Pour une politique d égalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour une politique d égalité"

Transcription

1 Pour une politique d égalité Le label diversité, un engagement dans la durée

2 Qu est-ce que le Label diversité? Le label diversité est attribué au nom de l Etat pour quatre années, par Afnor certification, opérateur indépendant. Il reconnaît l engagement à promouvoir la diversité et prévenir toute forme de discrimination notamment en matière de gestion des ressources humaines. La commission de labellisation, composée de représentants d organisations syndicales de salariés, d employeurs, de l association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et de personnalités qualifiées, attribue le label suite à un audit sur site. En 2012, les auditeurs de l Afnor Certification ont rencontré 114 personnes, agents et élus, en visitant 24 sites. L audit a porté sur un périmètre de 15 directions, de la direction de la relation aux usagers à la direction enfance jeunesse, en passant par exemple par des musées, la direction des sports ou le service des espaces verts. Seules deux villes en France ont à ce jour obtenu le label diversité : Lyon en 2009 et Nantes en Agir sur les 19 critères de discriminations Âge ; apparence physique ; appartenance ou non à une ethnie, à une race, à une religion déterminée ; état de santé ; identité sexuelle ; orientation sexuelle ; grossesse ; situation de famille ; handicap ; patronyme ; sexe ; activités syndicales ; caractéristiques génétiques ; mœurs ; opinions politiques ; origine.

3 La Ville employeur Se donner les moyens de l égalité et de la diversité au travail 2 e employeur de Nantes, avec 4172 agents exerçant 259 métiers, la Ville s est engagée dans une démarche favorisant l égalité de toutes et tous dans le respect de la laïcité du service public et de la neutralité de l ensemble des agents de la collectivité. Cette égalité doit être garantie aussi bien dans l accès à la fonction publique, la gestion du personnel que dans la relation entre les agents. Au sein des services, la Charte de la diversité mixité au travail adoptée par Nantes rappelle ces principes et les dispositifs créés pour faire vivre cette démarche. Ainsi, son préambule indique : «La Ville de Nantes, son maire, ses élus et l ensemble de ses agents, conscients des enjeux essentiels en terme de solidarité et de cohésion interne, s engagent à combattre toutes les formes de discriminations et à favoriser le pluralisme dans les services municipaux : la diversité et la mixité dans l emploi devant constituer une richesse pour le fonctionnement du service public.» Un Conseil consultatif interne rassemble élus, représentants syndicaux, l administration, ainsi que des agents volontaires. Il est chargé de veiller au respect et à l application de la charte et de faire des propositions d améliorations internes. «Les membres travaillent par ateliers thématiques. Ils vont eux-mêmes à la rencontre de leurs collègues pour des sessions de sensibilisation.» indique Bernard Bolzer, adjoint au Maire en charge du personnel, des affaires générales et des relations aux usagers. Une cellule d écoute contre les discriminations écoute discrimination propose aux agents de la Ville de Nantes une écoute, un accompagnement et un traitement des situations. Un agent qui s estime victime peut contacter cette cellule interne. Il a la possibilité de déposer une plainte. Un processus d enquête administrative peut alors être engagé. Les recours extérieurs lui sont expliqués. Un réseau, des référents handicap Dans l ensemble des directions, un référent handicap fait remonter les difficultés rencontrées, identifie les besoins de formation et de façon générale contribue à favoriser l accueil et l intégration des personnes en situation de handicap. Renforcer l égalité femme-homme dans la progression interne Les écarts dans les déroulements de carrière entre hommes et femmes ont été réduits depuis 2006 et la possibilité pour les collectivités de fixer leurs propres règles. L écart de rémunération au sein des agents de la Ville poursuit sa diminution (5,7 % d écart en 2011, contre 9,5 % en 2006). Enfin, l égalité progresse également en matière d accès aux responsabilités : la parité est observée au niveau des postes de cadres de direction occupés en 2011 par 52 % de femmes.

4 Élargir le recrutement Nantes a renforcé ses procédures de recrutement. Un guide et des formations sont proposés aux cadres. Afin de renouveler les profils des personnes qui postulent à ses emplois, la Ville de Nantes propose, depuis 2008, outre l accueil d apprentis et de stagiaires, des formations et des informations spécifiques pour les publics les plus éloignés de l emploi. Elle participe aux nombreux forums d emploi nantais, dans des lieux de proximité comme des centres commerciaux, à l université ou lors des manifestations liées au handicap. Des préparations aux concours de la fonction publique territoriale sont organisées en lien avec la Maison de l emploi de Nantes, le Centre national de la fonction publique territoriale et le Conseil régional des Pays de la Loire. Par ailleurs, pour aller au-delà des 6% d obligation légale d emploi des personnes handicapées, la Ville s engage à renforcer ses actions en matière d accès et de maintien dans l emploi, en lien étroit avec les structures locales d insertion de travailleurs handicapés. 62 apprentis accueillis pour l année 2012/2013

5 Construire l égalité pour mieux vivre ensemble À Nantes, la citoyenneté est une question de lieu de résidence plutôt que de nationalité. Cette citoyenneté prend une part active dans la construction, avec les habitants, des actions municipales. Ainsi du dialogue citoyen mené dans le cadre d ateliers ponctuels et grâce à des échanges réguliers, avec des instances comme le Conseil nantais des personnes handicapées (CNPH), le Conseil nantais de la jeunesse (CNJ) ou le Conseil pour la citoyenneté des étrangers (CNCE). Cette instance par exemple construit avec la municipalité la politique d égalité, d intégration et de citoyenneté des étrangers menée par la Ville de Nantes. Le travail mené avec le CNPH participe notamment à rendre plus accessible le territoire nantais pour les personnes handicapées. En 2012, le jury européen de «l Access city award» l a classée deuxième ville européenne accessible, après Berlin. La Ville soutient également les initiatives nombreuses de son territoire pour cet esprit de cohésion et cette convivialité : le festival Tissé Métisse par exemple, ou le mois de lutte contre les discriminations (FAL 44). Elle développe un partenariat actif avec le Défenseur des droits. Faire progresser l égalité des usagers Photo de Julie Bretaud dans le cadre de l exposition «Miroir Ô mon beau miroir» dans les quartiers nantais, en 2012 et Les personnes âgées partie prenante Un travail sur l image des personnes âgées est réalisé depuis Il s agit de faire part du rôle positif qui est le leur dans la société. Deux expositions photographiques itinérantes, un documentaire et un festival ont permis des débats dans divers lieux nantais. Formés pour mieux accueillir Des formations régulières permettent aux agents des services recevant du public d être sensibilisés et préparés à l accueil d une diversité d usagers. La direction de la relation aux usagers travaille ainsi en collaboration directe avec le Conseil nantais des personnes handicapées et avec le Conseil nantais de la citoyenneté des étrangers. Par ailleurs l ensemble des agents de la Ville de Nantes bénéficie de formations pour mieux appréhender les différentes formes de handicap. Les applications sont immédiates, au bénéfice par exemple des 180 enfants porteurs de handicap fréquentant les multi-accueils petite enfance municipaux. Faciliter l accès à l ensemble des démarches administratives Le site internet est accessible à tous. Il est notamment adapté aux outils permettant aux personnes aveugles, mal-voyantes et tétraplégiques de naviguer sur internet. Il propose des vidéos en langue des signes pour expliquer certaines démarches administratives. Celles-ci sont favorisées, en ligne, par la plateforme «e-démarches» : état civil, factures, etc. Des interprètes peuvent être sollicités pour des usagers ne maitrisant pas le français. La plateforme téléphonique «Allonantes» permet une information des usagers à des horaires élargis. Une commande publique responsable Responsable, la politique d achats prend en compte l égalité de traitement et la lutte contre les discriminations. Certaines clauses sociales sont également intégrées dans ses contrats. La Ville de Nantes a ainsi été désignée «Territoire de commerce équitable». La Direction de la commande publique expérimente l intégration de clauses responsabilité sociale des entreprises (RSE) et met à disposition des entreprises qui le souhaitent un pôle ressources RSE.

6 L égalité portée à l international La Ville de Nantes est cosignataire de la charte des villes de France pour l intégration des citoyens handicapés, de l agenda des droits de l homme dans la ville, de la charte européenne pour l égalité hommes/ femmes. Elle participe à des réseaux locaux, nationaux et internationaux militant pour une amélioration de l égalité : Eurocities des villes d intégration, coalition européenne des villes contre le racisme, Inter- Réseaux des professionnels de la lutte contre les discriminations Double Mixte Direction de la communication Ville de Nantes (Janvier 2013) Illustrations John Jorres Photos Ville de Nantes Direction générale organisation et ressources humaines Direction des ressources humaines

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?»

Règlement du concours de lutte contre les discriminations. «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» Règlement du concours de lutte contre les discriminations «Discriminant Discriminé : et toi tu es quoi?» La Préfecture de région, le Rectorat de l Académie de Besançon et le Conseil Régional de Franche-

Plus en détail

I Le Défenseur des droits I

I Le Défenseur des droits I DIVERSIFIER SES RECRUTEMENTS SANS DISCRIMINER la rédaction des offres d emploi Ce qui est interdit Les exceptions autorisées par la loi Comment rédiger une offre d emploi Comment diversifier ses recrutements

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication:

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication: OUTIL 9. LISTE NON-EXHAUSTIVE D EXEMPLES D ACTIONS DIVERSITÉ PAR DOMAINE RH [ OUTILS ] Ce document propose des pistes d action ainsi que des points d attention pour favoriser l égalité des chances au sein

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

«BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS»

«BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS» République Française Ville de Saint-Cloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse «BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS» Le dispositif «Bourses Initiatives Jeunes» souhaite apporter aux jeunes de Saint-Cloud,

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS

CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS CODE D ÉTHIQUE ET D ENGAGEMENTS SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. NOS PRINCIPES ÉTHIQUES DANS LA CONDUITE DES AFFAIRES NOS OBJECTIFS ET ENGAGEMENTS VIS-À-VIS DE NOS PRINCIPAUX PUBLICS PROMOTION ET APPLICATION DU

Plus en détail

Source : F. Benchemam, G. Galindo, GRH, éd. Gualino, 2006. AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4-1 D. Glaymann - 2014-2015 2

Source : F. Benchemam, G. Galindo, GRH, éd. Gualino, 2006. AEI - L2 RH - Initiation à la GRH - Chapitre 4-1 D. Glaymann - 2014-2015 2 1. Le recrutement et la gestion des carrières 2. Les conditions de travail 3. La rémunération 4. Les relations sociales 5. La formation 1. Identifier et préciser le(s) besoin(s) Faut-il recruter? Pour

Plus en détail

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap

Catherine Choquet, adjointe au maire Liliane Monier, mission Handicap La politique publique en faveur des personnes en situation de handicap Ville de Nantes 2009 2014 Catherine Choquet adjointe au Maire Liliane Monier Mission Handicap Catherine Choquet, adjointe au maire

Plus en détail

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims. Charte des Bénévoles

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims. Charte des Bénévoles Epicerie Sociale et Solidaire de Reims Charte des Bénévoles La Ville de Reims et la Banque Alimentaire de la Marne se sont engagées conjointement pour la création d une Epicerie Sociale et Solidaire pour

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale. IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 218. ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE (8 février 1957) ACCORD DU 21 MARS 2011 RELATIF À LA

Plus en détail

Précisez à quelle situation est confrontée la société Trans Azur.

Précisez à quelle situation est confrontée la société Trans Azur. Nouvelle embauche chez Trans Azur LE RECRutEMEnt L a société Trans Azur assure le transport de marchandises en France et en Europe. Désireux de s équiper d un nouveau système de géolocalisation des véhicules

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

Dossier de demande d agrément

Dossier de demande d agrément ASSILASSIME SOLIDARITE 1165 rue Défalè BP 13 979 Lomé TOGO Téléphone : (+) 228 22 21 12 34 N de récépissé : 1537/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA du 28 décembre 2012 Dossier de demande d agrément Document n 11 Code

Plus en détail

Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE!

Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE! Pour que les soirées restent festives et sereines pour tous, garantissons ensemble un respect mutuel... SUIVEZ LE GUIDE! SI L ENTRÉE M EST REFUSÉE DANS UN ÉTABLISSEMENT QUEL QU IL SOIT (DISCOTHÈQUE, BAR,

Plus en détail

Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir»

Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir» Observatoire social Ville de Nantes «Observer pour agir» Démarche projet de prévention en santé au travail Martin Takoudju, élu diversité mixité, qualité de vie au travail Michèle Chaumeau, chargée mission

Plus en détail

Prévenir les discriminations dans l entreprise

Prévenir les discriminations dans l entreprise Prévenir les discriminations dans l entreprise Un outil de connaissance pour les employeurs du territoire Cet outil a été conçu par un groupe de travail composé de salariés de la Maison de l Emploi, du

Plus en détail

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR :

ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : ETHIQUES & ENGAGEMENTS SOCIE TE EDIPOST ----------------------- MISE A JOUR : Mercredi 2 Février 2011 ----------------------- Mercredi 2 Février 2011 Auteur : Direction Générale EDIPOST Page : 2 sur 13

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à des observations en justice Domaine(s) de compétence de l Institution : Lutte contre les discriminations

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses

Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-après la réponse de Gérard COLLOMB au questionnaire de votre association. Vous le savez, Gérard COLLOMB et ses équipes mènent depuis 2001 une politique volontaire pour

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

I LES PRINCIPES FONDATEURS

I LES PRINCIPES FONDATEURS CONSEIL CITOYENS Allonnes Charte Préambule Le conseil citoyen dans le cadre de la mise en action de la démocratie participative doit tendre à un réel pouvoir d'intervention directe des citoyens de notre

Plus en détail

Charte FIGARO CLASSIFIEDS

Charte FIGARO CLASSIFIEDS Charte FIGARO CLASSIFIEDS PARTIE 1 : NOTRE ENGAGEMENT 1. Notre engagement Leader privé du marché des annonces d emploi sur Internet en France, FIGARO CLASSIFIEDS a développé une offre Emploi unique sur

Plus en détail

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE République française Polynésie française www.cgf.pf LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I Les droits liés à la personne A La définition générale des droits

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum)

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) TABLEAU ANNEXE A LA DELIBERATION Création d emplois d agents non titulaires non permanents BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) NATURE DES FONCTIONS Nécessité d assurer les fonctions d entretien,

Plus en détail

L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité. Intégration. Compétences. Emploi. Guide juridique et pratique

L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité. Intégration. Compétences. Emploi. Guide juridique et pratique Guide-160x230-V2 2/10/06 11:35 Page 1 L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité Intégration Compétences Emploi Guide juridique et pratique sommaire Préambule Différence entre

Plus en détail

LA CHARTE DE RECRUTEMENT D AMIENS MÉTROPOLE

LA CHARTE DE RECRUTEMENT D AMIENS MÉTROPOLE LA CHARTE DE RECRUTEMENT D AMIENS MÉTROPOLE La politique de recrutement et les procédures qui en découlent sont porteuses de «sens» pour la collectivité. Elles l engagent auprès des territoires, de ses

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont :

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont : SIVOM du Canton de Riaillé 5 communes, de la Communauté de Communes du Pays d Ancenis (29 communes), regroupées en SIVOM, au Nord du Pays d Ancenis Les services du SIVOM» Coordination des cinq bibliothèques

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE LABEL ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

DOSSIER DE PRESSE LE LABEL ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DOSSIER DE PRESSE Ville de Rennes Direction générale de l'information et de la communication Service de presse Manuel Contin Aude Lafeuillade Tél. 02 23 62 22 34 Le 17 septembre 2008 RENNES REÇOIT LE LABEL

Plus en détail

N 258 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 258 ASSEMBLÉE NATIONALE N 258 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 10 octobre 2012 AVIS PRÉSENTÉ AU NOM DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES,

Plus en détail

1. Objet... 1. 2. Présentation de la bibliothèque... 2. 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2. 4. Orientations générales...

1. Objet... 1. 2. Présentation de la bibliothèque... 2. 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2. 4. Orientations générales... CHARTE DOCUMENTAIRE BIBLIOTHEQUE PLAISIR DE LIRE EN VIGUEUR A COMPTER DU 01/01/2014 SOMMAIRE 1. Objet... 1 2. Présentation de la bibliothèque... 2 3. Rappel des lois et règlement en vigueur... 2 4. Orientations

Plus en détail

Dossier de Candidature 1 ère Edition. Trophée de l Entreprise Amie des Parents

Dossier de Candidature 1 ère Edition. Trophée de l Entreprise Amie des Parents 1 ère Edition Trophée de l Entreprise Amie des Parents Mai 2015 Qui SOMMES NOUS? L association Bébés Du Maroc a été crée en 2011 par un groupe de jeunes qui se sont donnés comme mission de Créer des changements

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012

REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 REGLEMENT D INTERVENTION APPLICABLE AUX CONVENTIONS PLURIANNUELLES D OBJECTIFS AVEC LES LIGUES REGIONALES SPORTIVES 2009-2012 PREAMBULE Pour renforcer son soutien à la vie sportive régionale, la Région

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Campagne 2006-2007 du Conseil de l Europe «tous différents, tous égaux» Dossier technique

Campagne 2006-2007 du Conseil de l Europe «tous différents, tous égaux» Dossier technique Campagne 2006-2007 du Conseil de l Europe «tous différents, tous égaux» Dossier technique Fiche technique de la campagne Charte française de la campagne Fiche technique communication Fiche technique labellisation

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

Revue de presse Mois de l ESS 2010

Revue de presse Mois de l ESS 2010 Revue de presse Mois de l ESS 2010 3ème édition Bourgogne Sociale et solidaire, l économie qui sait où elle va. Durant ce mois de novembre, pour la 3e année, les acteurs de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Plan d actions de la CREA pour l égalité entre les femmes et les hommes

Plan d actions de la CREA pour l égalité entre les femmes et les hommes Plan d actions de la CREA pour l égalité entre les femmes et les hommes 2014-2016 EDITO Valeur capitale de nos démocraties modernes que nous prétendons «avancées» - l égalité des femmes et des hommes constitue

Plus en détail

POLITIQUE INTERCULTURELLE

POLITIQUE INTERCULTURELLE POLITIQUE INTERCULTURELLE Adoptée à la 269 e réunion du conseil d administration du 21 septembre 2009 Politique interculturelle Préambule Le Collège de Maisonneuve évolue dans un contexte interculturel

Plus en détail

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés.

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. -Avril 2014- Article premier Les dispositions qui suivent constituent la charte d

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE DE LA DIFFUSION DES OFFRES D EMPLOI SUR APEC.FR GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES ENTREPRISES

CADRE JURIDIQUE DE LA DIFFUSION DES OFFRES D EMPLOI SUR APEC.FR GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES ENTREPRISES CADRE JURIDIQUE DE LA DIFFUSION DES OFFRES D EMPLOI SUR APEC.FR GUIDE PRATIQUE À L ATTENTION DES ENTREPRISES Une des missions de l Apec est d accompagner les entreprises dans la rédaction et la diffusion

Plus en détail

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais

Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Démarche initiée sur le territoire nantais Intégration...quels nouveaux défis aujourd'hui? Cycle de qualification -ORIV Strasbourg 15 janvier 2015 Démarche initiée sur le territoire nantais Intervention de P. Rigollier Contexte Organisation Positionnement

Plus en détail

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles»

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles» Projet Institutionnel 2014-2019 Union Départementale des Associations Familiales «Maison pour les Familles» Adopté par l Assemblée Générale de l UDAF53 du 22 mai 2014 EDITO - SOMMAIRE L Union des Associations

Plus en détail

Note de présentation APDISCRI. «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes»

Note de présentation APDISCRI. «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» Note de présentation APDISCRI «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» Juin 2015 L appel à projets «Mise en évidence de discriminations envers les jeunes» - APDISCRI a été lancé en février

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

Construire un accord d entreprise

Construire un accord d entreprise Construire un accord d entreprise sur la diversité et contre les discriminations Outil à l usage des élus de CE et délégués syndicaux Construire un accord d entreprise sur la diversité Ce document, élaboré

Plus en détail

Formations professionnelles à l'animation

Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT VAE - Accès à la qualification Île-de-France 2014 / 2015 Trouver sa formation Nive 3 (BAC+2) Devenir coordinateur

Plus en détail

DROITS DE L HOMME. En Chine, les salariés relèvent de la «Labor Law» effective depuis le 1er janvier 2008.

DROITS DE L HOMME. En Chine, les salariés relèvent de la «Labor Law» effective depuis le 1er janvier 2008. DROITS DE L HOMME Devoir de vigilance Le groupe CNP Assurances respecte les Droits de l Homme et du Citoyen tels que définis dans la Déclaration Universelle des droits de l homme ainsi que la réglementation

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Procédures de requête et de plainte

Procédures de requête et de plainte 7 Procédures de requête et de plainte Cet outil explique diverses démarches de requêtes ou de plaintes que des personnes peuvent avoir à effectuer dans certaines situations. Il vise à démystifier ces démarches

Plus en détail

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013

ACCORD DU 8 OCTOBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

KIT MOBILISATION À DESTINATION DES FÉDÉRATIONS D ENTREPRISES SOUHAITANT ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LEURS DÉMARCHES EN FAVEUR DE LA DIVERSITÉ

KIT MOBILISATION À DESTINATION DES FÉDÉRATIONS D ENTREPRISES SOUHAITANT ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LEURS DÉMARCHES EN FAVEUR DE LA DIVERSITÉ KIT DE KIT MOBILISATION À DESTINATION DES FÉDÉRATIONS D ENTREPRISES SOUHAITANT ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LEURS DÉMARCHES EN FAVEUR DE LA DIVERSITÉ KITMOBIL_PagesInt.indd 1 26/01/10 16:40:19 KITMOBIL_PagesInt.indd

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE D ANIMATEUR TERRITORIAL SESSION 2013 EPREUVE Rédaction d une note à partir des éléments d un dossier

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010

L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 L 343/10 Journal officiel de l Union européenne 29.12.2010 RÈGLEMENT (UE) N o 1259/2010 DU CONSEIL du 20 décembre 2010 mettant en œuvre une coopération renforcée dans le domaine de la loi applicable au

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Protocole social. ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Protocole social. ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche Protocole social ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche 17 février 2014 Sommaire I SUIVI DE LA SITUATION DES AGENTS NON-TITULAIRES II- LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L EMPLOYEUR A- Promotion

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Charte Informatique INFORMATIONS GENERALES

Charte Informatique INFORMATIONS GENERALES Charte Informatique INFORMATIONS GENERALES Ce site est propriété du Cesi, association loi de 1901, enregistrée sous le n 775 722 572, dont le siège social est situé 30 Rue Cambronne 75015 PARIS, représenté

Plus en détail

Communication de progrès 2013

Communication de progrès 2013 Communication de progrès 2013 La GMF (Garantie Mutuelle des Fonctionnaires) est un acteur important de l assurance des particuliers en France. Avec ses filiales, elle emploie 6787 salariés et a plus de

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation Refonder la démocratie locale à Grenoble Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation «J ai une idée, je partage un projet Je choisis des projets pour ma ville». DOSSIER DE PRESSE JEUDI

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE?

COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE? COMPTE RENDU DU CCRPA DU 11 MARS 2014 COMMENT FAIRE FACE AUX DISCRIMINATIONS SUBIES PAR LES PERSONNES EN PRECARITE? Les participants : 18 personnes (dont 11 personnes accueillies) LE CCRPA : PRÉSENTATION

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition Ce concours est destiné à valoriser une bonne pratique «RSE»* «La bonne pratique en matière de Responsabilité Sociale de l Entreprise est une action dans laquelle

Plus en détail

Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU

Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU 26 novembre 2013 Les universités au cœur de la formation professionnelle et de l apprentissage Les 29 propositions de la CPU Alors qu une grande concertation est en cours et qu une loi est en préparation

Plus en détail

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE

CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE CHARTE DES PRINCIPES DU COMMERCE ÉQUITABLE Janvier 2009 Sommaire Introduction4 Vision commune5 Définir le Commerce Équitable6 Principes Essentiels6 Le commerce équitable, une dimension additionnelle aux

Plus en détail

Editorial. Yvon Robert Maire de Rouen. Hélène Klein Adjointe au Maire en charge de la lutte contre les discriminations et des droits des femmes

Editorial. Yvon Robert Maire de Rouen. Hélène Klein Adjointe au Maire en charge de la lutte contre les discriminations et des droits des femmes 1 Editorial L égalité entre les femmes et les hommes est un droit fondamental. Ce droit est né des luttes qui ont été menées dans notre pays comme dans bien d autres, mais il reste un enjeu majeur tant

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Enquête «Testing» sur CV -Adia/ Paris I- Observatoire des discriminations

Enquête «Testing» sur CV -Adia/ Paris I- Observatoire des discriminations Jean-François Amadieu Université Paris I Enquête «Testing» sur CV -Adia/ Paris I- Observatoire des discriminations La méthode du «testing», très peu utilisée en France, a une valeur scientifique pour autant

Plus en détail

Intitulé du projet : APIPAQ

Intitulé du projet : APIPAQ Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLEE NATIONALE AMENDEMENT Finalité de la prime d activité Article 24 Rédiger ainsi l alinéa 6 : «Art. L. 841-1. La prime d activité a pour objet de soutenir le pouvoir d achat des travailleurs modestes, qu ils soient salariés ou

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute Garonne Actualités statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute Garonne Actualités statutaires Actualités statutaires Octobre 2012 Plan : - Présentation de la loi du 12 mars 2012 - Décret sur les rédacteurs - Points divers Loi du 12 mars 2012 La loi du 12 mars 2012 relative à l'accès à l'emploi

Plus en détail

Le directeur général du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement, décide

Le directeur général du Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement, décide Décision n 2015-253 du 20 août 2015 donnant délégation de signature au directeur et à des agents de la direction territoriale Normandie-Centre en matière de gestion des agents relevant du ministre chargé

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

LA DIRECTION DES ACHATS. Charte de relation avec nos fournisseurs

LA DIRECTION DES ACHATS. Charte de relation avec nos fournisseurs LA DIRECTION DES ACHATS Charte de relation avec nos fournisseurs Les missions La direction des Achats a pour vocation d améliorer la qualité et le coût des produits et services achetés pour Natixis. Elle

Plus en détail

Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel

Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel page1/13 Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel é m e r g e n c e s Note juridique d information 2007 SOMMAIRE L alerte : la mission spécifique de Délégué aux libertés... 1 L alerte : les

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com

DOSSIER DE PRESSE - avril 2010. Label Diversité. CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com DOSSIER DE PRESSE - avril 2010 Label Diversité CONTACT PRESSE Julien Duperray Tel : +33 1 34 96 11 47 julien.duperray@areva.com SOMMAIRE Annonce : AREVA obtient le Label Diversité AREVA, leader en solutions

Plus en détail