Pour une politique d égalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour une politique d égalité"

Transcription

1 Pour une politique d égalité Le label diversité, un engagement dans la durée

2 Qu est-ce que le Label diversité? Le label diversité est attribué au nom de l Etat pour quatre années, par Afnor certification, opérateur indépendant. Il reconnaît l engagement à promouvoir la diversité et prévenir toute forme de discrimination notamment en matière de gestion des ressources humaines. La commission de labellisation, composée de représentants d organisations syndicales de salariés, d employeurs, de l association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et de personnalités qualifiées, attribue le label suite à un audit sur site. En 2012, les auditeurs de l Afnor Certification ont rencontré 114 personnes, agents et élus, en visitant 24 sites. L audit a porté sur un périmètre de 15 directions, de la direction de la relation aux usagers à la direction enfance jeunesse, en passant par exemple par des musées, la direction des sports ou le service des espaces verts. Seules deux villes en France ont à ce jour obtenu le label diversité : Lyon en 2009 et Nantes en Agir sur les 19 critères de discriminations Âge ; apparence physique ; appartenance ou non à une ethnie, à une race, à une religion déterminée ; état de santé ; identité sexuelle ; orientation sexuelle ; grossesse ; situation de famille ; handicap ; patronyme ; sexe ; activités syndicales ; caractéristiques génétiques ; mœurs ; opinions politiques ; origine.

3 La Ville employeur Se donner les moyens de l égalité et de la diversité au travail 2 e employeur de Nantes, avec 4172 agents exerçant 259 métiers, la Ville s est engagée dans une démarche favorisant l égalité de toutes et tous dans le respect de la laïcité du service public et de la neutralité de l ensemble des agents de la collectivité. Cette égalité doit être garantie aussi bien dans l accès à la fonction publique, la gestion du personnel que dans la relation entre les agents. Au sein des services, la Charte de la diversité mixité au travail adoptée par Nantes rappelle ces principes et les dispositifs créés pour faire vivre cette démarche. Ainsi, son préambule indique : «La Ville de Nantes, son maire, ses élus et l ensemble de ses agents, conscients des enjeux essentiels en terme de solidarité et de cohésion interne, s engagent à combattre toutes les formes de discriminations et à favoriser le pluralisme dans les services municipaux : la diversité et la mixité dans l emploi devant constituer une richesse pour le fonctionnement du service public.» Un Conseil consultatif interne rassemble élus, représentants syndicaux, l administration, ainsi que des agents volontaires. Il est chargé de veiller au respect et à l application de la charte et de faire des propositions d améliorations internes. «Les membres travaillent par ateliers thématiques. Ils vont eux-mêmes à la rencontre de leurs collègues pour des sessions de sensibilisation.» indique Bernard Bolzer, adjoint au Maire en charge du personnel, des affaires générales et des relations aux usagers. Une cellule d écoute contre les discriminations écoute discrimination propose aux agents de la Ville de Nantes une écoute, un accompagnement et un traitement des situations. Un agent qui s estime victime peut contacter cette cellule interne. Il a la possibilité de déposer une plainte. Un processus d enquête administrative peut alors être engagé. Les recours extérieurs lui sont expliqués. Un réseau, des référents handicap Dans l ensemble des directions, un référent handicap fait remonter les difficultés rencontrées, identifie les besoins de formation et de façon générale contribue à favoriser l accueil et l intégration des personnes en situation de handicap. Renforcer l égalité femme-homme dans la progression interne Les écarts dans les déroulements de carrière entre hommes et femmes ont été réduits depuis 2006 et la possibilité pour les collectivités de fixer leurs propres règles. L écart de rémunération au sein des agents de la Ville poursuit sa diminution (5,7 % d écart en 2011, contre 9,5 % en 2006). Enfin, l égalité progresse également en matière d accès aux responsabilités : la parité est observée au niveau des postes de cadres de direction occupés en 2011 par 52 % de femmes.

4 Élargir le recrutement Nantes a renforcé ses procédures de recrutement. Un guide et des formations sont proposés aux cadres. Afin de renouveler les profils des personnes qui postulent à ses emplois, la Ville de Nantes propose, depuis 2008, outre l accueil d apprentis et de stagiaires, des formations et des informations spécifiques pour les publics les plus éloignés de l emploi. Elle participe aux nombreux forums d emploi nantais, dans des lieux de proximité comme des centres commerciaux, à l université ou lors des manifestations liées au handicap. Des préparations aux concours de la fonction publique territoriale sont organisées en lien avec la Maison de l emploi de Nantes, le Centre national de la fonction publique territoriale et le Conseil régional des Pays de la Loire. Par ailleurs, pour aller au-delà des 6% d obligation légale d emploi des personnes handicapées, la Ville s engage à renforcer ses actions en matière d accès et de maintien dans l emploi, en lien étroit avec les structures locales d insertion de travailleurs handicapés. 62 apprentis accueillis pour l année 2012/2013

5 Construire l égalité pour mieux vivre ensemble À Nantes, la citoyenneté est une question de lieu de résidence plutôt que de nationalité. Cette citoyenneté prend une part active dans la construction, avec les habitants, des actions municipales. Ainsi du dialogue citoyen mené dans le cadre d ateliers ponctuels et grâce à des échanges réguliers, avec des instances comme le Conseil nantais des personnes handicapées (CNPH), le Conseil nantais de la jeunesse (CNJ) ou le Conseil pour la citoyenneté des étrangers (CNCE). Cette instance par exemple construit avec la municipalité la politique d égalité, d intégration et de citoyenneté des étrangers menée par la Ville de Nantes. Le travail mené avec le CNPH participe notamment à rendre plus accessible le territoire nantais pour les personnes handicapées. En 2012, le jury européen de «l Access city award» l a classée deuxième ville européenne accessible, après Berlin. La Ville soutient également les initiatives nombreuses de son territoire pour cet esprit de cohésion et cette convivialité : le festival Tissé Métisse par exemple, ou le mois de lutte contre les discriminations (FAL 44). Elle développe un partenariat actif avec le Défenseur des droits. Faire progresser l égalité des usagers Photo de Julie Bretaud dans le cadre de l exposition «Miroir Ô mon beau miroir» dans les quartiers nantais, en 2012 et Les personnes âgées partie prenante Un travail sur l image des personnes âgées est réalisé depuis Il s agit de faire part du rôle positif qui est le leur dans la société. Deux expositions photographiques itinérantes, un documentaire et un festival ont permis des débats dans divers lieux nantais. Formés pour mieux accueillir Des formations régulières permettent aux agents des services recevant du public d être sensibilisés et préparés à l accueil d une diversité d usagers. La direction de la relation aux usagers travaille ainsi en collaboration directe avec le Conseil nantais des personnes handicapées et avec le Conseil nantais de la citoyenneté des étrangers. Par ailleurs l ensemble des agents de la Ville de Nantes bénéficie de formations pour mieux appréhender les différentes formes de handicap. Les applications sont immédiates, au bénéfice par exemple des 180 enfants porteurs de handicap fréquentant les multi-accueils petite enfance municipaux. Faciliter l accès à l ensemble des démarches administratives Le site internet est accessible à tous. Il est notamment adapté aux outils permettant aux personnes aveugles, mal-voyantes et tétraplégiques de naviguer sur internet. Il propose des vidéos en langue des signes pour expliquer certaines démarches administratives. Celles-ci sont favorisées, en ligne, par la plateforme «e-démarches» : état civil, factures, etc. Des interprètes peuvent être sollicités pour des usagers ne maitrisant pas le français. La plateforme téléphonique «Allonantes» permet une information des usagers à des horaires élargis. Une commande publique responsable Responsable, la politique d achats prend en compte l égalité de traitement et la lutte contre les discriminations. Certaines clauses sociales sont également intégrées dans ses contrats. La Ville de Nantes a ainsi été désignée «Territoire de commerce équitable». La Direction de la commande publique expérimente l intégration de clauses responsabilité sociale des entreprises (RSE) et met à disposition des entreprises qui le souhaitent un pôle ressources RSE.

6 L égalité portée à l international La Ville de Nantes est cosignataire de la charte des villes de France pour l intégration des citoyens handicapés, de l agenda des droits de l homme dans la ville, de la charte européenne pour l égalité hommes/ femmes. Elle participe à des réseaux locaux, nationaux et internationaux militant pour une amélioration de l égalité : Eurocities des villes d intégration, coalition européenne des villes contre le racisme, Inter- Réseaux des professionnels de la lutte contre les discriminations Double Mixte Direction de la communication Ville de Nantes (Janvier 2013) Illustrations John Jorres Photos Ville de Nantes Direction générale organisation et ressources humaines Direction des ressources humaines

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3 «LABEL DIVERSITE» Label relatif à la prévention des discriminations et à la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines Cahier des charges de labellisation Version 3 Applicable

Plus en détail

Non aux discriminations : Tournons le dos aux préjugés!

Non aux discriminations : Tournons le dos aux préjugés! Non aux discriminations : Tournons le dos aux préjugés! La prévention et la lutte contre les discriminations Pour tourner Le dos aux Préjugés et aux stéréotypes : Le Conseil général de l Isère a adopté,

Plus en détail

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention

30 mars 2007. Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention 30 mars 2007 Prévention des discriminations dans la fonction publique territoriale : la HALDE et le CNFPT signent une convention SOMMAIRE - Qu est ce qu une discrimination?...p 3 - Les enjeux de la prévention

Plus en détail

La prévention et la lutte contre les discriminations

La prévention et la lutte contre les discriminations La prévention et la lutte contre les discriminations Pour tourner Le dos aux PréJugés et aux stéréotypes ÉDITORIAL Le Conseil général de l Isère a adopté, en avril 2009, un premier plan départemental de

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE. Bilan à 7 ans de démarche et perspectives

La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE. Bilan à 7 ans de démarche et perspectives La mise en œuvre d une politique Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de BATIGERE Bilan à 7 ans de démarche et perspectives BATIGERE en quelques chiffres Un Réseau de près de

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF

Association Tutélaire des Majeurs. Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF Association Tutélaire des Majeurs Protégés du Rhône *** PROJET ASSOCIATIF L ATMP intervient depuis bientôt 40 ans au service des personnes socialement fragilisées qui ne peuvent plus pourvoir seules à

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

La ville comme on l aime, plus juste

La ville comme on l aime, plus juste Handicap ensemble avec nos différences nous = vous La ville comme on l aime, plus juste La Ville de Lyon porte les valeurs de l égalité, incarnées entre autres par l obtention en 2011 du Label Diversité

Plus en détail

Discriminations : de quoi parle-t-on? AVDL mai 2008 1

Discriminations : de quoi parle-t-on? AVDL mai 2008 1 Discriminations : de quoi parle-t-on? AVDL mai 2008 1 1/ Discrimination : de quoi parle-t-on? 2/ Les voies de recours 3/ Le processus de reconnaissance des discriminations 4/ Les discriminations liées

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

Plan régional en faveur de l égalité

Plan régional en faveur de l égalité Plan régional en faveur de l égalité entre les personnes handicapées et les personnes valides Avec l'adoption du Plan handicap, la Région Rhône-Alpes s'engage à favoriser l'égalité entre personnes handicapées

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée

«Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée «Handicap et Emploi : Quelle est l utilité de la discrimination positive?» Café débat - mercredi 10 octobre 2012 à 20h - la Chaouée L intitulé de la rencontre appelle à une définition des termes. Les échanges

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics

CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES Diagnostic et Préconisations dans la mise en uvre d une charte d accueil Art 28 Code des Marchés Publics I - Orientations Générales Améliorer l accueil du public est une priorité des

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi

Nom :... Prénom :... Classe :... Date :... 1. A a ) gestion prospective de l emploi QCM Nom :................................ Prénom :... Classe :............................ Date :......... LES RESSOURCES HUMAINES Cochez la bonne réponse. Certaines questions admettent plusieurs réponses.

Plus en détail

Comment utiliser ce document PDF?

Comment utiliser ce document PDF? ? Comment utiliser ce document PDF? Pour aller à la page suivante faites un clic gauche ou appuyez sur la flèche droite de votre clavier Pour aller à la page précédente faites un clic droit ou appuyez

Plus en détail

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2

CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 CONSEIL CITOYEN DE BEAUSEJOUR COMPTE RENDU N 2 La deuxième réunion du conseil citoyen de Beauséjour a eu lieu le mardi 31 mars 2015 à 18h30, à maison de quartier. Cette deuxième réunion a réuni 15 personnes

Plus en détail

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences Promouvoir la Diversité en luttant contre toute forme de discrimination et en valorisant chaque individu dans le respect des différences Pourquoi? Dans un

Plus en détail

Des réseaux d acteurs et de partenaires

Des réseaux d acteurs et de partenaires Un Mois de l économie sociale et solidaire pour renforcer le sentiment d appartenance et les dynamiques partenariales des acteurs de l ESS pour accroitre la visibilité de l ESS auprès du grand public et

Plus en détail

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 discriminations RACIALES À L EMPLOI Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 Dans le cadre du pôle discriminations à l emploi avec la participation

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

CNAPE, la fédération des associations de protection de l enfant 118, rue du Château des Rentiers 75013 Paris - www.cnape.fr

CNAPE, la fédération des associations de protection de l enfant 118, rue du Château des Rentiers 75013 Paris - www.cnape.fr CNAPE, la fédération des associations de protection de l enfant 118, rue du Château des Rentiers 75013 Paris - www.cnape.fr L enfant, notre priorité S appuyant sur la Convention internationale des droits

Plus en détail

Le recours à la cellule d écoute demeure facultatif et complémentaire des canaux d information des situations de discriminations

Le recours à la cellule d écoute demeure facultatif et complémentaire des canaux d information des situations de discriminations Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

DP 1 / Du livre blanc Silicani à la réforme territoriale, les non-dits du changement

DP 1 / Du livre blanc Silicani à la réforme territoriale, les non-dits du changement DP 1 / Du livre blanc Silicani à la réforme territoriale, les non-dits du changement Animation : Jean DUMONTEIL Directeur de La Lettre du secteur public Les arrière-pensées de la réforme Didier JEAN-PIERRE

Plus en détail

SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. LE PLAN D ACTIONS DE LA VILLE DE TOULOUSE... 5

SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. LE PLAN D ACTIONS DE LA VILLE DE TOULOUSE... 5 PLAN TOULOUSAIN POUR L EGALITE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LA VIE LOCALE 2011-2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. LE PLAN D ACTIONS DE LA VILLE DE TOULOUSE... 5 A. AXE 1 : AMELIORER LES RYTHMES DE

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012. Responsable de résidence et service du logement accompagné

Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012. Responsable de résidence et service du logement accompagné Formation certifiée Titre certifié RNCP de niveau III JO du 22 août 2012 Responsable de résidence et service du logement accompagné Seule formation certifiée, spécifique au logement accompagné Dans un

Plus en détail

Certificat de compétences Projet CAPE

Certificat de compétences Projet CAPE Certificat de compétences Projet CAPE Introduction L objectif principal du projet CAPE est de «contribuer à la mise en place de critères et de compétences de référence dans le cadre de la Certification

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation

Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation Guide de l égalité dans la formation professionnelle : mettre l égalité femmes/hommes et la lutte contre les discriminations au cœur de la formation RUBRIQUE 1 Introduction Focus : un engagement de la

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Université de l éducation populaire

Université de l éducation populaire Université de l éducation populaire Carrefour des organisations de jeunesse et d éducation populaire CERTIFICAT DE FORMATION À LA GESTION ASSOCIATIVE Vous êtes un citoyen engagé, vous êtes responsable

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique ARIZE LOISIRS JEUNESSE Mairie 09 290 Le Mas d Azil Projet éducatif et pédagogique Relais d assistantes maternelles de l Arize Projet éducatif Relais d assistantes maternelles de l Arize Le projet éducatif

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional MAI 2016

Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Rapport pour le conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie Pécresse Présidente du conseil régional d'ile-de-france OUVRIR LES LYCÉES SUR LE MONDE DE L ENTREPRISE CR 94-16 CONSEIL REGIONAL D ILE DE

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Charte pour l Égalité MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014

Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Mars 2012 Lettre de cadrage Plan d action triennal 2012-2014 Les huit orientations Le projet stratégique, voté en juin 2011 par les adhérents du Syneas, liste les huit orientations qui doivent guider l

Plus en détail

Tableau de synthèse des actions partagées

Tableau de synthèse des actions partagées Tableau de synthèse des actions partagées Document de travail, ne pas diffuser Version du 30 juin 2015 37 actions proposées : Ville de Paris / : Mairies d Arrondissement / : Préfecture de Police / : Préfecture

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP».

LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». Belfort, le 8 juin 2013 LE MUSEE D ART MODERNE DE BELFORT OBTIENT LE LABEL «TOURISME ET HANDICAP». LE MUSEE D ART MODERNE - FONDATION MAURICE JARDOT : UN NOUVEAU LIEU ACCESSIBLE À BELFORT Le Musée d Art

Plus en détail

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche?

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? 1 SOMMAIRE p. 3 > Les différentes formes de discrimination p. 4 > La protection contre les discriminations p. 9 > Les preuves de discriminations

Plus en détail

Gestion écologique des espaces verts

Gestion écologique des espaces verts Gestion écologique des espaces verts Bientôt un label à vocation nationale associé à un référentiel libre d accès! Les partenaires Le contexte De nouveaux modes de gestion plus "écologiques" qui engendrent

Plus en détail

La Gazette. Numéro : 11 A VOTRE ECOUTE Date : Février 2006

La Gazette. Numéro : 11 A VOTRE ECOUTE Date : Février 2006 CGT AGAFPA La Gazette Numéro : 11 A VOTRE ECOUTE Date : Février 2006 Négociation Salariales L année 2006 a débuté avec les négociations salariales. Voici les posées par la CGT à la direction : 1) Pour

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273 Paris, le 17 novembre 2015 Décision du Défenseur des droits MDE-2015-273 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal Yverdon-les-Bains Programme d intégration communal 2014-2017 L intégration, un enjeu social, politique et économique Yverdon-les-Bains accueille chaque année de nouveaux habitants, suisses ou étrangers.

Plus en détail

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier

LE E P ROJ O ET E T A SS S OC O I C ATI T F Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier LE PROJET ASSOCIATIF Aubenas, le 17 janvier / Le Pouzin, le 24 janvier / Mauves, le 26 janvier 3 contraintes pour les associations sportives ; 1. S adapter 2. Se structurer 3. Se développer ; prépare l

Plus en détail

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association

Graines de Pays. Le Laboratoire des Possibles. L objet de l Association Graines de Pays Le Laboratoire des Possibles L objet de l Association La création, le développement et l animation d initiatives locales pour un développement durable des territoires Graines de Pays Des

Plus en détail

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse

ADP France. Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012. Entreprise ADP France Date Mars 2012. Adresse Pacte Mondial - Communication on Progress March, 2012 Entreprise ADP France Date Mars 2012 Adresse 31, rue Jules Quentin 92000 Nanterre Date d adhésion Février 2010 Pays France Nombre de collaborateurs

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Année scolaire 2016-2017

Année scolaire 2016-2017 Ministère de la culture et de la communication, direction régionale des affaires culturelles du Nord Pas-de-Calais, Ville de Roubaix, dans le département du Nord, Ministère de l éducation nationale académie

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Les groupes de l égalité ont toujours été sujets à la

Les groupes de l égalité ont toujours été sujets à la C Discrimination Les groupes de l égalité ont toujours été sujets à la discrimination au travail. Avant que la loi n interdise la discrimination en emploi, les employeurs refusaient systématiquement de

Plus en détail

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde PROJET CULTUREL DU PAYS DE LA HAUTE GIRONDE I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde Quel projet culturel pour le Pays de la Haute Gironde? En cherchant à répondre à cette question,

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LE CURRICULUM VITAE ANONYME n LC 203 Décembre 2009 - 3 - LE CURRICULUM VITAE ANONYME Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE... 5 DISPOSITIONS NATIONALES

Plus en détail

La protection contre les discriminations

La protection contre les discriminations Accueil > Informations pratiques > Fiches pratiques > Egalité professionnelle / Discrimination Dernière mise à jour le 22 avril 2010 La protection contre les discriminations Synthèse Toute décision de

Plus en détail

2. Les compétences des différents échelons territoriaux

2. Les compétences des différents échelons territoriaux Contribution des Pôles interrégionaux de la Médiation numérique à l élaboration de la Loi sur le numérique. Octobre 2015 1. La fabrication numérique pour lutter contre l obsolescence programmée. Conformément

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

PROJET DE LOI ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PROJET DE LOI ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE FICHE DE POSITION PROJET DE LOI ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Boite à outils - Lobbying 9 avril 2014 I Repères sur le projet de loi 1- Rappel du calendrier Le projet de loi sur l économie sociale et solidaire

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention Le dispositif «Picardie en fête» vise à soutenir, depuis de nombreuses années, les initiatives socio-culturelles, culturelles et d animation locale dans leur diversité

Plus en détail

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 008 Action intégration Ville de paris Notre action comporte deux volets : l'accueil, l'information, l'aide aux démarches, dans les domaines juridique, administratif,

Plus en détail

LES CRITERES PROHIBES DE LA DISCRIMINATION

LES CRITERES PROHIBES DE LA DISCRIMINATION LES S PROHIBES DE LA DISCRIMINATION (DÉFINITION DES CRITÈRES) La jurisprudence nous aide à définir les critères énoncés à l article 225-1 du code pénal et à l article L.122-45 du code du travail L origine

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail