Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires"

Transcription

1 Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Juin 2015

2 Sommaire

3

4 GrDF 4 missions

5 GrDF : un conseiller privilégié et un partenaire impliqué

6

7

8 Au préalable La suppression des ouvrages existants Client Contacter le conseiller énergie GrDF Le conseiller énergie transfère votre dossier à l équipe technique 1. Vous nous transmettez les coordonnées et adresse du site La nature des ouvrages existants En cas de CICM, vous nous confirmez la résiliation de tous les contrats des anciens occupants 2. Vous devez attendre la confirmation de fin de travaux pour engager la démolition des constructions à proximité de nos ouvrages. Envois d une offre sous 15 jours. Cout??? Suivi et accompagnement du dossier Confirmation par écrit de la mise hors gaz des ouvrages concernés

9

10 Le dossier de validation

11

12

13

14 Les Mises en Service La Mise en Gaz Pour Essai Attention : le service gratuit «mise en gaz pour essai» ne permet pas de préchauffer les logements : les appareils sont arrêtés dès que l installateur a constaté leur bon fonctionnement

15 Pour commencer, nous allons conclure.

16 Conception et réception des ouvrages gaz Les points de vigilance (dossier de validation) 1. Validation dossier descriptif Dossier descriptif incomplet (famille d'immeuble, norme des tubes et épaisseurs, signature de l'annexe 2 par le MOA de l'opération, mail des différents acteurs) Conception des gaines techniques gaz (matériaux utilisés, degré coupe feu et pare flamme des portes) Cheminement de la conduite d'immeuble à l'intérieur du bâtiment (parties communes, accessibilité et ventilation) Conception de la ventilation haute et basse de la gaine technique gaz Délais de mise à disposition des dossiers pour validation beaucoup trop courts

17 Conception et réception des ouvrages gaz Les points de vigilance (réception) 1. Les Aménagements généraux propreté de la gaine (présences de gravats,..) étanchéité entre gaines (trous fissures de communication) trémies non conformes (brut sans grillage) ventilations haute et basse non finie matériaux coupe feu absents portes et serrures non conformes (5x9,9) 2. L installation gaz Tracé de la CI incompatible avec les locaux traversés Positionnement des compteurs (notamment le 5 par palier) Repérage 13.2 non conforme Liaison équipotentielle : absence, collier non adapté, Qualité du soudage (44% de non-conformité pour les CI CM en Cuivre et 27% en Acier) Absence de peinture sur les canalisations acier (uniquement dans les parkings)

18 La réglementation les principaux textes Arrêté du 2 août 1977 modifié 7 titres et 37 articles Mais aussi : - Arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l incendie des bâtiments d habitation - La norme NF DTU 61.1 composée de 7 parties (ex partie 5 les aménagements généraux partie 7 Règles de calcul) - Les spécifications ATG (ex qualification des soudeurs ) Prescrit interne GrDF (disponible sur le site grdf.fr) : REAL 1010, REAL 0610, REAL 0620

19 La réglementation : Définitions

20 Organe de coupure Général Placé au voisinage immédiat du bâtiment Bien signalé Muni d une plaque d identification Accessible en permanence du Niveau du sol Facilement manœuvrable Dispositions particulières si P > 400 mbar : Ferméture rapide et commande manuelle

21 Organe de coupure individuelle en habitat collectif

22 Identification de l organe de coupure individuel (1 3.2)

23 Organe de coupure individuelle en habitat collectif Organe de coupure supplémentaire Si distance supérieure à un demi-palier Si les installations comportent des tiges après compteur

24 Conduite immeuble conduite montante Diamètre des canalisations Fonction du débit maximum prévisionnel, mais limité à : 100 mbar 400 mbar 4 bar (cas exceptionnel) 70 37

25 Conduite immeuble conduite montante Diamètre des canalisations (DTU 61.1 P7)

26 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Joint mécanique interdit Dans un local non ventilé Sur un parcours encastré

27 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Obturation de l espace annulaire Par un matériau inerte (pour éviter la pénétration éventuelle de gaz à l intérieur de l immeuble) matériau inerte

28 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Distance minimum entre une conduite de gaz et Une conduite d eau Une canalisation électrique... 3 cm 3cm en élévation 20cm en enterré 1 cm 1cm en croisement 5cm en enterré 20 cm en enterré /

29 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Acier Cuivre Polyéthylène (pour conduite enterrée uniquement)

30 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Pose en sol uniquement Mode d assemblage : Electrosoudage Attestation d aptitude professionnelle à compter du 01/01/99 Raccords mécaniques

31 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Attestation d aptitude à l assemblage de tubes et des Accessoires en PE selon la spécification ATG B obligatoire Cuivre Cuivre PE 0,50 m PE Manchon électro-soudable

32 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux CUIVRE spécifications ATG B. 524 Pose en sol et en élévation Mode d assemblage : brasage capillaire fort si D < 54mm soudobrasage si D > 42 mm qualification des soudeurs, braseurs, soudo-braseurs spécifications ATG B Attestation d aptitude professionnelle Conduite montante : composée uniquement d éléments préfabriqués de hauteur d étage

33 Conduite immeuble conduite montante en CU Installations à usage collectif Brasure forte obligatoire Installations intérieures Brasure forte ou brasure tendre Brasure forte Brasure forte ou tendre

34 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Pose en sol et en élévation Mode d assemblage : qualification des soudeurs, braseurs, soudo-braseurs spécifications ATG B soudage oxyacéthylénique si e < 3,2 mm soudage électrique si e > 2,9 mm soudo-brasage Attestation d aptitude professionnelle Spécification ATG B 521

35 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux L utilisation du PLT est autorisée : Uniquement sur les installations après compteur Les installations de gaz en PLT doivent être réalisées en respect des exigences du cahier des charges spécifique CCH et de sa note modificative du 7 novembre Les kits PLT sont utilisables pour la distribution de gaz à une pression inférieure ou égale à 0,5 bar (soit 500 mbar) Le tuyau PLT est utilisable pour la réalisation de tuyauteries enterrées, à condition qu elles soient placées sous fourreau. Compteur : utilisation de la crosse fixée au mur (pas de compteur suspendu au tuyau PLT!)

36 Conduite immeuble conduite montante Choix des matériaux Soit en acier soudé Soit en cuivre sous protection mécanique aérée Restrictions de passage : Traversée de cave privative sous fourreau étanche

37 Conduite immeuble conduite montante Aménagements Généraux Toujours en gaine ventilée Selon dispositions du NF DTU 61.1 P 5 «Aménagements généraux»

38 Conduite immeuble conduite montante Aménagements Généraux : les ventilations

39 Local Technique Placard technique Placard technique Domaine Privé Domaine public

40 Local Technique Placard technique Position : Tiges après compteur En partie commune A l intérieur du volume habitable Selon dispositions du NF DTU 61.1 P 5 «Aménagements généraux»

41 Un exemple de tiges après compteur en PLT

42 Chaufferies : Organes de coupure - Emplacements Principe général : 3 niveaux de coupure coupure générale coupure individuelle chaufferie Chaufferie Immeuble existant Coupure du générateur

43 Contrôle de l ouvrage : Contrôle de l étanchéité Pression de service (P) Pression d'essai de résistance mécanique Pression d'essai d'étanchéité Gaz distribué en réseau P supérieure à 0,4 et inférieure ou égale à 4bar 0,4 P 4 P inférieure ou égale à 0,4 bar P 0,4 6 bar 0,4 bar Pas d'essai P La partie 3 de la NF DTU 61-1 donne les prescriptions pour la réalisations de ces essais

44 Contrôle de l ouvrage : Documents à Produire Avant travaux Etat descriptif du maître d ouvrage (extrait REAL 1010 ) Après travaux Descriptif détaillé de l installateur Visé du maître d ouvrage

45 Contrôle de l ouvrage : Immeuble collectif Distributeur Organisme agréé Immeuble individuel

46 Contrôle de l ouvrage : Chaufferie collective à partir d un branchement individuel Distributeur Organisme agréé Chaufferie collective à partir d une installation à usage collectif

47 Contrôle de l ouvrage : Mise en service MODELES DE CERTIFICATS DE CONFORMITE le distributeur formalisera la réception par le visa apposé sur le ou les certificats. MODELE 1 des logements. MODELE 2 des chaufferies et mini-chaufferies. MODELE 3

48 Les liens utiles /

49 Exemple de Question Cegibat

50 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments Arrêté du 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations combustibles et d hydrocarbures liquéfiés situés à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances (V consolidée au 21 juin 2009)

51 Arrêté du 26 octobre 2010 Arrêté du 2 août 1977 Immeuble collectif Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle

52 Immeuble collectif + individuel Immeuble collectif Immeuble collectif Immeuble collectif + individuel

53 Etude de différentes configurations En neuf : C0 : Immeuble classique accès par cage d escalier C1 : Immeubles individuels groupés en bande sur terrain clôturé C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés sur terrain non clôturé C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert Absence de parties communes et accès indépendant par logement C4 : Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes (21 logements) C6 : Petits collectifs sans communs (4 logements ) illustration nécessité de s y prendre à l avance C7 : Petits ensemble de 4 logements C8 : Lotissement mixte Collectifs + Individuels sur Parking C9 : Maisons individuelles sur Parking C10 : Ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2) C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure C12 : Ensemble de bâtiments collectifs et individuels En existant E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé Absence de parties communes (ou partielles) et accès indépendant par logement E2 : Immeuble existant 8 logements R+3 passant au gaz vidéo E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

54 C0 : Immeuble classique R+5 Une cage d escalier Accès : sur domaine public

55 C0 : Solutions possible : Configuration : immeubles collectif R+5 Desserte par une CI + CM Branchement collectif et OCG puis CI (éventuellement en parking), CM en gaine

56 C1 : 3 Immeubles individuels groupés sur terrain fermé Création d une SCI sur un terrain pour construction 3 immeubles individuels accolés Accès : cour intérieure fermée par un portail

57 C1 : Solutions possibles : Configuration : immeubles individuels groupés en bande classe : 2eme famille Construction de 3 branchements individuels en façade: Extension PE 63mm MPB dans la cour et construction 3 branchements individuels avec pose S2400 en façade de chaque logement. Solution conforme et préconisée, difficulté sur l accessibilité des 13.1 (boite à clé..) Construction de 3 branchements individuels en limite de domaine public: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 en limite de domaine public. Solution acceptable (pb des conventions pour les liaisons intérieures) Construction d une CI et 3 branchements particuliers extérieurs : Coffrets individuels S2400 équipés BP et alimentés par une CI enterrée (PE) avec coffret coupure/détente (S22) en limite de domaine public. Solution non conforme, ce n est pas un collectif Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE placé en limite de copropriété Solution non conforme : ce n est pas un collectif

58 Pas de terrains privatifs C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés

59 C2 : Solutions possibles Configuration : immeubles individuels groupés en bande classé 1 ère famille (si uniquement RDC) ou 2 ème famille Construction de branchements individuels face à chaque logement: Extension PE 63mm MPB et pour chaque ilot : construction 3 branchements individuels avec pose de coffrets S2400 encastrés ou accolés à la façade de chaque logement Solution conforme (risque de clôture dans l avenir..) Construction de 3 branchements individuels regroupés pour chaque ilot: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 sur socle, ou encastrés dans un muret technique, devant chaque ilot Solution possible pour des configurations de petite taille (repérage OCI obligatoire) Pose d un PTGE à proximité de chaque ilot : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE pour chaque ilot Solution non conforme : ce n est pas un collectif

60 C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert et accès indépendant par logement Alimentation de 3 petits immeubles collectifs accolés R+2 avec façades nord et sud sur deux rues différentes Absence de parties communes et accès indépendant pour chaque logement 5 logements/immeuble: (3 duplex au RDC et R+1) + (2 logements au R+2)

61 C3 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d un branchement alimentant un coffret coupure détente encastré ou accolé à un Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée Construction de 3 branchements individuels en façade avant et 2 en façade arrière: Solution non conforme, Dans un collectif il faut un branchement collectif pour l immeuble ou par cage d escalier

62 C4 Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante/logement sans parties communes intérieures

63 C4 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution conforme préconisée : On considère chaque bloc comme un immeuble indépendant (suivant configuration,dans l exemple chaque bloc est décalé et le BRC est bien identifié à chaque immeuble) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution possible Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

64 C4 : Exemple coffret double comptage

65 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes

66 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes Alimentation de 21 logements avec la répartition suivante : Bâtiment A = 8 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 4 entrées sur passerelle Bâtiment C = 2 logements au RDC : caves niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C Bâtiment B = 11 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C + 3 entrées sur l escalier B niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C + 2 entrées sur l escalier B

67 C5 : Solutions possibles Configuration : 2 ou 3 Habitations collectives comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille 2 bâtiments (C et B) partagent un même accès et peuvent être assimilés à un bâtiment avec 2 cages d escalier Construction de 3 branchements collectifs et 3 PTGE ou placard technique maçonné Solution possible : On place un PCTG à proximité de caque escalier extérieur. Ce qui permet de respecter les 10 compteurs max par PCTG et la logique d un 13.1 par cage d escalier

68

69 C6 : Petits collectifs (4 logements )

70 C6 Plan de Masse

71 C6 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme et optimisée Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution conforme Construction d un branchement et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme mais non optimisée Le travail en amont assure la réussite du chantier

72 C7 : Petits ensemble de 4 logements

73 C7 : Solutions possibles Configuration : 4 maisons individuelles au sens de l arrêté du 2 Août 77. Particularité un espace commun Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution possible (avantage esthétique et un seul OCG ) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution possible (avantage un seul OCG) Construction de 4 branchements individuels regroupés : Construction 4 branchements individuels accolés avec pose de coffrets S2400 sur socle, Solution possible (repérage OCI obligatoire) Construction de 2 branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution possible

74 C7 : Exemple Placard Technique

75 C7 : Exemple Placard Technique

76 C7 : Exemple Placard Technique

77 C8 : Lotissement 10 Maisons individuelles + collectifs (45 logements) sur Parking

78 C8 : Solutions possibles Configuration : Habitations individuelles classée en 1 ème famille + Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Desserte comme un lotissement avec des Branchements individuels et Une CM par cage d escalier: Réseau intérieur en caniveau, BC + CI + CM par immeuble, et BI pour les individuels Solution conforme à préconiser Desserte par une CI Branchement collectif et OCG puis CI en parking, CM en immeuble et CI avec OCI devant chaque immeuble individuel Solution conforme

79 C8 : Exemple Caniveau pour canalisation gaz

80 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking

81 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking, solutions possibles Extension de réseau par ilot de pavillons en caniveau technique (profondeur minimum requise 30cm) solution conforme Création de brt collectifs avec CI en sous sol : solution non possible car il n y a pas de collectif Armoire de regroupement comptage par ilot de pavillons = solution acceptable si impossibilité de poser un réseau limitation à un placard technique par ilot, pose des tiges après compteur dans des caniveaux

82 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

83 C10 : Solutions possibles Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment de 2 logements Solution conforme : respect des distances par rapport au ouvrants à bien intégrer Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment pour les immeubles de 3 logements Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution conforme : respect des distances par rapport aux ouvrants à bien intégrer Rmq si l on souhaite utiliser l espace sous les escaliers pour placer les compteurs (coffret PTGE, placard maçonné ), il convient de réaliser la détente en amont alimentation par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme

84 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

85 C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure Branchement sur réseau Bp Ac168 Réalisation CI en Acier dans parking et en Pe dans partie végétalisée+8 branchements bp

86 Réalisation d un réseau Point particulier à vérifier C11 : Solutions possibles 1. Sur la traversée du porche il faut vérifier que la longueur est < 40 m (RSDG 5) 2. Sur le branchement, le point le plus contraignant est la présence d un régulateur qu il n est pas possible de placer sous une partie couverte : 1. Si les coffrets sont placés dans des parties «non couverte», il est possible de placer un coffret détente comptage et de faire le branchement en PE (jusqu à 1m de la façade) 2. Si les coffrets sont placés sous une partie «couverte» il est possible de placer un compteur (espace commun aéré) mais pas le régulateur, une solution est alors de séparer détente et comptage (la détente sous coffret enterré par ex dans un espace non couvert et compteur en coffret classique sur le mur) 3. Une autre possibilité est de réaliser un îlot BP

87 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels

88 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels Ensemble composé de logements individuels (accès directs sur l extérieur) De logements intermédiaires (accès direct sur l extérieur où à partir d une coursive) Des logements collectifs (accès par un espace intérieur commun) Desserte gaz à partir d une CI dans l ilot central puis par des branchements individuels et collectifs

89 E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé et accès indépendant par logement Réaménagement d un ancien petit hôtel en immeuble collectif avec des entrées indépendantes pour les logements : absence de parties communes intérieures

90 E1 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

91 E2 : Collectif existant R+3 8 logements Ventilation Haute 8 Cuisines Ventilation basse

92 E2 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE MPB/BP accolé au bâtiment. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme (s assurer de l accessibilité de l OCG) Idée innovante : Conduit ventilé pour le PTGE qui sert également au passage des tiges après compteurs

93 E2 : détail solution Cuisine Cuisine Pénétrations étanches des branchements particuliers depuis le PTGE. Dans le conduit ventilé

94 E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

95 E3 : Plan de masse

96

97 Surélévation d un bâtiment

98 Surélévation d un bâtiment

99 Merci de votre attention

100

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz

Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz Retour d expérience Principales anomalies constatées sur les installations gaz Les principales anomalies liées aux installations de gaz (source HabitA+) Les principales anomalies liées aux installations

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE

VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG VOISINAGE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ AVEC LES AUTRES OUVRAGES RSDG 4 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - OBJET DU CAHIER DES CHARGES 2 2. - DOMAINE D'APPLICATION 2 3. - OUVRAGES

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

bienvenue ANTARGAZ sur le réseau LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr cuisson chauffage eau chaude Images et Formes - IND 47 2008

bienvenue ANTARGAZ sur le réseau LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr cuisson chauffage eau chaude Images et Formes - IND 47 2008 bienvenue sur le réseau ANTARGAZ LIVRET GAZ NATUREL www.antargaz.fr Images et Formes - IND 47 2008 eau chaude cuisson chauffage BIENVENUE SUR LE RÉSEAU ANTARGAZ Le présent document a pour but de vous préciser

Plus en détail

Pour les immeubles anciens - Rénovation p. 84. Accessoires indispensables Conduites Montantes BP et MP p. 86. Repérages GAZ - Signalétique p.

Pour les immeubles anciens - Rénovation p. 84. Accessoires indispensables Conduites Montantes BP et MP p. 86. Repérages GAZ - Signalétique p. Collectifs S O M M A I R E Canalisations & Raccords gaz Pour les immeubles neufs p. 80 Conduites montantes préfabriquées en cuivre Basse Pression 21 mbar ou 37 mbar (propane) selon ATG B600 Conduites montantes

Plus en détail

Édition 2016 du Guide QUALIGAZ Les installations de gaz

Édition 2016 du Guide QUALIGAZ Les installations de gaz Édition 2016 du Guide QUALIGAZ Les installations de gaz L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L

Plus en détail

Formulaire de demande de réalisation ou de modification

Formulaire de demande de réalisation ou de modification Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Gedia pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de consommation collective ou

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 13 00 50 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 11 00 52 A Additif n 1 au procès verbal initial n SD 11 00 52 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti Ingénierie Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à

Plus en détail

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau

Conférence. 1. Titre section. Centre de compétence Forem Polygone de l eau ores.net Conférence 1. Titre section Centre de compétence Forem Polygone de l eau Centre de Compétence Forem Polygone de l'eau-conférences 2014 2 Sommaire 1. Présentation d ORES 2. Raccordement individuel

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation.

Le guide opiki. «Trouver le bon locataire» Guide immobilier - Location. Le logement décent. Le dossier de présentation. Guide immobilier - ocation e guide opiki «Trouver le bon locataire» e logement décent P2 e dossier de présentation P4 es diagnostics P4 Guide immobilier - ocation 1 Guide immobilier - ocation e logement

Plus en détail

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 1 Contenu de la présentation 1. Les principes de base Réaction au feu Résistance

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

IDENTIFICATION DES BATIMENTS ET PARTIES DU BATIMENT (PIECES ET VOLUMES) N'AYANT PU ETRE CONTROLES ET MOTIFS

IDENTIFICATION DES BATIMENTS ET PARTIES DU BATIMENT (PIECES ET VOLUMES) N'AYANT PU ETRE CONTROLES ET MOTIFS CIEL Expertises Siège : Z.A. de la Koehl 57670 FRANCALTROFF Bureau : 29 Rue de Sarre 57070 METZ Tel : 03 87 86 34 91 Fax : 03 87 01 88 47 E-mail : contact@cielexpertises.com www.cielexpertises.com RAPPORT

Plus en détail

Modalité pour le raccordement d immeubles au téléréseau

Modalité pour le raccordement d immeubles au téléréseau Version 2 ARC OCTOBRE 2002 Généralités : Afin de pouvoir garantir à chaque client une bonne qualité de l image et du son des programmes radio et TV, ainsi que l utilisation de la voie de retour (par exemple

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAIS N SD 16 00 33

PROCES VERBAL D ESSAIS N SD 16 00 33 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES Laboratoire Dispositifs Actionnés de Sécurité Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 63 82 Télécopie 33 (0)2

Plus en détail

CDROM Editions Législatives. 1

CDROM Editions Législatives. 1 Arrêté d u 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés situées à l'intérieur des bâtiments d'habitation ou de

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

CCH 2007-01. Edition : 3

CCH 2007-01. Edition : 3 CCH 2007-01 Cahier des charges Juin 2014 Edition : 3 KITS DE TUYAUX ONDULEUX PLIABLES EN ACIER INOXYDABLE POUR LE GAZ DANS LES BATIMENTS AVEC UNE PRESSION DE SERVICE INFERIEURE OU EGALE A 0,5 BAR (KITS

Plus en détail

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical)

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) Veuillez compléter ce dossier et le retourner à l adresse que vous trouverez sur le site www.raccordementelec.new.fr Identification du

Plus en détail

Réf. : 3478F - 4.33 / a - 02.01. BIOSANIT Stations de relevage pour eaux usées. Installation et maintenance

Réf. : 3478F - 4.33 / a - 02.01. BIOSANIT Stations de relevage pour eaux usées. Installation et maintenance Cette notice doit être transmise à l utilisateur final Installation et maintenance SOMMAIRE 1 - GÉNÉRALITES...5 2 - UTILISATION...5 3 - CARACTÉRISTIQUES...5 4 - MANUTENTION...5 5 - STOCKAGE...5 6 - INSTALLATION...5

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE des ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Date de début possible des travaux A T R Date de dépôt Département Commune Année N dossier DEMANDE D AUTORISATION DE TRAVAUX au titre de l ACCESSIBILITE et de la SECURITE

Plus en détail

Mode d emploi. pour votre raccordement au réseau d électricité. Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel

Mode d emploi. pour votre raccordement au réseau d électricité. Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel Mode d emploi pour votre raccordement au réseau d électricité Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel Puissance inférieure ou égale à 36 kva Dans les départements d Outre-mer et

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

Robinets. Flexibles Détendeurs. Accessoires. Simplifiez vos achats... Gaz Naturel, Butane ou Propane, faites le choix d un seul fournisseur

Robinets. Flexibles Détendeurs. Accessoires. Simplifiez vos achats... Gaz Naturel, Butane ou Propane, faites le choix d un seul fournisseur Raccords Robinets Flexibles Détendeurs inverseurs Accessoires CONCEPTION FR A N Ç AISE IZINOX Coffrets Conduites montantes Simplifiez vos achats... Gaz Naturel, Butane ou Propane, faites le choix d un

Plus en détail

LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS

LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE RACCORDEMENT AUX RESEAUX D EAUX USEES ET D EAUX PLUVIALES LOGEMENTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS A retourner au : SIARP 73, rue de Gisors 95 300 PONTOISE Tél. : 01

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES. (Réunion du 21 février 2012) Document de travail

AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES. (Réunion du 21 février 2012) Document de travail AMF 28 ERDF LES BRANCHEMENTS PROVISOIRES (Réunion du 21 février 2012) 1 Sommaire Définition et caractéristiques techniques d un branchement provisoire Parcours d une demande Durée d un branchement provisoire

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

Certificats de conformité. Résidentiel. Aide-mémoire. Édition 2014

Certificats de conformité. Résidentiel. Aide-mémoire. Édition 2014 Aide-mémoire Résidentiel Édition 2014 Certificats de conformité Architectes I Bureaux d études I Bureaux de contrôle I Installateurs I Maîtres d ouvrage I SAV 1. Généralités Les différents certificats

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement

Plus en détail

Mode d emploi. pour votre raccordement au réseau d électricité. Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel

Mode d emploi. pour votre raccordement au réseau d électricité. Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel Mode d emploi pour votre raccordement au réseau d électricité Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel Puissance inférieure ou égale à 36 kva Dans les départements d Outre-mer et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 AIRFLUE RÉNOVATION LIMOGES HABITAT CHOISIT AIRFLUE RÉNOVATION POUR LA RÉNOVATION THERMIQUE DE 123 LOGEMENTS COLLECTIFS CHANTIER TEST DE LA NOUVELLE VERSION AIRFLUE RÉNOVATION

Plus en détail

Le gaz, l énergie. qui respecte l environnement. Elfi, la petite bouteille

Le gaz, l énergie. qui respecte l environnement. Elfi, la petite bouteille Le gaz, l énergie qui respecte l environnement Elfi, la petite bouteille Le Gaz L énergie qui respecte l environnement, qui vous apporte le confort et le bien-être dans toute la maison, mais aussi à l

Plus en détail

Formulaire de demande de raccordement d un programme immobilier

Formulaire de demande de raccordement d un programme immobilier Formulaire de demande de raccordement d un programme immobilier Identification: EDF-FOR-RAC-PROG Version: 1.0 Version Date d application Nature de la modification Annule et remplace 1.0 01/10/2015 Création

Plus en détail

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité

Cabinet d'expertise immobilière Amiante - Plomb - Loi Carrez - Etat parasitaire Gaz - Performance énergétique - Electricité Page 1 sur 5 RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique

Plus en détail

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION 88 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix de vos formations

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES 1 OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT Le présent cahier des prescriptions architecturales et environnementales a pour objet : - d assurer la diversité

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAÔNE Commune de VILLEPAROIS Section B, lieu-dit «La Roche» Parcelles n 458, 520, 578, 579, 585, 587 LOTISSEMENT «Les côteaux de la Roche» NOTE DE PRESENTATION Applicable au lotissement

Plus en détail

Catalogue formations 2015

Catalogue formations 2015 Catalogue formations 2015 Formation au soudage et coupage www.airliquidewelding.com L activité formation 2390-001 Le Centre de Formation Air Liquide Welding est une école professionnelle. Ses outils sont

Plus en détail

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel?

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? 1.0 1 er mars 2010 1 er mars 2010 Création Page 2 sur 8 Sommaire 1 VOTRE PROJET... 3 2 NOTRE RESEAU... 3 3 CONTACTS... 4

Plus en détail

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises PROCEDURE ADAPTEE ART 28 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz Fiche technique Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 5 6 7 Connaître Réseau d eau froide Réseau d eau chaude Réseau de gaz Regarder Réseau d eau Entretenir & améliorer Contrat d'entretien Remplacement

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL Guide poêles & inserts Envie d une cheminée? Le plaisir d un feu authentique sans contrainte d approvisionnement et de stockage. Le contrôle de votre consommation et de la température

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail

PORTAILS LE SENS DE L OUVERTURE

PORTAILS LE SENS DE L OUVERTURE PORTAILS LE SENS DE L OUVERTURE Jacot Des Combes, un engagement de terrain Dès 1911, Pierre et Gustave Jacot Des Combes fondent leur entreprise. Une entreprise qui prospère toujours, après avoir traversé

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Agence BUREAU VERITAS - Agence Centre Service Risques à l'occupant Normandie Centre 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE SAINT MESMIN Tél : 02.38.88.18.69 Fax : 02.38.72.50.89 Mel : laurent.renoncet@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES

DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES République Française Service Départemental d'incendie et de Secours Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Var DOCTRINE DEPARTEMENTALE CHAMPS PHOTOVOLTAIQUES Version mars 2015 Page 1

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin 11.028 T MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX 1 OBJET DU MARCHE Le présent cahier des clauses

Plus en détail

Version : V.1.0 Nombre de pages : 7. Version Date Nature de la modification Annule et remplace. V.1.0 01/01/2009 Création Néant

Version : V.1.0 Nombre de pages : 7. Version Date Nature de la modification Annule et remplace. V.1.0 01/01/2009 Création Néant Demande d étude exploratoire pour le raccordement d un programme immobilier ou d'une zone d'aménagement au Réseau Public de Distribution géré par SICAP réseau Identification : SICAP-FOR-RAC-07E Version

Plus en détail

Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF

Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF Direction Raccordements Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF Identification : ERDF-FOR-RAC_14E Version : V.1.1 Nombre de pages : 11 Version Date

Plus en détail

RÉGLEM ENTATION 51///61

RÉGLEM ENTATION 51///61 RÉGLEM ENTATION 51///61 LE MARQUAGE CE Les points clés Le marquage CE obligatoire Cela consiste en conformité à une norme : NF EN 12101-2, produit testé en laboratoire notifié, système qualité audité par

Plus en détail

Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS -

Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS - Deuxième partie - LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS - En 17 pages Cadastre vertical Recommandations - 2 e partie : La délimitation des lots privatifs - 1 2. LA DÉLIMITATION DES LOTS PRIVATIFS 2/17 2.1.

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ Guide d utilisation Partie IX - Module GAZ Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 4 1.3 Les fiches de contrôles... 4 1.4 Les éléments des fiches de contrôles... 4 1.5

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

LES SYSTÈMES COLLECTIFS POUJOULAT

LES SYSTÈMES COLLECTIFS POUJOULAT LES SYSTÈMES COLLECTIFS POUJOULAT SÉCURITÉ ET PERFORMANCE NEUF ET RÉNOVATION POUJOULAT, 50 ANS D EXPERTISE AU SERVICE DE NOTRE ENVIRONNEMENT Depuis plus de 50 ans, Poujoulat conçoit et développe des systèmes

Plus en détail

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations Service des Affaires Techniques et Professionnelles UNA Charpente Menuiserie Agencement Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

État de l installation intérieure d électricité

État de l installation intérieure d électricité État de l installation intérieure d électricité Articles L134-7 et R134-10 à 13 du Code de la Construction et de l Habitation Arrêté du 08/07/2008 Norme XP C 16-600 LIMITES DU DOMAINE D APPLICATION DU

Plus en détail

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 12 00 44

PROCES VERBAL D ESSAI N SD 12 00 44 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Département Feu et Environnement Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 33 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 68 PROCES

Plus en détail

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition.

GOULOTTE GTL VIADIS et accessoires de finition. 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 GOULOTTE GTL VIADIS SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 9 5.Caractéristiques

Plus en détail

Gaz ROBINET D ARRÊT GAZ NATUREL. Prix public H.T. 2015-2016. Robinet arrêt DM à joint plat gaz avec patte

Gaz ROBINET D ARRÊT GAZ NATUREL. Prix public H.T. 2015-2016. Robinet arrêt DM à joint plat gaz avec patte Prix public H.T. 2015-2016 ROBINET D ARRÊT GAZ NATUREL Robinet à obturation automatique intégrée ROAI brut 1/2" P421001 14.79 chrome 1/2" P421002 21.68 Robinet arrêt DM à joint plat gaz avec patte 1/2"

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE L énergie d un leader Sommaire - Choix de l emplacement de la citerne 3 - Fosse de pose de la citerne 4 - Mise en place de la citerne 5 Pose de la citerne Remblayage

Plus en détail

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 GRTgaz Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 1 26 avril 2016 Infrastructureset organisation de GRT gaz : Filiale de ENGIE et de la société d Infrastructure gazières (Cdc), GRTgaz est le principal

Plus en détail

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense

NOUVEAU. Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ. Générateur ECS Chaudagaz Écondense NOUVEAU Chaudagaz DE 40KW À 300KW FONCTIONNEMENT GAZ Générateur ECS Chaudagaz Écondense LES AVANTAGES L ÉCONOMIE D ÉNERGIE Rendement minimum 105 % PCI - l eau étant réchauffée à 65 C. NOTA : les valeurs

Plus en détail

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique, divers travaux

Plus en détail

BC-GAZ MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gaz. Réseaux de distribution de gaz combustibles

BC-GAZ MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gaz. Réseaux de distribution de gaz combustibles BC-GAZ MAI 2012 Polypipe PE Pression Gaz Réseaux de distribution de gaz combustibles Polygaz La sécurité avant tout! Le Polyéthylène utilisé jusqu au début des années 80 dans l Irrigation a connu des évolutions

Plus en détail

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES ET TECHNIQUES NÉCESSAIRES A L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU DANS LES IMMEUBLES COLLECTIFS D HABITATION ET LES ENSEMBLES IMMOBILIERS DE LOGEMENTS Conformément

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50 Fédération belge du Secteur de l'eau association sans but lucratif Rue Colonel Bourg, 127 BE - 1140 Bruxelles TVA: BE-0407.781.169 Tel: + 32 (0)2 706 40 90 - Fax: + 32 (0)2 706 40 99 E-mail: info@belgaqua.be

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE DE L ETAT DE

RAPPORT DE VISITE DE L ETAT DE Page 1 sur 7 SF-DIAG DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Amiante Plomb DPE Termites Gaz ERNT Carrez - Electricité - Tantièmes de Copropriétés Francis Hucher 21 rue du Canada - 17320 Hiers-Brouage Tel : 05 46 36 92

Plus en détail

«VALLEIRY» (Haute-Savoie)

«VALLEIRY» (Haute-Savoie) 1 «VALLEIRY» (Haute-Savoie) CONVENTION DE TRAVAUX MODIFICATIFS Convention de travaux modificatifs 1 A Fleur de Saisons 1 octobre 2013 2 NOTE D INFORMATION POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX MODIFICATIFS L

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

DEMANDE DE BRANCHEMENT EAU POTABLE / POSE COMPTEUR

DEMANDE DE BRANCHEMENT EAU POTABLE / POSE COMPTEUR DEMANDE DE BRANCHEMENT EAU POTABLE / POSE COMPTEUR Suite à votre demande, veuillez trouver ci-joint votre dossier pour la réalisation d un branchement d eau potable, d une pose compteur ou d un déplacement

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de Gaz

Etat de l Installation Intérieure de Gaz Etat de l Installation Intérieure de Gaz Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : AE15-044-509 AFNOR NF P 45-500 (Janvier 2013) 13/02/2015

Plus en détail

Conformité. Calibre 12 A 500 400 250 455 355 20 1 17 A 500 400 250 455 355 20 1 22 A 500 400 250 455 355 20 1 32 A 600 600 300 555 555 35 1

Conformité. Calibre 12 A 500 400 250 455 355 20 1 17 A 500 400 250 455 355 20 1 22 A 500 400 250 455 355 20 1 32 A 600 600 300 555 555 35 1 Ordinys Soft Start de relayage à démarrage progressif Conformité Descriptif technique Ce est conforme à la norme NF S 61-937 et aux caractéristiques complémentaires du règlement Particulier NF 278. Encombrement,

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail