CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS"

Transcription

1 Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE ÉLECTROPHYSIOLOGIE DES MYOCYTES CARDIAQUES FONCTION CONTRACTILE DES MYOCYTES RÉCEPTEURS, VOIES DE SIGNALISATION ET RÉGULATION DE LA CONTRACTION DES MYOCYTES CARDIAQUES ET VASCULAIRES MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE CARDIAQUE ORGANISATIONS ET RÉGULATIONS TISSULAIRES BIOMÉCANIQUE DE LA CIRCULATION L'HÉMOSTASE CONTRÔLE INTÉGRÉ DE LA CIRCULATION CHAPITRE 2 Épidémilgie registres, par J.-P. Cambu LES REGISTRES : INTÉRÊTS ET LIMITES DONNÉES GÉNÉRALES FACTEURS DE RISQUE PRISE EN CHARGE DU CORONARIEN ÉPIDÉMIOLOGIE DES AUTRES PATHOLOGIES CARDIAQUES CHAPITRE 3 Examen clinique et explratins, par F. Paganelli L INTERROGATOIRE EN CARDIOLOGIE L EXAMEN CLINIQUE CARDIOVASCULAIRE PRINCIPE DU RECUEIL DE L ÉLECTROCARDIOGRAMME NORMAL ÉPREUVES D EFFORT ET TESTS CARDIOPULMONAIRES IMAGERIE CARDIOVASCULAIRE PAR LES RAYONS X TEST D INCLINAISON ÉCHOCARDIOGRAPHIE DOPPLER NOUVELLES TECHNIQUES D IMAGERIE EXPLORATION CORONAROGRAPHIQUE CARDIOLOGIE NUCLÉAIRE : ASPECTS DIAGNOSTIQUES DE LA SCINTIGRAPHIE MYOCARDIQUE HOLTER ECG HYPERTENSION ARTÉRIELLE AUTOMESURE SCANNER CARDIAQUE IRM CARDIAQUE EXPLORATIONS VASCULAIRES NON INVASIVES EXPLORATIONS VASCULAIRES INVASIVES CHAPITRE 4 Préventin du risque cardivasculaire, par D. Thmas LA PRÉVENTION DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES : POURQUOI, PAR QUI ET COMMENT? ÉVALUATION DU RISQUE CARDIOVASCULAIRE BASES NUTRITIONNELLES DE LA PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ PRÉVENTION ET PRISE EN CHARGE DU DIABÈTE DE TYPE 2 STRATÉGIE DE LA PRISE EN CHARGE DES DYSLIPIDÉMIES ATHÉROGÈNES LE SYNDROME MÉTABOLIQUE EN QUESTION PRISE EN CHARGE DU TABAGISME ACTIVITÉ PHYSIQUE ET PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE PRISE EN CHARGE DES THROMBOPHILIES STRESS, ANXIÉTÉ, DÉPRESSION ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES LES NOUVEAUX FACTEURS DE RISQUE : CRP, HOMOCYSTÉINE, LP(A), IPS, EIM LES TECHNIQUES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES EN PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE STRUCTURE ET ORGANISATION D UN CENTRE DE PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE RÔLE DU PERSONNEL PARAMÉDICAL DANS LA PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE

2 CHAPITRE 5 Hypertensin artérielle, par B. Chamntin ÉPIDÉMIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE MESURES DE LA PRESSION ARTÉRIELLE ET ATTEINTE DES ORGANES CIBLES PRISE EN CHARGE DE L HTA HTA SECONDAIRE HTA DES SITUATIONS PARTICULIÈRES CHAPITRE 6 Maladies crnaires, par F. Paganelli PHYSIOPATHOLOGIE DE L ATHÉROSCLÉROSE PHYSIOPATHOLOGIE DE LA CIRCULATION CORONAIRE THROMBOSE CORONAIRE SUR ARTÈRE NATIVE ET SUR ENDOPROTHÈSE ISCHÉMIE REPERFUSION MYOCARDIQUE EXAMEN CLINIQUE LE HOLTER DANS LA MALADIE CORONAIRE ÉPREUVE D EFFORT CHEZ LE CORONARIEN SCINTIGRAPHIE MYOCARDIQUE ET PRONOSTIC DANS LA MALADIE CORONAIRE ÉCHOCARDIOGRAPHIE CHEZ LE CORONARIEN SCANNER DES CORONAIRES IRM CARDIAQUE CHEZ LE CORONARIEN MESURE DE PRESSION INTRACORONAIRE OU FFR IVUS HIÉRARCHISATION DES EXPLORATIONS TRAITEMENT DE L ANGINE DE POITRINE STABLE SYNDROMES CORONAIRES AIGUS AVEC SUS-DÉCALAGE PERSISTANT DU SEGMENT ST (SCA-STE) SYNDROMES CORONARIENS AIGUS SANS SURÉLÉVATION DU SEGMENT ST CHOC CARDIOGÉNIQUE AU COURS DE L INFARCTUS DU MYOCARDE UNITÉ DÉDIÉE À LA PRISE EN CHARGE DES DOULEURS THORACIQUES AIGUËS OU «CHEST PAIN UNIT» CHOIX DE LA TECHNIQUE DE REVASCULARISATION EN URGENCE DANS LES SYNDROMES CORONARIENS AIGUS AVEC SUS-DÉCALAGE DE ST RECHERCHE DE LA VIABILITÉ MYOCARDIQUE DANS LES DYSFONCTIONS VENTRICULAIRES GAUCHES CHRONIQUES D ORIGINE ISCHÉMIQUE ENDOPROTHÈSE CORONAIRE OU «STENT» «NO-REFLOW» APRÈS ANGIOPLASTIE : QUEL RISQUE, QUELLE PROTECTION? TECHNIQUES DE PROTECTION MYOCARDIQUE MÉCANIQUE CHIRURGIE CORONAIRE REVASCULARISATION CORONAIRE PRISE EN CHARGE DU CORONARIEN NON REVASCULARISABLE LE CORONARIEN DIABÉTIQUE ANOMALIES MORPHOLOGIQUES CORONAIRES SYNDROME DU TAKO-TSUBO CHAPITRE 7 Valvulpathies acquises, par B. Iung ÉTIOLOGIES DES VALVULOPATHIES RÉTRÉCISSEMENT AORTIQUE CALCIFIÉ INSUFFISANCE AORTIQUE INSUFFISANCE MITRALE ORGANIQUE INSUFFISANCE MITRALE FONCTIONNELLE SUR CARDIOPATHIE DILATÉE OU ISCHÉMIQUE RÉTRÉCISSEMENT MITRAL VALVULOPATHIES TRICUSPIDES ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE DU RISQUE DE LA CHIRURGIE VALVULAIRE CHOIX DU SUBSTITUT VALVULAIRE ÉVALUATION POSTOPÉRATOIRE RÉSULTATS À LONG TERME DE LA CHIRURGIE VALVULAIRE TECHNIQUES PERCUTANÉES DE TRAITEMENT DES VALVULOPATHIES CHIRURGIE NON CARDIAQUE CHEZ LE PATIENT PRÉSENTANT UNE VALVULOPATHIE CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

3 PHYSIOPATHOLOGIE BILAN DES ÉCHANGES GAZEUX ET DE LA CIRCULATION PÉRIPHÉRIQUE ÉTIOLOGIES ASPECTS CLINIQUES EXPLORATIONS COMPLÉMENTAIRES TRAITEMENT CHAPITRE 9 Maladies du mycarde, par A.A. Hagège DÉFINITION ET CLASSIFICATION DES CARDIOMYOPATHIES CARDIOMYOPATHIES DILATÉES CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES CARDIOMYOPATHIES RESTRICTIVES ET INFILTRATIVES DYSPLASIE VENTRICULAIRE DROITE ARYTHMOGÈNE CARDIOMYOPATHIES NON CLASSÉES MYOCARDITES ENQUÊTE FAMILIALE ET CONSEIL GÉNÉTIQUE CHAPITRE 10 Maladies du péricarde, par J.-J. Mnsuez ANATOMIE PATHOLOGIQUE PHYSIOPATHOLOGIE DES ÉPANCHEMENTS DU PÉRICARDE ÉCHOGRAPHIE PÉRICARDITES SÈCHES ET PÉRICARDITES LIQUIDIENNES PÉRICARDITES CONSTRUCTIVES CHIRURGIE DES AFFECTIONS PÉRICARDIQUES AIGUËS TRAITEMENT CHIRURGICAL DES AFFECTIONS CHRONIQUES DU PÉRICARDE CHAPITRE 11 Endcardites infectieuses, par B. Iung ÉPIDÉMIOLOGIE PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC COMPLICATIONS ET PRONOSTIC FORMES CLINIQUES TRAITEMENT CHAPITRE 12 Cardilgie pédiatrique, par C. Rey INTRODUCTION LE DÉVELOPPEMENT CARDIAQUE NORMAL GÉNÉTIQUE DES MALFORMATIONS CARDIAQUES HÉMODYNAMIQUE ET CATHÉTÉRISME INTERVENTIONNEL DES CARDIOPATHIES CONGÉNITALES CARDIOLOGIE FOETALE SHUNTS GAUCHE DROITE MALFORMATIONS OBSTRUCTIVES CARDIOPATHIES CYANOGÈNES CARDIOPATHIES DIVERSES CARDIOPATHIES CONGÉNITALES ARRIVÉES À L ÂGE ADULTE CHAPITRE 13 Trubles du rythme et de la cnductin, par C. Leclercq INTRODUCTION MÉCANISMES CELLULAIRES DES ARYTHMIES PLACE DE LA GÉNÉTIQUE DANS LES TROUBLES DU RYTHME ET DE LA CONDUCTION EXPLORATIONS EN RYTHMOLOGIE TROUBLES DE LA CONDUCTION INTRA-AURICULAIRE, AURICULO-VENTRICULAIRE ET INTRAVENTRICULAIRE TROUBLES DU RYTHME SYNCOPES PRÉVENTION DE LA MORT SUBITE CARDIAQUE TRAITEMENTS TRAITEMENT ÉLECTRIQUE PERSPECTIVES EN RYTHMOLOGIE

4 CHAPITRE 14 Thrmbse et maladie thrmbemblique, par G. Helft MALADIE THROMBOEMBOLIQUE VEINEUSE THROMBOSES ARTÉRIELLES ET VEINEUSES ASSOCIÉES À L AUTO-IMMUNITÉ THROMBOPÉNIES INDUITES PAR LES HÉPARINES FACTEURS DE RISQUE DE THROMBOSE CHEZ LA FEMME CHAPITRE 15 Cardilgie interdisciplinaire, par J.-P. Bunhure LE POURQUOI DU VIEILLISSEMENT VIEILLISSEMENT VASCULAIRE COEUR ET DIABÈTE COEUR ET MALADIES SYSTÉMIQUES AUTO-IMMUNES COMPLICATIONS CARDIAQUES DES CHIMIOTHÉRAPIES ANTICANCÉREUSES COEUR ET ISCHÉMIE CÉRÉBRALE COEUR ET MALADIES ENDOCRINES PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE DE LA FEMME ENCEINTE (HORS HTA) HYPERTENSION ARTÉRIELLE PULMONAIRE REIN CARDIAQUE COMPLICATIONS CARDIAQUES AU COURS DE L INFECTION PAR LE VIRUS DE L IMMUNODÉFICIENCE HUMAINE CARDIOLOGIE DU SPORT INCAPACITÉ ET PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE CARDIOPATHIES ET FONCTION SEXUELLE COEUR ET MÉNOPAUSE CHAPITRE 16 Pathlgie artérielle, par C. Munier-Vehier D. Stephan INTRODUCTION PATHOLOGIE ATHÉROMATEUSE PATHOLOGIE NON ATHÉROMATEUSE CHAPITRE 17 Pathlgie veineuse, lymphatique et micrcirculatin, par C. Munier-Véhier P.H. Carpentier PATHOLOGIE VEINEUSE LE LYMPHOEDÈME CONSTITUTIONNEL HÉMANGIOMES ET MALFORMATIONS VASCULAIRES MICROCIRCULATION CUTANÉE CHAPITRE 18 Organisatin de la cardilgie en France, par R. Brin SPÉCIALISTES ET MODES DE PRATIQUE RECHERCHE CLINIQUE ET PUBLICATIONS ORGANISATIONS SCIENTIFIQUES ET PROFESSIONNELLES FORMATION CONTINUE ET ÉVALUATION LES PARAMÉDICAUX EN CARDIOLOGIE CONCLUSION : PROSPECTIVE SUR QUELQUES ASPECTS PARTICULIERS DE L EXERCICE CARDIOLOGIQUE CHAPITRE 19 Les grandes classes thérapeutiques par J.-P. Bunhure LE MÉDICAMENT CARDIOVASCULAIRE AGENTS ANTIPLAQUETTAIRES ANTICOAGULANTS AGENTS THROMBOLYTIQUES INHIBITEURS DE LA GLYCOPROTÉINE IIB/IIIA DIURÉTIQUES MÉDICAMENTS DU SYSTÈME NERVEUX AUTONOME DIGITALIQUES MÉDICAMENTS DU SYSTÈME RÉNINE ANGIOTENSINE ANTIARYTHMIQUES HYPOLIPÉMIANTS DÉRIVES NITRÉS ET MOLSIDOMINE NHIBITEURS CALCIQUES PLACE DE LA NUTRITION EN THÉRAPEUTIQUE CARDIOVASCULAIRE

5 CHAPITRE 20 Chirurgie, par A. Pavie ANESTHÉSIE DU CARDIAQUE, ARRÊT DES MÉDICAMENTS REMPLACEMENTS VALVULAIRES PROTHÈSES VALVULAIRES CHIRURGIE CONSERVATRICE DE LA MITRALE CHIRURGIE DE L AORTE ASCENDANTE CHIRURGIE CORONAIRE TRANSPLANTATION ET ASSISTANCE CHAPITRE 21 Le malade en cardilgie, par H. Miln L INFORMATION DU PATIENT ARRÊT CARDIAQUE EXTRA-HOSPITALIER IMPLICATION DU PATIENT DANS SA THÉRAPEUTIQUE : UNE NÉCESSITÉ À LA FOIS ÉTHIQUE ET PRAGMATIQUE

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus...

Sommaire. Préface... avant-propos... VII. Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... Sommaire Préface... V avant-propos... VII Sommaire des dossiers et cas cliniques... Sommaire des conférences de consensus... X XI Programme de cardiologie... XII Liste des abréviations autorisées... XIV

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES L hypertension artérielle (HTA) est une élévation anormale de la pression artérielle au repos. Son origine est multifactorielle, faisant intervenir des facteurs individuels et des facteurs d environnement.

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Les maladies cardiovasculaires chez la femme Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Aucun conflit d intérêt à déclarer Objectifs 1. Particularité des différents facteurs de risque CV 2. Présentations

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte

ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Cardiopathies valvulaires et congénitales graves chez l adulte Actualisation avril 2012 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité

Plus en détail

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence?

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence? Questions Dossier 1 : cas clinique Un homme de 76 ans est amené par les pompiers aux urgences de l hôpital pour malaise sur la voie publique. Il était en train de se promener à vélo lorsqu il a soudain

Plus en détail

Item 236 : Fibrillation atriale

Item 236 : Fibrillation atriale Item 236 : Fibrillation atriale Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...3 II Physiopathologie

Plus en détail

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D.

Conduite automobile et maladie cardiaque. Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Conduite automobile et maladie cardiaque Présenté par Jean-François Dorval, M.D. Maladie coronarienne Recommandation générales Patients avec maladie coronarienne athérosclérotique Recommandation spécifiques

Plus en détail

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires?

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Pr Christian Spaulding duction 2ics ite. Département de cardiologie Hôpital Européen Georges Pompidou,

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Circulation Métabolismes. Item N 08.223-1 : Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Référentiel : A. Définition L artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est définie comme l obstruction

Plus en détail

Objectifs de stage en cardiologie

Objectifs de stage en cardiologie Objectifs de stage en cardiologie La cardiologie est une spécialité médicale qui vise la prévention, le diagnostic, la prise en charge et la réhabilitation des patients avec une maladie du système cardiovasculaire.

Plus en détail

L insuffisance cardiaque - Prise en charge thérapeutique

L insuffisance cardiaque - Prise en charge thérapeutique Journées de l APHBFC BEAUNE 20 mars 2014 L insuffisance cardiaque - Prise en charge thérapeutique Xavier ARMOIRY Pharm.D., Ph.D. 1 Plan A-Définition, physiopathologie et données épidémiologiques B- Diagnostic

Plus en détail

Exigences en matière de formation de compétences du domaine de compétence ciblée (DCC) en cardiologie d intervention de l adulte

Exigences en matière de formation de compétences du domaine de compétence ciblée (DCC) en cardiologie d intervention de l adulte Exigences en matière de formation de compétences du domaine de compétence ciblée (DCC) en cardiologie d intervention de l adulte 2013 VERSION 2.0 Ces exigences de formation s'appliquent aux candidats qui

Plus en détail

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie

Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie Réflexions sur les modalités théoriques et pratiques de formation de techniciens en échocardiographie David Messika-Zeitoun Service de Cardiologie Hôpital Bichat Rationnel Examen de routine Vieillissement

Plus en détail

DOULEUR THORACIQUE. Pr Martial Hamon. Service des Maladies du Cœur et des Vaisseaux Centre Hospitalier Universitaire de Caen

DOULEUR THORACIQUE. Pr Martial Hamon. Service des Maladies du Cœur et des Vaisseaux Centre Hospitalier Universitaire de Caen DOULEUR THORACIQUE Pr Martial Hamon Service des Maladies du Cœur et des Vaisseaux Centre Hospitalier Universitaire de Caen Avenue Côte de Nacre 14033 Caen cedex INTRODUCTION La douleur thoracique est une

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE

ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE MALADIE CORONARIENNE STABLE Juillet 2015 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé 2 avenue du Stade de France - F 93218

Plus en détail

BULLETIN DES REGISTRES N 12

BULLETIN DES REGISTRES N 12 Société française de Cardiologie 5 rue des Colonnes du Trône 75012 Paris Tél : 01 43 22 33 33 Fax : 01 43 22 63 61 MALADIE CORONAIRE BULLETIN DES REGISTRES N 12 RYTHMOLOGIE La Société Française de Cardiologie,

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Points essentiels phase aiguë d IDM : deux priorités (1) éviter la mort subite

Plus en détail

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation

Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation GIT octobre 2011 Douleurs Thoraciques Stratégie d orientation Dr Thomas Loeb SAMU des Hauts de Seine 92 380 Garches Douleurs thoraciques Rappel Région richement innervée Douleurs thoraciques Rappel Région

Plus en détail

Item 197 : Douleur thoracique aiguë et chronique

Item 197 : Douleur thoracique aiguë et chronique Item 197 : Douleur thoracique aiguë et chronique Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Conduite

Plus en détail

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010

Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Indicateurs de rendement de base de la Stratégie canadienne de l AVC Mise à jour de 2010 Préparé par le Groupe de travail sur l information et l évaluation Juin 2010 Tableau 1 : Ensemble d indicateurs

Plus en détail

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1

Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 Risque cardiaque (en chirurgie non cardiaque) 1 SCORE DE GOLDMAN: Turgescence jugulaire (ou galop droit, correspond HTAP 18 mmhg) 11 IDM< 6 mois 10 Ryhtme non sinusal ou ESSV 7 >5 ESV /min 7 Age >70 ans

Plus en détail

Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite

Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite Pathologies cardiaques et aptitude à la conduite Accidents liés à une pathologie cardiaque aigue (mortels et corporels) Pathologie cardiaque ischémique: 15% des accidents liés à une cause médicale Qui

Plus en détail

Item 132 : Angine de poitrine et infarctus myocardique

Item 132 : Angine de poitrine et infarctus myocardique Item 132 : Angine de poitrine et infarctus myocardique Auteur(s) Collège des Enseignants de Cardiologie Date de création du document 10/01/09 Table des matières 1 Rappel physiopathologique... 1 1. 1 Les

Plus en détail

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS 132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS JM Fauvel 2009 Après un infarctus, diverses informations vont être nécessaires à la prise en charge du patient. C est l objet du bilan post infarctus. Il faut

Plus en détail

Antiarythmiques. Présentation. Contexte de soin. Item 236 : Fibrillation auriculaire.

Antiarythmiques. Présentation. Contexte de soin. Item 236 : Fibrillation auriculaire. Antiarythmiques Item 236 : Fibrillation auriculaire. Présentation Les antiarythmiques sont des médicaments utilisés en cardiologie dans le traitement et la prévention des arythmies supraventriculaires

Plus en détail

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes.

Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. Unité d enseignement 8 Circulation - Métabolismes. MODULE 1: ECG (3 heures) N 235. Palpitations (CARDIO : Dr LEGALLOIS) - Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements Réanimation 14 (2005) III VIII Index des mots clés http://france.elsevier.com/direct/reaurg/ A Accident médical Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 Accidents La pathologie

Plus en détail

Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4.

Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4. Tableaux Tableau 1 : Evolution typique des tâches développementales après l'enfance pour les personnes sans maladie chronique par groupe d'âge 4. Domaines Physique Relations sociales et familiales Emotionnel

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

Extrait gratuit : testez-vous!

Extrait gratuit : testez-vous! Extrait gratuit : testez-vous! Préparez vos partiels en toute sénérité! Enoncé Masse abdominale découverte lors du bilan d une hypertension artérielle M. A, 53 ans, vous est adressé par son médecin traitant

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement

Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Fibrillation Auriculaire et principes du traitement Pr Patrick Assayag Service de Cardiologie, CHU Bicêtre Faculté de Médecine Paris-Sud Age et Prévalence de la FA Population adulte < 50 ans 0.4% Population

Plus en détail

Manuel cardiologique Réseau «Clinique du Coeur»

Manuel cardiologique Réseau «Clinique du Coeur» Manuel cardiologique Réseau «Clinique du Coeur» Ce manuel reprend une synthèse des recommandations actualisées en Cardiologie et Chirurgie Cardiaque à la date d'édition du présent manuel (juin 2013) et

Plus en détail

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA

Note d Information. Certificat Médical. de non contre-indication à la pratique de l Aïkido. Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Note d Information Certificat Médical de non contre-indication à la pratique de l Aïkido Etablie par la Commission Médicale Nationale de la FFAAA Chère pratiquante, Cher pratiquant, Pour obtenir votre

Plus en détail

Fibrillation auriculaire

Fibrillation auriculaire Fibrillation auriculaire dr.bouchair Introduction : La fibrillation auriculaire est le trouble du rythme soutenu le plus fréquent. On estime approximativement que 2,2 millions de patients aux USA et 6

Plus en détail

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Coordinateurs : J. Machecourt (SFC) - V Piriou (SFAR)

Plus en détail

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable Pr PAGANELLI, Service de cardiologie CHU NORD 1 I) Angor Angor =

Plus en détail

L Infarctus du Myocarde

L Infarctus du Myocarde ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France L Infarctus du Myocarde

Plus en détail

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque?

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? Jean-Philippe BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Mourad DERGUINI Hôpital de Kouba - Alger SAERM, Alger 2015 Le risque

Plus en détail

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC

IMAGERIE CARDIAQUE. Dr Mickaël OHANA. Scanner NHC IMAGERIE CARDIAQUE Scanner Dr Mickaël OHANA NHC PLAN Anatomie Physiologie Scanner cardiaque Technique Dosimétrie Indications Exemple de la FA Recherche et développements ANATOMIE PLANS DE COUPE ANATOMIE

Plus en détail

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS)

COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) COMMISSION DE L ENSEIGNEMENT (STAGES HOSPITALIERS) Note à l intention des maîtres de stage de sémiologie des étudiants en DFGSM2 1 et DFGSM3 Année 2012-2013 Arnaud Winer, Bernard-A Gaüzère (Responsables

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE. JN Trochu, JL Michaud, JF Godin

LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE. JN Trochu, JL Michaud, JF Godin LA TRANSPLANTATION CARDIAQUE JN Trochu, JL Michaud, JF Godin Objectifs pédagogiques Connaître les indications et contre-indications de la transplantation cardiaque Connaître les objectifs du bilan pré-greffe

Plus en détail

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL Docteur Wolff V., Docteur Bindila D., Unité Neuro-vasculaire, HUS En France, il y a 130 000 nouveaux cas d accident vasculaire cérébral (AVC) par an. Avec 40 000 décès, il

Plus en détail

Imagerie et décision en cardiologie et chirurgie cardiaque

Imagerie et décision en cardiologie et chirurgie cardiaque Imagerie et décision en cardiologie et chirurgie cardiaque Centre International de Congrès TOURS - 1er et 2 octobre 2009 Programme Comité d organisation : Eric Abergel, Didier Bruère, Christophe Chauvel,

Plus en détail

Avis de la HAS du 26 octobre 2011

Avis de la HAS du 26 octobre 2011 Avis de la HAS du 26 octobre 2011 Avis suite à l évaluation de la mise en place des valves aortiques posées par voie transcutanée à l issue de la période d encadrement spécifique prévue à l article L.

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France

La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France MARS 2013 Marqueurs cardiaques Non spécifiques : Myoglobine CK et CK-MB LDH et ASAT Spécifiques : Troponine

Plus en détail

Normes d aptitude médicale pour la délivrance d un certificat médical de classe 1

Normes d aptitude médicale pour la délivrance d un certificat médical de classe 1 SOUS-ANNEXE 1-A A l arrêté du Ministre de l Equipement et des Transports N 1209-09 du 17 joumada I 1430 (13 mai 2009) relatif aux conditions d aptitudes physique et mentale du personnel aéronautique, à

Plus en détail

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES

CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES CENTRE DE RÉFÉRENCE DES MALADIES RYTHMIQUES HÉRÉDITAIRES Description clinique de la pathologie La dysplasie arythmogène du ventricule droit (DAVD) est une cardiomyopathie évolutive (maladie du muscle

Plus en détail

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm !"#$ %&'(() RECOMMANDATIONS DE PREAMBULE Janvier 2004 Ces recommandations ont été réalisées et validées par les membres du comité du médicament et des dispositifs médicaux stériles du Centre Hospitalier

Plus en détail

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Année scolaire 2007 2008 1 A. Rappel embryologique La formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42éme

Plus en détail

Stage en Soins intensifs

Stage en Soins intensifs Stage en Soins Hôtel-Dieu de Lévis 1. Préambule L Hôtel-Dieu de Lévis est un centre hospitalier régional, affilié à l université Laval, qui offre une gamme complète de soins généraux et spécialisés. Nous

Plus en détail

GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Maladie coronarienne stable

GUIDE DU PARCOURS DE SOINS. Maladie coronarienne stable GUIDE DU PARCOURS DE SOINS Maladie coronarienne stable Ce document est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service des maladies chroniques et dispositifs d accompagnement des

Plus en détail

Les recommandations pour la prise en charge du risque coronarien peropératoire en chirurgie non cardiaque

Les recommandations pour la prise en charge du risque coronarien peropératoire en chirurgie non cardiaque CONGRES Société Européenne de Cardiologie Barcelone 2009 F. DIEVART Clinique Villette, DUNKERQUE. Les recommandations pour la prise en charge du risque coronarien peropératoire en chirurgie non cardiaque

Plus en détail

ECMO et ECLS. Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013

ECMO et ECLS. Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013 ECMO et ECLS Olivier PASSOUANT Journées Carolo-Reimoises 24 novembre 2013 Historique 1953 : Fermeture de CIA sous machine de suppléance cardiopulmonaire J.H. Gibbon Fin années 50 : développement de machines

Plus en détail

L EXPERTISE EN TOUTE CONFIANCE.

L EXPERTISE EN TOUTE CONFIANCE. L EXPERTISE EN TOUTE CONFIANCE. NOUS SOMMES AU SERVICE DE VOTRE SANTÉ. NOS 16 CLINIQUES, 4 CENTRES MÉDICAUX, 13 INSTITUTS DE RADIOLOGIE ET 4 INSTITUTS DE RADIOTHÉRAPIE AINSI QUE NOS CENTRES DE CHIRURGIE

Plus en détail

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI

GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI GESTION INFIRMIERE PERI-OPERATOIRE DES IMPLANTATIONS DE PROTHESES : PM ET DAI BELMONT Claire NICOLLET Julie PISON Laure Service de cardiologie Hôpital St Joseph, MARSEILLE PLAN Historique Le pacemaker

Plus en détail

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS

N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS N 131 : ARTERIOPATHIE OBLITERANTE DE L'AORTE ET DES MEMBRES INFERIEURS 131A : Diagnostiquer une AOMI L AOMI est l atteinte par l athérosclérose de la paroi des artères vascularisant les membres inférieurs,

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie

Département de médecine Service de cardiologie. Consultations générales - Cardiologie Consultations générales - Cardiologie Toutes les demandes de consultation autres que celles pour les cliniques surspécialisées. Responsable médical Dr Michel Nguyen Pour renseignement Agente administrative

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé :

La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit être clairement exprimé : Indications des examens d imageried en pathologie thoracique Partie 1 M El Hajjam et P Lacombe La prescription d un examen d imagerie thoracique doit être raisonnée et motivée Le problème à résoudre doit

Plus en détail

anatomique récente décelable (athérosclérose coronaire tritronculaire par exemple avec

anatomique récente décelable (athérosclérose coronaire tritronculaire par exemple avec Mort subite Les causes anatomiques des morts subites cardiaques inopinées. A propos de 1000 autopsies. R. LOIRE (Hôpital cardiologique, Lyon) Définition : le concept de mort subite Les nombreux paramètres

Plus en détail

LES MARQUEURS CARDIAQUES

LES MARQUEURS CARDIAQUES 1 LES MARQUEURS CARDIAQUES Les recommandations de la HAS 2010 (consensus formalisé sans groupe de cotation extérieur..) + Prescrire AMMPPU. Cycle Analyse des Recommandations. J.Birgé. 1 er février 2011

Plus en détail

Prévention du risque d ischémie médullaire

Prévention du risque d ischémie médullaire Prévention du risque d ischémie médullaire Philippe Piquet, Jean-Michel Bartoli Services de Chirurgie Vasculaire et d imagerie médicale Hôpital de la Timone, Marseille Ischémie médullaire après TEVAR L

Plus en détail

REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016

REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016 REGLEMENT MEDICAL Saison 2015/2016 - Licence Assurance: - COMPETITION - LOISIR - LicenceCOMPETITIONSPECIFIQUE1 ère ligne(14ans). (Non contre-indication / aptitude). 1 1506504 Règlement Médical 15-16 Présentation

Plus en détail

Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy

Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy Arythmies : la crainte du pilote? P Héno, service de Cardiologie et de Médecine Aéronautique, HIA Percy Mise à jour février 2013 Les arythmies cardiaques: la crainte du pilote? Arythmie: impact sur la

Plus en détail

Néphropathies Vasculaires (134) Professeur Philippe ZAOUI, Docteur Bénédicte JANBON, Docteur Frédéric THONY Mai 2003

Néphropathies Vasculaires (134) Professeur Philippe ZAOUI, Docteur Bénédicte JANBON, Docteur Frédéric THONY Mai 2003 Néphropathies Vasculaires (134) Professeur Philippe ZAOUI, Docteur Bénédicte JANBON, Docteur Frédéric THONY Mai 2003 Pré-Requis : Module Appareil Urinaire DCEM1 Résumé : Les reins, régulateurs de l homéostasie

Plus en détail

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte

compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte Influence des paramètres de non compaction ventriculaire gauche sur la fonction ventriculaire chez l adulte C. Defrance, K. Warin-Fresse, G. Fau, P. Guérin, B. Delasalle, P.D. Crochet La non compaction

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Syndromes de Marfan et apparentés

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Syndromes de Marfan et apparentés LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Syndromes de Marfan et apparentés Juin 2008 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service communication 2,

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Hypertension artérielle et anesthésie

Hypertension artérielle et anesthésie Encyclopédie Médico-Chirurgicale 36-652-B-20 (2004) Hypertension artérielle et anesthésie T. Barbry P. Coriat Résumé. L hypertension artérielle est la pathologie intercurrente la plus fréquente dont souffrent

Plus en détail

Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque (Evaluations)

Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque (Evaluations) Item 284 : Troubles de la conduction intracardiaque (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Monsieur Julien C. 74 ans est admis pour «difficultés respiratoires». Les

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE

INSUFFISANCE CARDIAQUE INSUFFISANCE CARDIAQUE PHYSIOPATHOLOGIE Une anomalie du remplissage (insuffisance cardiaque diastolique à fonction systolique conservée) ou une faiblesse de l éjection ventriculaire (insuffisance cardiaque

Plus en détail

Maladie de Fabry Génétique

Maladie de Fabry Génétique Déficit en α-galactosidase Maladie héréditaire lysosomale (transmission liée à l X) Accumulation de globotriaosylceramide (Gb-3) dans l endothélium vasculaire et autres tissus Deuxième maladie lysosomale

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ

SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ SYNDROME CORONAIRE AIGU ET VASOSPASME M. ELBAZ 2 ème COURS AVANCE USIC LYON 13 Décembre 2013 Conflits d Intérêts: Bayer, Johnson and Johnson, Pfizer, Daiichi Sankyo Lilly, Astra-Zeneca, GSK, Roche, Medtronic,

Plus en détail

MALADIES CARDIO-VASCULAIRES

MALADIES CARDIO-VASCULAIRES Dossier thématique de la Fondation de l'avenir MALADIES CARDIO-VASCULAIRES SOMMAIRE I - Les maladies cardiovasculaires et leur traitements A - Le Cœur B - Les maladies cardiovasculaires 1 Les maladies

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Hypertension artérielle (item 130)

Hypertension artérielle (item 130) Cardiologie 17 Référence Hypertension artérielle (item 130) Recommandations de la Société Européenne d Hypertension Artérielle et de la Société Européenne de Cardiologie (2007). Contexte La morbi-mortalité

Plus en détail

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES?

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? Pr Jean Pierre GOURBAT clinique de Chatillon Mise à jour février 2013 Santé et voyages aériens Certaines affections peuvent se décompenser lors d un vol

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14 Table des matières CHAPITRE 1 VIEILLISSEMENT NORMAL : ASPECTS BIOLOGIQUES, FONCTIONNELS ET RELATIONNELS. DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES. PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT PATHOLOGIQUE 13 Module 5.

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Identification de l ischémie myocardique chez le diabétique

Identification de l ischémie myocardique chez le diabétique RECOMMANDATIONS SFC/ALFEDIAM Identification de l ischémie myocardique chez le diabétique Recommandations conjointes SFC/ALFEDIAM J. Puel*, P. Valensi**, G. Vanzetto*, V. Lassmann-Vague**, J.L. Monin*,

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

INFARCTUS DU MYOCARDE Dr Patrick Dassier, HEGP

INFARCTUS DU MYOCARDE Dr Patrick Dassier, HEGP INFARCTUS DU MYOCARDE Dr Patrick Dassier, HEGP L'infarctus du Myocarde (IDM) est une nécrose plus ou moins étendue du myocarde par oblitération d'une artère coronaire. C est une urgence médicale. C est

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 21 décembre 2005 fixant la liste des affections médicales incompatibles avec

Plus en détail

Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète.

Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète. Ischémie myocardique silencieuse (IMS) et Diabète. A propos d un cas clinique, sont rappelés: - les caractères cliniques et pronostiques de l IMS chez le diabétique, - la démarche de l identification de

Plus en détail

ARGUMENTAIRE Mesure de la fraction du flux de réserve coronarien FFR lors d une coronarographie

ARGUMENTAIRE Mesure de la fraction du flux de réserve coronarien FFR lors d une coronarographie ARGUMENTAIRE Mesure de la fraction du flux de réserve coronarien FFR lors d une coronarographie Avril 2015 Cet argumentaire est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte

Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Journée d éducation thérapeutique des adolescents suivis pour une cardiopathie congénitale complexe en transition vers l âge adulte Atrésie pulmonaire Programme 1. Table ronde «cérébrale» Consentement

Plus en détail