbitrage sur les 262 engagements) - Lois de finances 2008, 2009 et 2010 : premières mesures fiscales - Grenelle 1 (été 2009) : loi de programmation (sans portée normative) - Grenelle 2 (été 2010) : phase opérationnelle Chantiers conduits en parallèle : - Négociations internationales et européennes sur le climat - Création du MEDDAT( puis du MEDDEM) au niveau central - Création des DREAL (au niveau régional) - Renforcement des missions de l ADEME - Lancements des appels à projets (transports urbains, éco-quartiers ) - Grenelle de la Mer

3 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Urbanisme et aménagement : - Généralisation à l horizon 2017 des SCOT, - Renforcement de la portée opérationnelle des documents d orientation et d objectifs (DOO), - Introduction de seuils minimums de densité, - Encouragement du PLU intercommunal, - Mise en cohérence des différents documents de planification locaux (PLU intercommunal, PLH, PDU), - Création de la trame verte et bleue, - Fin de l opposabilité directe des futures DTADD mais possibilité donnée aux préfets de les mettre en oeuvre par voie de PIG A noter : - rejet de l amendement Piron, soutenu par le gouvernement, visant à généraliser les PLU intercommunaux fin 2012 «sauf délibération contraire des communes», - préparation de la réforme des taxes d urbanisme avec la création d une taxe d aménagement unique (possibilité de pénaliser fiscalement la sous-densité)

4 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Energie et défi climatique : - Généralisation des plans climat énergie territoriaux (PCET) aux collectivités de plus de habitants, - Rénovation thermique des bâtiments publics, - Objectif de 23% de la part d énergies renouvelables à l horizon 2020 (consommation d énergie finale), - Redéfinition stricte du cadre de déploiement des éoliennes (Classement ICPE, ZDE compatibles avec schéma régional ), - Possibilité pour les collectivités de valoriser des certificats d économie d énergie (CEE) à partir d actions conduites sur leur patrimoine ou dans le cadre de leurs compétences, A noter : - Disparition de l éligibilité des collectivités aux prêts à 1,9% de la CDC pour rénovation thermique de leurs bâtiments - perte de rendement fiscal des installations éoliennes avec disparition de la taxe professionnelle (insuffisance du produit attendu de l IFER; cf. rapport Durieux)

5 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Politique des déchets : - Mise en place de Plans locaux de prévention en matière de déchets (cf. appels à projets de l ADEME), - Objectif de réduction de 5 kgs/habitant/an le volume de déchets produit par les ménages, - Objectif de 45% de déchets ménagers et assimilés recyclés en Possibilité d expérimenter l introduction d une part incitative dans la TEOM - Création de nouvelles filières dites de «responsabilité élargie du producteur» (meubles, pneus ) Pour mémoire : - création en 2009 de la nouvelle TGAP sur l incinération et le doublement de son montant sur l enfouissement, - objectif de généralisation de la tarification incitative dans les cinq ans (Grenelle 1)

6 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Eau et assainissement : - Faculté d instituer un service public unifié de l assainissement, - Capacité du service à se substituer aux particuliers pour la réalisation des travaux, - Objectifs de résorption des fuites des réseaux (obligation de dresser un état du patrimoine et de définir des programmes de travaux), - Possibilité pour les Etablissements publics territoriaux de bassins (EPTB) de demander le doublement de la redevance des agences de l eau pour financer les actions des SAGE, - Possibilité de majoration de la taxe sur les eaux pluviales en vue de lui assurer un meilleur rendement (un par m2).

7 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Transports collectifs : - Possibilité d instituer une taxe sur les plus-values de cession des terrains valorisés par un projet de TCSP (périmètre max. de 800 m) - Elargissement des compétences des AOTU au vélo libre service et à l auto-partage (qui bénéficie d un label), - Voiries communales desservies par les TCSP déclarées d intérêt communautaire, - Possibilités renforcées d appels de compétences des AOTU sur voiries départementales, - Suppression de la possibilité d expérimenter des péages urbains Rappels Grenelle 1 : - Objectifs de réalisation de 1500 kms de TCSP supplémentaires hors Ile-de-France, - Soutiens de l Etat hors Ile-de-France passés de 4 mds à 2,5 Mds - report de la taxe carbone dont une part devait être affectée au financement des transports urbains

8 Grenelle de l environnement : Les orientations majeures de Grenelle 2 pour les communautés Retours de l enquête électronique conduite par l AdCF auprès de ses 1130 adhérents : - Lancement en mai 2010, - Traitement en cours, réponses reçues au 9 juin.

9 Considérez vous être suffisamment informés des dispositions du Grenelle et de ses implications pour les collectivités? Urbanisme et aménagement 40% 60% Bâtiment, lutte contre la précarité énergétique 44% 56% Gestion de l eau et l assainissement 47% 53% Développement des énergies renouvelables 50% 50% Gestion des déchets 65% 35% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Suffisamment informé Pas suffisamment informé

10 Quel est état d avancement de ces chantiers du Grenelle dans votre communauté? Actions de prévention réduction des déchets et tri Réalisation ou implication dans un Scot déjà réalisée en cours 14% 9% 33% 18% 24% envisagées pas concernée 45% 26% 32% Actions rénovation thermique des bâtiments publics Réalisation d'un Plan climat 5% 21% 5% 10% 32% 53% 32% 42%

11 Quel est état d avancement de ces chantiers du Grenelle dans votre communauté? Développement des énergies renouvelables Mise en place de la tarification incitative déjà réalisée en cours 28% 11% 20% 29% 6% 14% envisagées pas concernée 41% 51% Recherche et réduction des fuites dans les réseaux d'eau Mise aux normes des stations d'épuration 3% 16% 18% 7% 47% 20% 74% 14%

12 Quel est l état d avancement de ces chantiers du Grenelle dans votre communauté?

13 Parmi les actions préconisées par le Grenelle, lesquelles vous semblent prioritaires dans votre communauté (rang de 1 à 9)?

14 Quels sont les domaines dans lesquels l engagement de votre communauté vous semble le plus difficile?

15 Pouvez-vous classer par ordre d'importance ces enjeux de mise en œuvre du Grenelle dans votre communauté 100% 80% 60% 40% 20% Rang 4 Rang 3 Rang 2 Rang 1 0% pédagogie en direction des élus et habitants mobilisation des financements acquisition de savoir faire et d'ingénierie réorganisation des services et les process

16 Le contexte actuel des réformes financières et fiscales est-il susceptible de freiner l'implication de votre communauté dans le Grenelle de l'environnement? 67% 23% 0% 50% 100% oui non

17 Quels partenaires jugez-vous indispensables pour accompagner votre collectivité dans la mise en œuvre du Grenelle? Services de l'etat : Préfet, DREAL, ADEME, Agence de l'eau... 89% Collectivités locales : région, départements, communes 80% Grandes entreprises de réseaux et délégataires 34% Autres 7% 0% 20% 40% 60% 80% 100%

18 Comment se situent vos attentes à l égard des services de l'etat lors de la phase de mise en œuvre du Grenelle? Faibles : 7 % Moyennes : 26 % Fortes : 67 %

Lois Grenelle Consommation d'espace

Lois Grenelle Consommation d'espace CRAIG Atelier observatoire du foncier Lois Grenelle Consommation d'espace DDT du Puy-de-Dôme Service Aménagement Prospective Risques Mireille FAUCON 16 octobre 2012 Le droit de l'urbanisme intègre de nouveaux

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Pierre MIQUEL MEEDDM / DGALN / DHUP / QV3 Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

La charte de l environnement et du développement durable

La charte de l environnement et du développement durable La charte de l environnement et du développement durable LA DÉCLINAISON ANGEVINE DES THÉMATIQUES DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT LES ENJEUX A - La lutte contre le réchauffement climatique Bâtiments - Habitat

Plus en détail

Loi Grenelle 2. Tous les Titres du projet de loi sont mentionnés, mais seuls les chapitres et articles concernant l énergie sont cités.

Loi Grenelle 2. Tous les Titres du projet de loi sont mentionnés, mais seuls les chapitres et articles concernant l énergie sont cités. Loi Grenelle 2 Le 22 janvier 2009 Ce document est un résumé des aspects concernant l énergie du projet de loi «portant engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2. La version de la loi utilisée

Plus en détail

Actualités réglementaires environnementales

Actualités réglementaires environnementales POLLUTEC PARIS 2 décembre 2011 Arnault COMITI & Patrice ARNOUX Juristes Conseil au Pôle Environnement & Développement Durable Actualités réglementaires environnementales 1 2 09/12/2011 les nouveautés en

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial

CAUE du Gers. Les Schémas de Cohérence Territorial Document de travail - 26 septembre 2011 CAUE du Gers Les Schémas de Cohérence Territorial Information - sensibilisation les 8 CAUE de Midi-Pyrénées - www.caue-mp.fr 1 Le SCOT Un document d urbanisme de

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Aurélie GEROLIN. Nathalie LE NOUVEAU. Contexte, enjeux. Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? CETE de l Est. Certu

Aurélie GEROLIN. Nathalie LE NOUVEAU. Contexte, enjeux. Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? CETE de l Est. Certu Contexte, enjeux Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? Aurélie GEROLIN Nathalie LE NOUVEAU Certu Utilisation de l eau de pluie : Pratiques, enjeux et perspectives Nancy, 21 Octobre 2010

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

La ministre du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité à

La ministre du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité à RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des

Plus en détail

MÉmento à l usage des maires

MÉmento à l usage des maires L e G r e n e l l e E n v i r o n n e m e n t MÉmento à l usage des maires synthèse des mesures Version actualisée - Novembre 2010 Retrouvez la version intégrale comprenant le détail des mesures sur www.legrenelle-environnement.fr

Plus en détail

GRENELLE II : LES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES

GRENELLE II : LES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES GRENELLE II : LES DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES INSTALLATIONS CLASSEES ET RISQUE TECHNOLOGIQUES UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE Art. 82 DELAIS DE RECOURS CONTENTIEUX, fixé par décret. Art. 211 EOLIENNES

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Les outils mobilisables par les collectivités

Les outils mobilisables par les collectivités Les outils mobilisables par les collectivités Bertrand Leroux Service Politiques territoriale et foncière Pôle de compétence et d innovation foncier et stratégies foncières Convention nationale de l intercommunalité

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS

LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS ATELIER D INFORMATION DU 6 JUIN 2013 FORUM DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SOMMAIRE A. QUELQUES RAPPELS 1. LA RÉFORME DE 2011 2. UNE ÉVOLUTION COMPLÉMENTAIRE : LA PAC

Plus en détail

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique 10ème journée des pratiques du développement durable Vendredi 7 novembre 2014 Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique J. SAINT-CAST C. LE NEVEU SRE DREAL HAUTE NORMANDIE Sommaire 1) Pourquoi un SRCE?

Plus en détail

Les compétences des collectivités territoriales en matière de biodiversité

Les compétences des collectivités territoriales en matière de biodiversité Les compétences des collectivités territoriales en matière de biodiversité Sébastien Mabile Avocat au Barreau de Paris, docteur en droit Président de la Commission Droit et politiques environnementales

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires

Charte de l Eclairage durable Noé Conservation. Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Charte de l Eclairage durable Noé Conservation Formulaire d inscription au réseau des collectivités signataires Ce document est destiné aux représentants de collectivités. Il constitue une demande d adhésion

Plus en détail

Ecole du Parc 2015-2016

Ecole du Parc 2015-2016 Projets pédagogiques «Ecole du Parc» 20152016 Appel à projet Ecole du Parc 20152016 Le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée accompagne les établissements scolaires de son territoire

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus

Page de garde - SRa 10/2010 Copyright AD Plus 1 2 3 Ordre d jour Les surveillances et mesures Rappel des étapes niveau 2 Lancement niveau 3 Les surveillances et mesures Présentation des tableaux de bord par chaque exploitant Reprendre la politique

Plus en détail

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM

Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM Commission Mobilité 10 mars 2016 REGUISHEIM ORDRE DU JOUR 1. Rappel des missions et du rôle du Pays 2. Désignation d un secrétaire de séance 3. Mobilité électrique Qu est-ce que la mobilité électrique

Plus en détail

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment?

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? bâtiments publics : pourquoi? Enjeux planétaires de lutte contre le changement climatique Programme Européen sur le Changement

Plus en détail

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat

MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat MARSEILLE PROVENCE MÉTROPOLE s engage pour le climat JE M'ENGAGE AVEC M A R S EIL L E P R O V E N C E M É T R O P O L E Prévoir et anticiper, c est le rôle des collectivités locales. La Communauté urbaine

Plus en détail

Le Schéma de COhérence Territoriale

Le Schéma de COhérence Territoriale Le Schéma de COhérence Territoriale Définition et contexte Définition SCOT = Schéma de COhérence Territoriale document d urbanisme = outil de planification intercommunale : Qui remplace depuis la Loi SRU

Plus en détail

ANNEXES SANITAIRES. Assainissement

ANNEXES SANITAIRES. Assainissement REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE COMMUNE DE MARCELLAZ EN FAUCIGNY Plan Local d Urbanisme - ANNEXES SANITAIRES Assainissement Certifié conforme et vu pour être annexé à la délibération

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 DREAL Champagne-Ardenne Agenda 21 en Champagne Ardenne Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 1 Agenda 21 en Champagne-Ardenne Présentation de la DREAL Présentation de la démarche A21

Plus en détail

Projet de grille d évaluation. pour la pré-sélection des projets CTU 2012/2015. du Pays Vallée de la Sarthe

Projet de grille d évaluation. pour la pré-sélection des projets CTU 2012/2015. du Pays Vallée de la Sarthe Projet de grille d évaluation pour la pré-sélection des projets CTU 2012/2015 du Pays Vallée de la Sarthe Contexte : Le Conseil Régional des Pays de la Loire a voté en 2009 son agenda 21 régional. Ce document

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

Note à l attention de la Commission développement durable de l ADF

Note à l attention de la Commission développement durable de l ADF Note à l attention de la Commission développement durable de l ADF Objet : Impacts des lois NOTRe, transition énergétique et du projet de loi biodiversité sur les politiques de l environnement et du développement

Plus en détail

Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval. Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015

Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval. Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015 Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015 Plan climat énergie territorial Des enjeux énergie et climat : Une démarche pour un territoire

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS

PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS PROBLÉMATIQUE DE LA MISE EN PLACE DU CADASTRE DANS LES PAYS SUBSAHELIENS ETAT DES LIEUX Les pays sub sahéliens sont confrontés, d une part, à des problèmes récurrents d insécurité foncière perturbant la

Plus en détail

02/11/2015 Préprogramme Territoires et transition énergétique Copyright IDEAL Connaissances 2010 Tous droits réservés Reproduction soumise à

02/11/2015 Préprogramme Territoires et transition énergétique Copyright IDEAL Connaissances 2010 Tous droits réservés Reproduction soumise à Le programme* *en cours d élaboration. Mardi 1er décembre 2015 08H30-09H30 Accueil des participants 09H30-10H00 Allocutions d ouverture 10H00-12h00 CONFERENCE PLENIERE : VERS UNE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets

Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets Aménagement du territoire, Habitat, Grands Projets Commission n 6 23 mars 2015 Les présentations en commission sont des documents de travail, remis à l attention des élus. 1 Ordre du jour Point d étape

Plus en détail

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Ce qu il faut retenir Nous utilisons chaque jour de l eau pour la douche, la lessive, la vaisselle, les W.C. Rejetées ainsi au milieu naturel, ces

Plus en détail

Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation. Saint-Denis, 14 mai

Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation. Saint-Denis, 14 mai Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation Saint-Denis, 14 mai Objectifs principaux de ces textes Clarifier la répartition des compétences (textes n 1 et n 2) Reconnaître le «fait

Plus en détail

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 24 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 09 avril 2015 Avis sur le projet de Plan de Gestion des Risques d'inondation (PGRI) du bassin Loire Bretagne 2016-2021 Direction Environnement - Service Nature en

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET

NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION DE PROJET DECLARATION DE PROJET PORTANT SUR L INTERET GENERAL DU PÔLE FIDUCIAIRE FRANCILIEN DE LA BANQUE DE FRANCE ET EMPORTANT LA MISE EN COMPATIBILITE DU SCOT DE PLAINE COMMUNE NOTICE DESCRIPTIVE DE LA DECLARATION

Plus en détail

Transition énergétique et méthanisation

Transition énergétique et méthanisation Transition énergétique et méthanisation Le biogaz au cœur de nos fermes 26 avril 2013 Claire INGREMEAU, Chargée de mission au Club Biogaz ATEE c.ingremeau@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr

Plus en détail

Structures d organisation du territoire en France

Structures d organisation du territoire en France Structures d organisation du territoire en France Statistiques, statuts juridiques, compétences, missions, avenir Fabrice THURIOT, CRDT (GIS GRALE CNRS), Faculté de Droit et de Science Politique de l Université

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB)

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) Situation géographique Un territoire Ville centre : Bordeaux La 7ème agglomération française (poids démographique) Découpage administratif de la France La France

Plus en détail

AIDE A LA DÉCISION : TAUX ET PLAFONDS MAXIMUM

AIDE A LA DÉCISION : TAUX ET PLAFONDS MAXIMUM AIDE A LA DÉCISION : TAUX ET PLAFONDS MAXIMUM Guichet unique ADEME / Région RA Guichet unique ADEME / Région RA pour les aides mises en sur-brillance. Dans ce cas, un seul dossier à envoyer à l'ademe 10

Plus en détail

PROGRAMME PARTENARIAL 2011

PROGRAMME PARTENARIAL 2011 Agence de Déplacements et d Aménagement des Alpes-Maritimes PROGRAMME PARTENARIAL 2011 Adopté en Assemblée Générale le 23 mai 2011 02 avril 2010 Programme Partenarial 2011 Agence d urbanisme des Alpes-Maritimes

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Evolutions récentes de la réglementation relative au biogaz

Evolutions récentes de la réglementation relative au biogaz Evolutions récentes de la réglementation relative au biogaz Fannie Lavoué, Club Biogaz ATEE jurid.biogaz@atee.fr 01.46.56.35.48 - www.biogaz.atee.fr Pollutec 2014 - Village biogaz 4 décembre 2014 1 Le

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014 Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux octobre 2014 Sommaire 1. Enjeux de la réforme 2. Principales mesures de la réformes 3. Le Guichet unique national 4. Rôle des exploitants de réseau 5.

Plus en détail

A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante

A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante A05 : La collaboration entre les AODE et les collectivités en charge de l urbanisme pour une planification performante Intervenants : Patrick Villalon, SyDEV Christophe Ferragne, SIEL Daniel Belon, FNCCR

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

Projet de loi sur la transition énergétique

Projet de loi sur la transition énergétique Projet de loi sur la transition énergétique Atelier Ville Durable DRIEA/UT92/SUBD 11/06/2015 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement

Plus en détail

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles 0 La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles A l échelle internationale - La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Instaurée en 1992 lors du

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG CONTEXTE Par rapport à la formation d éco conseiller La mise en situation professionnelle dans le cadre de

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

PRELUDDE - Fiches actions 2014

PRELUDDE - Fiches actions 2014 PRELUDDE - Fiches actions 2014 Règles générales concernant les contributions apportées par l ADEME et la Région et les modalités d intervention retenues Chaque fiche présente pour chaque partenaire les

Plus en détail

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France)

Le SAGE NAPPES PROFONDES. de GIRONDE (France) Le SAGE NAPPES PROFONDES (Schéma d'aménagement et de Gestion des Eaux) de GIRONDE (France) Le territoire du département de Gironde est situé : au cœur du Bassin sédimentaire aquitain à l'embouchure commune

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE MONFORT COMMUNAUTÉ

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE MONFORT COMMUNAUTÉ QUESTIONNAIRE ENTREPRISE MONFORT COMMUNAUTÉ Connaissance du Développement Durable 1. Avez-vous déjà entendu parlé du Développement Durable? 2. Si oui, de quelle(s) manière(s)? (Réponse libre) 3. Pensez-vous

Plus en détail

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES 23 juin 2010 2007 Début de la concertation Août 2009 Loi Grenelle I Eté 2010? Loi Grenelle II 2011/2013 RT 2012 / BBC 2012 Annexe environnementale 2020 BEPOS BBC BEPOS BREEAM CEE CPE DPE HQE HPE LEED bâtiment

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

Questionnaire aux adhérents GT Reporting RSE cycle 2016-2017 - Des réglementations à l action : quelle compréhension des enjeux environnementaux?

Questionnaire aux adhérents GT Reporting RSE cycle 2016-2017 - Des réglementations à l action : quelle compréhension des enjeux environnementaux? Questionnaire aux adhérents GT Reporting RSE cycle 2016-2017 - Des réglementations à l action : quelle compréhension des enjeux environnementaux? En 2016, ORÉE réalisera un travail de comparaison des différentes

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 PRÉAMBULE La gestion des eaux pluviales vise trois enjeux principaux : Réduire le risque d inondations ; le dimensionnement du

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ 15 avenue Foch _ CS 88507 64185 BAYONNE CEDEX 05 59 44 72 72 REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT PARC PRIVÉ MARS 2011 Objectif 1 Le soutien

Plus en détail

Notre Projet Associatif

Notre Projet Associatif Notre Projet Associatif Mobil'Emploi 73 a choisi de réviser son projet associatif : le projet de l association, détenu par la mémoire collective des administrateurs historiques, devait être traduit par

Plus en détail

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2

SPECIALITE ENVIRONNEMENT HYGIENE Durée 1 heure 30 - Coefficient 2 Fonction Publique Territoriale EXAMEN PROFESSIONNEL D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE MERCREDI 18 JANVIER 2012 EPREUVE : Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant sur la spécialité

Plus en détail

Projet éolien d Ids-Saint-Roch et Touchay Réunion publique d information Le mercredi 3 juillet 2013

Projet éolien d Ids-Saint-Roch et Touchay Réunion publique d information Le mercredi 3 juillet 2013 Projet éolien d Ids-Saint-Roch et Touchay Réunion publique d information Le mercredi 3 juillet 2013 I. Eurocape New Energy et l éolien II. Les objectifs de l éolien III. Le projet éolien sur les communes

Plus en détail

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier ATELIER N 3 Production et recyclage foncier SOMMAIRE Des gisements fonciers à mobiliser Le développement d actions réglementaires Le lancement d action foncière Le développement d action de régulation

Plus en détail

Chef de l application du droit des sols (ADS)

Chef de l application du droit des sols (ADS) Code fiche AUP001 Chef de l application du droit des sols (ADS) Définition synthétique de l emploi-type Anime, coordonne et contrôle l action des centres instructeurs, avec pour objectifs l harmonisation

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques Le Réseau Energie www.reseau-energie.net Votre contact Clément ALLEGRE Responsable du Réseau Energie 01 45 15 08 56 c.allegre@idealconnaissances.com Le Réseau Energie, créé en 2007, fédère les professionnels

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture Fiche de demande d intervention Grille de lecture Avant propos : rappel du PPI L action de l EPFL est menée dans le cadre du Programme Pluriannuel d Intervention défini par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Le certificat d économie d énergie

Le certificat d économie d énergie Le certificat d économie d énergie L un des outils proposés par la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique pour arriver à une maîtrise de la demande, est le certificat d économie

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER

Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Comité de pilotage Agenda 21 Mercredi 29 juin 2011 Mairie de SCIONZIER Ordre du jour Présentation des outils de suivi et d'évaluation de l'agenda 21 local Point d'étape concernant les actions en cours

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés.

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Rhône-Alpes 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Maîtrise de l Énergie Solaire Thermique

Maîtrise de l Énergie Solaire Thermique Maîtrise de l Énergie Bois Énergie Solaire Thermique Collectivités locales Établissements de santé Bailleurs sociaux Copropriétaires Hébergeurs touristiques Associations Entreprises Des outils d aide à

Plus en détail