Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires"

Transcription

1 Région Sud Ouest Délégation Marché d Affaires Juin 2015

2 Sommaire

3

4 GrDF 4 missions

5 GrDF : un conseiller privilégié et un partenaire impliqué

6

7

8 Au préalable La suppression des ouvrages existants Client Contacter le conseiller énergie GrDF Le conseiller énergie transfère votre dossier à l équipe technique 1. Vous nous transmettez les coordonnées et adresse du site La nature des ouvrages existants En cas de CICM, vous nous confirmez la résiliation de tous les contrats des anciens occupants 2. Vous devez attendre la confirmation de fin de travaux pour engager la démolition des constructions à proximité de nos ouvrages. Envois d une offre sous 15 jours. Cout??? Suivi et accompagnement du dossier Confirmation par écrit de la mise hors gaz des ouvrages concernés

9

10 Le dossier de validation

11

12

13

14 Les Mises en Service La Mise en Gaz Pour Essai Attention : le service gratuit «mise en gaz pour essai» ne permet pas de préchauffer les logements : les appareils sont arrêtés dès que l installateur a constaté leur bon fonctionnement

15 Pour commencer, nous allons conclure.

16 Conception et réception des ouvrages gaz Les points de vigilance (dossier de validation) 1. Validation dossier descriptif Dossier descriptif incomplet (famille d'immeuble, norme des tubes et épaisseurs, signature de l'annexe 2 par le MOA de l'opération, mail des différents acteurs) Conception des gaines techniques gaz (matériaux utilisés, degré coupe feu et pare flamme des portes) Cheminement de la conduite d'immeuble à l'intérieur du bâtiment (parties communes, accessibilité et ventilation) Conception de la ventilation haute et basse de la gaine technique gaz Délais de mise à disposition des dossiers pour validation beaucoup trop courts

17 Conception et réception des ouvrages gaz Les points de vigilance (réception) 1. Les Aménagements généraux propreté de la gaine (présences de gravats,..) étanchéité entre gaines (trous fissures de communication) trémies non conformes (brut sans grillage) ventilations haute et basse non finie matériaux coupe feu absents portes et serrures non conformes (5x9,9) 2. L installation gaz Tracé de la CI incompatible avec les locaux traversés Positionnement des compteurs (notamment le 5 par palier) Repérage 13.2 non conforme Liaison équipotentielle : absence, collier non adapté, Qualité du soudage (44% de non-conformité pour les CI CM en Cuivre et 27% en Acier) Absence de peinture sur les canalisations acier (uniquement dans les parkings)

18 La réglementation les principaux textes Arrêté du 2 août 1977 modifié 7 titres et 37 articles Mais aussi : - Arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l incendie des bâtiments d habitation - La norme NF DTU 61.1 composée de 7 parties (ex partie 5 les aménagements généraux partie 7 Règles de calcul) - Les spécifications ATG (ex qualification des soudeurs ) Prescrit interne GrDF (disponible sur le site grdf.fr) : REAL 1010, REAL 0610, REAL 0620

19 La réglementation : Définitions

20 Organe de coupure Général Placé au voisinage immédiat du bâtiment Bien signalé Muni d une plaque d identification Accessible en permanence du Niveau du sol Facilement manœuvrable Dispositions particulières si P > 400 mbar : Ferméture rapide et commande manuelle

21 Organe de coupure individuelle en habitat collectif

22 Identification de l organe de coupure individuel (1 3.2)

23 Organe de coupure individuelle en habitat collectif Organe de coupure supplémentaire Si distance supérieure à un demi-palier Si les installations comportent des tiges après compteur

24 Conduite immeuble conduite montante Diamètre des canalisations Fonction du débit maximum prévisionnel, mais limité à : 100 mbar 400 mbar 4 bar (cas exceptionnel) 70 37

25 Conduite immeuble conduite montante Diamètre des canalisations (DTU 61.1 P7)

26 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Joint mécanique interdit Dans un local non ventilé Sur un parcours encastré

27 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Obturation de l espace annulaire Par un matériau inerte (pour éviter la pénétration éventuelle de gaz à l intérieur de l immeuble) matériau inerte

28 Conduite immeuble conduite montante Des prescriptions de mise en œuvre Distance minimum entre une conduite de gaz et Une conduite d eau Une canalisation électrique... 3 cm 3cm en élévation 20cm en enterré 1 cm 1cm en croisement 5cm en enterré 20 cm en enterré /

29 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Acier Cuivre Polyéthylène (pour conduite enterrée uniquement)

30 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Pose en sol uniquement Mode d assemblage : Electrosoudage Attestation d aptitude professionnelle à compter du 01/01/99 Raccords mécaniques

31 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Attestation d aptitude à l assemblage de tubes et des Accessoires en PE selon la spécification ATG B obligatoire Cuivre Cuivre PE 0,50 m PE Manchon électro-soudable

32 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux CUIVRE spécifications ATG B. 524 Pose en sol et en élévation Mode d assemblage : brasage capillaire fort si D < 54mm soudobrasage si D > 42 mm qualification des soudeurs, braseurs, soudo-braseurs spécifications ATG B Attestation d aptitude professionnelle Conduite montante : composée uniquement d éléments préfabriqués de hauteur d étage

33 Conduite immeuble conduite montante en CU Installations à usage collectif Brasure forte obligatoire Installations intérieures Brasure forte ou brasure tendre Brasure forte Brasure forte ou tendre

34 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux Pose en sol et en élévation Mode d assemblage : qualification des soudeurs, braseurs, soudo-braseurs spécifications ATG B soudage oxyacéthylénique si e < 3,2 mm soudage électrique si e > 2,9 mm soudo-brasage Attestation d aptitude professionnelle Spécification ATG B 521

35 Conduite immeuble conduite montante Nature des matériaux L utilisation du PLT est autorisée : Uniquement sur les installations après compteur Les installations de gaz en PLT doivent être réalisées en respect des exigences du cahier des charges spécifique CCH et de sa note modificative du 7 novembre Les kits PLT sont utilisables pour la distribution de gaz à une pression inférieure ou égale à 0,5 bar (soit 500 mbar) Le tuyau PLT est utilisable pour la réalisation de tuyauteries enterrées, à condition qu elles soient placées sous fourreau. Compteur : utilisation de la crosse fixée au mur (pas de compteur suspendu au tuyau PLT!)

36 Conduite immeuble conduite montante Choix des matériaux Soit en acier soudé Soit en cuivre sous protection mécanique aérée Restrictions de passage : Traversée de cave privative sous fourreau étanche

37 Conduite immeuble conduite montante Aménagements Généraux Toujours en gaine ventilée Selon dispositions du NF DTU 61.1 P 5 «Aménagements généraux»

38 Conduite immeuble conduite montante Aménagements Généraux : les ventilations

39 Local Technique Placard technique Placard technique Domaine Privé Domaine public

40 Local Technique Placard technique Position : Tiges après compteur En partie commune A l intérieur du volume habitable Selon dispositions du NF DTU 61.1 P 5 «Aménagements généraux»

41 Un exemple de tiges après compteur en PLT

42 Chaufferies : Organes de coupure - Emplacements Principe général : 3 niveaux de coupure coupure générale coupure individuelle chaufferie Chaufferie Immeuble existant Coupure du générateur

43 Contrôle de l ouvrage : Contrôle de l étanchéité Pression de service (P) Pression d'essai de résistance mécanique Pression d'essai d'étanchéité Gaz distribué en réseau P supérieure à 0,4 et inférieure ou égale à 4bar 0,4 P 4 P inférieure ou égale à 0,4 bar P 0,4 6 bar 0,4 bar Pas d'essai P La partie 3 de la NF DTU 61-1 donne les prescriptions pour la réalisations de ces essais

44 Contrôle de l ouvrage : Documents à Produire Avant travaux Etat descriptif du maître d ouvrage (extrait REAL 1010 ) Après travaux Descriptif détaillé de l installateur Visé du maître d ouvrage

45 Contrôle de l ouvrage : Immeuble collectif Distributeur Organisme agréé Immeuble individuel

46 Contrôle de l ouvrage : Chaufferie collective à partir d un branchement individuel Distributeur Organisme agréé Chaufferie collective à partir d une installation à usage collectif

47 Contrôle de l ouvrage : Mise en service MODELES DE CERTIFICATS DE CONFORMITE le distributeur formalisera la réception par le visa apposé sur le ou les certificats. MODELE 1 des logements. MODELE 2 des chaufferies et mini-chaufferies. MODELE 3

48 Les liens utiles /

49 Exemple de Question Cegibat

50 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de performance énergétique des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments Arrêté du 2 août 1977 relatif aux règles techniques et de sécurité applicables aux installations combustibles et d hydrocarbures liquéfiés situés à l intérieur des bâtiments d habitation ou de leurs dépendances (V consolidée au 21 juin 2009)

51 Arrêté du 26 octobre 2010 Arrêté du 2 août 1977 Immeuble collectif Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle Maison individuelle

52 Immeuble collectif + individuel Immeuble collectif Immeuble collectif Immeuble collectif + individuel

53 Etude de différentes configurations En neuf : C0 : Immeuble classique accès par cage d escalier C1 : Immeubles individuels groupés en bande sur terrain clôturé C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés sur terrain non clôturé C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert Absence de parties communes et accès indépendant par logement C4 : Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes (21 logements) C6 : Petits collectifs sans communs (4 logements ) illustration nécessité de s y prendre à l avance C7 : Petits ensemble de 4 logements C8 : Lotissement mixte Collectifs + Individuels sur Parking C9 : Maisons individuelles sur Parking C10 : Ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2) C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure C12 : Ensemble de bâtiments collectifs et individuels En existant E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé Absence de parties communes (ou partielles) et accès indépendant par logement E2 : Immeuble existant 8 logements R+3 passant au gaz vidéo E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

54 C0 : Immeuble classique R+5 Une cage d escalier Accès : sur domaine public

55 C0 : Solutions possible : Configuration : immeubles collectif R+5 Desserte par une CI + CM Branchement collectif et OCG puis CI (éventuellement en parking), CM en gaine

56 C1 : 3 Immeubles individuels groupés sur terrain fermé Création d une SCI sur un terrain pour construction 3 immeubles individuels accolés Accès : cour intérieure fermée par un portail

57 C1 : Solutions possibles : Configuration : immeubles individuels groupés en bande classe : 2eme famille Construction de 3 branchements individuels en façade: Extension PE 63mm MPB dans la cour et construction 3 branchements individuels avec pose S2400 en façade de chaque logement. Solution conforme et préconisée, difficulté sur l accessibilité des 13.1 (boite à clé..) Construction de 3 branchements individuels en limite de domaine public: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 en limite de domaine public. Solution acceptable (pb des conventions pour les liaisons intérieures) Construction d une CI et 3 branchements particuliers extérieurs : Coffrets individuels S2400 équipés BP et alimentés par une CI enterrée (PE) avec coffret coupure/détente (S22) en limite de domaine public. Solution non conforme, ce n est pas un collectif Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE placé en limite de copropriété Solution non conforme : ce n est pas un collectif

58 Pas de terrains privatifs C2 : 3 ensembles de 3 immeubles individuels accolés

59 C2 : Solutions possibles Configuration : immeubles individuels groupés en bande classé 1 ère famille (si uniquement RDC) ou 2 ème famille Construction de branchements individuels face à chaque logement: Extension PE 63mm MPB et pour chaque ilot : construction 3 branchements individuels avec pose de coffrets S2400 encastrés ou accolés à la façade de chaque logement Solution conforme (risque de clôture dans l avenir..) Construction de 3 branchements individuels regroupés pour chaque ilot: Construction 3 branchements individuels accolés avec pose de 3 coffrets S2400 sur socle, ou encastrés dans un muret technique, devant chaque ilot Solution possible pour des configurations de petite taille (repérage OCI obligatoire) Pose d un PTGE à proximité de chaque ilot : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE pour chaque ilot Solution non conforme : ce n est pas un collectif

60 C3 : Immeuble collectif sur terrain ouvert et accès indépendant par logement Alimentation de 3 petits immeubles collectifs accolés R+2 avec façades nord et sud sur deux rues différentes Absence de parties communes et accès indépendant pour chaque logement 5 logements/immeuble: (3 duplex au RDC et R+1) + (2 logements au R+2)

61 C3 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d un branchement alimentant un coffret coupure détente encastré ou accolé à un Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée Construction de 3 branchements individuels en façade avant et 2 en façade arrière: Solution non conforme, Dans un collectif il faut un branchement collectif pour l immeuble ou par cage d escalier

62 C4 Petits immeubles collectifs (2 logements; R+1), accolés (en bande), avec entrée indépendante/logement sans parties communes intérieures

63 C4 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution conforme préconisée : On considère chaque bloc comme un immeuble indépendant (suivant configuration,dans l exemple chaque bloc est décalé et le BRC est bien identifié à chaque immeuble) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution possible Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

64 C4 : Exemple coffret double comptage

65 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes

66 C5 : 3 Bâtiments R+2 entrées indépendantes Alimentation de 21 logements avec la répartition suivante : Bâtiment A = 8 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 4 entrées sur passerelle Bâtiment C = 2 logements au RDC : caves niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C Bâtiment B = 11 logements RDC : 4 entrées indépendantes niveau 1 : 1 entrée sur l escalier C + 3 entrées sur l escalier B niveau 2 : 1 entrée sur l escalier C + 2 entrées sur l escalier B

67 C5 : Solutions possibles Configuration : 2 ou 3 Habitations collectives comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille 2 bâtiments (C et B) partagent un même accès et peuvent être assimilés à un bâtiment avec 2 cages d escalier Construction de 3 branchements collectifs et 3 PTGE ou placard technique maçonné Solution possible : On place un PCTG à proximité de caque escalier extérieur. Ce qui permet de respecter les 10 compteurs max par PCTG et la logique d un 13.1 par cage d escalier

68

69 C6 : Petits collectifs (4 logements )

70 C6 Plan de Masse

71 C6 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme et optimisée Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution conforme Construction d un branchement et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme mais non optimisée Le travail en amont assure la réussite du chantier

72 C7 : Petits ensemble de 4 logements

73 C7 : Solutions possibles Configuration : 4 maisons individuelles au sens de l arrêté du 2 Août 77. Particularité un espace commun Construction d un Placard technique maçonné à l intérieur dans le bâtiment (ouvrant sur hall d entré): Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution possible (avantage esthétique et un seul OCG ) Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment PTGE BP ou MPB accolé au bâtiment Solution possible (avantage un seul OCG) Construction de 4 branchements individuels regroupés : Construction 4 branchements individuels accolés avec pose de coffrets S2400 sur socle, Solution possible (repérage OCI obligatoire) Construction de 2 branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment Solution possible

74 C7 : Exemple Placard Technique

75 C7 : Exemple Placard Technique

76 C7 : Exemple Placard Technique

77 C8 : Lotissement 10 Maisons individuelles + collectifs (45 logements) sur Parking

78 C8 : Solutions possibles Configuration : Habitations individuelles classée en 1 ème famille + Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Desserte comme un lotissement avec des Branchements individuels et Une CM par cage d escalier: Réseau intérieur en caniveau, BC + CI + CM par immeuble, et BI pour les individuels Solution conforme à préconiser Desserte par une CI Branchement collectif et OCG puis CI en parking, CM en immeuble et CI avec OCI devant chaque immeuble individuel Solution conforme

79 C8 : Exemple Caniveau pour canalisation gaz

80 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking

81 C9 : 47 Maisons individuelles sur Parking, solutions possibles Extension de réseau par ilot de pavillons en caniveau technique (profondeur minimum requise 30cm) solution conforme Création de brt collectifs avec CI en sous sol : solution non possible car il n y a pas de collectif Armoire de regroupement comptage par ilot de pavillons = solution acceptable si impossibilité de poser un réseau limitation à un placard technique par ilot, pose des tiges après compteur dans des caniveaux

82 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

83 C10 : Solutions possibles Construction de plusieurs branchements alimentant des S300 double comptage contre chaque bâtiment de 2 logements Solution conforme : respect des distances par rapport au ouvrants à bien intégrer Construction d un branchement alimentant un PTGE contre le bâtiment pour les immeubles de 3 logements Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution conforme : respect des distances par rapport aux ouvrants à bien intégrer Rmq si l on souhaite utiliser l espace sous les escaliers pour placer les compteurs (coffret PTGE, placard maçonné ), il convient de réaliser la détente en amont alimentation par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme

84 C10 : ensemble de bâtiments collectifs de 2 ou 3 appartements (R+1,R+2)

85 C11 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels desservis par une cours intérieure Branchement sur réseau Bp Ac168 Réalisation CI en Acier dans parking et en Pe dans partie végétalisée+8 branchements bp

86 Réalisation d un réseau Point particulier à vérifier C11 : Solutions possibles 1. Sur la traversée du porche il faut vérifier que la longueur est < 40 m (RSDG 5) 2. Sur le branchement, le point le plus contraignant est la présence d un régulateur qu il n est pas possible de placer sous une partie couverte : 1. Si les coffrets sont placés dans des parties «non couverte», il est possible de placer un coffret détente comptage et de faire le branchement en PE (jusqu à 1m de la façade) 2. Si les coffrets sont placés sous une partie «couverte» il est possible de placer un compteur (espace commun aéré) mais pas le régulateur, une solution est alors de séparer détente et comptage (la détente sous coffret enterré par ex dans un espace non couvert et compteur en coffret classique sur le mur) 3. Une autre possibilité est de réaliser un îlot BP

87 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels

88 C12 : ensemble de bâtiments collectifs et individuels Ensemble composé de logements individuels (accès directs sur l extérieur) De logements intermédiaires (accès direct sur l extérieur où à partir d une coursive) Des logements collectifs (accès par un espace intérieur commun) Desserte gaz à partir d une CI dans l ilot central puis par des branchements individuels et collectifs

89 E1 : Immeuble collectif sur terrain clôturé et accès indépendant par logement Réaménagement d un ancien petit hôtel en immeuble collectif avec des entrées indépendantes pour les logements : absence de parties communes intérieures

90 E1 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE BP accolé au bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment et alimenté par une CI enterrée avec coffret coupure/détente (S22) en limite propriété Solution conforme Pose d un PTGE en limite de propriété : Construction d un branchement collectif alimentant un PTGE en limite de propriété Solution non autorisée

91 E2 : Collectif existant R+3 8 logements Ventilation Haute 8 Cuisines Ventilation basse

92 E2 : Solutions possibles Configuration : Habitation collective comportant au plus 3 étages sur RDC classée en 2 ème famille Construction d une CI extérieure et PTGE contre le bâtiment : PTGE MPB/BP accolé au bâtiment. Solution conforme Construction d une CI extérieure et Placard technique maçonné contre le bâtiment : Placard technique maçonné ouvrant sur l extérieur du bâtiment Solution conforme (s assurer de l accessibilité de l OCG) Idée innovante : Conduit ventilé pour le PTGE qui sert également au passage des tiges après compteurs

93 E2 : détail solution Cuisine Cuisine Pénétrations étanches des branchements particuliers depuis le PTGE. Dans le conduit ventilé

94 E3 : Transformation d une ancienne usine en loft : 15 logements accolés et 2 appartements

95 E3 : Plan de masse

96

97 Surélévation d un bâtiment

98 Surélévation d un bâtiment

99 Merci de votre attention

100

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

Guide de la Distribution du Gaz

Guide de la Distribution du Gaz Guide de la Distribution du Gaz CONSTRUCTION ET ASSEMBLAGE DES OUVRAGES Spécifications de construction de l'alimentation en gaz de l'habitat individuel ou collectif (REAL 1010) Organes de coupures, Coffrets,

Plus en détail

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr

Résidentiel. Une hotline technique afin de répondre à toutes vos questions techniques et réglementaires. www.cegibat.grdf.fr Aide-mémoire Résidentiel Depuis plus de 0 ans, CEGIBAT conseille les professionnels du gaz et du bâtiment sur les sujets techniques et réglementaires. Édition 0 Avec cette nouvelle édition, CEGIBAT a la

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L état de l art technique pour assurer la conformité des installations

Plus en détail

Réalisation des ouvrages gaz

Réalisation des ouvrages gaz GUIDE des bonnes pratiques Réalisation des ouvrages gaz dans les programmes immobiliers, les lotissements ou les zones d aménagement Accordons nos projets Guide des bonnes pratiques Réalisation des ouvrages

Plus en détail

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires

L expérience de Qualigaz au service de tous les professionnels du gaz. Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L expérience de Quali au service de tous les professionnels du Le seul ouvrage intégrant les toutes dernières évolutions réglementaires L outil idéal des responsables Gaz pour préparer leurs contrôles

Plus en détail

SPECIFICATIONS ATG B.600

SPECIFICATIONS ATG B.600 SPECIFICATIONS ATG B.600 Installations de gaz combustibles Eléments préfabriqués 62, rue de Courcelles F 75008 PARIS +33 (0)1 44 01 87 87 www.afgaz.fr Spécification ATG INSTALLATIONS DE GAZ COMBUSTIBLES

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD

Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Page 1/5- Demande de raccordement d'une installation de consommation de puissance inférieure à 36kVA au réseau public de distribution BT de SRD Indice Date application Objet de la modification A 3/06/2008

Plus en détail

TUYAUX SOUPLES - GAZ 332 ROBINETTERIE ET RACCORDS POUR GAZ 334. TUYAUX POLYéTHYLèNE GAZ POUR RéSEAU ENTERRé 336

TUYAUX SOUPLES - GAZ 332 ROBINETTERIE ET RACCORDS POUR GAZ 334. TUYAUX POLYéTHYLèNE GAZ POUR RéSEAU ENTERRé 336 TUYAUX SOUPLES - 332 ROBINETTERIE ET RACCORDS POUR 334 TUYAUX POLYéTHYLèNE POUR RéSEAU ENTERRé 336 TUYAUX POLYÉTHYLÈNE ET RACCORDS POUR 338 331 TUYAUX SOUPLES - TUYAU PLIABLE POUR Utilisé pour la réalisation

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

CATALOGUE DE hformation GAZ

CATALOGUE DE hformation GAZ CATALOGUE DE hformation GAZ 6 Rue des Bonnes Gens 68025 COMAR CEDEX Tél : 03.69.28.89.00 Fax : 03.69.28.89.30 Mail : contact@coprotec.net Site : www.coprotec.net SOMMAIRE PRESENTATION... 3 NOS FORMATIONS

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS

LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LA SECURITE INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION EXISTANTS LE CADRE JURIDIQUE DES REGLES JURIDIQUES DIFFERENTES 1- Des RECOMMANDATIONS pour les logements existants: Circulaire du 13 décembre 1982 2-

Plus en détail

Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS

Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS Coffrets équipés gaz COFFR EXPRESS BRIFFAULT À VOS CÔTÉS POUR LA SATISFACTION DE VOS CLIENTS Groupe Fiorentini BRIFFAULT, spécialiste reconnu de la Régulation depuis de nombreuses années et fournisseur

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH)

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH) FICHES TECHNIQUES N QUESTION (1) DATE DE VALIDATION COMMISSION OBJET 07-03-001 23 novembre 2007 Classement des bâtiments d habitation Bâtiments d habitation de la 3e famille A 07-03-002 23 novembre 2007

Plus en détail

Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD

Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD FOR Racc immeubles 22/09/2012 Demande de proposition technique et financière pour le raccordement d'un Immeuble au réseau public de distribution de SRD Résumé Ce document est à utiliser pour une demande

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE»

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE» Agence Développement Entreprises Manche Mer du Nord Adresse : Tour Lilleurope 5 ème étage - 11 Parvis de Rotterdam - 59 777 EURALILLE Interlocuteur : Xavier CORDIER Téléphone : 03 28 04 99 45 ou 06 26

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

STOCKAGE ET ALIMENTATION FIOUL J-M R. D-BTP

STOCKAGE ET ALIMENTATION FIOUL J-M R. D-BTP STOCKAGE ET ALIMENTATION FIOUL J-M R. D-BTP 006 Généralité L alimentation en fioul des brûleurs se fait à partir d une cuve, dans laquelle le fioul est puisé par la pompe du brûleur. Le stockage du fioul

Plus en détail

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100 CCPI à fouet mono réf. 0812 CPF mono réf. 0962 Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait Local ou logement Local annexe non habitable Logement

Plus en détail

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE

RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG RESEAUX DE DISTRIBUTION DE GAZ REGLES TECHNIQUES ET ESSAIS RSDG 1 Rev1 Juillet 2013 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. 5. 6. OBJET DU CAHIER DES CHARGES 4 LES OUVRAGES CONCERNES 5 NORMES DE REFERENCE

Plus en détail

APPAREILLAGES AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE

APPAREILLAGES AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE AREILLAGES POSTES - COFFRETS - CHARIOTS - MATÉRIEL DE CONTRÔLE 51 POSTES POSTES FLAMME MINIFLAM BOUTEILLE Air liquide Unité 1 poste 455250 Poste de soudage OXY/AD sur chariot mobile Autonomie d'environ

Plus en détail

TARIFS D'UTILISATION DU RESEAU DE DISTRIBUTION GROUPE DE CLIENTS 1 GROUPE DE CLIENTS 2

TARIFS D'UTILISATION DU RESEAU DE DISTRIBUTION GROUPE DE CLIENTS 1 GROUPE DE CLIENTS 2 TARIFS DU GESTIONNAIRE DE RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL SIMOGEL Tarifs imposés par la CREG Valables pour les périodes du 1er janvier au 31 mars, du 1er avril au 30 juin, du 1er juillet au 30 septembre

Plus en détail

KIT POUR CHAUDIÈRES CONDENSATION FIOUL OU GAZ SYSTÈME ÉTANCHE C 33 RÉNOLUX. Température maximale des fumées : 120 C

KIT POUR CHAUDIÈRES CONDENSATION FIOUL OU GAZ SYSTÈME ÉTANCHE C 33 RÉNOLUX. Température maximale des fumées : 120 C 46 KIT POUR CHAUDIÈRES CONDENSATION FIOUL OU GAZ SYSTÈME ÉTANCHE C 33 RÉNOLUX Température maximale des fumées : 120 C Raccordement d une chaudière de type C en concentrique avec réutilisation du boisseau

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Tarif Tranches annuelles en GWh. tranche 2 5 001-15 000 418-1 250 0,0075940 EUR/kWh 1-2,5 GWh 83334-208 333 0,0003169 EUR/kWh par mois 433,90 EUR

Tarif Tranches annuelles en GWh. tranche 2 5 001-15 000 418-1 250 0,0075940 EUR/kWh 1-2,5 GWh 83334-208 333 0,0003169 EUR/kWh par mois 433,90 EUR TARIFS DU GESTIONNAIRE DE RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL IGH: s imposés par la CREG Valables pour les périodes du 1er janvier au 31 mars, du 1er avril au 30 juin, du 1er juillet au 30 septembre

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Chaufferie au gaz Puissance > 2 mw p. 135. Chaufferie au gaz Puissance < 2mW p. 136

Chaufferie au gaz Puissance > 2 mw p. 135. Chaufferie au gaz Puissance < 2mW p. 136 S O M M A I R E Filtage - Généralité Gaz p. 132 Conduites Montantes p. 134 Chaufferie au gaz Puissance > 2 mw p. 135 Chaufferie au gaz Puissance < 2mW p. 136 Grandes cuisines des ERP p. 137 Comptage p.

Plus en détail

Les étapes d un chantier réussi.

Les étapes d un chantier réussi. Les étapes d un chantier réussi. Préparation du chantier p 2 Installation des collecteurs p 3 Mise en oeuvre de l isolant p 4 Mise en oeuvre du tube p 5 Remplissage - essais p 7 Dalle d enrobage p 8 Revêtement

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation Catalogue de Formation GrDF Energy Formation, acteur majeur dans la professionnalisation des salariés, dans les domaines techniques et tertiaires. Les + d Energy Formation Energy Formation en quelques

Plus en détail

CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF

CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF GAZ Page 1 sur 7 CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF 1977 Arrêté du 02.08.1977 définissant la certification des installations gaz, il existe 4 modèles : -modèle 1 installation à usage collectif (avant compteur).

Plus en détail

Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS

Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS Devis 1 : ROBINETTERIE ET JOINTS DN Marque Quantité Prix unitaire CLAPET NON RETOUR 20 5,00 CLAPET NON RETOUR 30 2,00 CLAPET NON RETOUR 40 2,00 CLAPET PURGE 15 10,00 CLAPET PURGE 20 10,00 CLAPET PURGE

Plus en détail

1. Présentation du territoire

1. Présentation du territoire PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LA REALISATION DES RESEAUX PRIVES D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Dans le cas de réseaux privés d assainissement et d eau potable, la Communauté de Communes du Genevois

Plus en détail

Monteur(se) en sanitaire et chauffage

Monteur(se) en sanitaire et chauffage Enseignement professionnel 3 ème degré Monteur(se) en sanitaire et chauffage Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré professionnel Monteur (teuse) en sanitaire et chauffage Grille horaire

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

Convention pour l alimentation en gaz naturel de l opération d aménagement :

Convention pour l alimentation en gaz naturel de l opération d aménagement : Convention pour l alimentation en gaz naturel de l opération d aménagement : RAMEAU 3 Conditions de raccordement et conseils pour construire avec le gaz naturel et les énergies renouvelables. Page 1 sur

Plus en détail

Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3. Aide-mémoire. Résidentiel. Édition 2015

Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3. Aide-mémoire. Résidentiel. Édition 2015 Aide-mémoire Résidentiel Édition 2015 Installation de ventilation mécanique dans les locaux d habitation NF DTU 68.3 Architectes I Bureaux d études I Bureaux de contrôle I Installateurs I Maîtres d ouvrage

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

83100 TOULON CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS

83100 TOULON CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS Maître d Ouvrage INSPECTION ACADEMIQUE DU VAR RUE MONTEBELLO 83100 TOULON Projet CREATION D UN DESENFUMAGE NATUREL DE L ESCALIER DE SECOURS LOT UNIQUE Maitrise d œuvre BUREAU D ETUDES INGECOM AGENCE VAR

Plus en détail

9.0. Électricité et plomberie

9.0. Électricité et plomberie 9.0 Électricité et plomberie 9.1 Installation électrique En général, on installe les branchements électriques dans les cavités des murs à ossature en bois. Toutefois, ce n est pas le cas pour les murs

Plus en détail

Barème de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à la SICAE-VS

Barème de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à la SICAE-VS Barème de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité concédé à la SICAE-VS Version Date d application HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature de la modification Annule et remplace

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Régulateurs de pression. gamme de pression allant de 0.3 à 5 bar

Régulateurs de pression. gamme de pression allant de 0.3 à 5 bar Régulateurs de pression 1 gamme de pression allant de 0.3 à 5 bar Sommaire 30 Régulateurs de pression GAZ NATUREL/PROPANE et accessoires 30.1 REGULATEURS TYPES GAZ DE FRANCE pag. 4 Suivant les spécifications

Plus en détail

Kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable (PLT) Manuel d'installation France (Planification et montage) Version 6.

Kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable (PLT) Manuel d'installation France (Planification et montage) Version 6. Kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable (PLT) Manuel d'installation France (Planification et montage) Version 6.1 / 2015-01 Instructions de montage ATTENTION: la lecture de ces instructions

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades

protection incendie Ouvrant de façade : Orcades protection incendie Ouvrant de façade : Orcades FTE 502 130 D Mai 2011 Orcades ouvrant de façade d amenée d air Avantages Esthétique soignée (grille Cyclades en façade intérieure en option). Bonne isolation

Plus en détail

DEFINITION DES TRAVAUX...2

DEFINITION DES TRAVAUX...2 SOMMAIRE Page 1 1 DEFINITION DES TRAVAUX...2 1.1 LES LIMITES DE CES PRESTATIONS SONT :...2 1.1.1 Pour la distribution d'eau froide...2 1.1.2 Pour la distribution d'eau chaude sanitaire...2 1.1.3 Pour les

Plus en détail

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d ESR RACCORDEMENT PROVISOIRE guide technique des raccordements provisoires Résumé Ce document est associé à la «Procédure de traitement des demandes de raccordement

Plus en détail

L avenir de votre immeuble est entre vos mains.

L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Carrément vous. Guide Technique L avenir de votre immeuble est entre vos mains. Fibre Contactez-nous au 0 805 700 373 * Quelques définitions ARCEP : Autorité de Régulation des Communications Électroniques

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ

RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ MODE D EMPLOI RACCORDER SON INSTALLATION AU RÉSEAU D ÉLECTRICITÉ Comment raccorder votre habitation ou votre local professionnel au réseau public de distribution d électricité. Puissance inférieure ou

Plus en détail

USIE 09.09. Protection contre le bruit dans les installations électriques

USIE 09.09. Protection contre le bruit dans les installations électriques USIE 09.09 Protection contre le bruit dans les installations électriques Impressum Editeur Union Suisse des Installateurs-Electriciens USIE Limmatstrasse 63 8005 Zurich Tel: 044 444 17 17 Fax: 044 444

Plus en détail

Cahier des clauses techniques Particulières

Cahier des clauses techniques Particulières Cahier des clauses techniques Particulières REMPLACEMENT DES GENERATEURS GAZ LOT N 1 secteur 401 - Fleury Les Aubrais (45400) : HP 0506-17 et 19 rue Gabriel Péri 12 logements collectifs LOT N 2 - secteur

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

BRISON-SAINT-INNOCENT

BRISON-SAINT-INNOCENT BRISON-SAINT-INNOCENT HABITAT-REFLECHI.COM «CE QUI M ANIME AVANT TOUT, C EST L HUMAIN ET CONSTRUIRE UNE MEILLEURE HUMANITÉ. C EST LE FONDEMENT MÊME DE MES ACTES. ET PAR LES ACTIONS, LES PROJETS ET LES

Plus en détail

Installations de gaz dans les locaux d'habitation

Installations de gaz dans les locaux d'habitation FA140317 ISSN 0335-3931 NF DTU 61.1 P3 Août 2006 Indice de classement : P 45-204-3 Travaux de bâtiment Installations de gaz dans les locaux d'habitation Partie 3 : Cahier des clauses techniques Dispositions

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394 Gaz Naturel Comment raccorder votre nouvelle habitation Avez-vous d autres questions concernant le gaz naturel et nos

Plus en détail

KITS D INSTALLATION ASSERVISSEMENT

KITS D INSTALLATION ASSERVISSEMENT KITS D INSTALLATION ASSERVISSEMENT Pour permettre de réaliser l asservissement de vos dispositifs actionnés de sécurité (DAS), nous vous proposons des kits d installation évolutifs. Simples à mettre en

Plus en détail

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE NOTEC N 544 L E S N O T E S T E C H N I Q U E S DE LA F F I E 1 5 J A N V I E R 2 0 1 3 IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

Pays de Cocagne. 18 avenue Victor Hugo BP 89 81503 LAVAUR CEDEX PUBLIC DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL

Pays de Cocagne. 18 avenue Victor Hugo BP 89 81503 LAVAUR CEDEX PUBLIC DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL BAREME DE RACCORDEMENT GAZ ENERGIES SERVICES LAVAUR Pays de Cocagne 18 avenue Victor Hugo BP 89 81503 LAVAUR CEDEX BAREME POUR LA FACTURATION DU RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation

Systèmes d Aspiration. Centralisée. www.sachvac.com. d nstallation Systèmes d Aspiration Centralisée www.sachvac.com d nstallation INDEX MANUEL D INSTALLATION COMMENT PLANIFIER LE SYSTÈME? 1. COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME D ASPIRATION? PAG. 1 2. QUELS SONT LES BESOINS

Plus en détail

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Mai 2011 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE

guide pratique photovoltaïque Branchements producteur - consommateur Mai 2011 HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE guide pratique photovoltaïque Mai 2011 Branchements producteur - consommateur Branchements producteur - consommateur Sommaire Contexte du guide pratique... p. 3 Principe de raccordement... p. 4 Injection

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TISEC Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques E 2 - ÉPREUVE TECHNIQUE

DOSSIER RESSOURCES. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TISEC Technicien en Installation des Systèmes Energétiques et Climatiques E 2 - ÉPREUVE TECHNIQUE DOSSIER RESSOURCES DR - Page 1/14 Opération : Ce chantier consiste à construire des bureaux pour le compte de la Communauté de Communes de la Moyenne Moselle. Extrait du CCTP lot N 10 : Plomberie, Chauffage,

Plus en détail

Prescriptions Techniques

Prescriptions Techniques Prescriptions Techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux Canalisations et Raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre raccordement électrique particulier

Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre raccordement électrique particulier Travaux préparatifs à effectuer par vos soins dans le cadre de votre électrique particulier Tranchées pour passage des câbles Les travaux d excavation peuvent être exécutés par votre entreprise de construction.

Plus en détail

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives

1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) SYNTHÈSE F I C H E 1.21 ERP Les établissements dits de 5e catégorie, c est-à-dire dont l effectif du

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CHANTIER

COMPTE RENDU DE CHANTIER 09 COMPTE RENDU DE CHANTIER Tél : 05 61 44 77 37 Fax : 05 61 59 05 31 Mail : contact.eco2@gmail.com 09 8, rue Jacques Babinet Immeuble les peupliers 31100 TOULOUSE Référence : APP112_AUDIT_LAURIERS_TOULOUSE

Plus en détail

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT

CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ RACCORDER CRÉER TUBER GUIDE POUJOULAT CHAUDIÈRE TIRAGE NATUREL - CHAUDIÈRE ÉTANCHE RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT CHOISIR CHEMINÉES POUR PLUS DE PERFORMANCE > Les conduits Poujoulat sont ronds, lisses,

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Guide de mise en œuvre Isolants vrac Isolation par soufflage des combles perdues Isonat Cotonwool Isonat Fibernat Références normatives et règles de l art : Le produit se pose conformément aux règles de

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM Modalités administratives de raccordement et instructions techniques

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

Réaménagement de l ancienne Gendarmerie et de ses logements de fonction

Réaménagement de l ancienne Gendarmerie et de ses logements de fonction DEPARTEMENT DE LA VENDEE Maître de l ouvrage COMMUNE DE ROCHESERVIERE Réaménagement de l ancienne Gendarmerie et de ses logements de fonction DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE SUR PROCEDURE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D un projet de construction d un ÉTABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Soumis : Aux dispositions générales des articles R 123-1 à R 123-55 du code de la construction et de l habitation

Plus en détail

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION RESIDENCE LE CLOS PENELOPE SAINT DENIS UNE REALISATION ILIADE PROMOTION NOTICE DESCRIPTIVE I INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l Ingénieur BA et

Plus en détail

Caisson de raccordement Swisscom Catalogue 6

Caisson de raccordement Swisscom Catalogue 6 Caisson de raccordement Swisscom Catalogue 6 Catalogue général Vue d ensemble de nos catalogues 01 02 03 04 Câbles d installation Câbles de commande, TT-Flex Câbles de distribution basse tension Câbles

Plus en détail

Systèmes pour Transport de Fluides

Systèmes pour Transport de Fluides Systèmes pour Transport de Fluides Bâtiments tertiaires et industriels page REHAU propose différents systèmes de tubes (nu, préisolé, pré-gainé) et solutions de raccordement permettant de répondre : -

Plus en détail

A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction

A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction Guide pratique A l usage de la maîtrise d ouvrage de construction Réalisation des colonnes électriques en immeuble collectif neuf ou réhabilité Ce document est une traduction pratique des normes et règles

Plus en détail

Canalisations et raccords gaz

Canalisations et raccords gaz S O M M A I R E Canalisations & Raccords gaz Tubes PE p. 6 Raccords électrosoudables p. 7 Prises de branchement p. 12 Prises en charge p. 13 Raccords réseau p. 14 Vannes PE p. 15 Protection réseaux p.

Plus en détail

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL JE SOUSSIGNE (NOM, PRENOM) : ADRESSE (1) : CODE POSTAL : VILLE : N TELEPHONE : / / / /

Plus en détail